La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs"

Transcription

1 La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

2 Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité. La mutualisation est envisagée comme une synergie entre des structures permettant la mise en commun de compétences, de leurs ressources et d optimiser leurs moyens. Notions de partage, de collaboration, de solidarité et d entraide (Dossier Ressources à l intention de la branche des acteurs du lien social et familial «Mieux connaître la mutualisation des emplois pour être acteur de ses choix», CPNEF / CIRESE, SISIPHE, CHORUS - Avril 2011)

3 Définitions L emploi à temps partagé : permet à des salariés de partager leur temps de travail entre plusieurs entreprises, soit à temps plein, soit à temps partiel (Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé). Différentes formes juridiques : le multisalariat, la pluriactivité, le groupement d employeurs, l entreprise de travail à temps partagé (ETTP), le détachement externe, la coopérative d emplois et d activités, le portage salarial, l indépendant.

4 Un des outils de la mutualisation de l emploi Les groupements d employeurs associatifs Dès 1985, le législateur* a souhaité permettre aux associations de se regrouper pour employer une main-d'œuvre qu elles n auraient pas, seules, les moyens de recruter, et favoriser la stabilité des salariés. Les GE sont constitués sous forme d association loi 1901 ou de coopérative, afin de garantir le but non lucratif de mise à disposition de salariés auprès de leurs membres adhérents. Ce sont des structures de l économie sociale et solidaire qui permettent de s adapter aux besoins de leurs adhérents et d offrir à leurs salariés des emplois durables et de qualité! *Loi du 25 juillet 1985, article L127-1 et suivants du code du travail Décret du 13 mars 1986 modifié par les décrets du 20 mai 1994 et 9 décembre 1995

5 Fonctionnement d un GE

6 Une solution adaptée aux territoires ruraux : l emploi partagé «Le partage de l emploi c est l accompagnement du multi salariat» (Cela consiste pour une même personne à exercer plusieurs activités professionnelles sous statut de salarié) Le partage d emploi, un panel très varié de possibilités : 3 exemples à l appui : Emploi partagé entre 3 structures utilisatrices, de manière hebdomadaire Emploi partagé entre 2 structures utilisatrices, de manière saisonnière Un salarié partagé entre 2 structures utilisatrices, aux compétences différentes

7 Les plus-values d un GE Pour l employeur Pour le salarié Avoir un cadre législatif de prêt de main-d œuvre lisible et adapté Rechercher et partager des moyens Recruter des compétences adaptées aux besoins Fidéliser les salariés Être soulagé des démarches administratives Développer la formation Développer de la valeur ajoutée en créant des postes visant le temps plein Avoir un contrat de travail unique Consolider l emploi par des contrats en CDI Consolider les temps de travail Percevoir une rémunération régulière Faciliter l accès à la formation Favoriser le projet professionnel Accompagner son projet de vie Enrichir son activité professionnelle Développer son réseau professionnel

8 Nomenclature des GE oge mono sectoriel / multisectoriel oge mono disciplinaire / multidisciplinaire omicro-ge oge mixte oge territorial ogeiq

9 Comment se caractérise l emploi associatif? Manque de professionnalisation Précarité insécurité Difficulté de recrutement sur des territoires ruraux en perte de dynamisme Association socio-culturelle Centre social Association sportive MAIRIE ECOLE Maison de retraite Morcellement de l emploi Poste peu attractif Difficulté de fidéliser des salariés flexibles et compétents

10 Comment se caractérise l emploi associatif? Crée du lien social Au service d un projet associatif Association sportive ECOLE Répond à des besoins locaux Association socio-culturelle Forte utilité sociale Maison de retraite Services de proximité Renforce l attractivité du territoire Centre social MAIRIE Nondélocalisable

11 Une action sur l emploi Promouvoir Développer Combattre l émiettement EN FAVEUR Des emplois du champ du sport, de la jeunesse et de l animation sur la Région Auvergne Nos missions La mutualisation d emplois d éducateurs et d animateurs Gestion de l offre et de la demande (étude de besoin/recrutement) Le Centre Ressource et d Information pour les Bénévoles SERVICE EMPLOI ASSOCIATION

12 Mesures pour sécuriser la fonction employeur Cotisation annuelle : Droit d'entrée : 100 pour les nouvelles structures adhérentes (versé une seule fois) Le fonds de réserve : 0.50 par heure facturée > pour limiter les risques et couvrir la responsabilité solidaire de l'ensemble des membres, subvenir aux dépenses exceptionnelles, et ne pas remettre en cause la poursuite de nos actions et de nos services. Le fonds de garantie : 10% du montant de la facture globale (rendu à la fin de la convention) > fonds de roulement couvrant le 1er mois de salaire des éducateurs, dû au décalage de paiements des factures à 2 mois. Les frais de gestion : 15 % du salaire brut de l'éducateur. La Contribution Dettes et Créances : 8% du salaire brut de l'éducateur Les frais de déplacement : 0,27 le km, dès que les déplacements dépassent 10 km (facturés aux structures dans leur intégralité)

13 CONCLUSIONS La mutualisation de l emploi est une des réponses aux problématiques de l emploi associatif, notamment sur les territoires ruraux. L outil GE permet de structurer cette démarche autour d un collectif d acteurs. Il participe à la création ou le développement d emplois pérennes nondélocalisables et présente une grande utilité sociale sur des territoires en perte de dynamisme et d attractivité. OR! Rentrer dans une démarche de mutualisation et créer un GE est complexe et nécessite un accompagnement. Un processus collectif et transparent nous a permis de prendre en compte les avis et besoins de tous les acteurs (associations+institutions). La création d un GE nous a permis de sécuriser les parcours professionnels de nos salariés. MAIS au détriment de la fonction employeur!

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Les différentes formes atypiques d emploi et de travail : innovation sociale? Chantal Prina Anne Guibert www.aravis.aract.fr ! Formes d emploi et de

Plus en détail

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel 3 Novembre 2009 Etat des lieux / Contexte Etat des lieux / Contexte Il existe différentes possibilités de mutualisation des

Plus en détail

LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES DU GE CONSTITUÉ SOUS STATUT ASSOCIATIF DANS LE SECTEUR NON MARCHAND ù

LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES DU GE CONSTITUÉ SOUS STATUT ASSOCIATIF DANS LE SECTEUR NON MARCHAND ù LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES DU GE CONSTITUÉ SOUS STATUT ASSOCIATIF DANS LE SECTEUR NON MARCHAND ù La connaissance du cadre juridique et fiscal du GE est prépondérante dans la conduite d accompagnement,

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

LA MUTUALISATION DES EMPLOIS :

LA MUTUALISATION DES EMPLOIS : LA MUTUALISATION DES EMPLOIS : UNE SOLUTION POUR LE SECTEUR ASSOCIATIF Votre contact : Isabelle GEORGES Directrice Isabelle.georges@gedes35.fr Tél : 06 85 17 96 77 02 23 20 48 35 mail : info@gedes35.fr

Plus en détail

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale 1 Préambule et principes de l accord 2 - Champ d application 3 Disposition d application immédiate 4 - Axes de progrès

Plus en détail

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques Formes d emploi et de travail atypiques GLOSSAIRE document de travail A------------------------------------------------------------------------------------------------------ Auto-entrepreneur DEFINITION

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Nouvelles formes d emploi Nouvelles organisations du travail Restitution d études menées dans le champ du sport

Nouvelles formes d emploi Nouvelles organisations du travail Restitution d études menées dans le champ du sport MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE DIRECTION REGIONALE ET DEPARTEMENTALE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS REGION CENTRE Nouvelles formes d emploi Nouvelles organisations du travail

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Face aux solutions recherchées par le gouvernement au regard des milliards de dettes sociales et fiscales accumulées dans les DOM

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT Textes de référence et obligations Les dispositions de la CCN du Sport (7 juillet 2005 et étendue par arrêté du 7 décembre 2006) s appliquent à toutes

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 009 Le groupement d emplloyeurs AVANT PROPOS Le code du travail offre la possibilité aux petites et moyennes entreprises de constituer

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail

Le contrat de génération

Le contrat de génération Séminaire Italia Lavoro 30 mai 2013 Le contrat de génération Bruno Coquet Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social Conseiller auprès de la Déléguée Générale

Plus en détail

ANNEXES. Accompagner les GE non marchands

ANNEXES. Accompagner les GE non marchands 113 Annexe n 1 Tableau comparatif de la mise à disposition de personnel via un GE, hors GE ou dans le cadre d une prestation de service Critères observés Mise à disposition de personnel (MAD) hors GE par

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS Toute entreprise doit participer au financement de la formation professionnelle des salariés. La CCNS prévoit une répartition des sommes

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs (GE),

Le Groupement d Employeurs (GE), Le Groupement d Employeurs (GE), une solution de recrutement et d emploi adaptée à des besoins spécifiques Intervenants Nadine PRADIER Responsable RESO 13 83 Pierre SANCHO Directeur Général Hôtel Dolce

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir»

Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir» Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir» A l attention de Monsieur Benoit Hamon, Ministre délégué à l économie sociale et solidaire et à la consommation Pour garantir une mise

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24)

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) Article 1 Objet Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d Administration,

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Temps partagé La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Le Geyvo vous donne les moyens d intégrer la compétence que vous cherchez.

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Groupe de travail Formation

Groupe de travail Formation Groupe de travail Formation SECURISER LES PARCOURS ET DES TRAVAILLEURS PRECAIRES 21 février 2014 1 OBJECTIF GENERAL DEVELOPPER LA FLEXIBILITE DE LA QUALIFICATION EN REPONSE A LA FLEXIBILITE DE L EMPLOI

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

La légalisation du portage salarial

La légalisation du portage salarial Université d été des experts-comptables Journée «Social» Toulouse, 16 septembre 2008 La légalisation du portage salarial Lise CASAUX-LABRUNEE Professeur à l Université Toulouse I I - Le mécanisme du portage

Plus en détail

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION POUR QUOI? POUR QUI? QUEL TYPE D EMPLOIS? QUEL TYPE D AIDES? QUELLE DÉMARCHE À SUIVRE? POUR ALLER PLUS LOIN 1 POUR QUOI? Faciliter l insertion professionnelle et

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulieremployeur dans le champ des services à la personnes 1 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulier employeur dans le champ des SAP Le particulier employeur est

Plus en détail

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)...

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... divers Note d information n 15-16 du 3 août 2015 Organisation du temps périscolaire Précisions sur les intervenants potentiels Sommaire : 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... 1 2.

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM une histoire, une expertise Créée il y a plus de 60 ans par la Mutualité Française, CHORUM est une mutuelle dédiée à

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF 3 Postulats de la loi du 5 mars 2014: Concevoir la formation

Plus en détail

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014

LE PORTAGE SALARIAL. Jean Michel RAUX. Présentation du 18 et 19 septembre 2014 LE PORTAGE SALARIAL Jean Michel RAUX Présentation du 18 et 19 septembre 2014 3. Le groupe JAM en bref Leader dans son secteur, le groupe JAM (créé en 1991) a réalisé un CA de 35 M et a porté 4.000 salariés

Plus en détail

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques

Avec vous, nous finançons. Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Avec vous, nous finançons la solidarité nationale Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques Assurer la collecte des cotisations avec efficacité

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Accord de la branche des du 30/06/05

Accord de la branche des du 30/06/05 Accord de la branche des du 30/06/05 Date de l extension Codes naf : OPCA : HABITAT FORMATION Convention collective : Droit individuel à la formation Démarrage 07/05/05 Ancienneté Au 31 décembre de chaque

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

Régime volontaire d épargne-retraite (RVER)

Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) 1 Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Projet de loi 39 (en vigueur à compter du 1 er juillet 2014) Adopté et sanctionné en décembre 2013 Impacts pour l employeur 2 Qui devra mettre en place un

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur Mutuelle des agents territoriaux Convention de participation Prévoyance CIG petite couronne Participation financière employeur Recommandé par le CIG petite couronne Maintien de salaire Réservé aux collectivités

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD - 2015

Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD - 2015 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire FP N 10.15 du 17/08/15 Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD - 2015 Nouveaux critères de prise en charge FAFIH pour

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

Schéma du Groupement d Employeurs

Schéma du Groupement d Employeurs Schéma du Groupement d Employeurs Groupement d Employeurs X... Président : Secrétaire : Trésorier : Conseil d Administration LE GROUPEMENT Statuts du GE Art 1... Art 2... Art 3... Club A Club B Club C

Plus en détail

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs en interne et favoriser la mobilité interne Constats Finalités du Développement Durable Lutte contre le changement climatique, protection de l atmosphère Préservation de la biodiversité, protection des

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur. Contribution à la mission de contrôle du Sénat

La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur. Contribution à la mission de contrôle du Sénat La dévolution du patrimoine aux établissements d enseignement supérieur Contribution à la mission de contrôle du Sénat Avril 2010 Avant-propos La présente contribution est issue des travaux effectués par

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif LES TEMPS DE DÉPLACEMENT Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif Trajet dans le cadre d une mission en dehors des

Plus en détail

g e s t i o n salariale éthique Un statut innovant pour les professionnels indépendants 01 60 11 13 05 contact@aegid.fr www.aegid.

g e s t i o n salariale éthique Un statut innovant pour les professionnels indépendants 01 60 11 13 05 contact@aegid.fr www.aegid. g e s t i o n salariale éthique Un statut innovant pour les professionnels indépendants g e s t i o n salariale éthique Un statut innovant pour les professionnels indépendants g e s t i o n s a lariale

Plus en détail

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF

Expertise Comptable. Audit. Social. Juridique. Conseils. Droits et devoirs du club vis-à-vis de. l URSSAF Expertise Comptable Audit Social Juridique Conseils Droits et devoirs du club vis-à-vis de l URSSAF Contexte Qu est ce qu un salarié un bénévole? 1. Un salarié - Un contrat de travail écrit - Une rémunération

Plus en détail

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Repères Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Une Caisse Unique......pour un Département Unique Créée en 2009, la Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère est un organisme multi branches

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail