PHYSIOLOGIE VEGETALE. > Photosynthèse et excès de lumière : stress-oxydant, photoinhibition et photoprotection

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHYSIOLOGIE VEGETALE. > Photosynthèse et excès de lumière : stress-oxydant, photoinhibition et photoprotection"

Transcription

1 THEME 1 : Autotrophie - Nutrition carbonée PHYSIOLOGIE VEGETALE THEME 2 : Nutrition minérale THEME 3 : Relations hydriques > Photosynthèse et excès de lumière : stress-oxydant, photoinhibition et photoprotection RAPPELS Lorsqu une plante, exposée préalablement à un éclairement faible, est analysée pour la réponse de son activité photosynthétique (dégagement d oxygène, par exemple) à la lumière, une courbe biphasique, dite courbe de saturation de la photosynthèse par la lumière, est obtenue (c.f. cours). Sous éclairement limitant, le rendement quantique est maximum, puis décroît au voisinage de la saturation. Pour les valeurs élevées d éclairement (au moins la moitié de l éclairement solaire maximum, environ 1000 µmol de photons.m - 2.s -1 ), l activité photosynthétique est maximale. Dans ces conditions, l activité photosynthétique est limitée par les réactions d assimilation du CO 2. Les processus de photo-inhibition sont observés dans la nature lorsque les plantes sont amenées à faire face à des conditions d éclairements subits très intenses. De plus, ils sont considérablement accentués lorsque les plantes sont soumises à une température basse (2-5 C). De telles conditions sont rencontrées dans les pays nordiques au cours des mois de juin et de juillet. I PHOTO-INHIBITION DYNAMIQUE ET CHRONIQUE 1 ) Quelles sont les causes et les conséquences des deux types de photo-inhibition? Qu est-ce qui les différencie? Doc A : Photo-inhibition dynamique et photo-inhibition chronique (Dunod) Lorsque la courbe de saturation de la photosynthèse par la lumière est réalisée sur une plante préalablement exposée à un très fort éclairement, une diminution du rendement quantique foliaire (rapport du nombre de moles de CO 2 absorbés sur le nombre de moles de photons absorbés) est observée, alors que l activité photosynthétique maximale de la plante n est pas modifiée. Il s agit d une photo-inhibition dite «dynamique», car la capacité maximale de fixation du carbone n est pas touchée. Si en revanche, l excès d éclairement est prolongé, on observe une baisse simultanée du rendement quantique et une réduction importante de l activité photosynthétique maximale lors du retour à la normale. Il s agit dans ce cas d une photo-inhibition chronique qui est associée à une baisse d assimilation du CO 2. Doc B : Réponse à la lumière (éclairement) de plantes préalablement soumises à un éclairement : (1) limitant puis saturant, (2) intense de courte-durée : photo-inhibition dynamique, (3) intense et prolongé : photoinhibition chronique. Pmax : Photosynthèse optimale ; : rendement quantique foliaire (Dunod)

2 II GENERATION DES ROS ET DOMMAGES DANS LE CHLOROPLASTE 2 ) Rappelez la définition des mots : oxydant/réducteur. A l aide d un schéma, expliquez la cause et la conséquence de la production des dérivés réactifs de l oxygène (ROS) au sein des chloroplastes. Doc C : Origine de la formation des ROS lors de la photo-inhibition (Dunod) D une manière générale en condition d excès de lumière, la limitation de l activité photosynthétique par la vitesse des réactions d assimilation du CO 2 entraîne une diminution de l utilisation du NADPH et de l ATP produits par la chaîne photosynthétique (donc de la régénération de NADP + et d ADP). Il en résulte une saturation de la chaîne de transfert d électrons, dont les transporteurs se trouvent dans un état réduit. Les photosystèmes ne peuvent alors plus évacuer les charges électroniques provenant de l excès des photons absorbés. - Au niveau du PSII, les électrons provenant de l oxydation de l eau tendent à réagir avec l oxygène moléculaire environnant. La réduction de l oxygène est alors partielle et aboutit à la formation d ions superoxyde (O 2 - ) en partie transformés par la suite en H 2 O 2 (peroxyde d hydrogène ou eau oxygénée) grâce à l intervention de la superoxyde dismutase (réaction de Mehler). Les deux ROS, O 2 - et H 2 O 2, peuvent à leur tour interagir pour former le radical hydroxyl (OH - ) particulièrement réactif. - Simultanément, au niveau du PSI, les molécules de chlorophylles des centres réactionnels ne peuvent plus retourner à l état fondamental par photochimie. Les chlorophylles excitées, à l état triplet ( 3 Chl), réagissent alors avec l oxygène (forme triplet 3 O 2 à l état fondamental) pour donner naissance à l oxygène singulet ( 1 O 2 ). L oxygène singulet est une forme active de l oxygène susceptible de conduire à la dégradation des structures plastidiales. Doc D : Les différentes formes actives de l oxygène représentées selon la séquence de leurs équivalents réduits (Dunod). Doc E : Dommages photo-induits (Dunod). Les espèces actives de l oxygène sont extrêmement dangereuses pour les plantes. Le peroxyde d hydrogène par exemple est un inhibiteur de certaines enzymes du cycle de réduction des pentoses. Les radicaux libres OH - sont des oxydants redoutables, capables d arracher des électrons aux macromolécules organiques cellulaires, provoquant la peroxydation des lipides membranaires, la destruction des protéines (notamment la D1, centre réactionnel du PSII), la détérioration de l ADN chloroplastique. Ainsi, dans les conditions de fort éclairement et de basse température (8 à 12 C), la machinerie photosynthétique est endommagée par les dérivés réactifs de l oxygène. L activité photosynthétique et par conséquent la croissance sont fortement diminuées.

3 Doc F : Peroxydation des lipides membranaires et intervention d une molécule antioxydante (le tocophérol ou vitamine E) (Dunod). Le processus est initié par l attaque d une double liaison par une forme radicalaire oxydante (X ) qui arrache un atome d hydrogène et aboutit à la synthèse d un radical pentadiènyl (a). Un radical peroxyl et un diène conjugué sont ensuite formés (b). La partie radicalaire peroxyl se localaise à l interface eaumembrane (c). Lors de l intervention d une molécule antioxydante comme le tocophérol, le radical peroxyl réagit avec le tocophérol, ce qui convertit le lipide représenté en (a) en hydroperoxyde (d). Le radical tocophérol qui est formé peut être réparé (réduit) par l ascorbate (non représenté ici). III MECANISMES DE PHOTOPROTECTION DES CHLOROPLASTES Il existe divers dispositifs de protection et de régulation qui permettent une adaptation à court terme du fonctionnement des chloroplastes lors des variations rapides de l éclairement. Sous l action d un éclairement intense conduisant à une photo-inhibition dynamique, la plante peut mettre en œuvre une série de processus de photo-protection. 3 ) Vous expliquerez les mécanismes de photo-protection mis en place par les plantes à l échelle de la feuille et de la cellule. Comment s appelle le mouvement des organites dans la cellule sous l effet d un courant cytoplasmique? Doc G : Mouvements des feuilles et des chloroplastes dans les cellules du parenchyme chlorophyllien en réponse à la lumière (Dunod). 4 ) A l aide d un organigramme, vous expliquerez le mécanisme de photo-protection mis en place par les plantes à l échelle du chloroplaste.

4 Doc H : Migration des monomères phosphorylés de l antenne mobile du PSII (LHCII) des zones granaires vers les régions non accolés. Etat 1 : LHCII non phosphorylé, associé au PSII ; Etat 2 : LHCII phosphorylé, associé au PSI (Dunod). Doc I : Régulation des flux énergétiques au niveau des thylakoïdes (Dunod). La migration de l antenne mobile du PSII (LHCII) vers l antenne du PSI conduit à une transition entre un état 1 (LHCII au PSII) et un état 2 (LHCII au PSI). Cette migration de l antenne LHCII permet une redistribution de l énergie lumineuse entre les deux photosystèmes et une baisse de la capture des photons au niveau du PSII. La migration de l antenne mobile du PSII a lieu lorsqu elle est phosphorylée par une kinase dont l activité dépend du degré d oxydoréduction du pool des plastoquinones (PQ). Un senseur (sensible à l état redox du pool des PQ) de nature inconnue (proche mais différent de PQ) active la LHCII-kinase lorsque PQ est à l état réduit (plastoquinol), ce qui est le cas en état 1 lorsque l éclairement devient excessif. La kinase entraîne alors la phoshorylation du LHCII et l apparition de charges répulsives par rapport à l antenne proximale mineure. La forme phosphorylée de LHCII transfère l énergie d excitation au PSI aux dépends du PSII, diminue la formation des formes actives de l oxygène dans l environnement du PSII, et favorise le transfert d électron cyclique autour du PSI (cf. transfert d électrons cycliques). Le fonctionnement prolongé du chloroplaste en état 2 entraîne l oxydation du pool des quinones et la déphosphorylation par une phosphatase de l antenne ; la kinase quant à elle est progressivement inactivée. 5 ) Rappelez ce que sont les xanthophylles (structure, fonction, localisation). Schématisez le cycle des xanthophylles. Pourquoi est-ce un mécanisme efficace? Remarque : en cas d excès de lumière, la plante peut aussi mettre en place le transport cyclique des électrons. De quoi s agit-il? Quels sont les avantages et les inconvénients? Où le retrouve-t-on chez les C4?

5 Doc J : Le cycle des xanthophylles permet une dissipation thermique (Dunod). Le cycle des xanthophylles constitue un mécanisme biochimique qui permet la dissipation sous forme de chaleur de l excès d énergie lumineuse reçue par les feuilles de la plante. Les xanthophylles impliquées dans ce processus sont associées à l antenne du PSII. Ces pigments changent de structure sous l action d enzymes : les époxydases et les dé-époxydases ; la forme non-époxydée de la violaxanthine (zéaxanthine), étant capable de recevoir l énergie de la chlorophylle excitée. Le passage des formes violaxanthine à anthéraxanthine puis zéaxanthine est possible grâce à l intervention d une dé-époxydase membranaire, qui utilise le pouvoir réducteur de l ascorbate (ASA). Cette réaction est activée suite à une diminution du ph du lumen, ce qui constitue un mode de régulation très efficace ; l excès de lumière conduisant à la saturation de la chaîne de transfert des électrons et à l établissement d un gradient de ph transmembranaire élevé. Le changement du ph dans le lumen induit un changement de conformation des protéines des complexes antennaires du PSII, permettant le positionnement favorable de la zéaxanthine par rapport à la chlorophylle (moins de 10 Â) et le transfert d énergie entre ces molécules. Le recyclage de l ascorbate s effectue par réduction du déshydroascorbate (DHA) qui diffuse facilement à travers la membrane dans le stroma par le système glutathion réductase à NADPH (GR) et déshydroascorbate réductase (DHAR). En permettant la dissipation de l énergie lumineuse reçue en excès, la formation de la zéaxanthine limite la formation des ROS. Doc K : Enzymes impliquées dans la conversion de la violaxanthine en zéaxanthine dans les thylakoïdes en réponse à un changement de l intensité lumineuse. La forme intermédiaire anthéraxanthine n est pas représentée. ASA : acide ascorbique ; MDHA : monodéshydroascorbate (Dunod). IV MECANISMES D ELIMINATION DE L O2 ET DE SES DERIVES REACTIFS 6 ) Quel processus (en compétition avec la photosynthèse) permet d éliminer le surplus d O 2 chez les plantes en C3? Expliquez pourquoi. 7 ) A l aide des documents suivants en ANNEXE, présentez les avantages et les inconvénients des différentes particularités des mitochondries végétales dans un tableau. 8 ) Selon vous, qu est-ce qu un anti-oxydant? Citez quelques antioxydants évoqués dans ce dossier (antioxydants enzymatiques) et quelques antioxydants non-enzymatiques que vous connaissez.

