Résultats de l'exercice Présentation aux investisseurs 24 février 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l'exercice 2014. Présentation aux investisseurs 24 février 2015"

Transcription

1 Résultats de l'exercice 2014 Présentation aux investisseurs 24 février 2015

2 Information Les comptes consolidés annuels au 31 décembre ont fait l objet d un audit Les données semestrielles ont fait l objet d un examen limité des commissaires aux comptes Les données trimestrielles ne font l objet ni d un examen limité, ni d un audit des commissaires aux comptes Sauf spécification contraire, les variations indiquées s entendent par comparaison avec la même période de l exercice précédent Informations et réflexions prospectives Ce document contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité et les investisseurs dans Vallourec sont alertés sur le fait que ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l'amf, y compris ceux énumérés dans la section «Facteurs de Risques» du Document de référence déposé auprès de l'amf le 14 avril 2014 (N D ). Le Document de référence 2014 sera déposé auprès de l'amf à la mi-avril / 2

3 2014 : bonne résistance de la performance financière et succès opérationnels Chiffre d affaires RBE (1) et RBE / CA (2) Résultat net ajusté (3) Cash-flow disponible (4) Activité m +2.2 % (+3.9% à taux de change constant) 855 m -7.1 % 239 m -8.8 % 274 m Succès opérationnels Chiffre d'affaires record pour l activité Pétrole et gaz Solide performance en Amérique du Nord Résultat brut d exploitation conforme aux objectifs Résultat net, part du Groupe : -924 m, principalement due aux dépréciations d actifs Résultat net ajusté, part du Groupe de 239 m Cash-flow disponible fortement positif, conforme aux objectifs Réduction de l endettement net Continuation de la gestion prudente des liquidités (émission obligataire, renouvellement du crédit syndiqué) 2 nouveaux contrats de services à forte valeur ajoutée avec Petrobras OCTG Premium dans l'offshore : Kaombo (Angola), ML-South (Brunei) Linepipe Premium dans l'offshore profond : Egina (Nigeria), TEN (Ghana) (1) RBE : Résultat brut d exploitation (2) CA : Chiffres d affaires (3) Hors incidence des pertes de valeur, voir Annexes pour plus d'informations (4) Mesure à caractère non strictement comptable, se définit comme la capacité d autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l activité. / 3

4 A l avenir Adaptation à court terme à la forte chute des prix du pétrole Valens, un plan de génération de trésorerie et de réduction de coûts sur 2 ans Discipline renforcée en matière d allocation du capital Objectif ROCE : >WACC en 2018, dans un marché pétrolier revenu à la normale Poursuivre notre stratégie S'adapter au nouvel environnement Renforcer notre effort sur la compétitivité / 4

5 Proposition de maintenir le dividende 2014 à 0,81 par action Dividende 2,1 1,8 0,69 0,81 1,9 (1) 0, Proposition de dividende : Maintien à 0,81 par action Versement en numéraire ou en actions, au choix des actionnaires Mise en paiement : 25 juin 2015 Résultat par action Dividende par action (1) Résultat par action ajusté (hors incidence des pertes de valeur) / 5

6 Résultats financiers 2014

7 Bonne résistance des performances opérationnelles, forte génération de trésorerie En millions d'euros Chiffre d affaires RBE (1) et RBE / CA (2) 855 Cash-flow disponible (3) % -150 bp 15.0% (41) ,2 % (+3.9% à taux de change constant) -7,1 % +315 m (1) RBE : Résultat brut d exploitation (2) CA : Chiffres d affaires (3) Mesure à caractère non strictement comptable, se définit comme la capacité d autofinancement après prise en compte des investissements industriels bruts et de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l activité. / 7

8 Répartition du chiffre d'affaires 2014 En % du chiffre d'affaires total du Groupe, variation en % (comparaison avec l'année précédente) Chiffre d affaires par marché Chiffre d affaires par zone géographique 26,2 % +19,5 % 30,6 % 65,8 % +3,5 % 66,6 % 21,2 % 16,1 % -22,4 % 5,5 % -6,5 % 5,1 % 10,3 % +6,6 % 10,7 % 18,4 % -2,1 % 17,6 % 26.2% -1,9 % 25,2 % 7,3 % +26,5 % 9,0 % 19,1 % +2,3 % 19,1 % Pétrole et gaz Énergie électrique Pétrochimie Industrie & autres Amérique du Nord Reste du monde Amérique du Sud Europe Asie et Moyen-Orient / 8

9 Evolution du chiffre d'affaires En millions d'euros, comparaison avec l'année précédente +2,2 % +7,6 % -1,7 % -3,7 % Volume Currency Effet de Translation change Prix Price/Mix / 2014 / 9

10 Résultat brut d exploitation conforme aux objectifs En millions d'euros, comparaison avec l'année précédente Augmentation du CA conforme aux objectifs, compensée par : Effets volume et mix produits moins favorables au Brésil Impact EUR/USD négatif Stable à 10,0 % du chiffre d'affaires, en dépit d un effort accru en matière de R&D 920-5,8 % +1,4 % na Marge Industrial industrielle margin SG&A (1) Autres Other 2014 (1) SG&A : Coûts administratifs, commerciaux et de recherche / 10

11 Réévaluation de nos actifs à leur juste valeur économique Perspectives révisées pour les marchés finaux d un certain nombre de nos actifs Chute significative des prix du pétrole Discipline d investissements plus stricte par les IOC, impactant notamment le CA Pétrole et gaz dans la zone EAMEA Émergence de nouveaux concurrents sur certains marchés de produits moins différentiés dans la zone EAMEA Impact exceptionnel, aucun effet sur la trésorerie ou la liquidité En millions d'euros Dépréciation des écarts d acquisition La vision à long terme demeure inchangée Dépréciation d actifs industriels amortissables et incorporels Total des dépréciations UGT Vallourec Europe (165) (374) (539) UGT intégrée VSB - (522) (522) Autres UGT et actifs isolés (39) (4) (43) Total (204) (900) (1 104) 23 % de la valeur initiale nette de l'ugt 37 % de la valeur initiale nette de l'ugt UGT: Pour les tests de dépréciation, les actifs sont regroupés en unités génératrices de trésorerie (UGT), qui sont des groupes homogènes d'actifs dont l'utilisation continue génère des entrées de trésorerie qui sont largement indépendantes des entrées de trésorerie générées par d'autres groupes d'actifs. Les principales UGT au sein de la structure et de l'organisation actuelle du Groupe sont Vallourec Europe, Vallourec Tubos do Brasil, Vallourec North America, Vallourec Heat Exchanger Tubes, Valinox Nucléaire, Serimax, et Vallourec & Sumitomo Tubos do Brasil. / 11

12 Evolution du résultat net En millions d'euros, comparaison avec l'année précédente 262 (65) (4) (9) 239 (1 104) (924) Amortissements plus élevés, en ligne avec les principaux investissements récents, compensés par d'autres éléments positifs Amélioration s expliquant principalement par un résultat de change positif en 2014 (59) 2013 EBITDA RBE Amortissements D&A & Financial Résultat & Other autres (1) result financier Income Impôts & tax Ets. & Associés Equity (2) affiliates (3) (3) PNPC NCI Adjusted Résultat Net net ajusté income (4) Impairment Perte de before valeur tax avant impôts IDA Related DTA liés (5) Résultat 2014 Net Net, & Other DTA Part income, Groupe one-offs Group share (1) Comprenant «Autres» : autres amortissements, dépréciations d actifs et d écarts d acquisition et restructuration (2) Impôts sur les bénéfices et quote-part dans les résultats nets des entreprises associées (3) Participations ne donnant pas le contrôle (4) Résultat net ajusté part du Groupe, voir Annexes pour plus d'informations (5) Impôts différés actifs liés à la dépréciation des actifs / 12

