La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie?"

Transcription

1 14h 15h La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie?

2 TLM plaies chroniques À domicile 2

3 Notre expérience Nombre de séances de télémédecine : janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. 210 actes de TLM (140 depuis janvier 2015) dont 70 file active Age moyen 74 ans EHPAD: 86/ DOM:61 Délai Pec: 12 jours Augmentation progressive Dom(ide lib) Nb cumulé de CS : janv. fév. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc : Domicile 35% EHPAD 65%

4 Moyenne: 3,3 actes par patient 2015 : Nature des séances de TLM : 0 0% 11 9% Téléconsultation 84 66% 32 25% Téléassistance Téléconsultation + téléassistance Téléexpertise 30 % de formation des soignants Augmentation téléexpertise avec domicile Nature des séances de TLM 0 : 0% 2014 : 11 14% 7 9% 59 77%

5 Objectif : amélioration plaie chronique 6/04/15 4/11/14 19/05/15 04/2015

6 FOCUS: Résultats préliminaires fonction durée évolution plaie > 1an <3mois nombre patients 10 (âge: 77) 9 (âge:73) Nb cs /patient (moy/med) 7,1 (8) 2,22 (2) guérison 1 4 Évolution +en cours 7 1 DC 1 1 PEC chir plast 0 1 Obj confort 0 1 Bilan vasc et chir 1 1 escarre 6 3 Angiodermite necrosante 1 1 DAI 0 1 Plaie traumatique 0 1 ulcères 3 3

7 27 min de durée moyenne par 1 ère consultation, stabilisée 20 Min pour suivi

8 En 2015, km évités 56 km par acte TLM Denver (Colorado)

9 Où en est-on? Une organisation apprenante : Formation des professionnels, éducation des patients Activité régulière, intérêt de la modification de la prise en charge (diminuer l ancienneté des plaies) Modification des demandes : Ouverture vers des EHPAD hors projet initial Développement et adhésion forte du domicile Une activité structurée : Délégation de soins validée Automatisation des indicateurs de suivi Des économies de transports Un engagement fort dans STERENN Tests de différentes caméras mobiles, projet mobilité Dr Jouatel, attente de la mobilité

10 Mobilité: IDE à domicile Formation Réactivité Simplicité

11 Mobilité: IDE à domicile Doit-on connaître l ide au domicile? Faut il un assistant TLM? Au domicile l ide a-t-elle besoin de voir l image sur l écran?

12 Organisation Ide experts/pluridisciplinarité Les pairs parlent aux pairs Jusqu à la Télé assistance Télé expertise: en recours

13 Ailleurs? Rencontres Congrès EPUAP, PERSE,SOFMER Domicile > CICAT LR réseau Languedoc Roussillon (7000 actes)

14 Conclusion Un besoin présent, sous évalué Une organisation apprenante Un financement à définir La mobilité : axe à privilégier

15 Retour d expérience Projet DOMOPLAIES Rennes, 15 octobre 2015

16 RAPPEL DU CONTEXTE Les régions de Basse-Normandie et du Languedoc-Roussillon portent un projet commun de téléexpertise, téléconsultation et téléassistance pour la prise en charge et le suivi des plaies complexes. Le dispositif permet le travail collaboratif entre professionnels de santé en temps réel, via une tablette tactile disposant d une interface de partage de données et de photos de la plaie de manière sécurisée. Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

17 Les Réseaux porteurs du projet CICAT LR en Languedoc-Roussillon TELAP en Basse-Normandie o o o Réseau de conseil en cicatrisation à tout professionnel de santé (ville-hôpital) Coordination avec l équipe requérante (médecin traitant et IDE) Proposition d un plan de soins validé par le médecin expert et soumis à l équipe requérante, qui reste au centre de la prise en charge Volonté de mettre en place un maillage fort entre professionnels de santé (médicaux, paramédicaux, soignants et pharmaciens) Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

18 Objectifs principaux Apporter l expertise au plus près du patient sur l ensemble du territoire de manière sécurisée ; Faire converger l avis d experts venant de disciplines différentes (plaies complexes) ; Réduire l inégalité d accès aux soins ; Diminuer le nombre d'hospitalisations, le nombre de transports ; Rompre l isolement des IDEs libéraux et apporter un renfort dans les zones de dispersion géographique. Objectifs finaux Démontrer l intérêt de la télémédecine dans la prise en charge des plaies ; Prouver l intérêt économique du dispositif ; Définir un modèle médico-économique pérenne. Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

19 DOMOPLAIES EN QUELQUES CHIFFRES Activité entre le 23/10/2013 et le 30/09/2015 TELAP en Basse-Normandie : 898 patients suivis avec 1693 plaies suivies 2038 actes de télémédecine Actes par mois CICAT-LR en Languedoc-Roussillon : 1288 patients suivis avec 2021 plaies suivies 3289 actes de télémédecine Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

20 DOMOPLAIES EN QUELQUES CHIFFRES Activité entre le 23/10/2013 et le 30/09/2015 Localisation 58% 42% Localisation des actes de TLM 0% 3% 1% Clinique SSR HAD Structures Domicile 58% 33% EHPAD CH SSIAD Type de connexion des actes de TLM Cabinet Médical 15% 16% 10% WIFI 3G 0% 1% 4% 0% Autres établissements médico-sociaux Domicile 59% Déconnecté Dégradé Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

21 IDE requérant sur le lieu de vie du patient Binôme IDE/ Médecin Experts en plaies complexes Mode smartphone Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

22 Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

23 Côté patient Synthèse à 2 ans (du 23/10/2013 au 30/09/2015) Simplification et réduction du délai d accès à l expertise pour le patient porteur de plaies complexes Satisfaction de la proximité avec le binôme expert Un meilleur respect des consignes de l expert (hygiène et soins lorsque l expert entre dans l intimité du patient) Intimité parfois plus difficile à dévoiler à distance qu en présentiel Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

24 Synthèse à 2 ans (du 23/10/2013 au 30/09/2015) Côté requérant Délai de rendez-vous plus rapide Formation continue accessible directement depuis le lieu d exercice Renforce la coordination entre le médecin traitant et l IDE requérant par l accès à la proposition du plan de soins de manière rapide et sécurisé Temps d intervention de l IDEL plus long (moyenne de 10/15mn) avec l ajout de la Téléconsultation Nécessité d une réflexion sur la rémunération des IDEL Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

25 Côté Experts Synthèse à 2 ans (du 23/10/2013 au 30/09/2015) Le dispositif garanti la transmission de l expertise au médecin traitant du patient rapidement Rapidité et sécurité des échanges pour la coordination autour du patient Pas de perte de temps dans les déplacements Téléassistance : difficulté parfois d effectuer un soin technique, en étant guidé à distance Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

26 Merci Karine HAUCHARD Responsable de projets Télémédecine GCS TSBN Basse-Normandie Rennes, 15 octobre

27 Mobile Connect santé la technologie au service de l usage en mobilité des professionnels de santé journée e-santé Bretagne 15 octobre 2015 Hélène Calvet chef de produit télémédecine Orange Healthcare

28 ?

29 breaking news

30 La mobilité pour les professionnels de santé Solution basée sur la technologie «Mobile Connect» pour permettre l authentification depuis le téléphone avec la carte SIM. Sécurité Simplicité d usage Mobilité Interopérabilité 30 Compatibilité avec tout type terminaux

31 Solution Mobile Connect Santé initialisatio n lier une carte de professionnel de santé à une carte SIM 1- S authentifier sur le portail Mobile Connect Santé via le PC avec le lecteur de carte CPS 2- Déclarer son numéro mobile 3- Définir son code confidentiel associé à la carte SIM 31 Une interface d inscription permet l association de la carte SIM du professionnel de santé à son identité d origine sa carte CPS Le professionnel définit lui-même un code personnel à saisir sur le terminal mobile à chaque authentification. Ce code est géré localement et donc ne transite pas sur les réseaux.

32 Solution Mobile Connect Santé au quotidien J accès au SIH depuis mon PC 1 2 le serveur fait une requête d authentification sur mon téléphone Je saisis mon code confidentiel 3 32 Accès établi

33 Pilote sur 4 mois avec les médecins au CHU Clermont Ferrand 15 médecins utilisent la solution Orange pour consulter depuis leur tablette les résultats d analyses médicales de leurs patients. par 8 médecins /10 facile à réaliser C est facile. Pas de problème. Ca va. C est facile, rapide. par 2 médecins /10 très facile à réaliser C est royal, d une simplicité enfantine. 33

34 .et la suite? avis positif de la CNIL sur le standard «Mobile connect» commercialisation prévue début 2016 visite à domicile des patients astreinte des médecins depuis leur domicile sous traitance analyse médicales 34

35 35 Merci

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014 1 ers retours d expériences à 6 mois RIR Rappel contexte / interrégionalité Les régions de Basse-Normandie et du Languedoc-Roussillon portent un projet commun de téléexpertise, téléconsultation et téléassistance

Plus en détail

Projet TELEMEDECINE des réseaux CICAT (Languedoc Roussillon) & TELAP ( Basse Normandie)

Projet TELEMEDECINE des réseaux CICAT (Languedoc Roussillon) & TELAP ( Basse Normandie) Projet TELEMEDECINE des réseaux CICAT (Languedoc Roussillon) & TELAP ( Basse Normandie) GCS Télésanté Basse Normandie 2nde Journée du programme «Télémédecine» de l ASIP Santé» Paris - 3 mai 2012 Rappel

Plus en détail

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS

Plus en détail

AGORAS Paris Healthcare Week 17 mai 2017

AGORAS Paris Healthcare Week 17 mai 2017 AGORAS Paris Healthcare Week 17 mai 2017 - Intervenants - M. BEY, Directeur-adjoint CH de NIORT - Mme le Dr DOLCI, Praticien Hospitalier CH de NIORT - M. DRAPIER, Chef de projet GCS e-santé Poitou-Charentes

Plus en détail

#LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique

#LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique #FASN #LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique Animé par le Dr Frédéric Prate, Directeur du Centre de référence Santé, bienêtre et Vieillissement, Université de Nice Dr Yves Carteau, Vice-Président,

Plus en détail

#FASN. LAB 1 Comment se servir du numérique pour améliorer la coordination des soins? Exemples dans la zone Antilles/Guyane

#FASN. LAB 1 Comment se servir du numérique pour améliorer la coordination des soins? Exemples dans la zone Antilles/Guyane #FASN LAB 1 Comment se servir du numérique pour améliorer la coordination des soins? Exemples dans la zone Antilles/Guyane Animé par Alexis Dussol, Care Insight Dr Jean-Christophe JOYAUX, Ophtalmologue-Administrateur

Plus en détail

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles LAB 3 L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées Caroline DUBOIS Pierrick PENVEN Vincent COULIER Karl OPSOMER - Directrice GCS MATISS - Chef de projet GCS

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Dr RAISON Dr MEZGHANI La Télémédecine permet Pratique médicale complémentaire d établir un diagnostic, d assurer un suivi à visée préventive

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Docteur F. Tobiana Chirurgien vasculaire 1 Sommaire La télémédecine, pourquoi? La télémédecine : pour qui, par qui, Où? La télémédecine : comment?

Plus en détail

La télémédecine en Bretagne : complémentarité d une nouvelle offre de soins sur le territoire de santé n 5

La télémédecine en Bretagne : complémentarité d une nouvelle offre de soins sur le territoire de santé n 5 La télémédecine en Bretagne : complémentarité d une nouvelle offre de soins sur le territoire de santé n 5 Kap Ouest - Avril 2015 Dr Manuella DUBOIS-LAURENT Gériatre SSR Hôtel Dieu CHU Rennes CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015 Télémédecine Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014 Formation APHAL du 15 décembre 2015 Introduction : L article 36 s inscrit en prolongation des actions réalisées en 2013-2015 en EHPAD et dans

Plus en détail

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile?

Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? JOURNEE D ECHANGE 20 janvier 2017 Session 2 COMMENT INNOVER ET INTERAGIR AVEC SON ECOSYSTEME? Table ronde N 4 L informatisation des HAD et SSIAD : comment suivre ses patients au domicile? Mme M-Hélène

Plus en détail

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Dr. Lise LORENTZ, Praticien hospitalier, CHD Bischwiller M. Aurélien MICHOT, Chef de projet télémédecine, GCS Alsace e-santé 1 Phase d expérimentation

Plus en détail

régional Nord-Pas ouvert aux structures publiques et privées

régional Nord-Pas ouvert aux structures publiques et privées Le réseau r de téléimagerie régional Nord-Pas Pas-de-Calais ouvert aux structures publiques et privées Philippe PUECH, MCUPH, ARH, CHRU de Lille Gonzague TIERS, Chargé de Mission SI, ARH, SIIH 05/05/2009

Plus en détail

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE QU EST-CE QUE LA TÉLÉMÉDECINE? L article 78 de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HSPT) du 21 juillet 2009, a reconnu la télémédecine comme

Plus en détail

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Yannick BOBOT - Médecin urgentiste CH de Flers Karine HAUCHARD - Responsable projets de télémédecine GCS TSBN L AVC Un enjeux de Santé Publique 3 ème cause

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital, patients, santé,

Plus en détail

Projet ETTIC «Évalua2on de la télémédecine sur les territoires isolés de Corse»

Projet ETTIC «Évalua2on de la télémédecine sur les territoires isolés de Corse» Associa'on Corse Télésanté & Télémédecine Projet ETTIC «Évalua2on de la télémédecine sur les territoires isolés de Corse» Colloque AVICCA 13 mai 2014 Paris «ETTIC est cofinancé par l Union Européenne.

Plus en détail

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux

Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux Organisation du parcours de soins des PAERPA au CHU de Bordeaux CCECQA du 24 juin 2016 Pr Nathalie SALLES, Dr Marie-Neige VIDEAU Domicile EHPAD Dispositifs PAERPA Bordeaux Permanence téléphonique Télémédecine

Plus en détail

SEMINAIRE e-resater TOULOUSE

SEMINAIRE e-resater TOULOUSE SEMINAIRE e-resater TOULOUSE Le 2 Juin Dr Jean-Louis VICQ 1 PRESENTATION D ECHOSANTE 2003 : Réseau territorial de santé polyvalent / Prise en charge de la Dépendance / Coordination et maintien à domicile,

Plus en détail

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques Territoire de soins numérique Une expérimentation nationale dans Les Landes Le programme national

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie

Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie Déploiement des Télésoins dans l Insuffisance Cardiaque en Basse-Normandie Phase 2 financée par ARH, URCAM et CRBN Dr Sabatier, Dr Belin, Pr Grollier CHU de CAEN / APRIC Épidémiologie Épidémiologie ICC

Plus en détail

Améliorer la prise en charge des plaies chroniques. 18 mars 2015

Améliorer la prise en charge des plaies chroniques. 18 mars 2015 Améliorer la prise en charge des plaies chroniques 18 mars 2015 Améliorer la prise en charge en ville des plaies chroniques Un processus de soins étudié dans le Rapport sur l évolution des Charges et Produits

Plus en détail

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015 Forum HAD organisé par l ARS Poitou Charentes Poitiers le 5 novembre 2015 Intervention Mode d organisation de l HAD Intervenants Dr Nelly GRIMAUD, Médecin de l HAD Mutualiste 16 Ludovic GERBOU, IDE Libéral

Plus en détail

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Santé connectée Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Journées franco-suisses de pharmacie hospitalière Berne, le 2/12/2016 Véronique HUBER, Sanofi

Plus en détail

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 22/09/2016 1 RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 Dominique Yerle Infirmière Coordonnateur Parcours de Soins Complexe Hématologie - Médecine Interne & Immunopathologie 22/09/2016 2 Coordonnateur

Plus en détail

HAD 35. PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES. 12 mai 2016

HAD 35. PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES. 12 mai 2016 HAD 35 PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES 12 mai 2016 SOMMAIRE GENERALITES Définition de l HAD et Objectifs La tarification HOPITAL A DOMICILE 35 Présentation de

Plus en détail

Démarche. Réunion avec les EHPAD du Territoire PAERPA 30 septembre 2014

Démarche. Réunion avec les EHPAD du Territoire PAERPA 30 septembre 2014 Démarche Réunion avec les EHPAD du Territoire PAERPA 30 septembre 2014 Dr Véronique Quentin, Directeur du projet Vincent Charnay, Chef de projet déploiement Rappel Présentation de ViaTrajectoire ViaTrajectoire

Plus en détail

Appel à projets de Télémédecine 2017

Appel à projets de Télémédecine 2017 Appel à projets de Télémédecine 2017 «Maillage territorial en Bourgogne-Franche-Comté» Cahier des charges Juin 2017 Date limite de dépôt des candidatures : 30 Septembre 2017 Adresse de publication de l

Plus en détail

PLAIES & CICATRISATION

PLAIES & CICATRISATION PLAIES & CICATRISATION Une équipe à votre service L Hospitalisation à domicile Santé Service Bayonne et Région dispose d une équipe formée spécifiquement à la cicatrisation des plaies aiguës ou chroniques.

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ Télémédecine et plaies chroniques à domicile Dr. Jean-Luc DEGUELLE, Médecin généraliste Mme Thierza SEGUIN CADICHE, Infirmière Expérimentation selon article

Plus en détail

Programme Aquitain de télémédecine en EHPAD. La cellule régionale : le fil d Ariane de la coordina3on, de l appui méthodologique et organisa3onnel

Programme Aquitain de télémédecine en EHPAD. La cellule régionale : le fil d Ariane de la coordina3on, de l appui méthodologique et organisa3onnel Programme Aquitain de télémédecine en EHPAD La cellule régionale : le fil d Ariane de la coordina3on, de l appui méthodologique et organisa3onnel LES MISSIONS DE LA CELLULE REGIONALE Ø Ges8on des demandes

Plus en détail

PHW Agora E-santé 18/05/ H15. Télé Médecine : Dépistage Organisé de la Rétinopathie Diabétique en Mobilité

PHW Agora E-santé 18/05/ H15. Télé Médecine : Dépistage Organisé de la Rétinopathie Diabétique en Mobilité PHW Agora E-santé 18/05/2017 13H15 Télé Médecine : Dépistage Organisé de la Rétinopathie Diabétique en Mobilité Agenda Le GIP e-sis et son partenaire ACCELIS La Plateforme de Télé Médecine Le Service de

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER DE PRESSE Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 8 mars 2013 1 _ SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Quelques données chiffrées 4 Les initiatives

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? La télémédecine constitue un facteur d amélioration de la performance de notre système de santé : Pour les patients,

Plus en détail

Coordination des soins en médecine libérale

Coordination des soins en médecine libérale Coordination des soins en médecine libérale Dr. Hervé PIDOUX, médecin généraliste herve.pidoux@free.fr SOFOMEC, Carcassonne, 18 décembre 2014 Coordination des soins en médecine libérale introduction pourquoi.souhait

Plus en détail

«LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE

«LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE «LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE» DE FONTAINEBLEAU DE MONTEREAU- FAULT-YONNE DE NEMOURS "AMÉLIORER, SÉCURISER ET DÉVELOPPER NOTRE OFFRE DE SOINS DANS LE RESPECT

Plus en détail

RESEAUX DE PEDIATRIE

RESEAUX DE PEDIATRIE RESEAUX DE PEDIATRIE Organisation nationale (recherche et avancées) Inter régionale et régionale Dr Anne Isabelle Bertozzi-Salamon DESC ONCO Responsable du comité réseau SFCE Epidémiologie Incidence: 1-2%

Plus en détail

DomoSat, une technologie made in France et sa «success story» camerounaise

DomoSat, une technologie made in France et sa «success story» camerounaise Reportage pour l Observatoire de l e-santé dans les pays du Sud de la DomoSat, une technologie made in France et sa «success story» camerounaise Perrine Legoullon, Samir Abdelkrim Mars 2016, Montpellier,

Plus en détail

TELEMEDECINE A L EHPAD LA PORTE D AQUITAINE

TELEMEDECINE A L EHPAD LA PORTE D AQUITAINE TELEMEDECINE A L EHPAD LA PORTE D AQUITAINE 2 4 4 9 0 L A R O C H E C H A L A I S E H P A D P O R T E D ' A Q U I T A I N E 1 ORIGINE DU PROJET Mme S, 103 ans! Un contexte local marqué par une forte désertification

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Réseau «ARCADE» Système d information

Réseau «ARCADE» Système d information Réseau «ARCADE» Système d information 28 septembre 2006 Objectifs du Réseau Arcade Evolution du Réseau expérimental de soins continus à domicile (1999-2004) : «Volonté de développer l offre Douleur - Soins

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

MICS : le bouquet de services d imagerie médicale. M. Nicolas Guégnard M. Henri Le Touche Dr Philippe Bourrée M. Benjamin Robert M.

MICS : le bouquet de services d imagerie médicale. M. Nicolas Guégnard M. Henri Le Touche Dr Philippe Bourrée M. Benjamin Robert M. MICS : le bouquet de services d imagerie médicale M. Nicolas Guégnard M. Henri Le Touche Dr Philippe Bourrée M. Benjamin Robert M. Christian Ducron Agenda Introduction : 10 Présentation des intervenants,

Plus en détail

Place de l HAD en EHPAD

Place de l HAD en EHPAD Place de l HAD en EHPAD Mardi 13 octobre 2015 Rappels Quelques chiffres > En 1950, la population française était de 41,5 millions d'habitants, avec 6,7 millions de personnes âgées de plus de 60 ans soit

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD et médecine libérale

Télémédecine en EHPAD et médecine libérale Télémédecine en EHPAD et médecine libérale DR PASCAL MEYVAERT MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD (GERSTHEIM, RHINAU), MEDECIN GENERALISTE, PRESIDENT AMCEAL, VICE-PRESIDENT FFAMCO- EHPAD, CHARGE DE MISSION

Plus en détail

Place de la Télémédecine en Psychiatrie pour Personnes Agées Dr Sadeq HAOUZIR Centre Hospitalier du Rouvray Vendredi 10 Juin 2016

Place de la Télémédecine en Psychiatrie pour Personnes Agées Dr Sadeq HAOUZIR Centre Hospitalier du Rouvray Vendredi 10 Juin 2016 Place de la Télémédecine en Psychiatrie pour Personnes Agées Dr Sadeq HAOUZIR Centre Hospitalier du Rouvray 1 566 lits d hospitalisation et 530 places, Bassin de population couvert# 700 000 habitants Plus

Plus en détail

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE Sécurité du patient Montée en compétence des professionnels de santé Accessibilité et qualité des soins Efficience économique Un vaste domaine aux réalités multiformes TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT MALADIES CHRONIQUES ET PARCOURS PATIENT Louise ULRIC, Suzanne GERMANY 1 Réflexion née de l expérience des filières existantes en Martinique, en lien avec les réseaux ville - hôpital : - AVC : réseau Ermancia

Plus en détail

Etude auprès des médecins généralistes (MG) sur la prise en charge des personnes âgées de plus de 60 ans à domicile

Etude auprès des médecins généralistes (MG) sur la prise en charge des personnes âgées de plus de 60 ans à domicile MAIA AVIGNON & COMMUNES ALENTOURS Etude auprès des médecins généralistes (MG) sur la prise en charge des personnes âgées de plus de 60 ans à domicile Céline CARTERON Myriam COULON Avril 2016 Résultat de

Plus en détail

Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du patient colostomisé

Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du patient colostomisé Présentation du réseau de santé ILHUP Intervenants Libéraux et Hospitaliers Unis pour le Patient Présentation Générale Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du

Plus en détail

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL Plan de la présentation Préparation de la sortie d un patient hospitalisé Accueil d un patient

Plus en détail

Déploiement medico-social

Déploiement medico-social Déploiement medico-social L existant dans le processus d admission en Ehpad Ehpa et USLD en Poitou-Charentes : 4 départements, 4 CG, 4 annuaires en ligne sur les sites des CG actualisés une fois / an,

Plus en détail

PARIS HEALTHCARE WEEK

PARIS HEALTHCARE WEEK PARIS HEALTHCARE WEEK 17 MAI 2017 Agora : «Au secours! Mon patient est en HAD!» Dispenser des soins complexes au domicile : quelle coopération entre les infirmiers libéraux et les établissements d hospitalisation

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

Dossier électronique du patient Le bon réflexe santé

Dossier électronique du patient Le bon réflexe santé Dossier électronique du patient Le bon réflexe santé Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d Etat Victor Fournier, chef de service Dr Alexandre Gnaegi, chef du projet Infomed Dr Luc Eschmann, médecin

Plus en détail

AGORA Systèmes d information et Coopérations territoriales

AGORA Systèmes d information et Coopérations territoriales AGORA Systèmes d information et Coopérations territoriales Christophe Boutin, Président - Maincare Solutions Philippe Jahan, Directeur - CH de Valenciennes Franck Jolivaldt, Chef du bureau systèmes d information

Plus en détail

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support Dr Antoine Lemaire Responsable de Structure Equipe Mobile de Soins de Support & Palliatifs Chef de Pôle Cancérologie & Spécialités Médicales

Plus en détail

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016 PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS Programme ORTIF Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France 1 jeudi 8 décembre 2016 introduction 2 SESAN Qui sommes-nous? PARTENAIRE DIGITAL

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

3ème Matinée thématique du Collège des Économistes de la Santé

3ème Matinée thématique du Collège des Économistes de la Santé 3ème Matinée thématique du Collège des Économistes de la Santé jeudi 15 mai 2014 de 8h30 à 12h30 Cité Internationale Universitaire de Paris Salon David Weill Intervention Sanofi Diabeo Diabeo est une solution

Plus en détail

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne Contexte et méthodologies pour l évaluation médico-économique économique de deux axes du PRT Bourgogne : TéléAVC et«maillage d accès aux soins» Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) -

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

ET SI ON TESTAIT LA SIMULATION EN HYGIENE?

ET SI ON TESTAIT LA SIMULATION EN HYGIENE? ET SI ON TESTAIT LA SIMULATION EN HYGIENE? XXVIIIe Congrès National de la SF 2 H Nice 7, 8 et 9 juin 2017 M. Robert, N. Giuffre, K, Vandenberghe, L. Van Poucke, D. Hallant, A. Renaud Conflits d intérêt

Plus en détail

ACCES A LA PLATEFORME VIATRAJECTOIRE MEDECIN TRAITANT

ACCES A LA PLATEFORME VIATRAJECTOIRE MEDECIN TRAITANT V.1.2.2 JUILLET 2016 ACCES A LA PLATEFORME VIATRAJECTOIRE MEDECIN TRAITANT Une première authentification sur Via Trajectoire est nécessaire pour utiliser la plateforme. Pour cela vous devez disposer d

Plus en détail

Journées Athos. Référentiel Patients & GHT. Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih

Journées Athos. Référentiel Patients & GHT. Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih Journées Athos Référentiel Patients & GHT Sylvie BRIEUGNE : Responsable domaine Patient MiPih Fabrice PAQUIEN: Responsable Intégration Hôpital Nord Ouest Contexte Règlementaire Le projet de décret GHT

Plus en détail

La télémédecine : Parcours PA

La télémédecine : Parcours PA La télémédecine : Parcours PA Télémédecine en Bourgogne-Franche-Comté Pierre Guichard & Clément Carlin XX/XX/XX Sommaire 1. La télémédecine 2. Les projets régionaux 3. Stratégie 2017 4. Planning 5. Outils

Plus en détail

Dr A. RECHAM SERVICE DE MEDECINE LEGALE. La Télémédecine

Dr A. RECHAM SERVICE DE MEDECINE LEGALE. La Télémédecine Dr A. RECHAM SERVICE DE MEDECINE LEGALE La Télémédecine PLAN : Objectif pédagogique Définir la télémédecine et ses differentes modalité Donner des exemple Comprendre les dimensions technologiques Connaitre

Plus en détail

Prise en charge des personnes âgées

Prise en charge des personnes âgées Prise en charge des personnes âgées Dr Michel Varroud-Vial Novembre 2016 Les hôpitaux de proximité contribuent à l amélioration du parcours du patient, notamment des personnes âgées Ils coopèrent pour

Plus en détail

Un projet de recherche clinique en e-santé Nouvelles organisations-nouveaux métiers Exemple de l Etude

Un projet de recherche clinique en e-santé Nouvelles organisations-nouveaux métiers Exemple de l Etude Un projet de recherche clinique en e-santé Nouvelles organisations-nouveaux métiers Exemple de l Etude EDUC@DOM Marie-Christine TURNIN Médecin coordonnateur Soumia TAOUI Chef de projet 30 juin 2016 Plan

Plus en détail

Réunion des EHPAD. 30 septembre 2014

Réunion des EHPAD. 30 septembre 2014 Réunion des EHPAD 30 septembre 2014 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour Présentation actions médico sociales et SI à court terme Présentation projet

Plus en détail

Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur

Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur Dr Benoît HUE Pharmacien clinicien en chirurgie digestive 6 ème journée du CLuD 7 avril 2016 Pharmacien à l hôpital : rôle et missions

Plus en détail

Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet

Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet Les urgences pédiatriques en CHU Pascal Pillet Les urgences pédiatriques en CHU Urgences médicales et chirurgicales de l enfant et de l adolescent Organisent la prise en charge en pédiatrie, en chirurgie

Plus en détail

Circuit du MédicamentM Pour l informatiser sans tourner en rond une gestion de projet dynamique s impose!

Circuit du MédicamentM Pour l informatiser sans tourner en rond une gestion de projet dynamique s impose! Circuit du MédicamentM Pour l informatiser sans tourner en rond une gestion de projet dynamique s impose! Christine DECHAMP, Pharmacien CHU NICE - 13 NOVEMBRE 2014 L informatisation du circuit du médicament

Plus en détail

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation À Domicile

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 LES SOINS PALLIATIFS Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 Un peu d histoire En Occident, l accompagnement du mourant est longtemps resté une pratique familiale et/ou une pratique religieuse. Quant à

Plus en détail

Militants de la cicatrisation SAINT-QUENTIN / CAMBRAI

Militants de la cicatrisation SAINT-QUENTIN / CAMBRAI Militants de la cicatrisation SAINT-QUENTIN / CAMBRAI LANCEMENT DE SUITE DE SOINS Les dates clés : 2007 : Arrêté du 13 avril 2007, selon lequel les infirmiers(ières) libéraux(ales) sont autorisés à prescrire

Plus en détail

ViaTrajectoire - HAD : état des lieux national et analyse

ViaTrajectoire - HAD : état des lieux national et analyse ViaTrajectoire - HAD : état des lieux national et analyse Journée de la FNEHAD 4 décembre 2014 Dr Véronique QUENTIN, directeur de projet ViaTrajectoire Ile-de-France Ségolène CHANDON, chargée de mission

Plus en détail

6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel)

6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel) 6 e JOURNEES DES EQUIPES MOBILES DE GERIATRIE Corum de Montpellier les 10 et 11 avril 2014 Compte rendu (partiel) 7 e réunion commune du collectif des EMG d IDF et des EMG de la région Nord Introduction

Plus en détail

e-do nouvel outil de télé-déclaration

e-do nouvel outil de télé-déclaration e-do nouvel outil de télé-déclaration Bilan à 6 mois Daniel Dubois, pour l équipe projet e-do Direction des maladies infectieuses / unité BASE Contact : e-do@santepubliquefrance.fr Réunion journée des

Plus en détail

L ouverture des SSR aux Maisons de Santé Pluri-professionnelles. 16 mai 2013

L ouverture des SSR aux Maisons de Santé Pluri-professionnelles. 16 mai 2013 L ouverture des SSR aux Maisons de Santé Pluri-professionnelles 16 mai 2013 Qu est ce qu une MSP, définition Typologie : les Pôles et Maisons de Santé Problématiques communes SSR/MSP Maladies chroniques

Plus en détail

Présentation de l ASIP Santé

Présentation de l ASIP Santé CERCLE DES DECIDEURS NUMÉRIQUE & SANTÉ Présentation de l ASIP Santé V1.0, 2 avril 2014 Qui sommes-nous? L ASIP Santé est l opérateur public chargé de favoriser le déploiement de la e-santé en France. Nous

Plus en détail

Présentation ViaTrajectoire médico-social

Présentation ViaTrajectoire médico-social Présentation ViaTrajectoire médico-social 1 ViaTrajectoire ViaTrajectoire est un service public gratuit et sécurisé, unique pour toute la France Déclaré à la CNIL Hébergé sur la plateforme des données

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

e-santé Vers un système de santé connecté Helmi Ismail Responsable Marketing, Orange Healthcare

e-santé Vers un système de santé connecté Helmi Ismail Responsable Marketing, Orange Healthcare e-santé Vers un système de santé connecté Helmi Ismail Responsable Marketing, Orange Healthcare helmi.ismail@orange.fr +33618158204 Plan 1. Quels sont les enjeux pour nos systèmes de santé : et? 2. e-santé,

Plus en détail

Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel -

Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel - Coordination des soins autour de patients atteints de cancer : perspectives portées par le DMP - Dossier Médical Personnel - Agir ensemble pour soigner mieux Déroulé Intervenants Dr Jean-Yves ROBIN, Directeur

Plus en détail