CHAPITRE 5 ONDULEURS AUTONOMES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 5 ONDULEURS AUTONOMES"

Transcription

1 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie CHAPI 5 ONDULUS AUONOMS. Inroucion Les onuleurs son les converisseurs saiques coninu-alernaif permean e fabriquer une source e ension alernaive à parir une source e ension coninue. La figure 5- rappelle le schéma symbolique e l onuleur. nrée (DC) Sorie (AC) Converisseur Coninu (DC) - Alernaif (AC) Figure 5-. Schéma e principe e l onuleur. Comme on l a vu au paragraphe 4.. u chapire 3, un reresseur commané ou hyrisors peu foncionner en onuleur. Ce ype onuleur es i «non auonome» ou encore «assisé» car il ne perme e fixer ni la fréquence ni la valeur efficace es ensions u réseau alernaif ans lequel il ébie. On se propose ans ce chapire éuier les onuleurs auonomes. Ces erniers fixen eux-mêmes la fréquence e la valeur efficace e leur ension e sorie.. Principe général e foncionnemen Pour réaliser un onuleur auonome, il suffi e isposer un inerrupeur inverseur K e une source e ension coninue comme le monre la figure 5-. i () () u Charge Figure 5-. Principe e l onuleur auonome. Lorsque K es en posiion (), on obien le monage e la figure 5-3. i u Chp

2 Universié e Savoie Figure 5-3. K en posiion (). Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Soi : u ( ) Lorsque K es en posiion (), on obien: ( ) u La figure 5-4 onne la forme e u () sur une périoe complèe e foncionnemen. u () + / - () () () Figure 5-4. ension u () à la sorie e l onuleur. Dans la praique, comme pour les hacheurs, l inerrupeur K es remplacé par es inerrupeurs élecroniques. Dans ce chapire, on consière les inerrupeurs iéaux. 3. Monages praiques Deux ypes e monages son uilisés : soi le monage en emi-pon e la figure 5-5, soi le monage en pon e la figure 5-6. / C u () I i () D / C I D Figure 5-5. Monage onuleur en emi-pon. D I u () I 4 i () D 4 D I I 3 D 3 Figure 5-6. Monage onuleur en pon. emarques : Chp

3 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Dans le monage en emi-pon, on fai l hypohèse que la capacié C es eux conensaeurs es suffisammen grane pour que l on puisse consiérer qu en régime permanen la ension à leur borne rese oujours égale à. Les inerrupeurs son consiérés parfais. Le rôle es ioes D, D, D 3 e D 4 sera expliqué ans la suie. L inérê es monages en pon ou en emi-pon résie ans l uilisaion une seule source e ension. Le monage en pon, bien que plus complexe (4 inerrupeurs à commaner au lieu e ) es e plus en plus uilisé u fai que l on ispose e semi-conuceurs e moins en moins onéreux à puissance commuée fixe. n oure, ans le monage en emi-pon, la ension aux bornes es conensaeurs flucue oujours, ce qui ren ifficile l équilibrage u pon. Le monage en emi-pon sera aboré en D, le monage en pon sera aboré en D e P. Dans le cours, seul le monage en pon es consiéré pour la suie. 4. Débi sur une résisance pure La charge es consiuée par une résisance pure. On consière la figure 5-6. On a à ou insan : u ( ) i ( ) L éa es inerrupeurs commanés nous permeen e onner l expression e u ( ) i ( ) : pour < < : I e I 3 son ouvers I e I 4 son fermés onc u ( ) + pour < < : I e I 3 son fermés I e I 4 son ouvers onc u ( ) Le graphe e la ension u () es représené sur la figure u () / - Figure 5-7. ension onulée u (). i ( ) ( ) u. 5. Débi sur une charge L La charge es consiuée par une résisance en série avec une inucance L. On consière la figure 5-6. Chp

4 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie On a, à ou insan : u i L i ( ) ( ) +. La commane es inerrupeurs es rappelée ci-essous : pour < <, les inerrupeurs I e I 4 son commanés à la fermeure ; soi par applicaion une ension Base-meeur permean e saurer le ransisor si les inerrupeurs son consiués e ransisors ; soi par applicaion un rain impulsions sur leur gâchee s il s agi e hyrisors GO. pour < <, les inerrupeurs I e I 3 son commanés à la fermeure e la même façon. 5. égime ransioire On consière le sysème iniialemen au repos, soi : ( ) pour ouvers. < < i., les inerrupeurs I e I 4 son commanés à la fermeure e ils conuisen. I e I 3 son u i L i ( ) ( ) + L inice correspon à la première emi périoe. La soluion e cee équaion es la somme u régime ransioire e u régime permanen e s écri : /τ i ( ) Ke + A, on a : i K +, soi : K i e, en remplaçan ans l équaion e i ( ) : i ( ) i e /τ + i éan le couran à. Le couran i ( ) exponenielle (sysème u premier orre). en vers la valeur asympoique finale Pour la première emi périoe, nous avons consiéré les coniions iniiales nulles, soi i i ( ) onc : A e façon, i ( ) ( e /τ ), les inerrupeurs I e I 3 son commanés à la fermeure. Ils ne peuven pas conuire car le couran es posiif à / τ. Ce son les ioes D e D 3 qui conuisen. I e : i ( e ) I 4 son ouvers. an que le couran ans la charge es posiif, on a : u i L i ( ) ( ) + De même que précéemmen, la soluion e cee équaion s écri : i ( ) i e ( )/τ + Chp

5 Universié e Savoie i éan le couran à, soi : i i ( e ) / τ. Le couran i ( ) Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie en vers la valeur asympoique finale e façon exponenielle. Il s annulera pour un emps < u fai que i >. Pour <, les inerrupeurs I e I 3 enren en conucion alors que les ioes D e D 3 se bloquen. A,... La figure 5-8 écri le régime ransioire u couran pour une charge L pour rois faceurs e qualié ifférens. Plus Q augmene, plus le régime permanen es long à s éablir car pour une périoe e foncionnemen onnée la consane e emps u circui L τ L augmene. u (), i () Q, 5 Q 6 Q Figure 5-8. Charge L. égime ransioire. 5. régime permanen Paran e coniions iniiales nulles, on a vu qu au bou un emps épenan u faceur e qualié Q Lω (figure 5-8), on aeinra un régime e foncionnemen permanen. n régime permanen, le couran «oscille» enre I M e I M comme le monre la figure 5-9. Chp

6 Universié e Savoie i () Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie u () I M / - I M - Figure 5-9. Onuleur avec charge L. Nous allons à présen calculer les caracérisiques propres au régime permanen. emarque préliminaire : n régime permanen, i ( ) es forcémen périoique e périoe car l équaion ifférenielle u i L i ( ) ( ) + es linéaire ( e L son inépenans u couran i ( ) ). La charge éan inucive, le couran i ( ) sera en rear sur la ension u (), ce rear éan compris enre (charge pure) e (charge L pure). Donc en régime permanen le 4 couran i ( ) passera une valeur négaive à une valeur posiive à avec < <. 4 Ce couran, par raison e symérie u foncionnemen u monage, passera une valeur posiive à une valeur négaive à +. Dans les eux cas, le couran «sui» l allure e la ension u () avec un rear. 5.. xpressions e i () e u () Au cours une périoe e foncionnemen, on isingue quare séquences. pour < <, I e I 3 son ouvers. I e I 4 son commanés à la fermeure. Le couran i () éan négaif à, égal à I M, ils ne peuven conuire. Ce son onc les ioes D e D 4 qui conuisen le couran i (). On a : u i L i ( ) ( ) + où : i I e ( ) + M τ avec τ L. A, i () s annule. Chp-5-6 -

7 Universié e Savoie pour Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie < <, I e I 4 se meen à conuire anis que D e D 4 se bloquen. Les équaions onnan i () e u () resen les mêmes que précéemmen. pour < < +, I e I 4 son commanés à l ouverure e se bloquen. I e I 3 son commanés à la fermeure. Le couran i () éan posiif à, égal à +I M par raison e symérie, I e I 3 ne peuven pas conuire. Ce son onc les ioes D e D 3 qui conuisen le couran i (). On a : u ( ) i ( ) + L où : i ( ) + I M + exp. τ A +, i () s annule. pour + < <, I e I 3 conuisen. D e D 3 son bloquées. Les équaions onnan u () e i () resen les mêmes que précéemmen. De cee éue on éui la forme e u () e i () sur la figure Calcul e I M Pour < <, l équaion ifférenielle permean e onner l allure e i () s écri : i L i i I e + + M τ ( ) ( ) L inice correspon à l inervalle e emps Pour < <, on a : < <. τ i ( ) i + L i ( ) + I M + e. n régime permanen, le couran i ( ) éan périoique e périoe, on écri : i ( ) IM i ( ) + I M + exp τ i IM i IM + exp τ L une ou l aure es équaions () e () perme obenir I M. Prenons l équaion (). () () Chp-5-6 -

8 Universié e Savoie + + IM exp IM exp τ τ + I M exp exp τ τ exp soi : I τ M + exp τ h 4τ Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie 5..3 Calcul e A, i ( ), soi : + I e τ M, où : I h h 4 M τ ln τln τ ln. τ 4τ 5..4 Éue harmonique La Décomposiion en Séries e Fourier (DSF) es longue à calculer irecemen à parir e l expression e i ( ). On peu par conre l obenir facilemen, en appliquan le héorème e superposiion, à parir e la DSF e u () sachan que le sysème consiéré (charge L) es linéaire. x() ( ω ) ou h( ) H j y() Sysème éuié x() x () x () x n () } Calcul es x i () par DSF e x() } Calcul e H Sysème H( jω ) ( jω ) y () y () y n () + } } Calcul es y i () econsiuion e y() Chp ( ) ( ) y n k y k

9 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Figure 5-. Uilisaion e héorème e superposiion pour le calcul e la DSF la réponse un sysème linéaire à une enrée quelconque non sinusoï ale. e Pour ou sysème linéaire posséan une enrée x() e une sorie y(), on procèe e la façon suivane :. On écompose x() en Séries e Fourier. Soi x( ) x ( ) + x( ) + x3 ( ) xn ( ) ou x( ) xk( ) avec x n k k ( ) sinusoï al.. On calcule le éphasage e l aénuaion inrouis par le sysème consiéré pour chaque enrée élémenaire x ( ). Cela revien simplemen à calculer le moule e la phase e la foncion e ransfer k u sysème en régime harmonique, soi H( jω) ( ω) ( ω) Y j. On obien onc yk ( ) qui es la réponse X j u sysème à l enrée x ( k ). 3. On applique le héorème e superposiion pour reconsiuer y( ) y ( ) + y ( ) + y ( ) y ( ) soi y( ) y ( ). n k k 3 emarque: Mahémaiquemen, l obenion e y() se fera pour n. On verra qu en praique, seuls les premiers ermes e la DSF nous inéressen. Cee méhoe es onc ou à fai valable. La méhoe e DSF écrie précéemmen es résumée sur la figure 5-. Appliquons à présen cee méhoe au sysème consiéré. u () correspon à x() e i ( ) correspon à y().. Calcul e la DSF e u (). On calcule facilemen : 4 sin[ ( k + ) ω ] u ( ) avec ω π π k + k n. Calcul e H( jω ). Le sysème consiéré es écri sur la figure 5-. i () u () Figure 5-. n régime harmonique : U ( jω) ( + jlω) I ( jω) Chp

10 Universié e Savoie I soi H U + jlω ω + j ω avec ω L Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Le moule M( ω ) e la phase ϕ( ω) e H( jω ) se calculen simplemen : M( ω) avec Z( ω) + ( Lω) ω ( Lω) Z( ω) + + ω ω ϕ( ω) Arcg ω ω Lω soi gϕ Q ω On remarque que ϕ( ω) es négaif u fai que le couran i ( ) es en rear sur la ension u (). On peu alors calculer les ermes i k ( ) e la façon suivane : La moyenne e i ( ) es nulle car la moyenne e u () es nulle. 4 4 k (erme fonamenal): u ( ) sin ω i ( ( )) ( ) ( ) ( ) M ( ω)sin ω + ϕ ω π π 4 sin3ω 4 ( 3 ( 3 )) k (harmonique ) : u ( ) i ( ) ( ) ( ) M ( 3 ) sin ω + ϕ ω ω π 3 π 3 avec M( 3ω) Z L ( 3ω) + ( 3 ω) 3ω e ϕ( 3ω) Arcg ω 3. On applique le héorème e superposiion : DSF( i ( )) i ( ) + i ( ) Cas pariculier une charge L pure ( ) ( ) On peu éuire u foncionnemen avec charge L le foncionnemen avec charge L pure. Un éveloppemen limié perme e calculer e I M. I lim τ h M L 4. τ τ 4 τ 4 L h lim τln lim τ ln 4 τ. τ τ τ τ 4 τ 4 Au cours une périoe e foncionnemen, on isingue onc les quare séquences ci-essous. pour < <, I e I 3 son ouvers. I e I 4 son commanés à la fermeure e son suscepibles e 4 conuire. Le couran i ( ) éan supposé négaif à, égal à I M, ils ne peuven conuire car les inerrupeurs son uniirecionnels. Ce son onc les ioes D e D 4 qui conuisen le couran i ( ). On a : u L i ( ) Chp

11 Universié e Savoie soi : i L I L ( ) M 4 L A, le couran i ( ) s annule. 4 Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie pour < <, I e I 3 son ouvers. I e I 4, commanés à la fermeure se meen à conuire car le 4 couran i ( ) evien posiif. Les ioes D e D 4 se bloquen. On a : u L i ( ), e même que précéemmen. A, on a : i I M 4L pour 3 < <, I e I 4 son ouvers. On peu noer que leur commuaion es forcée car rien ne les 4 empêcherai e coninuer à conuire (on ne pourrai onc uiliser es hyrisors pour ce genre inerrupeurs). I e I 3 son commanés à la fermeure mais ne peuven conuire car i ( ) >. Donc les ioes D e D 3 conuisen. On a : u L i ( ) soi : i L I ( ) ' + M avec ', où : i L ( ) + I M. A 3 4, on a : i L 4 4L pour 3 4 < <, I e I 4 son ouvers. I e I 3, commanés à la fermeure, conuisen. Les ioes D e D 3 se bloquen. On a, e même que précéemmen : u ( ) e i L ( ) + IM A, on rerouve bien : i ( ) i ( ) IM (en régime permanen, le couran es forcémen périoique e périoe car u () es périoique e périoe ). La figure 5- représene u () e i + ( ) sur une périoe complèe e foncionnemen. u () I M / -I M i () Chp

12 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Figure 5-. Charge L pure. Le éveloppemen en série e Fourier u couran i ( ) s écri, après calculs : DSF[ i ( ) 4 ] L cos cos cos 3ω 5ω ω π ω 9 5 [( k + ) ω ] ( k + ) 4 cos soi : DSF[ i( ) ] πlω k avec ω π Pour une charge puremen résisive, on obien : 4 cos ( k + ) ω DSF[ i ( ) ] π k + k [ ] Au vu e ces résulas, on consae que les harmoniques e couran (pour k,, 3,...) on une ampliue qui iminue plus rapiemen ans le cas une charge inucive. Cela consiue une jusificaion mahémaique u bon foncionnemen es moeurs alernaifs, alimenés par un onuleur auonome, car ceux-ci présenen une inucance élevée. 6. Débi sur charge LC Ce cas sera éuié en D e en P. 7. Onuleurs à moulaion e largeur impulsion Ce ype e foncionnemen sera éuié en P. 8. Applicaions es onuleurs Nous cions quelques omaines applicaion : proucion e ension sinusoï ales e fréquences moyennes (e quelques khz à quelques Khz): souage, chauffage par inucion, alimenaions alernaives e secours foncionnan sur baeries accumulaeurs, alimenaion es moeurs à couran alernaif à fréquence variable. xemple : Alimenaion e secours. On consière le schéma e la figure 5-3. réseau eresseur baerie Onuleur Figure 5-3. Alimenaion e secours. Chp

13 Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie Les alimenaions e secours son esinées à remplacer le réseau e isribuion (monophasé ou riphasé) en cas e éfaillance u réseau. On les uilise ans les eux cas suivans : pour les insallaions qui nécessien la coninuié e l alimenaion : hôpiaux, cenraux éléphoniques, circuis e sécurié,... pour les appareils (orinaeurs,...) qui exigen non seulemen la coninuié e leur alimenaion, mais encore la proecion conre les perurbaions u réseau e isribuion (variaions e ension, parasies, coupures,...). Les alimenaions e secours comporen rois paries principales: un reresseur-chargeur, alimené par le réseau, consiué soi un pon à ioes suivi un hacheur, soi un pon commané, une baerie accumulaeurs, un onuleur e fréquence 5Hz élivran une ension parfaiemen sinusoï ale. Chp

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Chapitre II. La diode en commutation. Sommaire

Chapitre II. La diode en commutation. Sommaire Chapire La ioe en commuaion Sommaire 1 NTODUCTON... 11 1.1 SCHEMA EQUVALENT... 11 1.1.1 Eue e V F < V 0... 11 1.1.2 Eue e V F V 0... 12 2 LA DODE EST ALMENTEE PA UNE SOUCE DE TENSON... 12 2.1 COMMUTATON

Plus en détail

Corrigés des exercices sur le dipôle RC

Corrigés des exercices sur le dipôle RC ORRIG XRIS TS /0 DIPOL R orrigés es exercices sur le ipôle R orrigé e l exercice Uiliser la loi aiivié es ensions e. Pour les ensions u AB e u BM e les connexions à l inerface acquisiion voir figure ci-conre.

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

GENERALITES SUR LA CINÉTIQUE CHIMIQUE

GENERALITES SUR LA CINÉTIQUE CHIMIQUE ere année Meecine Cinéique Chimique GENERLITES SUR L CINÉTIQUE CHIMIQUE Inroucion La cinéique chimique es la science qui s occupe e la façon on les réacions chimiques procèen (mécanisme) e e leur viesse.

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Représentations multiples d un signal électrique triphasé

Représentations multiples d un signal électrique triphasé Représenaions muliples d un signal élecrique riphasé Les analyseurs de puissance e d énergie Qualisar+ permeen de visualiser insananémen les caracérisiques d un réseau élecrique riphasé. Représenaion emporelle

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

Représentations multiples d un signal électrique triphasé

Représentations multiples d un signal électrique triphasé Représenaions muliples d un signal élecrique riphasé Les analyseurs de puissance e d énergie Qualisar+ permeen de visualiser insananémen les caracérisiques d un réseau élecrique riphasé. Les Qualisar+

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC MINISR D NSIGNMN SUPRIUR D A RCHRCH SCINIFIQU Direcion générale des éudes echnologiques Insiu supérieur des éudes echnologiques de Nabeul Déparemen : Génie lecrique Suppor de cours D élecronique de puissance

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V Universié Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculé des sciences e de la echnologie nseignan: Bekhouche Khaled Maière: lecronique Fondamenale Chapire 3 : La Diode 3.. Définiion, symbole e caracérisique

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté CHAPITRE II Oscillaions libres amories Sysème à un degré de liberé 011-01 CHAPITRE II Oscillaions libres amories : Sysèmes à un degré de liberé Inroducion : Le pendule élasique comme le pendule pesan,

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Annexe A: dérivées et intégrales : un bref survol

Annexe A: dérivées et intégrales : un bref survol Annexe A: érivées e inégrales : un bref survol Bien que vous ayez éjà vu une parie e ces sujes au niveau collégial e qu'en MAT-5 ils seron revus en éails, on peu néanmoins examiner rapiemen ce que représene

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Chapitre I Introduction - INTRODUCTION

Chapitre I Introduction - INTRODUCTION Chapire I Inroducion - INTRODUCTION I- Présenaion : Les sysèmes uilisés en Élecroechnique permeen de ransformer la naure de l énergie élecrique e de converir l énergie élecrique en une aure forme d énergie

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU Soluionnaire hysique, Élecricié e Magnéisme, Harris Benson Soluionnaire rédigé par Maxime Verreaul, professeur CHATE 7 LES CCUTS À COUANT CONTNU 7 FAUX. Le couran es le même en ou poin du circui. 7 Comme

Plus en détail

La réponse d un système linéaire en questions

La réponse d un système linéaire en questions La réponse d un sysème linéaire en quesions Version juille 00 Quesions La réponse d un sysème linéaire en quesions _1_ Un sysème es caracérisé par la ransmiance : jω) = 3 + 5jω quelle es l équaion différenielle

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

La diode, un composant non-linéaire

La diode, un composant non-linéaire La diode, un composan non-linéaire En première approximaion : un clape ani-reour Universié Anode Cahode Anode P N Cahode Méal Symbole Semiconduceur dopé P Srucure Semiconduceur dopé N Anode Cahode 1ère

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t)

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t) SESSION Concours Ecole Naionale de la Saisique e de l Analyse Informaique Deuième composiion de Mahémaiques PARTIE I. Soien f E e >. La foncion f( es coninue sur ], [ en an que quoien de foncions coninues

Plus en détail

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé)

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé) élec PÉDAGOGIE Concours Cenrale-Supélec 2003 Filière TSI Sciences indusrielles Éude d un chario de golf élecrique (corrigé) La prédéerminaion des caracérisiques élecriques d une machine ournane débue oujours

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE ELECTRONQE DE PSSANCE - Nicolas BERNARD - Janier 2009. Les conerisseurs saiques d énergie 2.1 Généraliés... 2.2 Les différenes familles de conersion... 2.3 Principe de réalisaion des sources d alimenaion

Plus en détail

FEUILLE D'EXERCICES : Condensateur en transitoire.

FEUILLE D'EXERCICES : Condensateur en transitoire. FUILL D'XRCICS : Condensaeur en ransioire. XRCIC.: Charge e décharge d un condensaeur avec une source de couran I0 C µ s Condiion iniiale : Uc = 0.. Donner l équaion de charge d un condensaeur à couran

Plus en détail

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V EL 0 - TD N 1 Exercice 1 : Que vau la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice : Quelle es la valeur de la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice 3 : Déerminez l équivalen de Thévenin du monage suivan

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur REGIME TRANSITOIRE Inroducion Lorsqu on ferme un circui pour le mere en foncion, les courans e les ensions meen un cerain emps à s éablir. C es le régime ransioire. Ce chapire fai l éude des composans

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution.

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution. Chapire Signaux e sysèmes Ce premier chapire ser de révision des principes de base des signaux, comme par exemple les définiions de période, phase, ainsi qu une inroducion aux sysèmes. Les conceps de signaux

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

CHAÎNE D ACTION. écart Réguler. mesure Mesurer CHAÎNE D INFORMATION

CHAÎNE D ACTION. écart Réguler. mesure Mesurer CHAÎNE D INFORMATION ANALYSE DES SYSTÈMES ASSERVIS 7. Caracérisaion des sysèmes asservis 7.. Srucure des sysèmes asservis Un sysème asservi linéaire peu se représener par le schéma 7.. On y rerouve, une chaîne d acion qui

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

4. Redressement commandé (Thyristors)

4. Redressement commandé (Thyristors) Université e Savoie Licence EEA Moule U6 Energie et convertisseurs 'énergie 4. Reressement commané (hyristors) On nomme «reresseur commané» un montage reresseur ont une partie es ioes a été remplacée par

Plus en détail

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux 1 héorie DU2-Al IU GEII Nîmes DU 2 - Alernance Représenaion fréquenielle - Séries de Fourier Yaël hiaux yael.hiaux@iu-nimes.fr Janvier 2015 2 DU2-Al héorie 1 héorie 2 3 3 DU2-Al Une somme de sinusoïdes?

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 Filrage d'une ension riangulaire par un passe-bande On considère un filre de foncion de ransfer : f 0 =2kHz e de coefficien de qualié Q=0.. Déerminer la naure du filre 2. Tracer

Plus en détail

Équations différentielles du premier ordre

Équations différentielles du premier ordre Équaions différenielles du premier ordre Vous rouverez ici de brefs résumés e exemples sur les applicaions concrèes des équaions différenielles du premier ordre : variaion de empéraure désinégraion radioacive

Plus en détail

Pascal MASSON. Edition

Pascal MASSON. Edition (pascal.masson@unice.fr) Ediion 215-216 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. La diode PN

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES CAPITE II : YTEME EUENTIEL : LE BACULE I. Foncion mémoire élémenaire. Inroducion Un inerrupeur, qui commande l allumage e l exincion d une lampe élecrique es une mémoire mécanique. L informaion es conservée

Plus en détail

1 ) Organisation simplifiée

1 ) Organisation simplifiée Chapire B.2.4 Machine synchrone 1 ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un converisseur réversible, elle peu foncionner son générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, son moeur. 1.1) Symboles

Plus en détail