13 Cash-flow disponible fortement positif et réduction de l endettement net En millions d'euros Endettement net au 31 déc Endettement net au 31 déc Dette nette = 32,7 % des capitaux propres CAF (1) Variation du BFR lié à l activité (2) (20) Investissements industriels bruts (388) Dividendes versés Cessions d'actifs et autres éléments Dette nette = 37,1% des capitaux propres (1 631) +682 (163) (27) (1 547) Cash-flow disponible = 274 m (1) Capacité d autofinancement (2) Variation du BFR lié à l'activité, + baisse / (hausse) / 13

14 Perspectives pour 2015

15 Nb d'appareils actifs Nb d'appareils actifs $/b Impact sévère attendu de l évolution du marché pétrolier sur le chiffre d'affaires Pétrole et gaz Cours moyens 2015 du Brent / WTI largement inférieurs à la moyenne 2014 Dépenses E&P attendues en baisse en 2015 vs Réduction rapide de l activité de forage aux États-Unis ; activité de forage plus résistante à l'international Évolution récente devant sévèrement affecter les opérations Pétrole et gaz de Vallourec, notamment aux États-Unis et dans la zone EAMEA Évolution des cours du Brent / WTI (1) Brent WTI Brent inférieur à 100 $ Réunion OPEP 01/01/2015 Nb d appareils de forage à l'international (2) Nb d appareils de forage aux États-Unis (2) Total : -9 % vs. pic 2014 Onshore : -10 % vs. Pic Total : -32 % vs. pic Pétrole : -37 % vs. pic Offshore : -8 % vs. pic Gaz : -22 % vs. pic 2014 (1) Thomson Reuters : données collectées le 23 févr. 2015, arrêtées au 20 févr Tickers : <CL/1-NM> / <BRN/1-IP> (2) Baker Hughes Février 2015 / 15

16 Principales hypothèses de marché pour États-Unis Baisse de la consommation de tubes OCTG due à l impact important de la chute du cours du WTI sur l activité de forage de schiste Déstockage des distributeurs Pression sur les prix Forte baisse des volumes attendue en 2015 vs Europe Affaiblissement de l'euro Environnement fortement compétitif dans les activités Énergie électrique et Industrie & autres Activité de forage en Mer du Nord sévèrement impactée par la récente évolution du cours du Brent Volumes produits par les laminoirs européens fortement réduits Petrobras continue de mettre l accent sur le +/- - développement des bassins pré-salifères malgré la réduction des investissements en 2015 Décisions susceptibles d être prises par la? nouvelle équipe dirigeante de Petrobras - Brésil Environnement macroéconomique déprimé / Baisse des prix du minerai de fer - Asie, Moyen-Orient, Reste du monde Faible niveau de commandes depuis le T Déstockage continu de Saudi Aramco Faiblesse des prix du pétrole qui devrait continuer à peser sur le niveau d appels d offres Pression sur les prix Volumes et mix produits attendus en forte baisse en 2015 vs / 16

17 Adaptation rapide à l évolution de l'environnement de marché Leviers de flexibilité 2015 : la plupart des sites de Vallourec ont la capacité d'adapter leurs coûts variables à la chute de l'activité Baisse d environ 15 % des heures travaillées dans les usines, comprenant une baisse des effectifs d environ 7 % par rapport à 2014 (1) Mesures d adaptation : Fermetures temporaires Maintenance anticipée Réduction du nombre d équipes Suppression des heures supplémentaires Diminution du nombre de sous-traitants Réductions d effectifs Protection des flux de trésorerie : rationalisation des fonds de roulement, avec réduction drastique des stocks et des créances, investissements réduits à 350 m dès 2015 (1) Incluant les mesures structurelles et d adaptation / 17

18 Point stratégique et plan de compétitivité sur deux ans

19 Le marché Pétrole et gaz reste attractif à moyen et long terme Prévision de croissance moyen et long terme de la production de pétrole et gaz dans les zones géographiques où Vallourec est bien positionné L'investissement E&P continuera d'être porté par le phénomène de déplétion Les prix du pétrole devraient se rétablir à moyen terme Croissance du marché OCTG attendue à moyen terme Production mondiale pétrole 2014 États-Unis Canada Brésil 93,3 Production mondiale de pétrole Répartition de l évolution (mb/j) (1) +2,2 +0,8 RdM non-opep +0,9 +0,1 (2) Ajout call sur le pétrole brut OPEP +1,9 Iraq+1.1 Production mondiale (3) pétrole ,1 (1) Source: Agence internationale de l'énergie, Oil Medium Term Market Report - Février 2015 (2) Reste du Monde non-opep, y compris liquides de gaz naturel des pays OPEP, biocarburants et gains de transformation (3) Call sur le pétrole brut OPEP 2020 moins production 2014 OPEP de pétrole brut / 19

20 PLUS PREMIUM Stratégie réaffirmée à long terme, tout en mettant l'accent sur la compétitivité Demandes des clients Nos réalisations jusqu'à présent... Objectif 2019 Renforcement de notre stratégie Produits et services premium et innovants Livraisons de tubes traités thermiquement (% des tonnes totales) 58 % 66 % ~70 % Leader des solutions tubulaires premium Leadership sur les produits premium / à marge élevée Innovation dans les produits et services / 20

21 PLUS LOCAL Stratégie réaffirmée à long terme, tout en mettant l'accent sur la compétitivité Demandes des clients Nos réalisations jusqu'à présent... Objectif 2019 Renforcement de notre stratégie Contenu local et présence locale dans les marchés à forte croissance Répartition du CA par zone géographique (% du chiffre d'affaires) 27% 34% Amérique du Nord 15% 24% 34% Amérique du Sud Europe 19% 31% 16% Reste du monde + = Présence locale dans chacun des marchés à forte croissance Continuer de rééquilibrer notre portefeuille d'actifs au plus proche de nos clients Tirer parti des opportunités liées au contenu local / 21

22 PLUS COMPÉTITIF Stratégie réaffirmée à long terme, tout en mettant l'accent sur la compétitivité Demandes des clients Nos réalisations jusqu'à présent... Objectif 2019 Renforcement de notre stratégie Valens Offre compétitive Plan d économies Capten pour compenser l'inflation 70 m p.a. 100 m p.a. (2) 350 m Une priorité continue Accélération nécessaire : Valens à à 2014 Effet en année pleine en 2017 (soit 10 % des coûts ajoutés) (1) Effet année pleine en 2017, sur la base des volumes et de la base de coûts 2014 (2) Calculée sur la base des économies réalisées sur les coûts additionnels compensant l'inflation / 22

23 Valens : un plan global sur 2 ans pour améliorer la compétitivité et accroître l'efficacité Plan de compétitivité Valens : (effet année pleine en 2017) Réduction des coûts Optimisation de l'utilisation de la trésorerie Efficacité organisationnelle Objectif vs (1) Objectif à partir de 2015 (2) Effectif au 1 er avril m Investissements normalisés 350 m Organisation Lean - 4 zones géographiques Amérique du Nord, Amérique du Sud, Hémisphère oriental, Europe - Contrôle centralisé des ressources industrielles (1) Effet année pleine en 2017, sur la base des volumes et de la base de coûts 2014 (2) Par rapport à l'objectif d'investissement précédemment annoncé de 450 millions / 23

24 Valens : réduction structurelle de la base de coûts En millions d'euros, comparaison avec l'année précédente Objectifs de réduction des coûts sur 2 ans 1 (1 753) 350 2% 10% 30 (2 495) 1, (568) (30) Chiffres 2014 d affaires Coûts Raw Coûts Manufacturing industriels Sales 2014 materials matières et & directs Direct cost sur 1 ères on ventes sales SG&A (2) SG&A Autres Other (2) 2014 RBE Total Raw Coûts materials Coûts Manufacturing industriels EBITDA 2014 matières 1 ères & et Direct directs cost sur on ventes sales SG&A (2) (1) Effet année pleine en 2017, sur la base des volumes et de la base de coûts 2014 (2) SG&A : Coûts administratifs, commerciaux et de recherche / 24

25 Valens : application d'une discipline stricte en matière d'investissements Objectif Optimisation de l'utilisation de la trésorerie Investissements normalisés à 350 m par an vs. 450 m précédemment annoncés Enveloppe d'investissements dimensionnée pour permettre le développement de l'entreprise, l'amélioration du mix et la maintenance Processus rigoureux d'autorisation et de qualification des investissements Mise en œuvre des investissements soutenue par les ressources en gestion de projet Précédemment Previously 2014 À partir 2015 de announced annoncé capex & beyond 2015 Prémiumisation / Développement : 100 à 150 m Maintenance : 200 à 250 m (1) (1) Forêt inclue à hauteur de 25 millions / 25

26 Une politique d allocation du capital conforme aux intérêts des actionnaires Cadre décisionnel Trésorerie générée par les opérations 1 Investissements permettant le maintient et le développement de l activité Objectif ROCE ROCE (1) supérieur au WACC (2) en 2018 dans un marché pétrolier revenu à la normale 21 Dividende 31 Gestion prudente du bilan tout en garantissant une flexibilité opérationnelle Allocation optimale du capital guidée par les objectifs de ROCE (1) ROCE ou RCI : rendement sur les capitaux investis (2) WACC ou CMPC : coût moyen pondéré du capital / 26

27 Vallourec est mobilisé en faveur de la génération de trésorerie et du rendement du capital 2015 Cash-flow disponible : positif Dividende 2014 : proposition de le maintenir à 0,81 par action Long-term ROCE : > WACC en 2018, dans un marché pétrolier revenu à la normale Poursuivre notre stratégie S'adapter au nouvel environnement Renforcer notre effort sur la compétitivité Discipline renforcée d allocation du capital / 27

28 Annexes

29 Valens : réduction de la base de coûts Réduction des coûts Objectifs Base 2014, coûts des matières premières non inclus En % En millions d'euros base 2014 Coûts industriels et coûts directs sur ventes Coûts administratifs, commerciaux et de recherche Total 10 % 14 % 10 % 240 m (60 % de coûts variables) 80 m 320 m (50 % de coûts variables) Avant inflation, coûts évités compris Effet année pleine en 2017, sur la base des volumes et de la base de coûts 2014 Tous types de coûts abordés >400 initiatives de réduction des coûts déjà identifiées Couvre toutes les divisions et toutes les zones géographiques Structure globale d organisation du projet avec des ressources dédiées pour soutenir la mise en œuvre, et un outil de reporting spécifique Accélération de l approche de Lean Management représentant une importante partie de la réduction des coûts industriels / 29

30 Pétrole et gaz (66,6 % du chiffre d'affaires du Groupe en 2014) En millions d euros CA Pétrole et gaz ,5 %, +4,9 % à taux de change constants EAMEA : Augmentation du CA, grâce au carnet de commandes exceptionnel enregistré en 2013 Le faible niveau de commandes depuis le T2 a affecté le CA du T et aura un impact significatif sur les livraisons 2015 États-Unis : CA record en 2014, porté par l'augmentation des volumes Brésil : CA et mix produits fortement impactés par le déstockage de Petrobras / 30

31 Énergie électrique (10,7 % du chiffre d'affaires du Groupe en 2014) En millions d euros CA Énergie électrique ,6 %, +6,8 % à taux de change constants Énergie électrique conventionnelle : a continué de bénéficier de nombreux projets, mais a été impactée par la pression continue sur les prix Nucléaire : a bénéficié du report de certains projets de 2013 à 2014 / 31

32 Industrie & autres (17,6 % du chiffre d'affaires du Groupe en 2014) En millions d euros CA Industrie & autres Mécanique Automobile Construction & autres ,1 %, +1,3 % à taux de change constants Europe : hausse des volumes compensée par un effet prix / mix produits négatif Brésil : L'environnement macroéconomique difficile dans la région a entraîné une diminution du CA, notamment dans l Automobile Baisse du CA lié aux ventes de minerai de fer en 2014 vs / 32

33 Compte de résultat simplifié T4 / 2014 En millions d'euros % de variation T T % de variation Chiffre d affaires ,2 % ,5 % Marge industrielle ,8 % ,1 % En % du CA 25,5 % 27,7 % -2,2 pt 24,3 % 27,1 % -2,8 pt Coûts administratifs, commerciaux et de recherche (1) (568) (560) +1,4 % (158) (149) +6,0 % En % du CA 10,0 % 10,0 % +0,0 pt 9,5 % 9,3 % +0,2 pt Résultat brut d exploitation ,1 % ,9 % En % du CA 15,0 % 16,5 % -1,5 pt 14,2 % 16,1 % -1,9 pt Amortissements industriels (311) (270) +15,2 % (85) (68) +25,0 % Autres (autres amort., dépréciation d'actifs et d écarts d acquis. et restructuration) (1 205) (116) na (1 157) (45) na Résultat d'exploitation (661) 534 na (1 006) 146 na Résultat financier (62) (91) -31,9 % (21) (15) +40,0 % Impôts sur les bénéfices (157) (148) +6,1 % (50) (39) +28,2 % Résultat net, part du Groupe (924) 262 na (1 093) 85 na (1) Avant dépréciation et amortissement / 33

34 Résultat net ajusté, part du Groupe En millions d'euros Incidence des pertes de valeur 2014 réel Dépréciation d actifs industriels amortissables et incorporels (y compris écarts Dépréciation des actifs circulants Impôts différés actifs 2014 ajusté 2013 réel % de variation d acquisition) Résultat brut d exploitation ,1 % Amortissements industriels (311) (311) (270) +15,2 % Autres (autres amortissements, dépréciation d'actifs et d écarts d acquisition et restructuration) (1 205) (79) (116) na Résultat d exploitation (661) ,9 % Résultat financier (62) (62) (91) -31,9 % Résultat avant impôt (723) ,0 % Impôt sur les bénéfices et quote-part dans les résultats nets des entreprises associées Résultat net ajusté, part du Groupe (155) (18) (4) 59 (118) (144) na (924) ,8 % / 34

35 Dépenses d investissements En millions d'euros À 2015e partir de & beyond 2015 / 35

36 Bilan 2014 En millions d'euros 31 Déc Déc Actifs non courants Stocks et en-cours Clients et comptes rattachés Instruments dérivés - actif Autres actifs courants En millions d'euros 31 Déc Déc Capitaux propres, part du Groupe Intérêts minoritaires Total des capitaux propres Provisions et impôts différés Emprunts et concours bancaires Instruments dérivés - passif Trésorerie et équivalents de trésorerie Fournisseurs Autres passifs courants Total Actif Total Passif Endettement net Endettement net / Cap. Propres 37,1% 32,7% / 36

37 Ressources financières au 31 décembre 2014 Structure financière solide et diversifiée Coût de financement optimisé Environ 71 % de la dette levée sur les marchés financiers Dette bancaire & autres Dette obligataire 81 % de la dette brute est à un taux fixe* 19% Billets de trésorerie 81% Taux variable Taux fixe Environ 3,5 milliards de financements confirmés, y compris des lignes de crédit confirmées non tirées d un montant de 1,7 milliard Données au 31 décembre 2014, sauf spécification contraire *Taux fixe incluant les billets de trésorerie tirés avec une maturité de 1 à 12 mois / 37

38 Définition du ROCE ROCE (ou RCI) = Résultat d'exploitation après prise en compte de l'impôt ajusté (NOPLAT) / Capital investi «Capital investi», tel qu'apparaissant au dénominateur, est défini comme la somme des actifs nets immobilisés et du besoin en fonds de roulement, moins le Goodwill «NOPAT», tel qu'apparaissant au numérateur, est calculé de la sorte : RBE après prise en compte des amortissements et des autres éléments non liquides après provision pour impôt (1- t (1) ) (1) Taux d'imposition prévu à 35 % à partir de 2015 / 38

39 Leader des solutions tubulaires Premium Euronext Paris: ISIN code: FR , Ticker: VK USA: American Depositary Receipt (ADR) - ISIN code: US92023R2094, Ticker: VLOWY Contact relations investisseurs - Groupe Vallourec Tél. : /

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com

Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Communiqué de presse Novembre 2015 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2015 T3 2015: des résultats financiers qui continuent d être affectés par des conditions

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires. 28 mai 2014

Assemblée générale des actionnaires. 28 mai 2014 Assemblée générale des actionnaires 28 mai 2014 Information Les comptes consolidés annuels au 31 décembre ont fait l objet d un audit Les données trimestrielles ne font l objet ni d un examen limité, ni

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 10 avril 2015 Bonne résistance des résultats opérationnels en 2014 dans une période de mise en œuvre du plan de transformation d Arjowiggins et de consolidation

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés)

Chiffre d affaires consolidé de 6 347 millions d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) 14.18 Prises de commandes en hausse de 25 % à 9,1 milliards d euros Chiffre d affaires de 6,3 milliards d euros, en hausse de 10 % à périmètre et taux de change constants (+7 % publiés) Marge opérationnelle

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières

Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Communiqué de presse Paris, le 9 mars 2012 Des résultats opérationnels 2011 marqués par la baisse des volumes dans un marché en décroissance et par la hausse du coût des matières premières Accord de principe

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES. Le 29 janvier 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES. Le 29 janvier 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES Le 29 janvier 2015 James V. Continenza Président exécutif du conseil d administration 2 James M. Lopez Président et chef de la direction 3 Avis de non-responsabilité

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015

Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 10 février 2015 Succès du plan Digital 2015 Accélération de la croissance Internet en 2015 Reprise de la croissance Internet au 4 ème trimestre 2014: +2% qui s accélérera

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2012[1]

Résultats du troisième trimestre 2012[1] Résultats du troisième trimestre [1] Luxembourg, le octobre Aperam («Aperam», ou la «Société») (Amsterdam, Luxembourg, Paris: APAM et NYRS: APEMY), a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires

Plus en détail

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 2 février 2005 Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS Sans attendre la publication de ses comptes 2004 qui seront arrêtés par le Conseil

Plus en détail

Résultats consolidés au 30 juin 2015

Résultats consolidés au 30 juin 2015 Paris, le 27 août 2015 N 16-15 Résultats consolidés au 30 juin 2015 Impact négatif de la baisse des prix du pétrole et de la restructuration engagée o baisse des prix du pétrole excédent brut d exploitation

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Transgene : comptes semestriels 2012

Transgene : comptes semestriels 2012 Transgene : comptes semestriels 2012 Consommation de trésorerie en ligne avec les attentes et trésorerie globale de 121,4 millions d euros à fin juin 2012 Important news-flow à venir Strasbourg, France,

Plus en détail

Communiqué de presse. Résultats au 30 juin 2007. Nouvelle progression des performances

Communiqué de presse. Résultats au 30 juin 2007. Nouvelle progression des performances Paris, le 29 août 2007 Communiqué de presse Résultats au 30 juin 2007 Nouvelle progression des performances Chiffre d affaires consolidé (1) : 15 461,6 millions d euros, +10,9% à change courant (+11,6%

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Communiqué de presse Résultats du premier semestre 2007 23 août 2007

Communiqué de presse Résultats du premier semestre 2007 23 août 2007 Vente de gaz naturel en baisse de 21,3% Baisse des ventes en Belgique (-22,8 %) en raison des températures particulièrement douces du premier semestre et de la diminution des ventes aux centrales électriques.

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014. Semestre clos le 30 juin 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014. Semestre clos le 30 juin 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 Semestre clos le 30 juin 2014 Sommaire Attestation du responsable du rapport financier semestriel 1 Rapport d activité semestriel 2 États financiers semestriels consolidés

Plus en détail

Résultats annuels 2009 :

Résultats annuels 2009 : Résultats annuels 2009 : Sur le périmètre total groupe y compris Transmission et Distribution o Carnet de commandes : 49,4 Mds (+2,5%) o Chiffre d affaires : 14 Mds (+6,4%) o Résultat opérationnel : 501

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2013

COMPTES CONSOLIDES 2013 havas.com 1 Bilan consolidé ACTIF (en millions d'euros) 31.12.13 Net 31.12.12 31.12.11 Actifs non courants Ecarts d'acquisition 1 593 1 603 1 559 Immobilisations incorporelles 36 37 41 Immobilisations

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Présentation aux actionnaires individuels. ArcelorMittal Gand, Belgique

Présentation aux actionnaires individuels. ArcelorMittal Gand, Belgique Présentation aux actionnaires individuels ArcelorMittal Gand, Belgique 28 September 2015 Avertissement Déclarations prévisionnelles Le présent document peut contenir des informations et des déclarations

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Résultats du 3 ème trimestre 2014 Le programme de transformation «Digital 2015» apporte ses premiers résultats positifs sur les commandes

Résultats du 3 ème trimestre 2014 Le programme de transformation «Digital 2015» apporte ses premiers résultats positifs sur les commandes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 6 novembre 2014 Résultats du 3 ème trimestre 2014 Le programme de transformation «Digital 2015» apporte ses premiers résultats positifs sur les commandes Chiffre d affaires

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées

Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées CGG Annonce ses Résultats du 2 ème Trimestre Un Très Bon Deuxième Trimestre Une forte performance opérationnelle et financière Des ventes multi-clients élevées PARIS, France le 1 er août CGG (ISIN: 0000120164

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ème trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Chiffre d'affaires 40 580 44 715 60 363 Droits d'accises (5 683) (5 446) (6 141) Produits des ventes 34 897 39 269 54 222 Achats,

Plus en détail

RALLYE. Résultats semestriels 2013

RALLYE. Résultats semestriels 2013 Paris, le 26 juillet 2013 RALLYE Résultats semestriels 2013 Bonnes performances sur ce semestre marquées par : La forte croissance des ventes totales de Casino (+37%) ainsi que du ROC (+51,9%) au premier

Plus en détail

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013

SIPH. Présentation des résultats annuels 2013 SIPH Présentation des résultats annuels 2013 1 SIPH : producteur de caoutchouc naturel Une maîtrise de l ensemble de la chaîne PLANTATION COMMERCIALISATION EXPLOITATION (Récolte ou Achat) TRANSFORMATION

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

GDF SUEZ accélère sa transformation

GDF SUEZ accélère sa transformation COMMUNIQUÉ DE PRESSE 5 décembre 2012 GDF SUEZ accélère sa transformation Stratégie Accélération du développement dans les pays émergents (GNL, production indépendante d électricité) et sur les points forts

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009 COMMUNIQUÉ Source : Contact : Fonds de revenu Supremex Stéphane Lavigne, CA Vice-président et chef de la direction financière (514) 595-0555 FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

Résultats annuels 2013. 20 février 2014

Résultats annuels 2013. 20 février 2014 Résultats annuels 2013 20 février 2014 Avertissement Cette présentation ne constitue nullement une offre de valeurs mobilières ou une sollicitation en vue d une offre de valeurs mobilières. Certaines informations

Plus en détail