LES INSECTES XYLOPHAGES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES INSECTES XYLOPHAGES"

Transcription

1 Il existe deux types d insectes xylophages : LES INSECTES XYLOPHAGES Les insectes du bois frais. Les insectes du bois frais envahissent surtout les arbres malades ou les bois abattus lorsque l'humidité du bois dépasse 30 %. Les différents bostryches en font partie. Les insectes du bois sec. Les insectes du bois sec envahissent le bois déjà utilisé pour des constructions. Dans le sens large, les insectes sociaux en font également partie. Insectes des bois secs : lyctus brun rauner Splintholzkäfer Lyctus brunneus Insecte: de 2,5 à 8 mm de longueur, corps très mince de rouge à brun rouge, tête généralement plus foncée, rangées de points sur les élytres. Larve: jusqu à 6 mm de longueur, en forme de vers blanc, blanc ivoire, partie thoracique dotée de 3 paires de pattes bien discernables. D avril à juillet. Durée d une génération : un an en règle générale. Feuillus et exotiques à forte teneur en amidon (koto, limba, abachi, chêne, frêne). Orifices d envol : de 0,8 à 1,5 mm, légèrement biseautés. Les galeries d alimentation sont rebouchées à la sciure, ce qui fait que l attaque n est souvent décelée que très tard et que l on ne s en aperçoit pas lors du travail du bois. Le bois peut être totalement détruit car plusieurs générations s attaquent successivement au même bois. Les dommages se localisent principalement sur les portes et entourages de portes en bois exotiques. Larve L'insecte mince de 4 à 5 mm de longueur. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 1

2 petite vrillette Gemeiner Nagekäfer (Holzwurm) Annobium punctatum / Gewöhnlicher Nagekäfer Insecte: de 2,5 à 6 mm de longueur, brun foncé à noir, tête capuchonnée, élytres portant des rangées de points. Larve: de 4 à 6 mm de longueur, allure de vers blanc, blanc jaunâtre, partie thoracique dotée de trois paires de pattes bien discernables. D avril à août. Durée du développement de la larve : de 8 à 36 mois, voire même jusqu à dix ans si les conditions ne sont pas favorables. Résineux et feuillus, de préférence l aubier. Le bois de cœur n est attaqué qu en cas d attaque préalable d humidité ou par les champignons. Orifices d envol circulaires à arêtes acérées de 1 à 2 mm de largeur. C est le plus important des parasites s attaquant aux biens culturels (sculptures, tableaux). Attaques fréquentes d escaliers et de sols en bois. Les dommages aux bois de construction sont de peu d importance. Larve Insecte et trou de sortie circulaire à arête aiguë de 1 à 2 mm de diamètre. Insecte, vue de côté Les antiquités sont souvent attaquées par la petite vrillette. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 2

3 fourmis Holzameisen Formicidae / Camponotus herculeanus (L) / Rossameisen Reine: femelle ailée Ouvrière: femelle sans ailes Mâle: ailé En juin. Résineux surtout, mais certains feuillus aussi (bouleau, peuplier). Les nids sont faits généralement dans le cœur où les couches de bois initiale sont éliminées, le bois final servant d armature. Attaque surtout les maisons en lisière de forêt, car les fourmis ne se nourrissent pas de bois, mais du lait des pucerons et recherchent en conséquence leur alimentation sur les arbres dans les buissons Reine: femelle ailée Mâle: ailé Ouvrière: femelle sans ailes Cocons et œufs Attaque Système de galeries dans du hêtre Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 3

4 grosse vrillette / horloge de la mort. Bunter Nagekäfer Xestobium (Anobium) rufovillosum / Gescheckter Nagekäfer / Totenuhr Insecte: de 5 à 8 mm de longueur, espèce d insecte indigène, brun foncé, aspect pie en raison d une chevelure jaune rouge gris sur la tête et les élytres. Larve: jusqu à 10 mm de longueur, allure de vers blanc, blanc jaunâtre, ressemble à la larve de la petite vrillette, mais en notablement plus grand. Avril et mai. Durée du développement de la larve : de 3 à 6 ans, voire même jusqu à dix ans si les conditions ne sont pas favorables. Surtout le bois de chêne ancien, mais aussi d autres feuillus (bouleau, aulne, orme) et parfois des résineux. Orifices d envol de 2 à 3,5 mm de largeur. On remarque la cellule larvaire plate et lenticulaire. Très répandue en Angleterre depuis des années, récemment aussi en Hollande. Rare en Suisse. larve Insecte, vue de côté: les poils sont bien visibles. Attaque Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 4

5 capricorne des maisons Hausbock Hylotrupes bajulus Insecte: femelle de 10 à 25 mm de longueur, mâle de 8 à 15 mm. Corps plat noir, partiellement brun foncé. Les élytres du capricorne sont typiquement pourvues de petites taches gris blanc de poils très fins. Larve: de 15 à 30 mm de longueur, blanc ivoire, corps plus large à la tête qu à l abdomen. Les trois paires de pattes sur le thorax sont à peine discernables. De juin à août. Longévité de l insecte : 25 jours environ. Longévité de la larve : de 2 à 8 ans en fonction de la température ambiante et de la valeur nutritive du bois. Résineux construits (épicéa, sapin, pin, mélèze, etc.) ; pratiquement seul l aubier est attaqué. Orifices d envol ovales de 3 x 7 mm environ. On perçoit souvent sur la surface du bois les galeries d alimentation sous-jacentes dans le sens des fibres. Comme il n y a pas expulsion de sciure, l attaque est souvent décelée très tard. a. Mâle b. Femelle c. Larve, vue de dessus d. Larve, vue de côté e. Trou d'envol oval f. Galeries dans l'aubier Peut provoquer de très graves dommages aux charpentes et constructions en bois. Le capricorne des maisons pourrait bien être le pire nuisible technique du bois en Europe centrale. Cinquante oeufs environs sont déposés à la fois dans les fissures du bois. Selon la température et la valeur nutritive du bois, la larve vit de 3 à 8 ans dans le bois. Insecte et trou d'envol ovale d'environ 3x7 mm. Lorsque l'attaque est sévère, les galeries peuvent être mis à jour par simple grattage de la surface. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 5

6 Système de galeries mis à jour et nettoyé à la brosse. Pose de la buse de préservation du bois sur une traverse qui n'est accessible que d'un seul côté. Une curiosité: attaque d'un vantail de fenêtre. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 6

7 termites Termiten Calotermis flavicollis / Isoptera / weisse Ameisen Couple royal: ailés Ouvrière: sans ailes Soldat: sans ailes Presque toutes les essences de bois ; seul le bois de cœur du teck semble ne pas être attaqué. Ce sont essentiellement les couches tendres de bois initial qui sont rongées alors que les parties en bois final sont laissées intactes pour servir d armature. C est le plus important parasite du bois dans le monde. En Europe, on ne le trouve que dans l espace méditerranéen, mais récemment aussi dans la région de Paris et celle de Hambourg. Reine Larves et ouvrières Soldat Colline des termites Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 7

8 Les insectes de bois frais. bostryche liséré. Gestreifter Nutzholzborkenkäfer Trypodendron lineatum Insecte: de 2,5 à 3,8 mm de longueur, élytres jaune brun, brillant, bouclier généralement noir, partiellement jaune rouge. En fonction de l altitude, de mars à mai pour une température au sol de 10 C et de l air de 16 C. Une génération, éventuellement une génération sœur en été. Résineux fraîchement abattus, épicéas surtout, généralement l écorce. Incubation dans le bois, passages colorés en noir, généralement de 3 à 6 cm de profondeur. Forme des tas de vermoulure. Tend à se multiplier massivement et risque de provoquer de graves dommages au bois d œuvre. Insecte Insecte juvénile dans sa typique galerie en échelle. Petits tas de sciure expulsés par la femelle Insecte et galeries de nourrissage attaquées par des champignons. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 8

9 bostryche noir du Japon chwarzer Nutzholzborkenkäfer Xylosandrus germanus Insecte: Femelle: de 2,0 à 2,5 mm de longueur, noir brillant. Mâle: de 1,0 à 1,8 mm de longueur, brun clair. De mai à juin. Une seule génération en Europe. Chênes, hêtres et autres feuillus fraîchement abattus. Épicéas avec ou sans écorce. Incubation dans le bois, expulsion de la sciure sous forme de petites saucisses de sciure. Galeries d entrée courtes suivies d une aire de séjour colorée en noir de 4 à 6 mm de largeur. Première attaque localisée en 1984 dans la région de Bâle. Apparition en masse en juillet 1995 dans le Nord- Ouest de la Suisse. Les dommages techniques ne sont pas aussi considérables que dans le cas du scolytide. Spécialités: Semble résister à toutes les substances actives à bases de pyréthroïdes synthétiques. Des vers de sciure comprimés sont la carte de visite du bostryche noir du Japon Le bostryche noir du Japon attaque aussi bien des grumes avec ou sans écorce. Galerie d'entrée avec attaque par le champignon de bleuissement. Prise de vue REM de l'insecte. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 9

10 bostryche typographe. Grosser Buchdrucker (Ips Typographus) Ips Typographus / Achtzähniger Fichtenborkenkäfer. Insecte: de 4,2 à 5,5 mm bouclier noir, élytres brunes munies de 4 dents chacune En fonction de l altitude, première génération d avril à juin, éventuelle deuxième génération de juillet à août. Bois résineux sur pied, mais affaiblis, surtout l épicéa. Incubation dans l écorce, couloirs maternels parallèle à l axe du tronc avec couloirs larvaires divergents verticaux, y compris galeries pour les pupes. Dommages notables aux épicéas malades. Perte de valeur des grumes, mais réduite. Femelle en train de creuser la galerie maternelle Système de galeries dans l'épicéa. Les galeries maternelles et larvaires sont bien visibles Dégâts de grande surface causé par le bostryche typographe. Prise de vue REM de la tête Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 10

11 bostryche chalcographe. Supferstecher Pityogenes chalcographus / Sechszähniger Fichtenborkenkäfer. Insecte: de 1,2 à 2,6 mm de longueur, très brillant, bouclier noir, élytres brunes à trois dents chacune. En fonction de l altitude, de mi-avril à juin. Deuxième et troisième générations possibles selon le climat et le temps. Résineux sur pied mais affaiblis, surtout l épicéa et le pin. Incubation dans l écorce, galeries maternelles à couloirs larvaires divergents perpendiculaires. Dommages notables aux épicéas maladifs, mais faible perte de valeur des grumes. schémas insecte, vue de côté Système de galeries dans l'épicéa. Dégâts en forêt. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 11

12 Syrex. Holzwespe Sirex juvenicus (L.) / Gemeine Holzwespe / Stahlblaue Holzwespe. Insecte: Femelles: de 15 à 30 mm de longueur, bleu noir uni, brillant métallique, tarière courte. Mâles: de 8 à 25 mm de longueur, partie antérieure bleu noir, postérieur rouge jaune. Larve: jusqu à 30 mm de longueur, blanchâtre, largeur égale. De juin à août. Durée d une génération : de 2 à 6 ans. Épicéas, sapins et pins affaiblis. Couloirs de 15 à 25 cm. Galerie pour les pupes toujours proche de l écorce. Grands orifices d envol circulaires de 5 mm environ. Est capable de causer des dommages considérables Sirex géant a. à gauche: femelle et sa tarière b. Larve c. Nymphe Sirex commune à gauche: sirex femelle à droite: sirex mâle Sirex géant et trous d'envol d'environ 6 mm. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 12

13 Sirex géant et sa tarière, en train de pondre. Sirex du pin Larve du sirex géant. Galeries et loges nymphales du sirex géant, avec trous d'envol. Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 13

14 monochame. Schusterbock Monochamus sutor Insecte: de 15 à 24 mm de longueur, noir, élytres à pointillé jaune, antennes de une fois et demie à deux fois la longueur du corps, bouclier également noir à deux pointes arrondies. Larve: de 35 à 40 mm de longueur. En juin et juillet. Une génération par an. Résineux fraîchement abattus ou renversés par la tempête, épicéas surtout. D abord des galeries de larves entre écorce et aubier, puis profondément dans le bois. Peut causer de graves dommages techniques en cas d attaque en masse. a. A gauche: femelle; à droite:mâle b. Larve c. Nymphe, face ventrale d. Nymphe, face dorsale a. Système des jeunes larves sous écorce, et trous d'envol circulaires b. Système de galeries des larves evoluées dans le bois Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 14

15 longicorne variable. Veränderlicher Scheibenbock Phymatodes testaceus Insecte: très variable en taille et en couleur, de 6 à 17 mm de longueur, bouclier jaune rougeâtre à noir, élytres jaune rouge / brun jaune / bleu noir, etc. Larve: de 15 à 18 mm de longueur, blanchâtre. De mai à juillet. Durée d une génération : un an la plupart du temps. Feuillus récemment abattus et malades, surtout le hêtre et le chêne. Nombreuses galeries d alimentation entre le liber et l aubier. Creuse dans l aubier une galerie pour les pupes de 4 cm de profondeur environ, en forme de crochet. Grosse perte de valeur des troncs de chêne en raison d attaques parfois en masse. a. Insecte mâle bleu b. Insecte mâle brun c. Larve d. Galeries sous l'écorce et loge nymphale larve Insecte jaune brun. Insecte bleu Système de galerie dans le hêtre Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 15

16 clyte arque Eichenwidderbock Plagionotus arcuatus Insecte: de 15 à 20 mm de longueur, tête noire et élytres à 3 ou 4 bandes jaunes courbes, pattes et antennes jaune rouge Larve: jusqu'à 40 mm de longueur. En mai et en juin. Une génération par an. En mai et en juin. Une génération par an. Galeries de larves entre écorce et aubier qui s élargissent ensuite et sont remplies de sciure. Creuse dans l aubier une galerie de 6 à 8 cm de profondeur pour les pupes, en forme de crochet. Tend à se multiplier en masse. On le trouve souvent en Suisse dans le bois de hêtre pour les cheminées. Le passage du bois de cheminée au bois de construction est impossible car il n attaque que le bois vert encore revêtu de son écorce. a. Insecte (Plagionotus detritus) b. Larve (Plagionotus arcuatus) c. Nymphe (Plagionotus arcuatus) d. Insecte (Plagionotus arcuatus) a. Galeries des larves dans le bois b. Galeries des larves dans le liber Insecte larve Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 16

17 lyméxylonide Sägehörniger Werftkäfer Hylecoetus dermestoides / Gewöhnlicher Werftkäfer Insecte: de 10 à 18 mm de longueur, très mince. Mâles: presque noirs. Femelles: jaune brun / brun rouge. Larve: corps mince à longue queue pointue. De fin mai à août. Durée d une génération : de 1 à 3 ans. Feuillus et résineux, surtout les hêtres, chênes, épicéas et sapins abattus. Incubation dans le bois, passages colorés en noir de 2 mm de largeur environ, jusqu au bois de cœur. Expulsion de la sciure sous forme de petits tas. Fortement multiplié au cours des dernières années. Peut causer la perte totale du bois d œuvre. Insecte mâle Insecte femelle Sciure expulsé. Les tas sont plus grand et plus large que ceux du bostryche liséré Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 17

18 callidie de l'épicéa Fichtenbock Tetropium castaneum (L), Fichtensplintbock. Insecte: de 9 à 18 mm de longueur, corps aplati, élytres brunes ou noires, antennes Larve: de 15 à 25 mm de longueur De mai à août. Une génération par an. Arbres sains et bois abattu, surtout l épicéa, occasionnellement aussi le pin et le mélèze. Couloirs larvaires entre l écorce et l aubier. Creuse dans l aubier une galerie pour les pupes d environ 2 à 4 cm de profondeur en forme de crochet. En cas d attaque massive, risque de gros dégâts techniques. a. Callidie de l'épicéa (forme typique) b.-d. Variantes diverses Callidie brune a. Insecte b. Larve c. Système de galeries dans l'écorce d. Galeries en crochets dans l'aubier a. Larve b. Attaque de l'écorce c. Attaque de l'aubier d. Loge nymphale e. Section à travers des galeries Insecte male Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 18

19 Métamorphose dans une galerie typique en crochet Larve Schéma d'atteinte de l'épicéa Les insectes xylophages Christian COLLING 2002 Source : 19

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L.

GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L. Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L. Fiche no 15 Photo : Sylvie Barbalat Description générale Le grand capricorne est l un

Plus en détail

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré

Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Identification des principaux lépidoptères ravageurs du maïs sucré Rencontre du groupe RAP Maïs sucré, 3 avril 2013 Jean-Philippe Légaré, M. Sc., biologiste-entomologiste, Laboratoire de diagnostic en

Plus en détail

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés...

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 niveaux, disciplines, compétences... 3 notions... 4 Vocabulaire... 4 découpage du film... 5 Suggestions

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORETS COMMISSION D'ÉTUDES DES ENNEMIS DES ARBRES, DES BOIS ABATTUS ET DES BOIS MIS EN ŒUVRE Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND On appelle «maladie du

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf.

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf. N d identification AFNOR Certification : NF 061 MQDQ-CERT 15-306 du 18/01/2015 N de Révision : 16 Date de mise en application : 04/03/2015 Annule et remplace le MQDQ-CERT /14-324 du 15/05/2014 REGLES GENERALES

Plus en détail

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation

Punaise des lits. À quoi ressemblent-elles? Cycle de vie. Alimentation Punaise des lits À quoi ressemblent-elles? Lorsqu elle est à jeun, la punaise des lits présente une coloration allant du brun au brun jaunâtre. Une fois gorgée de sang, elle devient brune rougeâtre et

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE

LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE II Le toit / Leçon 4 : La charpente 19. Voir Leçon 5. 20. Pour les solins, voir p. 38. LE BOIS, UN MATÉRIAU D UNE SOUPLESSE EXTRAORDINAIRE On s alarme souvent de la courbe d un arbalétrier ou d un entrait

Plus en détail

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES 171 Bois résineux Les bois résineux de menuiserie sont particulièrement adaptés aux fabrications de menuiseries industrielles ou artisanales,

Plus en détail

Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis

Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis Asian longhorned beetle (ALB) Longicorne asiatique Photo LNPV DRAAF - SRAL ALSACE Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

devient MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN

devient MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN devient ESCADIRECT MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN 1 FORMULAIRE DE DEVIS...3 JE COMPOSE MON ESCALIER...4 LES FORMES D ESCALIER...5 LES SECTIONS DE BOIS...5

Plus en détail

Principe de précaution! 8 Catégorie de produits TYPE A partir du 1/1/2010 g/l prêt à être utilisé Revêtements mats pour murs et plafonds Revêtements brillants pour murs et plafonds Murs extérieurs

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04 Exemples avec prix indicatifs 2012/04 SBD SSB 2 Un système modulaire qui s adapte à (presque) toutes les situations. Le système de bande de prêt SSB est issu de la gamme meno3 et a été élaboré et complété

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes.

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes. ESCALIERS Sommaire L Echelle Européenne lance sa COLLECTION propre HABITAT marque! Hélicoïdaux P200 2010 annonce un tournant dans l histoire de L Echelle Européenne. En effet, votre spécialiste de la hauteur

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

Entretenez votre bonheur

Entretenez votre bonheur GUIDE D ENTRETIEN Entretenez votre bonheur Commencez avec vos meubles en bois et terrasse Rectavit PROTECTION TOTALE contre le vieillissement, la décoloration et les saletés Légende Vos meubles en bois

Plus en détail

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1b Wasmannia auropunctata Taille relative et diversité morphologique (Reine et ouvrière) Figure 2 Wasmannia auropunctata (mâle

Plus en détail

Les insectes liés à l habitat. Impacts sanitaires et économiques.

Les insectes liés à l habitat. Impacts sanitaires et économiques. Les insectes liés à l habitat. Impacts sanitaires et économiques. par Gérard Duvallet, Professeur Université Paul Valéry Montpellier 3. Parmi les organismes nuisibles des habitations, les insectes jouent

Plus en détail

Les panneaux d'aménagement en bois

Les panneaux d'aménagement en bois Les panneaux d'aménagement en bois Aménagement intérieur ou extérieur, bibliothèque, abri de jardin ou simple cloison, les panneaux de bois, par leur diversité de finitions et de formats, offrent aux bricoleurs

Plus en détail

Ver de la grappe: cochylis

Ver de la grappe: cochylis Fiche: 050 Ver de la grappe: cochylis (Eupoecilia ambiguella Hb.) Auteurs: P.-J. Charmillot, D. Pasquier, U. Remund et E. Boller Aire de répartition La cochylis de la vigne est une tordeuse dont l'aire

Plus en détail

Bienvenue sur la planète des insectes!

Bienvenue sur la planète des insectes! Bienvenue sur la planète des insectes! Les Entomonautes c/o Youssef Guennoun 49 bis rue du Borrégo 75020 Paris entomonautes(at)gmail.com Des milliards de petites bêtes Les insectes constituent 75 % de

Plus en détail

Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES

Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES Le miracle du changement LE CYCLE DES METAMORPHOSES L'homme curieux a été longtemps intrigué par les étonnantes lois régissant la croissance et le développement de la plupart des Insectes. On a longtemps

Plus en détail

La menuiserie et le travail du bois

La menuiserie et le travail du bois + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La menuiserie et le travail du bois L a m a i s o n d u s o l a u p l a f o n d Je découpe J entretiens Je répare Je construis Maquette intérieure

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Mesure des caractéristiques des combustibles bois

Mesure des caractéristiques des combustibles bois Mesure des caractéristiques des combustibles bois ADEME Critt Bois Fibois CTBA JUILLET 2001 SOMMAIRE AVANT PROPOS page 4 1 - LA PRISE D ECHANTILLON page 6 1.1 - Division et/ou mélange du prélèvement accompagnée

Plus en détail

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement Table réglable en hauteur Ropox Ergobasic, largueur 90 cm, inclinable Cette table économique réglable en hauteur est basée sur la table thérapeutique ROPOX ST, depuis des années une image fidèle dans les

Plus en détail

Cycle résumé. http://le-stylo-de-vero.eklablog.com

Cycle résumé. http://le-stylo-de-vero.eklablog.com Le Ver de farine est un insecte holométabole de l'ordre des Coléoptères (insectes à carapace dure) et de la famille des Ténébrionidés, d'où son nom de genre : Tenebrio. Ici, l'espèce étudiée est le molitor,

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle

Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Tétranyques à deux points: stratégies de contrôle Par Jean-Paul Soucy, agr. Les acariens nuisibles en serre Tétranyque à deux points Tétranyque de Lewis Acariens des bulbes Mite du cyclamen/tarsonème du

Plus en détail

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 Zoom 4,50 juin 2011 - n 1326 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 GR : 3,80 - ITA : 4,60 - LUX : 2,60 - MAROC : 25 dh - NL : 5 En rouge et noir M 01054-1326 BEL : 4,50

Plus en détail

>Si j ai réussi, je suis capable de

>Si j ai réussi, je suis capable de Fiche 10 Rechercher des informations sur Internet La plupart des informations disponibles sur Internet sont gratuites à la consultation. Elles sont présentées par des personnes ou des organisations qui

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Qu est-ce qu un insecte

Qu est-ce qu un insecte Les INSECTES Qu est-ce qu un insecte Ailes (4) Tête Thorax Abdomen Antennes Pattes (6) Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte ou pas? Insecte

Plus en détail

Note nationale BSV. Hannetons et vers blancs

Note nationale BSV. Hannetons et vers blancs Note nationale BSV Note rédigée par la DGAl-SDQPV. Version 2013 Hannetons et vers blancs Situation des hannetons sur le territoire Depuis le début des années 2000, des dégâts de plus en plus fréquents

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte?

55 Combien d œufs peut pondre une femelle. Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore. Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? Combien d œufs peut pondre une femelle d insecte? LA REPRODUCTION ET LA CROISSANCE DES INSECTES Punaise se nourrissant d'œufs de doryphore Le chorion des œufs d insectes apparaît la plupart du temps lisse,

Plus en détail

GUIDE. Guide pratique pour la lutte contre les fourmis sur le marché européen. PRATIQUE

GUIDE. Guide pratique pour la lutte contre les fourmis sur le marché européen. PRATIQUE Guide pratique pour la lutte contre les fourmis sur le marché européen. GUIDE PRATIQUE Les solutions les plus efficaces pour vos problèmes de nuisibles. 3317. PH18 - Ant Control French Guide.indd 1 10/11/2014

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail

Le système Sika Injectoflex type DI-1 est un canal gonflant, injectable ultérieurement, pour l'étanchement de joints de reprise.

Le système Sika Injectoflex type DI-1 est un canal gonflant, injectable ultérieurement, pour l'étanchement de joints de reprise. Fiche technique du produit Edition 15.03.2012 Version no 8 Système Sika Injectoflex type DI-1 Système d'injection hydroexpansif pour l'étanchement de joints Description du produit Emploi Le système Sika

Plus en détail

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre

Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Contre-châssis Scrigno Gold Base pour plaques de plâtre Description Le Contre-châssis Scrigno Gold Base version plaques de plâtre est destiné à des cloisons intérieures en plaques de plâtre pour une épaisseur

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

BC LABEL Location de bornes photos numériques

BC LABEL Location de bornes photos numériques BC LABEL Location de bornes photos numériques Mise a jour le 11-09-2014 page 1 / 36 Clé USB Croix Délais de livraison : 2 2 à 5 SEMAINES Spécifications : Petite description : intégration : Inclus : Applicable

Plus en détail

Flow 2 Introduction du Produit

Flow 2 Introduction du Produit Flow 2 Introduction du Produit A Accessibility 2 Flow2 Description des Composants du Siège a. Dossier b. Module de commande avec joystick & LED c. Accoudoirs (pliables) d. Ceinture de sécurité e. Siège

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

FORMATION PATHOLOGIES BIOLOGIQUES DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION. Connaître le bois et ses technologies. Identifier les agents de dégradation du bois

FORMATION PATHOLOGIES BIOLOGIQUES DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION. Connaître le bois et ses technologies. Identifier les agents de dégradation du bois Alain LEMAIGRE Expert Bois Consultant Expertise construction bois Expertise préservation et attaques biologiques SEB Membre de la Société des Experts Bois (Wood Experts Society EU) FORMATION PATHOLOGIES

Plus en détail

La fourmi. Biologie et protection

La fourmi. Biologie et protection Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions DAEC Raumplanungs-, Umwelt- und Baudirektion RUBD Bureau de la protection de la nature et du paysage Büro für Natur- und Landschaftsschutz

Plus en détail

MARDI 11 DÉCEMBRE À 20:50

MARDI 11 DÉCEMBRE À 20:50 MARDI 11 DÉCEMBRE À 20:50 Avoir sa propre maison, c est le rêve de toute une vie. Un nid douillet, où l on voit grandir ses enfants Un abri contre les intempéries Mais que se passe-t-il quand ce toit,

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

Gamme portes. Bienvenue à la maison

Gamme portes. Bienvenue à la maison Gamme portes Bienvenue à la maison Un système ingénieux pour une pose rapide et facile porte cloison Mousse polyuréthane cloison Ébrasement Coupe ébrasement Mousse polyuréthane (non fournie) pour réaliser

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs

Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Lesauxiliaires auxiliaires Les enarboriculture arboriculture en Guide des auxiliaires indispensables : Aphelinus mali, punaises prédatrices et acariens prédateurs Insectes pollinisateurs : respecter les

Plus en détail

LISTE DES PRIX PORTE-BADGE.BE

LISTE DES PRIX PORTE-BADGE.BE Porte-badge BC-10 Porte-badge avec clip et épingle. Dimension : 59x89 mm. 0,39 0,35 0,32 0,30 0,29 0,28 0,25 BC-13 Porte-badge horizontal souple, pour le clip de badge. Dimension : 55x89mm. 0,45 0,42 0,40

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae )

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae ) - 101 - COLEOPTERES DE MADAGASCAR 9. DESCRIPTION D'UN BRACIIYMOSCHIUM NOUVEAU ET CLE DE DETERMINATION DES ESPECES DU GENR E (COLEOPTERES, TENEBRIONIDAE) 1 par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 :

Plus en détail

Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S. Les Phéromones de la Fourmi

Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S. Les Phéromones de la Fourmi Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S Les Phéromones de la Fourmi 1 Introduction... p.3 Comment les fourmis communiquent-elles entre elles? I. Mise en évidence des phéromones p.4 Expérience avec

Plus en détail

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19

1 cadre. 3 c 5 c. 7c 9 c. Actu Api n 19 Lors de chaque visite, notre attention se porte sur l âme de la ruche, le couvain. Avec l expérience, on peut y trouver une série d informations qui nous aident dans la conduite des ruches. Pour un nouvel

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

IMPORTANT : Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet

IMPORTANT : Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet Bien immobilier expertisé : 1 RUE MAURICE PELLERIN PC 699803 Etage : SS-2 et SS-1 92600 ASNIERES SUR SEINE Lot(s) : 2132à2141.2160.2161.2167.2169.2170.2176.2183. 2184.2169.2168 Références cadastrales :

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE 5/2013 FR INSTRUCTIONS DE POSE Etant donné la plus longue durée de vie de la porte en bois composite Duofuse par rapport à une porte en bois classique, il est important de la placer correctement afin de

Plus en détail

Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de

Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de table 12 Pieds de table Pieds de table PIEDS DE TABLE

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre www.designproduction.fr PROFILS DE SOL ALUMINIUM SYSTÈME DE GARDE CORPS EN VERRE Les profils pour les serruriers, métalliers, miroitiers Nous disposons

Plus en détail

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE 13.05 Objectif Le risque lié à la présence d ectoparasites et d agents nuisibles dans les établissements de santé est réel pour les patients et pour le

Plus en détail

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr

Placettes vers de terre. Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» www.observatoire-agricole-biodiversite.fr Protocole Fiche «Description spécifique» Fiche «Observations» 13 PROTOCOLE 1/2 Les vers de terre sont de bons indicateurs de la qualité du sol. Ils sont également des acteurs indispensables de sa fertilité

Plus en détail

LA MARE : APPORTS THEORIQUES

LA MARE : APPORTS THEORIQUES LA MARE : APPORTS THEORIQUES LES ETRES VIVANTS DE LA MARE 1 - LES ANIMAUX Vertébrés et des invertébrés peuplent les mares de la Guadeloupe. Les plus faciles à rencontrer et à reconnaître sont les suivants.

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

escaliers Rue du Brionnais Z.I. - BP 5 42190 CHARLIEU Tél. 04 77 69 34 34 Fax 04 77 69 34 31 escaliers@escadirect.com www.escadirect.

escaliers Rue du Brionnais Z.I. - BP 5 42190 CHARLIEU Tél. 04 77 69 34 34 Fax 04 77 69 34 31 escaliers@escadirect.com www.escadirect. escaliers Rue du Brionnais Z.I. - BP 5 42190 CHARLIEU Tél. 04 77 69 34 34 Fax 04 77 69 34 31 escaliers@escadirect.com www.escadirect.com Depuis plus de 25 ans à votre service En standard ou sur mesure,

Plus en détail

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS Le mortier de finition Ad Lucem est un revêtement poreux à base de ciment. Le vitrificateur professionnel Ad Lucem forme un film très résistant qui le protège des tâches, des

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

SECURIT GSM Version 2

SECURIT GSM Version 2 EOLE informatique SECURIT GSM Version 2 Notice d installation & Guide utilisateur Eole informatique 42 rue Claude Decaen -75012 Paris Tél. 01.43.43.00.97 www.eole-informatique.com 15/03/2006 SOMMAIRE Notice

Plus en détail

A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés

A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés Temps de Préparation : 2 h environ RECAPITULATIF Monsieur moustache : Œuf noir pulvérisé au flocage noir, moustache pâte amande orange

Plus en détail

PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER. www.porte-cles.ch

PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER. www.porte-cles.ch PORTE-CLÉS EN CUIR VOTRE CLÉ POUR ACCROCHER www.porte-cles.ch Lucrin, entreprise suisse spécialisée dans la maroquinerie, vous propose en exclusivité un vaste choix de porte-clés personnalisables en cuir.

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous.

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous. SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Marches et contremarches 2. Mains-courantes 3. Dégagement sous une volée d escaliers 4. Surfaces repères et sécurité fonctionnelle Les escaliers nécessitent quelques particularités

Plus en détail

Terrasses en bois pour Mobil Homes pretes a poser!

Terrasses en bois pour Mobil Homes pretes a poser! Terrasses en bois pour Mobil Homes pretes a poser! Sommaire Concept Terrasse DECKIT.............. page 3 Terrasse MALTE................... pages 4-5 Terrasse BAHAMAS................ pages 6-7 Terrasse

Plus en détail

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION une croissance rapide, un bois sain sans coloration et au tronc cylindrique ; des fûts de qualité sur 6 à 8 m, de minimum 150 cm de circonférence (absence de nœuds, cernes réguliers) ; 70 % à 90 % de la

Plus en détail

Des Hôtes peu sympathiques!!!

Des Hôtes peu sympathiques!!! Des Hôtes peu sympathiques!!! Des hivers de moins en moins rude, des saisons sans grandes différences, un automne très doux bouleversent le rythme de la nature. Mais pendant ce temps...... certaines petites

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS?

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? Par Philippe et Marie-Noëlle LENOIR Un couple du Volontaires du Progrès qui travaille à GALIM Département des Bamboutos, Province de l Ouest, nous adresse cette fiche

Plus en détail