Chantal Zeggane. Le Cri du cœur. Quatre générations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chantal Zeggane. Le Cri du cœur. Quatre générations"

Transcription

1 Chantal Zeggane Le Cri du cœur Quatre générations 2

2 2

3 TOUS OU PRESQUE TOUS CONCERNÉS UN JOUR OU L AUTRE PAR CETTE SITUATION : 2 3

4 24

5 Le devenir de nos parents et de nos proches, dépendants. 2 5

6 26

7 Préface J ai commencé cet ouvrage, LE CRI DU CŒUR, pensant qu il pourrait intéresser les enfants. Me rapprocher de l Éducation nationale. Je n ai pas contacté les personnes susceptibles de prendre connaissance de ce projet. Classé en Éditions Jeunesse, comme le roman de M. Sabine Roger, La tête en friche. Je compte sur votre expérience qui déterminera ce qu il conviendra le mieux. J ai abordé le sujet à l école auprès d un groupe d élèves en primaire, leur demandant s il y avait un proche dépendant dans leur famille. Il s avère, qu en moyenne, il y a un enfant, dans une fratrie, confronté à ce problème, qui rencontre ces mêmes difficultés, sur douze. C est énorme. Ces enfants ne vivent pas très bien cette situation. Soit il s agit de grandsparents, d un frère, d une sœur, plusieurs cas de handicap ou même en fin de vie. 2 7

8 Ces élèves ont raconté leur histoire. Souvent, pas de dialogue donc incompréhension. La plupart se plaignent d abandon, leurs parents s occuperaient davantage des proches dépendants et ils ne comprennent pas pourquoi. Étant moi-même dans cette situation, j ai décidé de leur faire part des difficultés rencontrées au début de notre cohabitation avec leur grand-mère et arrièregrand-mère, en expliquant, à mes cinq petits-enfants, que chacun devait faire des efforts pour que tout se passe le mieux possible. Que c était à eux, «bien portant et plein vie, de se montrer compréhensifs». Et que pour moi, c était plus facile à gérer. Une bonne ambiance, moins de tension. Déjà que, pour nous les aidants, c est extrêmement difficile l accompagnement d un proche dépendant, ce n est pas la peine d en rajouter. J ai voulu en parler et je pense avoir réussi, pour certains (ce sont eux qui me l ont dit), à porter un autre regard sur le comportement négatif envers leurs proches malades. «Vous avez beaucoup de chance de n avoir aucun handicap. Estimez-vous heureux. Au lieu de vous plaindre d être incompris, quelquefois, que l on ne vous achète pas toujours les cadeaux que vous souhaiteriez pour donner un peu plus à ce proche tributaire. Bien entendu, j ai sélectionné un groupe d élèves pour ce débat m adressant à ceux et celles en bonne 28

9 santé et également leur demander de faire preuve de compréhension lorsqu un élève se démarque en classe en raison de ces difficultés qui échappent à son contrôle en valorisant ses efforts et ses progrès. Tellement d élèves souffrent : de phobie scolaire. Cette peur irrationnelle de se rendre à l école de dysphasie. Trouble durable de l acquisition de la parole et du langage. d'hyperactivité. Des enfants fragiles comme l'enfant hyperactif. Il faut le comprendre et l'aider. Il a une agitation motrice désordonnée et incontrôlable. C'est un enfant en souffrance dont le mal se cache derrière l'acronyme TDA/H trouble difficile de l'attention/hyperactivité. Environ 5% des enfants de 6 à 10 ans et plus seraient concernés et parmi eux une majorité de garçons quatre pour une fille. Contrairement aux préjugés courants, l'enfant hyperactif n'est pas qu'un petit agité dont l'énergie débordante épuiserait les parents ou son entourage. de dyspraxie faire preuve d'indulgence face à son retard graphique. Trouble du geste et de la coordination motrice, maladresse. - des élèves dépressifs: trouble de l'humeur persistant au-delà de la tristesse qui, elle est une expérience normale et nécessaire. de dyslexie: un trouble durable de l'acquisition 2 9

10 des règles d'orthographe. de TOC: des idées obsédantes qui assiègent la pensée, souvent par des rituels plus ou moins gênants. d'une précocité intellectuelle: une aptitude particulière, associée à une extrême sensibilité. La précocité s'accompagne toujours d'une grande anxiété qu'il faut chercher à apaiser. Ces dysfonctionnements engendrent une grande souffrance pour l'enfant qui se sent particulièrement pénalisé dans le système scolaire. Les parents soucieux et désolés du blocage de leur enfant peuvent en parler à leur médecin traitant ou de l Éducation Nationale. Les orthophonistes sont des collaborateurs précieux pour le problème de dyslexie. On n'imagine pas qu'un enfant refuserait sciemment d'apprendre à lire. Pourtant il se décourage devant des difficultés qu'ils ne soupçonnaient pas. Pensez que c est à vous de faire preuve de compréhension pour une meilleure relation. Ce n est pas vous qui souffrez. Votre maman a déjà beaucoup à faire pour s occuper de vous et de votre proche dépendant. Essayer de vous rapprocher GENTIMENT de ce pauvre être fragile et vous verrez que son comportement sera différent, au lieu d être agressifs et ce sera mieux aussi pour tous les autres membres de votre famille. 210

11 Enfin mettez-vous à la place de vos parents qui ont cette lourde responsabilité et qui ont tant de mérite. Imaginez que cela aurait pu vous arriver. N auriez-vous pas déjà ce sentiment d injustice de ne pas être indépendant? Alors, estimez-vous heureux d avoir la plus grande richesse du monde : LA SANTÉ. N oubliez jamais qu elle n a pas de prix et qu elle vaut tous les trésors de la terre.» * * * Vous êtes peut-être confrontés à la même situation que la mienne. Comme dix millions de personnes en France, et des milliers à l étranger, à vous occuper d un proche dépendant. Ce changement de vie radical, les soucis, la remise en question, QUE VAIS-JE FAIRE DE MA MÈRE? La laisser à son triste sort, la perdre et ne rien faire! Ou la prendre quelques jours, pour lui faire retrouver une vie de famille «normale» et ne plus lui donner l impression d être abandonnée au milieu de personnes étrangères, le regard perdu à se demander ce qu elle fait là Et espérant que l une de ses filles l enlèvera de cette maison de retraite, où la vie s arrête pour elle. 2 11

Comprendre les «dys» 1

Comprendre les «dys» 1 Comprendre les «dys» 1 Quand nous sommes en situation d apprentissage Nous activons certaines fonctions de notre cerveau: les fonctions cognitives Être vigilant (auditif, visuel) c est l attention Comprendre

Plus en détail

Le mutisme sélectif. A. Comprendre

Le mutisme sélectif. A. Comprendre Le mutisme sélectif A. Comprendre 1 Définition Le mutisme sélectif (MS) se définit par les critères diagnostiques suivants : A. Incapacité régulière à parler dans certaines situations alors que l enfant

Plus en détail

Les liens familiaux à l épreuve de la dépression

Les liens familiaux à l épreuve de la dépression Les liens familiaux à l épreuve de la dépression Régis Bigot 4 septembre 27 Le «baromètre des solidarités familiales en France» (enquête réalisée par le CREDOC à la demande de La Fondation Caisses d Epargne

Plus en détail

Samedi 16 janvier 2016

Samedi 16 janvier 2016 Dyslexie, dyspraxie et autres dys: Mieux les identifier et les prendre en charge Par Olivier REVOL Modérateur: Marine de CHEFDEBIEN L égalité à l école? Parfois injuste 4 Question 1: L échec scolaire Est

Plus en détail

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE LES TROUBLES D APPRENTISSAGE I. Les troubles du langage oral Le trouble d articulation Le retard de parole et de langage Les troubles liés à un trouble de la personnalité Le trouble spécifique et durable

Plus en détail

À Creil, un lycée qui redonne confiance en soi

À Creil, un lycée qui redonne confiance en soi À Creil, un lycée qui redonne confiance en soi Par Christine Legrand (à Creil), le 23/3/2017 à 07h15 UNE FRANCE PLUS JUSTE : LES FRACTURES SOCIÉTALES. Le microlycée du lycée Jules Uhry, dans l Oise, accueille

Plus en détail

La famille et les dys

La famille et les dys La famille et les dys D après la conférence d Odile Fourneau Présidente de l Association Avenir Dysphasie Picardie LES «DYS» Dyslexie, dysphasie, dyspraxie des handicaps cognitifs Selon la loi (2005) constitue

Plus en détail

Table des matières PREMIÈRE PARTIE : DESCRIPTION DES TROUBLES ET DÉPISTAGE

Table des matières PREMIÈRE PARTIE : DESCRIPTION DES TROUBLES ET DÉPISTAGE Table des matières Préambule................................................................... 5 PREMIÈRE PARTIE : DESCRIPTION DES TROUBLES ET DÉPISTAGE Définitions.................................................................

Plus en détail

Atelier n 2. Le travail avec les familles : du cousu main

Atelier n 2. Le travail avec les familles : du cousu main Atelier n 2. Le travail avec les familles : du cousu main FRATRIE ET HANDICAP: «L OUBLIÉE» DE LA CELLULE FAMILIALE 20 ème journées nationales des SESSAD / Les SESSAD à l heure du bricolage? Que dit la

Plus en détail

Aspects Psychoaffectifs des Troubles Spécifiques des Apprentissages. Un élément dans un cadre plurifactoriel

Aspects Psychoaffectifs des Troubles Spécifiques des Apprentissages. Un élément dans un cadre plurifactoriel Aspects Psychoaffectifs des Troubles Spécifiques des Apprentissages Un élément dans un cadre plurifactoriel Quelques rappels à propos des Troubles Spécifiques des Apprentissages Un fonctionnement différent

Plus en détail

Matthieu 11 ans. Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Dr GENESTE CHU Clermont-Ferrand. Côme TISSANDIER interne de pédiatrie

Matthieu 11 ans. Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Dr GENESTE CHU Clermont-Ferrand. Côme TISSANDIER interne de pédiatrie Matthieu 11 ans Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Dr GENESTE CHU Clermont-Ferrand Côme TISSANDIER interne de pédiatrie 30/04/2010 Cours DES Pédo-psychiatrie 1 ATCDs ATCDs obstétricaux:

Plus en détail

TROUBLES DU LANGAGE ORAL OU ECRIT

TROUBLES DU LANGAGE ORAL OU ECRIT 1 TROUBLES DU LANGAGE ORAL OU ECRIT Objectif général! Diminution de l'âge au diagnostic et à la prise en charge! Diminution des prises en charge "inadaptées" Mortalité, morbidité Les troubles spécifiques

