La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française."

Transcription

1 La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF, professeur à l UCL. Arnaud Salmon, Coordinateur de la Plateforme Interuniversitaire pour la VAE au Conseil Interuniversitaire de la Communauté française (CIUF). Pour plus d informations voir la page web de la Commission ETALV : 1. Le processus VAE en Communauté française de Belgique : Depuis le décret du 31 mars , la Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) permet aux adultes désireux de s inscrire à l Université de valoriser leurs expériences acquises tout au long de la vie. En Communauté française, le terme de «Valorisation» a son importance. En effet, les Universités francophones ne pratiquent pas de «Validation» dans la mesure où elles ne délivrent pas de titre par exemple un diplôme universitaire - sur la seule base des acquis de l expérience, contrairement au système français 2. Il y a formellement deux types de procédures VAE en CfB, la VAE pour l admission et la VAE pour l octroi de dispenses. La VAE Admission permet aux Adultes en Reprise d Etudes (ARE), n ayant pas les titres requis, mais possédant cinq années d expériences professionnelles et personnelles en ce compris des années d études supérieures réussies, d accéder à un programme de Master ou de formation continue, à titre d exemple un Certificat universitaire. La VAE Dispense autorise les candidats à se voir dispenser d une partie des cours de programmes d études de 1 er ou de 2 ème cycle (ou de niveau 6 ou 7 dans le Cadre Européen de Certification 3 ). Cette procédure concerne tous les diplômes et programmes d études universitaires. Le jury, en charge de la valorisation des acquis du candidat, peut octroyer des dispenses sans dépasser le seuil minimum de 60 crédits par année d études. Dans un premier objectif d harmonisation de pratiques et de cohérence vis-à-vis des candidats, les Universités francophones ont adopté un modèle commun du processus VAE sur base des recommandations de la Commission ETALV du CIUF. Le tableau suivant présente ce modèle et 1 Communauté française de Belgique, Décret définissant l enseignement supérieur, favorisant son intégration à l espace européen de l enseignement supérieur et refinançant les universités, 31 mars de Viron, F., 2008, «La Validation/Valorisation des acquis de l expérience dans les universités en France et en Communauté française de Belgique : Quelles spécificités? Quelles différences?», Cahier de la Fopes, n 7, pp Cadre Européen de Certification, 1

2 ses différentes étapes, développé suivant le point de vue du candidat à la VAE 4. 1 Information et accueil 2 Orientation et positionnement 3 Contractualisation 4 Evaluation 5 Accompagnement Communication des résultats 1. Information et accueil : pour que les ARE puissent entamer leurs démarches du bon pied, il est important de leur proposer une information correcte et, de préférence, centralisée au niveau de la Communauté française de Belgique et au niveau des universités. Des outils existent : services d accueil et d information sur les études pour les universités. Le CIUF est également un informateur de premier ordre par le biais de l édition de brochures et d un site web spécifique Orientation et positionnement : cette étape permet au candidat, éventuellement accompagné par les services d information/orientation, de préciser sa demande et le projet qu il envisage. Dans ce cadre, une première analyse pourrait être menée quant à la validité, la recevabilité de la demande du candidat. En cas d avis négatif, d autres pistes doivent pouvoir lui être proposées. 3. Contractualisation : la contractualisation est double. D un côté, l université s engage à examiner le dossier complet du candidat, à statuer sur son admission et, en cas de réponse favorable, à l accueillir pour la suite de sa formation. De l autre, le candidat fait preuve de sa ferme décision à s investir dans le processus. 4. Evaluation : étape lors de laquelle le jury du programme d étude choisi évalue les acquis de l expérience personnelle et professionnelle du candidat, considérés comme utiles en rapport avec sa demande d admission ou de dispenses. 5. Communication des résultats : le jury communique formellement au candidat sa décision ainsi que d éventuelles remarques et recommandations en particulier quant à son parcours de formation. Ce processus, décrit de façon linéaire, peut dans la réalité connaître des allers-retours entre certaines étapes. Une fois réussi, le candidat à la VAE peut alors s inscrire définitivement dans le programme d étude choisi. De façon transversale aux étapes décrites ci-dessus, la Commission ETALV a recommandé vu l innovation majeure que constitue la VAE et les résultats rapportés par d autres pays, qu un accompagnement spécifique puisse être mis en place 6. Cet accompagnement est double : il est important que les candidats VAE puissent être accompagnés tout au long de leur démarche par des acteurs compétents ; mais il est également important d aider les jurys et les responsables des 4 Commission ETALV, «Rapport d activité relatif à la subvention destinée à soutenir le développement de bonnes pratiques d accompagnement d adultes en reprises d études et la structuration des activités de validation des acquis de l expérience au sein des Académies», CIUF, Commission ETALV, op.cit., CIUF,

3 programmes, à mettre en œuvre la VAE. La Commission ETALV a recommandé que cet accompagnement soit assuré par des «Conseillers VAE» au sein de chaque Académie ou université. Le financement de cette nouvelle fonction dans nos institutions a été demandé dans le cadre du projet VAE-Universités décrit ci-après. 2. Contexte et Enjeux de la VAE Le cadre légal de la VAE est déterminé par le décret de la Communauté française de Belgique du 31 mars Ce décret s inscrit dans une perspective européenne qui vise la promotion de l éducation tout au long de la vie. La Commission européenne a communiqué à plusieurs reprises sur l importance et la nécessité de promouvoir l éducation tout au long de la vie 7 notamment, afin d atteindre les objectifs de la stratégie de Lisbonne qui vise, entre autres, à ce «que l Europe devienne, d ici 2010, l économie de la connaissance la plus dynamique du monde» 8. Les enjeux de la VAE peuvent être définis selon plusieurs logiques 9. La logique personnelle du candidat qui désire reprendre des études et se voir reconnaître son expérience de vie. A travers le processus de VAE, le candidat se forge une double reconnaissance. La reconnaissance de ses acquis par une instance universitaire et «une reconnaissance de soi par soi 10», c est-à-dire l impression positive que peut avoir une personne à finaliser un processus de valorisation de ses compétences. Les bénéfices engrangés par la VAE ne concernent pas uniquement les candidats. Selon la logique économique, les candidats à la VAE qui réussissent leurs études, peuvent prétendre à des fonctions plus importantes et de plus, l accroissement de leurs compétences est un bénéfice pour la sphère du travail global. De même, l employabilité des adultes ayant réussi les études entamées, augmente. Le rôle de l Université évolue également : à côté de ses missions traditionnelles, les jurys des programmes sont amenés à reconnaître les compétences acquises par les candidats hors des cercles académiques de transmission du savoir. La VAE constitue un changement majeur pour l université quant aux modes d apprentissage et aux lieux et aux temps d acquisition et de création de savoirs 11. C est ainsi l ensemble de l université qui est interrogée par cette innovation. La démocratisation de l enseignement supérieur universitaire se concrétise grâce à la VAE. Cette nouvelle voie d accès à l Université nécessite une adaptation de l institution académique. La traduction de cette adaptation voit le jour à travers une nouvelle fonction, le conseiller VAE. Le conseiller VAE va accompagner le processus VAE : soit les jurys et responsables de programmes, soit les candidats dans tout son parcours de valorisation de ses compétences et savoirs acquis tout au long de la vie. 7 «Making a European Area of Lifelong Learning a Reality» Communication de la Commission Européenne de 2001 et «Adult learning : it is never too late too learn» Communication de la Commission Européenne du 23 octobre Conseil européen de Lisbonne, mars De Ketele, J.-M., 2008, «VAE : des logiques en tension», Cahier de la Fopes, n 7, pp De Ketele ; J.-M., op. cit. 11 De Viron, F., op. cit. 3

4 Enfin, le dispositif de la VAE s inscrit pleinement dans une logique d égalité des chances. La VAE permet aux adultes qui n ont pas eu l occasion d entamer des études universitaires de s inscrire à une formation universitaire sur base de leurs compétences et savoir acquis tout au long de la vie. Il s agit là d une avancée manifeste dans le droit à la formation et à l éducation pour tous 12. L importance de ces enjeux, les innovations légales, l apport du décret du 31 mars 2004 et les résultats obtenus par des actions pilotes précédentes 13 ont amené la Commission ETALV à élaborer un projet de coordination de la VAE en CfB appelé «VAE Universités». 3. Le Projet «VAE Universités» - La plateforme Interuniversitaire pour la VAE Afin de promouvoir la VAE et d en garantir la qualité et l équité, la Commission ETALV du CIUF a proposé une coordination entre toutes les Universités francophones, appelée «plateforme interuniversitaire pour la VAE» 14. Pour assurer le lancement et le développement de cette plateforme, mais aussi l engagement de conseillers VAE dans les Académies Universitaires, un projet «VAE-Universités» a été introduit au Fonds Social Européen (FSE). Le projet cofinancé par le FSE et les Universités avec l accord des instances communautaires et régionales a été acquis pour la période de septembre 2008 à décembre 2013 à hauteur de 5,6 millions d euros. Cette plateforme pilotée par la Commission ETALV du CIUF, se compose d un coordinateur situé au CIUF, des conseillers VAE, actuellement au nombre de neuf, et des membres de la Commission ETALV. Les missions de cette plateforme interuniversitaire sont les suivantes : - Informer le public de la procédure de la VAE. - Veiller à l équité dans le traitement des candidats VAE par l harmonisation des procédures. - Mettre en œuvre un réseau de partenariats (Universités, Forem, opérateurs d insertion,...). - Favoriser l échange des pratiques entre les Universités. - Evaluer in itinere la pratique de la VAE en Communauté française. - Coordonner la progression de cette nouvelle voie d accès à l Université pour les adultes. La plateforme interuniversitaire développera les actions suivantes : - Campagne de diffusion auprès du public via un site internet, des dépliants, des séances d informations. - L organisation de l harmonisation des procédures par la rencontre régulière des Universités. - La mise en commun d outils, de pratiques. - L élaboration de nouveaux outils d accompagnement du candidat à la VAE. - La mise sur pied d un observatoire de la VAE en Communauté française chargé de construire et de récolter des indicateurs de suivi et de résultats de la VAE. - La rencontre avec les partenaires hors Universités, comme le FOREM, afin d informer et d accueillir des nouveaux candidats provenant du public des opérateurs d insertion. 12 Reman, P., 2008, «Introduction», Cahier de la Fopes, n 7, pp Commission ETALV, op.cit., CIUF, 2006 et 14 Dossiers validés par le FSE «VAE Universités Compétitivité» et «VAE Universités Convergence» 4

5 Sources : Communauté française de Belgique, Décret définissant l enseignement supérieur, favorisant son intégration à l espace européen de l enseignement supérieur et refinançant les universités, 31 mars Rapport d activité relatif à la subvention destinée à soutenir le développement de bonnes pratiques d accompagnement d adultes en reprises d études et la structuration des activités de validation des acquis de l expérience au sein des Académies, CIUF, 2006 Travaux de la Commission ETALV, 2003 à Dossiers validés par le FSE «VAE Universités Convergence» et «VAE Universités Compétitivité» (juin 2008) de Viron, Françoise, Présentation au séminaire Education et Formation 2010, Liège, G. Pirotton, Coord., «Valorisation des Acquis de l Expérience», Cahiers de la FOPES, n 7, Louvain-la-Neuve, juin 2008 Les projets VAE-Universités Convergence et Compétitivité : 5

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience dans les universités de la Communauté française de Belgique

La Valorisation des Acquis de l Expérience dans les universités de la Communauté française de Belgique La Valorisation des Acquis de l Expérience dans les universités de la Communauté française de Belgique Metz 14 mars 2013 Par Arnaud Salmon Coordinateur Plateforme Universités -VAE Plan de la présentation

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Les implications du décret Bologne sur l organisation du doctorat

Les implications du décret Bologne sur l organisation du doctorat Les implications du décret Bologne sur l organisation du doctorat Réunion du 8 février 2007 AEE - Implications du décret de Bologne sur les doctorats - 8 février 2007 1 RESEAU DES DOCTORANTS DE l ULG inauguration

Plus en détail

Validation des acquis professionnels et de l expérience VAP / VAE. Présentation

Validation des acquis professionnels et de l expérience VAP / VAE. Présentation Validation des acquis professionnels et de l expérience VAP / VAE Présentation Habilitation des diplômes universitaires Un enseignant élabore la maquette d un diplôme Validation interne du projet Demande

Plus en détail

emridnetwork european muslim research on Islamic development

emridnetwork european muslim research on Islamic development emridnetwork european muslim research on Islamic development Certificat interuniversitaire (10/15 crédits). Formation interuniversitaire Sciences religieuses et sociales : Islam dans le monde contemporain

Plus en détail

Guide d accompagnement. Pour vos démarches de Valorisation des Acquis de l Expérience à l université

Guide d accompagnement. Pour vos démarches de Valorisation des Acquis de l Expérience à l université Guide d accompagnement du candidat VAE Pour vos démarches de Valorisation des Acquis de l Expérience à l université Version 10 juillet 2015 Vous avez décidé d entamer une démarche de Valorisation des acquis

Plus en détail

Présentation ADEFOPE. La formation tout au long de la vie

Présentation ADEFOPE. La formation tout au long de la vie Présentation ADEFOPE Agence de Développement de la formation permanente Service de Formation Continue Universitaire La formation tout au long de la vie 1 Tous les diplômes préparés é à l UBS sont accessibles

Plus en détail

4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS 4 ème CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS ENTRE L UNIVERSITÉ DE LIMOGES ET LA RÉGION LIMOUSIN Années 2015 à 2020 Le mot de Gérard Vandenbroucke, Président de la Région LImousin La France a besoin d acteurs

Plus en détail

La Formation tout au long de la vie à l université et le processus de Bologne. Quelques résultats du projet BeFlex. Pat Davies Project Director

La Formation tout au long de la vie à l université et le processus de Bologne. Quelques résultats du projet BeFlex. Pat Davies Project Director La Formation tout au long de la vie à l université et le processus de Bologne Quelques résultats du projet BeFlex Pat Davies Project Director Le contexte Globalisation de l enseignement supérieur Pressions

Plus en détail

La formation policière : Retour vers le futur

La formation policière : Retour vers le futur La formation policière : Retour vers le futur L intégration au système de Bologne, mythes et réalité Yves ROGGEMAN - 1 - Plan de l exposé Repères, évolution historique Ce qu est le processus de Bologne

Plus en détail

RÈGLEMENT du PRIX PEPS Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur Édition 2016

RÈGLEMENT du PRIX PEPS Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur Édition 2016 RÈGLEMENT du PRIX PEPS Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur Édition 2016 Préambule La transformation pédagogique de l enseignement supérieur repose sur la reconnaissance de la qualité pédagogique

Plus en détail

Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR

Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR Le numérique à l'université : politique d'incitation et d'accompagnement du MESR Claude BERTRAND DGESIP/SSESIP/MINES 10 chantiers pour le développement de l université numérique Le contexte Evolution du

Plus en détail

Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6

Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6 Formation relative à l'axe pédagogique et éducatif pour l'enseignement fondamental ordinaire et spécialisé (30 heures) Lot 6 1. Objectif général: Pour l accomplisement des misions relevant de l axe pédagogique

