LES GRAPHIQUES SOUS MAPLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES GRAPHIQUES SOUS MAPLE"

Transcription

1 LES GRAPHIQUES SOUS MAPLE 1 Graphiques en 2D Maple permet de tracer des graphiques grâce à la fonction plot et ses nombreuses options. 1.1 Une seule courbe > plot (nomfn, a.. b); # tracé sur [a,b] de la courbe représentative d'une fonction nommée nomfn > plot (expr (var), var = a.. b, y = c.. d, options) ; # tracé de la courbe y = expr (var); dans ce cas, il faut préciser le nom de la variable var en abscisses (y = c.. d est facultatif et on peut choisir un autre nom que y pour les ordonnées). 1.2 Famille de courbes : on utilise les structures de listes ou d'ensemble pour regrouper les courbes : > plot ({f 1,, f n }, a..b, options) ; # tracé simultané des courbes des fonctions f 1,, f n sur [a,b] > plot ([f 1,, f n ], a..b, options) ; # même chose > plot ({seq (expr (var, par), par = s..t )}, var = a..b, options) ; # tracé sur [a,b] de la famille de courbes y = expr (var, par), le paramètre par variant entre s et t Pour davantage de lisibilité, il est commode de générer la famille de courbes à l'extérieur du plot ; par exemple : > F:= par > exp (var, par) : suite_fns:= {seq (F(par), par = s.. t)}; > plot(f, var = a..b, options) ; Les courbes sont tracées avec des couleurs distinctes sauf si on impose la couleur par l'option color = couleur où couleur {black, red, blue, } De façon plus précise : > plot({f 1,, f n }, a..b, color = [coul1,, couln]); # autant de couleurs que de courbes à tracer L'option color = COLOR(RGB,rand()/10^12, rand()/10^12, rand()/10^12) choisit une couleur aléatoire pour le tracé. L'option color = COLOR(HUE, p) choisit la couleur codée par le réel p [0,1] dans le système HUE. L'option : scaling = constrained impose un repère orthonormé. s > plot ({cos, sin, 0..1,color=[red,blue,green]) ; > plot ({seq ((x a)/(1 + a*x), a = 1..1)}, x = 4..4, y = 4..4, color = black) ; > plot ({seq n = 0..3)}, 0..Pi/2) ; > plot (x + 1/x, x = 2..2, view = [ 2..2, 4..4], color = violet, discont = true) ; # discont = true empêche le tracé de l'asymptote; view fixe la fenêtre d'affichage. 1.3 Famille de points : on crée la liste des coordonnées des points : > plot ([ [abs 1, ord 1 ], [abs 2, ord 2 ],, [abs n, ord n ] ]) ; # relie les points successifs par des segments > plot ([ [abs 1, ord 1 ], [abs 2, ord 2 ],, [abs n, ord n ] ], style = point) ; # crée seulement les points indiqués

2 > T:= plot ([[ 1,2], [1,4], [2,1], [ 1,2] ], view = [ 1..3, 1..5], symbol = cross, style=point) : Terminer la commande par : et non ; sinon Maple affiche, non pas le graphique, mais la description du graphique! > T ; # affiche le triangle 1.4 Courbes paramétriques : > plot ([abs(par), ord(par), par = a.. b], options) ; # abs(par) = x(t) et ord(par) = y(t) si le paramètre est t et les coordonnées (x,y) > plot ([rayon(par), angle(par), par = a.. b], coords = polar, options); # crée la courbe en coordonnées t t t polaires OM(t) = r(t)(cos θ(t) i + sin θ(t) j ) si t est le paramètre, r(t) le rayon polaire et θ(t) l'angle polaire (en général, θ (t) = t ) Ne pas oublier d'ajouter l'option coords = polar Pour une famille de courbes paramétrées, on regroupe les différentes courbes dans une liste : > F:= par > [x(var, par), y(var, par), var = a(par).. b(par)] : # l'intervalle [a(par).. b(par)] où varie var peut dépendre a priori du paramètre par > plot ([seq (F(par), par = c..d )], options); Cela permet en particulier de tracer une famille de courbes représentant des fonctions de domaine distinct : > F:= par > [var, fn(var, par), var = a(par).. b(par)] : > plot ([seq (F(par), par = a..b)], options) ; s : > plot ( [t*cos(3*t), 1 t *sin(t), t = Pi..Pi], view = [ 3..3, ]) ; > plot ( [t*sin(4*t), t, t = 0..2*Pi], coords = polar) ; > F:= t -> [x, t*x + t/x, x = abs(t)..abs(t) + 4] : plot ([seq (F(t /3), t = 9..9 )]) ; # une famille de courbes dont le domaine varie > plot({seq([k*cos(t),sin(t),t=0..2*pi],k=1..2)}); plot({[cos(t),sin(t),t=0..2*pi],[2*cos(t),0.5*sin(t),t=0..2*pi]}); 1.5 Courbes définies implicitement (nécessite le package plots) : ce sont des courbes données par une équation F(x,y) = 0 (c'est le cas par exemple des courbes du second degré). > plots[implicitplot] (equation (var 1, var 2 ), var 1 = xmin.. xmax, var 2 = ymin.. ymax, options) ; > plots [implicitplot] charge la fonction implicitplot du package plots. On peut aussi charger tout le package plot : > with (plots): > plots[implicitplot] ( -3*x^2 + 4*y^2 5, x = 3..3, y = 3..3); > plots[implicitplot](x*exp( y) y, x = 0..5, y = ); 1.6 Commandes display, replot, contourplot, showtangent On a vu en 2.2 et 2.4 comment tracer sur un même graphique, plusieurs courbes. Si on désire que les options ne soient pas communes à toutes ces courbes (en particulier la couleur), il faut créer un plot pour chaque courbe et faire un tracé simultané à l'aide de display. En effet, la commande display permet de superposer plusieurs graphiques ou de

