REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l aché bosi pt êt volatil. Po aiso qlcoq t pafois ê sas aiso appat ls cos pvt flct d faço ipotat. Ls cass ds ovts ds cos, ê si lls ot fait l objt d obss étds, stt écos. Pa cot, ls xpts aqt pas d xplicatios po jstifi ls flctatios qotidis : ovts ds oais, tax obligatais, tits idividls, tc. L ovt ds cos t so apl sot habitllt désigés pa l t volatilité. La volatilité pt êt sé d difféts faços, soit xaiat ls cos histoiqs s ctai péiod t calclat l écat-typ, soit l xtapolat à pati d odèls d optios t ds cos ds optios. L idic Chicago Boad Optios Exchag SPX Volatility Idx (coét applé l idic VIX) tilis ctt diè éthod. Das ot sct, à tot o à aiso, la volatilité st habitllt associé a isq S&P l a j v La covictio slo laqll il xist latio ivs t la pfoac d aché bosi t la volatilité st fott acé. Ls péiods d fot volatilité coïcidt habitllt avc ds péiods d pièt dt s l aché bosi. C st à c ot q ls ivstisss s laisst gag pa ls éotios t où ils sot l pls sscptibls d lac la svitt. L gaphiq cidssos ot clait q ls ivstisss ot gééalt pas avatag à ivsti dat ls accès d volatilité. Poqoi ls cos ds actios ott t dscdt? Pafois ls cass sot écooiqs, ais l pls sovt lls sot d at psychologiq. Das c appot, os os itéssos ois ax cass (pisq ê ls chchs ivsitais sot co Rlatio ivs t ls actios t la volatilité fott cotstés) t SPX (échll d gach) pls a li t cs VIX (échll d doit) odèls d 25 9 copott hai t 8 ls péiods d 2 7 pfoac ft ds 6 actios l a Soc : Bloobg, Richadso GMP Liité Caig Basig, CFA Chf ds placts Gath Watso, CFA Dict, Gop d gstio d placts Dk Bdt, CMT Aalyst d chch Chis Klow, CFA Aalyst d chch j v Soc : Bloobg

2 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 Ls dx factts d la volatilité La faibl volatilité ds achés bosis éct (saf pt-êt Chi) os a icités à fai qlqs chchs s la latio t la volatilité t l dt. E otat jsq 1981, os avos calclé l écat-typ s qat sais d dt hbdoadai d l idic coposé S&P/TSX. Nos avos sit divisé cs écats-typs qatils afi d déti ls dts bosis sbséqts s ds péiods d 4, 12 t 26 sais. O, os avos décovt q po ls ivstisss caadis, l ill ot po ivsti était dat ls péiods d volatilité xtê, qi coïcidt habitllt avc ls épisods d faiblss d aché. Bi q lls soit épovats s l pla éotif, ls statégis à cotcoat foctiot. Co ls péiods d volatilité xcssiv coïcidt gééalt avc cotactio ds achés, c st à c ot q ls placts ot l pls d chacs d podi ds gais sbstatils. L pochai ot l pls popic po éalis ds gais d plact dat ds péiods d coissac d 4, 12 t 26 sais cospod ax épisods d volatilité aoalt faibl. Das pspctiv d pévisibilité, os avos assi xaié la vaiac ds dts po chaq qatil. Sas spis, l qatiè qatil où ls dts ot été sbstatils a assi été cli où la vaiac a été la pls élvé. L pi qatil, où l o a obsvé ls dxiès ills ésltats sbséqts, st cli où la vaiac a été la pls faibl à l itéi d sos-sbl. Aisi, o slt ls dts ds 12 sais sbséqts ot-ils dépassé la oy dat ls péiods d tès faibl volatilité, ais la dispsio d cs dts a assi été la pls faibl, si bi q ls ésltats péstait dgé élvé d pévisibilité. Où sos-os actllt? L écat-typ d l idic coposé S&P/TSX s 4 sais st d 1,1 %. Si l o s fi a passé, os sios slt a dxiè qatil, pa cot ls chiffs ds spt diès sais aait été facilt copis das ls liits d pi qatil. La volatilité a été tès faibl, ê si ll s st accté ctt sai. L idic VIX a assi agté ctt sai apès avoi toché cx d 12,11 poits l 23 ji. Q st-c q cla sigifi? Ls ss d la volatilité coat sot aspct qi doit pas êt égligé das la gstio d vos potfills. No slt cla agt l dgé d éotivité attaché ax potfills ds ivstisss, ais ls ss d volatilité coat pvt assi déti ls dts pottils. E coclsio, algé tos ls clichés q l o pt td s l aché, la citatio d Wa Bfftt «Soyz caitifs losq ls ats sot cpids t cpids losq ls ats sot caitifs» so jst. Ivsti losq l idic VIX gip pt êt avatagx t pt d acht à cos pls bas q c q vos aiz payé att. Cla dit, ivsti dat ls péiods d volatilité aoalt faibl s st assi avéé la bo chos à fai pa l passé, pisq c st bo faço d sot ls péiods d faibls gais s ls achés. 3,5% 3,% 2,5% 2,% 1,5% 1,%,5% Écat-typ histoiq s 4 sais d TSX pa qatil t dts fts sbséqts (1 pést la volatilité la pls faibl) t 1981 t 215 Rdt s 12 sais % Vaiac %,% Qatil 1 Qatil 2 Qatil 3 Qatil 4 Soc : Bloobg, Richadso GMP Qstio d la sai Ctt sai os ttos d épod à dx qstios : l aa ds épcssios s l aché la sai pochai t l at os aida à os tt das l abiac pévisio d la fêt d Caada cdi. Ls qstios sot ls sivats : 1. Ql st l caldi po ésoltio d la cis d la dtt gcq à qlqs jos d la dat btoi d 3 ji? 2. Ls Caadis adot la biè t il y a i co bo biè foid po céléb la fêt d Caada a chalt o s la tass. Où l Caada s class-t-il po la cosoatio d biè à l échll odial?

3 Rép. tchèq Astich Allag Estoi Polog Ilad Coati Vzla Filad Roai Astali Paaa Slovéi É.-U. Blgai Pays-Bas Rssi Blgiq Lithai Hogi Slovaqi R.-U. Espag Bésil Caada REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 U at sai s st tié das l idécisio t l ictitd Eop, alos q la Gèc t ss céacis ot tté à plsis piss d cocl tt pttat d polog l pla d savtag d la zo o afi q la Gèc piss hoo l pait d 3 ji a Fods oétai itatioal (FMI). Voici ls pochais dats à svill po ls ivstisss : 27 ji Novll cot ds iists ds Fiacs d la zo o po tt co fois d pavi à tt avat l ovt ds achés ldi. L échéaci st sé, pisq tot tt dva êt appové pa ls palts gc t allad t q il st pls q qlqs jos avat la dat liit d 3 ji. 3 ji L pla d savtag d la zo o vit à échéac t la Gèc doit ffct pait d 1,6 illiad d os a FMI. L FMI a idiqé q il avait pas l ittio d pot l échéac. 16 jillt Pochai éio s la politiq oétai d la Baq ctal opé. Das ot éo d la sai diè, os avos tioé q ls achés (iclat ls achés opés) sblait pas top s soci d la cis d la dtt gcq, t c st la ê chos ctt sai, pisq la plpat ds gads idics bosis opés Allag, Fac, Itali, Espag, Ilad t a Potgal sot hass. Mê la bos d Athès a fait ds gais ctt sai. C st pt-êt q ls achés ot sffisat l tps d s pépa à défaillac d la Gèc o à so évtll soti d la zo o. U pologatio ds discssios cos st pas xcl, ais la cis d dpis tllt logtps q o adt ds dx côtés iva élvé d «Gxtéatio» s ctt qstio. La picipal po d discod sbl êt l appéhsio d la Gèc fac ax dads d éfo ds céacis. Cx-ci éclat chagt d systè gc, alos q ls diigats gcs péféait cosv l systè tl q il st t ipos davatag ls citoys po l fiac. Tot bi cosidéé, l od d foctiot d la Gèc st pls viabl t véitabl éfo s ipos pltôt q soti ds os ax cotibabls. Nos éitéos ot pévisio d la sai diè slo laqll la volatilité va pobablt s acct à cot t si ac soltio st tové, ais sas gavs coséqcs à log t po ls achés bosis. Mê s il s agit d Aéicai, os os pttos d pd l xpssio tès chè à Ho Sipso : «M... d la biè...» Bacop d Caadis vot sas dot di la ê chos cdi pochai dat ls célébatios d 148 aivsai d ot pays. Moi-ê j copt bi boi biè o dx c jo-là, tot gadat ls Bl Jays d Tooto iflig aclé ax Rd Sox d Bosto, t j sais q j sai pas l sl à l fai. Où l Caada s class-t-il po la cosoatio d biè à l échll odial? Évidt, c st pas chz os q il s coso l pls d biè a total, pisq os sos d 35 illios. La Chi doi à c chapit, ais q st-il d la cosoatio pa habitat? Cot os classos-os pa appot ax ats pays? Slo Kii Holdigs Copay, os aivos a 25 ag, à 66,9 lits d biè pa pso. La Répbliq tchèq s class piè t d loi avc cosoatio d 148,6 lits d biè pa pso pa aé. C st bacop d biè! C qi ssot tès clait losq o gad ls 25 pis pays, c st q la biè st tès poplai Eop d l Est, aisi q das ls pays balts t ls Balkas. A si d Coowalth, ls Astalis aivt avat os a 11 ag, tadis q l Roya-Ui s class tot jst dvat os 22 positio. Nos voisis d sd, ls Aéicais, aivt 14 s avc cosoatio d 77,1 lits d biè pa pso. Il st pobabl q difféts sodags s l sjt dot ds ésltats difféts, ais globalt l Cosoatio d biè pa habitat Soc : Kii Holdigs

4 adj 215 Billios d dollas US REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 Caada copt pai ls pays où il s coso l pls d biè das l od. Et à la défs d o pays, j dois égalt di q cs ésltats sot sas dot fassés pa la t alcool, pisq ctais pays cosot pobablt pls d biè pa habitat aiso d dgé d alcool ois élvé. L pix st assi à cosidé. Pa xpl, slo l sit Nbo.co, la biè d la Répbliq tchèq aiv a ciqiè ag das l od po so pix, à slt,71 $ US po botill d,5 l. C st abai copaativt a pix d a ois 8 $ la pit das ls bas o ls staats d Tooto. Si ls pix ott co, il fada cosidé la biè co bi d lx. J vos sohait à tos joys fêt d Caada! Pofitz d cogé t soyz pdts! Blog «Makt Ethos» : ls sls qi sot assés d pofit d chaq opéatio d fsio t d acqisitio, c sot ls baqs! Nos cotios d ps q os sos a débt d la diè phas d cycl hassi d aché, qi st caactéisé otat pa l égc d doiatio a si d aché qi st flété pa ls tits ds scts d la saté t d la cosoatio discétioai, ds accès d volatilité pls féqts t activité pls sot s ls achés fiacis. L vol ds PAPE t ds fsios t acqisitios (F t A) a tiplé dpis 29 t st voi d établi ova cod ctt aé. Aticipat tasitio à c stad d cycl écooiq, os avos agté ot xpositio à ctt théatiq. Ls tits associés à c thè déts das ot potfill iclt JP Moga, Golda Sachs t Lazad ax États-Uis t vaiété d baqs caadis ici a pays. L activité d F t A st cycliq t étoitt lié à la vig d l écooi. La coissac d PIB td à êt fott coélé avc la coclsio d ovlls affais, c qi stil la dad d capitax t ls svics coxs ds baqs d ivstisst, co ls svics-cosils, ls opéatios d plact t la sydicatio. Ot l accéléatio d l activité d fsio t d acqisitio dat ctt phas d cycl écooiq, l activité a tdac à cli a ot où l aché aiv a débt d sa phas baissiè. $6 $5 $4 $3 $2 $1 Ls F t A odials s achit vs ova cod 215 Mod Aéiq d N. Idic d cofiac ds chfs d dictio (à doit) Ls fsios t ls acqisitios sot $ ipotats po ls sociétés sstioés pac q lls géèt t 5 à 1 % ds vs ds baqs d ivstisst Soc : Bloobg odials. Hst, apès spt as d aché hassi, ls chfs d tpis sot xcssivt optiists t chcht ds occasios d do d l xpasio à ls activités; t losq ls chfs d dictio ot davatag cofiac, ils s ttt à ivsti. 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1,, Ctt phas d cycl d aché s accopag habitllt d pls gad volatilité. Mê si l idic VIX pt sbl lativt faibl, ls achés ot co ds épisods d fot volatilité ds podits d bas, ds obligatios t ds oais a cos d la diè aé. Nos os attdos à c q ctt tdac s posiv t s accélè 216, c qi sppos ds vols d vt t d égociatio pls ipotats. O, la divisio ds vts t d la égociatio st sovt cll qi cotib l pls ax vs d cs baqs.

5 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 L ds facts qi gê l pls la hass d cos ds sociétés d c gop, c sot ls fais d litig icidts. Ls fais d litig d JP Moga t Golda Sachs ot été d vio 5 G$ t 3 G$ pa aé, spctivt, a cos ds qat diès aés. Cs fais sot i d ova, t ls baqs ot povisioé ds sos ipotats po égl cs qstios. La gad ajoité d cs sos ayat fialt été éalisés o aisoablt stiés, l fft d c fact dvait s atté. O s attd à c q ls fais d litig diit das ls pochais aés, c qi dvait do bo cop d poc ax actioais libéat d capital po ds hasss d dividds t ds achats d actios. Nos tdos coti d ivsti das ds tpiss fott xposés à c thè jsq à c q ds idicats avacés sigalt tasitio vs ls piès phass d aché baissi. Ctt pblicatio st foi à tit d ifoatio gééal t costit pas off o sollicitatio po la vt o l achat ds tits tioés ax pésts. L dt passé poait pas s épét. Malgé tos ls ffots po podi c appot à pati d ifoatio obt apès d socs jgés digs d foi, os povos pas gaati q ctt ifoatio st xact o coplèt. Avat d pd décisio s la bas d ctt ifoatio, villz obti ds cosils fiacis idividls qi tit copt d vot sitatio psoll. Ni l at i Richadso GMP Liité (RGMP) fot ac péstatio o foisst ac gaati, xpss o iplicit, lativt à ctt ifoatio t asst ac sposabilité po ls s o ls oissios q ll poait coti o po tot pt q l tilisatio d c appot o d so cot poait taî. Richadso GMP Liité st b d Fods caadi d potctio ds épagats. Richadso st aq d coc d Jas Richadso & Fils, Liité. GMP st aq d coc déposé d GMP Vals Mobiliès S.E.C. Ls dx aqs sot tilisés sos licc pa Richadso GMP Liité.

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 03-16-15 03-21-15 03-26-15 03-31-15 04-05-15 04-10-15 04-15-15 04-20-15 04-25-15 04-30-15 05-05-15 05-10-15 05-15-15 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 6-1-212 6-4-212 6-7-212 6-1-212 6-1-213 6-4-213 6-7-213 6-1-213 6-1-214 6-4-214 6-7-214 6-1-214 6-1-215 6-4-215 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 19 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Fiac Égi Téléco. Idsti Cos. disc. Tch. d l'ifo Sv. ax coll. Matéiax Sois d saté Cos. d bas REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 30 javi 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 octob INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Poqoi fo qad o pt acht? TSX COMPOSÉ 14 100 13 900 L ictitd fait pati d la vi t ds achés.

Plus en détail

ECHELLE BREVE DE STRESS

ECHELLE BREVE DE STRESS ECHELLE BREVE DE STRESS Por chac ds échlls sivas fais croix das ls cass corrspoda à vor évalaio. Por chac ds colos, copr l obr d croix lipliz c obr par l chiffr d la colo. Par xpl 3 croix das la colo 2

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes.

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes. sntation. Connxion. Commnt jo? Ls camps. Ls ams. L systm d flag. Dgats ds ams. Not sit : www.dsticaft.f Nos : dstipp.nitos.nt dsticaft.nitos.nt sntation : Bonjo à toi lct Dsticaftin! C ttoil à po bt d

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 ai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 2,5 % E pag 2 : aalys d la cht réct ds tax obligatairs TSX COMPOSÉ Ls archés obligatairs

Plus en détail

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) +

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) + Cllul d Pocls fft Pocls: aisotopi iduit pa l champ Cllul d Pocls: stuctu d bas las Tp () Tp () las : A optiqu élctod : Cistal ui-a Coductu (couch d métal) Cllul d Pocls: picip d opéatio Tp () comm mpl.

Plus en détail

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de Ectoiq Aaogiq hait III : L iat ioïdax LE OILLATEU INUOIAUX III. INTOUTION a ctai aicatio éctoiq, dioiti itab gééat iga éiodiq à d éqc bi déii t tè ti. U t dioiti a iat. U iat t motag éctoiq mttat d obti

Plus en détail

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny Bo joé! L ccil Ptit fc à Chmpigy Eito «Dpis ombss és l miciplité à cœ évlopp politiq l Ptit Efc qlité. Not ctio st gié p x xs : l pofssiolistio s psos tvillt pès s fts t l évloppmt soltios ivsifiés. Aisi,

Plus en détail

disparaissent dans les deux années qui suivent

disparaissent dans les deux années qui suivent Pls d 70 % ds piss vicis d siis aj dispaaiss das ls dx aés qi siv Q s-c q isq aj? L isq aj s la possibilié d' évé d'oigi all o cologiq, do ls ffs pv j gad ob d psos, occasio ds doags ipoas dépass ls capaciés

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle ENFIN! U évém ièm coacé mai poqoi? Pac q la mod la baé ambl ipi paio. Pac q d d milli d fa. p la paol o écoé pa Pac q l maq o iova l commicaio a co la YoTb déomai po ovll gééaio hyp cocé. O ad pl d 10

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Quand la patience n est pas une vertu

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Quand la patience n est pas une vertu Café Gaz atl Coto Blé d Kasas City Blé d Kasas City O Bovis vivats Civ Pétol bt Soya Hil d chaffag Alii Bt Sc Gasoil Nickl Plob Pocs aigs REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS as 15 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance Echailloage M MODULE : Esiaio ar iervalle de cofiace Il s agi das ce odle de rover e esiaio ar iervalle de cofiace d araère θ, c es-à-dire de cosrire e «forchee de valers éries erea de sier» θ avec e robabilié

Plus en détail

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fich és sécrité Pag : /5 Dat 'éiti : 20.03.203 sl 9072006/CE, Articl 3 Vi SECTIO : Itificati la sbstac/ élag t la sciété/l'trpris. Itificatr prit prit: CIRE DETAIRE.2 Utilisatis itifiés prtits la sbstac

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction :

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction : Bc lc TS : corrcto : E : octo st l somm d octo lér dérl por tot rél t d l octo rs dérl s doc st dérl sr ] ; [ mértr st polôm s scod dgré q por rcs rélls : t sl post st l scod t : s O ott doc l tl st :

Plus en détail

Notre Gamme Classique

Notre Gamme Classique No l No o p q co x v vl, co l d p. No o ocx d cob bo d l v d o cl, b q o oo vo f bééfc d o pod. E âc à o I, cc p c fcl f p vl. U ppl d o épc f: Q o l dé? L Dé o d cof fbqé à p d d, obé d cocol d c. d obé

Plus en détail

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants)

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants) IUT Osay Msus Physiqus Equatios diffétills du scod od (cas liéai à cofficits costats) A. Picips gééau A-I. La fom d cs équatios t d lus solutios Cous du smst Ells sot touts d la fom a. y '' + b. y ' +

Plus en détail

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS Décembre 205 Lycée Jea Calvi - Noyo Exercice Das cet exercice, les probabilités serot arrodies a cetième. Partie A U grossiste achète d soja chez dex forissers. Il achète

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie.

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. NOM Tle S-A/B/C DS - Mathématiqes - Ldi 26 septembre 206 La présetatio, le soi et la riger des résltats etrerot por e part importate das l évalatio de la copie Exercice : sr 8 poits Cet exercice est costité

Plus en détail

Corrigé de CCP 2015 Math PC

Corrigé de CCP 2015 Math PC Corrigé d CCP 5 Math PC Problèm : Aalys t probabilités Parti I : Aalys..a. Pour N, f st dérivabl sur R + t, pour t, f (t) = t t ( t).! f st doc croissat sur [; ], décroissat sur [; + [ t f () = = lim f

Plus en détail

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services Commaté Comm la Bai Ki o t at ptit fa Rvi ptit fa Mlti ail «Ty A Vgal» Maio l Efa - ZA Khall 29233 CLEDER tél : 02.98.24.35.75 Mail : mltiaill@yahoo.f Mlti ail «Ax Doo Magiq» Maio l Efa - Bllv 29430 PLOUNEVEZ-LOCHRIST

Plus en détail

Cours et exercices de mathématiques SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES

Cours et exercices de mathématiques SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES Exercice. Les sites sot défiies par f (. ( Doer la foctio mériqe f correspodate, idiqer le terme iitial de la site, pis calcler les

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions Patie I : Gestio de potefeuilles actios Chapite 2 Evaluatio actuaielle des actios Gestio de Potefeuille La valeu omiale d ue actio est éale au capital social divisé pa le ombe de tites. Pou les sociétés

Plus en détail

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr r v i U j l r d vir t r appr t! a o p m a clbpgi.fr Clb Pgi t commaté virtll dédié ax fat à partir d 6 a, da laqll il pvt amr, rcotrr lr ami t participr à d activité créativ. Cré 2005, Clb Pgi prmt ax

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q Sites géométriqes Itrodctio : M. Fiace dispose d e somme de 5 FF et désire faire frctifier so pactole ; por cela il va voir so baqier qi li propose de optios : e agmetatios forfaitaire, aelle, de 5 F =

Plus en détail

Père Noël.com - Bernard Friot

Père Noël.com - Bernard Friot oë.com - Bad Fiot! Cass das od ahabétiqu. 1. oë décmb 3. mssag ob icss 2. couu jou mai 4. chais chi bstio 5. miut tt commad 6. ob ba ic! chch das dictioai s mots : ob! Associ s syabs ou fom ds mots. cou

Plus en détail

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL 3èm aé r smstr II Alcatos à la gsto d ortfull. L modèl CAPM. a. Préfércs tr tmorlls t otmsato sur érods.. rdmt d actf t rsqu. msur sml du rdmt d u actf r avc d + d rx du ttr à la f d la érod cosdéré rx

Plus en détail

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures)

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures) Corrcto DVOIR COMMUN TS hrs) rcc 6 pots) O cosdèr plsrs sacs d blls S, S, S,, S, tls q : L prmr sac S cott blls jas t vrts ; Chac ds sac svats S, S,, S, cott blls jas t vrts L bt d ct rcc st d étdr l évolto

Plus en détail

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE Mii POMPO G cc POMPO OMMU D POMPO P O D UISM - PS D ZOG, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c V p êt x à ibti ppbti i Micip t : Mi .- P zg.- P zg t.- P zg Ot, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

Méthode. de lecture. Cahier d exercices 2. Catherine de Santi-Gaud Isabelle Meyjonade Mireille Usséglio

Méthode. de lecture. Cahier d exercices 2. Catherine de Santi-Gaud Isabelle Meyjonade Mireille Usséglio Méthode de lectre CP Cahier d exercices 2 Catherie de Sati-Gad Isaelle Meyjoade Mireille Usséglio Épisode 1 D*ate : Lire et copredre 1. Je répods par Vrai, Fax o je ets? si l histoire e le dit pas. Le

Plus en détail

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien L Citr rt, ctr d-ot pii Boyg Télécom Iy-l-Mx Hôtl llm Aqbolvd pormiq dpi l toit d Hll Mot léri Cité d l ir L Déf Hll L c d xpoitio, d ht x d l coro pii, d jx viromtx mjr Aprè l déclmt d fortifictio d i,

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS Tgoalsato ds domohsms sos sacs caactéstqs - lcatos TRGOLSTO DS DOMORHSMS SOUS SCS CRCTRSTQUS - LCTOS * désg K sac vctol d dmso f O ot l olyôm caactéstq d domohsm d Résltats gééax défto Sot domohsm d O

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( )

Plus en détail

Le papyrus Rhind, retrouvé en 1857, est rédigé en

Le papyrus Rhind, retrouvé en 1857, est rédigé en QCM Détemie la (o les) boe(s) épose(s) état etie atel, est égal à : état etie atel, b l est égal à : b l a b c a b c est égal à : a b c Si po tot etie A^h #, alos : a A^h b A ^ h # c A^ h A^h 9 Ov légede

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau.

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau. Carnet pédagogique Comment protéger la planète sans être un super héros! e bain d salle a l s n Da estes g o c es é L Dans stes e g o Les éc rgie Éne mbre a cha m t he Déc mble Vivre Le au ense IT T OB

Plus en détail

Centres étrangers juin n + 2.

Centres étrangers juin n + 2. Cetres étragers ji 3 EXERCICE poits Comm à tos les cadidats O défiit, por tot etier atrel >, la site ( ) de ombres réels strictemet positifs par = Por tot etier atrel >, o pose v = a Motrer qe v = b Motrer

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ).

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ). Cors de Mathématiqe S CHAPITRE N Partie : Algebre & Aalyse SUITES - Cors D abord qelqes petits rappels : a = a = a m m a a = a + ( )( ) a m = m a a = b b a + a a = a si a, alors a a a a = + a m = a m Notio

Plus en détail

arché du temps passé Inauguration le vendredi 23 septembre à 17h45 Vendredi : 16h-19h30 Samedi : 10h-19h30 Dimanche : 9h-13h sur la Pêche à l Isla

arché du temps passé Inauguration le vendredi 23 septembre à 17h45 Vendredi : 16h-19h30 Samedi : 10h-19h30 Dimanche : 9h-13h sur la Pêche à l Isla La adiill Fê Id ola vddi 23 ldi 26 pb, da l q H. D ob vo é Vill Gavli l aoci o co. Vo z,, pcip filé co d éq covi pq d aci aci coc ha, flâ da l allé aché p é, vii ovi Alb Dv i q cll Id, fi vo dibl avc l

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques Lycée secodaie : 7-11-87 -S eoi de sythèse Scieces physiques ée scolaie : 06/07 uée : heues lasse :3 ée M & Sc IMIE Execice N 1 (3,5 poits) L acide éthaoïque de foule 3 O (appelé aussi acide acétique)

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé,

Plus en détail

Du théâtre tout l été, à Bruxelles

Du théâtre tout l été, à Bruxelles D théât tot l été, à Bxlls 25 spctacls D 11 jillt a 27 sptmb 2015 a CHÂTEAU DU KARREVELD www.bxllons.b Vnz Bxll! Novaté s l l x B d o théât a c D Comm chaq anné, l Fstival Bxllons pnda ss qatis d'été a

Plus en détail

Utilisation Mécanique d'outillage et mécanique de réparation Fabrication d'étampes, de plaques de travail, de jauges, de perceurs etc.

Utilisation Mécanique d'outillage et mécanique de réparation Fabrication d'étampes, de plaques de travail, de jauges, de perceurs etc. ist d 6 Goills i Utilistio iq d'otillg t miq d tio Fbitio d'tms, d lqs d tvil, d jgs, d s t Ai DIN: 3 ( C 6) A-dssos mm: i lli Dt: 6 C Extio tifis, ods, olis t bots lts o olis (ossibilit d olissg ds bots

Plus en détail

Suites réelles 2. ) sur l axe des abscisses. 2) Répondre par «Vrai ou Faux» aux questions suivantes, en utilisant le graphique : a) ( ) n

Suites réelles 2. ) sur l axe des abscisses. 2) Répondre par «Vrai ou Faux» aux questions suivantes, en utilisant le graphique : a) ( ) n 4 ème aée Maths Sites réelles Septembre 9 A LAATAOUI Exercice : O cosidère la site ( ) défiie par : a) Motrer qe por tot de IN, < 4 b) Motrer qe ( ) est strictemet croissate c) E dédire qe ( ) + 4+, por

Plus en détail

NANTES Notice de montage

NANTES Notice de montage NANTES Notice de montage 1 2 Nom du produit REFERENCE NANTES AV041-2 Pignon Pignon Pignon Portes Portes Fenêtres Chevrons Chevrons Planche de support Planches de toit Plancher Plancher Planche sol terrasse

Plus en détail

) ) ) n. Lois discretes. Quelques formules classiques, très utiles : ( + = ; 6 ²( + S en fonction de 1

) ) ) n. Lois discretes. Quelques formules classiques, très utiles : ( + = ; 6 ²( + S en fonction de 1 L.Glli age sr Lois discrètes Lois discretes Qelqes formles classiqes, très tiles : ; Remarqe : Il existe des formles de récrrece doat e foctio de, Ce sot les formles de Newto, Exercice calcl de? Doc E

Plus en détail

Newton et la naissance de la théorie des couleurs

Newton et la naissance de la théorie des couleurs Nwto t la assac d la théo ds cols pa Clad Gtha, pofss éét d physq à l'uvsté Pas-Ds Ddot (Pas VII) Fg 1 : tb allad (1993) t sgat d Isaac Nwto. S l tb, o coaît la lo d la dyaq F = (xpé sos la fo v = F t),

Plus en détail

Lien entre le modèle à rapport de côtes proportionnelles et le modèle logit ordinal hétéroscédastique

Lien entre le modèle à rapport de côtes proportionnelles et le modèle logit ordinal hétéroscédastique Lie ete le odèle à appot de côtes popotioelles et le odèle loit odial hétéoscédastique Chistia Dequee Recheche et Développeet Pla Cotexte otivatios objectif 2 Modèle loit hétéoscédastique 3 Lie ete le

Plus en détail

Chapitre 3: Caractérisation des données. Nous passerons tout d abord en revue les grandeurs mesurant le centre de la distribution.

Chapitre 3: Caractérisation des données. Nous passerons tout d abord en revue les grandeurs mesurant le centre de la distribution. Chapit 3: Caatisati s s L histgamm t l plyg s fftifs t v glbal t taill la istibti s iivis as hatill pplati. Il st svt tès til xtai tt ifmati s gas miqs qi smt ls aatistiqs sstills. Ns passs tt ab v ls

Plus en détail

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels Décovz ROCKWOOL Gamm ls Esstils Combls pds Pfomacs d éactio a f, d ésistac thmiq t a passag d l ai attstés pa ctificats Acmi / Kymak cosltabls s ockwool.f L Floco La simplicité d mis œv Chmié FREROCK La

Plus en détail

TS Exercices sur les limites de suites (3) 4 Pour tout entier naturel n 1, on pose :

TS Exercices sur les limites de suites (3) 4 Pour tout entier naturel n 1, on pose : T Exercices sr les limites de sites () Por tot etier atrel, o pose : O cosidère la site ( ) défiie sr N par so premier terme récrrece ( ) = + por tot etier atrel ) Démotrer par récrrece qe, por tot etier

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

Commande d'annonces pour Windows : sondage

Commande d'annonces pour Windows : sondage Cmmad cs p Widws : sdag Diè mis à j - Mach 05, 2015 Plitiqu ccptati ds céatis publicitais T céati dit épd aux xigcs d Micsft Advtisig Plitiqu ccptati ds céatis publicitais Spécificités publicitais s d

Plus en détail

Les différents conseils de l'établissement

Les différents conseils de l'établissement Ls différts cosils d l'étblisst Ps tojors fcil d coprdr l foctiot d so étblisst portt vos vz votr rôl à jor! Voici tbl géérl préstt chc ds istcs xistts, lr rôl t l plc q vos povz y occpr. Ls différts cosils

Plus en détail

La fiscalité énergétique au service de la politique énergie-climat de la France

La fiscalité énergétique au service de la politique énergie-climat de la France La fiscalité énrgétiqu au srvic d la politiqu énrgi-climat d la Frc Rncontrs Intrnationals du Havr Richard Lavrgn, DGEC-CGDD 12 sptmbr 13 Ministèr d l'écologi, du Dévloppmnt durabl t d l Énrgi www.dvloppmnt-durabl.gouv.fr

Plus en détail

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z arlesrsuitesraurbacrr==corriges=z Frace métropolitaie septembre 5 poits 7 La foctio x x, ratioelle, est dérivable sr tot itervalle cote das so esemble x de défiitio * doc f est dérivable sr ] ; + [ et,

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Cos. disc Sois d saté Tlco Égi Fiac Idsti Tch. d l'ifo Cos. d bas Matéias Sv. ax coll. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 14 août 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013 Elémts d corrctio du BAC Amériqu du Nord -3 mai 3 Ercic A, B t C sot pas aligés si t sulmt si ls vcturs AB t AC sot pas coliéairs O a AB ; ; t AC ; 5; 3 poits A, B t C sot las aligés or 5 a Comm A, B t

Plus en détail

Jeudi 25 mai Étape 5 : ALBERT (Somme) à BERCK-sur-MER (Pas-de-Calais) : 179,5 km. 2 è relais : Berck-sur-Mer à Berck-sur-Mer : 78,5 km D940

Jeudi 25 mai Étape 5 : ALBERT (Somme) à BERCK-sur-MER (Pas-de-Calais) : 179,5 km. 2 è relais : Berck-sur-Mer à Berck-sur-Mer : 78,5 km D940 Jd ma 11 Étap 5 : ALBERT (omm) à BERCK--MER (Pa-d-Caa) : 179,5 km 2 è a : Bck--M à Bck--M : 78,5 km Komèt t tota Moy hoa d Itéa Rot paa a Dcto / Obvato Dépat : 78,5 0,0 Pac d pot 13:10 12:30 R Em Lavzza

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 6 : Chaînes de Markov

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 6 : Chaînes de Markov L Mto Ifoatqu UE Pobabltés Chat 6 : Chaîs d Makov Nots d cous édgés a Rég Adé-Obcht, Jul Pqu t Sgï Solovv I. Itoducto Ls chaîs d Makov sot dus à Adï Makov (athéatc uss, 856-9). D aè slfé : «La édcto du

Plus en détail

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante :

Chapitre 2: Présentation des données. Supposons que l on réalise un sondage dont l unique question est la suivante : Chapit 2: Péstati ds dés 2.1. Tablaux t diagas Suppss qu l éalis u sdag dt l uiqu qusti st la suivat : Qull st la biss qu vus csz l plus féqut avc l pas du si? Ls épss puvt êt chisis das la list suivat

Plus en détail

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions ISE st un maqu commcial l association SOLn. Réussi sa pis fonction t ss pmiès décisions Oganism agéé pa té l ministè sssions 2014 7 avil, 12 avil, 18 avil Roland Gani Pésntation t objctifs Réussi son nté

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

CRÉATEUR DE CARTOUCHES. chass. gros gibier zones humides. chasse au vol petit gibier plume MIGRATION

CRÉATEUR DE CARTOUCHES. chass. gros gibier zones humides. chasse au vol petit gibier plume MIGRATION CÉEU DE CATUCHES z tt t t Ctt t b à j, é d 3 7, t dé t q tqt x x t : v, tt,... 1 3 7-1 tt k Ctt t é d d t «qté/x» xt. â à é d d dèt dffét, 4+ 7 +, f x d q tt t ê t dffét ty d. 1 1 4+ - 7 + 3 - Pé, ttt

Plus en détail

CONCEPT & PRIX FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE. ' employeur. www.forumhes-so.ch. Expo Beaulieu Lausanne 22 mai 2014 de 10h à 16h

CONCEPT & PRIX FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE. ' employeur. www.forumhes-so.ch. Expo Beaulieu Lausanne 22 mai 2014 de 10h à 16h Madat Ogaisat FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE Expo Bali Lasa 22 mai 2014 d 10h à 16h CONCEPT & PRIX -s t f 0 0 7 à la s i é g i ' d h c h c mploy s is p t 5 7 PARTENAIRES www.fomhs-so.ch LES

Plus en détail

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur

Cycle de conférences pour les coachs. Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur La complexité, tout simplement Cycle de conférences pour les coachs Le coach et l argent : Altruisme ou prospérité? Philippe Geffroy Coach et Superviseur J ai eu 3 vies avec l argent. 2 3 QUI ST DVU COACH

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Algorithmes type BAC sur les suites

Algorithmes type BAC sur les suites Algorithmes type BAC sr les sites 1. Algorithme permettat de détermier rag à partir dqel e site croissate de limite ifiie est spériere à ombre réel A O cosidère la site ( ) défiie par 0 = et por tot etier,

Plus en détail

La pêche au chalut de fond.

La pêche au chalut de fond. CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE. Ensignmnt Maitim. SESSION 2011. Concos : xtn Sction : Pêchs maitims Etd d thèm (Dé : 5 hs ; Cofficint : 2) Matéil atoisé : calclatic

Plus en détail

Dans la suite de l exercice on s intéresse seulement aux puces livrées aux clients.

Dans la suite de l exercice on s intéresse seulement aux puces livrées aux clients. Exercice Ue etreprise fabriqe des pces électroiqes qi sot tilisées por des matériels assi différets qe des téléphoes portables, des lave-lige o des atomobiles. À la sortie de fabricatio, % d etre elles

Plus en détail

1S 1 : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 (2 heures)

1S 1 : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 (2 heures) S : DEVOIR SURVEILLÉ N 8 ( heres) Exercice ( poits) Calcler les sommes sivates : S + + 3 +... + + et S + + 3 +... + 8 +. Exercice (3 poits) La site ( ) est arithmétiqe de raiso r. O sait qe 5 46 et 86..

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail