La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon"

Transcription

1 La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon

2 La prise en charge par une équipe dédiée à la lutte contre le cancer du poumon Lynda Fradette : infirmière pivot Francis Laberge : pneumologue Francine Lord : directrice des services hospitaliers et ambulatoires Johanne Morin : pharmacienne

3 Organisation des services en oncologie à l Hôpital Laval Cliniques spécialisées de pneumologie (Investigation) Programme de chirurgie thoracique Programme de clientèle oncologie Les différents programmes Partenaires (md famille, spécialistes, CH,CLSC, org.communautaires, etc.)

4 La situation avant Nombre croissant de cancers du poumon Engorgement des lits Délais indus Investigation Chirurgie Vague de coupures de budget

5 Virage Ambulatoire DÉFI : Réorganisation des services traditionnellement offerts en hospitalisation, en mode ambulatoire

6 Opportunité saisie Virage ambulatoire Volonté de l équipe médicale L appui des gestionnaires Projet commun

7 Organisation des services en oncologie Volonté organisationnelle Collaboration médicale CMDP Collaboration des directions concernées DSI-DSHA-DSP Fermeture de lits (8) Transfert des heures en ambulatoire

8 Période de transition Transfert des clientèles en ambulatoire Adaptation de l environnement physique Révision des modes de pratique Analyse des besoins des clientèles Développement d outils de travail

9 Action Centralisation des services aux clientèles Création d un poste infirmière bachelière INFIRMIÈRE PIVOT Création d une équipe interdisciplinaire Aménagement du service d oncologie

10 Prise en charge du patient Investigation Opérable Non opérable Programme de chirurgie thoracique Clinique d'oncologie ambulatoire

11 Entrée dans le système Pneumologue de garde Référence téléphonique d un médecin Référence papier Walk-in Rendez-vous donné 24 heures Référence de l extérieur hospitalisation ou hébergement en hôtellerie

12 Investigation Clinique Spécialisée de Pneumologie (CSP) Ouverture d un dossier parallèle Infirmière responsable Rendez-vous pour les examens Gestion du dossier d investigation Gestion du programme Soutien au patient et proches

13 Investigation Bronchoscopie le jour même Plages réservées pour les examens radiologiques TDM thorax et cérébral Échographie abdominale Scintigraphie osseuse Tests de fonction respiratoire

14 Investigation Biopsie d organe TDM Échographie Accès prioritaire à des consultants Cardiologie Médecine interne

15 Investigation Priorité donné au cancer du poumon Disponibilité médicale constante Examens problématiques IRM TEP

16 Gestion du programme Infirmière responsable Respect des délais Ajout de plages réservées Statistiques Ouverture de 395 dossiers en

17 Prise en charge du patient Investigation Opérable Non opérable Programme de chirurgie thoracique Clinique d'oncologie ambulatoire

18 Programme de chirurgie thoracique Infirmière responsable Soutien au patient et ses proches Rendez-vous avec le chirurgien Planification de la chirurgie Bloc opératoire Anesthésiste Physiothérapeute Enseignement au patient

19 Programme de chirurgie thoracique Infirmière responsable Respect des délais reconnus Gestion de la liste opératoire Statistiques du programme Admission en 07 Suivi systématique des patients opérés

20 Programme de chirurgie thoracique Liens établis avec d autres milieux en région Investigation Préparation préopératoire Suivi Provenance de la clientèle 86 % des cas hors région hospitalisés 334 hospitalisations en chirurgie en dont 65 % de l extérieur

21 Interdisciplinarité Réunion médico-chirurgicale Pneumologues Chirurgiens thoraciques Hémato-oncologues Radiothérapeutes Intervenants de l équipe interdisciplinaire

22 Prise en charge du patient Investigation Opérable Non opérable Programme de chirurgie thoracique Clinique d'oncologie ambulatoire

23 Clinique d oncologie ambulatoire Patients non opérables Prise en charge par une infirmière pivot Évaluation des besoins Référence aux différents intervenants Enseignement Maladie Choix de traitement

24 Clinique d oncologie ambulatoire Ressources humaines 1 médecin temps plein (5 médecins impliqués) 2 infirmières pivots 2 infirmières Pharmacien à temps plein Travailleur social Nutritionniste Équipe de soins palliatifs Animateur de pastorale

25 Clinique d oncologie ambulatoire En nouveaux usagers Cohorte de 555 patients actifs

26 Clinique d oncologie ambulatoire Formation d intervenants Diffusion de protocoles de traitement Soutien aux milieux périphériques Suivi de patients traités ailleurs Participation à des protocoles de recherche

27 Rôle suprarégional Expertise disponible pour les équipes locales et régionales Corridors de transferts et de services pour les références Utilisation complémentaire des ressources interétablissement Maintien du patient dans son milieu naturel de vie

28 Structure de prise en charge Médecin Pharmacien Personne atteinte et ses proches Infirmière Travailleur social Nutritionniste Partenaires

29 Infirmière Pivot Évaluation constante des besoins Écoute et soutien de la personne atteinte et des proches Circulation de l`information Coordination des interventions Continuité des soins et du suivi Source: CQLC 2000

30 Interdisciplinarité Réunion de l équipe interdisciplinaire Pneumologue Infirmières Pharmacienne Travailleuse sociale Autres selon besoin

31 Équipe interdisciplinaire Diffusion d une vision commune Un rôle en complémentarité Enseignement Rencontres structurées et d appoint Promotion Exploration des avenues de la recherche clinique

32 Rôle du pharmacien Pharmacien présent à la clinique Rencontre de tous les patients et famille Enseignement (chimiotx - autres Tx) Suivi des effets indésirables Lien avec pharmacien communautaire Lien avec pharmaciens hospitaliers Lien avec RAMQ et Cies privées

33 Rôle du pharmacien Disponibilité pour toute question pharmaceutique (autres problèmes) Suivi téléphonique Suivi Anticoagulation vs chimiotx Référence - Suivi CLSC Soins pharmaceutiques complets pour tous les patients...

34 Nos partenaires Partenariat Internes : Lieux d accueil (CSP - hospitalisation - urgence) Plateaux techniques (radiologie - laboratoires) Programmes (Investigation Diabète Ativad) Recherche clinique Spécialités médicales (Soins palliatifs) Spécialités paramédicales (pharmaciens T.S.)

35 Nos partenaires Partenariat Externes : CH - Cliniques d oncologie CLSC Maisons de fin de vie Médecins de famille Médecins spécialistes Organismes communautaires Plateaux techniques extra-muraux (MMR- TEP) Spécialistes paramédicaux

36 Projet commun «L implantation d un réseau de services intégrés en oncologie implique un engagement, un intérêt réel de la part des intervenants à développer et à échanger une expertise leur permettant d améliorer la qualité des services et de mieux répondre aux besoins des usagers» Source: PQLC 1998

37 HÔPITAL LAVAL Les partenaires hospitaliers

38 La clé de la réussite Une volonté interorganisationnelle Une vision commune La création de corridors de services Le développement de corridors de transfert La transmission de l information

39 Préalables Une expertise de pointe en oncologie Des services accessibles Des services efficaces en oncologie Une organisation efficiente

40 Bienfaits Intervenant Pivot Accessibilité (Guichet unique) Site unique Efficacité Interdisciplinarité Complicité et synergie des professionnels Cohérence Complémentarité des rôles

41 Bienfaits Développement de l expertise Formation des intervenants Pertinence Enseignement et recherche Efficience

42 Consolidation des ressources IRM PET Ressources humaines et matérielles pour faire face à l augmentation croissante du nombre de patients Dossier patient informatisé partageable

43 Conclusion Volonté de centrer nos interventions sur le patient Révision des modes de pratique Arrimage avec les autres composantes du réseau et de la communauté

LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE

LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE LES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES EN ONCOLOGIE COMITÉ DES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES DE LUTTE CONTRE LE CANCER (CÉILC) Dr Christian Carrier Anne Plante, M.Sc.inf. Novembre 2005 Membres du Comité Mme Anne

Plus en détail

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie

Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie. Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Réseau de lutte contre le cancer de la Montérégie Jean Latreille md et Christine Bertrand Pour le Réseau Cancer Montérégie Objectifs de la présentation Décrire les grands principes qui nous ont guidés

Plus en détail

Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl

Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl Forces et difficultés s des hôpitaux locaux dans l implantation de l IPOl Louise Charron, infirmière Hôtel-Dieu de Sorel Mélanie Fortier, infirmière Centre hospitalier de Granby Louise Raymond, infirmière

Plus en détail

Trajectoire de soins et de services

Trajectoire de soins et de services Trajectoire de soins et de services TITRE DE PRÉSENTATION AS VELIBEARUM DE ODICID De la suspicion de cancer du poumon au traitement QUATIBUS CUSDA Préparée par Isabelle Simard, conseillère clinicienne

Plus en détail

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département

Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département Le nouveau rôle du DSP et des chefs de département 2e journée de formation à l intention des médecins gestionnaires du réseau de la santé Louis Couture, MD DSPH Hôpital Charles LeMoyne Québec 17 novembre

Plus en détail

1998 PLCC: hiérarchisation de soins, interdisciplinarité, infirmière pivot en oncologie

1998 PLCC: hiérarchisation de soins, interdisciplinarité, infirmière pivot en oncologie COMITÉ EXÉCUTIF DU RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE DE L OUTAOUAIS Dr Khalid AZZOUZI Directeur médical régional, Outaouais France SEGUIN Répondante régionale, Agence-Outaouais Montebello, 1 er février 2014 1 HISTORIQUE

Plus en détail

Trajectoire de soins et services

Trajectoire de soins et services Trajectoire de soins et services en santé mentale adulte Du modèle à l expérimentation Sylvie Carrière, conseillère cadre, direction des services cliniques et direction générale France Gélinas, chef clinico

Plus en détail

EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER

EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER ANNEXE 10 EXEMPLE D UN RAPPORT DE VISITE DE NIVEAU LOCAL GROUPE CONSEIL DE LUTTE CONTRE LE CANCER PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LE CANCER ÉVALUATION DES ÉQUIPES INTERDISCIPLINAIRES/ÉTABLISSEMENT RAPPORT DE

Plus en détail

Les suivis systématiques de clientèles

Les suivis systématiques de clientèles Les suivis systématiques de clientèles Un apport aux projets cliniques, à la gestion des maladies chroniques et à la mise en œuvre des réseaux intégrés de services 1 Plan de la présentation Quelques constats

Plus en détail

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC)

TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) TRAJECTOIRE DE SERVICES POUR LA CLIENTÈLE ATTEINTE DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Présentation SoQibs 25 avril 2007 Johanne Roy, M.Sc. Inf. Chargée de projet Agence de la santé

Plus en détail

MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU. Document de travail 28 août 2014

MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU. Document de travail 28 août 2014 MODÈLE DE SUPER-CLINIQUE SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE SAINT-LAURENT-CAU Document de travail 28 août 2014 1. DESCRIPTION Une super-clinique regroupe sous un même toit une équipe multidisciplinaire

Plus en détail

Objectifs du programme. Sommaire de la présentation. Généraux :

Objectifs du programme. Sommaire de la présentation. Généraux : 201-11-21 Action-Santé : Centre de gestion des maladies chroniques Présentation du programme pour la clientèle diabétique et hypertendue au CSSS Sud-Ouest-Verdun Présenté par : Valérie Sicard, Infirmière

Plus en détail

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE

L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE L EXPÉRIENCE D IMPLANTATION DU SUIVI SYSTÉMATIQUE DE LA CLIENTÈLE PSYCHOTIQUE À L'UNITÉ DE SOINS PSYCHIATRIQUES DU CENTRE HOSPITALIER (CH) PIERRE-BOUCHER CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX

Plus en détail

Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie

Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie Un suivi systématique de la clientèle palliative recevant des traitements de radiothérapie Stéphanie Nunès, inf. clin. Maryse Carignan, M. Sc. Inf., CSIO(C) Avec la collaboration de Dr Marie-Andrée Fortin,

Plus en détail

PROJET - Plan de gestion lors d éclosion de l influenza et/ou de gastro-entérite

PROJET - Plan de gestion lors d éclosion de l influenza et/ou de gastro-entérite Établissement : CSSS Pierre-Boucher Plan local de gestion lors d une période d éclosion o Se doter d un plan de gestion d éclosion d influenza et de gastroentérite impliquant le triumvirat (, DG, ). Identifier

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES

DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES DÉVELOPPEMENT DU PROJET CLINIQUE DES CSSS DE LA GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE ORIENTATIONS RÉGIONALES ET PROVINCIALES Programme régional de lutte contre le cancer Le Programme régional de lutte contre

Plus en détail

CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque

CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque CSSS CH Agence RUIS Le rôle du DSP dans un réseau réinventé : prendre le risque Alain-Philippe Lemieux Directeur des services professionnels et hospitaliers Colloque annuel des DSP 3 novembre 2006 Colloque

Plus en détail

Retour d expérience N 1

Retour d expérience N 1 Retour d expérience N 1 Etablissement CH de Laon Intervenant(s) Anne-Sophie TRIFFAUX : Cadre de santé infirmière, Service d accueil et d urgences Thème Retour d expérience sur la démarche de mise en place

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique

Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Les étapes clés pour réussir l implantation d un DCI oncologique Marie-Andrée Fortin, MD. Fadi Hobeila, M.Sc. Direction québécoise de cancérologie Pratiques exemplaires 30 Novembre 2012 Objectifs Présenter

Plus en détail

Réseau local de services du Granit

Réseau local de services du Granit Réseau local de services du Granit 3569, rue Laval Lac-Mégantic (Québec) G6B 1A5 Tél. : 819 583-0330, poste 2255 Télec. : 819 583-5239 Site Web : santeestrie.qc.ca Juillet 2016 RLS du Granit Le réseau

Plus en détail

Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO

Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO Infirmière pivot au CRID : un rôle à amarrer avec celui de l IPO Mme Chantal Boisclair, infirmière bachelière Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 26 mars 2004 1 OBJECTIFS Connaître le CRID, l une des composantes

Plus en détail

Présentation du département de pharmacie de l IUCPQ

Présentation du département de pharmacie de l IUCPQ Présentation du département de pharmacie de l IUCPQ L IUCPQ Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec Cardiologie «tertiaire» Hémodynamie / électrophysiologie Chirurgie cardiaque

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur

La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur La fonction d infirmière-pivot et la réactivité d un réseau intégré en oncologie : des avenues de recherche pour le futur Présenté par : Dominique Tremblay Inf., M.Sc.Inf. Étudiante au doctorat Direction

Plus en détail

Quand la comorbidité est prise en charge en GMF histoire de cas

Quand la comorbidité est prise en charge en GMF histoire de cas Quand la comorbidité est prise en charge en GMF histoire de cas Alain Larouche, MD président, Groupe santé Concerto Claude Sicotte, Ph.D., professeur titulaire et consultant, Département d administration

Plus en détail

TRANSFORMATION ET INTÉGRATION DE L HÔPITAL NOTRE-DAME. Rendez-vous du CIUSSS du Centre-Sud 31 mai 2017

TRANSFORMATION ET INTÉGRATION DE L HÔPITAL NOTRE-DAME. Rendez-vous du CIUSSS du Centre-Sud 31 mai 2017 TRANSFORMATION ET INTÉGRATION DE L HÔPITAL NOTRE-DAME Rendez-vous du CIUSSS du Centre-Sud 31 mai 2017 Enjeux et attentes du réseau Enjeux actuels Attentes Accès difficile Prise en charge limitée dans le

Plus en détail

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Pont-l Abbé, 6 mars 2017 COMMUNIQUE L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Depuis 2012 et conformément au plan d adaptation «Hôtel-Dieu 2014», l établissement a connu d

Plus en détail

L urgence et les services de première ligne

L urgence et les services de première ligne L urgence et les services de première ligne Enjeux de la réforme Couillard Journées annuelles de santé publique Léonard Aucoin, M.Ps. M.P.H. Montréal 1 er décembre 2004 Les constats 1 Diagnostic de la

Plus en détail

L infirmière pivot Exemple de succès

L infirmière pivot Exemple de succès L infirmière pivot Exemple de succès Sonia Joannette Infirmière pivot en oncologie, BSc. N., CSIO Hôpital Charles LeMoyne Centre intégré de lutte contre le cancer de la Montérégie ( CICM) Le 21 novembre

Plus en détail

Des projets dans notre communauté

Des projets dans notre communauté MERCI L une des forces de nos équipes réside dans leur capacité à s ancrer dans la communauté. Cette force se traduit notamment par le développement de partenariats forts et dynamiques et par notre participation

Plus en détail

SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE

SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE SOINS ET SERVICES PHARMACEUTIQUES EN TÉLÉ-ONCOLOGIE Caroline Bellemare, M.Sc. Chef du département de pharmacie, CSSS de l Énergie Caroline Charest, M.Sc. Pharmacienne, CSSS de Trois-Rivières Mélanie Masse,

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE 1 GESTIONNAIRE DE LITS «BED MANAGER» (100%) Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Madame Blandine SEGUY Directrice de l Efficience, des Risques, des Relations

Plus en détail

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES Un projet de réorganisation r du travail au CSSS Pierre Boucher Plan de la présentation 1. Présentation du CSSS Pierre

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 1 4 M A R S 2 0 1 7 CHU P O N T C H A I L L O U EXPÉRIMENTATION EN COURS Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DU POSTE Titre d emploi : Assistant(e) du supérieur immédiat (ASI) Statut : Temps complet, temps partiel Quart de travail : Jour - Nuit Supérieur immédiat : Chef

Plus en détail

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie

Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Atelier 1 : Mise en place d'un continuum intégré en cancérologie Pierre Paul Milette DGA Santé physique et DSM CIUSSS Centre-Sud- de l Île-de-Montréal Suzanne Leroux inf Bsc chef d unité de soins hémato

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT ET DE SOUTIEN PROFESSIONNEL POUR LES GROUPES DE MÉDECINE DE FAMILLE

PROGRAMME DE FINANCEMENT ET DE SOUTIEN PROFESSIONNEL POUR LES GROUPES DE MÉDECINE DE FAMILLE PROGRAMME DE FINANCEMENT ET DE SOUTIEN PROFESSIONNEL POUR LES GROUPES DE MÉDECINE DE FAMILLE Intégration des travailleurs sociaux et d autres professionnels en GMF Le modèle des groupes de médecine de

Plus en détail

Gestion intégrée des grands utilisateurs de services. Programme ALLIANCE. Colloque des CII-CIR mai 2012

Gestion intégrée des grands utilisateurs de services. Programme ALLIANCE. Colloque des CII-CIR mai 2012 Gestion intégrée des grands utilisateurs de services Programme ALLIANCE Colloque des CII-CIR 2012 3 mai 2012 Objectifs de la présentation Décrire le programme, ses origines, la clientèle visée, les services

Plus en détail

La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux!

La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux! La collaboration interprofessionnelle centrée sur la personne et ses proches : une compétence à développer pour des soins optimaux! Paule Lebel, MD, MSc, FRCPC 6 mai 2010 PLAN Pertinence de la collaboration

Plus en détail

Direction de la programmation et coordination

Direction de la programmation et coordination VERS UN RÉSEAU DE SERVICES INTÉGRÉS DESTINÉS AUX PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES PULMONAIRES OBSTRUCTIVES CHRONIQUES (MPOC) Éléments essentiels de la mise en oeuvre Direction de la programmation et coordination

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative!

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Présenté par : Stéphanie Vaillancourt (conseillère en gestion de programmes) Marie-Claude Asselin (chef de programme en cancérologie)

Plus en détail

La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative

La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative La révision du cadre de pratique des infirmières pivots en oncologie (IPO) au CHU de Québec: une approche dynamique & collaborative Maria Gabriela Ruiz, inf., MSc, CSN (c) Conseillère en soins spécialisés

Plus en détail

Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur les soins de fin de vie YVAN GENDRON PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Décembre 2016 Rapport du Président-directeur général pour la Commission sur

Plus en détail

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE

LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE LA RECHERCHE CLINIQUE A LA CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE CLINIQUE MUTUALISTE DE L ESTUAIRE La Clinique Mutualiste de l Estuaire est reconnue comme acteur majeur en cancérologie pour le territoire de

Plus en détail

POLE DE SANTE SAINTE MARIE

POLE DE SANTE SAINTE MARIE POLE DE SANTE CLINIQUE SAINTE MARIE Crèche Inter-Entreprises Maison Médicale E.H.P.A.D. Centre de Psychothérapie Clinique Sainte-Marie Soins de Suites et de Rééducation Hôtel de Santé Radiologie POLE DE

Plus en détail

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois

Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Cinq membres fondateurs Clinique de Carouge - Tél. service des urgences: 022 309 46 46 Avenue Cardinal Mermillod 1-1227 Carouge Horaires d ouverture du

Plus en détail

S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E

S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E S O M M A I R E P L A N S T R AT É G I Q U E 2012-2015 VISION AGIR ENSEMBLE POUR LE BIEN-ÊTRE ET LA SANTÉ DES LAVALLOISES ET LAVALLOIS. MISSION AMÉLIORER LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DE LA POPULATION DE LAVAL

Plus en détail

Profil de l organisation

Profil de l organisation Profil de l organisation Nom : Hôpital Louis-H. Lafontaine ADRESSE : 7401, rue Hochelaga, Montréal (Québec) SECTEUR D ACTIVITÉ : Santé et services sociaux services : Soins et services de santé mentale,

Plus en détail

d intensité variable : modèle lavallois Implantation d un d Le 17 mai 2007

d intensité variable : modèle lavallois Implantation d un d Le 17 mai 2007 Services régionaux r de soutien d intensité variable : Implantation d un d modèle lavallois Le 17 mai 2007 Plan de présentation du soutien d intensitd intensité variable à Laval Historique du suivi dans

Plus en détail

39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie

39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie 39 ème réunion scientifique annuelle de l Association canadienne de gérontologie Plein feu sur l intégration des savoirs et des pratiques La réforme de la santé et l organisation des soins aux aînés dans

Plus en détail

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL 2015-2021 LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL Point presse du 5 novembre 2015 Contacts presse Laure BELLEGOU 04 CONTACT 72 40 74 PRESSE 48 laure.bellegou@chu-lyon.fr Laure BELLEGOU

Plus en détail

Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique

Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique Gestion interdisciplinaire des délais de prise en charge en chirurgie gynéco - oncologique Philippe Sauthier, MD Chef du service de gynécologie oncologique (CHUM) Adjoint médical du Centre Intégré de Cancérologie

Plus en détail

Planification stratégique

Planification stratégique Planification stratégique 2013-2016 Planification stratégique La démarche visant à se doter du plan stratégique a associé plus de 200 personnes En 1873, la Congrégation des Sœurs de la Providence fondait

Plus en détail

PLAN LOCAL DE GESTION DES ÉCLOSIONS D INFLUENZA ET DE GASTRO-ENTÉRITE

PLAN LOCAL DE GESTION DES ÉCLOSIONS D INFLUENZA ET DE GASTRO-ENTÉRITE PLAN LOCAL DE GESTION DES ÉCLOSIONS D INFLUENZA ET DE GASTRO-ENTÉRITE Établissement Objectifs Plan d action Plan local gestion lors d une pério d éclosion o Se doter d un plan s gestions d éclosion d influenza

Plus en détail

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF L infirmière technicienne en GMF évalue l état de santé, détermine et assure la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers. Elle prodigue les soins et traitements

Plus en détail

L informatisation de suivi systématique à l UMF de la Cité de la Santé

L informatisation de suivi systématique à l UMF de la Cité de la Santé L informatisation de suivi systématique à l UMF UMF-GMF de la Cité de la Santé Alain Turcotte, md Chargé de formation de clinique Fellow du programme TUTOR-PHC des IRSC Département de Médecine Familiale

Plus en détail

Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC)

Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC) ACTION-SANTÉ : CENTRE DE GESTION DES MALADIES CHRONIQUES DU CLSC DE VERDUN Programme de prévention et de gestion de la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique (MPOC) Par: Marie-Christine Duchesne, Nutritionniste

Plus en détail

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec

Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie du Québec Par Brigitte Coté Édith Lavoie Christine Mimeault Réseau régional de cancérologie et Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Les pratiques exemplaires du réseau de cancérologie

Plus en détail

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 %

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % mars 2016 2 Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans Lits et places 1693 au total 1 566 lits et 127 places* (au 31 décembre 2015)

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE CHIRURGIE THORACIQUE ET HÔPITAL DE COURT SÉJOUR PNEUMOLOGIE (HCP).

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE CHIRURGIE THORACIQUE ET HÔPITAL DE COURT SÉJOUR PNEUMOLOGIE (HCP). LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE CHIRURGIE THORACIQUE ET HÔPITAL DE COURT SÉJOUR PNEUMOLOGIE (HCP). PRÉSENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l Hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir

Plus en détail

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs 2016 L offre de soins, une synergie de tous les acteurs En France, l offre de soins se compose : de la médecine de ville (dite aussi ambulatoire) constituée des professionnels exerçant en cabinet : médecins

Plus en détail

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS Février 2011 108 Respecte l'opinion des collègues consultants et des médecins traitants dans la prise en charge des problèmes du patient et montre

Plus en détail

Document préparé par l équipe du CRDS montréalais Dernière mise à jour : 14 juin 2016

Document préparé par l équipe du CRDS montréalais Dernière mise à jour : 14 juin 2016 Document préparé par l équipe du CRDS montréalais Dernière mise à jour : 14 juin 2016 LE CRDS MONTRÉALAIS 1. CONTEXTE 2. LE CRDS MONTRÉALAIS Rôles et objectifs Avantages Trajectoires des demandes de services

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER. 12 Rue François 1 er Saint-Dizier ET DE LA

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER. 12 Rue François 1 er Saint-Dizier ET DE LA ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS 1 ER 12 Rue François 1 er 52100 Saint-Dizier ET DE LA CLINIQUE DE LA RENAISSANCE 41 43 Rue du Bac 51300

Plus en détail

Groupe de réflexion: Organisation des services de 1 ère ligne dans le contexte des réseaux locaux de service

Groupe de réflexion: Organisation des services de 1 ère ligne dans le contexte des réseaux locaux de service Groupe de réflexion: Organisation des services de 1 ère ligne dans le contexte des réseaux locaux de service Michèle de Guise, M.D. Directrice de la qualité, de la promotion de la santé et de l expérience

Plus en détail

Mme Diane St-Georges Mme Lynda Jean Dr Claude St-Laurent Dr Gerry Bédard ACCUEIL CLINIQUE

Mme Diane St-Georges Mme Lynda Jean Dr Claude St-Laurent Dr Gerry Bédard ACCUEIL CLINIQUE Mme Diane St-Georges Mme Lynda Jean Dr Claude St-Laurent Dr Gerry Bédard ACCUEIL CLINIQUE ACCUEIL CLINIQUE Définition Historique Concept général Mise en place Processus et suivi des demandes Système d

Plus en détail

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte. Chantal Brochu Adjointe à la DSI Direction des soins infirmiers CIUSSS MCQ

Projet réalisé dans le cadre de la formation ceinture verte. Chantal Brochu Adjointe à la DSI Direction des soins infirmiers CIUSSS MCQ OPTIMISER LE PROCESSUS DE PLANIFICATION DU DÉPART D UN USAGER HOSPITALISÉ DANS UN LIT DE MÉDECINE (4B-5B CHAUR) ET CE, DÈS L ADMISSION, AFIN D ÉVITER LES ÉPISODES DE CONGESTION (URGENCE ET UNITÉS DE SOINS)

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain

Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Plan d ensemble des projets de construction de l Hôpital Charles LeMoyne : mieux répondre aux besoins de notre population de demain Hôpital Charles LeMoyne Qui sommes-nous? Centre régional et universitaire

Plus en détail

Projet d agrandissement et de modernisation de l Hôpital de Verdun. Rêver plus grand. et soutenir l excellence. Pour mieux vous servir

Projet d agrandissement et de modernisation de l Hôpital de Verdun. Rêver plus grand. et soutenir l excellence. Pour mieux vous servir Projet d agrandissement et de modernisation de l Hôpital de Verdun Rêver plus grand Pour mieux vous servir et soutenir l excellence Rêver plus grand pour garder notre hôpital en santé L Hôpital de Verdun

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION

IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION DESCRIPTION DE POSTE Personnel d encadrement IDENTIFICATION DU POSTE ETC CODE DE LA FONCTION Chef d untié de vie 507 Titre : Chef d unité de vie en hébergement Chef de service Direction : SAPA, Direction

Plus en détail

Règlement no : 11. N.B. : Afin d alléger le texte, les personnes désignées dans le présent règlement incluent aussi leurs représentants.

Règlement no : 11. N.B. : Afin d alléger le texte, les personnes désignées dans le présent règlement incluent aussi leurs représentants. RÈGLEMENT Règlement no : 11 Direction responsable : Direction des services professionnels Adopté par le conseil d administration le : 10 février 2009 Résolution no : CA-10-02-[23]-09 Entrée en vigueur

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes

Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes Le Programme Personnalisé de l Aprèscancer dans la cancérologie du sein. Place et avis des médecins généralistes ETIENNE Aurélie Thèse soutenue le 04 mai 2016 pour obtenir le grade de docteur en médecine

Plus en détail

Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie

Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie Comment assurer la continuité des traitements médicamenteux? La mise en place de la conciliation médicamenteuse en service d Orthopédie-Traumatologie Bénédicte GOURIEUX, Pharmacien Thérèse SADORGE, Cadre

Plus en détail

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux SOMMAIRE 1. Contexte 2. Partenariat

Plus en détail

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE HISTORIQUE Construction année 1979 sur le site de l ancienne Maternité Régional

Plus en détail

Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque

Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque Prise en charge d un patient pour un remplacement valvulaire aortique à l hôpital Louis Pradel

Plus en détail

Projet pilote régional d accès priorisé à son médecin de famille

Projet pilote régional d accès priorisé à son médecin de famille Projet pilote régional d accès priorisé à son médecin de famille Moderniser la pratique médicale en interdisciplinarité pour assurer une prise en charge optimale de la clientèle atteinte de maladies chroniques

Plus en détail

Accès priorisé aux services spécialisés (APSS) : Les mécanismes d accès en pédiatrie pour la région de Montréal

Accès priorisé aux services spécialisés (APSS) : Les mécanismes d accès en pédiatrie pour la région de Montréal Accès priorisé aux services spécialisés (APSS) : Les mécanismes d accès en pédiatrie pour la région de Montréal Présenté à la Rencontre annuelle Mères, enfants et jeunes du RUIS McGill Marie-Josée Cyr,

Plus en détail

Hospices Civils de Lyon

Hospices Civils de Lyon Hospices Civils de Lyon Plus de 45 ans après son inauguration, l hôpital cardiovasculaire et pneumologique Louis Pradel s apprête à changer de cœur. Construit selon les meilleurs standards hôteliers, d

Plus en détail

LES SERVICES MÉDICAUX: LE RÔLE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE RÉPONDANT EN SANTÉ MENTALE

LES SERVICES MÉDICAUX: LE RÔLE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE RÉPONDANT EN SANTÉ MENTALE Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale LES SERVICES MÉDICAUX: LE RÔLE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE RÉPONDANT EN SANTÉ MENTALE Dr André Luyet, Hôpital Louis H.

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments : Changements récents faits par Agrément Canada

Bilan comparatif des médicaments : Changements récents faits par Agrément Canada Bilan comparatif des médicaments : Changements récents faits par Agrément Canada Des soins de santé plus sécuritaires, maintenant! Appel National Le 5 mars 2013 Heather Howley, Spécialiste de la recherche

Plus en détail

LE PÔLE FEMME-ENFANT DE L HÔPITAL ROBERT BALLANGER

LE PÔLE FEMME-ENFANT DE L HÔPITAL ROBERT BALLANGER LE PÔLE FEMME-ENFANT DE L HÔPITAL ROBERT BALLANGER Le Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger (CHIRB) d Aulnay-sous-Bois met en service au début de l année 2015 un nouveau bâtiment. Principalement

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 10 MARS 2017 CHU Pontchaillou - RENNES Expérimentation en cours Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif des infirmiers

Plus en détail

VOS TABLES DE PHARMACIENS QUE DEVIENNENT-ELLES? M. Jude Goulet, président du CRSP de Montréal

VOS TABLES DE PHARMACIENS QUE DEVIENNENT-ELLES? M. Jude Goulet, président du CRSP de Montréal VOS TABLES DE PHARMACIENS QUE DEVIENNENT-ELLES? M. Jude Goulet, président du CRSP de Montréal Objectifs de la présentation Comprendre sommairement ce qu est une Table de pharmaciens Avoir un aperçu des

Plus en détail

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible!

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Présentation préparée par: Claudette Girard et Chantal Goyette En collaboration avec Nicolas Fortin et Richard Allaire Colloque

Plus en détail

PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES

PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES PASSER DE MALADE À CHRONIQUEMENT SAIN : SOUTENIR DES TRANSITIONS PAR DES ACTIVITÉS INFIRMIÈRES 1 Clémence Dallaire, Ph.D. Professeure Université Laval Québec, Canada Lucille Juneau, directrice clientèle,

Plus en détail

Foire aux questions dédiée aux médecins spécialistes

Foire aux questions dédiée aux médecins spécialistes Foire aux questions dédiée aux médecins spécialistes Version du 31 octobre 2016 1. Quelle est la mission du CRDS Le CRDS a été mis sur pied pour faciliter l accès aux services spécialisés pour la population

Plus en détail

La fragmentation L instabilité La fluidité. Les portes d entrée Les portes de sortie

La fragmentation L instabilité La fluidité. Les portes d entrée Les portes de sortie 1 Les défis d du réseaur La fragmentation L instabilité La fluidité Les portes d entrée Les portes de sortie 2 3 Les services de première ligne Les services communautaires L hébergement Le suivi externe

Plus en détail

Réflexion sur la structure organisationnelle et le fonctionnement d unités de soins intermédiaires pédiatriques

Réflexion sur la structure organisationnelle et le fonctionnement d unités de soins intermédiaires pédiatriques Rapport d évaluation N 3-15 Mai 2015 UETMIS - CHU Sainte-Justine Réflexion sur la structure organisationnelle et le fonctionnement d unités de soins intermédiaires pédiatriques Avis en Bref L organisation

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

OBSERVATION ET ADAPTATION DE

OBSERVATION ET ADAPTATION DE OBSERVATION ET ADAPTATION DE L OFFRE DE SOINS 14 ème séminaire annuel de l observation urbaine L accès aux services et aux équipements, des méthodes pour observer et décider 21 novembre 2016 Nathalie Villaudière

Plus en détail

PROFIL DE L ORGANISATION

PROFIL DE L ORGANISATION PROFIL DE L ORGANISATION NOM : HÔPITAL LOUIS-H. LAFONTAINE ADRESSE : 7401, rue Hochelaga, Montréal (Québec) SECTEUR D ACTIVITÉ : Soins et services, enseignement et recherche en santé PRODUITS OU SERVICES

Plus en détail

Réseau intégré de lutte contre le cancer dans les Laurentides 2008-2015. Une vision au service de notre population

Réseau intégré de lutte contre le cancer dans les Laurentides 2008-2015. Une vision au service de notre population Réseau intégré de lutte contre le cancer dans les Laurentides 2008-2015 Une vision au service de notre population Notre engagement dans la lutte contre le cancer Depuis le début des années 2000, l Agence

Plus en détail

CANCER DU SEIN cas par an en France et décès. TSM ( Taux standard moyen) 94 / en France

CANCER DU SEIN cas par an en France et décès. TSM ( Taux standard moyen) 94 / en France CANCER DU SEIN 54 000 cas par an en France et 12 000 décès TSM ( Taux standard moyen) 94 /100.000 en France En Corse environ 300 cas / an ( 1/1000 habitants) Haute Corse > 150 cas par an (2B +/- extrême

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

BONS COUPS «TRAVAILLANT ENSEMBLE, ON AVANCE!»

BONS COUPS «TRAVAILLANT ENSEMBLE, ON AVANCE!» BONS COUPS «TRAVAILLANT ENSEMBLE, ON AVANCE!» PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. État de situation 2. Axes d intervention 1. En amont de la salle d urgence 2. À la salle d urgence 3. En aval de la salle d urgence

Plus en détail