FICHE DE PROCEDURE Etiquetage des produits alimentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE DE PROCEDURE Etiquetage des produits alimentaires"

Transcription

1 Document associé : Fiche de procédure «Traçabilité des produits alimentaires» Objectif Cette procédure décrit les consignes applicables au niveau de l étiquetage des produits alimentaires ayant subit une transformation (déconditionnement, cuisson ). Définition L étiquette de tous les produits alimentaires conditionnés doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires : Nom du produit DLC ou DLUO interne Procédures Les procédures liées à l étiquetage des produits alimentaires : Généralités Matières premières déconditionnées Outils (Etiquettes internes : étiquettes pré-imprimées pour le FIFO, étiqueteuse) Durée de vie des produits déconditionnés Contrôles TRACA - Etiquetage 4

2 Généralités La DLC ou DLUO présente sur l emballage du produit est à la charge du fabriquant et n est valable que si le produit n a pas été ouvert ou manipulé. Quand un produit est manipulé (dessouvidé, mélange, décongélation) la DLC ou DLUO du fournisseur n est plus valable, à condition de ne jamais dépasser la DLC du fournisseur. Il nous faut apposer sur ces produits nos propres DLC (étiquettes internes). Etiquetage des Matières premières déconditionnées L étiquette d origine est à conserver (voir Fiche de procédure «Traçabilité des produits alimentaires»). Une étiquette interne est collée sur le produit. Le déconditionnement fragilise le produit et donc raccourcit sa DLC, il convient alors de suivre les règles d étiquetage des produits. Le déconditionnement ne doit pas être un moyen de prolongation de la DLC. TRACA - Etiquetage 5

3 Outils 2 outils sont à disposition pour permettre un étiquetage des produits : FIFO (First In First Out : 1er entré, 1er sorti) Nom du produit + déconditionnement Mettre une croix dans les cases sur l enregistrement spécifique : : déconditionnement : fin de vie (DLC) Etiqueteuse Utiliser une étiqueteuse à 2 lignes : 1 ère ligne : inscrire le jour, le mois de préparation du produit 2 ème ligne : inscrire le jour, mois de la fin de durée de vie du produit 27/04/ /04/2011 début de préparation TRACA - Etiquetage 6

4 La durée de vie des produits déconditionnés Matières premières : En fonction du type de matières premières entamées, 4 types de DLC peuvent être apposées : étiquette J+1 24 heures Steak haché cru déconditionné Carpaccio Tartare étiquette J+2 48 heures Charcuterie tranchée déconditionnée Viandes crues déconditionnées Chantilly entamée si autre que Siphon référencé Salade en sachets entamées étiquette J+3 72 heures Charcuterie non tranchée s surgelés en 5 ème gamme Crème épaisse Fromage blanc Brique de crème anglaise ouverte étiquette «entamé le», cf. DLUO boîte Cornichons, olives entamés le Moutarde, ketchup, mayonnaise entamés le Siphon Crème Fouettée = DLC Siphon Confit = 96 heures Topping entamé le../../. J+1 (24h) à 11/04/2011 J+2 (48h) à 12/04/2011 J+3 (72h) à Entamé ouvert le Se conformer aux indications de durées de vie apportées sur les fiches techniques des produits, écrites par la direction restauration de la marque. TRACA - Etiquetage 7

5 s en décongélation : L étiquette d origine est à conserver pour les produits d origine animale (viandes, volaille, charcuterie.) avec le produit en décongélation. Une étiquette interne est collée sur le produit. Le produit mis en décongélation a une durée de vie de Jdécongélation+72 heures. Sortie du congélateur le J+3 (72h) A Se conformer aux indications de durées de vie apportées sur les fiches techniques des produits, écrites par la direction restauration de la marque. TRACA - Etiquetage 8

6 s Intermédiaires / s finis : s intermédiaires : produits partiellement travaillés, déconditionnés. s finis : produits complètement travaillés prêt à la consommation. Le produit déconditionné a une durée de vie de J ouverture +72 heures. J+3 (72h) à Tous les produits en DLC dépassée sont éliminés. Contrôles Chaque soir après la, un contrôle de l ensemble des stockages froids est réalisé. Tous les produits en DLC dépassée sont éliminés. TRACA - Etiquetage 9

NOTES :

NOTES : Livret HACCP NOTES : 1 HACCP c est une méthode, un outil de travail qui permet d identifier, d évaluer les risques que l on peut rencontrer dans les différentes étapes de transformation d une denrée alimentaire,

Plus en détail

Date de création : Identification Etablissement : PROCEDURE DE RECEPTION Version :

Date de création : Identification Etablissement : PROCEDURE DE RECEPTION Version : I - OBJECTIFS Cette procédure a pour objectifs de vérifier la conformité des matières premières et des denrées alimentaires lors de leur introduction au sein de l établissement, et de prendre les mesures

Plus en détail

INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE

INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE INSTRUCTIONS FONCTIONNEMENT EN MODE ADAPTE 02/06/2016 Version : 2 DEFINITION DU FONCTIONNEMENT EN Fonctionner en «mode adapté» c est tenter de fournir, avec des ressources incomplètes, le service jugé

Plus en détail

ZONE DE DECONDITIONNEMENT

ZONE DE DECONDITIONNEMENT ZONE DE DECONDITIONNEMENT PLAN HYGIENE Fiche de poste DECONDITIONNEMENT 1. Porter sa tenue professionnelle : pantalon et veste blancs, coiffe. 2. Mettre un tablier en plastique jetable. 3. Se laver les

Plus en détail

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées - SOMMAIRE - Fiche de contrôle à réception 3 Tolérance des températures à réception des denrées 4 Fiche de non conformité des livraisons 5 Fiches

Plus en détail

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES I - OBJECTIFS Cette Procédure a pour objectif de limiter la multiplication des microbes dans les denrées alimentaires au moment du stockage, de la fabrication, et du service. II - DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

Service Restauration Grille d auto-évaluation

Service Restauration Grille d auto-évaluation Service Restauration Grille d auto-évaluation Cotation : : Satisfaisant : Partiellement satisfaisant : Insatisfaisant : Non contrôlé Date : Heure : Noms des auditeurs : Indications concernant le déroulement

Plus en détail

Courtepaille AUDIT SUIVI

Courtepaille AUDIT SUIVI Courtepaille AUDIT SUII RESTAURANT: Adresse: Courtepaille MARSEILLE LA ALENTINE Société HOTECO & CIE Quartier des écoles 13011 MARSEILLE Intervenant: FR1L: Raja Lachaal Heure: 09:10 Le : 06/09/2013 Accompagné

Plus en détail

Le Gaspillage alimentaire c est quoi?

Le Gaspillage alimentaire c est quoi? Le Gaspillage alimentaire c est quoi? Gaspiller, c est jeter des aliments qui auraient pu être consommés. Non pas des déchets comme des coquilles d œufs ou des pelures d oranges mais bien des denrées alimentaires,

Plus en détail

PROCEDURE D IDENTIFICATION ET DE TRACABILITE DES DENREES ALIMENTAIRES

PROCEDURE D IDENTIFICATION ET DE TRACABILITE DES DENREES ALIMENTAIRES I - OBJECTIFS Cette procédure a pour objectifs : - de conserver la traçabilité de tous les produits entrants au sein de l établissement - de tracer tous produits déconditionnés et non consommés le jour

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie) Spécialité : Restauration

CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie) Spécialité : Restauration Centre de Gestion de la Mardi 27 janvier 2009 Fonction Publique Territoriale d'ille et Vilaine CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ÈRE CLASSE 2009 (concours externe, interne et troisième voie)

Plus en détail

Technologie de Cuisine Pascal Noir LTH Grenoble Classe de seconde. Module n 7 Les Modes de conservation

Technologie de Cuisine Pascal Noir LTH Grenoble Classe de seconde. Module n 7 Les Modes de conservation Module n 7 Les Modes de conservation Définition : La conservation des aliments est le procédé qui consiste à traiter et manipuler la nourriture d'une manière telle que la détérioration de cette dernière

Plus en détail

Spécialité : Restauration

Spécialité : Restauration Centre de Gestion de la Mardi 27 janvier 2009 Fonction Publique Territoriale du Morbihan CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2009 INTERNE EXTERNE 3 ème CONCOURS Spécialité : Restauration Epreuve

Plus en détail

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES

L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE. MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES L'ATELIER CUISINE THERAPEUTIQUE MF Texier, cadre hygiéniste EMH Var Ouest centre hospitalier d HYERES INTERETS THERAPEUTIQUES DE L'ATELIER CUISINE Activités ludiques menées en groupe et praticables à tous

Plus en détail

Où se procurer les aliments?

Où se procurer les aliments? Où se procurer les aliments? Dans tous les magasins d alimentation Ou en direct chez les producteurs sous certaines conditions. Pour les productions primaires : Miel, fruits et légumes Leur achat en direct

Plus en détail

place l innovation au cœur de la RHD

place l innovation au cœur de la RHD 2017 place l innovation au cœur de la RHD Inscrire le bœuf dans le quotidien des Français : telle est l ambition de Charal. Portée par ses produits bruts (piécés et hachés) et par le développement de nouveaux

Plus en détail

Toutes académies Session 2005

Toutes académies Session 2005 Coefficient : 1,5 Durée : 2 heures Feuillet : 1/5 ATTENTION! Le candidat répondra dans l ordre des questions posées sur le sujet. Lors de la correction, il sera tenu compte de la rigueur de l expression

Plus en détail

CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES

CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES COMPETENCES TERMINALES C 31 C 32 C 33 C 35 SOUS-COMPETENCES C 312 C 311 C 313 C 314 C 321 C 316 C 331 C 332 C 333 C 353 TACHES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURES DE POISSONS SURGELES A DESTINATION DU RESTAURANT SCOLAIRE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Page 1 sur 5 Le présent cahier a pour objet de déterminer les

Plus en détail

FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO Contrôler la T C du produit le plus sensible pour une même livraison.

FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO Contrôler la T C du produit le plus sensible pour une même livraison. FICHE AUTOCONTROLE A LA RECEPTION : Semaine du.. au. PRPO r la T C du produit le plus sensible pour une même livraison. CONTROLES Si non conformité Date Qui Nom du fournisseur 01/01/. DR Fraichviande Produit

Plus en détail

La traçabilité en agroalimentaire

La traçabilité en agroalimentaire La traçabilité en agroalimentaire Matinée d information au CRTA Le 21/11/06 C R Déroulement de l intervention Définition de la traçabilité Point sur la réglementation Méthodologie pour la mise en place

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 18/01/10 N : 06.10 Nouvelles règles sanitaires applicables aux produits d origine animale et aux denrées alimentaires qui en contiennent

Plus en détail

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Entreprise XXX E n t r Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Nom et adresse de l'établissement......... Nom du responsable légal... (détenteur du certificat

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY. Cahier des charges pour la fourniture de denrées alimentaires Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016

CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY. Cahier des charges pour la fourniture de denrées alimentaires Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016 CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY Cahier des charges pour la fourniture de denrées alimentaires Marché du 01/07/2015 au 30/06/2016 SOMMAIRE ARTICLE 1 DOCUMENTS CONTRACTUELS ARTICLE 2 DESCRIPTIF TECHNIQUE ET

Plus en détail

L ALIMENTATION POST GREFFE

L ALIMENTATION POST GREFFE L ALIMENTATION POST GREFFE Conseils d hygiène alimentaire Lavez-vous soigneusement les mains avant chaque préparation et essuyez-vous de préférence avec des essuiemains à usage unique. Lavez la vaisselle

Plus en détail

Personne publique Ville de LONGUEAU. Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot LONGUEAU

Personne publique Ville de LONGUEAU. Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot LONGUEAU MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Personne publique Ville de LONGUEAU Mairie de LONGUEAU 6 place Louis Prot 80330 LONGUEAU Cahier

Plus en détail

Les concepts de production

Les concepts de production Les concepts de production C est l ensemble des moyens mis en œuvre pour gérer et réaliser une production culinaire Achats Stockage Préparations préliminaires Cuisson Distribution et conditionnement Gros

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURES DE VIANDES DE BŒUF ET DE VEAU A DESTINATION DU RESTAURANT SCOLAIRE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Page 1 sur 8 Le présent cahier a pour objet de déterminer

Plus en détail

Il était une fois un chalet au milieu des montagnes luxembourgeoises

Il était une fois un chalet au milieu des montagnes luxembourgeoises MENU Il était une fois un chalet au milieu des montagnes luxembourgeoises 34, rue de Saeul L-8189 Kopstal T. +352 27 40 81 89 E. info@edelwyss.lu W. edelwyss.lu Horaires d ouverture du restaurant DE MARDI

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Qualité Fiche VRE.45 TRANSPORT Arrêté du 2 mars 2015 relatif à l interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes abroge l arrêté du 11 juillet

Plus en détail

CHAPITRE 1- Les différents concepts de production

CHAPITRE 1- Les différents concepts de production CHAPITRE 1- Les différents concepts de production 1-Les différents types de production Production sur place Production centralisée Plusieurs systèmes Peuvent se combiner -Production directe (midi en semaine)

Plus en détail

Le restaurateur face aux changements du comportement alimentaire. Jouer la carte de la tradition et du terroir. S adapter aux évolutions

Le restaurateur face aux changements du comportement alimentaire. Jouer la carte de la tradition et du terroir. S adapter aux évolutions Le restaurateur face aux changements du comportement alimentaire Jouer la carte de la tradition et du terroir S adapter aux évolutions 1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration

Plus en détail

Spécialité : Restauration. (Durée : 1 heure 30 ; Coefficient : 2)

Spécialité : Restauration. (Durée : 1 heure 30 ; Coefficient : 2) EXAMEN PROFESSIONNEL D ACCES AU GRADE D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE 2007 Spécialité : Restauration Epreuve écrite à caractère professionnel portant sur la spécialité choisie par le candidat

Plus en détail

LA CUISINE. Réceptionner les marchandises autres que les produits alimentaires dans l entrée.

LA CUISINE. Réceptionner les marchandises autres que les produits alimentaires dans l entrée. LA CUISINE L APPROVISIONNEMENT (Voir fiche en annexe) Tenir à jour : La liste des fournisseurs. Livraison des produits frais par des fournisseurs équipés de véhicules adaptés afin de respecter la chaine

Plus en détail

Quelques recommandations pour éviter des désagréments alimentaires. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire

Quelques recommandations pour éviter des désagréments alimentaires. Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire POUR UN CAMP SANS SOUCI ALIMENTAIRE! Quelques recommandations pour éviter des désagréments alimentaires Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire POUR UN CAMP SANS SOUCI ALIMENTAIRE! ON

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production]

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] DISP LILLE BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] Circuit du personnel AU VESTIAIRE 1. Retirer l ensemble des accessoires sur les mains, les poignets et le visage 2. S habiller en tenue de

Plus en détail

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE!

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE! Plusieurs trucs et astuces existent pour lutter contre le fléau qu est le gaspillage alimentaire. Cela vous semble trop d un coup? Pas de panique. Le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et

Plus en détail

Nos Entrées. Ses lamelles de filet de truite fumée de l Isle. Accompagnée de son confit d oignons et ses toasts

Nos Entrées. Ses lamelles de filet de truite fumée de l Isle. Accompagnée de son confit d oignons et ses toasts Carte des Mets Nos Entrées Salade verte 4.- frs Salade mêlée du buffet à composer à votre goût Grande 9.- frs Petite 6.- frs Corbeille croquante aux lentilles vertes et 10.- frs Ses lamelles de filet de

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) :

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : BONNES RATIQUES D HYGIENE (BH) : SYSTEME OU DISOSITIF : Traçabilité : Synoptique des familles de produits finis fabriqués par l Unité de roduction Cuisine Chastaingt. FAMILLE DE RODUIT T de conservation

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT de L'ARIEGE MAIRIE DE LAROQUE D OLMES FOURNITURE ET LIVRAISON DE DENREES ET BARQUETTES ALIMENTAIRES - CUISINE CENTRALE - MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

L Hygiène dans la préparation des REPAS ALLERGIQUES

L Hygiène dans la préparation des REPAS ALLERGIQUES L Hygiène dans la préparation des REPAS ALLERGIQUES Quelques précautions pour assurer la qualité du repas de votre enfant Sogeres - Service Qualité / Repas allergiques 1 Sommaire Préambule Le choix des

Plus en détail

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT AGREMENT (n FR 50-402-209-CE) PMS PRODUCTION (Cuisine centrale) DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire RESTAURANTS SCOLAIRES CRECHES CENTRES D'HEBERGEMENT CLSH AUTRES (Restaurant administratif)

Plus en détail

Recensement des équipements de restauration

Recensement des équipements de restauration CONSEIL GENERAL DES DEUX SEVRES annee 1 Direction Ecogestion des bâtiments Service Aménagement des Bâtiments Nom de l'établissement: Nombre de rationnaires (moyenne journalière) Nombre de repas / jour

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE LYCEE D ORANGE 2260 route du Grès, 84100 ORANGE Erreur!Erreur! Représentant légal : Philippe KELLER, Directeur MARCHE

Plus en détail

1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits

1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits 1.Le marché de la restauration 1.1.Les deux marchés de la restauration 1.2.La classification des restaurants de tourisme 1.3.Les licences de débits de boissons 2.Conception et organisation des restaurants

Plus en détail

VISUELS : Les ateliers de l'appertisé, UPPIA, Collective de la conserve

VISUELS : Les ateliers de l'appertisé, UPPIA, Collective de la conserve 1 Répar on en quan tés achetées Produits apper sés (100 % apper sés) Répar on en sommes dépensées Produits apper sés (100 % apper sés) Viandes 1% Dessert 1% Fruits 15% Poissons 8% Légumes 35% Viandes Dessert

Plus en détail

Technologie Expérimentale Thème : Les sauces de base Titre : Les sauces émulsionnées de base

Technologie Expérimentale Thème : Les sauces de base Titre : Les sauces émulsionnées de base M. Camier avril 2010 Technologie Expérimentale Thème : Les sauces de base Titre : Les sauces émulsionnées de base Le Classe : Durée 3 heures 1 Thèmes abordés Une émulsion c est quoi? Réalisation des différentes

Plus en détail

A la carte. L assiette végétarienne Crème de légumes verts, Chaud-Froid du jardinier, Croustillant de céréales aux épinards et Beaufort

A la carte. L assiette végétarienne Crème de légumes verts, Chaud-Froid du jardinier, Croustillant de céréales aux épinards et Beaufort A la carte Le Potage de Saison... 12 Accompagné de petits croûtons et copeaux de Tomme L assortiment de crudités et antipasti... 13 Fraicheur potagère et saveurs Terre et Mer à l Italienne La douzaine

Plus en détail

M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique

M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique Page : 1/22 M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique Probabilité d apparition : Gravité : 1-Très rare 1-Faible 2-Rare 2-Modérée 3-Peu fréquent 3-Sérieuse

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:...

TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:... S INFORMER S INFORMER TABLEAU DE BORD DES COMPÉTENCES CAP ATMFC ASSISTANT TECHNIQUE EN MILIEUX FAMILIAL ET COLLECTIF Nom / Prénom:.... COMPETENCE : C11 - PRENDRE LES CONSIGNES DE TRAVAIL C - 111 Décoder

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

Catalogue de recettes

Catalogue de recettes Catalogue de recettes Ouvrage de référence : Restaurant-Service «Skills TRAINING BOOK» Edition : ReNovium GmbH, 3007 bern, renovium.ch ISBN 978-3-906121-02-4 Egalement disponible en librairie 1 Page 3

Plus en détail

Conservation et préparation de la viande

Conservation et préparation de la viande Conservation et préparation de la viande A fixer sur votre frigo avec un aimant Conseils d hygiène destinés aux ménages La viande crue peut être contaminée par des bactéries pathogènes telles que campylobacter,

Plus en détail

Guide pour l utilisateur Le Barf

Guide pour l utilisateur Le Barf Guide pour l utilisateur Le Barf Cher utilisateur, La maison du Barf est ravie de pouvoir vous compter parmi ces nouveaux clients, et vous remercie de la confiance que lui apportez. Vous avez fait la démarche

Plus en détail

Service traiteur. Plats froids à emporter sur commande. Cloche hermétique individuelle: Cloche hermétique à 12 euros par personne comprenant:

Service traiteur. Plats froids à emporter sur commande. Cloche hermétique individuelle: Cloche hermétique à 12 euros par personne comprenant: Service traiteur Plats froids à emporter sur commande Cloche hermétique individuelle: - Terrine Maison et confit crudités 10 euros - Pêche au thon crudités 10 euros - Assiette Ardennaise crudités 12 euros

Plus en détail

Comment utiliser notre ouvrage pour l année en conformité avec le nouveau programme

Comment utiliser notre ouvrage pour l année en conformité avec le nouveau programme Technologie culinaire - CAP Comment utiliser notre ouvrage pour l année 2016-2017 en conformité avec le nouveau programme Pour la 1 re année scolaire 2016-2017 du nouveau CAP Cuisine, l ouvrage est parfaitement

Plus en détail

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande DG Contrôle Secteur DIS Introduction La bactérie E. coli entérohémorragique

Plus en détail

TECHNICIEN DE RECHERCHE ET DE FORMATION EPREUVE PROFESSIONNELLE LUNDI 7 JUILLET DUREE : 30 mn. Coefficient 3

TECHNICIEN DE RECHERCHE ET DE FORMATION EPREUVE PROFESSIONNELLE LUNDI 7 JUILLET DUREE : 30 mn. Coefficient 3 CONCOURS EXTERNE TECHNICIEN DE RECHERCHE ET DE FORMATION CHEF DE CUISINE - CUISINIER BAP G SESSION 2008 EPREUVE PROFESSIONNELLE LUNDI 7 JUILLET 2008 DUREE : 30 mn Coefficient 3 Important : L usage de la

Plus en détail

Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés ---

Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés --- Gestion des risques E.coli STEC et salmonelles dans la filière steaks hachés --- Journées STEAK EXPERT 17 et 18 juin 2014 Direction Générale de l Alimentation PLAN 1. Rappels réglementaires sur la gestion

Plus en détail

VILLE D ANOULD CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP)

VILLE D ANOULD CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP) VILLE D ANOULD 2014 CHARTE DES ATELIERS D ANIMATION CUISINE DANS LE CADRE DES NOUVELLES ACTIVITÉS PERISCOLAIRES (NAP) SOMMAIRE I. Objectifs des ateliers de transformation alimentaire et de dégustation...

Plus en détail

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Spécialité : «Restauration»

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT Spécialité : «Restauration» Centre de gestion de la Mercredi 24 novembre 2010 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Où se procurer les matières premières?

Où se procurer les matières premières? Que les plats préparés lors de l atelier cuisine soient à destination des élèves de la classe ou de l école ou pour des personnes extérieurs à l école, voici quelques points d information incontournables.

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PRODUITS

Plus en détail

Annexe 1 Liste des catégories de produits

Annexe 1 Liste des catégories de produits Annexes Annexe 1 : Liste des catégories de produits Annexe 2 : Liste des ingrédients Annexe 3 : Liste des conditionnements, emballages et autres fournitures Annexe 4 : Liste des fournisseurs Annexe 5 :

Plus en détail

(BO N 4692 du )

(BO N 4692 du ) Décret n 2-95-908 du 18 moharrem 1420 (5 mai 1999) pris pour l'application de la loi n 17-88 relative à l'indication de la durée de validité sur les conserves et assimilées et les boissons conditionnées,

Plus en détail

Appliquer la réglementation dans la filière

Appliquer la réglementation dans la filière Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière re Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière Traçabilit abilité Principes réglementaires r et exemple 2 Traçabilité : principes

Plus en détail

Guide de préparation des aliments

Guide de préparation des aliments Guide de préparation des aliments Produit par les étudiantes du programme de science nutrition de l Université de Moncton Adapté par Isabelle Raymond 1 Guide de menus Semaine 1 Déjeuner Dîner Souper Lundi

Plus en détail

Gaspillage Alimentaire

Gaspillage Alimentaire Gaspillage Alimentaire 5 astuces anti-gaspillage Dr Uyen Nguyen MD-PhD un25.nguyen@yahoo.fr Alimentation = une des 1 è sources d émission GES Depuis production jusqu au TT des déchets, le cycle de vie

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les denrées alimentaires d origine animale

Ordonnance du DFI sur les denrées alimentaires d origine animale Ordonnance du DFI sur les denrées alimentaires d origine animale Modification du 25 novembre 2013 Le Département fédéral de l intérieur (DFI) arrête: I L ordonnance du DFI du 23 novembre 2005 sur les denrées

Plus en détail

Archivé le 01/01/2017. TRA 2312 Préparation ou (re)conditionnement de viandes hachées - Traçabilité [2312] v6

Archivé le 01/01/2017. TRA 2312 Préparation ou (re)conditionnement de viandes hachées - Traçabilité [2312] v6 Unité Provinciale de :... Date :... Contrôleur Responsable:... N :... Opérateur :... N unique :... Adresse :...... TRA 212 Préparation ou (re)conditionnement de viandes hachées - Traçabilité [212] v6 C

Plus en détail

RESTAURANT HORAIRES. Du Lundi au Dimanche : 12h 14:00, 19h 22:00. Fermé le Jeudi soir. 31, rue Poincaré CERNAY

RESTAURANT HORAIRES. Du Lundi au Dimanche : 12h 14:00, 19h 22:00. Fermé le Jeudi soir. 31, rue Poincaré CERNAY Spiga d Oro RESTAURANT HORAIRES Du Lundi au Dimanche : 12h 14:00, 19h 22:00 Fermé le Jeudi soir 31, rue Poincaré 68700 CERNAY 03 89 75 44 40 ENTRÉES ASSIETTE COMPOSÉE DE CRUDITÉS 4 sortes 6,70 SALADE DE

Plus en détail

Fromage et produits laitiers

Fromage et produits laitiers CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE Conseil DÉPARTEMENTAL de la Haute-Garonne Introduction de produits locaux de qualité dans les services de restauration des collèges Quelles démarches effectuer

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE 2016 Spécialité : Restauration

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE 2016 Spécialité : Restauration Centres de Gestion de la Mardi 19 janvier 2016 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG29 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE 2016 Spécialité

Plus en détail

Achat, transport et conservation des denrées alimentaires

Achat, transport et conservation des denrées alimentaires P. 1 / 10 Achat, transport et conservation des denrées alimentaires Contenu Feuille d info Achat, transport et conservation des denrées alimentaires / Automne 2008, actualisation février 2016 2 Pourquoi

Plus en détail

Le B. A. BA de l hygiène aux Restos du Cœur

Le B. A. BA de l hygiène aux Restos du Cœur Le B. A. BA de l hygiène aux Restos du Cœur Service Appros National Réseau Accompagnement à l Aide Alimentaire 08/06/2011 0 Table des matières Introduction p 2 Pourquoi les règles d hygiène? p 3 Les fiches

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE TARTIFLETTE AU REBLOCHON ou REBLOCHON DE SAVOIE

CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE TARTIFLETTE AU REBLOCHON ou REBLOCHON DE SAVOIE APPARe p. 1 /14 CAHIER DES CHARGES LABEL ROUGE TARTIFLETTE AU REBLOCHON ou REBLOCHON DE SAVOIE Avertissement : Ce cahier des charges ne saurait préjuger de la rédaction finale qui sera retenue après instruction

Plus en détail

Le masculin est utilisé dans cette présentation seulement pour faciliter le montage

Le masculin est utilisé dans cette présentation seulement pour faciliter le montage Le masculin est utilisé dans cette présentation seulement pour faciliter le montage Le 11 février 2016 La marché du détail en alimentation à beaucoup évolué Aujourd hui Les exigences ÉVOLUTION 1960 15,50

Plus en détail

à dorer 2

à dorer 2 1 à dorer 2 sommaire 3 4 5 6 7 8 9 1 11 Nos fromages sont surgelés IQF (Individual Quick Frozen ) = produit surgelé individuellement Que ce soit en julienne, en tranchette, en miettes, ou en pépites, la

Plus en détail

D Vente en alimentation

D Vente en alimentation Appellations (Métiers courants) Vendeur / Vendeuse en alimentation générale Vendeur / Vendeuse en boulangerie-pâtisserie Vendeur / Vendeuse en produits biologiques Vendeur / Vendeuse en boucherie-charcuterie

Plus en détail

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :...

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :... CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :... / Présentation Les élèves handicapés scolarisés dans un dispositif

Plus en détail

Minis croissants aux fromages (pour 8 personnes) Quiche (Pour 6 à 8 personnes) Matériels et ustensiles : Ingrédients : - Pâte feuilletée.

Minis croissants aux fromages (pour 8 personnes) Quiche (Pour 6 à 8 personnes) Matériels et ustensiles : Ingrédients : - Pâte feuilletée. Minis croissants aux fromages (pour 8 personnes) - Pâte feuilletée - Tartare ou boursin - Jambon en tranche Prendre une pâte feuilletée et la mettre à plat sur la table. Tartiner la pâte de tartare ou

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

MARCHE DE FOURNITURES COURANTES OU DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

MARCHE DE FOURNITURES COURANTES OU DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MARCHE DE FOURNITURES COURANTES OU DE SERVICES (C.C.T.P) Personne Publique : MAIRIE DE CANNES ECLUSE, 67 rue Désiré Thoison 77130 CANNES ECLUSE CONFECTION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE

Plus en détail

Plan de Maîtrise Sanitaire

Plan de Maîtrise Sanitaire Plan de Maîtrise Sanitaire Spécial Office 1 Les fiches pratiques 2 3 4 Les trames d autocontrôle Les documents obligatoires Les instruments de mesure SQ/AF/Novembre 2012 IR=1 1 Plan de Maîtrise Sanitaire

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Dans notre mode de vie d aujourd hui, le gaspillage est devenu banal, presque naturel. Il est pourtant lourd de conséquences Étape à suivre pour faire la chasse au gaspillage:

Plus en détail

Vous êtes agent polyvalent de restauration dans une entreprise de restauration rapide à emporter.

Vous êtes agent polyvalent de restauration dans une entreprise de restauration rapide à emporter. Vous êtes agent polyvalent de restauration dans une entreprise de restauration rapide à emporter. Vous devez réaliser : PREPARATION PREPARATION 1 : Pizza (2 de 6 personnes dont un témoin) 2 : Salade de

Plus en détail

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène Sécurité alimentaire Stage 1 : «Je prépare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 journée de 9h00 à 16h00 Sur site reprenant dans l intégralité tous les sujets traités Tout

Plus en détail

S2.1.7 LES ŒUFS & LES OVOPRODUITS

S2.1.7 LES ŒUFS & LES OVOPRODUITS S2.1.7 LES ŒUFS & LES OVOPRODUITS Définition La dénomination «Œuf», sans indication de l espèce désigne exclusivement les œufs de poule. Les ovoproduits sont des produits fabriqués industriellement à partir

Plus en détail

La chaîne du froid des produits alimentaires

La chaîne du froid des produits alimentaires La chaîne du froid des produits alimentaires Le consommateur a aussi son rôle à jouer La chaîne du froid, qu est-ce que c est? C est maintenir les aliments réfrigérés à une température basse qui leur permet

Plus en détail

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation)

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) www.certidev.com N de récépissé : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP COMMIS DE CUISINE I IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom : Prénom

Plus en détail

JJ DELVAUX EQUIPEMENT TECHNIQUE

JJ DELVAUX EQUIPEMENT TECHNIQUE Equipement technique Equipement technique enen accord avec les règles d hygiëne accord avec les règles d hygiène Nos installations occupent une superficie au sol de 1900 m2 départagées en plusieurs zones

Plus en détail

les Sauces Les Sauces Professionnelles en baquet SANS GLUTEN SANS GLUTEN SANS GLUTEN

les Sauces Les Sauces Professionnelles en baquet SANS GLUTEN SANS GLUTEN SANS GLUTEN 58 les Sauces Professionnelles en baquet 59 Une gamme de sauces internationales pour accompagner tous vos plats et rendre chaque saveur unique et exotique. Chaque sauce épouse parfaitement les plats de

Plus en détail

Les mousses semi-élaborées

Les mousses semi-élaborées Situation professionnelle CAP APR Les mousses semi-élaborées Mise en relation de la situation professionnelle avec les indicateurs d évaluation du référentiel CAP APR (Agent Polyvalent de Restauration)

Plus en détail

VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES

VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES Le 9 mars 2017, la commission Restauration a organisé la visite des cuisines SOGERES à Asnières. Depuis la rentrée scolaire 2014-2015, ce sont ces cuisines qui produisent

Plus en détail

FOURNITURE EN DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE DE LORMONT

FOURNITURE EN DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE DE LORMONT MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES FOURNITURE EN DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE DE LORMONT Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

PARTIE II SYSTEME DE GESTION POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

PARTIE II SYSTEME DE GESTION POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PARTIE I - INTRODUCTION 1. LEGISLATION DE BASE 2 2. DOMAINES D APPLICATION 3 3. PRESENTATION DU 6 SECTEUR/ASSOCIATIONS 4. UTILISATION DU GUIDE 10 4.1. OBJECTIFS 10 4.2. CONTENU ET STRUCTURE 11 4.3. MESURES

Plus en détail

Spécification du produit

Spécification du produit 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES Numéro de l article : Dénomination du produit : Mix en poudre pour mousse et crème dessert à la fraise Description du produit : Mix en poudre pour mousse et crème dessert à la

Plus en détail

Duo de saucissons. x x x x

Duo de saucissons. x x x x Anhyrides sulfureu et sulfites ENTRÉES Planchettes à partager La p'tite charcute La traditionnelle L'hivernale Mai Terrine La Boucherie Salade duo de chèvre chaud et lard rotis Duo de saucissons Salade

Plus en détail

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :..

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. Académie de NANCY-METZ LIVRET de FORMATION CAP Agent Polyvalent de Restauration NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. SOMMAIRE Présentation du stagiaire Présentation de l établissement

Plus en détail

G Personnel de cuisine

G Personnel de cuisine Appellations (HORECA - Collectivité) Commis / Commise de cuisine de collectivité Cuisinier / Cuisinière de collectivité Définition Prépare et cuisine des mets selon un plan de production culinaire, les

Plus en détail