Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest"

Transcription

1 Quel choix?

2 Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogestative peut protéger de certains cancers? La majorité des grossesses non prévues survient chez des femmes n utilisant pas de moyen de contraception? Le mode d action de la contraception d urgence est abortif?

3 Les méthodes contraceptives agissent contre la conception, en empêchant la rencontre ovule et spermatozoïde : il n y a pas de fécondation possible. Les méthodes contragestives agissent contre la gestation, en empêchant la nidation : l œuf fécondé arrive dans l utérus mais ne peut pas s implanter dans la muqueuse utérine. Les méthodes abortives agissent en délogeant l œuf ou l embryon déjà implanté dans la muqueuse utérine. (Le RU486 ou Mifégyne est utilisé comme méthode médicamenteuse d IVG)

4 Pilule utilisée par 59% des femmes disant «faire quelque chose pour éviter une grossesse» Stérilet par 24,2% des femmes disant «faire quelque chose pour éviter une grossesse» et très peu chez nullipares (2,4%) 14% utilisent une méthode liée à l acte (dont 80% préservatif) 2,8% utilisent une méthode naturelle (abstinence périodique ou retrait) Seules 9% des femmes n ont pas utilisé de contraception pour le 1 er RS entre 2000 et 2005 (85% ont utilisé un préservatif)

5 9/10 femmes ne souhaitant pas d enfant utilisent une méthode contraceptive Chez les 15-24ans, près de la moitié des grossesses n est pas prévue 2/3 des grossesses non prévues surviennent chez des femmes utilisant une contraception

6 Plus de la moitié des femmes qui font une IVG utilisait une contraception théoriquement efficace (23% pilule, 19% préservatif, 7% stérilet) Plus de IVG en France dont chez les mineures (2009) Difficulté à gérer sa contraception au quotidien?

7 L homme est fertile tous les jours La femme est fertile de manière cyclique Latence infertile 1 Ovulatoire fertile 2 Post-ovulatoire infertile 3 Glaire Température

8 Grossesse 9 mois Règles 2 semaines Durée variable Début de la GLAIRE Ovulation : 24 heures

9

10 Critères de l O.M.S. pour la contraception Innocuité Réversibilité Acceptabilité Efficacité

11 Efficacité Efficacité théorique : nombre de grossesses obtenues avec une méthode parfaitement utilisée Efficacité pratique : nombre de grossesses obtenues en incluant les erreurs d utilisation de la méthode

12 Efficacité pratique Dépend surtout : de la bonne utilisation de la motivation Du choix libre et éclairé du moyen de contraception Mais aussi d autres facteurs : - le désir inconscient d enfant - le désir de grossesse

13 Efficacité : indice de Pearl =P P = nombre de grossesses observées chez 100 femmes sur une durée de 1 an : 1200 cycles P = sans contraception P doit tendre le plus possible vers 0 mais 0 n existe pas! Si 0,5< P < 2 : bonne méthode

14 Méthode Échec avec utilisation correcte Échec en emploi typique Pilule OP 0,3 % 8 % Anneau vaginal 0,3 % 8 % timbre contraceptif 0,3 % 8 % Micro-progestatif 0,5 % 1-3 % Implant 0,1 % 0,1 % Progestatifs injectables 0,3 % 3 % DIU hormonal 0,1 % 0,1 % DIU au cuivre («stérilet») 0,6 % 0,8 % Préservatif masculin 2 % 15 % Préservatif féminin 5 % 21 % Diaphragme 6 % 16 % Cape cervicale 9 % / 26 % (nullipare / primi) 16 % / 32 % (nullipare / primi) Spermicides 18 % 29 % Coït interrompu 4 % 27 % Méthode du calendrier 9 % 25 % Méthode sympto-thermique 2% / 1% (1998 sur 7007cycles) Stérilisation masculine (vasectomie) 0,1 % 0,15 % Stérilisation féminine 0,5 % 0,5 % 25 % / 6%(1998 sur 7007cycles)

15 Techniques d intervention 1. Intervenir sur le cycle (hormones) 2. Intervenir sur l acte sexuel 3. Intervenir sur la nidation 4. Méthodes définitives

16 1. Intervenir sur le cycle La Pilule oestroprogestative

17 3 niveaux d actions de la pilule

18 Les POP contiennent de l éthinyl-oestradiol (EE) et un progestatif ayant une action proche des hormones naturelles (de 1,68 à 14 /mois). Selon la dose d EE, on parle de normodosée (> 50 µg) ou minidosée (< 50 µg ) Selon le type de progestatif, on parle de génération: - G1: noréthystérone - G2: Lévonorgestrel, norgestrel - G3: Désogestrel, Gestodène, Norgestimate.. - (G4) : Drospirénone

19 Pilules monophasiques : les 2 hormones sont à dose fixe au cours du cycle Pilules bi-phasiques : l EE et ou le progestatif sont à des doses plus élevées dans la 2 ème partie du cycle Pilules tri-phasiques: doses variables créant 3 phases différentes (pour diminuer les métrorragies mais entrainent souvent des mastodynies)

20 principalement liées aux oestrogènes le risque cardiovasculaire et notamment de thrombose surtout si facteur de risque associé le risque de K du sein (25%) le risque du K du col de l utérus ( 50%) après 5 à 9 ans d utilisation Effet nocif pour le foie

21 Médicales : HTA, diabète, ATCD AVC, Thrombose, infarctus, cancer du sein, migraine Tabac : 15 cig/jr 35 ans Allaitement, post partum Effets secondaires : variation de poids, de l humeur, baisse de la libido, acné, céphalées, bilan lipidique

22 Protection contre le cancer de l endomètre, des ovaires, et contre le cancer colorectal Dysménorrhées et syndrome prémenstruel moins importants «règles» moins abondantes et plus régulières P = 0,3 à 8

23 Autres formes d administration (G3 et non RSS) Mêmes mécanisme d action, efficacité optimale, effets secondaires et contre-indications que POP Intérêt : observance donc sécurité contraceptive Anneau vaginal NUVARING 15µg d EE + P; 16 /mois NRSS Efficace pendant 3 semaines P= 0,6 à 1,2 1% d utilisatrices (INED 2010) EVRA Patch 20µg d EE + P; 15 /mois NRSS 1/ semaine pendant 3 semaines Sur la peau sauf sur seins P=0,77 à 1,24 0,4% d utilisatrices (INED 2010)

24 Progestérone seule Microval et Cérazette Épaississement glaire cervicale Amincissement de l endomètre > impropre à la nidation Blocage de l ovulation (ds 60 %des cas)

25 Peu nombreuses car ne modifient pas les lipides sanguins et la glycémie Médicales : cancer sein ou utérus, Accident vasculaire évolutif, insuffisance hépato biliaire, allergie aux progestatifs Risque poussée acné, spotting, kyste ovaire... prise très régulière (<3h) Un peu moins efficace que pilule OP P= 0,5 à 1-3

26 Voie sous cutanée 106,76 RSS, gratuit dans les CPEF pour mineures et non assurées sociales P = 0,1 Troubles du cycle : - 25% cycles réguliers - aménorrhée : 20% à 6 mois- 30% à 1an Retour rapide à la fertilité au retrait (1 sem) 2.6% d utilisatrices (INED 2010)

27 Action centrale: inhibition de l ovulation par écretement du pic de LH Épaississement glaire cervicale > impénétrable Amincissement de l endomètre Efficace pendant 3 ans sauf si obésité ( 2ans)

28 Maladie thrombo-embolique évolutive, cancer du sein, affection hépatique sévère. Attention si obésité, HTA, acné Prise de poids 6 à 10% (++ si surpoids antérieur), Acné 10% Taux de retrait 10% (une étude à 25%) à cause troubles du cycle et prise de poids

29 20µg de LNG par jour Efficace pendant 5 ans 125,50 (RSS) Mode d action local Parfois inhibition de l ovulation P= 0,1 à 0,5

30 Médicales : cancer du sein <5 ans, maladie thrombo embolique, atteinte hépatique sévère Infection pelviennes en cours ou génitale haute récidivante Difficultés de pose, spotting (surtout les 6 1ers mois), aménorrhée (35% à 1 an), <3 mois: acné, tension mammaire, céphalées, pertes vaginales, troubles de l humeur, prise de poids, modif libido

31 Observance du DIU + effets hormonaux Efficacité : P=0,1 Taux de grossesse extra-utérine diminué Diminution ou disparition des règles ( intérêt dans ménométrorragies fonctionnelles) et des dysménorrhées Moins d infections pelviennes par rapport au stérilet au cuivre

32 2. Intervenir sur l acte sexuel Rapport interrompu Préservatif Spermicides Cape cervicale Diaphragme

33 MASCULIN P = 2-3 à 15 À partir de 20cts, gratuit en CPEF et centres de dépistage FEMININ P = 3-5 à 21 Environ 8,70 la boite de 3, gratuit en CPEF et centres de dépistages

34 7 à 19 pour plusieurs doses P = 18 à 29

35 Coupelle en silicone placée au fond du vagin avec du spermicide à l intérieur Dure 1 à 2 ans; 40 (RSS :3,14 ) P = 6 à 16 Peut être posé plusieurs heures avant le RS et doit se garder 8h après

36 Dôme très fin en silicone qui recouvre le col de l utérus 60 NRSS, non disponible en France P = 9 % / 26 % (nullipare / primi) 16 % / 32 % (nullipare / primi) Peut être posé plusieurs heures avant le RS et doit se garder 8h après

37 Avant la fécondation : CONTRACEPTION Après la fécondation : CONTRAGESTION

38 3. Intervenir sur la nidation Intervention après la fécondation Stérilet au cuivre Pilule du lendemain?

39 Efficacité pendant 5 à 10 ans 30,50 RSS Modes d action très mal connus : - effet anti-nidatoire par réponse inflammatoire de l endomètre (non abortif pour labos) - cuivre : effet inhibiteur sur la mobilité des spz

40 Malformation utérine ou déformation importante par fibrome Maladie inflammatoire pelvienne, cervicite en cours, allergie Souvent douleurs, dyspareunie, règles abondantes, gène Expulsion (5%), perforation utérine Risque GEU x par 3 (6/10000)

41

42 NOM Délai utilisation Efficacité remarques 1 cp <3j et jusqu à 5j si RS non protégée unique 1 cp <5j après RS Proche de 100% mais peu de recul Vente libre pharmacie, 7,50. RSS. Gratuit mineures en pharmacie, infirmeries scolaires et CPF. Sur ordonnance. RSS. 30 <5j Proche de 100% Posé par médecin ou SF. RSS Contraception durable

43 Décalage ovulation de 3 ou 4 jours > échec si après ovulation ou la perturbe si sur le point de se produire Modifie probablement la capacité des spz qui deviennent non fécondants Modification de la muqueuse utérine (effet antinidatoire) suspectée mais non prouvée Pas de CI, peu d effets secondaires (nausées 20%, vomissements 5% : renouveler prise si <3h)

44 Inhibe le pic de LH, donc bloque ou retarde l ovulation +Empêche la libération de l ovule si elle est sur le point de se produire Efficacité supérieure à Norlevo surtout après 3 j Peu de recul mais pas d accident grave rapporté Effets secondaires : troubles du cycle, céphalées, infections bénignes, fatigue, troubles de l humeur, nausées, douleurs abdominales CI : grossesse, allergie au composant

45 4. Méthodes définitives Stérilisation masculine : vasectomie Stérilisation féminine : ligature des trompes Essure Signature d un consentement éclairé obligatoire Délai de 4 mois entre décision initiale et réalisation

46 L efficacité. Aucune méthode contraceptive n est efficace à 100% ; il existe cependant des différences importantes d une méthode à l autre L innocuité : Une consultation médicale est indispensable pour les méthodes hormonales et pour les stérilets, afin de repérer les contreindications, et d éviter les effets indésirables, en fonction des antécédents personnels et familiaux de chacune. L acceptabilité : est-ce que le moyen choisi est bien supporté sur le plan physique (effets indésirables) et psychologique (contrainte plus ou moins acceptable)? réversibilité : possibilité de retour au cycle féminin et à sa fertilité.. Réflexion enrichie par les croyances et convictions éthiques de chacun et de préférence en couple

47

Médicaments de la contraception

Médicaments de la contraception Médicaments de la contraception IFSI 3 mars 2016 Ivan Berlin Département de Pharmacologie Hôpital Pitié-Salpêtrière-Université P. et M. Curie, Faculté de médecine - INSERM U1178 Code de lecture A savoir

Plus en détail

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique DISPOSITIF INTRA UTERIN TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique 2016 2017 2 dispositifs DIU au cuivre DIU Hormonal Mode d action DIU au cuivre Altération de la fonction et de la viabilité

Plus en détail

L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel. La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception

L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel. La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception LA CONTRACEPTION L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception Dans les années 90: estimation de l OMS,

Plus en détail

Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f. MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori

Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f. MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori Atelier Contracep.on - Fro1s - Pose Stérilet - Pose implant contracep.f MF. Le Goaziou P. Girier M. Flori Atelier Plénière de 14 h à 15 h30 En alternance de 15h30 à 18h, Ateliers frottis ou implant stérilet

Plus en détail

Contraception. réponses p. 243

Contraception. réponses p. 243 17.35. Contraception Ê Prescrire et expliquer une contraception. Ê Discuter les diverses possibilités de prise en charge d une grossesse non désirée. Ê Discuter les indications de la stérilisation masculine

Plus en détail

module 4: sexualité et prévention

module 4: sexualité et prévention Prévention santé environnement module 4: sexualité et prévention Séquence : prévenir d une grossesse non désirée Exemplaire rempli Le préservatif masculin Quelques chiffres _ il se déroule sur le pénis

Plus en détail

La contraception : Renseignements

La contraception : Renseignements La contraception : Renseignements v 2016.1 Les méthodes très efficaces. Longue durée d action 0,8 % de grossesse par an 1 grossesse tous les 125 ans 22 % d abandon à la fin de l année Le DIU au cuivre

Plus en détail

MATERNITE - GYNECOLOGIE LA CONTRACEPTION

MATERNITE - GYNECOLOGIE LA CONTRACEPTION MATERNITE - GYNECOLOGIE LA CONTRACEPTION Il n'y a pas de contraception meilleure que les autres. La meilleure contraception, c'est celle qui convient à la personne et au couple. Pour chaque contraception,

Plus en détail

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas I) la contraception permet de choisir quand avoir un enfant. Activité 1 : cartable SVT. La contraception est un ensemble de moyens permettant de choisir ou de retarder

Plus en détail

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions?

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sommaire : I. Ce qu'est la contraception. II. A chacun sa contraception. 1. Le préservatif masculin : public visé / mode d'action.

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou STERILETS Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou Indice de Pearl pour les DIU: En pratique courante : 0,8 En utilisation optimale: 0,6 Indice de Pearl pour la contraception

Plus en détail

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Th.3-Chap.2-Act.4 Rappels à lire attentivement : La reproduction dans l espèce humaine nécessite le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin

Plus en détail

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a Choisir une méthode de contraception qui vous convient w w w. Les grossesses imprévues Les grossesses imprévues et les diverses méthodes contraceptives Les données correspondent aux grossesses imprévues

Plus en détail

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010

La contraception. El kerroumi, M. Ghazli. C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 La contraception N. Mt Matar, M. Ennachit, FMik F.Mikou, M. El kerroumi, M. Ghazli. Service de Gynéco-Obstétrique B C. H. Ibn rochd, Casablanca. Mercredi 16 juin 2010 Pre-test Une femme de 28 ans, 4 enfants

Plus en détail

Situation 2. Infirmerie du lycée. Après oubli de la pilule deux jours consécutifs et relation sexuelle non protégée il y a environ 18 heures

Situation 2. Infirmerie du lycée. Après oubli de la pilule deux jours consécutifs et relation sexuelle non protégée il y a environ 18 heures Chapitre 10 La contraception MODULE 4 Sexualité et prévention Objectif : choisir un moyen de contraception adapté 1 Léa, 17 ans, lycéenne, se rend à l infirmerie de son lycée car cela fait deux jours consécutifs

Plus en détail

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =.