3 rassembler plusieurs commandes concernant le même graphique. On peut par exemple insérer du texte à un endroit précis du graphique. Il faut charger le package plots pour pouvoir utiliser display. on crée trois type de plot : une courbe, un point, un texte et on les regroupe avec display > restart : parabole:= plot ( 1/2*(x 1)^2 + 5/2, x = , view = [ 1..3, ]) : # : au lieu de ; pour empêcher l'affichage du graphique > F:= plot ([[1,2]], symbol = circle, view = [ 1..3, ], style = point) : # ne pas oublier le crochet autour du point [1,2] > texte:= textplot ([1, 1.75,`foyer`]) : > with(plots): display (parabole, F, texte) ; Fonction replot : permet de reprendre un graphique pour en modifier les paramètres sans que Maple ait tout à recalculer. Utile pour faire un zoom par exemple. > courbe := plot (sin(1/x), x = Pi/6) : > with(plots) : courbe ; replot (courbe, view =[ , 1..1]) ; La commande contourplot trace les lignes de niveaux d'une fonction F(x,y), c'est à dire les courbes F(x,y) = k pour un échantillon de valeurs de k. L'option contours=n permet d'augmenter le nombre de lignes de niveaux. : > plots[contourplot](x^2 y^2, x = 3..3, y = 3..3,contours=12,filled=true,coloring=[grey,maroon]) ; La commande showtangent permet de tracer la tangente à une courbe en un point donné. > with (student): showtangent (x/(x^2 + 1), x = sqrt(3), x = 1..4) ; La commande fieldplot pour tracer les champs de vecteurs. > fieldplot([(y^2 x^2)/(x^2 + y^2), 2*x*y/(x^2 + y^2)], x = 1.. 1, y = 1.. 1, color = blue, grid = [30,30]); Commande animate Cette commande permet de créer une animation pour visualiser les courbes d'un échantillon de courbes paramétrées extraites d'une famille. > with(plots): > animate([x(s,t), y(s,t), t = a.. b], s = c.. d, frames = nombre de courbes dans l'échantillon, options); L'animation se déclenche avec un clic droit sur la figure et en sélectionnant play. > a:=2: b:=1: c:= sqrt(a^2 b^2): x:= t > a*cos(t): y:= t > b*sin(t): # paramétrage d'une ellipse de demi-grand axe a et demi-petit axe b. display(plot([x(t), y(t), t = 0.. 2*Pi], scaling = constrained, color = black), animate([x(t) + s*(c x(t)), y(t) s*y(t), s = 0.. 1], t = 0.. 2*Pi, frames = 50, color = red), animate([x(t) + s*( c x(t)), y(t) s*y(t), s = 0.. 1], t = 0.. 2*Pi, frames = 50, color = red)); 1.7 Le package DEtools Le package DEtools offre diverses possibilités pour tracer les courbes intégrales d'une équation différentielle DEplot, phaseportrait : trace si possible le champ des directions d'un système différentiel du premier ordre et les courbes solution avec conditions initiales sinon.

4 > with (DEtools, DEplot): > DEplot ({eqn_diff }, {x(t), y(t), }, t = a.. b, [[cond. init. en t 0 ], [cond. init. en t 1 ], ], scene = S, options); avec plusieurs possibilités pour S : [t, x(t)], [t, y(t)], [x(t), y(t)] NB : Les noms de la variable indépendante t et des fonctions inconnues x(t), y(t) sont arbitraires. Les conditions initiales en t 0 s'écrivent sous forme d'une liste [y(t 0 ) = y 0, D(y)(t 0 ) = y 1, ] les dérivées s'exprimant obligatoirement avec l'opérateur D. On peut superposer plusieurs courbes correspondant à des conditions initiales à t = t 0, t = t 1, (autant de listes que de valeurs de t ) Il faut placer l'intervalles t = a.. b avant les conditions initiales. Même syntaxe et mêmes options pour phaseportrait. Il y a des options possibles (voir l'aide) : stepsize = pas : le pas utilisé pour la résolution numérique de l'équation; par défaut (b a)/20. Lorsqu'on obtient des courbes aberrantes avec beaucoup de points anguleux, il faut diminuer stepsize. On peut limiter la fenêtre du tracé en rajoutant x = c..d, y = c'..d' linecolour = nom_couleur ou bien linecolour = COLOR(`RGB`, ), ou bien encore linecolour = une fonction de la variable indépendante (permet un tracé avec un dégradé de couleurs) obsrange = true : stoppe l'évaluation d'une courbe intégrale dès lors que les composantes sortent de l'intervalle spécifié x = c.. d scene : permet de préciser ce qui est porté en abscisses et en ordonnées sur le graphique. arrows = none : pour empêcher le tracé du champ des directions etc s > DEtools[DEplot]({diff(y(t), t) + 2*y(t) = (t +1) * y(t)^2}, {y(t)}, t = 1..1, [[y(0) = 1]], y = 3..3, linecolour = t, scene = [t, y(t)], stepsize = 0.01) ; > with(detools) : phaseportrait ({diff(x(t), t$2) + 4*x(t) = t*sin(t)}, {x(t)}, t = 0..2, [[x(0) = 1, D(x)(0) = 0.5]], scene = [t, x(t)]) ; > phaseportrait ({diff(x(t), t) 4*y(t) = sin(t), diff(y(t), t) + x(t) = cos(t)}, {x(t), y(t)}, t = 0..10, [[x(0) = 1, y(0) = 0]], scene = [x(t), y(t)], stepsize =0.01, linecolour = blue) ; > DEplot({diff(x(t), t) - 4*y(t) = sin(t), diff(y(t), t) + x(t) = cos(t)}, {x(t), y(t)}, t = 0..10, y = , [[x(0) = 1, y(0) = 0]], scene = [x(t), y(t)], stepsize =0.01, linecolour = blue,obsrange=false); # obsrange = false permet la poursuite du tracé même s'il sort de la fenêtre odeplot : on résout d'abord l'équation différentielle de façon numérique avec l'option numeric puis on utilise odeplot pour le tracé. > plots[odeplot] (solution d'une ED retournée par dsolve avec le type numeric, [variables], a..b, options); Les options sont celles de plot; numpoints précise le nombre de points utilisés pour le tracé. > soln:= dsolve({diff(x(t), t) 4*y(t) = sin(t), diff(y(t), t) + x(t) = cos(t), x(0) = 1, y(0) = 0}, {x(t), y(t)}, type = numeric) ; > plots[odeplot](soln, [x(t), y(t)], 0..10, numpoints = 100, color = COLOR(`HUE`, 0.8)) ;

5 > a:= 2 : sol1:= dsolve({diff(y(t), t) + 2*y(t) = (t + 1) *y(t)^2, y( 1) = a}, y(t), numeric) ; # les conditions initiales sont obligatoires; sol1 est une procédure qui calcule les valeurs de y (t) > plots[odeplot] (sol1, [t, y(t)], 3..3) ; Lorsque Maple sait résoudre l'équation, on peut tracer un échantillon de courbes intégrales : > a:= 'a' : sol2:= dsolve({diff(y(t), t) + 2*y(t) = t, y(0) = a}, y(t)) ; > f:= unapply(rhs(sol2), a, t) : # on extrait de sol2 l'expression des solutions en la variable t et avec le paramètre a = y(0) pour former une fonction f de deux variables > plot({seq (f (a, t), a = 3..3)}, t = 3..3, y = 5..5 ) ; 1.8 Options Lorsqu'on clique sur un graphique, la barre d'outils se modifie et de nouveaux menus apparaissent (style, axes, projection, animation) permettant de modifier directement certaines options du graphique (on peut aussi y accéder par un clic droit sur la zone du graphique). Le tableau suivant donne quelques unes des options disponibles. Tableau des options de plot (taper >?plot,options; pour plus de détails) syntaxe description numpoints = nbpts nombre de points utilisés par Maple pour construire le graphique (défaut = 50) xtickmarks = n, ytickmarks = m tickmarks = [n,m] n (resp. m) = nombre de graduations marquées sur les abscisses (resp. sur les ordonnées) view = [xmin.. xmax, ymin.. ymax] fixe la fenêtre d'affichage scaling = constrained fixe un repère orthonormé (par défaut, unconstrained = repère orthogonal) labels = [`nom_abs`,`nom_ord`] nomme les abscisses et les ordonnées (noms entre backquotes) title = `nom_graphique` titre du graphique sous forme d'une chaîne de caractères axes = normal, none, boxed, frame position des axes (normal, aucun axe dessiné, encadré, axes sur le côté) style = LINE, POINT, style de tracé : par défaut LINE (les points sont reliés) symbol = box, circle, cross, POINT, diamond, DEFAULT motif utilisé pour marquer les points (en style POINT) filled = true permet de remplir l'enveloppe convexe d'un graphique color = nom_couleur nom_couleur { black blue navy cyan green grey magenta maroon red violet white yellow } liste : >?plot,color; color = COLOR( ) COLOR(`RGB`, x, y, z) où x, y, z sont trois réels dans [0,1] COLOR(`HUE`, x) où x est dans [0,1] linecolour = code de couleur ou bien fonction de la variable indépendante seulement avec certaines commandes comme phaseportrait, DEplot discont = true pour plot (exp(var), ), l'option supprime les droites verticales marquant les points singuliers linestyle = Solid, Dot, Dash, DashDot type de tracé des droites

