Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry"

Transcription

1 Bilan Carbone Parc Zoologique et de Loisirs de Thoiry Réalisé en interne Juin 2012

2 SOMMAIRE 1. Présentation du Bilan Carbone Enjeux L effet de serre En quoi sommes-nous concernés? Méthodologie Définition du champ de l étude Données collectées et résultats Emissions liées à l utilisation de l énergie Emissions liées aux activités du Parc, hors usage de l énergie Emissions liées aux matériaux entrants et services tertiaires Emissions liées aux futurs emballages Emissions liées au transport de marchandises (ou fret) Emissions liées au transport de personnes Emissions liées aux déchets directs et eaux usées Emissions liées à l amortissement des immobilisations Les objectifs Actions de réduction Utilisation de l énergie Matériaux entrants et services tertiaires FRET Transport de personnes Déchets... 22

3 1. Présentation du Bilan Carbone Le Bilan Carbone, créé en 2004 par l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME), est un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les activités des entreprises ou des collectivités. Il a pour objectif principal d évaluer, d analyser et de hiérarchiser les divers postes émetteurs de gaz à effet de serre. La réalisation du Bilan Carbone est une démarche volontaire pour le Parc de Thoiry, qui souhaite : - Evaluer et réduire ses émissions de gaz à effet de serre - Réduire ses consommations d énergie et sa dépendance aux hydrocarbures - Communiquer et sensibiliser au sujet de sa démarche environnementale - Anticiper la réglementation Le Bilan Carbone du Parc est établi sur l'exercice

4 2. Enjeux On note, à l échelle du globe, une hausse des températures moyennes de l atmosphère et de l océan, une fonte massive de la neige et de la glace et une élévation du niveau moyen de la mer. C est pour éviter les risques liés au déséquilibre climatique que la Communauté internationale s'est engagée, en 1992, dans la Convention de Rio, puis plus concrètement en 1997 par le Protocole de Kyoto, à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. 2.1 L effet de serre L'effet de serre est un phénomène naturel et nécessaire à la vie sur Terre. En effet, en l absence d effet de serre, la température de la Terre se stabiliserait à -18 C. Les gaz à effet de serre retiennent une partie du rayonnement infrarouge et permettent ainsi d augmenter la température sur Terre. Le système climatique est très complexe et fragile. Les gaz à effet de serre émis par l Homme (principalement le CO 2 ) sont en train de produire un réchauffement global. L élévation de la température moyenne du globe de 0,6 C (et de près de 1 C en France) depuis le début de l ère industrielle a été constatée en même temps que la hausse de la concentration en gaz à effet de serre. 2

5 Ces changements n ont jamais été aussi rapides, bien qu il y ait toujours eu des réchauffements et des refroidissements naturels, comme nous le montre le graphique suivant : Source : Changements Climatiques 2007 : Rapport de Synthèse du GIEC Les rejets annuels de CO 2 ont progressé de 80 % environ entre 1970 et Les émissions de gaz à effet de serre sont en très grande partie liées à l'utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon). Or, nous sommes toujours plus nombreux à utiliser toujours plus d énergie. Ainsi, la consommation d énergie a été multipliée par 60 en 150 ans, et par 6 dans les 60 dernières années. Les différents gaz à effet de serre émis par l Homme : 3

6 L objectif fixé par les décideurs au niveau mondial est de contenir la hausse de température à 2 C d ici 2100 par rapport à Pour ce faire, il est nécessaire de diviser les émissions mondiales de gaz à effet de serre par deux par rapport au niveau de 1990 d ici 2050, pour se rapprocher des scénarii les plus optimistes et pour limiter les conséquences du réchauffement climatique. La France s est engagée, à travers le Plan Climat, à diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d ici 2050 : c est l objectif du «Facteur 4». En effet, la moyenne française est de 2 tonnes d équivalent carbone (éq-c) par an et par habitant. Pour atteindre les 500 kg éq-c (niveau recommandé afin de limiter le réchauffement à +2 C), il est nécessaire de diviser les émissions individuelles françaises par quatre. un aller-retour Paris-New York en avion = 500 kg éq-c. Le graphique suivant montre ce qu en moyenne chaque personne émet en fonction de sa nationalité (on divise les émissions totales du pays par sa population). 500 kg d équivalent carbone par an et par habitant 4

7 2.2 En quoi sommes-nous concernés? Au final, tout le monde est concerné dans la lutte contre le changement climatique. Afin d éviter que la tendance actuelle ne se prolonge, il est indispensable d intensifier les efforts de tous et de mettre en place des actions efficaces sur le long terme. Répartition des émissions de GES par secteur d'activité (France, 2007) Résidentiel et tertiaire 18% Agriculture et sylviculture 20% Transports 27% Industrie manufacturière 22% Transformation énergie 13% source CITEPA, 2009 Le Parc Zoologique de Thoiry regroupe de nombreuses activités, plus ou moins émettrices de gaz à effet de serre. L objectif est de calculer les émissions de gaz à effet de serre du Parc afin de les réduire en mettant en place des axes d améliorations ciblés et pertinents. 5