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =. Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception Support : boîte «contraception» et document «Contraceptifs oraux traditionnels» Des moyens de contraception sont disposés sur

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

La pilule, une contraception qui ne correspond plus tout à fait au besoin de liberté et de sécurité des femmes actuelles

La pilule, une contraception qui ne correspond plus tout à fait au besoin de liberté et de sécurité des femmes actuelles La pilule, une contraception qui ne correspond plus tout à fait au besoin de liberté et de sécurité des femmes actuelles Selon une étude récente* réalisée auprès d un échantillon de 263 femmes à qui l

Plus en détail

Ce que veulent les femmes

Ce que veulent les femmes Ce que veulent les femmes Plusieurs enquêtes se sont intéressées aux attentes des femmes en matière de contraception. Quand on leur demande ce qu elles attendent d un moyen contraceptif, elles répondent

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

Activité 4 : Les différents modes de contraception

Activité 4 : Les différents modes de contraception Activité 4 : Les différents modes de contraception Th.3-Chap.2-Act.4 Rappels à lire attentivement : La reproduction dans l espèce humaine nécessite le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin de la femme

Plus en détail

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2012-2013 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

Contraception d Urgence. Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015

Contraception d Urgence. Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015 Contraception d Urgence Pr C MATHIEU Université de Bordeaux DU suivi de la femme et régulation des naissances Décembre 2015 La contraception d urgence est une arme efficace pour éviter de nombreuses grossesses

Plus en détail

Contraception du post partum

Contraception du post partum Contraception du post partum Dr Amel Benmahmoud MSD France Le post partum: c est quoi? La période du post-partum s'étend de la fin de l'accouchement jusqu'au retour de couches, c est-à-dire les premières

Plus en détail

L a c o ntra c e ptio n. Quels sont les moyens les plus répandus?

L a c o ntra c e ptio n. Quels sont les moyens les plus répandus? L a c o ntra c e ptio n Quels sont les moyens les plus répandus? Sommaire 1.Introduction 2.Les contraceptifs les plus utilisés: - Le préservatif masculin - La pilule - Le stérilet - Le préservatif féminin

Plus en détail

Contraception: prévention de la grossesse Efficace Réversible Bien tolérée, sans risques majeurs Facile à mettre en œuvre Peu coûteuse Légalisée en Fr

Contraception: prévention de la grossesse Efficace Réversible Bien tolérée, sans risques majeurs Facile à mettre en œuvre Peu coûteuse Légalisée en Fr CONTRACEPTION Pr. C Mathieu Clinique Gynécologique Hôpital Saint-André Contraception: prévention de la grossesse Efficace Réversible Bien tolérée, sans risques majeurs Facile à mettre en œuvre Peu coûteuse

Plus en détail

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION POST-IVG. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2016-2017 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

La contraception en péri ménopause

La contraception en péri ménopause La contraception en péri ménopause Dr F.Madaci, Dr Boudjellil, Dr Bounegar, Pr M.Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM 7-8 Mai 2011 ALGER

Plus en détail

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ-BLANCPAIN DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2014-2015 2015 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception

Plus en détail

Contraception. Qu est-ce que la contraception? Pourquoi recourir à la contraception?

Contraception. Qu est-ce que la contraception? Pourquoi recourir à la contraception? Qu est-ce que la contraception? La contraception, aussi appelée contrôle ou planification des naissances, regroupe les moyens qui préviennent la grossesse. Ces moyens peuvent être classés en différentes

Plus en détail

Le kit sur la contraception

Le kit sur la contraception Le kit sur la contraception Les méthodes contraceptives agissent de diffèrentes manières. Certaines servent de barrières physiques entre le sperme et l ovule ou interférent le cycle hormonal et empêchent

Plus en détail

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation PARTIE II Maîtrise de la reproduction Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation Introduction Lorsqu une grossesse est en cours, les progrès technologiques et médicaux permettent une étroite surveillance

Plus en détail

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME

CONTRACEPTION. Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME CONTRACEPTION POST-IVG Dr S. FRANTZ DU DE LA REGULATION DES NAISSANCES ET SUIVI DE LA FEMME 2015-2016 2016 INTRODUCTION Les études montrent que la proportion de femmes n ayant pas de contraception avant

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser une contraception d urgence?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 7 juillet 2004 NORLEVO 1,5 mg, comprimé Boîte de 1 Laboratoires HRA Pharma lévonorgestrel Liste I Date de l AMM : 19 avril 2004

Plus en détail

Le paradoxe contraceptif français

Le paradoxe contraceptif français Les nouvelles contraceptions Jocelyne Attia Service de gynécologie oncologie Pr. D.Raudrant- Pr.F.Golfier CH LYON SUD - HCL Pierre Bénite 37ème Forum Médical Lyonnais 25 septembre 2010 Le paradoxe contraceptif

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

DIABETE & SEXUALITE. Contraception et troubles de l érection

DIABETE & SEXUALITE. Contraception et troubles de l érection DIABETE & SEXUALITE Contraception et troubles de l érection I) Influence de la pathologie diabétique sur le choix d une contraception a) Pilules oestro-progestatives Indications : Diabète équilibré, Jeune

Plus en détail

Systèmes de reproduction féminin et masculin

Systèmes de reproduction féminin et masculin Systèmes de reproduction féminin et masculin trompe ovaire utérus canal déférent vessie vessie pénis urètre testicule Objectif du cours : Expliquer production des gamètes Gamétogenèse féminine réalisée

Plus en détail

Du contrôle des naissances à la PMA

Du contrôle des naissances à la PMA Du contrôle des naissances à la PMA 1) Histoire de la contraception 1843 : préservatif en caoutchouc lavable et réutilisable 1956 : Invention de la pilule contraceptive 1967 : Légalisation de la pilule

Plus en détail

Contraceptions non hormonales et contraception d urgence

Contraceptions non hormonales et contraception d urgence Contraceptions non hormonales et contraception d urgence D P C Q U E L L E C O N T R A C E P T I O N C H E Z L E S F E M M E S A H A U T R I S Q U E C A R D I O V A S C U L A I R E Dr Christine Rousset-Jablonski

Plus en détail

Programme de Prévention de la Grossesse. BROCHURE D INFORMATION SUR LA CONTRACEPTION destinée aux patientes traitées par SORIATANE (acitrétine)

Programme de Prévention de la Grossesse. BROCHURE D INFORMATION SUR LA CONTRACEPTION destinée aux patientes traitées par SORIATANE (acitrétine) Programme de Prévention de la Grossesse BROCHURE D INFORMATION SUR LA CONTRACEPTION destinée aux patientes traitées par SORIATANE (acitrétine) SOMMAIRE 1. Les fausses idées à propos de la grossesse.......................

Plus en détail

La contraception et l allaitement

La contraception et l allaitement La contraception et l allaitement > Groupe de travail Allaitement Maternel Le Réseau Sécurité Naissance - Na tre Ensemble est le réseau des maternités et des professionnels de la périnatalité de la région

Plus en détail

La pilule du lendemain actuelle!

La pilule du lendemain actuelle! La pilule du lendemain actuelle! CONTENU 1 Qu est ce que la contraception d urgence?...3 2 Quand est-il nécessaire d utiliser ellaone?...5 3 Comment agit ellaone?...6 4 Comment et quand prendre ellaone?...10

Plus en détail

Quelques sujets de bac...

Quelques sujets de bac... Quelques sujets de bac... Exercice 1 (Amérique du Nord 2016) les troubles de la ménopause Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2016 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, une consultation dédiée, avec un éventuel

Plus en détail

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans

Caisse de Coordination aux Assurances Sociales. Prévention gynécologique ans Caisse de Coordination aux Assurances Sociales Prévention gynécologique 24-50 ans Mise à jour janvier 2017 Adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique annuel est conseillé

Plus en détail

Item 35 (Item 27) Contraception masculine Collège Français des Urologues

Item 35 (Item 27) Contraception masculine Collège Français des Urologues Item 35 (Item 27) Contraception masculine Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Le préservatif masculin... 3 3. Le coitus interruptus (retrait)... 4 4. La

Plus en détail

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif Comment cela est-il possible? Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. mode d action hormones de synthèse du moyen contraceptif hormones remplacées du

Plus en détail

Un choix à faire à deux... et avant

Un choix à faire à deux... et avant CONTRACEPTION Un choix à faire à deux... et avant Pour la majorité des femmes, la pilule est le contraceptif le plus évident. Il y a pourtant bien d autres moyens de prévenir une grossesse. Nous passons

Plus en détail

Contraception par DIU PR J.HOROVITZ

Contraception par DIU PR J.HOROVITZ Contraception par DIU PR J.HOROVITZ Principaux DIU DIU inertes (1960)plastiques polyethylène; boucles de Lippes, saft T Coil,Omega DIU au cuivre (1970) : substance active le cuivre ou cuivre argent. L

Plus en détail

Activité 61 : Maîtrise de la procréation

Activité 61 : Maîtrise de la procréation 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : La transmission de la vie chez l Homme Pourcentage pour cette partie : 25% Notions. contenus. Dans le cadre de la maîtrise de la reproduction, des méthodes contraceptives

Plus en détail

ISOCURAL capsules molles, orale (isotrétinoïne)

ISOCURAL capsules molles, orale (isotrétinoïne) Les autorités belges de santé publique ont assorti la mise sur le marché du médicament ISOCURAL de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

FICHE SEXUALITE ET PREVENTION

FICHE SEXUALITE ET PREVENTION FICHE SEXUALITE ET PREVENTION 1. Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) a. Définition Les Infections sexuellement transmissibles (IST) regroupent toutes les infections qui se transmettent par

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation La fécondation et le début de grossesse La fécondation La fécondation et le début de grossesse Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation I. Une sexualité sans

Plus en détail

Série n 3. Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées.

Série n 3. Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées. EXERCICE N 1 SVT 4ème Sc. La procréation Mr. Saïd Mounir Série n 3 Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées. A. L administration

Plus en détail

lévonorgestrel lactose monohydraté, amidon de maïs, povidone, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium Lévonorgestrel.

lévonorgestrel lactose monohydraté, amidon de maïs, povidone, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium Lévonorgestrel. NOTICE NorLevo 750 microgrammes Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Si vous avez des questions, si vous avez un doute, demandez plus d informations à votre médecin

Plus en détail

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse)

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) 7 ASSOCIATION REGIONALE de MEDECINE VASCULAIRE FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) Titre : HORMONES et RISQUE CARDIO-VASCULAIRE Lieu : Domaine de St Endréol 18 Février 2012 Expert : Pr PE Morange Rédacteur

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité.

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. L évolution des sociétés humaines a amené des modifications dans l approche personnelle de la sexualité. Chacun doit prendre en charge de façon conjointe

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE MEDECINE DE LA REPRODUCTION DISCUSSION AUTOUR DE LA SANTE DES FEMMES Outil d aide à l abord de situations gynécologiques courantes parmi des populations ne maîtrisant pas

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE FEMININE

CONTRACEPTION HORMONALE FEMININE CONTRACEPTION HORMONALE FEMININE I GENERALITES A Rappel physiologique 1 Variations physiologiques lors du cycle menstruel féminin - cf photocopie - Le cycle menstruel commence le 1 ier jour des règles

Plus en détail

Qui est concerné par la contraception?

Qui est concerné par la contraception? LA CONTRACEPTION Qui est concerné par la contraception? Les filles Les garçons La contraception c est L ensemble de méthodes pour vivre une sexualité sans grossesse possible Le contrat entre 2 personnes

Plus en détail

La contraception d urgence oui

La contraception d urgence oui La contraception d urgence oui ellaone 30mg (acétate d'ulipristal) est un médicament indiqué dans la contraception d'urgence. Son utilisation est exceptionnelle. Consultez votre médecin pour la contraception

Plus en détail

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016

Périménopause et contraception. La patiente. Peut-on considérer que la patiente est ménopausée? Définitions 06/07/2016 Périménopause et contraception Femme de 47 ans, aménorrhée depuis plus d un an sous DIU La patiente Elle souhaite le retrait du DIU. Le généraliste refuse le retrait ainsi qu un dosage hormonal demandé

Plus en détail

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3

Table des matières. Obstétrique. Liste des collaborateurs... Abréviations... XIII. 1 Début et surveillance de grossesse... 3 Table des matières Liste des collaborateurs................................ Abréviations......................................... XIII V I Obstétrique 1 Début et surveillance de grossesse......................

Plus en détail

GENESIS QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS?

GENESIS QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS? GENESIS L implant QUAND, POURQUOI, COMMENT ET A QUI LE PRESCRIRIEZ-VOUS? Bâtonnet souple de 4 centimètres de long sur 2 millimètres de diamètre, placé sous la peau et délivrant en continu un dérivé de

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Les femmes et la pilule : effets secondaires, arrêt et sevrage

Les femmes et la pilule : effets secondaires, arrêt et sevrage Les femmes et la pilule : effets secondaires, arrêt et sevrage Sondage réalisé en ligne entre le 13 janvier et le 18 avril 2017 auprès de 3 616 femmes francophones* âgées de 13 à plus de 50 ans. Questions

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes mécaniques PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 1 Grossesse... 1 Age... 1 Parité... 1 Post-partum... 1 Post-abortum... 1 Antécédents de grossesse extra-utérine... 2 Antécédents

Plus en détail

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce»

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» MALADIE DE FANCONI Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» H. LETUR 1. Service de BDR-AMP-CECOS APHP Tenon Paris 2. Centre de Fertilité Institut Mutualiste Montsouris Paris Association

Plus en détail

CONTRACEPTION EN DEHORS DU POST-PARTUM

CONTRACEPTION EN DEHORS DU POST-PARTUM Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-mail : cpav@wanadoo.fr Web: http://www.nat78.com CONTRACEPTION EN DEHORS DU POST-PARTUM

Plus en détail

Choisir une méthode de contraception qui vous convient

Choisir une méthode de contraception qui vous convient Choisir une méthode de contraception qui vous convient w w w. Contenu Anatomie de la femme Anatomie de l homme Cycle menstruel de la femme Options en matière de contraception pour l homme Condom pour homme

Plus en détail

LA CONTRACEPTION, Que croire? Mythes et vérités sur la contraception

LA CONTRACEPTION, Que croire? Mythes et vérités sur la contraception www.infoscontraception.ch LA CONTRACEPTION, Que croire? Mythes et vérités sur la contraception La contraception : une attente la plus naturelle du monde... mais comment se fait-il que même des femmes modernes

Plus en détail

La contraception d urgenced. Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux

La contraception d urgenced. Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux La contraception d urgenced Françoise LE METAYER Service de Gynécologie Pr HOCKE Centre Aliénor d Aquitained CHU Bordeaux La contraception d urgence d est une arme efficace pour éviter de nombreuses grossesses

Plus en détail

Mieux informé sur la contraception par la pilule

Mieux informé sur la contraception par la pilule Information destinée aux patientes Mieux informé sur la contraception par la pilule Les médicaments à l arc-en-ciel Tous les guides de Mepha sont disponibles sur www.mepha.ch Pour pouvoir scanner le «QR-Code»

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

LES METHODES CONTRACEPTIVES PERMETTENT DE CHOISIR LE MOMENT D AVOIR OU NON UN ENFANT

LES METHODES CONTRACEPTIVES PERMETTENT DE CHOISIR LE MOMENT D AVOIR OU NON UN ENFANT LES METHODES CONTRACEPTIVES PERMETTENT DE CHOISIR LE MOMENT D AVOIR OU NON UN ENFANT Introduction : Des méthodes contraceptives et contragestives permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Z.SADI Clinique de gynécologie obstétrique CHU Mustapha Alger 12 ème congrès national SAERM Alger 23-24 mai 2014 Contraception hormonale

Plus en détail

Les moyens de contraception Un pense-bête de

Les moyens de contraception Un pense-bête de Les moyens de contraception Un pense-bête de www.loveattitude.be Sommair e La pilule Le patch contraceptif L anneau contraceptif Le stérilet L implant Le préser vatif masculin Le préser vatif féminin La

Plus en détail

Illustrations Sophie Griotto - Décembre GYN Contraception orale. Ma pilule et moi

Illustrations Sophie Griotto - Décembre GYN Contraception orale. Ma pilule et moi Illustrations Sophie Griotto - Décembre 2005 - GYN 05043 Contraception orale Ma pilule et moi 1/ Introduction La pilule, une histoire de femmes? Anatomie féminine et fonctionnement d un cycle menstruel

Plus en détail

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 Souhaitez-vous une méthode contraceptive sans tracas qui est totalement sans hormones? INFORMATION À L INTENTION DE LA PATIENTE

Plus en détail