Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits" 24 février 2015!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits" 24 février 2015!"

Transcription

1 Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits" 24 février 2015!

2 2! Julie Brousseau, Ph.D." Psychologue clinicienne et consultante experte en développement de l enfant" Centre de réadaptation Marie-Enfant (CRME) du CHU Sainte-Justine! Colloque régional sur le développement des jeunes enfants! Agir tôt, Agir pour eux, Agir ensemble!

3 AGENDA" 3! Pourquoi agir tôt?! Comment vont nos enfants?! Sur quoi agir?! Comment agir?! Quels sont nos défis?!

4 Pourquoi agir tôt?"

5 POURQUOI AGIR TÔT?" 5! La petite enfance " De la conception à l entrée scolaire (-9 mois à 6 ans)! Une période cruciale pour :! Promouvoir le développement optimal chez le jeune enfant! Prévenir précocement les retards et les difficultés qui gênent le développement!

6 POURQUOI AGIR TÔT?" 6! Le développement des apprentissages se fait tôt chez l être humain" Source : C. Nelson, in From Neurons to Neighborhoods, 2000

7 POURQUOI AGIR TÔT?" Périodes critiques pour certains aspects du développement et du fonctionnement du cerveau" 7! Source : Adapté de Doherty, 1997

8 POURQUOI AGIR TÔT?" 8! Le développement des apprentissages se fait tôt chez l être humain" À la naissance" À 6 ans" Source : Dodge & Heroman, 1999!

9 POURQUOI AGIR TÔT?" 9! Les investissements en prévention en petite enfance réduisent les coûts futurs en santé publique" Développement cérébral, possibilités et investissement" Source : Perry, 1996

10 POURQUOI AGIR TÔT?" 10! Favoriser l égalité des chances dans la vie dès la petite enfance" Bonnes habiletés! en petite enfance! Prédicteur d entrée scolaire réussie! Prévention! du décrochage scolaire! Diminution! des problèmes sociaux et économiques!

11

12 COMMENT VONT NOS ENFANTS?" 12! Proportion d enfants de maternelle vulnérables au Québec : enfants" Source : Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2012, Institut de la statistique du Québec!

13 COMMENT VONT NOS ENFANTS?" 13! Proportion d enfants de maternelle vulnérables au Québec" -! Source : Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2012, Institut de la statistique du Québec!

14 COMMENT VONT NOS ENFANTS?" 14! Taux de diplomation" Cohorte 2008 % des enfants qui obtiennent leur diplôme dans un délai de 5 années Source : Ministère de l Éducation, du Loisir et des Sports, avril 2014

15 Sur quoi agir?"

16 SUR QUOI AGIR?" 16! Définition de la santé des enfants" La santé de l enfant repose sur sa capacité! ou sur la possibilité qu il a de :! développer et réaliser son potentiel;! combler ses besoins;! développer ses aptitudes à interagir avec;! son environnement biologique, physique et social.! Source : National Research Council et Institute of Medicine. Children s Health, the Nation s Wealth. National Academies Press, 2004

17 Milieu de vie d un enfant" 17! Femmes enceintes" Nourrissons 0-18/24 mois" Trottineurs mois" Pré-scolaires 4 et 5 ans" Enfants 6-12 ans" Adolescents ans" Nutrition" Stress" Habitudes de vie" Tabac! Alcool! Drogues! Connaissance des besoins des enfants" Élaboration d un projet de vie" Amélioration $! Soutien social! Routine de vie! Environnement stimulant et sécuritaire! Santé" Naissance! Petite enfance! Attachement" sécuritaire" Développement" cognitif" Tempérament" comportement" Développement" cognitif et langagier" Motricité fine et globale" Habiletés psychosociales" Santé &" bien-être" Trauma/accident! Problèmes aigus/ chroniques! Buccodentaire! Entrée scolaire réussie Dév. cognitif" Lecture! Écriture! Numération! Habiletés psychosociales" Auto-contrôle! Résol. conflits! Expression des émotions! Santé & bien-être" Habitudes de vie" Alimentation! Motricité! Activités physiques! Dév. cognitif" Lecture! Écriture! Mathématique! Motivation! Habiletés psychosoc." Auto-contrôle! Conduites sociales! Santé & bien-être" Dépression! Estime de soi! Habitudes de vie" Alimentation! Activités physiques" Dév. cognitif" Lecture! Écriture! Mathématique! Motivation! Aspirations scolaires et prof.! Habiletés psychosoc." Affiliation groupes de pairs! Conduites sociales! Santé & bien-être" Dépression! Estime de soi! Estime de soi académique! Habitudes de vie " Tabac-alcool-drogues! Conciliation travailétudes! Alimentation! Activités physiques" Persévérance scolaire

18 SUR QUOI AGIR?" 18! La santé, l alphabétisme et le comportement de l enfant, outils élémentaires de l apprentissage, dépendent de la qualité des premiers environnements. " Source : Conférence Putting Science Into Action, 2009

19 SUR QUOI AGIR?" 19! L environnement" Les parents" Nourrissent le cerveau de l enfant avec :! Amour! Jeux! Santé! Interactions riches! Les autres milieux de vie" CPE, garderies, écoles, organismes! Attention à la qualité des milieux!! Exercent leur rôle avec :! Connaissances! Confiance! Attitudes/croyances et pratiques!

20 SUR QUOI AGIR?" 20! L interaction entre l enfant et l adulte procure la stimulation des sens qui affecte le développement de son cerveau" Son! Vision! Odeur! Toucher! Proprioception! Goût! Source : Adaptation de Halfon, 2004 / Illustration : Luis Prado!

21 SUR QUOI AGIR?" 21! L environnement : Modèle écologique" Urie Bronfenbrenner!

22 SUR QUOI AGIR?" 22! Facteurs de protection liés à une entrée scolaire réussie" Source : Avenir d enfants!

23 Comment agir?"

24 COMMENT AGIR?" Sphères principales du développement" 24! Cognitif " Langagier" Moteur" Socio-affectif"

25 COMMENT AGIR?" 25! Conditions gagnantes du bon développement" Précocité : le plus tôt possible" Intensité : interactions qui se répètent souvent! Durée : plusieurs minutes!

26 COMMENT AGIR?" 26! Intégration d interactions riches avec nos jeunes enfants" Gestes simples! Routines de vie! Au quotidien! Plaisir partagé!

27 COMMENT AGIR?" 27! Sphères principales du développement" Cognitif " Langagier" Moteur" Socio-affectif"

28

29 COMMENT AGIR?" 29! La lecture" Agir sur tous les aspects du développement" Un geste, 3 expériences, plein de bénéfices! Un dossier spécial pour informer! Une trousse de sensibilisation pour soutenir! Croque-livres : pour poursuivre les actions dans la communauté!

30 COMMENT AGIR?" 30! Sphères principales du développement" Cognitif " Langagier" Moteur" Socio-affectif"

31 COMMENT AGIR?" 31! Les habiletés sociales : pour favoriser une entrée scolaire réussie" Ce sont des attitudes et des comportements qui permettent à un enfant :" D entrer en contact avec les autres! De bien s entendre avec eux! De se faire des amis! De travailler en équipe! De prendre sa place! Elles aideront l enfant à s adapter à toutes sortes de situations" Attendre son tour! Écouter les consignes! Exprimer ses émotions! Etc.!

32 COMMENT AGIR?" 32! Les habiletés sociales : pour favoriser une entrée scolaire réussie" Soutenir les familles" Prise de conscience (sensibiliser et rendre concerné)! Offrir des solutions (outiller, donner des idées, des trucs, etc.)! Messages clés" Les habiletés sociales, ça s apprend.! Ça commence tôt.! On peut agir par des gestes simples au quotidien.! La famille est le premier lieu de socialisation.! Des bonnes habiletés sociales aident l enfant à se faire des amis et favorisent une entrée réussie à l école"

33 COMMENT AGIR?" 33! La publicité pour sensibiliser" Lien vers la publicité : https://www.youtube.com/watch? v=gucu62eo3u8

34 COMMENT AGIR?" Dossier Web" 34!

35 COMMENT AGIR?" 35! Le magazine (avec un dossier spécial) et des outils"

36 Quels sont nos défis?"

37 QUELS SONT NOS DÉFIS?" 37! Rejoindre toutes les familles! Avoir accès à des contenus de qualité (bonnes pratiques) - boîte à outils! Augmenter les connaissances des acteurs-clés (parents, intervenants)! Soutenir les actions des parents" Offrir des milieux de vie de qualité! Soutenir l ensemble des acteurs qui agissent auprès des familles! Sensibiliser sur l importance de la petite enfance: milieux favorables au bon développement!

38

La prévention de la violence chez les jeunes peut débuter dès la grossesse

La prévention de la violence chez les jeunes peut débuter dès la grossesse La prévention de la violence chez les jeunes peut débuter dès la grossesse Colloque «Peut-on prévenir la violence par l apprentissage à la petite enfance?» Le 17 septembre 2008 Julie Brousseau, Ph.D. et

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

Préparation des enfants pour l école

Préparation des enfants pour l école Préparation des enfants pour l école Mise à jour juillet 2011 Sur le chemin de l école Le passage de la garderie à l école est un événement mémorable pour votre enfant et vous. En tant que service de

Plus en détail

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans

Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Un projet à vivre avec les parents et les enfants de la maternelle 4 ans Personne-ressource : Lynda Bisson Personne-ressource régionale pour les élèves ayant des difficultés d apprentissage (Outaouais)

Plus en détail

Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans. Présentation du programme

Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans. Présentation du programme Vers le pacifique : La résolution de conflits au préscolaire 4 ans Présentation du programme L INSTITUT PACIFIQUE EN QUELQUES MOTS L Institut Pacifique est un organisme de bienfaisance voué au développement,

Plus en détail

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS

APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS APPRENDRE À 4 ANS : CONDITIONS ET DÉFIS Julie Mélançon, Ph. D. Professeure-chercheuse, UQAR-Campus de Lévis Session de formation, maternelle 4 ans TP-MD 25 novembre et 2 décembre 2013 Intention Dégager

Plus en détail

Premièrement grande question, qu est-ce que c est Gazelle et Potiron?

