' ' $( $$#$ & ' ) $$ # $%##$ $ $%$%%$$###*# '+

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "' ' $( $$#$ & ' ) $$ # $%##$ $ $%$%%$$###*# '+"

Transcription

1 - 1 / 58 - CEPOD

2 !"! "#$ $ $" % $$##%$$%##$## & ' ' $( $$#$ & ' ) $$ # $%##$ $ $%$%%$$###*# '+ "#$# # #$%##$#$ $#% '& ) ',# #" $$%* (($ - $#$ $#% '& ) ' '.. /0 '& ) ' ).. /*../ '1 ) ' + /2/. *//2 '3 ) ' 4 /2/..// )5 ) '! /2/. 6/2 )' ) ' & /2/. / )' ) ' 1 /2/. 7 )) ) ) %$%$$$8$% $ $ - $#$ $#% )) ) ) ' #,% 9# $: $ )+ ) ) ' ' )+ ) ) ' ) %/2// )! ) ) ' +%/.// )& ) ) ' 40;// )& ) ) )## # $<$ $= " > )1 ) ) ) ' %// )1 ) ) ) )#2// )? ) ) ) +.// )? ) ) ) 40;/ )? ) ) + $ $" $9$$: $ )? ) ) + '%// )? ) ) + )%/2/ )3 ) ) + +.// )3 ) ) + 4 0;// )3 ) ) 4 +5 ) ) 4 ' / +5 ) ) 4 ) #2// +' ) ) 4 +.// +' ) ) 4 4 0;/ +' ) )! %$#% ++ ) )! ' / ++ ) )! ) #2// / 58 - CEPOD

3 ) )! +.// +4 ) ) & # A# +! ) ) & ' / +! ) ) & ) #2// +! ) ) & +.// +& ) +# #" $$%* (($%$%%$#$ $#% +1 ) + ' #$ $'#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$# $ %$% ) + ' ' %/ //;/ +? ) + ' ) % ; +3 ) + ' + % *2/ +3 ) + ' 4 %/ / +3 ) + ) #$ $)#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$ $$%# %$#$ 4) ) + ) ' %/2/0/ 4+ ) + ) ) %/B 7;/ 4+ ) + + #$ $+#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%# - $$%$ #$%#$ $ 4+ ) + + ' %/; 44 ) + + ) %C 4! ) % / 4! ) % // ;/2// 4& ) + 4 #$ $4#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$#8$%41 ) + 4 ' % 41 ) + 4 ) %/ 4? ) %*/ 4? ) %/D/ 43 ) + 4! %/ // 43 ) +! #$ $!#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$ $ #%# " #" $%## $%#$%$8!) ) +! ' %!) ) +! ) %!) ) +! + %2/!+ ) + & #$ $&#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$#8$ %$%%$ ) + & ' %/2///2/!+ ) + 1 #$ $1#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%$!4 ) + 1 ' %///!4 ) +? #$ $?#$% A#%$%* $%$%%$$$%*###*#%*$ 8 $ $ $%##$!& ) +? ' %* 2 E/!& ) +? ) %* 2 0!1 +?!+ - 3 / 58 - CEPOD

4 !" "#$+# #$- $$%##$## + "#$+ '9$8 % #F$$$%*$8$ $ + '$8 % $%#$ # $ $ + )$$ # $%*(($ - $ $# #%$ )+ +"# $$8#%$8 G#$$ $ +1 4A$" "#$+ )9# $%##$###$ $#%?+ '$( # $% A#%$$$ $#$ $#%?+ )# $$ $ %$ $?1-4 / 58 - CEPOD

5 # $% # /2. (# 2 // ; H / / D I / 4J * / 7 H/ /70&J * % ;/*/C I /. / 0;/ // / / /.//. // 7 * 2/// H/ %* *H2 * 2$/ /* K0L/H / // H/ 2 / /M $ # /../D/ *$ #I/1/?H/ / %*// // * / / 0/ *$ 2/ //.0/ 2I. D/ %// #<#>/ 2 / / 0/. / 0 B % # /* / / / // ;./ / 2/// /D /;;/// ///2/ // % #/*/ ///// 2 /I0///I2* /// %//2// /; 2 7/ /2/ / / <##>L 2 / 2 * 27 N/ 7 2 /; M / /.7 * 2/// //D..* O /* I2/ ///*/ / ; *.. I / 2 /.. / N/ 2 /;/2// /;/2*.. ;* / / * /0 / K#2// L I0.///;/ %* / B* / 2 / /2 0 / * /. / /N/ - 5 / 58 - CEPOD

6 & ' (!)& () H * / / I;;/ / / // P 2 #// H/ / / /*0 /;/ ;//$// /I 0 2 ;*2* * /I* D / 0 * //*/2/ /// 2 2// ; / $/ / / / / / I *. ;/2 /I 2.2// // 2////;/ //B//// %/ / 0;/ // / N /H. * 2/ /0/ /2 /./7*/ % / // * ; 2 KL / / / / 0,2/N// 6/ / / / 7H * 2 0 / // / #/ *# <##> 2 / / // /. /# *+*+ $), ( ( % //2 / H /*/ / / / // / ;/ 2 // D/ / // /.. / / / / D/ // // D/H/./ %7 N/ 2 ( D/H/./ 7-0// // / ; K//L /6 /*. 2 I K /0 Q // // / 6 ; </ > I 6 / I / // / ; // / 2 %* I / /.I / / 2.2 O/2/////I / RH //2// %/ //* 2 6// 0/2M /7I./ ' / 0/2 / / /,. /// % /* /IO 2.H / 0/M //2 6/ ' %// // # )555 ;/ $ /$S A; - 6 / 58 - CEPOD

7 , 2 * 62 % / / / /T, */ * 6 T, /I 6D/// /E/T, 0 //2/ / I//. * 6. </ /U > / 0/ I./ 2 M % // / / // 2 I.0 I/0 *. / /;/ //;/ // / DM #/ H /2/2///2/;* H/ 7./ / /,. /// /*2/;/ N H < 0 I./ 2 M > % /*/KN*7 L $.. / / B * // /; N *7 / / // /.; ;// // // 2/// / /N*7.* ) ; 7 / 2 /..H / ;/ ////;/ / 7*2/ P 2 ;/ // *0 7 // / 2 / ///I*7// B ; KL.2/I./ /// /6/ / /D / 0B./ / / //0/ 2 # /// /* /I 2 /// // / /; IB /0// * 20 + ; / < /D>, V2// / / - (&)() (&./, / </02 / / >T, (2// // /, (,(0 0/2/0/T, /// / /, 1)(& ())I 0/ 2 / 0 // ;0//// </,A/D>, ",, 1*// ;T, // 2 T, /( 1/, / < H >T, $7 ( 0/ //T, $ * 2I / 27 ;/T, # // 2/T ;;///// //0/ ) %// // # )555 ;/ $ /$S A; */2 //X /2/. D )55! - 7 / 58 - CEPOD

8 0// //B/*H/ / / ;/ ;/ ; / / / / //T / //// ///2/./T / // 2/// / //.. 2I/ 2D ;T /7;/0///2 ;T/ /// /6;0./2 / T // / // / * 2 *.. ;T / / $E /// /I ()( (( ) / D/ 2/./ / / / / // 0// I * / / // / / /2,. /// / // / / / 2 / // ;/ */ / / /*2O/;/* /7 ; * /////2O///2/. / * /; %*;*B*/;0/ 2 / 2 / // O * / /O /2/ / // /2/ I * H / // / D/ / / I / 2/ 2/ I.// // / /// / //N/, 2 / / / / / 0// / KL ; / D/ / ; 2 /0 H 2 / / */ I/*D../ /K/ 2/L /0. / // *2/ / #,I / ;/ / 2/ / $/ / / /H/ / // //; //II// # H / // *.7 2// <>/ '333 4 *. 2 /// / * / / 0/* D/. ///I /* // * /!///22 I// 2 //*0 // 2 /// //A 7 / / ///#/ *#! 2*#Y /2/ 2/ / #B* */ // # / 2 ; / 2/ / P 2 H ; 4 % *# / 2/// // /2Y<#Y>/)555! $0 // /* ///// /// #/ *#)55'. / / - 8 / 58 - CEPOD

9 K/L #,I 2 ;./ * / 0// / /0 // 2 2/ /// 2//// / ; / / / I /* / / D ; KL I.,/ / / 0. / 0 / /;/ / / / / // I // ;KL. ;//* ; //B/ M %KD //I LZ%0/ / / / ; * / * / / / / ///.. %/ H/ / /2/ 2/0 / ////.<..*../H/ I//2/ 277//. > %/7/; /./ /H/ / //* / 7 / &, /H/ 0/..2/ //, 0/ //2.. / / / /;* 2 //2/0/< 2//, > 0/ 2 2 /. // / D/ %/ / H/* I//H// D2 +I4//2 1) Pré -grappes Des activités et des fonctions isolées 2) Grappes en formation Interactions fortes, Masse critique 3) Grappes en expansion Interactions et concentration croissantes 4) Grappes en transformation Interactions croissantes, Déclin de vieux segments; Déplacement de la grappe autour de nouveaux centres %/ / 2 2 / $/ // / /. /*2 7 /7 // /./ 1 %/;/* 2 /// *2 / / 2/ / * 2 ; * / / / /I*2 70/ /// & #2 /// // I K/L$7## F 2)55& 1 // 2/// F.. [))554-9 / 58 - CEPOD

10 # // / /#/,/ /. / 7/ ;. / 7 / / *0D? / / / / # / / ;/ // //*K/L2 2, 2 ( ) &. )' // 7 * H/. / / * // 2 /.// /. *2 </ //. U > / /// 2///// /.//T/ /.2//. /, " 3(21 ( 2() </. / / /2/ /.// /// I * /./ // ///*B;>T, 4 ( ( ( / /7 1 (&). /D/H ///T,!(,(/ // %//B/ / // /./ /2 / / 2// / < 0/0/. >. / / *2 /0/ /. / ///*7 <7 / > 5((01 (,( 6, )/, /,((01( )(4) 3 ////2 */2 0D / 7 / #//70;/B// / \/ * * / /;/ / I * 2 %/ // 2 / 2/// //* 2 *62/ %/;/* /2 /./I/*7 / I / // / 7 // / 6 / * I * 2 I 2/ // / / / // /. I/ $, ///*H/I 2 * ;///2/ 27 / /. / // 2 6./ D 2 * // / <# # > / / / <# > %/ /../ / I // // ; 7 D/; / // /. *. ; D / / / 7. ; / /. *2 / I 2 2/ / / 7 /? - 10 / 58 - CEPOD

11 74! *. ;. 2 / *0/ / / * * 2 // 0 D / 2. / ;// / / B* 2;*/..I// 2/ / / / / / N I2 I* / 272 /T // ;22// * 2/2./ 0H / 2/ 7 2 * // H // T 2 2 /;0/ / /.//NH/T./ ;*2// </ 0;// /2/ 2/> //// /T 0/ // / / //T 2 * 2 <// //// // H/>T K/ L/ #B*//I2.0//.; ;/ //;D2 %*0/ * / / B*.. I * / 0 I / / / 2/ % H / 0 / /*.. * / / / D/ / / / 0;/ B* //7/ // /III //2 / H/ # / 2 / //0/ // ; 2 2 / / %/ // ;2. * 2 2 N/*7.. / /2 I/ 2 / // ; / / // // $/ C *2/;/2 /./I. I 2;/2// / */B** B ;//$/#0/ / /2 /*/B // 2 H// / 27//;/I. //; / / * D/ 2 / / ; / H/.20/ I */ *2 / / ' 5,(;/ / / /./ ;/ ;.*./ //I*7 * /] ) ;/ ]/,;] - 11 / 58 - CEPOD

12 + ) //H,, / // / // / 3 ;/ 2// ] 4 )();// / / ;/ I I* / I/ / //; / < > ] B// ;H *// /; 7 R // /*.. / // 7) ( ) 9( 3 $ ^ / 0 ( )().) " ///" / " ///( H/ ".// " # / <7 // /> ". ".///.;/ ;/ " /// / ) ^ #//0. ///7 /* // // (& ^ / /* // //! //D/ 2 *$/ /;/ 2 /H;;/ / // K L// 3 * // /; / // I2// // / /O 2<7/7/0 2 />; // /./ * /I*<7 /0/2/ //> - 12 / 58 - CEPOD

13 *++ ) ( % * // I//// 7 / /. %//. / / /* ///. / / / / D/ ; * / // / / // % ///. / / // * 2 /.2/ 2 2 ; / /. *0B * O/ 2 / / / / 7.. / / / P 2/;/* /.*/; / /2 /.B/.V 2 //;B//0/* /// 6 / 2 / / // %2 / I// /, / ; 2 * N /;/. * / ; H / /2/ 2/ / 2./ 0/ </ *H/. //. >, 22 / / D// /2D /<2 >//2//I*T, M /2 * // / 2 //2/ Le potentiel de développement d une grappe «Tourisme, Industries Culturelles et Artisanat d Art» H* 2 /;/ 2 * *///./////;/I2/ /; *..; D6// %//2/*.. /.; I / /.V.20///// %/H/* / /; 7/./ / I *H/ / 2 /2/*T 2//.2*..; /2// % /B*76./D/ //D B* /2 H / 2 //. H./ /072 /7/ <.//> $ /207 ///// 7 * O / 2/ ;/ 7 ;.//../ / %K L/*0 I/ ;;/ 0 / / */ 0 2 / // 2// ; / // 2 / /; / /0 *2/ / - 13 / 58 - CEPOD

14 ## )55' 2//2/ /7/ / // ///*#/ *# '5 Hébergement Restauration Transport Agences de voyage Production & Animation culturelle Stylisme Musique Arts plastiques ACTIVITES DE SOUTIEN Réceptifs Parahôtellerie Produits d'entretien et hygiène Mobilier Construction Espace vert Restaurants Brasserie Mareyage Maraîchage Distribution alimentaire Transport aérien Autocaristes Location de voiture Transports urbains Ticketing Réceptif Circuits Valorisation patrimoine culturel et historique Festivals/ carnavals villages artisanaux Tissage artisanale Industrie textile Agences de mannequins confection Accessoire de mode studio d'enregistrement Location de matériel (musique, animation) Producteurs distributeurs Salles de spectacle Galeries d'art Peinture et et matériaux biennale, expositions, vernissages INFRASTRUC- TURES DE BASE INSTITUTIONS Administration Collectivités Associations Système financier TOURISME BALNEAIRE TETES DE GRAPPE TOURISME TOURISME NATURE D'AFFAIRES TOURISME CULTUREL INDUSTRIES CULTURELLES ET ARTISANAT D'ART Télécoms Promotion Formation Ressources humaines Infrastructures physiques PLAGE THALASSO GOLF CROISIERE PECHE SPORTIVE ECO- TOURISME SAFARI CHASSE PECHE REUNION SEMINAIRE CONGRES FORUM FOIRE SALONS SITES HISTORIQUES RELIGIEUX TRADITIONS MUSIQUE STYLISME ARTS PLASTIQUES, GRAPHIQUES ET DECORATIFS F/;**../; // /0. 7 /B/ /.20 D/ KA *2L I 7 / *$T ;2 /* 2/// //0/ /;* H/ 0 / D % * / 2 I / 2 /. / 0 *220 / 2 / N 0 /. D/ < W > / *.. * /*///2,I/ D O. // / / 2 2 O/26 ;.0 2/. / /..0 2 //2////I /;D/ 0 / + H/ / ; // / /*/ //.. %* /; /H/*, ;/./7/ 2 / ///I2 $ ) ) )3,,( ( 3 (,,(,7)),, ( ) ( ) 2 )(& '5 $0 // /* ///// // /#/ *#)55'. / / - 14 / 58 - CEPOD

15 *2 //* 2/.*../.V /.2 /// / D/ / ///.. // /*..## /;O/O 22D/ //7 D/ *././0/I O/* *0/ I*M )5'!I0* #,I /C /* ///.;2 /0/ /. ; 2 / / * 2 /// / / / 2 / / / / // / / 0 ##I# - 15 / 58 - CEPOD

16 :"'#!$"5;" %7"#";5 +*< &,,.7)).// 0 < N 2 / D W >/../*../;2B* / 27 / 2/. // I N Q.. A #../,,,( 2. // 6/2 //;/ /7 / ) ' '.. /0 5. 7)) ( 3) &, 1 ) ( (&) ) " + 5,, 3) ) (( (,) ))74 7=+ #2 155 W N/!55 W / D/ // 07 // I 2 0 / B*;* / % A 2 //M / *0 /.7 / I2/2 / D / /W 2 /*/ *// / / /2/ / 0 I/2 / B7 ;/ / 2 / / 7 /// 2 / 2 ///. *7/ / <.6 000/ /2 H A > / / *H,D/ / /2/ //2 /.. / / *2 0 $ /./ / *..A /*/2I * ;/ I/2/ D / 7 / ;/H 26 0/ 0/. / // 2/ * K 0/ L / 2 / 2/* /M /K*/L 62 /6;/ / I / K _L / / 2 I O/ # /*B K//7L 2 / // $/ D - 16 / 58 - CEPOD

17 0 % / /H / 2 2/ ) 07 ///, > "!,(?, /.2 //O/ */ ; ////07/H2. ;/ / / D / 2 / // 2// // */ D/ W 0///< >./ / W */ / 7. / / // /H I 2/ ;, $// / 0 /..//0 /...,0 // /,W "#"7"75"$"7 <7=A ;, 3! ) ;, 374 ;,3(& 7& &)(, 2/ B/ * / /.. / // / 0//..//2///I/2% AD $ /* 0 / /./... I / D ;* 2 * / /0H 2/. *.. 2 * / // /;/ / *..// %*2 ///22//*7 / / //2/;* 2 %* 27N//I./,,,3) / * 2 // 2 *7 <0 /.// / /. 2 > 2/.22. </ 7 ;/ / // / / / 2,%/.2 U > ) ' ).. /*../ % / ; W 2. / *$ //I. D 2/ / / ;.. 7/ H/ - 17 / 58 - CEPOD

18 / 7 * /;*O; *0 0D/M/2 /./2 *# ; W / 0 0 / /. / / / I 2. <;// / H/..// /> %/// I 2 * (/2 / #/ H/ <($ #> /. //, / 2 %/*../ // WR/ /.//NH/+4/ // H/ / 155 / // 0// / N/ // // )!5 / /2///// / H/ BC( 0) (.2$ =. ( (,. ( 0 ) ( 12 (,(+ # / W 0. * / /B 2 //D/2/ / A B A// / /B X W, // 2 * B/;* / /*// / 7 N/ / ;*7./)I+/ // % / /../ / /. ///;/ /H/7;// ///;/*N //*..///; 3)( 3) (4. ( ))+) 2.(4 (.4 ( 1 + %* / /*../I/2/ //B/D2 2 H * // < / 2 / * // K 2/L>/2 %/ /Q../D2< / /Q//0/ / Q / /.// / 2/ 2/> O H/.0 D / / / /B.20 7 / / Q#.; I 7 *$ *$ */ / / / /H/ /..0. * 2 0 ; < W> 7 // /, / <2/ /// > 5,, ))2 ( ( (, (0)+ 5($=.,,(0, ( )3),( ( ( D A /27 * / / 00 2/ /7/*H/ 6N2/* 2 /2 / 7`/* /. /; < >./2 / #/ H/a ; 27./ N/ D - 18 / 58 - CEPOD

19 4/72 2B*)551/ ;/ / H /*./NH226 0/H//2 /7 /;*. #,I*2 H*.//;/ /W* N/.;/ // / / D * 0 ; 2 W. P 2 /D0/ */W.* / /M/*0/ / 0H/ 0H *; * / / 2 *# ( W,,*C; / 22 H/ ]/.. *..2 2 H ; /0// / // B* / 2 ) ' + / 2/. */ / 2 %/2 * 2 2 0/ // / / 2D 0 /. /// /H/ // 7 / // 2/0/ 7 D7 / 2/ I /2 0 /// 5 )( )( )( 4(& 1 + % / / / // //I 2. //*/2 B/...2* /2 %/ 7/// // o E 7 ( 4! >. / /H/ ;;/ / / /2 2 *7 / /// ;/ 2 6././.DB ;T o ( # = F 3) 3( / ;0;./ / /0/ *#.;* /0. 2 /2/.200 // //// % 0 0/./. ( B 2 D/ 2 2 / /. / I ; /// /.0// /.//D/;/</. /> o o ( $ G G/H ; ( > ( ((0 1 ( )() - ;/./;/// / *..*0 D / $# = 5)( ) - 19 / 58 - CEPOD

20 >( F7 :H7 5F) 77, 3 5I 5)( % 2 * / /.. * /// D 0 /* * / / /// 2 2 O/./*2// 0Z */* ///2P / //2 ;. /H/ * / % H 0 / ;/ // P 2 / /2./H/* /K L % 2*7 //2*$/;/2 %*/ 0/./ ///H/7 /.0/;//2 // 2 '' %/ // / / 6 7 / ;/ / * 0 % 2 * / KL 0 / / // / / ;/ /2 ///..2 // P 2 // 2/ / /;/M /;/D B*2 / // //2/ / < / > / /;/ /< //// /> % 0; B 2 / / ; Q 0IQ / ;./// //././H//Q0/; 2 Q/ /2 /// //../ //2 2Q</B/ / ;Q Q 2 > ) ' 4 /2/..// %/ 7/// % 0 0; / H/2 H*#.;* /,%/// #// (W// % // / / 2 2 / // / ; //, A <,/> " "A$ $ / B* *// /2 // /// // / % K//2L ;+/7//.// /I //, 2 ; D //. / HH/2/// Une définition de ces types de tourisme est reprise dans le Tome II de ce rapport, dans le chapitre relatif à la présentation de l offre internationale / 58 - CEPOD

21 /. 2 /.//*H////2/ ;7/ ((.1 (& ( 3A,(( ( ( ) + ) '! /2/. 6/2 %6/2/ /2 %/ 7 // / / /WN2/B %.0//B/;*;Q; 27 2//// *..2/077 /;/6 %/ 7/ 5 / 3!/ 749& (3/ 7$ =/ F7 + ) ' & /2/. / 5 ( 3,,(3.3 ) )( ()3+ %/.// /*/ 2* * 0 *0/ * ;./ 2 / I*../;I/ % / 2 /; /; D ; 2 / %*2/ 0 ///D / / / 7/// %/W 2,// //I/ Q / //D0/ H / /. /, / 2 0/ 7 //Q 7//2 /; /*# /; A 2*/;/ /;2//./2// %/./2/ / *./ // / / ///// // // % // Q Q7 / // I2/. 0 // / - 21 / 58 - CEPOD

22 % 0; / / I // Q0 /;/ Q </// / H/ 2/ / /> / I / /. I / / /;/I2/ //. # / / / H / / / //*. <AW//A///A */ / < > / </ > / 76 / //.6/// / 7 ) ' 1 /2/. 7 %/ 7/// //H >G..%DH // % /D/ 7 / 2 /.2 / / D/ / 7$/, / / D// 7 /B/ * Q / ; // Q. /.//Q Q0 /// ;// / + 5H). 7)) I## /// / / ;N/ 2 /; ////0H/I./.D/;I2 /;/..///// NT. 6. / / /; * 7/ / N 2 /*T D* I//0 /. * 2/// / /./ / 2/ / / I *../;I2T 2 // *$ / / // / *./0/;<// 7./// ;0// /. / /. > D// /* *2/ 7 // /; / //I 2*../2/<7/ P 2/;//// //T / /.// / I 7 / C/ 20 /./ /// /// / /./// / $ /2 ;///.//;/ //// *2/;/* /2/;/* /. 2 // 0 7 // C I / / /; / / 2 6 / / 2 I * / * /<;*;\> // ;// /2* N %/ / - 22 / 58 - CEPOD

23 2 I/2 * 2 I0 I // / ; / /. / / /7 N/ 2 /; /./ /;/ / /../ /// I 2 / / /* I2 / /2/; 2 ;/ / /2 6/2// /2 // / 6 pôles de développement touristique peuvent être identifiés au Sénégal Saint-Louis Histoire Nature (Djoudj, Désert, fleuve) Culture Dakar Affaires Plaisance Histoire Pêche sportive Golf Thiès Fatick Saint Louis Tambacounda Chasse Ecotourisme Culture Safari Petite Côte Thalasso (en projet) Balnéaire Plaisance Pêche sportive (Espadon Club) Golf Fatick Ecotourisme Pêche à la ligne Chasse Kafountine Ziguinchor Casamance Culture Balnéaire Golf Ecotourisme ) ) ' #,% 9# $: $ 5) 7< (H & 32 ( ( )(& ) (& 2 3 G G 33A(& ( 0, ), // *.// / // / 0 / 2 / ; / #.;* / Les Produits % I 2,%/ / / 0 I / 58 - CEPOD

24 2 * 0 / / N ; B7 %/ * /0 %/9 N.. 2 *.. 2*../ /H.2 2 ;</BB A0> // //0// // N///0 / / /NH/ /B/ HK/ L ///I22//0/02/// / $2 / 9JJ27<5 7//1 // './2BMM #.;* / // /BMM 2 / / /0* B22 ;* / K/ /L /., /. I *; / /I H 2 /D0/. // 2 * / H/ I 2/0*.. V/ " /; % / I *O 0 I/* * 0 M*0 / / (0 */ <0/ / D2 / */ 2/ *#;> /,%/ ( 1$ G G IN*0.2I /H/'&555 + /*/7*0I2 % / / /. / //H/B/0/2/ #.; */ % /.. 0 X / 0 / % ( / /.H/ <M/ H/> /7 <// /. /> / <// /2 /> - 24 / 58 - CEPOD

25 ( 15>3 / % A0 */.2 / 7 / O/ I 2 WH/ /,%/ /. ) 555 / */. 07 /7 ;;/ // / / / 0 / / I 6 / <+555 /> / / /<)555 /> / % </ / D /. /> 07 /// / / / < / D/ D/ > ( 0,7)), 0 K L / / /H// / /.2/ / ; H % N /.V ;/// '55 W / 2/ 2 0H./ / 2 * / * / / %M /. 2.. D/ / /B7 /2/OH/ ///B* %M /..*2 K /L / * / ;.* /7 //// // /./2/ W 27 /.D/ ; % N/6 I 0 /2 6 B I 0./ / /2 */D/H<0H./2/OH/ 7> %*7 0./ B* / / ; / / 2/ 0/ / AD / M/./ N / I * / * / * 20 5 & 6' N///0 / / / NH/ /B/ H K/ L 2./ / /. <D / //> / / // I 2 2 //0 02// / / Les activités de soutien : %/2// /0./ // o //6-25 / 58 - CEPOD

26 o o o / / O/ < / / ; / / // / / O/ 2 * ; / /7/2/<7* // /0> / / *2 2 /0 2./; */ 2 2 *.. ; / / 7. / / / */ / / ; 2/ 0. /N/2 / 7 WH/,/2 6;//I Les infrastructures : %* N2/.%/9 N;/ P 2* ;*.// o o o //*H/ *. 2//0I*7 * * / * /* / / * 20 //. / / 0/ / / /;T 0 0H 6 2/ // * / // // /;/ o * /; 75 ;H ( ;3) ()2 32 ( ( )( %/ // 2/ / // / D / / / * *.// \ / // /2 * 2 *// // 2 * / 20/U Problématiques clés ;)!"!#! U $ % &! % %' (!) ). $ )55+ /4H/2 / *72// /0/ /I,%/ 2/ / /D/H */ /*/ /. 0H B* / * WH 2/ % A0 7 / * ; / /; / /../ I 2 I / ;;* / 58 - CEPOD

27 ) ) )## # $< = " > 5 ( ().), ) 3).)3 ) )2( 2 ( )( (+ %/ ////0///0. D/ / 2 2D ; / W. 0 ; C// /2 */// // %I7* *H/2*7 / *2 //2 /* / Les produits 7= %/./ / 0 '! 0// / *0 6 %/ /.3 / 0 ' 2D ' *7/ 2' 2 / 2/ 7</,W,/+./ / 20I. #2> %*7 / /* //2 / /;0 //*H/ / // I 0 /;/ / 0 73)3))F, %/M / /M //I 0 ; /D/2/// 2/ /I* I.//<//. U > %* // 0/I2/ /// (3 (.// /// H//2///* %*0 M /* /270 / ))2 ( ( $ 2 '? / 2/ ' 2 ///''// % =.. // / 2/ I / I 2 / 7 2 <. > / // / H/ I - 27 / 58 - CEPOD

28 / 2 ;/ Q / 0// Q//W// /H Activités de soutien %/2// 2 6// /I0. /2 // o 6<//0 ;* 0> o 2 * ; 0// / o *0.H 2/././ /./ *N<B/.////././U [ o */ I / / 0/ / / / / / /;/.// *2/ 2* /// / o * /////< / // /* U > Infrastructures.. /. 0 /.// *7H/ /H/ 6//*7 / / /7 /0 * %/ 2/ *H/ </> * / M / M 0 > 2 6 // T %. /.// / / / 7 ;/ / * / /2/ / / 2 2 / D* // / 0/ /. / 7 D I 2 /M Problématiques clés %0; / P 2/.0 /;/ 0I7/ %/0/. /./ / 0 I I / / / D / / / 0/ / 0C /; 2 /;. 2 2 ) ) + $ $" $9$$: $ ( )) 7)) ) &0 ( G & ) 1 (& (& : + G & ( ) E),,+ " 6 < =) ( )3 ) (& 2(3).) Les produits >)./ /H/ 0 #.;*/ / D /*/ 2 / 0. / * 0 <// ;/ / 6 2U > - 28 / 58 - CEPOD

29 6(& %6/2/0 /. 6/7/ // 2/0 / 0 6 / Les activités de Soutien */ / 2/. 2 / A / / //2 /// / /HD/<;2> 8//2</2/26/TT> /.000<000> A. // / / 2/ / / // 2 2 / 2 2 O/ o./ */0;// /// 7 o / / 0H/ / / / 0H // // / /2/ 0 # // / / ; 2 I2 0 o 2 / /.W;/ // 7 / //2/* I Infrastructures /../ / 0 / 7/ / *H/ I / / / % /*7 ; ///,6; / * /W;0/ I / /./ % 2 */ B/ / 7 2 / $ O / I/ %/ 0/ / * /0 2/ / ; 2/ ;. * / / / /2 / <9 0> /I0H /2*< / /// /../ > Problématiques clés %0;/ // 2 0 ;;.B* / / $ * / /; / /B** 0 AI $2/0H//* / / /* 2 / %0;//2 /;2 ;0KDL / 58 - CEPOD

30 %/0H/// /I/. /2. 0 / / /2 * 2 <///// D / / /2 * 2 2 // > / / /.. /./ ; /* /M <N/ / / NH/ / / /./ /U > * /2/ /// / /// /.. //// *0 // / ) ) 4 $= 2 (,, ),)(+ (, ( 0),( (. 0) ()) ),. + W//*/ //*../2 /. I7/ / /. D ; / /; W/. /0 / N*../ 2/ / / 2 / 7 </ * /. /;,, (/2 / #/ H/U > / 27 / *./// / P 2I2/*#I00 9 # Les Produits K,, H/ / / /. / / /I2.. / / / 3) 7////I0 I;/.I/ /./0 / 07/ ( WCI*< *" > / 2 // /$/9 / - 30 / 58 - CEPOD

31 W0/2 //B/A *. )55?/H(/2 / #/b H/<($ # > W/// 0///2/ %/*#. Q(# /( Q#.; /* / / /// /2;;/'5 555P 2// / 7;/0/2 //7/ %/07/;/ ///0B7 / //;/ / / / *. // Q#.; Q /I2////D //.. / / 07/// //// /0/IWD 6(& /./ 0 / /6 /2 07//.. // /62 $)( $ /*///27/ / o /O/ o / Activités de soutien ////D/*O; / /; 2/ /D0/./*/*/2/ / 2// /*../ / /2D2 /// /*../ / //./// 0/./ Infrastructures 2 *.// H/ N ;*0 0 / / /*7 I2/ # Problématiques clés W//0H/ o * 00 o / * 2 2 / / / // / 0 0 " / / / //// H/;* o / //2/ /.// o ;. W N 2 <B 0 /2 / 0C / /;/T> - 31 / 58 - CEPOD

32 o / *H/ 2 / <; /WD> 7 7 /.7 / 2 " 0*#.;* / %N;2/* //N/2/ / / / H/ 2 /*N #,I*2 H*.//;/ /W* N/.;/ // / / D * 0 ; 2 W. W P 2/D0/ */ W. * / M/*0/ / /0H *;* / /2 *# ( 5$ =<<L. 3( ( 0) 8 ),((& H&,, +, $= G ( ( (2 ( 3 + o % / / // / /. 0 " / / *#.;* / o % /. 0 // / /*. o %// //.// /IW /. / / o %% 0I//. / /WI /D/2// o % / ; / 2/ 0 /;/2 D; o % 2 *H/ I W / / / 0 o %2 *..*2 /./ 0 o / //, / %. * 2 W /;* 0 /2/ % // / / 2 * *2 27 / *.// E / / H/ %. * 0 /.; 7 7/ / / 7V //./N/ /./0 / / 7*/ ///0/ % ; / 7/ // / K /L 2 // //. / /* 0;/ / IW/.////0/ ** 22 H/ 0*2.. 2/./ //9 H/ #*.0" 0H// / // // *#.;* /T2 2 /2/// ;/ - 32 / 58 - CEPOD

33 B6.* 2.././ // * /*. / W*../;/A W*#T /.// //2 6 $.. O0 2/0H/00 * 2 // /;*O 2 ; /2/ // /D / /2 / /2/M / /;/N/O/2/ * ) ''# &&%%+,-!./ 0 1'2- ) ILES DU SALOUM $ (& 9(= ( 2H,,)( )( 7)) #2 D/ 0.V / * 0.2 '3')//* ;/O/ / /D/H// /2/;/O/ 2 0///H/ / 0;//*/7/ // / ; I 9A//2 /0/// / /K/2/02/L 62 * A *# L // ;/0 //D///, / / /;. I ; / D/ /* / *H///U Les Produits = /Q 6 $/ (# $ 7 E7 = // # 3 '& # 3 '&! 3'*C& > 4'& Activités de soutien $ $ G,02 7 > %/2// /.0*../; /N // *// 7/6I*.. 6 2///I// /// / - 33 / 58 - CEPOD

34 %//// / 2 //C/ 2 /27;*I %/2/ OH</>*2<2 ;> /.0/ /*KL I2//N/2 /;2 *../ Infrastructures %/ /.// /B* /../;; / %*H/I /H/.. %// 7O/ / / / H/2/// / /// 0/ %*. /H/.0 %/..* //O/ ;;/2/2 ; /; 4/* /2 ;* *. 2'+ /. / (# / / * %/ // / / / / ; / D / ;/ *2 / / %/ 27 / / (W // H// %*./0/ *//I.V D/* / / ; ///2 0 %/ //.// / 7 H/ ;/ / I 2 /; % //;*B*//// / %*. / ;/, 7/ /.2/7 /;. D/ %/ B/ /2 / / *2 / /.0/ 2 7/ / %. / /;/ / ;* *0/,. 9. / / / / // P 2 %/ // H/ */// ///;/.*0B* / /0/ %;/K/ //L// / / B/0. /* //* # ; D / 2/ I/ //D/H/ D* 2 / / / ;//2 7 / D/ <,A//>// I // ( / /;KL // /D /// / /; / //2 */D/H2 / / ////0;/ //// //2 7 / HI/ I2/;///;*/2 6I/20/// - 34 / 58 - CEPOD

35 2.2.6 TAMBA 5) 3( ) (& ( / 0/ I// /. ////// 7/ <.0U > $0/ ///2/D/ /.. * 2.. //0 / / 2 /.// 2//2// 2 7/ / /I* * *.* 7 H 20;. H # /; 0/ /2 H *#.;* / 0 / / /7D/. B* /0 ; W A H/2 H*#.;* / %. D///M 0 /2 // /0 / 2/.2 0. /* */ / /D// 0 %.///./O /(B / * /; // ///// */ ;*.* 2 /M / <.022 /.//0/ *. //0 2 U > % 0.//.0 ;.;.2/../ 0/ </./ ;* H /// / / ////<0I /> Les Produits // M K)6(4)). 9) ),; 3 (# = F & $, 9,; 3 / & >)= >' 7&.', >= K'( Activités de soutien %/2// //.0/ / */6 *22.H/*02 0/..2 ;./2/ %/2/O*0.H / 2 /7/ B*/H/0 /;. *// 0 / /; *0/ *.// - 35 / 58 - CEPOD

36 /2 /0// // 2/ I/ %*/ / /2; /// / / 2 6/ 2/// Infrastructures /I. /.// / %/.. 0T//2 *//H % //.0./// % 0 ///K LI Dc 2 2 /;//I2 ;/AWA// 07/// /I * 0/ / /. /2 2/;//2 0/// - 36 / 58 - CEPOD

37 +B &,,(7)) 5%( ) &() ()( (+ %* /*/ *//./ ; 2* /0/ 27// / I/2 ', % ), %// +, %/;///H 4, %//2//!, % 2/ &, %/2/// 1, %//B7?, %* 2 % 3* / * / */ * # / ; /. *.*/7 / /0 //D/ 3* '5(( Patrimoine culturel Imprimés & littérature Musique & arts de la scène Arts visuels Cinéma & photographie Radio & télévision Activités socio culturelles Sport & Jeux Environnement & nature Monuments historiques Patrimoine archéologique Patrimoine d archives Livres & brochures Journaux & périodiques Musique en direct Théâtre d art dramatique Danse Peinture Sculpture Arts graphiques Artisanat Autres formes d art visuel (stylisme) Cinéma Photographie Radio Activités associatives Installations Socio Culturelles Multi usages Chasse Pêche Environnement naturel Traditions (rites, jeux et et sport) Services de bibliothèque Disques audio phoniques et et audiovisuels Télévision Pratiques Socio culturelles Plongée Environnement urbain (qualité de vie dans un cadre urbain) - 37 / 58 - CEPOD

38 ) + ' '0* /*/ *% 5 (( (. (& ) * / K*/*/* ///2/ / /// ///P 2/ /// / / /// /////L # / 2,, / / H/ 2/ 7 * /; 7 2// * / ; 7 / / /;* 2 / ; / / ; 2 * /0*.. I/2 ', %/ //;/ ), % ; +, % *2/ 4, %/ / Les monuments historiques /// ////// /7 /;/// 5 (& ( % o *0 2/ 2/,/ < * > W./;>/* // * * / '3?5,%/ / H / <2/0C ////U > o %/ /.2/ / / / / / / / / / // //// / *///2 ;/ / ;*// (0I,%/U > o /. //2//*; // / //2/.2< AW> / / 2/ *. V//Y8YYH/H/ # /*/ /*;/./.V / 0 /. / /; ; / 0. //H/ %/ /,%/ /; /2//2/.2 5() /A///I(W /;*(<H /I > - 38 / 58 - CEPOD

39 5 1 <//H > G.. %DH 2 // / / // </;/ // 0/ U > / / / / / / W H/(W 0 / </;/ // 0/U > 5 ) //// /IW,/ Le patrimoine archéologique /*/// ;/;/ ;/ 7/ 07 // ;/ /;/ / W / 2// // /;/ </ /> / / / 0% (W///;/ / H/<H/> Le patrimoine d archives # / 2/ /. '33+ #B**/*(# ; // ///2// 0// // /H % *2/ / // 2.H 2/ / / / / / / / /. 0 *2 /O H K L. ; 0 //H / / / 0 / ;////H*//H #/// /0/ // *///D //7/ /2 * 6 2/ * * 6 / //.2/*H/ / 0./ 7 / / / / I./ I * I *7 / D/ R / 2 D/; Les Traditions / //D / /;/B7// / <7 > ( 4( - 39 / 58 - CEPOD

40 %/ 7// * /;D2/ 2/ / //////7// // // 2 // I// /7/ / %H 7 / / /./ // * O / * 6 % / / / H/. 2 // % //// * < > / (W / / / <0.. /> # H/ / / / / // /T I 0 / / /AWA//I= / // / 72 #( */ 0 / /// *C 2 %/ / * / / /// // H WDB/ //;/ /;//.6/ * I //D H M / /0// %*/7/.6// / ,1 ' / / / / / 2 ;.2 /. /2 //, // / 0 / / I 2 R / BI //// //0/.6 59 H/>/* * // /;;B// I * // / / % / 2 ;/2 // B // A'; //D /.6/ %KYL/;// / V //// /./ *R/ B/ Q2 BI/0//B/ ; F& /2I M / /// F../ / ;/ 7 / %H Y8H /H // H 0 / < > % H #G$ / / / / 2 ; / *2 % //2 /D/ 0 9, (&J $ A ' */ ; / // / */ I * 2 / /2///7 / //// / 07 2/ / 2.2/ > %/0W//. I0B B/2 / H//Q2 5 F A'H / /2 / /WX W / B/ 2H % / 2/ H0 / ; * / W L / D/; / / /2/// - 40 / 58 - CEPOD

41 96! 3 3A'K 0//L<2 >/ %.6 I // // I/ / / 2 / D0; 2 // 0 2 K 0//L I 2/ / /./ 2/ $ / /0 5 4'/ ; 0 20I(W // % H0 / / / / // B / A'7/ 2 // I * M / A// % KWL / * / / / %/./ / /./ 0 / *H/, * / / 7D/ / B % K#, L / / ; / 7. // / // /;/// / %/ /./ // 2 5 ==! 3A' I 0 / N / ; /0./ ; H0 / % / / K W W / L./ B// //// 5 )' /* // / // / / /.6/ //B\IWI,%/ - 41 / 58 - CEPOD

42 1 % / Q / // / / / // / / / 2/ / # /* D/ ; //.. /Q /<%0 0U > / ; /; // / /2 //0. /2 2 %2// /. M / X./ / / /, / /QH //;/Q/AW M//H/ /;/// // //// /,/ /..AW %/ / I.// D/;;/0W/<./.>/ 2/ / / / ;/ 0/ / % /IB/ 2/ 0 / / //2/ 2.//I 2//I/.// /2//!5 /. /(# / /../ / / / /;// / I /9 /* % 0 ) / /D H/ *.. < H > ) * '5 (! &. (&). (& ) $= 7<5 9(= 3 F (= &0 3( ( $= &0 $ 3 5 9(= F $= 7<5 $= &0 9(= 3( ( 7< 3'5,,( ) 0 (7)) Catégorie 2 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : Les imprimés et la littérature () )(,3(). ( P )( ( / / / / ; 2 * /0*.. I/2 ', %/2/0/ - 42 / 58 - CEPOD

43 ), %/B 7;/ +, %//2/00H;/ Les livres et brochures /* / 2/ 0/ / / D/ / 0/ 2/ */0/I// I % / / / */ 7 7 % *# 2/ H. V/. A 0////0 2 H/ 07 / // /. / / # / W # / 0H A.// #// W# X ( A0 A/ W 0W#//. *D A0 *D D( X #0DB#% DX % )) G' // //...0//* * 2; ;2/ // / Les journaux et périodiques 0B 7;// 0/IW %/B 7 ;/ / /. V/;;/, / X. */ / %; S (B- *0/2 U Catégorie 3 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : La musique et les arts de la scène 5().(0( (& ( 1 4 (). 4,( %/2 /././ /7// /// / / ; / / ; 2 * /0*.. I/2 ', %/; ), %C +, % / 4, % // ;/2// - 43 / 58 - CEPOD

44 La musique $ / / / 20 / $ / // / / //;/ /7/D// / // / /;/.W;/ / /2 / // % /0 2 I / // / 7 / / ;/ /2 I *. / /2 // /;/ / 0//./*7// ; ;//;// / / ;/ / / /; 2 / / / D/// D* /K /L/; 6/*/ * / / 0D000 % /; / / / 2 / / //G// TA0 /% ; / /./ #/ ; /; / 07/6/*../;/ / I/*2I*/M // ///+ # /A0../GDQ /d% //; K DL %#/.;/*/.2 /H/ //2AWB* F #/ / 2 2 2/0 0X /*DB/ /ID /;* A W ( # 0D.#0W %N % 27/; /;0 B* /. / // /; / / %0 Q / A00 I ; / / / #. ; /I/.. #B* /; / / / 2 2/0 ///;/ 20/6/./ 4 / /.. 20 ; //P 2//7;.I ///. /..*.. %A /*#<A # >H ///2/D /.// %//9/;C.0/// / /;/ //* N / / // / #/ *# // 9 K /;L /D 2/I / 58 - CEPOD

45 * /./2//;H/ * / D*B* 0./2/.. <// 2/> / // /; D* //*; / / //;/ /I / / // *./..2/./2/ I / / T %* / / //;C/ / / 76* 2 // /I2/ / I/./ /0// / Le théâtre %/ / / / /./ / 2/ /2 /2 /; /D0//2/// % /C ; / H0.,/ / // / / 2 /H IQ //// // /2I/ / /07 Q7/ 0 /// ///// /, 5K 3 3Q550Q/ //Q A. ( <'3&5>, ; // /// ; /// / /, 5. 2/ (/2 / / H/ <W '3&&> / / / / ; / / /.// / /// Q / / / 2 /2 W, 5K 34. /27 I/// ( # # S // / //; /W70. /.\/.. /// / La danse 5, F 49((+ )2 2$ 1A)) )0 G7)), 5! 5# / // M / * / % H 0 / //// / /////// *7 * //0 %. 0 */*0 7 B // 2 / H /// / / // /// D/ */ // / I 7 / / // 2/./ ;/ D;/ /2 * /;,. / / % H 7//0 / ///;/ /. // / /I2//7// / ///0///2/, '33!//*/ * B.// // /2 W W F 0 * " D % - 45 / 58 - CEPOD

46 0// I/ /K- //,BL K 2 A7L5, 5! 6 2 //0/ // // % 0 X '335./ C. B* ; // //// A/ $ ; 2.2 / ;2 / / / /, 7.I/X W/ /., 5 7 /C,%/7//2)555// /AD. /K%*/ /0/L00X % M // /// 2,%/ $ /. ; ; B / /;M, 5! '3?& / / 0 $//2 ; // 2/ / % / / // /;/ // // - ;/ /7/ * / # D. e%q//0/e00x./2 / La production de supports audio phoniques et audiovisuels %///Q / / /2Q7/ / //; Q / / 07 ; / / // / /72// / %/ H/ /;. // / / / / / /H S /. H / / Q 2/// /Q.// // % /0 //7/ 2/ / /. $ / / / //M ; / Q / / 7 / Q7/ A # 7; Q 2 / 07 //;; 27 /I//H/ P 2/ 5 1 7)). 4 ( ( 0 3 4) ) (& ( )) () 2 ( 7)7"#;: &=&$ 7 I R # $ #4 D++A %; 6 //,/ /H// / / %*// 2//.0*.0; % 2 ;/, * / 0;/ 2 / / ;* 2 I / / 2. 2/0-46 / 58 - CEPOD

47 2.3.4 Catégorie 4 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : Les arts visuels 5() ( ( ( / / /// / / / / / 7 / ; 22 %*/ /2,.;/ // // 2 / 2 2 ; %*/ / / /P * / / /;*/ * / ; / / ; 2 * /0*.. I/2 ',% ),%/ +,%*/ 4,%/D/!,%/ // La peinture % / / / I Q ;Q 0H/2*;. * ;; / H/ ////..../ /20// D 7;0 /e/;e; 22 / 7 ; ; / 22 / /../ 7/ ;;/ /; //I/.7/ / /../. / / / /. H B $7/ \ Q/.. 0 ; QD H / / I/;QIX GWA7///Q Q. I / 0D //AD= 8D A# U / / Q// // / / / <;Q e/x e X.>< /e.7/e> / /.; $// Q H/ /H/ I2/ / //2 d2/ I./Q/2/ /B/ 2/7/2/// // /U Q//O/ //,2; 0I. /7/H//2 //I 9///H // // //2 /6/;/ //,2//Q/Q/ 0 I/ /// // 0,// / //M 2/ #.; %/0/// D/ /Q/ / / /; / 7 Q//0(- K%L B K- L Q/ /( /</# / D>; // /.%0 /Q/Q /. / # ; - 47 / 58 - CEPOD

48 / // ( / KL. *0B * 2/I/H/ Q// //. / Q #d QD 2 /.0 // / / #.; QR / I W '33? R 2 BQ ; // // / $= )) G (),( ( + >,(( ()) J ) ( ) ) () (,.+"7))$ = ).(((P )) 7)) ( 3 2) %,(+ % /; /. I /.// / * //0,/// ;/ // /2 //MD/*#.;/ //// ; M//*#.; W*#)554;./ 2* / / K..L 2 / // *7/ ; /. W * *$7/ / / $7/ / 2/ / / $ /. / / W*# ((./ /Q 2 ; // 2/2/ // 2 5G( (.3,$= (,( ( + ( G ),(( 3 ( G(( )) La sculpture %/ / #.; %//;/.6///.// DB N % / / 0B/ B/ I 0 Q / $ BQ / < M/ BW/> /D//H </ /> <M/AWA// >/.// // /2/ / I / / // / // / X / L artisanat %.*/ /2/0 /// / /7// ;/I, / R* I / / *7/ / /;/ B0/ / / // / // // / /.. / 2/ / 7 / / // 2// //7/;/ - 48 / 58 - CEPOD

49 , %/ / d./ / /H / // 2 ; / / / // 2 2C/, 5 G 3) 0 Q ;/ C7///Q/2 H/, % 7/H/22/ //////// / 2/./<0W/>, 0B / / / // / 0B/ 2 %/0B// // / #.;* /, %<0B U > Le stylisme % / / / %/ /// ///////D0//D/ /. 0/ / 7/ // 6,I,;.V /H/ 7 * /. 7// /./ I W / */./2/ / * / 2 * 2 B*.7N/// / #W 0 // / / / /.//D/ /// H/ //*7 H/0 $, G/ 2 /H $ / / ;/. $I* / 2. ;.0 ///;/ / 2,,W/ /00/H/ // /, #d// 0 / *2, /; / / / /// ; ; / 7// I 0;#//, # S ;8/ 2 / /. 54 7)) ( 2) 6<2<. ) ( 4.)(.)( ( 0 (.), (&) )) 6 2( 3,S, 3 7)) Les animations culturelles %/./ //;// / H/ 0//2/ / / /// / / / 2 / / // / / / / % 0 + /,H/ / - 49 / 58 - CEPOD

50 /./ / // <2 7 ' /./ /> 43 2(), )3 ). 4, 1 3)),( A+ 2, ( ( () )) 40 ( 2. ). 3)),( / 58 - CEPOD

51 3B'!, (7))!%7?%" $#7" :"", (/2WE)4, (/2 # A D/, (/2,/ /, (/2 /;$0H, (/2 FMM,%/, ","#X, (/2 #. (6, (/2 7, (/2.W // / <($( >, (/2 /; 0,, (/2 // // (./2 /,, F /,, (/2 / K B0 D/L, F C, ADW, (/2 / C, (/Q, (/2 C, (/2 C D #"! " "5"T7 #, (/ *#.;, / 2 (/2. H/ / ;/ W (/2. ; /*#.; (/2. 2/ ($$% 7R57!""! $",, W,. /N/ *$#, (/2 7 57?%"7, =Q/, / / =, A *# #. / // / / %5%"7"$ #7, F //AW, F //A, (/2( (/,(, (/2 / B7./ /, F / / 0, (/2// /, 8, F / / / %0/, (/2 /; (, A /#/, (/2 9 (/, F / / / /, (/2 / / Q, $,#/, F //, ($#, (/2 / //, (,%/, #0 (/2 5""75T"7 U7" U$% #, 0 / W#, / // (/2, " /, (2 B //, (/2$Q, / ;/ / ( 2 ; - 51 / 58 - CEPOD

52 2.3.5 Catégorie 5 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : Le cinéma, la photographie, la radio et la télévision 5() () & & )) ( ( / / / / / ; 2 * /0*.. I/2 ',% ),% +,%2/ Le cinéma % / D 2/ // */ 2 */./ 2////2 /// */ / / 0/ 2 // / / P * / / Q////D ;;0W 0 / / // K/;/L / ;Q/ $ A$$B0 # A$G ; 0/ /. 0/.2 I OI* % 2 2 /;2////;.(D0(7 QD // #0/ //#0(D(D / DI AM 7H/.. / /<.0///D / B/> 00 / // ///./ 2 /B/./2/ /./. / H ///I /// T/ //2D B*//0 /22 CI /./I;/ La photographie // 7D#D#.G /// #B* / / #X 0 ; 2 *6/ 7/IA <;/ IAW 0)55&> # D ; 7/ I / 0 / 2 / 2 ( / 58 - CEPOD

53 La radio et la télévision %// /0;/. V/ X. /*/ / / / / / / W (,(. V/ %../ 2/ / <> // // // / / / */ 2/// Catégorie 6 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : Les activités socio culturelles 5() () ( (( ( / / / / ; 2 * /0*.. I/2 ',%/2///2/ ),%/ / ///// +,%/;/// Les activités associatives - ;/// // H 2/ // 9, $/(DE( 2Q// / /;/2.///. 0I 2/ //;/I Q#.;T 0I / /2 2/ / T / / /0 Q#.;/ # Q// Q / / / // /// Q H ;0 / /7 7 Q ; / /Q / $ /// 2 ///Q / 2//, 2Q// e 2e )55)IW//Q/ / D D 0 G < G 2 / > % 0 Q// / 2 / / /;. /2 /./0.// / D/, #.G // 0 2 // ;0/; 2G //./ 0./ %///22/B/// B / / (, Q// 0B e / 2, Q /Q / %0 Q// / / /// / 2/ ; ;. I // //7 / / / / / D/H/ /D 2 0. / //0/ / - 53 / 58 - CEPOD

54 , $ =' Q// *.. 2/ / /// / / / V/ 2/ / H * 2 2 0/ 2 $/Q I2 N/./ / 0;2 * 2 / // 7// D/; ;/. :9, #// * 6 <# > /./ / <$7/ / / / />,8D/ /. OD/70/*//,. / /// /2/#. /, BB/ // / /0/I%D 0/.2/2. N,#/ ( '331. H/ +!5 0/ +!5 /D/ / / 0, ; / 0/../D ;/// / %Q// /// / // /S. //// / 5 (, ( ))(.)3( ) 3+5( ( ) 2) )( Catégorie 7 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : Le sport 5() ( ( '(&6(& ) Les sports %/2//2////// /// ;/, ;/ 6/2 2 /; /// D;/ ; / / ; / //. /. 5(& %/ 7/// // // / / % 0 0 / ////. // / D ; 0 I / < */ //> / /../ *H/ <0/ *2 /./ 7./2D/ / / D/> %// / /H/2-54 / 58 - CEPOD

55 56(& % 0 6/2 // D/6/ //I/2, % 6 / ; Q /H 0 / / //////// /// //; 0/ 2, # 0 / // <0H0 >; /.<DH / /0 /M/ / >, %./ //0; // 2DH/7<// //0//, / ;//;0 // ///0/ ;//. <!)!H/> %/ 7// / / /;*O W N<#/ D H /// / > % 6 /2 / 2 ; 0. * 0 0// / /// // / / N/ / // 5 ) 2// // /WN(W $.. / #/ / / 0H / $ /Q NB/;Q6 Q/ 7 / CI Q2/<20 H 07>; // /Q 7//, / #;;///N/.... / / )!5 /H/.. / <; / / 0H//// /0 /U > - 55 / 58 - CEPOD

56 2.3.8 Catégorie 8 du cadre global de l industrie culturelle et de l artisanat d art : L environnement et la nature 5 () ( 1 ( ' 3 / 7 / / ; 2 * /0*.. I/2 ',%* 2 E$/ ),%* L environnement naturel / écotourisme % / I /*/ /0 2 # / / / / /0//.;/ %*//.,H/, e / 0 7 / / M / /.2/ / 2 // /2 /// /e, e/ 7/ / / / / 2 /2/.. 7 // 7 *0/22/2/ / H /e, e/ 2D/ / /0/ 0// / 2 2 /2/ //e,# 2Q /; H/.7/;/ 0 /;/7/D// %*// //I7 /2 ;0 /0/ ;/./ // %*/ 70 // /*0/2 ( ( 5 ) / /D/ /, %/ /K L //// /7 /, %/ /K#2 L2 2../ / /H.., %/ //2/ 5 3. ;./*0/2, 0/2 / 7, 0/2., 0/2 //7< >,, $/.; - 56 / 58 - CEPOD

57 % /2 /// //7. M *#.;* /0 / //// / /2 0/H I 0 / 7 /20/H 7/ / 0 /2/ 0 / /7 / * 7 %// //, % //7B, //2/0 00, % //,, A///, % WW0, %/2A %*0.2 2 *6!-# # % / ; 2 */ D/ 6 /D/H< I > / 9 A *# < A # > /20/H * 9 */AB/ ///2/0/H %/0 //2/0/HN;///B / / /7 ; /2 0/H. // ;I2 */; %*7 /. / ; 2. / /0 /// L environnement urbain %* 2 O. IW,.0/// /.//0 /,.0//00,. <. /2/I>, 0/ / ///<// /;U > $ H * / // 2/ /2,. / /../ / 6 ; /. / < //2/M / 7/2/> $ / //0 /7/// /0 IW, / Q0/ ; / / / H/ 2/ /\ / / )!55 I / I'+55// &&J / / 2 / BB, % 0WI./;/ )J. /7, %/7/ 45557//2 2// / / 2 '5J / / / I 07 / 2/ / 7 / 2/ # 7 W 7..V.// // Q; / ; - 57 / 58 - CEPOD

58 %*.. O H * ; 2 / 0 / / // 0 /./ / I O * / / 2 / / ;* 2 6 / *0/ /. / /// / / 58 - CEPOD

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11 Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette 75019 PARIS Bilan actif du 1/01/11 au 31/12/11 le 27/02/12 à 14:50 P o s t e C d B r u t C d A m o r t. Net N P r

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Un Jugement de l i n. Juge Aimé Marchand Le savant m agistrat décide que la ville avait le pouvoir de défendre M. Bernier, son gérant.

Un Jugement de l i n. Juge Aimé Marchand Le savant m agistrat décide que la ville avait le pouvoir de défendre M. Bernier, son gérant. + O DR WG F b $ é d b d é J d J é hd déd q d déd é d éé d é d G d è d é é d J é J é d é é é $ d d déd é d d q é D d d é d b Qéb q d dé d q é è d D d é $ d éd déd d dé d ê d b d é q D bb d G d è q D d é

Plus en détail

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Nos DE COMPTES À INCORPORER DANS les POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/ provisions AA CHARGES IMMOBILISÉES

Plus en détail

\.,-' i l l X. cours de tournage et de technologie tout a u long de Tété. de l'administration et de la boutique, Pierre d'enseignement, de

\.,-' i l l X. cours de tournage et de technologie tout a u long de Tété. de l'administration et de la boutique, Pierre d'enseignement, de JO'H H O 2 8 OÛ 98 G À O-- ' h q: g b g g b b g b 'g b q qb ' g q ' ' «z ' q z» - ' q â À x ê î -b ' g g ' ' q ' b ' z ' b h g ' g - ' g ' hb b ô b 'hb g g ù ' - b q - g b q h g h : x «Q 'O» : g g ç b

Plus en détail

Monique Desault. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel

Monique Desault. To cite this version: HAL Id: tel https://tel.archives-ouvertes.fr/tel LE RÔLE DE LA LITTERATURE ET DE LA PHILOSOPHIE POUR ENFANTS DANS L ÉDUCATION AUX VALEURS QUELS GESTES PROFESSIONNELS? L EXEMPLE DE L ANNEAU DE GYGÈS AU CYCLE 3 DE L ÉCOLE PRIMAIRE Monique Desault To cite

Plus en détail

Avis de consultation publique

Avis de consultation publique AOC «MUSCADET SEVRE ET MAINE» DENOMINATIONS GEOGRAPHIQUES COMPLEMENTAIRES «CHATEAU-THEBAUD», «GOULAINE», «MONNIERES - SAINT-FIACRE», «MOUZILLON TILLIERES» Avis de consultation publique Lors de sa session

Plus en détail

SHAWINIGAN FALLS, l é AOUT x. 1 IBien

SHAWINIGAN FALLS, l é AOUT x. 1 IBien ~ G 88 è g g B d b d ê d G d b d b q d d d è d g b d ê d g g d g q ê g è ù èb q d ê b ê q ê d d ê d b q d g d q d ê g b g ê d b d b d ô q d d d g d d d ê d d d gd d d d è d b d â d d q d è d ç ê d d q

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

f l! i lin meme temps que les Anglais du Canada applau dissent aux principes de justice énoncés par le président des

f l! i lin meme temps que les Anglais du Canada applau dissent aux principes de justice énoncés par le président des é é w 6 D é b 8 ÿ" _ ü W q J 0 q 7 é B $00 b é J BDD B JD ÜÂ D é é é éq é é ç q é bq q q q D qq é 8 é b é q éé é é è é é î D b ê q é è é q q D b éé é q qq b é b b ç b è é é q é w 0 ê ï é qé b â q q è W

Plus en détail

S u ite d e la p a g e G 8. ST H U B E R T : B ungalow b riq u e, 4

S u ite d e la p a g e G 8. ST H U B E R T : B ungalow b riq u e, 4 P D 7 9 7 9 d 8 0 Péé d 0 P É P Péé d 0 B Péé d 0 Péé d? WD «F B Q B 4zPÈ $5700 b YPÉ d zé é F é dd Pè b d é F 6798300 0645 405 ( $ éx è qé F d P é d D x è é 4 b b b b b x é d d P x dé $95000 $5000 x 9

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

Attestation d'expert Comptable

Attestation d'expert Comptable Attestation d'expert Comptable MISSION DE PRESENTATION DES Conformément aux termes de notre lettre de mission en date du 01/01/1900, nous avons effectué une mission de présentation des comptes annuels

Plus en détail

PETITES. sa Condominiums

PETITES. sa Condominiums É 97 ( ) ( ) G 6 x x hg h $ 6 676 $7 7 9 h è 7677 6796 9 (h hg) G x g hg 6 66 G $966 h h 796 G g g h h q q 9 $ g 796 gw z g h x $7 777 796 6 7 è h k 9 7 Y Y x gx è q h h h (è x ) h è â q qz 6 79 W h x

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

Exposez la coque pour trouver Cargaison, Rumeurs, Armes ou Équipage. Pas. Matériel pa ir. S t. M a r y s. d assaut

Exposez la coque pour trouver Cargaison, Rumeurs, Armes ou Équipage. Pas. Matériel pa ir. S t. M a r y s. d assaut ( ) v I L v, M, Év v ê j b v è., bx v è à v v. I b j v x q, q b v x j. L x. z-v b! q. M x F yz b. h M I h Q hq h G M Ov L T hy Y, J Ky, Mh B, G Ohw, J Mh, Jh Kx, K Hy, h W, T Gj, Ky W T W Dy, Why, D y,

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 538

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 538 VILLE DE QUÉBEC Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 538 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE COÛT DES PERMIS ET DES LICENCES, LES TAXES SPÉCIALES, LA TARIFICATION DE BIENS ET DE SERVICES ET LES AUTRES

Plus en détail

Pour application Date d édition Mai 2009 Nb pages 32

Pour application Date d édition Mai 2009 Nb pages 32 Service Jeunesse et acteurs de l Education 18, avenue Edouard Belin - 31401 TOULOUSE CEDEX 9 Tél. : ( )5 61 27 31 14 / Fax : ( )5 61 28 27 67 Site Internet : www.cnes-edu.org PLANETE SCIENCES - Secteur

Plus en détail

Ville de Genève - Bibliothèque publique et universitaire Département des manuscrits. Table des matières du catalogue des archives de la BPU

Ville de Genève - Bibliothèque publique et universitaire Département des manuscrits. Table des matières du catalogue des archives de la BPU Ville de Genève - Bibliothèque publique et universitaire Département des manuscrits A - LA DIRECTION ADMINISTRATION Instructions de l'administration, 1637 - Correspondance et documents du Conseil administratif,

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 202

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 202 VILLE DE QUÉBEC Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 202 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE COÛT DES PERMIS ET DES LICENCES, LES TAXES SPÉCIALES, LA TARIFICATION DE BIENS ET DE SERVICES ET LES AUTRES

Plus en détail

Seconde 2 DST2 vecteurs Sujet 1-9 février 2015

Seconde 2 DST2 vecteurs Sujet 1-9 février 2015 Seconde DST vecteurs Sujet 1-9 février 01 Exercice 1 : ( points) Soit ABCD un parallélogramme. I, J, K et L sont les milieux respectifs de [AB], [BC], [CD] et [DA]. Recopier et compléter les égalités suivantes

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

CLASSIFICATION DE NICE - 10 e édition, version Classe 41. Note explicative. N de base Indication

CLASSIFICATION DE NICE - 10 e édition, version Classe 41. Note explicative. N de base Indication Classe 41 Éducation; formation; divertissement; activités sportives et culturelles. Note explicative La classe 41 couvre essentiellement les services rendus par des personnes ou par des institutions pour

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

!"# $ %&' () *+,-. ).+ /0#"+12% / 0 / '1/ 2 !"!#$%#& '(

!# $ %&' () *+,-. ).+ /0#+12% / 0 / '1/ 2 !!#$%#& '( !"# $ %&' () *+,-. / / 0 / '1/ 2!"!#$%#& '( )*+,""-(*+,"" ).+ /0#"+12%!!"# 6%++/-%-78.". 8.'.!(!*."9! :..". 8 (''.! '** ;.".5 8.".*."9! :..". 8.*., "*.". 8.)6* (!.' ':.''! *.'.".< 8!(* ".,9=.!..*.'." *.

Plus en détail

Enquête sur les dépenses de l administration publique québécoise au titre de la culture

Enquête sur les dépenses de l administration publique québécoise au titre de la culture Enquête sur les dépenses de l administration publique québécoise au titre de la culture Cette enquête, initialement réalisée à l échelle canadienne par Statistique Canada qui l a abandonnée en 2012, vise

Plus en détail

Pistes graphiques - lettre A

Pistes graphiques - lettre A Pistes graphiques - lettre A AA A A Avec un crayon, écris et termine la ligne de «A». Pistes graphiques - lettre B BB B B Avec un crayon, écris et termine la ligne de «B». Pistes graphiques - lettre C

Plus en détail

CLASSIFICATION DE NICE - 10 e édition, version Classe 41. Note explicative. N de base Indication

CLASSIFICATION DE NICE - 10 e édition, version Classe 41. Note explicative. N de base Indication Classe 41 Éducation; formation; divertissement; activités sportives et culturelles. Note explicative La classe 41 couvre essentiellement les services rendus par des personnes ou par des institutions pour

Plus en détail

le tourisme de luxe en France 2 " # $

le tourisme de luxe en France 2  # $ le tourisme de luxe en France 2! # $ le tourisme de luxe en France 3 %&'(%)%*+,+*-.,/)%0+,&+1)%2*%3%-4'-%3.5/2/-/42416%*-/7%%'(*,/-89,%):'+&/-+-/5))%,7%2-0,/2*/0+&%;%2-3%,.5.,%2*%04',3.-%,;/2%,&%*+,+*9-8,%&'('%'(3'20,43'/-4'3'2%;+,:'%

Plus en détail

Les emplois liés à l offre de destinations

Les emplois liés à l offre de destinations Depuis les années 1990, la France est devenue la première destination touristique au monde. Le poids du tourisme dans l'activité économique de la France dépasse de nombreux secteurs tels que l'agriculture,

Plus en détail

Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet

Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet Seconde 1 IE3 géométrie vectorielle Sujet 1 2016-2017 NOM : Prénom : Exercice 1 : Reconnaître des vecteurs égaux (5 points) Voici deux cercles concentriques de centre O, de rayon r et 2r. Indiquer les

Plus en détail

Témoignage de la Fête de Noël

Témoignage de la Fête de Noël J d Abg C d Sd-O v. 29 jv-fv 2014 D : M d 2 d S d Në 3 L d 4 Fê L d 5! R 6 d q M 7 Mh Chg 8 Ev 9 Svz-v 10 q? L ACSO 11 D 12 d Cd 14 Tgg d Fê d Në M x d 11 db b. D v q v à Abg, d g q f d d d,, d g y d Në,

Plus en détail

Liste des programmes et de leurs préalables

Liste des programmes et de leurs préalables Liste des programmes et de leurs préalables Légende des préalables spécifiques en mathématique Secondaire 4 Secondaire 5 Culture, société et techniques SN 4 Sciences naturelles CST 5 Culture, société et

Plus en détail

p a r M a u ric e J A N N A R D Le g is e m e n t d u ra n iu m in té ressantqu'a découvert la Société

p a r M a u ric e J A N N A R D Le g is e m e n t d u ra n iu m in té ressantqu'a découvert la Société E NNE N d d x é d d d dé é h é, d é d q h q d q x éh d éé d q d ô é g d, E v, v d é g, déé, d q 00, d é g g d é é d ( ) v v x î d,0 q d 0,0, v q d W E E 0 N d h q d dv d v h é é ég, d é, d 0 q v é é d

Plus en détail

! "#$%&'( %%&)! * +, - %& +.&&% & %

! #$%&'( %%&)! * +, - %& +.&&% & % Images : École et cinéma - Les enfants du deuxième siècle! "#$%&'( %%&)! * +, - %& +.&&% & % Pascal Conrod Conseiller pédagogique en éducation musicale Martin Lorafy Conseiller pédagogique en arts visuels

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

i 1 F 8 s i ; Lil À RETENIR Panic Marmen- Gaudreau à Place Desjardins

i 1 F 8 s i ; Lil À RETENIR Panic Marmen- Gaudreau à Place Desjardins 5 979 Y k 8 8 è / # k à q à à ù b à à à à Qb b b à ê à b à Qb à b k k à à w qà â q ù b à à qb k k à () bâ è b bâ è b q k à à b à q è q b è q è k " Q q k «b q à è «bê è è à è à b q q k à è b à Qb" q b û

Plus en détail

Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives

Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives Vous pouvez obtenir auprès de la Commission nationale pour l UNESCO de votre pays tous les renseignements sur la procédure à suivre pour poser

Plus en détail

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan Abdelkrim El Arrim I- Introduction Entrée de la méditerranéen et porte de l Afrique, une position géographique qui a conféré à la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

W illiams plus alerte que Franks. I Les Pirates gagnent à Sa l i e manche ' % ; im. ,:»«'

W illiams plus alerte que Franks. I Les Pirates gagnent à Sa l i e manche ' % ; im. ,:»«' T D 6 T 99 v d d x 9 v d é W q Fk vé é d x é qz û h è d b d h q dé v d q d bx b é à h ê Dk W q é Fk à W héé à d è d è q D hzd d h x è h q F k v k h W q é û q hz é b d» d d W û q é qd é b b à v D é xè h

Plus en détail

Contribution à l étude d un modèle d accident systémique, le cas du modèle STAMP : application et pistes d amélioration

Contribution à l étude d un modèle d accident systémique, le cas du modèle STAMP : application et pistes d amélioration Contribution à l étude d un modèle d accident systémique, le cas du modèle STAMP : application et pistes d amélioration Karim Hardy To cite this version: Karim Hardy. Contribution à l étude d un modèle

Plus en détail

Akunah

Akunah I : FRANKY SNOW Bh G Ed, d b d F v L b F (FRA) x Jx Oyq d P 1900. D d gyq q d x Jx Oyq d Av 1920. D d v d h x Jx Oyq d Tky 1964. L dv d 1960 v d d q v gâ à d vb vê d. L Md (FRA), 3 d x Jx Oyq d Ahè 2004,

Plus en détail

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S Exercice 1 R D Q C Soit un carré ABCD. On construit un rectangle AP QR tel que : P et R sont sur les côtés [AB] et [AD] du carré ; AP = DR. Le problème a pour objet de montrer que les droites (CQ) et (P

Plus en détail

Chers(ères) amis(es) initiateurs(trices) scolaires,

Chers(ères) amis(es) initiateurs(trices) scolaires, Chers(ères) amis(es) initiateurs(trices) scolaires, Merci à vous tous (toutes) qui avez voulu et su accompagner les premiers pas de nos jeunes bridgeurs au cours de leur première année d initiation. Merci

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 5 Désignation de l'entreprise : AIRTEL MOBILE COMMERCE TCHA Adresse : B.P : 5665 N'DJAMENA Numéro d'identification : Exercice clos le 31-déc-214 Durée (en mois) : 12 (@) Copyright 25 Direction

Plus en détail

CHAPITRE I THEOREME DE THALES

CHAPITRE I THEOREME DE THALES CHAPITRE I THEOREME DE THALES 1) Résolvez les équations suivantes : a) 3 4 x 7 b) 1 5 4 2 x c) 5 11 x 13 d) 7 2x 8 3 e) x 2 12 x 3 f) g) h) i) j) 7x 1 4 9x + 8 5 5x 2 3 4x 7 2x 1 3 5x + 2 4 1 4 x x 4 x+

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

Produit scalaire. A) Définitions et propriétés.

Produit scalaire. A) Définitions et propriétés. Produit scalaire A) Définitions et propriétés Soient u et v sont deux vecteurs non nuls Les quatre définitions suivantes sont équivalentes, on pourrait donc choisir comme point de départ chacune d elle

Plus en détail

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc.

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Ordinateurs, UCT et Imprimantes et périphériques ordinateurs portatifs Ordinateurs Télécopieurs UCT Téléphones

Plus en détail

Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday BRINDAS Tél Fax

Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday BRINDAS Tél Fax Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday 69126 BRINDAS Tél. 04 78 87 93 69 - Fax 04 78 45 41 06 mail : ratho@astredhor.asso.fr Site Internet : http://www.pep.chambagri.fr/horticulture ! "#$!"!%&$"'!!(!(#)!((*+!*!(!!

Plus en détail

SOMMAIRE %7))$8$(...35 2 / 36 CEPOD

SOMMAIRE %7))$8$(...35 2 / 36 CEPOD !!" 1 / 36 CEPOD SOMMAIRE #$%&'('))$*$)+,$-$,.$... 3 %/(0)#$($-$($)-)$(*1$2$(-$3',2')-2'2(*$*')-,... 3 % 42$,,$3(')-$-$3$,'$*$)'2(42$'2,$($)$.,5...15 %642$,'('))$*$)+,$'2,$'2(*$($)$.,(5...25 %%$)1$2($.42$*1$2-$-$3$,'$*$)-$,.$...31

Plus en détail

LA FORMATION DE LA FORMATION À L'EMPLOI

LA FORMATION DE LA FORMATION À L'EMPLOI www.orm-metafor.org L'OUTIL RÉGIONAL QUI FAIT LE LIEN ENTRE LES MÉTIERS ET LES FORMATIO LA FORMATION DE LA FORMATION À L'EMPLOI COMMUNICATION, INFORMATION ET CULTURE QUELLES SONT LES FORMATIO DA CETTE

Plus en détail

Les sommets homologues A et F coïncident et les droites DE et BC sont parallèles.

Les sommets homologues A et F coïncident et les droites DE et BC sont parallèles. Triangles semblables. Défintions Deux triangles sont semblables s'ils ont trois angles de même mesure. C' C A B A' [ AB] et [ A' B '], [ AC] et [ A' C '] ainsi que [ ] et [ ' '] BC B C sont des côtés homologues.

Plus en détail

! "# "$% %&# % *+&*'+&*# ' "'#" & -!"& + '1+ '45 %!! 3 " & + '1+ '4 3 ' "'# ''!1+ '# 3 !-"%&# ''!1+ ' +3

! # $% %&# % *+&*'+&*# ' '# & -!& + '1+ '45 %!! 3  & + '1+ '4 3 ' '# ''!1+ '# 3 !-%&# ''!1+ ' +3 ! "# "$% %&# %! "#"$%&&'"!&%("!)&*' " *&%"*#!*+#)& ", *+&*'+&*# ' "'#" & ''!&()*'+,--. +/!' +-*$0%1%23%!! 3 -!"& + '1+ '45 %!! 3 " & + '1+ '4 3 ' "'# ''!1+ '# 3 --"!. *#0%1+ '6!#3 "'"/**#'"#$ 71+ 63 -&&

Plus en détail

Chapitre 9 : Géométrie vectorielle

Chapitre 9 : Géométrie vectorielle Chapitre 9 : Géométrie vectorielle I Notion de vecteur 1 Translation et vecteur Soit A et B deux points du plan La translation qui transforme A en B associe à tout point C du plan l unique point D tel

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

Fiche d exercices 9 : Géométrie et orthogonalité dans l espace

Fiche d exercices 9 : Géométrie et orthogonalité dans l espace Fiche d exercices 9 : Géométrie et orthogonalité dans l espace Droites et plans de l espace Exercice SABC est un tétraèdre, la droite (SA) est orthogonale au plan (ABC), le triangle ABC est rectangle en

Plus en détail

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE].

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE]. Corrigé des programmes de construction de la séance 2 du jeudi 15/09/11 1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Trace la diagonale [BD]. 3) Place E et F respectivement les milieux de [AD] et [AB]. 4)

Plus en détail

Le Marché de la PLV et de l aménagement en 2015 Vague Rapport public d étude Mai 2016

Le Marché de la PLV et de l aménagement en 2015 Vague Rapport public d étude Mai 2016 Le Marché de la et de l aménagement en 2015 Vague 2016 Rapport public d étude Mai 2016 Méthodologie Etude quantitative avec multi modes recueil : E-mail d invitation à l enquête envoyé par HI, questionnaire

Plus en détail

!"#$"%&'()' !"#! +!$ % & + ! " + ,-.

!#$%&'()' !#! +!$ % & + !  + ,-. !"#$"%&'()'!*! " +!"#! +!$ % & +,-. ! " # #$%&$!'$()$!*+$* ($ &!! "! "" # $ # %# "! &' "!,-&. */01&&1/12(%(3('& 4 5'!' $! *+,-..+ ""/"01! ",2!",-..+ 6478 % 9 (!0 3"! "1 7 0 " 45! 64 (71 558 ""!"8 5"!!58"

Plus en détail

Nom : VECTEURS 2nde. Exercice 1. ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure.

Nom : VECTEURS 2nde. Exercice 1. ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure. Exercice 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure. Illustration D. Le Fur 1/?? Exercice 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

!" #!# $%!""#$%&!'(%$)

! #!# $%!#$%&!'(%$) !" #!# $%!""#$%&!'(%$) & *& +",++-.-/0' "!(12$ ' '# # ' ("""!)*+,!- *&+.",0' 3*"(4$./ ' *&5,++-.-0'/3*"(4$ # #.') $ ' 0+1* 2 "!)*+)1+ *&+",++-.- 0'3*"(4$ ' '# # ' (3,4!53""!)*+,! +&!!- *& +",++-.-/0'3*"(4$

Plus en détail

Tarif FedEx Express MD. En vigueur : 2 janvier 2017

Tarif FedEx Express MD. En vigueur : 2 janvier 2017 Tarif FedEx Express MD En vigueur : 2 janvier 2017 Introduction Le portefeuille des services d expédition FedEx Express MD a été conçu pour répondre à vos besoins uniques en matière d expédition. Que vos

Plus en détail

Tarif FedEx Express. En vigueur : 4 janvier 2016

Tarif FedEx Express. En vigueur : 4 janvier 2016 Tarif FedEx Express En vigueur : 4 janvier 2016 Introduction Le portefeuille des services d expédition FedEx Express MD a été conçu pour répondre à vos besoins uniques en matière d expédition. Que vos

Plus en détail

! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !"7

!  # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ ) / # 2 / 1! 34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !7 !"#$" %! "# $%&' ! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) -..*&5-5.* *! 5 5 --,,0& - -0 0-6!"7 "!" 8 9:, $ ; : ; & / ( )'* ( ( # ( )##*) - + 0 0 1%!+ 0 ## 2" & "!, ; #

Plus en détail

Guide des ServicePac Produits Non-IBM

Guide des ServicePac Produits Non-IBM Guide des ServicePac Produits Non-IBM Ce document explique comment trouver le prix, acheter, enregistrer et soumettre une demande d intervention pour les ServicePac des produits d autres constructeurs.

Plus en détail

Evaluation de l offre touristique du parc régional de Camargue

Evaluation de l offre touristique du parc régional de Camargue Evaluation de l offre touristique du parc régional de Camargue Le parc de Camargue Le Parc naturel régional de Camargue est situéau bord de la Méditerranée, àl intérieur du delta du Rhône, principalement

Plus en détail

ÉNONCÉ DE L INTÉRÊT PATRIMONIAL Bâtiments portant les numéros 2075 et 2085, rue Bishop (arrondissement de Ville-Marie)

ÉNONCÉ DE L INTÉRÊT PATRIMONIAL Bâtiments portant les numéros 2075 et 2085, rue Bishop (arrondissement de Ville-Marie) P g ô b E 3 M V Bâ 2075 2085 Bh ( V-M Dg P b S x S L S fç A-Bh C (b Dg f A. g L. h. g L. B h b M g B j M V ( SYNTHÈSE DE L INTÉRÊT PATRIMONIAL L ê bâ 2075 2085 Bh b ygè b b à ê bâ Bh à b hx b à g «Q Bh-

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE. (Articles 2, 4, 5, 6, 21, 22, 26 et 29 pour la période 01/01/ /12/2008)

LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE. (Articles 2, 4, 5, 6, 21, 22, 26 et 29 pour la période 01/01/ /12/2008) 11/03/2010 RAP/RCha/BE/IV(2010) CHARTE SOCIALE EUROPEENNE (révisée) 4 e rapport national sur l application de la Charte sociale européenne révisée soumis par LE GOUVERNEMENT DE LA BELGIQUE (Articles 2,

Plus en détail

DECEMBRE 2014 RECENSEMENT DEMATERIALISE DES BESOINS EN CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS PROGRAMMATION 2016

DECEMBRE 2014 RECENSEMENT DEMATERIALISE DES BESOINS EN CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS PROGRAMMATION 2016 DECEMBRE 2014 RECENSEMENT DEMATERIALISE DES BESOINS EN CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS PROGRAMMATION 2016 A V A N T-PROPOS Le recensement des besoins des collectivités en concours et examens professionnels

Plus en détail

Chapitre 14 Propriétés de Thalès

Chapitre 14 Propriétés de Thalès Chapitre 14 Propriétés de Thalès Pour les exercices 1 et 2, écrire les égalités données par le théorème de Thalès sans rédiger la justification. 1 a. Les droites (NP) et (QM) sont parallèles. b. Les droites

Plus en détail

IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA. Assises ITES

IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA. Assises ITES IMPACTS ECONOMIQUES ET SOCIETAUX TOURISME DANS L ESPACE UEMOA www.izf.net 1 SOMMAIRE SOMMAIRE I. RAPPEL DES EVOLUTIONS RECENTES DU TOURISME DANS L ESPACE UEMOA II. LA FREQUENTATION TOURISTIQUE AU SEIN

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Barycentre. Table des matières

Barycentre. Table des matières 1 Barycentre Table des matières 1 Rappels sue les vecteurs 2 1.1 Définition................................. 2 1.2 Opérations sur les vecteurs....................... 2 1.2.1 Somme de deux vecteurs....................

Plus en détail

ENQUETE SUR LES PRATIQUES CULTURELLES DES MAROCAINS. L association Racines milite pour l intégration de la culture dans les politiques

ENQUETE SUR LES PRATIQUES CULTURELLES DES MAROCAINS. L association Racines milite pour l intégration de la culture dans les politiques ENQUETE SUR LES PRATIQUES CULTURELLES DES MAROCAINS L association Racines milite pour l intégration de la culture dans les politiques publiques de développement humain, social et économique, au Maroc et

Plus en détail

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité.

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité. ❶ - Vecteurs I-- Définition d un vecteur Définition : Lorsqu on choisit deux points distincts M et N dans cet ordre, on définit : - une direction : celle des droites parallèles à (MN) ; - un sens : de

Plus en détail

Chapitre 5 : Vecteurs et. translations. Le bipoints ( A, A ) ; ( B, B ) représentent un même vecteur appelé le vecteur nul et noté :

Chapitre 5 : Vecteurs et. translations. Le bipoints ( A, A ) ; ( B, B ) représentent un même vecteur appelé le vecteur nul et noté : MR : GARY Lycée Mourouge 2 Chapitre 5 : Vecteurs et translations https://sites.google.com/site/badrmathtunisia Classe : 1 er Secondaire I ) Vecteurs 1) Définition Un vecteur est un bipoints possède les

Plus en détail

Méthodes sur le produit scalaire

Méthodes sur le produit scalaire Méthodes sur le produit scalaire G. Petitjean Lycée de Toucy 10 juin 2007 G. Petitjean (Lycée de Toucy) Méthodes sur le produit scalaire 10 juin 2007 1 / 32 1 connaître les différentes façons de calculer

Plus en détail

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass 26 Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass ÉCLAIRAGE D APPOINT ÉCLAIRAGE ARCHITECTURAL 27 28 FLEX LED PRO 3528 8 W/m 1 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 8 mm 8 12 675 80 1 Tous les 24

Plus en détail

ÉTAT RÉCAPITULATIF DU RECENSEMENT DES BESOINS POUR L ANNÉE N de téléphone :...

ÉTAT RÉCAPITULATIF DU RECENSEMENT DES BESOINS POUR L ANNÉE N de téléphone :... Retour de l état récapitulatif : au plus tard le 29 janvier 2016 Service Dossier suivi par : Marie-Eve SAINT-AUBIN ou Nicolas CAZALIS Téléphone : 04.68.77.87.77 Courriel : concours@cdg11.fr ÉTAT RÉCAPITULATIF

Plus en détail

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot.

(lue les vrais. lèvent! Avez-vous une idée du nombre de patients. Une étude sur le diabète et les maladies coronariennes page C3. < ikqi i:ni sot. h è ( z- q h ô q hhèq q q è : ê è q ô ô h h q q ( h ) ) hô - ê ô hz : h q h - q ( ô) hq q hh hô - - h q q è q q h qq h è h h ô ( è ) q ô q h h ê : h h q è! h q q q q q! z! qè q è q q è q è q ( ) q è h

Plus en détail

NOM : ANGLES ET ROTATIONS 1ère S

NOM : ANGLES ET ROTATIONS 1ère S Exercice 1 ABC est un triangle de sens direct rectangle en A. On construit à l extérieur du triangle les carrés ACDE et BCF G. Démontrer que les droites (BD) et (AF ) sont perpendiculaires, et que BD =

Plus en détail

Première S 2 mai 2011

Première S 2 mai 2011 Première S mai 011 Exercices 11 1 Homothétie 1 Mathématiques Soit ABC un triangle, ( Γ ) son cercle circonscrit et O le centre de ( Γ ) Soit H le milieu de [BC] et D le point de ( Γ ) diamétralement opposé

Plus en détail

OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti...

OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti... OpportunitÉs d investissement dans le tourisme en haiti... Ulrick Emmanuel NOEL, 20 Novembre 2013 «Tous les indicateurs économiques montrent que le secteur touristique est en pleine croissance en Haïti.

Plus en détail

!"#$$%&'(%$)*+,''-. /'&#)0'-*%+

!#$$%&'(%$)*+,''-. /'&#)0'-*%+ !"#$$%&'(%$)*+,''-.!! "#$%&!'$&()!#*&+!',$-./!! /'&#)0'-*%+! 0,-.(12#-2!&-!$--,*#3,-!&2!1&%.5$6!! "&11,7!8!1#!9(4:&!;(.$-&..!-$*&%.$2?!4&!0#'@%$4:&! 0,A#(2&(%=!!"#$$%&'(%$)*+,''-.)/0-0&0$%$1)#$,2$30+45)

Plus en détail

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN - ACTIF Exercice N Exercice N - 1 Brut Amortissements, provisions Net Net Capital souscrit non appelé (I) AA Frais d'établissement AB AC ACTIF CIRCULANT ACTIF IMMOBILISÉ DIVERS CRÉANCES STOCKS IMMOBILISATIONS

Plus en détail

vol 1 isbn vol 2 isbn vol 3 isbn DNSEP design graphique EESAB-Rennes

vol 1 isbn vol 2 isbn vol 3 isbn DNSEP design graphique EESAB-Rennes DNSEP hq EESAB-R 2014-2015 + + 1 978-0- 9847346-0-3 2 978-3- 943365-35-1 3 978-0- 9847346-3-4 = UN NOUVEAU PARADIGME ÉDITORIAL : LE SITE TRIPLE CANOPY ET SES ANTHOLOGIES IMPRIMÉES 1 3 4 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

BARYCENTRE. Exercice 1. Rappel G barycentre des point s pondérés (A;a) et (B;b) avec a + b 0. = 0 et AG

BARYCENTRE. Exercice 1. Rappel G barycentre des point s pondérés (A;a) et (B;b) avec a + b 0. = 0 et AG BARYCENTRE Exercice 1 Rappel G barycentre des point s pondérés (A;a) et (B;b) avec a + b G est défini par a GA + bgb = et AG = b a + b AB G est sur le segment [ AB] ( G entre A et B) si les deux coefficients

Plus en détail

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France)

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) 14 Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) DÉCORATION BALISAGE 15 16 Flexcreative /Décoration - Balisage FLEX LED PRO 3528 3 W/m 30 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 33 mm Tous les 99 mm 3 12

Plus en détail

deux volets» simultanément. En Israël même, un responsable de l'opposition travailliste a j u g é inapplicable le projet du

deux volets» simultanément. En Israël même, un responsable de l'opposition travailliste a j u g é inapplicable le projet du l, j l / ' ël b, à H Z, É Él b Kh l'l ll à l' l, l, b q'h l, l, h l b x è ll % bll, Kh ll % q l K h, l l l'q q, b % x, l l ll l l b l l' l' l l, «l 'y l l l» 'è xl ç l l' x l 'xê, xl l', lbl, h ç 'xl à

Plus en détail

Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS

Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS Le Quartier Universitaire International du Grand Paris FORUM DES PROJETS URBAINS 10.11. 2015 1 SOMMAIRE 1. L internationalisation de l enseignement supérieur 2. Le territoire du projet 3. Le Quartier Universitaire

Plus en détail

LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME

LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME Rennes 9 février 2012 Bureau des destinations touristiques Les enjeux de la réforme COMPETITIVITE L exigence de qualité est au

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. La station balnéaire de Saint-Raphaël

COMMUNIQUE DE PRESSE. La station balnéaire de Saint-Raphaël Côté Mer 36 kilomètres de littoral dentelé alternent port de plaisance, 30 plages de sable fin et de galets (Plage de Boulouris, du Dramont et d Agay) Calanques et criques accessibles. COMMUNIQUE DE PRESSE

Plus en détail