Rôfe des vers de terre dans l'équifibre des sofs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rôfe des vers de terre dans l'équifibre des sofs"

Transcription

1 Rôfe des vers de terre dans l'équifibre des sofs Bien que les vers de tefie représentent en poids la moitié de la biomasse animale terrestre, il existe peu d'études, vraiment synthétique, sur ce groupe animal hormis l'ancien travail de Darwin de 882 et celui de Bouché en 972, On est donc réduit à réunir des informations dispersées pour essayer d'avoir une idée de I'importance de ces animaux dans l'écosystème sol, De plus l'inventaire des espèces n'est pas encole fini, mêrne pour une région comme l'europe, ll faut en outre savoir que l'intervention de l'homme sur le sol bouleverse l'équilibre des populationsauvages, C'est en forêt que les populationsont les plus complexes et les plus riches en espèces. Dans les sols modifiés par l'homme, lales sont les espèces qui survivent, l/ Les familles de vers de terle : Dans un pavs comme la France, on connaît actuellement environ 150 espèces de r,ers de terre, sur les 3100 espèces connues d'oligochètes. Ils se répaltissent en qnatre ordres : - Les prosopores qui vivent dans l'eau clouce, - Les plésiopores plésiothèques qui lir,ent dans la lase des eaux douces. - Les plésiopores prosothèques terresrres ou littoraux qrri )onr de petire taille : 2,5 à 3,5 mm souvent blancs ou trarsparents. Un genre est très important dals les plairies :Enchytraeus qui mangent les racincs ct ler feuillo morter et participent de ce fait au cycle de I'humidifica' taille (2 à 3 cm cle cliamêtre) et vivent er.r tlon. fbr'êt éqlrator-iale jusqu'à Ia couronne Leur petite taille ne les rend absolument des ar-br-es. pas gêrants pour les eolfs car" ils ne produisent pas de turricules du fàit dc leur' fait de la musique alec ses nombreuses Une espèce de Java, Pheretima musica, r,ie endogée. soies en les fiottant contre les pierres - Les opisthapores, ce solt les lers de c/ Les Lumbriciens : ils renferment la terre proprement dits. plupart de nos vers de terre et ont été Ils se divisent en trois familles : répartis en tlois gr-oupes suivant leur a Lc' haplotarire.: \(ts trè5 fi15 er lès spécifitécologique : allongés vir,alt en profondeur dans les - Les Lpigis : ces vers, de couleur rouge sols humides. r,ineux, vivent dans la litière de surface b/ les mégascolécines : c'ey la famille la et les terrearx. Ils sont très mobiles er plus riche en espèces. La plupart sont s'agitent lorsqu'on les touche. Adaptation pour échapper aux prédateurs. Iis tr"opicales ou équatoriales. Certaines sont géantes, plus de trois mètres de ont nn rôle fondameltal dans la dcstruction des mats racinaires et dans ieur long pour Nlaeascolides australis d'australie. Celtaines espèces sonl de grosse humidification.

2 erenple : Eisenia foetida, le ver rouge des fumiers et Lumbmcus castaneus, le ver des bouses de vaches. ' Ln Ané,:iquu: ces vers lilent dans les sols mais se noulissent la luit de la matière organique morte, à la surface du sol. De ce fait. leuls galeriesont verticales et ils lsslu'ent ul brassage coutiuu des horizons car ils évaclrent ule partie cle leurs ercréments à la surface du sol : Ttnicules. Ils se reconnaissent aisément par leur clueue lancéolée qu'ils laissent dans la galerie lorsqu'ils sor tent prendre les brins d'herbes. lls sont généralenent de grande taille et sont les mieux connus du grand public: Exemple : Lumbdcus terrestris. Une espèce dépasse le mètre dans le midi de la France (Eophila Giga$ - Les Endogées : ils vivent en rofondeur et se nouissent cle racines mortes et de matière organique. Leur taille est généralement petite et ils n'ont pas de pigmentation. Certaines espèces vivent à plus de cinq mètres de prolbndeur, 2/ La répartition des espèces de vers de terre Du fait de leur faible mobilité, on observe beaucoup d'endémisme, c'est à dire des populations très localisées :un bassin de rir,ière, une grotte, une ile...etc. Les deux grands facteurs qui agissent sur leur répartidon sont le climat et la natlue du sol. +

3 "terre "terre On observe ainsi des groupes très différents dans les sols froids du Nord ou puisque celle-ci transitait constammentrage. d'altitudet dans les sols tropicaux. par lè système digestif des vers de terre. De même, leurs galeries, en favorisant végétale" p animale, ment qui favorise la formation du feu- La nature du sol influe non seulementen une année, les vers de terre déplacent plus de sol que tous les outils agri' évitent les stagnations de celleti à la sur- l'écoulement de I'eau en profondeur, sur les espèces mais ausi sur leur abondance. coles passés sur une parcelle... face de l'herbe avec les nécroses racinaires qui en découlent. C'est dans les sols calcaires que les vers b/ Rôle des vers de tetre sur la de terre sont les plus nombreux. Probablement en raison de la quantité impor- Enfin, les endogés assurent une porosité physique du sol I de profondeur à la limite de descente tante de calcium excrétée par la glande 1/ Rôle sur Ia granukméh're : racinaire, cette zone où existe une forte de Morren nécessaire à la régulation Les vers de terre séleclionnent les particules fines, ils luttent constammentd'accumulation de matière organique. mortalité racinaire créant un horizon ionique des vers. Certaines espèces sont cependant adaptées aux sols acides comme Dendro- à rlire la descente des éléments fins dans mise en relation avec la surface par les contre le phénomène de lesivage, c'est Cette forte porosité de profondeur est baenattemsi ou aux solsalés : Pontrodrilus litoralis. Sans leur intervention, tous les sols se C'est ce réseau complexe de galeries de le profil. galeries verticales des anéciques. La granulométrie joue aussi un rôle bloqueraient par accumulation de surfacet de profondeur reliées entre important, les vers de terre affectron-couchnant les sols argileux ou limoneux et ciquei qui peimet la circulation de l'eau d'argilen profondeur elles par les gàlerics verticales des ané- n'appréciant guère les sols sableur. et de I'air dans le sol et la descente raclnaire. C eit'la raison pour laquelle ils colonisent peu les greens en sable Pur 2/ Rôk sur l'ahahon drs sok : Chaque groupe de vers accomplit une En eftet. les rers de lerre. el en parliculier les anéciques absorbent de la terre Les épigér. par leurs nombreuses galc- aération particulière. )/ P,ôlt sur Ie brassage mémnique : avec la matièrè organique et ils n'absorbent jamais de grainsupérieurs à 2 porosité ; de l'ordre de 6070 sous pmrne rier de surface créent une très lorle La terre et Ia mâtière organique mélangéesont excrétées sous forme de turniules à la surface du sol dans le cas des mm. De plus les fractions fines d'argile el de 80% sous lorè1. d ou l impression anéciques ou dans le sol poû les autres ont fiès certainement un rôle important de sol superficiel sec lorsque I'on fait un espèces. dans la digestion du fait de leur grande trou dans une prairie ou une forêt. capacité d'échange en cations. En leur Les turricules de surface peuvent représenter des volumes importans : de 10 à Le rôle principal de cette Porosité est ab,sence, Ies vers de terre doivent avor d'absorber très vite la pluviométne, évitant ainsi l'érosion. du mal à digérer les substances végétales. 700 tlha/an sous nos climats,jusqu'à 210 t sur des sols tropicau\. En effet, l'eau ne peut pas ruisseler à la Certaines espèces peuvent cependânt Pour un gojf, sur les fairways les volumes surface mai s'enfonce très vite dans la supporter des teneurs en sable assez éleréèi comme Allolobophora adantica qui sente une sêne pour Ie golfeur dans la.ont de 80 à 100 t. ha an. ce qui repré- macroporosité biologique pour ensrrite s'écouler plus lentement dans le sol. vit dans les dunes et Nicodrilus arvenus. mesure ou ces lurricules peuvent dévier Les anéciques créent de très grossesune balle et salir les chaussures. La gêne galeries verticales dont le rôle pdncipal est en fait importante sur les greens. 3/ Rôle des vers de terre dans r'a être de faciliter l'échangeau-gz lors d'où l'emploi de substances Pour les sols d'une pluie importante et de faciliter la détruire les vers. pénétration de I'oxygènen profondeur les turricules de surface mais aussi I'aé- En les détruisant. on supprime bien sùr a/ leur biomasse Cet orygènest indispensable à un enmcinement profond. coup plus important en volumeque de 100 à 300 g/m2. Ils ingurgitent 8670 Dans une pelouse, I'augmentation de la celui des turricules (de 900 à 2000 ration et le brassage du sol qui est beau- En prairie, les vers de terre représentent 60 à 70% de la biomasse avec des poids de la litière arrivant au sol et mangent surface d'échange sol-atmosphère par tonnes/ha/an). environ leur poids de terre tous les les galeries est de l'ordre de 3m2/rn2 de Ce brassagest fondamental car il permet la remonté des éléments fins en sol de surface. Jours. surface puisque les vers n'absorbent pas On comprend alors le rôle fondamentalcette forte aération du sol des pelouses d'élémens niinérzux supérieurs à 2 mm ioué paices orsanirmes dans l'équilibrepar les galeries est très utile pour les â.r ràlr. C.v [our cela que. dèi golfs car les prairiesubissent le tassement des pieds ou des voiturettes, tasse- 1/ Rôlt sur k stabihté shad'uralc Darwin proposàit de remplacer le terme :

4 L'apport de mucus, estimé à tonnes/ha/an, à la terre excrétée confère au tunicule une ûès forte stabilité stiucturale. Ceci est d'une importance moindren golfqu'en céréali culture, car le sol est bien stabilisé par la présence permanente de la couverture du gazon. 5 / Rôk sur k mpanté d.e rétmti,on m eau : ta présence de mucus et d'humus dans les turricules leur confère une grande rétention en eau et permet aux prairies de se dessécher moins rapidement que les sols nus. C/ Rôle des vers de terre sur la chimie du sol 1/ 0rydation dns éléments : Grâce à I'aération des galeries de vers, I'oxygène pénètre à l'intérieur du sol et permet à la microflore aérobie de travailler et de former des éléments assimilables par le gazon et qui sontous des oxydes: nitrates, phosphates, sulfates...etc. En absence de galeries, en conditions asphyxiantes, le gazon se scalpe car ses racines ne trouvent plus les éléments assimilables en raison du changement métaboliqu des microbes du sol qui en absence d'oxygène vont fabriquer de l'ammoniaque à la place du nitrate, du sulfure à la place du sulfate, du fer réduit à la place du fer oxydé...etc. Or, tous les éléments réduitsont toxiques pour les racines. Celles-ci meurent et le gazon'adhère plus au sol 2/ Modifcation de la ture d,ans Les turriaths : L'action des sucs digestifs et des enzymes intestinaur des vers de terre modifie beaucoup la teneur en élémens æsi. ichangeabl s en ppn d'augnentation Catciun Magnésiùm Phosphore I Potassium 358 t0l9 Tallt d satumtioi enïo 0,074 0, Ph 7,n Tableau 1 ;]\y'odification de la compolition du solen place par les vers de terre, d?près R.L Donachue