8 3. Méthodologie La comptabilisation de gaz à effet de serre se fait en équivalent CO 2 ou en équivalent carbone. Cependant, on utilise plus communément l équivalent CO 2 comme unité de mesure afin de comparer tous les gaz à effet de serre émis par l activité. On utilisera donc cette unité, par la suite, dans la présentation des résultats. Pour convertir une émission de gaz en équivalent CO 2, on compare la quantité de gaz émis à la quantité de CO 2 qui engendre le même réchauffement sur 100 ans. On compare donc les «dégâts» (le réchauffement) causés par chaque gaz à effet de serre avec ceux causés par le CO 2, puis on en déduit l équivalent CO 2. Par exemple, émettre 1 kg de CH 4 provoque les mêmes effets sur 100 ans que relâcher 25 kg de CO 2 (c est l équivalent CO 2 ). 1 kg CO2 = 1 kg éq CO2 1 kg CH4 = 25 kg éq CO2 1 kg N2O = 298 kg éq CO2 Dans la très grande majorité des cas, il n est pas envisageable de mesurer directement les émissions de gaz à effet de serre résultant d une action donnée. La seule manière d estimer ces émissions est alors de les obtenir par calcul, à partir de données dites d activités : nombre de camions qui roulent et distance parcourue, nombre de tonnes d acier achetées, nombre de vaches qui ruminent, etc. Pour convertir des données accessibles en émissions de gaz à effet de serre il faut utiliser ce qu on appelle des facteurs d émissions. Un facteur représente une émission unitaire. Emission d un poste (éq-co 2 )= nombre d unités x facteur d émission Exemple : utilisation d une voiture essence en parcours urbain de 10 km (facteur d émission = 0,275) : 10 x 0,275 = 2,75 kg éq CO 2 6

9 4. Définition du champ de l étude Le choix du périmètre est fondamental car de lui dépend la pertinence de la démarche et la justesse des résultats. Afin de connaître le véritable impact des activités du Parc, le périmètre pris en compte est global. Ainsi, les émissions comptabilisées sont les émissions directes (liées aux activités du parc) et indirectes (liées aux déplacements des visiteurs, des activités des fournisseurs, ). 7

10 5. Données collectées et résultats Au total le Parc de Thoiry émet tonnes d équivalent CO 2. Les postes «déplacements» et «intrants» sont les deux postes les plus émetteurs. Ces résultats sont cohérents puisque le nombre de visiteurs (donc de déplacements) et d intrants (principalement les produits agricoles pour le nourrissage des animaux) est particulièrement important au regard des activités du Parc. Bilan Carbone Emissions de GES par catégorie, en % Energie 5% 3% 8% 5% autres émissions (liées aux animaux et aux chambres froides) Matériaux entrants 61% t eq CO2 16% 2% Déplacements des marchandises Déplacements des personnes Déchets directs Immobilisations 5.1 Emissions liées à l utilisation de l énergie Ces émissions sont liées à l usage de l énergie pour l éclairage, le chauffage et le fonctionnement des sources fixes. Le Parc de Thoiry utilise des combustibles fossiles (gaz naturel, propane et fioul domestique) et de l électricité comme source d énergie. 8

11 L électricité est utilisée pour l éclairage des bureaux et de la réserve, ainsi que pour le chauffage de certains bâtiments au niveau du parc à pied. Le gaz et le fioul domestique sont utilisés pour le chauffage des plus gros bâtiments. Résultats : litres de combustibles ont été utilisés et kwh d électricité ont été consommés en Energie : émissions de GES par poste, en % 28% Combustibles, comptabilisation directe 476 t eq CO 2 72% Electricité achetée 5.2 Emissions liées aux activités du Parc, hors usage de l énergie Au vu de notre activité, nous devons considérer les émissions de méthane liées aux animaux (digestion, fumier ). N ont été pris en compte que les animaux les plus émetteurs de méthane, tels que les éléphants, les rhinocéros ou les girafes. Au total, 259 animaux du parc ont été comptabilisés en tant qu animaux émetteurs de méthane. De même, le Parc est concerné par les émissions d halocarbures, produites par les fuites de gaz frigorigène lors de l utilisation normale des installations de froid. Les appareils de climatisation des cabines péages, les groupes froids au magasin et au self ainsi que les appareils frigorifiques présents au self, kiosque du parc et kiosque du péage sont concernés par ce type d émission. 9

12 La méthode repose sur le total des puissances installées des appareils produisant du froid. Par conséquent, toutes les puissances de ces installations sont relevées et enregistrées dans un outil de l ADEME, permettant d estimer les fuites à partir des puissances trouvées. Résultats : Au final, kg de méthane et 11 kg d halocarbures ont été émis en Hors énergie : émissions de GES par poste, en % 13% Méthane 322 t eq CO 2 87% Halocarbures de Kyoto 5.3 Emissions liées aux matériaux entrants et services tertiaires Ce poste permet la comptabilisation des émissions liées aux achats de matériaux et prestations de services effectués dans le cadre des activités du Parc. Ont été pris en compte les achats de : - Bouteilles en plastique - Bouteilles en verre - Papier - Dépliants grand public, dépliants professionnels et plans - Béton - Acier - Produits phytosanitaires - Services faiblement matériels - Services fortement matériels - Consommables informatiques et fournitures diverses 10

13 Les services faiblement matériels regroupent les prestations intellectuelles (technique, juridique, stratégique, artistique ) et les autres services ne nécessitant pas une utilisation importante de matériels et d équipements. Les services fortement matériels rassemblent les prestations essentiellement matérielles, par exemple : la maintenance de machines, la réalisation d un catalogue, l aménagement d un espace vert Les achats de matériaux sont renseignés en quantité (tonnage total) alors que les services (faiblement et fortement matériels) et les consommables informatiques sont renseignés en euros. Résultats : Au total, 8 tonnes d acier, 1 tonne de bouteille plastique, 1 tonne de verre bouteille, 9 tonnes de papiers recyclés, 15 tonnes de papiers non recyclés, 15 tonnes de béton et 100 kg de produits chimiques ont été utilisés par le Parc en De plus, 466 tonnes de produits agricoles ont été livrées pour les animaux et repas ont été servis au self. Enfin, euros ont été dépensés pour les services faiblement matériels, pour les services fortement matériels et pour les consommables informatiques et bureautiques. Les émissions liées aux entrants plastiques, verres, matériaux de construction et produits chimiques sont non-significatives avec une part dans les émissions proche de 0. Intrants : émissions de GES par poste, en % 6% 3% 3% Métaux Papiers & cartons 969 t eq CO 2 Produits agricoles 88% Ratios monétaires, 1 11

14 5.4 Emissions liées aux futurs emballages Les sacs en papier kraft donnés aux visiteurs à la boutique, la briocherie et aux kiosques, sont concernés par ce poste d émission. Il est nécessaire de déterminer la quantité de matériaux utilisée, en tonne, pour la fabrication de ces sacs. Résultats : Ainsi 1,4 tonne de futurs emballages a été produit en Futurs emballages : émissions de GES par poste, en % 2 t eq CO 2 Papiers et cartons 100% 5.5 Emissions liées au transport de marchandises (ou fret) Plusieurs types de fret sont à distinguer : - Le fret lié au transport des animaux, qui s effectue par route ou par avion - Le fret lié aux livraisons du self, qui s effectue par route - Le fret lié aux livraisons du service zoologique, qui s effectue également par route - Le fret lié aux enlèvements des déchets Dans cette rubrique nous avons du nous intéresser aux parcours réalisés par les fournisseurs ainsi qu au type de véhicule utilisé. Par conséquent, les fournisseurs du service zoologique, du self et de la boutique, ont été recherchés, ainsi que leur provenance et le nombre de rotation effectué sur l année De ces informations a été déduit le nombre de kilomètres réalisé en 2011 par type de transport (et type de véhicule si le transport s effectue par route). 12

15 Pour le fret lié au transport d animaux par avion et le fret lié aux enlèvements des déchets, le tonnage transporté doit être pris en compte. Résultats : D après nos calculs, km ont été parcourus par les transporteurs pour le fret lié aux livraisons du service zoologique km (hors transport aérien) ont été parcourus pour le fret lié au transport des animaux, km pour le fret lié aux livraisons du self et km pour le fret lié aux livraisons de la boutique. Le fret aérien est ressorti comme non-significatif avec une part dans les émissions proche de 0. Fret : émissions de GES par poste, en % 15% Fret routier entrant 146 t eq CO 2 85% Fret routier sortant 5.6 Emissions liées au transport de personnes Dans le cadre du Bilan Carbone du Parc de Thoiry, nous distinguons trois types de déplacements : - Les déplacements domicile-travail - Les déplacements dans le cadre des horaires de travail, sur site et hors site - Les déplacements des visiteurs Pour chaque type de déplacements, il est nécessaire de connaître le nombre de personnes concernées, le mode de transport utilisé et les distances totales parcourues dans l année. Pour les déplacements domicile-travail, des enquêtes ont été réalisées afin de recueillir les informations nécessaires à la méthode Bilan Carbone. 13

16 Pour les déplacements dans le cadre du travail, des enquêtes ont également été réalisées ainsi que des relevés des consommations des véhicules de service. A noter que les déplacements domicile-travail en voiture de service sont comptabilisés dans les déplacements professionnels, du fait de l incapacité de différencier les consommations domicile-travail et professionnelle. Les déplacements des visiteurs ont été estimés, en sachant que les visiteurs de 2011 viennent approximativement d un rayon comprenant Paris, Orléans, Rouen et Lille. De plus, nous savons qu environ un tiers des visiteurs vient en bus, avec 50 personnes par bus, et deux tiers en voiture, avec 4 personnes en moyenne par voiture. Par ailleurs, les kilomètres parcourus dans la réserve par les visiteurs sont pris en compte. Résultats : Pour les déplacements domicile-travail, km ont été parcourus en voiture, allerretour, dans l année (en prenant en compte 47 semaines de travail). Dans le cadre du travail, litres ont été consommés par les voitures de service. De plus, km ont été réalisés en voiture, km en train ou métro et km en avion pour les déplacements professionnels. Avec une distance parcourue moyenne aller-retour de 150 km, les kilomètres parcourus par les visiteurs en bus sont de km/an et en voiture de km/an. De plus, km ont été parcourus dans la réserve en voiture, et km en bus. Les déplacements des employés, en train et avion, sont non-significatifs et ne sont donc pas représentés dans le graphique suivant. Déplacements : émissions de GES par poste, en % 4% 2% Domicile-travail t eq CO 2 Employés, voiture 94% Visiteurs, tous modes 14

17 Déplacements des visiteurs : émissions de GES en % 2% 1% t eq CO2 97% Visiteurs venant au parc, tous modes Parcours des visiteurs dans la réserve, voiture Parcours des visiteurs dans la réserve, bus 3% des émissions liées aux déplacements des visiteurs sont dues aux déplacements dans la réserve du Parc : 2% des émissions sont liées aux déplacements en voiture et 1% aux déplacements en bus. 5.7 Emissions liées aux déchets directs et eaux usées Ce poste comprend les émissions associées au traitement de fin de vie des déchets produits par l activité. Les déchets pris en compte sont : - les déchets banals (ordures ménagères, plastique ) - les déchets dangereux - les déchets d activités de soins - les déchets d équarrissage - les déchets d huile Les émissions de gaz à effet de serre sont comptabilisées selon le mode d élimination ou de valorisation (incinération, mise en décharge, recyclage ). Les eaux usées sont également susceptibles de conduire à des émissions de gaz à effet de serre à cause des émanations de méthane qui ont lieu lorsqu elles contiennent des déchets organiques. Il faut connaître la quantité totale de demande biochimique en oxygène (DBO) que le parc rejette dans l année, dans le milieu naturel. Résultats : Environ t de déchets banals, 21 t de déchets dangereux, 5 t de déchets d huile, 2 t de déchets d équarrissage, 20 kg de déchets d activités de soins ont été émis par le Parc et kg de DBO ont été rejetés, en

18 Déchets directs : émissions de GES par poste, en % 7% 6% 13% Incinération Déchets recyclés ou valorisés 295 t eq CO 2 Déchets non banals 74% Eaux usées 5.8 Emissions liées à l amortissement des immobilisations Ce poste vise à répartir sur plusieurs années les émissions liées aux usages de biens durables. On dénombre quatre grandes catégories d immobilisation : - les bâtiments, - les véhicules, - le mobilier, - le matériel informatique. A savoir que seuls sont à prendre en compte les biens encore en cours d amortissement comptable à l année Les amortissements du mobilier et des véhicules sont estimés au poids unitaire des meubles (armoire, table, bureau ) et des véhicules (voiture, tracteurs ). Les données relatives à l informatique sont prises en compte par la valeur d acquisition des ordinateurs, photocopieurs, imprimantes. Le seul bâtiment en cours d amortissement est la «ferme du monde». La quantité en tonne de bois utilisée pour la construction de ce bâtiment a du être recherchée. 16

19 Résultats : Au final, 59 t de véhicules, 2 t de mobilier, euros de matériels informatiques et 13 t de bois pour la création de la «ferme du monde» sont comptabilisés dans ce poste d émission. Immobilisations : émissions de GES par poste, en % 7% Véhicules, machines, mobilier 169 t eq CO 2 Informatique 93% 17

20 6. Les objectifs Pour atteindre l objectif national du «facteur 4» d ici 2050, le Parc doit diminuer ses émissions de 3,5% par an. C est pourquoi, notre objectif à long terme (d ici 2050) est de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 30% (soit tonnes d équivalent CO 2 ), dans le but de diviser nos émissions de gaz à effet de serre par quatre. Les objectifs de réductions, par poste d émission, sont définis dans le graphique suivant : Bilan Carbone Objectifs de réductions à long terme par catégorie, en tco2e Objectifs de réductions Valeurs résiduelles

21 7. Actions de réduction A l échelle du Parc, des actions peuvent être mises en place afin de diminuer notre impact environnemental. Les actions proposées sont déclinées par poste d émission. Ces actions de réduction seront reprises dans le programme environnemental rédigé chaque année. 7.1 Utilisation de l énergie Actions ou pistes d actions envisagées Mise en place d une unité de production de biogaz afin de capter le méthane émis par le fumier et l utiliser pour le chauffage Améliorer la gestion des consommations électriques en mettant en place des compteurs individuels Revoir les systèmes d éclairage par minuterie Postes d émissions concernés Utilisation d énergie renouvelable pour le chauffage du château et des bâtiments animaliers Captage du méthane émis par le fumier Tous les bâtiments du Parc Toilettes publiques, voiries extérieures Coût de mise en œuvre : - élevé - faible Facilité de mise en œuvre : - facile - complexe Potentiel de réduction des émissions : - élevé - faible Date de mise en place : - < 1 an - entre 1 et 5 ans - > 5 ans - jamais élevé complexe élevé Entre 1 et 5 ans élevé complexe élevé Entre 1 et 5 ans moyen facile faible < 1 an faible faible moyen Entre 1 et 5 ans 19

22 Mettre en place une gestion du parc informatique (veille des ordinateurs) Améliorer l isolation des bâtiments Réguler la température des bureaux Continuer de végétaliser les toitures des bâtiments Bureaux faible facile faible < 1 an Maison des girafes élevé moyen élevé Entre 1 et 5 ans Bureaux faible facile moyen < 1 an Bâtiments animaliers élevé moyen moyen En cours 7.2 Matériaux entrants et services tertiaires Actions ou pistes d actions envisagées Utiliser seulement du papier recyclé pour les impressions Intégrer un critère environnemental dans les appels d offres Postes d émissions concernés Coût de mise en œuvre : - élevé - faible Facilité de mise en œuvre : - facile - complexe Potentiel de réduction des émissions : - élevé - faible Date de mise en place : - < 1 an - entre 1 et 5 ans - > 5 ans - jamais Bureaux faible facile moyen < 1 an Tous les services confondus faible moyen moyen Entre 1 et 5 ans 20

23 7.3 FRET Actions ou pistes d actions envisagées Grouper les livraisons et acheter local Postes d émissions concernés Coût de mise en œuvre : - élevé - faible Facilité de mise en œuvre : - facile - complexe Potentiel de réduction des émissions : - élevé - faible Date de mise en place : - < 1 an - entre 1 et 5 ans - > 5 ans - jamais Tous les services confondus faible moyen élevé Entre 1 et 5 ans 7.4 Transport de personnes Actions ou pistes d actions envisagées Sensibilisation au covoiturage Utilisation rationnelle du véhicule Sensibilisation à l éco-conduite Favoriser les déplacements en transport en commun Postes d émissions concernés Déplacements domicile-travail Déplacements professionnels Déplacements professionnels Déplacements professionnels Coût de mise en œuvre : - élevé - faible Facilité de mise en œuvre : - facile - complexe Potentiel de réduction des émissions : - élevé - faible Date de mise en place : - < 1 an - entre 1 et 5 ans - > 5 ans - jamais faible moyen moyen Entre 1 et 5 ans faible facile moyen < 1 an faible facile moyen < 1 an faible facile moyen < 1 an Utilisation de véhicules électriques pour les déplacements sur site Déplacements professionnels élevé complexe élevé > 5 ans 21

24 Améliorer la desserte du Parc en transport en commun (mettre en place une navette entre le Parc et la gare SNCF) Trouver un nouveau système de déplacement pour la visite de la réserve Déplacements des visiteurs Déplacements des visiteurs moyen complexe élevé > 5 ans élevé complexe élevé > 5 ans 7.5 Déchets Actions ou pistes d actions envisagées Améliorer l information du tri des déchets pour les visiteurs Améliorer la gestion du tri des déchets dans les bureaux Réduire la production de déchets Postes d émissions concernés Coût de mise en œuvre : - élevé - faible Facilité de mise en œuvre : - facile - complexe Potentiel de réduction des émissions : - élevé - faible Date de mise en place : - < 1 an - entre 1 et 5 ans - > 5 ans - jamais Déchets faible facile moyen < 1 an Bureaux faible facile moyen < 1 an Déchets faible facile moyen < 1 an 22

Le périmètre d étude du bilan carbone de la ville de Segré concerne 150 agents, 9 secteurs et 32 bâtiments.

Le périmètre d étude du bilan carbone de la ville de Segré concerne 150 agents, 9 secteurs et 32 bâtiments. Bilan carbone 2012 L effet de serre est un phénomène naturel qui permet de maintenir la température à la surface de la Terre à en moyenne 15 C. Sans effet de serre, la température de la Terre serait de

Plus en détail

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité. Programme d actions

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité. Programme d actions Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité Programme d actions 2013-2015 Les gaz pris en compte par le Bilan Carbone Le Bilan Carbone est une méthode d

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats PRODURABLE 1 Sommaire 01 02 03 04 05 Qu est ce qu un Bilan Carbone? Selon quelle méthodologie? Résultats du Bilan Carbone 2015 Comparaison

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

Bilan Carbone ATELIER MANIPULATION DES TABLEURS DE BASE

Bilan Carbone ATELIER MANIPULATION DES TABLEURS DE BASE Bilan Carbone ATELIER MANIPULATION DES TABLEURS DE BASE Bilan Carbone LE TABLEUR MAÎTRE Un onglet par poste d émissions => Inventaire Descriptif Energie Procédés Intrants Fret Déplacements Déchets direct

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole

Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole Bilans Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Chartres Métropole Réunion de présentation des résultats Adissa LOROGO Sabrina GIORGI Programme Contexte de l

Plus en détail

Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur. Mars 2011

Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur. Mars 2011 Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur Mars 211 SOMMAIRE 1. Résumé 2. Volet territoire Synthèse par secteur Analyse des principales évolutions Les émissions de 199 3. Volet Patrimoine & Services

Plus en détail

Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins

Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins Bilan Carbone «Patrimoine et Services» et «Territoire» de la Communauté d agglomération de Moulins Réunion de présentation des résultats 19 juin 2012 Aurélie Pujol Agenda Contexte de l étude Bilan Carbone

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

Plan Climat -Energie du Vexin français

Plan Climat -Energie du Vexin français Plan Climat -Energie du Vexin français La démarche Plan Climat PCET : Projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique Deux finalités L

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats BEGES 2014 Procter & Gamble France 1 Sommaire 01 02 03 04 05 06 Présentation de l étude Résultats du Bilan de Gaz à effet de serre Comparaison

Plus en détail

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Groupe de travail n 1 : Préparer l énergie de demain 1 ère session - Réunion du 03/12/2013 SOMMAIRE 1 LES OBJECTIFS DU GROUPE DE

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015

Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015 Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015 Mise à jour des données 2011/2012 dans le cadre de l application de l Art.75 de la Loi Grenelle 2 (BEGES) 1) Description de la personne morale concernée

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Patrimoine & Services

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Patrimoine & Services IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Patrimoine & Services Synthèse des principaux résultats QUATRE SECTEURS CLÉS : matériaux entrants, déchets directs, sources fixes et déplacements

Plus en détail

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009 Avec l appui méthodologique de Qu est-ce qu un Bilan Carbone? Méthode développée par l ADEME en collaboration de Jean-Marc Jancovici mise

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan des de Gaz à Effet de Serre 2011 PRESENTATION DE LA SOCIETE Fiche d identité Raison sociale : Etablissements Horticoles Georges Truffaut. Code NAF : Magasins : 4776 Z Siège social : 70 10 Z Code

Plus en détail

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques de la Ville de Nice Synthèse - Décembre 2011 - Diagnostic

Plus en détail

Préparé pour : SERENDIP. Préparé par EDF : Collecte des données. Jean-Pierre PIGOT. Calcul empreinte carbone Christina BRATSA Philippe MALAPERT

Préparé pour : SERENDIP. Préparé par EDF : Collecte des données. Jean-Pierre PIGOT. Calcul empreinte carbone Christina BRATSA Philippe MALAPERT Préparé pour : SERENDIP Préparé par EDF : Collecte des données Jean-Pierre PIGOT Calcul empreinte carbone Christina BRATSA Philippe MALAPERT Date : 6 février 2012 L Open de Nice Côte d Azur 2011 fait partie

Plus en détail

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013 GLOBAL SYNTHESE DU BILAN CARBONE 213 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V7 de l ABC (association Bilan Carbone) Rapport du 7 Mai 214 Maître d ouvrage Par David

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) En 2014, le groupe Monoprix réalise son 3 ème Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES). Monoprix a choisi d

Plus en détail

Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle

Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle Bilan Carbone de la Crav Cram Alsace Moselle ~ Année de référence : 2009 ~ SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 I.1. QU'EST-CE QUE LE BILAN CARBONE?... 3 I.2. PRESENTATION DE LA CRAV CRAM ALSACE MOSELLE... 4

Plus en détail

Bilan Carb on e du C onseil Géné ra l de la Côt e d Or

Bilan Carb on e du C onseil Géné ra l de la Côt e d Or Bilan Carb on e 20 09 du C onseil Géné ra l de la Côt e d Or Bilan Carbone du Conseil Général de la Côte d Or Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Le Conseil Général de la Côte d Or est doté

Plus en détail

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT Le nouveau Guide GES de l ASTEE Emmanuelle SCHAFER Jean-Pierre MAUGENDRE Pour le Groupe de Travail «Bilan

Plus en détail

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE Intervenant : Ch. CHEROUTRE & Ch. LEGORGEU SENSIBILISATION A LEFFET DE SERRE Etape 1 selon méthodologie BILAN CARBONE - ADEME Projets & Stratgies Durables Les principes de la démarche BILAN CARBONE Géomètres

Plus en détail

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 !! SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2012 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mme LUIS Expert habilité

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE DE DIETRICH THERMIQUE Mertzwiller Septembre 212 Rédacteur : J-D EHRLACHER / Service HSE / 4/1/212 SOMMAIRE 1. Description de la personne morale 2. directes de sources

Plus en détail

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Selon la méthode Bilan Carbone Sophie Belon EXPLICIT Savonnières Devant Bar 12 novembre 2007 SOMMAIRE 1. Quelques éléments de méthode et

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial (PCET)

Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial du SIEIL Le Syndicat Intercommunal d Energie d Indre-et-Loire a lancé son projet de Plan Climat Energie Territorial en 2011 afin de

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre. de la. Préfecture des Bouches-du-Rhône

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre. de la. Préfecture des Bouches-du-Rhône B E G E S Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la Préfecture des Bouches-du-Rhône Année 2015-2016 1 Sommaire 1. Cadre général...3 2. Description de la personne morale concernée... 4 3. Description

Plus en détail

Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen

Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen Synthèse du Bilan Carbone patrimoine et services de la ville du Pouliguen 1. Préambule Le Bilan Carbone est un outil de calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES) induites par les activités d'une

Plus en détail

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES Plan Climat Energie Territorial de Montpellier-Agglomération Bilan territorial énergétique et des émissions de GES 2007, 2020 Tendanciel et 2020 "Politique Energie-Climat" I CONTEXTE réalise un bilan territorial

Plus en détail

Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE

Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE Bilan Carbone PRESENTATION DE LA METHODE BILAN CARBONE 1 Le Bilan Carbone est une méthode m d inventaire d des émissions humaines de GES Aussi, - seules sont prises en compte les émissions qui modifient

Plus en détail

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre

Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Le Bilan Carbone Méthode de calcul des émissions de Gaz à Effet de Serre Réalisation et approche pratique Augmentation de la température moyenne de la terre 0.8 0.4 0.0-0.4-0.8 Écarts thermiques en C (pour

Plus en détail

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE

RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE RAPPORT DE DIAGNOSTIC BILAN CARBONE Atelier de l Argoat Mai 2011 1 Plan de réduction : 1.1 Situation initiale et réductions déjà effectuées L entreprise a mis en place en 2009 un dispositif de combustion

Plus en détail

RESTITUTION DU BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisation 4 ème trimestre 2012

RESTITUTION DU BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisation 4 ème trimestre 2012 RESTITUTION DU BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisation 4 ème trimestre 2012 26 Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale de l établissement : Crédit Agricole

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 BILAN CARBONE DE BREST METROPOLE HABITAT 1- Rappels et principes du Bilan carbone 2-Déroulement de l étude

Plus en détail

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010 SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2010 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mr Pascal PIAN Expert

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 745 550 111 Adresse :,18-20 rue Henri Rivière - 76000

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier SIREN : 696 520 410 En application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture

Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture MESURER ET COMPTER LES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SUR TOUTE LA CHAINE DE PRODUCTION ANALYSER ET AGIR EN METTANT EN PLACE DES ACTIONS OU DES INVESTISSEMENTS

Plus en détail

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest

Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest Présentation des résultats Carsat Centre Ouest du Bilan Carbone de la Carsat Centre Ouest résultats : les principes clés Estimer les émissions de GES Lutter contre le changement climatique Evaluer la dépendance

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes

Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes B E G E S Bilan des émissions de Gaz à effet de serre de la préfecture des Alpes-Maritimes Année 2017 1 Sommaire Sommaire...2 Cadre général...3 1/ Description de la personne morale concernées...4 2/ Description

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA)

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) CONFORMEMENT A L ARTICLE L. 229-25 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT BILAN DE L ANNEE 2010

Plus en détail

FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE

FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE SÉBASTIEN KERNER VINCIANE COUVENT INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN PÔLE NATIONAL DÉVELOPPEMENT DURABLE EPERNAY (51) ATELIER SITEVI MONTPELLIER 2 DÉCEMBRE 2009

Plus en détail

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation, La méthanisation est un processus biologique de transformation des matières organiques complexes en molécules

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Rapport réglementaire BEGES du Conseil Général de l Aude

Rapport réglementaire BEGES du Conseil Général de l Aude Rapport réglementaire BEGES du Conseil Général de l Aude Décembre 0 Page sur . Description de la personne morale concernée Raison sociale : Conseil Général de l Aude Adresse : Allée Raymond Courrière -

Plus en détail

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE Sébastien KERNER Institut Français de la Vigne et du Vin ENTAV ITV France Epernay L effet de serre L effet de serre Phénomène naturel permettant le maintien d

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux

Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux Synthèse Bilan Carbone 2014 de la Française des Jeux Décembre 2015 Contact : Sabrina Giorgi Sabrina.giorgi@eco-act.com Tel : + 33 (0)9 66 93 40 25 Note de Synthèse Contexte Afin de lutter contre le changement

Plus en détail

SECTEUR DE L ENERGIE

SECTEUR DE L ENERGIE SECTEUR DE L ENERGIE Dans le secteur de l Énergie, les émissions de gaz à effet de serre résultent de la prospection et l exploitation des sources d énergie primaire, de la conversion des sources d énergie

Plus en détail

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal

Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal Programme obligations vertes Contribution développement durable de la Société de transport de Montréal 24 février 2017 Programme obligations vertes Le Gouvernement du Québec a procédé le 24 février 2017

Plus en détail

Classe de CM2 28 élèves. Enseignante : Madame TURPIN. École du Parangon, Joinville le Pont

Classe de CM2 28 élèves. Enseignante : Madame TURPIN. École du Parangon, Joinville le Pont Classe de CM2 28 élèves Enseignante : Madame TURPIN École du Parangon, Joinville le Pont Avant de donner une réponse à ce défi, nous avons tenté de définir les termes du sujet. Une fois les mots clés définis,

Plus en détail

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE Méconnue et souvent critiquée, voire bloquée par les associations de défense de l environnement, l incinération des déchets est une source d énergie qui ne peut aujourd

Plus en détail

Les objectifs d ECO 2 climat

Les objectifs d ECO 2 climat ECO 2 CLIMAT TF1 Les objectifs d ECO 2 climat Sensibiliser les ménages français à l impact environnemental de leur consommation de biens et services. S appuyer sur un référent pour expliquer comment abaisser

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 622057594 Adresse : 28 Boulevard de Pesaro 92751 NANTERRE

Plus en détail

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final

BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final BILAN CARBONE FESTIVAL MANCA du CIRM rapport final SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 SYNTHESE DU RAPPORT... 2 1. DEROULEMENT DE L ETUDE BILAN CARBONE... 3 2. COLLECTE DES DONNEES... 4 3. OUTIL DE CALCUL... 4 4. PRESENTATION

Plus en détail

Ministère de l Agriculture et de la Pêche

Ministère de l Agriculture et de la Pêche Département Stratégies Territoriales Ministère de l Agriculture et de la Pêche Mission Bilan Carbone PRESENTATION DES RESULTATS RESULTATS GLOBAUX Total des émissions Total des GES liés à l'activité du

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PERIMETRE FRANCE Rapport destiné à la Préfecture de Paris Année calendaire 2014 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France Tél.

Plus en détail

Contexte. 1.Changement climatique 2.Diminution des ressources fossiles 3.Aspects règlementaires 4.Image et exemplarité des universités

Contexte. 1.Changement climatique 2.Diminution des ressources fossiles 3.Aspects règlementaires 4.Image et exemplarité des universités BILAN CARBONE Contexte 1.Changement climatique 2.Diminution des ressources fossiles 3.Aspects règlementaires 4.Image et exemplarité des universités 04/10/2011 IE CONSEIL - SAGACITE : BILAN CARBONE 3 1.

Plus en détail

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS

Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Elaboration et mise en œuvre de la démarche TEPOS Comment s investir dans un projet solaire photovoltaïque? Belleville, 17 janvier 2017 AGENDA Qu est ce qu un territoire TEPos? Présentation du potentiel

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Maximo SAS. Année de référence : Nom de la campagne : Bilan GES Maximo 2013 Année de reporting : 2012

Maximo SAS. Année de référence : Nom de la campagne : Bilan GES Maximo 2013 Année de reporting : 2012 Maximo SAS Le Bilan GES Année de référence : Nom de la campagne : Bilan GES Maximo 2013 Année de reporting : 2012 Auteur : Maximo Date de création : 08.11.2013 Maximo SAS Bilan GES 2012 réalisé en 2013

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Onyx Méditerranée (OMED) Code NAF : 3811Z Code SIREN : 073 806 440 00134 Adresse :

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson BP 524 42007 SAINT ETIENNE CEDEX RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Evaluation des émissions de Gaz à Effet de

Plus en détail

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale :

Publication du bilan d émissions de GES de Dreux agglomération. Citer les numéros de SIRET associés à la personne morale : Publication du bilan d émissions de de Dreux agglomération 1. Description de la personne morale concernée : Raison sociale : Dreux agglomération Code NAF : 84 11 Z Code SIREN : 242 852 440 Citer les numéros

Plus en détail

Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7

Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7 Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7 SOMMAIRE 1.Pourquoi le Bilan Carbone? 2.Comment comparer les GES? 3.Les grands principes de la méthode 4.Exemples

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE NOM : PRÉNOM : CLASSE : UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE SÉANCE 2 VOYAGER = POLLUER? J OBSERVE fiche élève ce2 cm1 cm2 Observe la vidéo puis réponds aux questions. a) Que rejettent dans l atmosphère les

Plus en détail

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) :

Description du périmètre opérationnel retenu (catégorie/postes/ressources) : BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE KEOLIS SA 17/12/2015 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : Keolis SA Code NAF : 4939A Code SIREN : 552 111 809 Numéro de SIRET associé

Plus en détail

Bilan Carbone Entreprise

Bilan Carbone Entreprise 9 octobre 2008 Bilan Carbone Entreprise Votre Solution Énergie et Gaz à Effet de Serre Pour créer de la Valeur 1 Plan Effet de Serre et changement climatique 1. Généralités et quelques définitions 2. Dispositions

Plus en détail

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE

RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS BILAN CARBONE RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE INTERNE - GROUPE AFD RESULTATS 2013-2015 SIEGE BILAN CARBONE Indicateur 2013 2014 2015 Variation 2015/2014 (en %) Tendance Emissions par agent TEqCO2/an/agent 22 17 18 6%

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2016 (sur les données 2015) de la préfecture du Pas-de-Calais (BEGES)

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2016 (sur les données 2015) de la préfecture du Pas-de-Calais (BEGES) PRÉFET DU PAS-DE-CALAIS Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2016 (sur les données 2015) de la préfecture du Pas-de-Calais (BEGES) 1 SOMMAIRE Cadre général :... 3 1 - Description de la personne

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir Bilan carbone Ce qu'il faut savoir L'objectif d'un bilan carbone est d'estimer les émissions de Gaz à Effet de Serre dont Lambersart (et chaque lambersartois) est responsable. L'évaluation du niveau d'émission

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bouygues Immobilier Année Activités 2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bouygues Immobilier Année Activités 2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bouygues Immobilier Année Activités 2011 30/10/12 A. Bilan des GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BOUYGUES IMMOBILIER Code NAF

Plus en détail

la méthode du «Bilan Carbone»

la méthode du «Bilan Carbone» Enjeux des transports durables et l aide à la décision au travers la méthode du «Bilan Carbone» 1 Plan de l intervention 1) l ADEME 2) L effet de serre et le réchauffement clim. 3) Le poids des transport

Plus en détail

Bilan Carbone PERIMETRES ET EXTRACTIONS

Bilan Carbone PERIMETRES ET EXTRACTIONS Bilan Carbone PERIMETRES ET EXTRACTIONS Comment présenter les résultats? L approche «standard» suppose de prendre en compte tous les processus physiques (payants ou non) dont l existence contribue à l

Plus en détail

5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA

5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA 5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA Lyne BRICKA Mail : lyne.bricka@fcba.fr Tel : 01 40 19 48 86 FCBA Institut technologique

Plus en détail

Rapport Réglementaire

Rapport Réglementaire - 1 - Rapport Réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) «Patrimoine et compétences» (Établi en Mars 2014 sur la base des données 2013) SDIS de l Ain - 2 - Sommaire 1. Description

Plus en détail

CHRONOPOST Description de la personne morale concernée Année de reporting de l exercice et année de référence...3

CHRONOPOST Description de la personne morale concernée Année de reporting de l exercice et année de référence...3 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Table des matières CHRONOPOST 2015 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et année de référence...3 3. Emissions

Plus en détail

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France

Révision du PDU. Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Révision du PDU Approche Bilan Carbone Émissions de GES du secteur des Transports en Ile-de-France Groupe de travail «environnement» 10 février 2009 - Erwan Cordeau 1 Contexte Plan Climat 2004 => plans

Plus en détail

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié.

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié. Bilan Carbone 2015 Comme chaque année, Auxilia a réalisé son Bilan Carbone pour l année 2015. La méthode de l Association Bilan Carbone permet d évaluer les impacts en termes d émissions de gaz à effet

Plus en détail

Bilan Carbone collectivités :

Bilan Carbone collectivités : Bilan Carbone collectivités : Présentation de la méthode Laurence GOUTHIERE ADEME 1. Les enjeux 2. Un cadre réglementaire qui se durcit 3. La méthode Bilan Carbone 4. Le soutien de l ADEME 1 LES ENJEUX

Plus en détail

Sudeurope SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Sudeurope SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Sudeurope SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE APAVE SUDEUROPE SAS 8 RUE JEAN JACQUES VERNAZZA ZAC SAUMATY SEON B.P.193 13016 MARSEILLE Cedex 16 RAPPORT Bilan des émissions de gaz à effet de

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011 PONTICELLI FRERES Conformément au décret 2011-829 du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de gaz à effet de serre et au plan climat- énergie territorial. 1 Description

Plus en détail

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking

Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 N 2011-829 Groupe CAILLOT Transport - Logistique - Copacking Rapport du 23 Juillet 2014 DISCOVER David LAVOINE 3 rue du Nil

Plus en détail

Bilan Carbone des Stations de Montagne

Bilan Carbone des Stations de Montagne Bilan Carbone des Stations de Montagne Restitution La Bresse 16 mars 2009 Diagnostic Bilan Carbone Restitution des Résultats - Comité Technique 3 Office Tourisme La Bresse Office de Tourisme de La Bresse

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Nom de la structure signataire :

Nom de la structure signataire : Plan Climat Energie Territorial du Grand Montauban Communauté d Agglomération Charte d engagements communs pour : Atténuer les impact des activités du territoire sur le changement climatique anticiper

Plus en détail

L agriculture en Midi-Pyrénées

L agriculture en Midi-Pyrénées 1 L agriculture en Midi-Pyrénées Ktep 3 000 2 500 Consommation d énergie finale en Midi-Pyrénées Résidentiel/tertiaire 42% 2 000 1 500 Transport 36% 19% 1 000 500 Agriculture Industrie 4% 0 1990 1991 1992

Plus en détail

Agir Ensemble pour une Faible Empreinte écologique. Premiers résultats 9 juillet 2009

Agir Ensemble pour une Faible Empreinte écologique. Premiers résultats 9 juillet 2009 Agir Ensemble pour une Faible Empreinte écologique Premiers résultats 9 juillet 9 Bilan Carbone du Parlement des Entrepreneurs d avenir Les équipes d Entrepreneurs d avenir ont choisi de faire le Bilan

Plus en détail

BEGES Octobre 2015

BEGES Octobre 2015 Octobre 2015 BEGES 2014 L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 (loi ENE), et son décret d application n 2011-829 du 11juillet 2011, imposent aux personnes morales de droit privé employant

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE

LES GAZ A EFFET DE SERRE LES GAZ A EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE Le Soleil réchauffe la Terre. L EFFET DE SERRE La Terre perd de la chaleur sous forme de rayons infrarouges L EFFET DE SERRE Une partie de cette

Plus en détail

SUD EST ASSAINISSEMENT Numéro SIREN Route de La Gaude Cagnes sur Mer

SUD EST ASSAINISSEMENT Numéro SIREN Route de La Gaude Cagnes sur Mer SUD EST ASSAINISSEMENT Numéro SIREN 331 405 936 Route de La Gaude 06 800 Cagnes sur Mer Contact : Virginie Richard Fonction : Charge de missions Adresse : 1 Rue Albert Cohen 13016 Marseille Tel : 04 91

Plus en détail

BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL

BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL Bilan Carbone Centre Hospitalier de Jonzac 23 06-2015 1 QU EST-CE QUE L EFFET DE SERRE? Ø L'effet de serre est un phénomène naturel important

Plus en détail