Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum)"

Transcription

1 Résultats d essai de culture LE MILLET PERLÉ (Pennisetum glaucum) Par Sylvie Choquette, ing. agr. Isabelle Lemay, agr. 23 janvier 2013

2 Plan de présentation Initiateurs et présentation du projet Intérêts du projet Caractéristiques du millet perlé Nutrition Caractéristiques agronomiques Régie de culture Déroulement et résultats St-Pascal La Pocatière Conclusion

3 Initiateurs du projet Comité de pilotage: Ferme Paul Lavoie et fils inc, de St-Pascal Bélisle Solution Nutrition MAPAQ - BSL

4 Présentation du projet Développement du Millet Perlé (Pennisetum glaucum) hybride canadien comme alternative au maïs dans la production porcine dans la région de Bas-Saint-Laurent

5

6 Intérêts du projet Aux États Unis: utilisation du grain de millet perlé dans l alimentation avicole Oméga 3 Réduction des coûts de moulée Développement d un hybride canadien Contrôle des nématodes (rotation pdt ou fraises)

7 Nutrition Maïs Millet perlé M.S. (%) 88,26 88,96 Énergie net (kcal/kg), volaille 3,355 3,093 Protéine brute (%) 6,49 12,88 Gras brut (%) 2,87 5,41 Amidon (%) 57,43 40,83 Sucre total (%) 1,77 1,65 Acides aminés total (%) 4,56 6,23 Linolénique 1,2 3,7 Source: extrait d'un document de Bélisle: Baurhoo et al, 2011, Yin et al, 2002

8 Caractéristiques agronomiques Maturité: 100 jours Sols sablonneux Conditions de sécheresse ph de 5,5 à 7,5 Environ 1 m de haut Nécessite moins d engrais que le maïs Sensible au froid

9 Taux de semis Date de semis Espacement Contrôle des M.H Fertilisation Récolte Régie de culture 5 kg/ha Début juin (température du sol > 12 C) 20 à 30 pouces entre les rangs 4 à 6 pouces sur le rang Peu compétitif 70% de la ferti. du maïs (selon analyse) 80 kg N 40 kg P 45 kg K Maturité physiologique à 20-25% d humidité (100 jours) Application d un dessicant (Glyphosate) ou gel Séchage Doit être séché jusqu à <14% Rendements Potentiel de 1,2-1,5 t/acre Source: extrait d'un document de Bélisle: Baurhoo et al, 2011, Yin et al, 2002

10 Déroulement du projet St-Pascal Dispositif Ferme Paul Lavoie et fils inc. 25 ha Sols: loam à loam schisteux, pierreux, ou sablo-graveleux ph: de 5,7 à 6,5 m.o.: de 4,0 à 6,0 P: de 80 à 400 kg/ha K: de 70 à 250 kg/ha Précédent cultural: avoine ou canola

11 Déroulement du projet St-Pascal Dispositif Ferme Paul Lavoie et fils inc. Travail de sol aut. 2011: herse à disques lourds Utilisation du lisier de porc pour la fertilisation en pré-semis 2 types de semoir Herbicide en post levée Sarclage entre les rangs Application de Round Up comme dessicant Battage en direct

12 Résultats St-Pascal Les oiseaux La récolte Le rendement: environ 0,44 tm/ha Les analyses des aliments pour composer les rations Début des essais zootechniques: dans les prochaines semaines

13 Dispositif expérimental CDBQ Dispositif CDBQ (La Pocatière) 2 dates de semis : 14 et 21 juin 4 doses de N : 25%, 50%, 70% et 100% (100% = 115 kg/ha) 40 kg N /ha avec Acti-sol (4-4-2) en pré-semis Complété par minéral (46-0-0) en post-levée Dispositif en split-plot, 2 dates x 4 doses en 3 répétitions

14

15 Dispositif expérimental CDBQ Caractéristiques du champ Loam sableux Précédent cultural : blé ph : 5,7 Mat. Org. : 10,1 % P : 200 kg/ha K : 145 kg/ha

16 Dispositif expérimental CDBQ Régie de culture Sol labouré Taux de semis : 5,5 kg/ha Espacement entre les rangs : 76 cm Herbicide contre feuilles larges (Basagran Forte) Désherbage manuel (fin juillet) Récolte après les gels

17 Dispositif expérimental CDBQ Paramètres mesurés Croissance hauteur plants (épis principal) dimension épis principaux (longueur, diamètre au centre) nb talles avec épis Rendement en biomasse aérienne (quadrats) Humide Sec Rendement en grain Quadrats Parcelles

18 Résultats La Pocatière Date de semis 14 juin 21 juin SEM Hauteur plantes (cm) 82,37 b 95,25 a 3,11 Longueur épis (cm) 19,74 b 21,15 a 0,42 Circonférence épis (cm) 2,23 2,32 0,04 Surface épis (cm 2 ) 72,56 79,47 2,5 Nombre talles avec épis / plante 1,70 a 1,32 b 0,10

19 Résultats La Pocatière Dose fertilisation (maïs) 25 % 50 % 70 % 100 % SEM Hauteur plantes (cm) 81,58 91,83 93,93 87,90 4,41 Longueur épis (cm) 19,67 21,37 20,39 20,36 0,61 Circonférence épis 2,09 b 2,39 a 2,34 a 2,29 0,06 (cm) Surface épis (cm 2 ) 67,99 82,24 77,68 76,14 3,54 Nombre talles avec épis / plante 1,20 1,84 1,50 1,50 0,15

