26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale."

Transcription

1 Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron 5 - Murs porteurs 5 Structure principale Fermes Ferme Sert à reporter les charges et les contraintes extérieures (vent, neige) aux éléments porteurs verticaux. Moins il y a de pannes au m² de toiture plus la charge aux appuis est importante Sabot ou échantignole 1 Panne faîtière 2 Sablière 3 Panne Assemblage de poutres placés verticalement. Utilisée pour remplacer un mur de refend ou pour réaliser une croupe ou une croupette. Permet un report de charges jusqu à la structure portante verticale. 1

2 Report de charge Report de charge Structure principale sur murs porteurs Pannes sur murs porteurs Sablière Positionnement des pannes Section : 38 / 150 mm Fixée à l aide d un feuillard ou de tire-fond. Panne perpendiculaire à la pente Panne verticale Poids propre de la toiture 0.65 kn/m² ( tuiles normales) Flèche maximale: 1 / 300 inclinaison: 40 section des pannes: 75 / 225 mm ( 8/23 ) Entraxe des pannes Portée maximale (en mètre) Extrait d un tableau édité par le centre interfédéral d information sur le bois 2

3 Charpente traditionnelle mixte Structure secondaire Structure secondaire Habituellement, la structure secondaire est composée de pièces de bois de section inférieure aux pannes. ( chevrons section 48/63) C est dans cette structure qu est posé l isolant. Actuellement, ces chevrons sont avantageusement remplacés par des pièces de bois plus hautes dénommées «gîtes de versant». De largeur min. de 38 mm et de hauteur min. 100 mm (en fonction de le charge, de l entraxe des chevrons, des pannes et de l épaisseur de l isolant. Avantages des gîtes de versant : Placement de l isolant possible en une fois Possibilité de placer moins de pannes intermédiaires. Espace sous toiture plus libre. Attention: les pannes doivent être plus performantes. Utiliser un gabarit pour poser les liteaux..et la sécurité!!! Clouage des lattes et la sécurité!!!! Vue des structures secondaires Autres structures secondaires Pose de panneaux autoportants Gîtes faisant office de contre-latte 3

4 Charpentes industrialisées la fabrication Charpentes industrialisées différent type Ferme à comble perdu. La nomenclature La triangulation et les sections sont adaptées à la portée qui peut aller jusqu à 15,00 m sans appuis intermédiaires. Exemple de charpente à comble perdu Charpente en W Charpente en E Détail de connecteurs Charpente en M La ferme à comble habitable sur dalle Avec une rehausse de maçonnerie Avec rehausse de maçonnerie Sans rehausse de maçonnerie Sans rehausse de maçonnerie Pour des portées pouvant aller jusqu à 15,00 m. Chaque pied de charpente repose au minimum de 60 cm sur la dalle. 4

5 La ferme en A Réservation pour la poutre treillis Elle présente l avantage de ne pas avoir de pieds supports redescendant sur les hourdis. Par contre elle nécessite un appui central. Appui central poutre treillis Poutre treillis Appui central par poutre treillis. Appui central mur porteur Différents types de poutres treillis La ferme à comble habitable et à entrait porteur. L entrait de la ferme forme gîtage et reçoit directement le plancher et le contre lattage du plafond. La stabilités des charpentes industrielles Plan de pose - obligatoire 5

6 26/02/2011 Fixation sur sablière Fixation sur dalle Section du bois : 35 mm minimum Charpente en lamellé-collé La largeur des poutres varie de 6 à 24 cm, leur hauteur de 10 cm à 2 mètres 40 et leur longueur peut atteindre 46 mètres Pont Leonardo en Suède de conception directement inspirée d'un projet dessiné en 1502 par Leonard de Vinci Principe de fabrication Assemblage Encollage Mise sous presse Charpentes mixtes 6

7 Avantages de la charpente traditionnelle Esthétique de la charpente apparente Volume des pièces Montage en atelier des éléments de charpente assemblée Mise en œuvre facilitée Avantages des charpentes industrialisées Performante et économique Rapide et facile à mettre en œuvre Faible consommation de bois Franchissement de grandes portées Economie sur la construction par la suppression des dalles et des murs de refends les charges sont réparties uniformément sur les maçonneries Avantages des charpentes en lamellé-collé Liberté de forme Liberté architecturale Franchissement de grandes portées Grande résistance au feu La sécurité et les charpentes Dangers risques Chutes de personnes Chutes de matériaux et ou de matériel Il faut savoir que les chutes constituent la cause principale des accidents graves dans le secteur de la construction. Une des professions les plus exposées au risque de chute est celle des couvreurs. Dès que la hauteur de travail est supérieure à 2 m il FAUT prévoir un moyen de protection. Moyens de préventions Principe : éliminer le risque à la source Conception architecturale et ou conception des matériaux 7

8 Nacelle suspendue permettant l entretien des façades Protections collectives contre les chutes Filets de sécurité Par la pose d une ligne de vie sur le dessus du panneaux En périphérie de toiture, tant en bas de pente que sur les pignons. Echafaudages Echafaudage mobile Les plates-formes Echafaudage fixe Nacelles Cas particulier des échelles Nacelle à bras télescopique Nacelle à ciseaux Nacelle à bras articulé Nacelle à mât vertical L échelle ne peut jamais être utilisée pour effectuer un travail de longue durée. Elle doit avant tout servir de moyen d accès. Pour certains travaux légers tels que le remplacement d ampoules, la mise en peinture.l utilisation de l échelle sera tolérée. 8

9 Moyens de protections individuels Harnais de sécurité et ligne de vie Questions - Réponses Citer les éléments constitutifs de la structure principale d une charpente traditionnelle Réponses : La panne faîtière La panne sablière Les pannes intermédiaires Quels moyens utilise t on pour fixer la sablière au mur? Le tire-fond Le feuillard 4 1 = Arbalétrier = Fiche Citer deux manière de positionner les pannes par rapport aux maçonneries Soit verticale soit perpendiculaire à la pente Citer 3 types de charpentes industrialisées à comble perdu Charpente en E Charpente en M Charpente en W 2 2 = Entrait 4 = Contre-fiche Citer 2 exemples de structure secondaire Chevrons Panneaux autoportants Quels éléments de structure sont indispensables pour la pose d une charpente industrialisée en A? Un mur porteur central Une poutre treillis Avec quel type de charpente industrialisée a-t-on la plus grande liberté quant à l aménagement de combles? La charpente à comble utilisable sur dalle Citer les 3 types de renforcement nécessaires à la stabilité des charpentes industrielles Contreventements Entretoisements Anti flambements Quelle est la limite de portée pour des panne type 8/23? 4,6 m Citer les avantages des charpentes industrielles Performante et économique Rapide et facile à mettre en œuvre Faible consommation de bois Franchissement de grandes portées Economie sur la construction par la suppression des dalles et des murs de refends les charges sont réparties uniformément sur les maçonneries 9

10 Citer 4 moyens de préventions collectifs pour lutter contre les risques de chutes Les échafaudages Les nacelles Les filets de sécurité Les gardes corps A partir de quelle hauteur de travail faut il prévoir un moyen de protection contre le risque de chutes? 2 m Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron 5 - Murs porteurs Pour quel type de charpente faut il prévoir des murs porteurs avec des pointes? La charpente traditionnelle Dans le cas d une charpente en A, les murs porteurs devront être de même hauteur que.. La hauteur d étage 10

CHARPENTE - COUVERTURE

CHARPENTE - COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE CHARPENTE COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE : LES TOITURES... 1.Rampant (ou versant, ou long pan) 2.Longueur ou rampant 3.Projection

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES Presse rapide pour protections en rive de toit p. 56-57 Protection pignon avec poteau p. 58 Protection bas de toit avec poteau p. 59 Protection de rive réglable par traversée de mur p. 60 Avant-latte p.

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

PRINCIPE TOITURE TERRASSE EN FERMETTE ( complexe NON isolé ) ATTENTION, pente mini 3.1% VENTILATION DES COMBLES TABLEAU LONGUEUR FERMETTE / TALON

PRINCIPE TOITURE TERRASSE EN FERMETTE ( complexe NON isolé ) ATTENTION, pente mini 3.1% VENTILATION DES COMBLES TABLEAU LONGUEUR FERMETTE / TALON PRINCIPE TOITURE TERRSSE EN FERMETTE ( complexe NON isolé ) TTENTION, pente mini 3.1% VENTILTION DES COMBLES TBLEU LONGUEUR FERMETTE / TLON Hors mur Lg fermette Talon Dessus arba / dessous entrait au nu

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE II Le toit / Leçon 4 : La charpente 19. Voir Leçon 5. 20. Pour les solins, voir p. 38. LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE On s alarme souvent de la courbe d un arbalétrier ou d un entrait

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Typologie de la charpente rurale en Lorraine

Typologie de la charpente rurale en Lorraine Typologie de la charpente rurale en Lorraine 54 Loromontzey Photographie : G. André, M B. Bouvet, A. George, J F. Georgel, J. Guillaume, L. Gury, J Y. Henry, C. Zeller Belleville. Dessin : J Y Henry Jean

Plus en détail

Charpente à fermettes

Charpente à fermettes Fonds de Formation professionnelle de la construction en collaboration avec Centre de Formation Bois BOIS 6.1 Rédaction Coordination: Groupe de travail: Textes: Dessins: Arch. Edwin De Ceukelaire Willem

Plus en détail

G UIDE solutions TECHNIQUEs. PlANCher. ToiTure. CrÉATioN d'espace EUROCODE 5. NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1

G UIDE solutions TECHNIQUEs. PlANCher. ToiTure. CrÉATioN d'espace EUROCODE 5. NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1 G UIDE solutions TECHNIQUEs ToiTure PlANCher CrÉATioN d'espace EUROCODE 5 NailWeb GUIDE TECHNIQUE 1 ÉdiToriAl SoMMAire ToUT sur la poutre NailWeb DaNs UN seul GUIDE la poutre Nailweb existe depuis plus

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Art. 36 Montage d éléments de toiture

Art. 36 Montage d éléments de toiture OTConst Protection contre les chutes à travers le toit 1 Art. 36 Montage d éléments de toiture 1 Il est permis, pour le montage d éléments de toiture, de s engager sur les toitures de résistance limitée

Plus en détail

Charpente et couverture

Charpente et couverture Charpente et couverture Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Les paysages du Vexin français sont fortement marqués par ces longs pans de toiture couverts de tuiles. En très grande majorité

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Mise en oeuvre de charpentes légères

Mise en oeuvre de charpentes légères Fiche de sécurité E7 F 01 87 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Mise en oeuvre de charpentes

Plus en détail

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 02.01 PRESCRIPTIONS...2 02.01.01 Prescriptions réglementaires...2 02.01.02 Qualité des bois...2 02.02 NOTE DE CALCULS ET PLANS...2 02.03

Plus en détail

Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas.

Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas. Risques majeurs : > chutes lors de l accès aux toitures, > chutes en périphérie des bâtiments, au sol ou sur une autre toiture en contrebas. L intégration de la sécurité lors de la conception des bâtiments

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

CARACTERISTIQUES. Disponibilité. Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles :

CARACTERISTIQUES. Disponibilité. Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles : S CARACTERISTIQUES Usage II.1 Usage L utilisation des panneaux tuiles ROBS est la solution économique pour les nouveaux bâtiments et la rénovation d anciennes toitures; dans certains cas, les panneaux

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES SUR MESURE facile à poser aspect comparable à une toiture en tuiles 1,1 m La toiture traditionnelle... en acier! Facile à poser! Suivez le guide... BATITUILE

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

Top. La vis adéquate pour chaque montage

Top. La vis adéquate pour chaque montage Top La vis adéquate pour chaque montage Vue d ensemble: De cette manière vous trouvez la vis qu il vous faut. Applications Vis Toproc vis à distance Toproc-Baby vis à distance Toproc-S autoperceuse vis

Plus en détail

CONFORME ERP 2006. Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge.

CONFORME ERP 2006. Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge. Les secrets du panneau 9 avantages principaux Parement couverture en panneau de particules de bois hydrofuge. Les chevrons ils servent de raidisseur du panneau et remplacent les chevrons d une charpente

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES FS131170 MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES DCE - INDICE A Mai 2014 C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 3 Charpente

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS www.entrepose-echafaudages.com SOMMAIRE Introduction 3 CrabEscal chantier Les avantages produit 4-5 La nomenclature des pièces 6-7 CrabEscal public

Plus en détail

Construire. Statique. Styled by Smou. SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240

Construire. Statique. Styled by Smou. SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240 Construire Statique Styled by Smou SEMA France SARL: 50, avenue d Alsace F-68027 Colmar Tél. +49-8304-939-0 Fax +49-8304-939-240 Manuel d'application - Calcul statique -- Ferme et pannes à devers Page

Plus en détail

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009 La Poutre en I Le guide d emploi L essentiel pour une bonne réalisation dcembre 2009 Nos partenaires AGINCO 6 rue Henry Potez Z.I. Nord 28100 DREUX Tél : 02 37 42 51 00 Fax : 02 37 42 50 10 Web : www.aginco.fr

Plus en détail

MAQUETTE DE MAISON EN BOIS ET EN BRIQUES

MAQUETTE DE MAISON EN BOIS ET EN BRIQUES évolutions possibles Dossier réalisé par Christian BÉGUÉ Cyril LASCASSIES HPY version d' août 00 Table des matières A) IMPLANTATION DE LA MAISON... )Travail à faire :... )Matériel nécessaire :... B & C)

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Fiche d aide à la pose SD POWER +

Fiche d aide à la pose SD POWER + Vérifier les points suivants : S assurer que le couvreur a pris connaissance de la partie «Réalisation» du dossier technique S assurer que la pose de l écran de sous toiture est planifiée. S assurer que

Plus en détail

MONTAGE ET CONTREVENTEMENT DES FERMES

MONTAGE ET CONTREVENTEMENT DES FERMES MONTAGE ET CONTREVENTEMENT DES FERMES Le Service de plans canadiens prépare des plans et des feuillets indiquant comment construire des bâtiments agricoles, des bâtiments d'élevage, des entrepôts et des

Plus en détail

SEMA France S.A.R.L. 50 Avenue d'alsace F-68027 COLMAR Tél.: 0033-243-091-092 Fax : 0033-243-091-093

SEMA France S.A.R.L. 50 Avenue d'alsace F-68027 COLMAR Tél.: 0033-243-091-092 Fax : 0033-243-091-093 Planifier Construire Styled by Smou SEMA France S.A.R.L. 50 Avenue d'alsace F-68027 COLMAR Tél.: 0033-243-091-092 Fax : 0033-243-091-093 SEMA GmbH Allemagne Dorfmühlstraße 7-11 87499 Wildpoldsried Telefon

Plus en détail

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R Plateforme d'accès ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE Montage SImple et Rapide Conforme Aux Normes EN 13374 Classe A et EN 12811

Plus en détail

«L accès sécurisé en hauteur» Catalogue ancrages, protections collectives, EPI, échafaudages suspendus

«L accès sécurisé en hauteur» Catalogue ancrages, protections collectives, EPI, échafaudages suspendus «L accès sécurisé en hauteur» Catalogue ancrages, protections collectives, EPI, échafaudages suspendus Entreprises gros œuvre et couverture Maîtres d ouvrage Maîtres d œuvre Architectes Coordonnateurs

Plus en détail

ARCHI-13. CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE Rue de l'arquebuse CARNET DE DETAILS. COMMUNE DE REBAIS 2, rue de l'hôtel de ville

ARCHI-13. CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE Rue de l'arquebuse CARNET DE DETAILS. COMMUNE DE REBAIS 2, rue de l'hôtel de ville CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE Rue de l'arquebuse 77510 REBAIS M. D'OUVRAGE COMMUNE DE REBAIS 2, rue de l'hôtel de ville 77510 REBAIS T: 01 64 04 50 37 F: 01 64 04 57 80 mairie.rebais@wanadoo.fr

Plus en détail

Eveil à la maison paysanne, 11 e chapitre LES CHARPENTES

Eveil à la maison paysanne, 11 e chapitre LES CHARPENTES Eveil à la maison paysanne, 11 e chapitre LES CHARPENTES Ce document peut-être librement utilisé et diffusé, à l exclusion de tout usage lucratif Jean-Yves Chauvet février 2014 Un toit est généralement

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne

Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12209-1 III Les travaux d aménagement / Créer un escalier intérieur Créer un escalier intérieur H 1,80

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 03 : CHARPENTE OSSATURE BOIS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Charpente ossature bois - 1 / 11 - 3 LOT 03 CHARPENTE OSSATURE BOIS 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Page 1/5 Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Recherches de vraies grandeurs, angles de coupes, surfaces. Les Méthodes : Le tracé et les calculs Chaque chapitre ou fichier comportent une explication

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Priorité à la sécurité Les accidents dus aux chutes de hauteur ont des conséquences graves. En cas de travaux sur les toits, vous devez appliquer les mesures

Plus en détail

Table des Matières. 03 Structures Porteuses. 05 Pratique Nationale. 06 Etudes de Cas. Introduction 1. Facteurs-cles pour la Conception

Table des Matières. 03 Structures Porteuses. 05 Pratique Nationale. 06 Etudes de Cas. Introduction 1. Facteurs-cles pour la Conception Guide de bonnes pratiques pour la construction de structures en acier - BÂTIMENTS À USAGE INDUSTRIEL Table des Matières Le CTICM (Centre Technique Industriel de la Construction Métallique) est un établissement

Plus en détail

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 1 ETAT DES LIEUX AU PRINTEMPS 2010 Végétation Souche effondrée Végétation Parties hautes des murs effondrées Cheminées effondrées Ouverture

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

Charpente visible sous plafond et couverture isolée

Charpente visible sous plafond et couverture isolée Charpente visible sous plafond et couverture isolée Pour voir un plafond lambrissé et la charpente apparente sous une couverture de tuiles ou de tôles, il vous faut préciser les réglages du Toit, du Plafond

Plus en détail

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS Maître d ouvrage COMMUNAUTE DES COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT CONSTRUCTION D UN POLE MEDICAL ET SOCIAL A ROUGEMONT DCE Mai 2012 CCTP/DPF Lot 04 : CHARPENTE BOIS SOMMAIRE A. GENERALITES Page 2 1. PRESENTATION

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Centre de Coopération Suisse pour la Technologie et le Management. Bureau International du Travail. La Charpente

Centre de Coopération Suisse pour la Technologie et le Management. Bureau International du Travail. La Charpente 24 SERIE PEDAGOGIQUE TFM / TVM OUTIL 24 Centre de Coopération Suisse pour la Technologie et le Management Bureau International du Travail La Charpente Eléments de base pour la conception et la construction

Plus en détail

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC

LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC LOT N 15 - CONSTRUCTION OSSATURE BOIS RECONSTRUCTION DU BATIMENT F-CONSTRUCTION OSSATURE BOIS Murs MURS A OSSATURE LEGERE EN BOIS-LABEL BBC Principes Les murs à ossature légère en bois sont constituées

Plus en détail

Plus de possibilités. Le système d échafaudage. Des nouveautés Layher. pour le secteur du bâtiment, industrie et événements. Bienvenue à notre stand

Plus de possibilités. Le système d échafaudage. Des nouveautés Layher. pour le secteur du bâtiment, industrie et événements. Bienvenue à notre stand Des nouveautés Layher pour le secteur du bâtiment, industrie et événements Layher présente des innovations! Bienvenue à notre stand 301 au Palais 4 NOUV INDEX: 1 Plaque de protection caoutchouc, noir/bleu

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

systèmes De montage Domaines D application

systèmes De montage Domaines D application systèmes De montage Domaines D application version du catalogue Janvier 2015 systèmes De montage tritec : Domaines D application i. toit en pente : en appui sur toiture 1. Tuiles, bardeaux, plaques ondulées

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

comment choisir son epi?

comment choisir son epi? FR comment choisir son epi? le harnais DE SéCURITé ET LES systèmes d arrêt de chutes 2011 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel

Plus en détail

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE S O M M A I R E CHAPITRE 1 - PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 2 CHAPITRE 2 - SÉCURITÉ DES PERSONNES VIS A VIS

Plus en détail

Echafaudages de façade La planification, gage de sécurité

Echafaudages de façade La planification, gage de sécurité Echafaudages de façade La planification, gage de sécurité Pourquoi cette brochure? Le présent feuillet technique s adresse à la fois aux planificateurs (commanditaires), monteurs et utilisateurs d échafaudages.

Plus en détail

TUILE MEGA ROUGE NATUREL RENOVATION Arch. Gérard - Lemaire & Ass. Liège. Migeon Tuile Mega. La Tuile Mega de Migeon: une mégatuile à côtes

TUILE MEGA ROUGE NATUREL RENOVATION Arch. Gérard - Lemaire & Ass. Liège. Migeon Tuile Mega. La Tuile Mega de Migeon: une mégatuile à côtes TUILE MEGA ROUGE NATUREL RENOVATION Arch. Gérard - Lemaire & Ass. Liège Migeon Tuile Mega La Tuile Mega de Migeon: une mégatuile à côtes LA MEGA: UNE TUILE MULDEN TYPIQUE La Mega de Migeon fait partie,

Plus en détail

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain,

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, Dessin Industriel LECTURE DE PLANS BATIMENT p1 Présentation La lecture de plan de bâtiment, va vous permettrent de décoder, analyser, tous types de dessins et de documents qui interviennent dans un projet

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE"

MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE MONTAGNE «PANNEAUX DE TOITURE POUR CLIMAT DE MONTAGNE" NOTA : Document a titre informel, non contractuelle, pouvant être susceptible de modifications ou évolutions 10/14 LE PANNEAU DE TOITURE POUR LA MONTAGNE

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

LE TOIT. Les formes de toits

LE TOIT. Les formes de toits Les formes de toits Le toit ou la toiture : ensemble des parois inclinées et/ou horizontales (dans le cas d une toiture-terrasse) qui couvrent une construction. Le toit comprend les éléments qui composent

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail