Hernie ombilicale Hernie de l'aine Fermeture pariétale chez le patient cirrhotique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hernie ombilicale Hernie de l'aine Fermeture pariétale chez le patient cirrhotique"

Transcription

1 Hernie ombilicale Hernie de l'aine Fermeture pariétale chez le patient cirrhotique Emmanuel Buc - Chirurgie digestive et hépato-biliaire CHU Estaing - Clermont-Ferrand

2 Hernie ombilicale Hernie de l'aine Fermeture pariétale chez le patient cirrhotique Emmanuel Buc - Chirurgie digestive et hépato-biliaire CHU Estaing - Clermont-Ferrand

3 HO : 2 situations distinctes Patients CHILD A / sans ascite Hernie indépendante de la cirrhose = peu de risque de décompensation = idem chirurgie du patient non cirrhotique Patients CHILD B, C Hernie provoquée par poussées d ascite = haut risque de complications = haut risque de récidive

4 Physiopathologie Conjonction de 3 phénomènes : Mauvais état nutritionnel Mauvaise trophicité cutanée, fragilité pariétale Reperméabilisation orifice ombilical Hyperpression Veines d HTP HO cirrhotique non décompensé = 3% HO cirrhotique avec ascite = 20 40% au cours évolution Belghiti, Sem Liver Dis. 1997;17:

5 Évolution rythmée par l ascite Risque avec poussées d ascite 70% des HO après la 3 ème poussée Risque de complication si ascite non contrôlée Rupture ombilicale Éviscération Étranglement? But = traiter avant complication Car morbidité des complications Car morbidité de la chirurgie en urgence 71% Ammar, Hernia. 2010;14:35-8 Telem, Surgery 2010;148:538-43

6 Principe du traitement = celui de l ascite Demander conseil à l hépatologue!... Infection Élément causal Ascite En cas d échec : FDR complication Attendre si patient sur liste de TH TIPS si patients non listés Anastomose porto-cave, shunt péritonéo-jugulaire : mortalité 10%, encéphalopathie 50%

7 Chirurgie HO chez le cirrhotique : risques? 15 à 30% de mortalité Séries historiques Baron 1960, O Hara 1975 Fréquence de la chirurgie en urgence (38% vs. 5%) Mortalité Cirrhotique Non cirrhotique p Chirurgie en urgence Chirurgie réglée 4-5% 0.5% % 0.1% NS Carbonell, Hernia. 2005;9:353-7 Belghiti, Sem Liver Dis. 1997;17: Cho, Arch Surg. 2012;147:

8 Facteurs de risque / Cirrhose + HTP Rupture ombilicale Âge > 65 ans Albumine < 30 g/l MELD > 15 / 20 Child : Child A B C Mortalité (%) Telem, Surgery 2010;148: Cho, Arch Surg. 2012;147: Garrison, Ann Surg. 1984;199:648-55

9 Ascite réfractaire : CI à la chirurgie? Risques = Rupture puis infection ascite pronostic grave +++ (mortalité 60%) Étranglement Nécessité de traitement agressif HTP TIPS, chirurgie de l HTP Ascite réfractaire non rédhibitoire : Mortalité (%) Morbidité (%) Chir. élective Chir. semi-urgente 7 70 Belghiti, Sem Liver Dis. 1997;17: Telem, Surgery 2010;148:538-43

10 Traitement conservateur encore + risqué = Cirrhose avec ascite 23% de succès 77% de hernies compliquées Étranglement Rupture 60% de chirurgie en urgence, 15% de mortalité (Si chirurgie élective : 7% morbidité 7% récidives 0% mortalité postopératoire) Marsman, Surgery 2007;142: Eker, Surgery 2011;150:542-6

11 Traitement peut améliorer fonction hépatique Park, J Gastroenterol Hepatol. 2007;22:377-82

12 Qui traiter, comment traiter? Ascite Symptômes Complication Traitement N N N Idem non cirrhotique O N N - Traitement ascite - Chirurgie ou conservateur O O N - Traitement ascite - Chirurgie O O O - Chirurgie - Traitement ascite

13 Patients sur liste de TH : dépend du Child Child A Délai d attente long Mais risque faible de complication Avant TH (comme HO chez non-cirrhotique) Child C Délai d attente cours Attendre après TH si possible Moins de complications Moins de récidives Lawson, Am Surg. 2009;75:962-5

14 Opérer, mais comment? Ne pas ouvrir le sac herniaire (HO non compliquées) Problème : sac souvent collé à la peau - Amincissement de la peau par troubles trophiques - Développement rapide de la hernie pas de «sac» Risque d ouverture du péritoine Risque de nécrose cutanée

15 Technique de Mayo

16 Quel type de fermeture? Fermeture étanche sans tension (surtout si ouverture du sac) Éviter fuites d ascite Éviter nécrose pariétale / cutanée Résection des tissus nécrotiques / hypotrophiques Surjets > points séparés Plusieurs plans / paletot Drainage? Telem, Surgery 2010;148:538-43

17 Faut-il mettre en place une prothèse? Oui pour CHILD A,B - Moins de récidives 14.2% sans prothèses 2.7% avec prothèses - Complications idem si ouverture du sac Non pour CHILD C Pas de données dans la littérature, mais : - Risque de décompensation ascitique fuites pariétales infection - Pronostic = traitement de l ascite / hépatopathie Ammar, Hernia. 2010;14:35-8

18 La laparoscopie est-elle indiquée? Diminution traumatisme pariétal Diminution du risque d ouverture du sac HTP 1 seule étude (14 patients) Child A 0% récidive, 0% mortalité 36% séromes Si ascite réfractaire / menace cutanée : plaque non étanche Persistance hyperpression Laparoscopie pas indiquée en théorie Belli, Surg Laparosc Endosc Percutan Tech ;16:330-3.

19 À part, la rupture de HO Risque = infection liquide d ascite +++ étranglement, éviscération Échec du TTT chirurgical en urgence Antibiothérapie Pansements stériles Traitement «agressif» de l ascite TIPS ++, antibioprophylaxie Chirurgie HO différée mais rapide résection zone contuse / hypo-trophique pas de prothèse fermeture étanche sans traction Telem, Surgery 2010;148:538-43

20 Conclusion de la HO chez le cirrhotique 1. Traitement de la HO = traitement de l ascite Hépatologue Chirurgie de l HTP 2. Ne pas attendre le stade des complications Morbi-mortalité majeure Service spécialisé hépato-biliaire

21 Hernies inguinales chez le cirrhotique

22 Hernies inguinales chez le cirrhotique Incidence patient non cirrhotique - HTP non concentrée sur orifices inguinaux - Peu influencées par ascite Peu de risque de rupture Mais risque d étranglement ++ non protégé par l ascite Mansour, Surgery 1997;122:730 6.

23 Meilleur pronostic que HO Réparation : moins de récidive que HO Hurst : 60% de récidives vs. 0% chez les mêmes patients Pas de consensus sur type de réparation Prothèse? Laparoscopie? Intérêt de la chirurgie élective +++ Chirurgie à envisager dès que HI symptomatique Traitement de l ascite +++ Hurst, Ann Surg 1992;216:

24 Fermeture pariétale chez le cirrhotique

25 But = éviter écoulement d ascite Car risque d infection d ascite Car risque d éviscération / éventration post-op. Quel type d incision Quel type de fermeture? Faut-il drainer? Aucune donnée dans la littérature!...

26 Privilégier les incisions transverses Moins d éventrations - pas de tractions latérales - ligne banche = + fragile Possibilité de fermeture en plusieurs plans Antérieur et postérieur Effet «chicane» Hématome loge musculaire Laparoscopie +++ Fonction hépatique mieux préservée moins d ascite Kingsnorth, London: Arnold 2003;

27 Fermeture : surjets serrés Privilégier les surjets Technique rigoureuse - Fil de calibre raisonnable - Respecter les décalages - Petites prises serrées («le pas égal la prise») - Aponévrose, pas muscle («muscle cousu, muscle foutu») Fermeture plan / plan Muscles larges Fermeture cutanée = surjets également classiques ou Blair-Donatti +/- plan sous-cutané

28 Fermeture : surjets serrés Privilégier les surjets Technique rigoureuse - Fil de calibre raisonnable - Respecter les décalages - Petites prises serrées - Aponévrose, pas muscle Fermeture plan / plan Muscles larges Fermeture cutanée = surjets également classiques ou Blair-Donatti +/- plan sous-cutané

29 Drainage chez le cirrhotique?... 2 études prospectives randomisées contradictoires Dans étude négative, 70% n avaient pas d ascite Repérer les patients à haut risque d ascite Ascite pré-opératoire Splénomégalie thrombopénie Incident per-opératoire Hémorragie, clampages prolongés Si patient à haut risque, drainage + traitement de l ascite hépatologue +++ Fuster, Hepatogastroenterology. 2004;51: Liu, Ann Surg. 2004;239:

30 Conclusion sur la chirurgie pariétale du cirrhotique Évaluation préopératoire minutieuse Technique irréprochable, drainage Surveillance armée Intérêt cogestion hépatologues Centres experts chirurgie du cirrhotique

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer?

Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? Les sigmoïdites diverticulaires: faut-il encore opérer? C. BRIGAND, E. TRIKI, B. ROMAIN, N. CHILINTSEVA, JB. DELHORME, S. ROHR Strasbourg Hautepierre CHU Hautepierre Strasbourg Doit-on opérer une diverticulose

Plus en détail

Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique. Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation. Hôpitaux Universitaires de Genève

Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique. Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation. Hôpitaux Universitaires de Genève Chirurgie et cirrhose Un point de vue pratique Pietro Majno Services de chirurgie viscérale et de transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève Premier pas: le diagnostic clinique de cirrhose Ecrit

Plus en détail

Diverticulite sigmoïdienne

Diverticulite sigmoïdienne Diverticulite sigmoïdienne Place de la chirurgie Frédéric BRETAGNOL Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de l Appareil Digestif (PMAD) - Hôpital Beaujon Université Paris 7 - Clichy Diverticulite

Plus en détail

EVALUATION PREOPERATOIRE DU PATIENT CIRRHOTIQUE: POINT DE VUE DE L HEPATOLOGUE HOPITAL CENTRAL DE L ARMEE

EVALUATION PREOPERATOIRE DU PATIENT CIRRHOTIQUE: POINT DE VUE DE L HEPATOLOGUE HOPITAL CENTRAL DE L ARMEE EVALUATION PREOPERATOIRE DU PATIENT CIRRHOTIQUE: POINT DE VUE DE L HEPATOLOGUE K-SAIDANI A-BOUSSELOUB HOPITAL CENTRAL DE L ARMEE 1 INTRODUCTION -GENERALITES ~10 % des patients cirrhotiques nécessiteront

Plus en détail

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil

PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas. CHU Toulouse Rangueil PLAIES DES VOIES BILIAIRES APRES CHOLECYSTECTOMIE LAPAROSCOPIQUE A propos de 17 cas CHU Toulouse Rangueil PATIENTS (I) - 1992 à 2002-17 patients (8 hommes et 9 femmes) - Age médian : 53 ans (23-77 ans)

Plus en détail

Chirurgie et cirrhose : jusqu ou peut on aller?

Chirurgie et cirrhose : jusqu ou peut on aller? Chirurgie et cirrhose : jusqu ou peut on aller? Chirurgie abdominale (hors hépatectomie) chez le patient cirrhotique Jean-Marc Régimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique Et Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

Prise en charge périopératoire du cirrhotique. C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy

Prise en charge périopératoire du cirrhotique. C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy Prise en charge périopératoire du cirrhotique C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy Pas de conflit d interet Rappels cirrhose Risques liés à la chirurgie Optimisation

Plus en détail

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Ascite : le point de vue de l hépatologue Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Physiopathologie schématique Les 3 principaux facteurs Hypertension portale et sinusoïdale Vasodilatation artérielle Activation

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique. JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse

Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique. JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse Hémorragie chez le cirrhotique Causes variées Rupture de varices

Plus en détail

Chirurgie curative du CHC, place de la transplantation hépatique

Chirurgie curative du CHC, place de la transplantation hépatique Chirurgie curative du CHC, place de la transplantation hépatique Emmanuel Buc Service de chirurgie digestive et hépatobiliaire CHU Estaing Clermont-Ferrand Généralités 30% des CHC sont résécables au moment

Plus en détail

Définition de l insuffisance hépatique post-hépatectomie: analyse de la littérature. Emmanuel BOLESLAWSKI, Lille

Définition de l insuffisance hépatique post-hépatectomie: analyse de la littérature. Emmanuel BOLESLAWSKI, Lille Définition de l insuffisance hépatique post-hépatectomie: analyse de la littérature Emmanuel BOLESLAWSKI, Lille Une définition: pourquoi faire? Vigilance accrue dans le suivi d une hépatectomie Comparaison

Plus en détail

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Christine Silvain mai 2014 Pas de conflit d intérêt en lien avec cette présentation Introduction (1) La mortalité post-opératoire

Plus en détail

Frédérique MAIRE. Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue

Frédérique MAIRE. Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue Frédérique MAIRE Quand et comment traiter la lithiase biliaire au cours de la pancréatite aigue connaître les indications validées de la sphinctérotomie endoscopique en urgence Connaître les indications

Plus en détail

Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique

Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique SAGEH / AFEF Alger, le 13 décembre 2010 Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique K. Bentabak, M. Attig, MW. Boubnider, K. Cherchar, C. Bouzid,

Plus en détail

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP.

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP. Hôpital Purpan CHU Toulouse Le TIPS réalisé avec des prothèses couvertes améliore la survie sans transplantation des patients atteints d une cirrhose compliquée d une ascite récidivante : résultats d une

Plus en détail

Dr. Denis BERNARD Hôpital Saint-Antoine PARIS

Dr. Denis BERNARD Hôpital Saint-Antoine PARIS Dr. Denis BERNARD Hôpital Saint-Antoine PARIS Inflation hydrique et ascite post-opératoire Autres causes d ascite post-opératoire Ascite post-opératoire et hépatectomie Conséquences de l ascite post-opératoire

Plus en détail

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE Antoine DEBOURDEAU Cause ou conséquence de l avancée de la maladie? INTRODUCTION 2 Thrombose porte (=TP) : formation d un thrombus cruorique dans le tronc porte

Plus en détail

CURE DE HERNIE DE L AINE PAR LAPAROSCOPIE PAR VOIE TEP AVEC PROTHESE FENDUE LATERALEMENT (PARIETEX ADP 2).

CURE DE HERNIE DE L AINE PAR LAPAROSCOPIE PAR VOIE TEP AVEC PROTHESE FENDUE LATERALEMENT (PARIETEX ADP 2). CURE DE HERNIE DE L AINE PAR LAPAROSCOPIE PAR VOIE TEP AVEC PROTHESE FENDUE LATERALEMENT (PARIETEX ADP 2). Résultats à plus de un an de 210 hernies. Docteur Bernard Detruit Centre Médico-Chirugical de

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DEFINITION a 2 DEFINITION a 3 DEFINITION a 4 Prise en charge de la

Plus en détail

Synthèse Recommandations Baveno VI. Christophe Bureau Chloé Billey

Synthèse Recommandations Baveno VI. Christophe Bureau Chloé Billey Synthèse Recommandations Baveno VI Christophe Bureau Chloé Billey bureau.c@chu-toulouse.fr OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Connaître les recommandations à la phase aigüe d une hémorragie digestive par hypertension

Plus en détail

Biliopathie ou cholangiopathie portale

Biliopathie ou cholangiopathie portale Biliopathie ou cholangiopathie portale Dr Aurélie Plessier Centre de référence des maladies vasculaires du foie Service d hépatologie Hopital Beaujon - Clichy M M 41 ans Thrombose aigue porto mésentérique

Plus en détail

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Thrombose porte et cirrhose François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Cirrhose: source d hémorragie pas de thrombose Hémorragie facteurs de coagulation o Facteur II o Facteur VII o Facteur IX o Facteur

Plus en détail

Alain Valverde. Clinique de chirurgie viscérale. Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil

Alain Valverde. Clinique de chirurgie viscérale. Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil Facteurs de risque de fistule et de mortalité de la chirurgie colique Alain Valverde Clinique de chirurgie viscérale Centre Hospitalier Victor Dupouy- Argenteuil Quels sont les risques de la sigmoïdectomie

Plus en détail

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Conférence de consensus de décembre 2006 Mise à jour Incidence de

Plus en détail

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques 20 ème Journée d hépatologie et de transplantation hépatique 9 Juin 2014 F. Lebossé, Z. Schmitt Services d hépatologie et

Plus en détail

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien»

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» N Carrère Service de Chirurgie Générale et Digestive CHU Toulouse - Purpan Douleur post-opératoire (DPO) Prévisible / transitoire / contrôlable

Plus en détail

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques?

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 3/04/2015 Introduction Fréquence élevée : 1 patiente sur

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 10 janvier 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 10 janvier 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 10 janvier 2007 CONCLUSIONS Nom : Modèles et références retenus : Fabricant et demandeur : MICROVAL 3 D ANATOMIQUE, implant de

Plus en détail

Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter. Paul Calès Angers

Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter. Paul Calès Angers Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter Paul Calès Angers Aucun Conflits d intérêts Objectifs pédagogiques Savoir poser l indication d un traitement par béta bloquant au cours

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013

La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013 La maladie diverticulaire compliquée Prise en charge en 2013 Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Hôpital Avicenne Groupe Hospitalier Paris-Seine-Saint-Denis Université Paris XIII De quelles données

Plus en détail

FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey. Les fractures de l extrémité proximale du fémur

FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey. Les fractures de l extrémité proximale du fémur FMC du 06/12/2012 Centre Hospitalier William Morey Les fractures de l extrémité proximale du fémur La fracture du col fémoral Pathologie fréquente : Incidence 11/1000 femmes entre 75 et 84 ans et de 33/1000

Plus en détail

Conseil de pratique. Prévention et traitement des hémorragies digestives liées à l HTP chez les malades atteints de cirrhose

Conseil de pratique. Prévention et traitement des hémorragies digestives liées à l HTP chez les malades atteints de cirrhose Conseil de pratique Prévention et traitement des hémorragies digestives liées à l HTP chez les malades atteints de cirrhose Rédacteur : Christophe Bureau Eléments de référence : conférence de consensus

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque !! Unités d hospitalisations! Service de chirurgie digestive! Unité de soins continue!! Equipe médicale! Chirurgiens digestif (2)! Anesthésistes

Plus en détail

Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose

Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose EPU PARIS-DIDEROT, PARIS 7 JOURNÉE D HÉPATOLOGIE 11 JANVIER 2014 Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose Richard Moreau, 1,2 1 UMR S_1149, Centre de Recherche sur l Inflammation

Plus en détail

DIVERTICULE DE MECKEL

DIVERTICULE DE MECKEL DIVERTICULE DE MECKEL Embryologie Histologie Mode de découverte Diagnostic Traitement Pierre Leyre service de chirurgie viscérale CHU de Poitiers INTRODUCTION Anomalie congénitale de la persistance du

Plus en détail

L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose

L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose Résultats d une étude prospective monocentrique française 4 Octobre 2013 H Blasco-Perrin (1) ; F Abravanel (2) ; C Bureau (1) ; JP Vinel

Plus en détail

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Nutrition chez le cirrhotique Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Benoit DUPONT Nutrition chez le cirrhotique

Plus en détail

Hernies inguinale, crurale et ombilicale Item 245. Module 14

Hernies inguinale, crurale et ombilicale Item 245. Module 14 300 Hernies inguinale, crurale et ombilicale Item 245. Module 14 D. Mutter, J. Marescaux Chirurgie A, Hôpital Civil, 1, Place de l hôpital, 67091 STRASBOURG Objectifs Définition d une hernie de la paroi

Plus en détail

DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE

DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE DRAINAGE BILIAIRE PRÉ-OPÉRATOIRE Pas d évidence scientifique en faveur d un drainage pré-opératoire (Méta-analyses discordantes 2013-2015), décision multi-disciplinaire, nécessité étude prospective (Y

Plus en détail

Docteur Bernard Detruit Hôpital Privé de Parly 2

Docteur Bernard Detruit Hôpital Privé de Parly 2 Docteur Bernard Detruit Hôpital Privé de Parly 2 MSOffice1 Vaisseaux épigastriques Oblique externe directe crurale Diapositive 2 MSOffice1 ; 19/03/2009 Hernies obliques externes : accompagnent les éléments

Plus en détail

Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte H CDU_Chap23.fm Page 1 Jeudi, 30. avril 2009 4:52 16 It Item 245 Hernie pariétale chez l enfant et l adulte 23 I. ANATOMIE DÉFINITIONS II. DIAGNOSTIC D UNE HERNIE INGUINALE III. ARGUMENTER L ATTITUDE THÉRAPEUTIQUE

Plus en détail

XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie et d Endoscopie Digestive

XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie et d Endoscopie Digestive XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie et d Endoscopie Digestive Prothèses endoscopiques en préopératoire dans la prise en charge chirurgicale des lésions périampullaires: avantages et

Plus en détail

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB 19 septembre 2015 Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB !!Connaître la place de l échographie abdominale dans le diagnostic étiologique d une hépatopathie chronique!!savoir suivre une hépatopathie chronique

Plus en détail

Eventrations complexes Questions pour 3 Champions. Jean Luc Bouillot (Boulogne) Loïc Gauduchon (Amiens) Jean Pierre Palot (Reims)

Eventrations complexes Questions pour 3 Champions. Jean Luc Bouillot (Boulogne) Loïc Gauduchon (Amiens) Jean Pierre Palot (Reims) Eventrations complexes Questions pour 3 Champions Jean Luc Bouillot (Boulogne) Loïc Gauduchon (Amiens) Jean Pierre Palot (Reims) Question 1 Eventration médiane associée à une éventration latérale (orifice

Plus en détail

Les resections hépatiques des carcinomes hepatocellulaires sur cirrhose

Les resections hépatiques des carcinomes hepatocellulaires sur cirrhose SMMAD Tanger 2016 Les resections hépatiques des carcinomes hepatocellulaires sur cirrhose PR B. KADIRI C.H.U. Casablanca Traitement du C.H.C sur cirrhose impose Evaluation de la fonction hépatique Evaluation

Plus en détail

Lithiase intra-hépatique

Lithiase intra-hépatique Lithiase intra-hépatique Cours DES 18 janvier 2008 Géraldine Perkins (DES) Définition Présence de calculs dans les voies biliaires (VB) en amont de la convergence des canaux hépatiques droits et gauches.

Plus en détail

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique

Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique Association des Gastroentérologues libéraux de l Algérois 6 ème Séminaire de Formation Médicale Continue Prise en charge actuelle de la cholécystite aiguë lithiasique F. MERAD (CHU BEO) Alger le 27-28

Plus en détail

Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous. Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus

Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous. Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus Place de la chirurgie palliative dans les sarcomatoses de tissus mous Charles Honoré Chirurgien Gustave Roussy Cancer Campus Sarcomes des tissus mous 2016 Faible bénéfice de survie en cas de chirurgie

Plus en détail

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie?

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Ateliers de printemps - ACHBT 16 Mai 2014 Z. Schmitt Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Croix-Rousse, CHU Lyon Introduction

Plus en détail

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Journée d Hépatologie de l Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot 11 janvier 2014 Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Dominique-Charles Valla Cirrhose et Thrombose Lorsque les plaquettes sont > 50

Plus en détail

CURE DE HERNIE OU D EVENTRATION POST-OPERATOIRE DE

CURE DE HERNIE OU D EVENTRATION POST-OPERATOIRE DE CURE DE HERNIE OU D EVENTRATION POST-OPERATOIRE DE LA PAROI ABDOMINALE ANTERIEURE, PAR COELIOSCOPIE Classement CCAM : 12.04.03 Codes : LMMC505 - LMMC506 - LMMC020 - LMMC508 - LMMC509 FEVRIER 2006 Service

Plus en détail

Cirrhose Compliquée. Dr Rompteaux Pierre Service Gastro-entérologie Hôpital Avicenne

Cirrhose Compliquée. Dr Rompteaux Pierre Service Gastro-entérologie Hôpital Avicenne Cirrhose Compliquée Dr Rompteaux Pierre Service Gastro-entérologie Hôpital Avicenne Complications de la Cirrhose Sont fréquentes Parfois révélatrices de la maladie Ascite Hémorragie digestive Carcinome

Plus en détail

Echographie et complications abdominales post-opératoires

Echographie et complications abdominales post-opératoires CHU Kremlin Bicêtre Echographie et complications abdominales post-opératoires Raphaël Buaron Marie-France Bellin, Mathilde Gayet Service de Radiologie, Hôpital de Bicêtre-P. Brousse Université Paris Sud

Plus en détail

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Maladie alcoolique du foie: Prise en charge 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Prise en charge de la MAF Prise en charge de la MAF Prise en charge des comorbidités Prendre en charge les facteurs aggravants

Plus en détail

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Dénutrition et cirrhose Prévalence Aspects physiopathologiques Particularités

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive.

Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive. Les hernies diaphragmatiques congénitales de révélation tardive. UMM TO M. Habarek, M. Belhocine (m-habarek@ummto.dz) Service de Chirurgie générale C.H.U de Tizi ouzou Faculté de Médecine de Tizi ouzou

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE François BOUCULAT, Clermont-Ferrand Réunion d enseignement Inter Région Sud Ouest 19/10/06 Définitions Diverticule: hernie de la muqueuse et de

Plus en détail

HERNIE INGUINALE. De quoi s agit-il? Quels sont les risques? NOTICE D'INFORMATIONS MÉDICALES. Mis à jour avril 2017 L équipe de chirurgie digestive

HERNIE INGUINALE. De quoi s agit-il? Quels sont les risques? NOTICE D'INFORMATIONS MÉDICALES. Mis à jour avril 2017 L équipe de chirurgie digestive HERNIE INGUINALE Mis à jour avril 2017 L équipe de chirurgie digestive Cette note explicative a pour objet de répondre simplement à la plupart des questions que vous vous posez. Elle ne prétend pas rendre

Plus en détail

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Surveillance, dépistage d et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Paris V INSERM U-567U JNI Bordeaux 2006 Sogni 1 Surveillance,

Plus en détail

péritonites Virginie Morando DESC Réanimation médicale Sept 2008

péritonites Virginie Morando DESC Réanimation médicale Sept 2008 Antibiothérapie des péritonites Virginie Morando DESC Réanimation médicale Sept 2008 Péritonites communautaires C. Consensus SFAR 2000 - PEC péritonites communautaires C. Consensus SFAR 2000 PEC péritonites

Plus en détail

Critères de résécabilité et méthodes radicales du cancer de la voie biliaire principale. S. Berkane Service de chirurgie viscérale. CHU de Béjaia.

Critères de résécabilité et méthodes radicales du cancer de la voie biliaire principale. S. Berkane Service de chirurgie viscérale. CHU de Béjaia. Critères de résécabilité et méthodes radicales du cancer de la voie biliaire principale. S. Berkane Service de chirurgie viscérale. CHU de Béjaia. Introduction - L exérèse est le traitement de choix [1,2,3]

Plus en détail

Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel

Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel Centre Hépatobiliaire Unité Inserm-Paris Sud 785 Hopital Paul Brousse Université Paris Sud Villejuif, France

Plus en détail

Infection du liquide d ascite Diagnostic, traitement et prévention. Jean-Baptiste Nousbaum CHU La Cavale Blanche, Brest

Infection du liquide d ascite Diagnostic, traitement et prévention. Jean-Baptiste Nousbaum CHU La Cavale Blanche, Brest Infection du liquide d ascite Diagnostic, traitement et prévention Jean-Baptiste Nousbaum CHU La Cavale Blanche, Brest Conflits d intérêt Aucun en rapport avec cette présentation Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Spécificité de la chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Chirurgie colorectale du sujet âgé Faut-il opérer? Espérance de vie Risque de la chirurgie Balance bénéfice risque Quel type de chirurgie réaliser?

Plus en détail

HERNIES DE L AINE ET ETRANGLEMENT HERNIAIRE

HERNIES DE L AINE ET ETRANGLEMENT HERNIAIRE HERNIES DE L AINE ET ETRANGLEMENT HERNIAIRE GENERALITES : Pathologie très fréquente. 1 homme / 10 concerné au cours de sa vie. Pronostic: bon. formes compliquées: MEFIANCE+++. Diagnostic souvent aisé Examen

Plus en détail

XXVIII journée d anesthésie-réanimation de Picardie

XXVIII journée d anesthésie-réanimation de Picardie XXVIII journée d anesthésie-réanimation de Picardie Quelles chirurgies pour l ambulatoire? Pr. Corinne VONS - AFCA Chirurgie digestive et métabolique Médecin coordinateur de l UCAA Hôpital Jean Verdier

Plus en détail

Service de chirurgie vasculaire Bloc opératoire de chirurgie vasculaire Chef de service :Professeur Malikov Cadre de santé : Mme Caniaux Equipe d

Service de chirurgie vasculaire Bloc opératoire de chirurgie vasculaire Chef de service :Professeur Malikov Cadre de santé : Mme Caniaux Equipe d Service de chirurgie vasculaire Bloc opératoire de chirurgie vasculaire Chef de service :Professeur Malikov Cadre de santé : Mme Caniaux Equipe d hygiène : Mme Diguio et Mme Tousseul Leslie Hernandez &

Plus en détail

Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique

Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique V Giannelli 1,2, O Roux 1, PE Rautou 1, E Weiss 1, R Moreau 1, D Lebrec 1,

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Le rôle du radiologue dans la prise en charge thérapeutique du CHC

Le rôle du radiologue dans la prise en charge thérapeutique du CHC Le rôle du radiologue dans la prise en charge thérapeutique du CHC J. Cazejust, B. Bessoud, C. Garcia-Alba, N. Colignon, S. El-Mouhadi, Y. Menu Service de Radiologie Hôpital Saint Antoine - Paris Epidémiologie

Plus en détail

ANAP HAS- AFCA. Pr. Corinne VONS - Conseil Scientifique AFCA

ANAP HAS- AFCA. Pr. Corinne VONS - Conseil Scientifique AFCA ANAP HAS- AFCA Colloque chirurgie i ambulatoire Retour d expérience: Considérer la chirurgie ambulatoire et non l hospitalisation complète comme la norme pour beaucoup d interventions Pr. Corinne VONS

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 06 décembre 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : CONCLUSIONS VICRYL, implant

Plus en détail

A quelle date peut-on reprendre les activités sportives après cure de hernie de l aine? Titre A GAINANT MESH 2014

A quelle date peut-on reprendre les activités sportives après cure de hernie de l aine? Titre A GAINANT MESH 2014 A quelle date peut-on reprendre les activités sportives après cure de hernie de l aine? Titre A GAINANT MESH 2014 Délai de reprise des activités sportives membres du Club Hernie Réponses à la question

Plus en détail

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy La Transplantation Hépatique Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy TRANSPLANTATION HÉPATIQUE Les indications de Transplantation Hépatique Indications

Plus en détail

CHIP intérêt et limites. Dr Ghouti laurent Fédération digestive CHU Toulouse

CHIP intérêt et limites. Dr Ghouti laurent Fédération digestive CHU Toulouse CHIP intérêt et limites Dr Ghouti laurent Fédération digestive CHU Toulouse Indications Cancer colorectal (CCR) Pseudomyxome Péritonéal (PMP) Mésothéliome péritonéal Cancer Gastrique Psammocarcinome Sarcomatose

Plus en détail

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SYNDROME HEPATORENAL Etat des lieux et perspectives P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Insuffisance Rénale Complication redoutée Insuffisance rénale chez le cirrhotique avec ascite Gines et al. Gastroenterology

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 22 février 2006

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 22 février 2006 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 22 février 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Rendu (SR) : Indications

Plus en détail

ANEVRYSMES DE L AORTE: PLACE DES TRAITEMENTS MINI-INVASIFS ( coelio scopie, endovasculaire)

ANEVRYSMES DE L AORTE: PLACE DES TRAITEMENTS MINI-INVASIFS ( coelio scopie, endovasculaire) ANEVRYSMES DE L AORTE: PLACE DES TRAITEMENTS MINI-INVASIFS ( coelio scopie, endovasculaire) GENERALITE EN EUROPE 700 000 AAA

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

explications sur la chirurgie des hernies, document validé par Dr Bordigoni

explications sur la chirurgie des hernies, document validé par Dr Bordigoni Hernies inguinales Le site du Docteur laurent bordigoni Adresse du site : www.docvadis.fr/laurent-bordigoni explications sur la chirurgie des hernies, document validé par Dr Bordigoni Hernie inguinale

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année 2009-2010 Docteur Pierre YOUATOU TOWO Promoteur: Professeur Pierre MOLS Université Libre de Bruxelles Faculté de Médecine

Plus en détail

Complications immédiates post procédures bariatriques. Présentateur : Stéfane Lebel, md, F.R.C.S.C.

Complications immédiates post procédures bariatriques. Présentateur : Stéfane Lebel, md, F.R.C.S.C. Complications immédiates post procédures bariatriques Présentateur : Stéfane Lebel, md, F.R.C.S.C. Complications immédiates post procédures bariatriques Procédures discutées: Gastrectomie pariétale Bande

Plus en détail

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009

La dysfonction d ABD. Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif. 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 La dysfonction d ABD Amine Benkabbou Hôpital Paul Brousse, Villejuif 4ème journée thématique de l ACHBT jeune Lille, Septembre 2009 Les anastomoses bilio-digestives Méthodes chirurgicales de drainage de

Plus en détail

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011?

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? Professeur Didier SAMUEL Docteur Audrey COILLY CENTRE HEPATOBILIAIRE Unité Inserm 785 Université Paris XI HOPITAL PAUL BROUSSE VILLEJUIF, FRANCE

Plus en détail

Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31

Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31 Épidémiologie et prise en charge du carcinome hépatocellulaire au Groupe Hospitalier Sud Réunion : étude rétrospective du 1 er janvier 2000 au 31 décembre 2006 Thèse de Mr LAVOGIEZ Guillaume le 25 octobre

Plus en détail

Écueils et indications de la voie ilioinguinale. continue de 34 patients opérés au recul moyen de 14 mois.

Écueils et indications de la voie ilioinguinale. continue de 34 patients opérés au recul moyen de 14 mois. Écueils et indications de la voie ilioinguinale. A propos d une cohorte continue de 34 patients opérés au recul moyen de 14 mois. J. Tonetti, M. Blaysat, A. Eid, H. Vouaillat, J. Rossi, P. Merloz. Orthopédie

Plus en détail

Séquence thérapeutique inversée dans le traitement des cancers du sein infiltrants.

Séquence thérapeutique inversée dans le traitement des cancers du sein infiltrants. Séquence thérapeutique inversée dans le traitement des cancers du sein infiltrants. Dr Emilie Monrigal Dr Cécile Zinzindohoué, Dr Pierre Bertrand Montpellier Institut du Sein, Clinique Clémentvillle, Montpellier

Plus en détail

Chirurgie sus-mésocolique carcinologique chez le sujet âgé

Chirurgie sus-mésocolique carcinologique chez le sujet âgé Chirurgie sus-mésocolique carcinologique chez le sujet âgé François PAYE Service de chirurgie digestive et générale Hôpital Saint-Antoine, Paris Epidémiologie: vieillissement et cancer Vieillissement de

Plus en détail

Ictère par cancer obstruant la voie biliaire : Faut-il drainer avant la chirurgie? JC Saurin Cours intensif de la FFCD Octobre 2014

Ictère par cancer obstruant la voie biliaire : Faut-il drainer avant la chirurgie? JC Saurin Cours intensif de la FFCD Octobre 2014 Ictère par cancer obstruant la voie biliaire : Faut-il drainer avant la chirurgie? JC Saurin Cours intensif de la FFCD Octobre 2014 1. Rétention biliaire et situation pro-inflammatoire Prolifération bactérienne

Plus en détail

APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE. Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII

APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE. Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII APPENDICITE AIGUE ANTIBIOTIQUES OU CHIRURGIE Philippe Wind Service de Chirurgie Digestive Groupe Hospitalier Paris SSD Université Paris XIII LIENS D INTÉRÊT Aucun lien d intérêt OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Cancer du pancréas: les étapes importantes du parcours? Frédéric Di Fiore

Cancer du pancréas: les étapes importantes du parcours? Frédéric Di Fiore Cancer du pancréas: les étapes importantes du parcours? Frédéric Di Fiore Contexte: un parcours complexe identifié Cancer du pancréas : un parcours complexe défini comme une priorité du plan cancer 3 2014-2019

Plus en détail