Études registres sur le Pembrolizumab actuellement menées sur huit types de tumeurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Études registres sur le Pembrolizumab actuellement menées sur huit types de tumeurs"

Transcription

1 Communiqué de presse Contacts avec les médias : Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD GSM : Les résultats présentés au congrès annuel 2015 de l ASCO viennent s ajouter à la base de connaissances sur le Pembrolizumab ; une activité anti-tumorale a maintenant été mise en évidence dans le cas de 13 types de tumeurs. Nouvelles données présentées au congrès de l ASCO concernant plusieurs cancers difficiles à traiter, y compris le cancer bronchique à petites cellules, le cancer de l œsophage et le cancer de l ovaire Études registres sur le Pembrolizumab actuellement menées sur huit types de tumeurs Bruxelles, 3 Juin 2015 MSD, connu sous le nom de Merck aux États-Unis et au Canada, a annoncé la première présentation des résultats de l étude KEYNOTE-028 de phase 1b sur l utilisation du pembrolizumab, le traitement anti-pd-1 du laboratoire, dans plusieurs cancers difficiles à traiter, y compris le cancer bronchique à petites cellules (CBPC), le cancer de l œsophage et le cancer de l ovaire. Ces données, qui ont été présentées au 51 ème congrès annuel de l ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, 29 mai 2 juin 2015, viennent s ajouter au programme de développement clinique immuno-oncologique d envergure et à croissance rapide de MSD sur le pembrolizumab. «L étendue et l ampleur des données diffusées au congrès de l ASCO renforcent le potentiel d activité clinique étendue que nous avons observé avec le pembrolizumab dans plusieurs types de cancer» a déclaré le Dr Roy Baynes, premier vice président et chef de développement clinique international des laboratoires de recherche de Merck. «Notre but est d aider les personnes atteintes d un cancer et ces données ont permis d approfondir nos connaissances concernant les patients les plus susceptibles de retirer un bénéfice de notre traitement anti-pd-1.» Depuis le congrès de l ASCO, les données présentées ont montré une activité antitumorale du pembrolizumab dans 13 types de tumeur. Des études registres portant sur huit types de tumeurs ont été planifiées ou sont en cours, en monothérapie ou en combinaison avec

2 - 2 - d autres traitements. Le pembrolizumab a été le premier traitement anti-pd-1 à être approuvé aux États-Unis et est actuellement indiqué à une dose de 2 mg/kg administrée toute les trois semaines pour le traitement de patients atteints d un mélanome inopérable ou métastatique avec progression de la maladie après un traitement par ipilimumab et, s il est positif pour la mutation BRAF V600, par un inhibiteur de BRAF. L étude KEYNOTE-028 de phase 1b KEYNOTE-028 est une étude panier non randomisée à plusieurs bras de phase 1b menée actuellement pour évaluer la sécurité, la tolérabilité et l activité antitumorale de la monothérapie par pembrolizumab (10 mg/kg toutes les deux semaines) chez plus de 450 patients atteints de 20 cancers différents. L étude a évalué des patients avec des tumeurs solides avancées PD-L1 positives n ayant pas répondu au traitement actuel ou pour lesquelles le traitement actuel est inapproprié. Résultats initiaux du groupe de cancer bronchique à petites cellules (Abstract #7502) Ces résultats initiaux chez 20 patients atteints d un CBPC précédemment traités lourdement, présentés le samedi 30 mai par le Dr Patrick Ott, de la Dana-Farber Cancer Institute, ont montré un taux de réponse globale (TRO) (confirmé et non confirmé) de 35 pour cent (n=7/20) (IC à 95%, 15-59) (selon les critères RECIST v1.1). Au moment de l analyse, six des sept réponses étaient en cours. La durée médiane de suivi pour les patients évaluables était de 21 semaines (plage de 2-48). Les événements indésirables étaient cohérents avec les données de sécurité rapportées précédemment pour le pembrolizumab. Des événements indésirables liés au traitement (survenant chez deux patients ou plus) ont été observés chez 14 patients. Les événements indésirables de grade 3-4 liés au traitement, évalués par l investigateur, étaient l asthénie (n=1) et l augmentation de la bilirubine dans le sang (n=1). Certains patients ont ressentis des événements indésirables d intérêt particulier, y compris une thyroïdite autoimmune (n=1, grade 2) et une colite (n=1, grade 5). Il y a eu un décès lié au traitement (colite). Résultats initiaux du groupe de cancer de l œsophage de stade avancé (Abstract #4010) Ces résultats initiaux concernant 23 patients atteints de cancer de l œsophage de stade avancé précédemment traités lourdement, présentés lors d un colloque de recherche clinique dimanche 31 mai par le Dr Toshihiko Doi, National Cancer Center Hospital East, Kashiwa, Japon, ont mis en évidence un TRO (confirmé et non confirmé) de 30,4 pour cent des patients (n=7/23) (IC à 95%, 13,2-52,9) (selon les critères RECIST v1.1). Chez les patients atteints d un

3 - 3 - carcinome à cellules squameuses, le TRO était de 29,4 pour cent (n=5/17) et chez les patients atteints d un adénocarcinome, le TRO était de 40 pour cent (n=2/5). La durée médiane de la réponse était de 40 semaines (0,1+ à 40), avec six des sept réponses en cours. Une réduction de la tumeur a été obtenue chez 52,2 pour cent des patients évaluables. Les événements indésirables étaient cohérents avec les données de sécurité rapportées précédemment pour le pembrolizumab. Des événements indésirables liés au traitement (survenant chez deux patients ou plus) ont été observés chez neuf patients. Tous les événements indésirables liés au traitement évalués par l investigateur étaient de grade 3 et incluaient une diminution de la numération des lymphocytes (n=2), une baisse de l appétit (n=1), des troubles hépatiques (n=1) et une éruption cutanée (n=1). Certains patients ont ressentis des événements indésirables d intérêt particulier (de grade 2), y compris une hypothyroïdie (n=2) et une insuffisance surrénale (n=1). Il n y a eu aucun décès lié au traitement. Résultats initiaux du groupe de cancer de l ovaire de stade avancé (Abstract #5510) Ces résultats initiaux concernant 26 patients atteints d un cancer de l ovaire de stade avancé, précédemment traités lourdement, qui seront présentés lors d un colloque de recherche clinique lundi 1er juin par le Dr Andrea Varga, Institut Gustave Roussy, Villejuif, France, ont mis en évidence un TRO (confirmé et non confirmé) de 11,5 pour cent des patients (n=3/26) (IC à 95%, 2,4-30,2) (selon les critères RECIST v1.1). En outre, le taux de contrôle de la maladie (TCM) était de 34,6 pour cent (n=9/26) (IC à 95%, 17,2-55,7). Au moment de l analyse, la durée médiane de la réponse n avait pas été atteinte (27,9-36,3). Une réduction de la tumeur a été obtenue chez 23 pour cent des patients évaluables. Les événements indésirables étaient cohérents avec les données de sécurité rapportées précédemment pour le pembrolizumab. Des événements indésirables liés au traitement (survenant chez deux patients ou plus) ont été observés chez 18 patients. Un événement indésirable de grade 3-4 lié au traitement a été observé (augmentation des transaminases). Certains patients ont ressenti des événements indésirables d intérêt particulier, dont une hyperthyroïdie (n=2), une hypothyroïdie (n=3), une myosite (n=1) et une pancréatite (n=1). Il n y a pas eu de décès lié au traitement. À propos du cancer du poumon Le cancer du poumon, qui se développe dans le tissu pulmonaire, habituellement dans les cellules qui tapissent les voies aériennes, est la cause principale de décès par cancer à travers le monde. Les deux principaux types de cancer du poumon sont le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) et le cancer bronchique à petites cellules (CBPC). En 2012, on estimait le nombre de nouveaux cas diagnostiqués de cancer du poumon à 1,8 millions à

4 - 4 - travers le monde. Le CBPC correspond à environ pour cent de tous les cas de cancer du poumon. À propos du cancer de l œsophage Le cancer de l œsophage est un type de cancer qui naît dans la couche interne (la muqueuse) de l œsophage et se développe ensuite vers l extérieur. Il existe deux principaux types de cancer de l œsophage : le carcinome à cellules squameuses et l adénocarcinome. En 2012, on estimait les nouveaux cas de cancer de l œsophage à et le nombre de décès liés au cancer de l œsophage à à travers le monde, ce qui en fait le huitième cancer le plus courant. À propos du cancer de l ovaire Le cancer de l ovaire est un type de cancer qui se développe dans les ovaires. Il existe trois pincipaux types de tumeurs ovariennes : les tumeurs ovariennes de cellules épithéliales, les tumeurs ovariennes de cellules germinales et les tumeurs stromales ovariennes. En 2012, on estimait le nombre de nouveaux cas de cancer ovarien à et le nombre de décès liés au cancer de l ovaire à à travers le monde. À propos de PD-L1 et de l expression de PD-L1 PD-L1, pour «programmed death-ligand 1» (ligand de mort programmée 1), est une protéine exprimée sur de nombreux types de cellules, y compris certaines cellules cancéreuses. Dans des conditions normales, l interaction de PD-L1 avec une autre protéine, un récepteur de mort programmée appelé PD-1 (pour programmed death receptor-1), sert de checkpoint important pour le système immunitaire en le gardant en équilibre et en empêchant l organisme d attaquer ses propres cellules en cas d inflammation ou d infection. Lorsques les tumeurs expriment PD-L1, cependant, elles peuvent échapper à la détection et à la destruction par les cellules T cytotoxiques un type de cellules immunitaires qui tuent les cellules cancéreuses ce qui permet à la tumeur de survivre et de se développer. L expression de PD-L1 par la tumeur a été observée à des degrés différents dans de nombreux types de tumeurs, y compris les cancers du sein, du poumon et de la vessie. Les niveaux élevés d expression de PD-L1 sont en cours d étude pour voir s ils pourraient être utilisés pour aider à identifier les patients les plus susceptibles de répondre à certains types d immunothérapie. À propos du pembrolizumab Le pembrolizumab est un anticorps monoclonal humanisé qui bloque l interaction entre

5 - 5 - PD-1 et ses ligands, PD-L1 et PD-L2. En se liant au récepteur de PD-1 et en bloquant l interaction avec les ligands du récepteur, le pembrolizumab lève l inhibition de la réponse immunitaire médiée par la voie du PD-1, et notamment la réponse immunitaire antitumorale. MSD mène un programme de développement clinique d envergure et à croissance rapide pour le KEYTRUDA. En effet, ce programme comprend plus de 100 essais cliniques, concernant plus de 30 types de tumeurs et plus de patients, en monothérapie et en association avec d autres thérapies. Notre intérêt pour le cancer Notre objectif est de traduire les percées scientifiques en médicaments oncologiques innovants pour aider les personnes atteintes de cancer dans le monde entier. Chez MSD Oncologie, aider à lutter contre le cancer est une passion et nous nous engageons à favoriser l accès à nos médicaments contre le cancer. Notre priorité est de poursuivre la recherche en immuno-oncologie et nous mettons tout en oeuvre pour accélérer le processus, du laboratoire à la clinique, pour offrir un nouvel espoir aux personnes atteintes d un cancer. À propos de MSD MSD est un leader mondial dans le domaine de la santé qui propose des médicaments, des vaccins, des thérapies biologiques ainsi que des produits vétérinaires innovants afin de promouvoir la santé et le bien-être des hommes et des animaux. Nous collaborons avec nos clients dans plus de 140 pays afin de donner aux patients l accès aux meilleures solutions de santé. Notre société est dénommée Merck aux États-Unis et au Canada et MSD dans les autres pays. En Belgique et au Grand-Duché du Luxembourg, MSD fait partie des acteurs les plus importants de l innovation médicale. Nous y déployons une palette très large d activités : la recherche, la production et la commercialisation. Pour plus d informations, visitez ou Déclarations prospectives Ce communiqué de presse contient des «déclarations prospectives» (forward looking statements) au sens des dispositions libératoires de la loi américaine de 1995 intitulée «Private Securities Litigation Reform Act». Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de MSD et sont exposées à de nombreux risques et

6 - 6 - incertitudes. Rien ne garantit que les produits en cours de développement recevront les approbations réglementaires nécessaires ou qu ils auront un succès commercial. Si les hypothèses sous-jacentes se révélaient inexactes, ou si certains risques ou incertitudes venaient à se matérialiser, les résultats effectifs pourraient sensiblement varier par rapport à ceux formulés dans les déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s y limiter, les conditions générales du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, notamment les fluctuations des taux d intérêt et des taux de change ; l effet des réglementations de l industrie pharmaceutique et de la législation en matière de soins de santé aux États-Unis et au niveau international ; les tendances mondiales concernant la maîtrise des coûts de soins de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les brevets des concurrents ; les défis inhérents au développement de tout nouveau produit, notamment l obtention de l approbation réglementaire ; la capacité de MSD à prédire précisément les conditions futures du marché ; les difficultés ou les retards de production ; l instabilité financière des économies internationales et le risque souverain ; la dépendance à l égard de l efficacité des brevets de Merck et des autres protections relatives aux produits innovants ; ainsi que le risque de litiges, notamment les litiges relatifs aux brevets, et/ou de mesures réglementaires. MSD n est aucunement tenue de publier des mises à jour de ses déclarations prospectives en cas de nouveaux renseignements, d événements futurs ou pour tout autre motif. D autres facteurs susceptibles de générer une différence notable entre les résultats réels et ceux décrits dans les déclarations prospectives figurent dans le Rapport annuel 2014 de MSD/Merck, sur le formulaire 10-K et dans les autres rapports déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), qui peuvent être consultés sur le site Internet de la SEC (www.sec.gov).

Communiqué de presse. Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD GSM : Contacts avec les médias :

Communiqué de presse. Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD GSM : Contacts avec les médias : Communiqué de presse Contacts avec les médias : Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD nilsy.desaint@merck.com GSM : 0473 33 4875 Première étude évaluant la réparation des mésappariements

Plus en détail

Études d homologation en cours pour le pembrolizumab dans le traitement de huit types différents de tumeurs

Études d homologation en cours pour le pembrolizumab dans le traitement de huit types différents de tumeurs Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Relations avec les médias : Annick Robinson 438 837-2550 Relations avec les investisseurs : Justin Holko 908 740-1879 Présentation au congrès annuel 2015 de

Plus en détail

Relations avec les investisseurs :

Relations avec les investisseurs : Communiqué de presse Résumés : n os LBA6008 et 6017 Relations avec les médias : Annick Robinson 438 837-2550 Relations avec les investisseurs : Justin Holko 908 740-1879 Nouvelles données révélant l activité

Plus en détail

Communiqué de presse. POUR DIFFUSION LE 19 AVRIL à 8 h 30 (HNE) Relations avec les investisseurs : Relations avec les médias :

Communiqué de presse. POUR DIFFUSION LE 19 AVRIL à 8 h 30 (HNE) Relations avec les investisseurs : Relations avec les médias : Communiqué de presse POUR DIFFUSION LE 19 AVRIL à 8 h 30 (HNE) Relations avec les médias : Annick Robinson 438 837-2550 Relations avec les investisseurs : Justin Holko 908 740-1879 Présentation au congrès

Plus en détail

Relations avec les investisseurs :

Relations avec les investisseurs : Communiqué de presse Relations avec les médias : Annick Robinson Merck Canada 438-837-2550 Relations avec les investisseurs : Joseph Romanelli 908-423-5185 Stephanie Lyttle Cabinet de relations publiques

Plus en détail

en monothérapie dans le mélanome avancé

en monothérapie dans le mélanome avancé Communiqué de presse MSD trouve un accord avec le CEPS 1 sur le prix de son immunothérapie anti-cancéreuse KEYTRUDA (pembrolizumab) en monothérapie dans le mélanome avancé Keytruda est désormais pris en

Plus en détail

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment

La monothérapie par pembrolizumab a permis d obtenir un taux de réponse globale de 25 pour cent chez les patients lourdement traités précédemment Communiqué de presse Contacts avec les médias : Nilsy Desaint Policy and Communication Manager, MSD nilsy.desaint@merck.com GSM : 0473 33 4875 De nouveaux résultats montrent une activité anti-tumeur durable

Plus en détail

Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE. Annick Robinson Relations avec les médias : Teri Loxam

Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE. Annick Robinson Relations avec les médias : Teri Loxam Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Relations avec les médias : Annick Robinson 438-837-2550 Relations avec les investisseurs : Teri Loxam 908-740-1986 Le pembrolizumab, un produit de Merck,

Plus en détail

Le Cabinet de relations publiques NATIONAL

Le Cabinet de relations publiques NATIONAL Communiqué de presse Résumé nº LBA9000 Relations avec les médias : Marie-Christine Garon Dominique Quirion Merck Le Cabinet de relations publiques NATIONAL Marie-christine.garon@merck.com dquirion@national.ca

Plus en détail

Communiqué de presse. Relations avec les médias : Annick Robinson Merck Stephanie Lyttle

Communiqué de presse. Relations avec les médias : Annick Robinson Merck Stephanie Lyttle Communiqué de presse Relations avec les médias : Annick Robinson Merck 438-837-2550 annick.robinson@merck.com Stephanie Lyttle Le Cabinet de relations publiques NATIONAL 514-843-2365 slyttle@national.ca

Plus en détail

Communiqué de presse ONCBE16NP

Communiqué de presse ONCBE16NP Communiqué de presse La Commission Européenne approuve l utilisation de Opdivo (nivolumab) de Bristol-Myers Squibb dans le carcinome à cellules rénales avancé préalablement traité Opdivo (nivolumab) est

Plus en détail

Pipeline MSD. 6 août 2016

Pipeline MSD. 6 août 2016 Pipeline MSD 6 août 2016 Pipeline MSD au 6 août 2016 Phase 2 Phase 2 Phase 2 Phase 3 Phase 3 Phase 3 Phase 3 Asthme MK-1029 MK-8521 nasopharyngé Maladie d Alzheimer verubecestat MK-8931 Prophylaxie anti-cmv

Plus en détail

Pipeline MSD. 31 octobre 2015

Pipeline MSD. 31 octobre 2015 Pipeline MSD 31 octobre 2015 Pipeline MSD au 31 octobre 2015 Phase 2 Phase 2 Phase 3 Phase 3 Phase 3 Maladie d Alzheimer MK-7622 MK-8521 Allergie, acariens MK-8237 1,2 Infection à Clostridium difficile

Plus en détail

Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs

Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs Mécanismes d'action Bases moléculaires de la réponse immunitaire cellulaire contre les tumeurs Angela Orcurto Cheffe de clinique, Service d Oncologie médicale, Département d Oncologie, CHUV, Lausanne,

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 15 mars 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 15 mars 2016 Communiqué de presse Bâle, le 15 mars 2016 La FDA a accordé à l atezolizumab, agent immunothérapeutique anticancéreux de Roche, une procédure d examen prioritaire pour le traitement du cancer avancé de

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY À L ASCO

GUSTAVE ROUSSY À L ASCO GUSTAVE ROUSSY À L ASCO DÉCRYPTAGES FOCUS SUR L IMMUNOTHÉRAPIE www.gustaveroussy.fr/asco2014 IMMUNOTHÉRAPIE L immunothérapie est actuellement l une des voies de recherche les plus prometteuses en oncologie.

Plus en détail

Un traitement à base de bocéprévir a éliminé le virus de l hépatite C chez 70 pour cent des patients coinfectés par le VHC et le VIH-1

Un traitement à base de bocéprévir a éliminé le virus de l hépatite C chez 70 pour cent des patients coinfectés par le VHC et le VIH-1 Communiqué de presse Relations avec les médias : Sheila Murphy Marie-Christine Garon Merck Edelman 514-428-2748 514-315-1981 sheila.murphy@merck.com marie-christine.garon@edelman.com Un traitement à base

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 8 janvier 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 8 janvier 2016 Communiqué de presse Bâle, le 8 janvier 2016 Roche présente les résultats actualisés de son étude sur l agent immunothérapeutique anticancéreux expérimental atezolizumab dans le cancer avancé de la vessie

Plus en détail

Relations avec les médias : Annick Robinson Relations avec les investisseurs : Justin Holko (438) (908)

Relations avec les médias : Annick Robinson Relations avec les investisseurs : Justin Holko (438) (908) Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Relations avec les médias : Annick Robinson Relations avec les investisseurs : Justin Holko (438) 837-2550 (908) 740-1879 annick.robinson@merck.com GARDASIL

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2016 Communiqué de presse Bâle, le 9 octobre 2016 Une étude de phase III montre que TECENTRIQ (atezolizumab), médicament de Roche, offre un avantage significatif en termes de survie par rapport à la chimiothérapie,

Plus en détail

Annick.robinson@merck.com dquirion@national.ca 514 428-2890 514 843-2302

Annick.robinson@merck.com dquirion@national.ca 514 428-2890 514 843-2302 Communiqué de presse Relations avec les médias : Annick Robinson Dominique Quirion Merck NATIONAL Annick.robinson@merck.com dquirion@national.ca 514 428-2890 514 843-2302 Relations avec les investisseurs

Plus en détail

Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Communiqué de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Sheila Murphy Marie-Christine Garon Merck Edelman 514 428-2748 514 315-1981 sheila.murphy@merck.com marie-christine.garon@edelman.com Étude présentée à l International

Plus en détail

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016 1 Cancer bronchique et immunothérapie Sylvie Friard 7 avril 2016 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Inhibiteurs des points de contrôle

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai 2016 Communiqué de presse Bâle, le 19 mai 2016 La FDA accorde à Tecentriq (atezolizumab), anticancéreux immunothérapeutique de Roche, une homologation accélérée pour le traitement d un type particulier de cancer

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 octobre 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 19 octobre 2016 Communiqué de presse Bâle, le 19 octobre 2016 TECENTRIQ (atezolizumab), anticancéreux immunothérapeutique de Roche, homologué par la FDA contre une forme particulière de cancer du poumon métastatique.

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 16 mai 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 16 mai 2012 Communiqué de presse Bâle, le 16 mai 2012 Lors du congrès 2012 de l ASCO, Roche présentera de nouvelles données sur des progrès majeurs réalisés pour les patients atteints de cancer avancé Premières données

Plus en détail

Les résultats soutiennent le dépôt règlementaire du Biologics Licence Application auprès de la Food and Drug Administration aux États-Unis

Les résultats soutiennent le dépôt règlementaire du Biologics Licence Application auprès de la Food and Drug Administration aux États-Unis Communiqué de presse Theratechnologies annonce les résultats de l étude pivot de phase III pour l ibalizumab, un antirétroviral biologique à action prolongée présentement à l étude dans le traitement du

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 8 décembre 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 8 décembre 2011 Communiqué de presse Bâle, le 8 décembre 2011 Roche annonce qu une étude pivot de phase III sur le pertuzumab a donné des résultats positifs lors de cancer du sein métastatique HER2-positif La survie sans

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

La Lettre du Cancérologue

La Lettre du Cancérologue 0 1 Cycles de l immunité : comprendre les enjeux thérapeutiques....3 Cancer de la vessie métastatique....29 Immunothérapie : nouveautés et perspectives dans les cancers bronchiques... 47 TAO 2016 Chapitre

Plus en détail

[Paris, le 26 avril 2016]. Eli Lilly and Compagny a annoncé aujourd hui que la Commission Européenne a émis un

[Paris, le 26 avril 2016]. Eli Lilly and Compagny a annoncé aujourd hui que la Commission Européenne a émis un [Paris, le 26 avril 2016]. Eli Lilly and Compagny a annoncé aujourd hui que la Commission Européenne a émis un avis favorable concernant Taltz (ixekizumab) pour le traitement du psoriasis en plaques modéré

Plus en détail

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques.

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques. Les Canadiennes atteintes d un cancer du sein à un stade précoce avec atteinte ganglionnaire peuvent maintenant bénéficier d un traitement chimiothérapeutique approuvé récemment avec conditions par Santé

Plus en détail

Nouvelles molécules en cancérologie digestive

Nouvelles molécules en cancérologie digestive Nouvelles molécules en cancérologie digestive Dr A. DROUILLARD CHU DIJON CANCER GASTRIQUE Cancer gastrique: Options thérapeutiques actuelles Les thérapies ciblées dans le cancer gastrique Survie globale

Plus en détail

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Mise en garde concernant les déclarations prospectives Mise en garde concernant les déclarations prospectives Les communications publiques de la Banque de Montréal comprennent souvent des déclarations prospectives, écrites ou verbales. Le présent document

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy

Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy Thérapies ciblées 06 Octobre 2015 Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy Contexte Incidence en augmentation Formes métastatiques: pronostic redoutable, médiane de survie

Plus en détail

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine Communiqué de presse Bâle, le 2 juin 2012 Une étude Roche montre que l adjonction d Avastin à une chimiothérapie réduit de moitié le risque de progression d un cancer de l ovaire récurrent, maladie difficile

Plus en détail

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Communiqué de presse Bâle, 24 Septembre 2012 Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Roche (SIX:

Plus en détail

EXERCICE N 27 : Lire un RCP

EXERCICE N 27 : Lire un RCP Le géfitinib (Iressa ), un cytotoxique, a fait l objet d une autorisation de mise sur le marché pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastasé avec mutation

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014 Communiqué de presse Bâle, 17 novembre 2014 Roche obtient l homologation par la FDA d Avastin plus chimiothérapie pour le traitement des femmes atteintes d un cancer de l ovaire récidivant résistant au

Plus en détail

Immunothérapie en onco-dermatologie. Dr ARCHIER Elodie Hôpital Saint Joseph, Marseille AMOC 2016, Nice

Immunothérapie en onco-dermatologie. Dr ARCHIER Elodie Hôpital Saint Joseph, Marseille AMOC 2016, Nice Immunothérapie en onco-dermatologie Dr ARCHIER Elodie Hôpital Saint Joseph, Marseille AMOC 2016, Nice Liens d intérêt Membre comité de réflexion scientifique et stratégique laboratoire Novartis Orateur

Plus en détail

Epidémiologie des cancers pédiatriques en France..p. 3. L oncologie pédiatrique : un véritable défi.. p. 4

Epidémiologie des cancers pédiatriques en France..p. 3. L oncologie pédiatrique : un véritable défi.. p. 4 Dossier de presse Oncologie pédiatrique : les enfants ne sont pas des «petits adultes» et ont besoin de médicaments développés spécifiquement pour eux L oncologie pédiatrique est un domaine spécifique

Plus en détail

Sanofi-Aventis et Oxford Biomedica Rapportent des Résultats Encourageants d'essais de Phase II de Trovax dans le Cancer du Rein Métastatique

Sanofi-Aventis et Oxford Biomedica Rapportent des Résultats Encourageants d'essais de Phase II de Trovax dans le Cancer du Rein Métastatique Sanofi-Aventis et Oxford Biomedica Rapportent des Résultats Encourageants d'essais de Phase II de Trovax dans le Cancer du Rein Métastatique - Présentations lors du congrès annuel de l'american Society

Plus en détail

CP présentation données SITC 2/8. European Society for Medical Oncology. 3 Society for Immunotherapy of Cancer

CP présentation données SITC 2/8. European Society for Medical Oncology. 3 Society for Immunotherapy of Cancer Données intermédiaires de l étude de Phase I/II testant la combinaison de lirilumab avec nivolumab : bénéfice clinique encourageant chez des patients atteints d un cancer épidermoïde de la tête et du cou

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE PRÉSENTATION DU RATIONNEL D IPH4102 ET DU PROTOCOLE DE L ESSAI CLINIQUE DE PHASE I À LA CONFÉRENCE DE L EORTC 1 SUR LES LYMPHOMES CUTANÉS IPH4102 est un anticorps monoclonal cytotoxique «first-in-class»

Plus en détail

Neuilly : découvrez le service d imagerie de l hôpital public

Neuilly : découvrez le service d imagerie de l hôpital public Le Parisien.fr 01 juin 2015 Neuilly : découvrez le service d imagerie de l hôpital public Le centre hospitalier de Courbevoie-Neuilly-Puteaux organise ce mardi sa première journée portes ouvertes au service

Plus en détail

Transformer sanofi-aventis : de la vision à l action

Transformer sanofi-aventis : de la vision à l action Résultats annuels 2009 Transformer sanofi-aventis : de la vision à l action Conférence de Presse - 10 Février 2010 1 Déclarations prospectives Ce communiqué contient des déclarations prospectives (au sens

Plus en détail

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Paris, le 17 janvier 2011, 8h45 AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Le programme de développement clinique du masitinib dans les tumeurs

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai 2011 Communiqué de presse Bâle, le 19 mai 2011 MetMab associé à Tarceva double la période pendant laquelle des personnes souffrant de cancer du poumon vivent sans progression de la maladie Ce médicament personnalisé

Plus en détail

3. PLACE DE LA SPECIALITE PARMI LES OPTIONS THERAPEUTIQUES :

3. PLACE DE LA SPECIALITE PARMI LES OPTIONS THERAPEUTIQUES : Page 1 de 5 IPILIMUMAB (YERVOY) 1. INDICATION Traitement du mélanome métastatique / non résectable après échec d un traitement précédent (EMA) ou en 1ière ligne métastatique/ non résectable (FDA, Canada)

Plus en détail

Recommandations. Pour en savoir plus, rendez-vous sur dans la rubrique R&D Innovation. Déclaration prospective

Recommandations. Pour en savoir plus, rendez-vous sur  dans la rubrique R&D Innovation. Déclaration prospective SEPTEMBRE 2014 Recommandations Cette présentation est accessible aux collaborateurs de Sanofi et vise à proposer des informations clés sur la R&D Sanofi. Elle peut être utilisée en interne ou en externe

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013 Communiqué de presse Bâle, le 2 juillet 2013 La FDA accorde un statut d examen prioritaire à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 25 février 2010 Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 ERBITUX 2 mg/ml, solution pour perfusion 1 flacon (50 ml) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Liste I Médicament réservé à l usage hospitalier Prescription réservée

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 17 novembre 2012 Une étude Roche a montré qu Avastin, associé à une radiothérapie et une chimiothérapie, a aidé des personnes avec diagnostic récent de glioblastome à vivre

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 3 juin 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 3 juin 2012 Communiqué de presse Bâle, le 3 juin 2012 Le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament Roche expérimental d action ciblée contre le cancer du sein, a réduit de 35 pour cent le risque de progression de

Plus en détail

Roche obtient l homologation européenne de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer du col de l utérus avancé

Roche obtient l homologation européenne de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer du col de l utérus avancé Communiqué de presse Bâle, le 8 avril 2015 Roche obtient l homologation européenne de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer du col de l utérus avancé Avastin est le premier

Plus en détail

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Contact: Anne Bancillon + 33 (0)6 70 93 75 28 RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Principaux résultats présentés lors

Plus en détail

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules.

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Emanuel NICOLAS Dr. Frédérique ROUSSEAU Dr. Renaud

Plus en détail

Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Brochure d information destinée aux patients

Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Brochure d information destinée aux patients Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament KEYTRUDA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Mélanome : vers de nouvelles immunothérapies. Patrick, 69 ans

Mélanome : vers de nouvelles immunothérapies. Patrick, 69 ans LA RECHERCHE AVANCE Mélanome : vers de nouvelles immunothérapies Le docteur Nathalie Andrieu, du Centre de recherche en cancérologie de Toulouse, coordonne le projet IMMUSPHINX. Elle nous livre les enjeux

Plus en détail

Cancer et Immunologie L Immunothérapie, l Arme Miracle contre le Cancer? Emmanuel Donnadieu

Cancer et Immunologie L Immunothérapie, l Arme Miracle contre le Cancer? Emmanuel Donnadieu Cancer et Immunologie L Immunothérapie, l Arme Miracle contre le Cancer? Emmanuel Donnadieu L émergence de l immunothérapie des cancers Plan de l exposé Cancer et Immunologie : quelques rappels L immunothérapie

Plus en détail

Dossier de presse. Besançon, le 2 février UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase

Dossier de presse. Besançon, le 2 février UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase Dossier de presse Besançon, le 2 février 2015 UCPVax : vaccin thérapeutique anti-cancer innovant ciblant la télomérase Sommaire Le cancer du poumon, première cause de décès par cancer dans le monde UCPVax

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 décembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, le 19 décembre 2014 Communiqué de presse Bâle, le 19 décembre 2014 Roche présente de nouvelles données sur l étude de phase III MARIANNE menée auprès de patients présentant un cancer du sein HER2-positif de stade avancé non

Plus en détail

LA NOUVELLE FRANCE INDUSTRIELLE

LA NOUVELLE FRANCE INDUSTRIELLE LA NOUVELLE FRANCE INDUSTRIELLE Humain réparé Biotechnologies médicales André Choulika, président de Cellectis Les enjeux Prendre le tournant de l ingénierie du vivant pour traiter des maladies chroniques

Plus en détail

Les résultats présentés lors d une session de dernière minute dans le cadre de CROI 2017 soutiennent l éventuelle soumission règlementaire à la FDA

Les résultats présentés lors d une session de dernière minute dans le cadre de CROI 2017 soutiennent l éventuelle soumission règlementaire à la FDA Theratechnologies annonce de nouvelles données issues de l étude pivot de phase III pour l ibalizumab, un anticorps monoclonal à action prolongée présentement à l étude dans le traitement du VIH L ibalizumab

Plus en détail

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus

Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Communiqué de presse Bâle, 15 août 2014 Roche obtient l homologation par la FDA de l association Avastin plus chimiothérapie dans le traitement du cancer avancé du col de l utérus Avastin est le premier

Plus en détail

Santé Canada affiche des avertissements concernant l innocuité des produits de santé, des avis de santé publique, des

Santé Canada affiche des avertissements concernant l innocuité des produits de santé, des avis de santé publique, des Santé Canada affiche des avertissements concernant l innocuité des produits de santé, des avis de santé publique, des 2 communiqués de presse et d autres avis provenant de l industrie à titre de service

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 8 juin Il s agit de la première homologation d Avastin en association avec un autre traitement ciblé

Communiqué de presse. Bâle, le 8 juin Il s agit de la première homologation d Avastin en association avec un autre traitement ciblé Communiqué de presse Bâle, le 8 juin 2016 Roche obtient l homologation européenne d Avastin en association avec Tarceva pour le traitement de patients atteints d un type particulier de cancer du poumon

Plus en détail

Urgences oncologiques et pronostic

Urgences oncologiques et pronostic Urgences oncologiques et pronostic Gorham, Julie 14/11/15 S Urgences oncologiques et pronostic S Aucun conflit d intérêt à déclarer Urgences oncologiques et pronostic S Peu de données sur le sujet Amanda

Plus en détail

PROFIL 2016 BMSD002_bat.indd 1 27/05/ :18

PROFIL 2016 BMSD002_bat.indd 1 27/05/ :18 PROFIL 2016 BMSD002_bat.indd 1 27/05/2016 19:18 UNE ENTREPRISE «BIOPHARMA» DIVERSIFIEE Culture de l innovation, stratégie de recherche et développement centrée sur quelques axes prioritaires, Bristol-Myers

Plus en détail

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux:

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux: EMA/487901/2016 EMEA/H/C/000582 Résumé EPAR à l'intention du public bevacizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

AdhesiomAb Des anticorps monoclonaux à visée thérapeutique dans les carcinomes

AdhesiomAb Des anticorps monoclonaux à visée thérapeutique dans les carcinomes AdhesiomAb Des anticorps monoclonaux à visée thérapeutique dans les carcinomes Type d'offre : partenariat Patricia Rousselle et Charles Dumontet Institut de Biologie et Chimie des Protéines, Lyon et Centre

Plus en détail

Nouveautés en oncologie thoracique

Nouveautés en oncologie thoracique Nouveautés en oncologie thoracique Dr Adeline Rosoux Pneumologue 1 ière journée scientifique en oncologie Généralités sur le carcinome bronchique Le carcinome bronchique est la cause la plus fréquente

Plus en détail

Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille

Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille S G I M G R E AT U P DAT E Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille Sacha I. Rothschild Departement Innere Medizin, Medizinische Onkologie, Universitätsspital Basel Quintessence Parmi les causes

Plus en détail

Traitements médicaux en oncologie digestive. Nouvelles thérapies. Docteur Pierre DALLOZ, Pôle Santé République

Traitements médicaux en oncologie digestive. Nouvelles thérapies. Docteur Pierre DALLOZ, Pôle Santé République Traitements médicaux en oncologie digestive Nouvelles thérapies Docteur Pierre DALLOZ, Pôle Santé République Cancer colorectal Cancer colorectal Un nouvel anti métabolite : le TAS 102 Nouvelles thérapies

Plus en détail

Groupe de travail Oncologie/Hématologie. Séance du vendredi 30 janvier 2015 de 14h00 à 18h00 en salle 3. Programme de séance

Groupe de travail Oncologie/Hématologie. Séance du vendredi 30 janvier 2015 de 14h00 à 18h00 en salle 3. Programme de séance Ordre du jour Numéro unique de document : GT022015011 Date document : 14 janvier 2015 Direction : ONCOH Pôle : Oncologie/hématologie Personne en charge : Alexandre Moreau Groupe de travail Oncologie/Hématologie

Plus en détail

Sanofi et Regeneron annoncent des résultats préliminaires positifs de Phase II dans l hypercholestérolémie pour un anticorps anti-pcsk9

Sanofi et Regeneron annoncent des résultats préliminaires positifs de Phase II dans l hypercholestérolémie pour un anticorps anti-pcsk9 COMMUNIQUE DE PRESSE Sanofi et Regeneron annoncent des résultats préliminaires positifs de Phase II dans l hypercholestérolémie pour un anticorps anti-pcsk9 Paris, France et Tarrytown, New York - le 10

Plus en détail

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Les cancers thoraciques sont multiples Grande variété de tumeurs (poumons primitifs, métastases, médiastin, sarcomes,

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2011

Communiqué de presse. Bâle, le 25 septembre 2011 Communiqué de presse Bâle, le 25 septembre 2011 Le T-DM1, médicament expérimental de Roche, témoigne d une amélioration de la survie sans progression par rapport au traitement standard lors de cancer du

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai Deuxième homologation de GAZYVARO en Suisse

Communiqué de presse. Bâle, le 19 mai Deuxième homologation de GAZYVARO en Suisse Communiqué de presse Bâle, le 19 mai 2016 GAZYVARO (obinutuzumab), médicament de Roche, est homologué en Suisse pour le traitement de patients atteints de lymphome folliculaire précédemment traité Deuxième

Plus en détail

Celyad publie son rapport d activités du premier trimestre 2015

Celyad publie son rapport d activités du premier trimestre 2015 Celyad publie son rapport d activités du premier trimestre 2015 Étapes importantes franchies dans les programmes cliniques Solide position de trésorerie et gestion rigoureuse des dépenses opérationnelles

Plus en détail

Communiqué de presse. Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600

Communiqué de presse. Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600 Communiqué de presse Bâle, le 5 juin 2011 Roche annonce que le vémurafénib améliore la survie chez les personnes souffrant de mélanome métastatique à mutations BRAF V600 Le vémurafénib et son test diagnostique

Plus en détail

D après la communication orale de J. Timmerman, abstract 010, ICML 2015. Rédaction : Dr A. Chauchet, Hôpital Minjoz, Besançon

D après la communication orale de J. Timmerman, abstract 010, ICML 2015. Rédaction : Dr A. Chauchet, Hôpital Minjoz, Besançon Nivolumab chez les patients en rechute ou réfractaire dans les pathologies lymphoïdes et les lymphomes hodgkinien Mise à jour des résultats de l étude de phase 1 (CA209-039) D après la communication orale

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS

MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS Pr OPDIVO MD Nivolumab Perfusion intraveineuse, 10 mg de nivolumab/ml Flacons à usage unique de 40 mg et 100 mg

Plus en détail

NOUVELLES RECHERCHES SUR LES OPTIONS DE TRAITEMENT DU MÉLANOME

NOUVELLES RECHERCHES SUR LES OPTIONS DE TRAITEMENT DU MÉLANOME NOUVELLES RECHERCHES SUR LES OPTIONS DE TRAITEMENT DU MÉLANOME FAITS SAILLANTS DE LA CONFÉRENCE ANNUELLE DE L ASCO 214 Chicago, Illinois du 31 mai au 3 juin 214 Les immunothérapies contre le mélanome métastatique

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le 15 août 2011

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le 15 août 2011 Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada Le 15 août 2011 Énoncés prospectifs De temps à autre, la TD fait des énoncés prospectifs, écrits et verbaux,

Plus en détail

Introduction générale Michel AROCK, membre de l Académie nationale de Pharmacie, Président 3 ème section

Introduction générale Michel AROCK, membre de l Académie nationale de Pharmacie, Président 3 ème section «Biomarqueurs, thérapies ciblées et stratifiées en cancérologie» Séance thématique 21 mai 2014 Introduction générale Michel AROCK, membre de l Académie nationale de Pharmacie, Président 3 ème section Comité

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2010

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2010 Communiqué de presse Bâle, le 9 octobre 2010 MetMAb, nouvelle molécule en cours d étude, prolonge la période pendant laquelle les personnes atteintes de cancer du poumon vivent sans que leur maladie ne

Plus en détail

piroplasmose équine Pour plus de renseignements sur la ou visitez :

piroplasmose équine Pour plus de renseignements sur la ou visitez : Pour plus de renseignements sur la piroplasmose équine Pour en savoir plus sur les mesures d intervention prises au Canada pour lutter contre la piroplasmose équine, communiquez avec l ACIA en composant

Plus en détail

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES LES INCONTOURNABLES EN CANCEROLOGIE Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES Dr Michaël Duruisseaux, Pr Denis Moro Sibilot Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de

Plus en détail