20 Résultats La Pocatière Biomasse humide par quadrat (kg/m 2 ) Date de semis 14 juin 21 juin SEM 1,18 1,24 0,05 Biomasse sèche (t/ha) 4,77 5,04 0,24 Rendement grains (quadrat) à 11 % humidité (t/ha) Rendement grains (parcelle) à 11 % humidité (t/ha) 1,20 a 0,76 b 0,11 0,54 a 0,34 b 0,06

21 Résultats La Pocatière Dose fertilisation (maïs) 25 % 50 % 70 % 100 % SEM Biomasse humide par quadrat (kg/m 2 ) 1,02 b 1,24 1,24 1,37 a 0,08 Biomasse sèche (t/ha) 3,97 b 4,93 5,21 5,50 a 0,35 Rendement grains (quadrat) à 11 % humidité (t/ha) Rendement grains (parcelle) à 11 % humidité (t/ha) 0,91 1,00 1,05 0,95 0,16 0,39 0,49 0,44 0,43 0,08

22 Résultats La Pocatière Observations et défis Pas de problème de maladies ou insectes Oiseaux Battage (ajustement de la batteuse) Grain difficile à détacher (non mature)

23

24

25

26

27 Conclusion Et les porcs qu est-ce qu ils en disent? Poursuite des essais en 2013 Régie de culture et rendements à améliorer

28 Ferme Paul Lavoie et fils inc.

29 Merci!

Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr

Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr Journée régionale pommes de terre Rivière-du-Loup 28 février 2013 Luc Bérubé, agr Notions de sol Bilan humique Cultures et matière organique Approche globale 1 hectare moyen sur 17 cm pèse ± 2 244 tm.

Plus en détail

Cultures émergentes au Bas-St-Laurent. Jérôme Caron, Agr. Société Majéco Inc.

Cultures émergentes au Bas-St-Laurent. Jérôme Caron, Agr. Société Majéco Inc. 1 Cultures émergentes au Bas-St-Laurent Jérôme Caron, Agr. Société Majéco Inc. 2 Plan de la présentation Principales cultures qui suscitent de l intérêt en 2016 1. Gourgane / féverole 2. Orge nue 3. Soya

Plus en détail

Cultures émergentes en grandes cultures Lin et Chanvre

Cultures émergentes en grandes cultures Lin et Chanvre Cultures émergentes en grandes cultures Lin et Chanvre Ayitre Akpakouma, agr. M. Sc. Conseiller régional en grandes MAPAQ-BSL Colloque céréales à paille, Rivière-du-Loup, 12 janvier 2017 Introduction Plan

Plus en détail

L ensilage de maïs en production laitière biologique. Sonia Gosselin, Michel Carrier agr. Janvier 2015

L ensilage de maïs en production laitière biologique. Sonia Gosselin, Michel Carrier agr. Janvier 2015 L ensilage de maïs en production laitière biologique Sonia Gosselin, Michel Carrier agr. Janvier 2015 Merci Valérie Tremblay agr. Groupe conseil en gestion Lotbinière Nord Ann Le Mat agr, CETAB+ Jean Pierre

Plus en détail

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE INSTITUT DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT EN AGROENVIRONNEMENT Développement de pratiques culturales préservant la qualité des sols UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE ADRIEN

Plus en détail

Innovation Bélisle. OBJECTIFS de Bélisle. Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! OBJECTIFS. Projet 2012 à /04/2014

Innovation Bélisle. OBJECTIFS de Bélisle. Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! OBJECTIFS. Projet 2012 à /04/2014 Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! Dr Shyam Baurhoo Directeur Recherche & Développement Professeur Adjoint, Université de McGill OBJECTIFS de Bélisle Objectifs: à la recherche

Plus en détail

ASPECTS AGRONOMIQUES DE LA PRODUCTION DU LIN ET DU CHANVRE

ASPECTS AGRONOMIQUES DE LA PRODUCTION DU LIN ET DU CHANVRE ASPECTS AGRONOMIQUES DE LA PRODUCTION DU LIN ET DU CHANVRE Caroline Côté Beaulieu, agr., M.Sc. Journée de démonstration sur le chanvre et le lin industriels Ferme-école CFP Mont-Joli-Mitis, 21 septembre

Plus en détail

Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12).

Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12). Essais de variétés de chanvre pour la production de chènevis (graine) et la qualité de l'huile selon la date de récolte (projet 12-INNO3-12). Rapport final réalisé dans le cadre du Programme InnovBio Réalisé

Plus en détail

Terres Inovia. Colza : fertilisation localisée au semis P & NP Bilan de 3 années d essais. Une pratique à conseiller dans le sud de la France

Terres Inovia. Colza : fertilisation localisée au semis P & NP Bilan de 3 années d essais. Une pratique à conseiller dans le sud de la France Colza : fertilisation localisée au semis & N Bilan de 3 années d essais Une pratique à conseiller dans le sud de la France Vincent Lecomte Baziège Coll. Luc Champolivier Toulouse Auzeville lan de l intervention

Plus en détail

2011-CF12-TAUX ÉPEAUTRE DE PRINTEMPS HYPOTHÈSE TRAITEMENTS DISPOSITIF CONDITIONS PARTICULIÈRES NOTES SUR LE DÉROULEMENT TENDANCES ET CONCLUSIONS

2011-CF12-TAUX ÉPEAUTRE DE PRINTEMPS HYPOTHÈSE TRAITEMENTS DISPOSITIF CONDITIONS PARTICULIÈRES NOTES SUR LE DÉROULEMENT TENDANCES ET CONCLUSIONS 0-CF-TAUX ÉPEAUTRE DE PRINTEMPS www.legrain.qc.ca HYPOTHÈSE Un taux de semis plus élevé dans l'épeautre de printemps permettra une meilleure compétition aux adventices et un rendement en grain supérieur,

Plus en détail

Comment intégrer les engrais verts en horticulture. Par Marie-Andrée Audet, agr.

Comment intégrer les engrais verts en horticulture. Par Marie-Andrée Audet, agr. Comment intégrer les engrais verts en horticulture Par Marie-Andrée Audet, agr. Plan de la présentation Introduction Vos objectifs? Vos contraintes? Choix Notre expertise à votre service! Conclusion Photo:

Plus en détail

Valorisation du maïs fourrage. Comparaison de 5 types de récoltes

Valorisation du maïs fourrage. Comparaison de 5 types de récoltes Valorisation du maïs fourrage Comparaison de 5 types de récoltes 1. Introduction Suite au prix élevés des aliments et d une moindre disponibilité de pulpes de betteraves, beaucoup d agriculteurs cherchent

Plus en détail

1. Données générales et itinéraire technique suivi

1. Données générales et itinéraire technique suivi Résultat d essai n 356 Campagne 2009-2010 Le CETA de MONTCUQ et Francis GELIS A.OBJECTIFS Tester l impact de différents itinéraires techniques de semis, couplés à différents programmes herbicides afin

Plus en détail

Le millet perlé: pour une rotation bénéfique dans les cultures horticoles (légumes et petits fruits).

Le millet perlé: pour une rotation bénéfique dans les cultures horticoles (légumes et petits fruits). Le millet perlé: pour une rotation bénéfique dans les cultures horticoles (légumes et petits fruits). par Marc F. Clément, agronome Direction régionale du MAPAQ en Outaouais 29 janvier 2010 Le Rendez-vous

Plus en détail

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct

Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Stratégie de lutte aux mauvaises herbes en semis direct Véronique Samson, agr., Répondante en phytoprotection Louis Robert, agr., M.Sc. MAPAQ Chaudière-Appalaches St-Lambert-de-Lauzon, 31 janvier 2013

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LE RENDEMENT DES CÉRÉALES

COMMENT OPTIMISER LE RENDEMENT DES CÉRÉALES Ermin Menkovic agr. MAPAQ Jean Goulet, B.Sc.A. et Sélectionneur de plantes chez Semican Journée phyto 11 juillet 2017 COMMENT OPTIMISER LE RENDEMENT DES CÉRÉALES Plan de la présentation Première partie

Plus en détail

2011-NC45-DATES SARRASIN HYPOTHÈSE TRAITEMENTS DISPOSITIF CONDITIONS PARTICULIÈRES NOTES SUR LE DÉROULEMENT OBSERVATIONS.

2011-NC45-DATES SARRASIN HYPOTHÈSE TRAITEMENTS DISPOSITIF CONDITIONS PARTICULIÈRES NOTES SUR LE DÉROULEMENT OBSERVATIONS. 2011-NC45-DATES SARRASIN www.legrain.qc.ca HYPOTHÈSE Contrairement à d autres régions plus au sud, le rendement maximal sera obtenu avec un semis tardif (début juillet) de façon à éviter que la floraison

Plus en détail

Cultures alternatives: choix et potentiel régional

Cultures alternatives: choix et potentiel régional Cultures alternatives: choix et potentiel régional Demi-journée d'information en agroenvironnement et en grandes cultures, Saint-Alexandre, 21 mars 2013 Ayitre Akpakouma agr., M. Sc. Conseiller régional

Plus en détail

Transition vers l agriculture biologique, une décision à prendre. par. Jean-Pierre Dubuc Saint-Isidore

Transition vers l agriculture biologique, une décision à prendre. par. Jean-Pierre Dubuc Saint-Isidore Transition vers l agriculture biologique, une décision à prendre par Jean-Pierre Dubuc Saint-Isidore Plan de présentation 1. La et les entreprises et l évolution 2. Méthode de travail et équipements 3.

Plus en détail

Sécuriser et maîtriser la culture des oléo-protéagineux SOJA : INTÉRÊTS DE LA CONDUITE AVEC UNE PLANTE COMPAGNE

Sécuriser et maîtriser la culture des oléo-protéagineux SOJA : INTÉRÊTS DE LA CONDUITE AVEC UNE PLANTE COMPAGNE Sécuriser et maîtriser la culture des oléo-protéagineux SOJA : INTÉRÊTS DE LA CONDUITE AVEC UNE PLANTE COMPAGNE Objectifs Le soja est une culture très intéressante pour sa teneur en protéines très élevée,

Plus en détail

Vos champs manquent-ils de potasse?

Vos champs manquent-ils de potasse? Vos champs manquent-ils de potasse? Essai d un outil de diagnostic au champ Yvan Faucher, agr. MAPAQ, Montérégie-Est PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 Théorie : comportement de la potasse dans le sol Recommandation

Plus en détail

Seigle Secale cereale L - Poacées

Seigle Secale cereale L - Poacées synthèse Engazonnement hivernal Seigle Secale cereale L - Poacées Caractéristiques du seigle et des associations à base de seigle : Seigle rampant (Poacées 1 ) : système racinaire fasciculé, Pézenas Association

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2015

Projet Mosabio Rapport d essai 2015 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2015 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

Projet régional de l Outaouais : Produire de l'éthanol et du fourrage avec le millet perlé et le sorgho sucré

Projet régional de l Outaouais : Produire de l'éthanol et du fourrage avec le millet perlé et le sorgho sucré Projet régional de l Outaouais : Produire de l'éthanol et du fourrage avec le millet perlé et le sorgho sucré Marc F. Clément, agronome MAPAQ, Outaouais Objectifs du projet millet perlé et sorgho sucré

Plus en détail

Réussir son ensilage de maïs au Bas-St-Laurent

Réussir son ensilage de maïs au Bas-St-Laurent Réussir son ensilage de maïs au Bas-St-Laurent 14 Novembre 2014 Jérôme Caron, Agronome Du maïs-ensilage, c est quoi? - Une graminée très digestible - Un épi de maïs humide attaché Ensilage de maïs : Pour

Plus en détail

FERME GERMANIE INC PLAN DE PRÉSENTATION LA FAMILLE THIBODEAU LEMELIN. Description de la ferme. Description de la ferme. Description de la ferme

FERME GERMANIE INC PLAN DE PRÉSENTATION LA FAMILLE THIBODEAU LEMELIN. Description de la ferme. Description de la ferme. Description de la ferme LA FAMILLE THIBODEAU LEMELIN FERME GERMANIE INC DE 1986 À AUJOURD HUI PLAN DE PRÉSENTATION Cheminement et changement de production Cultures, logement, régie, r alimentation, reproduction et mise en marché

Plus en détail

Institut Technique de la Betterave. Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais

Institut Technique de la Betterave. Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais Institut Technique de la Betterave Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais Ajustement de la dose d azote Le calcul précis de la dose d azote répond à différents enjeux

Plus en détail

Engrais verts d été sous abri en maraîchage biologique : Effet sur une culture de salade d automne Hélène VEDIE Abderraouf Sassi

Engrais verts d été sous abri en maraîchage biologique : Effet sur une culture de salade d automne Hélène VEDIE Abderraouf Sassi MARAICHAGE 2015 1. OBJECTIFS ET CONTEXTE : L15 PACA 10D Engrais verts d été sous abri en maraîchage biologique : Effet sur une culture de salade d automne Hélène VEDIE Abderraouf Sassi Les engrais verts

Plus en détail

La diversification des cultures et la mise en marché d un produit à valeur ajoutée

La diversification des cultures et la mise en marché d un produit à valeur ajoutée La diversification des cultures et la mise en marché d un produit à valeur ajoutée L exemple du projet filière tournesol de la ferme Pré Rieur Daniel Dubé producteur Petite histoire de la ferme 1976-2000:

Plus en détail

Mauvaises herbes résistantes au Québec. Bleuets mars

Mauvaises herbes résistantes au Québec. Bleuets mars Mauvaises herbes résistantes au Québec Bleuets 2014 19 mars Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection MAPAQ, Québec Résistance La résistance aux pesticides est une baisse

Plus en détail

Les atouts du BLE HYBRIDE pour les agriculteurs

Les atouts du BLE HYBRIDE pour les agriculteurs Les atouts du BLE HYBRIDE pour les agriculteurs Principe de production Octobre Semis Avril-Mai ACH Juin Fécondation Aôut Récolte «Pollinisateur» TP506 Pollen TP506 «Porte graine» Apache «isengrains» sans

Plus en détail

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins

Réunion Stratégie Fertilisation Opération Nitrates Moins Réunion Stratégie Fertilisation 2017 Opération Nitrates Moins Déroulé de la réunion Valeurs des reliquats sortie hiver 2017 Moyennes départementales Explications des valeurs élevées Prévision des stades

Plus en détail

Energie et teneur en protéine de Bar-Protin par rapport à un ensilage orge/pois

Energie et teneur en protéine de Bar-Protin par rapport à un ensilage orge/pois Cultivez vos propres protéines! Energie, protéine et structure combinées en 1 produit!, voilà un slogan qui définit parfaitement. La production de fourrages à partir de la culture combinée pois/avoine

Plus en détail

Un taux de semis plus élevé permettra une meilleure compétitivité contre les plantes adventices mais il en résultera des plants moins productifs.

Un taux de semis plus élevé permettra une meilleure compétitivité contre les plantes adventices mais il en résultera des plants moins productifs. 211-MD13-TAUX SARRASIN www.legrain.qc.ca HYPOTHÈSE Un taux de semis plus élevé permettra une meilleure compétitivité contre les plantes adventices mais il en résultera des plants moins productifs. TRAITEMENTS

Plus en détail

Fertilisation du blé tendre d hiver (Oise)

Fertilisation du blé tendre d hiver (Oise) Fertilisation du blé tendre d hiver (Oise) Objectifs de l essai Pour la variété de blé de qualité RENAN, tester l efficacité agronomique de différents types d engrais organique apporté en plein tallage

Plus en détail

LE CHANVRE INDUSTRIEL

LE CHANVRE INDUSTRIEL LE CHANVRE INDUSTRIEL Aperçu des résultats d essais 2008-2013 Audrey Bouchard, agronome 27 février 2014, St-Bruno PLAN DE LA PRÉSENTATIO SENTATION Bref portrait de la culture Quelques chiffres... Historique

Plus en détail

Les intercalaires dans le maïs: comment en tirer les meilleurs bénéfices Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ Montérégie-Est

Les intercalaires dans le maïs: comment en tirer les meilleurs bénéfices Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ Montérégie-Est Les intercalaires dans le maïs: comment en tirer les meilleurs bénéfices Louis Robert, agr. M.Sc. MAPAQ Montérégie-Est INPACQ Grandes cultures et conservation des sols Nicolet, 4 février 2015 LE MAÏS,

Plus en détail

Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis

Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis Maïs: Conséquences possibles de retards dans les semis GILLES TREMBLAY, agronome CÉROM, Saint-Mathieu-de-Beloeil Saint-Rémi, 2 décembre 2014 Plan de la présentation Conférence 2007. Maïs: Conséquences

Plus en détail

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX ENGRAIS VERTS HIVERNAUX EN VITICULTURE des couverts qui nécessitent une conduite spécifique de leur semis à leur destruction Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle,

Plus en détail

Tout connaitre des semis à la récolte : blé, seigle, épeautre et légumineuse.

Tout connaitre des semis à la récolte : blé, seigle, épeautre et légumineuse. Tout connaitre des semis à la récolte : blé, seigle, épeautre et légumineuse. Elisabeth Vachon, agr. Les Moulins de Soulanges et meunerie La Milanaise Avantages des céréales d automne 1. Rendement supérieur

Plus en détail

LA GESTION DE LA MO Marc F. Clément, agronome, MAPAQ Outaouais 9 février

LA GESTION DE LA MO Marc F. Clément, agronome, MAPAQ Outaouais 9 février LA GESTION DE LA MO Marc F. Clément, agronome, MAPAQ Outaouais 9 février 2011 1 SECTIONS DU CHAPITRE 2 1. Facteurs influençant l évolution de la teneur en MO des sols Le climat et les facteurs pédologiques

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. PROTEAGINEUX Choix d espèces en Basse Normandie. et Maine.

ARVALIS - Institut du végétal. PROTEAGINEUX Choix d espèces en Basse Normandie. et Maine. PROTEAGINEUX Choix d espèces en Basse Normandie m.moquet@arvalisinstitutduvegetal.fr et Maine Choix d espèce : plusieurs paramètres à prendre en compte Débouchés possibles : collecte : FAB ou alimentation

Plus en détail

Le système d irrigation, un outil pour réduire la compaction

Le système d irrigation, un outil pour réduire la compaction Colloque en agroenvironnement Le respect de l environnement : tout simplement essentiel! Merci à nos partenaires financiers : 27 novembre 2008, Drummondville Le système d irrigation, un outil pour réduire

Plus en détail

Les implantations. Ensilage céréales. Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre

Les implantations. Ensilage céréales. Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Ensilage céréales Les implantations Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Betterave Choux fourrager RGI alternatif Sorgho fourr Sorgho sucr Moha Millet perlé fourrager Colza fourrager Radis fourrager

Plus en détail

ENGRAIS FOLIAIRES ET BIOSTIMULANTS

ENGRAIS FOLIAIRES ET BIOSTIMULANTS ENGRAIS FOLIAIRES ET BIOSTIMULANTS - VIMY (Pas-de-Calais) Tableau 1 - SUS-ST-LEGER (Pas-de-Calais) Tableau 2 - SYNTHESE EAU BLEUE Essais ITB 2003 à 2005, région Nord Pas-de-Calais Tableau 3 - BORE - VIMY

Plus en détail

Évaluation de la qualité des semis de maïs

Évaluation de la qualité des semis de maïs Évaluation de la qualité des semis de maïs Mettre le nez dans le semis... pour en retirer des profits Journée grandes cultures Montérégie-Ouest, 2 décembre 2014 Plan de la présentation Pourquoi bien semer?

Plus en détail

Sujets traités. Historique de la ferme Évolution de la production Les ressources Cultures et techniques Exigences du marché

Sujets traités. Historique de la ferme Évolution de la production Les ressources Cultures et techniques Exigences du marché Par: Jacques Dallaire, décembre 2013 Sujets traités Historique de la ferme Évolution de la production Les ressources Cultures et techniques Exigences du marché HISTORIQUE DE LA FERME Historique de la ferme

Plus en détail

BIEN FERTILISER EN BIO, ÇA COMPTE Ou comment faire un plan de fertilisation pour une ferme maraîchère diversifiée

BIEN FERTILISER EN BIO, ÇA COMPTE Ou comment faire un plan de fertilisation pour une ferme maraîchère diversifiée Jean Duval, agr., CETAB+ Novembre 2014 BIEN FERTILISER EN BIO, ÇA COMPTE Ou comment faire un plan de fertilisation pour une ferme maraîchère diversifiée 1. À partir du plan de culture, créer des groupes

Plus en détail

Évaluation du rendement en maïs grain suivant l implantation d engrais verts intercalaires dans une céréale en 2013

Évaluation du rendement en maïs grain suivant l implantation d engrais verts intercalaires dans une céréale en 2013 Évaluation du rendement en maïs grain suivant l implantation d engrais verts intercalaires dans une céréale en 2013 Programme Prime-Vert 2013-2018, sous volet 3.1, approche régionale Les dates du début

Plus en détail

Introduction. Méthodologie

Introduction. Méthodologie Semis direct du soya sur retour de cultures d automne ensilées : quel potentiel au Québec? Joanne Leclair, dta et Bernard Estevez, agr. (Club agroenvironnemental du CDA) Introduction Les cultures en relais

Plus en détail

Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable

Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable Plus de légumineuses dans les rotations et leurs bénéfices sur les rendements du maïs et du blé planifiable ADRIEN N DAYEGAMIYE* 1, GILLES TREMBLAY 2, PAUL DESCHÈNES 1 DRAPEAU 1 ET ANNE 1 Institut de recherche

Plus en détail

Engrais verts hivernaux en viticulture

Engrais verts hivernaux en viticulture Engrais verts hivernaux en viticulture Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle, BP 22, 81310 Lisle sur Tarn - France Logo intervenant 3 Engrais verts hivernaux

Plus en détail

EFFET DE L UTILISATION DU BOIS RAMEAL FRAGMENTÉ (BRF) DANS LA CULTURE DE LA FRAISE D ÉTÉ ( )

EFFET DE L UTILISATION DU BOIS RAMEAL FRAGMENTÉ (BRF) DANS LA CULTURE DE LA FRAISE D ÉTÉ ( ) EFFET DE L UTILISATION DU BOIS RAMEAL FRAGMENTÉ (BRF) DANS LA CULTURE DE LA FRAISE D ÉTÉ (2013-2014) HISTORIQUE OBJECTIFS DU PROJET DÉFINITION DES BRF DISPOSITIF EPÉRIMENTAL RÉGIE AGRICOLE SUIVI DE CULTURE

Plus en détail

Essais Engrais Verts Hivernaux en viticulture AB Gers. 29 février 2012

Essais Engrais Verts Hivernaux en viticulture AB Gers. 29 février 2012 Essais Engrais Verts Hivernaux en viticulture AB Gers Plan de l intervention Contexte de l essai Objectifs de l essai Résultats 2011 1ères conclusions Contexte Agronomique gersois Face à la diminution

Plus en détail

Lessivage des fertilisants : un exemple avec la pomme de terre

Lessivage des fertilisants : un exemple avec la pomme de terre Lessivage des fertilisants : un exemple avec la pomme de terre Paul Deschênes et Carl Boivin Collaborateur : Julie Mainguy Institut de recherche et développement en agroenvironnement inc. (IRDA) 335, rang

Plus en détail

Utilisation d un paillis de paille fragmentée sur les rangs d arbustes fruitiers comme méthode alternative au paillis de plastique

Utilisation d un paillis de paille fragmentée sur les rangs d arbustes fruitiers comme méthode alternative au paillis de plastique Utilisation d un paillis de paille fragmentée sur les rangs d arbustes fruitiers comme méthode alternative au paillis de plastique Audrey Bouchard, agronome Françoise Rodrigue, agronome Consultantes en

Plus en détail

L agroécologie : une opportunité pour produire et protéger les ressources naturelles

L agroécologie : une opportunité pour produire et protéger les ressources naturelles Thierry CAVAILLE Anthé (Lot et Garonne) L agroécologie : une opportunité pour produire et protéger les ressources naturelles Petite région naturelle : Pays de Serres Statut juridique : GAEC Elevage : Non

Plus en détail

Effets des rotations et des engrais verts sur la fertilisation et le rendement des cultures. Anne Vanasse, agr., Ph.D.

Effets des rotations et des engrais verts sur la fertilisation et le rendement des cultures. Anne Vanasse, agr., Ph.D. Effets des rotations et des engrais verts sur la fertilisation et le rendement des cultures Anne Vanasse, agr., Ph.D. Plan de conférence Comment définir l effet rotation et ses avantages? Effets des rotations

Plus en détail

La rotation et la qualité du sol. La rotation et la qualité du sol. Effets des rotations

La rotation et la qualité du sol. La rotation et la qualité du sol. Effets des rotations Rotations et qualité des sols: quels impacts sur les cultures? Anne Vanasse, agr., Ph.D. Plan de la conférence Effets des rotations sur le sol sur les ennemis des cultures sur les rendements La rotation

Plus en détail

Essai d intensité : blé d automne Grangeneuve

Essai d intensité : blé d automne Grangeneuve Station cantonale des productions animales et végétales RAPPORT D ESSAI 2010 Essai d intensité : blé d automne Grangeneuve 2009-2010 Grangeneuve, août 2010 Christoph Lüthi Institut agricole de l Etat de

Plus en détail

Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis

Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis 18 à 24 mois Diploïde (2n) : 20 à 30 kg/ha Tétraploïde (4n) : 30 à 40 kg/ha Très rapide Photo

Plus en détail

RAPPORT INTÉRIMAIRE D ESSAI DE CULTIVARS D ASPERGES

RAPPORT INTÉRIMAIRE D ESSAI DE CULTIVARS D ASPERGES RAPPORT INTÉRIMAIRE D ESSAI DE CULTIVARS D ASPERGES L essai consiste à évaluer sur 2 sites différents 10 nouveaux cultivars sélectionnés par le Dr David J Wolyn chercheur de l Université de Guelph. Les

Plus en détail

Nourrir le sol pour nourrir les hommes

Nourrir le sol pour nourrir les hommes 1 pi 3 en Afrique du sud Nourrir le sol pour nourrir les hommes David Liittschwager 1 2 1 pi 3 au Costa Rica 1 pi 3 ailleurs David Liittschwager David Liittschwager 3 4 Les clés du succès Cultures de couverture

Plus en détail

Améliorer son sol avec des apports organiques

Améliorer son sol avec des apports organiques Améliorer son sol avec des apports organiques Robert TROCHARD - ARVALIS Institut du végétal Baptiste SOENEN - ARVALIS Institut du végétal Yves MESSMER - ARVALIS Institut du végétal François SCHMITT - EMC2

Plus en détail

Evaluation de Lignées de Haricot Riches en Fer Campagne de Printemps 2013

Evaluation de Lignées de Haricot Riches en Fer Campagne de Printemps 2013 Evaluation de Lignées de Haricot Riches en Fer Campagne de Printemps 2013 Cernio Pierre Projet «Valorisation et renforcement des capacités pour un accroissement de la sécurité alimentaire en Haïti» Atelier

Plus en détail

Chapitre 11. L expérimentation à la ferme

Chapitre 11. L expérimentation à la ferme Chapitre 11 L expérimentation à la ferme Gilles Tremblay, M.Sc., agr. CÉROM L expérimentation à la ferme Léon Étienne Parent Athyna N. Cambouris Gilles Tremblay Éric Thibault Michèle Grenier Gilles Gagné

Plus en détail

Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir

Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir Cultiver des citrouilles à graines sans écale et le défi du semis Rétrospective et perspectives d avenir Les Journées horticoles et grandes cultures de Saint-Rémi 1 décembre 2015 Geneviève Richard, Josée

Plus en détail

Pesée matière sèche couvert

Pesée matière sèche couvert Vesce + Avoine chez Jean-Christophe Bady (Ansan) mai 2013 Espèce(s) semée(s) et densité de semis : avoine hiver 30 kg/ha + vesce 19 kg /ha + pois fourrager 19 kg/ha + moutarde blanche 1 kg/ha + phacélie

Plus en détail

VALORISEZ LES FAIBLES DENSITÉS AVEC LE BLÉ HYBRIDE

VALORISEZ LES FAIBLES DENSITÉS AVEC LE BLÉ HYBRIDE VALORISEZ LES FAIBLES DENSITÉS AVEC LE BLÉ HYBRIDE Une réalité agronomique Un point essentiel de l itinéraire technique Au cœur de la valeur ajoutée des blés hybrides LES THÉMATIQUES L EFFET HÉTÉROSIS

Plus en détail

Avec le «panic», peut-on remplacer la paille céréalière dans les fraisières?

Avec le «panic», peut-on remplacer la paille céréalière dans les fraisières? Avec le «panic», peut-on remplacer la paille céréalière dans les fraisières? André Pettigrew, agronome MAPAQ, Direction régionale de l Estrie 16 février 2013 Photo : André Pettigrew Description de l exposé

Plus en détail

Le trèfle d Alexandrie

Le trèfle d Alexandrie Le trèfle d Alexandrie Une alternative à l avoine pour l implantation de vos prairies Par France Bélanger, M. Sc., agronome Direction régionale de la Chaudière-Appalaches Ministère de l Agriculture, des

Plus en détail

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE SYLVIE THIBAUDEAU, A GRONOME CLUB AGROENVIRONNEMENTAL DU BASSIN LA GUERRE ST-ANICET RACINES ET RHIZOSPHÈRE Rhizosphère : zone qui entoure les racines des plantes

Plus en détail

Essais orge de printemps en AB (Nord Pas de calais)

Essais orge de printemps en AB (Nord Pas de calais) Essais orge de printemps en AB (Nord Pas de calais) Objectifs des essais 1) Tester le comportement et le potentiel de 8 variétés d orge de printemps en conduite biologique. 2) Tester l incidence de 3 densités

Plus en détail

Production de panic érigé sur terres agricoles au Témiscouata

Production de panic érigé sur terres agricoles au Témiscouata Production de panic érigé sur terres agricoles au Témiscouata Plan de présentation Qui je suis; L agriculture et les friches au Témiscouata; Intérêt du panic érigé; Produire ou acheter sa litière; Le panic

Plus en détail

Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin

Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin Suivi essai : Double culture 2009 Tournesol et sarrasin Exploitant : Bosson Christophe Lieu : Aire-la-Ville Parcelle : vers chez Zyssel Caractéristique : En non labour depuis 2003 avec comme principaux

Plus en détail

Éléments mineurs à considérer en grandes cultures

Éléments mineurs à considérer en grandes cultures Éléments mineurs à considérer en grandes cultures Louis Robert, agr., M.Sc. MAPAQ Chaudière-Appalaches St-Hyacinthe, 5 décembre 212 La fertilisation et ses mythes «Plus t en mets, plus t as du rendement»

Plus en détail

Les associations céréalesprotéagineux

Les associations céréalesprotéagineux Produire des protéagineux en bio en Alsace Septembre 2005 Les associations céréalesprotéagineux Leurs atouts : Cultures plus résistantes (aux adventices, maladies et ravageurs) et plus productives que

Plus en détail

Cultiver l esparcette (Onobrychis viciifolia) Synthèse des travaux Médiplant

Cultiver l esparcette (Onobrychis viciifolia) Synthèse des travaux Médiplant Cultiver l esparcette (Onobrychis viciifolia) Synthèse des travaux Médiplant 2009-2011 Carlen C. et Simonnet X. Avec le soutien financier de: 1 Esparcette, une culture à réinventer! Une légumineuse pérenne,

Plus en détail

Tout commence par le semis

Tout commence par le semis Tout commence par le semis Yanick Beauchemin, agr., producteur agricole Ferme Roger Beauchemin inc. Sainte Monique Le but de cette conférence est de partager mes connaissances en matière de semis aux champs

Plus en détail

ARVALIS-Institut du végétal

ARVALIS-Institut du végétal Localisation des engrais au semis du maïs : approches agronomiques Adéquation avec les cinétiques d absorption de la culture Mobilité des éléments et mise à disposition aux racines Risques de toxicité

Plus en détail

j apprenais tout sur Hyvido

j apprenais tout sur Hyvido Et si j apprenais tout sur? Hyvido DÉCOUVREZ. Connaître les orges hybrides Hyvido, c est découvrir la technologie de demain. 2 3 DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DES ORGES HYBRIDES mon programme hyvido Afin d optimiser

Plus en détail

Fertilisation pour les champs nourriciers

Fertilisation pour les champs nourriciers Fertilisation pour les champs nourriciers Préparé par Yann Le Bihan et Luc Brodeur 20 février 2010 Drummondville PQ Principes de la fertilisation Fournir les nutriments pour les besoins des plantes. Principes

Plus en détail

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Par : Pierre-Olivier Martel, agronome, conseiller en horticulture Direction régionale du Saguenay Lac-Saint-Jean 13 mars 2014

Plus en détail

Lupin et plantes compagnes - Vihiers

Lupin et plantes compagnes - Vihiers Essai et plantes compagnes Vihiers 201201 Contexte / objectifs Enjeux Afin d autonomiser les élevages des régions Bretagne et Pays de la Loire en protéagineux visàvis des importations de soja étranger,

Plus en détail

Fertilisation du blé en AB

Fertilisation du blé en AB Contexte et objectifs Contexte: Aujourd hui, pour satisfaire le marché de la meunerie, il faut réussir à produire du blé tendre avec de bon taux de protéines (objectif 11 %). Dans le contexte actuel, la

Plus en détail

Variétés de soja - St Jean de la Croix

Variétés de soja - St Jean de la Croix Contexte / objectifs Enjeux : Le soja est très peu présent actuellement en Maine-et-Loire car jusqu'à présent, l'importation de soja sud-américain nous permet de privilégier la production locale de ressources

Plus en détail

Essai fertilisation Floravit en pomme de terre

Essai fertilisation Floravit en pomme de terre Essai fertilisation Floravit en pomme de terre Denis JUNG (PLANETE Légumes), Marion WEISSENBERGER (stagiaire PLANETE Légumes) 1. But de l essai La culture de la pomme de terre est exigeante en termes de

Plus en détail

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Anne Vanasse, agr., Ph.D. et Francis Allard, agr. Anne Vanasse, agr., Ph.D. Photo: D. Pageau Plan de la conférence

Plus en détail

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis

Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Survie à l hiver et rendement du blé d automne selon différentes dates et densités de semis Anne Vanasse, agr., Ph.D. et Francis Allard, agr. Anne Vanasse, agr., Ph.D. Photo: D. Pageau Plan de la conférence

Plus en détail

Essais sur l optimisation de la fertilisation du blé bio en conditions méditerranéennes Synthèse

Essais sur l optimisation de la fertilisation du blé bio en conditions méditerranéennes Synthèse 2016 Essais sur l optimisation de la fertilisation du blé bio en conditions méditerranéennes Synthèse Mathieu MARGUERIE - AGRIBIO 04 01/01/2016 Sommaire Remerciements... 2 Présentation de l essai... 2

Plus en détail

ACTION N 5 Culture du chanvre: Choix variétaux et dates de semis adaptés au contexte climatique breton

ACTION N 5 Culture du chanvre: Choix variétaux et dates de semis adaptés au contexte climatique breton ACTION N 5 Culture du chanvre: Choix variétaux et dates de semis adaptés au contexte climatique breton Maître d œuvre : FRAB - Fédération Régionale des Agrobiologistes de Bretagne Structure responsable

Plus en détail

AGRO-SAÔNE METEO. Numéro septembre 2016

AGRO-SAÔNE METEO. Numéro septembre 2016 AGRO-SAÔNE Numéro 26 13 septembre 2016 Retrouvez tous les numéros du bulletin AGRO-SAONE et consultez également les Bulletins régionaux BSV Grandes Cultures et Infobio sur www.franche-comte.chambagri.fr

Plus en détail

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne 2010-2011

Plus en détail

Techniques innovantes d implantation

Techniques innovantes d implantation www.cetiom.fr 21 Techniques innovantes d implantation DISPOSITIF L implantation du colza et de son couvert, sur le même rang, a été réalisée le même jour en semis direct. Le semoir utilisé est un SD3 HUARD.

Plus en détail

Augmenter la durabilité des systèmes. l introduction de légumineuses en association

Augmenter la durabilité des systèmes. l introduction de légumineuses en association Augmenter la durabilité des systèmes de production de semences par l introduction de légumineuses en association UR Légumineuses, Ecophysiologie Végétale, Agroécologie UMR 1191 PMS INH Implantation de

Plus en détail

Raison: Les vieux plants produisent peu de talle

Raison: Les vieux plants produisent peu de talle Jeunes plants 3 4 feuilles est la meilleur à Bongolava e! PLANTULE Les plantules à repiquer doit être au stade 3 ou 4 feuilles Methode de comptage des feuilles? 5, 3 feuille Les vieux plants produisent

Plus en détail

Orges : Surfaces, critères de qualité. ARVALIS - Institut du végétal. Potentialité Céline Drillaud Marteau

Orges : Surfaces, critères de qualité. ARVALIS - Institut du végétal. Potentialité Céline Drillaud Marteau Orges : Surfaces, critères de qualité Potentialité Céline Drillaud Marteau Orges d hiver et escourgeons : surfaces et rendements Surfaces x 1000 ha 1400 1300 1200 1100 1000 900 Surfaces et rendements ORGES

Plus en détail

La fumure azotée Conseils 2015

La fumure azotée Conseils 2015 La fumure azotée Conseils Rodrigo Meza CePiCOP Plan de l exposé : 1. Conditions climatiques et faits marquants de la saison 2013-2014 2. Résultats des essais en froment 3. Résultats des essais en escourgeon

Plus en détail

Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation.

Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation. Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation. CAMPAGNE FINANCÉE AVEC L AIDE DE L UNION EUROPÉENNE LES DIFFÉRENTS TYPES DE SORGHOS FOURRAGERS Il existe une très grande diversité génétique au sein des

Plus en détail