NOM : PRENOM : Numéro de candidat :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOM : PRENOM : Numéro de candidat :"

Transcription

1 NOM : PRENOM : Travaux Pratiques Olympiades de la Chimie - Nouvelle-Calédonie 2011 Méthodes chimiques d analyse Nous avons récupéré un échantillon de minerai de nickel. Un litre de solution a été préparé par dissolution en milieu acide de 500 g de ce minerai. La concentration C en nickel de cette solution est inconnue. L objectif est de déterminer cette concentration C en nickel de cette solution par deux techniques différentes : la gravimétrie et la complexométrie. Vous disposez de trois heures trente minutes pour la totalité de cette séance de travaux pratiques. Principe de la gravimétrie 1 ère partie : La gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c est-à-dire totale) d un cation ou d un anion (en solution aqueuse) par précipitation sélective d un sel insoluble. La méthode consiste à transformer une espèce soluble en un composé insoluble, dans un milieu déterminé. Le précipité formé est pesé ce qui permet de quantifier l espèce soluble dans le milieu de départ. Le dosage du nickel (II) par gravimétrie La diméthylglyoxime C 4 H 8 N 2 O 2 (ou H 2 DMG) forme avec l ion nickel Ni 2+, un complexe rouge insoluble (Ni(C 4 H 7 O 2 N 2 ) 2 )dans l eau d après la réaction suivante : La précipitation se fait pour une solution de ph proche de 9. Il faudra éviter travailler avec une solution relativement diluée car le composé H 2 DMG (la diméthylglioxyme) est peu soluble dans H 2 O (0.40 g/l). 1 1

2 NOM : PRENOM : A. Objectif de ce protocole : Nous souhaitons déterminer la quantité de nickel dans la solution initiale de concentration inconnue afin d en déduire la teneur en nickel du minerai prélevé. B. Consignes : Vous allez manipuler des produits chimiques qui présentent des dangers d utilisation. Vous devrez donc adopter certaines attitudes. Ainsi, il vous est demandé de : -porter une blouse, avoir des chaussures fermées et les cheveux attachés. -porter des lunettes de protection. -laver votre vaisselle et la disposer sur l égouttoir. Durant la séance, vous serez évalués sur vos gestes manipulatoires. C. Données : Atome Masse molaire (g/mol) Nickel (Ni) 58,7 Carbone (C) 12 Hydrogène (H) 1 Oxygène (O) 16 Azote (N) 14 D. Matériel : Solutions Concentration Dangers Chlorure de Nickel NiCl 2 C Diméthyglyoxime dans éthanol 0.10 mol/l Acide chlorhydrique HCl 6,0 mol/l Ammoniac 10 mol/l 2 2

3 NOM : PRENOM : -un cristallisoir de 800 ml -une pipette jaugée de 10 ml et de 5 ml et la poire à pipeter -une éprouvette graduée de 50 ml -2 béchers de 400 ml -3 béchers de 50 ml - un erlenmeyer à vide (ou fiole à vide) de 500 ml -1 verre fritté et le joint adapté - une plaque-chauffante avec agitation magnétique -un barreau aimanté -un thermomètre -un feutre -du papier-ph -une balance de précision -eau distillée E. Protocole expérimental : Vous disposez, sur votre paillasse, d un cristallisoir rempli d eau sur une plaque chauffante : c est un dispositif de «bain-marie». Dans un bécher de 400mL, insérer 10mL de la solution de nickel dont vous disposez à l aide d une pipette jaugée de 10 ml et de sa poire à pipeter. Ajouter ensuite précisément 5mL de solution d acide chlorhydrique à 6 mol/l. Compléter la solution contenue dans le bécher à 200mL avec de l eau distillée. Question 1.1 : Pourquoi peut-on ajouter de l eau sans précision? Placer le bécher dans le bain marie. Introduire le barreau aimanté dans le bécher et actionner l agitation. Chauffer à 80 C. Vous vérifierez la température du mélange à l aide d un thermomètre. Une fois que votre mélange a atteint la température de 80 C, ajouter 50mL de diméthylglyoxime à 1% avec une éprouvette graduée et aussitôt un peu de solution d ammoniaque à 10 mol/l afin d obtenir un précipité rouge. Vérifier le ph de la solution, qui doit être de 9, à l aide du papier-ph. Si le ph de la solution est inférieur à 9, ajoutez goutte à goutte de l ammoniac jusqu à atteindre un ph égal à 9. Enlever alors le bécher du bain-marie et laisser reposer 20 minutes. Peser alors l ensemble «bécher + verre fritté» et inscrire votre nom sur le bécher à l aide d un marqueur prévu à cet effet. Question 1.2 : Quelle est la masse de l ensemble «verre fritté + joint + bécher»? 3 3

4 NOM : PRENOM : Question 1.3 : Calculer la masse molaire du complexe formé avec la DMG et le Nickel. Question 1.4 : Calculer le pourcentage massique de nickel dans le complexe. Au bout de 20 minutes, filtrer le contenu du bécher à l aide d un dispositif de filtration à vide suivant : Rincer ensuite le précipité avec une eau légèrement ammoniacale, deux fois. Attention, pour enlever la fiole du système de filtration, vous devez d abord débrancher le tuyau flexible de la fiole avant déteindre l eau. Placer alors l ensemble «bécher + verre fritté» à l étude (110 C) pendant une heure

5 NOM : PRENOM : Question 1.5 : Noter le temps de séchage : Heure de début de séchage : Heure de fin de séchage : Question 1.6 : Quelle est la masse du précipité après séchage? Question 1.7 : Quelle est la masse de nickel contenue dans le précipité? Question 1.8 : Quelle est la concentration, C, de la solution de nickel? - 5 -

6 NOM : PRENOM : Question 1.9 : Sachant que la masse du minerai de départ est de 500g, déterminer le pourcentage massique de nickel présent dans le minerai. 2 ème partie : La complexométrie Nous avons récupéré un échantillon de minerai de nickel. Un litre de solution a été préparé par dissolution en milieu acide de 500g de ce minerai. La concentration C en nickel de cette solution est inconnue. L objectif est de déterminer cette concentration C en nickel de cette solution par deux techniques différentes : la gravimétrie et la complexométrie. Vous disposez de trois heures trente minutes pour la totalité de cette séance de travaux pratiques. Principe de la complexométrie Vous allez effectuer un titrage (ou dosage) complexométrique qui est une méthode basée sur la formation des complexes. Un complexe est constitué d un ion central et de particules (chargées ou neutres) appelées ligands ou coordinats. Ici, le complexe formé, qui est l élément de base du dosage, est de couleur bleue-violette. Il s agit du complexe nickel-edta (acide éthylène diamine tétracétique) dans lequel l ion nickel joue le rôle d ion central et l EDTA de ligand

7 NOM : PRENOM : Le dosage du nickel (II) avec l EDTA Les ions nickel se dosent simplement par l EDTA ; l indicateur de fin de dosage est le murexide avec lequel les ions nickel forment un complexe vert. Il est préférable de maintenir un ph voisin de 9 pendant tout le dosage avec une solution tampon ph=9. Voici la représentation de la molécule d EDTA (acide éthylène diamine tétracétique) : L EDTA est sous sa forme anionique lors de la réaction, voici sa forme anionique : L équation de la réaction : Ni 2+ + EDTA 4- ->Ni(EDTA) 2- A. Objectif de ce protocole : Nous souhaitons déterminer la quantité de nickel dans la solution initiale de concentration inconnue afin d en déduire la teneur en nickel du minerai prélevé. B. Données : Atome Masse molaire (g/mol) Nickel (Ni) 58,7 Carbone (C) 12 Hydrogène (H) 1 Oxygène (O) 16 Azote (N) 14 B. Matériel : -erlenmeyer de 100 ml -burette de 25 ml -pipettes pasteur -pipette de 10 ml -agitation magnétique -2 tubes à essai et leur support -solution d ions Ni 2+ à doser -tampon ph 9 -solution de murexide (indicateur coloré) -solution d EDTA de concentration C EDTA =0,10 mol.l

8 NOM : PRENOM : C. Expérience préliminaire: Dans deux tubes à essai, introduire environ 1 ml (contenu d une pipette pasteur) de la solution de nickel de titre inconnu à doser, 1 ml de solution tampon à ph 9 et une pointe de spatule de murexide jusqu à ce que la coloration soit franche. Dans l un des deux tubes, ajouter 2 ml d EDTA. Question 1 : Expliquer ce que vous avez observé avec et sans EDTA. D. Protocole du dosage : A l aide d une pipette jaugée, prélever Vo= 10 ml d une solution d ions nickel(ii) et introduire cette solution dans un erlenmeyer. Ajouter environ 10 ml de solution tampon ph 9 avec une éprouvette graduée. Ajouter une spatule de murexide. Réaliser un premier dosage rapide avec l EDTA de millilitre en millilitre. Procéder à un second dosage plus précis. Question 2 : Quel volume d équivalence, V E, trouvez-vous? Question 3 : Donner la formule semi-développée de la molécule d EDTA. Question 4 : Donner la formule brute de la molécule d EDTA. Question 5 : Représenter les deux groupes fonctionnels caractéristiques présents dans la molécule d EDTA et indiquer à quelles familles de composées organiques ils correspondent? - 8 -

