DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption..."

Transcription

1 I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... II. SAVOIR SCHÉMATISER UNE EXPÉRIENCE : LA RÉALISATION D UN SPECTRE DE BANDE D ABSORPTION Construire dans le cadre ci contre, un montage permettant d obtenir un spectre de bande d absorption en choisissant les éléments du montage parmi les représentations ci-dessous Construire le schéma ici Becher contenant un liquide Lampe à décharge source de lumière blanche écran Réseau de diffraction prisme fente Filtre III. SAVOIR RESTITUER SES CONNAISSANCES ET MAITRISER LE VOCABULAIRE a) Comment obtenir les différents spectres : Compléter les phrases suivantes 1) Le spectre de la lumière émise par un corps dense et chaud est un spectre... 2) Le spectre de la lumière émise par un gaz sous faible pression est un spectre... 3) Le spectre de la lumière directement émise par une source est un spectre... 4) Le spectre de la lumière obtenu après la traversée d une substance transparente éclairé en lumière blanche est un spectre... 5) Le spectre de la lumière provenant d une étoile est un spectre... b) Savoir interpréter les informations d un spectre : Cocher les bonnes réponses 1) Lorsque la température augmente, le spectre de la lumière émise par un corps condensé et chaud : s enrichit de radiations vers le violet s enrichit de radiations vers les rouges devient un spectre de raies 2) Le fond continu du spectre de la lumière provenant d une étoile donne des renseignements sur la composition chimique de son atmosphère La température de sa surface la température de son atmosphère IV.

2 3) Les raies sombres du spectre d absorption d un gaz constitué du même atome : ont les mêmes places que dans le spectre d émission de ce gaz sont plus nombreuses que dans le spectre d émission de ce gaz changent de place suivant la température du gaz V. SAVOIR UTILISER SES COMPÉTENCES ET JUSTIFIER a) Le spectre ci-dessous représente le spectre simplifié de la lumière d une étoile. On dispose par ailleurs des spectres d émission de trois gaz A, B, C b) La figure ci contre représente le fond continu du spectre du soleil à deux moments de la journée : milieu du jour et coucher de soleil. Les raies d absorption n ont pas été représentées A B C Parmi ces trois gaz lesquels sont présents avec certitude dans l atmosphère de cette étoile, justifier le plus précisément possible votre réponse Rouge violet 1) À quel moment de la journée le spectre 1 a-t-il été réalisé?.. 2) Sachant que température de surface du soleil ne change pas au cours de la journée, comment pouvez vous justifier la modification du spectre au cours de la journée?... VI. SAVOIR CLASSER LES OBJETS DE L UNIVERS SELON LEUR ORDRE DE GRANDEUR Compléter les colonnes du tableau ci-dessous 1) convertir en mètre les s proposées dans la première colonne 2) écrire les valeurs trouvées en notation scientifique 3) en déduire leurs ordres de grandeur 4) classer ces s dans l ordre croissant 5) Associer l objet qui lui correspond parmi les objets suivants diamètre d un cheveu ; bactérie ; distance Terre-Soleil Donnée : situation des préfixes décimaux dans le tableau de conversion Conversion Notation scientifique Ordre de grandeur Classement croissante Objet associé 2,43 µm 150 Gm 0,061 mm

3 VII. SAVOIR EXPLOITER UNE LOI PHYSIQUE POUR DÉTERMINER LA TEMPÉRATURE DE SURFACE D UNE ÉTOILE (BONUS) On a vu que l intensité de la lumière émise par un corps condensé et chaud est différente pour chaque radiation contenue dans cette lumière. Elle est maximale pour une radiation dont la longueur d onde est notée m. m dépend de la température du corps par la relation : m ( +273) = 2, où représente la température du corps exprimée en C, m étant exprimée en nm Dans un livre d astronomie on peut lire que la température de surface de Bételgeuse est de 2900 C 1) Déterminer la longueur d onde de la radiation la plus lumineuse émise par Bételgeuse 2) Cette longueur d onde correspond-elle à une radiation visible? sinon, quelle est la couleur des radiations visibles les plus proches de m 3) En déduire la couleur Bételgeuse vue à l œil nu. VIII. SAVOIR EXPLOITER UN DOCUMENT EN UTILISANT SES CONNAISSANCES (BONUS) 1) En observant l ombre de la main de Lucky Luke, peut on dire que cette ombre nous permet de voir dans le proche passé de Lucky Luke? 2) Cependant, l impact de la balle dessiné «dans l ombre contredit les lois de la physique. Pourquoi?

4 I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... II. SAVOIR SCHÉMATISER UNE EXPÉRIENCE : LA RÉALISATION D UN SPECTRE DE BANDE D ABSORPTION Construire dans le cadre ci contre, un montage permettant d obtenir un spectre de bande d absorption en choisissant les éléments du montage parmi les représentations ci-dessous Construire le schéma ici Becher contenant un liquide Lampe à décharge source de lumière blanche écran Réseau de diffraction prisme fente Filtre III. SAVOIR RESTITUER SES CONNAISSANCES ET MAITRISER LE VOCABULAIRE a) Comment obtenir les différents spectres : Compléter les phrases suivantes 1) Le spectre de la lumière émise par un corps dense et chaud est un spectre... 2) Le spectre de la lumière émise par un gaz sous faible pression est un spectre... 3) Le spectre de la lumière directement émise par une source est un spectre... 4) Le spectre de la lumière obtenu après la traversée d une substance transparente éclairé en lumière blanche est un spectre... 5) Le spectre de la lumière provenant d une étoile est un spectre... b) Savoir interpréter les informations d un spectre : Cocher les bonnes réponses 1) Lorsque la température augmente, le spectre de la lumière émise par un corps condensé et chaud : s enrichit de radiations vers le violet s enrichit de radiations vers les rouges devient un spectre de raies 2) Le fond continu du spectre de la lumière provenant d une étoile donne des renseignements sur la composition chimique de son atmosphère La température de sa surface la température de son atmosphère IV.

5 3) Les raies sombres du spectre d absorption d un gaz constitué du même atome : ont les mêmes places que dans le spectre d émission de ce gaz sont plus nombreuses que dans le spectre d émission de ce gaz changent de place suivant la température du gaz V. SAVOIR UTILISER SES COMPÉTENCES ET JUSTIFIER a) Le spectre ci-dessous représente le spectre simplifié de la lumière d une étoile. On dispose par ailleurs des spectres d émission de trois gaz A, B, C b) La figure ci contre représente le fond continu du spectre du soleil à deux moments de la journée : milieu du jour et coucher de soleil. Les raies d absorption n ont pas été représentées A B C Parmi ces trois gaz lesquels sont présents avec certitude dans l atmosphère de cette étoile, justifier le plus précisément possible votre réponse Rouge violet 3) À quel moment de la journée le spectre 2 a-t-il été réalisé?.. 4) Sachant que température de surface du soleil ne change pas au cours de la journée, comment pouvez vous justifier la modification du spectre au cours de la journée?... VI. SAVOIR CLASSER LES OBJETS DE L UNIVERS SELON LEUR ORDRE DE GRANDEUR Compléter les colonnes du tableau ci-dessous 6) convertir en mètre les s proposées dans la première colonne 7) écrire les valeurs trouvées en notation scientifique 8) en déduire leurs ordres de grandeur 9) classer ces s dans l ordre croissant 10) Associer l objet qui lui correspond parmi les objets suivants diamètre de l atome hydrogène ; noyau de l atome hydrogène ; taille d une galaxie Donnée : situation des préfixes décimaux dans le tableau de conversion Conversion Notation scientifique Ordre de grandeur Classement croissante Objet associé 0,10 pm 9, Tm 0,20.10 nm

