TRAVAUX INCOMBANT AU PROPRIETAIRE ANNEXES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAUX INCOMBANT AU PROPRIETAIRE ANNEXES"

Transcription

1 TRAVAUX INCOMBANT AU PROPRIETAIRE ANNEXES

2 2 ANNEXE 1 DECRET N DU 6 MARS 1987 fixant les conditions minimales de confort et d habitabilité auxquelles doivent répondre les locaux mis en location Art. 1 er Les normes mentionnées à l article 25 de la loi du 23 décembre 1986 susvisée sont les suivantes : 1 les logements à usage d habitation ou la partie des locaux à usage mixte professionnel et d habitation destinée à l habitation doivent présenter les caractéristiques ci-après : a) composition et dimensions un logement comprend au minimum une pièce d habitation et les pièces de service attenantes suivantes : cuisine ou coin cuisine, salle d eau et cabinet d aisances, celui-ci pouvant être situé dans la salle d eau ; cette pièce d habitation doit avoir au moins 9 m² lorsque la cuisine est séparée ou au moins 12 m² lorsqu il existe un coin cuisine ; la hauteur sous plafond des pièces d habitation et de la cuisine est au moins à 2 m 20 ; toutefois, celle-ci peut être inférieure à 2 m 20, à condition que le logement n ait pas subi de division en hauteur depuis le 1 er septembre 1948 ; la surface habitable est déterminée conformément à l article R du code de la construction et de l habitation. b) ouverture et ventilation toute pièce habitable est pourvue d un ouvrant donnant à l extérieur du bâtiment permettant une aération et un éclairement suffisants et assurant le bon usage du logement et la conservation du bâtiment ; toute pièce de service est pourvue d un ouvrant donnant à l extérieur du bâtiment ou, à défaut, est équipée d un système d évacuation débouchant à l extérieur du bâtiment et assurant le bon usage du logement et la conservation de ce bâtiment. c) cuisine ou coin cuisine la cuisine ou le coin cuisine est intérieur et comprend un évier avec siphon raccordé à une chute d eaux usées, sur lequel sont installées l eau potable froide et l eau chaude ; la cuisine ou le coin cuisine est aménagé de manière à pouvoir recevoir un appareil de cuisson (à gaz ou électrique) ou possède un conduit d évacuation de fumée en bon état. d) salle d eau et cabinet d aisances la salle d eau est intérieure au logement, constitue une pièce séparée et comporte une baignoire ou une douche et un lavabo munis de siphons et alimentés en eau chaude et froide ; le cabinet d aisances est intérieur au logement, constitue une pièce séparée à moins qu il ne fasse partie de la salle d eau, et est pourvu d une cuvette à l anglaise et d une chasse d eau ; s il est équipé d une fosse étanche, la chasse d eau peut être remplacée par un simple effet d eau le cabinet d aisances est séparé de la cuisine et de la pièce où sont pris les repas ; les sols sont étanches et les parois situées autour de la douche et de la baignoire sont protégées contre les infiltrations. e) gaz et électricité le logement est alimenté en électricité et, le cas échéant, en gaz ; ces alimentations ainsi que la ventilation des pièces où le gaz est utilisé, répondent aux besoins normaux des usagers ; ces installations doivent assurer la sécurité des utilisateurs ; les nouvelles installations électriques et les nouvelles installations en gaz éventuelles ainsi que la ventilation des pièces où le gaz est utilisé, sont conformes à la réglementation. f) eau les installations d eau intérieure au logement assurent la permanence de la distribution avec une pression et un débit suffisants 2 la partie des locaux à usage professionnel ainsi que les locaux professionnels obéissent à la législation en vigueur en matière d hygiène et de sécurité des travailleurs 3 les sols, murs, plafonds des logements ou locaux ci-dessus ne présentent pas d infiltration ni de remontée d eau ; les ouvrants sont étanches à l eau et en bon état de fonctionnement. 4 l immeuble ne présente pas de défaut d entretien grave ; le gros œuvre (murs, charpentes, escaliers, planchers, balcons) est en bon état d entretien ; la couverture, ses raccords et ses accessoires sont étanches.

3 3 ANNEXE 2 Décret n du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent pris pour l application de l article 187 de la loi n du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains Art. 1 Un logement décent est un logement qui répondu aux caractéristiques définies par le présent décret. Art. 2 Le logement doit satisfaire aux conditions suivantes, au regard de la sécurité physique et de la santé des locataires 1 Il assure le clos et le couvert. Le gros œuvre du logement et de ses accès est en bon état d entretien et de solidité et protège les locaux contre les eaux de ruissellement et les remontées d eau. Les menuiseries extérieures et la couverture avec ses raccords et accessoires assurent la protection contre les infiltrations d eau dans l habitation ; 2 Les dispositifs de retenue des personnes, dans le logement et ses accès, tels que garde-corps des fenêtres, escaliers, loggias et balcons, sont dans un état conforme à leur usage ; 3 La nature et l état de conservation et d entretien des matériaux de construction, des canalisations et revêtements du logement ne présentent pas de risques manifestes pour la santé et la sécurité physique des locataires ; 4 Les réseaux et branchements d électricité et de gaz et les équipements de chauffage et de production d eau chaude sont conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et sont en bon état d usage et de fonctionnement ; 5 Les dispositifs d ouverture et de ventilation des logements permettent un renouvellement de l air adapté aux besoins d une occupation normale du logement et au fonctionnement des équipements ; 6 Les pièces principales, au sens du 3 ème alinéa de l article R du code de la construction et de l habitation, bénéficient d un éclairement naturel suffisant et d un ouvrant donnant à l air libre ou sur un volume vitré donnant à l air libre. Art. 3 Le logement comporte les éléments d équipement et de confort suivants : 1 Une installation permettant un chauffage normal, munie des dispositifs d alimentation en énergie et d évacuation des produits de combustion et adaptés aux caractéristiques du logement ; 2 Une installation d alimentation en eau potable assurant à l intérieur du logement la distribution avec une pression et un débit suffisants pour l alimentation normale de ses locataires ; 3 Des installations d évacuation des eaux ménagères et des eaux vannes empêchant le refoulement des odeurs et des effluents et munies de siphon ; 4 Une cuisine ou un coin cuisine aménagé de manière à recevoir un appareil de cuisson et comprenant un évier raccordé à une installation d alimentation en eau chaude et froide et à une installation d évacuation des eaux usées ; 5 Une installation sanitaire intérieure au logement comprenant un w-c, séparé de la cuisine et de la pièce où sont pris les repas, et un équipement pou la toilette corporelle, comportant une baignoire ou une douche, aménagé de manière à garantir l intimité personnelle, alimenté en eau chaude et froide et muni d une évacuation des eaux usées. L installation sanitaire d un logement d une seule pièce peut être limitée à un w-c extérieur au logement à condition que ce w-c soit situé dans le même bâtiment et facilement accessible ; 6 Un réseau électrique permettant l éclairage suffisant de toutes les pièces et des accès ainsi que le fonctionnement des appareils ménagers courants indispensables à la vie quotidienne

4 4 (Décret n du 30 janvier 2002 : suite) Art. 4 Le logement dispose d au moins une pièce principale ayant une surface habitable au moins égale à 9 m² et une hauteur sous plafond au moins égale à 2 m 20, soit un volume habitable égale à 20 m 3. La surface habitable et le volume habitable sont déterminés conformément aux dispositions des 2 ème et 3 ème alinéas de l article R du code de la construction et de l habitation. Art. 5 Le logement qui fait l objet d un arrêté de salubrité ou de péril ne peut être considéré comme un logement décent. Art. 6 Les travaux d amélioration prévus à l article 1 er de la loi du 12 juillet 1967 susvisée sont ceux qui ont pour but exclusif de mettre les locaux en conformité avec tout ou partie des dispositions des articles 1 er à 4 du présent décret, sans aboutir à dépasser les caractéristiques qui y sont définies.. Les articles 1 er, 5 à 14 et 17 du décret du 9 novembre 1968 sont abrogés

5 5 ANNEXE 3 Code de la construction et de l habitation Art. L Le diagnostic de performance énergétique d un bâtiment ou d une partie de bâtiment est un document qui comprend la quantité d énergie effectivement consommée ou estimée pour une utilisation standardisée du bâtiment ou de la partie de bâtiment et une classification en fonction des valeurs de référence afin que les consommateurs puissent comparer et évaluer sa performance énergétique. Il est accompagné de recommandations destinées à améliorer cette performance. ANNEXE 4 Code de la santé publique Art. L Un constat de risque d exposition au plomb présente un repérage des revêtements contenant du plomb et, le cas échant, dresse un relevé sommaire des facteurs de dégradation du bâti. Est annexée à ce constat une notice d information dont le contenu est précisé par arrêté des ministres chargés de la santé et de la construction Art. L A l expiration du délai de quatre ans à compter de la date d entrée en vigueur de la loi n du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, le constat mentionné à l article L est annexé à tout nouveau contrat de location d un immeuble affecté en tout ou partie à l habitation construit avant le 1 er janvier Si un tel constat établit l absence de revêtements contenant du plomb à des concentrations inférieures aux seuils définis par arrêté des ministres chargés de la santé et de la construction, il n y a pas lieu de faire établir un nouveau constat à chaque nouveau contrat de location. Le constat initial sera joint à chaque contrat de location. Lorsque le contrat de location concerne un logement situé dans un immeuble ou dans un ensemble immobilier relevant des dispositions de la loi n du 10 juillet 1965 précitée, ou appartenant à des titulaires de droits réels immobiliers sur les locaux, l obligation mentionnée au premier alinéa ne vise que les parties privatives dudit immeuble affectées au logement. L absence dans le contrat de location du constat susmentionné constitue un manquement aux obligations particulières de sécurité et de prudence susceptible d engager la responsabilité pénale du bailleur. Le constat mentionné ci-dessus est à la charge du bailleur, nonobstant toute convention contraire.

6 6 ANNEXE 5 Code de l environnement Art. L I Les acquéreurs ou locataires de biens immobiliers situés dans les zones couvertes par un plan de prévention des risques technologiques ou par un plan de prévention des risques naturels prévisibles, prescrit et approuvé, ou dans les zones de sismicité définies par décret en Conseil d État, sont informés par le vendeur ou le bailleur de l existence des risques visés par ce plan ou ce décret. A cet effet, un état des risques naturels et technologiques est établi à partir des informations mise à sa disposition par le préfet. En cas de mise en vente de l immeuble, l état est produit dans les conditions et selon les modalités prévues aux articles L et L du code de la construction et de l habitation. II En cas de mise en location de l immeuble, l état des risques naturels et technologiques est fourni au nouveau locataire dans les conditions et selon les modalités prévues à l article 3-1 de la loi n du 6 juillet 1898 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n du 23 décembre III Le préfet arrête la liste des communes dans lesquelles les dispositions du I et du II sont applicables ainsi que, pour chaque commune concernée, la liste des risques et des documents à prendre en compte. IV Lorsqu un immeuble bâti a subi un sinistre ayant donné lieu au versement d une indemnité en application de l article L ou de l article L du code des assurances, le vendeur ou le bailleur de l immeuble est tenu d informer par écrit l acquéreur ou le locataire de tout sinistre survenu pendant la période où il a été propriétaire de l immeuble ou dont il a été lui-même informé en application des présentes dispositions. En cas de vente de l immeuble, cette information est mentionnée dans l acte authentique constatant la réalisation de la vente. V En cas de non respect des dispositions du présent article, l acquéreur ou le locataire peut poursuivre la résolution du contrat ou demander au juge une diminution du prix. VI Un décret en Conseil d État fixe les conditions d application du présent article. Code civil ANNEXE 6 Art Il est dû garantie au preneur pour tous les vices ou défauts de la chose louée qui en empêchent l usage, quand même le bailleur ne les aurait pas connus lors du bail. S il résulte de ces vices ou défauts quelque perte pour le preneur, le bailleur est tenu de l indemniser.

7 7 ANNEXE 7 Décret n du 26 août 1987 pris en application de l article 7 de la loi n du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l investissement locatif, l accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l offre foncière et relatif aux réparations locatives Art. 1 er Sont des réparations locatives les travaux d entretien courant et de menues réparations, y compris les remplacements d éléments assimilables auxdites réparations, consécutifs à l usage normal des locaux et équipements à usage privatif. Ont notamment le caractère de réparations locatives les réparations énumérées en annexe au présent décret ANNEXE Liste des réparations ayant le caractère de réparations locatives I Parties extérieures dont le locataire a l usage exclusif a) jardins privatifs entretien courant, notamment des allées, pelouses, massifs, bassins et piscines ; taille, élagage, échenillage des arbres et arbustes ; remplacement des arbustes ; réparation et remplacement des installations mobiles d arrosage. b) auvents, terrasses et marquises enlèvement de la mousse et des autres végétaux c) descentes des eaux pluviales, chéneaux et gouttières dégorgement des conduits II Ouvertures intérieures et extérieures a) sections ouvrantes telles que portes et fenêtres ; graissage des gonds, paumelles et charnières ; menues réparations des boutons et poignées de portes, des gonds, crémones et espagnolettes ; remplacement notamment des boutons, clavettes et targettes. b) vitrages réfection des mastics ; remplacement des vitres détériorées. c) dispositifs d occultation de la lumière, tels que stores et jalousies graissage ; remplacement notamment de cordes, poulies ou quelques lames. d) serrures et verrous de sécurité graissage ; remplacement de petites pièces ainsi que des clés égarées ou détériorées. e) grilles nettoyage et graissage ; remplacement notamment de boulons, clavettes, targettes III Parties intérieures a) plafonds, murs intérieurs et cloisons maintien en état de propreté ; menus raccords de peintures et tapisseries ; remise en place ou remplacement de quelques éléments des matériaux de revêtement tels que faïence, mosaïque, matière plastique ; rebouchage des trous rendu assimilable à une réparation par le nombre, la dimension et l emplacement de ceux-ci

8 8 (Décret n du 26 août 1987 suite) b) parquets, moquettes et autres revêtements de sol encaustiquage et entretien courant de la vitrification ; remplacement de quelques lames de parquet et remise en état, pose de raccords de moquettes et autres revêtements de sol, notamment en cas de taches et de trous. c) placards et menuiseries telles que plinthes, baguettes et moulures remplacement des tablettes et tasseaux de placard et réparation de leur dispositif de fermeture ; fixation de raccords et remplacement de pointes de menuiseries. IV Installations de plomberie a) canalisations d eau dégorgement. b) canalisations de gaz entretien courant des robinets, siphons et ouvertures d aération ; remplacement périodique des tuyaux souples de raccordement. c) fosses septiques, puisards et fosses d aisance vidange d) chauffage, production d eau chaude et robinetterie remplacement des bilames, pistons, membranes, boites à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ; rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ; remplacement des joints, clapets et presse-étoupes des robinets ; remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d eau. e) éviers et appareils sanitaires nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement des tuyaux flexibles de douches. V Équipements d installations d électricité remplacement des interrupteurs, prises de courant, coupe-circuits et fusibles, des ampoules, tubes lumineux ; réparation ou remplacement des baguettes ou gaines de protection. VI Autres équipements mentionnés au contrat de location a) entretien courant et menues réparations des appareils, tels que réfrigérateurs, machines à laver le linge et la vaisselle, sèche-linge, hottes aspirantes, adoucisseurs, capteurs solaires, pompes à chaleur, appareils de conditionnement d air, antennes individuelles de radiodiffusion et de télévision, meubles scellés, cheminées, glaces et miroirs. b) menues réparations nécessitées par la dépose des bourrelets ; c) graissage et remplacement des joints des vidoirs ; d) ramonage des conduits d évacuation des fumées et des gaz et conduits de ventilation.

NOR: EQUC D. Version consolidée au 4 novembre 2014

NOR: EQUC D. Version consolidée au 4 novembre 2014 Le 4 novembre 2014 DECRET Décret n 87-712 du 26 août 1987 pris en application de l article 7 de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l investissement locatif, l accession à la propriété

Plus en détail

Votre habitat Qui répare, qui entretient?

Votre habitat Qui répare, qui entretient? Votre habitat Qui répare, qui entretient? Guide illustré des réparations locatives Commission nationale de concertation L entrée Tableau électrique coupe circuits et fusibles Interrupteurs, prises électriques

Plus en détail

NOR: EQUU D. Version consolidée au 29 juillet Sur le rapport du ministre de l équipement, des transports et du logement,

NOR: EQUU D. Version consolidée au 29 juillet Sur le rapport du ministre de l équipement, des transports et du logement, Le 22 mars 2016 Décret n 2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent pris pour l application de l article 187 de la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Juin 2007

Plus en détail

Guide pratique. du locataire. Tout ce qu il faut savoir pour l entretien et les réparations de votre logement

Guide pratique. du locataire. Tout ce qu il faut savoir pour l entretien et les réparations de votre logement Guide pratique du locataire Tout ce qu il faut savoir pour l entretien et les réparations de votre logement Vos obligations C est une question que vous nous posez souvent : Quelles sont les réparations

Plus en détail

MINISTERE DES OUTRE-MER. RSMA-R Saint-Pierre le, 06 février 2013 N /RSMA-R /DAF/LOG N O T E DE SERVICE

MINISTERE DES OUTRE-MER. RSMA-R Saint-Pierre le, 06 février 2013 N /RSMA-R /DAF/LOG N O T E DE SERVICE MINISTERE DES OUTRE-MER RSMA-R Saint-Pierre le, 06 février 2013 N /RSMA-R /DAF/LOG Suivi par : Commissaire principal E. GUIRARD DE CAMPROGER N O T E DE SERVICE Cette note annule et remplace la NDS n 219/RSMA-R/DAF

Plus en détail

NORMES DE SURFACE ET D'HABITABILITÉ APPLICABLES AUX LOGEMENTS POUR BÉNÉFICIER «d un prêt à taux 0%»

NORMES DE SURFACE ET D'HABITABILITÉ APPLICABLES AUX LOGEMENTS POUR BÉNÉFICIER «d un prêt à taux 0%» NORMES DE SURFACE ET D'HABITABILITÉ APPLICABLES AUX LOGEMENTS POUR BÉNÉFICIER «d un prêt à taux 0%» I. - NORMES GENERALES RELATIVES A LA SECURITE, A LA SALUBRITE ET A L'EQUIPEMENT DE L'IMMEUBLE 1.1. Etanchéité

Plus en détail

FAQ 66 LE LOGEMENT DECENT

FAQ 66 LE LOGEMENT DECENT Direction de l Intégration* Emploi/Logement Service : Logement/Reloref Rédactrice : Justine De Schepper Approbateur : Etienne Antelme Date : 15/06/2009 * Avec le soutien du Ministère de l'immigration,

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-LETTRE-000232-20140929 DGFIP lettre-type ; modèle LETTRE - IR - Modèle d'attestation

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

Presqu île Habitat 1, rue de Nancy CS30122 Cherbourg-Octeville Cherbourg-en-Cotentin

Presqu île Habitat 1, rue de Nancy CS30122 Cherbourg-Octeville Cherbourg-en-Cotentin Presqu île Habitat, rue de Nancy CS30 Cherbourg-Octeville 500 Cherbourg-en-Cotentin 0 33 87 84 00 www.presquile-habitat.fr MaJ-07 Entrée Remplacement serrure et canon, clés, poignées de porte Remplacement

Plus en détail

Location : réparations à la charge du locataire

Location : réparations à la charge du locataire Location : réparations à la charge du locataire Quelles sont les réparations qui doivent être effectuées par le locataire? En principe, les petites réparations courantes et l'entretien. Certaines réparations

Plus en détail

réparations locatives

réparations locatives le guide des réparations locatives > La réglementation > que faire en cas de problème > travaux d aménagement et d embellissement > travaux de maintenance sous contrat > réparations locatives et contrats

Plus en détail

M&Vous GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi?

M&Vous GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi? M&Vous GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi? Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

DECENCE DU LOGEMENT Par Bénédicte Humblot-Gignoux ( Juriste)

DECENCE DU LOGEMENT Par Bénédicte Humblot-Gignoux ( Juriste) DECENCE DU LOGEMENT Par Bénédicte Humblot-Gignoux ( Juriste) HISTORIQUE L idée est ancienne et remonte bien avant la loi SRU. Le décret du 6 Mars 1987, pris en application de l article 25 de la loi du

Plus en détail

ENTRETENIR GUIDE. m h p c.fr POUR MIEUX VIVRE DANS VOTRE LOGEMENT

ENTRETENIR GUIDE.  m h p c.fr POUR MIEUX VIVRE DANS VOTRE LOGEMENT GUIDE ENTRETENIR POUR MIEUX VIVRE DANS VOTRE LOGEMENT www.se m h p c.fr Réparations locatives Votre qualité de locataire implique des droits mais aussi des devoirs. En effet, il vous appartient d effectuer

Plus en détail

LE POINT SUR LES DROITS ET OBLIGATIONS DU PROPRIETAIRE-BAILLEUR ET DU LOCATAIRE

LE POINT SUR LES DROITS ET OBLIGATIONS DU PROPRIETAIRE-BAILLEUR ET DU LOCATAIRE Ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité Ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de l Essonne

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

Entretien de votre logement. Qui fait quoi?

Entretien de votre logement. Qui fait quoi? Bailleur Locataires Entretien de votre logement Qui fait quoi? Réparations locatives ou non locatives De quoi parle-t-on? Les réparations locatives sont à la charge du locataire. Locataires Deux cas se

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

NOR: EQUC D. Version consolidée au 1 janvier 2009

NOR: EQUC D. Version consolidée au 1 janvier 2009 DECRET Décret n 87-713 du 26 août 1987 pris en application de l article 18 de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l investissement locatif, l accession à la propriété de logements

Plus en détail

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 25/01/2016

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 25/01/2016 PLOMBERIE les prestations figurant sur des lignes grisées ne sont pas à prendre en compte si vous bénéficiez d'un marché d'entretien de robinetterie Remplacement de l'évier Inox u 238 238 238 238 238 238

Plus en détail

Réparations locatives, qui fait quoi? Guide de l entretien de votre logement

Réparations locatives, qui fait quoi? Guide de l entretien de votre logement Réparations locatives, qui fait quoi? Guide de l entretien de votre logement Réparations locatives ou non locatives, De quoi parle-t-on? La réparation locative est du locataire. On distingue deux cas :

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement. Qui fait quoi?

Entretien et Réparations dans votre logement. Qui fait quoi? Entretien et Réparations dans votre logement Qui fait quoi? Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Un robinet qui fuit, un interrupteur cassé, une chaudière en panne,... Une intervention

Plus en détail

Décret n du 26 août 1987 Charges récupérables

Décret n du 26 août 1987 Charges récupérables 3 avenue Marie Reynoard 38100 GRENOBLE Tél : 06 78 04 41 14 www.hipsilon-immobilier.fr contact@hipsilon-immobilier.fr Décret n 87-713 du 26 août 1987 Charges récupérables Pris en application de l article

Plus en détail

NOR: EQUC D. b) Les dépenses de personnel récupérables correspondent à la rémunération et aux charges sociales et fiscales ;

NOR: EQUC D. b) Les dépenses de personnel récupérables correspondent à la rémunération et aux charges sociales et fiscales ; Décret n 87-713 du 26 août 1987 pris en application de l'article 18 de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 4 octobre 2001 relatif aux conditions d octroi des prêts conventionnés. NOR: EQUU A

ARRETE Arrêté du 4 octobre 2001 relatif aux conditions d octroi des prêts conventionnés. NOR: EQUU A Le 1 juin 2011 ARRETE Arrêté du 4 octobre 2001 relatif aux conditions d octroi des prêts conventionnés. NOR: EQUU0100060A Le ministre de l économie, des finances et de l industrie, le ministre de l équipement,

Plus en détail

ANNEXE 1 L ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON DU 11 FÉVRIER 1999 ANNEXE 1 : LES CRITÈRES DE SALUBRITÉ L ARTICLE 1 DE L ARRÊTÉ FIXE :

ANNEXE 1 L ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON DU 11 FÉVRIER 1999 ANNEXE 1 : LES CRITÈRES DE SALUBRITÉ L ARTICLE 1 DE L ARRÊTÉ FIXE : ANNEXE 1 L ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON DU 11 FÉVRIER 1999 LE CARACTÈRE AMÉLIORABLE OU NON DES LOGEMENTS - ANNEXE I DE L ARRÊTÉ LES CRITÈRES MINIMAUX D OCTROI DE SUBVENTIONS - ANNEXE II DE L ARRÊTÉ L

Plus en détail

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES Du locataire ou de l'office, qui fait quoi? Qui répare? Qui entretient?? Office 66 - Office Public de l'habitat des Pyrénées-Orientales 7 rue Valette - BP 60440 * 66004

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES : La société civile EDEN Représenté par son gérant Ci-après - dénommé le «Bailleur» D'UNE PART, ET nom prénoms (Date et lieux naissance) (Adresse actuelle)

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

LE LABEL. «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement

LE LABEL. «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement Commune de :... Date de la visite :.. LE LABEL «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement INFORMATIONS GÉNÉRALES (ne conditionnant pas la Adresse du logement : Référence cadastrale

Plus en détail

ENTREE. Réparations propriétaire. Réparations locataire. Contrats d entretien. N Localisation Travaux

ENTREE. Réparations propriétaire. Réparations locataire. Contrats d entretien. N Localisation Travaux ENTREE Placard Graissage. Réparations et mise en jeu des portes Tableau électrique Remplacement (sauf dégradations) 3 Fusibles Remplacement 4 Coupe-circuit Remplacement (sauf réarmement et dégradations)

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES L entretien et les menues réparations dans votre logement Informations données à titre indicatif. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès du personnel de proximité

Plus en détail

ARRETE N du 31 octobre 2012 fixant les loyers d habitation dans un bail rural

ARRETE N du 31 octobre 2012 fixant les loyers d habitation dans un bail rural PREFET DE L INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural ARRETE N 2012305-0003 du 31 octobre 2012 fixant les loyers d habitation dans un bail

Plus en détail

Lettre d information sur la ventilation et le chauffage électrique

Lettre d information sur la ventilation et le chauffage électrique Lettre d information sur la ventilation et le chauffage électrique Nom et adresse du locataire Madame, Monsieur, Afin de vous sensibiliser au bon usage de la ventilation et du chauffage électrique de l

Plus en détail

D ENTRETIEN DU LOGEMENT

D ENTRETIEN DU LOGEMENT D ENTRETIEN DU LOGEMENT AFIN DE GARDER UN LOGEMENT EN PARFAIT ÉTAT ET POUR VOTRE CONFORT, NOUS VOUS PROPOSONS CE GUIDE PRATIQUE DE CONSEILS ET DE RECOMMANDATIONS SELON LA RÉGLEMENTATION ACTUELLE DES RÉPARATIONS

Plus en détail

GRILLE DE VETUSTE POUR LES INDEMNITES DE DEFAUT D'ENTRETIEN

GRILLE DE VETUSTE POUR LES INDEMNITES DE DEFAUT D'ENTRETIEN GRILLE DE VETUSTE POUR LES INDEMNITES DE DEFAUT D'ENTRETIEN Durée de vie 7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 1 2 3 4 5 6 7 20% 30% 40% 60% 80% 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 5% 10% 15% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%

Plus en détail

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14 Obligations du locataire et du propriétaire COMMUNE CCVA Tiers Observations Extérieur Entretien des allées, balayage de la cour Taille, arbres et arbustes taille d'entretien exclusivement Abattage - Elagage,

Plus en détail

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera :

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

Code de la santé publique. Article L Modifié Modifié par Loi n du 9 août 2004 art. 76 II (JORF 11 août 2004).

Code de la santé publique. Article L Modifié Modifié par Loi n du 9 août 2004 art. 76 II (JORF 11 août 2004). Article L1334-5 Modifié Modifié par Loi n 2004-806 du 9 août 2004 art. 76 II (JORF 11 août 2004). N'est plus en vigueur depuis le 9 Juin 2005 Un constat de risque d'exposition au plomb présente un repérage

Plus en détail

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah Annexe Liste des travaux subventionnables par l'anah destinés à l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de salubrité ou d'équipement des Immeubles (bâti) Raccordements et branchements Gros-œuvre

Plus en détail

LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT - 1 Ce guide pratique est le vôtre Vous y trouverez des repères utiles pour l entretien de votre logement. Outil de référence

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Commune de FREJUS (Var) Collectif MAÎTRE D OUVRAGE : BOUYGUES IMMOBILIER NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE VILLA GARANCE Fréjus, le 07 décembre 2011 SOMMAIRE 1 - Caractéristiques techniques générales 2 - Locaux

Plus en détail

LOUER. *En nombre d agences

LOUER. *En nombre d agences LOUER * * *En nombre d agences Trouver un appartement ou une maison à louer nécessite de franchir 5 étapes essentielles. ORPI met à votre disposition des milliers d annonces partout en France et vous conseille

Plus en détail

Notice descriptive sommaire BBC

Notice descriptive sommaire BBC Notice descriptive sommaire BBC ----------------------------------------- Résidence «Les Jardins de Mathéo» ----------------------------------------- Rue de la Solidarité MONTEREAU-FAULT-YONNE (77) LES

Plus en détail

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera :

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

Type : Appartement Maison Autre. N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Chauffage : électrique gaz autre collectif

Type : Appartement Maison Autre. N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Chauffage : électrique gaz autre collectif des lieux, réalisé le / / Location saisonnière, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

Type : Appartement Maison Autre. N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Chauffage : électrique gaz autre collectif

Type : Appartement Maison Autre. N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Chauffage : électrique gaz autre collectif des lieux Entrée, réalisé le / / Location saisonnière Sortie, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX INFOS UTILES ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE)

ÉTAT DES LIEUX INFOS UTILES ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) INFOS UTILES ÉTAT DES LIEUX ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES Entrée OU Sortie CONTACT : 09 87 67 16 61 Selectra (non surtaxé ; l-v : 8H-21H, sam : 8H30-18H30) Date d entrée : / / Date de sortie: / / L des lieux

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT LE GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT - 1 Ce guide pratique est le vôtre Vous y trouverez des repères utiles pour l entretien de votre logement. Outil de référence

Plus en détail

Réparations locatives

Réparations locatives Réparations locatives www.sodineuf.fr Sommaire Introduction Votre entrée Votre cuisine Votre salle de bain page page page page 3 4 8 10 Canalisations entartrées, vitres cassées, gouttières obstruées, Vous

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Vous rendre la vie plus belle GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Qui répare, qui entretient? 2 SOMMAIRE Guide des réparations locatives Pourquoi ce guide?...page 4 L entrée...page 5 Les pièces à vivre...page

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Un évier bouché, une chaudière en panne Que devez-vous faire? À qui vous adresser? Est-ce à vous de vous en

Plus en détail

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS 1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON 1. GENERALITES Gros œuvre structure Décapage du terrain. Fouilles en pleine masse. Traitement préventif antiparasitaire du sol.

Plus en détail

mode d'emploi Contrat de location en meublé d une résidence principale

mode d'emploi Contrat de location en meublé d une résidence principale mode d'emploi Contrat de location en meublé d une résidence principale Quand utiliser ce modèle? A l occasion de la location d un logement meublé destiné à devenir la résidence principale du LOCATAIRE.

Plus en détail

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE SCCV Acte 1 Notice descriptive sommaire SCCV Acte 1 2 rue Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 22 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE DES OUVRAGES - Situation - Définition du programme - Voirie et

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

BAIL HABITATION. Offert par Locaux vides - Loi du 6 juillet 1989. Conditions particulières. Bailleur(s): Nom : Adresse : CP Ville : Mandataire :

BAIL HABITATION. Offert par Locaux vides - Loi du 6 juillet 1989. Conditions particulières. Bailleur(s): Nom : Adresse : CP Ville : Mandataire : BAIL HABITATION Offert par Locaux vides - Loi du 6 juillet 1989 Conditions particulières Bailleur(s): Mandataire : Le(s) preneur(s) locataire(s) : Adresse : CP : Ville : Solidairement responsables Loyer

Plus en détail

Nombre d occupants du logement : dont nombre d enfants mineurs (préciser leurs âges) :

Nombre d occupants du logement : dont nombre d enfants mineurs (préciser leurs âges) : FICHE D AUTO-DIAGNOSTIC ACCOMPAGNE DE L ÉTAT DU LOGEMENT OU DE LA CHAMBRE QUE VOUS LOUEZ AVANT LA PREMIÈRE VISITE Demande d information sur le Locataire. Nom et Prénom : Adresse complète (la plus précise

Plus en détail

QUI PAIE QUOI? Edition LOGEMENT BRUXELLOIS rue du Cardinal Mercier Bruxelles Tél : 02/

QUI PAIE QUOI? Edition LOGEMENT BRUXELLOIS rue du Cardinal Mercier Bruxelles Tél : 02/ QUI PAIE QUOI? Edition 2017 LOGEMENT BRUXELLOIS rue du Cardinal Mercier 37-1000 Bruxelles Tél : 02/435.28.00 www.logementbruxellois.be p. 2/5 Lorsqu un appartement est confronté à un problème technique,

Plus en détail

ETAT DES LIEUX LOI ALLUR 2016 DECRET N DU 30 MARS 2016

ETAT DES LIEUX LOI ALLUR 2016 DECRET N DU 30 MARS 2016 ETAT DES LIEUX LOI ALLUR 2016 DECRET N 2016-382 DU 30 MARS 2016 d entrée de sortie fait le / / Quand faire l état des lieux? Un état des lieux d'entrée doit être réalisé lors de la remise des clés (en

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 38 VILLAS LIEU DIT «LA COLLINE DE SPRING» SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE

CONSTRUCTION DE 38 VILLAS LIEU DIT «LA COLLINE DE SPRING» SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE CONSTRUCTION DE 38 VILLAS LIEU DIT «LA COLLINE DE SPRING» 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les bâtiments

Plus en détail

RÉSIDENCE HORIZON PLAGE

RÉSIDENCE HORIZON PLAGE Résidence Horizon Plage RÉSIDENCE HORIZON PLAGE NOTICE DESCRIPTIVE GÉNÉRALITÉS Le présent programme immobilier de 27 logements situé dans le quartier de La Pointe Rouge 13008 - MARSEILLE se compose d un

Plus en détail

Qui fait quoi? Bailleur /Locataire. Entretien et réparations de votre logement. Est Habitat Construction

Qui fait quoi? Bailleur /Locataire. Entretien et réparations de votre logement.  Est Habitat Construction Est Habitat Construction www.groupe3f.fr 3F - Direction de la communication externe - 2011 - Réf : I 07408 Crédit photo : Gettyimages Illustrations : Antoine Dagan Conception et réalisation : Imprimé sur

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE PRÉSENTATION DU PROJET Située 5 avenue de Verdun à Créteil (Val-de-Marne), «RESIDENCE VOLTAIRE», dont l architecture contemporaine et harmonieuse vous séduira, vous offre des

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

Son montant peut atteindre 10 000. C'est un crédit amortissable limité à 10 ans avec un taux fixe de 1% (hors assurance) et sans frais de dossier.

Son montant peut atteindre 10 000. C'est un crédit amortissable limité à 10 ans avec un taux fixe de 1% (hors assurance) et sans frais de dossier. Le prêt Travaux, c'est quoi? Le prêt Travaux est un prêt délivré par Action logement qui vous aide à financer des travaux d amélioration réalisés par une entreprise dans votre résidence principale. Le

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GUADELOUPE COMMUNE DE... DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE POUR LE COMPTE DE...

DEPARTEMENT DE LA GUADELOUPE COMMUNE DE... DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE POUR LE COMPTE DE... DEPARTEMENT DE LA GUADELOUPE COMMUNE DE... DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE POUR LE COMPTE DE... PIECES ECRITES Imprimé Demande de Permis de construire Notice descriptive Notice d impact visuel PIECES GRAPHIQUES

Plus en détail

Entrée, réalisé le / / Sortie, réalisé le / / Type de chauffage : électrique gaz autre collectif

Entrée, réalisé le / / Sortie, réalisé le / / Type de chauffage : électrique gaz autre collectif État des lieux Entrée, réalisé le / / Sortie, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

LOCATION DES APPARTEMENTS A TIERS MODE OPERATOIRE

LOCATION DES APPARTEMENTS A TIERS MODE OPERATOIRE PRE DGMO - MOA KMO/BDH RDMOA - DR Normandie 01/03/2013 LOCATION DES APPARTEMENTS A TIERS MODE OPERATOIRE Date Version Rédigé par Vérifié par Modifications 08/02/2013 01 PRE KMO/BDH 13/02/2013 02 PRE ARA

Plus en détail

Fiche enquête mairie en cas de logement susceptible d être dégradé

Fiche enquête mairie en cas de logement susceptible d être dégradé Fiche enquête mairie en cas de logement susceptible d être dégradé Informations générales Mairie de : Nom de l enquêteur :... : :.. @... Date de l enquête : / / Statut d occupation : locataire propriétaire

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 4 Finitions Décoration. 3 Plomberie Sanitaire. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION COMMUNE DE TOURCOING MR Farid H. TIM DESIGN &DECO 1 PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION NOTICE DESCRIPTIVE ET ESTIMATIVE TIM DESIGN &DECO 2 PREAMBULE La présente

Plus en détail

Nombre de pièces principales : Adresse : Nom ancien occupant : N compteur : HP : HC : Démarches : Chauffage : électrique gaz autre collectif

Nombre de pièces principales : Adresse : Nom ancien occupant : N compteur : HP : HC : Démarches : Chauffage : électrique gaz autre collectif des lieux Entrée, réalisé le / / Sortie, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

Guide d évaluation de l insalubrité d une résidence ou d un logement

Guide d évaluation de l insalubrité d une résidence ou d un logement Guide d évaluation de l insalubrité d une résidence ou d un logement Préparé par Bruno Cossette Agent de planification, de programmation et de recherche Mars 2013 PRÉAMBULE Dans le présent document, l

Plus en détail

Nombre de pièces principales : Adresse : Nom ancien occupant : N compteur : HP : HC : Chauffage : électrique gaz autre collectif

Nombre de pièces principales : Adresse : Nom ancien occupant : N compteur : HP : HC : Chauffage : électrique gaz autre collectif des lieux Entrée, réalisé le / / Sortie, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

Nombre de pièces principales : Adresse : N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Nom ancien occupant : Équipements énergétiques

Nombre de pièces principales : Adresse : N compteur : HP : HC : N compteur : Relevé : Nom ancien occupant : Équipements énergétiques des lieux, réalisé le / /, réalisé le / / L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Tel : 03.25.42.32.80. Fax : 03.25.73.07.92. Mail : opah.pnrfo@orange.fr Site internet du PACT : http://pact-aube.monsite-orange.fr/ 1 - L'Anah ( Agence

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles. ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES CONTACT : Selectra (non surtaxé ; l-v : 8H-21H, sam : 8H30-18H30)

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles. ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES CONTACT : Selectra (non surtaxé ; l-v : 8H-21H, sam : 8H30-18H30) ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

Constat d état des lieux en sortie Réalisé le 31/12/2015

Constat d état des lieux en sortie Réalisé le 31/12/2015 Constat d état des lieux en sortie Réalisé le 31/12/2015 Locataire(s): - Mme. Dupont 12 GRANDE RUE 69003 LYON Etage 4 Mission n 389458 Bailleur: Régie X- Propriétaire : M.Durand www.opera-groupe.fr Propulsé

Plus en détail

Les réparations. locatives, qui fait quoi? Qui fait l'entretien, les menues réparations dans votre logement?

Les réparations. locatives, qui fait quoi? Qui fait l'entretien, les menues réparations dans votre logement? Les réparations locatives, qui fait quoi? Qui fait l'entretien, les menues réparations dans votre logement? Les 3 codes de couleurs qui figurent dans les illustrations qui vont suivre, indiquent à qui

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION / COLOCATION

CONTRAT DE LOCATION / COLOCATION CONTRAT DE LOCATION / COLOCATION LOGEMENT NON MEUBLÉ 1. DÉSIGNATION DES PARTIES Le présent contrat est conclu entre les soussignés : - Nom et prénom, ou dénomination du bailleur :........ - Domicile ou

Plus en détail

DEPARTEMENT DU VAR COMMUNE DE RAYOL CANADEL SUR MER

DEPARTEMENT DU VAR COMMUNE DE RAYOL CANADEL SUR MER DEPARTEMENT D VAR COMMNE DE RAYOL CANADEL SR MER DECOMPOSITION D PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE (par lots) Marché passé selon la procédure adaptée conformément à l article 28 du Code des Marchés Publics REHABILITATION

Plus en détail

Réunion Bailleurs. 11 & 12 octobre 2012 Caisse d Allocations Familiales des Yvelines

Réunion Bailleurs. 11 & 12 octobre 2012 Caisse d Allocations Familiales des Yvelines Réunion Bailleurs 11 & 12 octobre 2012 Caisse d Allocations Familiales des Yvelines 3 aides au logement non cumulables entre elles L Aide personnalisée au logement (Apl) : Logement pour lequel une convention

Plus en détail

MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N /A//2017.E077.01/BAT.OL-BH

MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N /A//2017.E077.01/BAT.OL-BH MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N 2017.177/A//2017.E077.01/BAT.OL-BH N Description Type Unité QP PU HTVA Total HTVA 1 Généralités 1.1 Installation de chantier Q ff 1,00 1.2 Coordination

Plus en détail

Vous pouvez procéder à des embellissements mais

Vous pouvez procéder à des embellissements mais L entretien et Le locataire : ses droits et ses obligations : l entretien et les réparations locatives les réparations locatives Vous pouvez procéder à des embellissements mais ils ne doivent pas être

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

1 - Introduction sur ce crédit travaux + immobilier. 2 - Bénéficiaires de ce financement travaux et immo.

1 - Introduction sur ce crédit travaux + immobilier. 2 - Bénéficiaires de ce financement travaux et immo. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES LOCAUX DE L OFFICE DE TOURISME situé Les Celliers ROUSSET

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES LOCAUX DE L OFFICE DE TOURISME situé Les Celliers ROUSSET Commune de Rousset CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES LOCAUX DE L OFFICE DE TOURISME situé Les Celliers 05190 ROUSSET Entre les soussignés : La Communauté de communes Serre-Ponçon Val d Avance (CCSPVA),

Plus en détail