Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon"

Transcription

1 Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon

2 Definition : prédisposition au cancer colorectal, Endomètre, ovaire, voies urinaires, estomac, grêle, dermatologique, biliaire, SNC Mutation d un des 4 gènes de réparation de l ADN MLH1, MSH2, MSH6, PMS2 Transmission dominante Population générale : 1 personne / % CCR (APC 1 %) France personnes porteuses d une mutation MMR* ½ des patients porteurs ne sont pas idendifiés Réseau national mis en place par l INCA - Laboratoires accrédités - Consultations de génétique * Rapport d activité INCA 2014

3 Denise, 37 ans sans antécédent familial Parents en vie en bonne santé, 65 et 75 ans 4 enfants 18 à 5 ans Anémie à 7 gr/dl, gastroscopie normale Coloscopie : 3 lésions sessiles sigmoide, 1 tumeur du caecum Colectomie droite : adénocarcinome T3N0M0

4 Diagnostic à évoquer : - Lynch - Polypose atténuée? 35 ans CCR 37 ans????

5 3 examens à réaliser : Duodénoscopie Chromoscopie du côlon restant Test d instabilité

6 Biopsies pour test bio Test biologique sur tumeur - 1 biopsie de tumeur - 1 biopsie de muqueuse normale

7 Perte d expression d une protéine MMR

8 Test d instabilité (MSI) ATATATATATATATAT (8) PCR (=> FORMOL +++) Plus long (10) Plus court (5) Muqueuse Normale Tumeur

9 MSI et immunohistochimie : Près de 100 % tumeurs Lynch 20 % cancers sporadiques (MLH1)

10 Cancer colique Test d instabilité immunohistochimie Instable Et/ou Perte d express. Suspicion de Lynch MLH1 => T Méthylation + sporadique - Lynch MSS sans Perte d express. Pas de suspicion Sauf critères d Amsterdam Mutation de BRAF : 50 % sensibilité

11 Denise Chromoscopie colique : pas de polypose diffuse Duodénoscopie normale Test d instabilité : positif Immunohistochimie : perte d expression de MSH2 et MSH6 Donc : maladie de Lynch quasiment certaine Bilan adéquat chez la proposante Dépistage colique au moins des apparentés au 1 Recherche de mutation constitutionnelle sur ADN sang (résultat en quelques mois)

12 ??? CCR 37 ans 35 ans? 18 ans???

13 + - + CCR 37 ans 35 ans + 18 ans Tests génétiques et suivi : pas avant 20 ans

14 Syndrome de Lynch : quand y penser? - - Cancer jeune (< 50 ans) isolé - Idéalement : tout cancer avant 60 ans - 2 cancers synchones ou métachrones chez 1 personne - 2 cancers chez 2 apparentés au premier degré En pratique : tests biologiques Positifs : Lynch Sauf sporadique âgé du côlon droit Négatif : ce n est pas un Sd de Lynch

15 Denise Aurait du être discuté : Colectomie sub-totale Risque de nouveau cancer 45 %, âge jeune, absence de comorbidités, nombreuses lésions synchrones Ref INCA, Recommandations de chirurgie prophylactique, 2009

16 Camille La mère de la patiente, 6 mois après, 60 ans, présente une tumeur de l endomètre.la tumeur est instable? 35 ans CCR 37 ans????

17 Adénocarcinome de l endomètre Second risque en fréquence ds Lynch Risque cumulé entre 30 et 60 % Suivi (sans efficacité démontrée) : - Clinique : métrorragies fréquentes à un stade précoce - Morphologique : échographie endovaginale - Histologique : prélèvement par pipelle de Cornier - Quand? Dès 30 ans, tous les 2 ans Fiches GENMAD, SNFGE Vasen HF, gut 2013

18 Limites : - Efficacité non démontrée - Probablement inefficace pour l adénocarcinome ovarien - Alternative : chirurgie prophylactique après la fin du projet parental (hystérectomie et ovariectomie) Fiches GENMAD, SNFGE Vasen HF, gut 2013 INCA Ref INCA, Recommandations de chirurgie prophylactique, 2009

19 Denise 2 ans ont passé, identification par le laboratoire de biologie d une mutation du gène MSH2 chez Denise Que faites vous? Test génétique dit «prédictif» Chez tous les apparentés au 1 > 20 ans? 35 ans????

20 Gilbert Frère de la proposante, 34 ans Mutation MSH2 présente Coloscopie

21 Lésion unique Sigmoïdienne CAT?

22

23 Denise 3 ans plus tard : Duodénoscopie montrant une papille normale Mais une lésion de 1 cm du D3, plane, villeuse, DHG, mucosectomie

24 Risque d adénocarcinome de l intestin grêle : RC < 5 % evaluation prospective de 36 patients sans symptôme ni anémie, 5 avec cancer préalable 3 neoplasies (8 %) : 2 polypes en DBG, 1 cancer T3N0M0 SFED, Endoscopy 2010 Dec;42(12): Compilation du suivi de 193 capsules chez des patients avec m. de Lynch 2 cancers duodenaux, aucun distal (1 %) Pas d autre néoplasie, 1 Kc manqué découvert au duodénum pendant le suivi CO 107 Netherland, DDW 2013

25 Risque cumulé < 5 % Pas de gène prédominant Pas de recommandation de suivi (ESGE) Capsule si anémie inexpliquée ++

26

27 Intestin grêle : que faire en pratique : - Capsule en cas d anémie inexpliquée - Lecture lente et soigneuse de la capsule - Discuter : Capsule / 4 ans après 35 ans - Gastroscopie 1 x /2 avec la coloscopie soit tous les 4 ans, examen duodénal distal ++)

28 Camille La mère de Denise, 4 ans après? 35 ans CCR 37 ans????

29 Adk endomètre Carcinome sébacé Camille Adk CR Adénome duod. DHG Denise Adénome CR DHG. Gilbert???? Dépistage des enfants à 20 ans

30 Surveillance : Digestive : Côlon / 2 ans, chromoscopie Estomac : éradication d H Pylori Duodénum : examen / 4 ans distal ++ Capsule / 4 ans? Cutanée / 4 ans Urinaire / 2 ans (échographie et cytologie) Gilbert Denise Camille Gynéco : Echo endo vaginale / 2 ans Prélèvement endométrial / 2 ans (P de Cornier) Hystérectomie et ovariectomie? Denise

31 Message importants Maladie fréquente : 2-3 % des cancers CR 1 pers / 2000 Test biologiques : importance majeure pour identifier le syndrome (1 famille/2 identifiée en France..) Recherche de mutation : surtout utile pour les personnes négatives Suivi complexe et rigoureux à partir de 20 ans

Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques. Médecine prédictive

Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques. Médecine prédictive Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques Médecine prédictive Novembre 2015 Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques

Plus en détail

Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir. Tursac octobre Pauline Roumeguère, Bordeaux

Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir. Tursac octobre Pauline Roumeguère, Bordeaux Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir Tursac octobre 2006. Pauline Roumeguère, Bordeaux Forme la plus fréquente des cancers colorectaux familliaux : 2 à 4 % des CCR Maladie génétique, autosomique

Plus en détail

Centre de génétique, CHU Dijon

Centre de génétique, CHU Dijon Centre de génétique, CHU Dijon Premier test familial: toujours chez une personne symptoma6que Diagnos6c chez les apparentés: diagnos6c présymptoma6que 1 ère consulta6on d informa6on et prélèvement

Plus en détail

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées Dr F. CARRE-PIGEON Groupe Courlancy Dr M. MOZELLE-NIVOIX Centre hospitalier

Plus en détail

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque?

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? Avez-vous été opéré(e) d un cancer ou d un gros polype du côlon ou du rectum? OUI NON Avez-vous un ou des parents proches (frères,

Plus en détail

Cancers digestifs. Quand proposer une consultation d oncogénétique?

Cancers digestifs. Quand proposer une consultation d oncogénétique? FMC Chambéry Mercredi 25 février 2009 Cancers digestifs Quand proposer une consultation d oncogénétique? Berthelet olivier Service d hépato-gastro-entérologie CH de Chambéry Cas index Consultation d oncogénétique

Plus en détail

Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique. Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015

Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique. Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015 Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015 Indications de la consultation d oncogénétique Cancers digestifs (colo-rectaux:

Plus en détail

Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés. R. Guimbaud

Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés. R. Guimbaud Les indications d un test RER les outils somatiques utilisés R. Guimbaud Intérêts test RER 1. Intérêt diagnostique 2. Intérêt pronostique 3. Intérêt dans la prédiction de la réponse au traitement Intérêts

Plus en détail

Syndrome de Lynch : les risques tumoraux

Syndrome de Lynch : les risques tumoraux Lille - 22/03/2013 Syndrome de Lynch : les risques tumoraux Valérie Bonadona, MD, PhD Centre Léon Bérard & CNRS UMR 5558 Lyon Le Syndrome de Lynch = Syndrome HNPCC (Hereditary Nonpolyposis Colorectal Cancer)

Plus en détail

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée.

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas 1 2 foyers tumoraux dans une biopsie Maintien d expression des 4 protéines MMR

Plus en détail

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Objectifs pédagogiques Quels patients doivent faire l objet d une prise en charge oncogénétique? Quelles sont les modalités de cette prise en charge?

Plus en détail

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP )

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) 12/09/2007 Résumé Patients atteints de Polypose Adénomateuse Familiale (FAP) classique 1. Suivi endoscopique après

Plus en détail

Votre livret de suivi personnalisé pour les personnes porteuses de mutation au sein des gènes MMR

Votre livret de suivi personnalisé pour les personnes porteuses de mutation au sein des gènes MMR CHU Bocage, Hôpital d Enfants 2 boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny - 21000 Dijon Tél. : 03 80 29 53 13 / Fax : 03 80 29 32 66 www.chu-dijon.fr Votre livret de suivi personnalisé pour les personnes

Plus en détail

ONCOGENETIQUE. Analyses de situations où des anomalies génétiques prédisposent à différents cancers. Ce n est pas de la recherche

ONCOGENETIQUE. Analyses de situations où des anomalies génétiques prédisposent à différents cancers. Ce n est pas de la recherche ONCOGENETIQUE Analyses de situations où des anomalies génétiques prédisposent à différents cancers Ce n est pas de la recherche (message pour vos correspondants et les familles) 1 Prédisposition Génétique

Plus en détail

QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE?

QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE? 04_00_00_08_002_S007 Version : 1 Voie de soin Lynch Date : 17/11/2014 Page 1 sur 12 QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE? Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR?

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Benoît Terris Université Paris Descartes Service d Anatomie et Cytologie Pathologiques Hôpital

Plus en détail

Cancers gynécologiques (endomètre ovaire) d origine génétique

Cancers gynécologiques (endomètre ovaire) d origine génétique Cancers gynécologiques (endomètre ovaire) d origine génétique Anne Fajac Service Histologie-Biologie Tumorale, Hôpital Tenon Prédisposition héréditaire au cancer Mutation constitutionnelle Cancer héréditaire

Plus en détail

Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des formes familiales

Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des formes familiales Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des fores failiales Sylviane OLSCHWANG Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille INSERM U891 & Institut Paoli-Calettes

Plus en détail

Formes familiales du cancer colorectal

Formes familiales du cancer colorectal Tlemcen, 05/05/06 Formes familiales du cancer colorectal Emmanuel Mitry Fédération des spécialités digestives CHU Ambroise Paré AP-HP épithélium! normal! cancer sporadique :! M1! M2! M3!... Mn! tumeur!

Plus en détail

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 Données épidémiologiques Dans le monde : Incidence : 945 000 nouveaux cas/an Décès par CCR : 490 000/an En Europe: Incidence : 360 000 Décès par CCR : 200

Plus en détail

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales Dépistage et surveillance des tumeurs colorectales Introduction En 2003, 950 000 coloscopies totales ont été réalisées en France dont 14 % (133 000) pour surveillance après polypectomie et 21 % (200 000)

Plus en détail

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Dépistage du cancer colorectal (CCR) Reconnaître l importance du dépistage du CCR. Comprendre la progression des lésions pré-néoplasiques vers l adénocarcinome. Identifier

Plus en détail

CANCER COLORECTAL Généralités. Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif

CANCER COLORECTAL Généralités. Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif CANCER COLORECTAL Généralités Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif Définition Côlon = en amont de la jonction recto-sigmoïdienne > 15 cm de

Plus en détail

Les cancers digestifs à prédisposition familiale

Les cancers digestifs à prédisposition familiale Les cancers digestifs à prédisposition familiale Pr Thierry CONROY Centre Alexis Vautrin et CHU de Nancy Formes familiales de cancer colorectal (CCR) Polypose adénomateuse familiale CCR à un âge médian

Plus en détail

Sommaire. Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?)

Sommaire. Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?) Sommaire Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?) MSI / MMR / HNPCC : un exemple réussi MYH : un exemple raté Les lésions festonnées (choix de l orateur ) Quelques

Plus en détail

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone 8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone Cancers digestifs accessibles à un dépistage et une surveillance Cancer colo rectal Cancer de l œsophage: Adénocarcinome

Plus en détail

DOCTORAT EN MEDECINE

DOCTORAT EN MEDECINE 1 UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 F A C U L T E D E M E D E C I N E Année 2009 n THESE POUR LE DOCTORAT EN MEDECINE (Diplôme d Etat) PAR NOM : SALEYRON Prénom : Aurélia Date et Lieu de naissance : 19/12/1978

Plus en détail

PATIENTES BRCA : QUI DEPISTER? QUELLE SURVEILLANCE? Dr Sandrine Guilbert Chirurgie gynécologique et mammaire CHU Morvan Brest

PATIENTES BRCA : QUI DEPISTER? QUELLE SURVEILLANCE? Dr Sandrine Guilbert Chirurgie gynécologique et mammaire CHU Morvan Brest PATIENTES BRCA : QUI DEPISTER? QUELLE SURVEILLANCE? Dr Sandrine Guilbert Chirurgie gynécologique et mammaire CHU Morvan Brest 5 à 10 % des cas de cancers du sein et de l ovaire sont liés à une disposition

Plus en détail

Fiche mémo cancer colorectal (CCR)

Fiche mémo cancer colorectal (CCR) Fiche mémo Cancer colorectal : modalités de dépistage et de prévention chez les sujets à risque élevé et très élevé Mai 2017 Le cancer colorectal (CCR) est une tumeur maligne du côlon ou du rectum. Il

Plus en détail

Chirurgie prophylactique des cancers avec prédisposition génétique

Chirurgie prophylactique des cancers avec prédisposition génétique traitements, soins et innovation AOût 2009 recommandations professionnelles Chirurgie prophylactique des cancers avec prédisposition génétique SYNDROME HNPCC / lynch COLLECTION recommandations & référentiels

Plus en détail

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage PREVENTION Le côlon est la partie du tube digestif qui est comprise entre l anus et la dernière anse de l intestin grêle (appelé aussi iléon). Dans le langage courant, on désigne le côlon sous le terme

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

Le syndrome HNPCC (Hereditary Non Polyposis

Le syndrome HNPCC (Hereditary Non Polyposis HNPCC/Lynch syndrome T. Lecomte 1, 2, G. Goujon 1, 2 1 Université François-Rabelais, Tours. 2 Service d hépato-gastro entérologie, hôpital Trousseau, CHRU de Tours. Amplification par PCR, puis analyse

Plus en détail

Prédispositions génétiques aux cancers

Prédispositions génétiques aux cancers CANCERS SEIN / OVAIRES tumorales du au moins 3 cas de cancer du sein chez des apparentés au 1 er ou 2 nd degré quel que soit l'âge 2 cas de cancer du sein dont 1 bilatéral au 1 er ou 2 nd degré quel que

Plus en détail

TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil

TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil 47 Définition du phénotype MSI (MicroSatellite Instability) Environ 15% des cancers colo-rectaux présentent

Plus en détail

Chapitre 14 Oncogénétique digestive

Chapitre 14 Oncogénétique digestive Chapitre 14 Oncogénétique digestive 1. Place des gènes en oncologie générale 2. Carcinogenèse colorectale 3. Maladie génétique à transmission dominante 4. Exemples de prédispositions génétiques aux cancers

Plus en détail

congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED

congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED 40 ème congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED Epidémiologie des polypes colorectaux Lahmidani Nada, MD, MPH (Azrou) Les 08, 09 et 10 Décembre 2016 Tanger Objectifs Introduction Classification

Plus en détail

La génétique en cancérologie: une démarche progressive

La génétique en cancérologie: une démarche progressive La génétique en cancérologie: une démarche progressive UCP: A partir d observations cliniques et/ou biologiques (âge, ATCDs) émettre une hypothèse diagnostique poser l indication d une consultation d oncogénétique

Plus en détail

Mise en place du Réseau CaPLA - Prise en charge multidisciplinaire des personnes prédisposées héréditairement au cancer en Aquitaine et Limousin

Mise en place du Réseau CaPLA - Prise en charge multidisciplinaire des personnes prédisposées héréditairement au cancer en Aquitaine et Limousin Mise en place du Réseau CaPLA - Prise en charge multidisciplinaire des personnes prédisposées héréditairement au cancer en Aquitaine et Limousin Stéphanie Hoppe, RCA Virginie Bubien, Unité d Oncogénétique,

Plus en détail

Atelier Pratique Femmes à haut risque de cancer du sein et de l ovaire

Atelier Pratique Femmes à haut risque de cancer du sein et de l ovaire Atelier Pratique Femmes à haut risque de cancer du sein et de l ovaire Jocelyne ATTIA Service Gynécologie-Oncologie Pr. D.RAUDRANT- Pr. F.GOLFIER Centre H LYON SUD Pierre Bénite 7fevrier 2012 De quoi s

Plus en détail

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Le polype colique : qui suis-je? Dominique Sandmeier Muriel Genevay Un polype? Formation circonscrite, sessile ou pédiculée faisant saillie

Plus en détail

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE)

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Jean-François FLEJOU Hôpital Saint-Antoine, Paris Objectifs : Définir, décrire et classer les types histologiques de polypes

Plus en détail

Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses. Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique

Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses. Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique Polyposes adénomateuses familiales 1% des cancers colo-rectaux

Plus en détail

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Classification histologique- voies de cancérogénèse Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Cancers de l endomètre Epidémiologie Cancer gynécologique le plus

Plus en détail

Institut Bergonié Institut Bergonié

Institut Bergonié Institut Bergonié 1 Polymorphismes de l'adn Polymorphismes de restriction variation de séquence Polymorphisme de taille répétition de larges motifs minisatellites Polymorphisme de taille répétition de courts motifs CA repeat

Plus en détail

Dépistage du cancer colo-rectal

Dépistage du cancer colo-rectal Dossier 1 Dépistage du cancer colo-rectal Énoncé Vous suivez en gastro-entérologie Mme C. depuis ses 21 ans, dans le cadre d'une maladie de Crohn. Elle a actuellement 34 ans. Elle vous interroge sur le

Plus en détail

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC CHIREC Update 2016 Dépistage et surveillance du cancer du colon Denis FRANCHIMONT Gastro-entérologie, CHIREC Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT,

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Anamnèse (appendicectomie, antécédents de chirurgie ovarienne pour cystadénome ou borderline mucineux, troubles digestifs) Examen

Plus en détail

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES : Lésions en saillie sur le plan d une muqueuse Pseudo-polypes: éléments en saillie sur une ulcération: D origine non épithéliale Inflammatoires

Plus en détail

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations

Diapositive 1 : Ecran de démarrage. Diapositive 2 : Accueil. Diapositive 3 : Objectifs de la séquence. Diapositive 4 : Observations Diapositive 1 : Ecran de démarrage Diapositive 2 : Accueil Voyons maintenant l exemple d un cas de cancer colique, l un des quatre cancers les plus diagnostiqués en France. Diapositive 3 : Objectifs de

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DIGESTIVES Validé le 15 juin 2007 Réseau Onco-Poitou-Charentes 2 rue de la Milétrie - Jean Bernard niveau -2 BP 577-86021 POITIERS cedex Tel : 05.49.44.37.70

Plus en détail

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents

Ampullome. Clinique : ictère cholestatique (prurit) continu progressif, amaigrissement récent, antécédents Ampullome Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Comment rendre un résultat en panel?

Comment rendre un résultat en panel? Réunion régionale ONCOMIP oncogénétique «Nouveaux gènes de prédisposition Prise en charge régionale» IUCT site Oncopôle, Toulouse, mercredi 27 janvier 2016 Comment rendre un résultat en panel? Dr Catherine

Plus en détail

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin franck.chauvin@icloire.fr LA DÉMOGRAPHIE Croissance de la population française 2007-2050 par groupe d âge 10 000 8 000 2015 2030

Plus en détail

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Oncogénétique du cancer colorectal Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Les différentes prédispositions aux cancers colorectaux

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique Dépistage organisé du cancer colorectal Adoption d un test immunologique Un dépistage efficace pour un cancer fréquent et grave Le cancer colorectal : 3 ème cancer le plus fréquent 2 ème cancer le plus

Plus en détail

Génétique et cancer. Cours DCEM1. Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye

Génétique et cancer. Cours DCEM1. Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye Génétique et cancer Cours DCEM1 Bobigny, le 26 février 2008 Andrée Delahaye Plan 1. Définitions 2. Exemples de proto-oncogènes 3. Exemples de gènes suppresseurs de tumeurs 4. Cancers familiaux 1. Exemple

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

Oncogénétique : où en sommes nous?

Oncogénétique : où en sommes nous? Oncogénétique : où en sommes nous? Docteur Elisabeth LUPORSI Centre d Investigation Clinique de Cancérologie (CICC) CHU- CAV Vandoeuvre les Nancy Nancy 24 octobre 2009 Centre d investigation Clinique Pierre

Plus en détail

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le D une importance vitale! Gilles Jobin, MD, FRCPC, MSc Mise àj our Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006

Plus en détail

CONTRE LES CANCERS VOS CONSEILS DÉPISTAGE

CONTRE LES CANCERS VOS CONSEILS DÉPISTAGE CONTRE LES CANCERS VOS CONSEILS DÉPISTAGE SE FAIRE DÉPISTER POUR MIEUX SOIGNER OU ÉVITER UN CANCER LE DÉPISTAGE DES CANCERS, UNE CHANCE > SE FAIRE DÉPISTER POUR MIEUX SOIGNER OU ÉVITER UN CANCER Le dépistage

Plus en détail

Génétique des cancers de l ovaire & digestifs

Génétique des cancers de l ovaire & digestifs Dr Olivier Caron Gustave Roussy Février 2015 Génétique des cancers de l ovaire & digestifs Objectifs : - Savoir reconnaître les indications de consultation de génétique en pathologie digestive et gynécologique

Plus en détail

Cancer Colorectal.

Cancer Colorectal. www.gefluc-paris.fr Cancer colorectal : points clés En France, le cancer colorectal est le 3 ème cancer le plus fréquent et meurtrier tous sexes confondus. Il se développe dans sa grande majorité chez

Plus en détail

Prédisposition génétique aux cancers

Prédisposition génétique aux cancers Prédisposition génétique aux cancers Plan de cours I-Introduction I-1 Fréquence des mutations I-2 Objectifs médicaux de l oncogénétique I-3 Rappels sur la prolifération cellulaire tumorale; la théorie

Plus en détail

Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques

Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques Intérêt du test RER Applications cliniques et thérapeutiques Atelier MMR / RER 26/04/2014 Dr Virginie Bubien Dr Emmanuelle Barouk-Simonet Unité d oncogénétique - Département de Biopathologie - Institut

Plus en détail

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Christian BOUSTIERE, Christophe CELLIER et l ensemble du Conseil d Administration de la Société Française

Plus en détail

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic Médecine prédictive Introduction à la médecine Prédictive Définition : la médecine prédictive a pour objet l'identification d un marqueur de prédisposition à une maladie et pour but le dépistage et/ou

Plus en détail

Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Résumé

Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Résumé Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Sylviane Olschwang, MD, PhD Clinique des Cèdres - Toulouse Résumé Les études épidémiologiques s accordent pour dire que 7 à 15%

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON

EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON EPIDEMIOLOGIE ET FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU COLON Séminaire de DES du 08/02/2008 Anne BOURRIER CC DANS LE MONDE Elevé Moyen Bas Données Insuffisantes FIGURE 7 Age-standardized Incidence Rates for

Plus en détail

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal Dr. Christine Lefort

Plus en détail

Tumeurs coliques A.OLIVER 2013

Tumeurs coliques A.OLIVER 2013 Tumeurs coliques A.OLIVER 2013 Tumeurs bénignes Tumeurs épithéliales Formes simples «Polype» = correspond à un aspect macroscopique, recouvrant de nombreuses entités histologiques Sessile ou pédiculé Polypes

Plus en détail

Il est primordial de bien distinguer

Il est primordial de bien distinguer Tests génétiques et cancer : qui, quand, comment? RÉSUMÉ : La place des tests génétiques s accroît d année en année dans tous les domaines. Beaucoup de ces analyses ont quitté le monde de la recherche

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période 2008-2009 V e Congrès International d Epidémiologie ADELF/EPITER, 12-14 septembre 2012, Bruxelles K Leuraud, D Jezewski-Serra, E Salines

Plus en détail

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL?

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL? Un geste simple, qui peut vous sauver la vie POURQUOI LE DÉPISTAGE? Dr Tu Le Trung RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France - 2012 - INCa) Pourquoi dépister? 42 152 nouveaux cas par an (incidence ) 17 722 décès

Plus en détail

Prise en charge des personnes prédisposées au cancer Syndrome Sein-Ovaire et Syndrome de Lynch Dispositif CaPLA

Prise en charge des personnes prédisposées au cancer Syndrome Sein-Ovaire et Syndrome de Lynch Dispositif CaPLA Prise en charge des personnes prédisposées au cancer Syndrome Sein-Ovaire et Syndrome de Lynch Dispositif CaPLA Réunion de lancement Dispositif CaPLA 31 Mars 2016 Dr Virginie Bubien (Oncogénétique Institut

Plus en détail

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE 2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE RESULTATS DE L ENQUÊTE 2008 Données Public / Privé Réalisée par le Conseil d Administration de la SFED : Dr JM.CANARD - Dr C. BOUSTIERE - Professeur R. LAUGIER -, et les

Plus en détail

Oncogénétique Prédisposition héréditaire au cancer. Cours DCEM 1 8/03/2012 Dr Emmanuelle BAROUK-SIMONET

Oncogénétique Prédisposition héréditaire au cancer. Cours DCEM 1 8/03/2012 Dr Emmanuelle BAROUK-SIMONET Oncogénétique Prédisposition héréditaire au cancer Cours DCEM 1 8/03/2012 Dr Emmanuelle BAROUK-SIMONET L'ADN EST LE SUPPORT DE L'INFORMATION GENETIQUE Si l on déroule les chromosomes cela donne 2 bandelettes

Plus en détail

Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED

Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED Vidéo-Digest 2016-3 -5 novembre, Palais des Congrès de Paris Etat de l Art en Endoscopie Coloscopie de prévention et de dépistage en 2016 : la position de la SFED Dr Denis Heresbach, Centre Hospitalier

Plus en détail

Médecine Personnalisée et Cancérologie

Médecine Personnalisée et Cancérologie Médecine Personnalisée et Cancérologie Nouveaux enjeux et questions de société Prédispositions aux cancers Dominique Stoppa-Lyonnet 1 er décembre 2014 Médecine prédictive La médecine prédictive estime,

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Mémoire pour le Diplôme Universitaire de Gynécologie Médicale

Mémoire pour le Diplôme Universitaire de Gynécologie Médicale Faculté de Médecine de Strasbourg Année 2011-2012 Mémoire pour le Diplôme Universitaire de Gynécologie Médicale NOM : BOCHET Prénom : Emmanuel Né le 29/07/1959 [Présenté le 10 octobre 2012] CHIRURGIE PROPHYLACTIQUE

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Testing moléculaire RER/MSI

Testing moléculaire RER/MSI Atelier Instabilité Microsatellitaire 26 avril 2014, Bordeaux Testing moléculaire RER/MSI Isabelle Soubeyran Unité de Pathologie Moléculaire Institut Bergonié Bordeaux PGMC d Aquitaine Système RER = système

Plus en détail

L B M Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes

L B M Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes LBM OncoGènAuvergne Centre Jean Perrin yves-jean.bignon@cjp.fr Famille 1530 Dpt Oncogénétique Pr. YJ Famille BIgnonsein ovaire Ovaires (53) Sein

Plus en détail

Je veux savoir si je porte ce gène! Berne - SOS A. E. Murphy 24 mars 2011

Je veux savoir si je porte ce gène! Berne - SOS A. E. Murphy 24 mars 2011 Je veux savoir si je porte ce gène! Berne - SOS A. E. Murphy 24 mars 2011 Combien de personnes développent un cancer en Suisse par année? 35911 nouveaux cas par année Quatre personnes sur dix développent

Plus en détail

Helicobacter pylori et cancer gastrique. Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil)

Helicobacter pylori et cancer gastrique. Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil) Helicobacter pylori et cancer gastrique Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil) Marrakech 13 12 2013 Adénocarcinome de l œsophage et de l estomac Incidence annuelle en France Adénocarcinome de

Plus en détail