34. Les activités commerciales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "34. Les activités commerciales"

Transcription

1 Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d un observatoire de l offre commerciale. Mis à jour quotidiennement, cet outil permet de répondre aux questions suivantes : Qui vend quoi? Où? Sur quelle surface commerciale? Avec quel effectif, salarié ou non salarié? Les résultats présentés ci-après sont issus de cet outil, la date de valeur est fixée au 20 décembre Dans le cadre de cette présentation, la notion de Commerce de détail recense 8 secteurs d activités (présentés en annexe 2 page 99). Elle intègre les commerces de détail et les services ayant boutique sur rue. Ainsi, ont été exclues du champ de l analyse, les activités suivantes : commerces non sédentaires, agences bancaires, cabinets d assurance, auto-écoles, professions libérales et de santé (sauf les pharmacies, les magasins d optique ou d audioprothèses). Les données relatives à l emploi présentées ci-après sont issues du Fichier Consulaire de la CCI de Morlaix qui réalise, chaque année, une enquête sur l emploi dans les entreprises de 4 salariés et plus (au 31 décembre). Enfin, une mise à jour plus particulièrement dédiée à l emploi dans les activités commerciales a été réalisée par phoning sur une période de 3 mois entre novembre 2003 et janvier Toutefois, les résultats ne présentent pas un caractère d exhaustivité du fait d une collecte de données déclaratives et de la difficulté à isoler les emplois permanents des emplois à temps partiel. La notion de flux de consommation Cette présentation de l offre commerciale est complétée par une analyse des flux de consommation fondée sur l Observatoire de l Equipement Commercial. Développé, en 1997 puis mis à jour en 2001 et 2005, à l initiative des 3 CCI du Finistère, cet observatoire analyse très finement les comportements d achats des ménages du département pour 42 produits (présentés en annexe 3 page 101). Il permet en effet de répondre aux questions suivantes : Qui achète quoi? Où? Dans quel type de magasin? Pour quel montant? Les valeurs présentées ci-après sont donc le résultat global des flux générés en 2005 pour 49 produits. Elles qualifient donc une tendance. Au cours de l année 2005, lors de la mise à jour de cet outil, ménages ont été enquêtés sur leurs habitudes de consommation, actes de consommation ont été analysés.

2 341. L offre commerciale par secteurs d activités 146 commerces en activité en 2006 En décembre 2006, 146 commerces de détail sont en activité sur la Communauté de Communes de la Baie du Kernic. Les principales activités représentées sont : - Cafés, Hôtels Restaurants : 32 % des commerces - Commerce alimentaire et non spécialisé : 18 % des commerces Entre 1995 et 2006, l offre commerciale intercommunale a enregistré une perte de 16 commerces (- 10 %). Le secteur Hôtels, Cafés, Restaurants explique en grande partie cette réduction avec - 20 commerces (- 30 %). La diminution du nombre de commerces dans les secteurs Habillement et Accessoires (- 3 commerces, - 45 %) et Culture et Loisirs (- 3 commerces, - 25 %) est plus limitée. Trois secteurs enregistrent des croissances intéressantes : - Commerces et services divers, Automobile : + 7 commerces, + 47 % - Equipement de la maison : + 3 commerces, + 27 % - Hygiène et santé : + 3 commerces, + 19 % 67 Nombre de commerces par secteurs d activités en décembre 2006 et évolution depuis 1995 Evolution / 2006 Secteurs d activités Part Part En Nombre Nombre En % en % en % Nombre Commerce alimentaire et non spécialisé % % 1 4 % Habillement et accessoires 11 7 % 6 4 % % Equipement de la maison 11 7 % % 3 27 % Culture et Loisirs 12 7 % 9 6 % % Hygiène et Santé % % 3 19 % Services à caractère commercial 4 2 % 2 1 % % Commerces et services divers, Automobile 15 9 % % 7 47 % Hôtels, Cafés, Restaurants % % % Total % % % Structure de l offre commerciale par secteurs d activités en décembre 2006 Hôtels, Cafés, Restaurants 33% Commerce alimentaire et non spécialisé 18% Habillement et accessoires 4% Equipement de la maison 10% Commerces et services divers, Automobile 15% Services à caractère commercial 1% Hygiène et Santé 13% Culture et Loisirs 6%

3 342. L offre commerciale par communes 68 Plouescat et Cléder regroupent près de 80 % de l offre commerciale intercommunale Plouescat et Cléder, principales communes de la Communauté de Communes, concentrent ensemble près de 80 % de l offre commerciale intercommunale. Sur ces deux communes, on compte respectivement, 72 et 43 commerces (soit 49 % et 29 % de l offre commerciale intercommunale). En nombre de commerces, l activité est stable depuis 1995 sur la commune de Plouescat (+ 1 commerce). En revanche, Cléder enregistre une diminution du nombre de ses commerces (- 7 commerces). On constate la même évolution à la baisse sur les communes de Plounévez-Lochrist, Tréflaouénan et Tréflez. Seule l offre commerciale de Lanhouarneau croît de 20 % (+ 2 commerces). Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Nombre de commerces par communes et évolution 1995 / 2006 Evolution / 2006 Communes Part Part En Nombre Nombre En % en % en % Nombre Cléder % % % Lanhouarneau 10 6 % 12 8 % 2 20 % Plouescat % % 1 1 % Plounévez-Lochrist % 11 8 % % Tréflaouénan 6 4 % 5 3 % % Tréflez 5 3 % 3 2 % % Total CC de la Baie du Kernic % % % Nombre de commerces par communes en décembre 2006

4 343. Les surfaces commerciales par secteurs d activités m² de surfaces commerciales de vente sont exploités sur le territoire de la CC Les surfaces commerciales de vente exploitées sur le territoire de la Communauté de Communes représentent près de m². Logiquement, les secteurs de prédilection de la grande distribution (commerces de 300 m² et plus) concentrent la majorité des surfaces : - Commerce alimentaire (dont supermarchés, supérettes, hard discount) : m² soit 56 % de la surface totale de vente - Equipement de la maison (Commerces de jardinage, bricolage, meubles) : m² soit 33 % de la surface totale de vente Sur la période 1995 / 2006, la surface de vente (en m²) est stable sur la Communauté de Communes : + 73 m² (+ 1 %). Toutefois, on note des disparités entre secteurs d activités. En dehors des secteurs Equipement de la maison (+ 444 m², + 19 %) et Commerce alimentaire et non spécialisé (+ 137 m², + 3 %), tous les secteurs d activités analysés enregistrent une diminution de leur surface commerciale. En nombre de m², les principales diminutions concernent les secteurs : - Habillement et accessoires (-312 m², - 68 %) - Culture et loisirs (-185 m², - 34 %). Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Surfaces commerciales par secteurs d activités en 2006 et évolution depuis Evolution 1995 / 2006 Secteurs d activités Part Part Surface Surface En m² En % en % en % Commerce alimentaire et non spécialisé % % % Habillement et accessoires % % % Equipement de la maison % % % Culture et Loisirs % % % Hygiène et Santé % % % Total % % % Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Surfaces commerciales par secteurs d activités en décembre 2006 Culture et Loisirs 4% Hygiène et Santé 5% Equipement de la maison 33% Habillement et accessoires 2% Commerce alimentaire et non spécialisé 56%

5 344. Les surfaces commerciales par communes 70 Plouescat et Cléder regroupent près de 90 % de la surface commerciale de vente En 2006, les communes de Plouescat et Cléder concentrent près de 90 % de la surface commerciale de vente de la Communauté de Communes. Sur la période , on constate une croissance de la surface commerciale de vente de la majorité des communes de la Communauté de Communes. Entre autres : - Plouescat (+ 107 m², + 3 %) - Lanhouarneau (+ 240, %) Il en est autrement sur Cléder (- 453 m², - 11 %) et sur Tréflaouénan. Ces évolutions s expliquent, en partie, par la baisse du nombre de commerces enregistrée sur ces communes (cf. analyse page 65). Communes Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Surfaces commerciales par communes et évolution 1995 / Evolution 1995 / 2006 Surface Part en % Surface Part en % En m² En % Cléder % % % Lanhouarneau % % % Plouescat % % % Plounévez-Lochrist % % % Tréflaouénan % 90 1 % % Tréflez 0 ns % Total CC de la Baie du Kernic % % 73 1 % ns = non significatif - - * ns : non significatif Surface commerciale par communes en décembre 2006

6 345. Les emplois par secteurs d activités Plus de 530 emplois dans les activités commerciales de détail 71 En décembre 2006, le commerce de détail génère, sur la Communauté de Communes, 535 emplois (dirigeants, salariés et conjoints intervenant dans l activité commerciale) L analyse par secteurs d activités permet de mettre en avant l importance des secteurs : - Commerce alimentaire et non spécialisé : 178 emplois, soit 33 % de l emploi total - Hôtels, Cafés, Restaurants : 163 emplois, soit 30 % de l emploi total - Commerces et services divers, Automobile : 62 emplois, soit 12 % de l emploi total Depuis 1995, l emploi dans le commerce de détail a progressé de 10 emplois (+ 2 %). Cette croissance concerne en particulier les secteurs : - Equipement de la maison : + 18 emplois, + 53 % - Commerce alimentaire et non spécialisé : + 16 emplois, + 10 % - Commerces et services divers, Automobile : + 10 emplois, + 19 % Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Emplois dans le commerce par secteurs d activités en 2006 et évolution depuis 1995 Secteurs d activités Nombre en 2006 Part en % Evolution en nombre depuis novembre 1995 Evolution en % depuis novembre 1995 Commerce alimentaire et non spécialisé % % Habillement et accessoires 11 2 % % Equipement de la maison % % Culture et Loisirs 18 3 % % Hygiène et Santé 49 9 % 6 14 % Services à caractère commercial % Commerces et services divers, Automobile % % Hôtels, Cafés, Restaurants % % Total % 10 2 % Communauté de Communes de la Baie du Kernic : Structure de l emploi dans le commerce par secteurs d activités en décembre 2006 Hôtels, Cafés, Restaurants 31% Commerce alimentaire et non spécialisé 33% Commerces et services divers, Automobile 12% Hygiène et Santé 9% Culture et Loisirs 3% Habillement et accessoires Equipement de la maison 2% 10%

7 346. Les emplois dans le commerce de détail par communes 72 Plouescat et Cléder concentrent, ensemble, 85 % des emplois du commerce Avec 293 emplois recensés dans les activités commerciales en décembre 2006, Plouescat concentre 55 % des emplois du commerce de la Communauté de Communes. La commune de Cléder regroupe, quant à elle, 30 % des emplois de ce même secteur, soit 163 emplois. Depuis 1995, en termes de nombre d emplois dans le commerce de détail, toutes les communes enregistrent une croissance. Seules la commune de Plounévez-Lochrist perd 17 emplois, (soit - 37 %) et Tréflez reste à 5 emplois. Par ordre d importance, viennent : - Cléder : + 14 emplois (+ 9 %) - Lanhouarneau : + 6 emplois (+ 30 %) - Tréflaouénan : + 4 emplois (+ 27 %) - Plouescat : + 3 emplois (+ 1 %) Emplois par communes Evolution 1995 / Evolution 1995 / 2006 Communes Nombre Part en % Nombre Part En % En nombre Part En % Cléder % % 14 9 % Lanhouarneau 20 4 % 26 5 % 6 30 % Plouescat % % 3 1 % Plounévez-Lochrist 46 9 % 29 5 % % Tréflaouénan 15 3 % 19 4 % 4 27 % Tréflez 5 1 % 5 1 % 0 ns Total CC de la Baie du Kernic % % 10 2% Ns = non significatif - - *ns : non significatif CC de la Baie du Kernic: Emplois dans le commerce de détail par communes en décembre 2006

8 347. Etat des lieux de la grande distribution (1) 73 En décembre 2006 sur la Communauté de Communes la Baie du Kernic, la grande distribution compte : - 6 commerces soit, seulement, 4 % de l offre commerciale totale m² soit 60 % de la surface commerciale totale Sur le territoire intercommunal, la grande distribution se répartit, ainsi : - Commerce alimentaire et non spécialisé : 3 commerces, 3437 m² - Equipement de la maison : 3 commerces, 1700 m² Entre 1995 et 2006, la Grande Distribution est restée stable tant en nombre d établissements qu en surface de vente. Géographiquement, ces commerces sont situés à : - Cléder : 4 établissements pour un total de 2800 m² - Plouescat : 2 établissements pour 2337 m² (1) Etablissements commerciaux ayant une surface de vente égale ou supérieure à 300 m²

9 348. Analyse des flux de Consommation (1) 74 L Observatoire de l Equipement Commercial permet de qualifier les flux de dépenses des ménages sur le territoire en Le tableau ci-dessous permet de mettre en avant les éléments suivants : - Plouescat est le 1 er pôle de dépenses des ménages de la Communauté de Communes avec plus de 50 % des dépenses Cette commune est le cœur commercial de la Communauté de Communes sur l ensemble des secteurs : Alimentaire : 53 % des dépenses Equipement de la personne : 75 % des dépenses Equipement de la maison : 58 % des dépenses Culture & Loisirs : 73 % des dépenses - Second pôle bien identifié, le bourg de Cléder capte près de 38 % des dépenses des ménages de la CC de la Baie du Kernic. Ce pôle est bien positionné sur les dépenses alimentaires (42%), sur celles concernant la droguerie, parfumerie, (42 %) ainsi que sur les services (35 %). - la commune de Plounévez Lochrist complète ces deux pôles avec plus de 7 % des dépenses totales effectués par les ménages sur le territoire. Poids des pôles commerciaux par gammes de produits en 2005 Lieux d'achat Alimentaire Equipement de la personne Equipement de la maison Culture Loisirs Droguerie Parfumerie Hygiène Services Autres banals (Presse, coiffure, pharmacie, ) TOTAL Plounévez-Lochrist 3.2 % 9.5 % 6.1 % 0.4 % 1.2 % 16.4 % 7.3 % Lanhouarneau, St- Derrien, Tréflez 1.5 % 1.1 % 1.4 % 0.2 % 9.8 % 3.8 % Plouescat 53.1 %** 75.7 % 57.9 % 73.0 % 56.9 % 38.7 % 50.5 %* Bourg de Cléder 41.8 % 11.3 % 29.5 % 26.6 % 41.6 % 35.0 % 37.8 % Autres commerces de Cléder et Sibiril 0.3 % 2.4 % 5.1 % 0.2 % 0.6 % TOTAL 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % Source : Observatoire de l Equipement Commercial Données 2005 Guide de lecture : (*) : Quand un ménage de la CC de la baie du Kernic dépense, tous produits confondus, 100 dans les commerces situés sur le territoire intercommunal, il en dépense 50,5 à Plouescat (**) : Quand un ménage de la CC de la Baie du Kernic dépense, en produits alimentaires, 100 dans les commerces situés sur le territoire intercommunal, il en dépense 53 à Plouescat. (1) L analyse des comportements d achat des ménages s effectue par regroupement de secteurs d enquêtes. Ne pouvant reconstituer exactement le périmètre de la CC de la Baie du Kernic, les données présentées excluent de l analyse la commune de Tréflaouénan. Par contre, elles intègrent les valeurs de Saint Derrien et Sibiril.

10 348. Analyse des flux de Consommation (suite) 75 Une majorité de dépenses alimentaires (54 %) Toujours sur la base des données 2005 de l Observatoire de l Equipement Commercial, il convient de retenir que les dépenses réalisées dans les commerces de la Communauté de Communes de la Baie du Kernic par les ménages résidents sont principalement alimentaires (54 % du total). Viennent ensuite : les services (29 % du total), l Equipement de la maison (6 %). Typologie des dépenses effectuées dans les commerces de la CC de la Baie du Kernic par les ménages résidents en 2005 Services Autres banals 29% Droguerie Parfumerie Hygiène 6% Culture Loisirs 1% Equipement de la maison 6% Equipement de la personne 4% Alimentaire 54% (Base OEC données 2005) Plus de la moitié des dépenses captées par la grande distribution (52 %) L analyse de la structure des dépenses par formes de distribution permet de mettre en évidence le poids de la Grande Distribution. Cette dernière capte 52 % des dépenses effectuées dans les commerces du territoire intercommunal. Ce poids se décline ainsi : - Grandes et Moyennes Surfaces Généralistes (Hypermarchés, Supermarchés, ) : 49.5 % des dépenses - Grandes et Moyennes Surfaces Spécialisées - GMSS - (Bricolage, Sports ) : 2 % des dépenses La Grande Distribution prend le pas sur le commerce traditionnel qui représente 40 % de l ensemble des dépenses. Typologie des dépenses effectuées par formes de distribution dans les commerces par les ménages résidents en 2005 Grandes surfaces spécialisées 2% Autres 3% Commerces de détail traditionnels 43.5% Supermarché 49.5 % Marchés 2% (Base OEC données 2005)

11 348. Analyse des flux de Consommation (suite) 76 L Observatoire de l Equipement Commercial permet encore de mieux qualifier les dépenses réalisées sur le territoire intercommunal et de les répartir par lieux d achat. Répartition des dépenses dans les supermarchés par lieux d achat 100% Près de 50 % des dépenses réalisées sur le territoire de la CC de la Baie du Kernic sont réalisés dans les supermarchés. Ces dépenses se répartissent de la façon suivante selon les différentes enseignes présentes localement : 80% 60% 41.0% Intermarché (Plouescat) : 42 % Super U (Cléder) : 41 % Casino (Plouescat) : 15.5 % Coccimarket (P. Lochrist) : 1.5 % 40% 20% 0% Coccimarket (Pl Lochrist) Intermarché (Plouescat) 42.0% 15.5% 1.5% 1 Casino (Plouescat) Super U (Cléder) (Base OEC données 2005) Répartition des dépenses dans les commerces traditionnels par lieux d achat Le même exercice est possible sur l analyse des dépenses dans les commerces traditionnels. Les résultats font apparaître nettement le poids des 2 pôles commerciaux présents sur le territoire : Plouescat : 43.5% 100% 80% 60% 0.5% 8.0% 35.5% Cléder : 35.5 % Les pôles commerciaux secondaires ont une importance moindre : Plounévez Lochrist : 12% Lanhouarneau, St Derrien : 8 % 40% 20% 0% Pl Lochrist Cléder Autre Cléder et Sibiril 43.5% 12.0% 1Plouescat Lanhouarneau, St Derrien (Base OEC données 2005)

12 349. Rétention et évasion commerciale Tous produits confondus, 45 % des dépenses des ménages de la Communauté de Communes sont réalisées sur le territoire intercommunal (rétention). L évasion commerciale (55 %) (achats hors de la Communauté de Communes) se dirige principalement sur les pôles commerciaux de Lesneven/Le Folgoêt (13 %), Saint Pol de Léon (9,5 %), Brest (9 %). 77

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement

Analyses commerciales. Le commerce de détail de l habillement Analyses commerciales Le commerce de détail de l habillement Janvier 2012 Le commerce de détail de l habillement Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle a pour but d étudier l état du

Plus en détail

Comportements d achat des ménages

Comportements d achat des ménages Comportements d achat des ménages Consommation des ménages de la Communauté d Agglomération Rhône Alpilles Durance et de la commune de Sénas Animé par : Avec le soutien de : La consommation locale Le commerce

Plus en détail

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce Panorama Economique CDC du Pays d Evran Démographie / Activité économique globale / Commerce 2013 Démographie : population recensement 2009 Population moyenne par EPCI en côtes d Armor : 14 600 / Nombre

Plus en détail

PROFIL COMMERCE DORDOGNE

PROFIL COMMERCE DORDOGNE CCI DORDOGNE Espace Entreprises PROFIL COMMERCE DORDOGNE 15 20 www.dordogne.cci.fr MARCHÉ POTENTIEL 3,2 Milliards d de potentiel de consommation 416 384 habitants en 2012 +2,5% d habitants en 5 ans, soit

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

Analyse de l activité commerciale du Territoire

Analyse de l activité commerciale du Territoire Analyse de l activité commerciale du Territoire Enquête auprès des ménages résidants Pays de Fougères Point Presse du 26 septembre 2014 Mode de collecte de l étude Consommation des ménages résidents 1-

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier Analyse des flux de consommation des ménages Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 19 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre

Plus en détail

Bulletin de la création et de la reprise d entreprises

Bulletin de la création et de la reprise d entreprises Bulletin de la création et de la reprise d entreprises BILAN 2009 Département de la Haute-Marne Activités créées ou reprises Source : Registre du Commerce et des Sociétés Observatoire Economique 52 1 Bulletin

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MOULINS-VICHY Service DEVELOPPEMENT TERRITORIAL COMMERCE - TOURISME COMPORTEMENT D ACHATS DES CONSOMMATEURS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE CCI CENTRE Portrait du commerce en région Centre 2014 Projet cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en région Centre avec le fonds européen de développement régional. L équipement commercial

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Analyses commerciales Le commerce de détail du bricolage et de la quincaillerie Avril 2012 Le commerce de détail de bricolage et de quincaillerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014

Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014 Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014 André MOUNIER Président CCI St Etienne/Montbrison Claude RISAC Président de la Fédération du Commerce

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne.

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Les résultats qui ont servi à la réalisation de ce document

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL e > Offre globale Chiffres clés Vocation > Composition commerciale Les grandes enseignes Les magasins > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL OFFRE GLOBALE Chiffres-clés Nombre et surface GLA Départements

Plus en détail

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne n 33 Mai 2013 Le commerce alimentaire en Val-de-Marne Ce Flash Eco est issu de l étude «le tissu commercial du Val-de-Marne : rétrospectives et perspectives «réalisée par la CCI Val-de-Marne. Crise économique,

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté Analyse des flux de consommation des ménages Septembre 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre de l étude 1 zone d enquête sur le canton de Pontorson 2

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT - PRODUIT N 1, 2 & 26 VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT Observatoire du commerce Chambre de commerce et d industrie Nouvelle-Calédonie Fiche produit Données Novembre 2007 - mise à jour selon données

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Données issues du Fichier Consulaire de la CCI IG Département CFE/GU CCIIG Fichier consulaire Le 28/02/2013

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

Deuxième pilier de la croissance

Deuxième pilier de la croissance Un potentiel de développement pour l économie résidentielle Commerce, construction, services financiers, services publics : l économie résidentielle est bien représentée au sein du SCoT du Pays du Mans.

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

SANARY SUR MER SOMMAIRE PREMIERE PARTIE : ENQUETE SUR LES HABITUDES D ACHATS DES MENAGES SANARYENS

SANARY SUR MER SOMMAIRE PREMIERE PARTIE : ENQUETE SUR LES HABITUDES D ACHATS DES MENAGES SANARYENS ZONE D ATTRACTION ET COURANTS D'ACHATS DES MENAGES SUR LA VILLE DE SANARY SUR MER OCTOBRE 2010 SANARY SUR MER SOMMAIRE NOMENCLATURE DES ACTIVITES PREMIERE PARTIE : ENQUETE SUR LES HABITUDES D ACHATS DES

Plus en détail

IDENTITÉ DEMO. Téléphone : Télécopie : ÉVALUATION DU RISQUE

IDENTITÉ DEMO. Téléphone : Télécopie : ÉVALUATION DU RISQUE ENQ DOM TOM Depuis 1884 Résultat du 4/6/215 DEMO 33 BORDEAUX Nos références : DEMO IDENTITÉ N Siren : 999.999.999 Raison sociale : DEMO Siège social : LOT LES DEMO 97232 LE LAMENTIN MARTINIQUE Téléphone

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

02 COMMERCE. ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du COMMERCE. Fevrier 2013

02 COMMERCE. ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du COMMERCE. Fevrier 2013 Fevrier 2013 02 COMMERCE COMMERCE Juillet 2013 ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du commerce et de mieux appréhender son évolution, ce deuxième numéro de l observatoire

Plus en détail

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Mai 2012 Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais Juin 2012 1 Méthodologie La Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais a mis en place

Plus en détail

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau Diagnostic de l'offre e dans le Grand Pau La loi de Modernisation de l'economie du 4 aout 2008 a modifié les responsabilités des collectivités dans l'encadrement du développement. Un travail sur le thème

Plus en détail

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques année 2011 février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Périgord Vert NONTRON L Isle en Périgord PERIGUEUX

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

BASES CARTOGRAPHIQUES

BASES CARTOGRAPHIQUES Zones de marché Communes & iris Pôles & hotspots commerciaux Données Internationales Codes postaux Ilots Nos bases de données cartographiques sont adaptées à toutes vos échelles d'analyses. Toutes nos

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1

juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques 2ème Trimestre 2012 juillet 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION AVRIL 2012-1 - Source Fichier Consulaire - Les données

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Le pôle commercial Espace Roussillon à Claira-Rivesaltes. Conférence de presse Jeudi 3 décembre 2015

Le pôle commercial Espace Roussillon à Claira-Rivesaltes. Conférence de presse Jeudi 3 décembre 2015 Le pôle commercial Espace Roussillon à Claira-Rivesaltes Conférence de presse Jeudi 3 décembre 2015 Sommaire Objectifs et méthodologie 1. Présentation du pôle commercial 2. L offre commerciale 3. Le contexte

Plus en détail

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG"

REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET CENTRE-BOURG REALISATION D UN DIAGNOSTIC TERRITORIAL SYNTHETIQUE DE LA COMMUNE D AUXONNE DANS LE CADRE DE L APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET "CENTRE-BOURG" 25 août 2014 Contexte et objet de la demande Lors d une rencontre

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Grande distribution dans le Beaujolais

Grande distribution dans le Beaujolais Grande distribution dans le Beaujolais Observatoire du Commerce du Beaujolais Juillet 2013 1 Commerce et grande distribution Répartition de l offre commerciale Les 91 communes du territoire Beaujolais

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne

Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne Édition 2011 10 ans d évolution du commerce de détail en Bretagne CHAMBRE DE COMMERCE E T D I N D U S T R I E D E R É G I O N B R E T A G N E Toute reproduction même partielle de ce document doit être

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan

DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan DIRECCTE Bretagne UT du Morbihan CHIFFRES CLES 2014 I n t r o d u c t i o n La Maison de l Emploi du Pays de Vannes a lancé une étude en début d année sur la filière e-commerce. Cette enquête financée

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE

L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE NANTES, LA LOIRE : USAGES ET PROJETS LES USAGES LES PRATIQUES & LES USAGES UN ESPACE ÉCONOMIQUE & ÉCOLOGIQUE LA MOBILITÉ & LES FRANCHISSEMENTS L ATTRACTIVITÉ & LA QUALITÉ URBAINE 02 En apportant les marchandises

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement 2008-2009 Présentation de l établissement La structure du Lycée des Métiers : Un Lycée Professionnel Un Centre de Formation d Apprentis (C.F.A.) La Mission Générale d Insertion ( M.G.I.) Les effectifs

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier

Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Les groupes dans les services : des activités diversifiées proches du cœur de métier Yohan Baillieul* Le quart des groupes de sociétés recensés en France exercent leur activité principale dans les services

Plus en détail

Enquête comportements d achat des ménages

Enquête comportements d achat des ménages Enquête comportements d achat des ménages - Enquête comportements d achat des ménages - 2 Editorial L analyse des comportements d achat des ménages, leur évolution, le poids économique qu ils représentent,

Plus en détail

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

commerce 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du commerce * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012

commerce 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du commerce * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012 ...... LE... LE......... 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012 740 730 720 710 700 690 710 711 *Tout type de s hors restauration traditionnelle,

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN Juillet 2011 Sommaire Le transport et la logistique dans le Cotentin...2 Une filière victime de l enclavement...3 Le transport de marchandises dans la Manche...7

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79,

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79, Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L F é v r i e r 2015 L ÉQUIPEMENT EN DE LA PERSONNE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

300 000 actes d achats recensés en Lorraine et dans l espace transfrontalier. 201 zones d enquête suivies dont 168 en Lorraine

300 000 actes d achats recensés en Lorraine et dans l espace transfrontalier. 201 zones d enquête suivies dont 168 en Lorraine Metz Métropole juin 2015 nouveauté COMBIEN? Les flux de dépenses Profil client QUI? Des ménages et des territoires E.TEM Lorraine QUOI? Les familles de produits 300 000 actes d achats recensés en Lorraine

Plus en détail

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ECLAIRAGES & SYNTHESES 1 AVRIL 2015 N 16 ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 La quatorzième vague de l enquête BMO en Alsace met en évidence une croissance

Plus en détail

Enquête Comportements d achats des ménages

Enquête Comportements d achats des ménages Enquête Comportements d achats des ménages Offre commerciale et consommation des ménages de la Communauté de Communes Vallée des Baux Alpilles et du secteur Est Alpilles - Enquête comportements d achat

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

Master Marketing et Communication Commerciale

Master Marketing et Communication Commerciale Promotion 2012/201 Site : Clermont-Ferrand Master Marketing et Communication Commerciale Objectif de ce master : Le Master Marketing et Communication Commerciale a pour objectif de former des responsables

Plus en détail

DUT Génie Biologique option Diététique

DUT Génie Biologique option Diététique Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand / Aubière DUT Génie Biologique option Diététique Objectif de ce DUT : Ce DUT donne accès au titre de diététicien nutritioniste (profession

Plus en détail

Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB» Carte Bancaire et consommation des ménages Point presse du 2 février 2006 1 Dépenses des ménages français 2004 2003 évolution total dépenses ménages 901 M 868,3 M +3,4% total CB 220 M 204 M +10% pénétration

Plus en détail