Ver-lès-Chartres Prix d Excellence pour un jardin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ver-lès-Chartres Prix d Excellence pour un jardin"

Transcription

1 n 29 - novembre 2013 Chartres métropole Ver-lès-Chartres Prix d Excellence pour un jardin Sécurité La vidéoprotection se développe

2 w.chartres-metropole.fr E n v i r o n n e m e n t metropole.fr Collecte des déchets Un cheval chartrain tourne avec Guillaume Canet! Le conseil communautaire Suivez les débats en direct sur Internet Seabiscuit, jeune cheval du club Chartres Equitation, partagera la vedette avec Guillaume Canet dans le film consacré au célèbre Jappeloup, qui remporta la médaille d or au Jeux Olympiques de Séoul en Les séances du conseil communautaire de Chartres métropole sont retransmises en direct sur le site Il vous suffit de cliquer sur le lien accessible en page d accueil. Vous pouvez également visionner les vidéos des précédentes séances. Par ailleurs, les séances sont publiques. Elles se tiennent au salon Marceau de l Hôtel de Ville de Chartres. Vous pouvez également suivre les séances du conseil municipal de Chartres sur le site PROCHAINES RETRANSMISSIONS : Lundi 2 décembre à 18h30 : Conseil de développement de l'agglomération. Lundi 9 décembre à 20h30 : Conseil communautaire de Chartres métropole. Contact ODYSSEE Activités, heures d ouverture, tarifs, infos pratiques : Rue du Médecin-Général Beyne Chartres Tél : rubrique l Odyssée

3 Une Agglo en mouvement! Votre journal reflète ce mois-ci encore les activités diverses des habitants et des entreprises de l agglomération chartraine. Bien sûr, vous y trouvez les informations qui correspondent aux compétences propres de Chartres métropole : l assainissement à Mittainvilliers, l avancement des travaux du nouveau bassin de l Odyssée, le grand chantier mené avec l Etat pour l installation d un réseau de vidéo-protection sur notre territoire, etc Nos entreprises affichent également leur dynamisme. Les artisans font toujours davantage des Entretiens de Chartres le carrefour national des projets de la profession. Beaucoup de lecteurs nous font également part de leur curiosité intéressée quand ils découvrent les quatre pages que nous consacrons chaque mois à l ouverture de nouveaux commerces ou à la création de nouveaux services dans des entreprises déjà existantes. Malgré la crise, des gens entreprennent chez nous, ils créent de l activité et de l emploi, et nous sommes à leurs côtés. Je terminerai par notre couverture : elle illustre un très beau jardin privé qui vient d être primé. Tous les habitants de l agglo connaissent le Plan Vert, ce beau ruban naturel tout au long de l Eure. Nous l avons lancé il y a douze ans avec Etienne Bordet, et je suis heureux de voir aujourd hui des particuliers prendre le même chemin, investir et contribuer ainsi à renforcer notre image d agglomération verte et respectueuse de la nature au point de l embellir. Enfin, bon vent à Flora Coquerel lors de la prochaine élection de Miss France. Nous voterons tous pour cette jolie fleur de Morancez. Jean-Pierre Gorges Président de Chartres métropole 1 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

4 VÉRIGNY CLEVILLIERS CHALLET BERCHERES SAINT-GERMAIN Directeur de la publication : Christian Gorge Conseiller délégué à la communication Directeur de communication: Jean-Guy Muriel Rédacteur en chef et secrétaire de rédaction : Cédric Laillet Rédaction et photos : Cédric Laillet Ont participé à ce numéro : Patricia Masselus, Jean-Guy Muriel, Michel Brice, Jérôme Costeplane Damien Bonnet Clémentine Jean-Fleury Viviane Vergne Mise en page : Service PAO Impression : Sib Imprimerie Zone industrielle de la Liane BP Boulogne-sur-Mer Distribution : Distrib'services Ce numéro a été tiré à exemplaires Dépôt légal : à parution I.S.S.N. : Contact magazine : BRICONVILLE DANGERS FRESNAY LE GILMERT POISVILLIERS MITTAINVILLIERS OLLÉ SAINT-AUBIN- DES-BOIS BAILLEAU L'EVEQUE CINTRAY SAINT-GEORGES S/EURE CHAUFFOURS NOGENT S/EURE AMILLY MESLAY LE GRENET FONTENAY S/EURE MIGNIERES LEVES MAINVILLIERS LUCE SAINT-PREST CHAMPHOL CHARTRES JOUY GASVILLE- OISÈME LUISANT LE COUDRAY GELLAINVILLE BARJOUVILLE NOGENT LE PHAYE MORANCEZ THIVARS VER LES BERCHERES CHARTRES LES PIERRES CORANCEZ LA BOURDINIERE ST LOUP FRESNAY LE COMTE DAMMARIE COLTAINVILLE SOURS HOUVILLE LA BRANCHE FRANCOURVILLE PRUNAY LE GILLON 1 - Edito 4 - Dans vos communes Mittainvilliers : 24 chantiers d assainissement non collectif 8 - Sécurité et prévention de la délinquance La vidéoprotection s étend 12 - Fleurissement Cintray : le petit village aux trois fleurs Ver-lès-Chartres : un jardin d excellence 16 - Economie Entreprise du mois : TEOS Artisanat : les Entretiens de Chartres Emploi et handicap : l exemple de 5 sur 5 Commerce, Artisanat, Services : les nouveautés 28 - Emploi Les offres d emploi du mois VOISE 2 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

5 n 29 SOMMAIRE 26 - Chronique Le bistrot du mois : le Scorpion à Berchères-les-Pierres 34 - Sports Baseball : la progression fulgurante des French Cubs Anthoine Hubert, champion de Formule Gros plan Histoire des almanachs 41 - Agenda Sortir dans l agglo MARCHES PUBLICS Le pôle Marchés Publics de la Ville de Chartres, de Chartres métropole et du CCAS a déménagé l été dernier, sans changement d adresse postale. Ainsi, pour toute remise de plis sur support papier, et afin d en assurer la bonne réception, les candidats sont invités à suivre les recommandations suivantes : - les plis remis contre récépissé (par le candidat ou un transporteur) doivent être déposés à l adresse suivante : Pôle marchés publics 1 avenue Joseph Pichard CHARTRES Les horaires d'ouverture du pôle Marchés Publics sont : 9h00 à 12h00 et 14h 00 à 17h00. Sauf indication contraire dans la consultation, aucun pli ne pourra être déposé à l accueil de la Mairie, place des Halles à Chartres, ou de Chartres métropole rue Charles Brune à Lucé. - les plis transmis par voie postale doivent être envoyés à l adresse suivante : Hôtel de Ville Pôle Marchés Publics Place des Halles CHARTRES CEDEX Pour rappel, les plis doivent parvenir à destination avant la date et l heure indiquées dans la consultation auquel le candidat soumissionne. Les dossiers qui seraient remis ou dont l'avis de réception serait délivré après la date et l'heure limites fixées ci-dessus ainsi que ceux remis sous enveloppe non cachetée, ne seront pas pris en compte. 3 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

6 S U R L E T E R R A I N A Mittainvilliers Assainissement non collectif : 24 chantiers à mener Depuis le 10 octobre, et jusqu au 20 décembre, des travaux de réhabilitation d installations d assainissement non collectif sont programmés à Mittainvilliers En zone urbaine et périurbaine, les eaux usées sont acheminées au travers des canalisations vers une station d épuration pour y être traitées, puis rejetées dans le milieu naturel. Il s agit du réseau public d assainissement collectif. Dans d autres secteurs, notamment en zone rurale, pour des raisons techniques et/ou économiques (faible densité de population, coûts très élevés, absence ou éloignement du réseau collectif, contraintes techniques...), le raccordement au réseau collectif n est pas possible. «Néanmoins, assurer un traitement des rejets efficace dans ces communes reste une nécessité, à la fois pour l environnement et la salubrité publique. A cette fin, les habitations doivent s équiper de leur propre dispositif d assainissement : c est ce qu on appelle l assainissement non collectif, appelé aussi assainissement autonome ou individuel», explique Pierre- Marie Popot, conseiller délégué de Chartres métropole en charge de ce dossier. Depuis 2012, c est Chartres métropole qui assure cette compétence, au travers de son SPANC (service public d assainissement non collectif). Durant plusieurs mois, comme cela est prévu par la Loi, le SPANC a effectué des contrôles d installations dans toute l agglomération. Jusqu'à 75% d aides A Mittainvilliers, la communauté de communes du Pays du Courvillois avait initié une opération de réhabilitation et établi des projets pour plus d une trentaine d installations diagnostiquées «non conformes». Après le transfert de la compétence du SPANC à Chartres Métropole, 24 propriétaires ont transformé l'essai en signant une convention leur permettant de confier les travaux de réhabilitation de leur assainissement non collectif à Chartres métropole. «Signer une convention avec l Agglo est important : cela permet aux usagers d obtenir jusqu à 75 % du coût des travaux subventionné par l Agence de l eau Seine Normandie et le Conseil général d Eure-et-Loir, avec Michel Charpignon, adjoint au Maire, Jean-Pierre Pichard, Maire de Mittainvilliers, et Pierre-Marie Popot, conseiller délégué de Chartres métropole. une garantie du résultat que l'on n'a pas en réalisant les travaux à titre individuel. Mieux vaut prendre le wagon dès le départ!», explique Jean- Pierre Pichard, Maire de Mittainvilliers, qui se félicite de l impact de ces réalisations pour l environnement. Les premiers travaux, confiés à la société Denis Renaux, ont démarré le 10 octobre. D ici le 20 décembre, les 24 maisons s'inscrivant dans cette première phase de travaux auront été dotées d un équipement d assainissement non collectif aux normes. D autres chantiers seront menés dès 2014 dans d autres communes de l agglomération. Nous y reviendrons. 4 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

7 C O N C O U R S Election de Miss France 2013 le 7 décembre Tous derrière Flora! Flora Coquerel a besoin de vos votes! Cette jeune fille de Morancez est en effet candidate à l élection de Miss France 2013, sous la bannière de «Miss Orléanais» (qui représente l Eure-et-Loir, le Loiret et le Loir-et-Cher). Agée de 19 ans, mesurant 1,81 m, Flora Coquerel est étudiante en 2 ème année de BTS commerce international à Luisant, et ambitionne de suivre un Master International en Management du Luxe et de la Mode. «C est cette perspective qui m a incitée à tenter ma chance chez les Miss, pour découvrir un peu cet univers», explique-t-elle. Bien lui en a pris, puisque dès sa première participation, elle a été élue Miss Orléanais le 6 octobre dernier, gagnant son ticket pour l élection de Miss France, qui aura lieu le 7 décembre prochain à Dijon. L émission sera retransmise en direct sur TF1, et les téléspectateurs pourront voter par téléphone. Alors, n oubliez pas de soutenir Flora! Morancez, terre de Miss? Gérard Besnard peut être un Maire heureux et fier Sa commune est en effet fertile en Miss. Avant Flora Coquerel en 2013, deux autres jeunes filles de Morancez ont été primées : Marion Tricot (Miss Orléanais en 2008) et Isabelle Chevalier (1 ère dauphine de Miss Orléanais en 2011). Facebook : Flora-CoquerelMiss-Orlénais Crédits Photos : Laurent BONDUAUX 5 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

8 F I N A N C E S Paiement en ligne «TIPI» : un nouveau service bientôt disponible Dans les mois à venir, les usagers de l agglo pourront payer leurs factures et redevances perçues par les collectivités (eau, cantine, crèche, transports ) grâce au projet TIPI (Titres Payables par Internet). Avantages : sécurité et flexibilité. «Pour répondre à une demande forte de leurs usagers, les collectivités développent des portails Internet et des services en ligne, auxquels sont parfois associées des solutions de paiement par carte bancaire, explique Christian Valériaud, comptable publique de la Trésorerie de Chartres Municipale. Pour satisfaire ce besoin croissant, la DGFiP* déploie le projet TIPI (Titres Payables par Internet) permettant aux usagers de payer par carte bancaire sur Internet les titres de la phase amiable dont ils sont débiteurs, dans un cadre sécurisé, 7j/7 et 24h/24. Ce service, déjà en place pour le paiement des redevances d'eau et d'assainissement, sera généralisé dans les semaines et mois à venir au paiement de nouveaux produits communaux : cantines, conservatoire, crèches... Les hôpitaux et les HLM pourraient également proposer ce service rapidement.» «En outre, le paiement en ligne est adapté à l évolution des habitudes des usagers, quand on sait que 78 % des français achètent à distance, que 80 % des achats à distance sont payés par carte bancaire et que de nouveaux débouchés sont attendus avec le développement de l Internet mobile. Et puis, l usager doit pouvoir trouver les mêmes réponses, la même souplesse quand il paie une facture d électricité ou de téléphonie que lorsqu il règle une facture d eau ou de crèche», complète Christian Valériaud. Gains pour les collectivités adhérentes : Gain d image avec un service moderne et le développement de l e-administration. Réponse à une forte demande des usagers. Amélioration de la trésorerie : la diversification des moyens de paiement proposés contribue à améliorer le recouvrement spontané. Le paiement par carte bancaire sur Internet assure un dénouement plus rapide des opérations de paiement (émargement automatisé, délai de traitement réduit par rapport au chèque, gestion administrative et comptable fluidifiée). Amélioration de la qualité de l émission des titres : l adhésion au service est l occasion pour les collectivités adhérentes de rationaliser la chaîne de recette et de facturation. Elle est également l occasion d améliorer la qualité comptable. Cette nouvelle modalité de paiement offre de nombreux avantages pour les usagers et pour les services gestionnaires. TIPI permet aux usagers du secteur public local de payer en ligne, par carte bancaire, leurs factures et redevances en quelques clics seulement. Ce service sécurisé est disponible 24h/24 et 7j/7 soit depuis le site Internet de la collectivité dont ils sont redevables, soit depuis www. tipi.budget.gouv.fr. TIPI vient compléter les solutions de paiement déjà proposées par les collectivités locales et peut être proposé en complément des moyens de paiement déjà existants. Le service est particulièrement adapté dans les domaines tels que le scolaire et périscolaire (cantine, crèche, garderie), l eau, l assainissement, les ordures ménagères et les transports scolaires. * Direction générale des Finances publiques Gains pour les usagers des collectivités locales : Accessibilité : le paiement est possible 24h/24 et 7j/7 sans avoir à se déplacer et sans formalité préalable. Rapidité : l opération de paiement sur Internet s effectue en quelques clics. Immédiatement après le paiement, l usager reçoit un ticket de paiement sur l adresse de messagerie électronique qu il a spécifiée. Simplicité : le paiement s effectue à partir du site de la collectivité dans une cinématique simplifiée. Plus d infos : Trésorerie de Chartres Municipale 52 rue des Comtesses CHARTRES Tél. : Horaires : du lundi au vendredi de 8H30 à 12h30 et de 13h30 à 16h00 6 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

9 E q u i p e m e n t s s p o r t i f s Complexe aquatique L Odyssée «2» : dernière ligne droite pour le bassin olympique extérieur La visite organisée le 24 octobre dernier à l Odyssée par l Union des Architectes d Eure-et-Loir, la Fédération Française du Bâtiment 28 et le COBATI 28* a été l occasion de faire un point sur l avancée du chantier. Lancé en début d année, le chantier d extension de l Odyssée comporte deux volets : une extension du parking (achevée en juin dernier avec 220 places supplémentaires) et la construction d un nouveau bassin olympique en extérieur. La construction du bassin olympique entre dans la dernière phase de travaux. Le cabinet d architecte ARC&A, au Coudray, prévoit une réception des travaux pour fin décembre S ensuivront ensuite toute une série de tests techniques avant une mise en service et une ouverture au public qui pourraient intervenir fin janvier ou début février Nous y reviendrons en détail dans nos prochaines éditions. Le bassin olympique extérieur sera accessible de l intérieur de l Odyssée, via une rivière immergée de 31 mètres, située au pied de la zone de plongée. Il pourra être accessible toute l année, avec une température de l eau pouvant être maintenue à 27 tant que celle de l air extérieur n est pas inférieure à moins 7. Une couverture thermique permettra de garder la chaleur la nuit. Comme les autres bassins de l Odyssée, le choix s est porté sur une coque en inox. Des gradins fixes (340 places) sont prévus. Ils pourront être complétés par des structures mobiles, pour une capacité d accueil de 5000 places. «Avec le succès grandissant que connaît l Odyssée, et les saturations * Fédération Internationale de la Construction, de l Urbanisme et de l Environnement sur certains créneaux, ce nouveau bassin nous permettra de continuer à accueillir simultanément le grand public, les scolaires et les clubs, dans les meilleures conditions possibles, explique Karine Dorange, Vice-présidente de Chartres métropole en charge des grands équipements. Et pourquoi ne pas accueillir un jour les championnats d Europe de natation en grand bassin, puisque le bassin olympique extérieur, comme celui intérieur, sera homologué?» En attendant, après avoir accueilli les Championnats de France en Petit Bassin (2009, 2010), puis les Championnats d Europe en Petit Bassin (2012), l Odyssée a été choisie pour les Championnats de France en Grand Bassin en avril La vidéo sur 7 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

10 Sécurité et prévention de la délinquance Vidéoprotection à l échelle de l agglomération Souriez, vous êtes protégés! Le Schéma intercommunal de vidéoprotection de Chartres métropole entre dans sa dernière phase. D ici début 2014, 134 nouvelles caméras seront mises en service dans 45 des 47 communes de l Agglo. La séance plénière du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD), le 10 octobre dernier, a permis de faire le point sur le Schéma intercommunal de vidéoprotection. «Si Chartres métropole a décidé de mettre en œuvre un dispositif de vidéoprotection, c est pour prévenir, réduire et réprimer les atteintes aux personnes et aux biens, et notamment les cambriolages, qu ils touchent les particuliers ou les entreprises, a rappelé Christian Paul-Loubière, 1 er Vice-président de Chartres métropole en charge de ce dossier. La délinquance ne connaît pas les frontières administratives et sévit aussi bien dans les villes que dans les villages, en partie vidés de leur population en journée. L objectif de ce Schéma de vidéoprotection était de doter l agglomération d un dispositif opérationnel de protection, couvrant l ensemble de notre territoire. 45 communes sur 47 ont souhaité y adhérer.» «Une agglomération apaisée» En collaboration étroite avec les services de l Etat, la Police et la Gendarmerie, le Comité réunissant les 47 Maires de l Agglomération a défini les espaces à surveiller et protéger en priorité : les zones d activités économiques, les principaux axes routiers (grandes voies pénétrantes et quelques axes secondaires), les centres-bourgs (pour les communes volontaires). «Le défi, c est de nous adapter en permanence aux nouvelles formes de délinquance, afin de continuer à vivre dans une agglomération apaisée, a complété Jean-Pierre Gorges, Président de Chartres métropole et du CISPD. C est parce que la sécurité des habitants de ce territoire est une priorité essentielle pour chacun des 47 maires de Chartres métropole, que nous avons imaginé ce schéma de vidéoprotection, qui, par son dimensionnement à l échelle des 600 km 2 de notre agglomération, a peu d équivalents en France.» Stockage des données Hormis pour Chartres et Lucé, qui disposent depuis plusieurs années déjà de caméras et d un centre de visionnage en direct, les images enregistrées par les nouvelles caméras seront stockées localement, et pourront être transmises aux Forces de l'ordre en cas de besoin pour visionnage. Le 29 octobre dernier, des tests de matériels ont été réalisés à Gellainville, le long de la RN Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

11 Sécurité et prévention de la délinquance Un tel Schéma de vidéoprotection constituera une aide précieuse pour la Justice et les Forces de l ordre dans l'élucidation des infractions. Les élus savent aussi pouvoir compter sur sa dimension préventive. Mise en service début 2014 Un financement Etat, Chartres métropole, communes D un coût global de 1,6 millions d euros, le projet innovant de développement de la vidéoprotection dans l Agglomération est soutenu significativement par l Etat, via le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance, à hauteur de euros. Les 96 caméras installées dans les parcs d activités et sur les axes routiers (1,25 millions d euros) sont financées par Chartres métropole et subventionnées par l Etat a hauteur de 40 %. Celles implantées dans les villes et villages (38 caméras) bénéficient d une aide de l Etat, la somme restante étant pour moitié à la charge des communes et de Chartres métropole, via les fonds de concours. Au total, 134 nouvelles caméras seront installées d ici la fin de l année, s ajoutant aux équipements déjà en service à Chartres (115) et Lucé (36) (voir carte en pages suivantes), soit une flotte de 285 caméras couvrant l ensemble du territoire. Les entreprises choisies ont d ores et déjà effectué les branchements électriques et déploient dans les communes la fibre optique nécessaire à la transmission des données vidéos. La mise en place des caméras a débuté, et devrait s achever (dans 75 % des cas) d ici la fin de l année, pour une mise en service globale programmée pour début Christian Paul-Loubière, 1 er Vice-président de Chartres métropole, Françoise Barbier-Chassaing, Présidente du Tribunal de Grande Instance de Chartres, Jean-Pierre Gorges, Président de Chartres métropole et du CISPD, Didier Martin, Préfet d Eure-et-Loir et Patrice Ollivier-Maurel, Procureur de la République. 9 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

12 Sécurité et prévention de la délinquance Schéma d implantation des caméras de videoprotection MITTAINVILLIERS VÉRIGNY DANGERS CLEVILLIERS BRICONVILLE CHALLET FRESNAY LE GILMERT BERCHER SAINT-GER POISVILLIERS BAILLEAU L'EVEQUE LEVES Chiffres 134 caméras sur 45 communes 96 caméras Chartres métropole 38 caméras communales : ce schéma n'intègre pas les caméras implantées depuis plusieurs années à Chartres (115) et à Lucé (36) SAINT-AUBIN- DES-BOIS CINTRAY AMILLY MAINVILLIERS LUCE SAINT-GEORGES S/EURE LUISANT CHAUFFOURS FONTENAY S/EURE BARJOUVILLE OLLÉ NOGENT S/EURE THIVARS VER LES CHART MESLAY LE GRENET MIGNIERES Périmètre de Chartres métropole Caméras de vidéoprotection Caméras Chartres métropole Caméras communales DA 10 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013 LA BOURDINIERE ST LOUP FRESNAY LE COMTE

13 Sécurité et prévention de la délinquance ES MAIN JOUY Objectifs : Sécurisation des grands axes Sécurisation des parcs d activités Sécurisation des centres villes et centres bourgs SAINT-PREST COLTAINVILLE CHAMPHOL GASVILLE- OISÈME CHARTRES NOGENT LE PHAYE HOUVILLE LA BRANCHE LE COUDRAY GELLAINVILLE SOURS MORANCEZ FRANCOURVILLE VOISE RES CORANCEZ BERCHERES LES PIERRES PRUNAY LE GILLON MMARIE 11 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

14 G r o s p l a n Fleurissement Cintray, le petit village aux «trois fleurs» Si Cintray ne compte «que» 451 habitants, il figure néanmoins dans le peloton de tête au palmarès des «villes et villages fleuris» dans l agglomération. Une réussite à mettre au crédit de son jardinier et employé communal, Georges Grosset. Georges Grosset est agent technique municipal à la Mairie de Cintray. Né à la Réunion, il est venu en France à 18 ans «pour suivre une formation de tourneur fraiseur au CFA de Chartres». Il a ensuite travaillé pendant 20 ans dans la mécanique et à 42 ans, changement d'orientation professionnelle : il décide de suivre une formation horticole au CFPPA de la Saussaye, à Sours. Désirant travailler au sein d'une collectivité, il entre en 1999 à la commune de Cintray, où il met en œuvre ses différentes connaissances : en mécanique et en bricolage pour l'entretien des bâtiments et la réalisation de décors de rues, en horticulture pour l'aménagement des espaces verts et le fleurissement du village. «A la campagne, les gens apprécient les fleurs, les couleurs», explique celui qui, depuis donne à Cintray l'aspect accueillant que tout le monde lui reconnaît. Fierté des habitants «J'ai obtenu en 2004, la première fleur au «Concours des villes et villages fleuris», puis ma deuxième en 2006». Cette même année, il reçoit même le prix du «meilleur jardinier de la région Centre». «C'est la plus belle récompense que puisse attendre un professionnel. Au fil du temps, j'ai effectué des stages sur la gestion différenciée des espaces verts, Martine Lemaire et Georges Grosset. le goutte à goutte en arrosage automatique, la connaissance des vivaces et leur utilisation ainsi qu une formation ouvrière «herbicides, fongicides et insecticides». Preuve que le travail paie, Georges Grosset a obtenu en 2010 la troisième fleur (le maximum étant de quatre), «véritable cerise sur le gâteau», confirmée ensuite en 2011 et Martine Lemaire, Maire de Cintray, apprécie le travail de son employé communal. «Je lui donne carte blanche afin qu il laisse libre court à son imagination. Les habitants sont contents et fiers : ils n hésitent pas à faire le tour du village quand ils reçoivent des amis.» En parallèle au Concours des villes et villages fleuris, la Mairie encourage même les habitants à fleurir leurs maisons, jury communal et récompenses à l appui. Une vingtaine de maisons jouent le jeu chaque année. 12 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

15 G r o s p l a n A Ver-lès-Chartres Prix d Excellence pour le jardin de l Abbaye de l Eau 13 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

16 G r o s p l a n A Ver-lès-Chartres Le 18 octobre dernier, Elisabeth et Patrick Sourget se sont vus décerner, à l unanimité, un Prix d Excellence par la Société Nationale d Horticulture de France pour leur jardin de l Abbaye de l Eau. L abbaye royale cistercienne Notre-Dame de l Eau, à Verlès-Chartres, date de 1226 (date à laquelle fut érigé le Cloître). Elisabeth et Patrick Sourget, propriétaires des lieux depuis le milieu des années 90, y ont entrepris un ambitieux chantier de réhabilitation des bâtiments, mais aussi du jardin, incliné en pente douce vers la rivière, sur une surface de 8 hectares. C est notamment Madame qui s est énormément investie dans cette tâche, créant «un jardin élégant et féminin, car c était une abbaye de femmes à l origine». L eau, dont l abbaye tire son nom, est présente partout au fil du jardin, qu il s agisse de puits, fontaines, étang, rivière Différents espaces («jardin blanc» moyenâgeux aux abords du Cloître, «jardin du diable» aux teintes rouge et noir, «mixed border» saumon et bleu pâle à l anglaise, superbe roseraie, «jardin des quatre saisons» ) ont été créés, et de multiples essences d arbres, parfois très rares, plantés. Séduits par cet ensemble, les membres du jury du Prix Bonpland (voir encadré) ont décerné, à l unanimité, un Prix d Excellence à ce jardin. Une récompense, pour Elisabeth et Patrick Sourget, qui ne comptent pas s arrêter là : un nouvel espace est notamment en cours de création. Il s agira d un labyrinthe en charmille (850 pieds), reproduction végétale du labyrinthe de la Cathédrale, dont le cheminement de quelque 1600 mètres permet de découvrir des mégalithes néolithiques, sépultures de nos ancêtres. A terme, les époux Sourget ouvriront ce jardin au public, afin de faire partager leur passion et leur travail aux amoureux des beaux jardins. Patrick et Elisabeth Sourget. 14 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

17 G r o s p l a n Le Prix Bonpland Lire aussi : «Une histoire d eau», article publié dans Votre Agglo n 19, novembre Le communiqué de presse de la Société Nationale d Horticulture de France «BONPLAND 2014 a jugé 22 jardins dans 11 régions de France. L'un de ces jardins se trouve être un lieu d'exception, d'une qualité difficilement égalable : le jardin de l'abbaye Notre-Dame-de-l'Eau de M. et Mme Sourget. Une véritable découverte pour le Jury BONPLAND. Ce lieu que nous avons trouvé parfait dans son inspiration et dans sa tenue mérite d'être connu. Pour souligner le grand intérêt de cette superbe réalisation, le comité BONPLAND a décerné un prix d'excellence aux créateurs du jardin de Notre-Dame-de-l'Eau.» Société Nationale d Horticulture de France. Le Prix Bonpland, mis en place par la SNHF il y a plus de 20 ans et soutenu par l Institut Jardiland depuis 2008, a pour objectif de faire découvrir des jardins exemplaires dans leur conception et leurs pratiques de jardinage. Ce concours vise à promouvoir la création ou la restauration de jardins d agrément par des jardiniers amateurs. Qu ils aient créé leur jardin à partir d un terrain nu ou qu ils aient rénové un ancien jardin d agrément, ils ont tous en commun la passion et le respect des végétaux. Ils choisissent leurs plantes en fonction des caractéristiques du lieu et cherchent à les mettre en valeur, en tenant compte de leur développement. Ils pratiquent un jardinage raisonné pour ne pas nuire à l environnement. 15 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

18 E c o n o m i e L entreprise du mois : TEOS Un métier de spécialistes Spécialisée dans la réhabilitation des châteaux d eau, réservoirs et stations d épuration, la société TEOS connait, depuis sa création à Gellainville en 2010, une croissance importante. Entretien avec son directeur, Jean-Philippe Turcaud. Votre Agglomération : Présentez-nous TEOS. Quelles sont vos activités? Jean-Philippe Turcaud : «Notre secteur d activité est le BTP, et plus précisément le génie civil de l eau. Nous réhabilitons les réservoirs d eau potable, c est-à-dire les châteaux d eau, les réservoirs enterrés ou semi-enterrés, ainsi que les stations d épuration, qu il s agisse d ouvrages anciens ou neufs. Notre filiale IEE (Industrie Eau Equipement), dont la gérance est assurée par mon associé Nicolas Lepinoy, assure quant à elle la mise en sécurité des ouvrages pour les chantiers (passerelles, garde-corps, échelles ) et la partie hydraulique (canalisations, vannes, surpresseurs).» V A : Qui sont vos clients? Jean-Philippe Turcaud : «Ces ouvrages appartiennent pour l essentiel aux collectivités locales, nous fonctionnons à 80% sur des dossiers d appels d offres. Les 20% restant sont des affaires acquises auprès des différentes exploitants tel que VEOLIA, LYONNAISE DES EAUX, SAUR Ce marché regroupe quelques entreprises spécialisées, nous avons une couverture nationale, même si cela ne nous déplairait pas de remporter des chantiers près de chez nous» V A : Comment fonctionnent vos équipes? Jean-Philippe Turcaud : «Prenons l exemple d un château d eau. Un chantier de réhabilitation peut durer de un à quatre mois, avec de grands déplacements. Nous avons donc besoin de gens parfaitement autonomes, compétents et polyvalents, capables d intervenir à la fois sur des travaux d étanchéité pour l intérieur des cuves, d imperméabilisation des bétons extérieurs, de réparation des bétons, d étanchéité des toitures, de renforcement des structures Il s agit en général d un binôme composé d un chef d équipe et d un ou deux ouvrier. Mais cette formation sur chantiers permet à nos ouvriers de devenir chef d équipe et autonomes très rapidement.» V A : Comment voyez-vous l avenir? Jean-Philippe Turcaud : «Au vu de l évolution de nos activités et de notre chiffre d affaires ( euros en 2011, 2,1 millions d euros en 2012, 4 millions d euros en 2013), notre objectif est de compléter nos équipes avec 6 à 8 personnes en plus en 2014, sachant que nous sommes aujourd hui 30 salariés, avec notre filiale. Nous sommes aussi en permanence à l affût des nouvelles technologies. Nos équipes viennent d être formées à une technique suisse d étanchéité où la résine époxy est remplacée par des plaques PEHD.» TEOS 20, avenue Gustave Eiffel GELLAINVILLE Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

19 E c o n o m i e A table! L huître, dans tous ses états Dans l agglo, les amateurs d huîtres peuvent s approvisionner chez leur poissonnier indépendant, en grande surface et sur les marchés (voir encadré). Ils peuvent aussi aller en déguster au restaurant. Mais un nouveau concept vient de débarquer : «le Cabanon». «Le Cabanon», c est d abord l histoire de deux copains qui avaient envie de monter quelque chose ensemble. «L idée nous est venue en rentrant d un bar à huîtres à la Baule, expliquent Gaël Jouan et Pascal Gauthier. Mais nous n étions pas convaincus par la pérennité d une structure fixe, type brasserie. On a donc surfé sur la vague des foodtrucks (camions itinérants servant à manger).» «Le Cabanon», c est donc un camion qui se pose, à jours et heures fixes, dans différents endroits (voir cidessous) et propose à ses clients de s assoir pour déguster huîtres (Mesquer, Saint-Vaast), mais aussi saumon fumé artisanal, soupe de poisson, rillettes de la mer et foie gras du Lot, qui peuvent être accompagnés d un verre de vin blanc, «que nous servons uniquement à ceux qui mangent». En complément, les deux compères proposent aussi des huîtres à emporter, ainsi que des plateaux de fruits de mer (sur commande sur place). Le Cabanon vous donne rendez-vous : 1 jeudi sur 2 devant le Bahia Café (Place de la Porte Saint-Michel, Chartres) de 18 h à minuit. 1 jeudi sur 2 devant InterCaves (route de Paris, Chartres) de 17 h à 19 h. Tous les vendredis et dimanches matins sur le parking Atelier Banette (Lucé, route d'illiers) de 9 h à 13 h. Facebook : Le Cabanon qui bouge Au marché, les huîtres c est toute l année! Chaque mercredi et samedi matins, Carole et Marc Alexandre, de la poissonnerie Saint-Pierre, à Luray, sont des fidèles du marché Billard, à Chartres. Alors des huîtres, ils en vendent, et toute l année «La période où les gens en consomment le plus s étire de septembre à décembre, les seuls mois en «r», explique Carole. C est pourtant une idée reçue : on peut manger des huîtres toute l année. Elles sont simplement laiteuses en juillet et août, période de reproduction, mais tout à fait consommables. C est juste une question de goût». Alors, rendez-vous sur son stand au marché pour déguster les huîtres d Isigny, de mer du Nord, de Saint-Vaast et autres Fine de Claire. Sans oublier celles de Gillardeau, «la Rolls des huîtres» selon Carole. Ouvrir les huîtres, c est «Super»! Sécurité, rapidité, facilité : Gérard Rousseau, citoyen d Ollé, sous l enseigne de sa société ACCR, a mis au point un couteau à huître qui ne comporte aucune pointe. Le couteau fait tout le travail : un levier permet de percer la coquille et d y introduire une lame arrondie, qui sectionne le pied du mollusque. Il n y a plus qu à soulever la coquille... sans le moindre risque pour vos mains. Contact et achat : ACCR - 24 rue des pêcheurs - Hardessé OLLE Votre 17 Agglo Votre - Agglo n n 29 novembre - novembre

20 E c o n o m i e Retour sur les Artisanales de Chartres Artisanat : les Entretiens de Chartres ont lancé les débats Organisés pour la troisième année consécutive par la Chambre de Métiers et de l Artisanat d Eure-et-Loir et Chartres métropole, les Entretiens de Chartres Assises Nationales de l Artisanat - ont constitué, de nouveau, un rendez-vous indispensable pour le secteur. Cette année, les artisans, institutionnels, et politiques ont pu affirmer leur position autour d une réflexion commune, «L'Artisanat en mutation: qui sont les nouveaux entrepreneurs? Quels sont les nouveaux métiers». Madame Elie, Directrice des études et du développement économique à l Institut Supérieur des Métiers, a dressé un panorama complet de l artisanat de demain. Son intervention a permis de lancer les débats. Artisans, experts et politiques, sont revenus sur le statut d artisan, sa place et son rôle économique dans la société et sur son évolution, au regard notamment de la concurrence générée par les auto-entrepreneurs. La présence de Sylvia Pinel Ministre de l Artisanat, a conforté l importance de ces assises au regard de l Etat comme vecteur de nouvelles perspectives pour le secteur. Dans ce cadre, Jean Pierre Georges, député maire de Chartres, Président de Chartres métropole et auteur d une proposition de loi pour étendre aux artisans les mêmes avantages que ceux accordés aux auto-entrepreneurs, a pu officiellement demander à la ministre de soutenir sa proposition. Pour la ministre, l'artisanat est «à la fois un moteur clé du redressement économique de notre pays, et qu aujourd hui ces métiers souvent anciens vivent une mutation profonde et revêtent un attrait nouveau. C est pour cela que l action du Gouvernement est résolument tournée vers la valorisation des métiers de l artisanat. Pour conclure, Michel Cibois, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et des Artisanales de Chartres, a annoncé le thème de la 21 ème édition : l artisanat au féminin. «Les femmes ont une place très importante dans l artisanat. Longtemps considérées comme les épouses, et bras droit, des artisans, elles sont de plus en plus nombreuses à investir pleinement ces métiers.» Cette annonce est gage de débat productif pour la prochaine édition des Entretiens de Chartres, qui se tiendra du 10 au 13 octobre La philosophie des Entretiens de Chartres Les Entretiens de Chartres mettent sous les projecteurs des idées fortes et permettent au monde de l artisanat de s affirmer plus encore au sein de l économie du pays. Les thèmes sont abordés à la fois sous l angle économique, sociétal et politique afin qu il y ait un réel débat de fond, et des pistes de réponses à des problématiques importantes, qui alimentent par la suite les travaux des parlementaires. Au niveau local, la mise en place d un tel évènement doit permettre de contribuer au dynamisme de la manifestation des Artisanales, en ajoutant au public habituel les journalistes de la presse nationale, des élus consulaires de tous les départements et des professionnels connus du secteur de l artisanat. L enjeu est primordial : il s agit de garantir le développement des activités artisanales, en anticipant et en encadrant les grands changements des filières de métiers. La vidéo sur 18 Votre Agglo - n 29 - novembre 2013

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Simplifiez votre implantation a l etranger

Simplifiez votre implantation a l etranger Vous accompagner à chaque étape de votre projet international VOUS INFORMER, NOUS CONTACTER Une expertise reconnue de l aide à l implantation dans tous les secteurs d activités Une connaissance approfondie

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau Droit FIDUCIAL SOFIRAL Chiffre FIDUCIAL Audit FIDUCIAL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE

L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE L efficacité énergétique dans les bâtiments : la bonne pratique du Groupe SAMSE Publication retraçant l intervention de Jérôme Thfoin, directeur marketing et innovation du Groupe SAMSE, lors de la matinée

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 LES ENTREPRISES DE dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 Contact presse CCI de Lyon Aurélie Husson 04 72 40 58 39 husson@lyon.cci.fr SOMMAIRE LES ENTREPRISES DE Intelligence économique : le constat Un levier

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Communiqué de presse Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Promocash inaugure son nouveau magasin à Caen-Colombelles. Ce site remplace celui

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Un vent innovant souffle sur l événementiel. La 1ère plateforme web d organisation d événements

Un vent innovant souffle sur l événementiel. La 1ère plateforme web d organisation d événements COMMUNIQUÉ DE PRESSE Un vent innovant souffle sur l événementiel À l heure de la désintermédiation, 80 % des entreprises organisent elles-mêmes leurs propres événements professionnels. Les Co-fondateurs,

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP

réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP réponses à vos questions sur la protection sociale du BTP Guide réalisé par PRO BTP en partenariat avec la FFB «Ce guide est destiné aux futurs créateurs et à tous ceux qui se sont déjà lancés dans l aventure

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION 2015

DOSSIER DE PRESENTATION 2015 DOSSIER DE PRESENTATION 2015 3 bonnes raisons de devenir Bistrot de Pays CHIFFRES CLEFS 22 ANNÉES D EXISTENCE PLUS DE 240 BISTROTS DE PAYS. RÉPARTIS SUR 10 RÉGIONS, ET 25 DÉPARTEMENTS. ORGANISÉS AU SEIN

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

Réunion Partenaires - Communication. Ils nous ont rejoints

Réunion Partenaires - Communication. Ils nous ont rejoints Réunion Partenaires - Communication Ils nous ont rejoints Ordre du jour Bilan des actions 2011 Axes 2012-2013 Projets des manifestations pour 2012 Plan média de l Ordre des Experts Comptables Supports

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE

L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE Intitulé de la formation Intitulé de la formation L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR ET BARDAGE RAPPORTE OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L ENVELOPPE DES BATIMENTS CONSTRUCTION NEUVE ET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET I. Préambule 2 II. Localisation - Accessibilité 2 III. Organisation 2 Le bâtiment est conçu de la manière suivante

Plus en détail

APPEL A PROJET EXPLOITATION DU RESTAURANT DE LA CITE DU DESIGN au sein du quartier créatif de Saint-Etienne

APPEL A PROJET EXPLOITATION DU RESTAURANT DE LA CITE DU DESIGN au sein du quartier créatif de Saint-Etienne APPEL A PROJET EXPLOITATION DU RESTAURANT DE LA CITE DU DESIGN au sein du quartier créatif de Saint-Etienne DENOMINATION ET ADRESSE DE LA COLLECTIVITE : COMMUNAUTE D AGGLOMERATION SAINT-ETIENNE METROPOLE

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 Pour vous accompagner dans la mise en accessibilité de votre commerce la CCI Indre vous propose 2 offres : Offre information

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 12 février 2015 COMPTE-RENDU PRESSE Travaux de rénovation de la mairie - Attribution des travaux Par délibération en date du 11 décembre 2014, le Conseil Municipal a validé

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication 1 DOSSIER DE PRESSE Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication aurore.majou@macoretz-scop.fr / 02 40 21 82 90 Anne Gravouille, Responsable Marketing et

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage!

Dossier de Presse. Avril 2012. Mars 2012. Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! !!!! Dossier de Presse Mars 2012 Avril 2012 Le MAT ELECTRIQUE vous emmène en voyage! RIQUE ainsi que le jeu vous emmène en voyage! qui se tient du lundi 26 Mars au samedi 30 Juin 2012. texte peuvent ê

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE DE L IDÉE À LA RÉALISATION, Construisez votre projet avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat ÉTAPE 1 La Matinée du Futur Artisan La

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Newsletter n 18 Juin 2015

Newsletter n 18 Juin 2015 contenu du message de "FFRS Fédération Française de la Retraite Sportive" à hubert.clere@orange.fr date 30/06/15 23:20 objet Newsletter n 18 Juin 2015 Si cet email ne s'affiche pas correctement,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Information presse Vendredi 14 mars 2014 Salon Baby - 14, 15 et 16 mars 2014 Dossier de presse La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Contact presse Guillaume Peyroles

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics!

Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics! Boostez les performances de votre entreprise en quelques clics! RÉVOLUTIONNONS notre métier! Pilotez votre entreprise en toute simplicité Dynamisez les performances de votre entreprise Gestion Commerciale

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Amélioration énergétique en copropriétés

Amélioration énergétique en copropriétés Amélioration énergétique en copropriétés Marseille octobre 2012 Ingénierie sociale avant tout Petites copropriétés à Marseille Ingénierie sociale avant tout Le projet «Petites copropriétés à Marseille»

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail