Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier"

Transcription

1 Rapport financier semestriel 2013 Solife EBIT et EBITDA en hausse Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Ajustement de l offre commerciale Extension de l empreinte métier Lancement d une offre Closed Books Modification du business model Contexte économique complexe Soliam Solfia SAP 1

2 Rapport financier semestriel Lettre aux actionnaires Mesdames, Messieurs En 2013, nous avons renoué avec une croissance positive du chiffre d affaires de 11% après un exercice 2012 particulièrement difficile. Au premier semestre, nous avons continué à mettre en œuvre des mesures spécifiques d adaptation aux conditions de marché visant à améliorer la marge opérationnelle et à accroître le chiffre d affaires. Nos résultats reflètent ces efforts. Nous avons franchi une étape vers un retour à la rentabilité mais il nous reste du chemin à parcourir. Il s ensuit néanmoins que BSB a réalisé de bonnes performances qui se traduisent par un chiffre d affaires en hausse de 11% par rapport à juin 2012, un rétablissement positif de l EBITDA à EUR et une amélioration de l EBIT de EUR 3,32 millions, bien que celui-ci reste négatif. Évolution favorable des activités En ligne avec la croissance du chiffre d affaires à EUR 18 millions (+11%), l EBIT est en amélioration sensible mais reste négatif au premier semestre à hauteur de EUR contre EUR -4,27 millions au 30 juin La croissance des revenus est liée principalement à l activité d édition de logiciels qui est en hausse de 16% par rapport à juin 2012 et représente 72% des revenus totaux, contre 68% au 30 juin Par contre, les revenus des services diminuent de 2% pour s élever à EUR 5,1 millions. Les marchés historiques que sont la Belgique, le Luxembourg et la France continuent à représenter une part importante de l activité (73% du chiffre d affaires total) alors que le chiffre d affaires sur les autres marchés a connu une croissance de 70% par rapport au premier semestre de La perte encourue au 1er semestre est principalement impactée par les coûts liés à l ouverture d un centre de développement à Tunis. Le premier semestre a été consacré à la formation et à l intégration des équipes de développeurs Soliam et Solife sur place. Déjà opérationnel, le centre de Tunis nous permet de tirer parti à la fois d une main d œuvre d un bon niveau technique et de coûts compétitifs, et de répondre à la charge de travail engendrée par les nombreux nouveaux contrats. En 12 mois, nos effectifs sont passés de 335 à 366 collaborateurs. Au cours du premier semestre, nous avons également continué à investir dans le développement et l amélioration de nos logiciels Solife et Soliam, ce qui renforce à la fois leur compétitivité sur le marché et le patrimoine de la société. La recherche et le développement occupe plus de 170 personnes. 2

3 Nouveaux contrats BSB est très satisfait des résultats de vente. L exécution aboutie des initiatives de croissance annoncées en 2012 nous permet d atteindre une bonne performance commerciale dans un environnement qui reste très compétitif et de faible croissance. Sur les 6 derniers mois, BSB a remporté de nouveaux contrats majeurs à travers la gamme complète de son portefeuille de produits. Nous sommes ravis d accueillir ou de renforcer notre relation avec plusieurs institutions de premier ordre : Sberbank Insurance, la nouvelle filiale assurance de la plus grande organisation bancaire de Russie, utilisera Solife pour gérer ses services liés aux assurances. AG Insurance, déjà client Solife, a passé commande pour le développement d un nouveau produit d assurance. L assureur vie Comar Hayett utilisera Soliam et devient notre deuxième client en Tunisie. Filiale de la COMAR, Hayett est spécialisée en assurance vie et capitalisation. Un très important assureur a retenu notre nouvelle offre Closed Books Plus pour la gestion d assurances vie en run-off. Les contrats signés au second semestre 2012 (AG Insurance, Banque Privée 1818 / Sélection 1818, Allianz Life Luxembourg et PERGAM) ont permis à BSB de débuter l année avec un carnet de commande bien rempli. Les ventes de licences et les add-on liés aux logiciels sont en augmentation de 130% par rapport à juin 2012 et les revenus de maintenance sont en croissance de 7%. Ces nouveaux contrats renforcent la reconnaissance par le marché que les solutions de BSB procurent des avantages compétitifs et des efficacités opérationnelles en adéquation avec les défis d aujourd hui. D autre part, les prescripteurs de marché restent très positifs à notre égard. BSB reste dans le top 5 du Magic Quadrant for European Life Insurance Administration Systems, un classement élaboré par Gartner, et se classe premier dans cette catégorie sur le critère ability to execute. Nouvelle offre Closed Books Convaincus de pouvoir transformer la problématique des portefeuilles en run-off en une approche efficace et bien gérée, nous avons lancé au début de l année une solution complète pour les assureurs vie. Cette offre appelée Closed Books Plus garantit une véritable optimisation des coûts à travers une plateforme cloud privé dédiée, un cadre de migration qui définit un chemin sécurisé vers la plateforme Solife et une tarification variable basée sur le nombre de polices. L un des plus importants assureurs vie néerlandais a d emblée adopté notre solution Closed Books Plus. La plateforme d hébergement est gérée par notre filiale luxembourgeoise Solfia et utilise notre progiciel Solife. 3

4 L offre Solfia se développe Au cours des 12 derniers mois, notre filiale Solfia a élargi son portefeuille, offrant des services en mode Cloud privé et ITO aux compagnies d assurances et de gestion de patrimoine. Celle-ci possède maintenant une référence client pour chacune de ses trois offres, dont PERGAM et Allianz Life Luxembourg pour notre solution Soliam en mode Cloud privé, et Generali Assurances Luxembourg pour notre solution Solife en mode ITO. Solfia fourni également une solution d hébergement sécurisé de Solife pour notre solution Closed Books Plus destinée aux prestataires d assurances vie. Conformément à notre business plan, la filiale Solfia contribue avec succès à notre objectif d augmenter nos revenus récurrents. Perspectives Nos résultats au premier semestre témoignent de l amélioration de notre performance opérationnelle et d une gestion financière prudente dans un environnement économique et financier difficile. Les initiatives prises à la fin de 2012 et au début de 2013 pour améliorer le business model, réduire les coûts de fonctionnement et renforcer la prospection de nouveaux contrats ont déjà eu un impact positif sur la rentabilité. Cet effet devrait se renforcer au second semestre. Pour le deuxième semestre, nos priorités se concentreront sur un retour rapide à une rentabilité structurelle, l augmentation de revenus récurrents, le maintien de notre investissement dans les produits, une efficacité opérationnelle accrue et la poursuite d une logique de maîtrise des coûts. Au niveau des ventes, des discussions sont en cours avec de nombreuses sociétés souhaitant renouveler leurs systèmes de gestion tant pour l assurance vie que pour la gestion de fortune. Nous anticipons une poursuite de la croissance au deuxième semestre, toutefois le contexte économique et financier reste incertain, ce qui nous pousse à une certaine prudence quant à prévoir un retour à un EBIT positif sur l année entière. Jean Martin Administrateur délégué Badreddine Ouali Président du conseil d administration 4

5 Informations financières Chiffres clés consolidés 1 Chiffres non audités - En K EUR Juin 2013 Juin 2012 Variation % Chiffre d'affaires % Cash flow d exploitation (EBITDA) % Résultat d exploitation (EBIT) % Résultat consolidé avant amortissement du goodwill et après impôt % Placements de trésorerie & valeurs disponibles % Dettes financières (LT et CT) % Capitaux propres % 1 Les comptes ont été établis sur base du référentiel comptable belge 2 Résultat net + amortissement sur écarts de consolidation positifs Évolution du chiffre d affaires et de l EBITDA à mi-année (en millions EUR) ,8 14,4 18,1 16,2 18, ,6 1,7 1,6 0, , Chiffre d affaires EBITDA 5

6 Revenus Le chiffre d affaires de BSB a augmenté de 11 %, passant de EUR 16,2 millions au 30 juin 2012 à EUR 18 millions au 30 juin Ainsi, pour le premier semestre, les revenus des activités de BSB se détaillent comme suit : Les revenus liés à l activité édition s élèvent à EUR 12,9 millions. Ces revenus ont augmenté de 16% par rapport à juin 2012 et représentent 72% des revenus totaux (68% sur le premier semestre 2012). Ils se ventilent comme suit : EUR 5,7 millions pour la vente de licences et les add-on liés aux logiciels, soit une augmentation de 147% par rapport à juin 2012 ; EUR 1,4 million pour les revenus de maintenance, ce qui représente une croissance de 7% comparé à juin 2012 ; EUR 5,8 millions pour les revenus relatifs aux services d intégration des logiciels de BSB, soit une diminution de 20% par rapport à juin Les revenus des services sur mesure ou liés à des logiciels tiers s élèvent à EUR 5,1 millions, soit une diminution de 2% par rapport au premier semestre Trésorerie L évolution de la trésorerie reflète principalement l octroi d un nouvel emprunt subordonné de EUR 2 millions par Vermeg N.V. en juin 2013, pondéré par le résultat du premier semestre. Personnel Au premier semestre 2013, le nombre de collaborateurs a augmenté. Cette augmentation provient de l engagement de développeurs en Tunisie. De 335 collaborateurs au 30 juin 2012, l effectif est passé à 366 au 30 juin

7 Déclaration du management Jean Martin, administrateur délégué, et Olivier Tordeurs, CFO, attestent qu à leur connaissance, les états financiers présentés ci-dessous, établis conformément aux normes comptables belges, donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de BSB International et des sociétés reprises dans le périmètre de consolidation. Contrôle externe L es états financiers consolidés semestriels présentés ci-dessous n ont pas fait l objet de travaux de contrôle de la part du Commissaire de la société, la société Ernst & Young Réviseur d Entreprises SCCRL. Commentaires sur les états financiers consolidés semestriels de BSB Commentaires préalables Le périmètre de consolidation au 30 juin 2013 a évolué par rapport au 30 juin 2012 suite à la constitution de BSB Tunisie, filiale à 99% de BSB International, en septembre La consolidation se fait selon la méthode de l intégration globale. 7

8 Compte de résultats consolidés Chiffres non audités - En K EUR Juin 2013 Juin 2012 Variation % VENTES ET PRESTATIONS (+) % Chiffre d affaires % Production immobilisée % Autres produits d exploitation % COÛT DES VENTES ET PRESTATIONS (-) % Approvisionnements et marchandises % Services et biens divers % Rémunérations, charges sociales et pensions % Amortissements et réductions de valeurs sur actifs immobilisés % Réduction de valeur (dotations +, reprises -) - Provisions pour risques et charges (dotations +, utilisations et reprises -) Autres charges d exploitation % BÉNÉFICE (+) / PERTE D EXPLOITATION (-) % PRODUITS FINANCIERS (+) % Produits des immobilisations financières - - Produits des actifs circulants % Autres produits financiers % CHARGES FINANCIÈRES (-) % Charges de dettes % Amortissements sur écarts de consolidation positifs % Autres charges financières % BÉNÉFICE COURANT (+) / PERTE AVANT IMPÔT (-) % PRODUITS EXCEPTIONNELS (+) - - CHARGES EXCEPTIONNELLES (-) - - BÉNÉFICE (+) / PERTE DE L EXERCICE AVANT IMPÔT (-) % Prélèvement sur les impôts différés et latences fiscales (+) - 1 Impôts (-) % Régularisation d impôts et reprises de provisions fiscales (+) - - Transferts et prélèvements sur impôts différés - BÉNÉFICE CONSOLIDE (+) / PERTE CONSOLIDÉE (-) % Parts des tiers - - Part du groupe % Résultat net par action au nombre de ,52-1,73 70% 8

9 Chiffre d affaires et résultats Le chiffre d affaires au 30 juin 2013 s élève à EUR 18 millions, soit une augmentation de 11% par rapport au 30 juin Le chiffre d affaires réalisé sur les marchés belge et luxembourgeois demeure important et s élève à EUR 8,1 millions, soit 46% du total. L activité en France passe de EUR 5,5 millions au 30 juin 2012 à EUR 4,9 millions au 30 juin 2013, et représente 27% du chiffre d affaires total, par rapport à 34 % au 30 juin Le chiffre d affaires réalisé sur les autres marchés passe quant à lui de EUR K au 30 juin 2012 à EUR K au 30 juin 2013, soit une progression de 70%. Sa part passe ainsi de 18 à 28% dans le chiffre d affaires global. Le cash flow d exploitation (EBITDA) s élève à EUR au 30 juin 2013, contre EUR K au 30 juin Le résultat d exploitation (EBIT), quant à lui, est de EUR -945 K EUR, contre EUR K au 30 juin Production immobilisée Recherche et Développement Au cours de ce premier semestre, BSB a poursuivi ses investissements dans le développement et l amélioration continue de ses logiciels. Cela concerne notamment l intégration du «framework» de développement Fluid au logiciel Solife, le développement d un système de gestion des sinistres et du volet soins de santé qui vient compléter le champ d application du logiciel Solife. Ces investissements, générant plusieurs millions d euros de revenus par an, renforcent le patrimoine de la société. Conformément aux règles d évaluation, une partie de ces coûts de développement a été activée au 30 juin 2013 à concurrence de EUR en ce qui concerne Soliam et Solife. Autres produits d exploitation Les «autres produits d exploitation» sont principalement composés de : 1 Subsides d exploitation (EUR 142 K) : comprend principalement des subsides en Recherche et Développement octroyés par la Région Wallonne (EUR 126 K) ainsi que des subsides à la formation (EUR 16 K); 2 Récupération de frais, dont les avantages en nature liés à la mise à disposition de voitures au personnel, l exonération, en Belgique, de précompte professionnel pour le personnel affecté à la Recherche et au Développement, et la récupération, au Grand Duché de Luxembourg, de montants relatifs aux absences pour maladie (au total EUR 760 K). 3 Refacturation de loyers : EUR 225 K. Approvisionnement et marchandises Il s agit des sous-traitants et autres frais refacturés aux clients. 9

10 Services et biens divers Le coût des services et biens divers est resté relativement stable (+2%). Rémunérations Les coûts de personnel ont diminué par rapport au premier semestre L évolution du payroll entre le premier semestre 2012 et le premier semestre 2013 est expliquée d une part par les coûts exceptionnels de restructuration comptabilisés dans le premier semestre 2012 et d autre part, par une proportion croissante du personnel localisée dans la filiale tunisienne dans le premier semestre 2013, ce qui donné lieu à un coût moyen par personne en décroissance. Amortissements L augmentation de la charge d amortissements par rapport au 30 juin 2012 est liée aux investissements en R&D réalisés en 2011 et en Les amortissements se ventilent de la manière suivante : Immobilisations corporelles : EUR 349 K; Immobilisations incorporelles pour les développements des logiciels : EUR 622 K; Immobilisations incorporelles pour l informatique interne : EUR 60 K; Frais d introduction en bourse et d augmentation de capital : EUR 81 K; Frais de constitution : EUR 12 K. Provisions pour risques et charges Il s agit de la ré-estimation d une provision destinée à couvrir un risque sur un contrat commercial comptabilisée en décembre Impôts sur le résultat Il s agit principalement de l impôt calculé sur les avantages en nature relatifs aux véhicules en Belgique. 10

11 Les comptes de bilan ACTIF CONSOLIDE - Chiffres non audités en K EUR Juin 2013 Décembre 2012 Variation % ACTIFS IMMOBILISES % Frais d établissement % Immobilisations incorporelles % Écart de consolidation % Immobilisations corporelles % Immobilisations financières % ACTIFS CIRCULANTS % Créances à un an au plus % Placements de trésorerie et valeurs disponibles % Comptes de régularisation % TOTAL ACTIF % Actifs immobilisés La valeur nette comptable des actifs immobilisés diminue principalement en raison de la dépréciation des postes «écart de consolidation» et «immobilisations corporelles». Créances à un an au plus Les créances commerciales constituent l essentiel du solde des créances à un an au plus (EUR K). Les autres créances sont principalement composées de subsides à recevoir et de TVA à récupérer. Placements de trésorerie et valeurs disponibles L évolution de la trésorerie reflète principalement l octroi d un nouvel emprunt subordonné de EUR 2 millions par Vermeg N.V. en juin 2013, pondéré par le résultat du premier semestre. Comptes de régularisation Les comptes de régularisation correspondent aux charges à reporter (EUR 645 K) et aux produits acquis (EUR 15 K). 11

12 PASSIF CONSOLIDE - Chiffres non audités en K EUR Juin 2013 Décembre 2012 Variation % CAPITAUX PROPRES % Capital % Primes d émission % Réserves consolidées % Écart de conversion % Subsides en capital % INTÉRÊTS DE TIERS - - PROVISIONS, IMPÔTS DIFFÉRÉS % DETTES % Dettes à plus d un an % Dettes à un an au plus % Dettes à plus d un an échéant dans l année % Dettes financières % Dettes commerciales % Acomptes reçus sur commandes - - Dettes fiscales, salariales et sociales % Autres dettes % Comptes de régularisation % TOTAL PASSIF % Capitaux propres La variation des fonds propres consolidés (EUR K) par rapport au 31 décembre 2012 est essentiellement expliquée par le résultat et dans une moindre mesure par l écart de conversion et la variation des subsides en capital. Dettes à plus d un an L augmentation des dettes à plus d un an provient principalement de la conclusion d un nouvel emprunt subordonné de EUR 2 millions avec Vermeg N.V. Dettes à un an au plus Les dettes à un an au plus sont principalement composées des dettes financières, des dettes commerciales et des dettes fiscales, salariales et sociales. L augmentation des dettes financières est liée à l utilisation des lignes de crédit mises à la disposition de BSB. Comptes de régularisation Les comptes de régularisation sont essentiellement constitués de : produits reportés relatifs à la maintenance et aux projets (EUR K) montant obtenu en compensation de la reprise d un contrat de leasing (EUR K). Événements après le 30 juin 2013 Aucun événement significatif n est intervenu après la clôture semestrielle. 12

13 Business Solutions Builders International SA. En abrégé BSB-International ou BSB Boulevard Baudouin 1 er, Ottignies-Louvain-la-Neuve RPM Nivelles Listing sponsor 13

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 REVENUS EN HAUSSE DE 26% EBIT DE 2,2 MILLIONS EUR PROPOSITION D UN DIVIDENDE DE 0,36 EUR/ACTION Louvain-la-Neuve, le 30 mars 2011, 18h00 Information réglementée

Plus en détail

annuel de BSB Ajustement de l offre commerciale Modification du business model Contexte économique complexe

annuel de BSB Ajustement de l offre commerciale Modification du business model Contexte économique complexe Communiqué Solife Extension de l empreinte métier Lancement d une offre Closed Books Augmentation de capital Contexte économique complexe sur l exercice Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire Communiqué annuel (information réglementée) Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire BRUXELLES, 18 MARS 2009 (17h50) Emakina Group (Alternext Bruxelles: ALEMK) communique aujourd hui

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A.

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 26 AOUT 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com Lasne,

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 25 FEVRIER 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15 Table des matières Préface 3 Avant-propos 5 Cadre général du droit comptable en Belgique 15 1. Le professionnel comptable et fiscal, le réviseur d entreprises : intervenants privilégiés de la société à

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Information réglementée 27 mars 2014 16h30 CET GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Chiffre d affaires de 210,4 Mio, en hausse de 6,1%

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2014-2015 INTRODUCTION En tant que société cotée sur Alternext Brussels, la SA Pairi Daiza a pour obligation légale de publier ses résultats tous les

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 EMBARGO 19 août 2010 à 7h30 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 TRIPLEMENT DU RÉSULTAT D EXPLOITATION, À 29,8 MILLIONS D EUROS Roularta Media Group affiche, en dépit d une stabilisation du chiffre d affaires

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

ACTIF. Scmact2.doc [14]

ACTIF. Scmact2.doc [14] ACTIF I. Frais d'établissement... 20 II. Immobilisation incorporelles... 21 III. Immobilisations corporelles... 22/27 A. Terrains et constructions...22 B. Installations, machines et outillage...23 C. Mobilier

Plus en détail

Rapport annuel 2012. Soliam SAP. Solife. Solfia. Modification du business model. Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé

Rapport annuel 2012. Soliam SAP. Solife. Solfia. Modification du business model. Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé Solife Rapport annuel 2012 Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé Lancement d une offre Closed Books Augmentation de capital Extension

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07 23/05/07 sous embargo jusqu à 8h00 COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE D EXPLOITATION DE MONTEA COMPTES CONSOLIDES CLOTURES AU 31/03/07 Montea confirme les engagements pris lors de l introduction

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Communiqué de presse 25 août 2014 Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group 02 Résultats premier

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES COMMUNIQUE DE PRESSE 30 septembre 2014 RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES LA SOCIÉTÉ N A PAS ATTEINT LES OBJECTIFS

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

Eléments financiers résumés

Eléments financiers résumés Résultats H1, 2008 IBt Information Règlementée EMBARGO jusqu'au 29 août 2008 17h40 - Heure de Bruxelles Résultats opérationnels en forte progression grâce à l'intégration de BEBIG GmbH o Ventes + 61 %

Plus en détail

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action

DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action DEVOTEAM annonce ses résultats 2011 : Hausse de 7% du chiffre d affaires et de 6% du résultat dilué par action Paris, le 29 février 2012 En millions d euros (1) 31.12.2011 31.12.2010 variation Chiffre

Plus en détail

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 COMPTES INDIVIDUELS Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 SOMMAIRE Note 1 - Principes comptables... 6 a) Immobilisations corporelles... 6 b) Titres de participation... 6 c) Opérations en

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015

EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015 ANALIS SA Rue de Néverlée, 11 TVA BE 0430.744.435 5020 SUARLEE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE DU 29 MAI 2015 Conformément à la loi et à nos statuts,

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014

PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 PRESENTATION INVESTISSEURS DECEMBRE 2014 Avertissement Le présent document contient des déclarations concernant l avenir. Solocal Group considère que ses attentes sont fondées sur des suppositions raisonnables,

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Le profit net de Keyware double presque en 2014

Le profit net de Keyware double presque en 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 mars 2015 21.00 hr Le profit net de Keyware double presque en 2014 Bruxelles, Belgique le 12 mars 2015 Keyware (EURONEXT Brussels : KEYW), fournisseur de premier plan de solutions

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

! " ! # & "'!""# " $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+!

!  ! # & '!#  $!%&!'&%()!!(! *'! *! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+! ! "! # $% & "'!""# " () $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! * & *- $-) $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! 5" %,%%-!-)!( %. / 0!%+/)!1!+! 5 + 67 " *84! 9- *!(!(%.))-"2%$ (-!%%3-('!04&'!" $'!,. 5%!1!(!'%%!&6(!%

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 3 COMPTES 4 Bilan Compte de résultat Tableau de financement Annexes des comptes semestriels

Plus en détail

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 SCOR VIE Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 Présentation du Paris Avertissement Certaines informations contenues dans cette présentation pouvant être des informations de nature prospective

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006 ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS EXERCICE 2006 1. ÉVÉNEMENTS SIGNIFICATIFS DE L EXERCICE En début d exercice 2006 la société a acquis la totalité des titres de la société Cryologistic Développement, holding

Plus en détail

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin webconférence mieux comprendre les données financières d Orange 1 recommandations pratiques penser à bien régler le son de votre ordinateur en cas de souci technique, vous pouvez nous contacter aux numéros

Plus en détail

Résultats Annuels 2008*

Résultats Annuels 2008* Paris, le 5 mars 2009, 21h45 Résultats Annuels 2008* Hausse de 16% des loyers Progression du résultat courant de 3,4% (à périmètre constant) Croissance de 34% du cash-flow opérationnel Augmentation de

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Keyware voit son profit doubler en 2013

Keyware voit son profit doubler en 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 mars 2014 Keyware voit son profit doubler en 2013 Bruxelles, Belgique le 13 mars 2014 Keyware (EURONEXT Brussels : KEYW), fournisseur de premier plan de solutions en matière de

Plus en détail

Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse

Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse IMAGE RECOGNITION INTEGRATED SYSTEMS GROUP S.A. (en abrégé I.R.I.S.GROUP) COMMUNIQUE SUR LES COMPTES SEMESTRIELS Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse Chiffre d affaires stable (-1,0 %)

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015

RESULTATS ANNUELS. 30 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 30 mars 2015 1 Sommaire Chiffres clés et faits marquants Résultats financiers 2014 Prévisions de marchés et perspectives du groupe 2 Chiffres Clés 2014 M 2014 2013 Chiffre d Affaires

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE -Révolution tunisienne Les évènements survenus en Tunisie ont affecté l activité de Stramiflex. Le chiffre d affaires

Plus en détail

Rapport financier semestriel relatif à l exercice 2014/2015

Rapport financier semestriel relatif à l exercice 2014/2015 , Leuven, relatif à l exercice 2014/2015 Lors des six premiers mois de l'exercice 2014/2015, KBC Ancora a affiché un résultat négatif de 10,7 millions d euros. Ce résultat a été déterminé en grande partie

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat annuel du groupe CREALOGIX: encore une bonne performance pour l ebusiness et une année de consolidation pour l ERP. Pour l exercice 2006/2007, le groupe CREALOGIX affiche

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: NewB Forme juridique: Société Européenne Adresse: rue Botanique N : 75 Boîte: Code postal: 1210 Commune: Saint-Josse-ten-Noode Pays: Belgique Registre des personnes

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail