Contribution à l étude des performances globales d un étage de pompe centrifuge roue pour plusieurs débits autour du point nominal.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contribution à l étude des performances globales d un étage de pompe centrifuge roue pour plusieurs débits autour du point nominal."

Transcription

1 Contribution à l étude des performances globales d un étage de pompe centrifuge roue pour plusieurs débits autour du point nominal. T.E.A. TERKI HASSAINE a, P. CHERDIEU b, A. SEDDINI a, P. DUPONT c, A.C. BAYEUL LAINE b a. Université Aboubekr Belkaid (UABT), BP 230, TLEMCEN (ALGERIE b. Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers-ParistTech (ENSAM),18 Boulvard Louix XIV, LILLE (FRANCE) c. Ecole Centrale de Lille, Cité Scientifique, Villeneuve-d'Ascq LILLE (FRANCE) Résumé L'article fait référence à l'analyse des caractéristiques d un écoulement à l'intérieur d'un diffuseur à aubes d une pompe centrifuge. La pompe qui fait l objet de ces études est la pompe SHF fonctionnant à l air. Une roue et un diffuseur ont été définis et réalisée en vue d'essais en air. Ces essais réalisaient à l'ensam Lille, sur les différents débits, avaient comme principal objectif la détermination et l analyse de l'influence de divers paramètres qui interviennent dans l écoulement (vitesses, pressions, etc.). Plusieurs positions de capteurs de sondes ont été traitées dans divers plans de mesure entre le plafond et la ceinture, de l inter-aube du diffuseur. Une technique de posttraitement des résultats, fondée sur divers outils statistiques, a été appliquée à ces données expérimentales en vue d accéder à une meilleure compréhension des phénomènes. Dans une autre démarche, une simulation numérique de l écoulement à l'intérieur la pompe a été réalisée par le Logiciel STAR-CCM+. Les résultats expérimentaux sont comparés aux résultats obtenus par simulation numérique. Mots clefs: pompe centrifuge, star-ccm+, frozen rotor, roue shf 1. Introduction Un modèle de pompe dénommé «pompe SHF», fonctionnant à l air a fait l objet de mesures globales et locales visant à caractériser les performances de la roue et du diffuseur afin de permettre une comparaison avec les résultats de calculs 3D stationnaires de type «frozen rotor» et des calculs 3D instationnaires. Les détails de l équipement et de l instrumentation ont déjà fait l objet de différentes publications, références [1], [2] et [3]. Ces essais ont été réalisés pour cinq débits différents. Plusieurs positions de prises de pressions statiques pariétales, réparties dans l ensemble de la machine et plus particulièrement entre l entrée de la roue et l entrée du diffuseur, puis entre l entrée et la sortie du diffuseur, mais aussi à l intérieur de ce dernier, permettent d évaluer les performances et leurs évolutions. Des simulations numériques ont été réalisées à l'intérieur la pompe, pour huit différentes positions angulaires relatives du diffuseur par rapport à la roue, en utilisant le logiciel STAR-CCM+. Les résultats expérimentaux sont comparés aux résultats obtenus par simulations numériques. Les résultats présentés ici s attachent plus particulièrement à la performance de la roue jusqu en entrée de diffuseur. Ces comparaisons permettent de déceler les zones de fonctionnement ou la modélisation des performances globales de la roue doivent être critiquée voire améliorées.

2 2. Résultats expérimentaux en sortie de roue, entrée de diffuseur. Parce qu il est difficile d obtenir des mesures de pression d arrêt fiables en sortie de roue d une pompe centrifuge en présence d un diffuseur proche de la roue, en particulier à cause des phénomènes d interaction, il a été décidé d utiliser les résultats de sondages de pression statiques en entrée de diffuseur, complétées par des mesures directes de pression statiques pariétales, et ce pour plusieurs valeurs de débit. Les résultats de ces mesures ont été obtenus pour plusieurs positions tangentielles entre les faces de pression et de dépression des aubages du diffuseur; ces positions tangentielles sont montrées en figure 1 et sont notées de 1 à 9. La position 1 correspond à une mesure coté pression des aubages du diffuseur, la position 9 est située coté dépression de ces aubages. La figure 2, rassemble les résultats de l augmentation de pression statique ΔPs entre l entrée de la roue (section 1) et l entrée du diffuseur (section 3), issus des sondages dont les valeurs ont été extrapolées coté carter, et ce pour quatre valeurs adimensionnelles de débit. FIG. 1 -Position des prises de pression statiques pariétales et des sondages en entrée de diffuseur Résultats expérimentaux FIG. 2 Distribution tangentielle des pressions statiques pariétales.

3 Il est ainsi possible de constater que les gradients tangentiels de pression statique pariétale issus de l extrapolation des sondages, s inversent selon les valeurs de débits d une part et que les différences de pression statique entre les deux faces des aubages du diffuseur, qui correspondent aux positions 1 et 9, sont les plus faibles pour une valeur de débit adimensionnel Q*= 0,762. Cette valeur est proche du débit de dessin du diffuseur et cela confirme l existence d un gradient faible de pression statique correspondant à ce débit. On peut également constater que les valeurs de pressions statiques varient peu coté dépression des aubages lorsque le débit change, alors que celles qui correspondent aux zones allant vers le coté pression sont plus sensibles aux variations du débit. C est donc bien les régions non influencées par la présence directe du bord d attaque des aubes du diffuseur qui sont les plus sensibles aux variations de débit et donc aux variations des angles d entrée le long de la section d entrée du diffuseur. Enfin, le gradient de pression statique s inverse bien lorsque le débit est grand ; cela correspond à des angles d incidence négatifs au bord d attaque des aubages. La face initialement considérée en dépression pour le débit nominal, se retrouve logiquement en surpression. 3. Comparaison entre les calculs et les mesures de pressions pariétales. Sont présentés, ci après en figures 3a, 3b, 3c et 3d, les résultats de calculs 3D RANS, issus de modélisation de type «frozen rotor» et «instationnaire». Ils sont comparés aux résultats expérimentaux toujours pour ce qui concerne les évolutions des pressions statiques pariétales. Les deux types de calculs n ont pu être effectués que pour 3 débits parmi les 4 présentés en figures Comparaison entre les mesures de pression pariétales et de l extrapolation en paroi des résultats issus des sondages. Les résultats expérimentaux obtenus par ces deux mesures montrent que des écarts existent entre les niveaux de pressions statiques pariétales qui sont généralement plus forts que les pressions obtenus par extrapolation des sondages. Cependant, les gradients tangentiels sont bien respectés. Par ailleurs, les écarts de niveau de pression sont d autant plus faibles que le débit considéré diminue. Les écarts entre les deux techniques de mesure peuvent être expliqués par les effets de blocage lié à la présence de la sonde d exploration dans l écoulement proprement dit. 3.2 Comparaison entre les deux approches numériques Les résultats des calculs entre l approche en «frozen» rotor et l approche complètement instationnaire sont très proche l une de l autre, ce qui montre bien que les valeurs et les gradients tangentiels de la pression statique en entrée de diffuseur résultent essentiellement de l effet des bords d attaque et de l incidence moyenne de l écoulement. Le caractère instationnaire de celui-ci n affecte donc pas, à ce niveau, les gradients de pression. 3.3 Comparaison entre mesures et résultats de simulation On peut constater que les résultats sont très proches pour le débit nominal du diffuseur, c'est-à-dire pour Q/Q*= 0,762, figure 3c. Pour les débits supérieurs, les effets d interaction entre la roue et les aubes du diffuseur ont une influence sur les résultats comme on peut le constater figures 3a et 3b. Ces résultats doivent cependant être analysés en détail, en particulier en fonction des techniques d évaluation des valeurs moyennes extraites des calculs instationnaires, car les valeurs sont systématiquement plus faibles que celles des calculs stationnaires et des mesures, ce qui, si ces résultats étaient considérés comme valables, tendrait à faire croire que les pertes dans la partie lisse du diffuseur entre le bord de fuite de la roue et l entrée du diffuseur sont plus fortes que celles obtenues par le calcul stationnaire.

4 Pressions statiques expérimentales au niveau du carter Calcul Star ccm+ en instationnaire Intrados Extrados FIG. 3a Distribution tangentielle des pressions statiques pariétales. Débit réduit Q/Q* = 1,14 Intrados Extrados Pressions statiques expérimentales au niveau du carter Calcul Star ccm+ en instationnaire FIG. 3b Distribution tangentielle des pressions statiques pariétales. Débit réduit Q/Q* = 0,975

5 Extrados Pressions statiques expérimentales au niveau du carter Calcul Star ccm+ en instationnaire FIG. 3c Distribution statiques pariétales. Débit réduit Q/Q* = 0,762 Pressions statiques expérimentales au niveau du carter FIG. 3d Distribution tangentielle des pressions statiques pariétales. Débit réduit Q/Q* = 0,58

6 4. Conclusions Plusieurs sources d interprétation des résultats doivent être confrontées aux résultats locaux obtenus dans ce travail. En effet, nous disposons, en plus des résultats des prises de pression statiques pariétales, de mesure de vitesses en module et direction à partir des sondages et des mesures par techniques optiques non intrusives de type PIV. Ces analyses, permettant de coupler les résultats obtenus à partir de différentes techniques de mesures et de modélisation, devraient permettre de mieux analyser les écoulements complexes liés aux effets d interaction entre roue et diffuseur en dehors des points d adaptation des machines centrifuges de ce type. References [1] G. Wuibaut, G. Bois, M. El Hajem, A. Akhras, J.Y. Champagne, Optical PIV and LDV Comparisons of Internal Flow Investigations in SHF Impeller, Int. J. of Rotating Machinery, 1-9, 2006 [2] G. Cavazzini, P. Dupont, G. Pavesi, A. Dazin, G. Bois, A. Atif, P. Cherdieu, Analysis of unsteady flow velocity fields inside the impeller of a radial flow pump : PIV measurements and numerical calculation comparisons, Proc. of ASME-JSME-HSME Joint fluids engineering conference 2011, July 24-29, 2011, Hamamatsu, Japan [3] G. Cavazzini, G. Pavesi, G. Ardizzon, P. Dupont, S. Coudert, G. Caignaert, G. Bois, Analysis of the rotor-stator interaction in a radial flow pump 2009 Houille blanche revue internationale de l eau

Turbine Basse Chute VLH. Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales. Sommaire

Turbine Basse Chute VLH. Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales. Sommaire Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales Sommaire 1 Introduction : les critères utilisés... 2 2 Géométrie utilisée pour la pré-étude, maillage, conditions du calcul et résultats globaux.... 3 3 Vérification

Plus en détail

Simulation numérique 3D pour optimiser l aérodynamique des ventilateurs de grande puissance

Simulation numérique 3D pour optimiser l aérodynamique des ventilateurs de grande puissance Simulation numérique 3D pour optimiser l aérodynamique des ventilateurs de grande puissance Dr. Wilfried Rick, Dr. Eribert Benz, Alain Godichon Alors que les études expérimentales continuent de jouer un

Plus en détail

Étude numérique de la structure de l'écoulement dans un alternateur discoïde d'une éolienne

Étude numérique de la structure de l'écoulement dans un alternateur discoïde d'une éolienne Étude numérique de la structure de l'écoulement dans un alternateur discoïde d'une éolienne François BEAUBERT *, Tiffany FOURMEAU, Souad HARMAND Université de Lille Nord de France, F-59000 Lille UVHC,

Plus en détail

AERODYNAMIQUE BIA AERODYNAMIQUE - 1 -

AERODYNAMIQUE BIA AERODYNAMIQUE - 1 - AERODYNAMIQUE - 1 - L AIR, MILIEU DU SOL : CARACTERISTIQUES DE L AIR : Ces caractéristiques seront étudiées plus en détail en météorologie, les trois paramètres principaux définissant l état de l air ambiant

Plus en détail

Des exemples de mesure de pression dans les installations d essais et de mesures de DGA/EV JF BUFFARD DGA/EV - 20/03/2014

Des exemples de mesure de pression dans les installations d essais et de mesures de DGA/EV JF BUFFARD DGA/EV - 20/03/2014 Des exemples de mesure de pression dans les installations d essais et de mesures de DGA/EV JF BUFFARD DGA/EV - 20/03/2014 Sommaire Principes des capteurs utilisés, Mesures anémo-barométriques, Mesures

Plus en détail

POMPE A CHALEUR THERMIQUE A DOUBLE CYCLE DE RANKINE

POMPE A CHALEUR THERMIQUE A DOUBLE CYCLE DE RANKINE Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Office fédéral de l énergie OFEN POMPE A CHALEUR THERMIQUE A DOUBLE CYCLE DE RANKINE Rapport annuel 2008 Auteur

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE ET DYNAMIQUE D UN BAIN FONDU LORS D UN SOUDAGE PROFOND PAR LASER

ETUDE THERMIQUE ET DYNAMIQUE D UN BAIN FONDU LORS D UN SOUDAGE PROFOND PAR LASER ETUDE THERMIQUE ET DYNAMIQUE D UN BAIN FONDU LORS D UN SOUDAGE PROFOND PAR LASER Nabil ALLALOU (1), Mohamed DEBIANE (2) USTHB, BP 32 EL ALIA, Faculté de Physique, Beb Ezzouar, 16111 ALGER, ALGERIE (1)

Plus en détail

Résultats et Discussions

Résultats et Discussions Résultats et Discussions 5 1 / Introduction : Le présent travail expérimental à pour but d étudier l influence de différents paramètres géométriques et dynamiques tels que le dépôt de matière sur les cotés

Plus en détail

Aérodynamique grand voile - mât

Aérodynamique grand voile - mât Aérodynamique grand voile - mât V.G. Chapin, S. Jamme, R. Neyhousser ENSICA, Toulouse 2 nd Workshop Ecole Navale 2004 1 Plan Ressources ENSICA Des souffleries: S4, SDV, Sub Savoir-faire expérimental Nombreuses

Plus en détail

TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif

TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif TP Machines et Systèmes Energétiques: Caractéristiques d un ventilateur contra-rotatif Laboratoire de Dynamique des Fluides version du 24 octobre 2014 Table des matières 1 Généralités 2 1.1 Descriptif

Plus en détail

Simulation instationnaire de l écoulement autour d un rotor éolien à axe horizontal

Simulation instationnaire de l écoulement autour d un rotor éolien à axe horizontal Revue des Energies Renouvelables Vol. 15 N 4 (2012) 599-608 Simulation instationnaire de l écoulement autour d un rotor éolien à axe horizontal M. Maïzi 1*, R. Dizène 2 et O. Guerri 1 1 Division Energie

Plus en détail

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale

20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale 20 ans d expérience dans le domaine de l aérodynamique expérimentale LAyF-UTN Le Laboratoire d Aérodynamique et Mécanique des Fluides («LAyF») est spécialisé en tout type d essais aérodynamiques expérimentaux

Plus en détail

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable

Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 193 198 Extrapolation verticale des paramètres de Weibull pour l estimation du potentiel récupérable N. Kasbadji-Merzouk 1*, M. Merzouk 2 et B.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRRF/2016/40 Distr. générale 7 juillet 2016 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane.

Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane. Étude expérimentale d une flamme de prémélange propane air en impact sur une plaque plane. Hélène ROINARD 1*, Francis MICHELI 1, Philippe REULET 1, Pierre MILLAN 1 1 ONERA-DMAE, 2 ave Edouard Belin, BP4025,

Plus en détail

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL

SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL SIMULATION DES PERFORMANCES AERODYNAMIQUES D UNE EOLIENNE A AXE HORIZONTAL Y. EL KHCHINE 1, M. SRITI 2, M. OUARIAGLI 3 1. Faculté Polydisciplinaire de Taza ; younes.elkhchine@usmba.ac.ma 2. Faculté Polydisciplinaire

Plus en détail

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial

Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Premier Séminaire National de Génie Mécanique (SNGM01) Biskra, 7 et 8 Décembre 011 Simulation de transfert de chaleur dans un échangeur de chaleur coaxial Mohamed Amine Abdelghani Mokrane 1, Abdelhafid

Plus en détail

Similitude et couche limite

Similitude et couche limite 1 Similitude et couche limite I Analyse dimensionnelle et similitude I-1 Analyse dimensionnelle L analyse dimensionnelle permet de réduire le nombre de paramètres à étudier pour comprendre les phénomènes

Plus en détail

Etude de l'écoulement moyen en sortie de roue d'une pompe centrifuge (Roue SHF)

Etude de l'écoulement moyen en sortie de roue d'une pompe centrifuge (Roue SHF) Applications industrielles de la mécanique des fluides Etude de l'écoulement moyen en sortie de roue d'une pompe centrifuge (Roue SHF) Flow study at the exit ofa centrifugai pump impeller par M. El Hajem*,

Plus en détail

BANC DE CARACTÉRISATION

BANC DE CARACTÉRISATION 1 BANC DE CARACTÉRISATION D ACTIONNEURS FLUIDIQUES Quentin GALLAS, Marc PRUVOST DAAP/ELV Lille GDR «Contrôle Des Décollements» 18-19 novembre 2015 2 Sommaire Introduction Les actionneurs Le banc Procédures

Plus en détail

TFS Plafonds filtrants pour blocs opératoires

TFS Plafonds filtrants pour blocs opératoires Plafonds filtrants pour blocs opératoires Versions - A (avec panneaux et plénum support de filtres en aluminium, cadre en aluminium extrudé) - X (avec panneaux et plénum support de filtres en inox, cadre

Plus en détail

Mesure optique de vibration d aubes libres de grande dimension, de turbines basse pression en exploitation

Mesure optique de vibration d aubes libres de grande dimension, de turbines basse pression en exploitation Mesure optique de vibration d aubes libres de grande dimension, de turbines basse pression en exploitation La tendance grandissante, visant à employer de grosses turbines à vapeur basse pression dans les

Plus en détail

Étude aérodynamique instationnaire d un rotor éolien de Savonius : mise en évidence de l influence de la portance

Étude aérodynamique instationnaire d un rotor éolien de Savonius : mise en évidence de l influence de la portance Étude aérodynamique instationnaire d un rotor éolien de Savonius : mise en évidence de l influence de la portance Pauline BUTAUD a, Aurélien BESNARD b, Thibaud MARCEL c et Michel MAYA c a. Institut FEMTO-ST

Plus en détail

Notations. c c ~ + c z ) énergie cinétique. 2 turbulente moyenne. ( 2 turbulente en moyenne de phase

Notations. c c ~ + c z ) énergie cinétique. 2 turbulente moyenne. ( 2 turbulente en moyenne de phase ETUDE DU CHAMP INSTATIONNAIRE DE VITESSE EN SORTIE DE ROUE DE TURBINE ETUDE EXPERIMENTALE ET NUMERIQUE G.D. CIOCAN, S. MAURI, J. ARPE, J.L. KUENY Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Laboratoire de

Plus en détail

EXEMPLES D'APPLICATIONS SUR MOTEUR D'AVION DE LA MESURE DE TEMPÉRATURE PAR THERMOGRAPHIE

EXEMPLES D'APPLICATIONS SUR MOTEUR D'AVION DE LA MESURE DE TEMPÉRATURE PAR THERMOGRAPHIE Thermogram 2003 1 EXEMPLES D'APPLICATIONS SUR MOTEUR D'AVION DE LA MESURE DE TEMPÉRATURE PAR THERMOGRAPHIE Frédéric RAVET (1), Anne THENAISIE (2) (1) Chef du service développement des procédés d instrumentation

Plus en détail

Étude expérimentale de l influence du blocage aval sur les performances de ventilateurs axiaux

Étude expérimentale de l influence du blocage aval sur les performances de ventilateurs axiaux 21 ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 26 au août 21 Étude expérimentale de l influence du blocage aval sur les performances de ventilateurs axiaux Résumé : C. SRRF a, F. RVELET a, F. BKIR a a.

Plus en détail

Pompe à chaleur air/air en condition in situ : une nouvelle approche pour mesurer la performance en temps réel

Pompe à chaleur air/air en condition in situ : une nouvelle approche pour mesurer la performance en temps réel Pompe à chaleur air/air en condition in situ : une nouvelle approche pour mesurer la performance en temps réel Cong-Toan TRAN (EDF R&D - Mines Paristech) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur Contexte

Plus en détail

Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones. Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur

Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones. Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur Du linéaire au non-linéaire, des modèles plus précis à base de réseaux de neurones Métamodèle neuronal d hélices de ventilateur patrice.kiener@inmodelia.com - manuel.henner@valeo.com Tel : +33.9.53.45.07.38

Plus en détail

MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE

MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE MESURES IN SITU DES PERFORMANCES DES APPAREILS DE PRODUCTION THERMODYNAMIQUE Cédric TEUILLIÈRES (*), Odile CAURET (*), Dominique MARCHIO (**), Philippe RIVIERE (**) (*) EDF R&D, Département ENERBAT (**)

Plus en détail

Écoulement derrière un hayon vertical. Estimation d une solution de contrôle par calcul

Écoulement derrière un hayon vertical. Estimation d une solution de contrôle par calcul Écoulement derrière un hayon vertical Estimation d une solution de contrôle par calcul Journées GDR Contrôle des Ecoulements 23 et 24 octobre 2007 Démarche : controle d écoulement 1. Réalisations Plastic

Plus en détail

Pompes et des amorceurs

Pompes et des amorceurs UV J.S.P. 2 Module : OD Pompes et des amorceurs I. GENERALITES : Les pompes équipent un grand nombre de nos matériels et véhicules : Engins d'incendie : FPT, CCF, FMOGP, MPR, etc. Matériels : MPE, pompes

Plus en détail

DM n 5 : Statique des fluides et écoulement autour d obstacles

DM n 5 : Statique des fluides et écoulement autour d obstacles Chapitre PT4 Devoir Maison DM n 5 : Statique des fluides et écoulement autour d obstacles A rendre pour le Lundi 23 Novembre L énoncé comporte deux exercices indépendants : Exercice 1 : Formation et stabilité

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle de l hydrovoile de M. Gérard WILLS à l aide du code de calcul Star CCM+

Modélisation tridimensionnelle de l hydrovoile de M. Gérard WILLS à l aide du code de calcul Star CCM+ Modélisation tridimensionnelle de l hydrovoile de M. Gérard WILLS à l aide du code de calcul Star CCM+ Rapport d étude Annie-Claude BAYEUL-LAINÉ Juillet 2011 Page 1 OBJECTIFS L objectif del étude numérique

Plus en détail

Etude des Performances d un Système de Pompage Hydraulique Alimenté par un Générateur Photovoltaïque pour le Site de Tlemcen

Etude des Performances d un Système de Pompage Hydraulique Alimenté par un Générateur Photovoltaïque pour le Site de Tlemcen Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 231-236 Etude des Performances d un Système de Pompage Hydraulique Alimenté par un Générateur Photovoltaïque pour le Site de Tlemcen S. Mesli et B. Benyoucef Laboratoire

Plus en détail

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11)

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) 1. INTRODUCTION La plupart des installations hydrauliques ou thermiques sont conditionnées par le déplacement des fluides dans

Plus en détail

CH4 : Dynamique des fluides

CH4 : Dynamique des fluides BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH4 : Dynamique des fluides Enjeu : On veut diminuer le coût énergétique d une usine à papier située dans les Vosges, à proximité de la

Plus en détail

Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Chaque étage compte

Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Chaque étage compte ETUDE SPECIALISEE Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Introduction Dans l industrie chimique et en pétrochimie, on utilise principalement des pompes centrifuges monocellulaires. En raison de

Plus en détail

3 / 13. Fig 2 : surface dégradée à cause du phénomène de broutement.

3 / 13. Fig 2 : surface dégradée à cause du phénomène de broutement. 25 2. Phénomène de broutement Le broutement est un phénomène vibratoire qui s observe sur la pièce usinée par un état de surface dégradé (voir Fig 2.) et qui génère un bruit caractéristique important.

Plus en détail

INVESTIGATIONS SUR LES ÉCHAUFFEMENTS PAR BRASSAGE D HUILE D UNE TRANSMISSION HAUTE VITESSE

INVESTIGATIONS SUR LES ÉCHAUFFEMENTS PAR BRASSAGE D HUILE D UNE TRANSMISSION HAUTE VITESSE INVESTIGATIONS SUR LES ÉCHAUFFEMENTS PAR BRASSAGE D HUILE D UNE TRANSMISSION HAUTE VITESSE Journées des Transmissions Mécaniques Lyon, le 11 juillet 2016 Auteurs : Vincent Abousleiman, Guillaume Robinet,

Plus en détail

Experimental study of flow separation

Experimental study of flow separation Experimental study of flow separation Fawzi FADLA TEMPO Laboratory (DF2T Team) - Valenciennes Outline Introduction & Background Motivations & Methodology 2D-Bump separation (adverse pressure gradient)

Plus en détail

MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE

MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE MODÉLISATION DE L ÉCOULEMENT DANS UN RÉACTEUR À EFFET VORTEX : ÉTUDE DU MÉLANGEAGE B. ZOPPÉ (1,), O. LEBAIGUE (), F. DUCROS (), M. BERTRAND (1) (1) CEA Valrho Marcoule DEN/DRCP/SCPS/LCA () CEA Grenoble

Plus en détail

Désurchauffe vapeur et condensation dans les échangeurs à plaques : mécanismes d'intensification des transferts

Désurchauffe vapeur et condensation dans les échangeurs à plaques : mécanismes d'intensification des transferts Journée SFT «Intensification avec chgt de phase», 11 mars 2016, Paris Désurchauffe vapeur et condensation dans les échangeurs à plaques : mécanismes d'intensification des transferts Kifah SARRAF, Stéphane

Plus en détail

Ingénieur Aérodynamicien Turbine Basse Pression

Ingénieur Aérodynamicien Turbine Basse Pression Ingénieur Aérodynamicien Turbine Basse Pression Lucas Cayzac (N10) Snecma 1 / MA FORMATION Mines Nancy 2A département EPT (Énergies & Fluides) Acquisition des fondamentaux en Mécanique des Fluides et Turbomachines

Plus en détail

Hydraulique des terrains

Hydraulique des terrains Hydraulique des terrains Séance 6 : Calcul des pertes de charges Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Régime laminaire 1. Profil de vitesse 2. Calcul de débit 3. Pertes de charge B. Régime

Plus en détail

Cinématique des Solides. Matériel autorisé : Tous documents autorisés (ceci inclut les calculettes),

Cinématique des Solides. Matériel autorisé : Tous documents autorisés (ceci inclut les calculettes), UFR Physique et Ingénierie - Pôle Meinau NOM : Prénom : Session d examen : C.C. 2 Filière : Licence SPI Matière : Cinématique des Solides Durée le l épreuve : 1 heure Enseignant responsable : J.P. de Magalhães

Plus en détail

Modélisation à l échelle du pore et design d échangeur à mousse

Modélisation à l échelle du pore et design d échangeur à mousse Modélisation à l échelle du pore et design d échangeur à mousse Jean-Michel Hugo 1,2 François Rochat 2, Frédéric Topin 1 1 IUSTI Laboratory, Polytech Marseille, CNRS UMR 6595, Université de Provence, Marseille,

Plus en détail

Travaux pratiques de Sciences Industrielles MAXPID. Etude statique de l articulation du robot cueilleur de fruit

Travaux pratiques de Sciences Industrielles MAXPID. Etude statique de l articulation du robot cueilleur de fruit Travaux pratiques de Sciences Industrielles MAXPID Etude statique de l articulation du robot cueilleur de fruit 1. Présentation Objectifs du TP. Le support de travaux pratiques MAXPID est une chaîne fonctionnelle

Plus en détail

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface?

Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? de surface? Écoulements micro-échelle :influence des propriétés de surface? Compte rendu du séminaire présenté par L. Joly Laboratoire PMCN UMR CNRS 5586 Université Lyon 1 1)Introduction : condition limite

Plus en détail

Actionneurs pour le contrôle des décollements et la réduction de traînée

Actionneurs pour le contrôle des décollements et la réduction de traînée Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications Actionneurs pour le contrôle des décollements et la réduction

Plus en détail

P fluidique = Qv ( E f aval E f amont ) en Watt ou P= Qv Ec

P fluidique = Qv ( E f aval E f amont ) en Watt ou P= Qv Ec Energie fluidique Introduction Rappel : La puissance fluidique échangée par un débit de fluide avec son environnement est égale au produit de ce débit et de la différence d énergie volumique ou pression

Plus en détail

InterventionAICVF SOURCES DE BRUIT DANS LES INSTALLATIONS DE TRAITEMENT D AIR. 29 novembre 2012 Bruno Pasquet

InterventionAICVF SOURCES DE BRUIT DANS LES INSTALLATIONS DE TRAITEMENT D AIR. 29 novembre 2012 Bruno Pasquet InterventionAICVF SOURCES DE BRUIT DANS LES INSTALLATIONS DE TRAITEMENT D AIR 29 novembre 2012 Bruno Pasquet 1 APPROCHE ACOUSTIQUE D UNE INSTALLATION DE VENTILATION L étude acoustique d un réseau de ventilation,

Plus en détail

GDR 2502 «Contrôle Des Décollements»

GDR 2502 «Contrôle Des Décollements» GDR 2502 «Contrôle Des Décollements» Réunion du Conseil scientifique CNRS Paris le 24 janvier 2005 Azeddine KOURTA IMFT, Allée du Professeur Camille Soula 31400 Toulouse Tel : +33 561 285 837 Fax : +33

Plus en détail

STAD. Vannes d équilibrage DN 15-50

STAD. Vannes d équilibrage DN 15-50 STAD Vannes d équilibrage DN 15-50 IMI TA / Vannes d équilibrage / STAD STAD a vanne d équilibrage STAD se caractérise par une précision élevée et un champ d applications étendu. Elle est parfaitement

Plus en détail

Cinématique ETUDE DES ENGRENAGES ET REDUCTEURS (Polycopié sans trou)

Cinématique ETUDE DES ENGRENAGES ET REDUCTEURS (Polycopié sans trou) Cours ENSIBS MEC Mécanique des systèmes et des milieux déformables Cinématique ETUDE DES ENGRENAGES ET REDUCTEURS (Polycopié sans trou). Intérêt des mécanismes à engrenage Dans beaucoup d appareil, le

Plus en détail

Influence des paramètres de formulation des pâtes ciments sur les aspects de parements

Influence des paramètres de formulation des pâtes ciments sur les aspects de parements Influence des paramètres de formulation des pâtes ciments sur les aspects de parements E. CHUTA a, J. JEONG b a.b. Université Paris-Est, Institut de Recherche en Constructibilité, École spéciale des travaux

Plus en détail

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions

Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Transferts couplés de chaleur et de masse dans des bétons ordinaires et à hautes performances Application à des éprouvettes de grandes dimensions Van Thai NGUYEN (Thèse) Norbert RENAULT, Prosper PLIYA

Plus en détail

Lignes de courant. m = t. m en kg ; t en s ; Q m en kg/s. Il représente la masse de liquide écoulé pendant une unité de temps.

Lignes de courant. m = t. m en kg ; t en s ; Q m en kg/s. Il représente la masse de liquide écoulé pendant une unité de temps. I) Écoulement des fluides DYNAMIQUE DES FLUIDES 1) Lignes de courant Les molécules d un fluide en mouvement suivent des trajectoires appelées lignes de courant. Ces lignes de courant sont représentées

Plus en détail

1.2 Notions de conductivité et de conservation

1.2 Notions de conductivité et de conservation Modélisation d un phénomène de diffusion J. Erhel Janvier 2014 1 Phénomène de diffusion voir http://www.breves-de-maths.fr/la-conduction-un-moteur-universel/ 1.1 Exemples de diffusion Le phénomène de diffusion

Plus en détail

1 Ecoulement d un fluide dans le cas laminaire et turbulent

1 Ecoulement d un fluide dans le cas laminaire et turbulent Notions et contenus Écoulement d un fluide dans le cas laminaire et turbulent. Écoulement stationnaire Débits volumiques et massique. Conservation du débit. Conservation de l énergie dans une installation

Plus en détail

1 Problème 1 : Aller plus vite que le vent

1 Problème 1 : Aller plus vite que le vent Problèmes IPhO 2013 1 NOM : PRENOM : LYCEE : 1 Problème 1 : Aller plus vite que le vent Le vent arrière qui gonfle et pousse les voiles d un bateau le propulse sur les flots sans jamais l entraîner au-delà

Plus en détail

Modèle d écoulement autour d une prothèse valvulaire pour le diagnostic clinique

Modèle d écoulement autour d une prothèse valvulaire pour le diagnostic clinique Modèle d écoulement autour d une prothèse valvulaire pour le diagnostic clinique C. GUIVIER-CURIEN a, V. DEPLANO a, R. PELISSIER a a. Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Equilibre (IRPHE UMR6594),

Plus en détail

Étude des approches de modélisation de la turbulence pour la simulation numérique d un compresseur centrifuge à fort taux de pression

Étude des approches de modélisation de la turbulence pour la simulation numérique d un compresseur centrifuge à fort taux de pression Étude des approches de modélisation de la turbulence pour la simulation numérique d un compresseur centrifuge à fort taux de pression Thomas Léonard To cite this version: Thomas Léonard. Étude des approches

Plus en détail

Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales

Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales Chap.2 Dynamique des fluides visqueux Equations locales 1. Préalable mathématique : laplaciens 1.1. Laplacien d un champ scalaire 1.2. Laplacien d un champ vectoriel 2. Forces exercées sur une particule

Plus en détail

STL Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Classe de Terminale Enseignement spécifique Module «Systèmes et procédés»

STL Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Classe de Terminale Enseignement spécifique Module «Systèmes et procédés» STL Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Classe de Terminale Enseignement spécifique Module «Systèmes et procédés» Le programme du module «Systèmes et procédés» doit être abordé à l aide de 5

Plus en détail

Étude expérimentale d'une fenêtre parietodynamique de type Paziaud

Étude expérimentale d'une fenêtre parietodynamique de type Paziaud Étude expérimentale d'une fenêtre parietodynamique de type Paziaud François GLORIANT, Pierre TITTELEIN, Annabelle JOULIN, Stéphane LASSUE 1 Laboratoire Génie Civil et géo-environnement (EA-4515), Faculté

Plus en détail

STAD-R. Vannes d équilibrage DN avec Kv réduit

STAD-R. Vannes d équilibrage DN avec Kv réduit STAD-R Vannes d équilibrage DN 15-25 avec Kv réduit IMI TA / Vannes d équilibrage / STAD-R STAD-R Conçue pour les rénovations, la vanne d équilibrage STAD-R se caractérise par une précision élevée et un

Plus en détail

MODULE 15. TURBINES À GAZ

MODULE 15. TURBINES À GAZ MODULE 15. TURBINES À GAZ Niveau Sous module B1 B2 15.1 Principes essentiels Énergie potentielle, énergie cinétique, Lois de Newton sur le mouvement, cycle de Brayton Relations entre la force, le travail,

Plus en détail

Modélisation physique des interactions Fluide/Solide en milieu marin

Modélisation physique des interactions Fluide/Solide en milieu marin Modélisation physique des interactions Fluide/Solide en milieu marin Fluid/Solide interaction modelling in the marine environment Séminaire franco-britannique sur les énergies marines 19 et 20 janvier

Plus en détail

Optimisation globale et applications en

Optimisation globale et applications en Optimisation applications en Laurent Dumas Laboratoire Jacques-Louis Lions,UPMC 2 octobre 2006 1 Exemples de problèmes en 2 globale 3 Principaux résultats 4 1 Exemples de problèmes en : pose d un stent

Plus en détail

STAD-C. Vannes d équilibrage DN 15-50

STAD-C. Vannes d équilibrage DN 15-50 STAD-C Vannes d équilibrage 15-50 IMI TA / Vannes d équilibrage / STAD-C STAD-C La vanne d équilibrage STAD-C a été mise au point spécialement pour les systèmes de refroidissement indirect mais est aussi

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES : HYDRAULIQUE

TRAVAUX PRATIQUES : HYDRAULIQUE FACULTE DES SCIENCES ET TECHNEQUE TANGER Préparé par : M. Zoubir EL FELSOUFI RAPPELS THEORIQUES : TRAVAUX PRATIQUES : HYDRAULIQUE Le fonctionnement d une pompe consiste en qu elle transforme l énergie

Plus en détail

Avancement des travaux expérimentaux dans le cadre du projet «profil»

Avancement des travaux expérimentaux dans le cadre du projet «profil» Réunion GDR «Contrôle Des Décollements» Avancement des travaux expérimentaux dans le cadre du projet «profil» Sébastien Bourgois*, Emmanuel Sommier, Jean Tensi Laboratoire d Études Aérodynamiques / E.N.S.M.A.

Plus en détail

Ilot: 05 - Barrière Sympact

Ilot: 05 - Barrière Sympact TP S.I.I. Cinématique Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes Compétences : B2, C Ilot:

Plus en détail

Aéroacoustique et aérodynamique instationnaire, numérique et expérimentale des ventilateurs centrifuges à action

Aéroacoustique et aérodynamique instationnaire, numérique et expérimentale des ventilateurs centrifuges à action Aéroacoustique et aérodynamique instationnaire, numérique et expérimentale des ventilateurs centrifuges à action Mohand Younsi To cite this version: Mohand Younsi. Aéroacoustique et aérodynamique instationnaire,

Plus en détail

Catalogue 1. ASSOCIATION GENERALE DES HYGIENISTES ET TECHNICIENS MUNICIPAUX

Catalogue 1. ASSOCIATION GENERALE DES HYGIENISTES ET TECHNICIENS MUNICIPAUX Catalogue TM. TURBO MACHINES.GAZODYNAMIQUE TM 11 1. ASSOCIATION GENERALE DES HYGIENISTES ET TECHNICIENS MUNICIPAUX Les stations de pompage d'eau / Association generale des hygienistes et techniciens municipaux.

Plus en détail

Méthodes et outils mathématiques pour les réseaux de communication. Philippe Robert. Le 13 novembre 2014

Méthodes et outils mathématiques pour les réseaux de communication. Philippe Robert. Le 13 novembre 2014 Méthodes et outils mathématiques pour les réseaux de communication Philippe Robert Le 13 novembre 2014 Présentation Responsable de l équipe INRIA RAP Réseaux, Algorithmes et Probabilités Activité Modélisation

Plus en détail

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes

Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes " Avancées en mécanique des roches expérimentales " Paris 10 juin 2010 Etude Expérimentale de la signature géophysique des basaltes Jérôme Fortin 1, M. Adelinet 1, Y. Guéguen 1, S. Stanchits 2, S. Vinciguerra

Plus en détail

La cavitation : une introduction

La cavitation : une introduction Article : 099 La cavitation : une introduction PERRET René avr.-16 Niveau de lecture : Difficile Rubrique : Sources renouvelables Mots clés : Mécanique des fluides, turbines hydrauliques, énergie hydroélectrique

Plus en détail

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A.

Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques. F. Bencheikh et A. Rev. Energ. Ren. : Chemss 17-3 Etude du Transfert Thermique dans la Zone d Entrée d un Echangeur de Chaleur à Double Tubes Concentriques Institut de Mécanique, Université de Blida, B.P. 7, Blida, Algérie

Plus en détail

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT PSI* Lycée P. Corneille TP régulateur centrifuge.docx 23/09/16 Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT Objectifs : La direction assistée et constitué d un asservissement et d un système de rappel du

Plus en détail

Dynamique des fluides

Dynamique des fluides Dynamique des fluides DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES DEFINITIONS Le débit est le quotient de la quantité de fluide qui traverse une section droite de la conduite par la durée de cet écoulement.

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement d'un système de captage éolien destiné au pompage de l'eau

Optimisation du fonctionnement d'un système de captage éolien destiné au pompage de l'eau Revue des Energies Renouvelables CICME 08 Sousse (2008) 87 94 Optimisation du fonctionnement d'un système de captage éolien destiné au pompage de l'eau S. Bousalem *, R. Maouedj et B. Benyoucef Faculté

Plus en détail

CALCULATEURS HYDRAULIQUES EN LIGNE

CALCULATEURS HYDRAULIQUES EN LIGNE CALCULATEURS HYDRAULIQUES EN LIGNE PARTHYD www.parthyd.com Avertissement: Ces informations sont données uniquement à titre indicatif. Les calculs de conception doivent être vérifiés par un ingénieur qualifié

Plus en détail

Doctorat ParisTech T H È S E. l École Nationale Supérieure d'arts et Métiers

Doctorat ParisTech T H È S E. l École Nationale Supérieure d'arts et Métiers N : 29 ENAM XXXX École doctorale n 432 : Sciences des Métiers de l Ingénieur 212-ENAM-53 Doctorat ParisTech T H È S E pour obtenir le grade de docteur délivré par l École Nationale Supérieure d'arts et

Plus en détail

Suivi par corrélation d images du benchmark FATACRACK

Suivi par corrélation d images du benchmark FATACRACK Suivi par corrélation d images du benchmark FATACRACK T. QUEMIN a, E. IVANOVIC a, G. BARATTE a M. CORET a, J. RÉTHORÉ a a. Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM) Ecole Centrale de Nantes,

Plus en détail

ASSERVISSEMENT EN POSITION D UN VERIN HYDRAULIQUE

ASSERVISSEMENT EN POSITION D UN VERIN HYDRAULIQUE MPSI/PCSI TD 2 - SLCI Pôle Kerichen-Vauban ASSERVISSEMENT EN POSITION D UN VERIN HYDRAULIQUE Présentation du système étudié : La vitesse d un avion pour son pilotage est un paramètre qu il faut absolument

Plus en détail

Téléchargé gratuitement sur

Téléchargé gratuitement sur CCP Modélisation et Ingénierie numérique PSI 2017 Énoncé 1/23 CCP Modélisation et Ingénierie numérique PSI 2017 Énoncé 2/23 CCP Modélisation et Ingénierie numérique PSI 2017 Énoncé 3/23 CCP Modélisation

Plus en détail

Analyse de l influence de la présence d un coude sur les performances thermo-hydrauliques d un tube à déformations successives alternées

Analyse de l influence de la présence d un coude sur les performances thermo-hydrauliques d un tube à déformations successives alternées Analyse de l influence de la présence d un coude sur les performances thermo-hydrauliques d un tube à déformations successives alternées Julie-Anne ZAMBAUX 1,2,3, Jean-Luc HARION 1,2, Serge RUSSEIL 1,2,

Plus en détail

STAD VANNES D ÉQUILIBRAGE

STAD VANNES D ÉQUILIBRAGE VANNES D ÉQUIIBRAGE VANNE D ÉQUIIBRAGE a vanne d équilibrage STAD se caractérise par une précision élevée et un champ d applications étendu. Elle est parfaitement indiquée pour être utilisée du côté secondaire

Plus en détail

Démarche pour l étude de l impact des transferts d air liés aux défauts d étanchéité sur le comportement de l enveloppe des bâtiments à ossature bois

Démarche pour l étude de l impact des transferts d air liés aux défauts d étanchéité sur le comportement de l enveloppe des bâtiments à ossature bois Démarche pour l étude de l impact des transferts d air liés aux défauts d étanchéité sur le comportement de l enveloppe des bâtiments à ossature bois Clément Belleudy, Nolwenn Hurel, Marx Chhay, Mickaël

Plus en détail

ρ.v.d Re ou Figure 24: Expérience de Reynolds

ρ.v.d Re ou Figure 24: Expérience de Reynolds 1/- Introduction : Un fluide réel, en mouvement, subit des pertes d'énergie dues aux frottements sur les parois de la canalisation (pertes de charges systématiques) ou sur les "accidents" de parcours (pertes

Plus en détail

Dimensionnement de centrales solaires

Dimensionnement de centrales solaires Dimensionnement de centrales solaires Ouarzazate 25-27 mai 2016 Cyril Caliot cyril.caliot@promes.cnrs.fr Gilles Flamant gilles.flamant@promes.cnrs.fr Téléchargement SAM (NREL) Logiciel de performances

Plus en détail

Etude de la fiabilité mécanique d une direction assistée

Etude de la fiabilité mécanique d une direction assistée Charlène Caille Maître de stage: Raynald Girardin Tuteur enseignant: Fabrice Guérin Etude de la fiabilité mécanique d une direction assistée Stage de 5 ème année, option Qualité et Sûreté de Fonctionnement

Plus en détail

Etude paramétrique du comportement aérodynamique d'une éolienne lente à axe vertical de type Savonius

Etude paramétrique du comportement aérodynamique d'une éolienne lente à axe vertical de type Savonius Etude paramétrique du comportement aérodynamique d'une éolienne lente à axe vertical de type Savonius Jean-Luc Menet, François Cottier Groupe de Recherche Energies et Environnement (GREEn)/ ECOLE NATIONALE

Plus en détail

Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes

Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes Informations pour le papetier Technical Assistance, Service and Know-how Sujets Divers 2 Détermination des variations périodiques de masse en sens long dans la feuille de papier et recherche de leurs causes

Plus en détail

Mode d une série stat à variable continue

Mode d une série stat à variable continue Mode d une série stat à variable continue BENMAKHLOUF ABDELFATEH Benaf3637@gmail.com Université Bordj Bouarerridj, Faculté des sciences et techniques Algérie Résumé : On ne retrouve pas de difficulté dans

Plus en détail

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002 Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière D. Geraets le 21 octobre 2002 Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière

Plus en détail

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique Mines Paristech / Armines Centre de Géosciences / Géophysique Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique 2009-10-28.1 Fontainebleau, 28 Octobre

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: A5-05, B2-11, C2-17, C2-19, C2-20, C2-21 v1.1 Lycée Richelieu

Plus en détail