Partie 6 : Fertilisation organique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 6 : Fertilisation organique"

Transcription

1 Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins ; - Les résidus de culture - D autres produits tels que : sang séché, farines de viandes, cornes broyées, guano, etc. Les engrais organiques d origine animale ne contiennent pas de cellulose ni de lignine mais participent à la synthèse de l humus si on les mélange à une masse végétale à C/N élevé. Les fumiers, outre leur rôle d engrais, ont aussi un rôle important d amendement. Le rôle d amendement des lisiers est lui, quasiment inexistant. Quelques définitions : Fumier : mélange des déjections animales dans les bâtiments avec une litière (paille, copeaux ou sciure). Fermentation sous les animaux ou sur la plate-forme de stockage. Lisier : déjections animales, urines et fèces, mélangées et fermentées. Contient des débris alimentaires et peut être dilué par les eaux de pluie ou de lavage. Stocké en fosse et pompable. Purin : Produit d égouttage du fumier (urine) en étable entravée ou sur une plate-forme. Pur ou dilué. Lisier Variabilité de la valeur fertilisante des lisiers Le lisier est un sous-produit dont la valeur fertilisante est loin d être négligeable, mais c est un produit peu homogène et de composition variable. Pour bien le valoriser, il est donc indispensable de bien l homogénéiser et d en mesurer la valeur. Homogénéité Au cours du stockage, on assiste à une séparation en 3 phases : - La croûte composée de particules organiques - Un dépôt plus ou moins important en fond de fosse dans lequel on trouve les éléments non solubles (phosphore, azote organique) - La phase liquide centrale contenant les éléments solubles (azote ammoniacal et potassium)

2 Composition De nombreux facteurs sont susceptibles de faire varier la composition du lisier : l espèce animale, l alimentation des animaux, le mode de stabulation, le taux de dilution, la durée de stockage, la période de l année. Dans la plupart des lisiers, l azote se trouve principalement sous forme ammoniacale, d une efficacité comparable à celle des engrais minéraux. Cette part augmente avec la durée de stockage car au cours du stockage, l azote organique est minéralisé par les microorganismes présents dans le lisier. Le reste de l azote est sous forme organique (protéines, urée). Pour connaître avec plus de précision la valeur fertilisante d un lisier, on peut avoir recours : - A l analyse en laboratoire - A la mesure de la densité pour les lisiers de porc - A l analyse rapide de l azote (méthode Quantofix) Fumier Les fumiers ont une composition, donc une valeur fertilisante, moins variable que celle des lisiers. Le même raisonnement peut cependant leur être appliqué. Leur composition varie avec l espèce animale, l âge des animaux, l alimentation, le type de bâtiment etc. Un passage à l épandeur ou à la composteuse permet d améliorer l homogénéité du fumier. La valeur du fumier n est pas la même selon la profondeur et l endroit à l intérieur du tas de fumier. B. Analyse de matière organique

3

4 Teneur N-P-K selon le % de MS C. Composition des engrais organiques Le tableau suivant donne quelques normes sur la composition en éléments fertilisants des engrais de ferme selon leur origine.

5 N P K Fumier de guano Plumes Cendres de bois Sang desséché Os Corne Farine de poisson Déchets de peaux Tourteau de ricin 6 0 0

6 II. Vitesse de minéralisation des engrais organiques A. Potassium Le potassium des engrais organiques se trouve dans les urines et les litières. Sa solubilité est analogue à celle des engrais potassiques. Il est donc rapidement et en totalité disponible pour les cultures. B. Phosphore Le phosphore se trouve en majorité sous des formes minérales plus ou moins solubles, mais aussi sous des formes organiques très diverses, comme par exemple les phospholipides. Elles doivent être minéralisées pour que le phosphore puisse être utilisé par les plantes. Les expérimentations menées par l INRA de Bordeaux de 1998 à 2000 sur plus de 70 produits organiques montrent que la disponibilité à court terme du phosphore des engrais organiques est au moins égale à 50 % de celle du superphosphate. A long terme, la disponibilité du phosphore des engrais organiques serait identique ou supérieure à celle des minéraux solubles.

7 C. Azote : Une vitesse de minéralisation très variable selon l engrais organique La mise à disposition de l azote des engrais organiques quant à elle est très variable selon la part d azote minéral qu ils contiennent et les formes d azote organique présentes. La part d azote minéral se présente essentiellement sous forme ammoniacale et est immédiatement disponible pour les plantes. L azote organique doit être au préalable minéralisé. Pour tous les engrais organiques, on distingue une phase de minéralisation plus rapide de l azote organique au cours de 12 mois suivant l apport, en lien avec une fraction organique plus facilement dégradable par l activité biologique du sol, et une phase de minéralisation plus lente, à une vitesse du même ordre de grandeur que celle de la MO du sol. L effet azote de l engrais organiques sur la culture réceptrice est lié à la fraction d azote minéral de l engrais organiques, et à la part de l azote organique minéralisée au cours du cycle cultural. Plusieurs comportements sont distingués quant à la phase de minéralisation plus rapide de l azote organique. L azote organique des engrais organiques type fientes ou fumiers de volailles ou vinasses se minéralise rapidement. 30 à 80 % de l azote organique apporté est minéralisé au cours des premiers mois voire des premières semaines. Ces produits doivent donc être apportés peu de temps avant les périodes d absorption des cultures. Les engrais organiques type fumiers de bovins ont un rythme de minéralisation intermédiaire. Entre 20 et 40 % de l azote organique apporté se minéralise progressivement au cours de la campagne suivant l apport. Enfin, les engrais organiques type composts de déchets verts ou de fumiers de bovins qui ont subi une phase de maturation longue (> 12 mois) se minéralisent très lentement. Seul 10 à 15 % de leur azote organique est libéré au cours de la première année. Ces produits sont principalement utilisés pour entretenir le stock de carbone organique du sol et non comme fertilisants azotés.

8 Le guano se distingue de tous les autres engrais par une vitesse de minéralisation plus rapide. On peut le considérer quasiment comme un engrais ammoniacal. III. Calculer les valeurs fertilisantes des engrais organiques Pour établir un plan de fumure intégrant l épandage des engrais organiques, il est indispensable de connaître leurs valeurs fertilisantes. Celles-ci reposent sur leur composition (teneurs en azote, en phosphore, en potassium) et des coefficients d équivalence engrais minéral. Pour chaque élément fertilisant, le coefficient d équivalence engrais minéral exprime l efficacité de l engrais organique par rapport à un engrais minéral de référence tel que l ammonitrate ou le superphosphate. A. Quantités de P 2 O 5 et K 2 O apportées par les engrais de ferme Pour le phosphore : La quantité de P 2 O 5 apportée se calcule de la façon suivante : *Elle est donnée dans le tableau ci-dessus Le coefficient à utiliser (coefficient d équivalence-engrais) est fonction du produit épandu :

9 Pour le potassium : La quantité de K 2 O apportée se calcule de la façon suivante : *Elle est donnée dans le tableau ci-dessus Le coefficient est toujours égal à 1 car ce sont des formes très solubles de potassium. Calculez dans chacun des cas, les quantités de P 2 O 5 et K 2 O apportées à la culture : 1) Une parcelle de maïs-ensilage (objectif de rendement : 14 t MS/ha) reçoit un apport de 50 m 3 /ha de lisier de porc d engraissement (farine). P 2 O 5 K 2 O Fourniture par le lisier 2) Une parcelle de maïs-ensilage (objectif de rendement : 18 t MS/ha) reçoit un apport de 20 t/ha de fumier de poulets de chair stocké au sec. P 2 O 5 K 2 O Fourniture par le fumier 3) Une parcelle de blé (objectif de rendement : 65 q/ha) reçoit un apport de 30 m 3 /ha de lisier de bovin (très dilué et non couvert). P 2 O 5 K 2 O Fourniture par le lisier

10 B. Quantités d azote apportées par les engrais de ferme La quantité d azote apportée se calcule de la façon suivante : *Elle est donnée dans le tableau ci-dessus Le coefficient d équivalence engrais permet de calculer la fraction d azote minéral ou facilement minéralisable disponible pour la culture. Il dépend de la nature de l effluent apporté, la période d apport et le type de cultures en cours. Une parcelle de maïs grain reçoit 40 tonnes/ha de fumier de bovin en logette. L épandage a lieu en automne. Quelles sont les fournitures d azote disponibles pour la plante?

11 IV. Principes d utilisation Conditions climatiques optimales : - Temps pluvieux - Ciel couvert - Peu de vent - Basse température Moment d épandage optimal En culture de maïs: - Le lisier directement avant le semis - Fumier pailleux: application en hiver La quantité - Ce volume dépend d abord des besoins des cultures concernées et de la valeur de l engrais de ferme -12 à 20 m³ de lisier ou de fumier composté par apport

12

13

14 Quelques exemples pratiques : Attention en zone vulnérable : Dose maximale d azote d origine animale : 170 kg/ha/an en moyenne sur la SAU Un site pour calculer la valeur de vos engrais organiques :

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Il s agit d une représentation schématique opérationnelle. Pour le moment il n est possible de séparer par analyse que l azote minéral de l azote organique. La fraction d azote organique rapidement minéralisable

Plus en détail

La gestion des engrais de ferme. Pierre Luxen 2011

La gestion des engrais de ferme. Pierre Luxen 2011 La gestion des engrais de ferme Pierre Luxen 2011 Les fonctions de la M.O. d un sol Fertilité physique des sols (rétention H 2 O, structure du sol, résistance au tassement) Fertilité chimique des sols

Plus en détail

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Engrais organique NP issu de lisier de porc NFU 42 001* 1 Mode d obtention : Ce produit est issu directement de la centrifugation du lisier de

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Epandage et stockage au champ des matières organiques

Epandage et stockage au champ des matières organiques biologiques en IdF Fiche Réglementation Epandage et stockage au champ des matières organiques Mise à jour : Mars 2013 La gestion des matières organiques sur une exploitation agricole est régie par plusieurs

Plus en détail

Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales

Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales Mélanie Blanchard, UMR Selmet, CIRAD «Elevage et changement climatique», Module : Gestion des fumiers Projet Animal Change, ISRA INRA, Dakar (Sénégal),

Plus en détail

Teneur en azote des engrais organiques. La tableau suivant donne les valeurs de référence de teneur en azote des effluents d élevage :

Teneur en azote des engrais organiques. La tableau suivant donne les valeurs de référence de teneur en azote des effluents d élevage : Teneur en azote des engrais organiques La tableau suivant donne les valeurs de référence de teneur en azote des effluents d élevage : 1 source : «Tableau de normes de rejet d azote en Rhône-Alpes Arrêté

Plus en détail

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Christiane RAYNAL-LACROIX (Ctifl) Elisabeth ABARZA (Ctifl) Prisca PIERRE (Ctifl)

Plus en détail

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S.

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S. Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères Salon de l Herbe 02/06/2016 S. VIOLLEAU / CA 63 Raisonner la fertilisation des prairies et cultures fourragères

Plus en détail

Améliorer son sol avec des apports organiques

Améliorer son sol avec des apports organiques Améliorer son sol avec des apports organiques Robert TROCHARD - ARVALIS Institut du végétal Baptiste SOENEN - ARVALIS Institut du végétal Yves MESSMER - ARVALIS Institut du végétal François SCHMITT - EMC2

Plus en détail

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Gestion des épandages de digestats Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire 1. La production de digestats 2. Traitement des digestats 3. Evolution des éléments

Plus en détail

ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE

ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE ANNEXE N 3 : RAISONNEMENT DE LA FERTILISATION AZOTEE Le 4 ème programme d actions au titre de la directive «nitrates» comporte, en zones vulnérables, des mesures destinées à protéger les eaux contre la

Plus en détail

décomposition en éléments minéraux assimilables). Le principal élément apporté est

décomposition en éléments minéraux assimilables). Le principal élément apporté est Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur LA FERTILISATION Les apports d engrais peuvent se faire sous forme minérale (le plus souvent de synthèse, directement assimilable) ou

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza

Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Le pois et son effet précédent : économies d intrants et gain de rendement sur blé et colza Pole5_Ext n6 Moins d apport azoté nécessaire Le pois et la féverole : parmi les meilleurs précédents du blé et

Plus en détail

Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser

Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser Les effluents d élevage (fumiers et lisiers...) comportent des éléments fertilisants et de la matière organique nécessaires au sol

Plus en détail

VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle

VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle VALOR un logiciel pour l'optimalisation des engrais de ferme à l'échelle de l'exploitation et de la parcelle B. Godden 1, P. Luxen 1, R. Oger 2, E. Martin 3 et J.P. Destain 4 1 Agra Ost 2 CRA-W Dpt Agriculture

Plus en détail

Choix et utilisations actuelles des amendements organiques dans le respect de l environnement

Choix et utilisations actuelles des amendements organiques dans le respect de l environnement Choix et utilisations actuelles des amendements dans le respect de l environnement Laurent Thuriès Phalippou-Frayssinet (Rouairoux, 81) Les matinales de Tecomah, 5 Décembre 26. Sols et substrats respectueux

Plus en détail

X = 1/CAU (Pf - Mh - Mr - Mhp - MrCi Mpro - Nirr) Xpro

X = 1/CAU (Pf - Mh - Mr - Mhp - MrCi Mpro - Nirr) Xpro CETTE FICHE A ETE DEFINIE DANS LE CADRE DES TRAVAUX DU GROUPE REGIONAL D EXPERTISE NITRATES. ELLE CORRESPOND A UNE ADAPTATION DE LA METHODE DU BILAN AZOTE TELLE QUE DEVELOPPEE PAR LE COMIFER, A PARTIR

Plus en détail

Comment évaluer la biodisponibilité du phosphore pour les plantes

Comment évaluer la biodisponibilité du phosphore pour les plantes Comment évaluer la biodisponibilité du phosphore pour les plantes Linères M. et Morel C. INRA, UMR TCEM, Centre de Recherches de Bordeaux 33883 Villenave d Ornon INTRODUCTION Ressources en phosphore limitées

Plus en détail

Réseau PRO. Référencement des Produits. titre. Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé

Réseau PRO. Référencement des Produits. titre. Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé 11 èmes Rencontres de la fertilisation raisonnée et de l analyse 20 et 21 novembre 2013 Réseau PRO Cliquez pour modifier le style du Référencement des Produits Résiduaires Organiques dans un système d

Plus en détail

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO La fertilisation organique dans les supports de culture Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO N minéralisable (% Norg) Comment gérer la fertilisation organique dans un support de culture? 100 90 80

Plus en détail

Valeur Fertilisante Phosphatée de produits organiques

Valeur Fertilisante Phosphatée de produits organiques Valeur Fertilisante Phosphatée de produits organiques Marie Agnès Bourdain Matthieu Valé Directrice opérationnelle SAS Laboratoire mabourdain@saslaboratoire.com Responsable Recherche et Développement Agronomique

Plus en détail

RAPPELS. Le Plan Prévisionnel de fumure est obligatoire en Haute-Marne, l ensemble du département étant passé en zone vulnérable depuis 2003.

RAPPELS. Le Plan Prévisionnel de fumure est obligatoire en Haute-Marne, l ensemble du département étant passé en zone vulnérable depuis 2003. RAPPELS Le Plan Prévisionnel de fumure est obligatoire en Haute-Marne, l ensemble du département étant passé en zone vulnérable depuis 2003. Les réglementations contenues dans le «CAHIER FERTILISATION

Plus en détail

Les matières organiques produites à La Réunion

Les matières organiques produites à La Réunion 5 C H A P I T R E Les matières organiques produites à La Réunion L agriculteur peut apporter des matières organiques d origine très variée sur les parcelles. Ces matières organiques sont définies à la

Plus en détail

Cinquième programme d'actions de la directive "nitrates" Périodes minimales d'interdiction d'épandage des fertilisants azotés

Cinquième programme d'actions de la directive nitrates Périodes minimales d'interdiction d'épandage des fertilisants azotés Les 4 calendriers ci-dessous fixent les périodes minimales pendant lesquelles l'épandage des divers types de fertilisants azotés est interdit. Ces périodes diffèrent selon l'occupation du sol pendant ou

Plus en détail

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI

de noter les flux d azote contenus dans les fertilisants organiques quittant ou entrant sur l exploitation = bordereaux de livraison et tableau VI Ce cahier vous permet : d établir le plan de fumure prévisionnel pour l azote sur votre exploitation en début de campagne culturale = plan de fumure prévisionnel : tableaux I, II, III d enregistrer les

Plus en détail

La gestion du fumier de cheval. Réglementation Valeurs fertilisantes Valorisation du fumier - Compostage - Méthanisation

La gestion du fumier de cheval. Réglementation Valeurs fertilisantes Valorisation du fumier - Compostage - Méthanisation La gestion du fumier de cheval Réglementation Valeurs fertilisantes Valorisation du fumier - Compostage - Méthanisation REGLEMENTATION Exploitation : Est définie selon son activité : le type et le nombre

Plus en détail

QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais

QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais QUEL(S) COMPOST(S) POUR QUEL SYSTÈME CULTURAL? Blaise Leclerc et Stéphane Guillouais Plan de la conférence Introduction 1. Les matières organiques utilisables en AB 2. Les composts et les cultures annuelles

Plus en détail

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

Partie 1 : Estimation des valeurs agronomiques «carbone»des PRO, adaptées au modèle AMG. Un modèle simple de calcul de bilan humique à la parcelle

Partie 1 : Estimation des valeurs agronomiques «carbone»des PRO, adaptées au modèle AMG. Un modèle simple de calcul de bilan humique à la parcelle Utilisation des produits résiduaires organiques en Agriculture Annie DUPARQUE Agro-Transfert Ressources et Territoires a.duparque@agro-transfert-rt.org Partie 1 : Estimation des valeurs agronomiques «carbone»des

Plus en détail

10/09/12. P. Luxen Th. Vliegen

10/09/12. P. Luxen Th. Vliegen Potentiel et fertilisation des prairies P. Luxen Th. Vliegen I. Fertilisation biologique L Alpha et l Omega : gérer de façon optimale les engrais de ferme! 1 ENGRAIS DE FERME LISIER et FUMIER LISIER précieux

Plus en détail

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE INSTITUT DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT EN AGROENVIRONNEMENT Développement de pratiques culturales préservant la qualité des sols UNE GESTION EFFICACE DE L AZOTE POUR L AGRICULTURE BIOLOGIQUE ADRIEN

Plus en détail

«Agriculture biologique et changement climatique» 24 février 2010 BEEZ NAMUR Pierre LUXEN

«Agriculture biologique et changement climatique» 24 février 2010 BEEZ NAMUR Pierre LUXEN G.E.S.: COLLOQUE «Agriculture biologique et changement climatique» 24 février 2010 BEEZ NAMUR Pierre LUXEN Valorisation des engrais de ferme: Opportunités et limites Production de gaz àeffet de serre :

Plus en détail

Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais

Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais MARAICHAGE 2010 L 10 / LR 06 Fertilisation oignon en ab : Test de différentes doses d'azote et de 4 types d'engrais Hélène VEDIE et Christelle AÏSSA MADANI 1- CONTEXTE ET OBJECTIFS : La fertilisation en

Plus en détail

Transformation par compostage du solide de raclage en V Novembre 2013

Transformation par compostage du solide de raclage en V Novembre 2013 2013 2009 Transformation par compostage de fumier de truies gestantes élevées en groupes Transformation par compostage du solide de raclage en V Novembre 2013 Aurore Loussouarn, Patrick Mahé, Bertrand

Plus en détail

Fertilisation Agriculture biologique Cultures pérennes

Fertilisation Agriculture biologique Cultures pérennes Fertilisation Agriculture biologique Cultures pérennes n 1 Février 2017 Actualités Un automne et un hiver plutôt sec Le cumul de pluie depuis décembre montre clairement un déficit sur le département. En

Plus en détail

Fumure P K. ARVALIS - Institut du végétal

Fumure P K. ARVALIS - Institut du végétal ª 150 CHOISIR et décider 2013 ª 151 CHOISIR et décider 2013 Fumure P K : une approche plus adaptée La méthode Comifer de calcul des doses d engrais de fond a été stabilisée au milieu des années 90. Elle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et résidant. m engage à respecter l

Plus en détail

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB Le processus de compostage est une décomposition aérobie de matières organiques d origine végétale et/ou animale hors matières relevant des déchets animaux au

Plus en détail

Terreau plantation/stimulation ORGASYL 7. Terreau fleurissement/stimulation ORGASYL 7. Terreau regarnissage/stimulation ORGASYL 8

Terreau plantation/stimulation ORGASYL 7. Terreau fleurissement/stimulation ORGASYL 7. Terreau regarnissage/stimulation ORGASYL 8 Sommaire Amendement organique ORGANIC végétal + OSYR 3 Engrais organique ORGANIC Equilibre 3.1.6 +2 + OSYR 3 Engrais organique ORGANIC Equilibre 4.9.4 +2 + OSYR 4 Engrais organique ORGANIC Equilibre 7.2.9

Plus en détail

Minéralisation des MO et valeur nutritive

Minéralisation des MO et valeur nutritive Minéralisation des MO et valeur nutritive Christiane RAYNAL-LACROIX avec la participation de Elisabeth ABARZA Rencontre Technique Agriculture Biologique légumes Ctifl Itab Lanxade 27/09/2012 Propriétés

Plus en détail

LA FERTILISATION EN CULTURE DE MAÏS C.I.P.F. (JFr. Oost)

LA FERTILISATION EN CULTURE DE MAÏS C.I.P.F. (JFr. Oost) LA FERTILISATION EN CULTURE DE MAÏS C.I.P.F. (JFr. Oost) 1.INTRODUCTION L utilisation des engrais en culture de maïs et plus spécifiquement de l azote a traditionnellement été considérée dans un contexte

Plus en détail

Le co-compostage au champ des grignons d olive

Le co-compostage au champ des grignons d olive Le co-compostage au champ des grignons d olive Sébastien LE VERGE s.leverge@ctolivier.org tél.: 04 42 23 82 51 Le contexte Elimination des grignons : - besoins de surfaces d épandage suffisantes et accessibles

Plus en détail

Gestion de la matière organique en culture sous abri. Frédérique Bressoud INRA UE Alénya

Gestion de la matière organique en culture sous abri. Frédérique Bressoud INRA UE Alénya Gestion de la matière organique en culture sous abri Frédérique Bressoud INRA UE Alénya Pratiques d apports de matière organique étudiées Amendement de masse : Compost de déchets verts (sans boues) Amendement

Plus en détail

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable Grille de positionnement de l'exploitation agricole par rapport aux mesures environnementales exploitation Taille faible RSD Règlement Sanitaire Départemental (voir document 2) Taille du troupeau (voir

Plus en détail

XIX èmes Rencontres Professionnelles

XIX èmes Rencontres Professionnelles XIX èmes Rencontres Professionnelles Guy Meinrad Chargé d études port. : 06 815 843 66 email : etude1@agrivalor.eu -La nouvelle déclinaison de l application de la directive nitrates en France- 1, rte de

Plus en détail

Epandage des produits organiques

Epandage des produits organiques CHAMBRE D AGRICULTURE SOMME Cahier technique Epandage des produits organiques Août 2010 Les produits organiques permettent bien souvent de faire des économies d intrants au niveau du poste engrais, que

Plus en détail

REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE

REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE REFERENCES AZOTE 2017 CEREALES A PAILLE Tableau n 1 Besoin en azote de la culture (Pf) Type de céréale Besoin N (kg/q) Triticale 2,6 Seigle 2,3 Orge 2,5 Avoine 2,2 Blé tendre d'hiver * 3 Blé dur 3,7 Blé

Plus en détail

InfOlive n 2 du 11 février 2015

InfOlive n 2 du 11 février 2015 201 2 InfOlive n 2 du 11 février 201 Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d Azur, Rhône-Alpes Dossier : Fertilisation e faites pas l impasse sur la fertilisation. Des oliviers peu ou pas fertilisés

Plus en détail

CALCUL DES CAPACITES AGRONOMIQUES Cahier des Charges

CALCUL DES CAPACITES AGRONOMIQUES Cahier des Charges CALCUL DES CAPACITES AGRONOMIQUES Cahier des Charges Introduction La capacité agronomique est la capacité de stockage qui permet une bonne valorisation agronomique des déjections. Cette capacité est le

Plus en détail

Cycle du C et de la MO: RAPPEL

Cycle du C et de la MO: RAPPEL 4 Cycle du C et de la MO: RAPPEL CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes 3 Protozoaires 4 Lombrics 5 Actnomycètes 6 Algues 7 Bactéries 8 Champignons Nutriments 5 Substances humiques CO 2 1 Arthropodes 2 Nématodes

Plus en détail

Epandage des boues et fertilisation raisonnée

Epandage des boues et fertilisation raisonnée Epandage des boues et fertilisation raisonnée 4èmes rencontres nationales de l organique Calais Mai 2011 Antoine Tricaud antoine.tricaud@terralys.fr SYPREA (SYndicat des Professionnels du Recyclage En

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Méthodes alternatives au lisier pour évacuer les déjections porcines. par Francis Pouliot, ingénieur nieur agricole 21 novembre 2002

Méthodes alternatives au lisier pour évacuer les déjections porcines. par Francis Pouliot, ingénieur nieur agricole 21 novembre 2002 Méthodes alternatives au lisier pour évacuer les déjections porcines par Francis Pouliot, ingénieur nieur agricole 21 novembre 2002 Plan de la présentation Introduction Gestion sur lisier Gestion sur litière

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES. Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices

INFORMATIONS GENERALES. Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices INFORMATIONS GENERALES Nouvelle liste des PPNU disponible sur notre site internet Résultat de l enquête sur les adventices METEO DE LA SEMAINE A VENIR Jeudi 7 février 2013 : Temps instable avec des giboulées

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH

CAHIER DES CHARGES APFLBB associé à la marque BIOBREIZH Dernière mise à jour avril 2012 CAHIER DES CHARGES associé à la marque BIOBREIZH PREAMBULE Je soussigné,... adhérent de l (Association des Producteurs de Fruits et Légumes Biologiques de Bretagne), et

Plus en détail

Présentation de la gamme bio

Présentation de la gamme bio Présentation de la gamme bio Alban Roose Création : 1999 analyses diagnostics essais conseils programmes de fertilisation solutions biologiques L utilisation des amendements ou des engrais Orgamé va agir

Plus en détail

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS L activateur de compost JARDOR est un excellent moyen d obtenir rapidement un compost de qualité. Pourquoi et comment utiliser l activateur de compost JARDOR?

Plus en détail

Le compostage de fumier de cheval en élevage

Le compostage de fumier de cheval en élevage guide pratique Le compostage de fumier de cheval en élevage JM LEVEAU (Chambre d Agriculture de l Orne ) 2 Le compostage Le compostage Un compost est une transformation de produits végétaux et animaux

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion 13 décembre 2011 Anne-Sophie Roy LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques 13 décembre 2011 2 La méthanisation : principe Procédé biologique de transformation

Plus en détail

Lutte contre la pollution par les nitrates

Lutte contre la pollution par les nitrates Lutte contre la pollution par les nitrates Le 5ème PAZV en 8 mesures Nicolas Cornuault Service Eau et Environnement DDT 79 Sonia Baron DREAL Poitou-Charentes Contexte actuel 5 ème PAZV Double condamnation

Plus en détail

Fertiliser en agriculture biologique

Fertiliser en agriculture biologique FERTI-pratiques Fertiliser en agriculture biologique Raisonnement et cadre réglementaire européen FICHE N 31 L importance de la fertilit du sol en AB Le sol vivant nourrit les plantes C est sur ce principe

Plus en détail

INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION. Je soussigné (Nom, Prénom)

INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION. Je soussigné (Nom, Prénom) INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION Je soussigné (Nom, Prénom) Raison sociale (GAEC, EARL, SA etc.) : N EDE : N SIRET : Adresse (du siège social

Plus en détail

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Réalisé par : Ahmed Karim DHAOUADI Sabine Houot Financé par : Agence de l eau Remerciements : L. Prunier (BYS), H. Moigner, JN.

Plus en détail

Compost de déchets verts / biodéchets

Compost de déchets verts / biodéchets Fiche N 11 du guide des produits organiques en LanguedocRoussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts / biodéchets Résultats

Plus en détail

COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL

COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL Résumé - 150 l de fumier/cheval/jour en moyenne sur litière paille -1200 kg de fumier/cheval/mois en moyenne sur litière paille contre 875 kg sur litière copeaux -Réglementation

Plus en détail

un service de proximité un retour au sol logique

un service de proximité un retour au sol logique CO-COMPOSTAGE A LA FERME: un service de proximité un retour au sol logique 1 Présentation 1. Approche technique 2. Approche réglementaire 3. Approche économique 4. Exemples d opérations de co-compostage

Plus en détail

INFLUENCE DU TYPE DE FERTILISANT SUR LE RENDEMENT ET LA QUALITE DES CLEMENTINES

INFLUENCE DU TYPE DE FERTILISANT SUR LE RENDEMENT ET LA QUALITE DES CLEMENTINES 0/ 11 INFLUENCE DU TYPE DE FERTILISANT SUR LE RENDEMENT ET LA QUALITE DES CLEMENTINES Compte-Rendu 2010 Code de l essai : EFE.CLE.01.10 Rédacteur : Gilles Tison, Marine Blouin Partenaires 0/ 11 Table

Plus en détail

La capacité de stockage agronomique. Jacques Capdeville Vincent Manneville Sylvain Foray

La capacité de stockage agronomique. Jacques Capdeville Vincent Manneville Sylvain Foray La capacité de stockage agronomique Jacques Capdeville Vincent Manneville Sylvain Foray La capacité de stockage agronomique : définition 1. Adéquation entre la capacité de stockage et la valorisation agronomique

Plus en détail

ANNEXE 6 : équilibre de la fertilisation, approche de la dose prévisionnelle d'azote

ANNEXE 6 : équilibre de la fertilisation, approche de la dose prévisionnelle d'azote ANNEXE 6 : équilibre de la fertilisation, approche de la dose prévisionnelle d'azote La base de l'approche repose sur le concept du bilan prévisionnel Le principe du bilan prévisionnel consiste à équilibrer

Plus en détail

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture?

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Séverine Piutti UMR 1121 UL/INRA Agronomie et Environnement Nancy-Colmar, Equipe Agriculture Durable Attert,, 9 décembre

Plus en détail

Evaluation des émissions de N 2 O et CH 4 des engrais de ferme à l aide d indicateurs agri-environnementaux

Evaluation des émissions de N 2 O et CH 4 des engrais de ferme à l aide d indicateurs agri-environnementaux Evaluation des émissions de N 2 O et CH 4 des engrais de ferme à l aide d indicateurs agri-environnementaux J. Peigné, C. Bockstaller, F. Pervanchon, Ph. Girardin et S. Plantureux Plan de l intervention

Plus en détail

Fumure de fond Fertilisation P, K et Mg. ARVALIS - Institut du végétal

Fumure de fond Fertilisation P, K et Mg. ARVALIS - Institut du végétal Fertilisation P, K et Mg 181 CHOISIR ET DECIDER 2012 Fumure P K Mg : Nos préconisations avec les nouvelles grilles DE NOUVELLES GRILLES A PRENDRE EN COMPTE En 2007, les travaux du COMI- FER ont aboutis

Plus en détail

Institut Technique de la Betterave. Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais

Institut Technique de la Betterave. Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais Institut Technique de la Betterave Les enjeux de l ajustement de la dose d azote Modalités d apport de l engrais Ajustement de la dose d azote Le calcul précis de la dose d azote répond à différents enjeux

Plus en détail

Minéralisation des résidus de culture intermédiaire 8

Minéralisation des résidus de culture intermédiaire 8 F E R T I L I S A T I O N A Z O T E E d e s m a ï s, t o u r n e s o l, m i l l e t, s o r g h o e t l i n g r a i n e S e l o n r é f é r e n t i e l a z o t e r é g i o n a l d u 0 9 m a r s 2 0 1 5

Plus en détail

Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB

Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB Rappel réglementaire concernant l utilisation des intrants en AB Blaise Leclerc (Orgaterre et ITAB) Une réglementation européenne : RCE n 889-2008 Mais une application dans chaque Etat membre Et une réglementation

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Une fertilisation raisonnée améliore la flore des prairies naturelles et soutient la production d une quantité d herbe suffisante sur toute la saison. Les prairies se différencient

Plus en détail

Eléments essentiels pour 2014

Eléments essentiels pour 2014 Fertilisation azotée du tournesol : éviter les impasses en 2014 Dossier Sud-Ouest Dans le Sud-Ouest les niveaux de reliquats d azote minéral au semis des tournesols s annoncent faibles, de 30 à 40 kg N

Plus en détail

Programme d action. Directive nitrates. Plan de fumure prévisionnel azote et Cahier de fertilisation. Exploitation agricole

Programme d action. Directive nitrates. Plan de fumure prévisionnel azote et Cahier de fertilisation. Exploitation agricole Exploitation agricole Programme d action Nom et prénom Directive nitrates... Société Plan de fumure prévisionnel azote et Cahier de fertilisation... Adresse Campagne culturale 201 /201...... Commune...

Plus en détail

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 FERTI-pratiques Engrais azotés Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 L azote, promoteur de la croissance L azote est un élément nutritif qui entre dans la composition des protéines. Il

Plus en détail

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 Produire plus d herbe Pour sécuriser les marges Produire plus d herbe revient moins cher que d acheter des fourrages et

Plus en détail

Conduite des essais. Résultats G 23

Conduite des essais. Résultats G 23 Compostage des déjections des porcs à l engrais élevés sur différents déchets ligneux : sciure, copeaux ou écorce. Dans le cadre d une étude inter-instituts coordonnée par l ACTA, l ITP a conduit 5 essais

Plus en détail

Méthanisation de fumiers bovin et volaille. Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique

Méthanisation de fumiers bovin et volaille. Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique Méthanisation de fumiers bovin et volaille Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Énergie Climat Bourgogne

Plus en détail

Des débouchés exigeants en protéines

Des débouchés exigeants en protéines Sources- FranceAgriMer, avril 2014 moyenne 2009-2013 ANMF Des débouchés exigeants en protéines Export 55 % Marché intérieur 45 % 18.5 Mt 15 Mt 41 % vers l U.E 59 % vers pays tiers 80% 20% Alimentation

Plus en détail

LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE

LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE Valorisation des effluents d élevage et des déchets verts : En Bourgogne, le compostage des effluents d élevage est pratiqué par de nombreux agriculteurs, qui en retirent beaucoup

Plus en détail

ANNEXE 7. Descriptif. de l Unité de Compostage

ANNEXE 7. Descriptif. de l Unité de Compostage ANNEXE 7 ANNEXE 7 Descriptif de l Unité de Compostage Biomasse Energie du Léon Kerscao 29420 PLOUVORN Dossier d autorisation d exploiter n 1701251 DAE v1 ALTHEA Environnement Biomasse Energie du Léon Procédé

Plus en détail

Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès?

Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès? Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès? Sylvain PELLERIN INRA, UMR 1391, Bordeaux NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 P dans les produits organiques 4-45 mg P par kg MS Lisier porc

Plus en détail

Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais

Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais Annexe 1, partie 3 Engrais organiques et organo-minéraux Annexe 1, partie 3

Plus en détail

l important, c est la DOSE!

l important, c est la DOSE! Avec la participation i de l Fumier, Lisier ou Compost sur prairie : l important, c est la DOSE! Stéphane VIOLLEAU Ch.Agr.63 / Groupe Compost Massif Central PRESENTATION DU GROUPE COMPOST MASSIF CENTRAL

Plus en détail

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne I-Bases de la fertilisation raisonnée. II-Analyses de terre. III-Mise en œuvre de la fertilisation raisonnée. IV-Etudes de cas. V-Conclusions. Compléments

Plus en détail

Production de semences. Bassin de production Sud Ouest. (5 ème programme d actions) NTE 03 - mars 2015 Réglementation azote

Production de semences. Bassin de production Sud Ouest. (5 ème programme d actions) NTE 03 - mars 2015 Réglementation azote OTE TECHNIQUE Fédération Nationale des Agriculteurs Multiplicateurs de Semences Le 5 ème Programme d Actions Nitrates est régi par le PAN (Programme d Actions National). Par ailleurs, deux types d arrêtés

Plus en détail

Méthanisation de fumier bovin et volaille. Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique

Méthanisation de fumier bovin et volaille. Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique Méthanisation de fumier bovin et volaille Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique Mars 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

QUELLES MISES AUX NORMES POUR MA FERME?

QUELLES MISES AUX NORMES POUR MA FERME? QUELLES MISES AUX NORMES POUR MA FERME? Les exploitations agricoles génèrent différents types d effluents qui doivent être gérés par les paysans de façon à ne pas nuire à l environnement. Pour cela, la

Plus en détail

Guide des produits organiques utilisables en LR

Guide des produits organiques utilisables en LR Guide des produits organiques utilisables en LR Marseille, 18 octobre 2012 + AIVB L objectif Mettre à jour les connaissances : Réglementation, Analyses nécessaires à un raisonnement objectif de la dose,

Plus en détail

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE L essai mené en exploitation sera réalisé sur base de paille afin de permettre l incorporation

Plus en détail

4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance

4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance 4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance En un graphique issu de son travail de recherche, l'iad a analysé le potentiel de stockage du Carbone de l'agriculture durable en

Plus en détail

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Problématique Les sols agricoles d Abitibi sont constitués en majorité d argiles lourdes dont la structure

Plus en détail

outil de gestion de l azote l tendre biologique en zone Centre

outil de gestion de l azote l tendre biologique en zone Centre Mise en place d un d outil de gestion de l azote l pour le blé tendre biologique en zone Centre Journée techniques Grandes cultures biologiques 23 Mars 2009 Lise Billy Chambre d Agriculture de Seine-et-Marne

Plus en détail

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations NORME NF U44-051 Amendements organiques AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations MISE SUR LE MARCHÉ DES COMPOSTS QUELQUES CHIFFRES Estimations 2004 7.5 Mt de déchets traités

Plus en détail