Message de la Direction 02 Au cœur de nos métiers 04. Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques 07

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Message de la Direction 02 Au cœur de nos métiers 04. Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques 07"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014

2 Message de la Direction 02 Au cœur de nos métiers Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risque 38 Informations sociétales, sociales et environnementales Politique de responsabilité sociétale de l entreprise (RSE) Informations sociétales Informations sociales Informations environnementales Vérification des informations extra-financières 85 3Informations concernant la société Gouvernement d entreprise Rapports Informations générales concernant la société Informations complémentaires concernant la société Gouvernement d entreprise Rapport du Président du Conseil de surveillance de Vivendi sur le gouvernement d entreprise, le contrôle interne et la gestion des risques exercice Rapport des Commissaires aux comptes, établi en application de l article L du Code de commerce, sur le rapport du Président du Conseil de surveillance de la société Vivendi SA Rapport financier Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés États financiers consolidés Rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels Comptes annuels de Vivendi SA 159 Chiffres clés consolidés 160 I - Rapport financier de l exercice II - Annexes au rapport financier : Données financières complémentaires non auditées 191 III - États financiers consolidés de l exercice clos le 31 décembre IV - Comptes annuels 2014 de Vivendi SA 294 6Responsable 5Événements récents Perspectives d avenir Événements récents Perspectives d avenir 339 du Document de référence Attestation du Responsable du Document de référence Responsables du contrôle des comptes Responsable du Document de référence Attestation du Responsable du Document de référence Responsables du contrôle des comptes 343 Table de concordance

3 RAPPORT ANNUEL DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014 Le présent Document de référence a été déposé auprès de l Autorité des marchés financiers le 13 mars 2015, conformément à l article de son Règlement général. Il pourra être utilisé à l appui d une opération fi nancière s il est complété par une note d opération visée par l Autorité des marchés financiers. Ce document a été établi sous la responsabilité de l émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. Rapport annuel - Document de référence

4 Message de la Direction MESSAGE DE LA DIRECTION L'année 2014 a été une année riche en transformations pour Vivendi, qui a pris le virage du recentrage avec succès. Reconfi guré et désendetté, un nouveau groupe industriel intégré émerge, avec une ambition claire : devenir le champion européen des médias et contenus. «Nous sommes confiants dans la capacité de Vivendi à conquérir les nouveaux consommateurs médias du XXI siècle» Vivendi est en train d'écrire une nouvelle page de son histoire. La holding d'hier gérant des participations financières dans différentes activités fait place aujourd'hui à un groupe industriel intégré dans les médias et contenus, qui valorise le potentiel de tous les talents créatifs. Entamé il y a plus de deux ans, ce travail de repositionnement s'est achevé en 2014 avec les cessions de nos trois actifs télécoms : Maroc Telecom, SFR et GVT. Pour faciliter la diffusion de nos contenus, nous gardons toutefois des participations minoritaires sur certains marchés et restons ouverts à des partenariats industriels avec d'autres plateformes de distribution. Réalisées dans des conditions fi nancières satisfaisantes, ces trois opérations stratégiques ont permis à Vivendi d'effacer son endettement et de restaurer ses marges de manœuvre. Alors que notre dette nette s élevait encore à plus de 11 Mds au 31 décembre 2013, notre position nette de trésorerie est de 4,6 Mds au 31 décembre 2014, avant la finalisation de la vente de GVT prévue au deuxième trimestre 2015 et le retour aux actionnaires. Le produit de ces trois cessions doit aussi et surtout doter Vivendi de nouveaux moyens pour se renforcer dans les médias et les contenus. En 2014, le groupe a d ores et déjà consolidé ses positions dans la télévision, le cinéma et la musique. Dans la télévision payante, Canal+ poursuit sa croissance en France, où le service de SVoD (vidéo à la demande par abonnement illimité), Canalplay compte désormais abonnés payants, mais aussi en Afrique, où une nouvelle chaîne 100 % africaine A+ a été lancée dans une vingtaine de pays. La télévision gratuite affiche aussi de bonnes performances, soutenues par les audiences de D8 qui confi rme son statut de leader de la TNT. Quant à Studiocanal, 2014 a été particulièrement faste avec les succès au box office de films comme Non-Stop ou Paddington. Enfin, Universal Music Group (UMG), plus que jamais leader mondial de la musique enregistrée, a réalisé d excellentes ventes d albums cette année, de Taylor Swift à Stromae, en passant par la bande originale du film Disney La Reine des Neiges * millions d'euros Chiffre d affaires * Chiffres hors GVT 999 * millions d'euros Résultat opérationnel ajusté * Présent dans 67 Collaborateurs pays dans le monde 02 Rapport annuel - Document de référence 2014

5 Message de la Direction De gauche à droite : Frédéric Crépin, Secrétaire général du g roupe - Hervé Philippe, Membre du Directoire et Directeur fi nancier Vincent Bolloré, Président du Conseil de surveillance - Arnaud de Puyfontaine, Président du Directoire Stéphane Roussel, Membre du Directoire et Directeur d éveloppement et o rganisation Simon Gillham, Président de Vivendi Village et Directeur de la communication de Vivendi Dans un environnement réglementaire et concurrentiel difficile, tous nos métiers ont donc démontré leur faculté à s adapter, à se développer et à progresser. Au total, le groupe a généré un chiffre d affaires d un peu plus de 10 Mds en Fort de ces résultats, le nouveau Vivendi est désormais paré pour atteindre de nouveaux objectifs de croissance. Cette croissance, nous sommes convaincus qu elle réside dans les médias et les contenus. Pourquoi? D une part, parce que les consommateurs du futur seront plus nombreux à pouvoir se divertir. Au cours des dix prochaines années, on estime que la classe moyenne mondiale augmentera autant que durant tout le XX e siècle! Autrement dit, deux milliards d individus en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud entreront dans l économie des loisirs d ici à D autre part, parce que les consommateurs du futur seront mieux équipés et mieux connectés pour se divertir : chez eux ou en mobilité, sur un ou plusieurs écrans à la fois, à la demande ou par abonnement. La propagation d Internet, notamment mobile, est telle que le nombre d utilisateurs dans le monde doublera au cours des dix prochaines années. Nous sommes confiants dans la capacité de Vivendi à tirer profit de ces grandes évolutions et à conquérir les nouveaux consommateurs médias du XXI e siècle. Notre groupe est présent sur tous les continents, avec un ancrage français, un rayonnement international, ainsi qu une implantation sur certains territoires à fort potentiel (Afrique, Vietnam). Avec Canal+ et UMG, nous avons deux marques leaders sur leurs marchés respectifs, capables de créer et de distribuer des contenus exclusifs. Enfin, Vivendi a déjà engagé sa mue numérique en investissant dans des plateformes de dernière génération. C'est tout le sens de la création récente de "Vivendi Village", qui regroupe des services numériques innovants. Tous ces atouts seront précieux pour renforcer notre présence sur les nouveaux marchés géographiques et numériques. Cependant, ils ne doivent pas être prétextes à l immobilisme et à l inaction. L année 2015 doit justement nous permettre d aller plus loin et plus vite dans la transformation de Vivendi. Tout d abord, Vivendi doit accélérer sa transition d une holding à un groupe industriel intégré. Rendu nécessaire par la révolution numérique qui efface les frontières traditionnelles entre médias, ce travail permettra de révéler le potentiel de développement commun de nos différentes activités. Il repose sur quelques principes clairs : une organisation simplifi ée ; une priorité à la croissance organique ; le maintien d une discipline fi nancière stricte ; une coopération accrue entre nos métiers. Ensuite, Vivendi entend davantage s engager en faveur des talents, partout où ils se trouvent et quels qu ils soient. En tant que grand groupe média réputé pour son savoir-faire exceptionnel dans la musique, la télévision et le cinéma, Vivendi veut franchir une étape supplémentaire dans la détection, l éclosion et le développement des talents. Parce que nous avons aussi le devoir de faire émerger les potentiels créatifs qui n ont pas nécessairement les moyens de s exprimer, nous avons décidé d inscrire l égalité des chances et le vivre ensemble au cœur de cette démarche. Enfin, Vivendi veut mener cette action dans la continuité de sa politique de responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) et de ses engagements. Notre priorité est de conforter le positionnement pionnier de Vivendi en matière de RSE, régulièrement salué par les agences de notation extra-financière, par les investisseurs et par l'ensemble des partenaires du groupe. Cette feuille de route est portée avec énergie et enthousiasme par l équipe soudée que nous sommes. Une nouvelle ère s ouvre pour Vivendi, avec une grande ambition : celle de devenir le champion européen de demain dans les médias et les contenus. Depuis plus de 160 ans, Vivendi n a cessé de se transformer et de se réinventer. Nous sommes optimistes quant à la capacité du groupe à relever à nouveau ce défi. Rapport annuel - Document de référence

6 Au cœur de nos métiers AU CŒUR DE NOS MÉTIERS Télévision Cinéma Musique Numérique Groupe industriel intégré dans les médias et les contenus, Vivendi compte des positions de leader mondial dans la musique, de leader européen dans le cinéma et de leader français dans la télévision. Il est présent sur toute la chaîne de valeur qui va de la découverte des talents à la création, l édition et la distribution de contenus. Les développements de ces métiers passent aujourd hui par le numérique. Les positions de leader du groupe lui permettent d en saisir pleinement toutes les opportunités. Le numérique fait en outre converger les modes de consommation des contenus musicaux et audiovisuels, multipliant les possibilités de synergies et de projets entre les trois filiales de Vivendi que sont Groupe Canal+, Universal Music Group et Vivendi Village. Groupe Canal+ est le leader français de la télévision payante. Il est également présent dans la télévision gratuite et le cinéma. Il est implanté en Europe, en Afrique et au Vietnam M Chiffre d affaires collaborateurs Groupe Canal+ édite les chaînes de télévision payante Canal+, reconnues pour l originalité, la créativité et l exclusivité de leurs contenus. Il distribue aussi Canalsat, bouquet payant de plus de 150 chaînes. En 2012, Groupe Canal+ a développé son pôle de chaînes gratuites en rachetant D8 et D17. Fin décembre 2014, D8 se classait déjà 5 e chaîne nationale (part de marché de 3,3 %), confirmant la pertinence des investissements décidés dans la télévision gratuite. Alors que les modes de consommation numérique se développent, Groupe Canal+ a mis en place plusieurs outils : l application mobile myc anal, le service de SVoD (vidéo à la demande pour abonnement illimité) Canalplay et un réseau de multichaînes sur Youtube. En 2014, pour accélérer plus encore son déploiement dans le secteur, Groupe Canal+ a créé une nouvelle division, Canal OTT. Souhaitant se renforcer en Afrique, il a lancé en octobre 2014, A+, une nouvelle chaîne faite par les Africains et destinée aux Africains. Fin décembre, Groupe Canal+ comptait plus de 1,55 million d abonnés sur le continent. Outre ses obligations d investissements dans le cinéma en tant que chaîne de télévision française payante, Groupe Canal+ possède Studiocanal, le leader européen du cinéma et des séries télévisées. Il opère dans les trois principaux marchés européens (France, Royaume-Uni et Allemagne), en Australie et en Nouvelle-Zélande. 04 Rapport annuel - Document de référence 2014

7 Au cœur de nos métiers Universal Music Group (UMG) est le leader mondial de la musique enregistrée. En 2012, il a racheté EMI Recorded Music, ce qui lui permet de détenir désormais plus de 30 % de parts de marché au niveau mondial M Chiffre d affaires collaborateurs UMG couvre trois grands métiers : la musique enregistrée, l édition musicale et le merchandising. L activité de musique enregistrée consiste à révéler des artistes et à développer leur carrière. Ces artistes sont signés via un des cinquante labels d UMG. En 2014, les meilleures ventes ont été réalisées par des artistes internationaux confirmés comme Katy Perry, Maroon 5 et Taylor Swift, et aussi par des nouveaux talents comme Sam Smith, Ariana Grande, Lorde, 5 Seconds of Summer, Stromae et Imagine Dragons et par des artistes locaux comme Indila en France, ou encore Helene Fischer en Allemagne. L activité d édition musicale est fondée sur l acquisition de droits d œuvres musicales et sur leur concession sous licence pour pouvoir les utiliser sous différents formats (enregistrements, fi lms, émissions télévisées, publicités, concerts et autres spectacles publics). Les catalogues combinés de l édition musicale d Universal Music Publishing Group compte plus de trois millions de titres, en propriété ou en gestion. UMG a développé une activité de merchandising via sa filiale Bravado. Pour les artistes qui sont sous contrat avec elle, Bravado crée des produits dérivés, qui sont ensuite vendus pendant les tournées, dans des boutiques et sur I nternet. Sous l effet de la transformation numérique, le modèle économique de la musique a beaucoup évolué au cours des dernières années. Récemment, le streaming musical s est considérablement développé, prenant le pas sur le téléchargement dans de nombreux pays. UMG soutient ces nouveaux modes de consommation notamment grâce à des partenariats avec Spotify, itunes, Deezer, Google et Vevo. Vivendi Village regroupe Vivendi Ticketing (Digitick et See Tickets), Wengo, Watchever et l Olympia (qui lui est rattaché depuis février 2015). Dans ces différentes entités, l esprit d entreprendre domine. Réactives et agiles, elles mettent rapidement en place et développent des projets innovants dans le numérique. Vivendi Village sert ainsi de laboratoire d idées à l ensemble du groupe. Réciproquement, en fédérant ces entités sous une même ombrelle, Vivendi leur permet d accélérer leur développement. Vivendi Ticketing regroupe Digitick et See Tickets. Leader français de la billetterie électronique et mobile, Digitick offre une gamme complète de services (gestion de billetterie en temps réel, vente de billets dématérialisés, plateforme zepass.com et base de données Infoconcert). See Tickets est un leader du marché de la distribution de billets de spectacles et d événements au Royaume-Uni. La société vend d es billets sur tous les réseaux. See Tickets exerce également aux États- Unis. Via l'intermédiaire de plusieurs sites I nternet, Wengo est le numéro 1 français du conseil (juridique, enseignement, astrologie ) par téléphone. Outre la France, il est présent en Espagne, au Portugal, au Brésil, en Turquie, en Italie, en Allemagne et en Grèce. Watchever est un service de SVoD (vidéo à la demande par abonnement illimité) en Allemagne, proposant un large catalogue de contenus locaux et internationaux (films, séries, dessins animés ). Classé au patrimoine culturel français, l Olympia est l une des scènes mythiques de Paris. Des artistes (chanteurs, musiciens et humoristes) de tout genre et de toute nationalité s y produisent tous les soirs. Rapport annuel - Document de référence

8 SECTION 1 Profil du groupe Organigramme économique simplifié du groupe Chiffres clés 10 Chiffre d affaires par activité 10 Chiffre d affaires par zone géographique 10 Résultat opérationnel courant par activité 10 Résultat opérationnel ajusté par activité 11 Résultat net, part du groupe et résultat net ajusté 11 (Position nette de trésorerie)/endettement financier net et capitaux propres 11 Résultat net ajusté par action 11 Effectif par activité 11 Effectif par zone géographique Stratégie La transformation de Vivendi en un groupe industriel intégré dans les médias et les contenus Une ambition : faire de Vivendi un groupe français multimédia de classe mondiale Politique de communication financière et création de valeur Politique d investissement Politique de communication financière Création de valeur en Une démarche de reporting intégré Assurances Dommages et pertes d exploitation Responsabilité civile Accidents du travail Investissements 19 SECTION 2 Activités Groupe Canal Stratégie/Positionnement Télévision payante en France Télévision gratuite Télévision payante à l international Autre activité Faits marquants Environnement réglementaire Piraterie Concurrence Recherche et développement Universal Music Group Stratégie/Positionnement Musique enregistrée Édition musicale Merchandising Faits marquants Environnement réglementaire Piraterie Concurrence Recherche et développement Vivendi Village Vivendi Ticketing Wengo Watchever L Olympia Activités cédées ou en cours de cession SFR Maroc Telecom Activision Blizzard GVT Variations saisonnières des activités du groupe Matières premières utilisées par les activités du groupe 31 SECTION 3 Litiges 32 Litiges Vivendi 32 Litiges concernant les filiales de Vivendi 35 SECTION 4 Facteurs de risque 38 Risques juridiques 38 Risques liés aux activités du groupe 38 Risques industriels ou liés à l environnement 39 Risques liés à la conjoncture économique et financière actuelle 39 Risques de marché Rapport annuel - Document de référence 2014

9 Profi l du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Rapport annuel - Document de référence

10 08 Rapport annuel - Document de référence 2014

11 Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Organigramme économique simplifi é du groupe 1 SECTION 1 Profil du groupe 1.1. Organigramme économique simplifié du groupe Taux de contrôle au 31 décembre 2014 Groupe Canal+ 100 % Universal Music Group 100 % Vivendi Village 100 % GVT (2) 100 % Société d Édition de Canal Plus (SECP) (1) Studiocanal Musique enregistrée UMG Vivendi Ticketing 49 % 100 % 100 % 100 % Chaînes gratuites (i>télé, D8, D17) Multithématiques Édition musicale UMPG Wengo 100 % 100 % 100 % 90 % Canal+ Overseas Canal+ Régie Merchandising Bravado Watchever 100 % 100 % 100 % 100 % nc+ L Olympia (3) 51 % 100 % VSTV 49 % (1) Société cotée. (2) En cours de cession. Pour plus d informations, voir section du Rapport financier du chapitre 4. (3) Rattaché à Vivendi Village depuis février 2015 ( dans le groupe depuis 2001). Rapport annuel - Document de référence

12 1 Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Chiffres clés 1.2. Chiffres clés En application de la norme IFRS 5, GVT (à compter du troisième trimestre 2014), SFR (à compter du premier trimestre 2014) ainsi que Maroc Telecom et Activision Blizzard (à compter du deuxième trimestre 2013) sont présentés comme des activités cédées ou en cours de cession. Vivendi a déconsolidé SFR, le groupe Maroc Telecom et Activision Blizzard respectivement à compter du 27 novembre 2014, 14 mai 2014 et du 11 octobre En pratique, les produits et charges de ces quatre métiers ont été traités de la manière suivante : p leur contribution jusqu à leur cession effective, le cas échéant, à chaque ligne du compte de résultat consolidé de Vivendi (avant intérêts minoritaires) est regroupée sur la ligne «Résultat net des activités cédées ou en cours de cession» ; p conformément à la norme IFRS 5, ces retraitements sont appliqués à l ensemble des périodes présentées afi n de rendre l information homogène ; p leur quote-part de résultat net est exclue du résultat net ajusté de Vivendi. Le résultat opérationnel courant, l e résultat opérationnel ajusté et le résultat net ajusté, mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme des informations complémentaires, qui ne peuvent se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières du groupe à caractère strictement comptable telles que présentées dans les états financiers consolidés et leurs notes annexes, ou citées dans le rapport financier, et Vivendi considère qu ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et fi nancières du groupe. La Direction de Vivendi utilise le résultat opérationnel courant, le résultat opérationnel ajusté et le résultat net ajusté dans un but informatif, de gestion et de planification car ils illustrent mieux les performances des activités et permettent d exclure la plupart des éléments non opérationnels et non récurrents. Chacun de ces indicateurs est défi ni dans la section 4 du rapport fi nancier du chapitre 4 ou à défaut dans l annexe aux états financiers consolidés de l exercice clos le 31 décembre 2014 du chapitre 4. Chiffre d affaires par activité Exercices clos au 31 décembre en millions d euros Chiffre d affaires par zone géographique Exercices clos au 31 décembre en millions d euros Résultat opérationnel courant par activité Exercices clos au 31 décembre en millions d euros Groupe Canal Universal Music Group Vivendi Village Élimination des opérations intersegment (20) (16) TOTAL France Reste de l Europe États-Unis Reste du monde TOTAL Groupe Canal Universal Music Group Vivendi Village (34) (78) Corporate (82) (87) TOTAL Rapport annuel - Document de référence 2014

13 Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Chiffres clés 1 Résultat opérationnel ajusté par activité Exercices clos au 31 décembre en millions d euros Groupe Canal Universal Music Group Vivendi Village (79) (80) Corporate (70) (87) TOTAL Résultat net, part du groupe et résultat net ajusté Exercices clos au 31 décembre en millions d euros (Position nette de trésorerie)/endettement financier net et capitaux propres Au 31 décembre en millions d euros Résultat net, part du groupe Résultat net ajusté (4 637) (Position nette de trésorerie)/ Endettement financier net (a) Capitaux propres Résultat net ajusté par action Exercices clos au 31 décembre en euros 0,46 0,34 (a) Vivendi considère que la position nette de trésorerie et l endettement financier net, agrégats à caractère non strictement comptable, sont des indicateurs pertinents de la mesure de la situation de trésorerie et de capitaux du groupe : La «position nette de trésorerie» est calculée comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, tels qu ils sont présentés au bilan consolidé, des instruments financiers dérivés à l actif et des dépôts en numéraire adossés à des emprunts (inclus au bilan consolidé dans la rubrique «actifs financiers») minorés des emprunts et autres passifs financiers, à court et à long termes L «endettement financier net» est calculé comme la somme des emprunts et autres passifs financiers, à court et à long termes, tels qu ils sont présentés au bilan consolidé, minorés de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, tels qu ils sont présentés au bilan consolidé, ainsi que des instruments financiers dérivés à l actif et des dépôts en numéraire adossés à des emprunts (inclus au bilan consolidé dans la rubrique «actifs financiers») La position nette de trésorerie et l' endettement financier net doivent être considérés comme des informations complémentaires, qui ne peuvent pas se substituer aux données comptables telles qu elles fi gurent au bilan consolidé, ni à toute autre mesure à caractère strictement comptable, et Vivendi considère qu ils sont des indicateurs pertinents de la situation de trésorerie et de capitaux du groupe. La Direction de Vivendi utilise ces indicateurs dans un but informatif, de gestion et de planifi cation, ainsi que pour se conformer à certains de ses engagements. Effectif par activité au 31 décembre 2014 Effectif par zone géographique au 31 décembre 2014 Corporate 198 GVT (a) Europe (hors France) France Vivendi Village 748 Universal Music Group (hors GVT) Groupe Canal Afrique 937 Asie-Pacifique Amérique du Nord Amérique du Sud et Amérique centrale (a) En cours de cession. Rapport annuel - Document de référence

14 1 Profil du groupe Activités Litiges Facteurs de risques Stratégie 1.3. Stratégie La transformation de Vivendi en un groupe industriel intégré dans les médias et les contenus L année 2014 a été marquée des évolutions structurantes dans la gouvernance, la stratégie et l organisation de Vivendi. Une gouvernance renforcée Réuni à l issue de l Assemblée générale du 24 juin 2014, le Conseil de surveillance de Vivendi a procédé à plusieurs changements importants dans la gouvernance du groupe : p il a porté Vincent Bolloré à sa Présidence, en remplacement de Jean- René Fourtou devenu Président d h onneur ; p il a nommé trois membres du Directoire : Arnaud de Puyfontaine, qui en assure la Présidence en remplacement de Jean-François Dubos, Hervé Philippe, Directeur fi nancier, et Stéphane Roussel, Directeur développement et organisation. À cette occasion, le Conseil de surveillance a par ailleurs été renforcé par l arrivée de trois nouvelles personnalités indépendantes : Philippe Bénacin (Interparfums), Katie Jacobs Stanton (Twitter) et Virginie Morgon (Eurazeo). Un repositionnement achevé dans les médias et les contenus Les nouveaux dirigeants ont achevé en 2014 le travail engagé depuis plus de deux ans pour recentrer le groupe sur ses activités de médias et de contenus. En effet, la concrétisation de trois opérations majeures a permis de mener le repositionnement stratégique de Vivendi à son terme : p en mai 2014, Vivendi a cédé à Etisalat sa participation de 53 % dans Maroc Telecom, pour un prix défi nitif de 4,138 milliards d euros ; p en novembre 2014, Vivendi a fi nalisé le rapprochement entre SFR et Numericable, pour un montant en numéraire de 13,166 milliards d euros ; p en septembre 2014, Vivendi a signé un accord définitif avec Telefonica pour la vente de GVT, qui prévoit un paiement en numéraire de 4,66 milliards d euros avant ajustement. La fi nalisation de cette opération devrait intervenir dans le courant du deuxième trimestre Par ces trois cessions, Vivendi réduit fortement son exposition aux télécoms mais conserve des participations minoritaires pour faciliter la distribution de ses contenus. Le désengagement des télécoms opéré par Vivendi s est accompagné d un renforcement dans les médias et les contenus, où le groupe compte déjà des positions de leader. En 2014, plusieurs opérations ont conforté la présence de Vivendi dans la télévision, le cinéma et la musique : p en mars 2014, Groupe Canal+ a pris une participation majoritaire dans Studio Bagel, le premier réseau de chaînes d humour sur YouTube en France ; p en avril 2014, Universal Music Group (UMG) a acquis la société britannique Eagle Rock Entertainment, le plus grand producteur et distributeur au monde de programmes musicaux pour DVD, Blu-Ray, télévision et médias numériques ; p en octobre 2014, Groupe Canal+ a lancé une nouvelle chaîne 100 % africaine, A+, disponible dans une vingtaine de pays d Afrique de l Ouest et centrale à travers le bouquet Canalsat. Recentré et désendetté, Vivendi dispose à présent de moyens puissants pour franchir de nouvelles étapes de croissance dans les médias et les contenus. Les premiers jalons d un groupe industriel intégré À l issue de l Assemblée générale du 24 juin 2014, le Conseil de surveillance a décidé de faire évoluer Vivendi d une holding vers un groupe industriel intégré, avec un objectif clair : révéler la valeur «cachée» des activités du groupe et développer des projets communs. Cette transition est rendue nécessaire par l évolution de l environnement numérique, qui fait converger les modes de consommation et de distribution des contenus musicaux et audiovisuels. En diluant les frontières entre les différents médias, la révolution numérique fait ressortir les points communs entre les métiers de Vivendi et leur offre de nouvelles opportunités de collaborer ensemble. De nouvelles méthodes de travail allant dans ce sens ont déjà été mises en place. Des séminaires «co-founders» réunissant les principaux dirigeants du groupe ont lieu régulièrement sur quatre chantiers prioritaires : contenus du futur, data et monétisation, Afrique, coopération et projets. Plus globalement, le passage de Vivendi d une holding à un groupe industriel intégré se matérialise de trois manières différentes : p une organisation simplifiée et décloisonnée, plus adaptée aux nouvelles réalités du groupe : une équipe de direction renforcée et un management aligné sur des objectifs communs, une coopération accrue et des partenariats étroits entre les métiers ; p un suivi strict des performances opérationnelles : une attention accordée à la génération de cash, un reporting approfondi et régulier ; p des critères d investissement rigoureux : une priorité donnée à la croissance organique, une discipline respectueuse des équilibres financiers et compatible avec des investissements stratégiques créateurs de valeur. Cette transformation stratégique et organisationnelle doit permettre au nouveau Vivendi d agir comme un facilitateur et un accélérateur de performance, capable de créer de la valeur à long terme. 12 Rapport annuel - Document de référence 2014

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012 4 avril 203 Formation IDSE 2012 10 mai 2012 La politique de responsabilité sociétale de Vivendi, enjeux et gouvernance Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) Webinaire

Plus en détail

La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE)

La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) 4 avril 203 Formation IDSE 2012 10 mai 2012 La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) 12 mars 2015 1 Vivendi est

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

COLMAR - 7 octobre 2013

COLMAR - 7 octobre 2013 7 octobre 2013 Solange MAULINI Responsable actionnaires individuels REUNION ACTIONNAIRES INDIVIDUELS COLMAR - 7 octobre 2013 1 SOMMAIRE La revue stratégique se concrétise Les résultats du premier semestre

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Rapport financier et Etats financiers condensés non audités des neuf premiers mois de l exercice 2015 10 NOVEMBRE

Rapport financier et Etats financiers condensés non audités des neuf premiers mois de l exercice 2015 10 NOVEMBRE Rapport financier et Etats financiers condensés non audités des neuf premiers mois de l exercice 2015 10 NOVEMBRE 2015 VIVENDI Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 7 522

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Communiqué de presse 13 mai 2014 Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Progression de la base totale d abonnés de 4,3% et de l ARPU à 42,1 5,4 millions de foyers déjà équipés en fibre optique

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Les indices customisés

Les indices customisés Les indices customisés d IEM Finance Indices boursiers, l expertise spécialisée d IEM Finance 2 Les indices boursiers sont au cœur de l innovation financière car ils sont une synthèse d informations multiples.

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT INTRODUCTION DU PRÉSIDENT PRÉSENTATION DES RÉSULTATS STRUCTURE DU CAPITAL AU 31 DÉCEMBRE 2005 VIVENDI UNIVERSAL 100 % GROUPE CANAL+ CANAL+ S.A 48,5 % SPORT+ 100 % CRÉDIT INDUSTRIEL D ALSACE ET DE LORRAINE

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Bernard Loiseau SA. Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961

Bernard Loiseau SA. Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961 Bernard Loiseau SA Saulieu le 24 mai 2011 Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961 Approbation par l Assemblée générale mixte

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 %

2013-2014 publié. Chiffre d affaires annuel 1 499,6 1 260,5 1 269,4 +0,7 % Vilmorin & Cie SA Société Anonyme à Conseil d Administration au capital de 317 717 005,50 euros Siège social : 4, Quai de la Mégisserie 75001 PARIS R.C.S. Paris 377 913 728 Exercice social du 1 er juillet

Plus en détail

Vivendi Village Vivendi Village Vivendi Village

Vivendi Village Vivendi Village Vivendi Village Entité opérationnelle du groupe Vivendi, Vivendi Village rassemble des sociétés de service à fort potentiel de développement dans le domaine de la production, de la distribution et de l exploitation des

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT VISANT LES ACTIONS ET OBLIGATIONS REMBOURSABLES EN ACTIONS DE LA SOCIETE INITIÉE PAR CONSEILLÉE PAR PRÉSENTÉE PAR Prix de l Offre : 3,20

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique (Extrait du code de transparence) 4. Evaluation, sélection et politique d investissement Les signataires s engagent à fournir des informations concernant la façon dont l analyse ESG est utilisée pour construire

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Rentabiliweb triple son Résultat net qui atteint 5.1M en pro forma Objectifs 2007 de rentabilité largement dépassés EBITDA 2007 pro forma : + 238.4% à 8.4M

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Campagne Gaïa-Index 2015

Campagne Gaïa-Index 2015 Campagne Gaïa-Index 2015 L évaluation extra-financière des ETI cotées Tendances, résultats et lauréats Soirée du 21 octobre 2015 Palais Brongniart, Paris Introduction Caroline Weber Directrice Générale

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le domaine des services licites de musique en ligne (Texte présentant

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014 COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE D AREVA DU 20 MAI 2014 L Assemblée Générale Mixte des Actionnaires d AREVA s est réunie le 20 mai 2014 à la Tour AREVA, 1 Place Jean Millier 92400 Courbevoie, sous

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 SOMMAIRE 1. Rapport d activité 2014 2. Etat de la situation financière consolidée 3. Compte de résultat consolidé 4. Etat du résultat global 5. Variation des capitaux

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014

RESULTATS ANNUELS 2014 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS - Résultat Opérationnel de 14,9 M et Résultat net part du groupe de 6,3 M - Situation financière renforcée avec une trésorerie de 49 M - Préparation de la scission

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR)

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) Notre démarche ISR La gestion dite de "stock-picking" de Financière de l Echiquier est une gestion qui s appuie avant tout sur la connaissance approfondie

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Communiqué de presse Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Bilendi acquiert une position forte sur les

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL

NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS L ESSENTIEL 2014 NEUFLIZE OBC INVESTISSEMENTS EN CLAIR Neuflize OBC Investissements L essentiel Neuflize OBC Investissements bénéficie de la sécurité et de la stabilité que

Plus en détail

Vivendi : progression des résultats opérationnels au premier trimestre 2015

Vivendi : progression des résultats opérationnels au premier trimestre 2015 Paris, le 12 mai 2015 Note : ce communiqué présente des résultats consolidés non audités, établis selon les normes IFRS, arrêtés par le Directoire de Vivendi du 5 mai 2015 et examinés par le Comité d audit

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF.

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF. Communiqué Paris, 27 mars 2012 Dépôt d un projet de note d information en réponse au projet de note d information de HTP Manager à l occasion de l offre publique d achat simplifiée visant les actions Le

Plus en détail

Compte rendu de la campagne d engagement 2014

Compte rendu de la campagne d engagement 2014 Compte rendu de la campagne d engagement 2014 Compte rendu de la campagne d engagement 2014 Federal Finance Gestion est un acteur engagé de l Investissement Socialement Responsable. Depuis la création

Plus en détail

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) géré par la société de gestion Swiss Life REIM (France) Avertissement

Plus en détail

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Publicité préalable à la décision de transfert d Euronext Paris sur Alternext APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU TRANSFERT DE LA COTATION DES TITRES DE LA SOCIETE PISCINES DESJOYAUX SA D

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 mars 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE En 2014, a franchi une nouvelle étape dans son développement Forte croissance du chiffre d affaires : +19% à 874,5M (+11,4% en organique)

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Rapport financier et Etats financiers condensés non audités du 1 er trimestre clos le 31 mars 2016 11 MAI 2016

Rapport financier et Etats financiers condensés non audités du 1 er trimestre clos le 31 mars 2016 11 MAI 2016 Rapport financier et Etats financiers condensés non audités du 1 er trimestre clos le 31 mars 2016 11 MAI 2016 VIVENDI Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 7 527 414 631,00

Plus en détail

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012

Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises. Septembre 2012 Edenred Leader mondial des services prépayés aux entreprises Septembre 2012 Sommaire Le Groupe Edenred Nos solutions En savoir plus 2 Le Groupe Edenred Qui est Edenred? Un Groupe au cœur d un écosystème

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Musique et Arts Chorégraphiques

Musique et Arts Chorégraphiques Musique et Arts Chorégraphiques Par ses artistes talentueux, ses maîtres renommés ou ses groupes mythiques, ou plus largement grâce au dévouement et à l engagement de ces innombrables artistes et professionnels,

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Analyse financière. + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Analyse financière 2 e ÉDITION Emmanuelle Plot-Vicard Madeleine Deck-Michon L essentiel + de 20 fiches de cours + de 160 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode

Plus en détail

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major

FFFF Echiquier Major : Reporting ISR trimestriel. Au 30 septembre 2011 REPORTING ISR TRIMESTRIEL. Echiquier Major FFFF Echiquier Major : REPORTING ISR TRIMESTRIEL Reporting ISR trimestriel Echiquier Major Au 30 septembre 2011 Septembre 2015 Z SOMMAIRE 1 SYNTHESE DE LA DEMARCHE EXTRA FINANCIERE DE LA FINANCIERE DE

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ COMMUNIQUE DE PRESSE Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ Dans le cadre du développement de l assurance santé, Saham Finances filiale du Groupe Saham, signe un partenariat stratégique avec

Plus en détail