CONCEPT BIOCLIMATIQUE POUR LA VALORISATION CROISEE ENTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PATRIMOINE BATI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPT BIOCLIMATIQUE POUR LA VALORISATION CROISEE ENTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PATRIMOINE BATI"

Transcription

1 CONCEPT BIOCLIMATIQUE POUR LA VALORISATION CROISEE ENTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PATRIMOINE BATI Présentation du concept bioclimatique développé sur le site de Bordeaux. MOA : SRIA MOE : AUA Paul Chemetov, Debarre & Duplantiers, Ronald Sirio

2 Vue aérienne du site de l Université de Bordeaux MRW Zeppeline Bretagne Le projet présenté dans les pages suivantes porte sur le développement d une solution de rénovation énergétique des bâtiments basée sur une double-peau bioclimatique. Ce concept est actuellement en train d être développé sur le site de l Université de Bordeaux dans le cadre de l opération de rénovation de 7 bâtiments d enseignement et de recherche. Il vise la valorisation croisée entre performance énergétique et patrimoine bâti. L écriture des bâtiments et l aspect sériel du site en font un patrimoine exceptionnel qu il s agit de révéler et de magnifier. Notre proposition prend donc le parti de requalifier l existant en mettant en valeur le bâti dans un esprit de conservation, pas seulement des façades mais des matériaux et de la spatialité propre aux bâtiments de cette époque.

3 SUD PAC + ECHANGEUR DOUBLE FLUX NORD Schémas de principe du fonctionnement de la Fbio Franck Boutté Consultants SUD NORD Notre réponse s affranchit d une pensée unique qui reviendrait à isoler par l extérieur l ensemble des bâtiments en faisant fi de leur matérialité et de leurs qualités originelles. Si la proposition d une façade bioclimatique en verre a retenu notre intérêt au-delà de ses caractéristiques techniques et architecturales pour sept bâtiments, c est entre autre pour ses facultés à transfigurer ce qui se trouve à l intérieur de ces bâtiments. GRILLE DE TRANSFERT FERMÉ CONSERVATIF FERMÉ DISSIPATIF La solution technique développée sur le campus de l Université de Bordeaux 1 s attache à n intervenir que très peu sur les bâtiments. Nous aimons dire que pour obtenir les performances suivantes (réduction des besoins de chauffage d un facteur de 5 à 10, consommation en énergie primaire Cep Cep réf -40% au sens de la réglementation thermique) nous ne changeons pas le bâtiment mais le climat qui l environne, et ce au fil des saisons. Au lieu de changer le bâtiment pour le convertir à des conditions d ambiance réglementaires, la peau bioclimatique transforme son climat proche en l environnant de froid quand il fait chaud, et de chaud quand il fait froid. L espace tampon ainsi créé entre la peau vitrée et la façade existante permet la performance énergétique et le confort des occupants. Le principe de façade bioclimatique est évolutif: il est adaptatif, il évolue au cours de l année avec le climat. Close en hiver, la façade bioclimatique, constituée d un vitrage rapporté en avant de la façade existante, accumule les apports solaires et se chauffe gratuitement. Ouverte en été, elle engendre un effet de tirage thermique qui rafraichit les façades par effet de convection : l air est évacué en toiture et récupère au passage les calories accumulées par les parois. En conservant les larges ouvertures des bâtiments sans diminuer leurs surfaces, nous faisons pénétrer généreusement la lumière naturelle dans l ensemble des salles d enseignement tout en renouvelant le confort intérieur. La présence des plenums existants dans les bâtiments de recherche nous permet également de faire

4 transiter l air du Nord au Sud. Ils avaient été imaginés à l origine pour intégrer les systèmes de ventilation spécifique des laboratoires de recherche. En hiver, la nouvelle façade vitrée absorbe le rayonnement solaire et permet de réchauffer passivement l intérieur du bâtiment. Elle constitue ainsi un espace tampon qui entoure le bâtiment. En été, cette avant-façade s ouvre en haut et en bas et crée un appel d air. L air mis ainsi en mouvement tout autour du bâtiment rafraîchit et ventile naturellement les espaces intérieurs. Notre démarche s est inscrite dans une volonté de requalification globale, durable et hautement contextuelle du projet. A cet effet, les solutions mises en œuvre pour réduire les consommations et atteindre le niveau BBC rénovation sont issues d une lecture très attentive des contextes. De plus, ces principes ne se limitent pas à une approche qui ne serait que thermique mais sont polysémiques : ils redonnent à lire le territoire, en font une nouvelle vitrine de l excellence du projet, scénographient l espace qui les entoure, Dès lors, la réduction des consommations d énergie est devenue l élément moteur d une requalification ambitieuse, innovante, réellement durable. Le respect de l environnement n est plus une contrainte mais au contraire un ouvroir à la créativité, dans une volonté de rayonnement territorial. Associée à un système de ventilation double flux avec échangeur qui peut être bypassé en été, cette nouvelle peau climatique, innovante, respirante, presque vivante, replace les bâtiments du projet dans un microclimat tempéré toute l année. Avant / Après MRW Zeppeline Bretagne / Bâtiment A2, AUA Paul Chemetov, Debarre + Duplantiers Associés - Gabriel de Boisriou

5 Le développement du concept de façades bioclimatiques a été l occasion pour nous d effectuer un benchmark de projets référence. Si nous avons pu observer que notre projet est atypique dans son fonctionnement, d autres projets ont auparavant développé des volontés similaires de conserver et révéler la patrimonialité d une architecture. D un point de vue technique néanmoins, le fonctionnement que nous développons sur le site de l Université de Bordeaux est précurseur et nous y voyons des perspectives réalisables de reproductibilité sur d autres sites géographiques. L adaptabilité climatique de cette solution bioclimatique ainsi que les performances énergétiques induites font de ce modèle une solution envisageable pour des opérations de requalification de patrimoines anciens et à forte valeur architecturale. Vue aérienne zone A, AUA Paul Chemetov, Debarre + Duplantiers Associés - Morph

6 Maître d ouvrage Société de réalisation immobilière et d aménagement de l Université de Bordeaux. (SRIA) Intervenants Architecte Mandataire AUA Paul Chemetov 4, Square Masséna Paris Directeur de la construction DV Construction 22, Avenue Pythagore BP Mérignac Conception & Ingénierie Environnementale Franck Boutté Consultants 43 bis, Rue d Hautpoul Paris Opération Requalification de 16 bâtiments universitaires existants dont 7 bâtiments de type «lame» selon un principe de double-peau vitrée bioclimatique dans le cadre d une opération de conception réalisation exploitation maintenance. Surface m² - Budget 122 M Performance HQE, BBC rénovation Chantier en cours

7

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème ARCOBA INGENIERIE GENERALE Pôle Conseil et Environnement 37-41 rue du Rocher Paris VIIIème Démarche de certification environnementale 14/10/2011 Label BBC Effinergie rénovation Délivré par Certivéa Correspond

Plus en détail

Opération Campus de Bordeaux Quelques éléments du projet

Opération Campus de Bordeaux Quelques éléments du projet Opération Campus de Bordeaux Quelques éléments du projet Ville de Pessac 04 mars 2013 1996 : Création du PUEB (GIP) 2001 : Création du PUB (GIP) 2007 : Création du PRES Université de Bordeaux (EPCS) 2008

Plus en détail

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020.

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. Les mercredi de l info, CD2E, le 18 Mai 2011 LE CONTEXTE. Synthèse de l évolution réglementaire

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF TIMOTHÉE MARAIS GÉONOMIA Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF Jeudi

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie ALTO Ingénierie : 50 collaborateurs Introduction 4 localisations (Paris, Bordeaux, Lyon, Nice) 2 activités

Plus en détail

Le pavillon Rhône-Alpes à l Exposition Universelle de Shanghai. Une communication autour des enjeux de la construction durable à visées économiques

Le pavillon Rhône-Alpes à l Exposition Universelle de Shanghai. Une communication autour des enjeux de la construction durable à visées économiques Le pavillon Rhône-Alpes à l Exposition Universelle de Shanghai Une communication autour des enjeux de la construction durable à visées économiques Introduction Exposition universelle de Shanghai 2010 «Meilleure

Plus en détail

Projet Ressources : innovant et conceptuel

Projet Ressources : innovant et conceptuel Projet Ressources : innovant et conceptuel Un partenariat constructif TECHNAL et JACQUES FERRIER ARCHITECTURES se sont associés pour lancer un programme de recherche, le projet ANR-PREBAT soutenu par l

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13)

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Candidature Off du Développement Durable Octobre 2014 SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO VILLE DE LA FARE LES OLIVIERS MONTECRISTO GRONTMIJ 1 La ville

Plus en détail

RENOVATION DU BATIMENT 154 AVENUE THIERS LYON BUREAUX APPROCHE TECHNIQUE

RENOVATION DU BATIMENT 154 AVENUE THIERS LYON BUREAUX APPROCHE TECHNIQUE RENOVATION DU BATIMENT 154 AVENUE THIERS LYON BUREAUX APPROCHE TECHNIQUE CONTRAINTES ET ATOUTS LES CONTRAINTES : - Un bâtiment existant : pas de liberté sur les orientations - Une parcelle contrainte -

Plus en détail

Méthodologie de suivi et analyse

Méthodologie de suivi et analyse Direction territoriale Ouest Méthodologie de suivi et analyse Appels à projet Prébat Bretagne 2008 et 2009 Myriam Humbert 2 Sommaire Objectif du suivi Présentation de la méthodologie de suivi Présentation

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE 2 L opération étudiée Situation géographique 3857 Le cheylas Isère

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie 3 ème appel à projets Entretien et rénovation en continu de patrimoines immobiliers dans l optique du facteur 4 de réduction des émissions de gaz à effet de serre Cohérence des Interventions pour réaliser

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

Ventilation de Confort

Ventilation de Confort JUMELAGE Eco-Construction Ventilation de Confort CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 Contexte Label BTuBC 2 Contexte Composantes du Label BTuBC 3 Contexte Critères

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Aides et freins pour les rénovations performantes Bruxelles Environnement EXEMPLE DETAILLE D UNE RENOVATION Batex [047] rue Stuckens Madeline DEMOUSTIER Fhw Architectes scprl

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Dénomination sociale : Total Infrastructures Gaz France Adresse Postale siège social : 49, avenue Dufau - BP 522-64010

Plus en détail

Ventilation et bâtiment BBC

Ventilation et bâtiment BBC Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durable en Montagne Chambéry 28 avril 2011 Ventilation et bâtiment BBC julien.boxberger@allieair.fr Sommaire Contexte Le double flux Surventilation

Plus en détail

Green Office, les 3 principes clés

Green Office, les 3 principes clés Green Office, les 3 principes clés Les 3 principes clés : Consommer moins Produire de l énergie renouvelable sur site Consommer mieux (CPE, comportements éco-responsables) Maintien des critères de standards

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA PRÉ-FABRIQUE DE L INNOVATION LYON CITÉ CAMPUS

CONSTRUCTION DE LA PRÉ-FABRIQUE DE L INNOVATION LYON CITÉ CAMPUS CONSTRUCTION DE LA PRÉ-FABRIQUE DE L INNOVATION PRÉSENTATION DE L OPÉRATION THÈME : BÂTIMENT FRUGAL Pré-Fabrique de l Innovation Campus la Doua Villeurbanne () Maître d Ouvrage Université de Lyon Surface

Plus en détail

Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) Rue du Donjon 58000, Nevers Présentation Disposition générale : le bâtiment de l'ancienne Armurerie de la caserne Pitié est une construction datant des

Plus en détail

Les outils de la rénovation du bâti ancien

Les outils de la rénovation du bâti ancien Les outils de la rénovation du bâti ancien Simulation thermique dynamique (STD) Objectifs, freins, limites et retours d expériences Par: Julien CARTON (ICSEED) Vendredi 4 novembre 2016 1 Introduction ICSEED

Plus en détail

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016

Pour une rénovation énergétique réussie. AUEG - 26 avril 2016 Pour une rénovation énergétique réussie AUEG - 26 avril 2016 ETAT DU PATRIMOINE Un patrimoine bâti développé et très diversifié 96 collèges (+ équipements sportifs, salles polyvalentes, ) Mis a disposition

Plus en détail

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009 AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS & CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE Novembre 2009 Le patrimoine immobilier du CG34 695 000 m² de SHON 79 collèges et 282 bâtiments administratifs et techniques 2 Le contexte

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Ventilation: conception et régulation Bruxelles Environnement Ventilation dans le logement : Choix du système Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectifs de la présentation

Plus en détail

PROTOCOLE DE MONITORING LIVING LABS BRUSSELS RETROFIT

PROTOCOLE DE MONITORING LIVING LABS BRUSSELS RETROFIT PROTOCOLE DE MONITORING LIVING LABS BRUSSELS RETROFIT Introduction L objectif principal de chaque Living Lab est de développer, tester et mettre en œuvre des solutions de rénovation énergétiquement performantes,

Plus en détail

VILLE DE NARBONNE. un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006

VILLE DE NARBONNE. un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006 CRECHE ZERO ENERGIE un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006 La crèche Zéro Energie dont l ouverture est prévue pour l été 2007 est

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017

Performance énergétique du parc immobilier de Martinique. Informations et échanges du 04 avril 2017 Performance énergétique du parc immobilier de Martinique Informations et échanges du 04 avril 2017 Points abordés Les enjeux énergétiques du parc immobilier de la Martinique, Le lancement d un Appel à

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE

CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE Le second appel à projets Bâtiments économes en énergie de l ADEME et de la Région Alsace va permettre de continuer à favoriser l émergence de bâtiments économes

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Pour se protéger en fi nesse des caprices du ciel. La pergola. BiOclimAtique. par SOLiSySteme

Pour se protéger en fi nesse des caprices du ciel. La pergola. BiOclimAtique. par SOLiSySteme Pour se protéger en fi nesse des caprices du ciel La pergola BiOclimAtique par SOLiSySteme Habillez votre terrasse d une pergola sur-mesure 4 fonctions essentielles en 1 seul produit : la pergola à lames

Plus en détail

Page 1/3 - Installation d'une VMC double-flux

Page 1/3 - Installation d'une VMC double-flux 26/02/2010 - Par Michel Berkowicz, Installation d'une VMC double-flux Découvrez dans ce dossier les différentes étapes d'installation d'une VMC double flux, qui assure un renouvellement constant de l air

Plus en détail

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS SA HLM LE TOIT VOSGIEN LES AMERIQUES 6 RUE DU BREUIL BP31 88101 SAINT-DIE-DES-VOSGES Tel : 03 29 55 15

Plus en détail

RT Formation présentielle. De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive. Réf. va19

RT Formation présentielle. De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive. Réf. va19 RT 2012 De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive Formation présentielle Formation Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. va19 Avec le Grenelle

Plus en détail

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Cliquez sur une image pour l'agrandir Cliquez sur une image pour l'agrandir 3M Construction Solutions pour le bâtiment Sécuriser Protéger Assembler Rénover Connecter Accéder Aménager Un nouveau monde de solutions constructives 3M Construction

Plus en détail

Initiatives campus verts Exemples de mises en œuvre et retours d expérience dans les universités durables

Initiatives campus verts Exemples de mises en œuvre et retours d expérience dans les universités durables Campus Initiatives campus verts Exemples de mises en œuvre et retours d expérience dans les universités durables en France, Europe et Amérique du Nord Maître d Ouvrage: Université Bordeaux 1 Université

Plus en détail

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes - Ce nouveau bâtiment est un hôpital de jour, composé de bureaux de consultations,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation partielle Bruxelles Environnement Amélioration de la ventilation hygiénique François LECLERCQ MATRIciel Objectifs de la présentation La rénovation par phase influence-t-elle

Plus en détail

Siège social de Sorea. Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010

Siège social de Sorea. Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010 Siège social de Sorea Société de Régie de L Arc Saint Julien de Montdenis (73) 2010 Concevoir ensemble Afin d appréhender toutes les dimensions de la performance énergétique et environnementale, cr&on,

Plus en détail

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY Performances environnementales à l issue de 3 ans de fonctionnement Lycée certifié «NF Bâtiments tertiaires Démarche HQE» à la construction Version simplifiée Consommations

Plus en détail

Groupe Scolaire Nelson Mandela, Juvignac (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO QEB Ville de. Philippe Guigon. Stéphane Goasmat SAI

Groupe Scolaire Nelson Mandela, Juvignac (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO QEB Ville de. Philippe Guigon. Stéphane Goasmat SAI Commission d évaluation : Conception du 18/05/2016 Groupe Scolaire Nelson Mandela, Juvignac (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO QEB Ville de Juvignac (34) Stéphane Goasmat SAI Philippe Guigon

Plus en détail

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Rencontre du BTP sur la RT 2012 DREAL Occitanie DDT de l Ariège Rappels réglementaires Aurélie DEUDON Jean-Luc BERTOLA FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Contexte et objectifs De la RT 2005 à la RT 2012 :

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional Pour répondre aux besoins du marché et aux nouvelles normes réglementaires

Plus en détail

Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique»

Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique» Code stage Responsable Comité formation ICO Durée 1 jour Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique» Objectifs Les objectifs de ce module de formation sont que les stagiaires

Plus en détail

SEMINAIRE THEMATIQUE. Questions de ventilation en rénovation

SEMINAIRE THEMATIQUE. Questions de ventilation en rénovation SEMINAIRE THEMATIQUE Questions de ventilation en rénovation Un exemple de mise en place d un système de ventilation dans un grand immeuble de logement Le projet Florair (Bâtiment Exemplaire 2008) Vincent

Plus en détail

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique

La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique La réponse du plateau de Saclay aux défis de la transition énergétique Établissement public d aménagement Paris-Saclay Assises des énergies renouvelables en milieu urbain 20 octobre 2016 Julien Sorreau

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

J économise mon énergie CHAUFFAGE. HABITER DURABLE - Edition n octobre 2012 (nouvelle collection)

J économise mon énergie CHAUFFAGE. HABITER DURABLE - Edition n octobre 2012 (nouvelle collection) J économise mon énergie CHAUFFAGE HABITER DURABLE - Edition n 0 1 - octobre 2012 (nouvelle collection) Je m informe Le chauffage central Qu il soit individuel ou collectif, le chauffage central est une

Plus en détail

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Réhabilitation de 72 logements locatifs THPE Construction de 18 logements

Plus en détail

«La verrière du May»

«La verrière du May» «La verrière du May» Rénovation-extension d une maison d habitation et création de chambres d hôtes à Sancy (54) Avant travaux Le contexte Le projet se situe sur la commune de Sancy, en extrémité de village,

Plus en détail

Ventilation un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons

Ventilation un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons un atout pour la performance thermique et la qualité de l air dans nos maisons Marie-Alix VIALLE Partenaires financiers L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables Association

Plus en détail

il révolutionne l isolation!

il révolutionne l isolation! fiche technique complète sur Emissivité 0,88 initiale (0,86 à 3 ) Réflectivité 0,83 initiale (0,75 à 3 ) (Composés Organiques Volates) Les Avantages ThermaCote Grâce à sa formulation et sa concentration

Plus en détail

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres Les menuiseries isolantes 18 mars 2014 changer ses fenêtres? Les performances des fenêtres La réglementation : Thermique Fenêtres : un peu de vocabulaire Glossaire La menuiserie : la partie opaque (le

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE PASSIF, RÈGLEMENTATION THERMIQUE, BEPOS : COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE GUILLAUME MENET PASSIPHILE PAUL LIRET - DIAGOBAT Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable 13

Plus en détail

RESIDENCE LE CLAIR VIVRE

RESIDENCE LE CLAIR VIVRE RESIDENCE LE CLAIR VIVRE 60 LOGEMENTS COLLECTIFS 23 et 25, avenue de Provence & 4 bis et 4 ter, rue de la Liberté 36160 St MARCELLIN HISTORIQUE 1963 : Livraison du bâtiment AB 23/25, av. de Provence 1965

Plus en détail

développement durable urbanisme architecture références en images

développement durable urbanisme architecture références en images urbanisme développement durable laurent debrix architecte dplg 7, rue des Templiers 51100 Reims T 03 26 36 53 45 M 06 08 98 30 38 b c d e. d e b r i x @ w a n a d o o. f r anne reychman architecte dplg

Plus en détail

Aération naturelle. CATEGORIE constructions neuves. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois

Aération naturelle. CATEGORIE constructions neuves. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois Aération naturelle Aération naturelle CATEGORIE constructions neuves La ventilation naturelle est la solution la plus simple pour renouveler l air dans un bâtiment sans avoir recours à une assistance mécanique.

Plus en détail

Diagnostic énergétique d établissements de santé

Diagnostic énergétique d établissements de santé Diagnostic énergétique d établissements de santé Florence LAVRARD Juin 2012 1 Sommaire Etat des lieux Les enjeux Le diagnostic énergétique? Obligations des établissements? Démarche Etat des lieux Etablissement

Plus en détail

La construction bois basse consommation et architecture bioclimatique

La construction bois basse consommation et architecture bioclimatique La construction bois basse consommation et architecture bioclimatique Contexte, solutions, retours d expériences and perspectives Stéphanie DECKER Ingénieur de Recherche 27/05/2011-15th International Passive

Plus en détail

Qualité Environnementale

Qualité Environnementale La Haute Qualité Environnementale Un enjeu majeur pour le développement durable EB 03/12/04 Le développement durable : Définition : Un mode de développement qui satisfait les besoins des populations d

Plus en détail

Politique Energie-Habitat

Politique Energie-Habitat Politique Energie-Habitat 2008 : Agenda 21 = politique engagée sur le développement durable 2008 : Thermographie aérienne + permanence «Espace Info Energie» 2009 : Construction d une maison éco-performante

Plus en détail

Rémy_ MARCIANO_ architecture

Rémy_ MARCIANO_ architecture Rémy_ MARCIANO_ architecture Communiqué de presse remporte le projet pour la réhabilitation de l «Hexagone» sur le campus universitaire de Luminy À Marseille. Rémy Marciano Architecture 301, avenue du

Plus en détail

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013 Introduction Ce document a pour but de

Plus en détail

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT Un engagement durable Sommaire Des expérimentations Re-Start Une volonté Des objectifs Des moyens Une méthode Des opérations de construction Des interventions

Plus en détail

Réglementation thermique Acoustique Ventilation Aération

Réglementation thermique Acoustique Ventilation Aération Réglementation thermique 2012 Acoustique Ventilation Aération Colloque national «Comment conjuguer Thermique-Acoustique-Ventilation : Les nouveautés réglementaires et techniques» BORDEAUX 6 décembre 2011

Plus en détail

CFM. Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS. l'intelligence agrèable

CFM. Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS. l'intelligence agrèable CFM Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS l'intelligence agrèable Emmanuelle JUTAN Ludovic LACHAVANNE Sirine TOUZANI Ferran YUSTA GARCIA - Producteur

Plus en détail

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat de la Région Languedoc-Roussillon Le Languedoc-Roussillon est la région française démographiquement la plus

Plus en détail

Climatisation d une salle d expérimentation définition du besoin

Climatisation d une salle d expérimentation définition du besoin Laboratoire Ampère INSA de Lyon, bât. L. de Vinci 21, Avenue Capelle 69621 Villeurbanne CEDEX France Climatisation d une salle d expérimentation définition du besoin Cyril BUTTAY 10 avril 2014 Tél. +33(0)4

Plus en détail

Je produis mon énergie PANNEAUX SOLAIRES. HABITER DURABLE - Edition n 1 - octobre 2012 (nouvelle collection)

Je produis mon énergie PANNEAUX SOLAIRES. HABITER DURABLE - Edition n 1 - octobre 2012 (nouvelle collection) Je produis mon énergie PANNEAUX SOLAIRES HABITER DURABLE - Edition n 1 - octobre 2012 (nouvelle collection) EN SAVOIR PLUS Que ce soit pour la production d eau chaude (en logement individuel ou en logement

Plus en détail

CLIMHYBU. Appel d'offre Fondation Bâtiment Énergie. CLIMatisation HYbride des immeubles de BUreaux

CLIMHYBU. Appel d'offre Fondation Bâtiment Énergie. CLIMatisation HYbride des immeubles de BUreaux Appel d'offre Fondation Bâtiment Énergie CLIMHYBU CLIMatisation HYbride des immeubles de BUreaux Une boite à outils d aide à la décision pour la conception et la réhabilitation basse consommation des immeubles

Plus en détail

les comités de résidence HQE

les comités de résidence HQE ÉMETTEUR : S. Rojon DATE : 28/05/2010 Une nouvelle forme de gouvernance : les comités de résidence HQE CERTIFIÉ ISO 9001 : 2000 POUR L ENSEMBLE DE SES ACTIVITÉS une nouvelle génération de logements sociaux

Plus en détail

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 PRESENTATION DE L OPAC 38 Gestionnaire de 23 065 logements (dont 201 en gestion pour tiers) répartis

Plus en détail

Mon école passive et moi Guide d utilisation

Mon école passive et moi Guide d utilisation Mon école passive et moi Guide d utilisation Rue Simons Chaussée d Anvers, 1000 Bruxelles ² Nous sommes heureux de vous accueillir dans votre nouvelle école passive! La construction de ce bâtiment passif

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE DIRECTION DE L AMENAGEMENT ET DE L EDUCATION SERVICE DES BATIMENTS MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES ANTENNE DE SOYAUX MAITRISE D ŒUVRE: ARCHITECTE: BUREAUX D ETUDES:

Plus en détail

Le comportement thermique du bâti ancien

Le comportement thermique du bâti ancien Le comportement thermique du bâti ancien CAUE de Meurthe et Moselle Le 16 septembre 2009 Julien BURGHOLZER Responsable du groupe Construction au Centre d Études Techniques de l Équipement (CETE) de l Est

Plus en détail

Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble?

Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble? Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble? LE C.O.L ( Comite Ouvrier du Logement ) - Imed Robbana, Directeur général du Comité Ouvrier du Logement (COL) - Bruno Floquet, Président de

Plus en détail

Suivi et points de vigilance. 1 boulevard de Nancy Strasbourg Tel :

Suivi et points de vigilance. 1 boulevard de Nancy Strasbourg Tel : Suivi et points de vigilance solaresbauen SARL 1 boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel : 03 88 30 97 74 www.solares-bauen.fr Répartition géographique 2 Les bâtiments neufs Mairie de Guewenheim ITEP les

Plus en détail

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments. Mulhouse - 24 juin Bernard SESOLIS TRIBU ÉNERGIE

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments. Mulhouse - 24 juin Bernard SESOLIS TRIBU ÉNERGIE FRARU Atelier 4 Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments Mulhouse - 24 juin 2008 Bernard SESOLIS TRIBU ÉNERGIE 206, rue de Belleville 75020 PARIS 1980 22 juin 2008 Gaz de France

Plus en détail

Réunion du bureau du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique

Réunion du bureau du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique Décret relatif au bâtiment à énergie positive et à haute performance environnementale sous maîtrise d ouvrage de l État, de ses établissements publics et des collectivités territoriales Le II de l article

Plus en détail

SI VOUS CHANGEZ VOS FENÊTRES, SI VOUS FAITES CONSTRUIRE, NE NÉGLIGEZ PAS LE RÔLE DES APPORTS SOLAIRES!

SI VOUS CHANGEZ VOS FENÊTRES, SI VOUS FAITES CONSTRUIRE, NE NÉGLIGEZ PAS LE RÔLE DES APPORTS SOLAIRES! SERVICE DE PRESSE : FP&A - Frédérique PUSEY - Farida IBBARI / 10, rue Maurice Utrillo - 78360 Montesson - Tel : 01 30 09 67 04 - Fax : 01 39 52 94 65 - Email : fpa.farida@wanadoo.fr Visuels disponibles

Plus en détail

AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN

AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN Clermont-Ferrand - 12 mai 2009 AMELIORATION THERMIQUE ET BATI ANCIEN Tony Marchal, Ing. Arch.DPLG Illustrations: T.Marchal - Jean-Pierre Oliva - MEEDDAT - CETE - ADEME sur environ 30 millions de logements,

Plus en détail

PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE

PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE Date : 17/11/2016 Atelier Lavillenie Architectes Intervenant : Cédric Martin Architecte DPLG Au programme L architecture bioclimatique en réponse aux enjeux du développement

Plus en détail

«Garder son logement frais en été» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

«Garder son logement frais en été» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires «Garder son logement frais en été» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les gestes à adopter pour un logement frais Les travaux améliorant le confort

Plus en détail

Audit énergétique. Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute Paris. Rapport de synthèse

Audit énergétique. Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute Paris. Rapport de synthèse Audit énergétique Résidence Le Printemps 72 à 76 Avenue du Dr Arnold Netter 19 à 25 rue de la Voute 75012 Paris Rapport de synthèse N de dossier : 1410281T0000067 N de rapport : 281T0/16/2146 Version V2

Plus en détail

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LES BÂTIMENTS D HEBERGEMENT DE L E.N.T.E PROGRAMME DE REHABILITATION DE TROIS BÂTIMENTS D HEBERGEMENT AU SEIN DU CAMPUS DE L ENTE SUR LE SITE D AIX-LES-MILLES UN NOUVEAU SOUFFLE

Plus en détail

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes Association loi 1901 - N Siret : 41749575100071 - Organisme de formation enregistré sous le n 82.69.09010.69 - Membre de la Fédération Eco-construire - Membre du réseau FécoRA (Formation Eco-Construction

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

RÉHABILITATION RÉSIDENCE SAINT MARTIN À VILLENAVE D ORNON

RÉHABILITATION RÉSIDENCE SAINT MARTIN À VILLENAVE D ORNON Située sur les avenues du Maréchal Juin et de la République, elle fait partie de la ZUS de SARCIGNAN. 2 Au niveau énergétique, la résidence est actuellement classée (Mode de chauffage, collectif gaz par

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Dossier de presse Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Vendredi 18 janvier 2013 Le mot du président 13 Habitat est à la pointe dans la lutte contre le changement climatique

Plus en détail

Le contrat prévoit 101 heures réservées à des personnes en insertion professionnelle. CALENDRIER 2022

Le contrat prévoit 101 heures réservées à des personnes en insertion professionnelle. CALENDRIER 2022 FICHE PROJET RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Groupe scolaire Baudin à Bourg-en-Bresse (01) Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Groupe scolaire avant travaux Groupe scolaire après travaux Consommations

Plus en détail

Bâtiments à Énergie Solaire pour le Tertiaire

Bâtiments à Énergie Solaire pour le Tertiaire Bâtiments à Énergie Solaire pour le Tertiaire Projet aidé par la Fondation Bâtiment Énergie J.J. BEZIAN ARMINES / G. FLEURY TBC / F. PELEGRIN - Architecte E. PELEGRIN GENEL - Architecte Sociologue 9 mars

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

MIQCP : Ouvrages publics et coût global

MIQCP : Ouvrages publics et coût global MIQCP : Ouvrages publics et coût global 4 chapitres Chapitre 1 : Les enjeux / quelques repères Chapitre 2 : Actualité de la notion de coût global Chapitre 3 : Pour une approche pragmatique des coûts différés

Plus en détail

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail