ASSISES DE LA FISCALITÉ DES ENTREPRISES: SYNTHÈSE DES CONTRIBUTIONS DES GROUPES DE TRAVAIL INTERVENTION ÉCONOMIQUE DE P.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSISES DE LA FISCALITÉ DES ENTREPRISES: SYNTHÈSE DES CONTRIBUTIONS DES GROUPES DE TRAVAIL INTERVENTION ÉCONOMIQUE DE P."

Transcription

1 ASSISES DE LA FISCALITÉ DES ENTREPRISES: SYNTHÈSE DES CONTRIBUTIONS DES GROUPES DE TRAVAIL INTERVENTION ÉCONOMIQUE DE P. LABET MARS 2014

2 CALENDRIER D ÉLABORATION DES PISTES DE PROPOSITIONS ET DES MESURES 29 janv : Installation des Assises de la fiscalité des entreprises par le Premier Ministre Début Fev : Mise en place de 4 groupes de travail et premières réunions organisées 26 février 2014 : Etude par le comité de pilotage des pistes de propositions prioritaires retenues par les 4 groupes Fin février/ mi- Mars: Chaque groupe de travail réalise un relevé de conclusion comprenant les pistes de propositions sélectionnées 25 mars 2014 : Journée de restitution des conclusions des groupes au Comite de synthèse 2

3 DES OBJECTIFS «SANS MARGE DE MANŒUVRE» 3 objectifs ont été affichés: Stabilité fiscale, efficacité (taxer moins la production), visibilité Parallèlement, les marges de manœuvre sont limités puisque la réflexion est menée à prélèvement constant 3

4 LA PRINCIPALE REVENDICATION CGPME La CGPME défend une baisse du taux de l IS pour l ensemble des entreprises en dessous de 30 % Pour rappel: Le taux de l IS est le plus élevé de l UE qu on parle du taux normal de 33,33 ou du taux des grands groupes de 38 1,4 millions d entreprises soumises à l IS la baisse d un point du taux nominal sur les sociétés coûterait environ 1,35 Md euros 4

5 GROUPE 1 RÉFORME DE L IMPOSITION DES ENTREPRISES Pistes de propositions à l étude: Baisse sensible de l IS avec une proposition de trajectoire non encore défini mais qui pourrait être d abaisser le taux à 30% d ici 2017 puis à 25% en Baisse de la C3S (taxe destinée à financer le RSI) NB: L assiette BIC-BNC a été écartée de la réflexion et renvoyer à un groupe de travail sur l entrepreneur individuel Contreparties: Plusieurs scénarios ont été proposés (suppression de l amortissement dégressif ) mais in fine il ne devrait pas avoir de propositions tendant à l élargissement de l assiette de l IS La baisse de la C3S serait compensée par l État via l extension des 5 cotisations et prélèvements sociaux à l ensemble des dividendes distribués

6 RÉPARTITION PAR TAILLE D ENTREPRISES 6

7 RÉPARTITION PAR SECTEUR D ACTIVITÉ 7

8 GROUPE 2 SUR LES FACTEURS DE PRODUCTION Proposition 1 : Réduire significativement le nombre de petites taxes supprimer un nombre significatif de «petites» taxes en accompagnant ces suppressions d'une réduction équivalente des dépenses des affectataires de ces taxes ; Verser ou reverser au budget général de l'etat certaines taxes affectées pour limiter leur dynamisme ; Regrouper les taxes portant sur des assiettes fiscales voisines, en unifiant la déclaration et le paiement de ces taxes ; Favoriser le financement des organismes professionnels (ex : centres techniques industriels) par les professionnels concernés, en remplaçant le mécanisme de taxes affectées par des contributions volontaires ou des redevances. 8

9 GROUPE 2 SUR LES FACTEURS DE PRODUCTION Proposition 2 : Supprimer progressivement une des assiettes fiscales existantes au sein des impôts sur la production : le chiffre d'affaire Baisse progressive du taux de la C3S Relèvement progressif du seuil d'assujettissement à la C3S: le seuil d'imposition à la C3S ( ) serait ainsi augmenté progressivement, jusqu'à l'extinction du dispositif. 9

10 GROUPE 2 SUR LES FACTEURS DE PRODUCTION Proposition 3 : Simplifier l'assiette de la CVAE Un groupe de travail technique pourrait être mis en place dans de brefs délais pour dissiper les incertitudes existantes sur le calcul de la valeur ajoutée servant d'assiette à la CVAE et en simplifier la définition Certains intervenants ont par ailleurs proposé d'aligner la définition fiscale de la valeur ajoutée sur sa définition comptable. Attention avec l idée peut être d un ajustement à la hausse du taux de la CVAE Le risque d une réforme de l assiette de la CVAE est la remise en cause du «dégrèvement barémique». Proposition 4 : Comptabiliser en un bloc unique l'ensemble des impôts sur la production L'idée de faire apparaître explicitement le total des impôts sur la production dans le plan comptable 10

11 GROUPE 3 SUR LA REFORME DES IMPÔTS LOCAUX Proposition 1: Limiter la hausse d'année en année de la TLPE, de la TASCOM et de l'assiette minimale de CFE L idée est de ralentir la faculté de hausse annuelle du tarif de la TASCOM lorsque le pourcentage maximal n a pas encore été atteint. L idée est d'abaisser la marge d'évolution de la TLPE à 2 ou 3 par mètres carrés. L idée est de proposer une évaluation de l assiette minimale de CFE Proposition 2 :Alléger la charge administrative pour les contribuables locaux Une simplification des obligations déclaratives de la TASCOM consistant à permettre aux têtes de réseau d'effectuer un paiement unique et dématérialisé pour la totalité de leurs établissements. La rédaction d un formulaire pour la déclaration des supports publicitaires taxables ainsi que des modèles de déclaration TLPE 11

12 GROUPE 3 SUR LA REFORME DES IMPÔTS LOCAUX Proposition 3 : Mieux associer les entreprises au sein de la gouvernance du versement transport Proposition 4 : Réduire la micro-fiscalité locale Proposition 5 : Préparer la révision des valeurs locales Une simulation pourra être réalisée sur les effets de la réforme Un point sur les entreprises industrielles devrait être ajouté 12

13 GROUPE 4 - AMÉLIORATION DES RELATIONS ENTRE L ADMINISTRATION ET LES ENTREPRISES Renforcer la concertation avec les entreprises et simplifier le droit fiscal Le gouvernement s'engage à consulter préalablement les entreprises et leurs représentants, en amont de la procédure législative, sur les projets d'articles de LF et sur les projets de textes réglementaires et les projets de commentaires de l'administration relatifs aux dispositifs sensibles ou complexes. Il s'engage à publier des statistiques précises sur le rendement des différents impôts, par secteur et par taille d'entreprise Le gouvernement s'engage à utiliser, chaque fois que possible, de définitions existantes, y compris hors du CGI, en évitant la création de nouvelles définitions pour les seuls besoins d'une nouvelle disposition fiscale. Il engagera un travail de mise en cohérence des définitions aujourd'hui divergentes entre différents textes fiscaux. 13

14 GROUPE 4 - AMÉLIORATION DES RELATIONS ENTRE L ADMINISTRATION ET LES ENTREPRISES Encadrer le recours à la rétroactivité fiscale : Le gouvernement s'engage à élaborer et à rendre public un code de bonne conduite précisant la façon dont il détermine la date d'entrée en vigueur des dispositions fiscales, en privilégiant dans la mesure du possible l'application non rétroactive, même aux exercices en cours lors de la discussion des lois de finances, voire l'entrée en vigueur différée des nouvelles dispositions. Pour chaque mesure, le choix de la date d'entrée en vigueur devra faire l'objet de développements spécifiques dans l'exposé des motifs ou l'évaluation préalable. Renforcer la sécurité juridique par le développement des rescrits Améliorer la procédure de rescrit. Prévoir une publication plus fréquente des rescrits individuels. Etendre les voies de recours contre toute prise de position à caractère général et impersonnel. Créer une procédure d'agrément optionnel en matière de CIR, pour sécuriser, sur toute leur durée, les projets de R&D et le montant du crédit d'impôt des entreprises, en les mettant 14 ainsi à l'abri de remises en cause lors de contrôles fiscaux ultérieurs.

15 GROUPE 4 - AMÉLIORATION DES RELATIONS ENTRE L ADMINISTRATION ET LES ENTREPRISES Mieux prendre en compte la bonne foi des contribuables durant les contrôles fiscaux les pénalités applicables en cas de manquements aux dispositions fiscales seront adaptées à la situation des entreprises face à la complexité de l'impôt, afin de moins sanctionner les erreurs commises par les entreprises, notamment les plus petites. Les entreprises se verront remettre plus systématiquement les pénalités lorsqu'elles se rendent comptent de leur omission déclarative et procèdent spontanément à une déclaration rectificative. Allonger le délai de réponse à une proposition de rectification Porter de 30 à 60 jours le délai de réponse à une proposition de rectification. Renforcer le rôle et les compétences des commissions administratives : Améliorer le fonctionnement des commissions, créer un échelon régional, étendre leur champ de compétence à certaines questions de droit ainsi qu'a des problématiques à forts enjeux pour les entreprises (CIR notamment) en adaptant leur composition en fonction de la 15 problématique traitée.

La réforme de la taxe professionnelle

La réforme de la taxe professionnelle La réforme de la taxe professionnelle Les objectifs de la réforme Conformément à l engagement pris par le Président de la République le 5 février 2009, la loi de finances pour 2010 supprime la taxe professionnelle

Plus en détail

La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Publié le 22 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 30 mai 2017 Principes et champ d application FICHE PRATIQUE La CVAE touche toutes les personnes

Plus en détail

Avril Les différents régimes fiscaux des groupements de communes

Avril Les différents régimes fiscaux des groupements de communes Les différents régimes fiscaux des groupements de communes Les différents régimes fiscaux des groupements de communes à fiscalité propre 2 régimes Fiscalité additionnelle Communes 4 taxes Groupement 4

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 PÔLE JURIDIQUE ET FISCAL www.afic.asso.fr PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2017 1. Récapitulatif des mesures fiscales A. Mesures fiscales concernant les entreprises B.

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010 FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances I Les chèques vacances A- Rappel des nouvelles règles 1) La loi du 22 juillet 2009 a supprimé la condition

Plus en détail

Comment calculer la contribution économique territoriale?

Comment calculer la contribution économique territoriale? www.limousinentreprise.fr / Comment calculer la contribution économique territoriale? Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 09/04/2014 La Cotisation foncière des entreprises

Plus en détail

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé.

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé. L ANNUAIRE STATISTIQUE DE LA DGFiP ÉVOLUE : Pour le millésime 2010, la DGFiP a souhaité présenter les données de son annuaire statistique, sous un format plus convivial et plus abordable ; et cela, en

Plus en détail

Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité

Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité Mesures fiscales du pacte de responsabilité et de solidarité 1 Réduction exceptionnelle d IR en faveur des ménages modestes... 2 2 Allègement de la C3S... 3 3 Prorogation d un an de la contribution exceptionnelle

Plus en détail

LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE

LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE LA PROCEDURE ADMINISTRATIVE SECTION I.- DISPOSITIONS GENERALES RELATIVES AUX RECLAMATIONS, DEGREVEMENTS ET COMPENSATION Le droit de réclamation est un droit qui permet au contribuable de demander à l administration

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

La réforme de la Fiscalité directe locale. Perspectives actuelles

La réforme de la Fiscalité directe locale. Perspectives actuelles La réforme de la Fiscalité directe locale Perspectives actuelles septembre 2010 Trésorerie générale de l Aveyron 1 1 La clause de «revoyure» - 10 juin, le rapport de l IGF/IGA est communiqué au Parlement,

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres

Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres L annonce, par le Président de la République, du projet de supprimer la part «immobilisations» au sein de la taxe professionnelle a des impacts

Plus en détail

La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle?

La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle? La cotisation foncière des entreprises : pourquoi flambe-t-elle? La cotisation foncière des entreprises (CFE) est perçue par les communes et établissement communaux (bloc communal). La base taxable est

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010 La Contribution Economique Territoriale Réunion d information 29 mars 2010 Bref rappel historique Applicable depuis le 1 er janvier 1976, la taxe professionnelle est venue se substituer à la patente. Son

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : Intitulé du texte : décret modifiant la durée des amortissements des subventions d'équipement versées par les communes et leurs établissements publics

Plus en détail

Disparition de la Taxe professionnelle en Voici la C.E.T. Contribution Economique Territoriale

Disparition de la Taxe professionnelle en Voici la C.E.T. Contribution Economique Territoriale 1 Disparition de la Taxe professionnelle en 2010 Voici la C.E.T. Contribution Economique Territoriale 2 Evolution des Impôts en France 2000-2007 La TP représente approximativement 9 % des impôts directs

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN 2011 6 E-6-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. PLAFONNEMENT EN FONCTION DE LA VALEUR AJOUTEE. (C.G.I., art. 1647 B sexies ) NOR : ECE

Plus en détail

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 OCTOBRE 2016

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 OCTOBRE 2016 CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT CHARGE DU BUDGET ET DES COMPTES PUBLICS AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Communiqué de presse www.economie.gouv.fr Communiqué de presse Paris, le 9 décembre

Plus en détail

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER)

1 CFE, CVAE et IFER CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE. Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (IFER) 1 CFE, CVAE et IFER De la taxe professionnelle à la CET Réforme entrée en vigueur le 1 er janvier 2010... 1 Cotisation foncière des entreprises (CFE)... 2 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle. Guide pratique

Réforme de la taxe professionnelle. Guide pratique Réforme de la taxe professionnelle Guide pratique Réforme de la taxe professionnelle Guide pratique Les grands principes de la réforme Pourquoi une réforme de la taxe professionnelle? Les limites de l'actuel

Plus en détail

FISCALITE : PRINCIPAL LEVIER DE MOBILISATION DES RESSOURCES DES COLLECTIVITES LOCALES

FISCALITE : PRINCIPAL LEVIER DE MOBILISATION DES RESSOURCES DES COLLECTIVITES LOCALES 26 29 June 2007 Vienna, Austria FISCALITE : PRINCIPAL LEVIER DE MOBILISATION DES RESSOURCES DES COLLECTIVITES LOCALES M. NOUR-EDDINE BOUTAYEB WALI DIRECTEUR GENERAL DES COLLECTIVITES LOCALES MINISTERE

Plus en détail

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL

La fiscalité des médecins: BNC et SELARL La fiscalité des médecins: BNC et SELARL Publié le 30 novembre 2016 - Dernière mise à jour le 30 novembre 2016 FICHE PRATIQUE Les bénéfices non commerciaux Les médecins qui exercent leur activité dans

Plus en détail

Présentation... 5 Introduction Partie 1 Impôt sur le revenu... 21

Présentation... 5 Introduction Partie 1 Impôt sur le revenu... 21 Sommaire Loi de finances pour 2017 et loi de finances rectificative pour 2016 Présentation... 5 Introduction... 15 Partie 1 Impôt sur le revenu... 21 Fiche 1 : Indexation du barème de l IR et revalorisation

Plus en détail

Suppression de la Taxe Professionnelle. Quelles conséquences pour les collectivités territoriales?

Suppression de la Taxe Professionnelle. Quelles conséquences pour les collectivités territoriales? Suppression de la Taxe Professionnelle Quelles conséquences pour les collectivités territoriales? Loi de Finances 2010 Suppression de la Taxe Professionnelle dès janvier 2010 pour les entreprises Rappel

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE BUDGET PRINCIPAL. Exercice budgétaire 2014

DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE BUDGET PRINCIPAL. Exercice budgétaire 2014 VILLE DE FIGEAC (LOT) Le 30 mai 2016 --------- SERVICE FINANCES ET BUDGETS DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE BUDGET PRINCIPAL Exercice budgétaire 2014 L article L.2312 1, alinéa 2 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Suppression de la taxe professionnelle. Éléments relatifs aux collectivités territoriales. Loi n du 30 décembre 2009 de finances pour 2010

Suppression de la taxe professionnelle. Éléments relatifs aux collectivités territoriales. Loi n du 30 décembre 2009 de finances pour 2010 Suppression de la taxe professionnelle Éléments relatifs aux collectivités territoriales Loi n 2009-1673 du 30 décembre 2009 de finances pour 2010 Rencontre élus 3 Février 2010 Le projet de réforme de

Plus en détail

le taux de marge des entreprises françaises (EBE/VA) a chuté (28% en 2013, -3% en un an) en raison de :

le taux de marge des entreprises françaises (EBE/VA) a chuté (28% en 2013, -3% en un an) en raison de : Cadre politique annonce du Président de la République lors de ses vœux, conférence de presse du 14 janvier 2014, et vœux aux acteurs économiques du 21 janvier discussions entre partenaires sociaux à l

Plus en détail

«Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux»

«Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux» «Le contentieux fiscal et l organisation des recours fiscaux» Présenté par: Maryam GUEDIRA Lamya SAADAOUI Hayat SBAI Salwa BOUDERBA Lamia ELQASSIR Encadré par: M. Sidi Mohammed RIGAR Année Universitaire:

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3

SOMMAIRE. Présentation 3 Présentation 3 Introduction Définition de l impôt et cadre du système fiscal 15 1 Définition de l impôt 15 Définition positive de l impôt 15 a) Un prélèvement obligatoire 16 b) Un prélèvement sans contrepartie

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2013

Loi de finances rectificative pour 2013 Loi de finances rectificative pour 2013 Sur l'article 30 relatif aux mesures de modernisation des impositions dont les recettes sont affectées au centre national du cinéma et de l image animée La taxe

Plus en détail

5. Les contributions de l État en 2015

5. Les contributions de l État en 2015 5. Les contributions de l État en 2015 En conséquence des exonérations et des allègements d'impôts décidés, l'état est amené à contribuer aux recettes fiscales des collectivités locales pour ne pas porter

Plus en détail

LOI organique n du relative au pilotage des finances publiques NOR:

LOI organique n du relative au pilotage des finances publiques NOR: LOI organique n du relative au pilotage des finances publiques NOR: L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Conseil constitutionnel a déclaré conforme à la Constitution ; Le Président de la République

Plus en détail

LE BUDGET 2015 : 3,6 MDS D EUROS D AMÉLIORATION Le budget 2015 : 3,6 Mds d euros d amélioration 1/4. Mds PLF ,35 PLFR ,42 +0,10

LE BUDGET 2015 : 3,6 MDS D EUROS D AMÉLIORATION Le budget 2015 : 3,6 Mds d euros d amélioration 1/4. Mds PLF ,35 PLFR ,42 +0,10 Le budget 2015 : 3,6 Mds d euros d amélioration 1/4 De nouvelles informations sur les recettes et les dépenses: 1,6 Md d euros Dividendes versés par les sociétés publiques Recettes de cotisations sur la

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI CICE - 1-7 avril 2014 Présentation du CICE 3 e Loi de finances rectificative pour 2012 (art.66) o Création du CICE Site dédié au Pacte national pour la

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER E-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 JANVIER 2012 6 E-1-12 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES. DEGREVEMENT TEMPORAIRE (ARTICLE 21 DE LA LOI

Plus en détail

TERRITOIRES ENTREPRENEURS

TERRITOIRES ENTREPRENEURS TERRITOIRES ENTREPRENEURS Les conditions et les modalités d application du dispositif d exonération d impôt sur les bénéfices en ZFU varient selon la date de création ou l implantation de l entreprise

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-20-20-20-10-20150603 DGFIP TVA - Régimes d'imposition et obligations

Plus en détail

FICHE D IMPACT. Intitulé du texte : Ordonnance modifiant la partie législative du code des juridictions financières

FICHE D IMPACT. Intitulé du texte : Ordonnance modifiant la partie législative du code des juridictions financières FICHE D IMPACT NOR : PRMX1617625R Intitulé du texte : Ordonnance modifiant la partie législative du code des juridictions financières Ministère à l origine de la mesure : Premier ministre Date d établissement

Plus en détail

MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE

MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE Pour la troisième année consécutive, le cabinet Landwell, membre du réseau international PwC, a réalisé

Plus en détail

La réforme de la Taxe Professionnelle

La réforme de la Taxe Professionnelle La réforme de la Taxe Professionnelle Loi n 2009-1673 du 30 décembre 2009 de finances pour 2010 Mélanie Descamps Etudiante Master 1, Gestion des entreprises et des territoires, Université de l Artois melaniedescamps@aol.com

Plus en détail

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23]

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] Références du document 4F23 Date du document 07/07/98 CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPE1511917D Intitulé du texte : décret en Conseil d Etat relatif aux obligations déclaratives afférentes au dispositif de report d imposition prévu à

Plus en détail

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2015 TROISIEME CONCOURS. 5ème épreuve d admissibilité Finances publiques (durée : trois heures coefficient 3)

CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2015 TROISIEME CONCOURS. 5ème épreuve d admissibilité Finances publiques (durée : trois heures coefficient 3) CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2015 TROISIEME CONCOURS 5ème épreuve d admissibilité Finances publiques (durée : trois heures coefficient 3) Une épreuve de finances publiques consistant en la rédaction

Plus en détail

La suppression de la taxe professionnelle

La suppression de la taxe professionnelle La suppression de la taxe professionnelle La loi de finances pour 2010, validée par le Conseil constitutionnel le 29 décembre 2009, supprime définitivement la taxe professionnelle (TP) pour toutes les

Plus en détail

Répertoire ( / /7) Par Florence FOUR

Répertoire ( / /7) Par Florence FOUR Intérieur ; Direction générale des collectivités locales ; Sousdirection des finances locales ; Bureau relations financières entre l'etat et les collectivités territoriales (1975-1980) - Bureau concours

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : EINI1501645D Intitulé du texte : décret modifiant les articles du code de commerce relatifs aux soldes (R.310-15 et R.310-15-1) Ministère à l origine

Plus en détail

MISE A JOUR 2015 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE

MISE A JOUR 2015 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE MISE A JOUR 2015 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE Pour la quatrième année consécutive, le cabinet PwC Société d Avocats a réalisé à la demande du Leem

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES La taxe sur les salaires Introduction La taxe sur les salaires est due par les employeurs qui ne sont pas soumis à la TVA sur la totalité

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSH1600996D NOR : AFSH1600997D NOR : AFSH1600999A Intitulé des textes : Projet de décret modifiant divers décrets relatifs à l organisation des carrières

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 14 décembre 2015 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 14 décembre 2015 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 14 décembre 2015 Adopté Rédiger ainsi cet article : PLFR POUR 2015 - (N 3344) AMENDEMENT présenté par Mme Rabault, rapporteure générale ---------- ARTICLE 21 N o CF51 «I. Le code général

Plus en détail

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances Manuel DCG 4, Droit fiscal Emmanuel Disle, Jacques Saraf Nathalie Gonthier-Besacier et Jean-Luc Rossignol Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI L-4-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI L-4-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI 2011 13 L-4-11 CONTROLE FISCAL. EXTENSION DU DELAI DE REPRISE EN MATIERE D IMPOTS DIRECTS LOCAUX DUS PAR LES PARTICULIERS (TAXE FONCIERE

Plus en détail

Le Portail Internet de la Gestion Publique (PIGP) Le développement de la facturation électronique. Le PortailFDL

Le Portail Internet de la Gestion Publique (PIGP) Le développement de la facturation électronique. Le PortailFDL Le Portail Internet de la Gestion Publique (PIGP) --------- Le développement de la facturation électronique DDFiP de la Dordogne Périgueux - 4 novembre 2014 Sommaire Le Portail Internet de la Gestion Publique

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle

Réforme de la taxe professionnelle www.jeanclaudegaudin.net Février 2010 Réforme de la taxe professionnelle Avec le projet de loi de finances pour 2010, le Parlement a adopté une importante réforme fiscale, celle de la taxe professionnelle

Plus en détail

SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321]

SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321] SECTION 1 CALCUL DE L'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B321] Références du document 5B321 Date du document 23/06/00 29 XIV. Contributions et prélèvements divers (cf. DB 5 B 323 et suiv.) ANNEXES L'ensemble des

Plus en détail

LA DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN)

LA DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN) LA DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN) Rémunérations Août 2015 Au quotidien, une entreprise réalise de nombreuses déclarations liées à son fonctionnement : paiement de factures, signature de contrats,

Plus en détail

DROIT FISCAL INTRODUCTION

DROIT FISCAL INTRODUCTION DROIT FISCAL INTRODUCTION PRESENTATION Jean-Baptiste BESSON Cabinet bessonconseil Formateur-Consultant Gestion et Ingénierie financière Diplômé de Sciences Po Toulouse Diplômé d un Master Spécialiste Direction

Plus en détail

ACTUALITE DE L ÉTÉ 2016

ACTUALITE DE L ÉTÉ 2016 ACTUALITE DE L ÉTÉ 2016 7 octobre 2016 1 Programme Projet de loi de finance pour 2017 Réduction d impôt sur les sociétés Prélèvement à la source Loi Travail 2 RECCI au Congrès de l Ordre 3 Projet de Loi

Plus en détail

C07 ÉLARGISSEMENT DE L ASSIETTE DU CALCUL DU MINIMUM D IMPÔT & AUGMENTATION DE SON TAUX I. RÉVISION DU MINIMUM D IMPÔT POUR LES PERSONNES PHYSIQUES

C07 ÉLARGISSEMENT DE L ASSIETTE DU CALCUL DU MINIMUM D IMPÔT & AUGMENTATION DE SON TAUX I. RÉVISION DU MINIMUM D IMPÔT POUR LES PERSONNES PHYSIQUES ÉLARGISSEMENT DE L ASSIETTE DU CALCUL DU MINIMUM D IMPÔT & AUGMENTATION DE SON TAUX I. RÉVISION DU MINIMUM D IMPÔT POUR LES PERSONNES PHYSIQUES Article 48-1, LF2014. L'impôt annuel ne peut être inférieur,

Plus en détail

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Publié le 16 juin 2015 - Dernière mise à jour le 22 juin 2017 Champ d'application de la contribution FICHE PRATIQUE La contribution exceptionnelle sur

Plus en détail

1- Qu'est-ce que la patente et pourquoi est-elle obligatoire pour ceux qui exercent une activité lucrative?

1- Qu'est-ce que la patente et pourquoi est-elle obligatoire pour ceux qui exercent une activité lucrative? FISCALITE LOCALE La Fiscalité Locale recouvre l'ensemble des droits et taxes dont le produit est affecté aux collectivités territoriales décentralisées, en l'occurrence les communes urbaines, rurales,

Plus en détail

Montpellier Agglomération met en place un dispositif de soutien en faveur des petites et moyennes entreprises, des artisans et des commerçants

Montpellier Agglomération met en place un dispositif de soutien en faveur des petites et moyennes entreprises, des artisans et des commerçants Mardi 13 novembre 2012 COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES Montpellier Agglomération met en place un dispositif de soutien en faveur des petites et moyennes entreprises, des artisans et des commerçants

Plus en détail

LES CONCOURS FINANCIERS DE L ÉTAT

LES CONCOURS FINANCIERS DE L ÉTAT Les collectivités locales en chiffres LES CONCOURS FINANCIERS DE L ÉTAT CHAPITRE 6 Présentation - Définitions 62 6-1 Vue d ensemble des concours financiers de l État aux collectivités locales 64 6-2 Les

Plus en détail

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010

La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La réforme de la taxe professionnelle : état des lieux pour le secteur photovoltaïque après adoption de la loi de finances 2010 La taxe professionnelle aujourd hui La TP est due chaque année par toute

Plus en détail

DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 (Nouvelle lecture) (n 191, rapport 195) 17 DÉCEMBRE 2014 A M E N D E M E N T

DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2014 (Nouvelle lecture) (n 191, rapport 195) 17 DÉCEMBRE 2014 A M E N D E M E N T DIRETION DE FINANES RETIFIATIVE POUR 2014 N 16 (n 191, rapport 195) 17 DÉEMBRE 2014 DE LA SÉANE Favorable G Défavorable ARTILE 14 I. - Alinéa 2 Supprimer la référence : 231 ter, II. - Alinéas 3, 4, 9,

Plus en détail

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a :

Résumé. L article 77 de la loi n du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 a : Note commune n 3/2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54 du 30 décembre 2013, portant loi de finances pour l année 2014 relatives à la redevance de compensation exigible

Plus en détail

FICHE D IMPACT. Ministère à l origine de la mesure : Ministère des affaires sociales et de la santé

FICHE D IMPACT. Ministère à l origine de la mesure : Ministère des affaires sociales et de la santé FICHE D IMPACT NOR : NOR : AFSH1632739R Intitulé du texte : Projet d ordonnance relative à la mise à jour de la liste des établissements figurant à l article 2 de la loi n 86-33 du 9 janvier 1986 portant

Plus en détail

Zoom sur une méthode d intervention. Solidarité financière et fiscale forum 10 6 décembre 2013

Zoom sur une méthode d intervention. Solidarité financière et fiscale forum 10 6 décembre 2013 Zoom sur une méthode d intervention Solidarité financière et fiscale forum 10 6 décembre 2013 Solidarité financière et fiscale Présentation Constat des disparités locales : Revenu par habitant Potentiel

Plus en détail

Lettre. N 32 - Octobre p. 1. Lettre Entreprise Info. n 32/ Octobre 2017

Lettre. N 32 - Octobre p. 1. Lettre Entreprise Info. n 32/ Octobre 2017 Lettre Entreprise Info N 32 - Octobre 2017 p. 1 sommaire epargne salariale Entreprise de Taille Intermédiaire (ETI) : l épargne salariale de plus en plus répandue Le premier baromètre consacré à la politique

Plus en détail

6-4 LES PRELEVEMENTS SUR LES REVENUS DE PATRIMOINE ET DE PLACEMENT

6-4 LES PRELEVEMENTS SUR LES REVENUS DE PATRIMOINE ET DE PLACEMENT 6-4 LES PRELEVEMENTS SUR LES REVENUS DE PATRIMOINE ET DE PLACEMENT Encadré 1 : Descriptif des prélèvements assis sur les revenus de patrimoine et placement Les prélèvements sociaux sur les revenus du capital,

Plus en détail

CAMPAGNE En renseignant ces états, vous éviterez que des questions écrites, sur ces différents points, vous soient posées ultérieurement.

CAMPAGNE En renseignant ces états, vous éviterez que des questions écrites, sur ces différents points, vous soient posées ultérieurement. CAMPAGNE 2016 Nom de l'adhérent : N Adhérent : Exercice clos le :...... Les informations ci-dessous sont nécessaires pour les Examens de Cohérence, de Concordance et de vraisemblance que le Centre est

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES 2017 LES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES

PROJET DE LOI DE FINANCES 2017 LES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES PROJET DE LOI DE FINANCES 2017 LES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES Octobre 2016 La présente note détaille les principales dispositions fiscales du projet de la loi de finances de 2017. 1. Impôt sur les

Plus en détail

DIRECTIVE N 06/2001/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA TAXATION DES PRODUITS PETROLIERS AU SEIN DE L'UEMOA

DIRECTIVE N 06/2001/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA TAXATION DES PRODUITS PETROLIERS AU SEIN DE L'UEMOA DIRECTIVE N 06/2001/CM/UEMOA PORTANT HARMONISATION DE LA TAXATION DES PRODUITS PETROLIERS AU SEIN DE L'UEMOA LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) le Traité

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPE1420666D Intitulé du texte : Décret relatif aux modalités de remboursement de la taxe sur la valeur ajoutée aux assujettis non établis en France.

Plus en détail

CHAPITRE 3 PÉNALITÉS APPLICABLES EN MATIÈRE D'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B83]

CHAPITRE 3 PÉNALITÉS APPLICABLES EN MATIÈRE D'IMPÔT SUR LE REVENU [DB 5B83] CHAPITRE 3 PÉNALITÉS APPLICABLES EN MATIÈRE D'IMPÔT SUR LE Références du document 5B83 Date du document 01/08/01 CHAPITRE 3 PÉNALITÉS APPLICABLES EN MATIÈRE D'IMPÔT SUR LE REVENU TEXTES CODE GÉNÉRAL DES

Plus en détail

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES LIVRE VI DISPOSITIONS FINANCIÈRES ET COMPTABLES TITRE UNIQUE CHAPITRE IV COMPENSATION DES TRANSFERTS

Plus en détail

IMPOSITION SUR LA VALEUR LOCATIVE DE LA RESIDENCE PRINCIPALE I LE PRINCIPE

IMPOSITION SUR LA VALEUR LOCATIVE DE LA RESIDENCE PRINCIPALE I LE PRINCIPE I LE PRINCIPE L idée serait de taxer les propriétaires à hauteur d un pourcentage de la valeur locative de leur bien immobilier. Il s agit de la théorie du loyer fictif. Le principe de cette nouvelle taxation

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AFSH1400707A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 12 décembre 1990 relatif à la scolarité, au diplôme d Etat de puéricultrice et au fonctionnement

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle

Réforme de la taxe professionnelle Réforme de la taxe professionnelle Principales modifications apportées par le Sénat dans le cadre de la seconde partie de la réforme de la taxe professionnelle et avant Commission mixte paritaire Jeudi

Plus en détail

Le rôle des Urssaf dans la gestion des aides à l emploi

Le rôle des Urssaf dans la gestion des aides à l emploi Conseil d orientation de l emploi Mardi 4 décembre 2012 1 Le rôle des Urssaf dans la gestion des aides à l emploi Les URSSAF, acteurs de fait 2 Via les exonérations ce sont près de 25 Md «d aides» à l

Plus en détail

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Déroulement de la journée Présentation générale du statut de la micro entreprise Cas pratique Les formalités d immatriculation Les cas de sortie de la micro entreprise

Plus en détail

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA

FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA www.cgalsace.fr FICHE PRATIQUE AVANTAGES FISCAUX LIÉS À L ADHÉSION À UN CGA I. DISPENSE DE MAJORATION DE 25 % DE LA BASE D'IMPOSITION (BÉNÉFICE FISCAL) Le bénéfice réel déclaré est retenu comme tel pour

Plus en détail

Commune d'anderlecht

Commune d'anderlecht Commune d'anderlecht Règlement-taxe sur les entreprise exerçant le commerce d'import-export de véhicules d'occasion et les sociétés de transport de ce genre de véhicules. Article 1: Il est établi, à partir

Plus en détail

La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui

La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui La France n a jamais produit autant de richesses qu aujourd hui Les riches accaparent l essentiel des gains de productivité Evolution du PIB et des salaires en milliards d'euros 2010 2200 2000 1800 1600

Plus en détail

S O C I E T E F I D U C I A I R E D U M A R O C 71, RUE ALLAL BEN ABDELLAH RESUME DES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES

S O C I E T E F I D U C I A I R E D U M A R O C 71, RUE ALLAL BEN ABDELLAH RESUME DES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES S O C I E T E F I D U C I A I R E D U M A R O C 71, RUE ALLAL BEN ABDELLAH CASABLANCA RESUME DES PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES INTRODUITES DANS PROJET DE LOI DE FINANCES 2016 I. Mesures spécifiques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 L-2-01 N 117 du 29 JUIN 2001 4 F.E. / 16 INSTRUCTION DU 20 JUIN 2001 TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. PRELEVEMENT EXCEPTIONNEL SUR LA

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE T L P E

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE T L P E TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITE EXTERIEURE T L P E VADEMECUM Janvier 2010 Avec la collaboration du Président de la Commission Juridique et Fiscale de la CGPME, Gérard ORSINI RAPPEL Cette taxe résulte de l

Plus en détail

DISPOSITIONS DIVERSES

DISPOSITIONS DIVERSES DISPOSITIONS DIVERSES SECTION I.- COMPUTATION DES DELAIS ET TAUX EN VIGUEUR I.- COMPUTATION DES DÉLAIS L article 163-I du C.G.I. fixe les points de début et d expiration des délais concernant les déclarations

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPT1327185A Intitulé du texte : Projet d arrêté portant réglementation prudentielle et comptable en matière bancaire et financière, en Nouvelle-Calédonie,

Plus en détail

Suppression de la Taxe Professionnelle

Suppression de la Taxe Professionnelle Suppression de la Taxe Professionnelle Jean-Pierre Chauvel - 1 La suppression de la taxe professionnelle et ses effets prévisibles 1 - Les principes de la réforme (rappel) 2 - Les effets en 2010 et après

Plus en détail

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING?

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? Toutes les étapes pour vous guider dans la fiscalité de vos investissements chez Anaxago. Le présent document n est qu un outil indicatif.

Plus en détail

Service Ingénierie Patrimoniale et Support Juridique 15/03/2012 FLASH. Loi de Finances rectificative pour 2012

Service Ingénierie Patrimoniale et Support Juridique 15/03/2012 FLASH. Loi de Finances rectificative pour 2012 FLASH Loi de Finances rectificative pour 2012 La Loi de finances rectificative pour 2012 a été adoptée le 29 février 2012 et promulguée le 15 mars 2012 au Journal Officiel. En résumé, l'assurance vie est

Plus en détail

Projet de loi de finances pour Albéric de Montgolfier, rapporteur général Commission des finances Mercredi 8 novembre 2017

Projet de loi de finances pour Albéric de Montgolfier, rapporteur général Commission des finances Mercredi 8 novembre 2017 Projet de loi de finances pour 2018 Albéric de Montgolfier, rapporteur général Commission des finances Mercredi 8 novembre 2017 Une embellie conjoncturelle qui facilite grandement le retour du déficit

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 2 mars 2015 STRASBOURG Déroulement de la réunion 1. Ouverture de la réunion : Etienne Henry, Nicolas Bonneau (DIRECCTE) 2. Présentation des mesures fiscales

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPT1512652D Intitulé du texte : Décret modifiant le seuil de prise d identité du client occasionnel des changeurs manuels Ministère à l origine de la

Plus en détail

Fiche version Fiche Version Juin Page 1

Fiche version Fiche Version Juin Page 1 Fiche Version 7.0.2.7 Juin 2011. Page 1 Les Evolutions... 3 Paiement du premier Acompte sur la CVAE 2011 Déclaration 1329-AC... 3 Informations :... 3 Mise en œuvre dans ibiza :... 5 Les Optimisations...

Plus en détail

Ministère de la réforme de l état, de la décentralisation et de la fonction publique la fiscalité directe locale »

Ministère de la réforme de l état, de la décentralisation et de la fonction publique la fiscalité directe locale » 7. La fiscalité locale indirecte Généralités Les collectivités locales perçoivent des produits fiscaux de deux natures : directs et indirects. La fiscalité directe se compose jusqu en 2009, pour sa majeure

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ETLL1524213D Intitulé du texte : Décret relatif aux aides personnelles au logement Ministère à l origine de la mesure : Ministère du logement, de l égalité

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 366962 ECLI:FR:CESSR:2014:366962.20141024 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 8ème / 3ème SSR Mme Maryline Saleix, rapporteur Mme Nathalie Escaut, rapporteur public SCP CELICE,

Plus en détail