COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF"

Transcription

1 COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de lire l ensemble du suje avan de commencer l épreuve. Le suje se compose de quare paries qui peuven êre raiées de manière indépendane. Le hème du suje es l éude d une pore auomaique de garage collecif dans un immeuble, Le synopique concernan la parie élecrique es représené sur la figure 1 e une vue d ensemble du disposiif es donnée sur la figure 2. Un usager peu déclencher l ouverure de la pore depuis son véhicule par une acion sur la élécommande qui lui a éé fournie, la première parie du suje éudie l émission e la récepion associées à cee élécommande. La deuxième parie éudie les élémens nécessaires à l alimenaion du moeur qui acionne la pore. Puis la roisième parie pore sur l élecronique de commande du moeur e enfin la quarième parie s inéresse aux paramères de sécurié qui permeen la réouverure de la pore en cas de problème. Fig 1. Synopique 1/12

2 VUE DE L EXTERIEUR 4a 3 1a 1b Pore Mur VUE DE L INTERIEUR 4b 5a 5b 2b 1a e 1b : barrière infra-rouge exérieure 2a e 2b : barrière infra-rouge inérieure 3 : palpeur 4a e 4b : capeurs de élécommande 5a e 5b : capeurs de fin de course 2a Le moeur e l armoire élecrique de commande ne son pas représenés. Fig 2. Vue d ensemble 2/12

3 1 TELECOMMANDE DE LA PORTE Aucune connaissance préalable sur les ransisors, diodes élecroluminescenes e phooransisors n es nécessaire pour raier cee parie. BP Vers module de gesion E=5V v 1 v 2 v RX Fig 3. Télécommande Fig 4. Capeur Une acion sur le bouon-poussoir (BP) de la élécommande déclenche l émission d un signal codé v 1 qui es un signal logique compris enre 0 e 5 V. Ce signal composé d un rain d impulsions sera reconnu par le décodeur. On suppose que le ransisor T1, commandé par la ension v 1, foncionne selon le régime suivan : - si v 1 > 0,6 V T1 es sauré : V BE1 = 0,6 V e V CE1 = V CEsa = 0,5 V I C1 dépend alors du circui exérieur au ransisor - si v 1 < 0,6 V T1 es bloqué : I B1 = 0 e I C1 = 0 V CE1 dépend alors du circui exérieur au ransisor Lorsqu elle es passane, la diode élecroluminescene (DEL) éme un signal lumineux de longueur d onde λ = 880 nm. Sa ension de seuil es V D = 1,5 V e sa résisance dynamique es supposée nulle. La puissance maximale qu elle peu dissiper es P max = 200 mw. Le phooransisor T2 uilisé en récepion es un ransisor phoosensible qui perme de bénéficier d une amplificaion du signal lumineux reçu. Dans les condiions d uilisaion du monage, son foncionnemen es le suivan : à la lumière du jour ou dans l obscurié T2 es bloqué c es à dire que I C2 = 0, par conre s il es éclairé par un signal lumineux de longueur d onde λ = 880 nm T2 es sauré c es à dire que V CE2 = V CEsa = 0,5 V. 1.1 Quelle es la naure du signal émis par la diode élecroluminescene? 1.2 On désire fixer le couran dans cee diode à I C1 = 30 ma, déerminer la valeur de R C Calculer la puissance maximale dissipée par la diode. La diode es-elle bien dimensionnée? 1.4 On désire fixer le couran de base du ransisor T1 à I B1 = 1 ma, déerminer la valeur de R B Dans les condiions d uilisaion du monage, quelles seron les valeurs possibles pour I C2? 1.6 Quelles seron donc les valeurs possibles pour v 2? 3/12

4 2 ALIMENTATION DU MOTEUR 2.1 Pon de diodes 15O Ω v R Fig 5. Pon de diodes Fig 6. Chronogramme de u() La pulsaion e la valeur efficace de la ension de réseau u() seron prises égales à ω r = 100π rad.s -1 e U = 230 V. Les diodes seron considérées comme des diodes idéales sans seuil Donner l éa des diodes pour [ Tr / 4, Tr /4] puis pour [ Tr / 4,3Tr /4] Représener l allure de v R () sur le documen réponse n Définir la valeur moyenne e la valeur efficace d une grandeur x() de période T Eablir l expression de la valeur moyenne de v R () en foncion de U. Calculer sa valeur En déduire l inensié moyenne du couran i en foncion de U e R. Calculer sa valeur Exprimer l inensié efficace du couran i en foncion de U e R. Calculer sa valeur Quelle es la ension inverse maximale v D aux bornes d une diode? Quelle es l inensié maximale du couran i D dans une diode? Exprimer l inensié moyenne du couran dans une diode en foncion de U e R. Calculer sa valeur Exprimer l inensié efficace du couran dans une diode en foncion de U e R. Calculer sa valeur. 4/12

5 2.2 Cellule de filrage i L = 0,5 H v R = 150 Ω C = 1500 µf Fig 7. Cellule de filrage avec bobine On suppose que la conducion du pon es coninue c es à dire que l inensié du couran i ne n annule jamais e que v() es idenique à la ension v R () représenée à la quesion En régime sinusoïdal permanen, on noe V e I les grandeurs complexes associées à v e i Déerminer l expression de la foncion de ransfer I( jω) H ( jω) =. V( jω) Déerminer les valeurs de H 0, ω 0 e 2m qui permeen de normaliser la foncion de ransfer jω + m 0 précédene sous la forme ( ) ω H jω = H jω jω m + ω0 ω Déerminer en foncion de l ampliude de la ension de réseau U max les expressions de V 0 e de V 1 qui permeen d écrire v() sous la forme approchée v() = V 0 + V 1 cos(ω 1 ) avec ω 1 = 2ω r On souhaie déerminer une expression approchée du couran i() sous la forme i() = I 0 + I 1 cos(ω 1 + ϕ 1 ). Exprimer I 0 en foncion de U max e R En considéran que ω 1 >> ω 0 monrer que 1 4U H( jω 1). En déduire que jlω 1 3π Lω que ϕ π 1 = En déduire l expression de l ondulaion du couran i = i max i min. Calculer sa valeur. max I1 e 1 5/12

6 2.3 Hacheur série i K i 1 0,1 H V S v D i D Fig 8. Hacheur série 2 u c αt T Fig 9. Chronogramme de u C () La ension d alimenaion du hacheur es consane e vau V S = 210 V. D es une diode idéale sans seuil. K es un inerrupeur commandé par la ension u C don le chronogramme es donné en figure 9. Pour [ 0, αt] K es fermé e pour [ αt, T] K es ouver. Dans ou le paragraphe 2.3, T représene la période de u C e vau T = 0,1 ms. On considère que la ension aux bornes du moeur à couran coninu es égale à sa f.e.m. E proporionnelle à la viesse de roaion du moeur : E = kω avec k = 5, V/(r.min -1 ). On suppose que l inensié i du couran ne s annule jamais e varie enre les valeurs minimales e maximales I m e I M Déerminer l expression de i() pour [ 0, αt] puis pour [ αt, T] Représener l allure de i() sur le documen réponse n Exprimer la valeur moyenne de la ension v D en foncion de α e V S puis en déduire la relaion enre E, α e V S Exprimer l ondulaion de couran i = I M I m en foncion de α,v S, L e T Représener l allure de i en foncion de α Pour quelle valeur de α l ondulaion de couran es-elle maximale? Calculer ( i) max Déerminer la valeur du rappor cyclique α qui perme de régler la viesse de roaion du moeur à Ω = 1000 r.min Représener l allure de i K sur le documen réponse n 2 e exprimer sa valeur moyenne en foncion de α, I m e I M Représener l allure de i D sur le documen réponse n 2 e exprimer sa valeur moyenne en foncion de α, I m e I M. 6/12

7 V v 3 Fig 10. Sysème de relais En réalié, le hacheur n alimene pas direcemen le moeur : on inercale comme indiqué sur la figure 10 un sysème de relais piloé par un inerrupeur commandé par une ension v 3. Au repos, lorsque la ension aux bornes de la bobine es nulle, les inerrupeurs son dans la posiion représenée sur la figure. Lorsque la ension aux bornes de la bobine es égale à 12 V, les inerrupeurs son dans l aure posiion Quelle es l uilié de ce sysème de relais? 7/12

8 3 Commande du moeur Dans ou le problème, les amplificaeurs opéraionnels son considérés comme idéaux. Leurs alimenaions ne son pas représenées e leurs ensions de sauraion son ± V sa = ± 12 V. 3.1 Monage asable R 1 1 kω C 1 v - u 1 Fig 11. Monage asable Dans ce monage, l amplificaeur opéraionnel foncionne en régime de sauraion Eablir l équaion différenielle vérifiée par v - () e u 1 () La résoudre afin de déerminer v - () en supposan qu à = 0 u 1 = +V sa e v - (0) = V 2 sa Déerminer l insan 1 où la ension de sorie u 1 bascule à V sa Représener sur le documen réponse n 3 u 1 () qui es un signal carré enre +V sa e V sa. Puis représener v - () e v + () sur un même chronogramme du documen réponse n Monrer que la période de ce monage asable es T A = 2τ ln3 avec τ = R 1 C Déerminer la valeur à donner à C 1 pour obenir T A = 0,1 ms. 3.2 Monage inégraeur C 2 R 2 R 3 10 kω 1 kω u 1 u 2 Fig 12. Monage inégraeur 8/12

9 Dans ce monage, l amplificaeur opéraionnel foncionne en régime linéaire Donner la foncion de ransfer d un inégraeur idéal e représener son diagramme de Bode (gain e phase). U2( jω) Déerminer la foncion de ransfer T ( jω) = du monage de la figure 12 e donner les U1( jω) valeurs de T 0 e ω c qui permeen de la normaliser (voir annexes) Représener le diagramme de Bode asympoique de gain e de phase de T(jω) Commen choisir ω c pour obenir, à une consane près, l inégraion du signal u 1 qui a pour période T A? Jusifier Sachan que T A = 0,1 ms, proposer une valeur de C 2 qui permee de saisfaire la condiion précédene Représener alors l allure de u 2 () sur le documen réponse n Monage comparaeur u 2 u 3 Fig 13. Monage comparaeur Dans ce monage, l amplificaeur opéraionnel foncionne en régime de sauraion. On suppose que u 2 () es un signal riangulaire compris enre 5 V e +5 V. Le monage compore un poeniomère de valeur P = 10 kω (x représene donc un nombre compris enre 0 e 1) Déerminer la valeur à donner à x pour obenir un signal u 3 de rappor cyclique α = 0, Représener dans ce cas u 3 () sur le documen réponse n 3. 9/12

10 4 Paramères de sécurié de la pore de garage 4.1 Réglage de la durée d ouverure C 3 = 100 µf R 6 D 6 R 5 D 5 C 3 v - C 0 u 0 Fig 14. Monage monosable Dans ce monage, l amplificaeur opéraionnel foncionne en régime de sauraion. C es un monage qui possède un seul éa sable pour la ension de sorie u 0. Une impulsion négaive en enrée fai changer d éa u 0 puis, au bou d une durée appelée durée du monosable, u 0 revien dans son éa sable. D, D 5 e D 6 son des diodes idéales sans seuil Quel es l éa sable du monage? Jusifier Lorsqu on applique une impulsion négaive en enrée, on observe le basculemen à u 0 = -V sa la diode D es alors bloquée. Eablir dans ce cas de figure l équaion différenielle vérifiée par v - () e u 0 () La résoudre afin de déerminer v - () en considéran qu à = 0 u 0 = -V sa e v - (0) = Déerminer en foncion de R 5 e C 3 l insan T mono où la ension de sorie u 0 bascule à +V sa En déduire la valeur de R 5 qui perme d obenir T mono = 30 s Déerminer en foncion de R 6 e C 3 la durée de réarmemen T ra mise par v - pour revenir à En déduire la valeur de R 6 qui perme d obenir T ra = 0,1 T mono La durée du monosable, qui sera la durée pendan laquelle la pore de garage resera ouvere, doi pouvoir se régler facilemen à l aide d un poeniomère. Quel composan du monage doi-on remplacer par un poeniomère? 10/12

11 4.2 Proecions conre la fermeure Pour la sécurié des personnes, le sysème compore deux barrières infra-rouges : l une à l inérieur du garage e l aure à l exérieur, ainsi qu un palpeur qui es un capeur de conac localisé sur oue la ranche de la pore. Les signaux logiques issus de ces disposiifs de sécurié son noés I1, I2 e PP. Ils valen 1 lorsque le sysème es au repos e 0 en cas d acivaion de la sécurié. L acivaion d une sécurié doi êre sans effe sur le sysème si la pore es en rain de s ouvrir, par conre si la pore es en rain de se refermer elle doi bien sûr se rouvrir. Les variables logiques qui commanden la pore son noées MO, MF e A pour «marche ouverure», «marche fermeure» e «arrê». Ces variables de commande son liées à quare variables de conrôle noées RX, FC, SO e SC qui son décries ci-dessous : RX vau 1 si l ordre d ouverure es donné par une élécommande SO vau 1 si la pore es en rain de s ouvrir FC vau 1 si la pore ouche un capeur de fin de course SC vau 0 si une sécurié es acivée RX SO FC SC MO A Pourquoi le palpeur es-il nécessaire en plus des deux barrières infra-rouges? Donner l expression de la variable SC en foncion de I1, I2 e PP A l aide de la able de vérié donnée ci-dessus, déerminer l expression la plus simple de A Représener sur le documen réponse n 4 le schéma logique permean d obenir A en uilisan les symboles logiques donnés en annexe A l aide de la able de vérié, déerminer l expression la plus simple de MO Représener sur le documen réponse n 4 le schéma logique permean d obenir MO en uilisan les symboles logiques donnés en annexe. 11/12

12 ANNEXES Série de Fourier Toue grandeur périodique x() de pulsaion ω peu se décomposer sous la forme : x( ) = a [ ancos( nω) + bnsin( nω ] 0 + ) n= 1 a 0 représene la valeur moyenne de x() T an = x n d T 2 ( ) cos( ω ) 0 T bn = x n d T 2 ( ) sin( ω ) 0 Symboles logiques NON ET OU OU EXCLUSIF 1 & 1 =1 Foncions de ransfer normalisées du premier ordre T( jω) = T 1 0 ou jω 1+ ωc jω c T( jω) = T ω 0 jω 1+ ωc 12/12

13 Documen réponse n 1 : Pon de diodes v R 5 ms

14 Documen réponse n 2 : Hacheur série i αt T i K αt T i D αt T

15 Documen réponse n 3 : Commande du moeur u 1 v + v - u 2 u 3

16 Documen réponse n 4 : Proecions conre la fermeure RX SO FC SC A RX SO FC SC MO

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

CONDITONNEMENT DU SIGNAL

CONDITONNEMENT DU SIGNAL I) Présenaion "La diode" CONITONNMNT U IGNAL La diode es un composan élecronique semi conduceur qui se compore comme un inerrupeur fermé quand elle es polarisée en direc e comme un inerrupeur ouver polarisée

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

Partie Génie Électrique

Partie Génie Électrique Concours Naional Commun 2007 Concours Naional Commun 2007 Parie Génie Élecrique L éude qui va suivre es limiée à la chaîne de mise en roaion de la charge (êe de vissage). Où un variaeur de viesse, commande

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998 BACCALAUREA ECHNOLOGIQUE SESSION 1998 SERIE : SCIENCES E ECHNOLOGIES INDUSRIELLES SPECIALIE : GENIE ELECROECHNIQUE EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficien : 7 Ce suje comprend

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue Redressemen non commandé sur charge RL en conducion coninue SI 9- I. Conversion alernaif-coninu, exemples d applicaions liés à la racion Figure : Locomoive BB5 Réseau de disribuion Redresseur saique monophasé

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max G. Pinson - Physique Appliquée Signaux périodiques A3-P / A3 - Mesurage des signaux périodiques ère parie : caracérisiques générales d'un signal périodique () 3 + 4 sin 5 max pp DC (ms) min () Signal arian

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE LYCEE KHAZNADAR DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Proposé par : MLAOUHI S & ABAAB T Disciplines echniques SECTION TECHNIQUE Consiuion du suje : un dossier echnique : pages 1/4 2/4 3/4 e 4/4 Des feuilles réponses

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L G. Pinson - Physique Appliquée AOP en foncionnemen non linéaire A4-TD/1 NB : la ension de sauraion des AOP es = ± cc ( cc = 1 : ension d alimenaion). A4-1- égulaion de empéraure "Tou-ou-ien" (suie exercice

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R Foncions Elecroniques Chapire 1 Charge e décharge d un condensaeur 1-1- Charge e décharge sans valeur iniiale Soi le circui suivan où V E peu prendre 2 valeurs soi E soi V, le condensaeur C éan iniialemen

Plus en détail

L.S. EL AMEL Fouchana DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Année scol : 2012 / 2013 Réalisé par : S. Dhahri TECHNOLOGIE Classe : 3 ème année S.

L.S. EL AMEL Fouchana DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Année scol : 2012 / 2013 Réalisé par : S. Dhahri TECHNOLOGIE Classe : 3 ème année S. L.S. EL AMEL Fouchana DEVOIE SYNTHESE N Année scol : / Réalisé par : S. Dhahri TECHNOLOGIE Classe : ème année S.Tech Dae : / / Durée : Heures PROBLEME : COMMANDE DE FEUX TRICOLORES D UN CARREFOUR ROUTIER

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance Corrigés Exercice Red : redressemen non commandé : redressemen monoalernance D i u charge v La ension u es sinusoïdale alernaive. D es une diode supposée parfaie (ension de seuil nulle). La charge es une

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI 1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE AMPLIFICATEUR LINÉAIRE INTÉGRÉ (ALI) page 1 / 6 A PRÉSENTATION Les amplificaeurs linéaires inégrés (ALI), aussi appelés amplificaeurs opéraionnels (AO) son uilisés pour effecuer

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. multimètres. P DV P DH écran fluorescent

Lycée Viette TSI 1. T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. multimètres. P DV P DH écran fluorescent Lycée Viee TSI 1 T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. mulimères I. Principe de foncionnemen de l oscilloscope à ube cahodique 1. Descripion F C W A 1 A 2 vide spo P DV P DH écran fluorescen F filamen C cahode

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion Présenaion en images des différens élémens Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens Diagramme sagial Mise en

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3)

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) Lycée Marin Luher King (H.F.) SOMMAIE PÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL

Plus en détail

Conversion continu - alternatif

Conversion continu - alternatif Conversion coninu - alernaif Les inerrupeurs élecroniques son uilisés dans d aures applicaions que le ransfer de puissance d une source vers une charge. En pariculier ils permeen de réaliser la conversion

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2 Exercices sur le dipôle (R,L) Eude expérimenale d une bobine (Asie 2004) 1 - Déerminaion expérimenale de l'inducance L de la bobine On réalise le circui élecrique représené ci-dessous (figure 1) comprenan

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Lycée KORBA Labo de Technologie N :... Classe : 1 S... DEVOIR DE SYNTHÈSE N 3 Technologie Durée : 2heures BRIDE À MÂCHOIRE

Lycée KORBA Labo de Technologie N :... Classe : 1 S... DEVOIR DE SYNTHÈSE N 3 Technologie Durée : 2heures BRIDE À MÂCHOIRE Nom & Prénom :... Nom :.................... N :... Classe : 1S.. Lycée KORBA Prénom :................. Labo de N :... Classe : 1 S... DEVOIR DE SYNTHÈSE N 3 Durée : 2heures 2008/2009 1) PRÉSENTATION DU

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche foncionnelle Energie (faible) Elaborer les signaux de commande Ordre We Transformer l énergie La parie commande (consiuée par un microconrôleur ou des circuis

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM 100% élecricié Relais emporisés modulaires série TM Relais emporisés modulaires Fixage à vis possible Grand logemen pour câbles OVATO Elecric enrichi sa gamme de relais emporisés élecroniques avec de nouveaux

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé.

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé. XI : HG T HG U ONNSTU On considère le monage suivan dans lequel depuis un emps rès long, l inerrupeur K es ouver e l inerrupeur K es fermé. kω v kω nf K v K V Figure. onner dans ces condiions le schéma

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales 9/0/06 I. Les différens ypes de signaux Signal variable Signal périodique Signal alernaif Signal sinusoïdal S Signal variable S Signal périodique S Smax -Smax Signal alernaif S Signal sinusoïdal Pourquoi

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Minisère de l éducaion L.S.Cherarda Devoir de synhèse n 3 30/05/2013 Maière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Professeur : BAAZAOUI Abderraouf Niveau : 1 ère Année Noe :. /20 Nom :.. Prénom : Classe : 1S 1

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail