SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53"

Transcription

1 5 SOMMAIRE ISOLATION DES COMBLES AMÉNAGÉS ET DES COMBLES PERDUS Chapitre 1 : Domaine d application Chapitre 2 : Les produits isolants Les laines minérales Les plastiques alvéolaires Les produits d origine végétale ou animale Les produits réfléchissants Comment choisir son isolant? Chapitre 3 : Informations Connaissances générales Les réglementations thermiques Les lames d air Étanchéité à l air Humidité et transferts de vapeur d eau Ponts thermiques et continuité de l isolation Acoustique Chapitre 4 : Épaisseur de l isolant Résistance thermique de l isolant Impact des ponts thermiques intégrés Choix de l épaisseur d isolant Exemple de calcul Chapitre 5 : Combles perdus Précautions contre la condensation L isolant n est pas recouvert par le dessus L isolant est recouvert par le dessus (présence d une surface de répartition, ou, lorsque l isolation est faite, par le dessous) Pose du pare-vapeur Chapitre 6 : Combles perdus Isolation à l aide de produits en rouleaux ou panneaux Précautions contre les risques de condensation Mise en œuvre Étanchéité à l air Points singuliers Le cas de la rénovation Chapitre 7 : Combles perdus Isolation par soufflage de produits en vrac Précautions contre les risques de condensation Mise en œuvre Étanchéité à l air Points singuliers Le cas de la rénovation Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux Précautions contre les risques de condensation Mise en œuvre Étanchéité à l air Points singuliers Le cas de la rénovation Chapitre 9 : Combles aménagés Isolation à l aide de produits en rouleaux et panneaux Précautions contre les risques de condensation Mise en œuvre Étanchéité à l air Points singuliers Le cas de la rénovation Chapitre 10 : Combles aménagés Isolation à l aide de panneaux sandwichs, caissons chevronnés, sarking Précautions contre les risques de condensation Mise en œuvre Points singuliers Le cas de la rénovation Annexe 1 : Distance de sécurité incendie Introduction Conduits de fumée en béton Conduits de fumée métalliques ISOLATION EN SOUS-FACE DES PLANCHERS BAS Chapitre 1 : Domaine d application Chapitre 2 : Règles de conception et exigences réglementaires Performance thermique Performance acoustique Performance vis-à-vis de la sécurité incendie Tenue mécanique Aspects environnementaux Chapitre 3 : Fiches techniques Isolation par panneaux posés en fond de coffrage Isolation par panneaux fixés mécaniquement Projection de laine minérale avec liant Solutions mixtes Points singuliers

2 6 SOMMAIRE OUVRAGES EN PLAQUES DE PLÂTRE AVEC OU SANS ISOLATION Chapitre 1 : Domaine d application Ouvrages traités Quels produits utiliser? Durabilité des ouvrages Chapitre 2 : Généralités Matériaux et produits constitutifs Manutention et stockage des matériaux et produits Outillage spécialisé Traitement des joints Ouvrages de protection en cas d incendie Dispositions spécifiques aux locaux humides Chapitre 3 : Plafonds en plaques vissées sur ossatures Travaux préparatoires et dispositions générales Mise en œuvre des ossatures Isolation thermique Mise en œuvre des plaques Points singuliers Montages et plafonds particuliers Chapitre 4 : Habillage des combles aménagés en plaques vissées sur ossatures Dispositions générales Mise en œuvre des ossatures Mise en œuvre des plaques Réalisation des pieds droits Chapitre 5 : Cloisons en plaques vissées sur ossature métallique Dispositions générales Critères de prescription Implantation et traçage Mise en œuvre de l ossature Intégration des isolants et des équipements Mise en œuvre des plaques Points singuliers Ouvrages particuliers Chapitre 6 : Doublages en plaques vissées sur ossatures Dispositions générales Critères de prescription Implantation et traçage Mise en œuvre des ossatures Intégration des équipements Mise en œuvre des plaques Points singuliers Chapitre 7 : Gaines techniques en plaques vissées sur ossatures Dispositions générales Critères de prescription Implantation et traçage Mise en œuvre des ossatures Mise en place des isolants et dispositifs complémentaires Mise en œuvre des plaques Points singuliers Chapitre 8 : Doublages par complexes d isolation collés sur mur support Dispositions générales et critères de prescription Implantation et traçage Mise en œuvre des complexes Autres points singuliers Chapitre 9 : Habillages en plaques collées directement sur mur support Dispositions générales Mise en œuvre des plaques Points singuliers Chapitre 10 : Cloisons de distribution en panneaux sur réseaux alvéolaires Dispositions générales Critères de prescription Implantation et traçage Mise en œuvre des accessoires Mise en œuvre des panneaux Points singuliers Chapitre 11 : Dispositions communes à tous les ouvrages Réception des ouvrages Fixations et accrochages Application des finitions ANNEXE 1 : Informations utiles au choix des ouvrages Protection en cas d incendie Isolation thermique Risques de condensation Isolation acoustique ANNEXE 2 : Inondation et dégâts des eaux Santé - sécurité prévention Remise en état des ouvrages

3 7 RÉGLEMENTATION, NORMES ET AUTRES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE Chapitre 1 : Isolation des combles aménagés et des combles perdus Textes législatifs et réglementaires DTU-normes Cahiers de Prescriptions Techniques Normes Autres documents de référence Chapitre 2 : Isolation en sous-face des planchers bas Textes législatifs et réglementaires DTU Normes Autres documents de référence Chapitre 3 : Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation Textes législatifs et réglementaires DTU-règles de calcul DTU et normes-dtu Normes de produits Autres documents techniques de référence GLOSSAIRE

4 CHAPITRE 8 : COMBLES PERDUS ISOLATION EN SOUS-FACE DE PLANCHER À L AIDE DE PRODUITS EN ROULEAUX OU PANNEAUX Points singuliers 4.1. Conduit de cheminée La présence d un conduit de cheminée requiert une attention particulière. Certains produits isolants étant combustibles, il est impératif de respecter les préconisations de sécurité incendie définies dans le NF DTU Ce texte définit les distances de sécurité à respecter dans le cas d isolants combustibles. Il convient alors d aménager un espace autour du conduit de cheminée de manière à respecter ces distances de sécurité (voir annexe 1 : Distance de sécurité incendie) Trappe d accès La trappe d accès au comble perdu doit être isolée. Pour ne pas créer de zone de plus faible résistance thermique, on utilisera une épaisseur d isolant au moins équivalente à l épaisseur de produit disposé sous le plancher. La périphérie de la trappe d accès doit être munie d un joint en caoutchouc ou équivalent pour assurer l étanchéité à l air. Figure 12 : Trappe d accès 4.3. Équipements La distribution des réseaux (câbles électriques, canalisations, etc.) doit respecter l ouvrage d isolation. Pour cela, minimiser les percements du plancher de comble et utiliser l espace technique entre l isolant et le plafond. Dans tous les cas, les percements du plancher et des membranes éventuelles doivent être calfeutrés à l aide de mastics, adhésifs ou autres accessoires adaptés. Conduit de cheminée Distance de sécurité Figure 13 : Équipements Isolant combustible Isolant non combustible Figure 11 : Distance de sécurité par rapport aux matériaux combustibles ATTENTION Les règles de sécurité incendie attirent aussi l attention sur les luminaires de type «spots» de plafonds. Ces spots, ancrés dans le plafond, chauffent énormément l isolant qui se situe sur le plancher. Il est important de créer un espace autour de ces spots afin d éviter que l isolant ne s échauffe trop et ne prenne feu. Pour ce type d isolation, il est difficile de créer un espace de sécurité. Il est donc recommandé de ne pas utiliser de spot.

5 104 PARTIE 2 : ISOLATION EN SOUS-FACE DES PLANCHERS BAS 3. Projection de laine minérale avec liant 3.1. Description Cette technique consiste à isoler des parois, ou des structures de bâtiment, par projection pneumatique de produits élaborés à partir de laines minérales avec liant. Une machine spécifique est nécessaire pour la mise en œuvre. Elle permet de fabriquer le mélange à projeter (matières premières, eau et adjuvants) et de le projeter directement sur le support via un pistolet de projection. DTU 27.1 Chape Dalle Isolant Figure 9 : Procédé de projection d isolant L épaisseur maximale pouvant être mise en œuvre conformément au DTU 27.1 est de 200 mm (avec armatures intermédiaires obligatoires à partir de 160 mm). Certains procédés faisant l objet d Avis techniques peuvent être mis en œuvre jusqu à des épaisseurs de 240 mm sans armatures intermédiaires Matériaux isolants Le procédé de projection de laine minérale est réalisé à partir : de laine de laitier ; de la laine de roche en vrac. Des liants et des adjuvants sont ajoutés à ces isolants en vrac afin de constituer le mélange à projeter. La projection de produits pâteux visés par le DTU 27.2 n est pas traitée par ce guide. En effet, ces produits sont en général projetés sur une faible épaisseur et ont pour vocation principale la protection des structures vis-à-vis du feu (résistance au feu) et non l isolation thermique. On ne traite pas ici de la projection de mousse de polyuréthane, technique récente faisant l objet d évaluations spécifiques. OBSERVATION Le mélange à projeter (à base de laine minérale) peut faire l objet d une certification ACERMI : cette procédure certifie les performances thermiques intrinsèques du produit liée à un Avis technique relatif au procédé Performances Thermique La performance thermique des procédés de projection de laine minérale dépend de la résistance thermique du procédé ainsi que de l impact des ponts thermiques intégrés. Lorsque la projection est réalisée sans armature intermédiaire, il n y a pas de ponts thermiques intégrés. Tableau 6 : Performance thermique des procédés de projection de laine minérale Projection de laine minérale sans armature intermédiaire Projection de laine minérale avec armature intermédiaire à 120 mm du support Acoustique Faible Moyen L utilisation d une armature d accrochage fixée mécaniquement au plancher support et recouverte d un film papier permet de désolidariser l isolation du support et améliore de manière significative la performance acoustique du plancher : Tableau 7 : Performance acoustique d un plancher isolé par projection de laine minérale Projection directe sur le plancher support Projection partiellement désolidarisée Très positif Comportement au feu Très négatif Lorsque le bâtiment sur lequel est réalisée la projection est soumis à des exigences de performances vis-à-vis du risque incendie, le procédé utilisé doit justifier d un procès-verbal de résistance au feu. Le rapport d essai relatif à ce document contient les informations suivantes : la composition du produit de la protection à projeter ; l état de surface ; la masse volumique obtenue ; le mode d application ; la nature du support ; le primaire d accrochage ; l épaisseur appliquée ; le produit de finition éventuel ; le domaine d application; le classement. Lorsque les exigences relatives à la protection des structures en cas d incendie sont élevées, il peut être nécessaire de mettre en place plusieurs grillages métalliques, mis en œuvre à différentes épaisseurs de la projection et permettant d assurer la tenue mécanique du système en situation d incendie. Ces grillages sont fixés directement au support à l aide de fixations métalliques.

6 132 PARTIE 3 : OUVRAGES EN PLAQUES DE PLÂTRE AVEC OU SANS ISOLATION Doublage Plots de mortier adhésif Bande à joint en cueillie + enduit Joint mastic en about de plaque ou bourrage mortier colle Cornière périphérique Figure 10 : Jonction de rive longitudinale, doublage collé sous plafond 2.3. Positionnement des suspentes NF DTU P1-1 (CCT), paragr En rive, implanter les suspentes à : 1,20 m maxi des murs lorsqu il est prévu à la périphérie de l ouvrage, soit une cornière, soit une coulisse de rive ; 0,20 m maxi lorsqu il est prévu un doublage de mur (sans cornière ou coulisse de rive) ; 0,10 m maxi des murs lorsqu il n est pas prévu de cornière, de coulisse de rive ou de doublage de mur. 1,20 m maxi Profilé de rive Joint mastic pour étanchéité périphérique avec ou sans bande à joint + enduit selon type de paroi verticale Figure 13 : Jonction de rive transversale sous comble Doublage isolant Plots de mortier adhésif Plafond rampant Joint mastic ou bourrage mortier colle Bande à joint en cueillie + enduit Cornière périphérique 1 re couche de laine minérale entre les bois de charpente 2 e couche croisée de laine minérale sous les bois de charpente Figure 11 : Jonction de rive longitudinale, en pied de rampant Doublage isolant Plots de mortier adhésif Plafond Bande à joint en cueillie + enduit 0,10 m maxi 10 cm maxi Doublage isolant Plots de mortier adhésif Plafond Bande à joint en cueillie + enduit Boudin continu de mortier adhésif Figure 14 : Jonction de rive transversale, plafond sous plancher béton, posé après doublage collé 2.4. Réglage des suspentes NF DTU P1-1 (CCT), paragr Aligner les suspentes, soit au cordeau, soit à l aide d un niveau laser, avant la pose de l ossature. Figure 12 : Jonction d e rive longitudinale plafond sous plancher béton, posé après doublage collé

7 148 PARTIE 3 : OUVRAGES EN PLAQUES DE PLÂTRE AVEC OU SANS ISOLATION 7.5. Raccordement avec les plafonds et les doublages Les plafonds et les doublages filants peuvent dégrader l isolation acoustique entre locaux adjacents. Lorsque l isolement recherché est inférieur à 39 db, les cloisons de distribution courante sont mises en œuvre après la pose des plafonds et des doublages thermiques collés courants. Lorsque l isolement recherché est supérieur à 39 db et inférieur à 47 db, les cloisons de distribution sont mises en œuvre après la pose des plafonds et des doublages thermiques thermo-acoustiques (doublages sur ossatures métalliques) ; les doublages thermiques courants et les parements des plafonds doivent être interrompus au droit des cloisons. Figure 21 : Cloison réalisée avant le doublage - Isolement supérieur à 47 db ATTENTION Lorsqu un degré de résistance au feu entre locaux adjacents est exigé, les doublages collés doivent systématiquement être mis en œuvre après les cloisons Parement recoupé dans l axe du rail Figure 18 : Recoupe du plafond - Isolement entre 39 et 47 db 7.6. Raccordement avec les gaines techniques (voir aussi chapitre 7 : Gaines techniques) Les parois des gaines techniques verticales habillent et protègent les canalisations, conduits et équipements verticaux qui desservent les étages. Elles assurent également l isolation acoustique et la protection incendie entre locaux superposés ou adjacents. Elles peuvent être réalisées avec les mêmes composants que les cloisons, les plaques de plâtre étant fixées soit d un même côté, soit de part et d autre de l ossature. Figure 19 : Cloison réalisée avant le plafond - Isolement supérieur à 47 db Lorsque l isolement recherché est supérieur à 47 db, les cloisons sont mises en œuvre avant la pose des plafonds et des doublages. Doublage recoupé dans l axe du rail OBSERVATION Les plaques à mettre en œuvre pour la réalisation des gaines techniques sont de type M1 (Euroclasses A2 ou B) dans les bâtiments d habitation, M0 (Euroclasses A1 ou A2, s1, d0) dans les établissements recevant du public, et de type hydrofugé H1, M1 ou M0 dans les locaux humides. En règle générale, les parois des gaines techniques sont réalisées avant la pose des cloisons ; les montants de départ des cloisons sont fixés mécaniquement sur les parois des gaines. Lorsqu une de ces cloisons de distribution constitue une ou deux des parois de la gaine, les performances de ces ouvrages et des plaques (réaction et résistance au feu, indice d affaiblissement acoustique) doivent être au moins identiques à celles des parois des gaines techniques. Figure 20 : Cloison réalisée après pose du doublage - Isolement entre 39 et 47 db 7.7. Raccordement avec les conduits verticaux Les conduits de ventilation et de désenfumage verticaux sont mis en place avant la pose des cloisons. Les montants de départ des cloisons sont fixés mécaniquement sur les corps de conduits. Les joints entre les plaques des parements et les conduits sont traités selon la technique bandes et enduits.

sur fourrures Stil F 530

sur fourrures Stil F 530 PLAFONDS DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Plafonds Placostil sur fourrures DESCRIPTION Les plafonds Placostil sur fourrures sont constitués de plaques de plâtre Placo vissées sur une ossature

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

LOT 8 CLOISONS / DOUBLAGES

LOT 8 CLOISONS / DOUBLAGES CCTP DCE - LOT 8 CLOISONS DOUBLAGES 08 03 2017 Page 1 sur 6 LOT 8 CLOISONS / DOUBLAGES 8.01 GENERALITES 8.01.1 Documents techniques Les caractéristiques des matériaux employés, leur mise en oeuvre et leur

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE

FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE FICHE TECHNIQUE PLAFONDS I PRIMAIRE 100 45 (DEMANDE D AVIS TECHNIQUE EN COURS) TRAVAUX PREPARATOIRES ET DISPOSITIONS GENERALES Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) PC00000920 Le produit : présentation Complexe isolant pour l isolation thermique par l intérieur de murs, par collage ou fixation mécanique indirecte,

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 7 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

GUIDE DE POSE PAVAFLOC

GUIDE DE POSE PAVAFLOC GUIDE DE POSE PAVAFLOC Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Résumé des performances

Plus en détail

E S P A C E R A M B O U I L L E T C o n s t r u c t i o n d u n e b o u t i q u e e t d e s a n i t a i r e s

E S P A C E R A M B O U I L L E T C o n s t r u c t i o n d u n e b o u t i q u e e t d e s a n i t a i r e s E S P A C E R A M B O U I L L E T C o n s t r u c t i o n d u n e b o u t i q u e e t d e s a n i t a i r e s CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) - PEINTURE Maître d ouvrage Architecte :

Plus en détail

GUIDE DE POSE UNIVERCELL

GUIDE DE POSE UNIVERCELL GUIDE DE POSE UNIVERCELL Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et Sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Ateliers pratiques

Plus en détail

Exécution des ouvrages

Exécution des ouvrages Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Exécution des ouvrages 23/06/2017 SOMMAIRE A. Chape sur plancher bois...3 1. Solidité... 3 2. Rigidité... 3 3. Maîtrise des transferts

Plus en détail

THERMAL SOLUTIONS ACOUSTIC SOLUTIONS

THERMAL SOLUTIONS ACOUSTIC SOLUTIONS doublages THERMAL SOLUTIONS ACOUSTIC SOLUTIONS Isolation et finition en un tour de main grace aux doublages isolants d isomo Les doublages d ISOMO sont idéals pour l isolation thermique ou acoustique par

Plus en détail

LOT N 6 : CLOISONS, FAUX PLAFONDS

LOT N 6 : CLOISONS, FAUX PLAFONDS LOT N 6 : CLOISONS, FAUX PLAFONDS Page 1 sur 9 TABLE DES MATIERES 1. GENERALITES... 3 1.1. RAPPEL DES NORMES... 3 1.2. TOLERANCES D EXECUTION... 3 1.3. TOLERANCES D EXECUTION DES FAUX PLAFONDS... 3 1.4.

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION IMPLANTATION L'implantation de tous les ouvrages décrits ci-après incombe à l'entrepreneur du présent lot, matérialisé par des traits de cordeau sur planchers, pour ce qui concerne les cloisons (et sur

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons double peaux FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives non porteuses utilisées pour séparer

Plus en détail

GUIDE DE POSE // Cloisons

GUIDE DE POSE // Cloisons PRÉPARATION ET PRÉCAUTION D EMPLOI LES CONTRE-CLOISONS ISOLANTES Enduit Isolant non hydrophile Le + TERRL Mise en œuvre facile et rapide grâce : - Au format rectangulaire de grande dimension : 3 carreaux/m²

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application A 15/03/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide 11 CHAPITRE 2 : Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée 11 1. Définition du bardage rapporté

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple Cloisons non porteuses - Parement simple La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives

Plus en détail

Plafonds non démontables gamme Knauf Métal (plâtre)

Plafonds non démontables gamme Knauf Métal (plâtre) m Plafonds non démontables gamme Knauf Métal (plâtre) p. 156 Plafond Knauf Métal Détail produit Conditions préalables à l exécution des ouvrages Les ouvrages ne seront réalisés qu après vérification des

Plus en détail

Plafonds non démontables absorbants Rigitone

Plafonds non démontables absorbants Rigitone A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds non démontables absorbants Rigitone Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

PLAFOND STANDARD SOUS PLANCHER BOIS

PLAFOND STANDARD SOUS PLANCHER BOIS France 6 étapes clés pour la mise en oeuvre des plafonds en plaques de plâtre Isolava. Avec Isolava, tout va vous sembler plus simple! Les plafonds en plaques de plâtre se composent d une ossature métallique,

Plus en détail

Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND

Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND Réglementation et documents de référence DTU 25.41 et 25.42. y compris amendement A1 de février 2003. Décret du 5 avril 1988 modifiant les articles R. 111.6 et

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) S00001501 Le produit : présentation XTherm ULTRA 32 est un complexe de doublage qui combine les performances thermiques des polystyrènes expansés

Plus en détail

SOMMAIRE Introduction Les ponts thermiques

SOMMAIRE Introduction Les ponts thermiques SOMMAIRE Introduction...........................................5 Les ponts thermiques....................................7 Définition.............................................8 Familles..............................................8

Plus en détail

Panneaux UNIMAT TM PSE pour isoler les sols

Panneaux UNIMAT TM PSE pour isoler les sols Panneaux UNIMAT TM PSE pour isoler les sols Grâce à ses excellentes performances thermiques et mécaniques, le polystyrène expansé est l isolant incontournable des sols. ISOLATION DES SOLS Les panneaux

Plus en détail

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT SARNAFIL MT SOMMAIRE 03 Caractéristiques principales de Sarnafil MT SYSTÈMES DE SOUS-COUVERTURE 04 Toiture chaude semi ventilée Isolation sur chevrons en continu

Plus en détail

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE sous chape hydraulique Knauf Therm Chape Th38 est un panneau en polystyrène blanc, conforme à la norme NF EN 13163 Application Ouvrage d'isolation conforme au DTU 52.10 sous chape ou dalle limité au champ

Plus en détail

Publié sur Knauf Bâtiment (http://www.knauf-batiment.fr) SP71265564 Le produit : présentation XTherm ULTRA 32 est un complexe de doublage qui combine les performances thermiques des polystyrènes expansés

Plus en détail

Plaques de parement en plâtre

Plaques de parement en plâtre Revêtements intérieurs Plaques de parement en plâtre Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Les plaques

Plus en détail

Manuel Technique. Contre cloison. Contre-cloison

Manuel Technique. Contre cloison. Contre-cloison Manuel Technique Contre cloison Contre-cloison Système Plaques de Plâtre GYPSOTECH tout simplement parce que professionnel. Pour les professionnels de la plaque de plâtre la facilité d utilisation est

Plus en détail

LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE

LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE LOT N 7 : CARRELAGE, FAIENCE Page 1 sur 7 80 GENERALITES Les travaux comprennent toutes les fournitures, montages et mise en oeuvre de tous les matériaux décrits au présent lot. 801 RAPPEL DES NORMES ET

Plus en détail

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251).

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251). é LE PANNEAU DE TOITURE NATUR'ISOL STRUCTURES Le panneau de toiture Natur isol Structures Structures est un produit non seulement 100 % écologique, mais son processus de production est lui même à vocation

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

Cloisons de distribution Placopan

Cloisons de distribution Placopan 03 Cloisons hauteur d étage Placopan Cloisons de distribution Placopan Description La cloison Placopan est constituée de panneaux monoblocs, hauteur d étage, à parements en plaque de plâtre collés en usine

Plus en détail

3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : 3.3.3 Découpe de l isolant :

3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : 3.3.3 Découpe de l isolant : 3.3 Prescriptions de poses : 3.3.1 Pare vapeur : Pare vapeur de permeance inférieure ou égale à : 0,015 g/h.m2.mmhg en zone très froide 0,05 g/h.m2.mmhg hors zone très froide. Les descriptions de pose

Plus en détail

GUIDE NF DTU et 25.42

GUIDE NF DTU et 25.42 GUIDE NF DTU 25.41 et 25.42 L ESSENTIEL À SAVOIR POUR LES PLAQUISTES Ouvrages, domaines d emploi, produits associés, étapes de mise en œuvre... Sommaire NF DTU : Qu est-ce? 04 Comment lire un NF DTU? 04

Plus en détail

CATALOGUE PRODUITS. Truelle crantée p.19. Blocs de chanvre p Equerre de liaison p.20. Equerre linteau p.21. Gond déporté p.

CATALOGUE PRODUITS. Truelle crantée p.19. Blocs de chanvre p Equerre de liaison p.20. Equerre linteau p.21. Gond déporté p. CATALOGUE PRODUITS Blocs de chanvre p.14-17 Truelle crantée p.19 Equerre de liaison p.20 Equerre linteau p.21 Profilé de soubassement p.22 Mortier-colle p.18 Boîte à découpe p.19 Gond déporté p.23 CHANVRIBLOC

Plus en détail

PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS

PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS MEZIERES-EN-DROUAIS RESTRUCTURATION DE LA MAIRIE EN POLE SERVICE Page 02-1 PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS PRESCRIPTIONS GENERALES... 3 DOCUMENTS DE REFERENCE...3 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION PARTIE A : ANALYSE DE DOSSIER BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION Session 2014 EPREUVE E 5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS SOUS-EPREUVE U 5.2 DEFINITION DES OUVRAGES CONSTRUCTION

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Système carrobric Principes de mise en œuvre Outils Implantation Préparation Tracer les cloisons au sol à l aide d un cordeau. Mettre en place les huisseries. Mettre en place les règles verticales (espacées

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock 16 rue du Président Kennedy IBR 28110 LUCE Tél. : 02 37 91 29 70 - Fax : 02 37 91 29 89 LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock COMBLES ET PLAFONDS Isoconfort 35 - ACERMI N 03/018/340 Panneau semi-rigide

Plus en détail

knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard

knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard knauf XTherm Ultra 32 Le nouveau standard Le produit : pour quoi faire? Isolation thermique en neuf ou rénovation Maisons individuelles, logements collectifs ou Établissements Recevant du Public (ERP)

Plus en détail

LOT N 5 - PLATRERIE - ISOLATION

LOT N 5 - PLATRERIE - ISOLATION SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double densité destiné

Plus en détail

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire

0,40. Répond à l essentiel de la réglementation acoustique (hormis pour les exigences des voies de classe 1) et zone aéroprtuaire MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1).

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

Avant-propos Domaine d application du guide Définitions, terminologie Réglementations applicables Les exigences d habitabilité et de durabilité

Avant-propos Domaine d application du guide Définitions, terminologie Réglementations applicables Les exigences d habitabilité et de durabilité SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du guide 11 Définitions, terminologie 11 1. Avec conservation des dormants 13 2. Avec dépose totale des anciens dormants 15 Réglementations applicables 15

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée Doublages thermiques et acoustiques est un complexe de doublage à hautes performances acoustiques qui combine les performances thermiques des polystyrènes expansés de dernière génération (polystyrène expansé

Plus en détail

rockmur kraft, rockplus kraft

rockmur kraft, rockplus kraft rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. Nouveau système! Efimur + Eficlic. isolant thermique ITI. polyuréthane. mur. contre-cloison.

Solutions d isolation thermique. Nouveau système! Efimur + Eficlic. isolant thermique ITI. polyuréthane. mur. contre-cloison. Solutions d isolation thermique Nouveau système! Efimur + Eficlic isolant thermique ITI polyuréthane mur contre-cloison efimur efimur Introduction, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

CLOISONS - Système CARROBRIC

CLOISONS - Système CARROBRIC ISOPHON - CARROPHON Cloison à Hautes Performances acoustiques monobloc Points forts n Haute performance acoustique (jusqu à db) n Monobloc n Incombustible (MO/A) n Très haute dureté n Imputrescible Applications

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS LES SOLUTIONS PLAQUE DE CIMENT P. 64 S AQUAPANEL OUTDOOR P. 66 ACCESSOIRES P. 69 FAÇADIER/BARDEUR 2017 63 Les solutions plaque de ciment Aquapanel Outdoor Généralités

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

EDE ARC 2 D Annexe 2 Extrait du CCTP Isolation phonique et thermique I Locaux livrés finis Logements du 3 ème, 4 ème et 5 ème étage 1 CHAPES 1.01 Chape flottante désolidarisée sur isolant phonique et thermique

Plus en détail

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1).

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

parement extérieur : particules hydrofuge 3 mm ventilation intégrée mousse polyuréthane 600 mm Gagnez de l espace (voir page 138)

parement extérieur : particules hydrofuge 3 mm ventilation intégrée mousse polyuréthane 600 mm Gagnez de l espace (voir page 138) rexolighthpu L : particules hydrofuge 3 mm ventilation intégrée contrelattes 20x38 mm mousse polyuréthane Aménagez vos combles Gagnez de l espace Faites des économies Nombreuses finitions es Nouvelles

Plus en détail

LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES -

LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES - LOT N 6 : - CLOISONEMENT - - DOUBLAGES - 1. PRESCRIPTIONS GENERALES DES TRAVAUX DE DOUBLAGE ET DE CLOISONS 1.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES Les cloisons de distribution seront réalisées en carreaux

Plus en détail

APPLICATION POUR TOITURE

APPLICATION POUR TOITURE SCHÉMAS DE POSE est utilisé avec tous types de couverture (tuiles, ardoises, ) pour les travaux neufs ou de rénovation. Le domaine d application des écrans de sous-toiture est mentionné dans les Cahiers

Plus en détail

2 - CLOISONS DOUBLAGES

2 - CLOISONS DOUBLAGES Résidence MORDOUET Honfleur Page 1/5 2-2 -... 1 2.1 PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 2.1.1 Documents de référence... 2 2.1.2 Etudes... 2 2.1.3 Exécution... 2 2.1.4 Ossatures... 3 2.1.5 Tolérances... 3 2.1.6

Plus en détail

d isolation thermique

d isolation thermique Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation thermique Mise en œuvre des procédés d isolation thermique rapportée en planchers de

Plus en détail

C.C.T.P. Lot 04 - PLATRERIE - FAUX PLAFONDS

C.C.T.P. Lot 04 - PLATRERIE - FAUX PLAFONDS C.C.T.P. Lot 04 - PLATRERIE - FAUX PLAFONDS Page 1/5 Alain PECLOSE Architecte Mandataire Sommaire 04.1 GENERALITES... P 3 04.1.1 Objet... P 3 04.1.2 Règlements... P 3 04.1.3 Échantillons, empaquetage et

Plus en détail

Nombre de m²/ colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m²/ colis. Nombre de colis/ palette ROCKMUR NU Panneau semi-rigide mono densité non revêtu. le + produit : le plus polyvalent de la gamme. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 DIPLÔMES ACERMI CE 02/015/021

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide CHAPITRE 2 : Conditions administratives d exécution

CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide CHAPITRE 2 : Conditions administratives d exécution SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide 7 1. Terminologie et principales lignes et parties du toit 9 CHAPITRE 2 : Conditions administratives d exécution 9 1. Documents nécessaires pour l

Plus en détail

2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE DOUBLAGE. Total DOUBLAGE CLOISONS. Total CLOISONS PLAFONDS

2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE DOUBLAGE. Total DOUBLAGE CLOISONS. Total CLOISONS PLAFONDS 2 DESCRIPTION DES OUVRAGES - CLOISONS - DOUBLAGES - PLATRERIE 2.1 2.1.1 2.1.1 1 2.1.1 2 DOUBLAGE DOUBLAGE SUR OSSATURE METALLIQUE ET PANNEAUX ISOLANTS EN LAINE DE ROCHE (0,034 W/m².C) doublage thermo-acoustique

Plus en détail

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 2 PLATRERIE/FAUX-PLAFOND

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 2 PLATRERIE/FAUX-PLAFOND RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. ROSIERES EN SANTERRE CCTP Août 2008 LOT 2 PLATRERIE/FAUX-PLAFOND SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DES TRAVAUX... 3 ARTICLE 2 -

Plus en détail

Plafonds sur ossature métallique PRÉGYMÉTAL TM

Plafonds sur ossature métallique PRÉGYMÉTAL TM Plafonds sur ossature métallique PRÉGYMÉTAL TM Constitué d une ossature métallique légère suspendue sur laquelle sont vissées une ou plusieurs épaisseurs de plaques PRÉGY, le plafond PRÉGYMÉTAL constitue

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON SECHE- DOUBLAGE- ISOLATION

DOSSIER DCE CCTP CLOISON SECHE- DOUBLAGE- ISOLATION DOSSIER DCE CCTP CLOISON SECHE- DOUBLAGE- ISOLATION LOT N 004 CLOISON SECHE- DOUBLAGE- ISOLATION mardi 20 octobre 2009 1/9 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter

Plus en détail

rexolatte L PANNEAUX SANDWICH CHEVRONNÉS

rexolatte L PANNEAUX SANDWICH CHEVRONNÉS rexolatte L contrelattes 20x30 mm particules 12 mm ventilation intégrée pare-vapeur Alu de 85 microns 800 mm Portée maximale Acoustique Nombreuses finitions intérieures Coupe biaise verticale ou horizontale

Plus en détail

Poser un insert. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment poser un insert? Confirmé

Poser un insert. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment poser un insert? Confirmé Confirmé Comment poser? Avec un rendement thermique exceptionnel, la cheminée à foyer fermé apporte aussi sa touche décorative à votre intérieur. Un montage à exécuter dans les règles de l art. Les bons

Plus en détail

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Dans le cadre du programme RAGE (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012), dont la mission est d accompagner les entreprises et artisans du bâtiment

Plus en détail

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR Isolation acoustique de plancher béton sous chape DOMISOL LV Isolation thermo-acoustique et protection feu 62 des planchers par le dessous

Plus en détail

Elément de toiture «toiture PAMAflex»

Elément de toiture «toiture PAMAflex» 1. Description Elément de toiture préfabriqué hautement isolé composé d une paroi en béton de 6 cm d épaisseur et d une isolation en polyuréthane de 35 cm d épaisseur. Cet élément contient des profilés

Plus en détail

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 1.- Fiche «maçons» Le maçon contribue largement à la réussite de

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre voir ci-contre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation des systèmes existants... 9 Double flux collectif à échangeur individuel... 9 Double flux collectif à échangeur collectif...

SOMMAIRE. Présentation des systèmes existants... 9 Double flux collectif à échangeur individuel... 9 Double flux collectif à échangeur collectif... SOMMAIRE Domaine d application du guide.......................5 Principe, utilité, intérêt double flux/simple flux.......... 7 La qualité de l air intérieur............................ 7 Le confort.........................................

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement simple

FERMACELL cloisons non porteuses Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Carnet de détails. Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor

Carnet de détails. Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor Carnet de détails Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor Septembre 2015 Carnet Carnet de détails de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1 3 F1.2.1 Principe de

Plus en détail

rockmur kraft, rockplus kraft

rockmur kraft, rockplus kraft rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF Cloisons de protection contre les rayons X Plaques spéciales La plaque Knauf Safeboard contient un nouveau composé, le sulfate de baryum. Cet alliage lui donne le pouvoir de faire barrière à l émission

Plus en détail

performances incendies

performances incendies rockmur kraft, rockplus kraft & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) VILLE DE THOUROTTE Hôtel de ville 18 rue Jean Jaurès 60150 THOUROTTE Tél. 03 44 90 61 00 Fax. 03 44 76 51 23 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) JUIN 2016 Page 1 sur 6 Article I - GENERALITES

Plus en détail

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure TECHNIQUE ISOLATION Annonay mai 2013 isolation extérieure Sylvain DESCHAMPS dfca@free.fr 0695813260 Résout le problème des ponts thermiques Solution plus chère Problème des accrochages de bardage (augmentation

Plus en détail

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement SOMMAIRE 7 Définition de l installation 9 Définitions et choix du foyer 9 1. Les âtres et les appareils à foyer ouvert 10 2. Les inserts 11 3. Les poêles à bûches 13 Composants de conduits de fumée et

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL»

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» MAIRIE DE MACHECOUL-SAINT-MEME 5 PLACE DE L AUDITOIRE 44270 MACHECOUL-SAINT-MEME 02.40.02.35.50 CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» Avril 2017

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée Chape sèche en ciment Aquapanel Floor est une chape sèche destinée à la réalisation de tous les types de planchers. C'est une plaque moulée composée de ciment armé de fibres de 22 mm d épaisseur. Aquapanel

Plus en détail

guide de mise en œuvre L-Ments

guide de mise en œuvre L-Ments guide de mise en œuvre L-Ments 1 Table des matières Généralités 3 Sécurité 3 Domaine d application 3 Stockage 3 Mise en oeuvre 4 Manipulation 4 Pose 4 - Appuis 5 - Portées entre appuis 5 Fixation 6 Fixation

Plus en détail

PANNEAUX DE TOITURE ISOLANTS

PANNEAUX DE TOITURE ISOLANTS PANNEAUX DE TOITURE ISOLANTS PLAFOND, ISOLATION, SUPPORT DE COUVERTURE MAÎTRISE ET SAVOIR-FAIRE INDUSTRIEL EN ISOLATION Beo latte Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est

Plus en détail