CANCER DE PROSTATE. Diagnostic. Anapath FDR. Dépistage : recos AFU Modes de révélation PSA. > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCER DE PROSTATE. Diagnostic. Anapath FDR. Dépistage : recos AFU Modes de révélation PSA. > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans"

Transcription

1 CANCER DE PROSTATE FDR > 50 ans : Premier K de l H > 50 ans Hérédité : 2 parents au 1er degré 1 parent avant 55 ans Ethnie : Afro-antillais +++ Anapath ADK (90%) Hormono-dépendant ++ 2 caractéristiques : Multifocal Périphérique (différent de HBP) Score HISTO-PRONOSTIQUE = GLEASON DIFFÉRENCIATION cellulaire 2 populations les plus représentées Diagnostic Modes de révélation PSA ASYMPTOMATIQUE +++ SFU si localement avancé ou métastatique ++ TR : NODULE DUR, irrégulier, indolore Envahissement capsule, vésicules séminales, organes Peut-être N +++ Anomalie = BIOPSIES Ag spécifique prostatique, augmente si : Trauma, prostatite HBP ADK PSA total sérique - À DISTANCE d ÉPISODE AIGU : > 4 => biopsies > 2,5 => contrôle à 1 an < 2,5 => contrôle à 2 ans < 1 = STOP Rapport PSA libre / PSA total : PSA > 4 + biopsies N ADK produit PSA lié : < 10% en faveur du K Refaire biopsies +++ >10 = K dans 80% des cas >100 = métastases 100% Dépistage : recos AFU 2011 PAS de dépistage de masse DÉPISTAGE INDIVIDUEL ++++ : Après INFORMATION objective TR + PSA Tous les ans De ans Chez : Asymptomatique FDR : Dès 45 ans Si > 75 ans ou EDV < 10 ans Pas de dépistage

2 Diagnostic de certitude = HISTOLOGIQUE BIOPSIES prostatiques ENDORECTALES : TR anormal PSA > 4 Préparation au geste : INFORMATION claire, loyale et appropriée CONSENTEMENT écrit signé Hémostase + ARRÊT AVK, AAP ECBU négatif Lavement la veille et matin Modalités : ÉCHOGUIDÉES, voie TRANSRECTALE Sous AL et asepsie stricte MULTIPLES 12 Sous ATBprophylaxie : FQ 1j avant Complications : Hémorragie : hématurie, rectrorragies, hémospermie Prostatite aiguë iatrogène ++ RAU CR anapath : Type histo Score de GLEASON = degré de différenciation Nombre de biopsies positives Longueur d envahissement Envahissement capsulaire et espaces péri-prostatiques ptnm Bilan d extension AUCUN si faible risque métastatique : Selon d Amico : Asymptomatique + Taille < T2a (TR N ou 50% lobe) + PSA < 10 ng/ml + score de Gleason < 7 Risque intermédiaire ou élevé : IRM PELVIENNE et PROSTATIQUE : Siège Envahissement capsulaire Envahissement vésicules séminales ADP TDM TAP avec inj PdC SCINTIGRAPHIE osseuse CURAGE ggr de stadification Créat +++ Classification d Amico Cf. annexes Comprend : TNM CLINIQUE ++++ PSA Gleason

3 Stade localisé T1-T2 N0M0 Prostatectomie totale Radiothérapie conformationnelle < 75 ans Modalités : NON conservatrice Vésicules séminales Anastomose vésico-urétrale Curage ilio-obturateur : Risque intermédiaire ou élevé Envoi en ANAPATH Complications : INCONTINENCE urinaire DYSFONCTION ÉRÉCTILE ANÉJACULATION et infertilité Surveillance : PSA 1 mois post-op < 0,2 ng/ml Surveillance annuelle après 1 an < 75 ans Absence d ATCD RT pelvienne ou inflammation rectale Complications : CYSTITE et RECTITE radique DYSFONCTION ÉRÉCTILE Sténose urétrale K secondaire rectum, vessie Synergie hormonothérapie - RT ++ si Gleason > 7 Surveillance : Baisse progressive PSA Tte progression PSA = échec RT Surveillance active Curiethérapie interstitielle FAIBLE RISQUE d Amico 1-2 biopsies positives < 3 mm longueur tumorale PSA + TR / 6 mois Biopsies régulières FAIBLE RISQUE d Amico Prostate < 50ml, absence lobe médian Absence trouble mictionnel Absence ATCD de RTUP Stade localement avancé T3 N0M0 Risque intermédiaire ou élevé PROSTATECTOMIE RADICALE : CURAGE étendu +++ RT + HORMONOTHÉRAPIE : Courte : 6 mois Analogue LH-RH

4 Stade métastatique T4/N+/M+ Palliatif CASTRATION HORMONOTHERAPIE = BLOCAGE ANDROGÉNIQUE COMPLET (BAC) : Analogues LHRH Antagonistes LH-RH ANTI-ANDROGÈNES Efficacité = PSA < 1 Testostérone < 0,5 ng/ml BAC Analogues LHRH : Effet «flare up» = accentuation des signes cliniques à l instauration Association nécessaire d antiandrogènes : 10j avant, 1 mois après Antagonistes LH-RH : Rapide Pas d effet flare up +++ Anti-androgènes EI de la castration Dysfonction érectile Troubles libido Bouffées de chaleur Gynécomastie Générales : Ostéoporose Dylipidémie Prise de poids Perte musculaire Neuro-psychologiques : Dépression Démence Phase résistance à la castration Définition : Testostérone < 0,5 (efficacité) PSA > 2 3 augmentations PSA à 2 sem Arrêt anti-androgène > 4-6 sem Progression clinique ou radio SYND de RETRAIT des ANTI-ANDROGÈNES : Mutation d un R Baisse du PSA dans 30% des cas Stratégie : +/- Oestrogènes +/- CT = Taxol

5 TNM

6 Annexes

7

8

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Généralités Incidence (France 2012 (estimations)): 56841cas par an 1 er cancer chez l hommel Pic d incidence d et âge médian m : 70ans Mortalité (France 2012) : 8950 décès d s par

Plus en détail

Item n 156 : Tumeurs de la prostate

Item n 156 : Tumeurs de la prostate Épidémiologie Item n 156 : Tumeurs de la prostate Cancer le plus fréquent chez lʼhomme Histologie : adénocarcinome FDR : âge élevé, ATCD familiaux de cancer de la prostate, ethnie (noire) Anatomopathologie

Plus en détail

Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade

Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade Indications thérapeutiques dans le cancer de la prostate non métastatique selon les critères pronostiques- Recommandations et choix du malade Marine CABOURG - Pr DUBRAY Centre Henri Becquerel - ROUEN 27

Plus en détail

Le cancer de prostate. AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty

Le cancer de prostate. AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty Le cancer de prostate AMPPU du 25/09/2004 J.P.Pellerin A.Six J.M.Suty Cas clinique n 1 50 ans asymptomatique PSA = 2,35 ng/ml L/T = 11% TR normal echo normale Cas clinique n 1 50 ans asymptomatique PSA

Plus en détail

Facteurs favorisants. Epidémiologie CANCER DE LA PROSTATE

Facteurs favorisants. Epidémiologie CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Dr. B. WAGNER Service d Urologie, NHC STRASBOURG. Epidémiologie Cancer le plus fréquent après 50 ans. Incidence 75 / 100 000 par an. Deuxième cause de décès par cance chez l homme

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE QUEL TRAITEMENT POUR QUEL PATIENT? Pr M. ZERBIB Hôpital Cochin, Paris Cancer localisé de la prostate: les acquis d une décennie Diagnostic précoce Evaluation plus précise : biopsies,

Plus en détail

PSA ET CANCER DE LA PROSTATE

PSA ET CANCER DE LA PROSTATE PSA ET CANCER DE LA PROSTATE Grâce à la découverte d un marqueur sérique de la prostate, l antigène spécifique de la prostate* (PSA), la prise en charge des patients atteints d un cancer de la prostate

Plus en détail

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 307 (ex item 156) Tumeurs de la prostate Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Anatomie élémentaire... 3 1.2. Histologie... 3 2. Épidémiologie...

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Traitement du cancer de prostate. Enquête OPEPS Cette enquête de pratiques est réalisée dans le cadre de l évaluation OPEPS (Office Parlementaire d Evaluation des Politiques de Santé). Son objectif est

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE SOMMAIRE : Qu est-ce-que le cancer de la prostate? Le cancer de la prostate en chiffres Les symptômes Diagnostic Examens complémentaires Traitements et conséquences Rôle de l AS Bibliographie

Plus en détail

Cancer de la prostate (156) Pr. JL Lagrange Mars 2006 (mise à jour mars 2006)

Cancer de la prostate (156) Pr. JL Lagrange Mars 2006 (mise à jour mars 2006) 1. Introduction Cancer de la prostate (156) Pr. JL Lagrange Mars 2006 (mise à jour mars 2006) Le cancer de la prostate est un cancer fréquent dont la prise en charge pluridisciplinaire repose sur l analyse

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE. Dr M.SOUDANI

CANCER DE LA PROSTATE. Dr M.SOUDANI CANCER DE LA PROSTATE Dr M.SOUDANI I- INTRODUCTION : o Le cancer de la prostate (adénocarcinome prostatique) est devenu un problème de santé publique de premier plan. o Deux facteurs sont principalement

Plus en détail

Cancer prostatique : Etat des lieux

Cancer prostatique : Etat des lieux Cancer prostatique : Etat des lieux - Epidémiologie en quelques chiffres - Dépistage - Diagnostic - Nouvelles données thérapeutiques - Chirurgie avec assistance robotique EPU B Dr B. DUQUESNOY Dr F. OLIVIER

Plus en détail

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification.

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. Pierre CONORT Service d Urologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Collection 24 heures / Pôle : Cancérologie - Hématologie

Collection 24 heures / Pôle : Cancérologie - Hématologie Dossier N 1 Vous recevez-en consultation un homme de 59 ans, adressé par son médecin traitant. Ce patient, juriste à la retraite est marié et a 2 enfants. Dans ses antécédents, on retrouve un tabagisme

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE. Soirée Robot Chirurgical Les PSA. Cancer prostatique : Etat des lieux QUESTIONS. Cancer de la prostate : - Faut-il dépister? - Comment?

EPIDEMIOLOGIE. Soirée Robot Chirurgical Les PSA. Cancer prostatique : Etat des lieux QUESTIONS. Cancer de la prostate : - Faut-il dépister? - Comment? EPIDEMIOLOGIE Soirée Robot Chirurgical Les PSA 27 mai 2011 Expert: Dr François Olivier et Dr Jorge Villamizar Formateur: Dr Dominique Dupuis -EPU Amiens Sud: Association de formation médicale -Loi du 1

Plus en détail

Collection 24 heures / Pôle : Cancérologie - Hématologie

Collection 24 heures / Pôle : Cancérologie - Hématologie Dossier N 1 Vous recevez-en consultation un homme de 59 ans, adressé par son médecin traitant. Ce patient, juriste à la retraite est marié et a 2 enfants. Dans ses antécédents, on retrouve un tabagisme

Plus en détail

14/ Tumeurs de la prostate

14/ Tumeurs de la prostate SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux 14/ Tumeurs de la prostate Carcinogénèse Conversion d'une cellule normale vers une cellule tumorale Cellule normale: division cellulaire, apoptose Cellule tumorale:

Plus en détail

Essais cliniques : Cancer de la prostate

Essais cliniques : Cancer de la prostate Essais cliniques : Cancer de la prostate Sommaire des protocoles Page Adénocarcinome de la prostate - GETUG - 17 Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée

Plus en détail

Suivi du cancer de la Prostate. Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard

Suivi du cancer de la Prostate. Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard Suivi du cancer de la Prostate Reunion du 14 mars 2017 Dr Sophie Maillard Cas clinique Surveillance Post Opératoire Mr L Georges, 52 ans ATCD HTA, reflux gastro-oesophagien ATCD familiaux cancers mammaires

Plus en détail

Suivi des Cancer Urologiques. Steven P Lapointe MD, FRCSC Urologue Cité de la Santé de Laval 23 février 2013

Suivi des Cancer Urologiques. Steven P Lapointe MD, FRCSC Urologue Cité de la Santé de Laval 23 février 2013 Suivi des Cancer Urologiques Steven P Lapointe MD, FRCSC Urologue Cité de la Santé de Laval 23 février 2013 Conflits d intérêt Comité Consultatif AMGEN ASTELLAS GSK Cancers Urologiques Le suivi des cancers

Plus en détail

LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER GENERALITES 19/07/2011. Glande exocrine Muscles lisses

LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER GENERALITES 19/07/2011. Glande exocrine Muscles lisses LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER Glande exocrine Muscles lisses GENERALITES Développement sous l influence de la testostérone 2 zones: - Prostate centrale HBP - Prostate périphérique Cancer

Plus en détail

LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER

LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER LES PATHOLOGIES PROSTATIQUES : ADENOME ET CANCER GENERALITES Glande exocrine Muscles lisses Développement sous l influence de la testostérone 2 zones: - Prostate centrale HBP - Prostate périphérique Cancer

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate. Hervé Baumert

Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate. Hervé Baumert Prise en charge chirurgicale du cancer de la prostate Hervé Baumert 1 70 000 nouveaux cas/ an EPIDEMIOLOGIE 1 er cancer en fréquence 1 homme sur 6 entre 60-80 ans 3éme cause de décès par cancer : 9000

Plus en détail

Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif?

Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif? Traitement du Cancer Prostatique Quel traitement curatif? Guideline for the Management of Clically Localized Prostate Cancer : 2007 update. From the American Urological Association Education and Research,

Plus en détail

Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision. Bruno Chauvet

Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision. Bruno Chauvet Cancers de prostate du «sujet âgé» Bénéfices des techniques de radiothérapie de haute précision Bruno Chauvet Age et cancer de prostate 15% 55% 30% Traitement du cancer localisé Prostatectomie radicale

Plus en détail

Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate EVALUATIONS

Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate EVALUATIONS Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/8 : Quel(s) est (sont) le(s) paramètre(s) à prendre en compte pour le dépistage du cancer de prostate? A - Le TR B - Le PSA C - L

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMETRE

CANCER DE L ENDOMETRE CANCER DE L ENDOMETRE Circonstances diagnostic MÉTRORRAGIES POST-MÉNOPAUSIQUES : Spontanées Indolores Peu abondantes Autres : Leucorrhées purulentes = pyométrie DL pelviennes SFU ou rectaux FCV révélateur

Plus en détail

Dr.Sayoud. Kc hormonodépendant

Dr.Sayoud. Kc hormonodépendant Dr.Sayoud I/Données épidémiologiques : Incidence: - 1er rang des cancers chez l homme, - 25%de nouveaux cas des cancers masculins, - 16% chance de presenter ce cancer durant la vie. - 10% des décès par

Plus en détail

ECHOGRAPHIE DE LA PROSTATE

ECHOGRAPHIE DE LA PROSTATE ECHOGRAPHIE DE LA PROSTATE Anatomie (1) Structures canalaires intraprostatiques : urètre canaux éjaculateurs utricule Anatomie (2) Deux lobes 3 étages : Base Milieu apex Anatomie zonale : zone périphérique

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Informations destinées aux patients Une attention particulière est portée sur le traitement par Curiethérapie (Implants permanents d Iode125) Sommaire 1 Rappels anatomiques 2 Cancer de la prostate 2 1

Plus en détail

TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE. Médecine Nucléaire Hôpital Tenon

TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE. Médecine Nucléaire Hôpital Tenon TEP A LA FLUOROMETHYLCHOLINE -(18F) ET CANCER DE LA PROSTATE Médecine Nucléaire Hôpital Tenon FDG ET CANCER DE LA PROSTATE Utilisation non recommandée: Faible activité glycolytique de ce cancer Forte excrétion

Plus en détail

Boukadoum N (1), Redjem H (2), Kaidi CH (3), Touati R (1), Kadi A (4), Draouat S (2)

Boukadoum N (1), Redjem H (2), Kaidi CH (3), Touati R (1), Kadi A (4), Draouat S (2) Boukadoum N (1), Redjem H (2), Kaidi CH (3), Touati R (1), Kadi A (4), Draouat S (2) 1 : Service de Radiologie CHU Annaba, Algérie 2 : Service de Radiologie CHU Constantine, Algérie 3 : Laboratoire d Anatomie

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Cancer de la prostate Qui dépister, qui traiter, comment et quelles conséquences? Drs Pellerin, Ferchaud Urologie St ANDRE Metz, 6.01.2009 1 Prostate «Personne n a jamais été fichu de savoir à quoi elle

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS

PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS Les cancers les plus fréquents chez l homme - Prostate (25 %) - Poumon (14 %) - colo-rectal (12 %) - Voies aérodigestives supérieures (11 %) Nombre de nouveaux cas en 2010

Plus en détail

Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate

Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate Résumé des controverses sur le dépistage du Cancer de la Prostate Marc VERGNOLLES & Grégoire ROBERT 24 Juin 2015 Polémique! 2003 : l AFU se positionne en faveur d un dépistage «individuel» 2004 : l ANAES

Plus en détail

François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille

François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2009 N 157 T H E S E pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE DES de Chirurgie Générale par François Luyckx né le 28 août 1980 à Lille Présentée et soutenue

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE ET DE LA PLURIDISCIPLINARITE DE LA PRISE EN CHARGE INITIALE DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER PROSTATIQUE EN MIDI-PYRENEES Date de remplissage du questionnaire : /_/_/ /_/_/_/_/ INFORMATIONS