6 ANNEXE PARTICULARITES DES MITOCHONDRIES VEGETALES I RAPPELS SUR LES MITOCHONDRIES La mitochondrie est délimitée par une enveloppe constituée de deux membranes aux propriétés très différentes : - La membrane externe contient une protéine transmembranaire, la porine, qui permet le passage des ions et des métabolites de masse molaire < 10 kda. - La membrane interne très riche en protéines et quasiment imperméable aux ions et aux métabolites hydrosolubles. La chaîne respiratoire ou chaîne de transport des électrons est localisée dans la membrane interne des mitochondries. Chaque mitochondrie contient des milliers d exemplaires de la chaîne de transport d électrons. Les mitochondries des végétaux contiennent des complexes supplémentaires par rapport aux animaux : - Les NAD(P)H déshydrogénases (NDin et NDex) ; - L oxydase alterne (AOX). II LES NAD(P)H DESHYDROGENASES INTERNES ET EXTERNES La chaîne respiratoire des végétaux contient 2 NAD(P)H déshydrogénases supplémentaires, par rapport aux animaux : - Une NAD(P)H déshydrogénase Ca 2+ -dépendante interne : elle se trouve sur la face matricielle. Elle oxyde le NAD(P)H matriciel provenant du cycle du citrate, lorsque celui-ci est présent à des concentrations très élevées dans la matrice.

7 - Une NAD(P)H déshydrogénase externe : elle est orientée vers le cytosol. Elle oxyde le NAD(P)H cytosolique : le NADH formé par la glycolyse et/ou le NADPH qui résulte de l oxydation du G6P par la voie des pentoses phosphates (shunt des pentoses). Ces deux déshydrogénases constituent un contournement du complexe I et elles sont insensibles à la roténone (inhibiteur du complexe I). Par voie de conséquence, ces réoxydations se substituent aux systèmes de navette que l on trouve chez les animaux. Les NAD(P)H déshydrogénases n expulsent pas de protons puisqu elles «court-circuitent» le premier site d expulsion des protons (complexe I). III L OXYDASE ALTERNATIVE ou AOX La chaîne respiratoire des végétaux possède une seconde oxydase terminale (contrairement aux animaux) : l oxydase alternative ou AOX (insensible au cyanure). Cette voie alternative transfère les électrons des quinones à l oxygène et contourne ainsi 2 sites d expulsion de protons. Par conséquent, elle contribue peu voire pas du tout à la production finale d ATP. L AOX a pour rôle : - D oxyder rapidement les substrats respiratoires lorsque la charge énergétique est élevée (niveau d ATP élevé) ; - De réduire la production d espèces réactives de l oxygène (ROS ou radicaux libres). En conditions normales, l AOX est faiblement exprimée dans les mitochondries des végétaux. En revanche, son expression augmente en conditions de stress (froid, sécheresse, pathogènes, ) Structure et mode de régulation de l'aox

Stress oxydatif chez les végétaux: Causes, effets et protection

Stress oxydatif chez les végétaux: Causes, effets et protection Stress oxydatif chez les végétaux: Causes, effets et protection Fait par: MAAT Myriam Plan INTRODUCTION I. Origine du Stress oxydatif II. Origine des espèces oxygénés activées III. Effets toxiques des

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse.

Chapitre 1 : La photosynthèse. Chapitre 1 : La photosynthèse. Les végétaux chlorophylliens (= «végétaux verts») sont des producteurs de matière organique. Cette synthèse de matière organique a lieu en présence de lumière grâce à une

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse

Chapitre 1 : La photosynthèse 1 Thème 1 : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : La photosynthèse Enseignement de spécialité SVT Terminale S 2017/2018 M.IMBERT 2 La lumière permet, dans les parties chlorophylliennes des végétaux verts,

Plus en détail

LA PHOTOSYNTHESE I / LOCALISATION DE LA PHOTOSYNTHESE DANS LE VEGETAL CHLOROPHYLLIEN

LA PHOTOSYNTHESE I / LOCALISATION DE LA PHOTOSYNTHESE DANS LE VEGETAL CHLOROPHYLLIEN Thème 2 LA PHOTOSYNTHESE En 2nde, nous avons vu que le monde vivant est traversé par un flux d énergie de maillon en maillon depuis une source initiale : les photons de la lumière. Les cellules chlorophylliennes

Plus en détail

6 CO H 2 O Chlorophylle C 6 H 12 O O H 2 O.

6 CO H 2 O Chlorophylle C 6 H 12 O O H 2 O. THEME 1 : La Terre dans l'univers, et l'évolution de La photo-autotrophie vis-à-vis du carbone (la photosynthèse). Ces cellules chlorophylliennes possèdent un organite spécialisé : le chloroplaste. Celui-ci

Plus en détail

BO SPE SVT : METABOLISME

BO SPE SVT : METABOLISME BO SPE SVT : METABOLISME Thème : Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) Autotrophie et hétérotrophie ont été identifiées en classe de seconde comme deux types majeurs de métabolismes

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA PHOTOSYNTHESE.

CHAPITRE 1 : LA PHOTOSYNTHESE. CHAPITRE 1 : LA PHOTOSYNTHESE. Comment la matière organique est-elle fabriquée par les végétaux chlorophylliens puis utilisée comme source d énergie par les cellules? TP n 1 : mise en évidence de la photosynthèse

Plus en détail

Thème: L homme et la nature. Sujet: La modification de la production de dioxygène par une plante. Sommaire:

Thème: L homme et la nature. Sujet: La modification de la production de dioxygène par une plante. Sommaire: Thème: L homme et la nature. Sujet: La modification de la production de dioxygène par une plante. Sommaire: I- La photosynthèse, un mecanisme complexe achevé en plusieurs phases. A) Les plantes captent

Plus en détail

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire

Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire Rappel du plan 5.4 Les Mitochondries -Rappel sur les formes d énergie cellulaire -Origine et structure des mitochondries -Fonctions : Respiration et fourniture d énergie / Métabolisme oxydatif -Synthèse

Plus en détail

Les chaînes membranaires de transfert d électrons chez les procaryotes et les eucaryotes

Les chaînes membranaires de transfert d électrons chez les procaryotes et les eucaryotes Banque «Agro-Véto» S3A-12.09 BIOLOGIE Epreuve A Durée : 40 minutes Pour l épreuve ENS durée : 2 heures Les chaînes membranaires de transfert d électrons chez les procaryotes et les eucaryotes N.B. L approche

Plus en détail

La photosynthèse 2015 SBI4U 6CO2 + 6H2O C6H12O6 +6O2

La photosynthèse 2015 SBI4U 6CO2 + 6H2O C6H12O6 +6O2 La photosynthèse 2015 SBI4U 6CO2 + 6H2O C6H12O6 +6O2 Mise en contexte de l enquête sur la photosynthèse: Comment peut-on expliquer ces changements de couleurs l autonme? Quel pigment est responsable? La

Plus en détail

-cycle de Krebs -synthèse glycogène -la voie des pentoses phosphates -synthèses des acides gras -synthèses des acides aminés -photosynthèse

-cycle de Krebs -synthèse glycogène -la voie des pentoses phosphates -synthèses des acides gras -synthèses des acides aminés -photosynthèse Bioénergétique Introduction : La bioénergétique est la partie de la biochimie qui étudie et explique les mécanismes des transformations (conversion) de l'énergie dans les tissus vivants. Le métabolisme

Plus en détail

La photosynthèse. Énergie Pouvoir réducteur

La photosynthèse. Énergie Pouvoir réducteur La photosynthèse Document 1 : présentation sommaire de la photosynthèse. La photosynthèse consomme du CO 2 et de l eau et libère du dioxygène parallèlement à la création de matière organique. En utilisant

Plus en détail

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux La photosynthèse Diaporama adapté de S.Delvaux Photosynthèse et respiration cellulaire chloroplaste mitochondrie ATP CO 2 + H 2 0 Molécules organiques + O 2 Photosynthèse Conversion de l énergie lumineuse

Plus en détail

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE EXPLICATIONS CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE 1 2 3 4 5 Dégagement d O2 : Lors de la phase photochimique, la photolyse de l eau par la chlorophylle aboutit à la réduction d accepteur

Plus en détail

Expériences d'emerson et Arnold (1932) :

Expériences d'emerson et Arnold (1932) : 3 La photosynthèse : un processus complexe en 2 phases. Diverses expériences d'incorporation de CO2 par des chlorelles (algues unicellulaires) ont permis de mettre en évidence que l'ensemble des réactions

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules.

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. Toutes les cellules ont besoin d énergie pour fonctionner (biosynthèses, transport de molécules, mouvements cellulaires ). L ATP est une molécule jouant

Plus en détail

LA PHOTOSYNTHÈSE ET LA RESPIRATION CELLULAIRE

LA PHOTOSYNTHÈSE ET LA RESPIRATION CELLULAIRE LA PHOTOSYNTHÈSE ET LA RESPIRATION CELLULAIRE 1- Décrivez, brièvement, sous quelle forme, à quel endroit et le rôle des différents pigments nécessaires à la photosynthèse? Les chloroplastes contiennent

Plus en détail

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire Énergie et cellule vivante! PLAN 1 La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire A) La localisation de la photosynthèse chez les plantes : dans leurs parties chlorophylliennes = vertes

Plus en détail

III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP

III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP Nous avons vu que les cellules végétales utilisent la matière produite par photosynthèse pour : - Assurer leur croissance. - Réaliser des réserves - Produire

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire

Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Biologie cellulaire et moléculaire : L Energétique cellulaire Introduction L existence de la cellule est définie par sa capacité à maintenir à l intérieur de sa membrane un milieu différent de ce qui se

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse

Chapitre 1 : La photosynthèse Chapitre 1 : La photosynthèse Introduction: Les végétaux sont des êtres vivants car ils sont composés d une ou plusieurs cellules. Une cellule végétale est composée d une membrane, d un cytoplasme, d un

Plus en détail

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries CONNAISSANCES La source d énergie permet de distinguer les phototrophes et les chimiotrophes. La nature

Plus en détail

Les réactions chimiques de l organisme

Les réactions chimiques de l organisme Les réactions chimiques de l organisme La cellule produit du travail continuellement afin de survivre : elle construit des macromolécules elle transporte des substances à travers des membranes elle se

Plus en détail

Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES)

Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES) Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES) Notions Activités, supports Tout système vivant échange de la matière et de l'énergie avec ce qui l'entoure. Il est le siège

Plus en détail

TP6 : le déroulement de la photosynthèse. Eau iodée

TP6 : le déroulement de la photosynthèse. Eau iodée TP6 : le déroulement de la photosynthèse. La photosynthèse se réalise dans une feuille en présence lumière. Coloration bleu-noire Eau iodée Pas de coloration La synthèse d'amidon se réalise dans une feuille,

Plus en détail

RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT

RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT RAPPELS SUR L ORGANISATION DU VIVANT 1. LES MICROORGANISMES DANS LE MONDE VIVANT 2. L ÉNERGIE DES MICROORGANISMES 1. La composition élémentaire d une bactérie 2. La production d énergie 3. Les types respiratoires

Plus en détail

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil

Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil Transfert d électrons et oxydations phosphorylantes en un clin d œil - Dans chaque cellule se déroulent des centaines de réactions chimiques, qui constituent le métabolisme. Les composés chimiques impliqués

Plus en détail

TP 3 : La phase photochimique

TP 3 : La phase photochimique Rappel cours : phases : photochimiques dans thylacoïde. lle nécessite de la lumière captée par les pigments chlorophylliens, indispensable à la réduction du carbone minéral du C0 TP 3 : La phase photochimique

Plus en détail

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique

PACES - UE1. ED 4 : Biochimie métabolique. I - Catabolisme glucidique PACES - UE1 ED 4 : Biochimie métabolique - Catabolisme glucidique Question 1 Soit la séquence suivante de la glycolyse : A : Cette séquence correspond à la phase préparatoire B : Les enzymes E 1 et E 2

Plus en détail

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire)

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution de la vie Énergie et cellule vivante (on se limite aux cellules eucaryotes) Tout système vivant

Plus en détail

Radicaux libres Stress oxydatif. Eric Fontaine INSERM U1055 Grenoble

Radicaux libres Stress oxydatif. Eric Fontaine INSERM U1055 Grenoble Radicaux libres Stress oxydatif Eric Fontaine INSERM U1055 Grenoble Métabolisme énergétique Nutriments CO 2 NH 3 H 2 ATP Travail O 2 ADP Oxygène et travail O 2 ATP Oxydation Phosphorilante ROS ATP anaérobique

Plus en détail

Thème 1 : Énergie et cellule vivante

Thème 1 : Énergie et cellule vivante Thème 1 : Énergie et cellule vivante Diaporama «Tout système vivant échange de la matière et de l'énergie avec ce qui l'entoure. Il est le siège de couplages énergétiques.» Au sein de l écosystème, la

Plus en détail

Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale

Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale Le dioxygène, O2, gaz abondant (20%) dans l atmosphère terrestre, est une des molécules échangée, utilisée ou produite dans le métabolisme

Plus en détail

Phosphorylation oxydative:

Phosphorylation oxydative: Phosphorylation oxydative: Réactions d oxydation: NADH FADH2 (FMNH2) Mitochondrie: Membrane externe: perméable (pores) Membrane interne: imperméable (transporteurs) Espace intermembranaire Matrice Vue

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 7 Chapitre 1 - NOTIONS D'ÉNERGIE ET DE FLUX... 9 1.1. Introduction... 9 1.2. Notions de thermodynamique... 13 1.2.1. Principe de conservation de l énergie, application

Plus en détail

Corrigé QCM BIOCHIMIE Biotech 1

Corrigé QCM BIOCHIMIE Biotech 1 " Corrigé QCM BICHIMIE Biotech 1 Consignes : - répondre en utilisant la grille prévue - les documents et la calculatrice sont interdits. Notation : - les QCS comportent 1 seule réponse exacte - QCS juste

Plus en détail

Chapitre II Métabolisme des Glucides

Chapitre II Métabolisme des Glucides Chapitre II Métabolisme des Glucides Glycolyse et Néoglucogenèse Glycogénolyse et Glycogénogenèse Voie des Pentoses Phosphates Cycle de Krebs Chaine Respiratoire Vue d Ensemble du Métabolisme des Glucides

Plus en détail

Thème 3 - Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) - Sciences de la vie -

Thème 3 - Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) - Sciences de la vie - Thème 3 - Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) - Sciences de la vie - Dans son ensemble cette partie du programme de spécialité correspond à une étude du cycle du carbone, argumentée

Plus en détail

Cycle de Krebs ou de l acide citrique

Cycle de Krebs ou de l acide citrique Glycogène Cycle de Krebs ou de l acide citrique GLUCOSE glucose Glycolyse Pyruvate Le cycle de Krebs est la voie terminale d oxydation du glucose et d autres molécules énergétiques (acides aminés, acides

Plus en détail

ENERGETIQUE CELLULAIRE

ENERGETIQUE CELLULAIRE ENERGETIQUE CELLULAIRE Respiration et Photosynthèse Hétérotrophes aérobies (+anaérobies) CO 2 +H 2 O CO 2 +H 2 O Photoautotrophes Décomposeurs Bactéries Champignons O 2 Végétaux CO 2 +H 2 O Hétérotrophes

Plus en détail

Écosystème et relations trophiques

Écosystème et relations trophiques CAPITRE 10 DIVERSITÉ ET CMPLÉMENTARITÉ DU MÉTABLISME 1 Écosystème et relations trophiques Au sein d un écosystème, de nombreuses interactions existent entre les êtres vivants qui le constituent. Les relations

Plus en détail

Métabolisme glucidique

Métabolisme glucidique Métabolisme glucidique Introduction générale A. Rappel de thermodynamique B. Energétique cellulaire Métabolisme du glucose A. Digestion/absorption B. Glycolyse C. Interconnexion des oses : Fructose/galactose

Plus en détail

TP n 3: Les deux phases de la photosynthèse

TP n 3: Les deux phases de la photosynthèse Nom : Prénom : Classe : TP n 3: Les deux phases de la photosynthèse Le processus de la photosynthèse est constitué de deux phases. La première phase appelée «phase photochimique» se déroule au niveau des

Plus en détail

2. Biosynthèse des Lipides: LIPOGENESE. Précurseur Biosynthèse de l acide Palmitique Biosynthèse des Triglycérides

2. Biosynthèse des Lipides: LIPOGENESE. Précurseur Biosynthèse de l acide Palmitique Biosynthèse des Triglycérides 2. Biosynthèse des Lipides: LIPOGENESE Précurseur Biosynthèse de l acide Palmitique Biosynthèse des Triglycérides Introduction La biosynthèse des acides gras et des lipides répond à deux impératifs dans

Plus en détail

I. Le cycle du carbone

I. Le cycle du carbone Connaissances En échangeant matière et énergie avec l atmosphère, l hydrosphère et la lithosphère, la biosphère participe aux cycles de divers éléments. Capacités Exploiter des ressources documentaires

Plus en détail

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1

METABOLISME ENERGETIQUE. 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 METABOLISME ENERGETIQUE 03/01/2009 Philippe Bouvet 1 Processus de la chaine métabolique: Catabolisme anaérobie du glucose: GLYCOLYSE. Pages: 5 à 7 Oxydation aérobie du PYRUVATE: Pages: 8 à 10 Complexe

Plus en détail

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Mots clés : photosynthèse, respiration cellulaire, fermentation, autotrophie, hétérotrophie I) La photosynthèse 1) De quoi est composée la matière

Plus en détail

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATES (PRODUCTION DU POUVOIR REDUCTEUR ET DU RIBOSE)

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATES (PRODUCTION DU POUVOIR REDUCTEUR ET DU RIBOSE) 1 VOIE DES PENTOSES PHOSPHATES (PRODUCTION DU POUVOIR REDUCTEUR ET DU RIBOSE) Chapitre 9 Pr C. ZINSOU OBJECTIFS De l enseignant Décrire les étapes enzymatiques d une 2 e voie de dégradation du glucose

Plus en détail

A fin de réaliser ses travaux, les organismes vivants doivent extraire de l énergie et de la matière à partir de leur environnement.

A fin de réaliser ses travaux, les organismes vivants doivent extraire de l énergie et de la matière à partir de leur environnement. Pour se maintenir en vie, croitre et se reproduire les cellules vivantes effectuent en permanence un travail (Synthèse de composés, transport, contraction, génération de potentiel électrique A fin de réaliser

Plus en détail

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION PHOSPHORYLATION

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION PHOSPHORYLATION CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION Explications rapides des mécanismes d utilisation d ATP. PHOSPHORYLATION Phosphorylation = addition d un groupement phosphate (ou phosphoryle)

Plus en détail

Notion de physiologie énergétique. Bioénergétique, notions de thermorégulation

Notion de physiologie énergétique. Bioénergétique, notions de thermorégulation Notion de physiologie énergétique Bioénergétique, notions de thermorégulation Flux thermiques entre environnement et individu - flux incessant (calorıes, métabolıtes...) entre le milieu extérieur et l

Plus en détail

Thème 1- Energie et cellule vivante

Thème 1- Energie et cellule vivante Thème 1- Energie et cellule vivante chapitre 2 : respiration et fermentations cellulaires. Photo inserm La plupart des cellules respire. Les cellules consomment du dioxygène et rejettent du dioxyde de

Plus en détail

BILANS DU CHAPITRE 2

BILANS DU CHAPITRE 2 BILANS DU CHAPITRE 2 Année 2011. M Michalak LA NATURE DU VIVANT Les êtres vivants sont constituées d éléments chimique formant la matière dite organique alors que les éléments chimiques de la Terre forment

Plus en détail

Partie 1 : Energie et cellule vivante

Partie 1 : Energie et cellule vivante Introduction Echanges métaboliques cellulaires au cours de la respiration (SVT 2de, éditions Hatier, 2000) TP1 : les échanges au cours de la respiration D'après TS Spé SVT, éditions Bordas 2012 Consommation

Plus en détail

Enzymologie. PACES EU1 Biochimie

Enzymologie. PACES EU1 Biochimie Enzymologie 1 Intérêt de l enzymologie Activité enzymatique d un liquide biologique: Symptôme biochimique (lyse cellulaire) Surveillance d une maladie Explication pathogénique de la maladie Détection de

Plus en détail

Thème : Energie et cellule vivante

Thème : Energie et cellule vivante Thème : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : L ATP, molécule indispensable aux activités cellulaires 1. Structure de l ATP L ATP, adénosine tri-phosphate, est la molécule universelle qui permet les

Plus en détail

Cahier d apprentissage Module 3 Le métabolisme Partie 2

Cahier d apprentissage Module 3 Le métabolisme Partie 2 Cégep de Rivière-du-Loup Programme Sciences de la nature 200.BO Cahier d apprentissage Module 3 Le métabolisme Partie 2 BIOLOGIE GÉNÉRALE II 101 FJA -04 (2-2 -2) Hiver 2008 Nadine Coulombe Local : C-132

Plus en détail

LECONS : Chloroplaste et mitochondrie

LECONS : Chloroplaste et mitochondrie LECONS : Chloroplaste et mitochondrie Remarques : Dans les deux plans proposés, il faudrait construire un schéma bilan global comme celui réalisé samedi. L un d entre vous propose un plan qui reprend le

Plus en détail

Préparation à l Agrégation Interne Séances des 9 et 13 janvier AUTOTROPHIE HETEROTROPHIE CYCLES DE MATIERES

Préparation à l Agrégation Interne Séances des 9 et 13 janvier AUTOTROPHIE HETEROTROPHIE CYCLES DE MATIERES Préparation à l Agrégation Interne 2009-2010 Séances des 9 et 13 janvier AUTOTROPHIE HETEROTROPHIE CYCLES DE MATIERES Les mots clés : Autotrophie, hétérotrophie, type trophique, photo chimio litho autotrophie,

Plus en détail

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress.

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Présentation Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Eu stress (stress physiologique) Dy stress

Plus en détail

LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS

LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE ET MECANISME DE TRANSFERT DES ELECTRONS I - INTRODUCTION : - La chaîne respiratoire mitochondriale (C R M) est localisée dans la membrane interne mitochondriale. -

Plus en détail

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATE. Les grandes voies métaboliques. Glycolyse (1ère partie dégradation glucose)

VOIE DES PENTOSES PHOSPHATE. Les grandes voies métaboliques. Glycolyse (1ère partie dégradation glucose) Les grandes voies métaboliques Glycolyse (1ère partie dégradation glucose) Cycle de Krebs ou cycle de l acide citrique (2ème partie dégradation glucose, acides gras, AA) Voie des pentoses phosphate (pouvoir

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE

PRODUCTION DE L ENERGIE PRODUCTION DE L ENERGIE D LES OXYDATIONS PHOSPHORYLANTES (PHOSPHORYLATION OXYDATIVE) I Rappels préliminaires sur l oxydo-réduction II Introduction Organisation de la chaîne respiratoire IV Mécanisme de

Plus en détail

Métabolisme des acides gras. Biosynthèse des AG

Métabolisme des acides gras. Biosynthèse des AG Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Département de médecine Biochimie métabolique Métabolisme des acides gras Biosynthèse des AG PLAN: I. Introduction II. Définition III. Eléments nécessaire à

Plus en détail

Dégradation des molécules glucidiques : respirations et fermentations

Dégradation des molécules glucidiques : respirations et fermentations Dégradation des molécules glucidiques : respirations et fermentations Document 1 : la glycolyse. La glycolyse a lieu dans le cytoplasme ; elle permet l oxydation du glucose en pyruvate (CH3COCOOH) en produisant

Plus en détail

La chaîne respiratoire

La chaîne respiratoire La chaîne respiratoire Métabolisme UE1 Tutorat Santé Lyon Sud UE1 La chaîne respiratoire Cours du Professeur C. RODRIGEZ L ensemble des cours du Professeur fait habituellement l objet de X QCMs au concours.

Plus en détail

Le métabolisme. Métabolisme; anabolisme; catabolisme.

Le métabolisme. Métabolisme; anabolisme; catabolisme. Le métabolisme Métabolisme; anabolisme; catabolisme. TP 1 RESSOURCE 1 TP 1 ACTIVITE 1 [Exp] TP 1 RESSOURCE 2 Cellules maintenues à l obscurité (x 400) TP 1 RESSOURCE 3 Cellules préalablement éclairées

Plus en détail

Marie-Hélène WAGNER, Christophe BAILLY, Françoise CORBINEAU, Sylvie DUCOURNAU, Joël LÉCHAPPÉ

Marie-Hélène WAGNER, Christophe BAILLY, Françoise CORBINEAU, Sylvie DUCOURNAU, Joël LÉCHAPPÉ Utilisation des enzymes de détoxication cellulaire comme marqueurs de la qualité physiologique des semences oléagineuses Marie-Hélène WAGNER, Christophe BAILLY, Françoise CORBINEAU, Sylvie DUCOURNAU, Joël

Plus en détail

Biochimie Métabolique

Biochimie Métabolique Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Mounir FERCHICHI Attention! Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive

Plus en détail

ΔE 0 = E E 0 2 est positif et donc ΔG 0 est négatif.

ΔE 0 = E E 0 2 est positif et donc ΔG 0 est négatif. LES OXYDATIONS PHOSPHORYLANTES (PHOSPHORYLATION OXYDATE) I Rappels préliminaires sur l oxydo-réduction II Introduction Organisation de la chaîne respiratoire Mécanisme de formation de l ATP V Bilan énergétique

Plus en détail

La respiration cellulaire

La respiration cellulaire La respiration cellulaire 1. Compléter le tableau synthèse suivant: La respiration cellulaire à partir d une mole de glucose Étapes Lieu Produits utilisé NADH et FADH2 Glycolyse 2 pyruvates 2 2 NADH cytoplasme

Plus en détail

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012)

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012) ED 4 - Biochimie U 2012/13 (version du 16/10/2012) QCM 1 : Digestion et absorption des glucides A L hydrolyse de l amidon en n molécules de glucose nécessite uniquement l intervention de l alpha-amylase.

Plus en détail

[COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE

[COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE [COURS N 1 et 2] : INTRODUCTION AU METABOLISME ET RESPIRATION CELLULAIRE I. Généralités Définition du métabolisme : c est l ensemble des réactions biochimiques de l organisme. Ces réactions biochimiques

Plus en détail

Indications de correction exercices du chapitre 7

Indications de correction exercices du chapitre 7 RÉINVESTIR Indications de correction exercices du chapitre QCM ➊ La ou les bonnes propositions sont cochées ci-dessous a) La sève brute : est constituée d eau et de molécules organiques est constituée

Plus en détail

CHAPITRE II : METABOLISME CELLULAIRE

CHAPITRE II : METABOLISME CELLULAIRE CHAPITRE II : METABOLISME CELLULAIRE II.1 Définition : C est l ensemble des processus physico-chimiques regroupant, chez les organismes vivants les réactions d anabolisme (biosynthèses) et de catabolisme

Plus en détail

Mécanisme de la respiration cellulaire

Mécanisme de la respiration cellulaire TP : Mécanisme de la respiration cellulaire DHAOUI.S La respiration cellulaire est l ensemble des réactions biochimiques aboutissant à la formation d énergie (par dégradation de nutriments). Ce mécanisme

Plus en détail

B2. Activités cellulaires - Respiration

B2. Activités cellulaires - Respiration B2. Activités cellulaires - Respiration Les cellules des angiospermes, comme tout autre cellule, réalisent un grand nombre d activités cellulaires comme la synthèse de différentes molécules organiques.

Plus en détail

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate Les grandes voies métaboliques: Glycolyse Cycle de Krebs ou cycle de l acide citrique Voie des pentoses phosphate (pouvoir réducteur, pentoses pour acides nucléiques) Gluconéogenèse ou néoglucogenèse (synthèse

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S. Durée de l'épreuve : 3h 30. Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S. Durée de l'épreuve : 3h 30. Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h 30 Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER.

Métabolisme du glucose. Absorption des glucides METABOLISME DES GLUCIDES-SUPPORT DE COURS. L1 Santé/UE1/ Dr. A. BOULLIER. Métabolisme du glucose lycogenèse lycogénolyse Biochimie humaine. Ed. Flammarion Absorption des glucides Lactose Lumière intestinale Amidon/ lycogène lucose Sucrose Transport des oses Absorption des glucides

Plus en détail

La NADPH oxydase Présentation générale et exemple d étude

La NADPH oxydase Présentation générale et exemple d étude La NADPH oxydase Présentation générale et exemple d étude Biochimie des flavoprotéines Laura Baciou, Tania Bizouarn Florence Lederer Leila Lamanuzzi (Post Doc) Biochimie sous rayonnement ionisant C. Houée

Plus en détail

Mémoire présenté par Thomas de Marchin en vue de l'obtention du grade de master en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire.

Mémoire présenté par Thomas de Marchin en vue de l'obtention du grade de master en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire. Caractérisation de la réponse photosynthétique de Chlamydomonas reinhardtii à la carence en S : effet de la source d'azote et influence de l'oxydase alternative mitochondriale. Mémoire présenté par Thomas

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. I. LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS : GÉNÉRALITÉS. Définition : plantes contenant de la chlorophylle (pigment concentré dans les chloroplastes organites cellulaires)

Plus en détail

EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER :

EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER : UNIVERSITÉ MOHAMED V FACULTÉ DES SCIENCES RABAT DÉPARTEMENT DE BIOLOGIE LABORATOIRE DE BIOCHIMIE IMMUNOLOGIE EXAMENS ET CORRECTIONS D EXAMENS COURS MASTER : Analyse et contrôle qualité des médicaments

Plus en détail

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique La glycolyse est dite anaérobie si le pyruvate ne peut pas «aller plus

Plus en détail

La Phosphorylation oxydative

La Phosphorylation oxydative Chap VI. La Phosphorylation oxydative I. Introduction 1. Question posée Quel est le lien entre réoxydation de NADH et FADH2, et phosphorylation d ADP en ATP? Figures tirées de Lehninger Principles of Biochemistry

Plus en détail

Métabolisme Biochimique

Métabolisme Biochimique Données Thermodynamiques Métabolisme Biochimique 1. Les deux principes de thermodynamique Thermodynamique: analyse énergétique au sein d'un système; sachant qu'un système peut-être une cellule, une portion

Plus en détail

LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation

LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation LA PHOTOSYNTHÈSE : un mécanisme de photophosphorylation Les végétaux photosynthétiques captent et transforment l'énergie solaire sous forme d'atp et de NADPH. Ces molécules sont alors utilisées pour la

Plus en détail

Fiche Mitochondrie. Alina Zerbi (TSN) NON REVUE PAR LES PROFESSEURS

Fiche Mitochondrie. Alina Zerbi (TSN) NON REVUE PAR LES PROFESSEURS NON REVUE PAR LES PROFESSEURS Fiche Mitochondrie Alina Zerbi (TSN) MEC : Matrice extra-cellulaire Cyt : cytoplasme EIM : espace intermembranaire Prot : protéine AG : acide gras UQ : ubiquinone oxydée UQH2

Plus en détail

Importance des Micro-Organismes (1)

Importance des Micro-Organismes (1) Importance des Micro-Organismes (1) Métabolisme d une cellule photosynthétique Les Photosynthèses Importance des Micro-Organismes (2) La Photo-Lithotrophie La Photo-Organotrophie Importance des Micro-Organismes

Plus en détail

TD de Nutrition et Métabolisme Bactériens Introduction Générale sur la nutrition

TD de Nutrition et Métabolisme Bactériens Introduction Générale sur la nutrition TD de Nutrition et Métabolisme Bactériens Introduction Générale sur la nutrition Le travail de nutrition: correspond non seulement à la prise de matière nécessaire au renouvellement des structures mais

Plus en détail

L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE

L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE Acte photochimique Réactions chimiques L ACTE PHOTOCHIMIQUE DE LA PHOTOSYNTHESE I- La lumière et son énergie. A- Les radiations lumineuses Rappel : E = hν; h constante

Plus en détail

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE I) Les besoins nutritifs La nutrition est un paramètre permettant l étude de bactéries. Leurs sources sont variables dans la nature, on peut observer des

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

F2 / Etude de quelques voies métaboliques

F2 / Etude de quelques voies métaboliques F2 / Etude de quelques voies métaboliques F2_Activité 5_2_EXERCICES : Etude du devenir du pyruvate, en voie AEROBIE Etape 3 ETAPE 3 : LA PHOSHORYLATION OXYDATIVE Alors que les étapes 1 (pyruvate déshydrogénase)

Plus en détail

MD GUIDE D AGCELENCE

MD GUIDE D AGCELENCE GUIDE D AGCELENCE MD Comment expliquer l excellence d AgCelence? La science derrière AgCelence Les scientifiques de BASF ont créé plusieurs des plus importantes avancées modernes en matière d intrants

Plus en détail

Bio242 - Physiologie Végétale

Bio242 - Physiologie Végétale - Physiologie Végétale 1 ère partie Nutrition et autotrophie 6 cours Stéphane Ravanel I/ Nutrition carbonée 1/ Feuilles, chloroplastes et photosynthèse a structure de la feuille b structure du chloroplaste

Plus en détail

Métabolisme des glucides CYCLE DE KREBS

Métabolisme des glucides CYCLE DE KREBS CYCLE DE KREBS I. HISTORIQUE Le cycle de Krebs a été élucidé grâce aux travaux de Hans Krebs 1937. prix Nobel de médecine en 1953. II. DÉFINITION Le cycle de Krebs (ou de l acide citrique) est la voie

Plus en détail