6 2 Graphiques 3D 2.1 Surfaces cartésiennes z = F (x,y) Ce sont les points de l'espace de la forme (x, y,f (x,y)) avec (x,y) I J > plot3d (F(x,y), x = xmin..xmax, y = ymin..ymax, options); : > plot3d((2 x)^2 + y^2, x = 0..2, y = 0..2, axes = NORMAL); 2.2 Surfaces paramétrées C'est l'image d'une application D t 3 où D est un pavé de 2. > plot3d ([x(u,v), y (u,v), z(u,v)], u = umin..umax, v = vmin..vmax, options) s : > plot3d ([cos(t) *sin(u), sin(t) *sin(u), cos(u)], u = 0..Pi, t = 0..2*Pi ); # sphère de rayon Courbes en coordonnées cartésiennes On peut utiliser spacecurve (disponible dans le package plots) : > plots[spacecurve]({courbe1, courbe2, courben}, options) ; avec courbei = [expr_x(t), expr_y(t), expr_z(t), t = a..b] > plots[spacecurve]( {[cos(t) * (1 cos(t)), sin(t) * (1 cos(t)), 0.25*t cos(4*t)],[sin(t/2),cos(t/2),t sin(t/4)]}, t = 0..8*Pi, numpoints = 200) ; 2.4 Surfaces en coordonnées cylindriques t t t Dans un repère (O, i, j, k ), on écrit OM t t t = r uθ + z k ; le triplet ( r, θ, z ) est le triplet des coordonnées cylindriques de M. > plot3d ([rayon (u, v), θ(u,v), z(u,v)], u = umin.. umax, v = vmin.. vmax, coords = cylindrical, options ) ; surface en coordonnées cylindriques paramétrée par u et v. > cylinderplot([rayon (u, v), θ(u,v), z(u,v)], u = umin.. umax, v = vmin.. vmax, options ) ; cylinderplot est disponible dans le package plots > plot3d (rayon (θ, z), angle = θmin.. θ max, z = zmin.. zmax, coords = cylindrical, options ) > cylinderplot (rayon (θ, z), angle = θmin.. θ max, z = zmin.. zmax, options ); # il faut charger le package plots s : > with (plots) : display(plot3d([0,0,t],t = 5..15, u = 0..1), cylinderplot([3,t,t], t = 0..15, u = 0..1, grid = [100,10])); > plot3d([3,t,abs(t 8)], t = 0..15, u = 0..1, coords = cylindrical, grid = [100,10]); > cylinderplot ([4 2*cos (v), u, 2*sin (v)], u = 0..2*Pi, v = 0..2*Pi, style = PATCH, scaling = constrained) ; # tore > R:=4 : r:=2 : cylinderplot ([R + u*r/pi + r*cos(v), u, r*sin(v)], u = 0..6*Pi, v = 0..2*Pi, style = PATCH, scaling = constrained, grid = [200,10]); > cylinderplot ((5 z) * (1 cos(t)), t = 0.. 2*Pi, z = 0..5); > cylinderplot ([ u, t, 2.5*t], t = , u = 0.. 2, grid = [100,10], view = [ 2..2, 2..2, 1..35]) ; > cylinderplot ([4 cos(z), t, z], t = 0..2*Pi, z = 0..2*Pi, style = PATCH, scaling = constrained) ;

7 2.5 Surfaces t en coordonnées sphériques t t On écrit OM = rsin ϕ u θ + rcos ϕ k ; le triplet ( r, θ, ϕ ) est le triplet des coordonnées sphériques de M (θ angle polaire, ϕ colatitude). > plot3d (rayon (θ, ϕ), θ = θmin.. θ max, ϕ = ϕmin.. ϕmax, coords = spherical, options ); > sphereplot (rayon (θ, ϕ), θ = θmin.. θ max, ϕ = ϕmin.. ϕmax, options ) ; sphereplot est disponible dans le package plots ; il faut respecter l'ordre : angle polaire θ puis colatitude ϕ. > sphereplot([rayon (u, v), θ(u,v), ϕ (u,v)], u = umin.. umax, v = vmin.. vmax, options ) ; surface paramétrée en coordonnées sphériques, paramétrée par u et v s > sphereplot (2, t = 0..3*Pi/2, u = 0..Pi/3, style = PATCH, scaling = constrained); # morceau de sphère > sphereplot (5*sin(u), u = 0..Pi, v = 0..Pi, style = PATCH, scaling = constrained, grid = [50,30] ); > sphereplot([2*sin(2*v) *sin(2*u), u, Pi/4*(1+sin(2*v))], u = 0..2*Pi, v = Pi/4..3*Pi/8, numpoints = 5000); 2.6 Choix des options On peut superposer des graphiques à l'aide de la fonction display comme en 2D. Par défaut les axes ne sont pas affichés; pour les afficher, faire un clic droit sur le graphique et sélectionner axes; essayer les différentes possibilités. Essayer les autres options, par exemple les différents styles. Quand on clique sur le graphique, une nouvelle barre d'outils apparaît en haut de la feuille; le bouton R permet de redessiner le graphique lorsqu'on a modifié les paramètres. On peut faire tourner la figure dans l'espace : faire un clic gauche sur le graphique, puis sans relâcher, bouger la souris. Cliquer ensuite sur R pour redessiner le graphique. L'option grid = [n,m] permet d'augmenter le nombre de points pour améliorer la précision du tracé, n et m étant le nombre de points pour le premier et le second paramètre respectivement. Taper >? plot3d[option] ; pour davantage de précision.

