Quantification de l AgHBs: Applications à l histoire naturelle et au traitement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quantification de l AgHBs: Applications à l histoire naturelle et au traitement"

Transcription

1 Quantification de l AgHBs: Applications à l histoire naturelle et au traitement Michelle Martinot-Peignoux et Tarik Asselah Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France

2 ACNBH ODPC N ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Strasbourg, 1 4 octobre 2013 DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr, Michelle Martinot Peignoux Exerçant à INSERMU773 /CRB3 Hôpital Beaujon Clichy déclare sur l honneur ne pas avoir d'intérêt, direct ou indirect (financier) avec les entreprises pharmaceutiques, du diagnostic ou d édition de logiciels susceptible de modifier mon jugement ou mes propos, concernant le DMDIV et/ou le sujet présenté.

3 Quantification de l AgHBs: Applications à l histoire naturelle et au traitement

4 Plan Introduction Quantification et prédiction: - perte AgHBs - portage inactif - sévérité de la maladie

5 Histoire Naturelle Infection chronique divisée en 2 phases en fonction de l évolution du virus, de la réponse immunitaire Paramètre AgHBe Anti-HBe Immuno Tolérance Virus sauvage Positif Négatif Virus mutant Immuno Clairance HCB Porteurs Inactifs Négatif Positif HBVDNA UI/mL > 2x x x x x10 7 < 2 x10 3 ALT Normales Elevées ou fluctuantes Biopsie Absence d activité Lésions minimes Activité Fibrose + / - Fluctuantes Activité + /- Fibrose >1 Normales Peu d activité Lésions minimes Candidat au Traitement? Non Oui Oui Non

6 Définitions AgHBs Protéine constituant enveloppe du virion HBV mature secrétée par la cellule infectée. Détectée pendant les phases aiguës et chroniques. Sa production supérieure à la quantité nécessaire pour l'assemblage du virion, Excès lié de manière covalente pour être sécrété sous forme de particules vides, non infectieuses, filamenteuses ou sphériques Le titre d AgHBs sérique mesure les particules complètes, filamenteuses et sphériques. ADNccc Mini-chromosome viral, forme stable du génome viral. Agit comme matrice intranucléaire pour la réplication virale. Réservoir indispensable pour maintenir la chronicité. Pourrait être un marqueur indirect de la réplication virale. Volz T Gastroenterolgy 2007;133:843 Martinot-Peinoux Liver International 2013:125:132 Thompson Hepatology 2010; 51: 1933

7 Contexte Intérêt porté à la quantification de l AgHBs est fondé sur les études initiales montrant une association entre le titre AgHBs sérique et la quantité de cccdna présent dans l hépatocyte HBeAg positive 42 and HBeAg negative 77 HBeAg positive 71 and HBeAg negative 78 Volz T et al. Gastroenterolgy 2007;133:843 Thompson AJV et al. Hepatology 2010; 51: 1933-

8 Contexte: AgHBs et ADNccc Titre AgHBs sérique et quantité ADNccc sont associés aux stades de l infection 7 AgHBs AgHBe+ AgHBe- ADNccc AgHBs log 10 IU/mL Immuno Immuno CAH Inactive tolérant clearance carriers AgHBs marqueur «suppléant» de l ADNccc Nguyen T. et al. J Hepatol 2010;52;508 Jaroszewicz. et al. J Hepatol 2010;52;514 Chan et al Hepatology 2010;52:1232 Martinot-Peignoux et al. Hepatology 2010;52:992A

9 AgHBs et génotypes AgHBe positif AgHBe négatif AgHBs log 10 UI/ml AgHBs log 10 UI/ml Units ± ± ± ± ± ± ± ± ± ± A B C D E A B C D E HBeAg pos versus HBe Ag neg p<0.01 Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

10 Tests Quantitatifs Titre de l AgHBs Particules vides Enveloppe AgHBs présent à la surface de toutes les particules virales Reflet de l activité du cccdna Titre ADN VHB Génome Génome viral Reflet de la réplication virale

11 AgHBs et ADN VHB AgHBe positif r 2 =0.438; p < AgHBs log 10 UI /ml ADN VHB log 10 UI/ml AgHBe négatif r 2 2 =0.109; ns AgHBs log 10 UI /ml Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

12 Techniques de quantification Tuaillon E, Mondain A-M, Nagot N, Ottomani L, et al. (2012) Comparison of Serum HBsAg Quantitation by Four Immunoassays, and Relationships of HBsAg Level with HBV Replication and HBV Genotypes. PLoS ONE 7(3): e doi: /journal.pone

13 AgHBs Histoire Naturelle

14 Prédiction perte AgHBs Stable Séroconversion Etude rétrospective: 46 patients avec séroconversion HBs et 46 témoins Mesure AgHBs: 5, 3 et 1 ans avant séroconversion Valeur prédictive de la combinaison: AgHBs <200 UI/ml et/ou décroissance >1 log (2 ans) 1 an VPP 97% VPN 100% 3 ans VPP 100% VPN 92% Mesure AgHBs tous les 2 ans permet identification des patients avec forte probabilité de séroconversion HBs. Yi-Cheng Chen et al Clinical Gastroenterol Hepatol 2012; 10:297. Martinot- Peignoux et al. J Clin Virol in Press

15 Prédiction perte AgHBs Titre AgHBs mesuré 1 an après séroconversion HBe chez 390 patients naïfs AgHBs (UI/ml) < 100 ADN VHB (UI/ml) < 100 OR (95%CI) (1.1-17)) 24.3 ( ) ( ) 14.6 ( ) p <0.001 <0.01 <0.46 Tseng TC Hepatology 2012;55:68

16 Prédiction perte AgHBs 2491 patients naïfs génotypes B et C (R.E.V.E.A.L-HBV study) Modèle 1: âge, IMC, ADN VHB à inclusion Modèle 2: âge, IMC, ADN VHB à inclusion + AgHBs 5 ans 10 ans Liu J et al J Hepatol 2013;58:853 Liu J. et al Gastroentrerogy 2010;139:474 and J Hepatol 2013;58:853

17 Résumé (1) Histoire naturelle: clairance de l AgHBs AgHBe Positif Négatif Phase Immuno Immuno ADN VHB ADN VHB Perte tolérance clairance détectable non-détectable AgHBs* ALT Normales > Normales ± Normales Normales ADN VHB** > > <15 AgHBs** > > < % % AgHBs <10** <1% <1% 6% 29% * An ** UI/ml Tseng TC Hepatology 2012;55:68

18 AgHBs Porteurs Inactifs

19 Pourquoi quantifier AgHBs Marqueur stable HBsAg log IU/ml HBV DNA log UI/ml ALT (xn) ans Martinot-Peinoux Liver International 2013:125:132 Martinot-Peignoux et al. J Clin Virol 2013 in press

20 Identification du Porteur Inactif Patients AgHBe négatif: génotype D Prédiction de la combinaison: AgHBs <1000 UI/mL et ADN VHB <2000 UI/mL VPP 87.9% VPN 96.7% Sensitibilité 91/1% Spécificité 95.4% Accuracy 94.5% Brunetto et al. Gastroenterology 2010;139:483

21 Prédiction du porteur inactif 129 patients AgHBe négatif génotype A - E Valeurs seuil de AgHBs et ADN VHB définies par index Youden des courbes ROC Identification des porteurs inactifs:spécificité Seuils: AgHBs 3162 UI/ml et ADN VHB 6310 UI/ml Test Porteur Réactivation Total Inactif Statut Porteur Inactif Réactivation VPN 67% Sensibilité 33% VPP 86% Spécificité 96% Martinot- Peignoux et al. J Clin Virol in Press

22 Prédiction de la réactivation 129 patients AgHBe négatif génotype A - E Valeurs seuil de AgHBs et ADN VHB définies par index Youden des courbes ROC Identification des réactivations:sensibilité Seuils :AgHBs 1000 UI/ml et ADN VHB 200 UI/ml Test Porteur Réactivation Total Inactif Statut Porteur Inactif Réactivation VPN 96% Sensibilité 92% VPP 30% Spécificité 51% Martinot- Peignoux et al. J Clin Virol in Press

23 AgHBs Séverité

24 Prédiction du stade de fibrose 406 patients AgHBe positif / négatif génotypes A à E r=0.43; p< ns ns ns Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

25 Prédiction du stade de fibrose 101 patients AgHBe positif génotypes A à E Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

26 Prédiction du stade de fibrose 101 patients AgHBe positif génotypes A à E Patients AgHBe(+) génotype B ou C AgHBs cut-off 7000 UI/ml Identification des patients Fibrose >1 VPN 100% (67-100) Sensibilité 100% Spécificité 86% (50-100) Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

27 Prédiction de la séverité 406 patients naïfs AgHBe positif / négatif génotypes A à E AgHBs log 10 UI/ml ± ± ± ± A0 A1 A2 A3 Martinot-Peignoux et al. J Hepatol 2013;58:1089

28 Prédiction du stade de fibrose Comparaison des performances de 4 tests non-invasifs pour le diagnostique de fibrose chez des sujets AgHBe positif Parmi les données cliniques, biologiques et virologiques seuls AgHBs et GGT étaient indépendamment associés au stade de fibrose jhk Performances de 4 modèles AUC Sen SP PPV 95%CI (%) (%) (%) NPV (%) qhbs ( ) GqHBsQ ( ) FIB ( ) APRI ( ) Xun et al. J Gastroenterol Hepatol in press.

29 Prédiction cirrhose et CHC Étude R.E.V.A.L.-HBV: sujets recrutés entre et suivi jusqu à 2004 à Taiwan, AgHBs positif génotype B ou C à l inclusion; 327 cirrhoses et 164 HCC au cours du suivi. Incidence CHC en fonction du titre ADN VHB Incidence cumulée du CHC en fonction de l âge de la perte de AgHBs 0,15 % de CHC 0,1 0,05 0 ADN VHB < < <10 6 >10 6 Chen et al. JAMA 2006;295:65 Yang et al. The Lancet Oncology 2011;12:568. Zhou et al. Virology Journal 2012;9:19 Yuen et al Gaastroenterology 2008:135:1192

30 Prédiction cirrhose et CHC Étude R.E.V.A.L.-HBV: sujets recrutés entre et suivi jusqu à 2004 à Taiwan, AgHBs positif génotype B ou C à l inclusion; 327 cirrhoses et 164 HCC au cours du suivi. ADN VHB < AgHBs < ADN VHB < AgHBs < Incidence à baseline OR (95%CI) ( ) 6.33 ( ) p < ( ) 3.60 ( ) < ( ) 9.92 ( ) < ( ) 5.44 ( ) < Patients AgHBe négatif ADN VHB <10 6 copies/ml Incidence cumulée cirrhose et CHC en fonction de titre AgHBs Cirrhose AgHBs < CHC AgHBs < OR (95%CI) ( ) 2.20 ( ) ( ) 4.06 ( ) Score de Risque p < < Minimum 0: Maximum 3.37: e(-), AgHBs <100 UI/ml, ADN VHB <10 4 copies/ml e(+), ADN VHB 10 6 copies/ml, génotype C Lee et al. Hepatology 2013;58:546.