9 NOM : PRENOM : Question 6 : Après avoir défini l équivalence d un titrage, donner la relation entre la quantité d ions Ni 2+ ( n(ni 2+ ))dosée et la quantité d EDTA(n EDTA ) versée à l équivalence. Question 7 : Exprimer la concentration molaire, C, d ions Ni 2+ de la solution initiale en fonction de C EDTA,V E et V O. Question 8 : Calculer C. En déduire le concentration massique C m en ions nickel Ni 2+ de la solution initiale. Question 9 : Sachant que la solution initiale d un litre a été obtenue par dissolution en milieu acide de 500g de minerai, déterminer le pourcentage massique de Nickel présent dans le minerai. Question 10: En déduire le type de minerai dans lequel le mineur a prélevé cet échantillon. Question 11: Pensez-vous que ce minerai sera exploitable par les industriels? Justifiez votre réponse. Et si oui, quel type de procédé d extraction serait adapté? A la fin du T.P., laver bien la verrerie utilisée et dispose-la sur l égouttoir

TP : extraction acide citrique d un jus de citron

TP : extraction acide citrique d un jus de citron TP : extraction acide citrique d un jus de citron Le jus de citron contient essentiellement trois acides : 95 % de l acidité totale du jus est dû à l acide citrique ; les deux autres acides minoritaires

Plus en détail

TP : préparation d un pigment et détermination de sa formule

TP : préparation d un pigment et détermination de sa formule TP : préparation d un pigment et détermination de sa formule Préparer les questions du I.2 et les premières du II.2. Principe de la manipulation : partir d un sel de cobalt (II) dissous en solution aqueuse,

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES - ACADEMIE DE VERSAILLES 25 Janvier 2012 EPREUVE EXPERIMENTALE Durée : 2h30 L'épreuve comporte une manipulation et la rédaction d'un compte-rendu.

Plus en détail

: Appeler le professeur

: Appeler le professeur TP 7 chimie : Terminale Détermination du "degré" d un vinaigre blanc. But de la manipulation : Il s'agit de déterminer le degré d'un vinaigre par titrage phmétrique Le vinaigre est une solution aqueuse

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Dosage du glucose dans une boisson énergisante méthode par comparaison

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Dosage du glucose dans une boisson énergisante méthode par comparaison Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Dosage du glucose dans une boisson énergisante méthode par comparaison * Dans ce sujet on se propose d évaluer de la teneur massique en glucose

Plus en détail

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis Olympiades de la chimie Détermination de la teneur en ions nitrate dans de l eau. page 1/9 La législation interdit de consommer une eau lorsque la teneur en ion nitrate y est supérieure à 50 mg.l -1. Les

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.4

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.4 TP CI.4 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.4 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.6

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.6 TP CI.6 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.6 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 -

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 13

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 13 TP n 13 session 1998 Page 1/5 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur :

Plus en détail

Préparation de l'acétate de cellulose (durée : 3 heures)

Préparation de l'acétate de cellulose (durée : 3 heures) LYMPIADES DE LA CHIMIE 2007 RÉGIN BURGGNE Épreuve de Travaux Pratiques Préparation de l'acétate de cellulose (durée : 3 heures) Introduction L'histoire des polymères industriels commence il y a moins de

Plus en détail

EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES

EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Page 1/5 EVALUATION EXPERIMENTALE en BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée au professeur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

TBP Chap S3 : CME5.3 TP Dureté Page 1/6. Chapitre S3. Dosage des ions Calcium et magnésium contenus dans une eau minérale dureté

TBP Chap S3 : CME5.3 TP Dureté Page 1/6. Chapitre S3. Dosage des ions Calcium et magnésium contenus dans une eau minérale dureté TBP Chap S3 : CME5.3 TP Dureté Page 1/6 Chapitre S3 Dosage des ions Calcium et magnésium contenus dans une eau minérale dureté BUT DES MANIPULATIONS - Rechercher expérimentalement la concentration molaire

Plus en détail

Séance du 6 octobre 2010 Hydratation Sécurité : Des gants et des lunettes sont obligatoires pendant toutes les manipulations.

Séance du 6 octobre 2010 Hydratation Sécurité : Des gants et des lunettes sont obligatoires pendant toutes les manipulations. Séance du 6 octobre 2010 Hydratation Cette séance de TP comporte deux parties : - une partie de chimie organique qui porte sur l hydratation d un alcène, - une partie de chimie inorganique portant sur

Plus en détail

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton TP : Dosage des constituants d un fil en laiton Préparer les questions Q1, Q2, Q3, Q4, Q11, Q12 et Q14. Le laiton est un alliage de zinc et de cuivre. On cherche dans cette manipulation à déterminer la

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 2 TP n 2 - Session 2000 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N 2 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur :

Plus en détail

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE TP CI.12 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.12 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6

Plus en détail

Données. Données. -Fabrication de médicaments- Activité expérimentale 10 Synthèse d un médicament : le paracétamol

Données. Données. -Fabrication de médicaments- Activité expérimentale 10 Synthèse d un médicament : le paracétamol Chapitre 6 -Fabrication de médicaments- Activité expérimentale 10 Synthèse d un médicament : le paracétamol bjectifs +Respecter les consignes : respect des personnes et de l'environnement. + Suivre un

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE. SUJET n CI.22

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE. SUJET n CI.22 TP CI.22 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE SUJET n CI.22 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : pages 2/5 et 3/5 - une

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2 TP CI.2 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.2 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 - une

Plus en détail

A. Détermination de la concentration en saccharose d un sirop de canne par hydrolyse, puis dosage du glucose :

A. Détermination de la concentration en saccharose d un sirop de canne par hydrolyse, puis dosage du glucose : XXV èmes OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE EPREUVES REGIONALES DE L ACADEMIE DE GRENOBLE EPREUVE PRATIQUE Mercredi 04 mars 2009 Durée : 2h00 Au cours de cette épreuve, vous serez jugé(e) sur : - votre

Plus en détail

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie TP Géné 2 Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie La blouse et les lunettes de protection seront portées pendant toute la durée de la séance. 1. Problématique

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE LA SANTE Chapitre 6 : Solutions et concentration massique I. Solutions 1. Définition Une solution est un liquide contenant une ou plusieurs espèces chimiques dissoutes (qui peuvent

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques-unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Olympiades de la chimie Aquitaine Nord. Concours Régional 2009 Epreuve de travaux pratiques

Olympiades de la chimie Aquitaine Nord. Concours Régional 2009 Epreuve de travaux pratiques Olympiades de la chimie Aquitaine Nord Concours Régional 2009 Epreuve de travaux pratiques www.distillerie-de-la-tour.com, Corbis L éthanol : De nos verres à nos moteurs de véhicules. Historiquement, la

Plus en détail

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse.

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse. I. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Centre d examen : N d inscription : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles différenciées sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses Le candidat

Plus en détail

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS T.P-cours de Chimie n 8 Objectifs : TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS L EAU DE VICHY - ST YORRE Réinvestir les notions de conductivité, puis de quotient de réaction ; Réaliser et interpréter un titrage ;

Plus en détail

AE 21 Synthèse d un ester : l éthanoate d éthyle

AE 21 Synthèse d un ester : l éthanoate d éthyle AE 21 Synthèse d un ester : l éthanoate d éthyle Depuis le milieu du XIX siècle, de nombreuses espèces chimiques organiques nécessaires à notre vie quotidienne sont synthétisées. Quelles sont les stratégies

Plus en détail

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 RAPPORT CM12 MANIPULATION IV Détermination de la dureté de l eau PARTIE I Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 Objectifs de la manipulation : - Détermination de la dureté totale de l eau

Plus en détail

Dosage des ions nitrite dans un jambon

Dosage des ions nitrite dans un jambon Dosage des ions nitrite dans un jambon Ces manipulations sont réalisables en 2 h. Ce TP a été testé et rédigé par B.Discamps (Lycée Bel Orme, Bordeaux ) et F.Rivoal (Lycée Saint Louis, Bordeaux) et proposé

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Certification intermédiaire BEP (ou CAP) :. SESSION :.. Sciences physiques Situation d'évaluation n

Contrôle en Cours de Formation. Certification intermédiaire BEP (ou CAP) :. SESSION :.. Sciences physiques Situation d'évaluation n Contrôle en Cours de Formation Certification intermédiaire BEP (ou CAP) :. SESSION :.. Établissement : Sciences physiques Situation d'évaluation n Date : Nom :.. Prénom :.. Note : /10 Page 1 / 5 Contrôle

Plus en détail

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien?

On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? FICHE ELEVE, PARTIE 1 On parle parfois de pluie acide. Qu'est-ce que cela signifie? Quelles en sont les conséquences? Quels sont les liquides acides dans notre quotidien? S'approprier : rechercher des

Plus en détail

L objectif du TP est de vérifier l indication en volume inscrite sur le flacon d une eau oxygénée commerciale

L objectif du TP est de vérifier l indication en volume inscrite sur le flacon d une eau oxygénée commerciale NOM : Prénom : Centre d examen : N d inscription : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles différenciées sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses Le candidat doit restituer ce document

Plus en détail

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques.

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques. Activité 1 OBJECTIFS Faire la différence entre solvant et soluté. Ecrire des équations de dissolutions de composés ioniques. 1- Définition et vocabulaire Une solution aqueuse est un mélange homogène obtenu

Plus en détail

La mole : unité de quantité de matière

La mole : unité de quantité de matière La mole : unité de quantité de matière Historique En 1827, Brown observe le mouvement erratique des grains de pollen à la surface de l'eau. Il pense tout d'abord que ce mouvement est dû à la vie, mais

Plus en détail

Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE

Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE I. MOLE ET CONCENTRATION MOLAIRE : La concentration molaire

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie

Lycée Viette TSI 1. T.P. 16 Manipulations de base en chimie T.P. 16 Manipulations de base en chimie Le but de ce TP est de se familiariser avec la verrerie usuelle utilisée en TP de chimie et de réaliser quelques manipulations de base. I. Découverte de la verrerie

Plus en détail

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen.

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen. Sujet : Détermination du degré d un vinaigre par titrage Fiche n o 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT Ce sujet est accompagné d une feuille individuelle de réponses sur laquelle vous devez consignez vos résultats.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11 TP CI.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.11 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5

Plus en détail

COMMENT SYNTHETISER UNE MOLECULE ORGANIQUE D INTERET BIOLOGIQUE?

COMMENT SYNTHETISER UNE MOLECULE ORGANIQUE D INTERET BIOLOGIQUE? COMMENT SYNTHETISER UNE MOLECULE ORGANIQUE D INTERET BIOLOGIQUE? Compétences attendues : - Pratiquer une démarche expérimentale pour synthétiser une molécule organique d intérêt biologique à partir d un

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 TP CI. 101 page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 - une

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE Eau et énergie Séances 1et 2 EXEMPLES D ELECTROLYSE Séance1 : Affinage du cuivre par électrolyse : La plupart des métaux, obtenus à partir de minerais, sont trop impurs pour certains usages. Il faut donc

Plus en détail

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE. SUJET n CI.20

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE. SUJET n CI.20 TP CI.20 Page /5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE SUJET n CI.20 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : page 2/5 - une fiche

Plus en détail

Analyse : définitions

Analyse : définitions Analyse : définitions Analyse qualitative -Détermination de la nature des composés présents Analyse quantitative détermination de la concentration des différents composés recherchés dosage Les méthodes

Plus en détail

TP : SAPONIFICATION. La saponification est la réaction de fabrication du savon. C est une... d un triester en milieu..

TP : SAPONIFICATION. La saponification est la réaction de fabrication du savon. C est une... d un triester en milieu.. TP : SAPONIFICATION 1 INTRODUCTION La saponification est la réaction de fabrication du savon. C est une... d un triester en milieu.. 1.1 Entourer et nommer les groupes caractéristiques des molécules organiques.

Plus en détail

PRATIOUE SUJET No 1. No de paillasse : No d inscription : QUESTIONS PRÉALABLES ( temps conseillé : 10 minutes)

PRATIOUE SUJET No 1. No de paillasse : No d inscription : QUESTIONS PRÉALABLES ( temps conseillé : 10 minutes) No de paillasse : No d inscription : PRATIOUE SUJET No 1 QUESTIONS PRÉALABLES ( temps conseillé : 10 minutes) Vous devez diluer exactement au l/lo, la solution de nitrate d argent (SO) de façon à obtenir

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2005 Code sujet : CHEXP-P03 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 DETERMINATION

Plus en détail

MPS : Analyse d un échantillon de terre

MPS : Analyse d un échantillon de terre Activité expérimentale n 3 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Niveau Validé Contexte

Plus en détail

Etude des fraises Tagada Haribo. Protocole

Etude des fraises Tagada Haribo. Protocole TP SUR LES SUCRES Etude des fraises Tagada Haribo Composition des fraises ( figurant sur le paquet ) : glucose, saccharose, gélatine, acidifiant, colorants rouges. But du TP : vérifier la présence de certains

Plus en détail

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE.

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. I-LA FACON DE COMPTER DES CHIMISTES 1- De la concentration massique au nombre de molécules : Situation problème : Pour obtenir des performances optimales,

Plus en détail

1 Introduction ÉTUDE D UNE EAU MINÉRALISÉE. Concours Centrale-Supélec

1 Introduction ÉTUDE D UNE EAU MINÉRALISÉE. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de chimie proposé au concours Centrale-Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Réarrangement benzilique

Réarrangement benzilique Déroulement de la séance : Réarrangement benzilique Une partie de la classe effectuera la méthode classique pendant que l autre effectuera la méthode sans solvant. Les classes ne faisant que 2h de TP s

Plus en détail

Cours : Antiseptique et désinfectant

Cours : Antiseptique et désinfectant Cours : Antiseptique et désinfectant BO STI2D Première : Santé - Prévention et soin Notions et contenus Antiseptiques et désinfectants Réactions d oxydo-réduction et transferts d électrons Concentrations

Plus en détail

Dosage par étalonnage du glucose dans une boisson énergétique

Dosage par étalonnage du glucose dans une boisson énergétique Dosage par étalonnage du glucose dans une boisson énergétique Objectifs : - mettre en œuvre un protocole de détermination de la concentration d une espèce par étalonnage - préparer une solution par dissolution

Plus en détail

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale L altération des roches - Correction Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. ACTIVITE EXPERIMENTALE Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale Objectifs Savoir réaliser un dosage

Plus en détail

OLYMPIADES RÉGIONALES DE CHIMIE 2009/2010 FRANCHE-COMTE Epreuve expérimentale 1/5 N d anonymat

OLYMPIADES RÉGIONALES DE CHIMIE 2009/2010 FRANCHE-COMTE Epreuve expérimentale 1/5 N d anonymat 1/5 N d anonymat Introduction L utilisation non alimentaire des produits agricoles est une activité en plein développement. Parmi les agroressources valorisables, le saccharose est en partie utilisé dans

Plus en détail

CONDUIRE UN PROTOCOLE DE DOSAGE DE MANIÈRE RAISONNÉE

CONDUIRE UN PROTOCOLE DE DOSAGE DE MANIÈRE RAISONNÉE CONDUIRE UN PROTOCOLE DE DOSAGE DE MANIÈRE RAISONNÉE But : Réaliser les expériences préliminaires décrites dans la fiche afin de choisir et réaliser le protocole le plus adapté pour doser par titrage une

Plus en détail

Groupe de travail : Ateliers Science et Cuisine 2008 Page 1 sur 9

Groupe de travail : Ateliers Science et Cuisine 2008 Page 1 sur 9 FICHE RÉCAPITULATIVE Fiche 9 bis Prolongement de l activité 1 S SVT Pourquoi le jus de citron prévient-il le noircissement des pommes et quel peut être le mécanisme aboutissant au brunissement de la pomme?

Plus en détail

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction?

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? Activité 1 : Les ions argents Ag + réagissent sur le métal cuivre pour donner des arborescences d argent métallique

Plus en détail

M 5 Préparation d'un sérum physiologique

M 5 Préparation d'un sérum physiologique Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Type d'activit é Évaluation des capacités expérimentales Notions et contenus Compétences attendues Comme ntaires sur l exercic e proposé Déroule

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

SUJET : DOSAGE DE L ACIDITE D UN LAIT

SUJET : DOSAGE DE L ACIDITE D UN LAIT FICHE n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AUX PROFESSEURS Il s agit de déterminer la concentration en acide lactique (de formule CH3-CHOH-COOH) d un lait en réalisant un dosage acido-basique puis de représenter

Plus en détail

Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique

Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique TP Géné n 1 Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique Détermination du produit de solubilité de PbSO 4 Conductimétrie (étalonnage sur deux appareils) La blouse

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.13

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.13 TP CI.13 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI.13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 TP CI. 101 page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES CI. 101 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6 - une

Plus en détail

On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes.

On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes. On se propose dans cette séance de manipulation de procéder à la détermination de la concentration en phénol d une solution par deux méthodes. TITRAGE DU PHEOL I- Mode opératoire 1. Etalonnage d une solution

Plus en détail

Olympiades régionales de chimie Franche-Comté Épreuve expérimentale Page 1 sur 7 Numéro d anonymat :

Olympiades régionales de chimie Franche-Comté Épreuve expérimentale Page 1 sur 7 Numéro d anonymat : lympiades régionales de chimie 20132014 Épreuve expérimentale Page 1 sur 7 uméro d anonymat : Dosage par titrage du dichloroisocyanurate de sodium (DCCa) dans un produit commercial. Lors d une séance de

Plus en détail

Nom :.. Prénom :.. Classe :.

Nom :.. Prénom :.. Classe :. Activité 1 OBJECTIFS Faire la différence entre solvant et soluté. Comprendre la notion de concentration. 1- Définition et vocabulaire Une solution aqueuse est un mélange homogène obtenu en dissolvant une

Plus en détail

Chimie 1. Les bases de la chimie. Plan

Chimie 1. Les bases de la chimie. Plan Chimie 1 Les bases de la chimie Plan I- Transformation de la matière 1- Les diérents types de transformations 2- Les constituants physico-chimiques d'un système a- L'atome b- Notion d'élément chimique

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET SESSION 2015 Métropole Antilles Guyane Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le sujet comporte

Plus en détail

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre NOM TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? Objectif : Mettre en œuvre un titrage pour vérifier l indication d une étiquette. Proposer un protocole pour évaluer la taille d une goutte. Evaluer l incertitude

Plus en détail

Thème : L eau et la chimie

Thème : L eau et la chimie 27 ème EDITION DES OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2010/2011 Thème : L eau et la chimie ACADEMIE DE BORDEAUX Dosage du dioxygène dissous dans l eau par la méthode de Winkler Port de lunettes de sécurité OBLIGATOIRE

Plus en détail

EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS

EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS EXTRACTIONS, ANALYSE et CONTROLE DE QUALITE LES BONBONS SCHTROUMPFS But : extraire, analyser, identifier des composés chimiques présents et analyser leur toxicité dans les bonbons schtroumfs Document 1

Plus en détail

Collège Saint Roch - Kleiat

Collège Saint Roch - Kleiat Collège Saint Roch - Kleiat Cycle Secondaire Année scolaire 2016-2017 Exercices supplémentaires Professeur : Massoud Aida Classe : S1 Matière : Chimie Date : Eté 2017 Données : M(C)= 12 g.mol -1 ; M(H)=

Plus en détail

Relation entre la concentration en NaCl d une solution et sa conductivité

Relation entre la concentration en NaCl d une solution et sa conductivité TP Relation concentration et conductivité dans une solution aqueuse NaCl Page 1 / 6 Lycée Professionnel Beau-Frêne 2009 / 2010 Relation entre la concentration en NaCl d une solution et sa conductivité

Plus en détail

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait.

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait. ntilles 26 Exercice n 2 : NLYE D UN LIT (6,5 points) Les parties 1. et 2. de cet exercice sont indépendantes et peuvent être traitées séparément. On se propose de déterminer les masses en ions chlorure

Plus en détail

APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE

APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE L objectif de ce DVD est d être un outil au service du professeur et des élèves dans le cadre des programmes des classes de collège et de lycée pour la mise en oeuvre des

Plus en détail

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Page 1/5 EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE en BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée au professeur : Page 2/5 - une fiche descriptive

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION NOMS et Prénoms : T.P Chimie N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION Classe : 1L OBJECTIFS Comparer le goût de différentes eaux. Mesurer le ph de différentes eaux. Rechercher la présence des ions calcium dans différentes

Plus en détail

COB8 (Banque 2006) Sujet : Comparaison de différentes méthodes de détermination d un point d équivalence

COB8 (Banque 2006) Sujet : Comparaison de différentes méthodes de détermination d un point d équivalence COB8 (Banque 2006) Fiche n : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Compétences évaluées Dans ce sujet on demande au candidat : - de préparer une solution ; - de titrer la solution simultanément

Plus en détail

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT TPC1 SUIVI PH-METRIQUE ET CONDUCTIMETRIQUE D UNE REACTION ACIDO-BASIQUE INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT CONTEXTE Le Destop est un déboucheur de canalisation à base d hydroxyde de sodium (Na +

Plus en détail

Une histoire de proportions

Une histoire de proportions OBS6 TP6 Une histoire de proportions Objectifs Ø Décrire l évolution d un système chimique Ø Identifier le réactif limitant Ø Décrire quantitativement l état final du système chimique Ø Interpréter, en

Plus en détail

PHOSPHORE MÉTHODE PAR GRAVIMÉTRIE

PHOSPHORE MÉTHODE PAR GRAVIMÉTRIE FI-426-A-1 ÉDITION DE JANVIER 1999 GROUPE D ÉTUDE DES MODES OPÉRATOIRES PHOSPHORE MÉTHODE PAR GRAVIMÉTRIE Analyse Modifications Mars ç» : première édition Janvier 99 : paragraphe 2 et en-tête Promulgation

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

Alcalinité d'une eau. Contexte du sujet : De nombreux articles ou publicités montrent l importance de surveiller l alcalinité de l eau.

Alcalinité d'une eau. Contexte du sujet : De nombreux articles ou publicités montrent l importance de surveiller l alcalinité de l eau. Nom-Prénom : Alcalinité d'une eau Sujet ECE 1 : Chimie Contexte du sujet : De nombreux articles ou publicités montrent l importance de surveiller l alcalinité de l eau. «L eau a des paramètres qu il ne

Plus en détail

Hygiène et santé LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER?

Hygiène et santé LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? Hygiène et santé LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? HS 2 LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER?

Plus en détail

Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique

Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique TP Géné 1 Etalonnage d une solution de soude Fabrication de la solution et suivi ph-métrique Détermination du produit de solubilité de PbSO 4 Conductimétrie (étalonnage sur deux appareils) La blouse et

Plus en détail

Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler

Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler Epreuve de Travaux Pratiques Agro-ParisTech 2015 Sujet MG 1 (1) Dosage du dioxygène dissous dans l eau, par la méthode de Winckler Présentation Les eaux de la planète, douces ou salées, doivent être oxygénées

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

20. CHLORURE DE CALCIUM

20. CHLORURE DE CALCIUM 20. CHLORURE DE CALCIUM 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. 20.03. TENEUR EN MATIERE SECHE DE L ADJUVANT. CME 20 p. 1/7 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. Référence de base: Norme NBN T 61-203, "Essais des

Plus en détail

Exercices sur les titrages directs

Exercices sur les titrages directs Exercices sur les titrages directs Exercice 1 L'AOSEPT était commercialisé il y a quelques années chez les opticiens et les pharmaciens pour le nettoyage et la décontamination des lentilles de contact.

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ENONCE DESTINE A L ELEVE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ENONCE DESTINE A L ELEVE ENONCE DESTINE A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

Chapitre 4 SECURITE VERRERIE DILUTION DISSOLUTION. Ce logo indique une information à retenir

Chapitre 4 SECURITE VERRERIE DILUTION DISSOLUTION. Ce logo indique une information à retenir 1 Chapitre 4 SECURITE VERRERIE DILUTION DISSOLUTION 2 Chimie Sécurité, verrerie, Dilution et Dissolution Pour info Diluer : Ajouter de l eau distillée dans un autre produit Dissoudre : Amener les éléments

Plus en détail

SCIENCES ET ALIMENTS LES EAUX DE CONSOMMATION Dosage d une eau de boisson ou Comment déterminer avec précision les teneurs en ions d une eau?

SCIENCES ET ALIMENTS LES EAUX DE CONSOMMATION Dosage d une eau de boisson ou Comment déterminer avec précision les teneurs en ions d une eau? SCIENCES ET ALIMENTS LES EAUX DE CONSOMMATION Dosage d une eau de boisson ou Comment déterminer avec précision les teneurs en ions d une eau? Le but d un dosage est de déterminer la concentration d une

Plus en détail

Chimie, enseignement de spécialité : Formule brute d'un acide gras

Chimie, enseignement de spécialité : Formule brute d'un acide gras Baccalauréat des voies générale et technologique Épreuve de physique-chimie de série S Annales 0 : exemples d exercices BO n 27 du 4 juillet 2002 Chimie, enseignement de spécialité : Formule brute d'un

Plus en détail

TP 9 : Titrages acido basiques et résine échangeuse de cations: Détermination de la masse de magnésium contenue dans un comprimé de Magnespasmyl

TP 9 : Titrages acido basiques et résine échangeuse de cations: Détermination de la masse de magnésium contenue dans un comprimé de Magnespasmyl TP 9 : Titrages acido basiques et résine échangeuse de cations: Détermination de la masse de magnésium contenue dans un comprimé de Magnespasmyl Contexte Le médicament étudié est du Magnespasmyl vendu

Plus en détail

Sulfonation : synthèse de l acide paratoluène sulfonique

Sulfonation : synthèse de l acide paratoluène sulfonique Sulfonation : synthèse de l acide paratoluène sulfonique CH 3 CH 3 + + H 2 SO 4 H 2 O SO 3 H Mode opératoire et questions : lunettes strictement obligatoires Dans un ballon de 100 cm 3, introduire: 34,5

Plus en détail

Sujet : Synthèse de l arôme de banane 1 ère partie. Fiche n 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ À L ÉLÈVE

Sujet : Synthèse de l arôme de banane 1 ère partie. Fiche n 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ À L ÉLÈVE Niveau seconde Sujet : Synthèse de l arôme de banane 1 ère partie durée : 40 min Fiche n 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ À L ÉLÈVE Ce sujet est accompagné d'une feuille individuelle de réponses sur laquelle les résultats

Plus en détail

Exemples d épreuves Examen-concours de recrutement en CHIMIE Session 2015/16 Travaux pratiques Séance du 3 mars 2016 (LTE) Nom et prénom : 1. Introduction Analyse d une ankérite par

Plus en détail