L3 S6 Nutrition, Santé & APS. Modalités de la matière

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L3 S6 Nutrition, Santé & APS. Modalités de la matière"

Transcription

1 L3 S6 Nutrition, Santé & APS Modalités de la matière

2 Volume horaire et répartition : 10h : 5 CM programmés 1 fois/semaine le lundi de 8h à 10h Contenu : Connaître les causes et le traitement du diabète de type 1 chez l enfant et adapter [à] l activité physique Connaître les causes et les conséquences de l obésité chez l enfant et adapter [à] l activité physique Evaluations Partiel de 30 min avec 2 questions de 15 min, 1 sur chacun des sujets

3 Licence STAPS L3 S6 Nutrition, Santé et APS Cours n 1 Diabète de type 1 et APS D. Chapelot

4 Pourquoi parler du diabète en nutrition, santé et APS? 1 D abord qu est-ce que le diabète? Un excès de glucose dans le sang Pourquoi est-ce un problème? Parce que le glucose va attaquer les organes et créer des lésions irréversibles Est-ce que le diabète est une maladie nutritionnelle? Ca dépend de quel diabète l on parle car il y en a 2, mais les deux entretiennent des rapports avec la nutrition Est-ce qu on peut faire des APS à un diabétique? Oui, c est même conseillé, et dans l un des deux diabètes, c est même le meilleur traitement Est-ce qu il prendre adapter les APS chez un diabétique? En fait, il faut adapter sa nutrition et son traitement à l APS

5 Physiopathologie et classification du diabète 2 On distingue deux formes de diabète : Le diabète de type 1 appelé autrefois diabète insulino-dépendant (DID) Le diabète de type 2, appelé autrefois non insulino-dépendant (DNID) Le plus fréquent dans la population adulte est le type 2

6 Physiopathologie et classification du diabète 3 Sujet normal Sujet diabétique TYPE 1 TYPE 2

7 Physiopathologie et classification du diabète

8 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie

9 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie Après un repas, les glucides consommés sont transformés en glucose, la concentration de glucose dans le sang (la glycémie) augmente (passe d environ 1g/l à 2g/l mais très variable selon les individus), et le glucose se répartit ensuite dans divers «compartiments». Les différentes proportions affectées à ces compartiments vont fortement dépendre d une hormone, l insuline. 4

10 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie 5 Quand le glucose arrive dans la circulation, il va tout d abord stimuler le pancréas afin qu il sécrète l insuline Les cellules qui sécrètent l insuline sont appelées les cellules β Elles sont situées dans des zones dispersées en ilots et appelées pour cela les ilots de Langerhans L insuline une fois sécrétée dans les vaisseaux sanguins, va atteindre tous les tissus qui ont besoin d elle pour que le glucose entre : tissus dits insulinodépendants Parmi ces tissus, il y a le muscle

11 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie 6 Le pancréas a une fonction exocrine (sécrète à l extérieur du corps, tout au moins dans le tube digestif) et une fonction endocrine (sécrète dans la circulation sanguine pour fournir aux tissus) 11

12 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie 7 Les différentes fonctions du pancréas : exocrine et endocrine

13 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie 8

14 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie 9 Stimule la dégradation de glycogène Stimule la sécrétion d insuline Stimule le stockage de glycogène Stimule la sécrétion de glucagon

15 Rôle essentiel de l insuline dans la régulation de la glycémie Rappel des rôles de l insuline : Contribue à l entrée du glucose dans les tissus hépatique, musculaire et adipeux mais pas le tissu nerveux central ou périphérique ni les cellules sanguines Stimule le stockage du glucose en glycogène dans tous les tissus Stimule l oxydation du glucose dans tous les tissus Stimule le stockage des lipides en triglycérides dans tous les tissus 10

16 Causes et évolution du diabète de type 1 11 Diabète de type 1 Appelé aussi diabète maigre, apparaît en général avant 35 ans, particulièrement pendant l'enfance et l'adolescence. Forme de maladie auto-immune, c'est-à-dire dans laquelle le corps stimule ses mécanismes de défense naturelle contre lui-même. Les cellules du pancréas productrices d'insuline (cellules β des îlots de Langerhans) sont alors détruites. Malades atteints par cette forme de diabète ont besoin vitalement d'un apport extérieur d'insuline. Prédisposition génétique à développer diabète de type 1.

17 Causes et évolution du diabète de type 1 12 Contribution génétique au diabète de type 1. Une 20 ne de gènes décrits. Les plus importants sont un groupe de gènes dit HLA = antigènes des leucocytes humains (molécules à la surface des cellules qui permettent l'identification par le système immunitaire) et situés sur le chromosome 6 Les allèles (différentes versions du même gène qui se différencie par une ou plusieurs différences dans la séquence de nucléotides A- T-G-C) DR3 et DR4 sont les allèles de risques, DR2 et DR5 de protection D autres facteurs non-génétiques (infectieuses?) encore inconnus expliqueraient qu une prédisposition génétique donne ou non la maladie

18 Causes et évolution du diabète de type 1 13 Langerhans Langerhans Langerhans

19 Causes et évolution du diabète de type 1 14 Aboutit à la destruction des cellules β et l absence de sécrétion d insuline lors de l arrivée du glucose, le plus souvent chez un enfant

20 Causes et évolution du diabète de type 1 15 Réduction progressive du stock de cellules béta Arrivé sous la barre des 10% de masse cellulaire restante, diabète se révèle sur un mode de coma ou d hyperglycémie majeure. Après la mise sous traitement, période de rémission temporaire fait parfois arrêter l insuline Phase sera suivie d une rechute avec traitement à vie du fait de la destruction définitive des îlots de Langerhans

21 Causes et évolution du diabète de type pics de révélation : petite enfance (4 à 6 ans), adolescence (12-18 ans), entre 30 et 35 ans, révélées par grossesse (diabète gestationnel) ou en post-partum

22 Diagnostic et complications du diabète 17 L'OGTT, ou test oral de tolérance au glucose consiste à faire boire une solution contenant 50 ou 75 g de glucose et de mesurer le glucose dans le sang (glycémie) après divers délais. Pour transformer les mg/dl en g/l, diviser par 100 Pour transformer les g/l en mmol/l, multiplier par 5,5

23 Diagnostic et complications du diabète 18 Quand l insuline est présente, elle stimule la synthèse de lipides (liposynthèse appelée plus communément néolipogenèse) Quand elle est absente, la lipolyse se met en marche et la dégradation des triglycérides est rapide Elle aboutit logiquement à la formation de corps cétoniques dans le foie Ces corps cétoniques sont porteurs d ions H+ qui font baisser le ph sanguin => acidose

24 Diagnostic et complications du diabète 19 Symptômes cliniques La carence en insuline empêche l entrée du glucose dans les tissus (mais pas le cerveau donc signes psychiques non liés à cette carence) Ce manque d insuline conduit à une lyse des lipides et des protéines ce qui entraîne un amaigrissement La lipolyse conduit à la production de corps cétoniques qui va faire baisser le ph qui sera tamponnée par une augmentation de la ventilation pour éliminer les ions H+ Signes métaboliques Physiopathologie Carence en insuline Par ailleurs, le glucose et l acétone vont finir par passer dans les urines, créant une hyperosmolarité qui va provoquer une diurèse élevée et une déshydratation

25 Diagnostic et complications du diabète

26 Diagnostic et complications du diabète

27 Diagnostic et complications du diabète

28 Diagnostic et complications du diabète

29 Diagnostic et complications du diabète Principaux symptômes du diabète de type aigus 1 chroniques 20 Perte de poids Polydipsie Polyphagie Léthargie Stupeur Flou visuel Yeux Odeur d acétone Fonction visuelle Coronaires Fonction rénale Système nerveux périphérique Respiration Dyspnée de Kussmaul (hyperventilation) Estomac - Nausées - Vomissements - Douleurs abdominales Appareil urinaire - Polyurie - Glycosurie - Acétonurie

30 Diagnostic et complications du diabète 21 La persistance d un excès de glucose dans le sang endommage silencieusement les parois des microvaisseaux et des artères (athérosclérose) et favorise leur occlusion (thrombose). Avec, à la longue des risques de graves complications sur des organes vitaux Yeux : rétinopathie. Diabète est la première cause de cécité en France Reins : la néphropathie peut conduire à la nécessité du rein artificiel (dialyse) Nerfs : la neuropathie (50% à 25 ans) et l atteinte des vaisseaux sanguins des extrémités peuvent entraîner de graves liaisons du pied (15%). L athérosclérose due au diabète atteint Le cerveau : risque d accident vasculaire cérébral Le cœur : risque d angine de poitrine (angor) et d infarctus Les membres inférieurs : risque d artériopathie occlusive et de gangrène Chez un diabétique, le risque de maladie cardiovasculaire et multiplié par 3 et représente 1 décès / 2 Le diabète est la première cause d amputation en France

Document 3 : dosage du glucose au niveau des veines porte hépatique et sushépatique. Dosage du glucose dans la Dosage du glucose dans les

Document 3 : dosage du glucose au niveau des veines porte hépatique et sushépatique. Dosage du glucose dans la Dosage du glucose dans les Document 1 : situation anatomique du foie 1STS veine cave inférieure (circulation générale) veine sus-hépatique aorte foie artère hépatique veine porte hépatique intestin grêle artère mésentérique Document

Plus en détail

Diabetes Mellitus. Définition:

Diabetes Mellitus. Définition: Diabetes Mellitus Diabète sucré Définition: Le diabète dit sucré est une maladie liée à une défaillance des mécanismes biologiques de régulation de la glycémie, la glycémie étant la concentration de glucose

Plus en détail

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016

Régulation de la glycémie et diabètes. Maestris /2016 Régulation de la glycémie et diabètes Maestris - 2015/2016 La glycémie Glycémie : taux sanguin de glucose A jeûn : 0,8 à 1g /L de sang (glycémie normale 1g/L) Après un repas : hyperglycémie 1,2 g/l En

Plus en détail

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes

Glycémie et diabète. aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes Glycémie et diabète! PLAN 1 La digestion et les enzymes A) Le rôle de la digestion aliment = source d'énergie et de carbone pour les organismes hétérotrophes digestion : permet la transformation de glucides

Plus en détail

sites d action des amylases

sites d action des amylases Glycémie et diabète I Les enzymes. Les glucides à grosses molécules des aliments sont transformés en glucose grâce à l'action d'enzymes digestives. Ils pourront ainsi franchir la paroi de l intestin pour

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

Physiopathologie de l acidocétose diabétique. Dr Mazouzi A

Physiopathologie de l acidocétose diabétique. Dr Mazouzi A Physiopathologie de l acidocétose diabétique Dr Mazouzi A I / Plan II /Introduction III /Physiopathologie A/ cause rôle de la carence en insuline B/ mécanisme 1/ de l hyperglycemie 2/ l acido cetose C/

Plus en détail

Laboratoire de physiopathologie. 2 ème année pharmacie

Laboratoire de physiopathologie. 2 ème année pharmacie Laboratoire de physiopathologie 2 ème année pharmacie Année universitaire 2016-2017 Plan I. Définition II. Epidémiologie III. Classification IV. Rappel physiologique V. Physiopathologie du diabète VI.

Plus en détail

Glucides et glycémie

Glucides et glycémie Glucides et glycémie I : Protéines enzymatiques A : Niveaux de structure protéique Les protéines sont des molécules codées génétiquement. L ordre des nucléotides dans un allèle indique l ordre des acides

Plus en détail

Diabète sucré. Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale

Diabète sucré. Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale Diabète sucré Dr: N.MOSBAH Réanimation médicale Rappel Physiologique La glycémie à jeun normale chez l'homme est statistiquement comprise entre 0,80 et 1,10 g/l. La régulation de la glycémie met en jeu

Plus en détail

Cours-premièreS - Homéostat glycémique Année 2010 / 2011

Cours-premièreS - Homéostat glycémique Année 2010 / 2011 LA GLYCÉMIE ET LES DIABÈTES... 2 CHAPITRE I LA GLYCÉMIE... 2 1/ découverte de l homéostat glycémique... 2 A/ L homéostat glycémique... 2 B / Modèle hypothétique de l homéostat glycémique... 2 2/ Les organes

Plus en détail

CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE CORRIGE DE LA REVISION SUR LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Explication des mécanismes ponctuels : réponses rapides en référence au cours Stockage et libération glucose : Référence au cours : I Glycémie constante

Plus en détail

Tube digestif et homéostasie

Tube digestif et homéostasie Tube digestif et homéostasie UNE DES ENTREES DE L ORGANISME Le tube digestif est, avec les poumons, une des portes d entrée dans l organisme car il permet l absorption de molécules d origine extérieure.

Plus en détail

Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR /2016

Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR /2016 Régulation de la glycémie et diabètes BNEI ELAZAR - 2015/2016 Rappels sur la digestion Rappels sur la digestion Rappels sur la digestion Dégradation d aliments en nutriments Par voie mécanique Par voie

Plus en détail

Thème 3 : GLYCEMIE ET DIABETE

Thème 3 : GLYCEMIE ET DIABETE Thème 3 : GLYCEMIE ET DIABETE Notions Activités, supports La glycémie, concentration en glucose du sang, est un paramètre du milieu intérieur. Son maintien par l'organisme dans une gamme de valeurs étroite

Plus en détail

TP 5 : les diabétiques.

TP 5 : les diabétiques. VIDEO : Intro / révision : "L'insuline, le glucose et vous" 0 à 1:37 TP 5 : les diabétiques. Vidéo : "C la santé" 0:29 à 1:15 2 millions en France (4 millions maintenant) 180 millions dans monde / en 2011

Plus en détail

PANCREAS. (Support de cours)

PANCREAS. (Support de cours) PANCREAS (Support de cours) 1- RAPPEL ANATOMO-HISTOLOGIQUE: Glande mixte: ENDOCRINE 1 à 2 % - EXOCRINE 80% 4 types de cellules: 70 % de cellules B ou β à insuline 20 % de cellules A ou α à glucagon 5 à

Plus en détail

E. Grelier Lycée J. Moulin. La régulation de la glycémie

E. Grelier Lycée J. Moulin. La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie Introduction Rappeler ce qu est la glycémie et l homéostasie. On mesure la glycémie à jeun chez un individu en bonne santé durant une semaine Question : Analyser le tableau

Plus en détail

DIABETE SUCRE : Ce qu il faut savoir

DIABETE SUCRE : Ce qu il faut savoir DIABETE SUCRE : Ce qu il faut savoir Dr Opoko Althel Pharel Endocrinologie, Diabétologie, Nutrition Faculté de Médecine et de pharmacie de Rabat CHU Ibn Sina, Rabat- Salé, maroc www.congomed.com 1. Qu

Plus en détail

TD. Régulation de la glycémie

TD. Régulation de la glycémie TD. Régulation de la glycémie 1. Mise en évidence de la régulation de la glycémie A - Evolution de la glycémie A.1 A jeune, quelle est la valeur de la glycémie? Qu observe-t-on lors de l ingestion de glucose

Plus en détail

Les Diabète. Diabète insipide, diabète gras, diabète insulinodépendant...

Les Diabète. Diabète insipide, diabète gras, diabète insulinodépendant... Les Diabète Diabète insipide, diabète gras, diabète insulinodépendant... Il y a de nombreux diabètes. Le mot diabète, d'origine grecque, signifie «je passe au travers». Ce titre est sans doute dû à l une

Plus en détail

G2. Régulation de la glycémie

G2. Régulation de la glycémie G2. Régulation de la glycémie Hypoglycémie et hyperglycémie ont des conséquences graves pour le corps. C est la raison pour laquelle ce facteur doit être régulé. G2.a MESURE DE LA GLYCEMIE ET VARIATIONS

Plus en détail

Acidocétose diabétique. Dr Brahim RAHFANI

Acidocétose diabétique. Dr Brahim RAHFANI Acidocétose diabétique Dr Brahim RAHFANI Définition C est une Complication aigue du diabète résultant de la carence sévère d'insuline Elle se définit de façon arbitraire par un ph < à 7,2 et une hyperglycémie

Plus en détail

INTRODUCTION. Le mode de vie moderne et alimentation ( rôle important) Les prévisions sont alarmantes (Lourd fardeau social et économique)

INTRODUCTION. Le mode de vie moderne et alimentation ( rôle important) Les prévisions sont alarmantes (Lourd fardeau social et économique) INTRODUCTION La prévalence du Diabète (D2) / Augmentation constante ( explosion épidémique mondiale ) Flambée des complications Les stratégies thérapeutiques actuelles (insuffisantes pour endiguer le fléau

Plus en détail

GLYCEMIE DIABETE. I. La digestion, voie d entrée du glucose dans l organisme. 1. Rôle des enzymes

GLYCEMIE DIABETE. I. La digestion, voie d entrée du glucose dans l organisme. 1. Rôle des enzymes GLYCEMIE DIABETE La glycémie est la quantité de glucose circulant dans le sang. Sa régulation par l org est un phénomène complexe et primordial mettant en jeu divers mécanismes, comme la d ou la sécrétion

Plus en détail

Le diabète de l enfant. Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014

Le diabète de l enfant. Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014 Le diabète de l enfant Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014 Définition Le diabète c'est avoir trop de sucre dans le sang. On dit que c'est un diabète sucré Attention! On n'a pas un diabète sucré parce qu'on

Plus en détail

1.1. Définition du diabète. Des informations partagées pour gérer le diabète. Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques.

1.1. Définition du diabète. Des informations partagées pour gérer le diabète. Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques. Définition du diabète Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques 1.1 FICHE soignants Définition «Le diabète sucré est une affection chronique due soit à une insuffisance génétique ou acquise

Plus en détail

Qu est-ce que. diabète?

Qu est-ce que. diabète? Association Française des Diabétiques 88, rue de la Roquette, 75544 Paris Cedex 11 Tél. : 01 40 09 24 25 - E-mail : afd@afd.asso.fr Qu est-ce que le? Qu est-ce que le? ➊ ➋ Le, c est quand on a trop de

Plus en détail

Indications de correction exercices du chapitre 2

Indications de correction exercices du chapitre 2 Nos choix alimentaires et leurs conséquences RÉINVESTIR Indications de correction exercices du chapitre ➊ La ou les bonnes propositions sont cochées ci-dessous. a) La part de lipides dans l alimentation

Plus en détail

ENDOCRINOLOGIE. Energie = quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d un kilo d eau. Calorie / K calorie = unité de l énergie.

ENDOCRINOLOGIE. Energie = quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d un kilo d eau. Calorie / K calorie = unité de l énergie. Fixe : Endocrinologie : Anatomie ENDOCRINOLOGIE Le diabète de type 1 correspond à une destruction à 80% des cellules bêta du pancréas, en découle une carence en insuline. Le diabète de type 2, est au départ

Plus en détail

Homéostasie (Partie 2)

Homéostasie (Partie 2) Homéostasie (Partie 2) Dr Sandrine Poglio Année 2015-2016 Institut de Formation en Soins Infirmiers U.E2.2-S1: Cycle de la vie et grandes fonctions 3 Plan A- Généralités. B- La régulation de l équilibre

Plus en détail

5.3. La communication à distance par le système endocrinien = système hormonal

5.3. La communication à distance par le système endocrinien = système hormonal 5. Les cellules en société 5.1 Communication cellulaire et maintien de l'homéostasie 5.2 La communication par contact direct : jonctions, croissance et différenciation 5.3. La communication à distance

Plus en détail

Table des matières 3. I - Introduction A. Diabète type B. Diabète type C. Autres types spécifiques de diabète...

Table des matières 3. I - Introduction A. Diabète type B. Diabète type C. Autres types spécifiques de diabète... DIABETE SUCRE Table des matières Table des matières 3 I - Introduction 7-9 - 11 A. Diabète type 1...11 B. Diabète type 2...11 C. Autres types spécifiques de diabète...11 1. Anomalies génétiques des cellules

Plus en détail

ENDOCRINOLOGIE : LE DIABETE

ENDOCRINOLOGIE : LE DIABETE ENDOCRINOLOGIE : LE DIABETE Diabète de Type I destruction des cellules beta au niveau du pancréas à plus de 80 % (ilots de languerence) c est un diabète insulinodépendant Diabète de type II, NIND, destruction

Plus en détail

Prépa scientifique Drépanocytose, mucoviscidose, cancers et diabètes (E 03)

Prépa scientifique Drépanocytose, mucoviscidose, cancers et diabètes (E 03) Maestris 201-2017 Mardi 15 Novembre 201 Durée : 1 heure Exercice 1-7 points Prépa scientifique Drépanocytose, mucoviscidose, cancers et diabètes (E 03) page 1/ Exercice 2 - QCM - points - reporter la ou

Plus en détail

BIOLOGIE Sujet d examen - SE6 Durée : 1 heure 30

BIOLOGIE Sujet d examen - SE6 Durée : 1 heure 30 Date : 2 Décembre 2015 Prépa Scientifique, paramédical -MAESTRIS BIOLOGIE Sujet d examen - SE6 Durée : 1 heure 30 Partie 1 : Définitions - 4 points Définir les termes suivants en utilisant le vocabulaire

Plus en détail

Physiopathologie et sémiologie des diabètes. UE Hormonologie V Rigalleau 2015

Physiopathologie et sémiologie des diabètes. UE Hormonologie V Rigalleau 2015 Physiopathologie et sémiologie des diabètes UE Hormonologie V Rigalleau 2015 Base physiopathologique : régulation glycémique Hormones de contre-régulation + Production endogène - GLUCOSE + Sécrétion INSULINE

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie

Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie Corrigé du bac 2015 : SVT spécialité Série S Polynésie BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L

Plus en détail

Le diabète [Infographie] - 23/10/2015 - CEDUS

Le diabète [Infographie] - 23/10/2015 - CEDUS Le diabète [Infographie] - 23/10/2015 - CEDUS Voici une infographie pour tout savoir sur le diabète! Retrouvez toutes nos infographies dans la médiathèque de Sucre-Info. Définition Le diabète se caractérise

Plus en détail

Lycée CITE ELMANAR Prof. : ACHOURI NAJET Année scolaire: 201 5/ Niveau : 3 ème sciences expérimentales Durée : 1h 30

Lycée CITE ELMANAR Prof. : ACHOURI NAJET Année scolaire: 201 5/ Niveau : 3 ème sciences expérimentales Durée : 1h 30 Lycée CITE ELMANAR Prof. : ACHOURI NAJET Année scolaire: 201 5/201 6 Niveau : 3 ème sciences expérimentales Durée : 1h 30 EXERCICE N 1 : (4.5 points): Chaque série d affirmation peut comporter une ou plusieurs

Plus en détail

Le neveu Mme Joyeuse

Le neveu Mme Joyeuse Madame Joyeuse et son neveu viennent vous consulter car ils souffrent de polyurie (émission excessive d urine) et de polyphagie (appétit anormalement augmenté). Etant proches parents, ils suspectent une

Plus en détail

Prévenir... les complications du diabète

Prévenir... les complications du diabète Prévenir... les complications du diabète 25 Le diabète a une évolution sournoise Le diabète est une maladie due à un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) En France, plus de deux millions de personnes

Plus en détail

Le diabète IFAS TREGUIER

Le diabète IFAS TREGUIER Le diabète IFAS TREGUIER Rappels module 2 Rôle du pancréas qui est une glande mixte : rôle endocrine (insuline, glucagon) et exocrine (sucs pancréatiques) Le glucose Le glucose est fourni : par l alimentation

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DES COMPLICATIONS AIGUES DU DIABETE

PHYSIOPATHOLOGIE DES COMPLICATIONS AIGUES DU DIABETE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE CONSTANTINE 3 FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE DE CONSTANTINE

Plus en détail

GLYCEMIE ET DIABETE CHAPITRES 1, 2, 3

GLYCEMIE ET DIABETE CHAPITRES 1, 2, 3 GLYCEMIE ET DIABETE CHAPITRES 1, 2, 3 CHAPITRE 1 LA CATALYSE ENZYMATIQUE TP1 TP2 TRAJET DES ALIMENTS ET LEURS MODIFICATIONS DANS LE TUBE DIGESTIF les organes digestifs et les enzymes digestives. D un

Plus en détail

Chapitre 21. Troubles de la conscience. IESCA Pesenti - Lechat

Chapitre 21. Troubles de la conscience. IESCA Pesenti - Lechat Chapitre 21 Troubles de la conscience Troubles bénins Malaise vagal syncope vagale Dystonie neurovégétative Facteurs déclenchants Pâleur, chaleurs, nausées, bâillements, hypotension Hypoglycémie Hypotension

Plus en détail

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones

BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1. Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones BIOCHIMIE MÉTABOLIQUE Biotech 1 Chapitre 5 Introduction au métabolisme glucidique : régulation et hormones SOMMAIRE 1. Substrats énergétiques 2. Réserves énergétiques de l organisme 3. Hormones régulant

Plus en détail

Question 2: a/ donnez la définition de diabète de type I et de type II b/ quelles sont les complications aiguës d'une diabète de type I

Question 2: a/ donnez la définition de diabète de type I et de type II b/ quelles sont les complications aiguës d'une diabète de type I QUESTIONS ENDOCRINO Question 2: a/ donnez la définition de diabète de type I et de type II b/ quelles sont les complications aiguës d'une diabète de type I Question 17: Schéma des voies biliaires et pancréatique

Plus en détail

Prise en charge du diabétique

Prise en charge du diabétique Prise en charge du diabétique en EHPAD Qu est-ce que glucose? Le glucose est le sucre de base, directement assimilable par les cellules. C est un carburant indispensable au métabolisme cellulaire. Son

Plus en détail

Prévention. Le diabète. Conseils. Mutuelle des agents des services publics

Prévention. Le diabète. Conseils. Mutuelle des agents des services publics Prévention Le diabète Conseils Mutuelle des agents des services publics Le diabète 3,5 millions de personnes touchées par le diabète en France, dont 500 000 ignorent qu elles sont diabétiques. Ces chiffres

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Comprendre comment gérer sa santé avec un diabète de type 2 Octobre 2006 Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE HOMEOSTAT GLYCEMIQUE : P

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE HOMEOSTAT GLYCEMIQUE : P CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE HOMEOSTAT GLYCEMIQUE : P 274-275 Exercice 1 p 274 : Définir en une phrase les mots suivants Glycémie = concentration de glucose dans le plasma sanguin en g.l -1. Plasma sanguin

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Le tube digestif humain I

Le tube digestif humain I Le tube digestif humain I La bouche: Ingestion, Dégradation mécanique de la nourriture: mastication Début de la digestion chimique, grâce aux enzymes produites par les glandes salivaires Ex: amylase L

Plus en détail

Les diabètes et le contrôle de la glycémie

Les diabètes et le contrôle de la glycémie Les diabètes et le contrôle de la glycémie Objectif Connaître les mécanismes principaux permettant de réguler le taux de glucose dans le sang. Comprendre l origine des problèmes liés aux perturbations

Plus en détail

La glycémie et le diabète

La glycémie et le diabète I La régulation glycémique La glycémie et le diabète Qu est ce que la glycémie? 1.1) La glycémie : une constante physiologique La glycémie est le taux de glucose ( C6H12O6 ) présent dans le sang. Cf. TD

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse Q.26 REGULATION DE LA GLYCEMIE PLAN Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE DIABÈTE. DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE DIABÈTE. DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE DIABÈTE DanielFleck@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire un

Plus en détail

Énergie et nutrition cours -03. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition cours -03. Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition cours -03 Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Contraction musculaire Pourquoi étudier l alimentation dans ce cours? Bcp de maladies liées à notre

Plus en détail

BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ

BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ BTS Blanc n 3-Juin 2017 TSOD1/2 BIOLOGIE-PHYSIOLOGIE CORRIGÉ Partie 1 : immunologie Exercice 1 : schéma de la phagocytose (3 points) Etapes : Mots-clés : 1) Adhésion (ou reconnaissance) cellule phagocytaire,

Plus en détail

7 mmol/l 6,5-7 mmol/l * 7-9 mmol/l * 5,3 mmol/l. (Eviter les hypoglycémies)

7 mmol/l 6,5-7 mmol/l * 7-9 mmol/l * 5,3 mmol/l. (Eviter les hypoglycémies) Contrôles biologiques en pratique Conseils pour la prise en charge des patients diabétiques 1.2 FICHE soignants Objectifs de contrôle glycémique selon le profil du patient Pour la plupart des patients

Plus en détail

Diabète de type 2 prise en charge initiale

Diabète de type 2 prise en charge initiale Diabète de type 2 prise en charge initiale D après : Recommandations et pratiques Vidal Diagnostic du diabète de type 2 Glycémie à jeun 1,26 g/l (7 mmol/l) - après 8 heures de jeûne - confirmée par un

Plus en détail

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE I. les hormones : généralités 1. définition d'une hormone Substance sécrétée par une glande endocrine. Elle est libérée dans le sang et se retrouve dans toute la circulation

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007

EQUILIBRE ACIDE- BASE. V.Moulaire Juin 2007 EQUILIBRE ACIDE- BASE V.Moulaire Juin 2007 Objectif Maintien de la concentration en ions H+ dans les secteurs extra et intra cellulaires Gazométrie artérielle Valeurs normales: ph = 7,38-7,42 PCO2 = 38

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Métropole Remplacement BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE

RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE Sources : - Mémo infirmier, Biologie Fondamentale et génétique UE 2.1, Elsevier Masson - Vander et Sherman, Physiologie Humaine, éditions Mc Graw-Hill -Marieb, Anatomie et physiologie

Plus en détail

Diabète? Le diabète de type 2 : Quels sont les facteurs de risque?

Diabète? Le diabète de type 2 : Quels sont les facteurs de risque? Diabète? Le diabète de type 2 : Quels sont les facteurs de risque? Le diabète de type 2 est une maladie de plus en plus fréquente et aux conséquences graves si elle n est pas correctement soignée. Environ

Plus en détail

LV207: PHYSIOLOGIE CELLULAIRE ET INTEGREE COURS D ENDOCRINOLOGIE AHA 12 Avril 2013 REGULATION DE LA GLYCEMIE

LV207: PHYSIOLOGIE CELLULAIRE ET INTEGREE COURS D ENDOCRINOLOGIE AHA 12 Avril 2013 REGULATION DE LA GLYCEMIE LV207: PHYSIOLOGIE CELLULAIRE ET INTEGREE COURS D ENDOCRINOLOGIE AHA 12 Avril 2013 REGULATION DE LA GLYCEMIE Alexandra GROSFELD Alexandra.grosfeld@crc.jussieu.fr UMRS872, Equipe 9, CRC REGULATION DE LA

Plus en détail

CAS CLINIQUE 1. Il a pris 5kgs en 1 an. Il a peu d activité physique. Son père, âgé de 70 ans, est traité pour diabète depuis 10 ans.

CAS CLINIQUE 1. Il a pris 5kgs en 1 an. Il a peu d activité physique. Son père, âgé de 70 ans, est traité pour diabète depuis 10 ans. CAS CLINIQUE 1 1) Mr Michel, 45 ans, magasinier, 86 kgs pour 1,76m, père de 2 enfants, vous consulte à la suite de la découverte d une glycosurie en médecine du travail. Il a pris 5kgs en 1 an. Il a peu

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

6/ Le diabète (partie 2)

6/ Le diabète (partie 2) SEMESTRE 4 UE 2.7.S4 Défaillances organiques et processus dégénératifs I. Les comas diabétiques 6/ Le diabète (partie 2) L'acidocétose Carence absolue en insuline Dans 90% des cas, il s'agit d'un diabète

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

Hypoglycémie (en dehors du diabète)

Hypoglycémie (en dehors du diabète) Hypoglycémie (en dehors du diabète) Réponse physiologique à une baisse de la glycémie Inhibition de la sécrétion d insuline (- de 0,80 g/l) : baisse de l utilisation périphérique du glucose levée du frein

Plus en détail

Insuline et Maladie d Alzheimer

Insuline et Maladie d Alzheimer Insuline et Maladie d Alzheimer Dr. Sébastien FEUILLETTE Laboratoire de Génétique Moléculaire CHU Rouen 28 janvier 2010 Métabolisme de l insuline Hormone peptidique sécrétée par les cellules β des îlots

Plus en détail

ENDOCRINOLOGIE LE DIABETE

ENDOCRINOLOGIE LE DIABETE ENDOCRINOLOGIE LE DIABETE I - DEFINITION Deux glycémies à jeun > 1,40 g/l (ou 7,8 mmol). Glycémie 2 heures après une HGPO > 2 g/l (ou 11 mmol). HGPO (hyperglycémie provoquée) : Administration de 75 g de

Plus en détail

«Nb. Pour la correction contacter le site web :

«Nb. Pour la correction contacter le site web : L.S. Abdel Aziz Khouja Devoir de synthèse n Kélibia Sciences de la Vie et de la Terre Date : 07/0/008 Coef : Durée : h Cl: ème Sc Ex et Mr. Kordoghli M ed «Nb. Pour la correction contacter le site web

Plus en détail

Acidocétose Diabétique chez l enfant. Athanasia Stoupa Clinique de Diabétologie Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola Juin 2013

Acidocétose Diabétique chez l enfant. Athanasia Stoupa Clinique de Diabétologie Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola Juin 2013 Acidocétose Diabétique chez l enfant Athanasia Stoupa Clinique de Diabétologie Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola Juin 2013 Site internet http://www.huderf.be/fr/med/diabeto Définitions Définition

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R E E La prise en charge du diabète de type 1 chez l'enfant et l'adolescent Comprendre comment gérer sa santé avec un diabète de type 1 Oc tobre 2006 Votre

Plus en détail

TD. Régulation de la glycémie

TD. Régulation de la glycémie TD. Régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un certain

Plus en détail

Physiologie des glandes surrénales

Physiologie des glandes surrénales Faculté de Médecine Université Constantine 3 Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles CHU Constantine Physiologie des glandes surrénales Présenté par Dr.F.ABDELOUAHAB / Dr.H.BOUCHIHA

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA FASCICULE CHAPITRE IV

CORRECTION SCHEMA FASCICULE CHAPITRE IV CORRECTION SCHEMA FASCICULE CHAPITRE IV I) Restitution des connaissances 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : De droite Titre : L appareil endocrinien chez l Homme 1.Complexe hypothalamo-hypophysaire

Plus en détail

Caractéristiques du diabète du sujet âgé. Pierre CUNY Service d Endocrinologie Diabétologie Nutrition CHR Metz - Thionville

Caractéristiques du diabète du sujet âgé. Pierre CUNY Service d Endocrinologie Diabétologie Nutrition CHR Metz - Thionville Caractéristiques du diabète du sujet âgé Pierre CUNY Service d Endocrinologie Diabétologie Nutrition CHR Metz - Thionville 03 décembre 2009 1. Considérations générales 2. Notions épidémiologiques 3. Physiopathologie

Plus en détail

Situation de challenge métabolique : La Naissance

Situation de challenge métabolique : La Naissance Situation de challenge métabolique : La Naissance Substrats énergétiques Glucose Utilisable par tous les tissus Certains tissus n utilisent que le glucose (cerveau) : 2 g/jour Acides gras Utilisation par

Plus en détail

Connaitre ses chiffres. lyondellbasell.com

Connaitre ses chiffres. lyondellbasell.com Connaitre ses chiffres 1 Gérer Sa Santé? Connaitre Ses Chiffres! Des numéros et chiffres importants font partie de notre vie au quotidien... Mais connaissez-vous les chiffres liés à votre SANTE? Tension

Plus en détail

Glucose regulation in Preterm Newborn Infants. D. Mitanchez Hormone research, 2007

Glucose regulation in Preterm Newborn Infants. D. Mitanchez Hormone research, 2007 Glucose regulation in Preterm Newborn Infants D. Mitanchez Hormone research, 2007 Introduction Au cours de la première semaine de vie chez le nné prématuré, perturbation des mécanismes de régulation du

Plus en détail

DECOMPENSATION ACIDOCETOSIQUE DIABETIQUE

DECOMPENSATION ACIDOCETOSIQUE DIABETIQUE DECOMPENSATION ACIDOCETOSIQUE DIABETIQUE Diabète type 1 >> type 2 Secondaire ou révélatrice (mortalité 5 %) Complication favorisée par : - infection - accident cardio-vasculaire - grossesse - chirurgie

Plus en détail

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES D r. L ahouel. FZ Plan du cours Introduction I. Rappels / Généralités II. Organes impliqués dans le métabolisme des TG III. Biosynthèse des TG IV. Catabolisme des TG V. Régulation

Plus en détail

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 1) Bilan pour la dégradation complète d 1 glucose par voie aérobie 1 glucose Lieu de la cellule: _ Glycolyse 2 ATP NADH,H+ ATP 6 Chaîne

Plus en détail

11 mars Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire

11 mars Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire 11 mars 2010 Sensibiliser au dépistage précoce pour prévenir les maladies rénales chroniques et réduire la mortalité cardiovasculaire Pourquoi une Journée du Rein? Les maladies rénales touchent 500 millions

Plus en détail

Régulation de la Glycémie. Dr Fabrizio Andreelli CHU Bichat Claude Bernard

Régulation de la Glycémie. Dr Fabrizio Andreelli CHU Bichat Claude Bernard Régulation de la Glycémie Dr Fabrizio Andreelli CHU Bichat Claude Bernard Valeurs normales de glycémie A jeun: 0.7 à 1.10 g/l Post-prandial (2h après le repas): < 1,40 g/l 1 g/l = 5,5 mmol/l Définition

Plus en détail

année académique 2012/2013

année académique 2012/2013 Université Saint-Esprit de kaslik Faculté de Médecine et des Sciences Médicales Concours d entrée en 1 ère année de médecine année académique 2012/2013 Biologie A titre indicatif : les références des 1

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et l adolescent Diabète de type 1 de l enfant et l adolescent Une fréquence qui augmente Un diagnostic trop tardif Une éducation indispensable Association Aide aux Jeunes Diabétiques Dossier presse - novembre 2012 14

Plus en détail

Acidocétose diabétique de l enfant

Acidocétose diabétique de l enfant Acidocétose diabétique de l enfant Séminaire inter-régional du DESC de médecine d urgence TOULOUSE Dr HAZIZA Gaëlle 13 Mars 2015 Cas clinique => Le 22/01/2015 à 8h50, admission au déchocaged une fille

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie = charbon 75% chaleur 25% mouvement train 25%

Plus en détail

ACTUALISATION DES CONNAISSANCES EN DIABETOLOGIE

ACTUALISATION DES CONNAISSANCES EN DIABETOLOGIE ACTUALISATION DES CONNAISSANCES EN DIABETOLOGIE Docteur Pierre CUNY Pôle n 8 Coordinateur des Unités Médicales du Service d Endocrinologie-Diabétologie du CHR Metz-Thionville Unité Technique, Thérapeutique

Plus en détail