31 Prédiction du CHC ERADICATE-B (Elucidation des facteurs pour le contrôle ou la progression l hépatite B) Patients AgHBe négatif Facteurs associés avec CHC 2688 patients génotypes B+C,15 ans de suivi Âge >60 ans ALT >N Génotype C AgHBe positif ADN VHB >2000 UI/ml AgHBs non Patients AgHBe négatif (n=2165) Âge >60 ans Homme ALT >N HBsAg ADN VHB non Tseng TC Gastroenterology 2012;142:1140 Tseng TC Hepatology 2013;57:441 Cumulative incidence of HCC (%) Cumulative incidence of HCC (%) ADN <2000 Ul/ml ADN 2000 UI/ml CHC risque minimal AgHBs <1000 UI/ml et ADN <2000 UI/ml

32 Résumé (2) Algorithme de suivi pour l évaluation des risques de progression de la maladie hépatique Tseng TC Hepatology 2013;57:441

33 Conclusions Le titre de l AgHBs décroît au cours de l histoire naturelle VHB Patients AgHBe positif Titre AgHBs permet identification patients F(0-1) de F(2-4) Patients AgHBe négatif: titre AgHBs <1000 IU/mL prédiction Perte AgHBs Porteur inactif Risque de réactivation Risque de Cirrhose ou CHC Importance de diminuer le titre de l AgHBs

34 Perspectives La quantification de l AgHBs, chez les patients AgHBe négatif avec ADN VHB < 2000 IU/mL ( copies/ml), pourrait être intégrée dans les futures recommandations pour: Meilleure prise en charge des patients avec risque élevé de réactivation Amélioration de la prédiction du CHC

35 Traitement Interféron pégylé (IFN-PEG)

36 Pourquoi quantifier AgHBs? Traitement courte durée: 48 semaines, 33% réponse virologique soutenue Corrélation décroissance AgHBs pendant le traitement et réponse virologique soutenue rapportées par des études indépendantes Amélioration monitorage des patients Moucari et al. Hepatology 2009;49:1151 Brunetto et al., Hepatology 2009;49:1141

37 Prédiction de la réponse Cinétique pendant le traitement: patients AgHBe négatif Rechuteurs Rechuteurs RVS RVS ADN VHB AgHBs Moucari et al. Hepatology 2009;49:1151 Brunetto et al., Hepatology 2009;49:114

38 Prédiction de la réponse Cinétique pendant le traitement: patients AgHBe positif (étude NEPTUNE) * séroconversion AgHBe 57% 32% 17% 54% 26% 15% < > IU/ml AgHBs semaine 12 < > IU/ml AgHBs semaine 24 * séroconversion AgHBe 24 semaines post-traitement Piratvisuth et al.,(neptune APASL 2010 Lau G. et al. EASL 2009; S333 Gane et al. EASL 2011 A69

39 Prédiction fin de traitement Titre AgHBs fin de traitement: Prédiction RVS et perte de AgHBs 80%* Titre HBsAg fin traitement <10 IU/ml Réponse virologique soutenue 36%* 23% 17% IU/ml IU/ml IU/ml >5000 IU/ml 0% * À 3 ans AgHBs: <10 IU/ml 52% perte AgHBs; > 10 UI/ml 2% perte AgHBs Brunetto et al., Hepatology 2009;49:1141

40 Prédiction de la réponse et génotype Analyse de 3 études randomisées (N = 803) patients AgHBe positif (Phase III study of PegIFN, HBV study, Neptune study). Décroissance AgHBs différente selon le génotype Décroissance plus importante chez les patients avec SVR Le titre de l AgHBs à 24 semaine de traitement est prédictif de la réponse, indépendamment du génotype Semaine 12 Génotype Régle d Arrêt VPN AgHBs décroissance (log IU/mL) D(n = 110) C(n = 386) B(n = 205) A(n = 103) Peg-IFN A No decline 100% B > UI/ml 92% C > UI/ml 98% D No decline 97% Semaine 24 A > UI/ml 96% B > UI/ml 100% C > UI/ml 100% D > UI/ml 100% Sonneveld MJ, et al. Hepatlogy 2012 in press.

41 Résumé (IFN-PEG) Auteurs AgHBe AgHBs Semaine 12 VPN Semaine 24 VPN Chan (2010) Positif < 1 log décroissance na 85% Lau (2009) Positif < 1500 IU/ml décroissance 72% 76% Gane (2011) Positif > IU/ml 84% na Sonneveld (2010) Positif Pas de décroissance 97% na Piratvisuth (2010) Positif Pas de décroissance 82% na Liaw (2011) Positif < 1500 IU/ml décroissance > IU/ml 84% 100% 85% 100% Ma (2010 ) Positif < 1500 IU/ml décroissance 91% na Rijckborst (2012) Négatif Pas de décroissance 100% na Moucari (2009) Négatif <0.5 log décroissance 90% 97% Résumé e+ / e- Pas de décroissance % % Martinot-Peignoux et al. Liver International 2013;33 supplement1:125

42 Synthèse (IFN-PEG) Règle d arrêt à 12 semaines Week 12 stopping rule absence de décroissance à 12 semaines prédiction de non-réponse arrêt du traitement ou switch décroissance à 12 ou 24 semaines prédiction de réponse 48 semaines de traitement AgHBs peut être utilisé comme marqueur suppléant pour le monitorage du traitement

43 Traitement Nucléosi(ti)des Analogues (NAs)

44 Pourquoi quantifier AgHBs? Nouvelle génération NAs «first line» traitement Grande efficacité 95% RVS à 5 ans. Pas de résistance <1%. Excellent profil de sécurité. Traitement (très) long. Mesure d efficacité: ADN VHB rapidement non détectable. Quantification AgHBs pourrait offrir une information diagnostique complémentaire? AASLD Guidelines Hepatology 2009 APASL Hepatol Int 2012 EASL Guidelines Journal of Hepatol 2012

45 Pourquoi quantifier AgHBs? Traitement avec NAs AgHBe positif AgHBe négatif AgHBs (Baseline) 4.1 log UI/ml 3.4 log UI/ml Décroissance (log UI/an) 0.11 ( ) ( ) Durée* (1log décroissance) 6.6 ( ) 8.0 ( ) Durée* (perte AgHBs) 36.4 ( ) 38.9 ( ) *ans Zoutendijk et al. JID 2011; 204:415 Chevaliez et al. J Hepatol 2013 on line

46 AgHBs en fonction du traitement Patients AgHBe négatif génotype D: décroissance de AgHBs après 2 ans de traitement Boglione et al. Liver Intern 2013;on line.

47 Prédiction pendant le traitement Patients AgHBe + /- 48 semaines IFN-PEG ou Entécavir HBeAg positive patients PEG-IFN HBe+ Entecavir HBe+ HBsAg at 48 weeks of therapy Log UI/ml 0 PEG-IFN HBe- Entecavir HBe- 3 perte HBe Tjs HBe positif 0, semaines Décroissance AgHBs % n IFN-PEG Entécavir tous Décroissance AgHBs équivalente chez les patients avec perte AgHBs Reijinders JGP et al. J Hepatol 2011;54:449

48 Prédiction pendant le traitement 48 semaines ADV+ 96 semaines TDV ou 144 semaines TDV Cinétique AgHBs Cinétique ADN VHB IU/mL HBsAg loss (n=16) All (n=266) Log IU/mL All (n=266) HBsAg loss (n=16) mois mois Décroissance Ag HBs >2.41 log IU/mL à 24 semaines était associée à une perte de l AgHBs chez 3%, 6% 8% à 1, 2 3 ans, seulement chez HBe positif Heathcote et al. J Hepatol 2009:50:S331 Marcellin et al.n Engl J Med 2008;359:2442 Heathcote et al. Gastroenterology 2011;140:132 Marcellin et al. Lancet 2012 on line

49 Prédiction et Add on therapy Patients AgHBe positif 48 semaines ETV ou ETV + IFN-PEG Cinétiques pendant le traitement HBV DNA Decline (log IU/mL) 0-0,5-1 -1,5 ETV +IFN-PEG P<0.001 ETV Weeks HBeAg Decline (log IU/mL) 0-0,5 ETV + IFN-PEG P<0.001 ETV Weeks HBsAg Decline (log IU/mL) 0-0,1-0,2-0,3-0,4 ETV + IFN-PEG -0, ADN VHB AgHBe AgHBs Weeks ETV P<0.001 P<0.001 Décroissance plus rapide chez patients recevant ETV + IFN-PEG SVR 3.78 (95%CI: ) chez patients recevant «add on therapy» Marcellin et al. J Hepatol 2012; 54:449 Sonnevelg et al. Hepatology 2012;56(Suppl);199A

50 Prédiction et Add on therapy Patients Hépatite AgHBe +/- 48 semaines: ADV ou ADV + IFN-PEG ou IFN-PEG Wedemeyer N Eng J Med 2011;364:322

51 Prédiction fin de traitement Patients ayant reçu 10 ans traitement par NA(s) Titre AgHBs log UI/ml Absence séroconversion AgHBs Séroconversion AgHBs p<0.001 Limite de détection Paramètres AUC p 95% CI Initiation Titre AgHBs % Décroissance AgHBs >0.166 log UI/ml/an % Inclusion 5 ans 10 ans Titre AgHBs inclusion prédictif de la perte de l AgHBs Seto et al., Hepatology 2013;on line

52 Prédiction à l arrêt du traitement Prédiction de l évolution après arrêt du traitement avec NAs (2 mesures AgHBe ou ADN négatives pendant 6 mois APASL) 1 Probabilité cumulée de la rechute 1 0,8 Ag HBs >3 log IU/ml fin traitement 0,8 ADN VHB détectable à 24 semaines 0,6 AgHBs2-3 log IU/ml fin traitement 0,6 p=0,034 0,4 p=0,01 0,4 0,2 AgHBs 2log IU/ml fin de traitement 0,2 ADN VHB non- détectable à 112 semaines mois mois AgHBs 2log IU/ml à arrêt du traitement est prédictif d une réponse soutenue Liaw et al. Hepatol Int 2008;2:263 APASL Liang Y. AP&T 2011: 34:344

53 Résumé NAs AgHBe positif Décroissance rapide Forte probabilité de perte AgHBs AgHBe négatif Décroissance lente Pas de perte AgHBs Peut on arrêter le traitement? QUAND? AgHBs<2 log IU/ml 2 mesures AgHBe ou ADN VHB négatives Nécessite confirmation

54 Conclusions Quantification AgHBs outil important pour le monitorage des patients avec hépatite chronique B Inclusion identification : Poratge inactif, Sévérité de la maladie, Probabilité CHC Probabilité perte AgHBs Cinétique Évolution spontanée Prédiction de la réponse au traitement

55 Conclusions Perspectives Algorithmes décisionnels basés sur cinétiques AgHBs et ADN VHB sont nécessaires pour permettre un traitement avec «réponse guidée» IFN-PEG Semaines 12 ou 24 «stopping rule» Adapter la durée du traitement (96 semaines)? NAs Définir des seuils optimaux d AgHBs associés avec un contrôle immunitaire permettant l arrêt du traitement (stopping rule) sans risque de rechute

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand?

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Michelle Martinot-Peignoux Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France Plan Introduction Applications Cliniques

Plus en détail

La quantification de l antigène HBs. Michelle Martinot-Peignoux

La quantification de l antigène HBs. Michelle Martinot-Peignoux La quantification de l antigène HBs Nouvel outil pour le suivi du traitement Intérêt chez les porteurs inactifs in Michelle Martinot-Peignoux INSERM, U-77, Centre de Recherche Biomédicale Bichat-Beaujon

Plus en détail

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues?

Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? Quand peut-on arrêter le traitement de l hépatite B par analogues? EPU Paris-Diderot 7 janvier 2014 Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie INSERM U773, CRB3 Université Paris Diderot Hôpital Beaujon,

Plus en détail

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non?

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dr Marie-Luce Delforge Laboratoire de séro-virologie Hôpital Erasme ULB Bruxelles CORATA 26 septembre 2013 1 Virus de l hépatite B 2 Cycle réplicatif

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var

Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement. Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Le titrage de l AgHBs: un témoin du statut du patient et de la réponse au traitement Denis Ouzan Institut Arnault Tzanck, Saint-Laurent-du-Var Objectifs pédagogiques Connaitre les problèmes pratiques posés

Plus en détail

D OUZAN. Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité. Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients.

D OUZAN. Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité. Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients. D OUZAN Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients. Surveillance du sujet AgHBs positif non traité Denis OUZAN

Plus en détail

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Evaluation non invasive de la fibrose dans les hépatites virales Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Hépatite C : la fibrose a une valeur pronostique

Plus en détail

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle

Actualités sur l hépatite B Alexandra Ducancelle 40e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Actualités sur l hépatite B 27.09.2011 Alexandra Ducancelle Laboratoire de virologie CHU Angers UPRES 3859 CHU Angers INTRODUCTION Epidémiologie virale

Plus en détail

Histoire naturelle de l infection chronique VHB

Histoire naturelle de l infection chronique VHB 21emes journées nationales de la société Algérienne d hépato-gastroentérologie Histoire naturelle de l infection chronique VHB Dr Salima Cheraitia Service de Médecine Interne & de Gastro-Entérologie EPH

Plus en détail

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul.

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul. Cas clinique A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul Mr C, 22 ans Asthénie ATDS : frère porteur inactif du VHB Poids =70 kg, taille = 1,76 m, examen

Plus en détail

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA.

Dr Soufiene CHOUAIB. Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA. Dr Soufiene CHOUAIB Service Gastro-Entérologie B HÔPITAL LA RABTA hépatite aiguë plus ou moins sévère, voire fulminante hépatite chronique +/- active risque évolutif vers une cirrhose et CHC. Histoire

Plus en détail

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016 POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB Alger 15 Décembre 2016 Epidémiologie une prévalence mondiale élevée 10 cause de décès dans le monde Lavanchy D. J Hepatitis 2004 Epidémiologie de

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B

Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Tests non invasifs dans le diagnostic et le suivi de la fibrose au cours de l hépatite chronique B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Les

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives

Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Traitement des hépatites chroniques B : Actualités et Perspectives Professeur Christian TREPO Service Hépatologie Hôpital de la Croix-Rousse Unité de recherche sur les hépatites virales INSERM U1052/CRCL

Plus en détail

Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL

Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL Hépatite chronique B: Qui traiter et comment? Recommandations de l EASL Pr Tarik Asselah MD, PhD Service d Hépatologie ISERM U773, CRB3 UniversityParis Diderot Hôpital Beaujon, Clichy tarik.asselah@bjn.aphp.fr

Plus en détail

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009

Comment Traiter une Hépatite. Chronique B en 2009 SEMINAIRE ATELIER 4 Février 2009 Comment Traiter une Hépatite Chronique B en 2009 CHABI S., BERKANE S. Hépatite Chronique Virale B 350-400 millions de personnes infectées dans le monde 1,2 Millions décès

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement

Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement Hépatite chronique B : prise en charge, surveillance et traitement Jérôme GOURNAY Hépato-Gastro-Entérologie, Oncologie Digestive et Assistance Nutritionnelle Institut des Maladies de l Appareil Digestif

Plus en détail

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon

Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques. Fabien Zoulim CHU de Lyon Hépatite B Histoire Naturelle Nouveaux concepts thérapeutiques Fabien Zoulim CHU de Lyon HBsAg Immunotolerant phase Immuno-active phase Inactive phase Low replication Reactivation phase Occult infection

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique B

Traitement de l hépatite chronique B Traitement de l hépatite chronique B Dominique Salmon Hôpital Cochin, Université Paris Descartes 20e Congrès de la STPI, Tunis, Avril 2010 Le VHB : une forte prévalence dans le monde 2 milliards de personnes

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Hépatite B : intérêt clinique de la quantification de l AgHBs

Hépatite B : intérêt clinique de la quantification de l AgHBs Ann Biol Clin ; 7 (spécial ) : 9- Hépatite B : intérêt clinique de la quantification de l AgHBs Hepatitis B: clinical application of HBsAg quantification Copyright 7 John Libbey Eurotext. Téléchargé par

Plus en détail

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba

Suivi virologique. à la lumière des recommandations européennes EASL Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Suivi virologique des hépatites chroniques B à la lumière des recommandations européennes EASL 2009 Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire Cerba Introduction Epidémiologie Le virus Le diagnostic Les traitements

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

Quantification de l antigène HBs : intérêts et limites dans le suivi des patients infectés par le virus de l hépatite B

Quantification de l antigène HBs : intérêts et limites dans le suivi des patients infectés par le virus de l hépatite B Immuno-analyse et biologie spécialisée (2012) 27, 332 338 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com REVUES GÉNÉRALES ET ANALYSES PROSPECTIVES Quantification de l antigène HBs : intérêts et limites

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Actualités sur l hépatite B Perspectives de traitement

Actualités sur l hépatite B Perspectives de traitement Actualités sur l hépatite B Perspectives de traitement Fabien Zoulim Service d hépatologie, Hospices Civils de Lyon INSERM U1052, Cancer Research Center of Lyon Université de Lyon 240 millions de porteurs

Plus en détail

Traitement sur mesure de l hépatite B. Patrick Marcellin. Service d Hépatologie et INSERM U773-CRB3 - Hôpital Beaujon - Clichy

Traitement sur mesure de l hépatite B. Patrick Marcellin. Service d Hépatologie et INSERM U773-CRB3 - Hôpital Beaujon - Clichy Traitement sur mesure de l hépatite B Patrick Marcellin Service d Hépatologie et INSERM U773-CRB3 - Hôpital Beaujon - Clichy Le traitement de l hépatite chronique B a nettement progressé au cours des dernières

Plus en détail

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013

La réactivation virale B. Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 La réactivation virale B Valérie CANVA, CHRU Lille XX èmes JRPI - 01/10/2013 Les 3 phases de l infection chronique à VHB Gerlich, Virol J 2013 L infection par le VHB est dynamique 9 Charge virale élevée

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB?

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? Adriana Popescu Centre de Médecine Interne Hôpital Fundeni Bucarest, Roumanie Paris Hepatitis Conférence 13 01 2014 L impacte global

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS Lu pour vous Reading for your PRISE EN CHARGE DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L HEPATITE B : NOUVELLES RECOMMANDATIONS AMERICAINES HEPATITIS B : AMERICAN NEW RECOMMANDATIONS C. MARRAKCHI, M. BEN JEMAA.

Plus en détail

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter?

Formation Continue. Professeur Stanislas POL. Hépatite B : qui ne pas traiter? 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Professeur Stanislas POL Hépatite B : qui ne pas traiter? Comment diagnostiquer la fibrose de l hépatite B Comment

Plus en détail

SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE. Lorraine Blaise DES 18/01/2014

SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE. Lorraine Blaise DES 18/01/2014 SURVEILLANCE DU TRAITEMENT DE L'HEPATITE CHRONIQUE B PAR ANALOGUE Lorraine Blaise DES 18/01/2014 Indications au traitement INFLAMMATION : ALAT >N VIREMIE : HBV DNA >2000IU/ml HEPATOPATHIE : > A1 / F1 CIRRHOSE

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus?

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Impact clinique de l hépatite

Plus en détail

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique Exploration non invasive de la fibrose hépatique Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Progression vers la cirrhose Hazard Ratio 1.00 0.83 0.67 0.50

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans 5-11-2016 Liens d intérêt Gilead: activités de conseil, conférences, invitations en qualité d auditeur Cas clinique 1 Femme de

Plus en détail

Hépatite B Recommandations Philippe Sogni

Hépatite B Recommandations Philippe Sogni Hépatite B Recommandations Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris Cité; Assistance Publique

Plus en détail

Hépatite B: vers la rémission. François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon

Hépatite B: vers la rémission. François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon Hépatite B: vers la rémission François Bailly, service d Hépatologie et d addictologie Hôpital de la Croix Rousse, Lyon VHB : une histoire déjà ancienne 30 ans 6 ans 7 ans 7 ans Objectifs actuels du traitement:

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

ANTIGÈNE DE SURFACE DE L HÉPATITE B - ANALYSE QUANTITATIVE (RÉFÉRENCE ) Avis d évaluation abrégé

ANTIGÈNE DE SURFACE DE L HÉPATITE B - ANALYSE QUANTITATIVE (RÉFÉRENCE ) Avis d évaluation abrégé Analyse tirée de l'avis transmis au ministre le 12 septembre 2016. Pour en savoir plus sur les Processus et critères d'évaluation des analyses de biologie médicale de l INESSS cliquez ici. ANTIGÈNE DE

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques

Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques Nouveaux Outils pour le Diagnostic & le Suivi des Hépatites Virales Chroniques Stéphane Chevaliez Centre National de Référence Des Hépatites B, C et delta Laboratoire de Virologie & INSERM U955 Hôpital

Plus en détail

Faut-il traiter les immunotolérants et les porteurs inactifs?

Faut-il traiter les immunotolérants et les porteurs inactifs? 7th Paris Hepatitis Conference 2014 Faut-il traiter les immunotolérants et les porteurs inactifs? Rachid OULD GOUGAM Service de Médecine Interne et de Gastroentérologie, Hôpital Bologhine, Alger Cas clinique

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

Quand arrêter le traitement?

Quand arrêter le traitement? Quand arrêter le traitement? When should treatment be stopped? d hui, des tests de détection très sensibles (PCR en temps réel) permettent d obtenir des mesures fiables de l ADN du VHB sérique. La normalisation

Plus en détail

Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni

Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni Hépatite B HBV-cure Espoir ou science-fiction? Philippe Sogni 1 Traitement par analogues de 2 ème génération (Tenofovir ou Entécavir) 100% ADN-VHB < 10 15 UI/ml activité histologique fibrose Régression

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France

Co-infection VIH-VHB Actualités. Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Actualités Stanislas Pol, MD, PhD Unité d Hépatologie & Inserm U-567 Hôpital Necker-Cochin, Paris, France Diagnostiquer l infection VHB Evaluer l impact hépatique de l infection virale B Traiter Prévenir

Plus en détail

Place des interférons dans le traitement de l hépatite chronique B

Place des interférons dans le traitement de l hépatite chronique B Place des interférons dans le traitement de l hépatite chronique B Interest of interferons in the treatment of chronic hepatitis B IP T. Asselah, P. Marcellin* Points forts La probabilité de réponse aux

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique de la cirrhose post virale B chez qui, comment et pour quels bénéfices?

Prise en charge thérapeutique de la cirrhose post virale B chez qui, comment et pour quels bénéfices? Prise en charge thérapeutique de la cirrhose post virale B chez qui, comment et pour quels bénéfices? M Benazzouz Rabat Maroc 9ème Paris Hepatitis Conference Paris le 12 Janvier 2016 objectifs Fréquence

Plus en détail

15H30 16H00 : Mutants pré-core du VHB : implications cliniques Alexandra DUCANCELLE (Angers)

15H30 16H00 : Mutants pré-core du VHB : implications cliniques Alexandra DUCANCELLE (Angers) HEPATITE VIRALE B Modérateurs : Patrick MARCELLIN (Clichy) & Vincent LEROY (Grenoble) 15H30 16H00 : Mutants pré-core du VHB : implications cliniques Alexandra DUCANCELLE (Angers) Mutants pré-core du VHB

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite B

Prise en charge de l hépatite B Plan Prise en charge de l hépatite B Maud Berney Lamielle Colloque du 23.02.2011 Présentation d un cas Epidémiologie/transmission Comment interpréter les résultats de labo? Evolution/complications Quel

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire et hépatite chronique B. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastroentérologie Clinique Dieulafoy Hôpital Purpan Toulouse

Carcinome Hépatocellulaire et hépatite chronique B. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastroentérologie Clinique Dieulafoy Hôpital Purpan Toulouse Carcinome Hépatocellulaire et hépatite chronique B Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastroentérologie Clinique Dieulafoy Hôpital Purpan Toulouse o Abbvie o Bayer o Boston Scientific o BMS o Gilead o MSD

Plus en détail

L hépatite B en pratique clinique (2009) Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

L hépatite B en pratique clinique (2009) Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 L hépatite B en pratique clinique (2009) Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 1 Hépatite B Epidémiologie Histoire naturelle Prévention Traitement 2 Hépatite

Plus en détail

Interactions virales dans le cadre de la

Interactions virales dans le cadre de la XX e Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 01/10/2013 Interactions virales dans le cadre de la co-infection VHB Laurence Bocket Laboratoire de Virologie CHRU de Lille 16 pts VHC/VHB/VHD vs 16 pts

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger 27 28 29 Mai 2011 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Samir ROUABHIA, Faculté de

Plus en détail

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB?

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLERANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? Adriana Popescu Centre de Médecine Interne Hôpital Fundeni Bucarest, Roumanie Paris Hepatitis Conférence 12 01 2015 L impact global

Plus en détail

Traitement de l hépatite B. Marc BOURLIERE Olivier NOUEL Mars 2009

Traitement de l hépatite B. Marc BOURLIERE Olivier NOUEL Mars 2009 Traitement de l hépatite B Marc BOURLIERE Olivier NOUEL 21-22 Mars 2009 27 èmes Journées de JFHOD 2009 19-22 mars 2009 Formation Continue Palais des congrès PARIS Docteur Marc BOURLIERE Docteur Olivier

Plus en détail

Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest Expérience du service Dr N. GUESSAB

Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest Expérience du service Dr N. GUESSAB Les XXVI émes journées nationales d hépatolo-gastroentérolologie et d endoscopie digestive(sahgeed) 12/13/14 décembre 2014 Porteurs chroniques du VHB Résultats comparatifs préliminaires PBH/FibroScan/FibroTest

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny. Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives

Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny. Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives Dominique ROULOT Unité d Hépatologie Hôpital Avicenne, Bobigny Traitement des hépatites chroniques Delta : Actualités et Perspectives VHD satellite du VHB AgHBc p24 p27 AgHBs ARN Delta ADN VHB Virus de

Plus en détail

PREVENTION DU CARCINOME HEPATOCELLULAIRE. Pr. Nawal KABBAJ Service EFD/Hépato-Gastroentérologie UM5S, CHU Ibn Sina Rabat

PREVENTION DU CARCINOME HEPATOCELLULAIRE. Pr. Nawal KABBAJ Service EFD/Hépato-Gastroentérologie UM5S, CHU Ibn Sina Rabat PREVENTION DU CARCINOME HEPATOCELLULAIRE Pr. Nawal KABBAJ Service EFD/Hépato-Gastroentérologie UM5S, CHU Ibn Sina Rabat Mohammadia, 1 er Juin 2013 INTRODUCTION Cancer de mauvais pronostic - Monde: 600

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs

Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs DESC Pathologie infectieuse et tropicales Séminaire 4 - Thématique 14: «Hépatites Virales» Réactivation de l hépatite B chez les patients sous immunosuppresseurs Dr Karine Lacombe, INSERM UMR-S1136, IPLESP

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie

Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie LC01 Dépistage du carcinome hépatocellulaire chez les malades ayant une hépatite virale guérie Laurent CASTERA Service d Hepatologie, Hôpital Beaujon, Clichy Université Paris-7, France Justification du

Plus en détail

Compte tenu de sa prévalence élevée et de

Compte tenu de sa prévalence élevée et de Traitement de l hépatite virale B Treatment of hepatitis B infection M. Lemoine* Compte tenu de sa prévalence élevée et de son risque d évolution vers la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire (CHC),

Plus en détail

Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte

Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte Le virus de l'hépatite Delta: Mise au point 40 ans après sa découverte Richard Njouom, PhD/HDR Directeur de Recherche Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun Sommaire 1. Le Virus de l hépatite

Plus en détail

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Laboratoire de virologie associé au CNR des Hépatites

Plus en détail

Actualités virologiques des tests de dépistage

Actualités virologiques des tests de dépistage Actualités virologiques des tests de dépistage Tests classiques et TROD en 2013 Perspectives Dr J. Cottalorda - Dufayard La «Cascade» de la prise en charge en France (2010) 100% 90% 80% 100% 149900 20%

Plus en détail

PORTAGE ASYMPTOMATIQUE DE L ANTIGENE HBs CHEZ UNE FEMME DE 23 ANS

PORTAGE ASYMPTOMATIQUE DE L ANTIGENE HBs CHEZ UNE FEMME DE 23 ANS PORTAGE ASYMPTOMATIQUE DE L ANTIGENE HBs CHEZ UNE FEMME DE 23 ANS Jean-Baptiste NOUSBAUM CHU La Cavale Blanche Hépato-Gastroentérologie 29609 BREST CEDEX jean-baptiste.nousbaum@chu-brest.fr 1 Observation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 novembre 2006 BARACLUDE 0,5 mg comprimé pelliculé B / 30 376289-7 : 30 plaquettes thermoformées aluminium de 1 comprimé BARACLUDE 1 mg comprimé pelliculé B / 30 376291-1

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Traitement des cirrhoses virales B et C

Traitement des cirrhoses virales B et C Traitement des cirrhoses virales B et C SMMAD, Tanger, 8 décembre 2016 Pr Tarik Asselah (MD, PhD) Service d Hépatologie & INSERM UMR 1149, Hôpital Beaujon, Clichy, France. Traitement des cirrhoses virales

Plus en détail

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF Pr F. HADDAD, Dr I. HALLOULY, Pr R. ALAOUI Service d Hépato- Gastro- Entérologie CHU Ibn Rochd- Casablanca

Plus en détail

Cohorte de surveillance des porteurs inactifs de l antigène HBs (AgHBs)

Cohorte de surveillance des porteurs inactifs de l antigène HBs (AgHBs) Cohorte de surveillance des porteurs inactifs de l antigène HBs (AgHBs) Xavier Causse (1), Pascal Potier (1), Si Nafa Si Ahmed (1), Thierry Fontanges (2), Jean- François Cadranel (3), Christophe Renou

Plus en détail

LA COINFECTION VIRALE B C

LA COINFECTION VIRALE B C LA COINFECTION VIRALE B C AZZOUZ M.M. TUNIS, le 15/12/08 INTRODUCTION Les virus B C : Transmission parentérale Cause majeure des hépatopathies chroniques Problème de santé publique dans le monde : 350

Plus en détail

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLÉRANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB?

FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLÉRANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? FAUT-IL TRAITER LES IMMUNOTOLÉRANTS ET LES PORTEURS INACTIFS DU VHB? Adriana Popescu Centre de Médecine Interne Hôpital Fundeni Bucarest, Roumanie Paris Hépatites Conférence 11 01 2016 Cas Clinique - 1

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse

Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse 16ème Journée annuelle du GEMHEP Paris, INTS 29 Novembre 2011 Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse Test de diagnostic rapide versus test combiné antigène-anticorps

Plus en détail

Histoire naturelle de l hépatite B

Histoire naturelle de l hépatite B Virologie 2010, 14 (supplément 1) : S5-S11 Histoire naturelle de l hépatite B Christophe Hézode Hôpital Henri-Mondor, Service d hépatologie, Créteil, France Résumé. L histoire

Plus en détail

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Dr Laurence MORAND-JOUBERT CHU Saint-Antoine-Inserm U943 Qu appelle-t on tests rapides d orientation diagnostique? Ce sont des

Plus en détail

La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B

La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B La Quantification de l Antigéne HBs Un nouvel outil pour la prise en charge de l Hépatite B Philippe HALFON, MD,PharmD, PhD Infectious Diseases Department Hospital Ambroise Paré, Virology, Alphabio, Marseille

Plus en détail