6 VII. SAVOIR EXPLOITER UNE LOI PHYSIQUE POUR DÉTERMINER LA TEMPÉRATURE DE SURFACE D UNE ÉTOILE (BONUS) On a vu que l intensité de la lumière émise par un corps condensé et chaud est différente pour chaque radiation contenue dans cette lumière. Elle est maximale pour une radiation dont la longueur d onde est notée m. m dépend de la température du corps par la relation : m ( +273) = 2, où représente la température du corps exprimée en C, m étant exprimée en nm Dans un livre d astronomie on peut lire que la température de surface de Bételgeuse est de 2900 C 4) Déterminer la longueur d onde de la radiation la plus lumineuse émise par Bételgeuse 5) Cette longueur d onde correspond-elle à une radiation visible? sinon, quelle est la couleur des radiations visibles les plus proches de m 6) En déduire la couleur Bételgeuse vue à l œil nu. VIII. SAVOIR EXPLOITER UN DOCUMENT EN UTILISANT SES CONNAISSANCES (BONUS) 3) En observant l ombre de la main de Lucky Luke, peut on dire que cette ombre nous permet de voir dans le proche passé de Lucky Luke? 4) Cependant, l impact de la balle dessiné «dans l ombre contredit les lois de la physique. Pourquoi?

7

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles

Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles Activité expérimentale AE 13 : La lumière, messagère des étoiles I. Spectre continu et température Starlord est un explorateur de l espace. Il a pris plusieurs photographies d arc-en-ciel sur différentes

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE?

LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Travaux Pratiques Séance 5 Thème : L Univers Chapitre n 3 (La lumière des étoiles) LA PHYSIQUE DES SPECTRES : COMMENT FAIRE PARLER LA LUMIÈRE? Objectifs : Savoir qu un corps chaud émet un rayonnement continu,

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs

Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs NOM / Prénom :.. 30/01/2014 Devoir de Sciences Physiques n 6 Restituer ses connaissances (3) Réaliser (6) Analyser (6) Nouveaux objectifs 11 12 13 14 15 16 12 13 16 17 13 14 16 Bilan Durée : 50 mn Com

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 8 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers Une première présentation de l Univers Thème : Univers Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 1 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Caractérisation de sources lumineuses

Caractérisation de sources lumineuses Caractérisation de sources lumineuses 1 BUT DE LA MANIPULATION Le but de cette manipulation est de déterminer : les longueurs d onde d une lumière émise par une lampe spectrale, par utilisation d un spectroscope,

Plus en détail

Vision et couleurs. NOM : Prénom : CONTEXTE DU SUJET

Vision et couleurs. NOM : Prénom : CONTEXTE DU SUJET NOM : Prénom : CONTEXTE DU SUJET Un élève de classe explique à ses camarades qu il est daltonien. Il existe plusieurs formes d anomalies. Lui ne peut pas distinguer le rouge et le vert. Comment le cerveau

Plus en détail

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière.

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Thème : Univers Chap. : Les étoiles TP : Décomposition de la lumière 2nde But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Ce TP va se dérouler sous un format «Jigsaw» («puzzle» en anglais)

Plus en détail

TP 2de Spectre démission et d absorption

TP 2de Spectre démission et d absorption TP 2de Spectre démission et d absorption EXPERIENCE 1 : SPECTRE DE LA LUMIERE BLANCHE La plage colorée observée sur l écran est appelée : ---------------------------------------------------------- Définition

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

1 Physique des rayonnements :

1 Physique des rayonnements : SPECROSCOPIE DES NÉBULEUSES À ÉMISSION E DES ÉOILES 1 Physique des rayonnements : 1.1 La loi de Plank et ses petites sœurs : Ces relations permettent de décrire le flux lumineux à partir de la longueur

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes

Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes Lycée F. Mistral AVIGNON Épreuve commune de sciences physiques et chimiques pour les classes de secondes 2009/2010 Consignes : Durée : 2 heures Le sujet comporte 5 exercices et une fiche annexe à rendre

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

Les spectres, messages de la lumière

Les spectres, messages de la lumière Les spectres, messages de la lumière La lumière est parfois le seul élément d information dont nous disposons : c est le cas pour les étoiles, y compris le Soleil. En y regardant de plus près, il y a plusieurs

Plus en détail

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère.

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère. Chapitre 03 Réfraction et dispersion dans l atmosphère. I- Réfraction de la lumière (en relation avec le TP physique N 4). 1)- Mise en évidence. 2)- Définition. 3)- Première loi de Descartes. 4)- Deuxième

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie

CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie Classe : CONTROLE COMMUN DE PHYSIQUE DE SECONDE Durée 2h Calculatrice autorisée L énoncé est à rendre avec la copie. Indiquez votre classe sur la copie EXERCICE I : (4,5 points) 1. Ajoutez chacun des 3

Plus en détail

LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS

LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS Pour décrire l Univers, il est nécessaire d avoir une idée précise des dimensions relatives des objets qui le constitue. I. LES OBJETS DE L ECHELLE MICROSCOPIQUE

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS

LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS LA MESURE DES LONGUEURS DANS L UNIVERS Pour décrire l Univers, il est nécessaire d avoir une idée précise des dimensions relatives des objets qui le constitue. I. LES OBJETS DE L ECHELLE MICROSCOPIQUE

Plus en détail

Chapitre 2 Spectres de la lumière et phénomène de dispersion

Chapitre 2 Spectres de la lumière et phénomène de dispersion Chapitre 2 Spectres de la lumière et phénomène de dispersion Activité 1 : Ce que nous apprend la lumière émise par les étoiles 1. Lorsqu on observe une étoile à l œil nu (jamais le soleil, danger pour

Plus en détail

Le 27/11/2012 Page : 1 / 6 DEVOIR N 2 (2h) T ale S1

Le 27/11/2012 Page : 1 / 6 DEVOIR N 2 (2h) T ale S1 Le 27/11/2012 Page : 1 / 6 DEVOIR N 2 (2h) T ale S1 I. Chimie : Identifier une molécule (11,5 points) (Source : http://sites.estvideo.net/brasseue/siteweb/index.html) Par oxydation ménagée, on peut obtenir

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation Toute l information sur l univers provient de la lumière qui arrive jusqu

Plus en détail

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

U3 : Réfraction et observations astronomiques

U3 : Réfraction et observations astronomiques U3 : Réfraction et observations astronomiques UNIVERS Exercice 1 : 1. B et C 2. B 3. A et C 4. A 5. C Exercice 2 : 1. B 2. A Exercice 3 : 1. B et C Exercice 4 : Corrigé Correction des exercices pages 47

Plus en détail

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S Les galaxies Niveau 1 ère S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour observer et étudier des galaxies, à différentes longueurs d'onde, pour mieux comprendre leur

Plus en détail

THÈME L UNIVERS. Résolution de problème scientifique. Analyse de la lumière des étoiles. Problème : α-pegasi

THÈME L UNIVERS. Résolution de problème scientifique. Analyse de la lumière des étoiles. Problème : α-pegasi THÈME L UNIVERS Résolution de problème scientifique Chapitre 16 Analyse de la lumière des étoiles Problème : α-pegasi Compétence mobilisée : Interpréter le spectre de la lumière émise par une étoile :

Plus en détail

Chiffres Significatifs, grandeurs, unités et culture générale

Chiffres Significatifs, grandeurs, unités et culture générale NOM :... Prénom :... Classe : 1 ère S. Révision des Connaissances de Base Entrée en 1ère S 2017-2018 Voici une liste non exhaustive des connaissances à maitriser à l entrée en 1ère S. Il n y a aucun raisonnement,

Plus en détail

Séquence 2 : 5 heures + Evaluation 45 min

Séquence 2 : 5 heures + Evaluation 45 min Séquence 2 : 5 heures + Evaluation 45 min SL5 Pourquoi les objets sont-ils colorés? 1 ère Capacités Connaissances Support Compétences Séance 1 Réaliser la décomposition de la lumière blanche par un prisme

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

«L éclairage dans l habitat»

«L éclairage dans l habitat» 1STL-TC Date : «L éclairage dans l habitat» Thème du programme : Habitat Type d activités : Point cours Extrait BOEN : Sources lumineuses. Flux lumineux ; longueur d onde ; couleur et spectre. Sous-thème

Plus en détail

TP 6 Spectroscope à prisme

TP 6 Spectroscope à prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à

Plus en détail

Thème : Optique. Chap 4 : COLORIMETRIE

Thème : Optique. Chap 4 : COLORIMETRIE Thème : Optique Chap 4 : COLORIMETRIE 1) Introduction : Les objets, les matières sont colorés car ils absorbent certaines radiations de la lumière qui les éclaire et diffusent (ou transmettent) le reste

Plus en détail

G.P. DNS11 Janvier 2011

G.P. DNS11 Janvier 2011 DNS Sujet Diffraction ( modèle simplifié de télescope )...1 I.Modélisation de la diffraction sur un télescope...1 II.Phénomènes limitant le pouvoir de résolution...2 III.Effet de la turbulence atmosphérique

Plus en détail

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35

Nombre nucléons Chlore Cl Cuivre 29 35 Accompagnement 2 Exercice I Composition et formation des ions L oxygène O est un élément chimique contenant 8 protons et 8 neutrons. 1) Quelle est la valeur de son numéro atomique? Justifiez. 2) Quel est

Plus en détail

TP4: La lumière... onde ou particules?

TP4: La lumière... onde ou particules? TP4: La lumière... onde ou particules? 1. Les sources de lumière: Les lampes à incandescence sont constituées par un filament métallique porté à haute température par le passage d un courant électrique.

Plus en détail

Activité A1. Quelques longueurs dans l Univers

Activité A1. Quelques longueurs dans l Univers Activité A1 Quelques longueurs dans l Univers Le document suivant est distribué aux élèves qui, après avoir classé les longueurs proposées, donnent dans un premier temps une estimation de ces longueurs.

Plus en détail

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Chapitre 4 Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Suivre le diaporama passé en cours ou en TD I Les ondes électromagnétiques 1) Définition Rappeler la définition d une onde progressive.

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

N. TETAZ-DZIELICKI 2nde L NDT 2006/2007 LES SPECTRES

N. TETAZ-DZIELICKI 2nde L NDT 2006/2007 LES SPECTRES TP Cours chapitre 4 Physique LES SPECTRES Compétences : Identification des différents types de spectres. Identification d'élèments chimiques à partir de spectre. Compétences vues au collège : (4ème) Synthèse

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

Chapitre 1 : Les lumières colorées

Chapitre 1 : Les lumières colorées Chapitre 1 : Les lumières colorées I) De quoi la lumière blanche est-elle elle constituée? La lumière qui éclaire la fente est de couleur blanche, de même que la lumière qui pénètre dans le prisme. La

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale

PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale Problématique : les sources réelles ne sont pas ponctuelles, comment la largeur d un source influe-t-elle sur les

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Patrick Boissé IAP et Université Paris VI. Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07

ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Patrick Boissé IAP et Université Paris VI. Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07 ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE Patrick Boissé IAP et Université Paris VI Compte-rendu par Benjamin Langlois du séminaire du 20/11/07 Introduction : Pour donner un aperçu des recherches menées actuellement

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences entre les rayons issus des nombreux motifs successifs

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique

Messages de la lumière. 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique Messages de la lumière 1. Le prisme : un système dispersif 2. Les spectres d émission et d absorption 3. Application à l astrophysique 1. Le prisme : un système dispersif 1. Décomposition de la lumière

Plus en détail

1 De l atome aux galaxies

1 De l atome aux galaxies 1 De l atome aux galaxies 1. LES OBJETS DE L UNIVERS On peut classer les objets dans l Univers en distinguant 3 niveaux : - le niveau microscopique - l échelle humaine - le niveau cosmique. 1.1. Les longueurs

Plus en détail

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche 1/ 1/ b moins chaud que c, 1/ b moins chaud que c, que a, 1/ b moins chaud que c, que a, que e, 2/ 2/ d moins usée que e, 2/ d moins usée que e, que a, 2/ d moins usée que e, que a, que c, 2/ d moins

Plus en détail

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore

Accompagnement 2 Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Exercice I L atome de chlore Exercice II La famille du chlore Accompagnement 2 Données : Masse d un nucléon : m n = 1,67.10-27 kg masse d un électron :9,1.10-31 kg Charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C Élément chimique Numéro atomique Z Nombre de nucléons A Cl 17

Plus en détail

La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles)

La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles) La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles) DOSSIER REALISE PAR LES ELEVES DE 4 /3 DE L ATELIER SCIENTIFIQUE 2015-2016 EN COLLABORATION AVEC VINCENT BOUDON CHERCHEUR AU LABORATOIRE INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

TP PH 5 : Spectres lumineux

TP PH 5 : Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. I Spectre d émission TP PH 5 : Spectres lumineux Poste N 1 Matériel : source lumineuse,

Plus en détail

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE Type d'activité Activité-cours. Notions et contenus Interaction lumière-matière : émission et absorption. Quantification des

Plus en détail

Leçon N 4. Par groupe de quatre élèves, formuler des hypothèses en tentant de répondre aux questions suivantes :

Leçon N 4. Par groupe de quatre élèves, formuler des hypothèses en tentant de répondre aux questions suivantes : Son et Lumière Leçon N 4 Lumières et couleurs I. DÉCOMPOSITION DE LA LUMIÈRE BLANCHE Question du jour : combien y a-t-il de couleurs dans un arc-en-ciel? Activité n 1 : Formulation d hypothèses Par groupe

Plus en détail

1. Révisions d optique de 5 ème 2 h. 2. Lumière colorées et couleur des objets 5 h h DS. 3. Les lentilles 3 h min DL

1. Révisions d optique de 5 ème 2 h. 2. Lumière colorées et couleur des objets 5 h h DS. 3. Les lentilles 3 h min DL En classe de 5 ème : Connaître les deux types de sources de lumière Comprendre les conditions de visibilité d un objet Établir un modèle de propagation de la lumière Déterminer une ombre propre, une ombre

Plus en détail

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH Classes : EME SC-MATH-TEC année : 00/0 Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES I) Spectre de l atome d hydrogène ) Expérience Gaz

Plus en détail

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES

LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES LA SPECTROGRAPHIE OU POURQUOI IL EST SI IMPORTANT D ÉTUDIER LE SPECTRE DES ÉTOILES Par Jean-Pierre MARTIN jpm.astro astro@wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTRONOMIE VÉGA PLAISIR 78370 Les animations ne sont visibles

Plus en détail

DESCRIPTION DE L UNIVERS

DESCRIPTION DE L UNIVERS 2 nde Univers Chapitre 1 1/3 DESCRIPTION DE L UNIVERS Activité 1 : Du très petit au très grand Observer les sept objets de tailles très différentes. Rappel sur la notation scientifique d un nombre : Exprimer

Plus en détail

Séquence 2 : Comment explorer le cosmos sans fusée?

Séquence 2 : Comment explorer le cosmos sans fusée? Séquence 2 : Comment explorer le cosmos sans fusée? Dans la première séquence, les élèves ont pris conscience de l immensité de l Univers et de l intérêt de l année de lumière pour en apprécier les dimensions.

Plus en détail

Coté étiquette Coté étiquette Coté zone non gravée zone gravée

Coté étiquette Coté étiquette Coté zone non gravée zone gravée PHYSIQUE : Le Laser au quotidien (10 points) BAC S Centres Etrangers Juin 2011 + Amérique du Sud Juin 2010 Saviez-vous que si vous regardez des DVD, naviguez sur le web, scannez les codes barre et si certains

Plus en détail

C est l effet DOPPLER

C est l effet DOPPLER Quel est le point commun entre : un contrôle routier radar effectué par les gendarmes et la détection des exoplanètes par les astrophysiciens? C est l effet DOPPLER Qu est ce que l effet DOPPLER? La fréquence

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Les signaux lumineux

Les signaux lumineux Les signaux lumineux I) Les sources lumineuses : a) Définition : Une source lumineuse est un corps qui émet de la lumière. Exemples : Une étoile ( le soleil par exemple ), une lampe,. b) Sources lumineuses

Plus en détail

Exercices sur les distances

Exercices sur les distances Exercices sur les distances Ordres de grandeurs et conversions Exercice N Conversion 7,5 points Longueur de la Voie Lactée : 10 18 km. Distance de l'étoile Proxima du Centaure au Soleil : 39 900 milliards

Plus en détail