Plus en détail

Le cancer de la prostate : Prendre des décisions éclairées

Le cancer de la prostate : Prendre des décisions éclairées Le cancer de la prostate : Prendre des décisions éclairées Renseignements sur votre diagnostic et vos options de traitement MON PROFIL Nom : Adresse : Téléphone : INTRODUCTION Il peut être très inquiétant

Plus en détail

Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010

Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010 Les VIèmes journées internationales de cancérologie de Constantine 15-17 OCTOBRE 2010 LA PROSTATECTOMIE RADICALE L EXPERIENCE DU SERVICE D UROLOGIE DU CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE BAB-EL-OUED Alger K.BENAKILA,

Plus en détail

cancer de la prostate Le dépistage du Hôpital Bichat - Paris Pr. Vincent Ravery Urologie

cancer de la prostate Le dépistage du Hôpital Bichat - Paris Pr. Vincent Ravery Urologie Le dépistage du cancer de la prostate Pr. Vincent Ravery Urologie Hôpital Bichat - Paris Introduction 1. L espérance de vie augmente (INSEE, 1999) Tranches d âge EDV moyenne 60-64 19 65-69 16 70-74 12

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No

Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Prise en charge thérapeutique des Cancers de Prostate stades T1 - T2 - T3 - No Radiothérapie et Cancer Prostatique Radiothérapie conventionnelle (1) Techniques et complications 65-72 Gy (~ 2 Gy/j - 7 semaines)

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen DEPARTEMENT DE MEDECINE SERVICE D UROLOGIE

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen DEPARTEMENT DE MEDECINE SERVICE D UROLOGIE République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté de MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE SERVICE D UROLOGIE Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de

Plus en détail

IRM et prostate: Pour qui, pourquoi et comment? Dr. Stéphane B. Van den Broeck Radiologue Saint-Luc Bouge

IRM et prostate: Pour qui, pourquoi et comment? Dr. Stéphane B. Van den Broeck Radiologue Saint-Luc Bouge IRM et prostate: Pour qui, pourquoi et comment? Dr. Stéphane B. Van den Broeck Radiologue Saint-Luc Bouge 25/10/2014 Objectifs Qui sont les patients qui entrent dans notre département pour bénéficier d

Plus en détail

Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques. Pr GHADOUANE MOHAMMED

Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques. Pr GHADOUANE MOHAMMED Cancer de la prostate Recommandations Thérapeutiques Pr GHADOUANE MOHAMMED Tumeurs de risque faible Tumeurs de risque faible L espérance de vie du patient, des morbidités associées, l information donnée

Plus en détail

Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue

Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue Diagnostic du cancer de prostate et de sa récidive Le point de vue du radiologue O. Rouvière Service d imagerie urinaire et vasculaire Hôpital E. Herriot, Lyon Plan 1. Détection du cancer avant biopsie

Plus en détail

Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI

Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI Le cancer de la prostate à haut risque : les controverses de la prise en charge M.HAROUNI/ K.CHETTIBI AAU, Hôtel El Auras si 13 Décembre 2014 Pourquoi le cancer de la prostate à haut risque est sujet à

Plus en détail

Epidémiologie et Histoire Naturelle du Cancer de la Prostate en 2011

Epidémiologie et Histoire Naturelle du Cancer de la Prostate en 2011 Le cancer de la prostate en chiffres 71 186 nouveaux cas en 2009 Epidémiologie et Histoire Naturelle du Cancer de la Prostate en 2011 Pierre COSTA - Nîmes Laurent CABANIOLS - Montpellier 33,9% des cancers

Plus en détail

Résultats Enquête «Réalisation des biopsies prostatiques» Nombre total d'enregistrements dans le questionnaire: 331

Résultats Enquête «Réalisation des biopsies prostatiques» Nombre total d'enregistrements dans le questionnaire: 331 s Enquête «Réalisation des biopsies prostatiques» Nombre total d'enregistrements dans le questionnaire: 331 Question N 001 : Dans votre établissement, combien de lits avez-vous en Urologie? aucun 8 2.42%

Plus en détail

CANCER DE PROSTATE I DEPISTAGE

CANCER DE PROSTATE I DEPISTAGE CANCER DE PROSTATE I DEPISTAGE L HAS ne recommande pas le dépistage de masse du cancer de la prostate dans la population générale. L AFU recommande un dépistage individuel entre 50 et 75 ans, chez les

Plus en détail

Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 2, 43-53, Avril - Mai - Juin 2011, Dossier

Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 2, 43-53, Avril - Mai - Juin 2011, Dossier Le cancer de la prostate Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 2, 43-53, Avril - Mai - Juin 2011, Dossier Auteur(s) : Igor Latorzeff, Oncologue radiothérapeute, Groupe ONCORAD Garonne, Clinique

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Cancer de la prostate & scintigraphie osseuse. Docteur Frédéric Paycha Unité de Médecine Nucléaire CHU Louis Mourier Colombes

Cancer de la prostate & scintigraphie osseuse. Docteur Frédéric Paycha Unité de Médecine Nucléaire CHU Louis Mourier Colombes Cancer de la prostate & scintigraphie osseuse Docteur Frédéric Paycha Unité de Médecine Nucléaire CHU Louis Mourier 92700 Colombes 92700 Colombes Métastases osseuses (MO) du cancer de la prostate Les MO

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Il peut se présenter sous la forme d une tumeur localisée (circonscrite à la prostate) ou sous une forme évoluée, avec des métastases ganglionnaires et osseuses. La prostate est une

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate

Le dépistage du cancer de la prostate Le dépistage du cancer de la prostate Quelle information faut-il donner au patient avant d envisager un dosage du PSA ou un toucher rectal? Le cancer de la prostate : histoire naturelle Le cancer de la

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Radiothérapie et curiethérapie de prostate

Radiothérapie et curiethérapie de prostate Prise en charge des cancers urologiques chez le sujet âgé Communication n 3 : Avis du Radiothérapeute Radiothérapie et curiethérapie de prostate Stéphane GUERIF (Poitiers) Niort le 7 mars 2013 Faut-il

Plus en détail

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Le cancer de la prostate

Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches. Le cancer de la prostate Recherche Information - prévention - dépistage Actions pour les malades et leurs proches Le cancer de la prostate G R A N D P U B L I C Le cancer de la prostate Le cancer de la prostate est aujourd hui

Plus en détail

Hémophilie et urologie. Sabine Castet CRTH Bordeaux

Hémophilie et urologie. Sabine Castet CRTH Bordeaux Hémophilie et urologie Sabine Castet CRTH Bordeaux Les pathologies de l appareil uro-génital masculin Rein (cancers, abcès) Uretère (lithiases, sténoses) Vésico-prostatique (hypertrophie et cancer prostate;

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau LE CANCER DU RECTUM Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau RAPPELS SUR LE CANCER DU RECTUM: Incidence: 12000 nouveaux cas par an (1/3 des CCR). Adénocarcinomes dans 95% des cas.

Plus en détail

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate * Le cancer de la prostate Igor Latorzeff, Oncologue radiothérapeute, Groupe ONCORAD Garonne, Clinique Pasteur, Toulouse Xavier Gamé, Chirurgien urologue, CHU Rangueil,

Plus en détail

Cancer de la prostate: Dépistage? Dr Laurent Zini - Dr Bertrand Tiry Chirurgiens Urologues- Clinique de Saint Omer

Cancer de la prostate: Dépistage? Dr Laurent Zini - Dr Bertrand Tiry Chirurgiens Urologues- Clinique de Saint Omer Cancer de la prostate: Dépistage? Dr Laurent Zini - Dr Bertrand Tiry Chirurgiens Urologues- Clinique de Saint Omer 03 21 38 66 87 S Recommandations S Guides ALD élaborés conjointement par l INCa et l HAS

Plus en détail

L adénocarcinome. Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir. Mise à

L adénocarcinome. Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir. Mise à Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir Mise à j our Jean-Baptiste Lattouf, MD, FRCS et Fred Saad, MD, FRCS Présenté dans le cadre de la conférence : Urologie néphrologie sexologie, Université

Plus en détail

Dr Marie CHARISSOUX. CRLC Montpellier

Dr Marie CHARISSOUX. CRLC Montpellier Cancer de la prostate Prise en charge du sujet âgé Dr Marie CHARISSOUX Département de radiothérapie CRLC Montpellier Rapport d oncogériatrie INCA 2009 Etat des lieux et perspectives en oncogériatrie i

Plus en détail

Etat des pratiques en 2003 et 2004

Etat des pratiques en 2003 et 2004 CAISSE NATIONALE Etat des pratiques en 2003 et 2004 Résultats de l'étude Mars 2006 GROUPE DE PILOTAGE Mme le Pr. BLUM-BOISGARD - Médecin conseil national Mme DESCHAUME Responsable département Gestion Du

Plus en détail

Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate Collège Français des Urologues

Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate Collège Français des Urologues Item 307 (Item 156) Cancer de la prostate Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Introduction... 3 2.1. Épidémiologie... 3 2.2. Facteurs de risques... 3 2.3.

Plus en détail

Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012

Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012 Pratique du traitement hormonal dans le cancer de la prostate en France en 2012 Enquête AFU Ferring Coordinateur Pr Laurent Salomon L Association Française d Urologie (AFU) en partenariat avec les Laboratoires

Plus en détail

Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin. Aïna Venkatasamy

Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin. Aïna Venkatasamy Kystes de la partie basse du tractus génito-urinaire masculin Aïna Venkatasamy Introduction Patholgie peu fréquente Le plus souvent bénigne Association possible à des anomalies génitourinaires Modalités

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE PREVENTION ET DIAGNOSTIC PRECOCE. * Dépistage individuel après information du patient chez des hommes âgés de 45 à 70 ans.

EPIDEMIOLOGIE PREVENTION ET DIAGNOSTIC PRECOCE. * Dépistage individuel après information du patient chez des hommes âgés de 45 à 70 ans. EPIDEMIOLOGIE Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l homme en France, mais aussi en Martinique (54% des cancers masculins enregistrés par le Registre des cancers*) où le taux standardisé

Plus en détail

J.El Azizi El Alaoui, R.Latib, I.Chami, N.Boujida,L.Jroundi Service d imagerie médical institut national d oncologie Rabat Maroc

J.El Azizi El Alaoui, R.Latib, I.Chami, N.Boujida,L.Jroundi Service d imagerie médical institut national d oncologie Rabat Maroc Apport de l IRM dans le cancer de prostate J.El Azizi El Alaoui, R.Latib, I.Chami, N.Boujida,L.Jroundi Service d imagerie médical institut national d oncologie Rabat Maroc La prise en charge du cancer

Plus en détail

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016 Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie 13-15 octobre 2016 Dr Isabelle Brenot-Rossi Institut Paoli-Calmettes plan Cancers des voies

Plus en détail

LES TUMEURS DE LA PROSTATE. Module 2 Cancer de la prostate : diagnostic

LES TUMEURS DE LA PROSTATE. Module 2 Cancer de la prostate : diagnostic Faculté de Médecine Paris 7 - Denis Diderot Département de FMC LES TUMEURS DE LA PROSTATE Module 2 Cancer de la prostate : diagnostic Professeurs Vincent DELMAS et Alain EDDI 1 Classement des cancers par

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou BakrBelkaid Tlemcen Faculté de MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE SERVICE D UROLOGIE Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de

Plus en détail

Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix

Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix Dr Alexis HUGENTOBLER Médecin Nucléaire Hôpital Privé de la Louvière Lille NordTEP - Lille TEP de l Union- Roubaix Oncomel le 2 juillet 2014 Indication AMM : - Recherche de maladie résiduelle : Diminution

Plus en détail

Atelier : prostate, pathologie urologique, vieillissement et troubles de la coagulation. Dr Thierry Lambert

Atelier : prostate, pathologie urologique, vieillissement et troubles de la coagulation. Dr Thierry Lambert Atelier : prostate, pathologie urologique, vieillissement et troubles de la coagulation Dr Thierry Lambert La prostate Problème : La prévalence de l hypertrophie bénigne de la prostate est de : 42 % entre

Plus en détail

1. Cancer du sein : principes généraux du dépistage organisé

1. Cancer du sein : principes généraux du dépistage organisé 1. Cancer du sein : principes généraux du dépistage organisé 1- Cancer du sein : principes généraux du dépistage organisé Maladie grave et fréquente : incidence > 50.000/an et mortalité > 10.000/an Evolution

Plus en détail

Référentiels UROLOGIE CANCER DE LA PROSTATE 01/08/2009

Référentiels UROLOGIE CANCER DE LA PROSTATE 01/08/2009 Référentiels UROLOGIE CANCER DE LA PROSTATE 01/08/2009 1 Référentiels UROLOGIE Groupe de travail ANDARY, RAYMOND Service : UROLOGIE CH COMPIEGNE GERAUD, MARC Service : UROLOGIE CLINIQUE SAINT CÔME PIPROT,

Plus en détail

Cancer de la prostate DEPISTAGE

Cancer de la prostate DEPISTAGE : Cancer de la prostate DEPISTAGE DIAGNOSTIC PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE SUIVI FMC MONTBELIARD 15/10/2009 1 Le dépistage d - État des lieux En France, un homme sur deux a déjàd effectué un test de dépistage

Plus en détail

RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES. Le point de vue de l urologue. Rétention vésicale : les causes. Augmentation des résistances uréthrales

RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES. Le point de vue de l urologue. Rétention vésicale : les causes. Augmentation des résistances uréthrales RETENTION AIGUE/CHRONIQUE DES URINES Le point de vue de l urologue JF HERMIEU Clinique urologique CHU Bichat Paris Rétention vésicale : les causes - Augmentation des résistances uréthrales - Diminution

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE EN ONCO-UROLOGIE

PLACE DE LA CHIRURGIE EN ONCO-UROLOGIE PLACE DE LA CHIRURGIE EN ONCO-UROLOGIE Pr François Kleinclauss Service d Urologie et Transplantation Rénale CHU de Besançon FACTEURS DE CHOIX DU TRAITEMENT Classification pronostique de d Amico - PSA -

Plus en détail

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples

Anatomie Pathologique et Cancer. Missions, Moyens, Exemples Anatomie Pathologique et Cancer Missions, Moyens, Exemples DIU d Onco-Gériatrie 9 février 2011 Dr Mathilde Sibony, Hôpital Tenon mathilde.sibony@tnn.aphp.fr 01 56 01 68 73 Anatomie pathologique et Cancer

Plus en détail

POLE ABDOMINO-PELVIEN

POLE ABDOMINO-PELVIEN Guide Pratique ECN Collection dirigée par L. LE POLE ABDOMINO-PELVIEN & TRANSVERSALITE DU VICE-MAJOR Kévin serror Vice-major de l ecn 2011 Editions VERNAZOBRES-GREGO 99 bd de l Hôpital 75013 Paris Tél.

Plus en détail

Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013

Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013 PRINTEMPS DE L AFCOR Le Cancer de la Prostate Evaluation individuelle Du 22 24 mars 2013 QCM CaP à haut risque Place de la chirurgie Pr Michel SOULIE Question 1 Parmi les propositions suivantes concernant

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

PSA élevé: que faire? François Desgrandchamps Hôpital Saint-Louis, Paris

PSA élevé: que faire? François Desgrandchamps Hôpital Saint-Louis, Paris PSA élevé: que faire? François Desgrandchamps Hôpital Saint-Louis, Paris PSA: Antigène spécifique de la Prostate Produit par les cellules ductales et glandulaires de la prostate Protéase chymotrypsine-like

Plus en détail

Sommaire 80 questions d hommes concernés

Sommaire 80 questions d hommes concernés Sommaire 80 questions d hommes concernés I. La prostate, sa localisation, ses fonctions et sa cancérisation... 19 1. Où se situe la prostate et à quoi sert-elle?... 20 2. Comment est constituée la prostate?

Plus en détail

COMMUNIQUÉ CLINIQUE DU CANCER DE LA PROSTATE DU CHUL (CHUQ)

COMMUNIQUÉ CLINIQUE DU CANCER DE LA PROSTATE DU CHUL (CHUQ) COMMUNIQUÉ CLINIQUE DU CANCER DE LA PROSTATE DU CHUL (CHUQ) 2705, boul. Laurier, Ste-Foy, Québec, Canada G1V 4G2 Tél.: (418) 654-2291; Fax.: (418) 654-2732 Courriel: Fernand.Labrie@crchul.ulaval.ca Il

Plus en détail

Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC et du Registre du Cancer de la Somme

Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC et du Registre du Cancer de la Somme Evaluation de la qualité du contenu De la RCP Enquête du réseau ONCOPIC du Registre du Cancer de la Somme Etat des lieux en 2003 Enquête de la CNAM QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE RCP «théorique» (Enquête

Plus en détail

Actualités en onco-urologie

Actualités en onco-urologie Juin 2012 Newsletter Auteurs Dr Gaël Deplanque, Dr Dominique Lannes Médecins-Conseils SCOR Global Life Actualités en onco-urologie Les cancers urologiques, c est-à-dire du rein, de la vessie et de la prostate,

Plus en détail

Le cancer de la prostate. l information du patient

Le cancer de la prostate. l information du patient Le cancer de la prostate l information du patient La prostate et le cancer de la prostate La prostate est une petite glande située dans le système reproducteur masculin. Elle présente approximativement

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE LA PROSTATE

LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE LA PROSTATE OCTOBRE 2016 GUIDES PATIENTS LES TRAITEMENTS DES CANCERS DE LA PROSTATE L Institut national du cancer (INCa) est l agence nationale sanitaire et scientifique chargée de coordonner la lutte contre le cancer

Plus en détail