Plus en détail

Conférence «Comment créer des liens solides avec son enfant» ( ) de Cécile FLE

Conférence «Comment créer des liens solides avec son enfant» ( ) de Cécile FLE ütavu? Conférence «Comment créer des liens solides avec son enfant» (07.06.13) de Cécile FLE Thérapeute énergéticienne, maman par adoption de deux garçons, elle est l auteur d un récent livre «créer des

Plus en détail

conception graphique : atelier 18 // rédaction : Béatrice Gernot

conception graphique : atelier 18 // rédaction : Béatrice Gernot conception graphique : atelier 18 // rédaction : Béatrice Gernot À vous de lire à haute voix l'énoncé de ce problème de maths : Monsieur etma damare novon deupari achameau nit. Ladisten cet deux 600 Km

Plus en détail

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste

L ELEVE DYSLEXIQUE. Véronique BOURDENET. Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste L ELEVE DYSLEXIQUE A L ECOLE L PRIMAIRE Véronique BOURDENET Psychologue - Neuropsychologue Orthophoniste I. PSYCHOLOGIE DE L ELEVE DYSLEXIQUE Dyslexie = modèle de l impuissance apprise erreurs d attribution

Plus en détail

Être en relation aide à rester en vie. À vous qui encadrez les jeunes en formation ou durant leurs loisirs

Être en relation aide à rester en vie. À vous qui encadrez les jeunes en formation ou durant leurs loisirs Être en relation aide à rester en vie À vous qui encadrez les jeunes en formation ou durant leurs loisirs A QUI S ADRESSER Le service de médiation, de psychologie, le-la travailleur-e social-e de votre

Plus en détail

Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie

Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie L effet Domino «Dys» Limiter l enchaînement des difficultés en repérant les troubles spécifiques des apprentissages et en aménageant sa pédagogie Roselyne Guilloux, psychologue scolaire Un livre offrant

Plus en détail

Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer

Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer Au menu Aucun miracle proposé Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer Et se rappeler, qu il n y a rien de facile dans

Plus en détail

Fondements de la relation d aide

Fondements de la relation d aide Fondements de la relation d aide De l humain à la relation d aide Principes fondateurs Attitudes thérapeutiques Questions thérapeutiques Cadres de pratique 1 2 Le counseling Le counseling est né aux États-Unis

Plus en détail

Le TDA/H. de l enfance à l âge adulte : Que savons-nous de leur impact sur nos enfants? Dr Christophe DACLIN

Le TDA/H. de l enfance à l âge adulte : Que savons-nous de leur impact sur nos enfants? Dr Christophe DACLIN Le TDA/H Trouble lié à un Déficit d Attention avec ou sans hyperactivité et les troubles DYS de l enfance à l âge adulte : Que savons-nous de leur impact sur nos enfants? Dr Christophe DACLIN Hôpital de

Plus en détail

Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel syndrome d Asperger dans notre région:

Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel syndrome d Asperger dans notre région: ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE SYNDROME D ASPERGER QUEL IMPACT? CRA Alsace Pôle adultes 68 CRA Franche-Comté Pôle adultes POURQUOI CE THÈME? Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires Apprendre au collège Quelles souffrances? Quelles solutions? TROUBLES PSYCHOAFFECTIFS DANS LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Le point de vue du pédopsychiatre. Dr S. SERRET Pédopsychiatre Service de Psychiatrie

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE Nous vous proposons une bibliographie sélective sur la question de la dyslexie : ouvrages sur les «Dys», ouvrages pour les «Dys»... Cette sélection a été établie par la Bibliothèque des Champs Libres,

Plus en détail

dyspraxie Dyspraxie Définition Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles.

dyspraxie Dyspraxie Définition Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles. Dyspraxie Définition dyspraxie Ú Trouble des savoir-faire manuels et gestuels, avec de bonnes voire de très bonnes capacités intellectuelles. - La dyspraxie gestuelle est un trouble des acquisitions motrices

Plus en détail

La mort et le deuil chez l enfant. Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue

La mort et le deuil chez l enfant. Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue La mort et le deuil chez l enfant Anne Perrot, PédopsychiatreP Chloé Bonnaud,, Psychologue I. Les aspects sociologiques et culturels de la mort. II. Le deuil 1. Définition 2. Le processus de deuil 3. Le

Plus en détail

LE CENTRE REFERENT des TROUBLES d APPRENTISSAGEd Pourquoi? Pour qui? Comment? A de Saint-Martin, M.N. Metz-Lutz

LE CENTRE REFERENT des TROUBLES d APPRENTISSAGEd Pourquoi? Pour qui? Comment? A de Saint-Martin, M.N. Metz-Lutz LE CENTRE REFERENT des TROUBLES d APPRENTISSAGEd Pourquoi? Pour qui? Comment? L. Creplet,, S. Thuillier,, A. Boesch, A de Saint-Martin, M.N. Metz-Lutz Service de Pédiatrie P 1, HUS Pourquoi? Statistiques

Plus en détail

Mon mari est au chômage, je fais des ménages. Je ne peux plus prendre de mutuelle et j hésite à aller chez le médecin.

Mon mari est au chômage, je fais des ménages. Je ne peux plus prendre de mutuelle et j hésite à aller chez le médecin. Partage du 17.06.16 Le négatif en gris Le positif en couleur Je suis plaquiste dans une petite entreprise du bâtiment, je portais continuellement des charges lourdes, montais des étages, sautais du camion.

Plus en détail

Vous reconnaissez-vous dans cet exemple? Si oui, vous avez peut-être, comme Mélanie, un trouble d apprentissage.

Vous reconnaissez-vous dans cet exemple? Si oui, vous avez peut-être, comme Mélanie, un trouble d apprentissage. ÉTUDES DE CAS Les troubles d apprentissage LES DIFFICULTÉS DE MÉLANIE Mélanie est étudiante en technique d éducation à l enfance au cégep. Elle aurait beaucoup aimé devenir enseignante au primaire, mais

Plus en détail

QUELQUES DÉFINITIONS :

QUELQUES DÉFINITIONS : QUELQUES DÉFINITIONS : TROUBLE DE SANTÉ MENTALE : C est lorsqu une personne agit très différemment de sa façon habituelle et qu'elle présente une augmentation marquée de comportements bizarres qui durent

Plus en détail

Le développement de l enfant V. Garino-Legrand 26 janvier 2011

Le développement de l enfant V. Garino-Legrand 26 janvier 2011 Le développement de l enfant V. Garino-Legrand 26 janvier 2011 La psychomotricité, le langage et l intelligence se développent simultanément. Les acquisitions de l enfant dans ces trois secteurs sont étroitement

Plus en détail

Se libérer de ses blocages

Se libérer de ses blocages Sarah Famery Se libérer de ses blocages Deuxième édition 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54809-9 Table des matières Sommaire...................................................5 Avertissement................................................7

Plus en détail

LES DIFFICULTÉS DANS LE COUPLE

LES DIFFICULTÉS DANS LE COUPLE LES DIFFICULTÉS DANS LE COUPLE La venue d un enfant vivant entraîne déjà une crise dans le couple. Celui-ci doit se transformer pour s adapter à cette nouvelle réalité que désormais, les conjoints ne sont

Plus en détail

Table des matières. - Introduction. -Comment j ai trouvé l idée à faire un blog. -Comment j ai commencé à faire mon blog

Table des matières. - Introduction. -Comment j ai trouvé l idée à faire un blog. -Comment j ai commencé à faire mon blog Table des matières - Introduction -Comment j ai trouvé l idée à faire un blog -Comment j ai commencé à faire mon blog -Mes sentiments à début du projet -Mes premières entrées -Les autres inscriptions -Il

Plus en détail

c est plus facile, ce n est qu un demi-mensonge et puis ça préserve mon interlocuteur. C était en 1982, j avais vingt ans. A présent, c est moi qui

c est plus facile, ce n est qu un demi-mensonge et puis ça préserve mon interlocuteur. C était en 1982, j avais vingt ans. A présent, c est moi qui LA FÊTE DES MÈRES Vingt-six ans que je hais la fête des mères et cet écrit, ça fait des années que j y pense sans prendre le temps de le commencer. Aujourd hui, je me lance sur un cahier de brouillon emprunté

Plus en détail

Une lecture adaptée aux enfants dyspraxiques, dyslexiques ou dysphasiques

Une lecture adaptée aux enfants dyspraxiques, dyslexiques ou dysphasiques Une lecture adaptée aux enfants dyspraxiques, dyslexiques ou dysphasiques Sophie Noel & Stéphanie Paris Mai 2016 L Arbradys? Parce que de l Arbre sont nés les Livres, Parce que les Livres transmettent

Plus en détail

Aux parents. Les enfants, la guerre et la fuite

Aux parents. Les enfants, la guerre et la fuite Aux parents Les enfants, la guerre et la fuite Réactions chez l enfant à la guerre et à la fuite Un nombre croissant de familles et enfants subissent des actes de guerre et doivent fuir les conflits. L

Plus en détail

Difficultés scolaires

Difficultés scolaires Difficultés scolaires Difficultés scolaires Introduction : syndrome fréquent nombreux facteurs Généralités : Pour les parents Pour l'enfant Pour la collectivité Diagnostic différentiel : Faux retards scolaires

Plus en détail

Les troubles spécifiques des

Les troubles spécifiques des Les troubles spécifiques des apprentissages En collaboration avec Laure DENARIAZ, Psychologue cognitiviste Membre du réseau TAP idf sud Sœur et compagne de dyslexiques Dys non pris en compte = souffrance

Plus en détail

SOS Détresse. Du couple à la famille. Partir en couple

SOS Détresse. Du couple à la famille. Partir en couple 1 SOS Détresse Du couple à la famille Le voyage migratoire marque un avant et un après dans l histoire d une famille. Il y a des couples qui s installent dans le pays d accueil sans enfants et y donner

Plus en détail

Accompagner les élèves dys. Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier

Accompagner les élèves dys. Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier Accompagner les élèves dys Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier Stage AVS - IA ASH 77 Décembre 2012 Le préfixe «DYS» désigne les difficultés de mise en place et de fonctionnement pour

Plus en détail

Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental

Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental Proposition de résolution portant sur la détection des troubles cognitifs spécifiques dans la formation des enseignants de l enseignement fondamental Déposée par M. Philippe Knaepen, M. Olivier Maroy,

Plus en détail

Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir. Patricia Plasier, Psychologue

Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir. Patricia Plasier, Psychologue Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Patricia Plasier, Psychologue Introduction La maladie grave = événement potentiellement traumatique pour le malade et pour les proches La

Plus en détail

UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER

UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER UN ISOLEMENT A COMBATTRE, UNE SOLITUDE A CULTIVER 28/01/2016 POINT RENCONTRE DE L ACTION CATHOLIQUE des FEMMES (ARDECHE) Une vingtaine de femmes en ACF ainsi que leur accompagnateur et d une représentante

Plus en détail

Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE

Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE Quelques données 28% des PA en EHPAD participent régulièrement 35% n y participent jamais 50% des personnes dépendantes n y participent

Plus en détail

La «dysphasie» en 2016 : Définitions et impacts de ce trouble langagier.

La «dysphasie» en 2016 : Définitions et impacts de ce trouble langagier. La «dysphasie» en 2016 : Définitions et impacts de ce trouble langagier. Marie-Claude Rousseau Orthophoniste M.Sc.S. 15 octobre 2016 Colloque Dysphasie Québec 2016 Au delà du trouble Université Laval Plan

Plus en détail

La Magie de la guérison par les 5 doigts

La Magie de la guérison par les 5 doigts La Magie de la guérison par les 5 doigts Pour les parents, jardinières d enfant ou responsables de crèche c est une introduction au jeu curatif avec les doigts, au jeu de rôles. Ils peuvent ainsi détecter

Plus en détail

Comment dire à un collaborateur ce qui ne va pas? Communiquer à une personne que son comportement ou son attitude me pose problème. Méthode Gordon.

Comment dire à un collaborateur ce qui ne va pas? Communiquer à une personne que son comportement ou son attitude me pose problème. Méthode Gordon. Comment dire à un collaborateur ce qui ne va pas? Communiquer à une personne que son comportement ou son attitude me pose problème. Méthode Gordon. Communication efficace selon Gordon Message d appréciation

Plus en détail

Accompagner les élèves dys. Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier

Accompagner les élèves dys. Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier Accompagner les élèves dys Edwige de Bardonnèche Valérie Le Grasse- Emmanuel Séguier Stage AVS - IA ASH 77 Décembre 2012 Le préfixe «DYS» désigne les difficultés de mise en place et de fonctionnement pour

Plus en détail

PPRE EIP ANNÉE SCOLAIRE : /! ÉLÈVE CONCERNÉ NOM PRÉNOM CLASSE DATE DE NAISSANCE / / BILAN PSYCHOLOGIQUE OUI NON SI OUI, EFFECTUÉ PAR!!!!!

PPRE EIP ANNÉE SCOLAIRE : /! ÉLÈVE CONCERNÉ NOM PRÉNOM CLASSE DATE DE NAISSANCE / / BILAN PSYCHOLOGIQUE OUI NON SI OUI, EFFECTUÉ PAR!!!!! PPRE EIP ANNÉE SCOLAIRE : / ÉLÈVE CONCERNÉ NOM PRÉNOM CLASSE DATE DE NAISSANCE / / BILAN PSYCHOLOGIQUE OUI NON SI OUI, EFFECTUÉ PAR LE AUTRES PROJETS PAI PAP SI OUI, POURQUOI? PARTIES PRENANTES NOM PRÉNOM

Plus en détail

Test Avez-vous les symptômes des troubles bipolaires?

Test Avez-vous les symptômes des troubles bipolaires? Test Avez-vous les symptômes des troubles bipolaires? Vous êtes-vous déjà posé cette question? Êtes-vous vraiment bipolaire? Être bipolaire c est quoi? La réponse se trouvera un peu plus bas dans notre

Plus en détail

Quand les nombres se confondent

Quand les nombres se confondent Quand les nombres se confondent LA DYSCALCULIE DEVELOPPEMENTALE Marie Noëlle PROUST Orthophoniste Présidente LEXIDYS Les connaissances arithmétiques Les êtres humains naissent avec une capacité à reconnaître

Plus en détail

La Fédération Nationale des Orthophonistes

La Fédération Nationale des Orthophonistes La Fédération Nationale des Orthophonistes s associe aux associations pour la première journée des DYS 10/10 Les troubles «DYS» Sont des troubles qui affectent le développement d une fonction cognitive

Plus en détail

Observez attentivement la scène ci-dessous

Observez attentivement la scène ci-dessous Quels animaux voyez-vous sur cette photo? Où sont-ils? Que font-ils? Que ressent la maman chat pour son petit? La chatte peut-elle avoir peur pour ses bébés? Pourquoi? Que regarde probablement la mère

Plus en détail

Autisme. Troubles Envahissants du Développement

Autisme. Troubles Envahissants du Développement SESSAD des Goélettes En partenariat avec : ENVOL ISERE AUTISME Autisme Troubles Envahissants du Développement Mieux me comprendre c est mieux m aider UN POINT SUR L AUTISME Définition : L autisme est une

Plus en détail

Aidez votre enfant à surmonter ses peurs. Table des matières

Aidez votre enfant à surmonter ses peurs. Table des matières Serafino Malaguarnera Aidez votre enfant à surmonter ses peurs. Table des matières Introduction. 15 Chapitre I Les peurs des enfants Dois-je me préoccuper des peurs de mon enfant?...19 Qu est-ce que la

Plus en détail

Actuellement, la société exige de nous et de nos enfants une réussite en toute chose. La réussite

Actuellement, la société exige de nous et de nos enfants une réussite en toute chose. La réussite Les difficultés scolaires : quand les notes baissent Actuellement, la société exige de nous et de nos enfants une réussite en toute chose. La réussite scolaire des enfants devient de plus en plus importante.

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie

Formation soins palliatifs et qualité de vie Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Martine Hennuy Introduction La maladie grave = traumatisme, séisme pour le malade et les proches

Plus en détail

LES ÉTATS ÉMOTIONNELS DES

LES ÉTATS ÉMOTIONNELS DES LES ÉTATS ÉMOTIONNELS DES JEUNES MAMANS SANDRINE DIXNEUF PSYCHOLOGUE CABINET: 3 AVENUE DE LA PRODUCTION QUARTIER SAINTE THÉRESE ROND POINT DE VANNES 44 100 NANTES TÉL: 06 84 56 35 14 Les états émotionnels

Plus en détail

Détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphéniques

Détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphéniques Détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes et/ou acouphéniques Présentation de l étude Détresse psychologique des personnes sourdes et malentendantes ou devenues sourdes

Plus en détail

Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des

Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des Ne dit-on pas que les écrits restent? Ce duo d auteurs et d éditeurs nous offre avec simplicité et tendresse une histoire sur l importance des souvenirs, de les consigner dans un carnet afin de ne pas

Plus en détail

Les générations : l arbre généalogique Le temps 10

Les générations : l arbre généalogique Le temps 10 . 2 Les générations : l arbre généalogique Le temps 10 Colle chaque personne au bon endroit puis colle les étiquettes-mots. Les générations : l arbre généalogique Le temps 10 1 Lis ce texte. Léo est un

Plus en détail

Une école en Observe bien le dessin et tourne la page pour répondre aux questions Musée d école de la Tour Nivelle

Une école en Observe bien le dessin et tourne la page pour répondre aux questions Musée d école de la Tour Nivelle Une école en 1860 Observe bien le dessin et tourne la page pour répondre aux questions. 1 Quiz 8 - Ce second métier lui permet de: s occuper durant son temps libre avoir plus d argent être reconnu dans

Plus en détail

Je veux une quiziiine!

Je veux une quiziiine! S DES ÉLÈVES Je veux une quiziiine! Collection Livres et égaux niveau débutants Sophie Dieuaide Mélanie Allag Domaine disciplinaire LECTURE, COMPRÉHENSION, LANGAGE ORAL, ÉCRITURE, ENSEIGNEMENT MORAL ET

Plus en détail

Ma Vie Sans Elle. Patounette

Ma Vie Sans Elle. Patounette Ma Vie Sans Elle Patounette Dédié à mes enfants Sommaire 22 FÉVRIER... 2 À ces enfants-là... 3 Un numéro matricule... 4 Aimer la vie... 24 Mes quinze ans... 25 Dans ton nid si petit et si doux... 29

Plus en détail

La première rencontre avec les parents, une étape cruciale

La première rencontre avec les parents, une étape cruciale La première rencontre avec les parents, une étape cruciale L intégration d un nouvel enfant dans votre milieu de garde passe d abord et avant tout par les premiers contacts que vous créez avec les parents.

Plus en détail

Des engagements de collège

Des engagements de collège Des engagements de collège Certains collèges en Seine et Marne se sont engagés à mettre en place des aménagements pédagogiques pour les élèves ayant un «vrai» diagnostic de dyslexie ou de dysphasie (diagnostic

Plus en détail

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Le vendredi 8 décembre 06 PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Danièle Le Couster Infirmière Clinicienne, Consultante en Soins Palliatifs et Douleur en Gérontologie, titulaire

Plus en détail

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages. Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages. Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012 Les Troubles Spécifiques des Apprentissages Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012 SOURCES Les DYS. Une présentation Alain Pouhet, médecin de rééducation fonctionnelle Michèle

Plus en détail

La grève de la vie COUVERTURE

La grève de la vie COUVERTURE La grève de la vie COUVERTURE La grève de la vie COUVERTURE Titre : Titre : Auteur : Auteur : Illustrateur : Illustrateur : Nombre de chapitres : Nombre de chapitres : Réponds en faisant des phrases :

Plus en détail

Santé mentale et travail handicap psychique handicap mental

Santé mentale et travail handicap psychique handicap mental Santé mentale et travail handicap psychique handicap mental Aperçu des principaux troubles Quelques chiffres Dans le monde:400 millions de personnes seraient atteinte de troubles mentaux. En France on

Plus en détail

L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE

L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE Définition TED TED : trouble envahissant du développement TSA : trouble du spectre autistique trouble affectant le développement de l'enfant notamment sur les plans :

Plus en détail

Bibliographie : Les surdoués dans la réalité scolaire L enfance de la pensée créatrice à l épreuve Pélagie Papoutsaki

Bibliographie : Les surdoués dans la réalité scolaire L enfance de la pensée créatrice à l épreuve Pélagie Papoutsaki Bibliographie : Les ouvrages référencés dans cette bibliographie ne constituent pas l ensemble de ceux disponibles sur le sujet des enfants à haut potentiel. Toutefois, se sont ceux qui présentent le plus

Plus en détail

DYSPRAXIE FRANCE DYS DYSPRAXIE ET ACCUEIL DE LOISIRS : PROBLEMATIQUES, ENJEUX, SOLUTIONS?

DYSPRAXIE FRANCE DYS DYSPRAXIE ET ACCUEIL DE LOISIRS : PROBLEMATIQUES, ENJEUX, SOLUTIONS? DYSPRAXIE FRANCE DYS DYSPRAXIE ET ACCUEIL DE LOISIRS : PROBLEMATIQUES, ENJEUX, SOLUTIONS? COMPRENDRE LA DYSPRAXIE POUR MIEUX ACCOMPAGNER LES ENFANTS EN ACCUEIL DE LOISIRS JND 2012 03400 Yzeure La Dyspraxie

Plus en détail

Le chien de compagnie est aussi un chien d utilité

Le chien de compagnie est aussi un chien d utilité Le chien de compagnie est aussi un chien d utilité Lorsque l on évoque les chiens d utilité, on parle des chiens sauveteurs, chercheurs de personnes disparues, détecteurs de présence de stupéfiants ou

Plus en détail

Vivre avec un parent alcoolodépendant. Marion Forel

Vivre avec un parent alcoolodépendant. Marion Forel Vivre avec un parent alcoolodépendant Marion Forel Témoignages Internet «Toi tu t es pas levé à une heure du matin à l âge de 10 ans en voyant ta mère se bourrer la gueule. C est pas toi qui t es tapé

Plus en détail

Le 30 mars 2014, nous avons assisté à l Assemblée Générale EFA Vendée.

Le 30 mars 2014, nous avons assisté à l Assemblée Générale EFA Vendée. ütavu? Le 30 mars 2014, nous avons assisté à l Assemblée Générale EFA Vendée. L AG s est très bien passée, le compte rendu annuel, le rapport d activité, le rapport moral et les comptes 2013 ont été voté

Plus en détail

Quel sens à poursuivre une grossesse, après un DAN de pathologie létale? Le point de vue des parents.

Quel sens à poursuivre une grossesse, après un DAN de pathologie létale? Le point de vue des parents. Quel sens à poursuivre une grossesse, après un DAN de pathologie létale? Le point de vue des parents. après un DAN de pathologie létale? (2) Objectifs de l atelier : Mieux comprendre ces nouvelles demandes,

Plus en détail

COMPTE-RENDU COLLOQUE TSL

COMPTE-RENDU COLLOQUE TSL COMPTE-RENDU COLLOQUE TSL (Troubles Spécifiques du Langage) Patrice Couteret + extraits de cours de neurophysiologie Notes prises par Patricia Dufour AIS St Paul Les troubles spécifiques du langage Plan

Plus en détail

Remerciement. Réalisé par Gabriel Tellier

Remerciement. Réalisé par Gabriel Tellier Remerciement J aimerais avant tout vous remercier pour votre confiance d avoir acheté ce e-book. Il est maintenant à vous pour la vie comme bon outil. Réalisé par Gabriel Tellier Ce e-book a été réalisé

Plus en détail

ENTRETIEN ENTRE UN PROFESSIONNEL ET UN PARENT*

ENTRETIEN ENTRE UN PROFESSIONNEL ET UN PARENT* Jeux de rôle ENTRETIEN ENTRE UN PROFESSIONNEL ET UN PARENT* Le professionnel rencontre un parent dont l enfant le préoccupe parce qu il a un problème et qu il semble en fait présenter les symptômes du

Plus en détail

Sentiments filiaux d un parricide

Sentiments filiaux d un parricide Sentiments filiaux d un parricide marcel proust Sentiments filiaux d un parricide Suivi de Une tragédie intemporelle par gérard berréby Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2016 marcel proust

Plus en détail

«Assez c est assez!» L influence des parents dans la réécriture du guide Mieux vivre avec notre enfant

«Assez c est assez!» L influence des parents dans la réécriture du guide Mieux vivre avec notre enfant «Assez c est assez!» L influence des parents dans la réécriture du guide Mieux vivre avec notre enfant Enfanter le monde Chantale Audet Institut national de santé publique du Québec 25 novembre 2010 Objectif

Plus en détail

Troubles du développement. Centre Hospitalier de Roubaix IFSI 1 ère année Adeline Bonnet-Pinchon

Troubles du développement. Centre Hospitalier de Roubaix IFSI 1 ère année Adeline Bonnet-Pinchon Troubles du développement Centre Hospitalier de Roubaix IFSI 1 ère année Adeline Bonnet-Pinchon Classifications Troubles du développement (enfance et adolescence) DSM-IV-TR Retard mental Troubles des apprentissages

Plus en détail

Les théories de l intelligence La mesure de l intelligence Les caractéristiques du Haut Potentiel L identification du Haut Potentiel

Les théories de l intelligence La mesure de l intelligence Les caractéristiques du Haut Potentiel L identification du Haut Potentiel Les théories de l intelligence La mesure de l intelligence Les caractéristiques du Haut Potentiel L identification du Haut Potentiel Plusieurs théories de l intelligence (pas de consensus sur ce qu est

Plus en détail

Révision : Politique/ Programmes Note n o 8. Nouvelle définition de «Trouble d apprentissage»

Révision : Politique/ Programmes Note n o 8. Nouvelle définition de «Trouble d apprentissage» Révision : Politique/ Programmes Note n o 8 1 Nouvelle définition de «Trouble d apprentissage» 2 Résultats d apprentissages À la fin de l audioconférence les participants : Auront pris connaissance de

Plus en détail

Évaluation psychosociale de l impact de la dyslexie à l âge adulte. Caroline Jacquier, Ophélie Naudin, Alice Roisin, Michel Hoen, Fanny Meunier

Évaluation psychosociale de l impact de la dyslexie à l âge adulte. Caroline Jacquier, Ophélie Naudin, Alice Roisin, Michel Hoen, Fanny Meunier Évaluation psychosociale de l impact de la dyslexie à l âge adulte. Caroline Jacquier, Ophélie Naudin, Alice Roisin, Michel Hoen, Fanny Meunier Historique Entretiens avec des adultes dyslexiques Hétérogénéité

Plus en détail

L E S E R R E U R S D E D I A G N O S T I C

L E S E R R E U R S D E D I A G N O S T I C L E S E R R E U R S D E D I A G N O S T I C 3 F A Ç O N S V R A I M E N T T E R R I B L E S D E D I A G N O S T I Q U E R U N T D A H S E B A S T I E N H E N R A R D 3 FAÇONS VRAIMENT TERRIBLES DE DIAGNOSTIQUER

Plus en détail

DIFFICULTES D APPRENTISSAGE. Livret de suivi

DIFFICULTES D APPRENTISSAGE. Livret de suivi Ce livret a été réalisé par le GDTLA (Groupe Départemental sur les Troubles du Langage et des Apprentissages) Des ressources pédagogiques sont consultables sur le site de l Inspection Académique : ia26.ac-grenoble.fr

Plus en détail

Tout le monde a le droit de rêver!

Tout le monde a le droit de rêver! Tout le monde a le droit de rêver! Bonjour tout le monde! Je m'appelle Ari. Mon pays, c'est l'indonésie et j'ai 20 ans. Chers enfants du monde, voici mon histoire. Je veux vous la raconter, surtout si

Plus en détail

ÉTAPE 01 INFORMATIONS PERSONNELLES

ÉTAPE 01 INFORMATIONS PERSONNELLES Edition 0 ÉTAPE 0 INFORMATIONS PERSONNELLES Ces questions concernent votre situation personnelle Nom Prénom Adresse Code postal Ville Pays Département Date de naissance Adresse électronique personnelle

Plus en détail

Descripción. Contenido

Descripción. Contenido Français Dexway Communication - Niveau 9 Descripción Au fur et à mesure de la progression, l'élève apprendra à échanger avec une certaine assurance, un grand nombre d'informations factuelles sur des sujets

Plus en détail

ANNEXE 1. Page 1 of 5

ANNEXE 1. Page 1 of 5 ICC-01/04-01/06-3360-Anx1 08-09-2017 1/5 RH T ANNEXE 1 Observations du BCPV sur les éléments admis dans la procédure en vue de fixer le montant des réparations auquel est tenu M. Thomas Lubanga Dyilo Page

Plus en détail

L accompagnement parental et familial dans le cadre de la trisomie 21

L accompagnement parental et familial dans le cadre de la trisomie 21 L accompagnement parental et familial dans le cadre de la trisomie 21 Les parents sont au cœur de l éducation précoce. C est avec eux que l enfant va se développer, grandir et progresser. Le partenariat

Plus en détail

Les Fiches infos. Cancers. pédiatriques.

Les Fiches infos. Cancers. pédiatriques. Les Fiches infos Cancers www.gefluc-paris.fr Comprendre Les cancers chez l'enfant sont uniques Les types de cancers chez l'enfant sont très différents de ceux des adultes. Chez l enfant, le cancer ne touche

Plus en détail

Laboratoire PRIS : clinique et société Scelles Régine Professeur des universités «Aidant»

Laboratoire PRIS : clinique et société Scelles Régine Professeur des universités «Aidant» «Aidant» D où vient la légitimité du pouvoir exercé par le tuteur Respecter la liberté de la personne handicapée, la protéger sans l aliéner Qui est, qui devient le tuteur familial pour la personne handicapée

Plus en détail

à destination de lecteurs de 8 ans et + souffrant de troubles cognitifs

à destination de lecteurs de 8 ans et + souffrant de troubles cognitifs Une nouvelle collection de livres faciles à lire et à comprendre à destination de lecteurs de 8 ans et + souffrant de troubles cognitifs prix Handi-Livres 2015 du livre adapté La fête d anniversaire http://www.yvelinedition.fr/facile-a-lire

Plus en détail

Différencier sa pédagogie pour les

Différencier sa pédagogie pour les Différencier sa pédagogie pour les élèves ayant des troubles spécifiques des appren9ssages Objec'f : créer des aménagements simples pour perme8re aux élèves, ayant des troubles spécifiques des appren'ssages,

Plus en détail

Questionnaire pour les adolescents qui bégaient

Questionnaire pour les adolescents qui bégaient 10 504, boulevard St-Laurent, local 1 Montréal, H3L 2P4; 514.332.9593 www.cliniquebeausoleil.com Questionnaire pour les adolescents qui bégaient Voici un formulaire qui peut vous sembler long à remplir,

Plus en détail

Accompagner une personne en fin de vie Les situations critiques selon la perception des proches aidants

Accompagner une personne en fin de vie Les situations critiques selon la perception des proches aidants Accompagner une personne en fin de vie Les situations critiques selon la perception des proches aidants Beat Sottas Sarah Brügger Adrienne Jaquier Projet approuvé par le FNRS Beaucoup de personnes désirent

Plus en détail