5 milables d'une turricule de vers comme microbiologique : feuilles d'arbres, Les développement des germes aérobies et le montre le tableau n" 1, page 39. aliments sont fracrionnes et atraquésen particulier des champignons qui assurent le processus d'humidifi cation. L'action est particulièrement nette sur Ie enzlanatiquement. Dans le tube digestif phosphore car I'acidité intestinale des du ver, ils sont mélangés à de la terre vers attaque le phosphate de calcium puis excrétés sous forme de turricules. 4/ Les vers de terre et le greenkeeper insolubl en superphosphate directement assimilable et sur le potassiurn car nique : danr les tur ricules de vers de - Humidification de la matière orsa-. D * le mucus augmente la C.E.C de l'argile terre, la matière organique a été broyée ingéré. finement et comme elle est exposée à Maintenant que nous venons de voir la l air les rhampignons humificateurs. qui diversité et les rôles des vers de terre, il sont tous aérobies, se multiplient et nous faut pouvoir définir les conditions )/ Aaion sur Le qde de la matière organique transforment cette matière organique dans lesquelles green-keeper a intérêt - Enfouissement des débris végétaux : en humus. Ils luttent ainsi efficacement à conserver les vers de terre et les cas où Les anéciques enfouissent la majeure contre la formation du feutre racinaire. il doit lutter contre, en sachant les problèmes qui apparaitront suite à leur dis- partie de leur\ aliments afin de les ingérer en sécurité dans leurs galeries. ) parition. l'abri des prédateurs. D/ Rôle des vers de terre sur la L'idéal serait bien sfrr de conserver les Ils choisissent les débris en fonction de biologie du sol r vers épigés et endogés qui ne font pas critères nutritionnels précis : concentration en tanins, C/N, taux de qurvrrré et la qu,uné de la microflore tive les anéciques, mais cela n'est hélas Les vers de terre agissent à la fois sur la de turricules et éliminer, de façon sélec- calcium...etc, du sol. Ainsi dans les turricules, on pas encore possible. Les alimcnts enlouis peuvent éue ingerer rapidement : brins d herbe ou mis à bienne que dans le sol adjacent. grandes zones : celles où il ne faut pas observe 2 à 5 fois plus d'actrvité micro- Sur un golf, on peut distinguer deux incuber dans leurs galeries afin d'y subir une première transformation De plus, grâce à I'aération constante du milieu, les vers de terre permettent le

6 de vers de terre : les greens et les puttings, et celles où leur présencest tance cruciale pour les sols, rcste encore De même qu'un terrain nouvellement Ce groupe animal, malgré son impor- demande 15 à 20 ans pour Ia retrouver accèptable : les dépars et les fairways. très peu énrdié et les spécialistes des vers créé sur lequel on a pratiqué des décapages de sol. metti" l0 à 20 ans à retrou- de tèrre se comptent sur les doigts de la main. ver son équilibre faunistique. 1/ Les puttings et les greens : Il faut donc faire un compromis en Là où le joueur a besoin d'une surface rrès lise lui permettanl de bien faire 2/ les dépars et les fairwap : conservant les vers de terre sur les farways, en particulier en sols lourds rouler sa ballé, la présence de turricules Dans les zones du golf où le joueur, surtout dans le sud de la France, avec frappe la balle et la fait plus voler que Ils assurent le bon fonctionnement du les très gros et très gras du Eophila roulèr, la présence de turricules est plus sol sur la majorité du parcours, ce qui gigas, est diffi cilement acceptable une gêne esthétique que sportlve : simplifie la vie du green-keeper. Pour s'en débarrasseq deux solutions taches brunes sur le fairway ou sur le Pour les zonesensibles comme les puttings ou les greens. I'emploi de "greens blanc des chaussures. exntent : Il est alors nécessaire d'informer le sable" règle en grande partie le problème des turricnles. 1/ A$r sur ln granulon'étie. ioueur sur la disproportion qui existe entre les avantages des vers de terre Pour les vieux greensur sols terreux, il Cette méthcide peut s'appliquer sur un pour le développement du gazon_el Ie faut que le greèn-keeper iuge lui-même golf en consuuition en cholsissant des désagrément provoqué au coup d'oeil si l'éliminaliîn des n-riricùles se fait facilement ou non. puttings ou greens sur sable qui leront ou au paillasson du 19 ème trou. fuir la plupart des vers anéciques. Un des plaisirs du golfeur est de se En effet, dans les sol sablolimoneux, il Afin d'éviter leur intrusion sur les bordures du green, il est conseillé de ne pas Nature" n'a pas réussi à obtenir des vers ricules. détendre dans la nature et hélas "Dame est facile de balayer ou disperser les tur- limiter Ia couche de sable au green luimême mais de la faire déborder sur la à I'intérieur de leurs galeries. riculesont plus collants et représentent de terre qu'ils fasentous leurs besoinspar contre dans les sols argileux, les tur- zone d'approche et même un Peu du Il faut que lesjoueurs comprennent que une gêne réelle, l'élimination des vers fairway. Dans celte condidon. la population de vers restera très faible et il sera le fait de marcher ou rouler sur un de terre s'imposera dans ce situations. galon provoque des compactions. surinut en hive, èn condilioni humides. De nécessaire de bien évaluer I'importance Mais avant de sortir le bazooka, il est aisé de retirer les rares turricules présents. ce fait, il est nécessaire d'aérer Ie soi. de la gêne occasionnée par les vers de On peut bien sûr utiliser une aération à terre, 2/ Is pnd,uits toxiques. la machine mais cela représente un Les vers existent sur la planète depurs Ils sont utilisésur les vieur greensur coût, surtout si on le fait sur la totalité l'ère primùe, ils ont fait la conquête du terre car les vers y reviennent constam-dment et la densité de turricules peut Les galeries des vers de terre sonl gra- plantes et ils se sont épanouis avec les golf. milieu terrestren même temps que les être élevée. Ceci a bien sûr des conséquences importantes sur le développe-turricules. lls sont devenus, en bjomasse. les anituites en échange du désagrément des àngiospermes (Mono et dicotyledone$. rirent du feutraget les zones d'asphlxie maux les plus importants du globe et du sol. avant de les détruire nous devons nous Conclusion En effet, la meilleure façon que nous rappeler, comme Darwin, que la terre avons de remplacer le rôle des vers de peut-être plus animale que végétale. terre est le labour. Hélæ, cette méthode Comme souvent avec les écosystèmes demande de déplaquer le green naturels, il n'y a pas de solution à I'emporte pièce. Pour tralailler le sol, ce qui n'est pas toujours faisable sur un golf. Supprimer tous les vers de terre d un On doit donc se contenter d'une aération avec injecdon de sable quise limite terme. une asph)ïle du sol et du sous- tngéniêur l.n,a'p'g goif'prouoquera. à.plus ou, moins long Clâude BOURGUIGNON à cm dans le sol. sol. Directeur du LÂ,M,S Les proiets d élevage. de certainesle gazon en souffrirau niveau racinaiie et cela augmentera sa sensibilité espèces àe vers épigéi et endogés pour repeupler des solstérilisés n'ont hélas aur maladies. On arrive là aux limites de iamaii aboutis laute de marché et de l'artifi cialisation d'un milieu vilant. iecherches fondamentales sur les vers Il ne faut pas oublierqu'un solqul a de terre. perdu sa populationde vers deterre

Quelques éléments de bibliographie :

Quelques éléments de bibliographie : Quelques éléments de bibliographie : La plupart des données et schémas sont issus des travaux de recherche du Laboratoire d Ecologie du Sol et de Biologie des Populations, Université de Rennes 1 (Cluzeau

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Les ouvriers du sol et les pratiques agricoles de conservation

Les ouvriers du sol et les pratiques agricoles de conservation COLLOQUE EN AGROENVIRONNEMENT «Des outils d intervention à notre échelle» Le 23 février 2005, Drummondville Les ouvriers du sol et les pratiques agricoles de conservation Odette MÉNARD, M.Sc. Génie, ing.,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Vers de terre Architectes des sols fertiles. Présence et mode de vie. N de commande 1619, Édition Suisse, 2013.

FICHE TECHNIQUE. Vers de terre Architectes des sols fertiles. Présence et mode de vie. N de commande 1619, Édition Suisse, 2013. FICHE TECHNIQUE Vers de terre Architectes des sols fertiles Introduction Entre un et trois millions de vers de terre vivent dans la terre en bonne santé d un hectare de prairie. Plus il y en a plus le

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme"

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en forme Faire son compost Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme" La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Création de la pelouse

Création de la pelouse Dans un jardin, la pelouse reste un élément essentiel aux yeux de bien des jardiniers qui voient dans les gazons britanniques le comble du raffinement. Une pelouse offre plus d un attrait. Elle constitue

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe?

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe? Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait-on faire du compost en classe? Clientèle visée : 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Objectifs: Se questionner

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Les produits organiques sont utilisés soit en amendement pour apporter de l humus au sol afin d améliorer ses propriétés (physiques, chimiques et biologiques),

Plus en détail

Ecotoxicologie des sols : apports du ver de terre

Ecotoxicologie des sols : apports du ver de terre Ecotoxicologie des sols : apports du ver de terre Yvan Capowiez Laboratoire de Toxicologie Environnementale UMR Ecologie des Invertébr brés INRA/UAPV Avignon Plan 1. GénéralitG ralités 2. Une étude de

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de :

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : GUIDE EXPLICATIF POUR LES CITOYENS RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES ENGRAIS ET DES PESTICIDES Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : Réduire l apport par ruissellement

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

L arbre. et ses racines : mythes et réalités

L arbre. et ses racines : mythes et réalités L arbre et ses racines : mythes et réalités MYTHE NO 1 : Les racines sont continuellement attirées vers les tuyaux d égout et peuvent les perforer. MYTHE NO 2 : En grossissant chaque année, les racines

Plus en détail

Séquence 7. Le sol, un patrimoine durable? Sommaire

Séquence 7. Le sol, un patrimoine durable? Sommaire Séquence 7 Le sol, un patrimoine durable? Sommaire 1. Le sol, une ressource naturelle indispensable mais fragile 2. Synthèse 3. Exercices 4. Devoir autocorrectif n 3 1 1 Le sol, une ressource naturelle

Plus en détail

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante»

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Lombricompost 1 «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Table des matières 1-Définition 3 2. Les différents types d engrais utilisés par les agriculteurs 3 21. Engrais d ordure de la ville 3 22.

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011

Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011 Du plan à la réalisation : l aventure pour le choix d un terreau performant EXPO-FIHOQ - Sainte-Hyacinthe 16 novembre 2011 André Nadeau, architecte paysagiste, membre agréé de l Association des architectes

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Aucune contrainte hydrogéologique n'a donc été recensée vis à vis de la mise en place d'un assainissement non collectif sur la parcelle étudiée.

Aucune contrainte hydrogéologique n'a donc été recensée vis à vis de la mise en place d'un assainissement non collectif sur la parcelle étudiée. 1. CONTEXTE GÉNÉRAL Les parcelles sont actuellement vierges de tout bâtiment. Celles ci seront aménagées en 3 constructions neuves comportant des logements de type F5 (3 chambres augmentées forfaitairement

Plus en détail

Moyens de production. Engrais

Moyens de production. Engrais Engrais Moyens de production Lors de la campagne 2012-2013, les tonnages d engrais livrés diminuent de près de 17% en et représentent à peine plus de 1% des livraisons françaises. Cette évolution est principalement

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

Les principaux sols de la plaine et des collines du Bas-Rhin

Les principaux sols de la plaine et des collines du Bas-Rhin FICHE AGRI - MIEUX août 2011 Les principaux sols de la plaine et des collines du Bas-Rhin Pourquoi est-il important de connaître les sols? ARAA Objectifs de ce document Ce document présente une synthèse

Plus en détail

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION Technologies émergeantes de biométhanisation de la biomasse végétale en Inde H.N. Chanakya, Centre for Sustainable Technologies (formerly ASTRA Centre), Indian Institute

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

Guide pratique. Composter dans son jardin

Guide pratique. Composter dans son jardin Guide pratique Composter dans son jardin Faire son compost soi-même constitue la meilleure façon de recycler ses déchets de cuisine et de jardin, tout en produisant un excellent fertilisant. Ce guide vous

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Herbicyclage. Questions et réponses

Herbicyclage. Questions et réponses Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage c est quoi? Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage est une technique qui consiste à laisser les rognures de gazon (appelés aussi les résidus

Plus en détail

application de la psychrométrie par thermocouple en pédologie et en phytologie

application de la psychrométrie par thermocouple en pédologie et en phytologie application de la psychrométrie par thermocouple en pédologie et en phytologie La mesure de 1* état énergétique de 1* eau contenue dans le sol et les tissus végétaux complète celle de la teneur en eau

Plus en détail

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc «D une expérience locale de compostage prometteuse à la construction d une offre technique aux multiples avantages

Plus en détail

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Relations alimentaires entre les êtres vivants 1 1 Les chaines alimentaires. Une chaine alimentaire est constituée par une succession d êtres vivants

Plus en détail

UTILISATEUR. Version 2011. Gérer l état organique du sol dans les exploitations agricoles SIMEOS-AMG

UTILISATEUR. Version 2011. Gérer l état organique du sol dans les exploitations agricoles SIMEOS-AMG Outil de SIMulation de l Etat Organique du Sol basé sur le modèle de calcul de bilan humique à long terme AMG de l INRA de LAON G UIDE UTILISATEUR Version 2011 Gérer l état organique du sol dans les exploitations

Plus en détail

Quelle forme d ENGRAIS MINÉRAL choisir?

Quelle forme d ENGRAIS MINÉRAL choisir? FICHE N 50 avril 2003 Quelle forme d ENGRAIS MINÉRAL choisir? La juste dose, c est mieux L analyse de sol est le préalable à tout raisonnement de l utilisation des nombreuses formes d engrais minéraux

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Guide d entretien N 3. pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche

Guide d entretien N 3. pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche Guide d entretien N 3 pour des parquets huilés DI LEGNO finition blanche GUIDE D ENTRETIEN Pour conserver la beauté infinie de votre parquet Di Legno POURQUOI CE GUIDE D ENTRETIEN? Bienvenue dans le groupe

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE FNE

LE POINT DE VUE DE FNE LE POINT DE VUE DE FNE Voir à ce sujet les articles suivants : - «Pour une eau vivante : la fin des barrages?» de la Lettre eau N 2 (juin 1996) - «Rapport de la Commission Mondiale des Barrages : les clés

Plus en détail

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage Qu est est-ce que le TELEGONFLAGE? C est

Plus en détail

La Vinification en Alsace

La Vinification en Alsace La Vinification en Alsace La grande caractéristique des Vins d Alsace est qu ils sont tous élaborés à partir de cépages très aromatiques. Le vinificateur n aura de cesse, tout au long des vendanges et

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT 1- LA FOSSE TOUTES EAUX Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes et

Plus en détail

LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER

LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER LE GENIE A L ETAT PUR N9 PURE SILVER UNE SOLUTION ANTIMICROBIENNE ORIGINALE N9 Pure Silver 3 Avec le N9 Pure Silver, Carrington Fabrics lance une nouvelle génération d antimicrobiens à base d argent.

Plus en détail

BADGE de BOIS I. Feux de camps

BADGE de BOIS I. Feux de camps BADGE de BOIS I Feux de camps Le but d organiser des feux de camp Les activités théâtrales, les histoires, les chansons et la musique peuvent tous être utilisés efficacement dans un programme de feu de

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel

guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel Édito Savez-vous que vos déchets fermentescibles de cuisine représentent à eux seuls près d un tiers du contenu de vos

Plus en détail

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS Le mortier de finition Ad Lucem est un revêtement poreux à base de ciment. Le vitrificateur professionnel Ad Lucem forme un film très résistant qui le protège des tâches, des

Plus en détail

16- Grand lac Shaw Portrait 2006

16- Grand lac Shaw Portrait 2006 Grand lac Shaw 16- Grand lac Shaw Portrait 2006 16.1 Localisation et description physique du Grand lac Shaw : Municipalité St-Narcisse-de- Rimouski Bassin versant (sous-bassin) Tenure Altitude (m) Latitude

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

Comment concevoir son lit biologique

Comment concevoir son lit biologique santé - sécurité au travail > RISQUE PHYTOSANITAIRE Gestion des effluents phytosanitaires Comment concevoir son lit biologique > Choix du procédé > Méthode de conception > Construction du lit biologique

Plus en détail

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn COMPTE RENDU Journée semis direct dans le Béarn 26/07/12 1. L exploitation de Christophe Cassoulong Lieux: Lalonquette Elevage: 60 mères blondes d Aquitaine Cultures: 67ha : 2/3 Prairie 1/3 Cultures Maïs

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Terre végétale. www.remu.fi. Remblaiement de tranchée. Enrobage de réseaux. Compostage. Applications industrielles. Recyclage et dépollution

Terre végétale. www.remu.fi. Remblaiement de tranchée. Enrobage de réseaux. Compostage. Applications industrielles. Recyclage et dépollution Screening Technology & Amphibious Excavators Terre végétale Remblaiement de tranchée Enrobage de réseaux Compostage Applications industrielles Recyclage et dépollution Criblage de tourbe et produits organiques

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

NFO. gazon. La référence professionnelle Le 1 er site sur le gazon synthétique pour les professionnels. gazon synthétique

NFO. gazon. La référence professionnelle Le 1 er site sur le gazon synthétique pour les professionnels. gazon synthétique NFO gazon La référence professionnelle Le 1 er site sur le gazon synthétique pour les professionnels gazon synthétique GAMME 2015 1 Infogazon, la référence en gazon synthétique, référencée par les professionnels

Plus en détail

Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel

Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel G u i d e P r a t i q u e Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel L E S D É C H E T S SOMMAIRE Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes (y compris agrumes), Restes de fruits pourris

Plus en détail

artificial grass solutions

artificial grass solutions LANO SPORTS Zuidstraat 44 B-8530 Harelbeke-Belgium t +32 56 65 42 90 f +32 56 65 42 99 marketing@lanosports.com Le Sport est une longue histoire et pour en faire partie, il faut en accepter le passé et

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT?

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? La fosse toutes eaux Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes

Plus en détail

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries

CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS. Distribué par AEDES. Développé, breveté et produit par AB7 Industries Bio7 Curage CURAGE BIOLOGIQUE DES COLONNES E.U. et E.V. DES IMMEUBLES COLLECTIFS Distribué par AEDES Développé, breveté et produit par AB7 Industries www.aedes.fr 1 PRINCIPE ACTIF Dans tous les pays du

Plus en détail

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie

La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures. Geneviève Labrie La lutte intégrée contre les ravageurs de sol en grandes cultures Geneviève Labrie La lutte intégrée Portrait des dommages au Québec Financière agricole du Québec 880 avis de dommages depuis 2008 224 avis

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Installation d'un gazon synthétique

Installation d'un gazon synthétique Installation d'un gazon synthétique Etape 1 MESURE DES SURFACES Les gazons se présentent, selon les modèles, soit en rouleaux de 2,00 m de large (x 25 m de longueur maximum) 4,00 m de large (x 25 m de

Plus en détail

Ray-grass anglais auto-regarnissant

Ray-grass anglais auto-regarnissant Robuste COMME L ACIER Ray-grass anglais auto-regarnissant Une technologie révolutionnaire : auto-regarnissage et tolérance au jeu la plus élevée, même avec une tonte courte! RPR technology inside! RPR

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014 Édition 2013-2014 Un doute? Une question? Un renseignement? Le service Déchets de la Camy répond à toutes vos questions au Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14 10-31-1795 RC : 482 077 096 00014-01 39 78

Plus en détail

Liquéfaction par fermentation anaérobie

Liquéfaction par fermentation anaérobie fosse septique ovoïde en polyéthylène Fabrication en polyéthylène haute densité traité anti U.V. Entrée et sortie munies d un joint souple à lèvre Ø 100 mm qui assure l emboîtement et l étanchéité du raccordement

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement A l initiative de François Loos Ministre délégué à l Industrie Page 1 Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l

Plus en détail

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT Service du climat et de l efficacité énergétique Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique Synthèse SYNTHESE Prise en compte de l'élévation

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail