L'appareil circulatoire. Le cœur. OnlineFormapro SA 1. L appareil circulatoire comporte : Une pompe appelée cœur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'appareil circulatoire. Le cœur. OnlineFormapro SA 1. L appareil circulatoire comporte : Une pompe appelée cœur"

Transcription

1 L'appareil circulatoire L appareil circulatoire comporte : Une pompe appelée cœur Des vaisseaux (artères et veines) qui acheminent le sang dans l organisme le système lymphatique, système parallèle au réseau circulatoire, qui est lui-même composé de vaisseaux lymphatiques drainant le liquide intercellulaire. Le cœur Le cœur est un muscle creux strié, appelé myocarde Il est situé dans le thorax -en arrière du sternum -entre les poumons -au-dessus du diaphragme. Il se trouve dans le médiastin région médiane du thorax. Anatomie du cœur Sternum Diaphragme Le cœur se présente sous le format d une pyramide triangulaire. Il est ferme et rouge. Il pèse, chez l homme 300 g et chez la femme 270 g. Le cœur est divisé en 2 parties, séparées verticalement par le septum cœur et cœur droit Chaque partie est divisée en oreillette et ventricule oreillette droite et ventricule droit Cet organe est en fait constitué de deux pompes totalement isolées l une de l autre : le cœur droit et le cœur qui sont eux-mêmes composés de deux cavités : l oreillette et le ventricule. L oreillette droite reçoit les retours veineux avec le sang appauvri. Le ventricule droit expulse ce sang appauvri vers les artères pulmonaires. L oreillette reçoit les retours veineux avec du sang oxygéné, et le ventricule l expulse vers l artère aortique. Ces flux sanguins sont dus aux contractions du cœur. Son rythme est variable en fonction des individus et est de l ordre de 60 à 80 battements par minute pour les adultes, de 90 battements pour les enfants, et de 100 à 120 battements pour les bébés. Oreillette droite Ventricule droit oreillette Ventricule OnlineFormapro SA 1

2 L'appareil circulatoire Les oreillettes et ventricules communiquent par des valvules qui évitent le reflux du sang. à : valvule mitrale à droite : valvule tricuspide Les valves qui empêchent le sang de refluer dans les ventricules sont : les sigmoïdes Le sang circule donc dans un seul sens. valvule tricuspide valvule mitrale L oreillette droite et le ventricule droit communiquent par des valves au nombre de 3 : Les tricuspides OnlineFormapro SA 2

3 Anatomie du cœur La paroi du cœur est composée de 3 tuniques. le péricarde le myocarde l'endocarde Le myocarde est entouré à l'extérieur par une séreuse : le péricarde. Son intérieur est recouvert d'une membrane mince : l'endocarde. myocarde endocarde péricarde OnlineFormapro SA 3

4 Anatomie du cœur Les différentes tuniques Le péricarde est une enveloppe externe du cœur, il entoure le cœur. Il est composé de 2 feuillets (le feuillet pariétal, et le feuillet interne ou viscéral. La faible quantité de liquide entre les parois du péricarde permet au cœur de bouger lors des contractions. L endocarde, couche cellulaire qui tapisse l intérieur des cavités et des valves. Le myocarde, muscle qui permet la contraction cardiaque. Le myocarde est plus épais dans les ventricules que dans les oreillettes. OnlineFormapro SA 4

5 Anatomie du cœur De chaque partie droite et partent des artères et arrivent des veines. Dans l'oreillette pénètrent les 4 veines pulmonaires Le ventricule propulse le sang dans l'aorte Dans l'oreillette droite entrent les veines caves Le ventricule droit éjecte le sang dans le tronc pulmonaire Physiologie du cœur Le cœur est un muscle strié régulé par le système nerveux végétatif. Diastole c'est le relâchement des ventricules et oreillettes afin que les cavités se remplissent. Les oreillettes se remplissent, c'est une période de repos. Systole c'est la contraction des ventricules et oreillettes pour éjecter le sang. systole auriculaire : c'est la contraction des oreillettes. Le sang va des oreillettes vers les ventricules systole ventriculaire : c'est la contraction des ventricules. Le sang est chassé des ventricules vers les artères OnlineFormapro SA 5

6 La circulation sanguine La circulation sanguine permet d'apporter aux cellules l'oxygène (O2) et les substances nécessaires à leur fonctionnement. CIRCULATION PULMONAIRE = cœur, poumons, cœur de transporter en retour le gaz carbonique (CO2) et les déchets afin qu'ils soient éliminés. L'appareil circulatoire est divisé en 2 systèmes indépendants mais complémentaires. La circulation systémique ou grande circulation et La circulation pulmonaire ou petite circulation CIRCULATION SYSTEMIQUE = cœur, organes, cœur La circulation systémique assure la vascularisation et l'oxygénation des tissus. Le sang oxygéné part du ventricule par l'aorte qui se divise en artères et irrigue les organes et revient au cœur via les veines caves au niveau de l'oreillette droite chargé de gaz carbonique. La durée de circuit est de 15 secondes. Le cœur rejette 10 litres de sang par minute. La circulation pulmonaire permet au sang de se débarrasser du gaz carbonique et de se charger en oxygène. Le sang pauvre en oxygène part du ventricule droit par l'artère pulmonaire se charge en oxygène (hématose) au niveau des alvéoles pulmonaires et revient au cœur via les veines pulmonaires au niveau de l'oreillette. La durée de circuit est de 6 secondes. Le cœur rejette 10 litres de sang par minute. OnlineFormapro SA 6

7 La circulation pulmonaire Artère pulmonaire Crosse de l aorte Tronc pulmonaire Artère pulmonaire droite 3 artères pulmonaires Alvéoles contenant de l air CO2 O2 Capillaire pulmonaire Veines pulmonaires Oreillette droite Échange gazeux Deux artères lobaires dans le poumon Veines pulmonaires Ventricule droit Oreillette Ventricule Le cœur : irrigation Tronc coronaire Le cœur comporte son propre réseau circulatoire qui l alimente. il est vascularisé par les artères et les veines coronaires. Artère circonflexe Il est innervé il est relié au système neurologique sympathique et parasympathique. Artère coronaire droite OnlineFormapro SA 7

8 Le cœur : irrigation Contrairement à ce que l on pourrait croire, le cœur n est pas alimenté par le sang qui y passe mais par les coronaires (veines et artères propres au cœur). Elles font le tour du cœur d où leur nom de coronaires. Les artères coronaires Elles sont au nombre de 2, la droite et la. Elles naissent de l aorte et donnent naissance à un vaste réseau de capillaires. L artère coronaire : vascularise l oreillette et le ventricule. Cette artère coronaire se divise en 2 branches : L artère coronaire droite : vascularise essentiellement l oreillette et le ventricule droit. L artère inter ventriculaire antérieure : c est elle qui irrigue le plus vaste territoire (artère principale nourrissant le cœur), et l artère circonflexe. OnlineFormapro SA 8

Séquence : La circulation sanguine

Séquence : La circulation sanguine Séquence : La circulation sanguine Objectifs généraux : Amener l élève à Comprendre le rôle du cœur dans la circulation sanguine. Connaître le rôle du sang et ses composants. Connaître l anatomie du cœur.

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES?

LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES? ECNAS SAINT AUBAIN SAINTE ELISABETH Section Soins infirmiers Place Louise Godin, 15 5000 Namur www.saint-aubain.be LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES? Travail

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Tronc Artériel Commun

Tronc Artériel Commun Tronc Artériel Commun Cardiopathie congénitale conotroncale. 1.4% des cardiopathie congénitales. (1/10000) CIV Diagnostic anténatal Souvent associé à un 22q11. Anomalies associées Définition EMBRYOLOGIE

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack,

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, 2003), et c est la seule sorte de muscle qui peut se contracter régulièrement sans fatigue; tandis que les autres

Plus en détail

Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite

Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite Les cardiopathies congénitales à shunt gauche-droite SERVICE DE DR IMEN TRABELSI SAHNOUN CARDIOLOGIE - EPS HÉDI CHAKER SFAX FACULTÉ DE MÉDECINE DE SFAX PUBLIC CIBLE: DCEM1 Table des matières Table des

Plus en détail

Lexique. ADN Type Classe 1 Tests réalisés en utilisant les techniques ADN pour déterminer le type HLA- A,B,C, d'un individu au niveau allélique.

Lexique. ADN Type Classe 1 Tests réalisés en utilisant les techniques ADN pour déterminer le type HLA- A,B,C, d'un individu au niveau allélique. Lexique Le glossaire suivant a été établi par de nombreux pays européens impliqués dans le projet Eurocet, dans le but d'harmoniser la terminologie utilisée dans le domaine du don et de la transplantation

Plus en détail

INFORMATIONS destinées au patient SUBIR UNE OPÉRATION CARDIAQUE A650 02 477 77 65

INFORMATIONS destinées au patient SUBIR UNE OPÉRATION CARDIAQUE A650 02 477 77 65 INFORMATIONS destinées au patient SUBIR UNE OPÉRATION CARDIAQUE A650 02 477 77 65 1. PREFACE...5 2. LE FONCTIONNEMENT DU COEUR...6 3. LES AFFECTIONS DU COEUR...7 3.1. Constriction des artères coronaires...7

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Prise en charge cardiologique

Prise en charge cardiologique Yves Roland / Fotolia.com AFM / L. Audinet Prise en charge cardiologique et maladies neuromusculaires SEPTEMBRE 2012 Le cœur est un muscle vital pour l organisme. Telle une pompe, il propulse le sang jusqu

Plus en détail

Endocardites. Le candida albicans est parfois mis en cause, retrouvé sur culture en milieu de Sabouraud.

Endocardites. Le candida albicans est parfois mis en cause, retrouvé sur culture en milieu de Sabouraud. ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Endocardites Sommaire

Plus en détail

IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées

IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées IRM cardiaque dans les cardiopathies congénitales opérées { LAZGUET Y, MOUREAU D, MIDULLA M, ALGERI E, DEHAENE A, CASSAGNES L, GODART F, REMY-JARDIN M Service de Radiologie et d Imagerie Cardiaque et Vasculaire

Plus en détail

Cardiopathies ischémiques

Cardiopathies ischémiques AU PROGRAMME Cardiopathies ischémiques Processus obstructif Notions essentielles 1. Définition Les cardiopathies sont des malformations du cœur : soit acquises, survenant au cours de la vie (cardiopathies

Plus en détail

Mesure du débit et volume sanguins. Cause des décès au Canada

Mesure du débit et volume sanguins. Cause des décès au Canada Mesure du débit et volume sanguins Damien Garcia Damien.Garcia@ircm.qc.ca Laboratoire de génie biomédical IRCM, Montréal Cause des décès au Canada Autres ( 16% ) Respiratoire ( 9% ) Diabète ( 3% ) Cancer

Plus en détail

Réparation de la communication interauriculaire (CIA) Informations destinées aux patients

Réparation de la communication interauriculaire (CIA) Informations destinées aux patients Réparation de la communication interauriculaire (CIA) Informations destinées aux patients Schéma du cœur avec CIA Aorte Artère pulmonaire Oreillette gauche CIA Appendice auriculaire gauche Oreillette droite

Plus en détail

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches Denise Hébert, chargée de projet UCCSPU Février 2006 Le langage et

Plus en détail

Les maladies valvulaires

Les maladies valvulaires CENTRE CARDIO-THORACIQUE DE MONACO information du patient Les maladies valvulaires Maladies, diagnostic et traitements 1 Les maladies valvulaires ou valvulopathies Elles désignent l ensemble des maladies

Plus en détail

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Généralités...

Plus en détail

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

LA CHIRURGIE CARDIO-VASCULAIRE Les enjeux, les possibilités chirurgicales, le suivi de l'opéré

LA CHIRURGIE CARDIO-VASCULAIRE Les enjeux, les possibilités chirurgicales, le suivi de l'opéré A. LEGUERRIER Certificat de cardiologie M4 2007-2008 LA CHIRURGIE CARDIO-VASCULAIRE Les enjeux, les possibilités chirurgicales, le suivi de l'opéré La chirurgie cardio-vasculaire s'est considérablement

Plus en détail

Comment évaluer. la fonction contractile?

Comment évaluer. la fonction contractile? Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems CAP PiCCO Echocardiographie

Plus en détail

Le chemin d un prompt rétablissement

Le chemin d un prompt rétablissement Le chemin Un guide d information à l intention des patients cardiaques et de leur famille. www.fmcoeur.ca Le chemin Une raison motive Le chemin comme titre du présent guide. Vous venez tout juste de subir

Plus en détail

Le cathéter artériel pulmonaire

Le cathéter artériel pulmonaire Le cathéter artériel pulmonaire PLAN : Ø Paramètres mesurés Ø Pressions Ø Débit Ø SvO2 Ø Avantages Ø Inconvénients Ø Indica=ons Thierry Boulain Réanimation Médicale CHR Orléans L auteur n a pas déclarer

Plus en détail

Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT

Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT Livret d information destiné au patient MIEUX COMPRENDRE LA FIBRILLATION ATRIALE ET SON TRAITEMENT Introduction Votre médecin vous a diagnostiqué un trouble du rythme cardiaque nommé fi brillation atriale.

Plus en détail

Document produit dans le cadre des Initiatives fédérales-provinciales conjointes en matière d'alphabétisation (IFPCA)

Document produit dans le cadre des Initiatives fédérales-provinciales conjointes en matière d'alphabétisation (IFPCA) Recherche Johanne Marcotte et Renée Ouimet Textes Gilles Landry Collaboration Le comité de lecture des participants et participantes de Lettres en main. Diane Labelle, Hélène Ranger de Lettres en main

Plus en détail

MEMOIRE DE MAGISTER. Télésurveillance : Transmission sans fil, par voie GSM, et traitement du signal électrocardiographie (ECG)

MEMOIRE DE MAGISTER. Télésurveillance : Transmission sans fil, par voie GSM, et traitement du signal électrocardiographie (ECG) MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI, TIZI-OUZOU FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE ET DE L INFORMATIQUE DEPARTEMENT D ELECTRONIQUE MEMOIRE DE MAGISTER

Plus en détail

Si votre vie vous tient à COEUR

Si votre vie vous tient à COEUR Si votre vie vous tient à COEUR L E S M A L A D I E S C A R D I O VA S C U L A I R E S Le coeur est une pompe musculaire puissante et formidable: il pompe le sang oxygéné à travers les vaisseaux sanguins

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque

Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque Evaluation de la Fonction Diastolique Ventriculaire Gauche en IRM Cardiaque Jérôme Caudron¹,, Hend Belhiba¹,, Jeannette Fares²,, David Bertrand¹, Fabrice Bauer² et Jean-Nicolas Dacher¹ 1- Service de Radiologie

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

«L absolue nécessité du don d organes» Interview du professeur Christian CABROL

«L absolue nécessité du don d organes» Interview du professeur Christian CABROL «L absolue nécessité du don d organes» Interview du professeur Christian CABROL Réalisée par Clément GILBERT Journaliste d entreprise SPHERIA Val de France Pionnier de la chirurgie cardiaque, le professeur

Plus en détail

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Partie 2 Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Y Cette partie doit permettre à l élève d appréhender quelques aspects généraux concernant le fonctionnement du corps humain. Il s agit principalement

Plus en détail

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème La fibrillation auriculaire : au cœur du problème Cette brochure a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (FA), un trouble souvent décrit comme un rythme cardiaque

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie Enfant MC Assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

Maladies cardiaques. Généralités. Rappel anatomique. Rappel physiologique. Physiopathologie (Comment devient-on cardiaque?) Signes cliniques.

Maladies cardiaques. Généralités. Rappel anatomique. Rappel physiologique. Physiopathologie (Comment devient-on cardiaque?) Signes cliniques. Maladies cardiaques Module 2 Généralités Troubles du rythme Maladies des coronaires (infarctus) Insuffisance cardiaque (OAP,greffe) Généralités Un évènement cardiaque peut survenir chez une personne sans

Plus en détail

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères : comment, pourquoi? La principale maladie de nos artères, appelée athérosclérose,

Plus en détail

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle Plan de cours I-Principes généraux... 2 I-1.La mesure exacte : la pression artérielle «intravasculaire»... 2 I.1- La mesure indirecte : notion

Plus en détail

IMAGERIE TOMODENSITOMETRIQUE ET IRM DU PERICARDE

IMAGERIE TOMODENSITOMETRIQUE ET IRM DU PERICARDE IMAGERIE TOMODENSITOMETRIQUE ET IRM DU PERICARDE E Bruguière, O Vignaux, C Burckel, H Gouya, S Silvera, P Legmann Groupe hospitalier Cochin Saint-Vincent de Paul Service de radiologie A Paris - France

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES

TROUBLES DU RYTHME ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES TROUBLES DU RYTHME CHANGER LEUR ÉVOLUTION ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP I Définition L'insuffisance cardiaque droite (IVD) se traduit par une augmentation des pressions de remplissage télédiastolique du ventricule droit (VD). Le

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 2 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 2 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 2 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, août 2014 1 Situation infirmière

Plus en détail

Vademecum de l opéré du coeur

Vademecum de l opéré du coeur Ce livret vous est destiné. N hésitez pas à nous adresser vos remarques et suggestions. Les équipes soignantes des unités de chirurgie cardiovasculaires et thoraciques vous souhaitent un très bon séjour

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte Influence des paramètres de non compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte C. Defrance, K. Warin-Fresse, G. Fau, P. Guérin, B. Delasalle, P.D. Crochet La non compaction

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

Pathologie cardio-vasculaire

Pathologie cardio-vasculaire BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS 1 re Année Année académique 2013-2014 Pathologie générale et spéciale 1 Pathologie cardio-vasculaire Docteur Catfolis Institut Supérieur de Soins Infirmiers GALILEE rue Royale

Plus en détail

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS ALLER PLUS HAUT POUR ÊTRE PLUS FORT? 1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS Pour introduire le chapitre, voici 3 extraits d articles abordant les entrainements sportifs. Lis-les attentivement et réponds aux questions

Plus en détail

LA CARDIOMYOPATHIE HYPERTROPHIQUE (CMH) O.DUBOURG

LA CARDIOMYOPATHIE HYPERTROPHIQUE (CMH) O.DUBOURG LA CARDIOMYOPATHIE HYPERTROPHIQUE (CMH) O.DUBOURG Points essentiels 1- CMH = maladie génétique autosomique dominante 2- l hypertrophie est le plus souvent septale asymétrique 3- Il existe des anomalies

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR LA MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE La mesure de la pression artérielle par méthode auscultatoire au moyen d un sphygmomanomètre est l une des méthodes les plus

Plus en détail

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT PACOUIL Christophe1 Option culturisme 2012-2013 ANALYSE DU MOUVEMENT 1. Nous étudions les articulations concernées 2. Nous analysons la mécanique 3. Nous cherchons les muscles sollicités au plan moteur,

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION, CHARGE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DES C.U.R ET DES UNIVERSITES

MINISTERE DE L EDUCATION, CHARGE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DES C.U.R ET DES UNIVERSITES REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI MINISTERE DE L EDUCATION, CHARGE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DES C.U.R ET DES UNIVERSITES 1 INSTITUT NATIONAL SUPERIEUR DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les maladies invalidantes Repères sur l asthme généralités

Plus en détail

Insuffisance cardiaque Ce que vous devez savoir. par coeur. Centre de la Fonction Cardiaque

Insuffisance cardiaque Ce que vous devez savoir. par coeur. Centre de la Fonction Cardiaque Insuffisance cardiaque Ce que vous devez savoir par coeur Centre de la Fonction Cardiaque Auteur : Dragica Cencic, BSN, CCN, BA Révisé par : Dr. Nadia Giannetti, Dr. Viviane Nguyen, Dr. Arif Al-Mulla Judith

Plus en détail

Un défibrillateur pour la vie. centre cardiovasculaire centre hospitalier de l université de montréal

Un défibrillateur pour la vie. centre cardiovasculaire centre hospitalier de l université de montréal Un défibrillateur pour la vie centre cardiovasculaire centre hospitalier de l université de montréal Un défibrillateur pour la vie En tant que personne présentant ou étant à risque de présenter un rythme

Plus en détail

Comment l organisme réagit-il à l insuffisance cardiaque?

Comment l organisme réagit-il à l insuffisance cardiaque? Qu est-ce que l insuffisance cardiaque? L insuffisance cardiaque se caractérise par l incapacité du cœur à pomper le sang aussi fort qu il le devrait. Lorsque cela se produit, l organisme ne reçoit pas

Plus en détail

À propos de votre DCI

À propos de votre DCI À propos de votre DCI Manuel du patient UNE ENTREPRISE DÉVOUÉE À SES PATIENTS Medtronic a été fondée en 1949 par M. Earl Bakken, un étudiant diplômé en électrotechnique, et son beau-frère, M. Palmer J.

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

Angine de poitrine. Quelques définitions:

Angine de poitrine. Quelques définitions: Angine de poitrine Quelques définitions: Syndrome caractérisé par des crises de douleurs constrictives violentes siégeant dans la région précordiale, irradiant dans le bras gauche et s accompagnant d une

Plus en détail

Fonctions non ventilatoires

Fonctions non ventilatoires UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 11 : Fonctions non ventilatoires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Guide. du trachéotomisé. P i o n n i e r e t spécialiste. CREA GUIDE ANTADIR 3 Paulo.indd 1 11/09/08 15:46:10

Guide. du trachéotomisé. P i o n n i e r e t spécialiste. CREA GUIDE ANTADIR 3 Paulo.indd 1 11/09/08 15:46:10 Guide du trachéotomisé P i o n n i e r e t spécialiste CREA GUIDE ANTADIR 3 Paulo.indd 1 11/09/08 15:46:10 CREA GUIDE ANTADIR 3 Paulo.indd 2 11/09/08 15:46:12 Guide du trachéotomisé Vous est offert par

Plus en détail

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant Définitions MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe PROTECTION MULTIPLE pour enfant Voici les définitions des maladies graves et non critiques que vous pouvez retrouver dans les garanties

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors?

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? elle va pour cela créer des éléments chargées de transmettre un message à son corps (les hormones) : la «relaxine»

Plus en détail

Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2

Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2 Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2 Le dioxyde de carbone Le dioxyde de carbone est un gaz incolore, quasiment inodore et insipide. Il est donc pratiquement indétectable par les

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Guide de la chirurgie cardiaque à l intention des patients

Guide de la chirurgie cardiaque à l intention des patients Guide de la chirurgie cardiaque à l intention des patients Préparé par le Programme des sciences cardiaques de l ORSW Novembre 2006 7102-1322-8 Éducation des patients Table des matières Introduction...

Plus en détail

Saint-Luc. Magazine VOTRE CŒUR DANS NOS MAINS. Département cardiovasculaire. BOUM, BOUM, BOUM! Quand le cœur s emballe. Chirurgie.

Saint-Luc. Magazine VOTRE CŒUR DANS NOS MAINS. Département cardiovasculaire. BOUM, BOUM, BOUM! Quand le cœur s emballe. Chirurgie. 28 bimestriel décembre 2013 janvier 2014 Saint-Luc NUMÉRO SPÉCIAL «CŒUR» BOUM, BOUM, BOUM! Quand le cœur s emballe www.saintluc.be D É C O U V R I R E T C O M P R E N D R E L E F O N C T I O N N E M E

Plus en détail

PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES

PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES PROFIL PSYCHOSOMATIQUE PAR LES ONGLES Les ongles, comme toutes les extrémités du corps, sont une forme d élimination de l excédent nutritionnel, plus particulièrement des minéraux, protéines et graisses.

Plus en détail

Cancer et dyspnée: comment peut-on soulager? Dr Lise Tremblay 10 mai 2010

Cancer et dyspnée: comment peut-on soulager? Dr Lise Tremblay 10 mai 2010 Cancer et dyspnée: comment peut-on soulager? Dr Lise Tremblay 10 mai 2010 Objectifs Comprendre la physiopathologie de la dyspnée Connaître les traitements disponibles pour soulager la dyspnée Définir la

Plus en détail

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an DEFINITION APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE Buts : apporter aux organes ce dont ils ont besoin(o2 ) eliminer les déchets(co2.) APPAREIL : Pompe=cœur Tuyaux=artéres/veines PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Le cœur et les artères des femmes sont en danger Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication 03 20 21 07 58 06 16 48 13 35 luc-michel.gorre@orange.fr

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

Vieillissement cardiovasculaire

Vieillissement cardiovasculaire Module de Gérontologie Fodamentale 2009 Pitié Salpétrière Amphi D Mardi 20 Janvier 15-16 heures Vieillissement cardiovasculaire Bernard Swynghedauw Directeur de recherches à l INSERM INSERM U942. Hôpital

Plus en détail

PRÉLÈVEMENT D ORGANES ET DE TISSUS

PRÉLÈVEMENT D ORGANES ET DE TISSUS MODULE VI PRÉLÈVEMENT D ORGANES ET DE TISSUS Recommandations concernant Le prélèvement et le conditionnement des organes pour la transplantation Version 1.2 / août 2014 Copyright Swisstransplant / CNDO

Plus en détail

LES BASES PHYSIOLOGIQUES DE L EXERCICE MUSCULAIRE

LES BASES PHYSIOLOGIQUES DE L EXERCICE MUSCULAIRE LES BASES PHYSIOLOGIQUES DE L EXERCICE MUSCULAIRE Introduction Le joueur de tennis ou le lutteur réalise une multitude d actions individuelles ou combinées que l on peut résumer comme suit : il court,

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE

HYPERTENSION ARTERIELLE Mise à jour des Recommandations de la Société française de cardiologie concernant les indications de l échocardiographie Doppler publiées en 1999 Abergel, Bernard, Brochet, Chauvel, Cohen, Cormier, Forissier,

Plus en détail