Calcul différentiel et intégral

Calcul différentiel et intégral Chapitre 27. Calcul différentiel et intégral 27 Limites... 27 2 Limite en un point fini... 27 2 Limite à droite ou à gauche... 27 2 Limite à l infini... 27 2 Utilisation de conditions... 27 2 Dérivation...

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Introduction à Scilab Nicolas Kielbasiewicz 21 juin 2007 Scilab est un logiciel gratuit développé à l INRIA (l Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) sous Windows, Linux et Mac,

Plus en détail

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels

VPython : visualisation 3D pour le commun des mortels : visualisation 3D pour le commun des mortels INRIA-Lorraine LORIA Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2005 Plan 1 Présentation de 2 La scène Les objets 3 Contrôle de l animation Les évènements Interfaces

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D...

Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... Sélection de l espace de travail ad hoc... 2 Fenêtres... 3 SCU SCG... 3 Réticule... 4 La grille en 3D... 6 La visualisation en 3D... 7 Le meilleur moyen de faire tourner un objet... 7 Coordonnées... 7

Plus en détail

Gnuplot. Chapitre 3. 3.1 Lancer Gnuplot. 3.2 Options des graphes

Gnuplot. Chapitre 3. 3.1 Lancer Gnuplot. 3.2 Options des graphes Chapitre 3 Gnuplot Le langage C ne permet pas directement de dessiner des courbes et de tracer des plots. Il faut pour cela stocker résultats dans des fichier, et, dans un deuxième temps utiliser un autre

Plus en détail

Documentation Tableur OpenOffice 2

Documentation Tableur OpenOffice 2 Documentation Tableur OpenOffice 2 1. Environnement de travail Nom du Nom du logiciel Barre de Zone de nom elle affiche l'adresse du champ sélectionné Cellule active Zone d'édition : elle affiche le contenu

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Cours 7 : Utilisation de modules sous python

Cours 7 : Utilisation de modules sous python Cours 7 : Utilisation de modules sous python 2013/2014 Utilisation d un module Importer un module Exemple : le module random Importer un module Exemple : le module random Importer un module Un module est

Plus en détail

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur I- Ouverture d une nouvelle feuille de travail Fichier / Nouveau (ou ctrl + N) Indiquer dans la fenêtre qui s ouvre

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Traduit par Arnaud Collet Pour en savoir plus sur les graphes de fonctions, le tracé des tableaux de valeurs, la résolution des équations, les transformations, et plus encore! Si

Plus en détail

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 Pour construire un graphique : On lance l assistant graphique à l aide du menu Insérer è Diagramme en ayant sélectionné au préalable une cellule vide dans

Plus en détail

Tutoriel Mathematica Les graphiques

Tutoriel Mathematica Les graphiques Tutoriel Mathematica Les graphiques Adaptation du tutoriel gratuit sur le Web par Éric Gaul, Dominic Boire et Issa Lizon (voir Médiagraphie). Modifié pour Mathematica 7 par Jean-Philippe Samson. Maintenant

Plus en détail

Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237)

Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237) Courbes paramétriques et équations différentielles pour la physique (Mat237) Bernard.Parisse@ujf-grenoble.fr 2015 Remarque : dans la version PDF de ce cours, le lecteur pourra s étonner de ne voir aucune

Plus en détail

Création d'un diaporama

Création d'un diaporama S JOLLY décembre2010 - v3 Création d'un diaporama avec IMPRESS 3.0 Création d'un diaporama - Utilisation du logiciel IMPRESS / Open Office 3.0 - page 1 Sommaire 1 PRÉSENTATION...3 2 DÉMARRER IMPRESS...4

Plus en détail

VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE

VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE Vos premiers pas avec TracenPoche page 1/16 VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE Un coup d'oeil sur l'interface de TracenPoche : La zone de travail comporte un script, une figure, un énoncé, une zone d analyse,

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5 Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5, 1/46 I. Pour débuter...3 IV. 9. Obtenir une sphère ou un cône tronqué...21 I. 1. Téléchargement...3 V. Illustration d'exercices...22 I. 2.

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Premiers pas avec Mathematica

Premiers pas avec Mathematica Premiers pas avec Mathematica LP206 : Mathématiques pour physiciens I Année 2010/2011 1 Introduction Mathematica est un logiciel de calcul formel qui permet de manipuler des expressions mathématiques symboliques.

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Introduction à la présentation graphique avec xmgrace

Introduction à la présentation graphique avec xmgrace Chapitre 6 Introduction à la présentation graphique avec xmgrace Contenu 6.1 Avant-propos....................... 71 6.2 Faire un simple graphe................. 72 6.3 Un graphe avec plusieurs courbes...........

Plus en détail

Fête de la science Initiation au traitement des images

Fête de la science Initiation au traitement des images Fête de la science Initiation au traitement des images Détection automatique de plaques minéralogiques à partir d'un téléphone portable et atelier propose de créer un programme informatique pour un téléphone

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Solidworks 1 ère prise en main

Solidworks 1 ère prise en main Solidworks 1 ère prise en main Pour votre 1 ère utilisation de Solidworks, nous vous proposons de réaliser une clé USB. Vous avez téléchargé les fichiers Solidworks nécessaires? Si vous ne l'avez pas fait,

Plus en détail

Note de cours. Introduction à Excel 2007

Note de cours. Introduction à Excel 2007 Note de cours Introduction à Excel 2007 par Armande Pinette Cégep du Vieux Montréal Excel 2007 Page: 2 de 47 Table des matières Comment aller chercher un document sur CVMVirtuel?... 8 Souris... 8 Clavier

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6)

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) PhotoFiltre est un logiciel gratuit qui permet d effectuer quelques retouches de base aux photos venant d appareils photo numériques ou scannées. On peut le télécharger

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56)

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Guide d'utilisation De Kompozer AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Table des matières Fiche1 : Créer, nommer et sauvegarder une page...2 Fiche2 : Modifier les couleurs et le fond

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Logiciel. Table de matières I Environnement requis...2

Logiciel. Table de matières I Environnement requis...2 1 Table de matières I Environnement requis...2 I 1 - Configuration minimum conseillée...2 I 2 - Désinstallation de l application...2 I 3 - Lancement de l application...2 II Installation du logiciel...2

Plus en détail

Aide GeoGebra. Manuel Officiel 3.2. Markus Hohenwarter et Judith Hohenwarter www.geogebra.org

Aide GeoGebra. Manuel Officiel 3.2. Markus Hohenwarter et Judith Hohenwarter www.geogebra.org Aide GeoGebra Manuel Officiel 3.2 Markus Hohenwarter et Judith Hohenwarter www.geogebra.org 1 Aide GeoGebra 3.2 Auteurs Markus Hohenwarter, markus@geogebra.org Judith Hohenwarter, judith@geogebra.org Traduction

Plus en détail

Le planimètre polaire

Le planimètre polaire Le planimètre polaire Document d accompagnement des transparents. Bruno eischer Introduction Dans mon exposé à La Rochelle, ou au séminaire de l IREM de Besançon, j ai volontairement consacré une longue

Plus en détail

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance)

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) Université de Versailles Vanessa Vitse IUT de Vélizy - Algorithmique 2006/2007 TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) 1 Prise en main de l environnement Unix : rappels et compléments Le but de la

Plus en détail

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières

Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make. Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make Table des matières Fiche n 5 Paysage avec Sketchup Make...1 1-Utiliser les outils Bac à sable...1 2-Exercices d'application...5 2.1-À partir de zéro...5 2.2-À partir

Plus en détail

Guide Draw. Chapitre 2 Dessiner des formes élémentaires

Guide Draw. Chapitre 2 Dessiner des formes élémentaires Version 4.1 Guide Draw Chapitre 2 LibreOffice est une marque déposée de The Document Fondation Plus d informations sur fr.libreoffice.org Copyright Ce document est Copyright 2010 2014 par ses contributeurs

Plus en détail

2 de AP1 : utilisation de la calculatrice en mode «Programme» CORRECTION

2 de AP1 : utilisation de la calculatrice en mode «Programme» CORRECTION 2 de AP1 : utilisation de la calculatrice en mode «Programme» CORRECTION Algorithmes et programmes : Un algorithme est un ensemble d'instructions structuré de manière à atteindre un but. Ces instructions

Plus en détail

Mathématiques I Section Architecture, EPFL

Mathématiques I Section Architecture, EPFL Examen, semestre d hiver 2011 2012 Mathématiques I Section Architecture, EPFL Chargé de cours: Gavin Seal Instructions: Mettez votre nom et votre numéro Sciper sur chaque page de l examen. Faites de même

Plus en détail

Version default Titre : Opérateur DEFI_GROUP Date : 09/10/2012 Page : 1/24 Responsable : Jacques PELLET Clé : U4.22.

Version default Titre : Opérateur DEFI_GROUP Date : 09/10/2012 Page : 1/24 Responsable : Jacques PELLET Clé : U4.22. Titre : Opérateur DEFI_GROUP Date : 09/10/2012 Page : 1/24 Opérateur DEFI_GROUP 1 But Définir dans un maillage existant, de nouveaux groupes de nœuds ou de mailles. Ceci peut faciliter la définition de

Plus en détail

Traceur de courbes planes

Traceur de courbes planes Traceur de courbes planes Version 2.5 Manuel d utilisation Patrice Rabiller Lycée Notre Dame Fontenay le Comte Mise à jour de Janvier 2008 Téléchargement : http://perso.orange.fr/patrice.rabiller/sinequanon/menusqn.htm

Plus en détail

Parcours FOAD Formation EXCEL 2010

Parcours FOAD Formation EXCEL 2010 Parcours FOAD Formation EXCEL 2010 PLATE-FORME E-LEARNING DELTA ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance https://foad.orion.education.fr Livret de formation

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique

Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Étapes pour utiliser une calculatrice à capacité graphique Contexte Les bénévoles d une association locale, responsable, de l installation de jeux pour les jeunes dans les parcs de la ville ont récemment

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

MEMENTO D'UTILISATION Du T.N.I. SmartBoard (Version 10.0.130)

MEMENTO D'UTILISATION Du T.N.I. SmartBoard (Version 10.0.130) CRDP de l académie de Versailles Mission TICE Médiapôles mediapoles @crdp.ac-versailles.fr MEMENTO D'UTILISATION Du T.N.I. SmartBoard (Version 10.0.130) Mars 2009 584, rue Fourny 78530 Buc Tél. 01 39 45

Plus en détail

LE CONCEPT. Vous pouvez aussi charger une version sur votre PC afin d'assurer votre présentation dans une salle non connectée.

LE CONCEPT. Vous pouvez aussi charger une version sur votre PC afin d'assurer votre présentation dans une salle non connectée. LE CONCEPT Prezi est une application en ligne qui permet de créer des présentations dynamiques. Son originalité vient de son espace de travail, un immense plan "zoomable" à l'infini, sur lequel vous pouvez

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte ÉTAPE 1 Créer un document Lancer l application Mettre l ordinateur en route. Double cliquer sur l icône ClarisWorks 5 qui se trouve sur le bureau ou cliquer sur Démarrer Programmes ClarisWorks5 Vous arrivez

Plus en détail

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le Table des matières 1 Présentation...6 1.1 À qui s'adresse le logiciel?...6 1.2 Quelle est la configuration requise?...6 2 Mes premiers pas...7 2.1 Comment se procurer la documentation et le logiciel?...7

Plus en détail

Unité A Fonctions quadratiques

Unité A Fonctions quadratiques Unité A Fonctions quadratiques FONCTIONS QUADRATIQUES Dans cette unité, les élèves : tracent et décrivent des données de forme quadratique; déterminent le sommet, le domaine et l'image, l'axe de symétrie

Plus en détail

Introduction : Cadkey

Introduction : Cadkey Introduction Cadkey Cadkey est un logiciel de dessin assisté par ordinateur. La fenêtre du logiciel devrait ressembler à quelque chose comme suit: Le menu supérieur: Redraw Autoscale Efface Modifier les

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante :

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante : Ocaml - Exercices Exercice Définir en Ocaml les fonctions suivantes:. f : x sin x + cos x. g : x x 3x+ x x 5 3. Fonction h calculant la moyenne géométrique de deux float positifs ( xy) Exercice Ecrire

Plus en détail

TP Blender n 2 : Importation d un modèle SketchUp et animation

TP Blender n 2 : Importation d un modèle SketchUp et animation TP Blender n 2 : Importation d un modèle SketchUp et animation Service de Conception Géométrique Université de Liège Aérospatiale et Mécanique Conçu avec Blender 2.66 et SketchUp 8 De SketchUp à Blender

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Création d'une interface graphique

Création d'une interface graphique Introduction Matlab - Compléments GUI 1 Création d'une interface graphique Une interface graphique permet de contrôler une application interactivement avec la souris, plutôt que par lancement des commandes

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous?

Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous? Compte-Rendu REUNION GROUPE INFORMATIQUE «Initiation» du 22 mars 2010 Comment utiliser l Explorateur Windows pour copier/enregistrer des documents dans votre ordinateur dans un endroit choisi par vous?

Plus en détail

INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX

INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX TABLE DES MATIERES Livret Utilisateur Excel 2007 Niveau 2 INSERER DES OBJETS - LE RUBAN INSERTION... 3 TABLEAUX... 4 Les tableaux croisés dynamiques... 4 Création d un tableau croisé... 5 Comparer des

Plus en détail

http://cermics.enpc.fr/scilab

http://cermics.enpc.fr/scilab scilab à l École des Ponts ParisTech http://cermics.enpc.fr/scilab Introduction à Scilab Graphiques, fonctions Scilab, programmation, saisie de données Jean-Philippe Chancelier & Michel De Lara cermics,

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

Dossier d utilisation Excel (Les bases)

Dossier d utilisation Excel (Les bases) Dossier d utilisation Excel (Les bases) Lancer le logiciel Microsoft Excel. Page 1 Ouvrir Un fichier existant Page 1 Créer (ou Ouvrir) un nouveau document Page 2 Sauvegarder un nouveau fichier Page 2 Enregistrer

Plus en détail

Aide - mémoire gnuplot 4.0

Aide - mémoire gnuplot 4.0 Aide - mémoire gnuplot 4.0 Nicolas Kielbasiewicz 20 juin 2008 L objet de cet aide-mémoire est de présenter les commandes de base pour faire rapidement de très jolis graphiques et courbes à l aide du logiciel

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo.

PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo. PRATIQUE DE LA GÉOMÉTRIE AU LYCÉE ET AU COLLÈGE AVEC UNE CALCULATRICE GRAPHIQUE INCLUANT CABRI JUNIOR Jean-Jacques DAHAN jjdahan@wanadoo.fr I.A.M. de Grenoble et I.R.E.M. de Toulouse 1. UN ACCÈS RAPIDE

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

«Cimetières de France en ligne»

«Cimetières de France en ligne» AIDE UTILISATEURS Logiciel de gestion de cimetière sur internet «Cimetières de France en ligne» INFORMATIONS ET MISES A JOUR DU DOCUMENT : www.cimetieres-de-france.fr ASSISTANCE TECHNIQUE - HOTLINE : 03.80.50.81.95

Plus en détail

Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion

Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion Un nuage de points, ou diagramme de dispersion, représente des coordonnées dans un plan cartésien. Chaque point dans le plan représente deux quantités.

Plus en détail

Intelligence d entreprise Guide de mise en route

Intelligence d entreprise Guide de mise en route Intelligence d entreprise Guide de mise en route 2013 Table des matières Guide de mise en route... 1 Rapports standard de Sage 50 Intelligence d'entreprise... 1 Accès aux rapports de Sage 50 Intelligence

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique

Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique Projet individuel d algorithmique-programmation AP1 : groupe 1.1 - complément bibliothèque graphique octobre 2010 1 Affichage graphique statique Il en existe trois bibliothèques graphiques en Ocaml : la

Plus en détail

Lancement de P-touch Editor

Lancement de P-touch Editor Lancement de P-touch Editor Opérations de base Zone de mise en page Création d'une nouvelle mise en page Travailler avec des objets texte Travail avec des objets graphiques Modification des objets Utilisation

Plus en détail

Cours 4. XII- Les graphiques

Cours 4. XII- Les graphiques Cours 4 XII- Les graphiques XII-1 Généralités On crée des graphes en utilisant les fonctions graphiques se trouvant dans les packages de R (package "graphics " ou " stats " pour la plupart). Le résultat

Plus en détail

Bienvenue à. Fichier Easistart. Visite rapide

Bienvenue à. Fichier Easistart. Visite rapide Bienvenue à Fichier Easistart Visite rapide On peut trouver ce fichier en cliquant Fichier, Ouvrir, Exemples, Easistart. Ne plus montrer ce fichier. Menu de visite rapide Sélectionnez une option ci-dessous

Plus en détail

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1 Guide d'administration du site Internet Page 1 Scolasite permet de créer rapidement un site Internet, sans connaissances techniques particulières. Spécialement destiné aux établissements scolaires, son

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

Initiation à Flash 5. Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.»

Initiation à Flash 5. Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.» Initiation à Flash 5 Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.» Introduction à FLASH 2 Ouvrir, créer, enregistrer ou fermer un fichier FLASH («FLA») Exemple : 3 La fenêtre

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Maple: premiers calculs et premières applications

Maple: premiers calculs et premières applications TP Maple: premiers calculs et premières applications Maple: un logiciel de calcul formel Le logiciel Maple est un système de calcul formel. Alors que la plupart des logiciels de mathématiques utilisent

Plus en détail

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence :

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence : Utilisation du logiciel Cytométrie Logiciel libre et gratuit : adresse de téléchargement et notice complète : http://acces.ens-lyon.fr/acces/logiciels/cytometrie/le-logiciel-cytometrie I Un exemple à partir

Plus en détail

Algorithmes (2) Premiers programmes sur calculatrice. Programmation sur calculatrice TI. codage

Algorithmes (2) Premiers programmes sur calculatrice. Programmation sur calculatrice TI. codage Objectifs : lgorithmes () Premiers programmes sur calculatrice - passer de la notion d algorithme à la notion de programme - aborder la notion de langage de programmation - s initier à la programmation

Plus en détail

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2

1. Introduction...2. 2. Création d'une requête...2 1. Introduction...2 2. Création d'une requête...2 3. Définition des critères de sélection...5 3.1 Opérateurs...5 3.2 Les Fonctions...6 3.3 Plusieurs critères portant sur des champs différents...7 3.4 Requête

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05 EXCEL PERFECTIONNEMENT Version 1.0 30/11/05 SERVICE INFORMATIQUE TABLE DES MATIERES 1RAPPELS...3 1.1RACCOURCIS CLAVIER & SOURIS... 3 1.2NAVIGUER DANS UNE FEUILLE ET UN CLASSEUR... 3 1.3PERSONNALISER LA

Plus en détail

DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER. http://cegepsherbrooke.qc.

DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER. http://cegepsherbrooke.qc. DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER http://cegepsherbrooke.qc.ca/~vernier/ Chimie des solutions Incertitudes sur les sondes Vernier (Résolution)

Plus en détail

Retail-1 Siège Social. Étape 1.1. Pour débuter avec Retail-1 siège social

Retail-1 Siège Social. Étape 1.1. Pour débuter avec Retail-1 siège social Retail-1 Siège Social Étape 1.1 Pour débuter avec Retail-1 siège social 11450, boul. Côte de Liesse, Dorval, QC H9P 1A9 Canada téléphone 514.631.3336 télécopieur 514.631.7722 www.gemmar.com Confidentiel

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail