Réseau nutrition santé Restitution diagnostic nutrition précarité. Lundi 23 mai 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseau nutrition santé Restitution diagnostic nutrition précarité. Lundi 23 mai 2011"

Transcription

1 Réseau nutrition santé Restitution diagnostic nutrition précarité Lundi 23 mai 2011

2 Contexte Les inégalités sociales de santé en France qui se creusent: en augmentation pour certains cancers, pour les MCV, le diabète ou l obésité. La nutrition est un des facteurs participant aux inégalités sociales de santé. à Nantes, des écarts dans la prévalence du surpoids et de l obésité Des programmes nationaux en nutrition face à cet enjeu PNNS: 1, 2 et 3? Plan alimentation insertion Plan obésité Plan national pour l alimentation Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 2

3 Contexte (suite) Des politiques publiques de proximité volontaristes à Nantes de santé publique des réseaux locaux de santé et réseaux thématiques engagement renforcé en 2009 avec la charte Ville active du PNNS >> réseau nutrition santé articulation avec le plan local en santé environnementale d action sociale et d insertion : sécuriser les parcours de vie et favoriser l accès aux droits réunion des acteurs de l aide alimentaire Un contexte économique et social toujours difficile (22000 ménages à bas revenus), un reste à vivre en baisse pour les populations les plus fragiles pertinence d un axe nutrition précarité Co pilotage MSP DASI : un diagnostic pour l initier Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 3

4 Objectif de l axe d action nutrition précarité Améliorer la santé des nantais en situation de précarité en agissant sur le déterminant qu est la nutrition Problématique Comment rendre possible l adoption d une alimentation favorable à la santé à des personnes en situation de précarité? Comment faciliter cet accès? Comment favoriser l émergence de représentations positives de l alimentation et de la santé? Comment renforcer les ressources personnelles, impactées par la précarité? Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 4

5 Lancement du projet Conduire un diagnostic partagé nutrition précarité s appuyant sur les actions déjà conduites en promotion de la santé auprès des nantais en situation de précarité Objectifs du diagnostic 1/ partager les freins et leviers à l accès à une alimentation favorable à la santé 2/ rendre lisible les actions 3/ identifier les facteurs de réussite et les contraintes dans les actions 4/ préciser les modes d intervention pour renforcer les compétences individuelles et sociales en nutrition précarité 5/ identifier les compétences professionnelles nécessaires 6/ faciliter les synergies et collaborations Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 5

6 Méthodologie Synthèse documentaire Enquête qualitative auprès d acteurs impliqués dans des actions de promotion de la santé sur la nutrition à Nantes, auprès d un public en précarité (demandeurs d emplois, bénéficiaires des minimas sociaux, retraités, hommes et femmes). 12 professionnels et bénévoles d associations (de santé, promotion de la santé, défense des consommateurs, développement durable pour l alimentation, épicerie communautaire ) ou de la ville Des fonctions et professions diverses: Directeur d un restaurant social, directeur de centre socio-culturel, animatrice de prévention, bénévole, diététicienne (3), conseillère en économie sociale et familiale (5) Observation participante à des ateliers Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 6

7 RESULTATS Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 7

8 I. Alimentation et précarité: synthèse documentaire 1. Une alimentation plus éloignée des recommandations nutritionnelles Moins de fruits et légumes, poisson, plus de féculents, produits sucrés, viandes grasses.. Baromètre santé nutrition 2008 Des aliments riches en énergie, source peu chère de calorie D autres atouts: praticité, transport, stockage, plaisir. Enquête ABENA auprès de bénéficiaires de l aide alimentaire Principale source d approvisionnement 49, 6% déclarent ne pas avoir assez à manger, parfois ou souvent Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 8

9 I. Alimentation et précarité: synthèse documentaire 2. Plus d un adulte sur 10 en insécurité alimentaire pour raison financière L insécurité alimentaire: disponibilité limitée ou incertaine d aliments adéquats et sûrs ou une capacité limitée ou incertaine pour acquérir des aliments de façon acceptable socialement. Une majorité de femmes plutôt jeunes devant assumer seules les dépenses du foyer Conscience de ne pas toujours faire les bons choix Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 9

10 I. Alimentation et précarité: synthèse documentaire 3. Dépense alimentaire et repères du PNNS Les français dépensent en moyenne 6 euros par jour et par personne L étude ABENA explique que les bénéficiaires de l aide alimentaire disposent de 2.6 euros par jour et par personne 3.5 euros est un seuil minimum critique incompressible manger équilibré pour 3.5 euros est compliqué Faire des choix raisonnés qui ne laissent pas la priorité aux goûts personnels, à la culture, aux possibilités d approvisionnent, équipement et savoir-faire culinaire S écarter considérablement des habitudes alimentaires de la population générale Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 10

11 I. Alimentation et précarité: synthèse documentaire 4. Le repère PNNS «5 fruits et légumes par jour» Un repère connu mais pas évident à s approprier Toujours une proportion importante de petits consommateurs (- 3.5/j) Informer et orienter le mangeur ne suffit pas pour faire évoluer les comportements 5. D autres déterminants des comportements alimentaires Un manque d équipement nécessaire pour transformer les aliments L intégration des personnes dans leur environnement social Le regard des autres Le regard qu on porte à soi-même Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 11

12 I. Alimentation et précarité: synthèse documentaire 6. Croisement avec la perception de la précarité par les personnes ayant participé aux entretiens Les structures interrogées ont toutes confirmé que le prix des denrées alimentaires constituait un frein à l accès à une alimentation favorable à la santé. La part consacrée à l alimentation dans le budget n est pas connue. La locomotion ne semble pas être un frein, sauf pour le quartier de Malakoff où il n y a pas de marché et ou le seul magasin hard discount ne permet pas un choix très varié d ingrédients. Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 12

13 II. Panorama des actions Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 13

14 II. Panorama des actions conduites à Nantes Structure Fonction Intitulé de l action Partenariat (non exhaustif) Périodicité des actions Restaurant social Pierre Landais Directeur diététicienne Ateliers cuisine collectifs et entretiens individuels en diététique Banque alimentaire Un atelier tous les 4 mois depuis 2010 avec la participation de la banque alimentaire et de sa cuisinette mobile. Co-animation avec une diététicienne. CLCV Conseillères ESF Ateliers gourmands Réseau local de santé ville de Nantes, Association du pain sur la planche Ateliers réguliers environ 30 personnes participent régulièrement aux ateliers depuis 2009, environ 7 ateliers par an. Temps forts autour de l alimentation La ligue contre le cancer Animatrice de prévention Atelier culinaires à Malafoff et la Bottière DASI, accord, CLCV, équipe de quartier, l ANAF Ateliers réguliers sur l année. Association du pain sur la planche diététicienne Collaboration auprès de professionnels pour un support méthodologique en promotion de la santé Partenariat associatif et ville de Nantes. Collaboration avec la CLCV sur les ateliers gourmands Collaboration avec le réseau local de santé du la ville et l association RAPI Collaboration avec la ville de Nantes à Séquoia Collaboration avec la ville de Nantes dans le service santé scolaire

15 II. Panorama des actions conduites à Nantes Structure Fonction Intitulé de l action ADDA Bénévole Atelier cuisine Panier bio solidaires Banque alimentaire Epicerie communautaire Bellevue 2000 Centre socioculturel du clos Toreau Conseillère en ESF Conseillères en ESF Atelier cuisine auprès des associations bénéficiaires de la banque alimentaire Activité cuisine en échange un droit de tirage pour les denrées alimentaires Les tables d hôtes Partenariat (non exhaustif) Producteurs locaux, DASI Environ 20 associations partenaires de la banque alimentaires Partenariat multiple et diversifié sur le quartier et au delà Directeur Atelier cuisine Les acteurs locaux du quartier, travailleurs sociaux et associations Périodicité des actions Atelier cuisine à l impro du panier tous les mardis soir et certains samedis A la demande des associations, périodicité variable. En 2010, 87 ateliers ont été réalisés ce qui représente 535 participants soit une moyenne de 6,1 participants par atelier. En 2009, 69 ateliers avaient été réalisés avec 500 participants. On note donc une augmentation de 26 % du nombre d ateliers cuisine réalisés. Activité cuisine régulière, ateliers théoriques pour répondre à des demandes des bénéficiaires du RSA. Tous les derniers vendredi du mois, atelier proposé aux habitants du quartier, les personnes se réunissent autour d un thème : budget, équilibre alimentaire, découverte de nouvelles saveurs.

16 II. Les leviers à actionner: retour des entretiens 1. Des stratégies adaptées aux besoins Renforcer leur estime de soi : valoriser la personne Renforcer le lien social: «le faire ensemble et faire avec» Un nombre limité de participants Etre au plus près des réalités quotidiennes du public pour renforcer les compétences en santé Aborder de façon ludique les questions de nutrition santé : des outils pédagogiques adaptés comme support réflexif Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 16

17 II. Les leviers à actionner: retour des entretiens 2. L engagement, des réalités et attentes différentes Contractualisation : inhérente à la structure Engagement à suivre les différents ateliers: conciliable avec la précarité? Implication dans les ateliers: choix du thème, participation aux courses 3. La participation, difficile à initier mais qui peut dans la durée s inscrire dans une dynamique communautaire Des difficultés pour le public : fragilité, crainte du regard des autres, de lieux non familiers, difficultés d organisation (garde d enfants, horaires écoles ), freins culturels et barrière de la langue pour les intervenants: trouver la stratégie de communication, s implanter dans le quartier Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 17

18 II. Les leviers à actionner: retour des entretiens 3. La participation, difficile à initier mais qui peut dans la durée s inscrire dans une dynamique communautaire Des atouts Le partenariat Le travail en réseau L accompagnement individuel L inscription dans les évènements du quartier Jusqu au bouche à oreille entre habitants Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 18

19 II. Les leviers à actionner : retour des entretiens 4. Des compétences professionnelles plurielles apparaissent nécessaires rattachées aux formations initiales différentes : le travail social, l animation, la diététique richesse de la complémentarité parfois des difficultés à trouver sa place un point commun: éthique et posture professionnelle ne pas juger, ne pas être directif, humilité, favoriser l empowerment diverses compétences : écoute, créativité : être ludique, faculté d adaptation, de remise en question, gestion de groupe, approche d un public en précarité, partenariat/réseau, financement Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 19

20 III. Les perspectives : retour des entretiens 1. D évolution des actions consolider les acquis pérenniser les actions s inscrire dans une démarche de promotion de la santé s appuyer sur l évaluation 2. Pour un travail en réseau Rendre lisibles les actions conduites Aider à mieux se connaître et échanger sur ses pratiques Renforcer ses compétences professionnelles Travailler en partenariat Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 20

21 IV. Discussion Des limites au diagnostic Le public n a pas été interrogé Nutrition = alimentation et activité physique Des publics pas représentés notamment les étudiants Un diagnostic non exhaustif Expériences et leviers pour faciliter l accès à l alimentation peu renseignés (ADDA, CSC..) Une démarche à poursuivre Pour répondre aux attentes: séminaire, journée d échanges? avec apports extérieurs? Ex: Séminaire avec C. César, socio-anthropologue; rencontre autres villes (Angers, Paris..).. Et identifier d autres leviers d action publique Ex: expérimentation chèque f&l, implantation de marchés,.. Ville de Nantes - Restitution diagnostic nutrition précarité 21

L alimentation en Île-de-France Enjeux nutrition-santé et accessibilité sociale

L alimentation en Île-de-France Enjeux nutrition-santé et accessibilité sociale L alimentation en Île-de-France Enjeux nutrition-santé et accessibilité sociale Rencontre nationale «Relier politique agricole et politique alimentaire dans les agglomérations et métropoles françaises»

Plus en détail

La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales

La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales La place d une démarche intégrée de formation des différents acteurs des collectivités territoriales Colloque «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» 17 mars 2009 CNFPT Pôles de

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

OPTICOURSES une recherche interventionnelle pour conjuguer nutrition et budget au quotidien. Nicole Darmon & toute l équipe Opticourses

OPTICOURSES une recherche interventionnelle pour conjuguer nutrition et budget au quotidien. Nicole Darmon & toute l équipe Opticourses OPTICOURSES une recherche interventionnelle pour conjuguer nutrition et budget au quotidien Nicole Darmon & toute l équipe Opticourses Contexte scientifique : rôle clé de la nutrition dans les inégalités

Plus en détail

Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes

Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes Leviers locaux pour la réduction des inégalités sociales de santé Agir sur l aménagement urbain : création d un marché et de «stations gourmandes» à Nantes Marion Gassiot Chargée de projet Nutrition Mission

Plus en détail

Un projet nutrition pour réduire le surpoids dès la petite enfance

Un projet nutrition pour réduire le surpoids dès la petite enfance Un projet nutrition pour réduire le surpoids dès la petite enfance Dans le cadre de l'atelier Santé Ville, un projet nutrition est mené auprès des enfants de 0 à 6 ans, le projet Petite Enfance Alimentation

Plus en détail

FORMATION-ACTION. Modalités 24/08/2012. Pour en savoir plus? Contactez-nous au

FORMATION-ACTION. Modalités 24/08/2012. Pour en savoir plus? Contactez-nous au FORMATION-ACTION MISE EN PERSPECTIVE DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL ET DES DISPOSITIFS POUR LES PERSONNES SANS «CHEZ SOI» DANS LE CADRE DU LOGEMENT D ABORD Modalités Une formation action composée d un séminaire

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique Appui au plan Alimentation et insertion - PAI Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique pour les intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique

Plus en détail

Quelle prise en compte de la nutrition chez les Ateliers Santé Ville (ASV) Centre et Poitou-Charentes

Quelle prise en compte de la nutrition chez les Ateliers Santé Ville (ASV) Centre et Poitou-Charentes Quelle prise en compte de la nutrition chez les Ateliers Santé Ville (ASV) Centre et Poitou-Charentes Les Ateliers Santé Villes Démarche territoriale visant à rapprocher les acteurs de la PdV et professionnels

Plus en détail

Actions d information, de prévention et d accompagnement nutritionnel

Actions d information, de prévention et d accompagnement nutritionnel Actions d information, de prévention et d accompagnement nutritionnel Programme d activités complémentaires qui permettent des moments d échanges et d expérimentation autour de l alimentation et de l activité

Plus en détail

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE Dates Mai à Juin 2016 Mode de recueil Echantillon Questionnaire en face à face dans les centres villes de 12 communes du Pays Basque

Plus en détail

L expérimentation OPTICOURSES

L expérimentation OPTICOURSES L expérimentation OPTICOURSES Nicole Darmon UMR Nutrition Obésité Risque Thrombotique Hind Gaigi, Chef de projet (géographie et santé publique) Christophe Dubois, Coordination terrain (prévention nutritionnelle)

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2016 Edition juillet 2015 La promotion de la est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre et d'améliorer celle-ci" (OMS,

Plus en détail

Comment les consommateurs lisent-ils l étiquetage nutritionnel des produits agro-alimentaires?

Comment les consommateurs lisent-ils l étiquetage nutritionnel des produits agro-alimentaires? Comment les consommateurs lisent-ils l étiquetage nutritionnel des produits agro-alimentaires? Proposition d une typologie les pratiques de lecture de l étiquetage nutritionnel Lydiane Nabec (RITM Université

Plus en détail

Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire :

Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire : Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l aide alimentaire : Etude Abena 2011-2012 et évolutions depuis 2004-2005 C. Vincelet 1 D. Grange 1, K. Castetbon 2, G. Guibert 1, M. Vernay 2, H.

Plus en détail

ÉDUCATION. à l alimentation MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

ÉDUCATION. à l alimentation MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LES ENJEUX DE L ÉDUCATION À L ALIMENTATION À L ÉCOLE L école est un lieu privilégié pour permettre aux élèves d acquérir des habitudes alimentaires adaptées. De plus, l alimentation joue un rôle socialisant

Plus en détail

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Joëlle Van Bambeke jvanbambeke@environnement.irisnet.be Département consommation durable Plan de l exposé Objectifs de la démarche Sources des

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire Les critères de qualité CRITERE DE QUALITE 1 DES FONDEMENTS SOLIDES ET UNE INSCRIPTION DANS LA REALITE DE LA VIE DE L ETABLISSEMENT, DE SA POPULATION

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR LA MISE EN OEUVRE D ATELIERS DE MOBILISATION VERS L EMPLOI ANNEE 2014

APPEL A CANDIDATURES POUR LA MISE EN OEUVRE D ATELIERS DE MOBILISATION VERS L EMPLOI ANNEE 2014 APPEL A CANDIDATURES POUR LA MISE EN OEUVRE D ATELIERS DE MOBILISATION VERS L EMPLOI ANNEE 2014 PAP DIAS janvier 2014 Une stratégie articulée autour d un Pacte de Réussite avec les entreprises et les allocataires

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

Intervenir pour des comportements nutritionnels favorables à la santé. Mettre en œuvre

Intervenir pour des comportements nutritionnels favorables à la santé. Mettre en œuvre Intervenir pour des comportements nutritionnels favorables à la santé Mettre en œuvre Mettre en œuvre AVANT PENDANT APRES CONCEPTION REALISATION BILAN Pertinence Cohérence Suivi des activités Suivi du

Plus en détail

Réponse à la démarche de participation portant sur. l intégration de la Maison de santé pluri-professionnelle. dans le Projet Grand Bellevue (PGB)

Réponse à la démarche de participation portant sur. l intégration de la Maison de santé pluri-professionnelle. dans le Projet Grand Bellevue (PGB) Réponse à la démarche de participation portant sur l intégration de la Maison de santé pluri-professionnelle dans le Projet Grand Bellevue (PGB) 7 juin 2017 Déroulé - Accueil / Introduction (15 mn) - Restitution

Plus en détail

Comportements alimentaires et perceptions de l alimentation en Guadeloupe

Comportements alimentaires et perceptions de l alimentation en Guadeloupe Comportements alimentaires et perceptions de l alimentation en Guadeloupe Présentation à la CRALIM 5 mars 2012 Vanessa CORNELY, Directrice Sandrine PITOT, Chef de projets ORSaG & Travaux sur la nutrition

Plus en détail

Mélina GUILLET Présentation séminaire 19 juin 2009

Mélina GUILLET Présentation séminaire 19 juin 2009 Réseau santé-proximité Unité de Prévention et d éducation Dreux-Vernouillet Pôle addictologie prévention-éducation Objectif Général Contribuer à la prévention et à la prise en charge du surpoids et de

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire Alimentation, santé et précarité : dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide

Plus en détail

Fiche de capitalisation CEN Les petits Déj Malins

Fiche de capitalisation CEN Les petits Déj Malins Fiche de capitalisation CEN-2011-15 Les petits Déj Malins Date de rédaction / mise à jour : 09/11/02012 Rédacteur de la fiche : Isabelle Le Quellec Référence à(aux) l action(s) du PNA : Codif PNA : I-2

Plus en détail

Quelles démarches croisées entre PRE et politiques locales en santé? L articulation entre les PRE et les ASV

Quelles démarches croisées entre PRE et politiques locales en santé? L articulation entre les PRE et les ASV Quelles démarches croisées entre PRE et politiques locales en santé? L articulation entre les PRE et les ASV Tours, 5 décembre 2013 Historique de la réflexion sur la coopération ASV PRE et actions de l

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation L'analyse des indicateurs (mesures) caractérisant l'environnement alimentaire au Québec Par Éric Robitaille et Catherine Gervais Direction du développement des individus et des communautés Habitudes de

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

La Ville de Paris lance «Cuisiner malin»

La Ville de Paris lance «Cuisiner malin» DOSSIER DE PRESSE 2 avril 2012 La Ville de Paris lance «Cuisiner malin» Un livret de recettes équilibrées, faciles à réaliser et à la portée de toutes les bourses Contact presse 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

Le groupe thématique «précarité et alimentation»

Le groupe thématique «précarité et alimentation» Appel à projets 2015 1. Contexte et objectifs de l appel à projets Le Fonds français pour l alimentation et la santé (FFAS) est une structure de mécénat scientifique qui finance des travaux de recherche

Plus en détail

stratégie intégrée en matière de

stratégie intégrée en matière de Pour une stratégie intégrée en matière de santé et d agro-alimentaire La stratégie La santé est une source de préoccupation croissante au Canada. L obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

L insécurité alimentaire : de l observation en population générale à une étude en population spécifique

L insécurité alimentaire : de l observation en population générale à une étude en population spécifique L insécurité alimentaire : de l observation en population générale à une étude en population spécifique Session 4 : Populations en situation de vulnérabilité sociale Catherine Vincelet, Dorothée Grange

Plus en détail

Messages nutrition santé

Messages nutrition santé Fiche A1 Des éléments de connaissance Les avancées de la recherche précisent le rôle que joue tant l inadéquation des apports alimentaires que l insuffisance d activité physique et la sédentarité dans

Plus en détail

Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14

Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14 Présentation d une méthodologie de mise en œuvre de la réforme, appuyée par des exemples concrets 28/01/14 Les enjeux de la réforme Favoriser les apprentissages scolaires : mieux répartir les heures de

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

Le vélo en ville : une approche croisée de la santé et de la mobilité. Marion Gassiot, Fabrice Guyard Direction Santé Publique Ville de Nantes

Le vélo en ville : une approche croisée de la santé et de la mobilité. Marion Gassiot, Fabrice Guyard Direction Santé Publique Ville de Nantes Le vélo en ville : une approche croisée de la santé et de la mobilité Marion Gassiot, Fabrice Guyard Direction Santé Publique Ville de Nantes SANFI 2017 2 Contexte La marche et le vélo, des mobilités actives

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22 novembre 2012 L.Barret Le contexte Dans le cadre du plan régional pour

Plus en détail

I. Présentation du programme

I. Présentation du programme I. Présentation du programme La mission du programme Vivons en Forme Apporter des solutions concrètes aux collectivités locales et territoriales pour faciliter la mise en œuvre d actions de prévention

Plus en détail

Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi...

Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi... Nantes Solidaire Thématique bien vivre sa santé Nantes Solidaire Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi... Mercredi 27 septembre de 10h à 17h30 Maison de quartier de

Plus en détail

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER «CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE Perrine TAVERNIER ptavernier@val-de-drome.com Mai 2016 Les objectifs de ce programme Accompagner toutes les cantines du territoire qui le souhaitent, à mettre en place

Plus en détail

Clubs coup de pouce C.L.E. au service de la réussite éducative des enfants

Clubs coup de pouce C.L.E. au service de la réussite éducative des enfants Nantes, le 7 juin 2013 Clubs coup de pouce C.L.E. au service de la réussite éducative des enfants Dossier de presse Cérémonies de remise des certificats 10 et 13 juin 2013 Contact service presse Tél. :

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé pour orienter les politiques municipales Novembre 2015 Mission santé publique, Xavier SAMSON Chargé de projets «Accès aux droits et aux soins/observation

Plus en détail

«Ratatouille et Cabrioles»

«Ratatouille et Cabrioles» «Ratatouille et Cabrioles «Ratatouille et Cabrioles Un projet d éducation nutritionnelle porté par : 05 06 83 84 Avec le soutien financier de : et avec le soutien de : Introduction Enquête de l ARS PACA

Plus en détail

Nadine Atoui,Christine Blache,Cécile Godel,Florence de Taroni, Xavier de la Tribonnière, Laurent Trin Dinh. SMIT CHU Montpellier 5 octobre 2016

Nadine Atoui,Christine Blache,Cécile Godel,Florence de Taroni, Xavier de la Tribonnière, Laurent Trin Dinh. SMIT CHU Montpellier 5 octobre 2016 Nadine Atoui,Christine Blache,Cécile Godel,Florence de Taroni, Xavier de la Tribonnière, Laurent Trin Dinh SMIT CHU Montpellier 5 octobre 2016 1 De l individuel au collectif : «Histoire d un long cheminement»

Plus en détail

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5 ÉLABORATION, MISE EN ŒUVRE et évaluation du projet individualise Contribue à l élaboration du projet d établissement ou de service. Communique avec les responsables de l établissement ou du service et

Plus en détail

Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi...

Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi... Nantes Solidaire Thématique bien vivre sa santé Nantes Solidaire Une journée entière pour prendre soin de sa santé, pour prendre soin de soi... Mercredi 27 septembre de 10h à 17h30 Maison de quartier de

Plus en détail

Bilan de référencement des protéines végétales en France, et perception du consommateur.

Bilan de référencement des protéines végétales en France, et perception du consommateur. Bilan de référencement des protéines végétales en France, et perception du consommateur. Morgane ESTEVE-SAILLARD GEPV 13 avril 2016 - Académie d Agriculture de France Le GEPV Le Groupe d Etude et de Promotion

Plus en détail

programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse Mairie de Toulouse PNNS

programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse Mairie de Toulouse PNNS programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse 2010-2011 Mairie de Toulouse PNNS 2010-2011 - 1 - Table des matières INTRODUCTION 3 INTRODUCTION 1/ LE CONTEXTE 4 2/ MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017

CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017 CRITÈRES DE SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS APPLICABLES EN 2017 1 POLITIQUE DE LA VILLE cadre contractuel : Contrat de Ville 2015-2020 communs Répondre à des besoins identifiés par la médiation de proximité

Plus en détail

Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on?

Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on? Les Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on? Atelier ISS et Nutrition Céline ANDRE-JEAN, conseillère technique IREPS Frédérique MOY, diététicienne Ressources Nutrition Précarité en région Atelier

Plus en détail

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais Photos : Ville de Nantes Pour un environnement favorable à la santé des Nantais Évaluation d'impact en Santé Maison de santé pluriprofessionnelle Bellevue Fabrice Guyard Mission Santé Publique Ville de

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Picardie

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Picardie Baromètre santé nutrition 8 Perceptions et connaissances nutritionnelles en De très nombreux déterminants influencent la consommation, les habitudes alimentaires et leur évolution : facteurs physiologiques,

Plus en détail

SEMINAIRE Décembre 2012

SEMINAIRE Décembre 2012 SEMINAIRE 2012 7-8-9 Décembre 2012 «Promouvoir l Education Populaire» Chers membres, Le séminaire de l Union Polynésienne pour la Jeunesse se tiendra dans les locaux de l IJSPF du 7 au 9 décembre 2012.

Plus en détail

Quelles évolutions des comportements alimentaires des Français?

Quelles évolutions des comportements alimentaires des Français? Quelles évolutions des comportements alimentaires des Français? 25 janvier 2012 Gabriel TAVOULARIS Département Consommation du CRÉDOC Contexte et enjeux Très forte progression de l obésité en France :

Plus en détail

Crédits photos: BANANASTOCK LTD; M. TOU- RAINE (RF)-PIXLAND / Jupiterimages

Crédits photos: BANANASTOCK LTD; M. TOU- RAINE (RF)-PIXLAND / Jupiterimages 9 Crédits photos: BANANASTOCK LTD; M. TOU- RAINE (RF)-PIXLAND / Jupiterimages 9 Une chose indispensable pour vivre Un plaisir gustatif Un moyen de conserver la santé Un bon moment à partager Rien de particulier

Plus en détail

Manger, un plaisir simple et naturel. Mélina GUILLET Chargée de prévention surpoids-obésité Territoire Dreux-Vernouillet

Manger, un plaisir simple et naturel. Mélina GUILLET Chargée de prévention surpoids-obésité Territoire Dreux-Vernouillet Manger, un plaisir simple et naturel Mélina GUILLET Chargée de prévention surpoids-obésité Territoire Dreux-Vernouillet Mes missions Contribuer à la prévention et à la prise en charge du surpoids et de

Plus en détail

Le service public régional de restauration. 1 er juillet 2016

Le service public régional de restauration. 1 er juillet 2016 Le service public régional de restauration 1 er juillet 2016 I Compétences et responsabilités LES COMPETENCES La restauration scolaire est une compétence de la Région depuis 2004 La mise en œuvre est déléguée

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus RAPPORTAL I ME NT A TI ON Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus Le 9 juillet 2015, A la suite de la Consultation nationale étudiante 2014 et après la publication du rapport

Plus en détail

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la

Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la Document de cadrage relatif à la mise en place du dispositif régional de soutien aux politiques et aux interventions en prévention et promotion de la santé 1 Les Agences Régionales de Santé (ARS) ont en

Plus en détail

Fiche technique. Cuisine

Fiche technique. Cuisine Fiche technique Cuisine Fiche technique Cuisine Tranches d'âges concernées : 8-10 et 11-13 ans Objectif général : Initier un public à la cuisine Objectifs opérationnels : Pédagogiques : - Développer les

Plus en détail

Prévention : «Diététique et information nutritionnelle : améliorer l information et l éducation nutritionnelle?»

Prévention : «Diététique et information nutritionnelle : améliorer l information et l éducation nutritionnelle?» Prévention : «Diététique et information nutritionnelle : améliorer l information et l éducation nutritionnelle?» Isabelle PARMENTIER (AFDN) IUPARM 27 Novembre 2016 L alimentation : Un droit Droit de chaque

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Contexte de l intervention

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Contexte de l intervention RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1.1. Contexte de l intervention Les techniciens de l intervention sociale et familiale effectuent une intervention sociale préventive,

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes Objectif de la Formation : Apprendre à préparer et animer des actions de formation, apprendre à contribuer à l élaboration de dispositifs

Plus en détail

Narbonne, une ville en bonne santé

Narbonne, une ville en bonne santé Narbonne, une ville en bonne santé Selon l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de

Plus en détail

Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat

Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat Actions éducatives dans le cadre de la convention ARS/DRAAF/Rectorat 2013-2016 Ecole Elémentaire Un fruit à la récré Les classes du goût 1.2.3 Manger, Bouger, Grandir Manger bio et durable en petite enfance

Plus en détail

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence 1 La Restauration collective à Salon-de-Provence Une restauration en régie directe, en liaison froide, assurant des livraisons

Plus en détail

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine»

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Alimentation, activité physique & Santé, qualité de vie Comité de pilotage du 27 janvier 2015 Le Un programme alimentation :«Manger et mieux,

Plus en détail

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon 29 janvier 2015 Quel accompagnement pédagogique pour une restauration collective, durable, responsable et de qualité? PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon Catherine Le Chevallier Piat Cap.nutricio

Plus en détail

REPONSE A L APPEL D OFFRE PUBLIQUE POUR L ASSOCIATION FINANCE & PEDAGOGIE

REPONSE A L APPEL D OFFRE PUBLIQUE POUR L ASSOCIATION FINANCE & PEDAGOGIE ANALYSE DE LA SITUATION Votre mission est de réaliser des actions de sensibilisation et de formation sur les thématiques liées à l argent dans la vie auprès de tout public. Votre ancienneté et votre expertise

Plus en détail

Approcher la précarité dans les enquêtes nutritionnelles

Approcher la précarité dans les enquêtes nutritionnelles Lien avec le PNNS Le PNNS a, parmi ses objectifs, celui d améliorer l état nutritionnel des populations défavorisées. Position du problème Les populations défavorisées rencontrent souvent des difficultés

Plus en détail

Projet Educatif Accueil de loisirs

Projet Educatif Accueil de loisirs www.csf-ud35.org Projet Educatif Accueil de loisirs Un Projet Éducatif pour quoi faire? Se définir un projet éducatif, c'est porter un regard sur ce que nous sommes et sur ce qui nous distingue. C'est

Plus en détail

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion

Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Développement économique, emploi et insertion : quelle mobilisation pour les quartiers? Restitution des ateliers 2010 de l économie, de l emploi et de l insertion Pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé

IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Qui sommes-nous? IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Anciennement : Comités départementaux et régionaux d éducation pour la santé (CODES/CRES) Un réseau national piloté par

Plus en détail

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais Pour un environnement favorable à la santé des Nantais Photos : Ville de Nantes Dr Patricia Saraux, direction Mission Santé Publique Contexte La notion de santé existe seulement depuis une vingtaine d

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation PNA

Le Programme National pour l Alimentation PNA Le Programme National pour l Alimentation PNA alimentation.gouv.fr Document réalisé par la délégation à l information et à la communication du ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche,

Plus en détail

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes»

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes» Association I. Projets. Echanges Internationaux. Culture. Citoyenneté Association d éducation populaire affiliée à l union Peuple et Culture Référentiel opérationnel «Accompagnement d opérateurs sur les

Plus en détail

Pratiques et habitudes alimentaires en région Provence-Alpes-Côte d Azur

Pratiques et habitudes alimentaires en région Provence-Alpes-Côte d Azur Pratiques et habitudes alimentaires en région Provence-Alpes-Côte d Azur Les principaux enseignements de l extension régionale de l enquête Baromètre santé nutrition 2008 Table ronde «Comment développer

Plus en détail

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord Présentée au Comité d action en sécurité alimentaire de Montréal-Nord 14 mai 2008 TABLE DES MATIÈRES 1. Mot de bienvenue 2. Contexte et mandat

Plus en détail

Journée de formation diététicien-nutritionniste

Journée de formation diététicien-nutritionniste Journée de formation diététicien-nutritionniste Mise en place de programmes d éducation nutritionnelle : des méthodes et des outils pédagogiques Vendredi 25 novembre 2016 Paris Les Jeux de Bélénos, organisme

Plus en détail

Épidaure -Ville de Montpellier - PMI Conseil Général 34. JC Azorin - D Alart Dr M Laurent Vauclare Dr Foulquier-Gazagnes

Épidaure -Ville de Montpellier - PMI Conseil Général 34. JC Azorin - D Alart Dr M Laurent Vauclare Dr Foulquier-Gazagnes Épidaure -Ville de Montpellier - PMI Conseil Général 34 JC Azorin - D Alart Dr M Laurent Vauclare Dr Foulquier-Gazagnes Avant 1999 Une multiplicité d initiatives isolées 1999 «J en ai assez qu on me demande

Plus en détail

Le Réseau Santé Mulhousien : comment impliquer les habitants dans la réduction des inégalités sociales de santé?

Le Réseau Santé Mulhousien : comment impliquer les habitants dans la réduction des inégalités sociales de santé? Le Réseau Santé Mulhousien : comment impliquer les habitants dans la réduction des inégalités sociales de santé? Congrès tri-national La santé dans le Rhin supérieur Karlsruhe 18 avril 2012 Mulhouse en

Plus en détail

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes

Journée Alimentation et activité physique : Pour des politiques territorialisées. Déclinaison du Programme National pour l Alimentation en Rhône-Alpes RÉFET Journée limentation et activité physique : our des politiques territorialisées Déclinaison du rogramme ational pour l limentation en Rhône-lpes F Direction Régionale de l limentation, de l griculture

Plus en détail

«Liaisons Ville Hôpital»

«Liaisons Ville Hôpital» Centre Hospitalier André Mignot de Versailles «Liaisons Ville Hôpital» Exemple d un projet local de santé publique piloté par l unité de Tabacologie Dr CAMUS-CARTRAUD Pneumologue Tabacologue Historique

Plus en détail

Nos formations en éducation et promotion de la santé

Nos formations en éducation et promotion de la santé Nos formations en éducation et promotion de la santé Formations de base Méthodologie de projet en promotion de la santé... Promouvoir la santé : approche par les compétences psychosociales... Animer en

Plus en détail

Catalogue de formations & d animations

Catalogue de formations & d animations Catalogue de formations & d animations 2012-2013 Comprendre et agir pour un monde plus solidaire Le, c est quoi Les soirées découvertes d outils Des rendez-vous mensuels au CRIDEV Et si la crise (économique,

Plus en détail

LA SANTE DES JEUNES ACCOMPAGNES DANS LE CADRE DE LA GARANTIE JEUNE

LA SANTE DES JEUNES ACCOMPAGNES DANS LE CADRE DE LA GARANTIE JEUNE LA SANTE DES JEUNES ACCOMPAGNES DANS LE CADRE DE LA GARANTIE JEUNE Les jeunes intégrés dans le dispositif de la Garantie Jeune sont par définition des jeunes en très grande précarité, en situation de rupture

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, EMPLOI ET INSERTION

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, EMPLOI ET INSERTION Contrat de ville de la Communauté d agglomération Seine Amont Enjeux stratégiques et fiches opérationnelles Synthèse DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, EMPLOI ET INSERTION Enjeu 1: Adapter l offre de formation

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires»

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Présentation de l action «Gestion de la diversité : facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Contexte du projet Depuis sa création en 2007, l objectif de l AFMD est d élaborer des

Plus en détail

Restauration scolaire

Restauration scolaire Restauration scolaire Sortie de l étude de l Afssa concernant l équilibre et la qualité nutritionnelle des repas servis en collèges et lycées (2005-2006) 1440 établissements publics du second degré (métropole

Plus en détail

Programme de prévention de l obésité infantile auprès de la femme enceinte. PRALIM Programme de prévention obésité mère-enfant.

Programme de prévention de l obésité infantile auprès de la femme enceinte. PRALIM Programme de prévention obésité mère-enfant. Programme de prévention de l obésité infantile auprès de la femme enceinte R é s e a u G r a n d i r 3 d é c e m b r e 2 0 1 3 PRALIM Programme de prévention obésité mère-enfant. Objectif général En lien

Plus en détail

Nutrition/santé un choix politique de la Ville de Rennes

Nutrition/santé un choix politique de la Ville de Rennes La promotion d une alimentation équilibrée et plaisir pour les enfants de la Ville de Rennes Quelles synergies territoriales? Nutrition/santé un choix politique de la Ville de Rennes L'alimentation est

Plus en détail

La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne

La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne La plateforme mobilité départementale - Seine-et-Marne Le contexte territorial Freins liés à la mobilité identifiés sur le territoire de la Seine-et-Marne : Freins liés à l accès aux moyens de transport

Plus en détail

Evaluation de l impact de la mise à disposition de fruits et de légumes frais auprès des bénéficiaires de l aide alimentaire (1)

Evaluation de l impact de la mise à disposition de fruits et de légumes frais auprès des bénéficiaires de l aide alimentaire (1) Rencontres Nationales des Epiceries Sociales et Solidaires, 8 et 9 octobre 2009, Rungis. Evaluation de l impact de la mise à disposition de fruits et de légumes frais auprès des bénéficiaires de l aide

Plus en détail

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais. Photos : Ville de Nantes

Pour un environnement favorable à la santé des Nantais. Photos : Ville de Nantes Pour un environnement favorable à la santé des Nantais Photos : Ville de Nantes Politique publique de Santé publique Orientation stratégique : agir sur les déterminants de santé, les modes de vie et les

Plus en détail

Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles

Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles Impact des facteurs économiques sur le respect des recommandations nutritionnelles Manger équilibré pour 3,5 /jour, est-ce possible? Nicole Darmon Unité Mixte de Recherches en Nutrition Humaine Inserm/Inra

Plus en détail