Premièrement grande question, qu est-ce que c est Gazelle et Potiron? Bonjour à vous, on parle depuis quelque temps du nouveau cadre de référence Gazelle et Potiron du ministère de la famille en lien avec le programme éducatif Donc on commence à vous le faire découvrir!

Plus en détail

Un environnement agréable pour tous!

Un environnement agréable pour tous! Un environnement agréable pour tous! Table des matières Introduction... 3 Définition du service de garde... 3 Principes de base... 3 Valeurs... 4 Objectifs... 4 Environnement... 4 Le projet éducatif...

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

Tiré du Guide pour l'élaboration du programme d'activités du service de garde en milieu scolaire du MELS

Tiré du Guide pour l'élaboration du programme d'activités du service de garde en milieu scolaire du MELS Le programme d activités d un service de garde en milieu scolaire doit mettre l accent sur le plaisir, la détente et les loisirs tout en favorisant des activités stimulant le développement global des enfants.

Plus en détail

Projet éducatif

Projet éducatif 1 Projet éducatif 2015-2018 NOTRE VISION Une école ouverte sur le monde où chaque élève a la possibilité de développer son plein potentiel dans un environnement sain et sécuritaire. 2 LE PORTRAIT DE NOTRE

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF PROJET ÉDUCATIF 2012-2016 Choix des orientations du comité en lien avec : L analyse de situation : résultats des élèves par le biais de la convention de gestion, cueillette des résultats des questionnaires

Plus en détail

LES COÛTS DE LA MALTRAITANCE ENVERS LES TOUT-PETITS QUÉBÉCOIS

LES COÛTS DE LA MALTRAITANCE ENVERS LES TOUT-PETITS QUÉBÉCOIS LES COÛTS DE LA MALTRAITANCE ENVERS LES TOUT-PETITS QUÉBÉCOIS 2 Violence et maltraitance Les tout-petits québécois et la maltraitance Que nous apprennent les données recueillies auprès des services de

Plus en détail

Naissances CSSS Lucille-Teasdale et Montréal, 2006 à 2011

Naissances CSSS Lucille-Teasdale et Montréal, 2006 à 2011 Naissances CSSS Lucille-Teasdale et Montréal, 2006 à 2011 Année Montréal Nombre CSSS Lucille-Teasdale Nombre CLSC HM Nombre 2006 21808 1852 537 2007 22472 1983 597 2008 22645 2102 626 2009 23056 2224 684

Plus en détail

Critères d évaluation

Critères d évaluation Exécution de diverses actions de motricité globale Exécution de diverses actions de motricité fine Ajustement de ses actions en fonction de l environnement Reconnaissance d éléments favorisant le bien-être

Plus en détail

petite enfance Programme de Brain Gym

petite enfance Programme de Brain Gym Programme de Brain Gym petite enfance Avec Brain Gym, l'enfant trouve la sécurité physique et affective sur laquelle il pourra s'appuyer pour se développer, s'ouvrir, apprendre et progresser. Année 2013-14

Plus en détail

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année

Garderie Nid de Namur. Programme Préscolaire 4-5 ans. Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année Garderie Nid de Namur Programme Préscolaire 4-5 ans Ci-joint vous trouveriez un résume du programme préscolaire pour l'année 2015-2016 1/09/2015 Notre programme repose sur deux volets : donner le goût

Plus en détail

Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission :

Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission : Programme éducatif Au Québec, les services de garde éducatifs ont une triple mission : Voir au bien-être, à la santé et à la sécurité des enfants qui leur sont confiés; Offrir un milieu de vie propre à

Plus en détail

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec Présenté dans le cadre de la consultation de la Commission sur l éducation à la petite enfance Novembre 2016 Document : 7243 Fédération des

Plus en détail

Rapport annuel Projet éducatif de l école. Engagement Compétence Innovation

Rapport annuel Projet éducatif de l école. Engagement Compétence Innovation Rapport annuel 2015-2016 Projet éducatif de l école Engagement Compétence Innovation Voici le rapport des activités et moyens mis en place Année scolaire 2015-2016 en lien avec nos grandes priorités d

Plus en détail

des pratiques de qualité

des pratiques de qualité Des pour des pratiques de qualité Les services de garde éducatifs sont engagés dans l amélioration continue de la qualité des services qu ils offrent aux enfants et à leurs familles. Depuis 2 ans, 4 regroupements

Plus en détail

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire Présentation au Symposium «Contextes et violences à l él école: quand la recherche côtoie l intervention»

Plus en détail

Les CPE : un partenaire essentiel pour soutenir le développement des enfants vivant en contexte de vulnérabilité

Les CPE : un partenaire essentiel pour soutenir le développement des enfants vivant en contexte de vulnérabilité Les CPE : un partenaire essentiel pour soutenir le développement des enfants vivant en contexte de vulnérabilité Danielle Guay Direction de santé publique de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Qu entend-on par un continuum 0-9 ans et pourquoi parle-t-on davantage d un découpage 0-9 ans (ou 0-7/0-8/0-9)?

Qu entend-on par un continuum 0-9 ans et pourquoi parle-t-on davantage d un découpage 0-9 ans (ou 0-7/0-8/0-9)? États des connaissances et des constats de la recherche : réflexions pour un nouveau continuum 0-9 ans en lecture à partir de pratiques probantes et de données récentes Julie Myre Bisaillon Professeure

Plus en détail

Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative

Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative Projet éducatif, Plan de réussite et Convention de gestion et de réussite éducative ÉCOLE du rocher-d auteuil 2011-2012 Document approuvé par le conseil d établissement le 16 mai 2012 Référence : Julie

Plus en détail

L de la persévérance scolaire et de la réussite éducative

L de la persévérance scolaire et de la réussite éducative importance de fournir à tous les jeunes une éducation de qualité qui leur permettra de s épanouir, de réussir et d anticiper l avenir avec confiance constitue un défi de taille que le personnel des établissements

Plus en détail

stratégie intégrée de prévention des toxicomanies apte PRÉVENTION ALCOOL + DROGUES

stratégie intégrée de prévention des toxicomanies apte PRÉVENTION ALCOOL + DROGUES PRÉVENTION ALCOOL + DROGUES Au cours des dix dernières années, le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) s est consacré presque exclusivement au développement et à l expérimentation de la stratégie

Plus en détail

QUELQUES INDICATEURS CHOISIS DU PORTRAIT STATISTIQUE DES JEUNES ENFANTS DE 0-5 ANS DANS LANAUDIÈRE

QUELQUES INDICATEURS CHOISIS DU PORTRAIT STATISTIQUE DES JEUNES ENFANTS DE 0-5 ANS DANS LANAUDIÈRE QUELQUES INDICATEURS CHOISIS DU PORTRAIT STATISTIQUE DES JEUNES ENFANTS DE 0-5 ANS DANS LANAUDIÈRE Document conçu pour le Comité Envolée 0-5 ans, en accompagnement aux réflexions sur les actions liées

Plus en détail

Infirmière (infirmier) clinicienne (clinicien)

Infirmière (infirmier) clinicienne (clinicien) Une référence en intervention dans un contexte interculturel Le regroupe les CLSC de Côte-des-Neiges, Métro et de Parc-Extension ainsi que le Service régional Info-Santé de Montréal. Il est l un des six

Plus en détail

Passe-Partout Rencontres-parents Ateliers-enfants. Une clé pour la réussite

Passe-Partout Rencontres-parents Ateliers-enfants. Une clé pour la réussite Passe-Partout 2015-2016 Rencontres-parents Ateliers-enfants Une clé pour la réussite Nous sommes heureux de vous accueillir, vous et votre enfant, au programme Passe- Partout. Au fil de ses trente années

Plus en détail

Cahier des ateliers. Conférence d ouverture : 8h45 10h15 Bloc 1 : 10h30 11h45 Bloc 2 : 13h00 14h15 Bloc 3 : 14h30 15h45

Cahier des ateliers. Conférence d ouverture : 8h45 10h15 Bloc 1 : 10h30 11h45 Bloc 2 : 13h00 14h15 Bloc 3 : 14h30 15h45 Cahier des ateliers Conférence d ouverture : 8h45 10h15 Bloc 1 : 10h30 11h45 Bloc 2 : 13h00 14h15 Bloc 3 : 14h30 15h45 Atelier 1 : Persévérance scolaire : le pouvoir d agir tôt! (Ariane Cyr, PRÉCA) Le

Plus en détail

Plateforme éducative. Service de garde École de Monnoir. Commission Scolaire des Hautes-Rivières

Plateforme éducative. Service de garde École de Monnoir. Commission Scolaire des Hautes-Rivières Plateforme éducative Service de garde École de Monnoir Commission Scolaire des Hautes-Rivières PLATEFORME ÉDUCATIVE Service de garde École de Monnoir Histoire L école de Monnoir a été construite pour accueillir

Plus en détail

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» 2014-2019 Table des matières Nos orientations éducatives. P. 2 Le respect et l harmonie P. 3 L effort et la persévérance..

Plus en détail

ARGUMENTAIRE «LE GOÛT ET LE PLAISIR DE BOUGER» VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Par

ARGUMENTAIRE «LE GOÛT ET LE PLAISIR DE BOUGER» VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Par ARGUMENTAIRE «LE GOÛT ET LE PLAISIR DE BOUGER» VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Par Le Regroupement des CPE de l île de Montréal 19 août 2013 ARGUMENTAIRE «LE

Plus en détail

L Évaluation de la petite enfance. Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick

L Évaluation de la petite enfance. Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick L Évaluation de la petite enfance Renseignements aux parents Direction de la mesure et de l évaluation Direction de la mesure et de l évaluation Ministère de l Éducation et du Développement de la petite

Plus en détail

Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents. Geneviève Lefebvre, M.Sc. Directrice générale

Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents. Geneviève Lefebvre, M.Sc. Directrice générale Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents Geneviève Lefebvre, M.Sc. Directrice générale octobre 2014 Nos objectifs La stratégie intégrée APTE a pour but de persuader les jeunes

Plus en détail

BA BE BI BO BU : UN BAIN À PRENDRE TRÈS TÔT!

BA BE BI BO BU : UN BAIN À PRENDRE TRÈS TÔT! DOSSIER DE PRESSE 20 novembre 2014 BA BE BI BO BU : UN BAIN À PRENDRE TRÈS TÔT! ONE.be ENJEU : LA LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS Le droit à l expression est un droit fondamental de l enfant et le langage

Plus en détail

FLUPPY : UN PROGRAMME DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE ET DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE

FLUPPY : UN PROGRAMME DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE ET DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE FLUPPY : UN PROGRAMME DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE ET DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE (MATERNELLE ET PREMIÈRE ANNÉE DU PRIMAIRE) FLUPPY PROGRAMME D INTERVENTION MULTIMODAL France Capuano, UQÀM Frank Vitaro, U.

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Thème 2 : Éducation, promotion et communication Thème 3 :

Plus en détail

Magali Caylat - CPC groupe départemental "Ecole maternelle" du Val d'oise

Magali Caylat - CPC groupe départemental Ecole maternelle du Val d'oise Ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Ressources maternelle - Jouer et apprendre http://eduscol.education.fr/ressources-maternelle «C est pour une bonne part

Plus en détail

NOTRE ÉNONCÉ DE PROGRAMME

NOTRE ÉNONCÉ DE PROGRAMME NOTRE ÉNONCÉ DE PROGRAMME Mission La mission du Centre préscolaire et parascolaire l'étoile filante s'aligne avec la vision pour la petite enfance de l'ontario tel qu'énoncée dans le Cadre stratégique

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE»

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» Politique adoptée par le conseil d administration en juin 2007, révisé en septembre

Plus en détail

ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF

ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE MADELEINE-BERGERON PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 L école Madeleine-Bergeron est un établissement scolaire spécialisé, mais elle est avant tout un milieu de vie. Le renouvèlement du projet éducatif est

Plus en détail

L INTÉGRATION DE L APPROCHE UNIVERSELLE ET CIBLÉE : L UNIVERSALISME PROPORTIONNÉ POUR SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS

L INTÉGRATION DE L APPROCHE UNIVERSELLE ET CIBLÉE : L UNIVERSALISME PROPORTIONNÉ POUR SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS L INTÉGRATION DE L APPROCHE UNIVERSELLE ET CIBLÉE : L UNIVERSALISME PROPORTIONNÉ POUR SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DES ENFANTS JULIE POISSANT, PH. D., EXPERTE EN PÉRINATALE ET PETITE ENFANCE 5 NOVEMBRE 2013

Plus en détail

Le GED (Grille d évaluation du développement)

Le GED (Grille d évaluation du développement) Le GED (Grille d évaluation du développement) Une innovation sociale bien implantée Jacques Moreau Ph.D. Professeur/chercheur École de Service social Université de Montréal Les origines du GED et rôle

Plus en détail

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants?

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Promouvoir la santé de la mère et de l enfant Quel rôle pour les hôpitaux? L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Docteur

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES 2016-2017 LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne

Plus en détail

Le dépistage des décrocheurs potentiels

Le dépistage des décrocheurs potentiels Le dépistage des décrocheurs potentiels 7 e Colloque sur l approche orientante 12 mars 2008 Jonathan Lévesque, Michel Janosz et Martine Lacroix Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES)

Plus en détail

APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT LE 6 MAI École Du Domaine

APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT LE 6 MAI École Du Domaine APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT LE 6 MAI 2014 École Du Domaine ORIENTATION 1 AMENER CHACUN À SE PRÉOCCUPER DE SA SANTÉ DE SA SÉCURITÉ ET DE SON BIEN-ÊTRE Objectif 1.1 Promouvoir un mode de vie

Plus en détail

DES AÎNÉS QUI BOUGENT

DES AÎNÉS QUI BOUGENT DES AÎNÉS QUI BOUGENT Partenaires: Loisir et Sport Montérégie Kino Québec Direction de la santé publique de la Montérégie Secrétariat des aînés CRDM Services des Loisirs et de la Culture Sorel-Tracy Contexte

Plus en détail

Syllabus de cours. Santé 7

Syllabus de cours. Santé 7 Syllabus de cours Santé 7 Le cours de santé a pour objectif général l apprentissage des habitudes, des comportements, des modes d interactions et des processus de prise de décisions donnant lieu à un mode

Plus en détail

Approche psychosociale. Écoute, empathie, soutien

Approche psychosociale. Écoute, empathie, soutien Approche psychosociale Écoute, empathie, soutien Approche psychosociale principes! Approche interdisciplinaire et collaborative avec le client et ses proches! Une seule et même équipe prend en charge le

Plus en détail

Les services de garde en milieu scolaire : un acteur important pour l égalité des chances

Les services de garde en milieu scolaire : un acteur important pour l égalité des chances Mémoire Les services de garde en milieu scolaire : un acteur important pour l égalité des chances déposé le 28 novembre 2016 dans le cadre de la Commission sur l éducation à la petite enfance à l Institut

Plus en détail

janvier 2009 centre de réadaptation estrie

janvier 2009 centre de réadaptation estrie A p o l l o r é i n v e n t e r l e s s e r v i c e s a v e c l e s m o y e n s d u b o r d janvier 2009 centre de réadaptation estrie Pourquoi Apollo? Au Québec, 8 500 personnes étaient en attente de

Plus en détail

Tous les services de garde doivent appliquer un programme éducatif comportant des activités qui ont pour buts

Tous les services de garde doivent appliquer un programme éducatif comportant des activités qui ont pour buts Tous les services de garde doivent appliquer un programme éducatif comportant des activités qui ont pour buts (article 5 Loi sur les services de garde éducatifs à l enfance) : de favoriser le développement

Plus en détail

Les projets de sensibilisation sur la conciliation études-travail (CET) par Johanne Mc Millan directrice au CREVALE/IRC de Lanaudière

Les projets de sensibilisation sur la conciliation études-travail (CET) par Johanne Mc Millan directrice au CREVALE/IRC de Lanaudière Les projets de sensibilisation sur la conciliation études-travail (CET) par Johanne Mc Millan directrice au CREVALE/IRC de Lanaudière Contenu de la présentation Les projets de sensibilisation sur la CET

Plus en détail

ATELIERS DE LANGUES 3-5 ANS

ATELIERS DE LANGUES 3-5 ANS ATELIERS DE LANGUES 3-5 ANS Programme éducatif de langues pour la petite enfance L apprentissage des langues, de plus en plus populaire, est recherché par les parents. Les preuves sont faites! Les bienfaits

Plus en détail

Toujours centrée sur le développement global de la personne, sa mission présente toutefois des réalités plurielles, où la formation

Toujours centrée sur le développement global de la personne, sa mission présente toutefois des réalités plurielles, où la formation «Une promesse d avenir Francophone, public, urbain et métissé, le Collège de Maisonneuve bat au rythme de la société québécoise depuis plus de 75 ans. Résolument moderne et ouvert sur le monde, il s inscrit

Plus en détail

La consommation de substances psychoactives chez les jeunes des écoles secondaires du Nord de Lanaudière

La consommation de substances psychoactives chez les jeunes des écoles secondaires du Nord de Lanaudière La consommation de substances psychoactives chez les jeunes des écoles secondaires du Nord de Lanaudière Résultats de l Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (EQSJS) 2010-2011 André

Plus en détail

Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté

Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté M É M O I R E Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté Mémoire déposé par Avenir d enfants dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi n 143

Plus en détail

2. Mensonges, tricheries et petits vols

2. Mensonges, tricheries et petits vols Autres formations sur l art d être parent 1. Enseigner le bonheur aux enfants Peut-on enseigner le bonheur à nos enfants? Quel est notre plus grand souhait pour eux? Les voir heureux bien sûr. Au- delà

Plus en détail

Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent

Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent MÉMOIRE POUR UNE POLITIQUE DE LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Réseau BIBLIO du Bas-Saint-Laurent Axe I : L atteinte du plein potentiel de tous les élèves L atteinte du plein potentiel de tous les élèves est au cœur

Plus en détail

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015

Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance. Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 Nouveaux programmes pour l école maternelle : points de vigilance Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l Education nationale Lyon 6 février 2015 La nouvelle carte d identité de l école maternelle Code

Plus en détail

De concert avec les pères en CPE et services de garde éducatifs

De concert avec les pères en CPE et services de garde éducatifs Atelier conférence présenté dans le cadre de la 10 e édition de la Su-père conférence Conférenciers : Francine Tellier, chargée de projets à l Association Québécoise des CPE et Luc Ferland, personne ressource

Plus en détail

LE LIVRE ET L ENFANT

LE LIVRE ET L ENFANT LE LIVRE ET L ENFANT L idée de lire des livres aux bébés a été lancée en France, au début des années 80, par la psychiatre Marie Bonnafé. Avec son équipe elle s est notamment inspirée de recherches selon

Plus en détail

Pour le développement global des enfants

Pour le développement global des enfants Pour le développement global des enfants 27e Colloque du CAMF Atelier #9 Marc-André Plante, directeur général du Carrefour action municipale et famille 8 mai 2015 Montmagny Plan de présentation 1. Introduction

Plus en détail

Sécurité dans les écoles et bien-être des élèves. Présentation à l ADFO (7 nov. 2013) Ministère de l Éducation

Sécurité dans les écoles et bien-être des élèves. Présentation à l ADFO (7 nov. 2013) Ministère de l Éducation Sécurité dans les écoles et bien-être des élèves Présentation à l ADFO (7 nov. 2013) Ministère de l Éducation 1 Objet Offrir un aperçu : de la Stratégie ontarienne visant les commotions cérébrales du Plan

Plus en détail

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir!

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! PROJET ÉDUCATIF 20 15 20 20 - Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! Table des matières Présentation du projet éducatif et de la mission de l école...2 Description sommaire de l école et de

Plus en détail

«LA FÉE CLOCHETTE» Plateforme éducative SERVICE DE GARDE. serr. École du Petit Clocher 1132, rue Front Sud, Saint-Georges-de-Clarenceville

«LA FÉE CLOCHETTE» Plateforme éducative SERVICE DE GARDE. serr. École du Petit Clocher 1132, rue Front Sud, Saint-Georges-de-Clarenceville Plateforme éducative serr SERVICE DE GARDE «LA FÉE CLOCHETTE» École du Petit Clocher 1132, rue Front Sud, Saint-Georges-de-Clarenceville **************************** Sonya Thorne, Direction Ève Landry,

Plus en détail

Préscolaire- Maternelle

Préscolaire- Maternelle Services éducatifs Année scolaire 2014-2015 Ce qu est la maternelle Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire qu on appelle l éducation préscolaire revêt

Plus en détail

Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait

Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait Population aînée des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches et participation sociale au Québec: un portrait ANDRÉ TOURIGNY Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et

Plus en détail

Commentaires pour favoriser la rétroaction du développement des compétences et des critères d évaluation à l éducation préscolaire

Commentaires pour favoriser la rétroaction du développement des compétences et des critères d évaluation à l éducation préscolaire Commentaires pour favoriser la rétroaction du développement des compétences et des critères d évaluation à l éducation préscolaire Compétence 1 : Agir avec efficacité dans différents contextes sur le plan

Plus en détail

Implanter un programme

Implanter un programme Implanter un programme Sensibiliser et construire le programme avec la communauté éducative Mettre en œuvre un programme de renforcement des compétences psychosociales conduit à s interroger sur leurs

Plus en détail

La santé, un déterminant du développement de l enfant

La santé, un déterminant du développement de l enfant La santé, un déterminant du développement de l enfant La petite enfance en milieu minoritaire... FAUT VOIR GRAND Congrès national Winnipeg 29 octobre 2004 Anne Leis, PhD Faculté de Médecine Université

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS VIOLENCE ET MALTRAITANCE

LES FAITS SAILLANTS VIOLENCE ET MALTRAITANCE LES FAITS SAILLANTS VIOLENCE ET MALTRAITANCE Les tout-petits québécois sont-ils à l abri? Si on regarde bien d'un enfant, on dans les yeux peut voir notre avenir. Chaque jour, au Québec, la DPJ compte

Plus en détail

L enfant et l activité physique

L enfant et l activité physique L enfant et l activité physique Contenu La Loi et le Règlement sur les services de garde Le Programme éducatif Les standards de qualité Les recommandations canadiennes L état de la situation Les obstacles

Plus en détail

Réflexions et suggestions sur la lutte à l intimidation

Réflexions et suggestions sur la lutte à l intimidation Réflexions et suggestions sur la lutte à l intimidation Mémoire présenté par Dans le cadre de la consultation publique sur la lutte contre l intimidation présenté au Secrétariat du Forum sur la lutte contre

Plus en détail

ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES CHERCHEURS EN SANTÉ. Dre Ekat Kritikou, Directrice-adjointe affaires scientifiques et universitaires

ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES CHERCHEURS EN SANTÉ. Dre Ekat Kritikou, Directrice-adjointe affaires scientifiques et universitaires ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES CHERCHEURS EN SANTÉ Dre Ekat Kritikou, Directrice-adjointe affaires scientifiques et universitaires 19 novembre 2015 LE CHU SAINTE-JUSTINE Vision et mission VISION

Plus en détail

L orthophoniste est le professionnel des troubles de la communication qui évalue et traite les personnes aux prises avec des problèmes variés.

L orthophoniste est le professionnel des troubles de la communication qui évalue et traite les personnes aux prises avec des problèmes variés. Orthophonie L orthophoniste est le professionnel des troubles de la communication qui évalue et traite les personnes aux prises avec des problèmes variés. Langage (parler, comprendre, lire et écrire) Par

Plus en détail

But de la présentation

But de la présentation La participation sociale des personnes handicapées au Québec : principaux constats Forum national À parts égales, levons les obstacles 29 septembre 2006 Office des personnes handicapées du Québec Introduction

Plus en détail

INITIATIVE CONCERTÉE D INTERVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS Projet d enquête et d intervention

INITIATIVE CONCERTÉE D INTERVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS Projet d enquête et d intervention INITIATIVE CONCERTÉE D INTERVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS 2011-2014 Projet d enquête et d intervention INITIATIVE CONCERTÉE INTERVENTION DÉVELOPPEMENT JEUNES ENFANTS Projet d enquête

Plus en détail

Présentation des résultats de l EQDEM -2012

Présentation des résultats de l EQDEM -2012 Présentation des résultats de l EQDEM -2012 2 J E A N - P I E R R E C O U R T E A U J A C Q U E S M A R L E A U E T S T É P H A N I E L E C L E R C 1 6 O C T O B R E 2 0 1 3 D i r e c t i o n d e s a n

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF

PRÉSENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF PRÉSENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF PRÉSENTATION DU CURRICULUM ÉDUCATIF La petite enfance est une période précieuse dans la vie d un enfant. C est une période irremplaçable pendant laquelle il découvre,

Plus en détail

FORMATION PEPS. Principes, organisation, objectifs

FORMATION PEPS. Principes, organisation, objectifs FORMATION PEPS Principes, organisation, objectifs QUI PEUT Y ASSISTER? Conçue à l attention des acteurs de l éducation, la formation P.E.P.S est ouverte à tous ceux que la question intéresse : parents,

Plus en détail

Soutenir le développement affectif des enfants et les préparer à l entrée à l école

Soutenir le développement affectif des enfants et les préparer à l entrée à l école Soutenir le développement affectif des enfants et les préparer à l entrée à l école Pierre Lapointe, Université de Montréal, Professeur, Dép. d administration et fondements de l éducation Colloque Tout

Plus en détail

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES

SOMMAIRE MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES MIEUX ACCUEILLIR ET ÉDUQUER LES ENFANTS D ÂGE PRÉSCOLAIRE, UNE TRIPLE QUESTION D ACCÈS, DE QUALITÉ ET DE CONTINUITÉ DES SERVICES AVIS À LA MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT Août 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir. Février 2017 André Thibault, Ph.D.

La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir. Février 2017 André Thibault, Ph.D. La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir Février 2017 André Thibault, Ph.D. S Plan de présentation Au cours des dernières années, le mandat des services de loisir public

Plus en détail

UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler

UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler UNE APPROCHE ÉQUILIBRÉE DE LA LITTÉRATIE pour mieux enseigner à lire, à écrire, à écouter et à parler Photos : Gouvernement du Yukon Dans le présent document, on entend par littératie «la capacité d utiliser

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSION DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS CPE DU PIC OCTOBRE 2009

POLITIQUE D INCLUSION DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS CPE DU PIC OCTOBRE 2009 POLITIQUE D INCLUSION DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS CPE DU PIC OCTOBRE 2009 Adopté au conseil d administration du 29 octobre 2009 1- Présentation du milieu Depuis 1993, le centre de la petite

Plus en détail

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1 École Notre-Dame-de-la-Paix Version adoptée le 12 mai 2015 Page 1 Projet e ducatif Le projet éducatif de l école vise à offrir à tous les élèves un environnement éducatif stimulant et des conditions propices

Plus en détail

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie Préambule Le tabagisme, une alimentation inadéquate et la sédentarité représentent les trois premières causes de tous les décès 1. L amélioration des habitudes de vie peut contribuer à diminuer, de façon

Plus en détail

Faut-il craindre le ramollissement cérébral? Parlons plutôt de la plasticité du cerveau et de l art de la cultiver

Faut-il craindre le ramollissement cérébral? Parlons plutôt de la plasticité du cerveau et de l art de la cultiver Faut-il craindre le ramollissement cérébral? Parlons plutôt de la plasticité du cerveau et de l art de la cultiver Compte rendu de la conférence de D re Ana Inés Ansaldo, Ph. D., présentée le 18 septembre

Plus en détail

ENSEMBLE, AUJOURD HUI POUR DEMAIN

ENSEMBLE, AUJOURD HUI POUR DEMAIN COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2015-2020 ET LE PLAN DE RÉUSSITE 2016 2017 DE L ÉCOLE ENSEMBLE, AUJOURD HUI POUR DEMAIN Projet éducatif adopté par les membres du

Plus en détail

Un pas à faire ensemble vers la maternelle

Un pas à faire ensemble vers la maternelle Un pas à faire ensemble vers la maternelle Je développe des attitudes de base chez mon enfant J améliore l attention et la capacité d écoute de mon enfant. En étant attentif à mon enfant lorsqu il me parle

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

Projet éducatif. Collège Jacques-Prévert

Projet éducatif. Collège Jacques-Prévert Projet éducatif Collège Jacques-Prévert Historique de l établissement Le collège Jacques-Prévert est né en 1999 avec l acceptation du Ministère de l Éducation du loisir et du sport de créer une nouvelle

Plus en détail

Projet Stratégique Académique

Projet Stratégique Académique Académie de La Réunion Projet Stratégique Académique 2012-2016 Garantir l égalité des chances et viser l excellence Mot du recteur Depuis sa création en 1984, l académie de La Réunion a progressé de manière

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT APPROPRIÉ

UN ACCOMPAGNEMENT APPROPRIÉ UN ACCOMPAGNEMENT APPROPRIÉ EN TOUTE EFFICACITÉ L accompagnatrice : un appui et un lien favorables à l intégration par les membres de la Table de concertation pour l intégration des enfants handicapés

Plus en détail