Le Chef des Services Economiques pour l ASEAN Singapour, le 7 août 2012 NOTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Chef des Services Economiques pour l ASEAN Singapour, le 7 août 2012 NOTE"

Transcription

1 AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL Le Chef des Services Economiques pour l ASEAN Singapour, le 7 août 2012 Rédigée par : Adeline Aubineau Revue par : Gilles Bordes NOTE Objet : L investissement direct étranger (IDE) à Singapour RESUME : Les flux d IDE à Singapour ont continué à accélérer en 2011 et ont atteint 64 Mds USD, faisant de la cité-etat le 6 ème pays récepteur d IDE dans le monde (le 3 ème en Asie). L Union européenne (et notamment les Pays-Bas) est toujours le premier investisseur, loin devant les Etats- Unis et le Japon. Le stock d investissements français était de l ordre de 5 Mds EUR en Les IDE jouent un rôle central dans le développement de l économie singapourienne, conséquence du choix volontariste de la cité-etat de contrebalancer l étroitesse de son marché par une forte attractivité de son territoire à l égard des firmes étrangères, multinationales et PME innovantes. De fait, la cité-etat attire aujourd hui à elle seule plus de la moitié des IDE entrants dans l ASEAN, bénéficiant largement de son positionnement comme centre financier et hub commercial régional, ainsi que de la qualité de ses infrastructures et de sa politique fiscale très avantageuse (taux d impôt sur les sociétés à 17 %). 1. Les flux d IDE à destination de Singapour ont continué à accélérer en 2011 Après avoir connu une forte baisse en 2008 (-74,9 %, à 11,8 Mds USD), conséquence de la crise économique, les flux d IDE entrants à Singapour ont enregistré un net rebond en 2009 et 2010 (multipliés par 2 chaque année, pour atteindre respectivement 24,4 Mds USD en 2009 et 48,6 Mds USD en 2010). En 2011, les flux ont continué à progresser de 31,6 %, pour s élever à 64,0 Mds USD. En 2011, Singapour apparait ainsi comme le 1 er pays d accueil d IDE en Asie du Sud-est, très loin devant l Indonésie (18,9 Mds USD), la Malaisie (12,0 Mds USD), la Thaïlande (9,6 Mds USD) et le Vietnam (7,4 Mds USD). La cité-etat capte ainsi plus de la moitié (54,9 %) des flux entrants totaux dans l ASEAN et se classait en 2011 au 6 ème rang mondial des pays récepteurs de flux d investissements directs étrangers (avec 4,1 % des flux mondiaux) et au 3 ème rang en Asie, derrière la Chine (124,0 Mds USD en 2011) et Hong Kong (83,2 Mds USD). En pourcentage du PIB, les flux d IDE à Singapour représentent un poids très important (24,6 % du PIB) comparativement aux grands pays de la région (à titre illustratif, les IDE vers la Chine ne représentent que 1,6 % du PIB chinois). En stocks, Singapour concentre également près de la moitié des IDE de l ASEAN (soit 518,6 Mds USD de stocks d IDE pour Singapour en 2011), loin devant l Indonésie (16,1 %), la Thaïlande (13,0 % des stocks) et la Malaisie (10,6 %). Si, en Asie, la Chine attire davantage d IDE (stock d IDE entrants de 711,8 Mds USD en 2011), la cité-etat fait mieux que le Japon (stock de 225,8 Mds USD en 2011), l Inde (201,7 Mds USD) ou la Corée du Sud (131,7 Mds USD). Le stock d IDE à Singapour est particulièrement important au regard de la taille de l économie singapourienne (2 fois le PIB singapourien). Selon les statistiques officielles singapouriennes, les stocks d IDE étaient orientés en 2010 à : Ambassade de France à Singapour Service Economique Régional , Cluny Park Road Singapour

2 - 42,7 % vers le secteur financier (banque et assurance) - 21,2 % vers la production manufacturière - 17,8 % vers le secteur de la vente de gros et de détail - 6,1 % vers le secteur des transports et du stockage. En 2010, l Union européenne était toujours le premier investisseur à Singapour avec 27,3% des stocks d IDE, loin devant les Etats-Unis (10,6 %), le Japon (8,7 %) et l Inde (4 %). L ASEAN essentiellement la Malaisie représente 3,7 % des stocks. La part du stock d IDE en provenance du Japon, premier investisseur asiatique à Singapour, s est considérablement érodée au fil des ans : en 2001, le Japon représentait 58,5 % des stocks d IDE asiatiques à Singapour, contre 35,4 % seulement en Sur le plan bilatéral, en 2010, les trois premiers investisseurs à Singapour étaient les Etats-Unis (10,6 %), les Pays-Bas (9,8 % des stocks, grâce aux importants investissements pétroliers de Shell et de ses sous-traitants à Singapour, 3 ème centre de raffinage au monde), et le Japon (8,7 %), la France apparaissant au 13 ème rang (avec 1,3 % des IDE). 2. Les stocks d IDE d origine française à Singapour restent en deçà de ceux des autres grands pays européens Suivant la tendance globale, les flux nets d IDE d origine française sont repartis à la hausse en 2010, à 1,4 Md EUR, après une année 2009 marquée par un désinvestissement (-208 M EUR en 2009). La cité-etat est ainsi 22 ème pays récepteur d IDE français, avec un stock d investissements français de l ordre de 5 Mds EUR en , soit un plus haut historique en termes de volumes, à peine deux fois moins que la Chine (10,6 Mds EUR en 2010) et un niveau plus élevé que la Corée du Sud ou l Inde (2,8 Mds EUR chacun). Pour leur part, les statistiques singapouriennes créditaient en 2010 la France d un stock de 8,2 Mds SGD (environ 6 Mds USD et 4,5 Mds EUR), correspondant au 4 ème rang des investisseurs de l Union européenne (derrière les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l Allemagne) et au 13 ème rang mondial. En termes relatifs, la part de la France dans le stock total d IDE accueillis à Singapour est cependant en baisse continue depuis 2007 : la France ne représentait plus que 1,3 % des stocks à Singapour (contre 2,4 % en 2007). En termes sectoriels, le stock d IDE français se concentre principalement dans les services financiers et les assurances (à 35 % en 2010) et l industrie manufacturière (34 %). On compte environ 480 filiales françaises à Singapour, employant personnes, soit 1 % de la population active singapourienne. 3. Les flux d investissements de Singapour à l étranger progressent peu Les flux d IDE sortants de Singapour se sont élevés à 25,2 Mds USD en 2011, en progression de 18,9 % par rapport à 2010 (21,2 Mds USD). Ils n ont toujours pas retrouvé leur niveau d avant crise (36,9 Mds USD en 2007). Sous l impulsion notamment de ses deux fonds souverains, le stock d IDE singapourien détenu dans le monde a continué à progresser en 2011 (+6,7 % par rapport à 2010), atteignant 339 Mds USD. 1 Source Banque de France 2

3 Les principales destinations des IDE singapouriens sont la Chine (17,3 % des stocks fin 2010), le Royaume-Uni (7,9 %) et la Malaisie (8,1 %). L Asie représente plus de la moitié (55,8 %) du stock d IDE singapourien détenu à l étranger et l Union Européenne 10,8 %. A noter la part relativement importante de l Amérique du Sud et des Caraïbes (14,1 % des stocks), qui s explique avant tout par la forte présence de paradis fiscaux dans la région (Iles Vierges, Bermudes), les données sur les IDE sortants de Singapour incorporant des prises de participation dans des holdings financières (d où l importance du secteur financier et des pays à fiscalité favorable dans les investissements). Singapour investit encore relativement peu en France, et les flux d IDE provenant de la cité-etat sont devenus négatifs depuis 2007 (-48 M EUR en 2010). Pour la première fois en 2010, le stock d IDE singapouriens en France était également négatif, à -106 M EUR (plus de désinvestissements entre sociétés sœurs que d investissements). 4. Singapour entend poursuivre sa politique d attractivité de son territoire Gage d un environnement propice à l investissement, Singapour a de nouveau été classé au 1 er rang mondial par la Banque Mondiale pour la facilité à faire des affaires en 2012 (pour la 6 ème année consécutive), et a été distinguée, comme le 2 ème pays le plus compétitif au monde par le World Economic Forum et le 5 ème le moins corrompu selon Transparency International. Outre son positionnement géographique, Singapour tire profit de la qualité de ses infrastructures pour concentrer les investissements étrangers dans l ASEAN. Parallèlement, la cité-etat s efforce de maintenir une fiscalité attractive. L impôt sur le revenu des personnes physiques est ainsi l un des plus bas au monde (taux progressif de 0 à 20 %) et le taux d imposition des entreprises (17 %) offre de nombreux dispositifs permettant d en abaisser le coût. Par ailleurs, les revenus issus des placements financiers (intérêts et dividendes) ne sont pas taxés. En dépit de l évolution en cours du modèle de croissance de Singapour, et du souhait des autorités de réduite la dépendance externe, l attractivité des IDE demeure une priorité pour accompagner le développement économique du pays et soutenir, plus particulièrement, la productivité du pays. 3

4 Annexe statistique Source : CNUCED 4

5 Source : Statistics Singapore Source : Banque de France Source : Statistics Singapore 5

Les IDE coréens (en 2012)

Les IDE coréens (en 2012) Les IDE coréens (en 2012) Résumé La Corée est depuis 2006 un investisseur net à l étranger en flux et depuis 2008 en stock, signe de l internationalisation croissante de l industrie coréenne. Les investissements

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2013

L investissement direct étranger à Taïwan en 2013 L investissement direct étranger à Taïwan en 213 Résumé Taiwan se classe au 5ème rang des économies d Asie détentrices d IDE dans le monde (246 Mds USD). Ces IDE sont principalement localisés en Chine

Plus en détail

Les Investissements Directs à l Etranger (IDE) au Pakistan en 2013

Les Investissements Directs à l Etranger (IDE) au Pakistan en 2013 Les Investissements Directs à l Etranger (IDE) au Pakistan en 2013 Résumé Sur l exercice budgétaire 2013 (juillet 2012/juin 2013), les flux nets d IDE d entrants vers le Pakistan ont progressé de 76% à

Plus en détail

Les investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde

Les investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde Les investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde Résumé Malgré une réduction mondiale des flux d investissements directs étrangers (IDE) durant l année 212, l Inde a conservé son

Plus en détail

Stocks d'ide en Thaïlande en Mds

Stocks d'ide en Thaïlande en Mds AMBASSADE DE FRANCE EN THAÏLANDE SERVICE ÉCONOMIQUE Le Chef du Service Economique Bangkok, le 29 octobre 2014 Dossier suivi par : Léa GRISEY, Chloé MOULINS Relu par : François PETIT Les investissements

Plus en détail

Investissements de portefeuille du Luxembourg dans les marchés émergents. Liste des pays émergents par région 7

Investissements de portefeuille du Luxembourg dans les marchés émergents. Liste des pays émergents par région 7 E Investissements de portefeuille dans les marchés émergents L expression «marché émergent» ou «emerging market» en anglais a été répandue dans les années 80 par des banques d investissements à la recherche

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015

Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015 Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015 En 2015, les échanges commerciaux franco-américains atteignent 67,5 Mds EUR, soit une croissance de 14,7 % par rapport à 2014. Le déficit

Plus en détail

NOTE. OBJET : Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015

NOTE. OBJET : Les échanges commerciaux entre la France et les Etats-Unis en 2015 SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL DES ETATS-UNIS POLE POLITIQUE COMMERCIALE ET AFFAIRES JURIDIQUES AFFAIRE SUIVIE PAR : FANNIE DELAVELLE Washington, le 23 mars 2016 NOTE OBJET : Les échanges commerciaux entre

Plus en détail

I Évolution du commerce mondial

I Évolution du commerce mondial I. Évolution du commerce mondial En 21, les exportations mondiales de marchandises ont augmenté de 22 pour cent, tandis que les exportations mondiales de services commerciaux ont progressé de 9 pour cent.

Plus en détail

Le commerce extérieur de Taïwan en 2015

Le commerce extérieur de Taïwan en 2015 Le commerce extérieur de Taïwan en 2015 Résumé En 2015, le commerce extérieur de Taiwan a plongé de 13,4%, à 509 Md USD. Cette chute, lourde de conséquences pour l économie taïwanaise, est liée en premier

Plus en détail

Les Philippines : opportunités et défis

Les Philippines : opportunités et défis Les Philippines : opportunités et défis Medef International Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une économie solide au sein de l ASEAN Indicateurs clés de l économie

Plus en détail

Relations économiques République tchèque Hongrie

Relations économiques République tchèque Hongrie Relations économiques République tchèque Hongrie La Hongrie est le dixième partenaire commercial de la République tchèque (RT), tandis que la RT est le septième partenaire commercial de la Hongrie. Entre

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR Le Chef des Services économiques de l ASEAN A, le er août 4 Rédigée par : Sébastien Bouvatier NOTE Objet : Les exportations de vins

Plus en détail

Volume 1, numéro 1 Décembre Importations ,7 4,8. Solde commercial* Dollar canadien (en US)* 68,0 68,1 64,8

Volume 1, numéro 1 Décembre Importations ,7 4,8. Solde commercial* Dollar canadien (en US)* 68,0 68,1 64,8 Faits saillants Les exportations ont progressé de 1,2 %, en octobre, pour atteindre 3,7 milliards de dollars, tandis que les importations ont augmenté pour un neuvième mois consécutif (,7 %). En fin de

Plus en détail

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Les investissements Canadiens dans le monde Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Plan Portrait de la situation actuelle des investissements du Canada dans

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR Le Ministre Conseiller pour les Affaires Economiques Singapour, le 30 juillet 2014 Rédigée par : Pauline Lacour, Pauline Quinebeche

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Roumanie en 2015

Le commerce extérieur de la Roumanie en 2015 Le commerce extérieur de la Roumanie en 215 Le commerce extérieur roumain est resté dynamique en 215, enregistrant une croissance des échanges de 5,9% par rapport à 214. Cependant, la hausse des importations

Plus en détail

Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014

Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014 Les échanges commerciaux entre la France et la Chine en 2014 Après un léger repli en 2013 (-2%), les échanges commerciaux franco-chinois repartent à la hausse en 2014, et progressent de +5,. Les exportations

Plus en détail

CANADA-RÉGION DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE ASIE-PACIFIQUE

CANADA-RÉGION DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE ASIE-PACIFIQUE CANADA-RÉGION DE COOPÉRATION ÉCONOMIQUE ASIE-PACIFIQUE PROFIL DE LA RÉGION Économie de la région de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) Produit intérieur brut (PIB) en parité du pouvoir d achat

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 211, le commerce des marchandises a augmenté de 5 pour cent en volume. C est le commerce des produits manufacturés qui a le plus augmenté, avec une progression de,5 pour

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

PREMIERE PARTIE ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL 1 PREMIERE PARTIE ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Avec un taux de croissance de 5,1 contre 4,9 p.c. en 2005,

Plus en détail

Singapour. Taux de croissance : 2,1 % (6,9 % pour les non-résidents) Indice de fécondité : 1,15 Alphabétisation : 95,9 %

Singapour. Taux de croissance : 2,1 % (6,9 % pour les non-résidents) Indice de fécondité : 1,15 Alphabétisation : 95,9 % Singapour Source : «GEOATLAS.com 2009 Graphi-Ogre» Données générales Superficie : 720 km 2 (64 îles) Capitale : Singapour Monnaie : dollar de Singapour (SGD) Langue : anglais, mandarin, malais, tamoul

Plus en détail

INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE

INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE NOTES La Série commerce et investissement de la Bibliothèque du Parlement est une source de renseignements sur les rapports que le Canada entretient à ce chapitre

Plus en détail

Flux et stocks d investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde

Flux et stocks d investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde Flux et stocks d investissements directs étrangers entre l Inde et le reste du monde Résumé Les flux d IDE marquent en Inde une nette montée en puissance au cours des dernières années. Ils ont atteint,

Plus en détail

Le secteur du tourisme en Indonésie

Le secteur du tourisme en Indonésie Le secteur du tourisme en Indonésie DG Trésor Octobre 2016. En dépit d un potentiel avéré, l Indonésie attire moins de touristes que d autres destinations régionales ; le poids du secteur dans l économie

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Roumanie en 2016

Le commerce extérieur de la Roumanie en 2016 Le commerce extérieur de la Roumanie en 2016 Le commerce extérieur roumain est resté dynamique en 2016, enregistrant une croissance des échanges de 6,1% par rapport à 2015. L accélération des exportations

Plus en détail

L industrie automobile en Thaïlande

L industrie automobile en Thaïlande AMBASSADE DE FRANCE EN THAÏLANDE SERVICE ÉCONOMIQUE Le Chef du Service Economique le 20 février 2017 Dossier suivi par : Samuel CHAUMET Relu par : Eric SAYETTAT L industrie automobile en Thaïlande L industrie

Plus en détail

Internationalisation de la R&D : tendances récentes

Internationalisation de la R&D : tendances récentes 1 Réseaux mondiaux d innovation ANRT/IFRI 30 novembre 2005, IFRI, Paris Internationalisation de la R&D : tendances récentes Kalman Kalotay Service de l analyse des questions d investissement CNUCED Les

Plus en détail

Investissement direct : le Canada et le monde

Investissement direct : le Canada et le monde : le Canada et le monde Publication n o 2013-28-F Le 26 juin 2013 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Le commerce extérieur de la F ilière Française. du Cuir

Le commerce extérieur de la F ilière Française. du Cuir Le commerce extérieur de la F ilière Française 2014 du Cuir Le commerce extérieur de la F ilière Française du Cuir 2014 Filière cuir... 4 Cuirs et peaux bruts...10 Tannerie... 14 Mégisserie... 18 Chaussure...

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU LIBAN SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE BEYROUTH

AMBASSADE DE FRANCE AU LIBAN SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE BEYROUTH AMBASSADE DE FRANCE AU LIBAN SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE BEYROUTH Le Chef des Services Economiques pour le Proche-Orient Beyrouth, le 16 juin 29 LES RELATIONS BILATERALES FRANCO-LIBANAISES LES ECHANGES

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourism BC/Randy Lincks Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Décembre 2012 Volume 8, numéro 12 Points saillants Le

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU KENYA SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE AU KENYA SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL AMBASSADE DE FRANCE AU KENYA SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL Rédigé par : A. Brahmi & E. Vauchel Revu par : B. Gauthier Nairobi, le 10 juillet 2017 Objet : L investissement direct étranger au Kenya en 2015

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR Le Chef du Service économique régional pour l ASEAN Singapour, le 15 mars 2017 Rédigé par : Jérôme Olympie Revu par : Clément Bourgey,

Plus en détail

MAROC-AMERIQUE DU SUD INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVE

MAROC-AMERIQUE DU SUD INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVE MAROC-AMERIQUE DU SUD INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVE Département Études et Veille Agence Marocaine de Développement des Investissements SOMMAIRE 1 IDE EN PROVENANCE D AMÉRIQUE

Plus en détail

I. Évolution du commerce mondial

I. Évolution du commerce mondial I. Évolution du commerce mondial En 2012, les exportations mondiales de marchandises ont stagné en valeur, alors que les exportations de services commerciaux ont augmenté de 2 pour cent. Faits saillants

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires. Décembre 2011 Volume 7, numéro 12.

