3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR"

Transcription

1 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener une politique environnementale volontariste. Cette politique suppose d assurer la variété des modes de déplacement ainsi que la maîtrise des risques environnementaux afin de réduire significativement les nuisances causées par l accroissement continu des déplacements et par le développement urbain (accidents de la route, pollution de l air, de l eau ou des sols). Les déplacements et les transports : ceux-ci constituent une des principales sources de nuisances et de pollution environnementale et engendrent de nombreux dysfonctionnements à Boulogne-Billancourt. Le trafic automobile, de transit particulièrement, pénalise trop souvent la vie quotidienne des Boulonnais et le fonctionnement des activités multiples de la ville. Prévenir les risques d inondation et de pollution : le risque d inondation sur plusieurs secteurs, identifiés lors des deux crues importantes du siècle, sera pris en compte dans les aménagements futurs. Quant à la dépollution des sols, elle sera mise en œuvre en regard des implantations des activités, des équipements et des services. En application directe de cette politique, l aménagement des terrains Renault constitue pour la municipalité l opportunité de développer un projet respectueux de l environnement. Certaines thématiques environnementales occupent donc une place privilégiée dans la définition du projet du futur quartier Améliorer les déplacements tous modes et le stationnement Le diagnostic mené sur les problématiques de déplacement et de stationnement a mis en évidence un fort trafic automobile de transit qui est de l ordre de 40% à l heure de pointe du matin ainsi que des dysfonctionnements au niveau de l offre de stationnement sur voirie, notamment pour les habitants. Afin d améliorer et de rendre plus lisible son réseau viaire, la municipalité propose un nouveau plan de circulation déclinant les principales orientations du Plan de Déplacements Urbains d Ile de France et du Plan Local de Déplacements du Val de Seine dont les objectifs prioritaires sont : la diminution du trafic automobile, le développement des transports en commun et des moyens de déplacements économes, le développement de l usage des circulations douces, l organisation du stationnement. 31

2 Organiser la circulation générale, réduire le transit automobile Le plan de circulation retenu synthétise les scénarios «cœur de ville» et «priorité aux réseaux calmes». Le principe général de ce plan est d offrir un nouveau partage de l espace public avec une place plus importante accordée aux circulations douces et des parcours facilités pour les personnes à mobilité réduite. La pierre angulaire de ce scénario est l insertion du TCSP du Val de Seine. La création d un TCSP induit de fait une nouvelle organisation de l espace urbain. Dans chaque artère où passe le TCSP, la rue est aménagée, de façade à façade, permettant de réorganiser outre la desserte en transports en commun, la circulation automobile, le stationnement, les trottoirs et les carrefours. La création d un centre ville pacifié semi-piéton permet de redistribuer l espace public en faveur des modes doux. Le cœur de ville couvre un triangle reliant la place Rhin et Danube, la place Marcel Sembat et le carrefour Victor Hugo-Route de la Reine. Les axes majeurs de la ville sont également aménagés - réduction de la largeur des chaussées, aménagement des carrefours, sécurisation des trottoirs, augmentation des temps de traversées des carrefours pour les piétons - afin de réduire la vitesse automobile, l accidentologie ainsi que les coupures urbaines provoquées par ces axes de circulation (avenue Leclerc/Vaillant et Route de la Reine principalement). 32

3 33

4 Orientations d aménagement Requalifier l échangeur du Pont de Sèvres La tête du Pont de Sèvres est aujourd hui le domaine privilégié de la voiture. L organisation actuelle de l échangeur provoque une coupure urbaine entre la ville et la Seine. La volonté de la municipalité est de transformer l ensemble en un carrefour plus urbain et de recomposer le paysage de l entrée de ville en assurant un meilleur partage de l espace au profit des transports en communs et des modes doux. La requalification de la RN10 est inscrite au Contrat de Plan Etat-Région et doit être coordonnée avec l aménagement des terrains Renault. Il s agit, en effet, d une des grandes voies d accès à Paris, d un axe urbain important de Boulogne-Billancourt et d une «porte d entrée» pour le nouveau quartier Billancourt et l Ile Seguin. Un groupe de travail associant les différentes instances compétentes en matière de déplacements (notamment la Ville de Boulogne-Billancourt, le Syndicat des Transports d Ile de France, la DDE 92, le Conseil Général des Hauts-de-Seine et la RATP) a été constitué afin de mettre en œuvre les opérations de requalification du pôle d échanges dont les objectifs sont de : Maîtriser les flux de circulation automobiles conformément aux objectifs du PDU, Réduire les emprises affectées à la circulation automobile (voies et espaces interstitiels), Restructurer le pôle multimodal, Créer un parc de stationnement permettant notamment d accueillir les visiteurs et usagers de l île Seguin, Créer un réseau de circulations douces, Requalifier la RN10 avenue du Général Leclerc, Réaliser de nouveaux espaces publics. La municipalité soutient un projet de remodelage complet de l échangeur visant à pacifier les flux automobiles, à restituer une perspective urbaine maîtrisée en entrée de ville et à offrir aux piétons et riverains une esplanade paysagée. La recomposition des espaces extérieurs et le déplacement de la gare routière permettra un accès piéton plus aisé au pôle d échanges. Projet de requalification de la tête du Pont de Sèvres 34

5 Diversifier les pratiques de déplacements Dans une vision durable de sa politique de déplacements, la Ville entend promouvoir de nouvelles pratiques en matière de mobilité en favorisant les modes alternatifs à la voiture particulière. Cette politique permettra d enrayer la dégradation des conditions de déplacement pour tous les modes, la perte d efficacité des transports collectifs ainsi que la dégradation du cadre de vie due à la congestion automobile (nuisances visuelles, sonores et atmosphériques). Renforcer l offre en transport en commun sur la Ville La municipalité souhaite renforcer à court terme et en partenariat avec la RATP, le réseau principal des bus (réseau Mobilien) : l aménagement des voies facilitera leur circulation et celui des trottoirs leur accessibilité. Le projet de tracé Grand Paris Express prévoit un arrêt à Boulogne-Billancourt. Bénéficiant de deux sorties, sur l'ile Seguin et au niveau de l'échangeur du Pont de Sèvres, il permettra d'inscrire le quartier de Billancourt dans le Grand Paris. La réalisation d un Transport en Commun en Site Propre (TCSP) complètera le réseau actuel, contribuera à une meilleure desserte du centre ville de Boulogne-Billancourt et assurera des correspondances avec les lignes de métro 9 et 10. Cette nouvelle ligne connectera deux pôles d échanges intermodaux, Marcel Sembat et le pont de Saint Cloud et reliera trois pôles d emplois principaux du Département : la Défense, Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux. A plus long terme, la RATP et la Ville étudient la possibilité de prolonger la ligne 9 du métro. Toutefois, le prolongement des deux lignes de métro 9 et 10 n étant pas inscrit au Schéma Directeur d Ile de France, celui-ci considérant le site des terrains Renault parmi les secteurs déjà bien desservis, ces projets sont à envisager à plus long terme. Un site de maintenance et d entretien du matériel est également prévu à proximité de la future ligne, entre la Seine et la place Marcel Sembat en fonction du matériel retenu. Il convient de noter que le projet de plan de circulation à terme présenté page 34 pourra être mis en œuvre quel que soit le tracé retenu. 35

6 Les quatre variantes de TCSP Compléter le réseau des aménagements cyclables et des cheminements piétons En complément de l amélioration de la desserte en transports en commun, la municipalité souhaite encourager les modes doux de déplacements en développant le maillage actuel de voies accessibles aux piétons et les pistes cyclables qui ne sont actuellement qu au nombre de trois. Ces dernières seront insérées sur les axes principaux afin que les itinéraires soient les plus directs possibles et que les usagers circulent en toute sécurité. En revanche, en cœur de quartiers, où la vitesse et la circulation sont réduites, il apparaît moins prioritaire de créer des voies dédiées aux cyclistes. L aménagement du réseau cyclable desservira l ensemble des parcs, jardins et équipements de la ville et de son environnement immédiat. Des parcs à vélo seront également aménagés à proximité des stations de métro. 36

7 Intégration des itinéraires des modes doux Enfin, la municipalité souhaite développer le transport fluvial notamment dans le cadre de la création du huitième quartier pour le trafic des marchandises, et l évacuation des déchets de chantier. Par ailleurs, un service de navettes pourrait être mis à l étude pour le transport de passagers. Organiser le stationnement et les livraisons La politique de stationnement s appuie sur la création de stationnements dans les opérations publiques ou privées et sur une politique de gestion d ensemble du stationnement. Toutefois, la priorité de la municipalité est bien de maîtriser autant que possible la mobilité automobile en dissuadant les migrants d utiliser leur voiture particulière. L orientation prise par la commune de créer une nouvelle ligne de transports collectifs efficace, maillée avec le réseau actuel, justifie de réduire la norme de stationnement imposée aux constructions à usage de bureaux. La richesse d activités et la densité de population engendre un besoin en places de stationnement publiques auxquelles l offre communale actuelle ne peut répondre, particulièrement dans les artères commerçantes. 37

8 Réviser la politique de stationnement sur voirie Les mesures pour mettre en œuvre cette politique consistent à : Réorganiser le stationnement sur les axes où passe le TCSP, notamment dans l optique d améliorer la desserte des commerces, en incitant à la rotation des véhicules sur une même place dans la journée. Généraliser le stationnement payant à l échelle de la ville, en proposant des abonnements pour les résidents offrant des tarifs à la journée très attractifs. Modifier le stationnement des zones commerciales, en augmentant le tarif horaire de la courte durée. Cette mesure vise à inciter les automobilistes à libérer rapidement leur place. De façon générale, la municipalité incitera au partage des places en excédent dans les parcs privés entre les différents usages (logements, équipements, bureaux ). Créer de nouveaux parcs de stationnement souterrains Dans la ville habitée, le futur parking du Parchamp offrira une capacité de 200 places, et celui de l îlot E-E une centaine de places. Deux autres sites sont envisagés : le terrain Maître Jacques, le terrain Thiers Vaillant et l extension du parking du Point du Jour. Ces parcs auront pour vocation de libérer la voirie en incitant les visiteurs de moyenne et longue durée, stationnant actuellement sur voirie, à fréquenter les parcs de stationnement. Organiser les livraisons A l occasion de la réorganisation du stationnement à l échelle de la ville, des places de livraisons seront créées et des emplacements adaptés seront prévus lors des aménagements de rues et d avenues. Par ailleurs, un règlement harmonisé avec celui des communes riveraines sera mis en place. 38

9 Organiser le stationnement - Projets d offre souterraine Orientations d aménagement Organiser le stationnement sur les terrains Renault Sur les terrains Renault, en particulier sur l île Seguin, les besoins de stationnement privés seront pris en compte par une norme adaptée au fonctionnement spécifique de l île. L aménagement des terrains Renault comportera trois parkings publics nouveaux, dont le premier situé au débouché du nouveau pont prolongeant le cours de l Ile Seguin desservira la pointe avale de l île. La restructuration du parking du Pont de Sèvres, qui comporte environ places appartenant à l OPAC, permettra la création d un parc public supplémentaire. 39

10 3.2. Innover en faveur de l environnement La prévention des risques d inondation, le suivi de la dépollution des sols, particulièrement sur l ancien site industriel ainsi que la promotion de choix «durables» dans les domaines de l énergie, de la construction et des déchets constituent les trois enjeux majeurs du volet environnemental du projet d aménagement et de développement durable Prendre en compte le risque d inondation et favoriser la diversité des usages du sol L ensemble du territoire communal comporte une zone à risques en bordure du fleuve et environ deux tiers des terrains Renault sont situés en zone inondable. Le Plan de Prévention des Risques d Inondations (PPRI) a été approuvé par arrêté préfectoral le 9 janvier Ses dispositions sont destinées à renforcer la sécurité des personnes, à limiter le dommage aux biens et activités et à assurer le libre écoulement des crues et la conservation des champs d inondation. Il s applique à l ensemble de la ville et plus particulièrement aux terrains Renault, pour lesquels une réglementation spécifique a été élaborée, puisqu ils sont classés en grande partie en zone de mutation urbaine. Ainsi des dispositions cohérentes avec le zonage et les prescriptions du projet de PPRI ont été mises en œuvre. Il s agit tout d abord de reconstituer un volume de stockage des eaux suffisant, en compensation des emprises remblayées, afin de mettre hors crues les nouvelles constructions. Le parc urbain de 7 hectares projeté au cœur du nouveau quartier pourra contribuer à l expansion des crues. Des mesures d accompagnement sont également envisagées afin de préserver la capacité d écoulement au sein de la trame viaire et du parc. Les programmes d occupation et d animation des rez-de-chaussée sont compatibles avec les règles d occupations du sol et les risques d inondation. Par ailleurs sur le territoire communal, la municipalité veillera à maintenir et à valoriser des espaces libres et paysagers existants afin de constituer des zones d expansion des crues réparties sur l ensemble de la zone à risques. 40

11 41

12 Prévoir la dépollution des sols au sein d un processus de concertation Les terrains anciennement occupés par l'activité industrielle de Renault ont fait l'objet d'analyses approfondies du propriétaire visant à déterminer la nature des pollutions résiduelles et les risques susceptibles d'en résulter pour les futurs habitants et usagers. Sur la base de ces analyses, l'île Seguin a déjà fait l'objet d un arrêté en 1995 lançant une campagne de dépollution menée par Renault à qui la responsabilité incombe, en tant que propriétaire et ancien utilisateur du site. Sur le «Trapèze», un arrêté préfectoral pris en 2002 a fixé les normes de dépollution à atteindre sur la moitié du site d'ores et déjà libérée. Ces normes ont été fixées en fonction des usages du sol correspondant au futur quartier, à l exception des équipements sensibles. Pour ces derniers et pour la dépollution complémentaire de l Ile Seguin, une démarche d Etudes Détaillées des Risques pour la santé et l environnement est mise en place, sous le contrôle de la Commission Locale de Suivi et d Information regroupant les représentants de la Ville, les services de l Etat concernés, l ancien exploitant et les associations de protection de l environnement Effectuer des choix énergétiques et d assainissement durables La Ville souhaite favoriser l accès aux différents services et aux réseaux urbains nécessaires à la vie quotidienne des Boulonnais dans l ensemble des quartiers. La gestion de l assainissement et les choix énergétiques seront globalement traités lors des opérations d aménagement réalisées sur le territoire communal. Par ailleurs, la municipalité a déjà engagé une politique de collecte sélective des déchets au sein des différents quartiers de la ville. Elle ne se fige cependant pas sur un mode de fonctionnement définitif préférant adapter sa politique de collecte au contexte urbain en fonction des bilans économiques et environnementaux recueillis. L aménagement des terrains Renault pourra être l occasion de mettre en place des démarches innovantes en matière de collecte des ordures ménagères et d appliquer les principes de développement durable et respectueux de l environnement en matière de desserte énergétique et d accès aux réseaux d eau et d assainissement. 42

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Pourquoi un Schéma environnemental? => Pour améliorer le cadre de vie des Bezonnais => Pour construire une stratégie environnementale globale dans le cadre

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs

Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs Aménagement de la rocade rive gauche à 2x3 voies et des échangeurs Des entrées de ville de l agglomération bordelaise à reconfigurer et à réamenager Enjeux Les échangeurs constituant des entrées de ville

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG)

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) SCoT des Coteaux et du Val de Seine Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) Dominique Gaudron dominique.gaudron@algoe.fr Nicolas

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne

Un objectif prioritaire : désaturer la ligne Un objectif prioritaire : désaturer la ligne UNE LIGNE 13 AUJOURD HUI SURCHARGÉE La ligne 13 est aujourd hui une ligne surchargée qui accueille près de 610 000 voyageurs par jour. C est la 3 ème ligne

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA

Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA Vers une mobilité durable dans l aggloml agglomération rochelaise Offre multimodale et intermodale des transports publics de la CdA A PROPOS DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION La Rochelle Population : 145

Plus en détail

Présentation du futur PDUIF

Présentation du futur PDUIF Présentation du futur PDUIF «Le PDUIF vise àcoordonner àl échelle régionale les politiques de déplacement, pour tous les modes de transport, ainsi que les politiques de stationnement etd exploitation routière.

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Concertation publique préalable

Concertation publique préalable du 1 er mai au 31 mai 2010 1 ère phase des lignes Chronobus-2010/2014 Concertation publique préalable le contexte du projet A l issue d une réflexion sur le développement urbain et l organisation des déplacements,

Plus en détail

L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT

L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT LETTRE D INFO // CRÉTEIL N 1 JUIN 2015 // NOUS PRÉPARONS LE CHANTIER DU MÉTRO L ACTU DES TRAVAUX GARE CRÉTEIL L ÉCHAT Le Grand Paris Express est le plus grand projet de transport entrepris en France depuis

Plus en détail

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine

Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique. du 27 novembre 2012. Vitry-sur-Seine Secteur Paris 13 e - Ivry - Vitry Réunion publique du 27 novembre 2012 Vitry-sur-Seine!" Le programme de la réunion 2 Le programme de la réunion Le dispositif de concertation Les acteurs et les objectifs

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

Logistique urbaine à Montpellier

Logistique urbaine à Montpellier Logistique urbaine à Montpellier Montpellier en quelques chiffres 265 000habitants en 2012 (8ème ville française) Une agglomération de 423 000 habitants (15ème agglomération française) Une croissance de

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

Présentation du projet d aménagement «Vallée Rive Gauche» dans le contexte urbanistique du Val de Seine

Présentation du projet d aménagement «Vallée Rive Gauche» dans le contexte urbanistique du Val de Seine Présentation du projet d aménagement «Vallée Rive Gauche» dans le contexte urbanistique du Val de Seine SOMMAIRE INTRODUCTION.... 3 PRESENTATION DU PROJET «VALLEE RIVE GAUCHE»...6 LE TERRITOIRE GEOGRAPHIQUE

Plus en détail

Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est

Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est Dossier d Enquête parcellaire Projet de Transport en Commun en Site Propre Créteil Noisy-le-Grand Mont d Est SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU PROJET 3 2 INSERTION DE LA LIGNE DE BUS 5 3 COÛT ET PLANNING DE L

Plus en détail

Atelier Thématique n 3

Atelier Thématique n 3 Les lundis du PLU Atelier Thématique n 3 Mobilité et développement durable 29 mars 2010 SOMMAIRE I. Les éléments de constat II. Les enjeux III. L organisation du Débat I. Les éléments de constat La mobilité

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie La traduction du projet communal dans la vie quotidienne. Réunion publique 1 Sommaire Rappel des grands moments de l élaboration du dossier du P.L.U. d Allenjoie.

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

Travaux place de la Gare Mise en œuvre du nouveau plan de circulation autour de la Gare > A partir du lundi 27 mai 2013

Travaux place de la Gare Mise en œuvre du nouveau plan de circulation autour de la Gare > A partir du lundi 27 mai 2013 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Jeudi 23 mai 2013 Travaux place de la Gare Mise en œuvre du nouveau plan de circulation autour de la Gare > A partir du lundi 27 mai

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier

Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Livraisons de marchandises en ville Les livraisons de marchandises au centre-ville de Montpellier Direction Aménagement Programmation V.Meyer Livraisons de marchandises en ville Montpellier en quelques

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014 MOBILITE ET PATRIMOINE Déplacements doux Strasbourg 05 27 novembre 2014 Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Ville de Strasbourg: 264 000 habitants Communauté urbaine: 28 communes (306 km²) 456 000

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Transports en commun Proposition 1 : Deux Bus à Haut Niveau de Service vont être mis en place : l un allant

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Sommaire Politique de réaménagement des gares Qu est-ce qu un pôle d échanges et pourquoi un pôle d échanges à Voiron? État d avancement

Plus en détail

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages Plan de Déplacements Urbains Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages ATELIER DU 28 NOVEMBRE 2005 Cette réunion était consacrée au diagnostic du PDU pour : -

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Annexe : Le Document d Aménagement Commercial

Annexe : Le Document d Aménagement Commercial Annexe : Le Document d Aménagement Commercial Février 2014 67 SITUATION DES ZONES D'AMÉNAGEMENT COMMERCIAL CARTE 9 AGAPE Agence d urbanisme et de développement durable Lorraine Nord 68 DOO du SCoT Nord

Plus en détail

Plan marche de Plaine Commune

Plan marche de Plaine Commune 1 Plan marche de Plaine Commune 7 e séminaire DUEE / RSTT du CEREMA & du CNFPT Mobilité / Aménagement / Qualité de l air : Comment les articuler au service de la santé? 26 novembre 2015, Lyon Espascaf

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse Intermodalité Vélo + Transports Publics L exemple de Toulouse Sommaire.Une politique en faveur du vélo.le paysage de l intermodalité.les acteurs locaux de l intermodalité vélo / TC.Exemples de bonnes pratiques

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT CHANTEPIE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Révision Approuvée par DCM du 25 février 2013 2 FEV 2013 CHANTEPIE - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT AGENCE DBW SOMMAIRE Chapitre 1 Les entrées de

Plus en détail