Plus en détail

Master Etudes européennes et internationales

Master Etudes européennes et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Etudes européennes et internationales Université Centre Universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant)

Plus en détail

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 SOMMAIRE I. RAPPEL DU CADRE LÉGISLATIF DE LA VAE 1. Loi N 2002-73 du 17 Janvier 2002 relative à la modernisation

Plus en détail

Master Spécialisé

Master Spécialisé Université Mohammed 5 Rabat Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agdal Département de Droit Public Master Spécialisé ADMINISTRATION INTERNATIONALE ET GESTION DES PARTENARIATS DANS L

Plus en détail

Le décret «Paysage» de l enseignement supérieur et ses horizons «Grandes lignes de la nouvelle organisation des études»

Le décret «Paysage» de l enseignement supérieur et ses horizons «Grandes lignes de la nouvelle organisation des études» Le décret «Paysage» de l enseignement supérieur et ses horizons «Grandes lignes de la nouvelle organisation des études» PIRENNE Jean Yves Septembre 2015 Le contexte historique Les objectifs Le «Paysage»

Plus en détail

Dossier de demande d admission par VAE Master en sciences du travail et en gestion des ressources humaines

Dossier de demande d admission par VAE Master en sciences du travail et en gestion des ressources humaines Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication (ESPO) Ecole des Sciences du Travail Dossier de demande d admission par VAE Master en sciences du travail et en gestion des ressources

Plus en détail

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais aide à la décision accompagnement accès à l information Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation

Plus en détail

Cahier des charges des actions de Formation de Base 1er semestre 2004

Cahier des charges des actions de Formation de Base 1er semestre 2004 Cahier des charges des actions de Formation de Base 1er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent cahier des charges est mis en

Plus en détail

Le nouveau décret «paysage» à l horizon académique «Les grandes lignes du décret paysage» Par Georges Sironval Mai 2014

Le nouveau décret «paysage» à l horizon académique «Les grandes lignes du décret paysage» Par Georges Sironval Mai 2014 Le nouveau décret «paysage» à l horizon académique 2014-2015 «Les grandes lignes du décret paysage» Par Georges Sironval Mai 2014 LE CONTEXTE Tables rondes : Favoriser l accès aux études : Gratuité, décret

Plus en détail

Plan de suivi Bac Instituteur Primaire

Plan de suivi Bac Instituteur Primaire Plan suivi Bac Instituteur Primaire Novembre 2014 HENALLUX Départements Bastogne Champion Malonne Bac. Instituteur Primaire Plan suivi (2014 2016) suite à l évaluation la Qualité (2012 2014) Suite à la

Plus en détail

Cahier des charges des Ateliers de Formation par le Travail 1er semestre 2004

Cahier des charges des Ateliers de Formation par le Travail 1er semestre 2004 Cahier des charges des Ateliers de Formation par le Travail 1er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent cahier des charges est

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. au Ministère de l Éducation nationale. CNFPT 15 avril 2010

La Validation des Acquis de l Expérience. au Ministère de l Éducation nationale. CNFPT 15 avril 2010 La Validation des Acquis de l Expérience au Ministère de l Éducation nationale CNFPT 15 avril 2010 1 La Validation des Acquis de l Expérience Regard sur la VAE au Ministère de l Éducation nationale Corinne

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LE CADRE LEGISLATIF

PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LE CADRE LEGISLATIF PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES LE CADRE LEGISLATIF Le nouveau cadre législatif comporte plusieurs enjeux forts : Affirmation du lien emploi formation Réduction des inégalités d accès à la formation

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE du 2 nd degré en stage à mi-temps. Sommaire : 1. Affectation et ORS 1

Accueil et formation des professeurs et CPE du 2 nd degré en stage à mi-temps. Sommaire : 1. Affectation et ORS 1 Accueil et formation des professeurs et CPE du 2 nd degré en stage à mi-temps Sommaire : 1. Affectation et ORS 1 2016 2017 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative L inscription à

Plus en détail

En conséquence depuis 2005, une quinzaine de formations de l EPS délivrent des grades de bachelier ou de master sur base du décret du 31 mars 2004.

En conséquence depuis 2005, une quinzaine de formations de l EPS délivrent des grades de bachelier ou de master sur base du décret du 31 mars 2004. AVIS A.927 RELATIF À L AVANT-PROJET DE DÉCRET MODIFIANT LE DÉCRET DU 16 AVRIL 1991 ORGANISANT L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE (DÉROGATIONS À L AGE MINIMAL DE CERTIFICATION) Adopté par le Bureau du

Plus en détail

Évaluation des formations. Référentiel pour l évaluation externe d une formation

Évaluation des formations. Référentiel pour l évaluation externe d une formation Référentiel pour l évaluation externe d une formation Vague D : campagne d évaluation 2017 2018 Introduction Le HCERES a construit son processus d évaluation sur la base d un ensemble d objectifs dont

Plus en détail

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc

Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc Etude qualitative pour l élaboration d un référentiel de compétences des organisations de jeunesse au Maroc FICHES DU REFERENTIEL DE COMPETENCES AVEC INDICATEURS (Document de travail interne à l UNESCO

Plus en détail

Reconnaissance académique des diplômes d enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles

Reconnaissance académique des diplômes d enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles Reconnaissance académique des diplômes d enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles DG enseignement non obligatoire et recherche scientifique Dominique COURCELLES, Attachée principale dominique.courcelles@cfwb.be

Plus en détail

Cahier des charges des actions de formation qualifiante 1er semestre I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle

Cahier des charges des actions de formation qualifiante 1er semestre I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle Cahier des charges des actions de formation qualifiante 1er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle

Plus en détail

Master Economie appliquée

Master Economie appliquée Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Master Economie appliquée Aix-Marseille Université Campagne d évaluation 2016-2017 (Vague C) Rapport publié le 29/06/2017 Département d évaluation

Plus en détail

Poursuivre un master à l université Pourquoi? Comment?

Poursuivre un master à l université Pourquoi? Comment? Poursuivre un master à l université Pourquoi? Comment? Organisation & accès par passerelles et par valorisation des acquis Claudine WANGNEUR, responsable administrative Jean MACQ, doyen Faculté de Santé

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS :

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : Tuteur de proximité : les bases Tuteur de proximité : l approfondissement Tuteur référent Maître d apprentissage Formation labellisée par UNIFAF au titre de la CPNE de la

Plus en détail

PACTE SOCIAL POUR L HABILLEMENT SUCCURSALISTE

PACTE SOCIAL POUR L HABILLEMENT SUCCURSALISTE MAISONS A SUCCURSALES DE VENTE AU DETAIL D HABILLEMENT IDCC : 675 - BROCHURE : 3065 Document de travail - CMP du 03/09/2015 PACTE SOCIAL POUR L HABILLEMENT SUCCURSALISTE I. PREAMBULE La branche regroupe

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle FICHE DE POSTE Cadre Supérieur de Pôle 1 MISSIONS GENERALES * Le cadre supérieur de santé, collaborateur du chef de pôle, participe avec ce dernier et le directeur référent de pôle : - à la mise en place

Plus en détail

CAPAES - FORMATION PSYCHO-PEDAGOGIQUE SPECIFIQUE : AXES SOCIO-POLITIQUE, PSYCHO- RELATIONNEL ET PEDAGOGIQUE

CAPAES - FORMATION PSYCHO-PEDAGOGIQUE SPECIFIQUE : AXES SOCIO-POLITIQUE, PSYCHO- RELATIONNEL ET PEDAGOGIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CAPAES

Plus en détail

CQP dans l industrie l du médicamentm

CQP dans l industrie l du médicamentm La démarche d CQP dans l industrie l du médicamentm Emmanuelle Garassino Leem Directeur adjoint Affaires industrielles, sociales et de la formation 30 septembre 2010 Le Leem Organisation professionnelle

Plus en détail

Commission VAE Certifications CCREFP

Commission VAE Certifications CCREFP Commission VAE Certifications CCREFP Jeudi 20 octobre Ordre du jour 14 h 30 17 h 00 - Présentation de l étude sur le suivi des parcours VAE en Auvergne - Présentation d actions collectives de VAE menées

Plus en détail

Rapport du champ de formation. «Sciences physiques, mathématiques et de l information pour l ingénieur»

Rapport du champ de formation. «Sciences physiques, mathématiques et de l information pour l ingénieur» Formations Rapport du champ de formation «Sciences physiques, mathématiques et de l information pour l ingénieur» Présenté par l Université de Rouen Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

RAPPORT TAXE D APPRENTISSAGE Bilan des actions menées

RAPPORT TAXE D APPRENTISSAGE Bilan des actions menées RAPPORT TAXE D APPRENTISSAGE 2015 Bilan des actions menées L Institut s adresse aux jeunes à l issue d une période de volontariat (Service Civique, VSI, ). Son objectif est d aider des jeunes repérés pour

Plus en détail

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA Le directeur a une mission d animateur pédagogique : il organise les réunions de coordination (qui régulent le fonctionnement de la SEGPA au sujet de l orientation, des projets

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Le programme opérationnel national pour

Plus en détail

1 er AVRIL Décret relatif au dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle

1 er AVRIL Décret relatif au dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle 1 er AVRIL 2004. Décret relatif au dispositif intégré d insertion socioprofessionnelle (M.B. du 01/06/2004, p. 42079) Ce décret a été abrogé par le décret du 12 janvier 2012. Session 2003-2004. Documents

Plus en détail

D ADMISSION EN DEUXIEME CYCLE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS EN VUE D OBTENIR LE DIPLÔME CONFERANT LE GRADE DE MASTER

D ADMISSION EN DEUXIEME CYCLE DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS EN VUE D OBTENIR LE DIPLÔME CONFERANT LE GRADE DE MASTER REGLEMENT DES PROCEDURES DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE PARIS EN VUE D OBTENIR LE DIPLÔME CONFERANT LE GRADE DE MASTER Le conseil de l Institut d études politiques de Paris, Vu le code de l éducation,

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE

CHARTE NATIONALE DE LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE CHARTE NATIONALE DE LA CERTIFICATION PROFESSIONNELLE Rédigée par le Comité Observatoires et Certifications (COC) Adoptée par le Conseil du COPANEF du 24 mai 2016 1 Préambule Conscient d une nécessaire

Plus en détail

Entre. Entre d une part : Le ministère de l Education nationale,

Entre. Entre d une part : Le ministère de l Education nationale, CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, Et CARREFOUR HYPERMARCHES

Plus en détail

ACCORD ENTRE CONFERENCE DES PRESIDENTS DES UNIVERSITES (CPU) LA CONFERENCE DES DIRECTEURS DES ECOLES FRANCAISES D INGENIEURS (CDEFI)

ACCORD ENTRE CONFERENCE DES PRESIDENTS DES UNIVERSITES (CPU) LA CONFERENCE DES DIRECTEURS DES ECOLES FRANCAISES D INGENIEURS (CDEFI) ACCORD ENTRE CONFERENCE DES PRESIDENTS DES UNIVERSITES (CPU) LA CONFERENCE DES DIRECTEURS DES ECOLES FRANCAISES D INGENIEURS (CDEFI) ET LA CONFERENCE DES RECTEURS DES UNIVERSITES ESPAGNOLES (CRUE) EN VUE

Plus en détail

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Fédération de l Hérault L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Le Projet Pédagogique SOMMAIRE L émergence du projet, le contexte... 3 Présentation

Plus en détail

Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval

Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2012-65) Modifiée : Entrée en vigueur : Hiver 2013 Responsable

Plus en détail

Les outils qualité du CAMES

Les outils qualité du CAMES Les outils qualité du CAMES 00. Introduction La mise en œuvre du programme assurance qualité du CAMES (PAQ-CAMES) repose en grande partie sur le déploiement d outils, de référentiels et de guides en vue

Plus en détail

La France peut-elle réussir le Processus de Bologne?

La France peut-elle réussir le Processus de Bologne? La France peut-elle réussir le Processus de Bologne? Jean BORNAREL Professeur Emérite de l Université Joseph Fourier Directeur de Grenoble Sciences Président de l AUEG URIS 2 Savoies le 11 décembre 2010

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE

LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE 2014 2020 LE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EN PAYS DE LA LOIRE Région Pays de la Loire - Ouest Médias - Pierre Minier L EUROPE S ENGAGE EN PAYS DE LA LOIRE 01 02 03 Qu est-ce que le fse? Le FSE géré par la Région

Plus en détail

CERTIFICAT D UNIVERSITE DE PREPARATION DU PROJET DOCTORAL

CERTIFICAT D UNIVERSITE DE PREPARATION DU PROJET DOCTORAL CERTIFICAT D UNIVERSITE DE PREPARATION DU PROJET DOCTORAL Version 2015-2016 Le document détaille le programme du certificat d université de préparation du projet doctoral. Les crédits sont attachés à un

Plus en détail

La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication

La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Dossier de Communication Mis à jour le 19/04/07 La Plateforme Régionale des Métiers de l Automobile «PFR-MA» Sommaire PARAGRAPHE Page Contexte

Plus en détail

Directives d admission en Master dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO

Directives d admission en Master dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Vu le règlement d admission en Master HES-SO, du novembre 011, arrête : I. Principes But Article premier Les présentes directives

Plus en détail

La Pratique de la VAE au SDIS 56

La Pratique de la VAE au SDIS 56 La Pratique de la VAE au SDIS 56 Appliquée depuis 2002: La Mention Complémentaire «Sécurité Civile et d Entreprise» En cours depuis 2009: Le Baccalauréat Professionnel «Sécurité Prévention» Un Partenariat

Plus en détail

Référentiel d Equivalence Horaire

Référentiel d Equivalence Horaire Principes généraux : - «Les principes généraux de répartition des obligations de service et les décisions individuelles d attribution de services ne peuvent avoir pour effet de compromettre la réalisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale NOR : MENS0602083A

Plus en détail

V A E. collective. forme les talents depuis Avec la VAE et, j ai transformé mon expérience en diplôme! cnam.fr

V A E. collective. forme les talents depuis Avec la VAE et, j ai transformé mon expérience en diplôme! cnam.fr V A E collective forme les talents depuis 1794 Avec la VAE et, j ai transformé mon expérience en diplôme! cnam.fr Qu est-ce que la La validation des acquis de l expérience (VAE) permet d obtenir, en totalité

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes Objectif de la Formation : Apprendre à préparer et animer des actions de formation, apprendre à contribuer à l élaboration de dispositifs

Plus en détail

Fiche de poste. Responsable pédagogique. Directrice des formations diplômantes sanitaires sur les sites de Grenoble et Valence

Fiche de poste. Responsable pédagogique. Directrice des formations diplômantes sanitaires sur les sites de Grenoble et Valence p 1/6 Fiche de poste Intitulé du poste Intitulé du poste : Responsable pédagogique Date d actualisation de la fiche de poste : 28/03/17 Titulaire du poste Inter région : Auvergne Rhône-Alpes Filière Métier

Plus en détail

Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION

Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION + Année 1 Année 2 Ce parcours remplace les précédents dispositifs de formation au CAPA-SH et au 2 CA-SH Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION COMPRENDRE LES ENJEUX Palier 1 Palier 2 Palier 3 Palier

Plus en détail

Formations. Rapport d'évaluation. Licence Humanités. Université de Rouen. Campagne d évaluation (Vague B)

Formations. Rapport d'évaluation. Licence Humanités. Université de Rouen. Campagne d évaluation (Vague B) Formations Rapport d'évaluation Licence Humanités Université de Rouen Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président En vertu du décret n 2014-1365 du

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience Reconnaissance (85) accès formation acquis exp. VAP (92) 5 ans diplôme - 1 acquis prof. EN / Agric. / J et Sp VAE (01) 3 ans diplôme acquis exp. Diplômes / TH / CQP Etienne DAKICHE LISBONNE 26-27 JUIN

Plus en détail

Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval

Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval Politique de reconnaissance des acquis scolaires et extrascolaires de l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2012-65) Modifiée : Entrée en vigueur : Hiver 2013 Responsable

Plus en détail

Licence professionnelle Instrumentation pour l exploration et l exploitation pétrolières

Licence professionnelle Instrumentation pour l exploration et l exploitation pétrolières Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Instrumentation pour l exploration et l exploitation pétrolières Université de Rennes 1 Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour

Plus en détail

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO

Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Catalogue de mesures Diversité pour la HES-SO Propositions d actions concrètes liées aux objectifs contenus dans la politique cadre à l égard de la diversité Précisions Ce document est un document évolutif

Plus en détail

Inscription au grade de bachelier en sciences psychologiques et de l éducation, orientation logopédie ou au grade de bachelier en médecine

Inscription au grade de bachelier en sciences psychologiques et de l éducation, orientation logopédie ou au grade de bachelier en médecine R.E. : annexe 7 Inscription au grade de bachelier en sciences psychologiques et de l éducation, orientation logopédie ou au grade de bachelier en médecine Année Académique 2012-2013 Brochure d information

Plus en détail

Attention : Tout dossier incomplet ne sera pas traité et nous exigeons uniquement des documents originaux ou certifiés conformes.

Attention : Tout dossier incomplet ne sera pas traité et nous exigeons uniquement des documents originaux ou certifiés conformes. FQIFD- Institut d Enseignement supérieur de Type Court et de Promotion sociale Avenue Konrad Adenauer, 3 1200 Bruxelles Tél : 02/775 97 01 Année académique : 2016-2017 Demande de valorisation des acquis

Plus en détail

Formation de formateurs et formatrices d apprenti-e-s en entreprise

Formation de formateurs et formatrices d apprenti-e-s en entreprise Edition avril 2004 Formation de formateurs et formatrices d apprenti-e-s en entreprise Une formation axée sur la pratique et la qualité Vous êtes formateur ou formatrice à la pratique professionnelle dans

Plus en détail

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle Intervention Sociale Mention : Coordination de projet d'animation et de développement

Plus en détail

Agence pour l Évaluation de la Qualité de l Enseignement Supérieur

Agence pour l Évaluation de la Qualité de l Enseignement Supérieur Agence pour l Évaluation de la Qualité de l Enseignement Supérieur Évaluation du cursus «Sciences et technologies de l information et de la communication» - 2011-2012 Plan de suivi présenté par l Université

Plus en détail

Reconnaissance des acquis de la formation et de l'expérience professionnelle

Reconnaissance des acquis de la formation et de l'expérience professionnelle Reconnaissance des acquis de la formation et de l'expérience professionnelle Échange d'expériences dans le domaine des écoles supérieures 23.11.2012 Laura Perret Ducommun, Responsable de secteur Formation

Plus en détail

1. Principes généraux et fondateurs

1. Principes généraux et fondateurs 1 Charte PARITAIRE CCPI Certificat de Compétences Professionnelles Inter branches adoptée sur proposition du Comité Observatoires et Certifications par le Copanef du 20 septembre 2016 La présente Charte

Plus en détail

SPRING Structure Professionnelle des INGénieurs et Scientifiques Novembre 2014

SPRING Structure Professionnelle des INGénieurs et Scientifiques Novembre 2014 SPRING Structure Professionnelle des INGénieurs et Scientifiques Novembre 2014 Sommaire Etat des lieux Mandat et Objectifs Missions Dialogue entre les parties prenantes Sciences & Ingénierie Pouvoirs Publics

Plus en détail

Validation des acquis, compétences et employabilité durable

Validation des acquis, compétences et employabilité durable Validation des acquis, compétences et employabilité durable Nicole QUETIN Chargée de mission «Validation d acquis (VAPP/VAE)» et «Ingénierie de l Approche par Compétences» Université d Evry-Val-d Essonne

Plus en détail

Master. Master complémentaire en analyse interdisciplinaire de la construction européenne. Horaire décalé

Master. Master complémentaire en analyse interdisciplinaire de la construction européenne. Horaire décalé Master complémentaire en analyse interdisciplinaire de la construction européenne Programme en études européennes organisé par l Université Saint-Louis et l Université catholique de Louvain Master Horaire

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION

ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION ACCORD-CADRE DE COOPÉRATION ENTRE LE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ET SAFRAN La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de

Plus en détail

École des sciences de la gestion Politique #2 Politique de reconnaissance des acquis de l ESG

École des sciences de la gestion Politique #2 Politique de reconnaissance des acquis de l ESG École des sciences de la gestion Politique #2 Politique de reconnaissance des acquis de l ESG Adoptée par le Conseil académique de l ESG le 21 novembre 2000; mise-à-jour le 23 mai 2017 (2017-ESG-CA-1210)

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS

Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne. Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Haute école pédagogique du canton de Vaud Université de Lausanne Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS Master en didactique de l éducation physique et du sport MADEPS 3 ou 4 semestres

Plus en détail

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés,

Plus en détail

Complémentarité Enseignement Supérieur / Enseignement Professionnel pour une meilleure employabilité. Système Universitaire en Tunisie

Complémentarité Enseignement Supérieur / Enseignement Professionnel pour une meilleure employabilité. Système Universitaire en Tunisie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ERASMUS + Complémentarité Enseignement Supérieur / Enseignement Professionnel pour une meilleure employabilité Système Universitaire

Plus en détail

LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE Septembre 2014 AU SOMMAIRE Description et conditions de travail... 2 La situation de l emploi... 2 La réserve de main-d œuvre... 3 Les opportunités d emploi... 3 L appariement

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES CANDIDATS à LA VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS (décret du 23/8/1985)

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES CANDIDATS à LA VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS (décret du 23/8/1985) NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES CANDIDATS à LA VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS (décret 85-906 du 23/8/1985) QUI EST CONCERNE PAR LA VAP? Toutes les personnes qui souhaitent accéder à un diplôme

Plus en détail

CYCLE DE DOCTORAT DE L ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE

CYCLE DE DOCTORAT DE L ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE Royaume du Maroc Ministère de l Urbanisme et l Aménagement du Territoire Ecole Nationale d Architecture CYCLE DE DOCTORAT DE L ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE Cahier des Normes Pédagogiques Nationales Juin

Plus en détail

En Belgique, un institut de formation pour contrer l islam extrémiste

En Belgique, un institut de formation pour contrer l islam extrémiste Urbi&Orbi La Documentation catholique En Belgique, un institut de formation pour contrer l islam extrémiste Par Anne-Bénédicte Hoffner, le 6/9/2017 à 04h47 Former les imams, les enseignants de religion

Plus en détail

Appel à projets Du Plie de Nevers Agglomération

Appel à projets Du Plie de Nevers Agglomération Union européenne Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen Plan Local pour l Insertion et l Emploi de Nevers Agglomération Appel à projets 2015 Du Plie de Nevers Agglomération Sommaire 1/ LE

Plus en détail

LES PRINCIPES GENERAUX

LES PRINCIPES GENERAUX Lien internet : FSE - Fonds Social Européen en France LES PRINCIPES GENERAUX Une idée de projet, aussi intéressante soit-elle, ne suffit pas à garantir l obtention d un financement communautaire au titre

Plus en détail

Master en Ingénierie et action sociales!

Master en Ingénierie et action sociales! Master en Ingénierie et action sociales Structure du profil d'enseignement et du programme d'études détaillé Année académique : 2016-2017 Haute Ecole Paul-Henri Spaak Catégorie sociale (IESSID) 1 1. Le

Plus en détail

Politique de reconnaissance de l implication étudiante

Politique de reconnaissance de l implication étudiante Politique de reconnaissance de l implication étudiante Politique approuvée par le Conseil universitaire à sa séance du 19 septembre 2006 (CU-2006-115) 1. PRÉAMBULE En 1983, le Conseil de l Université Laval

Plus en détail

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Politique : - Jeunesse et sports Programme(s) : Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Objet : Plan départemental pour la jeunesse Service instructeur : Service jeunesse et sport Sans incidence financière

Plus en détail

journée d étude du Pôle académique de Bruxelles EPS

journée d étude du Pôle académique de Bruxelles EPS ère 1 journée d étude du Pôle académique de Bruxelles EPS Valérie FONTAINE Willy VANWEDDINGEN Coupe couture Langues Langage informatique Basic Graduat Bachelier BASE Décret organisationnel du 16 avril

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Pédagogie universitaire numérique : quel accompagnement? Claude BERTRAND AMU UMR-ADEF DGESIP - MINES

Pédagogie universitaire numérique : quel accompagnement? Claude BERTRAND AMU UMR-ADEF DGESIP - MINES Pédagogie universitaire numérique : quel accompagnement? Claude BERTRAND AMU UMR-ADEF DGESIP - MINES Le contexte Evolution du paysage universitaire Transformation des conditions de production et de transmission

Plus en détail

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012

Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Gouvernance universitaire en Tunisie: Entre acquis et défis. Cité des Sciences, Tunis, 7 novembre 2012 Sommaire Introduction. Le système d ES tunisien. 1. Contexte de la gouvernance universitaire en Tunisie.

Plus en détail

RÈGLEMENT du PRIX PEPS

RÈGLEMENT du PRIX PEPS RÈGLEMENT du PRIX PEPS Passion Enseignement et Pédagogie dans le Supérieur Édition 2017 Préambule La transformation pédagogique de l enseignement supérieur repose sur la reconnaissance de la qualité pédagogique

Plus en détail