Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne"

Transcription

1 Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 8 mai 1995 (Etat le 19 décembre 2000) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 28, al. 4, let. a, de la loi du 4 octobre 1991 sur les EPF 1, arrête: Chapitre 1 Admissions Section 1 Conditions pour l admission en première année sans examen Art. 1 Certificats de maturité Sont admis sans examen au premier semestre, dans toutes les sections de l EPFL, les candidats titulaires des certificats de maturité et diplômes suivants: a. certificats de maturité des types A, B, C, D, ou E délivrés par la Commission fédérale de maturité; b. certificats de maturité des types A, B, C, D, ou E d écoles secondaires publiques ou privées reconnues au plan cantonal, délivrés par une autorité cantonale et reconnus par la Confédération; c. certificats de maturité non reconnus par la Confédération délivrés par des écoles secondaires suisses, si la procédure de reconnaissance selon l ordonnance du 15 février 1995 sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale 2 était en cours au moment de l examen et si un professeur de l EPFL, après avoir apprécié cet examen, recommande l admission sans examen du candidat; d. certificats d écoles secondaires du Liechtenstein, lorsque la Commission fédérale de maturité estime que la formation et l examen final satisfont aux exigences posées dans l ordonnance du 15 février 1995 sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale; e. diplômes d une école technique supérieure (ETS) reconnue par la Confédération; f. 3 diplômes d une Haute école spécialisée (HES) reconnue par la Confédération; RO RS RS Nouvelle teneur selon le ch. I de l O de la Direction de l EPFL du 22 mai 2000, en vigueur depuis le 1 er oct (RO ). 1

2 Haute école g. 4 diplômes équivalents délivrés par une école secondaire supérieure étrangère, lorsque le candidat a réussi l examen prévu par l ordonnance du 18 décembre 1972 sur la reconnaissance de certificats de maturité obtenus à l étranger par des Suisses 5 ; h. 6 diplômes équivalents délivrés par une école secondaire supérieure étrangère s ils correspondent à une maturité fédérale et si les conditions de l art. 2 sont remplies. Art. 2 Dispositions particulières pour les certificats de maturité délivrés dans les pays membres de l UE et de l AELE Les certificats de maturité délivrés dans les pays membres de l Union européenne (UE) et de l Association européenne de libre échange (AELE) sont reconnus comme donnant droit, sous réserve de l art. 16, al. 2, à l admission sans examen si: a. les mathématiques et la physique ou la chimie, ainsi que la langue maternelle et une autre langue moderne ont été enseignées sans interruption pendant les deux années scolaires précédant la fin de l école secondaire supérieure et ont fait partie des matières d examen; b. la moyenne générale d examen pour ces quatre branches est supérieure ou égale à 70 %; c. trois autres branches ont fait l objet d un enseignement au niveau secondaire supérieur parmi les disciplines suivantes: sciences physiques et naturelles, géométrie descriptive ou mathématiques appliquées, langues modernes, géographie, histoire; d. une attestation officielle confirme que le certificat de maturité donne, dans le pays qui l a délivré, l accès général aux universités. Art. 3 Diplômes universitaires Les candidats titulaires d un diplôme délivré par une autre haute école comparable à l EPFL sont admis sans examen au premier semestre des études menant au diplôme. Art. 4 Validité de l examen d admission de l EPFZ Toute personne qui a réussi un examen d admission à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) est admise sans examen au premier semestre des études menant au diplôme de toutes les sections de l EPFL. 4 Nouvelle teneur selon le ch. I de l O de la Direction de l EPFL du 22 mai 2000, en vigueur depuis le 1 er oct (RO ). 5 RS Introduite par le ch. I de l O de la Direction de l EPFL du 22 mai 2000, en vigueur depuis le 1 er oct (RO ). 2

3 Admission à l'école polytechnique fédérale de Lausanne Section 2 Admission après examen réduit Art. 5 Certificats de maturité ou d études Est admise au premier semestre dans toutes les sections de l EPFL, après avoir réussi un examen d admission réduit, toute personne qui: a. est titulaire d un certificat cantonal ou liechtensteinois de maturité ou d un diplôme d instituteur qui n entre pas dans les catégories définies à l art. 1; b. est titulaire d un certificat de maturité étranger qui ne permet pas une admission sans examen en vertu de l art. 1, mais qui donne accès, de manière générale, aux études universitaires dans le pays qui l a délivré. Une attestation officielle confirmant cet accès peut être exigée. Art. 6 Branches de l examen d admission réduit 1 Le directeur des affaires académiques détermine au cas par cas les branches de l examen d admission réduit. Il tient compte de la formation acquise et des connaissances linguistiques des candidats ainsi que des exigences spécifiques aux études envisagées. 2 Entrent en considération les branches de type mathématiques sciences naturelles selon l art. 8, al L art. 8, al. 3, s applique par analogie. Section 3 Admission après examen complet Art. 7 Principe Les personnes qui ne remplissent pas les conditions fixées aux art. 1 à 5 ne peuvent être admises au premier semestre de l EPFL qu après avoir réussi un examen d admission complet. Art. 8 Branches et matières de l examen, pondération des notes 1 L examen d admission complet porte sur les onze branches suivantes : a. Groupe 1: coefficients 1. Mathématiques (écrit) 2 2. Mathématiques (oral) 2 3. Géométrie descriptive (écrit et oral) ou 2 Mathématiques appliquées (écrit et oral) ou Informatique (écrit et oral) 4. Physique (écrit et oral) 2 5. Chimie (oral) 1 6. Sciences du vivant (oral) 1 b. Groupe 2: 7. Français (écrit et oral) 1 3

4 Haute école 8. Deuxième langue moderne: allemand, italien, anglais 1 ou espagnol (écrit et oral) 9. Histoire (oral) Géographie (oral) Dessin 1 2 Si le candidat prouve qu il a, dans certaines de ces branches, des connaissances correspondant au niveau d une maturité fédérale, le directeur des affaires académiques peut le dispenser des examens correspondants. 3 La matière des examens doit remplir les objectifs de l étude mentionnés dans l appendice de l ordonnance du 17 décembre 1973 sur les examens fédéraux de maturité 7. Section 4 Admission à un semestre supérieur des études menant au diplôme Art. 9 Changement de section ou d EPF 1 Le passage d une section de l EPFL à un semestre supérieur d une autre section n est possible qu au début d un semestre. Le directeur des affaires académiques entend d abord les deux chefs de département concernés. 2 Les personnes qui remplissent les conditions pour passer à un semestre supérieur à l EPFZ peuvent passer au semestre supérieur correspondant à l EPFL. 3 Les personnes qui ont échoué deux fois à un examen dans une section sont en principe exclues des EPF. L autorisation de changer de section peut être exceptionnellement accordée si les branches d examen de la section fréquentée jusque-là sont en majorité différentes de celles de la nouvelle section. Art. 10 Admission d étudiants venant d autres hautes écoles 1 Les candidats d une autre haute école qui désirent poursuivre leurs études à l EPFL doivent fournir la preuve qu ils possèdent, outre des connaissances linguistiques suffisantes, les connaissances exigées selon le plan d études et d examens de la section qui les intéresse, pour le semestre auquel ils désirent être admis. 2 Sur proposition du chef du département ou du chef du conseil de la section, le directeur des affaires académiques peut exiger des candidats n ayant pas fait toutes leurs études à l EPFL qu ils passent les épreuves dans les branches où ils n ont pas été examinés jusque-là. 3 Si un candidat a réussi un examen équivalent dans une autre filière de l EPFL ou de l EPFZ, voire dans une autre haute école, le directeur des affaires académiques peut, sur proposition du chef de département ou du chef du conseil de la section, le dispenser de passer les épreuves des branches d examen prescrites dans lesquelles il 7 RS

5 Admission à l'école polytechnique fédérale de Lausanne a obtenu des notes suffisantes. La moyenne exigée pour réussir à l examen est alors calculée d après les notes obtenues dans les branches restantes. Art Admission d étudiants venant des ETS et des HES 1 Les porteurs d un diplôme ETS avec une moyenne générale égale ou supérieure à 5,0 sont admis au 3 e semestre de la section correspondant à leur diplôme. 2 Les porteurs d un diplôme HES peuvent être admis au 5 e semestre de la section correspondant à leur diplôme après avoir réussi un examen d admission dont le niveau équivaut aux examens propédeutiques. 3 Cet examen d admission comprend deux branches de base (Mathématiques ou Analyse et Physique générale du niveau de 2 e année) et deux branches spécifiques à la section (du niveau de 1 re ou de 2 e année). Art. 12 Admission d auditeurs en tant qu étudiants Si un auditeur désire être admis comme étudiant à un semestre supérieur, les études qu il a faites jusqu à ce moment-là peuvent être imputées sur les études de diplôme s il prouve qu il a effectué les travaux pratiques conformément au plan d études. Section 5 Admission d auditeurs, admissions aux études de postformation et au doctorat Art. 13 Admission d auditeurs 1 Le directeur des affaires académiques peut admettre comme auditeurs des personnes qui désirent suivre des enseignements sans viser l obtention d un diplôme. 2 Le directeur des affaires académiques peut exclure les auditeurs de certains enseignements ou ne les admettre que dans la mesure où ils prouvent qu ils ont des connaissances suffisantes et où les locaux et l équipement à disposition ainsi que les conditions d encadrement le permettent. Il doit indiquer les limitations d admission dans les publications officielles. 3 S il n y a pas de limitation d admission, les auditeurs sont considérés comme admis lorsqu ils ont payé la taxe d auditeur. Art. 14 Admission aux études de postformation et au doctorat L ordonnance du 14 septembre 1988 sur la postformation 9 et l ordonnance du 26 janvier 1998 sur le sur le doctorat de l EPFL 10 fixent les conditions d admission à la postformation et au doctorat. 8 Nouvelle teneur selon le ch. I de l O de la Direction de l EPFL du 22 mai 2000, en vigueur depuis le 1 er oct (RO ). 9 RS RS

6 Haute école Chapitre 2 Section 1 Procédure d admission et compétences Dispositions générales Art. 15 Demande d admission en tant qu étudiant Les études menant au diplôme ne peuvent être commencées qu au début d un semestre, l admission au premier semestre n étant possible qu en automne. Art. 16 Décisions relatives à l admission 1 Le directeur des affaires académiques prend les décisions relevant des art. 1 à 13 sur la base des documents présentés, en particulier en ce qui concerne: a. l admission de candidats comme étudiants au premier semestre, y compris l obligation de passer des examens d admission et la détermination des branches d examen; b. l admission d étudiants à des semestres supérieurs, y compris l obligation de passer des examens d admission et la détermination des branches d examen; c. le passage d une section à l autre, y compris la prise en compte des études et examens antérieurs; d. l admission d auditeurs à des enseignements dont l entrée n est pas libre. 2 En ce qui concerne l admission de candidats étrangers non résidents, porteurs d un certificat de maturité étranger, le directeur des affaires académiques prend en outre ses décisions en fonction de la capacité d accueil, déterminée notamment par le personnel enseignant et les places d étude à disposition. Section 2 Dispositions relatives aux examens d admission Art. 17 Moment de l examen d admission réduit 1 Le directeur des affaires académiques peut exiger que le candidat passe l examen d admission réduit avant le début des études, après avoir suivi un cours préparatoire organisé par l EPFL ou au plus tard jusqu à la fin de la première année d études. 2 Les candidats qui doivent passer l examen au cours de la première année d études ont, avant cet examen, les mêmes droits et obligations que les étudiants. Art. 18 Inscription et retrait d inscription 1 Le directeur des affaires académiques fixe les dates et les délais d inscription. Il organise les examens d admission en collaboration avec le directeur du cours de mathématiques spéciales et la commission d admission. Les examens d admission portant sur les branches du groupe 1 ont lieu en été ou en automne; les examens d admission complets et ceux qui portent sur les branches du groupe 2 ont lieu en automne. 6

7 Admission à l'école polytechnique fédérale de Lausanne L inscription peut être retirée dans des délais fixés par le directeur des affaires académiques. Les taxes d examen acquittées sont en ce cas remboursées. 3 Un retrait d inscription tardif ne donne pas droit au remboursement de la taxe d examen; le retrait d inscription tardif équivaut à un échec lorsque le candidat ne peut prouver qu il a été empêché de respecter les délais pour cause de maladie attestée par un certificat médical ou de motifs impérieux. Art. 19 Déroulement des examens 1 Les candidats sont examinés par des examinateurs désignés par le président de l EPFL. 2 A chaque épreuve orale, l examinateur est assisté d un expert qui doit également consulter les travaux écrits. L expert est désigné par le directeur des affaires académiques. Art. 20 Instruments de travail 1 Les instruments de travail autorisés pour les différentes branches de l examen tels que textes, tableaux, machines à calculer, etc., sont indiqués par écrit aux candidats. 2 Le candidat qui utilise des instruments de travail non autorisés peut être exclu de l examen par le directeur des affaires académiques; en pareil cas, il est considéré comme ayant échoué à l examen. Art. 21 Absence, abandon et interruption de l examen En cas d absence ou d abandon sans excuse valable, le candidat est considéré comme ayant échoué à l examen. Seuls la maladie et des motifs impérieux constituent une excuse et permettent d autoriser une éventuelle interruption de l examen. Art. 22 Réussite de l examen, acquisition de certains résultats en cas de répétition 1 Pour chaque branche d examen, le candidat obtient une note exprimée en points entiers ou demi-points. La meilleure note est 10, la plus basse est 0. Les notes inférieures à 6 sont insuffisantes. 2 L examen d admission est réussi lorsque les notes de l ensemble des branches ainsi que les notes obtenues dans les branches du groupe 1 selon l art. 8, al. 1, let. a, atteignent une moyenne de 6,0. 3 Si, en cas d échec à la première tentative, l ensemble des notes obtenues dans l un des groupes de branches mentionnés à l art. 8, al. 1, atteint la moyenne exigée, ces résultats sont acquis lors d une nouvelle tentative. Art. 23 Répétition de l examen 1 Le candidat qui a échoué par deux fois à l examen d admission dans une EPF n a plus la possibilité de le répéter. 7

8 Haute école 2 Les candidats qui doivent passer un examen d admission réduit pendant la première année d études ne sont admis en deuxième année d études que lorsqu ils ont réussi cet examen. Art. 24 Décision relative au résultat de l examen, notification 1 Le résultat de l examen d admission de chaque candidat est déterminé par la commission d admission en accord avec les experts. 2 Sur la base du rapport de la commission d admission, le directeur des affaires académiques communique par décision aux candidats s ils ont réussi ou non. Art. 25 Relation entre le cours de mathématiques spéciales (CMS) et les examens d admission 1 Les candidats astreints à un examen d admission pour l entrée en 1 re année peuvent être admis au CMS. La capacité d accueil étant limitée, le directeur des affaires académiques se réserve le droit d opérer une sélection en fonction du nombre de places disponibles, sur la base des titres présentés ou de tests préalables à l entrée au CMS. 2 Les titulaires de certificats de maturité étrangers au sens de l art. 5, let. b, qui ont réussi l examen annuel du CMS sont dispensés des examens d admission dans les branches de type mathématiques-sciences naturelles. 3 Les titulaires d autres certificats de maturité ainsi que les candidats qui ne possèdent par de certificat de fin d études secondaires doivent passer un examen d admission dans les branches de type mathématiques-sciences naturelles demandées, même s ils ont réussi l examen final du CMS. Art. 26 Commission d admission Le président de l EPFL détermine la composition et les tâches de la commission d admission. Chapitre 3 Dispositions finales Art. 27 Taxe d examen 1 Toute personne qui s inscrit à un examen d admission doit acquitter une taxe d examen conformément à l ordonnance du 31 mai 1995 sur les taxes du domaine des EPF Les taxes pour les examens d admission à un semestre supérieur sont fixées en application de l art. 2, al. 1, let c de l ordonnance sur les taxes du domaine des EPF. 3 Le candidat qui se représente à un examen paie de nouveau la taxe correspondante. 4 Le directeur des affaires académiques peut, sur demande motivée, dispenser les candidats nécessiteux et les candidats boursiers de cette taxe. 11 RS

9 Admission à l'école polytechnique fédérale de Lausanne Art. 28 Emolument d admission 1 Toute personne admise comme étudiant à l EPFL est tenue de payer un émolument d admission conformément à l ordonnance du 31 mai 1995 sur les taxes du domaine des EPF 12. Le passage d une EPF à l autre ne donne pas lieu au paiement de cet émolument. 2 Aucune dispense du paiement de cet émolument n est accordée. Art. 29 Entrée en vigueur La présente ordonnance entre en vigueur le 1 er octobre RS

10 Haute école 10

Ordonnance. Dispositions générales. du 2 février 2011

Ordonnance. Dispositions générales. du 2 février 2011 Ordonnance relative à l examen complémentaire permettant aux titulaires d un certificat fédéral de maturité professionnelle ou d un certificat de maturité spécialisée reconnu à l échelle suisse d être

Plus en détail

Dispositions générales. du 2 février 2011

Dispositions générales. du 2 février 2011 Ordonnance relative à l examen complémentaire permettant aux titulaires d un certificat fédéral de maturité professionnelle d être admis aux hautes écoles universitaires du 2 février 2011 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Ordonnance de l EPFZ concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance de l EPFZ concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance de l EPFZ concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance d admission à l EPFZ) du 30 novembre 2010 (Etat le 1 er janvier 2011) La Direction de l Ecole polytechnique

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies

Certificate of Advanced Studies Certificate of Advanced Studies Governing Energy Transitions RÈGLEMENT D'ÉTUDES du 1er février 2017 Pour alléger la présentation, le genre masculin est employé indifféremment pour désigner les hommes et

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13 RÈGLEMENT DE L EXAMEN COMPLÉMENTAIRE DE LA «PASSERELLE DE LA MATURITÉ PROFESSIONNELLE ET SPÉCIALISÉE À L UNIVERSITÉ POUR L ESPACE BEJUNE» AU GYMNASE FRANÇAIS DE BIENNE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2013) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires

concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires Règlement du 13 décembre 2011 Entrée en vigueur : 01.04.2012 concernant la passerelle de la maturité professionnelle aux hautes écoles universitaires Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2015) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 13 août 2002) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art.

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 12 octobre 2004) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l

Plus en détail

Ordonnance concernant le diplôme fédéral de chimiste en denrées alimentaires 1

Ordonnance concernant le diplôme fédéral de chimiste en denrées alimentaires 1 Ordonnance concernant le diplôme fédéral de chimiste en denrées alimentaires 1 817.92 du 17 avril 1991 (Etat le 30 avril 2002) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41, al. 1, de la loi sur les denrées

Plus en détail

414.132.2 Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.2 Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance générale sur le contrôle des études à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur le contrôle des études à l EPFL) du 10 août 1999 (Etat le 19 décembre 2000) La Direction de l

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur le doctorat à l EPFL) 1 414.133.2 du 26 janvier 1998 (Etat le 1 er septembre 2008) La Direction de l Ecole

Plus en détail

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg

concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Ordonnance du 9 janvier 06 concernant l admission en formation initiale à la Haute Ecole pédagogique Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du mai 05 sur la Haute Ecole pédagogique

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité professionnelle du 30 novembre 1998 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (office), vu l art. 29, al. 2, de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur

Plus en détail

Ordonnance concernant les études de diplôme en sport HES (haute école spécialisée) à l Ecole fédérale de sport de Macolin

Ordonnance concernant les études de diplôme en sport HES (haute école spécialisée) à l Ecole fédérale de sport de Macolin Ordonnance concernant les études de diplôme en sport HES (haute école spécialisée) à l Ecole fédérale de sport de Macolin 415.75 du 20 mai 1998 (Etat le 27 juin 2000) Le Département fédéral de la défense,

Plus en détail

deux premières années (formation de base) du cursus en cinq ans des études en sciences pharmaceutiques et du diplôme fédéral de pharmacien.

deux premières années (formation de base) du cursus en cinq ans des études en sciences pharmaceutiques et du diplôme fédéral de pharmacien. Ordonnance sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens pour le premier cycle d études en sciences pharmaceutiques à l Université de Fribourg du 4 octobre 2001 Le Département fédéral

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

concernant l admission à l Université de Fribourg

concernant l admission à l Université de Fribourg Recueil systématique 5.. Règlement du avril 006 concernant l admission à l Université de Fribourg Le Sénat de l Université de Fribourg Vu les articles 4 al., 9 al. let. b, al. let. a, 5 al. let. a et 4

Plus en détail

concernant les examens de maturité gymnasiale (REMG)

concernant les examens de maturité gymnasiale (REMG) 4.. Règlement du 7 septembre 00 concernant les examens de maturité gymnasiale (REMG) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du avril 99 sur l enseignement secondaire supérieur (LESS) ; Vu le

Plus en détail

l Université de Genève pendant les cinq années que durent leurs études.

l Université de Genève pendant les cinq années que durent leurs études. Ordonnance du DFI sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens applicable au cursus en sciences pharmaceutiques de la Section de pharmacie de l Université de Genève et au diplôme

Plus en détail

Objet et champ d application. échelonné bachelor / master en pharmacie. Structure des études et programmes des études

Objet et champ d application. échelonné bachelor / master en pharmacie. Structure des études et programmes des études Ordonnance du DFI sur l expérimentation d un modèle spécial d enseignement et d examens applicable au diplôme fédéral de pharmacien à l Université de Bâle, à l Ecole de pharmacie de Genève-Lausanne et

Plus en détail

Règlement disciplinaire de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Règlement disciplinaire de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Règlement disciplinaire de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Règlement disciplinaire de l EPF de Zurich) 414.138.1 du 2 novembre 2004 (Etat le 1 er janvier 2005) La Direction de l Ecole polytechnique

Plus en détail

Règlement d études. CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

Règlement d études. CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) Règlement d études CAS HES-SO en Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) La Haute école de santé de Genève arrête : Article 1 : But La Haute école de santé de Genève administre et délivre un Certificate

Plus en détail

CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)»

CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)» CAS (Certificat de formation continue) HES-SO / Université de Genève en «Interventions basées sur la Pleine Conscience (Mindfulness)» CAS (Certificate of Advanced Studies) HES-SO / Université de Genève

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 26 janvier 1998 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 28, al. 4, let. a, de la loi du

Plus en détail

concernant les examens de certificat de culture générale (RCCG) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

concernant les examens de certificat de culture générale (RCCG) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg 4.4. Règlement du 0 juin 008 concernant les examens de certificat de culture générale (RCCG) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 5 de la loi du avril 99 sur l enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

Ordonnance sur l examen suisse de maturité

Ordonnance sur l examen suisse de maturité Ordonnance sur l examen suisse de maturité Modification du 22 avril 2009 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 7 décembre 1998 sur l examen suisse de maturité 1 est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Association suisse pour la médecine des petits animaux ASMPA. Règlement concernant le titre de

Association suisse pour la médecine des petits animaux ASMPA. Règlement concernant le titre de Association suisse pour la médecine des petits animaux ASMPA Règlement concernant le titre de médecin vétérinaire spécialiste FVH en médecine des animaux de compagnie 1 Titre de vétérinaire spécialiste

Plus en détail

Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires

Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) Modification

Plus en détail

ROF 2009_135. Ordonnance. modifiant le règlement concernant les examens de baccalauréat. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg.

ROF 2009_135. Ordonnance. modifiant le règlement concernant les examens de baccalauréat. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Ordonnance du 9 décembre 2009 Entrée en vigueur : 01.01.2010 modifiant le règlement concernant les examens de baccalauréat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les modifications du 27 juin 2007 de

Plus en détail

Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS)

Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS) Règlement de l Ecole de maturité du Gymnase du Soir (RGYS) La désignation des fonctions et des titres s'applique indifféremment aux femmes et aux hommes. Sur la base des Statuts de l Association du Gymnase

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST)

Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST) 4.. Règlement concernant l organisation et la formation à l Ecole supérieure technique (EST) du 8 octobre 05 Le Département de la Formation, de la Culture et des Sports, vu l ordonnance fédérale du mars

Plus en détail

Ordonnance sur l examen suisse de maturité

Ordonnance sur l examen suisse de maturité Ordonnance sur l examen suisse de maturité du 7 décembre 1998 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 39, al. 2, de la loi fédérale du 4 octobre 1991 sur les écoles polytechniques fédérales 1 ; vu l art.

Plus en détail

Ordonnance de l Office fédéral de la protection civile concernant la formation du personnel enseignant

Ordonnance de l Office fédéral de la protection civile concernant la formation du personnel enseignant Ordonnance de l Office fédéral civile du 12 décembre 2002 L Office fédéral civile, vu l art. 5, al. 2, let. a, de la loi du 17 juin 1994 sur la protection civile (LPCi) 1, arrête: Section 1 Dispositions

Plus en détail

de la CDS concernant la reconnaissance et la vérification des qualifications professionnelles étrangères en ostéopathie (ORDE)

de la CDS concernant la reconnaissance et la vérification des qualifications professionnelles étrangères en ostéopathie (ORDE) DROIT INTERCANTONAL Ordonnance Entrée en vigueur : immédiate (sauf chapitre III) du 22 novembre 2012 de la CDS concernant la reconnaissance et la vérification des qualifications professionnelles étrangères

Plus en détail

Ordonnance sur l habilitation à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur l habilitation à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur l habilitation à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur l habilitation à l EPFL) du 13 décembre 1999 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION EN FACULTÉ DES LETTRES

RÈGLEMENT D ADMISSION EN FACULTÉ DES LETTRES RÈGLEMENT D ADMISSION EN FACULTÉ DES LETTRES du 0 septembre 06 pour les personnes ne disposant pas d un titre répondant aux conditions d immatriculation à l Université de Lausanne Université de Lausanne

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique

Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique CONDITIONS GENERALES Art. B 12 Maîtrise universitaire en protéomique et bioinformatique 1. La Faculté de Médecine et la Faculté des Sciences,

Plus en détail

Règlement sur l admission aux études à la Haute école des arts (HKB) (Règlement d admission HKB, RAd HKB)

Règlement sur l admission aux études à la Haute école des arts (HKB) (Règlement d admission HKB, RAd HKB) Règlement sur l admission aux études à la Haute école des arts (HKB) (Règlement d admission HKB, RAd HKB) Le Conseil de l école de la Haute école spécialisée bernoise, vu l art. 5 de la loi fédérale du

Plus en détail

Directives d admission en Master dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO

Directives d admission en Master dans le domaine Musique et Arts de la scène HES-SO Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Vu le règlement d admission en Master HES-SO, du novembre 011, arrête : I. Principes But Article premier Les présentes directives

Plus en détail

du 9 décembre 2014 Le Conseil de direction de la HES SO Genève, vu la loi fédérale sur les Hautes écoles spécialisées (LHES), du 6 octobre 1995 ;

du 9 décembre 2014 Le Conseil de direction de la HES SO Genève, vu la loi fédérale sur les Hautes écoles spécialisées (LHES), du 6 octobre 1995 ; du 9 décembre 2014 Le Conseil de direction de la HES SO Genève, vu la loi fédérale sur les Hautes écoles spécialisées (LHES), du 6 octobre 1995 ; vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

Règlement. de l'examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2014

Règlement. de l'examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2014 Règlement de l'examen de certificat pour assistante / assistant en gestion du personnel Version 2014 L association faîtière se compose des membres suivants : HR Swiss SEC Suisse Union patronale suisse

Plus en détail

Ordonnance sur le personnel scientifique de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance sur le personnel scientifique de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance sur le personnel scientifique de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich du 12 décembre 2005 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Zurich, vu l art. 3, al. 1, de l ordonnance du

Plus en détail

Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale

Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale Directives d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 6 mars 009 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale vu la convention intercantonale créant la Haute

Plus en détail

Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion

Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées (LHES), du 6 octobre 995, vu l ordonnance fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Article 1 er : Objet du règlement

Article 1 er : Objet du règlement Règlement de la Maîtrise universitaire en Droit en sciences criminelles, mention criminologie et sécurité / Master of Law (MLaw) in Criminal Justice, subject area Criminology and Security / MLaw Crim (MLawCrimReg

Plus en détail

Ordonnance du DETEC relative au permis pour l emploi de produits pour la conservation du bois

Ordonnance du DETEC relative au permis pour l emploi de produits pour la conservation du bois Ordonnance du DETEC relative au permis pour l emploi de produits pour la conservation du bois (OPer-B) 814.812.37 du 28 juin 2005 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Département fédéral de l environnement,

Plus en détail

Master of Advanced Studies HES-SO en Management de la Sécurité des Systèmes d Information REGLEMENT D ETUDES

Master of Advanced Studies HES-SO en Management de la Sécurité des Systèmes d Information REGLEMENT D ETUDES Master of Advanced Studies HES-SO en Management de la Sécurité des Systèmes d Information REGLEMENT D ETUDES Article 1 Objet 1.1 La Haute école de gestion de Genève organise un diplôme de formation continue

Plus en détail

Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F.

Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F. UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DES LETTRES Règlement d études de L Ecole de Langue et de Civilisation Françaises E.L.C.F. Entrée en vigueur : Septembre 2014 Uni Bastions 3 rue De-Candolle - CH-1211 Genève

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr) 1, arrête:

Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr) 1, arrête: Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMP) du Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 5, al. 5, de la loi fédérale du 3 décembre 00 sur la formation professionnelle (LFPr), arrête: Section

Plus en détail

Règlement d études général sur la formation continue. à la Formation universitaire à distance, Suisse

Règlement d études général sur la formation continue. à la Formation universitaire à distance, Suisse / 7 Règlement d études général sur la formation continue à la Formation universitaire à distance, Suisse Le Conseil de fondation vu la loi sur la formation et la recherche universitaires du février 00

Plus en détail

Ordonnance sur les conseils en brevets*

Ordonnance sur les conseils en brevets* Ordonnance sur les conseils en brevets* (OCBr) du 11 mai 2011 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2 et 3, 7, al. 2, 8, al. 1, 9, al. 3, et 12, al. 3, de la loi du 20 mars 2009 sur les conseils

Plus en détail

concernant la reconnaissance des diplômes étrangers (ORDE)

concernant la reconnaissance des diplômes étrangers (ORDE) Ordonnance du 20 novembre 1997 Entrée en vigueur : 01.01.1998 concernant la reconnaissance des diplômes étrangers (ORDE) La Conférence des directeurs cantonaux des affaires sanitaires (CDS)* * Selon la

Plus en détail

Ordonnance de Direction sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (ODFOP) (Modification)

Ordonnance de Direction sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (ODFOP) (Modification) 5.. décembre 0 Ordonnance de Direction sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (ODFOP) (Modification) La Direction de l instruction publique du canton de

Plus en détail

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique

Diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité (filière B) Immatriculation Guide pratique Haute Ecole Pédagogique - BEJUNE Service académique chemin de la Ciblerie 45 2503 Bienne T 032 886 99 06 Service.academique@hep-bejune.ch http://www.hep-bejune.ch Immatriculation 2017 Guide pratique Diplôme

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT D ETUDES CADRE DE LA MAITRISE D ETUDES AVANCEES (MAS) CORPORATE SOCIAL RESPONSIBILITY FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT FACULTE DES SCIENCES DE LA SOCIETE Le masculin est utilisé au sens générique

Plus en détail

Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel

Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel 14 janvier 2002 Règlement de l'institut de langue et civilisation françaises (ILCF) de l'université de Neuchâtel Etat au 1 er octobre 2005 Le rectorat, vu la loi sur l'université, du 26 juin 1996 1) ;

Plus en détail

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route

Loi fédérale sur les entreprises de transport par route Loi fédérale sur les entreprises de transport par route (LEnTR) 744.10 du 20 mars 2009 1 (Etat le 1 er janvier 2016) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 63, al. 1, 92 et 95, al.

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Modification du 13 octobre 2010 Le Département fédéral de l intérieur (DFI) arrête: I L ordonnance du DFI du 23 novembre

Plus en détail

Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle

Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle Règlement du conseil de l IFFP concernant les offres de formation et les diplômes à l Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (Règlement des études à l IFFP) du 22 juin 2010 Le

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle 4.55 Ordonnance sur la maturité professionnelle du mars 06 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l article 5 de la loi fédérale du décembre 00 sur la formation professionnelle (LFPr) ),

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1 er décembre 2016 Ce document a valeur officielle. 1 2 Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre I-13.3, r. 10 Régime pédagogique de la formation professionnelle I Loi sur l instruction publique (chapitre I-13.3, a. 448) I TABLE

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Ordonnance sur les conseils en brevets*

Ordonnance sur les conseils en brevets* Ordonnance sur les conseils en brevets* (OCBr) Projet du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2 et 3, 7, al. 2, 8, al. 1, 9, al. 3, et 12, al. 3, de la loi du 20 mars 2009 sur les conseils

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES MANAGEMENT STRATEGIQUE DES INSTITUTIONS DE SANTE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT D ETUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES MANAGEMENT STRATEGIQUE DES INSTITUTIONS DE SANTE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT D ETUDES DE LA MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES MANAGEMENT STRATEGIQUE DES INSTITUTIONS DE SANTE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT FACULTE DE MEDECINE Le masculin est utilisé au sens

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Economie d entreprise Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

d admission, de promotion et d examens à la Haute Ecole de gestion de Fribourg 1)

d admission, de promotion et d examens à la Haute Ecole de gestion de Fribourg 1) ..5 Règlement du 0 juin 998 d admission, de promotion et d examens à la Haute Ecole de gestion de Fribourg ) ) Acte classé sous 7. jusqu au..05. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu le règlement

Plus en détail

Ordonnance du Conseil des EPF sur les écoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne

Ordonnance du Conseil des EPF sur les écoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne Ordonnance du Conseil des EPF sur les écoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne (Ordonnance sur l EPFZ et l EPFL) du 13 novembre 2003 (Etat le 1 er mai 2009) Le Conseil des EPF, vu les art.

Plus en détail

Section I: Dispositions générales

Section I: Dispositions générales Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) Règlement de la CDS concernant l examen intercantonal pour ostéopathes* en Suisse du 3 novembre 006. Vu les articles, 4 et 5

Plus en détail

Règlement concernant les bulletins scolaires et les promotions à l'ecole supérieure de commerce de Bienne

Règlement concernant les bulletins scolaires et les promotions à l'ecole supérieure de commerce de Bienne Règlement concernant les bulletins scolaires et les promotions à l'ecole supérieure de commerce de Bienne La Commission du gymnase de la Rue des Alpes, en vertu de l'article 29 de l'ordonnance de direction

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique

Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique Maîtrise universitaire (master) en protéomique et bioinformatique CONDITIONS GENERALES Art. B 12 Maîtrise universitaire en protéomique et bioinformatique 1. La Faculté de Médecine et la Faculté des Sciences,

Plus en détail

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance sur le doctorat délivré par l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance sur le doctorat de l EPF de Zurich) du 1 er juillet 2008 (Etat le 1 er septembre 2008) La Direction de l Ecole

Plus en détail

Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique. Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw)

Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique. Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw) Faculté de droit, des sciences criminelles et d administration publique Règlement du Baccalauréat universitaire en Droit Bachelor of Law (BLaw) Approuvé par le Conseil de Faculté le 21 novembre 2013 Modifié

Plus en détail

International in any language. RÈGLEMENT DES ADMISSIONS ESCE

International in any language.  RÈGLEMENT DES ADMISSIONS ESCE International in any language www.esce.fr RÈGLEMENT DES ADMISSIONS ESCE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I : ADMISSION A L ESCE 3 ADMISSION EN 1 ÈRE ANNÉE 3 Admission par le concours SESAME 3 Admission en rentrée

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 36 RÈGLEMENT SUR LES CONDITIONS D ADMISSION

RÈGLEMENT N O 36 RÈGLEMENT SUR LES CONDITIONS D ADMISSION CÉGEP DE SEPT-ÎLES RÈGLEMENT N O 36 RÈGLEMENT SUR LES CONDITIONS D ADMISSION Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 septembre

Plus en détail

Ordonnance concernant les ingénieurs géomètres

Ordonnance concernant les ingénieurs géomètres Ordonnance concernant les ingénieurs géomètres (Ordonnance sur les géomètres, OGéom) 211.432.261 du 21 mai 2008 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 29, al. 3, let. b et c,

Plus en détail

École de Maturité (M)

École de Maturité (M) École de Maturité (M) Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de troisième année Édition 2016-2017 3M Distribution : - Conseil de direction. - Conseillers des classes de 3M. - Classes de 3M,

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION

RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION RÈGLEMENT NUMÉRO 16 CONDITIONS D ADMISSION, D INSCRIPTION ET D EXCLUSION Adopté par le Conseil d'administration le 9 mars 1994. Modifié par le Conseil le 15 mai 2000. Modifié par le Conseil le 13 mars

Plus en détail

Règlement sur le stage et les examens d avocat

Règlement sur le stage et les examens d avocat 88. Règlement sur le stage et les examens d avocat du 0 janvier 00 Le Tribunal cantonal de la République et Canton du Jura, vu les articles 0,, 5, alinéa 5, et 8, alinéa, de la loi du septembre 00 concernant

Plus en détail

Ordonnance sur les taxes et les indemnités pour l examen suisse de maturité et les examens complémentaires

Ordonnance sur les taxes et les indemnités pour l examen suisse de maturité et les examens complémentaires Ordonnance sur les taxes et les indemnités pour l examen suisse de maturité et du 3 novembre 2010 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 46a de la loi du 21 mars 1997 sur l organisation du gouvernement et

Plus en détail

Règlement d'études et d'examens de la formation en Sciences et pratique du sport (SePS)

Règlement d'études et d'examens de la formation en Sciences et pratique du sport (SePS) UNIVERSITE DE NEUCHATEL 17 octobre 2005 Règlement d'études et d'examens de la formation en Sciences et pratique du sport (SePS) Le Rectorat, vu l article 17 de la loi sur l Université, du 5 novembre 2002

Plus en détail

Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes

Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes Ordonnance du DETEC relative au permis pour l utilisation de fluides frigorigènes (OPer-Fl) du 28 juin 2005 Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD

LOI du 8 mars sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD LOI du 8 mars 2000 sur la Haute Ecole Pédagogique (LHEP) R 2000, p. 77. LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d Etat 1 1 BGC fév. 2000, p. 7902. décrète CHAPITRE

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle

Ordonnance sur la formation professionnelle [Signature] [QR Code] Ordonnance sur la formation professionnelle (OFPr) Modification du Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 19 novembre 003 sur la formation professionnelle 1 est modifiée

Plus en détail

Ordonnance concernant l encouragement de l instruction de jeunes Suisses et Suissesses de l étranger

Ordonnance concernant l encouragement de l instruction de jeunes Suisses et Suissesses de l étranger Ordonnance concernant l encouragement de l instruction de jeunes Suisses et Suissesses de l étranger (Ordonnance sur l instruction des Suisses de l étranger, OISE) 418.01 du 29 juin 1988 (Etat le 1 er

Plus en détail

R È G L E M E N T D É T U D E S E N

R È G L E M E N T D É T U D E S E N Faculté des lettres R È G L E M E N T D É T U D E S E N FACULTÉ DES LETTRES du 18 septembre 2012 (modifié pour les renvois aux articles du RLUL et l article 5 le 18 août 2014) Baccalauréat universitaire

Plus en détail

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Règlement disciplinaire concernant les étudiants de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne du 15 décembre 2008 La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. 16 de l ordonnance

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES DU BACCALAUREAT UNIVERSITAIRE EN RELATIONS INTERNATIONALES

REGLEMENT D ETUDES DU BACCALAUREAT UNIVERSITAIRE EN RELATIONS INTERNATIONALES REGLEMENT D ETUDES DU BACCALAUREAT UNIVERSITAIRE EN RELATIONS INTERNATIONALES FACULTES DES SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES, DE DROIT ET DES LETTRES Par souci de lisibilité, l emploi du masculin comprend

Plus en détail

Ordonnance concernant les examens fédéraux des professions médicales universitaires

Ordonnance concernant les examens fédéraux des professions médicales universitaires Ordonnance concernant les examens fédéraux des professions médicales universitaires (Ordonnance concernant les examens LPMéd) du 26 novembre 2008 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 12, al. 3, 13 et

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées de formation continue en médecine dentaire esthétique microinvasive

Maîtrise universitaire d études avancées de formation continue en médecine dentaire esthétique microinvasive Maîtrise universitaire d études avancées de formation continue en médecine dentaire esthétique microinvasive REGLEMENT D ETUDES Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes

Plus en détail

La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales

La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales La maturité spécialisée orientation pédagogie (MSOP) dans l espace BEJUNE Informations générales Dans ce document, toute désignation de personne, de statut ou de fonction s entend indifféremment au féminin

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail