Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace"

Transcription

1 Les parasites chez le cheval... et comment les combattre de manière efficace

2 Impressum Editeur Virbac Suisse SA Case postale 8152 Glattbrugg Rédaction Angelika Nido, Journaliste RP Photos Christiane Slawik, Philipp Wyden, Virbac, Dreamstime, Fotolia, Shutterstock, istockphoto Layout Stephan Storrer storrer grafics Impression Rüegg Media AG, 8904 Aesch ZH Tirage exemplaires Commandes supplémentaires Cette brochure peut être obtenue gratuitement auprès de: Virbac SA, Case postale 8152 Glattbrugg Cette brochure a pour objectif de fournir des informations générales et récentes sur la prévention des maladies chez le cheval. Virbac Suisse SA, éditeur de cette brochure, et ses auteurs se sont efforcés de reproduire ces informations de manière correcte et selon l état actuel des connaissances. Toutefois, aucune garantie ne peut être donnée quant à la précision et à l intégralité de son contenu. Les conseils et les recommandations sur la détention et la vermifugation des chevaux ont été rassemblés en toute bonne foi. Ils ne remplacent en aucun cas l avis d un vétérinaire et seront suivis à vos risques et périls.

3 Chères et chers propriétaires de chevaux Nous pourrions tous faire preuve d un peu plus de compréhension pour les vers et autres parasites qui infestent nos chevaux car, comme tous les organismes vivants, ils ne cherchent qu à assurer leur survie et à satisfaire leurs besoins. Voraces et plutôt efficients, leurs tactiques de survie sont raffinées. Se multipliant sans cesse, ils deviennent dangereux pour le cheval si on ne les arrête pas. Le mode de garde moderne des chevaux regroupés en grands cheptels dans un espace restreint aux surfaces de pâture limitées constitue en soi un pays de cocagne pour les vers et les parasites. S ils ne sont pas combattus de manière efficace, ils se propagent à volonté, augmentent la pression infectieuse sur leurs hôtes, les chevaux, et peuvent avoir un impact considérable sur la santé de ces derniers: pelage terne et hirsute, perte de condition et diminution des performances, voire lésions graves des organes internes tels que poumons, estomac et intestins, pouvant conduire à des coliques sévères. Et c est là que s arrête notre compréhension pour eux là où interviennent la santé et le bien-être de nos chevaux bien-aimés. Heureusement, il est possible de combattre efficacement les parasites et de protéger les chevaux. Une bonne hygiène à l écurie et dans les parcs avec un ramassage régulier des crottins contribue à juguler la pression infectieuse des parasites. Mais seul les vermifuges sont capables d éliminer les vers et les autres parasites de l organisme du cheval. Les antiparasitaires modernes sous forme de pâte ou de comprimés contiennent des substances qui sont très bien tolérées par le cheval, mais qui prennent les vers à la gorge. Le mode de lutte contre les parasites qui associe mesures d hygiène et vermifuges réguliers a fait ses preuves dans le monde entier durant les dernières décennies. De nombreux parasites potentiellement dangereux ont été maîtrisés avec succès et ont fortement régressé, de sorte que, sous nos latitudes, les problèmes de santé dus aux vers sont devenus plus rares et c est tant mieux. Dans certains pays toutefois, comme au Danemark où l on a adopté depuis quelque temps une méthode plus sélective de déparasitage, les experts s alarment: une étude¹ montre que les parasites et surtout les plus dangereux d entre eux, les grands strongles (Strongylus vulgaris), également surnommés «horse killer» reviennent dès que la fréquence des vermifuges diminue. Le moment choisi pour les vermifuges et leur fréquence dépendent de différents facteurs: l âge du cheval, le type d exploitation où il est détenu et le niveau d hygiène de l écurie et des parcs. Nous sommes l un des leaders suisses en santé animale et, à ce titre, la santé de votre cheval nous tient à cœur. C est pourquoi nous avons réuni dans ce guide toute sorte d informations utiles pour une gestion efficace des parasites vous y trouverez les différents types de parasites, le genre de problèmes dont ils sont responsables, les facteurs importants pour lutter contre les verminoses et l explication au fait qu un examen coprologique négatif ne signifie pas qu un cheval n a pas de vers. Nous vous souhaitons une agréable lecture! Dr méd. vét. Patrick Dahl Virbac Suisse SA

4 Petite digression historique Autrefois, les parasites intestinaux, et tout particulièrement les grands strongles, étaient responsables de la mort de nombreux chevaux et donc de pertes économiques considérables. Les premiers antiparasitaires, administrés par sonde nasale, ont été expérimentés vers 1940 et avaient d importants effets secondaires. La percée dans la lutte contre les parasites a eu lieu au milieu des années 60 lorsque sont apparus sur le marché les premiers vermifuges à administrer par voie orale. Grâce à des vermifuges réguliers, les parasites intestinaux ont fortement régressé depuis, de sorte qu aujourd hui les cliniques n accueillent quasiment plus de chevaux présentés en urgence pour une perforation intestinale. A l instar des vaccinations qui, lorsqu elles ne sont pas effectuées de manière cohérente, laissent réapparaître les maladies, les parasites intestinaux reprennent leur progression dès que la pression sur eux diminue, c est-à-dire dès que les vermifuges s espacent. Les vers? Les éviter! «Pourquoi devrais-je vermifuger mon cheval? Les chevaux sauvages ne sont jamais vermifugés!» - voilà une question à laquelle les vétérinaires doivent souvent répondre. La réponse est simple: les chevaux sauvages évitent tout bonnement vers et autres parasites! Parcourant chaque jour des kilomètres à la recherche de nourriture, ils ne broutent jamais là où eux-mêmes ou d autres chevaux ont fait leurs crottins. Ainsi, ils sont nettement moins exposés au risque de se réinfester constamment, contrairement à nos chevaux domestiques. Du reste et dans une certaine mesure, la présence de parasites dans l organisme d un cheval est inévitable elle ne devient dangereuse que lorsque l infestation est trop importante.

5 Le cycle infectieux Il s agit d un cercle vicieux: les parasites excrétés par les chevaux produisent des œufs qui sont à nouveau ingérés avec l herbe ou avec un hôte intermédiaire (p.ex. acarien d herbe). Seuls les vermifuges interrompent ce cycle. Un danger pour les poulains & les jeunes chevaux Le système immunitaire des poulains et des jeunes chevaux est immature et particulièrement sensible aux vers et aux parasites. Les parasites peuvent considérablement perturber le développement des jeunes chevaux et être à l origine de dommages irréparables. C est pourquoi les vétérinaires recommandent sans exception de vermifuger régulièrement tous les jeunes chevaux jusqu à leurs 5 ans. Les vermifuges modernes à base d ivermectine sont si bien tolérés qu ils répondent à ces exigences.

6 Le problème des résistances On entend par résistance la capacité d un organisme à résister aux effets néfastes de son environnement; dans le cas du ver, à résister au vermifuge. La crainte que certaines substances ne perdent leur efficacité et ne deviennent inutiles avec le temps est justifiée. Il existe des substances contre lesquelles les vers ont déjà développé des résistances. Il est donc d autant plus important d utiliser avec circonspection les substances qui agissent encore, notamment en respectant la bonne posologie. Les vermifuges ne doivent être en aucun cas sous-dosés. Lorsqu un cheval reçoit trop peu de vermifuge que ce soit parce que la moitié finit dans la paille ou parce que le poids du cheval a été sous-estimé le médicament n agit pas bien, une fraction des parasites survit et devient, avec le temps, résistante. Quel est le poids de mon cheval? Pour doser correctement un vermifuge, il ne faut pas oublier que le demi-sang moderne devient toujours plus grand et plus lourd: plus de la moitié des grands chevaux de dressage ou de saut pèse plus de 600kg. La plupart des propriétaires sous-estiment le poids de leur monture. L idéal serait de faire peser son cheval. Vous trouverez chez le vétérinaire des pâtes vermifuges pour des chevaux pesant jusqu à 700 kg ainsi que d autres formulations dont le dosage est encore plus facile.

7 Existe-t-il une alternative au vermifuge? Non! L homéopathie comme les méthodes alternatives ou naturelles à base de plantes ne permettent ni de lutter efficacement contre les vers et les autres parasites, ni d interrompre le cycle infectieux, ni d empêcher une infestation massive. L homéopathie par exemple travaille selon le principe de similitude («le semblable doit être soigné par le semblable»), ce qui ne fonctionne pas pour les verminoses, un ver n étant pas, d un point de vue biologique, une maladie, mais un organisme. Les vermifuges sont utiles les vermifuges protègent Les vers sont parmi nous! Grâce à des vermifuges réguliers, les fortes parasitoses sont relativement rares chez nous mais elles existent encore! Cette photo a été prise au printemps 2013 sur la terrasse d un boxe dans le canton de Zurich. On peut voir à l œil nu les vers expulsés après l administration d un vermifuge! Cette illustration représente un cas exceptionnel. Le plus souvent, aucun ver n est visible dans les crottins, même en cas d infestation massive.

8 L ennemi intérieur Les endoparasites, soit les parasites qui vivent à l intérieur du cheval, sont répartis en 3 groupes: Les vers ronds Les vers plats Les gastérophiles Vers ronds (nématodes) Nom Infection Migration Symptômes Mesures Ascarides Le cheval ingère les larves avec son aliment/l herbe; les larves peuvent survivre des années dans l environnement Particul. dangereux pour les poulains/ les jeunes chevaux: les larves migrent à travers le foie et les poumons; les ascarides adultes s installent dans l intestin Toux, écoulement nasal, troubles du développement chez le poulain, manque d appétit, amaigrissement, coliques, occlusion intestinale Vermifuges, bonne hygiène des parcs et de l écurie Oxyures Le cheval ingère les œufs avec son aliment/l herbe Les parasites s accouplent dans le gros intestin, les mâles meurent, les femelles migrent dans la zone de l anus et y pondent leurs œufs Fortes démangeaisons de la région de l anus, agitation, grattage, zones sans poils, écorchures de la base de la queue Vermifuges, bonne hygiène des parcs et de l écurie Strongyloïdes Le cheval ingère les larves avec son aliment/l herbe; les larves peuvent également pénétrer à travers la peau. Les poulains peuvent s infecter avec le lait maternel Particul. dangereux pour les poulains: les vers migrent à travers les vaisseaux sanguins et le système lymphatique, dans les poumons puis dans l œsophage, l estomac et l intestin grêle Les poulains souffrent de diarrhée, manquent d appétit, maigrissent, ont un été général perturbé et des troubles du développement Vermifuger la jument avant et après le poulinage, les poulains dès la 3 ème semaine de vie; bonne hygiène des parcs et de l écurie Vers pulmonaires Principalement lors de contact avec des ânes; le cheval ingère les larves avec son aliment/l herbe Les larves migrent à travers la paroi intestinale dans le système lymphatique, puis dans le sang pour atteindre finalement les poumons Toux fréquente, bruits respiratoires marqués, fièvre, amaigrissement, parfois écoulement nasal; les ânes ne présentent pas de symptômes Vermifuger, éviter le contact avec les ânes, évent. vermifuger les ânes Petits strongles Le cheval ingère les larves avec son aliment/l herbe au parc Les larves migrent dans le gros intestin pour se loger dans la paroi intestinale Manque d appétit, amaigrissement, apathie, diarrhée, coliques Vermifuger, bonne hygiène des parcs et de l écurie, éviter le surpeuplement au parc Grands strongles Le cheval ingère les larves avec son aliment/l herbe au parc Les larves migrent dans le cæcum et la paroi du gros intestin et y forment des nodules vermineux; pénétration dans les vaisseaux sanguins de l intestin Fièvre, manque d appétit, perte de poids, apathie, pelage hirsute, diarrhée, coliques Vermifuger, bonne hygiène des parcs et de l écurie, éviter le surpeuplement au parc

9 Vers plats (cestodes) Nom Transmission Migration Symptômes Mesures Vers plats Les acariens qui vivent dans l herbe ingèrent les œufs des vers excrétés, les chevaux ingèrent les acariens avec l herbe Les larves des vers plats se développent dans l intestin en vers adultes Diarrhée, troubles de la digestion, amaigrissement en cas d infestation légère, coliques graves et perforation intestinale en cas d infestation sévère Vermifuger avec du praziquantel, bonne hygiène des parcs et de l écurie, éviter le surpeuplement au parc Gastérophiles Nom Transmission Migration Symptômes Mesures Gastérophiles Dès le mois de juin, les mouches gastérophiles collent leurs œufs jaunes dans le pelage des chevaux, le cheval lèche les œufs /larves ou celles-ci rampent jusqu à sa bouche Les larves pénètrent dans la muqueuse buccale et migrent ensuite dans l estomac Inflammation des muqueuses buccales et gastriques, troubles digestifs, diarrhée, coliques spastiques Vermifuger, bonne hygiène des parcs et de l écurie, éviter le surpeuplement au parc

10 Vermifuger après analyse coprologique Qu est-ce que la vermifugation sélective? La stratégie de vermifugation régulière à intervalle de 3 à 4 mois recommandée jusqu ici suit, comme les vaccinations, un schéma de routine éprouvé au fil des décennies. Depuis peu, une nouvelle méthode de lutte contre les parasites chez le cheval s est répandue: la vermifugation ciblée ou sélective. Avec cette méthode, la décision d administrer un vermifuge ou non repose sur le résultat d une analyse coprologique. Pour lutter efficacement contre les parasitoses des chevaux avec cette méthode, il faut très bien connaître les différents parasites, leur temps d incubation, leur prépatence (laps de temps où le parasite vit dans son hôte), les modes de réinfestation ainsi que les substances à utiliser. En outre, les résultats des analyses coprologiques doivent être correctement interprétés. Craignant l augmentation des résistances, ce sont principalement les parasitologues qui défendent la vermifugation sélective. La vermifugation sélective convient-elle à tous les chevaux? Non, chez les poulains, les yearlings et les jeunes chevaux jusqu à l âge de 5 ans, le risque de maladie en cas de forte infestation est trop grand. Ceux-ci doivent donc être vermifugés régulièrement, ce que même les partisans de la vermifugation sélective recommandent. 2,3 Dans mon écurie, je suis la seule à vouloir vermifuger mon cheval de manière sélective. Est-ce possible? Non. La vermifugation sélective a été développée exclusivement pour l ensemble d une exploitation. Son objectif est de réduire la charge vermineuse dans tout le cheptel et non de protéger chaque cheval individuellement. C est pourquoi la méthode de vermifugation sélective n est applicable que si tous les chevaux d une exploitation sont inclus, examinés et traités simultanément si nécessaire. Une personne, idéalement le ou la propriétaire de l écurie, doit assumer la responsabilité et la gestion de ce programme, en collaboration étroite avec le vétérinaire traitant.

11 Je suis propriétaire d une écurie et je m intéresse à la vermifugation sélective. Comment procéder concrètement? En Suisse, la vermifugation sélective est conseillée exclusivement à l échelle du troupeau. La vermifugation régulière reste la méthode de choix pour protéger de manière optimale les chevaux à titre individuel. Si toutefois la vermifugation sélective entre en ligne de compte, les méthodes suivantes sont recommandées pour la gestion des parasites: 1. Analyse du troupeau Avant de commencer une vermifugation sélective, votre vétérinaire procèdera à une analyse du troupeau comprenant une analyse des risques et qui servira à estimer la charge vermineuse. Seront déterminants : la taille de votre exploitation, la répartition par âge, le type de garde, le taux de fluctuation, la gestion et l hygiène des parcs, la densité d animaux, etc. Une petite écurie privée hébergeant pendant des années les mêmes animaux et disposant d une bonne hygiène des parcs sera soumise à une charge vermineuse bien moindre qu une grande écurie de pension ou de commerce dont les taux de fluctuation, la proportion de jeunes chevaux et la densité d animaux au parc sont élevés. 2. La première année, quatre analyses coprologiques La première analyse coprologique se fera au printemps avant la mise au parc, afin de garantir que les parcs ne soient que peu, voire pas du tout contaminés par les vers. Prélevez chez tous les chevaux de votre exploitation un échantillon de crottins et envoyez-les dans un laboratoire d analyses. La valeur limite recommandée pour un vermifuge est de 200 œufs par gramme (OPG) de crottin les chevaux qui affichent des valeurs égales ou supérieures sont considérés comme de forts excréteurs et seront vermifugés. La première année, ce processus sera répété après 8, 16 et 32 semaines pour tous les chevaux de l exploitation. La répétition des analyses permet de compenser le manque de fiabilité d un prélèvement unique, l excrétion des œufs se faisant de manière irrégulière. Car, même avec un résultat négatif, un cheval peut être fortement infesté! En répétant l analyse coprologique, la probabilité d obtenir un résultat positif en cas d infestation augmente. Les forts excréteurs (plus de 200 œufs/g) seront vermifugés. Ensuite, l efficacité de la substance utilisée sera vérifiée à l aide d un test de réduction du nombre d œufs: de fait, si la substance choisie n agit pas, les chevaux continuent d excréter des œufs et infectent le reste du cheptel.

12 3. Deux à trois analyses au cours des années suivantes Si votre écurie est soumise à une faible pression d infestation et que les conditions de management y restent stables, le nombre d analyses coprologiques peut passer à 2 ou 3 par an pour les années suivantes. Parmi les chevaux d une même exploitation, à nouveau seuls ceux qui présentent plus de 200 oeufs par gramme de crottin seront vermifugés. 4. Mesures complémentaires nécessaires - Culture de larves. Le résultat d un examen coprologique ne permet pas de différencier les grands strongles (dangereux) des petits. Pour ce faire, une culture de larves en laboratoire est nécessaire (2x par an). - Analyses séparées. Les vers pulmonaires, la douve du foie, les oxyures, les vers plats et les gastérophiles ne peuvent être diagnostiqués de manière satisfaisante à l aide d une analyse coprologique. En cas de suspicion, il sera nécessaire de procéder à des analyses séparées. - Traitement de sécurité. Avec la vermifugation sélective, il est recommandé d administrer au moins une fois par an, idéalement après la saison de pâture, un traitement de sécurité au moyen d un vermifuge à large spectre (contre les vers ronds, les vers plats et les gastérophiles). - Quarantaine pour les nouveaux venus. Les nouveaux chevaux ne seront intégrés au troupeau qu après analyse coprologique (et, en cas de résultat positif, après vermifuge avec résultat confirmé par test de réduction du nombre d œufs). - Gestion et hygiène des parcs. Pour réduire la pression d infestation, une bonne hygiène des parcs est recommandée, même avec des vermifuges réguliers. Avec la vermifugation sélective, elle est indispensable. Elle consiste à: ramasser 1x par semaine au moins les crottins dans les parcs, éviter le surpeuplement (au max. 2 chevaux/ hectare) et alterner avec des bovins ou avec la production de foin.

13 Quels chevaux excrètent les œufs? Dans le cadre de la vermifugation sélective, les chevaux dont l analyse coprologique décompte plus de 200 œufs de vers par gramme de crottin sont considérés comme des excréteurs massifs. Une étude faite avec des poulains et des jeunes chevaux 4 a permis de corréler ces valeurs avec un nombre élevé de strongles dans l intestin. Aucune étude n a été faite avec des chevaux adultes, de sorte que cette valeur est acceptée par extension mais doit être considérée avec prudence: l étude susmentionnée a également montré que des chevaux présentant moins de 100 œufs par gramme de crottin pouvaient être infestés par plus de vers. Comment prélever un échantillon de crottins? Prélevez un crottin aussi frais que possible (une seule boule suffit) de chaque cheval à examiner. Si le vétérinaire est sur place, il peut prélever les échantillons directement dans le rectum. Les échantillons seront emballés dans un sachet étanche ou dans un récipient spécial, étiquetés avec le nom du cheval, puis emportés par le vétérinaire ou envoyés dans un laboratoire spécialisé. L échantillon sera expédié tel quel et devrait parvenir au laboratoire d analyse dans les 30 heures. En comptant les frais de port, d analyse ainsi que le diagnostic du vétérinaire, une coprologie coûte 40 à 50 francs.

14 Un résultat négatif: pas de quoi jubiler! Un résultat négatif ne signifie pas nécessairement que votre cheval n a pas de vers. La science parle de résultats faux négatifs. Le nombre d œufs par gramme ne permet pas de déduire de manière fiable le degré d infestation, car un résultat négatif n exclut aucunement la présence de vers, affirme l un des meilleurs parasitologues allemands 3. Il y a plusieurs raisons à cela. Les œufs de vers sont différemment, voire pas du tout excrétés selon le stade de développement du ver. Leur excrétion se fait de manière cyclique et est soumise à des variations saisonnières, voire quotidiennes! Les larves, les vers mâles et les vers en migration dans l organisme ne pondent pas d œufs. De plus, il existe différents parasites dangereux pour les chevaux dont la présence ne peut être diagnostiquée de manière satisfaisante par une analyse coprologique: ainsi, par exemple, les vers plats, les gastérophiles, les vers pulmonaires, la douve du foie ou les oxyures.

15 Vermifuger de manière régulière ou sélective quelle est la meilleure méthode? La vermifugation régulière a fait ses preuves depuis des décennies. Les vermifuges que vous pouvez obtenir auprès d un vétérinaire de confiance sont pratiques, faciles à utiliser et bien tolérés par les chevaux. La vermifugation régulière est simple et offre aux chevaux, combinée à une bonne hygiène des parcs, une protection fiable contre des parasites dangereux. Grâce à une vermifugation cohérente pendant des années, il a été possible de maîtriser la problématique des vers en Suisse; désormais, les chevaux massivement infestés présentés au vétérinaire en urgence à cause d une perforation intestinale sont devenus rares. Chez nous, la vermifugation sélective est une méthode relativement nouvelle. Elle ne considère pas le cheval en tant qu individu, mais vise à réduire la pression d infestation dans un cheptel. La décision de vermifuger un ou plusieurs chevaux dépend des résultats des analyses coprologiques. Or, ceux-ci ne sont pas suffisamment fiables. En Suisse, on manque encore d expérience avec cette méthode. En Allemagne, les premières voix critiques s élèvent. «De notre point de vue, le recours à la vermifugation sélective pour contrôler les parasitoses du cheval, notamment en fixant une valeur seuil du nombre d œufs, n est ni adéquat, ni véritablement défendable», écrit un groupe de travail autour d un des meilleurs parasitologues allemands dans une publication très respectée 3. Du Danemark aussi, où la vermifugation sélective est utilisée depuis quelque temps, nous est parvenue une étude alarmante 1 selon laquelle les parasites, et principalement le dangereux Strongylus vulgaris, également appelé «horse killer», réapparaissent dès que la fréquence des vermifuges diminue. En conclusion: Il existe de solides raisons pour ne pas remettre totalement en cause la pratique de la vermifugation régulière qui prévalait jusqu ici et qui a fait ses preuves. Evaluez avec votre vétérinaire la situation de votre cheval (type de garde, taille du cheptel, utilisation des pâtures, hygiène, etc.), définissez ensemble un schéma de traitement individuel et vermifugez aussi peu que possible, mais autant que nécessaire, dans le dosage correct. C est ainsi que vous permettrez à votre cher quadrupède de passer une saison de pâturage insouciante.

16 Littérature complémentaire 1 M.K. Nielsen et al., Strongylus vulgaris associated with usage of selective therapy on Danish horse farms: Is it reemerging?, Veterinary Parasitology 189 (2012) H. Hertzberg et al., Parasitenmanagement beim Pferd: Notwendigkeit einer Neuorientierung, Informationen für Tierärzte, Vetsuisse Fakultät (2013), last accessed G. von Samson-Himmelstjerna et al., Empfehlungen zur nachhaltigen Kontrolle von Magen-Darmwurminfektionen beim Pferd in Deutschland, Pferdeheilkunde 27 (2011) M.K. Nielsen et al., Analysis of multiyear studies in horses in Kentucky to ascertain whether counts of eggs and larvae per gram of feces are reliable indicators of numbers of strongyles and ascarids present, Veterinary Parasitology 174 (2010) 77-84

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

Les vers de nos compagnons

Les vers de nos compagnons Les vers de nos compagnons Il se peut que votre animal de compagnie soit contaminé par des vers sans que vous ne vous en rendiez compte. Près d'un animal de compagnie sur deux (chat et chien) est porteur

Plus en détail

Tuberculose bovine. Situation actuelle

Tuberculose bovine. Situation actuelle Tuberculose bovine Situation actuelle 21 mai 2013 Dr G. Peduto Vétérinaire cantonal Service de la consommation et des affaires vétérinaires 1 Tuberculose bovine La Suisse est indemne depuis 1959 Dernier

Plus en détail

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

La gale d été arrive à grands pas que faire?

La gale d été arrive à grands pas que faire? La gale d été arrive à grands pas que faire? Enfin chaque année - le printemps arrive, chevaux et cavaliers peuvent enfin retourner dans la nature verdoyante. Mais c est aussi le cas des moustiques et

Plus en détail

Ordonnance sur les épizooties

Ordonnance sur les épizooties Version provisoire - Seule la version publiée dans le Recueil officiel du droit fédéral RO fait foi Ordonnance sur les épizooties (OFE) Modification du Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

Les parasites externes du chien

Les parasites externes du chien Les parasites externes du chien La puce La puce, doit-elle être considérée comme un parasite normal du chien? Non, elle vit à ses dépends, les femelles prélevant du sang sur le chien pour se nourrir. La

Plus en détail

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. L'agent pathogène... 3 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1. Les

Plus en détail

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Historique et actualité... 3 2. Agent pathogène et cycle... 4 3.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SERVICE DE DIAGNOSTIC LABORATOIRE DE PARASITOLOGIE RAPPORT 2013 CHATS

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SERVICE DE DIAGNOSTIC LABORATOIRE DE PARASITOLOGIE RAPPORT 2013 CHATS UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SERVICE DE DIAGNOSTIC LABORATOIRE DE PARASITOLOGIE RAPPORT 2013 CHATS Durant l année 2013, nous avons effectué, dans notre laboratoire, un grand nombre d analyses coproscopiques

Plus en détail

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES SOMMEIL SANS INSECTES, SOMMEIL PROFOND Personne n aime l idée de partager son lit avec des invités indésirables, encore moins avec un parasite hautement prolifique

Plus en détail

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité Gestion raisonnée du parasitisme gastro-intestinal chez le jeune bétail laitier à l herbe Remience Virginie, attachée scientifique 1 ;Vanvinckenroye Caroline, assistante 2 ; Decruyenaere Virginie, attachée

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Qu est-ce que la peste?

Qu est-ce que la peste? Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Qu est-ce que la peste? État : 1 juin 2008 Réponses aux questions fréquemment posées concernant

Plus en détail

Infestation par les puces

Infestation par les puces Fiche technique n 16 2 ème édition Infestation par les puces Les puces sont les parasites externes les plus fréquents en médecine féline. Les mâles et les femelles adultes sont des parasites hématophages*,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA TUBERCULOSE?

QU EST-CE QUE LA TUBERCULOSE? QU EST-CE QUE LA TUBERCULOSE? Information pour les patients TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 LA TUBERCULOSE GÉNÉRALITÉS 1.1 Qu est-ce que la tuberculose? 1.2 La tuberculose est-elle toujours contagieuse?

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

NOTICE Advantage pour chats

NOTICE Advantage pour chats NOTICE Advantage pour chats 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION DES LOTS, SI DIFFÉRENT Titulaire

Plus en détail

Informations sur le cancer de l intestin

Informations sur le cancer de l intestin Informations sur le cancer de l intestin Le cancer de l intestin fait partie des affections malignes les plus fréquentes et représente la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Cette maladie

Plus en détail

Effets néfastes de l infestation par les puces

Effets néfastes de l infestation par les puces Les puces Les puces sont incontestablement au premier rang des ectoparasites rencontrés chez le chien. Ces insectes sont responsables de l'apparition de diverses maladies de peau. Les connaissances sur

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importante s pour

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Dr Nelly Contet-Audonneau et Isabelle Glatz Parasitologie- Mycologie n.contet-audonneau@chunancy.fr Dr Jean-Philippe Schurra Dermatologue Dr M-F

Plus en détail

Guide de santé de votre cheval. www.merial.com

Guide de santé de votre cheval. www.merial.com Guide de santé de votre cheval www.merial.com Merial s investit auprès des vétérinaires dans la santé équine, au travers du développement de médicaments destinés aux équidés (vermifuges, vaccins, identification...)

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Innovations technologiques pour les prochaines années

Innovations technologiques pour les prochaines années Article publié dans Porc Québec Juin 2004 Innovations technologiques pour les prochaines années RÉGIE ROBERT FILLION, AGRONOME, RESPONSABLE DU SECTEUR TECHNIQUES D ÉLEVAGE ET VALÉRIE DUFOUR, M. SC., CENTRE

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie,

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, la gamme Frontline Contre les puces et les tiques Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, aux bains et aux shampooings (2) Protéger son animal grâce à la gamme FRONTLINE La gamme FRONTLINE

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc Les maladies parasitaires du porc Le tube digestif L hyostrongylose H. rubidus est un parasite gastrique fréquent chez les porcs pâturiers C est Cest un parasite cosmopolite fréquent en Belgique. Il mesure

Plus en détail

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie?

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? C'est en fait, une petite quantité du germe (virus ou bactérie) responsables de la maladie que

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT

MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT 22 février 2014 Message à tous les éleveurs et intervenants du secteur porcin du Québec MISE À JOUR SUR L ÉVOLUTION DE LA SITUATION CONCERNANT LA DIARRHÉE ÉPIDÉMIQUE PORCINE (DEP) PREMIER CAS DE DEP DANS

Plus en détail

Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation

Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation Département fédéral de l intérieur DFI Office vétérinaire fédéral OVF Viande de volaille sûre Campylobacters et germes multi-résistants: point de la situation Dr méd. vét. Sabina Büttner Office vétérinaire

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des Grippe : un nouveau dispositif de communication Dossier de presse 24 Août 2009 CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère

Plus en détail

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence

Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Le traitement du paludisme d importation de l enfant est une urgence Dominique GENDREL Necker-Enfants Malades Traiter en urgence en présence de trophozoïtes Plus de 80% des paludismes d importation en

Plus en détail

SECRELUX. 100 U poudre et solvant pour solution injectable. Information aux patients Notice

SECRELUX. 100 U poudre et solvant pour solution injectable. Information aux patients Notice SECRELUX 100 U poudre et solvant pour solution injectable Information aux patients Notice SECRELUX Nom du médicament SECRELUX Substance active : penta chlorhydrate de sécrétine Statut réglementaire Sur

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne La vaginose bactérienne L infection vaginale la plus courante Les infections vaginales Dans la population féminine adulte, c est le motif de consultation le plus fréquent. La plupart des femmes auront

Plus en détail

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L herpès est une infection systémique qui se manifeste surtout par des lésions muco-cutanées causées par le virus herpès simplex des types 1 et 2. Ne sera abordé

Plus en détail

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats.

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. - VETOFORM - Laboratoire DAZONT Contact presse Johann Fourmond / Marie Gesrel Agence RELEASE PRESSE Tel : 02 99 65 05 47 Port

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Phéromones d alarme. En phase de recherche. Aldéhydes 4-oxo-hexénal et 4-oxo-octénal chez les punaises de

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE?

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? TABLES DES MATIÈRES Publié par la Fédération mondiale de l hémophilie (FMH) Fédération mondiale de l hémophilie, 2014 La FMH encourage la traduction et la redistribution de

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5 B. NOTICE 1/5 NOTICE COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de petite taille et chats COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de grande et moyenne taille 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3. Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.1998) Modifié par: (1) arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE- DDASS DE SEINE MARITIME

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE- DDASS DE SEINE MARITIME Département des situations d urgence sanitaire Personne chargée du dossier : Evelyne FALIP/Nicole BOHIC Tél : 01 40 56 59 65/02 32 18 31 66 evelyne.falip@sante.gouv.fr MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras JAMA 26 janvier 2012 1 L allergie alimentaire (AA) touche environ 5% de la population infantile Semble en augmentation

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

ÉLEVEURS DE VEAUX SOUS LA MÈRE, DANS LE SOUCI DE PRÉSERVER VOTRE REVENU, VOUS DEVEZ PROTÉGER VOS VACHES ET VOS VEAUX CONTRE LES PARASITES INTERNES

ÉLEVEURS DE VEAUX SOUS LA MÈRE, DANS LE SOUCI DE PRÉSERVER VOTRE REVENU, VOUS DEVEZ PROTÉGER VOS VACHES ET VOS VEAUX CONTRE LES PARASITES INTERNES ÉLEVEURS DE VEAUX SUS LA, DANS LE SUCI DE PRÉSERVER VTRE REVENU, VUS DEVEZ PRTÉGER VS VACHES ET VS VEAUX CNTRE LES PARASITES INTERNES LA FASCILSE (GRANDE DUVE) C est une parasitose des prairies humides

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué

Le test de dépistage qui a été pratiqué élever CommenT UN enfant ayant une mucoviscidose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité a révélé que votre bébé pouvait être atteint de mucoviscidose. Le test de la sueur vient de confirmer

Plus en détail

aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3014 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch

aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3014 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch aha! Centre d Allergie Suisse Scheibenstrasse 20 3014 Berne 22 info@aha.ch www.aha.ch allergique? aha.ch Un grand merci à tous les sponsors! Grâce à nos sponsors, nous avons la possibilité d être présent

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE

LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE Marie-Hélène BONNET 8, Avenue de l Amiral Narbonne 111120 Bize Minervois Tél. 04.68.40.61.50 Email : manoirperceval@wanadoo.fr LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE A lire très attentivement, et à faire lire

Plus en détail

La biosécurité animale / Est-ce pour vous? André Cécyre D.M.V. Programme d expertise vétérinaire, FPBQ

La biosécurité animale / Est-ce pour vous? André Cécyre D.M.V. Programme d expertise vétérinaire, FPBQ Bovins du Québec, aout 2010 La biosécurité / Une assurance santé animale? Nathalie Côté, agronome Fédération des producteurs de bovins du Québec Le terme biosécurité revient à la mode et évoque parfois

Plus en détail

Définition des termes employés pour l assurance animaux

Définition des termes employés pour l assurance animaux Définition des termes employés pour l assurance animaux A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Accident Toute lésion corporelle de l animal assuré provoquée fortuitement par un contact soudain

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau :

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau : Optimisation de l indice de consommation du poulet de chair ROSS Cet article a été écrit spécifiquement pour les producteurs d Amérique Latine. Cependant, les recommandations données peuvent être utiles

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène lors du contrôle d un établissement actif dans la chaîne alimentaire Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Brochure d information destinée à d autres services d inspection que ceux de l AFSCA, qui effectuent des contrôles dans des établissements où sont

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat Mémento pour réussir son voyage: Je m informe à temps auprès du pays de destination ou auprès de mon vétérinaire: s agit-il d un pays où la rage urbaine existe? Identification? Je prépare mon retour en

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE au 1er septembre 2015 PRESENTATION 4 Pat'Sitter est une entreprise qui propose des prestations de services à domicile pour les animaux de compagnie (garde à domicile,

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs)

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) 105 Annexe 3 Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) On trouvera ci-après une description succincte des NIMP adoptées. Le texte intégral des NIMP peut être consulté sur le Site

Plus en détail

Contrat d insémination 2015

Contrat d insémination 2015 Centre de reproduction équine du Petit Hautier 2 Route de Paris 76220 Ménerval Tél : 02 32 89 07 11 Port : 06 88 83 60 20 www.petithautier.fr Email: doc.chollet@orange.fr Contrat d insémination 2015 Entre

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE

CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE Health CONNAÎTRE LA TUBERCULOSE Ce que tout le monde devrait savoir Nous sommes tous en relation par l air que nous respirons Table des matières Connaître la tuberculose Qu est-ce que la tuberculose et

Plus en détail

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest Informations sur östradiolvalerat och dienogest Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Qlaira. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules.

Plus en détail

Rhume des foins. La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie?

Rhume des foins. La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie? Rhume des foins La muqueuse nasale : comment protège-t-elle de la maladie? Près de 20 000 litres d air passent chaque jour à travers notre nez. Toute une série de substances peuvent donc pénétrer dans

Plus en détail

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4 Anémie et maladie rénale chronique Phases 1-4 Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation Saviez-vous que l initiative de qualité en matière d issue des

Plus en détail

Les animaux et l aloe vera

Les animaux et l aloe vera Les animaux et l aloe vera L aloe vera Une des plus anciennes plantes bénéfiques connues Contient plus de 200 nutriments : vitamines, minéraux, acides aminés, enzymes Processus de stabilisation unique

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

Pas de médecine sûre sans électricité sûre. Quel est le lien entre électricité et médecine

Pas de médecine sûre sans électricité sûre. Quel est le lien entre électricité et médecine Pas de médecine sûre sans électricité sûre Quel est le lien entre électricité et médecine «L électricité est l une des conditions pour la haute qualité de vie et la bonne santé de la population suisse.»

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Les tumeurs osseuses. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Les tumeurs osseuses lent chondrosarcomes. Une des formes de cancer osseux, composé

Plus en détail