Tourisme en bref. Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires. Décembre 2011 Volume 7, numéro 12. Tourisme en bref Ottawa, Ontario Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Décembre 2011 Volume 7, numéro 12 Points saillants En décembre 2011, le nombre de voyages

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

La France et l ASEAN. Relations économiques avec les pays ASEAN

La France et l ASEAN. Relations économiques avec les pays ASEAN La France et l ASEAN Avec près de 650 millions d habitants et un produit intérieur brut [PIB] cumulé supérieur à 2 400 Mds USD, soit autant que le Brésil ou le Royaume-Uni, l Asie du Sud-Est est aujourd

Plus en détail

RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX

RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX RÉÉQUILIBRAGE DE L ÉCONOMIE CHINOISE : UN ETAT DES LIEUX Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII 4 ème colloque de l Association de Comptabilité Nationale Paris, La Chine dans la mondialisation Le rééquilibrage

Plus en détail

DEMOGRAPHIE Taux de croissance = 1,3% (2,9% pour les non-résidents contre 7% en 2012) Indice de fécondité= 1,3 Alphabétisation= 96,7%

DEMOGRAPHIE Taux de croissance = 1,3% (2,9% pour les non-résidents contre 7% en 2012) Indice de fécondité= 1,3 Alphabétisation= 96,7% DONNEES GENERALES SUPERFICIE : 720 km² (64 îles) CAPITALE : Singapour (cité-etat) MONNAIE : dollar singapourien, 1 SGD = 0,65 EUR (08/06/2016) LANGUES OFFICIELLES : anglais, mandarin, malais, tamoul LANGUE

Plus en détail

Taïwan Principaux indicateurs, 2011

Taïwan Principaux indicateurs, 2011 L économie taïwanaise TAÏWAN 6 août 2012 Taïwan Principaux indicateurs, 2011 Population (millions) 23,2 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains) 466,8 PIB aux prix courants (milliards de

Plus en détail

ENQUETE PASSAGERS 2012

ENQUETE PASSAGERS 2012 ENQUETE PASSAGERS 212 Légère hausse de la fréquentation en 212 En 212, l enquête auprès des passagers débarquant à l aéroport de Tontouta dénombre 112 24 touristes, soit une légère croissance de,3% sur

Plus en détail

Le commerce extérieur du Soudan en 2015

Le commerce extérieur du Soudan en 2015 Le 10 avril 2016 Le commerce extérieur du Soudan en 2015 Le solde commercial du Soudan a enregistré un déficit historique de 6,4 Mds USD en 2015, soit 9 % du PIB du pays. Ses exportations ont chuté de

Plus en détail

Jusqu où l euro peut-il monter?

Jusqu où l euro peut-il monter? 1 avril 7 - N 11 Jusqu où l euro peut-il monter? La hausse récente (et périodique) de l euro par rapport au dollar fait craindre à certains le présage dans les mois qui viennent, d'une appréciation excessive

Plus en détail

8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA NORVÈGE

8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA NORVÈGE 8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET NOTE SUR L ÉCONOMIE NORVÉGIENNE Norvège Principaux indicateurs, 2012 Population (en millions) 5,0 PIB (en G$ US courants) 499,6 PIB par habitant (en $ US courants)

Plus en détail

Résultats de quatre études sur la compétitivité faisant autorité

Résultats de quatre études sur la compétitivité faisant autorité BUREAU DE L ÉCONOMISTE EN CHEF TENDANCES DU CLIMAT DES AFFAIRES AU CANADA décembre 2016 Résultats de quatre études sur la compétitivité faisant autorité OBJECTIF Ce rapport, complémentaire au rapport principal

Plus en détail

Le commerce extérieur indien en : résorption du déficit sur fonds d inflexion des échanges en valeur

Le commerce extérieur indien en : résorption du déficit sur fonds d inflexion des échanges en valeur Le commerce extérieur indien en 2015-2016 : résorption du déficit sur fonds d inflexion des échanges en valeur Résumé Le montant des échanges extérieurs a enregistré, au cours du dernier exercice budgétaire

Plus en détail

Le Chef du Service économique régional pour l ASEAN Á Singapour, le 29 septembre 2015

Le Chef du Service économique régional pour l ASEAN Á Singapour, le 29 septembre 2015 AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE SINGAPOUR Le Chef du Service économique régional pour l ASEAN Á Singapour, le 29 septembre 2015 Rédigée par : Jérôme Destombes (d après un

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Juillet Volume 1, numéro 7 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Un forum de coopération entre les 19 des plus grandes économies + l Union européenne en tant qu entité

Un forum de coopération entre les 19 des plus grandes économies + l Union européenne en tant qu entité «The G-20 is an important forum to promote dialogue between advanced and emerging countries on key issues regarding economic growth and stability of the financial system. During Brazil s chair, we aim

Plus en détail

Les investissements directs étrangers au Kosovo

Les investissements directs étrangers au Kosovo Les investissements directs étrangers au Kosovo Résumé Le stock d IDE au Kosovo a doublé depuis 2007 et s élève à 2,7 Md EUR au troisième trimestre 2013, soit 51,7 du PIB. Il se concentre dans l immobilier,

Plus en détail

Structure des échanges aux niveaux mondial et régional

Structure des échanges aux niveaux mondial et régional Chapitre V Structure des échanges aux niveaux mondial et régional En 215, la Chine a été de nouveau le premier exportateur mondial de marchandises et les États Unis le premier importateur mondial. Les

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Brooke Arnold www.canada.travel/entreprise Mars Volume 11, Numéro 3 Points saillants : En mars, les arrivées

Plus en détail

Singapour FICHE PAYS. Données générales. Données politiques

Singapour FICHE PAYS. Données générales. Données politiques Singapour Source : «GEOATLAS.com 2009 Graphi-Ogre» Données générales Superficie : 710 km² Capitale : Singapour Monnaie : dollar singapourien,1 SGD = environ 0,58 EUR Langue : anglais, mandarin, malais,

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Mars 2012 Volume 8, numéro 3 Points saillants Les marchés cibles étrangers de la CCT ont enregistré en mars

Plus en détail

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Mars 2013 Volume 9, numéro 3

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Mars 2013 Volume 9, numéro 3 Tourisme en bref Baymount Outdoor Adventures, Hopewell Rocks Kayaking Tour Bay of Fundy, New Brunswick Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise

Plus en détail

Russie. Service Economique Régional de Moscou

Russie. Service Economique Régional de Moscou Russie Service Economique Régional de Moscou 9 Russie I. Ralentissement structurel depuis l été 2012 II. Récession en 2015 accentuée par la baisse du prix du pétrole III. Stabilisation à un point bas en

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé 3 ème trimestre 2007

Chiffre d affaires consolidé 3 ème trimestre 2007 Chiffre d affaires consolidé 3 ème trimestre 2007 John Glen : Directeur Administratif et Financier 25 octobre 2007 Croissance publiée T3 2007 : +10,3% En M Ventes T3 07 T3 07/06 publiée T3 07/06 comparable*

Plus en détail

Brèves économiques de la CEI et de la Géorgie

Brèves économiques de la CEI et de la Géorgie Brèves économiques de la CEI et de la Géorgie DG Trésor Russie Moscou, le 2 juin 2017 Prévisions. La Banque centrale prévoit une croissance du PIB de 1% en g.a. au deuxième trimestre 2017, tirée par la

Plus en détail

FICHE PAYS SINGAPOUR. Un modèle favorable aux affaires. Chiffres Clés

FICHE PAYS SINGAPOUR. Un modèle favorable aux affaires. Chiffres Clés Chiffres Clés 5,5 millions d'habitants (dont 30% de non-résidents) disposant d'un fort pouvoir d'achat PIB/hab. 2015: 56 320 $ US PIB 2014: 308 Mds $ US Croissance 2014: +2.8% Prévision 2015: Entre 3 et

Plus en détail

L Indonésie bénéficie d une croissance stable et dynamique

L Indonésie bénéficie d une croissance stable et dynamique L Indonésie bénéficie d une croissance stable et dynamique En Bref L Indonésie bénéficie d une stabilité de sa croissance depuis 1 sur des niveaux dynamiques, autour de %. La devise est relativement inchangée

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Qui peut se fâcher avec la Chine? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Qui peut se fâcher avec la Chine? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin N Qui peut se fâcher avec la Chine? Plusieurs pays connaissent aujourd hui des relations qui se sont tendues avec la Chine : des pays de l OCDE avec les exportations

Plus en détail

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Février 2015 Volume 11, numéro 2

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Février 2015 Volume 11, numéro 2 Tourisme en bref Tourism Whistler/Mike Crane Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Février Volume 11, numéro 2 Points saillants La forte

Plus en détail

La balance des paiements et la position extérieure de la France en 2015

La balance des paiements et la position extérieure de la France en 2015 12 avril 2016 La balance des paiements et la position extérieure de la France en 2015 En 2015, le solde des transactions courantes 1 se rapproche de l équilibre, bien qu il reste déficitaire de 4,3 Mds

Plus en détail

L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux?

L éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux? Présentation à l occasion du colloque international de la Revue internationale d éducation de Sèvres L éducation en Asie en 214 : quels enjeux mondiaux? CIEP, 12-14 juin 214 Education in Asia in 214: What

Plus en détail

INDONÉSIE. Indonésie Principaux indicateurs, 2011

INDONÉSIE. Indonésie Principaux indicateurs, 2011 INDONÉSIE 10 août 2012 L économie indonésienne 1 Indonésie Principaux indicateurs, 2011 Population (en millions) 241,0 PIB en G$ US courants 845,7 PIB par habitant en $ US courants 3 509 Taux de croissance

Plus en détail

Octobre raisons d investir en France

Octobre raisons d investir en France Octobre 2009 10 raisons d investir en France Keys to understanding the new France 2 1 Une économie ouverte sur le monde 23 000 implantations étrangères, employant 2,8 millions de salariés, dont: La France

Plus en détail

La France a-t-elle perdu en compétitivité et en attractivité?

La France a-t-elle perdu en compétitivité et en attractivité? La a-t-elle perdu en compétitivité et en attractivité? Éric Heyer, Mathieu Plane et Xavier Timbeau Mesurer la compétitivité (ou l attractivité) d un pays n est pas chose facile. La notion même fait l objet

Plus en détail

tourisme en bref Commission canadienne du tourisme

tourisme en bref Commission canadienne du tourisme Commission canadienne du tourisme Canadian Tourism Commission tourisme en bref www.canada.travel Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires Février Volume 5, Numéro 0 points saillants Du point de

Plus en détail

Les échanges de marchandises des entreprises du secteur Commerce en Département des statistiques et études économiques de la Douane

Les échanges de marchandises des entreprises du secteur Commerce en Département des statistiques et études économiques de la Douane Les échanges de marchandises des entreprises du secteur Commerce en 2005 Les entreprises des secteurs du commerce sont très présentes dans les échanges de marchandises + 4 % + 5 % Source : douanes données

Plus en détail

Paris, 27/05/14. Les importations européennes de jeans en 2013 par Jean- François Limantour

Paris, 27/05/14. Les importations européennes de jeans en 2013 par Jean- François Limantour Paris, 27/05/14 Les importations européennes de jeans en 2013 par Jean- François Limantour Solide reprise des importations européennes de jeans en 2013! En 2013, les 27 états-membres de l Union européenne

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL La croissance de l économie mondiale est restée vigoureuse (4,9 contre 5,0 p.c.) grâce à la poursuite d une forte expansion dans les pays émergents et en développement

Plus en détail

FIN DU LIBRE ECHANGE? Michel Fouquin CEPII LYON 19 Janvier 2015

FIN DU LIBRE ECHANGE? Michel Fouquin CEPII LYON 19 Janvier 2015 FIN DU LIBRE ECHANGE? Michel Fouquin CEPII LYON 19 Janvier 2015 Plan Qu est ce que le libre échange? Constat 2015 où en sommes nous? Retour sur la construction d un système ouvert Avant 1945 commerce et

Plus en détail

Les investissements français en CHINE. 21 Octobre 2015

Les investissements français en CHINE. 21 Octobre 2015 Les investissements français en CHINE 21 Octobre 2015 Notre relation économique et commerciale avec la Chine est déséquilibrée. Le déficit commercial atteint, en 2014, 26,3 milliards d euros. La Chine

Plus en détail

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation

Etude des couples payssecteurs. porteurs à l exportation Etude des couples payssecteurs porteurs à l exportation M. Ramon FERNANDEZ, directeur Directeur général g du Trésor Objectifs de l él étude Quantifier la demande mondiale par pays et secteur à horizon

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Janvier 2014 Volume 10, numéro 1 Points saillants Le nombre total d arrivées en

Plus en détail

ANALYSE FEB. Commerce extérieur: Aperçu des tendances importantes

ANALYSE FEB. Commerce extérieur: Aperçu des tendances importantes ANALYSE FEB Commerce extérieur: Aperçu des tendances importantes Morgane Haid Juin 2015 EXECUTIVE SUMMARY La Belgique reste encore et toujours un pays très ouvert au commerce extérieur, les exportations

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Juin Volume 1, numéro 6 Points saillants Les marchés étrangers de la CCT (excluant

Plus en détail

NOTE. OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis en 2015

NOTE. OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis en 2015 SERVICE ECONOMIQUE REGIONAL DES ETATS-UNIS POLE POLITIQUE COMMERCIALE ET AFFAIRES JURIDIQUES AFFAIRE SUIVIE PAR : FANNIE DELAVELLE Washington, le 2 mai 2016 NOTE OBJET : Le commerce extérieur des Etats-Unis

Plus en détail

Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010

Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 Rapport OCDE Perspectives économiques de l Amérique latine 2010 (BILAT 4

Plus en détail

Demande mondiale adressée au Sénégal : un indicateur de compétitivité

Demande mondiale adressée au Sénégal : un indicateur de compétitivité République du Sénégal Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION DE LA PREVISION ET DES ETUDES ECONOMIQUES Document de travail Demande mondiale adressée au Sénégal : un

Plus en détail

ÉCHANGES EN VALEUR AJOUTÉE : BELGIQUE

ÉCHANGES EN VALEUR AJOUTÉE : BELGIQUE ÉCHANGES EN VALEUR AJOUTÉE : GIQUE Le fractionnement international de la production dans les chaînes de valeur mondiales (CVM) remet en question notre manière de considérer l économie mondiale. Aujourd

Plus en détail

L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années

L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années L évolution de la balance des paiements et de la position extérieure du Portugal au cours des dix dernières années DG Trésor Octobre 217 Au cours de la période 26-212, la balance courante du Portugal était

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL AMBASSADE DE FRANCE A SINGAPOUR SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL Le Chef du Service économique régional pour l ASEAN, le décembre Rédigée par : Pauline Quinebeche Relue par : Jérôme Destombes et Camille Lafond-Makris

Plus en détail

Turquie : Situation économique et relations économiques avec la France

Turquie : Situation économique et relations économiques avec la France Turquie : Situation économique et relations économiques avec la France Stephan Dubost Istanbul, le 21 octobre 2015 Ambassade de France en Turquie Service Economique Régional 1. Situation économique de

Plus en détail

ENQUETE PASSAGERS 2013

ENQUETE PASSAGERS 2013 ENQUETE PASSAGERS 213 La fréquentation baisse de 4% en 213 En 213, 17 75 touristes ont visité la Nouvelle-Calédonie contre 112 2 en 212, soit une perte de 4 45 voyageurs. Après avoir un peu décollé en

Plus en détail

Séance 8 - La croissance de l Asie de l Est et du Sud-Est

Séance 8 - La croissance de l Asie de l Est et du Sud-Est Problématique I Des conditions favorables à la croissance II Un modèle de développement III Un entraînement général pour toute la région I. DES CONDITIONS FAVORABLES A LA CROISSANCE 1) Les Etats-Unis conservent

Plus en détail

COUP DE PROJECTEUR. Commerce extérieur d Auvergne-Rhône-Alpes et début 2016 CCI RHÔNE-ALPES ÉDITO SOMMAIRE

COUP DE PROJECTEUR. Commerce extérieur d Auvergne-Rhône-Alpes et début 2016 CCI RHÔNE-ALPES ÉDITO SOMMAIRE CCI RHÔNE-ALPES JUILLET 2016 N 17 COUP DE Commerce extérieur d Auvergne-Rhône-Alpes 2015 et début 2016 ÉDITO Jean-Paul MAUDUY Président de la CCI de région Rhône-Alpes Bernard SCHOUMACHER Président de

Plus en détail

Le commerce extérieur. Commerce extérieur

Le commerce extérieur. Commerce extérieur Le commerce extérieur Commerce extérieur Commerce extérieur Des échanges globaux qui se rapprochent des niveaux d avant crise Les échanges commerciaux de la région en se rapprochent des niveaux de 8. La

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 23 Août 2012 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En août 2012, la fréquentation touristique est en hausse de 4,1 % par rapport à août 2011. La Polynésie française a accueilli 16 002 touristes internationaux, soit

Plus en détail

Le commerce extérieur du Venezuela en 2014 et 2015

Le commerce extérieur du Venezuela en 2014 et 2015 Le commerce extérieur du Venezuela en 2014 et 2015 Avril 2016 DG Trésor Quasiment mono exportateur de pétrole, le Venezuela a vu ses échanges extérieurs se contracter depuis 2013, l effondrement des cours

Plus en détail

La Colombie le nouvel «El Dorado» des Affaires?

La Colombie le nouvel «El Dorado» des Affaires? La Colombie le nouvel «El Dorado» des Affaires? Olivier PRADET, Directeur bureau Ubifrance de Bogota Mars 2012 UBIFRANCE COLOMBIE Bureau de Bogota Ambassade de France - Carrera 11 No. 93-12 Piso 4 Bogota

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires. Juillet 2011 Volume 7, numéro 7.

Tourisme en bref. Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires. Juillet 2011 Volume 7, numéro 7. Tourisme en bref Echo Valley Ranch and Spa, Colombie-Britannique Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juillet 2011 Volume 7, numéro 7 Points saillants En juillet

Plus en détail

LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE EN 2016

LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE EN 2016 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE EN 216 (Principaux graphiques) Département des statistiques et des études économiques (version du 7/2/217) SOMMAIRE 1. Historique sur 1 ans 2. Analyse «PAYS» Structure

Plus en détail

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA)

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Revue de Métallurgie 108, 59 66 (2011) c EDP Sciences, 2011 DOI: 10.1051/metal/2011998 L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Les prévisions d un optimisme

Plus en détail

LES ECHANGES COMMERCIAUX DE L ILE-DE-FRANCE EN 2016

LES ECHANGES COMMERCIAUX DE L ILE-DE-FRANCE EN 2016 LES ECHANGES COMMERCIAUX DE L ILE-DE-FRANCE EN 2016 LA DIRECCTE D ILE-DE-FRANCE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

8 économies développées, dont 7 européennes, parmi nos 10 premiers partenaires

8 économies développées, dont 7 européennes, parmi nos 10 premiers partenaires Les 10 premiers partenaires commerciaux de la France Les 10 premiers partenaires commerciaux de la France Nos 10 premiers partenaires, qui concentrent les deux-tiers de nos échanges, restent majoritairement

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Mai 2010 Volume 6, numéro 5.

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Mai 2010 Volume 6, numéro 5. Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Mai 2010 Volume 6, numéro 5 Points saillants En mai 2010, le nombre de voyageurs en provenance des marchés

Plus en détail