Les nombres entiers. Durée suggérée: 3 semaines

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nombres entiers. Durée suggérée: 3 semaines"

Transcription

1 Les nombres entiers Durée suggérée: 3 semaines

2 Aperçu du module Orientation et contexte Pourquoi est-ce important? Dans le présent module, les élèves multiplieront et diviseront des nombres entiers concrètement, à l aide d images et symboliquement. On peut considérer la multiplication d un nombre entier comme une addition répétée, et la division d un nombre entier, comme le contraire de la multiplication. Les deux opérations seront modélisées à l aide de carreaux de couleur de nombres entiers, et de droites numériques. À mesure que ces modèles seront assimilés, les élèves effectueront ces opérations de façon symbolique, sans utiliser de matériel de manipulation. Les élèves généraliseront et appliqueront les règles de détermination des signes de produits et de quotients. Le produit ou le quotient de deux nombres entiers ayant le même signe est positif et le produit ou le quotient de deux nombres entiers de signes opposés est négatif. Les élèves verront que les nombres entiers possèdent la propriété zéro, l identité multiplicative, la commutativité et la distributivité. Il est possible de trouver le produit de nombres entiers à deux chiffres à l aide de la distributivité. La combinaison de ces nouvelles compétences et de l addition et de la soustraction de nombres entiers auxquelles ils ont été exposés en 7 e année d études permettra aux élèves de résoudre des problèmes en se servant des quatre opérations mathématiques. Finalement, ils appliqueront l ordre des opérations avec les nombres entiers. L acquisition d une bonne compréhension des nombres entiers permettra aux élèves de représenter des situations réelles faisant intervenir des dimensions et une direction. Les nombres entiers sont importants pour la science et l ingénierie. On en a besoin pour décrire les taux de variation et on les utilise dans les situations qui font intervenir le temps, la position, l élévation (au dessus ou au dessous du niveau de la mer, par exemple), la température, l énergie et les concepts fi n anciers, tels que la valeur nette, les bilans et les résultats. La compétence en nombres entiers est cruciale pour les futurs travaux d algèbre. Elle est nécessaire lorsqu on évalue les expressions algébriques ou qu on résout des équations. Elle permet aux élèves d établir des graphiques de relations en se servant des quatre quadrants. Le travail avec les nombres entiers servira aux études futures d expressions rationnelles et sera étendu aux nombres irrationnels ou réels. Il continue de construire la notion des nombres tout en préparant les élèves à un grand nombre d activités de résolution de problèmes. 54

3 Processus mathématiques [C] Communication [RP] Résolution de problèmes [L] Liens [R] Raisonnement [CE] Calcul mental et estimation [T] Technologie [V] Visualisation Résultats d apprentissage DOMAINE RÉSULTAT D APPRENTISSAGE PROCESSUS MATHÉMATIQUES Le nombre Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [8N7] C, L, RP, R, V 55

4 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] Indicateur de rendement: 8N7.1 Modéliser la multiplication de deux nombres entiers donnés à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. Stratégies d enseignement et d apprentissage Les élèves ont découvert l addition et la soustraction de nombres entiers au cours des années d études précédentes. Ils ont modélisé des nombres entiers concrètement, à l aide d images et symboliquement. On suppose que les élèves peuvent comparer et ordonner des nombres entiers, placer des nombres entiers sur une droite numérique ainsi qu additionner ou soustraire des nombres entiers. Comme l ordre des opérations est traité plus loin dans le présent module, il se peut qu une certaine révision des règles d addition et de soustraction soit nécessaire. La recherche a révélé que l utilisation de modèles concrets est essentielle en mathématiques parce que la plupart des idées mathématiques sont abstraites. Les élèves doivent absolument passer du concret au symbolique et une partie de la préparation des programmes d instruction nécessite de prendre des décisions éclairées au sujet de la position des élèves sur le continuum du passage de la pensée concrète à la pensée symbolique. L addition de nombres entiers peut contribuer à établir une partie du travail préparatoire initial relatif à la multiplication de nombres entiers. Les élèves devraient voir un rapport entre la multiplication de nombres entiers et + peut également s exprimer sous la forme de 3 ensembles de l addition répétée. Par exemple, ( 3) ( 5) ou ( + + ) ( ) ( ) Bien que les règles de la multiplication de nombres entiers soient faciles à apprendre pour les élèves, il est plus difficile d expliquer les raisons pour lesquelles ces règles ont du sens. Les jetons de nombres entiers et les droites numériques sont deux modèles qui peuvent aider à donner cette explication. On devrait d abord donner aux élèves la possibilité d étudier l addition répétée à l aide de jetons de nombres entiers. Ce modèle représente (-2) + (-2) + (-2)de même que 3 groupes de -2, ou ( + 3) ( 2). À suivre 56

5 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Papier et crayon Écrivez chaque addition répétée sous forme de multiplication. (i) (-6) + (-6) + (-6) + (-6) + (-6) (ii) (+4) + (+4) + (+4) + (+4) (8N7.1) Écrivez chaque multiplication sous forme d addition répétée. (i) ( + + 7) ( 2) (ii)( + 7) ( 2) (8N7.1) Performance Remettez aux élèves un bocal vide et un assortiment de billes ou de jetons. (i) Demandez aux élèves de mettre 4 groupes de -2 dans le bocal. Demandez leur d esquisser le diagramme qui illustre la situation, puis d écrire une phrase numérique qui représente la situation. (ii) Demandez aux élèves de retirer 3 groupes de -2 du bocal vide. Demandez combien il faudrait de paires de zéros pour exécuter la tâche. Ajoutez assez de paires de zéros, puis retirez les groupes. Demandez aux élèves d esquisser le diagramme qui illustre la situation, puis d écrire une phrase numérique qui représente la situation. (8N7.1) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.1: Multiplier des nombres entiers à l aide de modèles GE: ProGuide: p. 4-9 CD-ROM: FR 2.18 ME: p

6 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques Stratégies d enseignement et d apprentissage L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateur de rendement: 8N7.1 Modéliser la multiplication de deux nombres entiers donnés à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. (suite) Les élèves devraient être en mesure de modéliser sans trop de difficulté la multiplication de deux entiers positifs ou d un entier positif et d un entier négatif. Une des façons de modéliser la multiplication d un entier positif et d un entier négatif est illustrée ci dessous. (+2) x (-3) Commencez à zéro Puisque le premier facteur est positif, "ajoutez" 2 ensembles de -3. Le résultat est -6 Il est plus difficile de modéliser une situation dans laquelle le premier nombre entier est négatif puisqu on ne sait pas avec certitude ce qui représente un nombre négatif de groupes. On trouvera ci-après un modèle de multiplication de deux entiers négatifs. Il se peut que les élèves aient de la difficulté à déterminer le nombre de paires de zéros à ajouter lorsqu ils utilisent un modèle à jetons. Pour les aider à prendre cette décision, établissez un rapport entre le nombre de paires de zéros et le nombre de jetons qu il faut enlever. À suivre 58

7 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Portfolio Nicolas a emprunté 6 $ à chacun de ses deux amis, Marc et Charles. Parce que c était l anniversaire de Nicolas, chacun de ses amis lui a fait grâce de la dette. Demandez aux élèves d expliquer à l aide d images et de mots la façon dont cela a modifié la valeur nette de Nicolas. (8N7.1) Journal Dites aux élèves qu un de leurs condisciples a manqué le cours le jour où il a été question pour la première fois de la multiplication de nombres entiers. Demandez leur de rédiger une explication détaillée pour aider l ami à comprendre comment calculer 2 + ( 5) et + 2 ( 5). (8N7.1) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.1: Multiplier des nombres entiers à l aide de modèles GE: ProGuide: p. 4-9 CD-ROM: FR 2.18 ME: p

8 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Stratégies d enseignement et d apprentissage (-2) x (-3) Commencez à zéro Puisque le premier facteur est négatif, "enlevez" 2 ensembles de -3. Indicateur de rendement: Il faut 6 paires de zéro 8N7.1 Modéliser la multiplication de deux nombres entiers donnés à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. (suite) Enlevez 2 ensembles de -3 Le résultat est +6 La création d une suite numérique peut alors servir à justifier le résultat de la multiplication de deux entiers négatifs. ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) + = = = 0 = 1 3? = 2 3? Les élèves devraient observer qu à mesure que le premier facteur diminue de 1, le produit augmente de 3. + à l aide des jetons, les élèves devraient constater qu il est possible de multiplier des nombres entiers dans n importe quel ordre sans modifier le produit. C est-à-dire que, tout comme dans le cas des entiers naturels, la multiplication de nombres entiers est commutative. En comparant ( + 3) ( 2) et ( 2) ( 3) À suivre 60

9 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Performance Écrivez une phrase numérique pour chacun des problèmes qui suivent et utilisez un diagramme pour modéliser chaque situation. (i) Catherine a perdu 3 points dans chaque partie de carte qui a été jouée. Si elle a joué 4 parties, quel était son score à la fin? (ii) Jérémie devait 5 $ à chacun de 3 de ses amis. Quel nombre entier pourrait servir à représenter la dette totale de Jérémie? (8N7.1) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.1: Multiplier des nombres entiers à l aide de modèles GE: ProGuide: p. 4-9 CD-ROM: FR 2.18 ME: p

10 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateur de rendement: Stratégies d enseignement et d apprentissage La droite numérique est un autre modèle. Elle offre une bonne méthode pour visualiser la multiplication de nombres entiers une fois que les élèves ont bien compris le procédé. Ceux ci devront prendre conscience du fait que le premier nombre entier indique la direction dans laquelle se tourner et le nombre de pas à faire, tandis que le second nombre entier indique dans quelle direction se déplacer, de même que la grandeur des pas. Prenons ( 3) ( 2) + +. En commençant à zéro, faites face à l extrémité positive de la ligne. Faites 3 pas de grandeur 2 vers l avant et arrêtez N7.1 Modéliser la multiplication de deux nombres entiers donnés à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. (suite) Pour multiplier ( + 2) ( 4), faites face à l extrémité positive de la ligne, faites 2 pas de grandeur 4 vers l arrière et arrêtez à 8. Pour multiplier ( 2) ( 4) +, faites face à l extrémité négative de la ligne, faites 2 pas de grandeur 4 vers l avant et arrêtez à 8. À suivre 62

11 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Performance Quel énoncé de multiplication chaque diagramme représente-t-il? (i) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.1: Multiplier des nombres entiers à l aide de modèles (ii) GE: ProGuide: p. 4-9 CD-ROM: FR 2.18 (8N7.1) ME: p

12 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateurs de rendement: 8N7.1 Modéliser la multiplication de deux nombres entiers donnés à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. (suite) 8N7.2 Énoncer et appliquer une règle générale pour déterminer le signe du produit de nombres entiers. Stratégies d enseignement et d apprentissage Pour multiplier ( 2) ( 4) faites face à l extrémité négative de la ligne, faites 2 pas de grandeur 4 vers l arrière et arrêtez à 8. En faisant fond sur les modèles qui ont été utilisés, les élèves doivent élaborer les «règles des signes» générales relatives à la multiplication de nombres entiers : Lorsque les deux signes sont les mêmes, le produit est positif. Lorsque les deux signes sont différents, le produit est négatif. Il est possible d utiliser les suites numériques pour illustrer encore mieux les schémas de produits de nombres entiers : 3 x (+2) = 6 2 x (+2) = 4 produits positifs 1 x (+2) = 2 0 x (+2) = 0 produit de zéro -1 x (+2) = -2-2 x (+2) = -4 produits négatifs -3 x (+2) = -6 3 x (-2) = -6 2 x (-2) = -4 produits négatifs 1 x (-2) = -2 0 x (-2) = 0 produit de zéro -1 x (-2) = 2-2 x (-2) = 4 produits positifs -3 x (-2) = 6 Il est possible d employer les stratégies utilisées pour multiplier des entiers naturels de deux chiffres ou plus pour multiplier des nombres entiers de deux chiffres ou plus. Les «règles des signes» sont appliquées une fois la multiplication terminée. À suivre 64

13 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Papier et crayon Trouvez les produits. (i) ( + 4) ( 3) (ii) ( + 5) ( 2) (iii) ( 4) ( 3) (iv) ( + 4) ( 22) (v) ( 13) ( 28) Complétez chaque énoncé de multiplication. (i) ( 4) = 28 (ii) ( 2 ) = 24 (8N7.2) (8N7.2) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.2: Des règles pour multiplier les nombres entiers Jeu: Quel est mon produit? GE: ProGuide: p CD-ROM: FR 2.19 ME: p Complétez chaque énoncé du plus grand nombre de façons possible à l aide de nombres entiers. (8N7.2) (i) = -12 (ii) = 16 Présentation/Portfolio La somme de deux nombres entiers est -2. Le produit des mêmes deux entiers est -24. Quels sont les deux entiers? Expliquez votre raisonnement. (8N7.2) Sans calculer les produits, trouvez le plus petit produit. Expliquez votre raisonnement. (8N7.2) ( 199) + ( 87) ( 199) ( 87) ( + 199) + ( 87) Expliquez pourquoi le produit de deux entiers négatifs doit être plus grand que la somme des deux entiers. (8N7.2) 65

14 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateur de rendement: 8N7.2 Énoncer et appliquer une règle générale pour déterminer le signe du produit de nombres entiers. (suite) Stratégies d enseignement et d apprentissage Le modèle des aires, allié à la distributivité, peut servir à illustrer la multiplication de nombres entiers. Pour trouver le produit de 8 26 les élèves peuvent utiliser la distributivité pour représenter la situation de la façon indiquée ci-après. Comme les dimensions d un rectangle doivent être positives, prenons d abord Cela peut être réécrit sous la forme 8x(20+6) et représenté par : x 20 8 x 6 L aire de ce rectangle est 820 ( 6) donne : ( ) + ( ) = = Si on utilise la distributivité, cela Rappelez maintenant qu à l origine les nombres entiers avaient des signes différents, ce qui a donné un produit négatif. Par conséquent, 8 26= 208. L utilisation du modèle des aires est une partie importante du travail avec les fractions et l algèbre. Il est également possible d appliquer la distributivité sans le modèle des aires ( ) On devrait offrir aux élèves la possibilité d appliquer ces règles dans diverses situations de résolution de problèmes. 66

15 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Utilisez les nombres entiers pour illustrer chaque énoncé. (i) Le produit de deux nombres entiers est égal à l un des entiers. (ii) Le produit de deux nombres entiers est égal au contraire de l un des entiers. (iii) Le produit de deux nombres entiers est plus petit que les deux entiers. (iv) Le produit de deux nombres entiers est plus grand que les deux entiers. (8N7.2) Rédigez une règle des signes relative aux produits de chacun des éléments suivants : (i) Un nombre pair d entiers positifs (ii) Un nombre impair d entiers positifs (iii) Un nombre pair d entiers négatifs (iv) Un nombre impair d entiers négatifs (8N7.2) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.2: Des règles pour multiplier les nombres entiers Jeu: Quel est mon produit? GE: ProGuide: p CD-ROM: FR 2.19 ME: p Journal Supposez le cas d un ami qui sait comment multiplier des entiers positifs, mais qui n a jamais multiplié d entiers négatifs. (8N7.2) (i) Comment pourriez-vous utiliser la suite numérique ci-après pour montrer à votre ami comment calculer ( + 6) ( 4)? ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( + ) ( ) = ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) + += = = = = 6 2? + = 6 3? + = 6 4? (ii) Créez une suite numérique pour montrer à votre ami comment calculer ( + 5) ( 3). (8N7.2) 67

16 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateurs de rendement: 8N7.3 Fournir un contexte comportant la multiplication de deux nombres entiers. 8N7.4 Résoudre un problème donné comportant la multiplication de nombres entiers. Stratégies d enseignement et d apprentissage Parmi les situations utiles pour le travail sur les nombres entiers fait par les élèves, mentionnons : la température, les dépôts et les retraits, les scores au golf qui sont au dessous ou au-dessus de la normale, les étages qui sont au-dessus ou au dessous du rez-de-chaussée. Pour établir des rapports significatifs entre les situations du monde réel et la multiplication de nombres entiers, les élèves doivent comprendre la façon d utiliser les entiers positifs et les entiers négatifs pour représenter les quantités qui sont multipliées. Au moment de résoudre des problèmes, soulignez l importance d un énoncé sommaire destiné à expliquer la signification du produit de nombres entiers. Prenons l exemple suivant : Mathieu s est engagé à soutenir une organisation caritative pendant 2 ans. Si un montant de 25 $ est déduit automatiquement de son compte bancaire chaque mois, quel est le total de ses déductions? Les élèves doivent d abord décider quels sont les nombres entiers à multiplier. -25 représente la déduction mensuelle de 25 $; +24 représente le nombre de mois dans deux années. ( 25) + ( 24) = 600 La solution complète requiert l explication du signe négatif dans le contexte du problème. Dans le présent cas, les déductions totales de Mathieu seront de 600 $. 68

17 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Papier et crayon Vous n avez pas d argent et empruntez 2 $ chaque jour pendant 3 jours. Quelle est votre dette totale à la fin du troisième jour? (8N7.2, 8N7.4) Expliquez votre réflexion à l aide de mots ou de diagrammes à mesure que vous résolvez le problème suivant : Monique a 16 $ et dépense 3 $ par jour. Jean a 20 $ et dépense 4 $ par jour. Qui aura plus d argent ou une dette moindre au bout de sept jours? (8N7.1, 8N7.2, 8N7.4) Performance Jeu : «Opération nombres entiers» Joueurs : de deux à quatre. Matériel didactique : un jeu de cartes (sans les figures) Description: (8N7.2, 8N7.6) Distribuez toutes les cartes face en dessous sur la table. Les suites de couleur noire sont positives et celles de couleur rouge, négatives. Chaque joueur retourne deux cartes et décide d additionner, de soustraire, de multiplier ou de diviser les valeurs inscrites sur les cartes. Le joueur qui obtient le résultat le plus élevé gagne toutes les cartes qui sont face en dessus. Objectif : Variantes Le jeu continue jusqu à ce qu une seule personne (le gagnant) détienne toutes les cartes. Utilisez moins de cartes ou seulement les cartes affichant certaines valeurs. Utilisez moins d opérations (limitez celles-ci à la multiplication et à la division). Chaque joueur retourne trois ou quatre cartes au lieu de deux cartes. Le joueur qui obtient la plus petite somme ou différence, ou le plus petit produit ou quotient, gagne toutes les cartes qui sont face en dessus. Chaque joueur lance deux dés (ou plus) comportant un nombre entier sur chaque face plutôt que d utiliser des cartes à jouer. Le joueur qui obtient le plus grand (ou le plus petit) nombre après avoir effectué les opérations marque un point. Le gagnant est le joueur qui obtient le plus grand nombre de points. Ressources/Notes Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.2: Des règles pour multiplier les nombres entiers GE: ProGuide: p ME: p Il se peut que l enseignant préfère attendre d avoir vu la division de nombres entiers avant d utiliser cette activité avec les élèves. 69

18 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateur de rendement: 8N7.5 Modéliser la division d un nombre entier par un nombre entier à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. Stratégies d enseignement et d apprentissage La comparaison entre une situation de multiplication et une situation de division peut être très utile pour aider les élèves à comprendre la division de nombres entiers. Après avoir développé complètement la multiplication, il est possible d utiliser le fait que la multiplication et la division sont des opérations inverses. Les élèves devraient être exposés au rapport entre la multiplication et la division de nombres entiers, de même qu à la division et au regroupement ou partage. L utilisation de la droite numérique peut être étendue à la modélisation de la division de nombres entiers. Pour établir le rapport, il peut être avantageux d écrire un énoncé de multiplication correspondant. Par exemple, Phrase de division Phrase de multiplication correspondante ( + 8 ) ( 4) =?? ( 4) = + 8 Retournez au modèle de droite numérique utilisé pour la multiplication dans lequel le premier nombre entier indiquait la direction vers laquelle se tourner et le nombre de pas à faire, et le second entier, la direction dans laquelle se déplacer et la grandeur des pas. Lorsqu on divise, la direction à laquelle on finit par faire face détermine le signe du quotient. Les élèves doivent déterminer le nombre de pas de 4 qui les amènerait à + 8. La grandeur des pas, 4, est négative; marchez donc de reculons. En commençant à zéro, faites 2 pas pour atteindre + 8 et vous retrouver faisant face à la direction négative. + ( 8) = ( 4) 2. 70

19 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Performance Écrivez une phrase numérique pour chacun des problèmes qui suivent et utilisez un diagramme pour modéliser chaque situation. (i) Christian et ses trois amis doivent ensemble 12 $. Ils acceptent de partager la dette en parts égales. Quelle est la part de la dette de chaque personne? (ii) La température à Nain tombait de 2 C à chaque heure. Combien d heures a-t-il fallu pour que la température chute de 10 C? (8N7.5) Remettez aux élèves un bocal vide et un assortiment de billes ou de jetons. (i) Demandez aux élèves de mettre 10 jetons rouges dans le bocal en utilisant des groupes de deux jetons. Demandez-leur d esquisser le diagramme qui illustre la situation, puis d écrire une phrase numérique qui représente la situation. (ii) Demandez aux élèves de laisser six jetons rouges dans le bocal en enlevant des groupes de trois jetons jaunes. Demandez combien il faudrait de paires de zéros pour exécuter la tâche. Ajoutez le nombre suffisant de paires de zéros, puis retirez les groupes. Demandez aux élèves d esquisser le diagramme qui illustre la situation, puis d écrire une phrase numérique qui représente la situation. (8N7.5) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.3: Diviser des nombres entiers à l aide de modèles GE: ProGuide: p CD-ROM: FR 2.20 ME: p

20 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Stratégies d enseignement et d apprentissage On peut aussi utiliser des jetons de nombres entiers lorsqu on divise des nombres de ce type. Voici l une des façons de modéliser ( 12) ( 4). ( -12 ) ( -4 ) Commencez à zéro Pour arriver à -12 avec des ensembles de -4, on peut "ajouter" des jetons. Combien d ensembles sont ajoutés? Indicateur de rendement: Il faut ajouter 3 ensembles de -4. 8N7.5 Modéliser la division d un nombre entier par un nombre entier à l aide de matériel de manipulation ou de représentations imagées et noter le processus. (suite) R ésultat: 3 ensembles de -4 ont été "ajoutés" pour arriver à -12 ainsi la réponse est "positive". ( -12 ) ( -4 ) = + 3 La création d une suite numérique est elle aussi utile dans la division. Par exemple ( ) = ( ) = ( ) = ( ) = ( ) = = 6 3? ( ) = 9 = = = = =0 3 3? 3 3? 6 3? 72

21 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Ressources/Notes Portfolio Olivier a modélisé ( 18) ( 6) + + en séparant 18 jetons positifs en groupes de 6 jetons. Charles a modélisé la même division en séparant 18 jetons positifs en 6 groupes égaux. Expliquez comment ils ont chacun déterminé le bon quotient. (8N7.5) L enseignant vous demande de calculer ( 2000) ( 500). Vous n avez que 20 jetons de nombres entiers. Expliquez, avec des diagrammes, comment vous modéliseriez la situation. (8N7.5) Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.3: Diviser des nombres entiers à l aide de modèles GE: ProGuide: p CD-ROM: FR 2.20 La somme de deux nombres entiers est +15. En divisant l entier le plus grand par l entier le plus petit, on obtient un quotient de -4. Quels sont les deux nombres entiers? Expliquez votre raisonnement. (8N7.5, 8N7.6) ME: p Sans calculer les quotients, lequel aura la plus petite valeur? Expliquez votre raisonnement. (8N7.5, 8N7.6) ( 1428) + ( 84) ( ) + ( 84) ( 1428) ( 84) 73

22 Domaine: Le nombre Résultats d apprentissage spécifiques Stratégies d enseignement et d apprentissage L élève devra 8N7 Démontrer une compréhension de la multiplication et de la division de nombres entiers, de façon concrète, imagée et symbolique. [C, L, R, RP, V] (suite) Indicateurs de rendement: 8N7.6 Énoncer et appliquer une règle générale pour déterminer le signe du quotient de nombres entiers. 8N7.7 Fournir un contexte comportant la division de deux nombres entiers. 8N7.8 Résoudre un problème donné comportant la division de nombres entiers (un nombre à deux chiffres divisé par un nombre à un chiffre) sans l aide de la technologie. 8N7.9 Résoudre un problème donné comportant la division de nombres entiers (un nombre à deux chiffres divisé par un nombre à 2 chiffres) avec l aide de la technologie. Tout comme dans le cas de la multiplication, les modèles qui ont été utilisés mèneraient aux «règles des signes» générales qui régissent la division de nombres entiers. Cela offre une autre occasion d étudier les opérations inverses. La comparaison entre la multiplication et la division peut être utile pour ce qui est d aider les élèves à comprendre la division. Par exemple, comme = 2 3 6, il doit être vrai que le produit divisé par l un ou l autre des facteurs est égal à l autre facteur. Par conséquent, ( = 6) ( 2) 3 et ( ) = Les élèves devraient conclure que lorsque les deux signes sont identiques, le quotient est positif, et lorsqu ils sont différents, le quotient est négatif. On devrait offrir aux élèves la possibilité d appliquer ces règles dans diverses situations de résolution de problèmes. L utilisation de la terminologie appropriée, telle que les termes «dividende», «diviseur» et «quotient», est importante. Les élèves devraient être exposés aux différentes formes de notation d une division. Par exemple, un énoncé 6 de division peut s écrire sous la forme ( 6) ( 3), 3 6 ou. 3 Pour résoudre des problèmes de division d un nombre à 2 chiffres par un nombre à 1 chiffre, les élèves peuvent appliquer l algorithme de division non abrégée utilisé dans les années du cours primaire, puis appliquer les «règles des signes» de façon appropriée. La division de nombres entiers peut se faire dans de nombreux contextes. Un exemple est donné ici. Les profondeurs de plongée, en pieds, de 7 plongeurs autonomes qui étudient des bancs de poissons étaient -12, -9, -15, -8, -20, -17 et -10. Quelle est la profondeur de plongée moyenne? ( ) + ( ) + ( ) + ( ) + ( ) + ( ) + ( ) = = La profondeur de plongée moyenne est de 13 pieds sous la surface de l eau. Les questions de ce genre offrent l occasion d avoir une discussion en vue de s assurer que les élèves comprennent la signification du quotient négatif. 74

23 Résultat d apprentissage général: Développer le sens du nombre Stratégies d évaluation Papier et crayon Calculez les quotients. (i) 9 + ( 3) (ii) ( + 14) ( 7) 16 (iii) 2 42 (iv) 7 90 (v) 15 (8N7.6) Ressources/Notes Chenelière Mathématiques 8 Leçon 2.4: Des règles pour diviser les nombres entiers GE: ProGuide: p CD-ROM: FR 2.21 Complétez chaque énoncé de division. (i) ( ) 44 = ( + 11) (ii) ( 2) = ( 8) (8N7.6) Complétez chaque énoncé du plus grand nombre de façons possibles à l aide de nombres entiers. (i) +18 = (ii) 24 = (8N7.6) ME: p Si 14 fois un entier donne -84, quel est cet entier? (8N7.6) Une équipe de football a été pénalisée de 30 points sur 3 jeux. Supposez que l équipe a été pénalisée d un nombre égal de verges sur chaque jeu. Écrivez un énoncé de division à l aide de nombres entiers et résolvez-le pour trouver le nombre de verges de chaque pénalité. (8N7.7, 8N7.8) Anne et Sarah ont couru 5 tours de piste lors d une course. Lorsqu Anne a terminé, Sara était à 15 mètres derrière elle. Supposez que le retard pris par Sara durant chaque tour de piste était toujours du même nombre de mètres. Écrivez un énoncé de division à l aide de nombres entiers et résolvez-le pour déterminer le retard pris par Sarah à chaque tour. Jeu «Opération nombres entiers» (8N7.7, 8N7.8) On peut trouver la description du jeu à la page 69 de ce programme de mathématiques. (8N7.2, 8N7.6) 75

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Glossaire des nombres

Glossaire des nombres Glossaire des nombres Numérisation et sens du nombre (4-6) Imprimeur de la Reine pour l'ontario, 008 Nombre : Objet mathématique qui représente une valeur numérique. Le chiffre est le symbole utilisé pour

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE. Les ensembles numériques. Propriétés des nombres réels. Ordre des opérations. Nombres premiers. Opérations sur les fractions 7. Puissances entières 0.7 Notation scientifique.8

Plus en détail

Les pourcentages, les rapports et les taux. Durée suggérée: 5 semaines

Les pourcentages, les rapports et les taux. Durée suggérée: 5 semaines Les pourcentages, les rapports et les taux Durée suggérée: 5 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Pourquoi est-ce important? Dans le présent module, les élèves travailleront avec des pourcentages,

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!»

CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» Corrigé Cours de Mr JULES v3.3 Classe de Quatrième Contrat 1 Page 1 sur 13 CORRIGE LES NOMBRES DECIMAUX RELATIFS. «Réfléchir avant d agir!» «Correction en rouge et italique.» I. Les nombres décimaux relatifs.

Plus en détail

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Niveau 11 Dans la présente leçon, les élèves compareront divers instruments d épargne et de placement en calculant l intérêt simple et l intérêt composé.

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines

La géométrie du cercle. Durée suggérée: 3 semaines La géométrie du cercle Durée suggérée: 3 semaines Aperçu du module Orientation et contexte Dans le présent module, les élèves étudieront les propriétés des cercles. Ils découvriront la relation entre la

Plus en détail

L addition mentale. Entrée en matière. À ton tour. Évaluation : Question 4. Évaluation continue : Observer et écouter

L addition mentale. Entrée en matière. À ton tour. Évaluation : Question 4. Évaluation continue : Observer et écouter L addition mentale LA LEÇON EN BREF de 40 à 50 min Objectif du curriculum : Utiliser différentes stratégies pour résoudre mentalement des calculs portant sur l addition de nombres à 3 chiffres. (N12) Matériel

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

2. Fractions et pourcentages

2. Fractions et pourcentages FRACTIONS ET POURCENTAGES. Fractions et pourcentages.. Définitions Certaines divisions tombent justes. C'est par exemple le cas de la division 4 8 qui donne.. D'autres ne s'arrêtent jamais. C'est ce qui

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

TROISI` EME PARTIE L ALG` EBRE

TROISI` EME PARTIE L ALG` EBRE TROISIÈME PARTIE L ALGÈBRE Chapitre 8 L algèbre babylonienne Sommaire 8.1 Présentation..................... 135 8.2 Résolution d équations du second degré..... 135 8.3 Bibliographie.....................

Plus en détail

9 è et 10 è années 2013

9 è et 10 è années 2013 Partie A: Chaque bonne réponse vaut 3 points. Jeu-concours international KANGOUROU DES MATHÉMATIQUES 1. Le nombre n'est pas divisible par (A). (B). (C). (D). (E). 2. Les huit demi-cercles inscrits à l'intérieur

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

Programme de calcul et résolution d équation

Programme de calcul et résolution d équation Programme de calcul et résolution d équation On appelle «programme de calcul» tout procédé mathématique qui permet de passer d un nombre à un autre suivant une suite d opérations déterminée. Un programme

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE

COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE COURS EULER: PROGRAMME DE LA PREMIÈRE ANNÉE Le cours de la première année concerne les sujets de 9ème et 10ème années scolaires. Il y a bien sûr des différences puisque nous commençons par exemple par

Plus en détail

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100

a)390 + 520 + 150 b)702 + 159 +100 Ex 1 : Calcule un ordre de grandeur du résultat et indique s il sera supérieur à 1 000 L addition est une opération qui permet de calculer la somme de plusieurs nombres. On peut changer l ordre de ses

Plus en détail

PRÉPARATION AUX COURS DE MATHÉMATIQUES 10

PRÉPARATION AUX COURS DE MATHÉMATIQUES 10 PRÉPARATION AUX COURS DE MATHÉMATIQUES 10 Programme d études 2002 Direction de l éducation française DONNÉES DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION (ALBERTA LEARNING) Alberta. Alberta Learning. Direction de l

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

V- Manipulations de nombres en binaire

V- Manipulations de nombres en binaire 1 V- Manipulations de nombres en binaire L ordinateur est constitué de milliards de transistors qui travaillent comme des interrupteurs électriques, soit ouverts soit fermés. Soit la ligne est activée,

Plus en détail

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE. Mathématiques financières

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE. Mathématiques financières FONDEMENTS MATHÉMATIQUES 12 E ANNÉE Mathématiques financières A1. Résoudre des problèmes comportant des intérêts composés dans la prise de décisions financières. [C, L, RP, T, V] Résultat d apprentissage

Plus en détail

Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008.

Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008. Les opérations et calculs au cycle 3 à partir des programmes 2008. OPERATIONS CALCULS - CYCLE 3 Activités proposées par des enseignants de Cycle 3 CALCUL SUR DES NOMBRES ENTIERS - CALCULER MENTALEMENT

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

Utiliser les calculatrices en classe

Utiliser les calculatrices en classe Les nouveaux programmes de l école primaire Mathématiques Document d accompagnement Utiliser les calculatrices en classe Cycles des apprentissages fondamentaux Cycles des approfondissements Direction de

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS

OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS OPÉRATIONS SUR LES FRACTIONS Sommaire 1. Composantes d'une fraction... 1. Fractions équivalentes... 1. Simplification d'une fraction... 4. Règle d'addition et soustraction de fractions... 5. Règle de multiplication

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire

Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire Schola Europaea Bureau du Secrétaire Général Ref. : 2007-D-3310-fr-3 Orig. : EN Programme de Mathématiques Années 1-3 du Secondaire APPROUVE PAR LE CONSEIL SUPERIEUR DES ECOLES EUROPÉENNES DES 22 ET 23

Plus en détail

Plus petit, plus grand, ranger et comparer

Plus petit, plus grand, ranger et comparer Unité 11 Plus petit, plus grand, ranger et comparer Combien y a-t-il de boules sur la tige A? Sur la tige B? A B Le nombre de boules sur la tige A est plus grand que sur la tige B. On écrit : > 2 On lit

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient par un nombre entier I La division euclidienne : le quotient est entier Faire l activité division. Exemple Sur une étagère de 4mm de large, combien peut on ranger de livres de mm d épaisseur? La question

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Primaire. analyse a priori. Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1

Primaire. analyse a priori. Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1 Primaire l ESCALIER Une activité sur les multiples et diviseurs en fin de primaire Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1 Dans le but d observer les stratégies usitées dans la résolution d un problème

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités C H A P I T R E 3 JE DOIS SAVOIR Calculer une fréquence JE VAIS ÊTRE C APABLE DE Expérimenter la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

Formules d inclusion-exclusion

Formules d inclusion-exclusion Université de Rouen L1 M.I.EEA 2011 2012 Mathématiques discrètes Formules d inclusion-exclusion Je présente ici une correction détaillée de l Exercice 5 de la Feuille d exercices 1, en reprenant le problème

Plus en détail

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé

Chapitre 2. Eléments pour comprendre un énoncé Chapitre 2 Eléments pour comprendre un énoncé Ce chapitre est consacré à la compréhension d un énoncé. Pour démontrer un énoncé donné, il faut se reporter au chapitre suivant. Les tables de vérité données

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement) Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication

Plus en détail

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Les types énumérés On peut aussi définir des types qui ont un nombre fini de valeurs (ex: jours de la semaine, couleurs primaires, etc.)

Plus en détail

LES PUISSANCES EN 4 E. Parcours d études et de recherche autour des puissances en classe de 4 e

LES PUISSANCES EN 4 E. Parcours d études et de recherche autour des puissances en classe de 4 e LES PUISSANCES EN 4 E Parcours d études et de recherche autour des puissances en classe de 4 e PARCOURS SUR LES PUISSANCES : 2 ACTIVITÉS Situation sur les bactéries issue de la SVT Travail en 2 parties

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/ Animation pédagogique

http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/ Animation pédagogique http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/ Animation pédagogique «Différenciation en mathématiques au cycle 2» Circonscriptions d Alençon 1 et 2 26 février 2014 Utilisation de l application calcul@tice

Plus en détail

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode

Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Factorisation Factoriser en utilisant un facteur commun Fiche méthode Rappel : Distributivité simple Soient les nombres, et. On a : Factoriser, c est transformer une somme ou une différence de termes en

Plus en détail

Héritage en java : Calculatrice SDC

Héritage en java : Calculatrice SDC Programmation orientée objet L3 MIAGE Héritage en java : Calculatrice SDC Travail à rendre : le code complet du projet SDC sous forme d une archive tar.gz. L archive comportera trois répertoires : un répertoire

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 8 : EQUATIONS DIFFERENTIELLES - COURS + ENONCE EXERCICE - Olivier

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

3 Chasse aux bulles. A = 2x(x 3) = B = (5x 2) 4x = C = (x 1)(4 x) = D = (x 2)(3x 1) = 4 Distributivité A = 11 4. A = 22x² 55 2 x

3 Chasse aux bulles. A = 2x(x 3) = B = (5x 2) 4x = C = (x 1)(4 x) = D = (x 2)(3x 1) = 4 Distributivité A = 11 4. A = 22x² 55 2 x Développer et réduire 3 Chasse aux bulles 1 Vrai ou faux? x 2 3x 2x 2 4 7x Justifie tes réponses. x 2 est toujours égal à 2x. Faux, par exemple, si x = 3, alors x² = 9, mais 2x = 6 (5x) 2 est toujours

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l informatique

Mathématiques appliquées à l informatique Mathématiques appliquées à l informatique Jean-Etienne Poirrier 15 décembre 2005 Table des matières 1 Matrices 3 1.1 Définition......................................... 3 1.2 Les différents types de matrices.............................

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

S entraîner au calcul mental

S entraîner au calcul mental E F C I - R E H S E S O S A PHOTOCOPIER S R U C Une collection dirigée par Jean-Luc Caron S entraîner au calcul mental CM Jean-François Quilfen Illustrations : Julie Olivier Sommaire Introduction au calcul

Plus en détail

Elaboration d une séquence d apprentissage

Elaboration d une séquence d apprentissage Elaboration d une séquence d apprentissage La séquence propose de présenter le passage du retour à l unité lors de résolution de problèmes de proportionnalité puis, à partir de cette situation, de retrouver

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II Unité E : Services bancaires personnels Demi-cours II MATHÉMATIQUES DU CONSOMMATEUR, 10 e ANNÉE Programme d études (2007) DEMI-COURS II Unité E : Services bancaires personnels Durée : 7 heures Résultat

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

Compter à Babylone. L écriture des nombres

Compter à Babylone. L écriture des nombres Compter à Babylone d après l article de Christine Proust «Le calcul sexagésimal en Mésopotamie : enseignement dans les écoles de scribes» disponible sur http://www.dma.ens.fr/culturemath/ Les mathématiciens

Plus en détail

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Ce livret de l évaluateur se divise en deux sections. La première section comprend : des instructions à l intention de l évaluateur sur la façon d administrer le

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

Définition : On obtient les nombres entiers en ajoutant ou retranchant des unités à zéro.

Définition : On obtient les nombres entiers en ajoutant ou retranchant des unités à zéro. Chapitre : Les nombres rationnels Programme officiel BO du 8/08/08 Connaissances : Diviseurs communs à deux entiers, PGCD. Fractions irréductibles. Opérations sur les nombres relatifs en écriture fractionnaire.

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Table des matières. Introduction....3 Mesures et incertitudes en sciences physiques

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Mathématiques appliquées, 12 e année

Mathématiques appliquées, 12 e année Mathématiques appliquées 12 e année Mathématiques, 9 e à la 12 e année, Programme français Résultats d apprentissage et indicateurs de réalisation 63 [C] Communication [V] Visualisation [L] Liens [CE]

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau

Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau i Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau Bonjour, bienvenue dans votre début d étude du cours de mathématiques de l année de remise à niveau en vue du D.A.E.U. B Au cours

Plus en détail

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n

x et y sont proportionnels si, et seulement si, les poins de coordonnées (x ; y) sont alignés avec l origine du repère. y 4 n CHAPITRE 11 PROPORTIONNALITE I. GENERALITES A. NOTION DE GRANDEURS PROPORTIONNELLES Deux grandeurs x et y sont proportionnelles si, lorsque l une varie, l autre varie dans les mêmes proportions : si x

Plus en détail

HP 12C Platinum. Manuel de l utilisateur et Guide de résolution de problèmes. Copyright 2003 Hewlett-Packard Development Company, L.P.

HP 12C Platinum. Manuel de l utilisateur et Guide de résolution de problèmes. Copyright 2003 Hewlett-Packard Development Company, L.P. HP 12C Platinum Manuel de l utilisateur et Guide de résolution de problèmes Copyright 2003 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Introduction A propos de ce manuel Ce Manuel de l utilisateur et Guide

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours)

Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours) Bloc 1 Sens des nombres et des opérations (+- 6 cours) 1 Démontrer une compréhension du concept du nombre et l utiliser pour décrire des quantités du monde réel. (~6 cours) RÉSULTATS D APPRENTISSAGE SPÉCIFIQUES

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

Les opérations bancaires et le budget. Durée suggérée: 15 heures

Les opérations bancaires et le budget. Durée suggérée: 15 heures Les opérations bancaires et le budget Durée suggérée: 15 heures Aperçu du module Orientation et contexte Cadre des résultats d apprentissage Dans ce module, les élèves étudieront divers services offerts

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Proposition de programmes de calculs en mise en train

Proposition de programmes de calculs en mise en train Proposition de programmes de calculs en mise en train Programme 1 : Je choisis un nombre, je lui ajoute 1, je calcule le carré du résultat, je retranche le carré du nombre de départ. Essai-conjecture-preuve.

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail