EPREUVE PARTIE D. - Préparer un plan sur transparent. - Préparer votre exposé qui ne doit pas être une «séance de lecture» pour le jury.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EPREUVE PARTIE D. - Préparer un plan sur transparent. - Préparer votre exposé qui ne doit pas être une «séance de lecture» pour le jury."

Transcription

1 EPREUVE PARTIE D TITRE : DIRAVI ( Direction assistée ) Temps de préparation : 2h15 Temps de présentation devant le jury : 10 mn Le dossier fourni comporte 15 pages. SUJET DE TIPE - Analyser ce document en vue de dégager les points importants. - Préparer un plan sur transparent. - Préparer votre exposé qui ne doit pas être une «séance de lecture» pour le jury. Conseils généraux pour la préparation de l'épreuve : - lisez le dossier en entier dans un temps raisonnable. - réservez du temps pour préparer l'exposé devant le jury. - dégagez les points importants. - montrez, en vous aidant de votre propre culture, des idées personnelles sur le sujet.

2 DIRECTION ASISTEE I - INTRODUCTION : La commande de direction des véhicules impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues directrices. Pour cela il est nécessaire de transmettre le mouvement donné à la colonne de direction aux biellettes de commande des roues. Différents systèmes peuvent être utilisés : - systèmes vis-écrou - roues et vis sans fin - pignon crémaillère. Ce dernier principe est utilisé sur les véhicules de tourisme et les poids lourds. Du système adopté dépendent non seulement la stabilité du véhicule, mais encore le confort et la sécurité des passagers. C est un organe essentiel. Pour être parfaite une direction doit répondre aux impératifs suivants : - la sécurité - la douceur - la précision - l irréversibilité - la stabilité - la fixité ou compatibilité de la direction et de la suspension. II - ASSISTANCE : Les directions commandées par un système pignon-crémaillère peuvent être : - traditionnelles : l énergie nécessaire au pivotement des roues directrices est fournie par le conducteur. Ce type de mécanisme, simple convient lorsque le poids du véhicule est relativement faible. - assistées hydrauliquement : lorsque la charge sur l essieu avant devient importante l énergie nécessaire au pivotement des roues est fournie pour une part variable par un vérin hydraulique. Plus la vitesse est faible plus l assistance est importante ce qui a pour avantage, en particulier, de faciliter les manœuvres de parcage ou la conduite sur les routes sinueuses. Ces directions assistées peuvent être classées en plusieurs groupes : - direction avec distributeur à centre ouvert : en position neutre le fluide circule librement. La pression dans le circuit d utilisation est réglée en faisant varier le débit à l aide d un régulateur dont le rôle est double : assurer un débit à peu près constant quel que soit le régime du moteur et permettre une assistance importante pour les manœuvres à grand débattement angulaire. Dans ce cas il faut remarquer que le débit est prépondérant, la pompe débite en permanence dans le circuit. Pour ce type de directions l asservissement est réalisé généralement en effort. - direction avec distributeur à centre fermé : en position neutre le fluide ne circule pas. La direction est verrouillée hydrauliquement, le conducteur ne ressent pas les effets de l action de la route sur la direction. Cette solution impose un vérin différentiel. PARTIE D 1/15 DIRAVI_EL.DOC

3 Le mode de commande du distributeur permet aussi de classer les différentes directions. Le distributeur peut être asservi en angle ou en effort. DIRECTION ASSISTEE A RAPPEL ASSERVI : CITROËN La maquette est proposée par la société : ACTIA BP Toulouse cedex 04 La direction assistée étudiée est utilisée sur les véhicules «haut de gamme», elle est du type distributeur à centre fermé dont la commande est asservie en angle. ' 2roues 1volant Volant Engrenage Distributeur Vérin Roues ' Engrenage L ensemble comprend : - une partie de mise en pression du fluide hydraulique constituée : d un réservoir à la pression atmosphérique d une pompe à pistons axiaux d un accumulateur dont la pression de stockage du fluide est comprise entre 14 et 17,5 MPa - un bloc de commande, un distributeur - un vérin de direction - un régulateur centrifuge 1- CARACTERISTIQUES : Direction par pignon et crémaillère assistée hydrauliquement : - Rapport de démultiplication 1/17,5 - Nombre de tours de volant, de butée à butée 3,26 - Diamètre de braquage : entre murs 12,50 m entre trottoirs 11,60 m - Parallélisme (pincement des roues vers l avant, en position normale route 1 à 4 m La conception de la direction à RAPPEL ASSERVI améliore la sécurité en conduite rapide et à basse allure, permet d accroître la rapidité d évolution et augmente le confort de conduite par la suppression de réactions. La direction CX est du type pignon crémaillère assistée hydrauliquement comprenant trois fonctions différentes : PARTIE D 2/15 DIRAVI_EL.DOC

4 I - Assistance II - Durcissement de la direction en fonction de la vitesse du véhicule III - Asservissement du rappel BOITIER DE DIRECTION ASSISTEE A VIS A BILLES Cette direction assistée est conçue pour les poids lourds dont la charge maximale admissible sur l essieu directeur est de 7000 dan. Caractéristiques : - le rapport de réduction entre le volant et l arbre de direction 5 est de 1 / 24,2 - le pas de la vis est de 14 mm - la pression maximale de la pompe d alimentation est de 100 bars. PHASES DE FONCTIONNEMENT : PARTIE D 3/15 DIRAVI_EL.DOC

5 ZONE 1 : (de A à B) Dans cette zone, il n y a pas assistance hydraulique, la direction fonctionne comme une direction ordinaire jusqu à un effort tangentiel sur le volant de 0,8 dan. ZONE 2 : (de B à C) Zone d utilisation normale Dans cette zone, l effort tangentiel à fournir sur le volant peut varier de 0,8 à 3 dan. Pour une action tangentielle de 3 dan sur le volant, l assistance hydraulique fait que sur l arbre de direction le couple total est égal à 2,5 fois le couple provenant de l action manuelle. PARTIE D 4/15 DIRAVI_EL.DOC

6 ZONE 3 : (de C à D) Zone d utilisation intensive Dans cette zone, l effort tangentiel à fournir sur le volant peut varier de 3 à 12,4 dan. Pour cette action tangentiel de 12,4 dan sur le volant, l assistance hydraulique fait que sur l arbre de direction le couple total est égal à 6,8 fois le couple provenant de l action manuelle. ZONE 4 : (de D à E) Zone de dépassement de capacité Le point D correspond à l assistance maxi pour une pression de 100 bars FONCTION ASSISTANCE : A - Commande hydraulique de crémaillère (vérin) : Description : La crémaillère est liée au piston de la commande hydraulique (vérin). Soit S la surface du piston dans la chambre 1 et S/2 sa surface (par construction) dans la chambre 2. Fonctionnement : PARTIE D 5/15 DIRAVI_EL.DOC

7 L équilibre de la direction est obtenu lorsque les forces F et F1 qui s exercent sur chaque face du piston sont égales : soit F = S HP/2 = F1 = S/2 HP HP : pression de fonctionnement du circuit hydraulique (variable de la pression de conjonction à la pression de disjonction) Le déplacement de la crémaillère (d où assistance) est assuré par une modification de pression à l intérieur de la chambre 1 soit : - retour du liquide au réservoir HP/2 diminue - admission de liquide HP/2 diminue. B - Bloc de commande : Description : Le bloc de commande, situé sous le volant, comporte un tiroir distributeur (T 1) qui, dans sa position d équilibre hydraulique assure dans la chambre 1 les pressions nécessaires à l équilibre du piston d assistance. Le bloc de commande est également constitué par : - un arbre de commande en liaison avec le volant (P 1) - un arbre de sortie en liaison avec le pignon de crémaillère (P 3) - deux plateaux (P 4 et P 2) porte-biellettes (b) - un verrouillage de sécurité (g). La commande mécanique est assurée par la liaison, en rotation, de l arbre de commande (P 1) et du pignon (P 3) après annulation du jeu J. La liaison entre les pignons (P 2 et P 4) est réalisée par des biellettes à rotules. PARTIE D 6/15 DIRAVI_EL.DOC

8 PARTIE D 7/15 DIRAVI_EL.DOC

9 Fonctionnement : Braquage : Dans le jeu permis «J», l arbre P.1 entraîne en rotation le plateau P.4. Le pignon P.3 et le plateau P.2 sont alors fixes ( liés mécaniquement au pignon de crémaillère ). Les biellettes b agissent en palonnier, se déplacent entraînant en translation le tiroir T.1. - Déplacement vers le bas : chambre 1 du vérin alimenté en HP. - Déplacement vers le haut : chambre 1 du vérin en communication avec le retour au réservoir. Retour à la position d équilibre : Le déplacement de la crémaillère entraîne en rotation son pignon de commande, le pignon P.3 et le plateau P.2 Le plateau P.4 étant alors fixe, le plateau P.2 agit sur les biellettes b qui ramènent le tiroir T.1 en position d équilibre. REMARQUE: La crémaillère est verrouillée hydrauliquement pour toutes les positions de braquage, d où grande stabilité directionnelle du véhicule. C est une condition importante au point de vue de sécurité. Le braquage ne peut être influencé par : - une différence de freinage sur la roue droite et la roue gauche, - l éclatement d un pneu, par la rencontre d un pneu avec un obstacle important, un terrain meuble, une flaque d eau, etc II - DURCISSEMENT DU BRAQUAGE en fonction de la vitesse du véhicule : Le durcissement de la direction est obtenu par un effort mécanique variable, venant s appliquer sur l arbre de commande A. PARTIE D 8/15 DIRAVI_EL.DOC

10 a) Principe mécanique: L arbre de commande P.1 est en prise avec le pignon P5. Le pignon P.5 est solidaire d une came H sur laquelle, un piston F, muni d un galet G, applique un couple plus ou moins important suivant : - l angle de rotation de l arbre de commande P.1 (effet de l excentrique) - la pression exercée sur le piston F (pression variable obtenue à partir d un régulateur centrifuge ) Ligne droite : L effort du piston F s exerce dans le creux de la came H et tient à garder le véhicule en ligne droite. PARTIE D 9/15 DIRAVI_EL.DOC

11 Au braquage : Le point de contact came-galet situé hors de l axe passant par les centres O et O provoque alors un couple qui s oppose à la volonté du conducteur, donc durcissement. b) Régulateur centrifuge : Situé sur le cadre de l essieu avant et entraîné mécaniquement (flexible) par le couple cylindrique de la boîte de vitesses. Description : Il est constitué par : un ensemble comportant un corps avec masselottes (M) et ressorts, un levier de commande (L) un tiroir distributeur (T.2) PARTIE D 10/15 DIRAVI_EL.DOC

12 Fonctionnement : Le tiroir distributeur T.2 est lié au levier L. Les masselottes M entraînées en rotation, (soumise à l effet centrifuge ) provoquent le basculement du levier L. L enfoncement variable du tiroir du distributeur T.2 permet alors la modulation de la pression agissant sur le piston du cylindre de came. 4- REMARQUE : Afin de permettre la fonction de rappel asservi, le régulateur centrifuge délivre une pression de 20 bars (+/- 5 bars), lorsque le véhicule est à l arrêt, (moteur tournant) PARTIE D 11/15 DIRAVI_EL.DOC

13 III - ASSERVISSEMENT DU RAPPEL : Le rappel asservi est une combinaison des deux fonctions précédentes, la fonction durcissement commandant la fonction assistance. a) Principe mécanique: Après braquage, le conducteur lâche le volant: - Le piston F, exerçant un couple sur la came H, provoque la rotation de celle-ci. - Le pignon P.5 solidaire de la came entraîne l arbre de commande P1 - La rotation de l arbre de commande P.1, transmise au plateau P.4 entraîne le basculement du tiroir distributeur T.1, d où déplacement de la PARTIE D 12/15 DIRAVI_EL.DOC

14 crémaillère. Ce mouvement est stoppé lorsque le galet G atteint le creux de la came H (annulation du couple ). La direction est alors en «ligne droite». REMARQUE : La pression ne s exerce sur le piston F qu au travers d un régulateur à débit variable; ceci afin de freiner le retour de la direction en position «ligne droite» b) régulateur à débit variable: Description : Il est constitué par : - un corps dans lequel coulisse un piston (F) - une chemise (A) avec trou calibré (I) coulissant sur la partie centrale du corps percé de petits orifices (D) - un ressort (B) agissant sur la chemise, - un clapet et son ressort Fonctionnement : PARTIE D 13/15 DIRAVI_EL.DOC

15 Position neutre ou ligne droite Dans cette position de repos, la pression délivrée par le régulateur règne dans toutes les chambres Le ressort (B) est sous tension et la chemise (A) ferme les orifices D du corps. Le ressort (B)) étant sous tension, le débit possible à travers le trou calibré (I) est nul Position braquage: le recul du piston F provoque: - le retour du liquide au travers du clapet C ouvert, - la compression du ressort B qui repousse la chemise A découvrant les orifices D PARTIE D 14/15 DIRAVI_EL.DOC

16 PARTIE D 15/15 DIRAVI_EL.DOC

DIRECTION ASSISTEE DIRAVI

DIRECTION ASSISTEE DIRAVI DIRECTION ASSISTEE DIRAVI PRESENTATION DE LA DIRAVI (CITROËN) INTRODUCTION: La commande de direction des véhicules automobile impose au conducteur de vaincre par l'intermédiaire du volant le couple de

Plus en détail

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT PSI* Lycée P. Corneille TP régulateur centrifuge.docx 23/09/16 Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT Objectifs : La direction assistée et constitué d un asservissement et d un système de rappel du

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Suite

FONCTION D USAGE. Suite LA DIRECTION FONCTION D USAGE - Ensemble de pièces mécaniques permettant de modifier la trajectoire d un véhicule en fonction du tracé de la route, des manœuvres à effectuer. Suite CARACTERISTIQUES FONCTIONNELLES

Plus en détail

Direction assistée Diravi.

Direction assistée Diravi. Support : Direction assistée Diravi. Durée : 2h. Objectifs : Analyser le fonctionnement du régulateur centrifuge. Déterminer la relation entre la pression de régulation et la vitesse du véhicule. Comparer

Plus en détail

Direction assistée. Vérifier les performances du vérin de la direction assistée et évaluer les pertes par frottement.

Direction assistée. Vérifier les performances du vérin de la direction assistée et évaluer les pertes par frottement. Direction assistée Etude du vérincrémaillère Problème posé Vérifier les performances du vérin de la direction assistée et évaluer les pertes par frottement. Objectifs Modéliser un mécanisme en vue d une

Plus en détail

La direction. La commande de la direction doit s effectuer avec précision, sans efforts exagérés de la part du conducteur.

La direction. La commande de la direction doit s effectuer avec précision, sans efforts exagérés de la part du conducteur. Document n 1 Ensemble de pièces mécaniques permettant de modifier la trajectoire d un véhicule en fonction du tracé de la route, des manœuvres à effectuer. La commande de la direction doit s effectuer

Plus en détail

Statique RESERVOIR B.P. POMPE ACCUMULATEUR H.P CONJONCTEUR DISJONCTEUR

Statique RESERVOIR B.P. POMPE ACCUMULATEUR H.P CONJONCTEUR DISJONCTEUR Direction assistée DIRAVI I. Présentation 1- Mise en situation ontexte : La direction assistée est un système asservi qui assiste le conducteur pour orienter les roues d une voiture. Des normes de sécurité

Plus en détail

Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRAVI

Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRAVI PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille Etude du comparateur (SW).doc Page 1/9 Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRVI Objectif : on se propose dans ce TP d analyser la structure

Plus en détail

LA DIRECTION 1 DÉFINITION. La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices.

LA DIRECTION 1 DÉFINITION. La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices. LA DIRECTION 1 DÉFINITION La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices. On distingue deux genres de direction: Direction à boîtier Direction à

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DOSSIER RESSOURCE 1/35 2/35 TABLE DES MATIERES 1 - DIRECTIONS DE VEHICULE AUTOMOBILE..3 2 - DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE.5 2-1 Présentation...5 2-2 Caractéristiques 5

Plus en détail

N déclaration Tel EA le 19/09/2013

N déclaration Tel EA le 19/09/2013 E le 19/09/2013 1/9 LES LES VERINS et et MOTEURS 1 INTRODUCTION Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

HYDROVAC B E N D I X

HYDROVAC B E N D I X I. Qu'est-ce que l' HYDROVAC? HYDROVAC B E N D I X C'est un servo-frein à dépression destiné à actionner des freins par commande hydraulique. Par conséquent, pour utiliser un système de freinage basé sur

Plus en détail

EPREUVE PARTIE D. Le dossier fourni comporte 12 pages dont 4 pages d'annexes : Annexes : " extrait d'un Devoir Surveillé "

EPREUVE PARTIE D. Le dossier fourni comporte 12 pages dont 4 pages d'annexes : Annexes :  extrait d'un Devoir Surveillé EPREUVE PARTIE D TITRE : Système Antiblocage des Roues Temps de préparation : 2h15 Temps de présentation devant le jury : 10 mn Le dossier fourni comporte 12 pages dont 4 pages d'annexes : Annexes : "

Plus en détail

Crédit horaire hebdomadaire : 8 heures pour S3 6 heures pour T1 4 heures pour T2

Crédit horaire hebdomadaire : 8 heures pour S3 6 heures pour T1 4 heures pour T2 PROGRAMME DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION DES CLASSES DE TERMINALES T1, T2 et S3 Crédit horaire hebdomadaire : 8 heures pour S3 6 heures pour T1 4 heures pour T2 Chapitres Horaires Numéros Titres T T1 T

Plus en détail

Nacelle élévatrice hauteur 25m charge265kg

Nacelle élévatrice hauteur 25m charge265kg La rénovation portera sur la refonte complète du circuit hydraulique adapté aux conditions de conduite demandées par les opérateurs. A savoir : réaliser plusieurs mouvements en simultané sans interaction

Plus en détail

DIRAVI - POMPE HAUTE PRESSION

DIRAVI - POMPE HAUTE PRESSION LYCEE EUGENE LIVET NANTES DIRAVI - POMPE HAUTE PRESSION CI6 : Chaînes de solides indéformables CI9 : Solutions technologiques, matériaux, fabrication L objet de ce TP est de calculer et d analyser les

Plus en détail

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE 1 PLAN Présentation générale de la DAE Mise en œuvre de la DAE Présentation externe de la DAE Présentation interne de la DAE Composants Présentation du logiciel d acquisition

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S412 - actions mécaniques TD FROTTEMENT - ADHERENCE - LOIS DE COULOMB Exercice N 1 - FREIN A DISQUE Pour ralentir

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CINÉMATIQUES DES SYSTÈMES MODÉLISER ET REPRÉSENTER UN MÉCANISME. 1 Introduction OBJECTIF : On se propose dans ce TP de mettre en évidence

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SUSPENSION ACTIVE A AMORTISSEMENT VARIABLE

CARACTERISTIQUES SUSPENSION ACTIVE A AMORTISSEMENT VARIABLE Implantation des éléments A : Suspension avant B : Suspension arrière NOTA : Le régulateur de raideur arrière est équipé de deux accumulateurs (1) Actionneur de suspension à amortissement variable (2)

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT. Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds

ENTRAÎNEMENT. Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds L EMBRAYAGE À FRICTION RÔLES : - - QUALITÉS DEMANDÉES À L EMBRAYAGE : - - - - 2 CAPACITÉ DE TRANSMISSION

Plus en détail

CONTRÔLE DE VITESSE D'UN REACTEUR D'AVION

CONTRÔLE DE VITESSE D'UN REACTEUR D'AVION PSI/MP DS SII du 6 Déc 2008: EXERCICE 2 Lycée Paul Valéry CONTRÔLE DE VITESSE D'UN REACTEUR D'AVION Le système étudié est un mécanisme d asservissement en vitesse de l arbre de puissance d un réacteur

Plus en détail

TD 4 : Pompe et compresseur

TD 4 : Pompe et compresseur PTSI Séquence 2 Séquence 2 : Elaborer et décoder des représentations normalisées TD 4 : Pompe et compresseur Prérequis : Chapitre 3 : Introduction au dessin technique Compétences pédagogiques visées :

Plus en détail

Classe d'émission Phase III - A (Tier 3) Phase III - B (Tier 4i) Marque, modèle PERKINS PERKINS Type 1104D - 44TA Moteur diésel 1204E - E44TA Moteur diésel Nombre de cylindres 4 séries 4 séries Diamètre

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Le circuit hydraulique du tracteur : les différents organes 16/04/2014 TERRE-NET MÉDIA

FICHE TECHNIQUE Le circuit hydraulique du tracteur : les différents organes 16/04/2014 TERRE-NET MÉDIA FICHE TECHNIQUE Le circuit hydraulique du tracteur : les différents organes 16/04/2014 TERRE-NET MÉDIA Le circuit hydraulique permet l animation d outils, via des organes tels que des vérins, des moteurs

Plus en détail

Centre d intérêt : La liaison au sol

Centre d intérêt : La liaison au sol Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Nature du document : RESSOURCES Technologie Professionnelle Centre d intérêt : La liaison au sol Les asservissements de direction. 1. Raison d être

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS. OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS. OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION 2017 - CHARGEURS SUR PNEUMATQUES MIDI NEW-HOLLAND W50BTC E2 : ÉPREUVE DE TECHNOLOGIE

Plus en détail

Séquences n : 6. Technicien en Réparation Automobile 105. Niveau :Technicien Spécialités :

Séquences n : 6. Technicien en Réparation Automobile 105. Niveau :Technicien Spécialités : Module n : 4 MOTEUR DIESEL FICHE DE TRAVAUX PRATIQUES CALAGE D UNE POMPE D INJECTION ROTATIVE BOSCH TYPE VE Annuler l action du système d avance à froid desserrer la vis C Pivoter d un ¼ de tour la chape

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Suite

FONCTION D USAGE. Suite ASSISTANCE DE FREIN FONCTION D USAGE Situé entre la pédale de frein et le maître cylindre l assistance de frein permet d obtenir, pour un effort modéré sur la pédale, une forte pression hydraulique dans

Plus en détail

Servo-débrayage oléopneumatique

Servo-débrayage oléopneumatique Fonction : Apporter une assistance à la commande d embrayage sur les véhicules d environ 13 tonnes et plus. Principe : Le servo-débrayage permet de transformer l effort appliqué par le chauffeur à la pédale

Plus en détail

SYSTEME DE FREIN MOTEUR OPTIBRAKE DOSSIER TECHNIQUE

SYSTEME DE FREIN MOTEUR OPTIBRAKE DOSSIER TECHNIQUE SYSTEME DE FREIN MOTEUR OPTIBRAKE DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation Le freinage des véhicules industriels a toujours fait l objet d une attention toute particulière de la part des constructeurs, tant les

Plus en détail

TRANSMISSION - HYDRAULIQUE

TRANSMISSION - HYDRAULIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des matériels Épreuve écrite - Session 2016 Tombereau articulé A35F DOSSIER RESSOURCES TRANSMISSION - HYDRAULIQUE Code JR CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Session 2016

Plus en détail

Peugeot Bipper. 1.4 l "75" TU3A. 1.4 l HDi "70" DV4TED

Peugeot Bipper. 1.4 l 75 TU3A. 1.4 l HDi 70 DV4TED GENERALITES Cylindrée (cm 3 ) 1 360 1 398 1 398 Puissance en kw (et ch) / Couple en Nm 54 (75) / 118 50 (70) / 160 50 (70) / 160 Transmission Boîte de vitesses 5 manuelle 5 manuelle pilotée Catégorie administrative

Plus en détail

Codification 456 S Ce document est la propriété de BERGERAT MONNOYEUR et ne peut être communiqué ou reproduit sans son autorisation.

Codification 456 S Ce document est la propriété de BERGERAT MONNOYEUR et ne peut être communiqué ou reproduit sans son autorisation. LES FREINS, LA DIRECTION ET L EQUIPEMENT DES CHARGEURS TH 62, 63, 82, 83 SCHEMAS DE PRINCIPE Centre de Perfectionnement FRANCIS MONNOYEUR Codification 456 S Ce document est la propriété de BERGERAT MONNOYEUR

Plus en détail

EXAMEN DE MODELISATION

EXAMEN DE MODELISATION mars 2006 EXAMEN DE MODELISATION Seuls les documents de cours sont autorisés Les trois parties des questions sont indépendantes. Pour chaque question, après avoir précisé les hypothèses, on utilisera directement

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Transports INSTRUCTION TECHNIQUE VEHICULES LOURDS D 1/10 SR / V / P15 DIRECTION 19/07/12 SOMMAIRE

Transports INSTRUCTION TECHNIQUE VEHICULES LOURDS D 1/10 SR / V / P15 DIRECTION 19/07/12 SOMMAIRE Transports INSTRUCTION TECHNIQUE VEHICULES LOURDS D 1/10 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2. DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE... 1 3. DÉFINITIONS ET TERMINOLOGIE... 1 4. UTILISATION DU PHRASIER...

Plus en détail

ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1

ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1 ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1 Caractéristiques techniques 1.4 MPI/59 kw 1.6 MPI/ kw 1.6 MPI/ kw (A) Moteur Moteurs à refroidissement liquide, double arbre à cames en tête (2 OHC), à refroidissement

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S411 - Lois des mouvements COURS LES COMPOSANTS MECANIQUES DE TRANSMISSION 1) Les transformations de mouvement classiques

Plus en détail

Pompes à débit variable pour le circuit fermé

Pompes à débit variable pour le circuit fermé HPV-02 Pompes à débit variable pour le circuit fermé Grâce à ses transmissions hydrostatiques, Linde devient leader mondial Linde le pionnier de la transmission hydrostatique pour le marché mobile a découvert

Plus en détail

Freins à air. Intérêt des freins à air. Objectifs. À la fin du chapitre, vous pourrez :

Freins à air. Intérêt des freins à air. Objectifs. À la fin du chapitre, vous pourrez : 8 Freins à air À la fin du chapitre, vous pourrez : Objectifs nommer les composantes d un système de freins à air; expliquer le fonctionnement des freins de base à came en S; expliquer ce qui se produit

Plus en détail

L EMBRAYAGE 1 FRONTIERE D ETUDE. entre le moteur et les autres éléments de. la transmission 2 PRESENTATON

L EMBRAYAGE 1 FRONTIERE D ETUDE. entre le moteur et les autres éléments de. la transmission 2 PRESENTATON 1 FRONTIERE D ETUDE L EMBRAYAGE Quelle que soit la disposition du système de transmission sur le véhicule, l embrayage est toujours situé : entre le moteur et les autres éléments de la transmission 2 PRESENTATON

Plus en détail

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE Nom Doc. Professeur Prénom Classe LE SYSTÈME D EMBRAYAGE 1/ Mise en situation 2/ Nécessité du système Constatations : Si l on observe la courbe de couple d un moteur thermique, on note qu il ne peut pas

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2013/2014. Date : 09/01/2014 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

HYDROVAC. Principe de fonctionnement PEUGEOT

HYDROVAC. Principe de fonctionnement PEUGEOT HYDROVAC Principe de fonctionnement PEUGEOT HYDROVAC Principe de fonctionnement HYDROVAC BENDIX I - Qu'est-ce que I'HYDROVAC? ('est un servo-frein a depression destine a actionner des freins par commande

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. moteur électrique pompe hydraulique mèche de gouvernail. vérin hydraulique. Page 1/5

DOSSIER TECHNIQUE. moteur électrique pompe hydraulique mèche de gouvernail. vérin hydraulique. Page 1/5 DOSSIER TECHNIQUE 1) Mise en situation Alors que les pilotes automatiques de bateau entièrement mécaniques permettent de conserver une allure (angle du bateau / vent relatif) constante, les pilotes de

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONTRÔLE, ÉLÉMENTS CONTRÔLÉS ET DÉFAILLANCES ASSOCIEES

METHODOLOGIE DE CONTRÔLE, ÉLÉMENTS CONTRÔLÉS ET DÉFAILLANCES ASSOCIEES Contrôle technique INSTRUCTION TECHNIQUE A 1/8 La présente instruction technique a pour objet de définir les méthodologies de contrôle applicables aux points de la fonction «Direction» et les défaillances

Plus en détail

3-11 SYSTÈME DE DIRECTION

3-11 SYSTÈME DE DIRECTION 3-11 SYSTÈME DE DIRECTION (1) PRÉSENTATION ET STRUCTURE RENVOI DE DIRECTION TIMONERIE DE DIRECTION MÉCANISME DE LA DIRECTION DIRECTION MÉCANIQUE BOÎTIER DU MÉCANISME DE DIRECTION ASSISTÉE INTÉGRALE RÉSERVOIR

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCE INJECTION DIRECTE «COMMON RAIL»

DOSSIER RESSOURCE INJECTION DIRECTE «COMMON RAIL» Diesel 1/6 DOSSIER RESSOURCE INJECTION DIRECTE «COMMON RAIL» I RAISON D ETRE DE L INJECTION DIRECTE «COMMON RAIL» DIESEL - Par une meilleure maîtrise de la combustion, se système autorise : une baisse

Plus en détail

LES SYSTÈMES DE MANŒUVRE

LES SYSTÈMES DE MANŒUVRE FONDAMENTAUX DE LA ROBINETTERIE INDUSTRIELLE TECHNIQUES FONDAMENTALES Un organe de manoeuvre est un dispositif permettant de manoeuvrer un robinet ou une vanne (ouvrir/ fermer/régler). Tous les robinets

Plus en détail

BEP MAINTENANCE DES VÉHICULES ET DES MATÉRIELS

BEP MAINTENANCE DES VÉHICULES ET DES MATÉRIELS BEP MAINTENANCE DES VÉHICULES ET DES MATÉRIELS Technologie zone THÈME : ASSISTANCE STANCE DE FREIN FREINAGE Savoir : S 3.0 Freinage : systèmes et com ommandes F O N C T I O N D U S A G E 2 F O N C T I

Plus en détail

GOA GLX GOA Pick-up Simple Cabine GOA Pick-up Double Cabine

GOA GLX GOA Pick-up Simple Cabine GOA Pick-up Double Cabine GOA GLX GOA Pick-up Simple Cabine GOA Pick-up Double Cabine MAHINDRA GOA GLX Type TM4 BUL Catégorie : N1 FICHE TECHNIQUE ET EQUIPEMENTS DE SERIE CARROSSERIE Fourgon - 5 places assises 4 portes latérales,

Plus en détail

1) MISE EN SITUATION:

1) MISE EN SITUATION: 1) MISE EN SITUATION: 1) Pédale de freins 6) Segments de freins arrières 2) Assistance de freinage 7) Cylindres de roues 3) Maitre-cylindre 8) Limiteur de freinage 4) Disque de freins 9) Levier de frein

Plus en détail

DISPOSITIFS COMPLEMENTAIRES

DISPOSITIFS COMPLEMENTAIRES DISPOSITIFS COMPLEMENTAIRES 1. Dispositifs d'avance à l'injection Nous avons remarqué que l'inflammation du combustible pulvérisé n'est pas immédiate, mais demande un "délai minimal", lui-même variable

Plus en détail

RAISON D ÊTRE. Lorsqu un danger impose un freinage d urgence, un conducteur, même entraîné

RAISON D ÊTRE. Lorsqu un danger impose un freinage d urgence, un conducteur, même entraîné ANTIBLOCAGE RAISON D ÊTRE Lorsqu un danger impose un freinage d urgence, un conducteur, même entraîné éprouve beaucoup de difficultés pour contrôler l intensité de son freinage. Cela peut aller jusqu au

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - RCZ Synthèse - 09/2012

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES - RCZ Synthèse - 09/2012 Synthèse - 09/2012 GENERALITES Cylindrée (cm 3 ) 1 598 1 997 Puissance maxi en kw (ou ch) / régime (tr/min) 115 (156) / 6 000 147 (200) / 5 500 à 6 800 120 (163) / 3 750 Couple maxi (Nm) / régime (tr/min)

Plus en détail

ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1

ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1 ŠkodaOctavia Combi MOTEURS À ESSENCE - PARTIE 1 Caractéristiques techniques 1.4 MPI/59 kw 1.6 MPI/ kw 1.6 MPI/ kw (A) 1.6 FSI/85 kw 1.6 FSI/85 kw (A) Moteur Moteurs liquide, double arbre à cames en tête

Plus en détail

980 mm 1363 mm. 319 Pelles compactes

980 mm 1363 mm. 319 Pelles compactes 980 mm 1363 mm 319 Pelles compactes Facilité de transport Le déplacement d une mini-pelle d un chantier à un autre n a jamais été aussi simple. La mini-pelle Bobcat 319 peut être transportée sur une remorque

Plus en détail

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages PRESENTATION : MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages D un encombrement restreint, la mini pelle CASE CK23 est très maniable.

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE

DOSSIER TECHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE DOSSIER TEHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE Sommaire 1. Mise en situation de la DAE 2. Limiteur de couple 3. Procédure d acquisition de mesures. 4. Modélisation et paramétrage... 5. Modélisation

Plus en détail

Sommaire. Index. Sommaire

Sommaire. Index. Sommaire Moteur MS - Gamme... 2 Moteur MS - Hydrocouple... 3 Moteur MS - Couvercle de distribution... 4 Moteur MS - Frein multidisques... 5 Moteur MS - Support palier... 6 Moteur MS - Frein à tambour... 7 Essieu

Plus en détail

MOISSONNEUSE-BATTEUSE À BATTEUR AXIAL CASE IH AFX 8010

MOISSONNEUSE-BATTEUSE À BATTEUR AXIAL CASE IH AFX 8010 PRÉSENTATION : 1 : Table de coupe avec rabatteurs et vis d alimentation 2 : Convoyeur à chaînes et barrettes 3 : Engreneur du rotor 4 : Rotor ou batteur axial de grand diamètre à régime variable 5 : Contre

Plus en détail

CITROEN 2 CV 6. Page 1 18/01/97

CITROEN 2 CV 6. Page 1 18/01/97 CITROEN 2 CV 6 1990 Page 1 18/01/97 Identification IDENTIFICATION Type : AZKA Appellation commerciale : 2 CV 6 Spécial Année modèle : 1990 Mise en circulation : 23/03/1990 Numéro de série : KA356819 Numéro

Plus en détail

I. Nature de l énergie :

I. Nature de l énergie : I. Nature de l énergie : Pour réaliser une action, la majorité des systèmes utilisent de l énergie électrique (qui est très répandue) Ou de l énergie pneumatique (sous forme d air comprimé utilisé dans

Plus en détail

LPO G. Monge - P. Mohen

LPO G. Monge - P. Mohen Nom Prénom Classe DE VITESSES LA BOÎTE 1/ Mise en situation 2/ Nécessité du système La boite de vitesses est indispensable en raison des caractéristiques du moteur à combustion interne. Tout moteur à combustion

Plus en détail

FRONTIERE D ETUDE. Hauteur de caisse. Pression hydraulique. Force du conducteur. Pression hydraulique. Pression hydraulique. Pression hydraulique

FRONTIERE D ETUDE. Hauteur de caisse. Pression hydraulique. Force du conducteur. Pression hydraulique. Pression hydraulique. Pression hydraulique COMMANDE DE FREIN FRONTIERE D ETUDE Hauteur de caisse Pression hydraulique Force du conducteur Pression hydraulique Pression hydraulique Pression hydraulique Suite CARACTERISTIQUES FONCTIONNELLES Temps

Plus en détail

TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8. Avec A1 S

TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8. Avec A1 S TD 28 - PFS Résolution graphique Page 1/8 Exercice 1 : 3 GLISSEURS PARALLÈLES. Soit un solide S en équilibre sous l action de 3 glisseurs A1 S, B2 S et C3 S passant respectivement par A, B et C. y x A

Plus en détail

L'ASSISTANCE du FREINAGE

L'ASSISTANCE du FREINAGE L'ASSISTANCE du FREINAGE 1 -GENERALITES 1-1 Assistance 1; c'est une aide apportée au conducteur dans son effort de manoeuvre, par l'action d'une énergie complémentaire. Dans le cas du freinage l'assistance

Plus en détail

TD Cinématique TRANSMISSION A VARIATION CONTINUE VARIO-FENDT 1

TD Cinématique TRANSMISSION A VARIATION CONTINUE VARIO-FENDT 1 TRANSMISSION A VARIATION CONTINUE VARIO-FENDT 1 Compétences travaillées : Retrouver la relation de Willis pour un train épicycloïdal, Exprimer un rapport de réduction, En présence de composants hydrauliques,

Plus en détail

SUJET N 6 : UNITE DE FRAISAGE

SUJET N 6 : UNITE DE FRAISAGE Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de génie Mécanique SUJET N 6 : UNITE DE FRAISAGE Présentation du système et limite de l étude : Le système de production appelé machine

Plus en détail

1140 Basic Line Caractéristiques techniques Caractéristiques moteur Système électrique

1140 Basic Line Caractéristiques techniques Caractéristiques moteur Système électrique Caractéristiques techniques Caractéristiques moteur Marque Perkins Type 403 D-11 Nombre de cylindres 3 Puissance (max.) 17.9 ( 24 ) kw (CV) à (max.) 2800 tr/min Cylindrée 1131 cm³ Refroidissement Eau Système

Plus en détail

GRUE MOBILE SANY STC 500

GRUE MOBILE SANY STC 500 GRUE MOBILE SANY STC 5 FLÉCHE ULTRA-LONGUE. FORTE CAPACITÉ DE LEVAGE SPÉCIFICATIONS/CHÂSSIS Bâti Système électrique Structure soudée intégrée fabriquée en acier 2V, bus CAV ultra-résistant. Vérin stabilisateur

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission.

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. EMBRAYAGE & FONCTION D USAGE Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. Il désaccouple temporairement la transmission pour s arrêter, changer de vitesse

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS. OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS. OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES MATÉRIELS OPTION B : Matériels de travaux publics et de manutention - SESSION 2015 - Chargeur Télescopique Manitou MLT 634 120 LSU PS E2 : ÉPREUVE DE TECHNOLOGIE

Plus en détail

Bloc foré pour vérin de flèche

Bloc foré pour vérin de flèche Section annulaire 2b Limiteur de pression A action piloté 3b 1 Pompe de compensation Limiteur de pression à action piloté (piston) 3a Section piston Pompe à débit variable Circuit fermé Le bloc foré schématisé

Plus en détail

Toutes les valeurs assignées indiquées par le constructeur se rapportent au référentiel géométrique constructeur.

Toutes les valeurs assignées indiquées par le constructeur se rapportent au référentiel géométrique constructeur. Référentiel géométrique constructeur position du véhicule sur les axes X, Y et Z Lors du développement d un véhicule, les concepteurs commencent par définir le référentiel géométrique constructeur. Celui-ci

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2009/2010. Date : 11/01/2010 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

LA SURALIMENTATION. La puissance et le couple fourni par un moteur ont pour origine la pression résultant de

LA SURALIMENTATION. La puissance et le couple fourni par un moteur ont pour origine la pression résultant de LA SURALIMENTATION LA SURALIMENTATION La puissance et le couple fourni par un moteur ont pour origine la pression résultant de la combustion du mélange air / essence introduit dans les cylindres. Pour

Plus en détail

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Circuit hydraulique de la transmission

VECTRA/ CALIBRA 4x4. Circuit hydraulique de la transmission Circuit hydraulique de la transmission 1 Pompe 4 Réservoir d huile de la direction 2 Régulateur de pression assistée avec le piston de séparation 3 Soupape de commande de la boîte de transfert. 5 Boîte

Plus en détail

Les compresseurs de climatisation. Confort

Les compresseurs de climatisation. Confort Les compresseurs de climatisation Confort Table des matières 1 Introduction... 3 2 Les compresseurs... 3 2.1 Le compresseur plateau oscillant... 3 2.1.1 A cylindrée variable... 3 2.2 Le compresseur Scroll

Plus en détail

La chaîne d énergie. Lycée La Fayette

La chaîne d énergie. Lycée La Fayette Lycée La Fayette La chaîne 1 Diagramme fonctionnel d un système technique local...2 2 Les fonctions de la chaîne...3 3 Alimenter en énergie...5 4 Stocker l énergie...5 5 Protéger...6 6 Convertir l énergie

Plus en détail

Analyse cinématique d un mécanisme

Analyse cinématique d un mécanisme SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU SYSTEME SUPPORT : SYSTEME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BARRES : «DISTRIBAR»...2 1.1. ANALYSE FONCTIONNELLE...2 1.1.1. SADT A-0 de l ensemble du système «DISTRIBAR»....3 1.1.2.

Plus en détail

2 REFÉRENCES NORMATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. 3 DEFINITIONS ET ABRÉVIATIONS Néant 4 PRESCRIPTIONS SOMMAIRE

2 REFÉRENCES NORMATIVES ET RÉGLEMENTAIRES. 3 DEFINITIONS ET ABRÉVIATIONS Néant 4 PRESCRIPTIONS SOMMAIRE Transports INSTRUCTION TECHNIQUE F 1/8 SOMMAIRE 1 OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2 REFÉRENCES NORMATIVES ET RÉGLEMENTAIRES... 1 3 DEFINITIONS ET ABRÉVIATIONS... 1 4 PRESCRIPTIONS... 1 4.1 LEVAGE DES

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCE. Sous-épreuve E21 : Analyse et diagnostic. Ce dossier comprend 7 pages numérotées..dr 1/7 à DR 7/7

DOSSIER RESSOURCE. Sous-épreuve E21 : Analyse et diagnostic. Ce dossier comprend 7 pages numérotées..dr 1/7 à DR 7/7 DOSSIER RESSOURCE Sous-épreuve E21 : Analyse et diagnostic Ce dossier comprend 7 pages numérotées..dr 1/7 à DR 7/7 Ne rien inscrire dans ce dossier qui ne sera pas lu par les correcteurs lors de la correction.

Plus en détail

Diviseur de débit modèle TQ

Diviseur de débit modèle TQ Diviseur de débit modèle TQ Pression p maxi = 350 bar Débit Q CN maxi = 200 l/min Rapport de division = :. Généralités o Fonction Les diviseurs de débit de modèle TQ sont des appareils autorégulés qui,

Plus en détail

Dossier de projet : Robotisation de la BV PK6

Dossier de projet : Robotisation de la BV PK6 U t i l i s a t i o n C o n t e x t e T a b l e a u d e s p é c i f i c a t i o n s C o n s t i t u a n t s Dossier.Projet-BVR.docx Robotisation de boîte 6rapports Renault Lycée Chevrollier Dossier de

Plus en détail

FONCTION D USAGE. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement:

FONCTION D USAGE. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: BOITE DE VITESSES FONCTION D USAGE En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: Lors des démarrages, la mise en mouvement d un véhicule nécessite une force très importante,

Plus en détail

DIRECTION CARACTÉRISTIQUES

DIRECTION CARACTÉRISTIQUES CARACTÉRISTIQUES - Direction du type à bielle pendante à assistance hydraulique par pompe entraînée par courroie. CIRCUIT HYDRAULIQUE - Pression d huile de la pompe (bar) : pression de détente : V.0 l

Plus en détail

DIRECTION CARACTÉRISTIQUES

DIRECTION CARACTÉRISTIQUES CARACTÉRISTIQUES Généralités - Direction à crémaillère, avec ou sans assistance, fixée sur le tablier. - L assistance est réalisée à l aide d un dispositif électrohydraulique. - Un moteur électrique entraîne

Plus en détail

Une conception étudiée pour des performances hors du commun

Une conception étudiée pour des performances hors du commun 7 t NOUVEAU : pelle compacte Bobcat de 7 tonnes Puissante Facile à utiliser Silencieuse Respectueuse de l'environnement Choix de chenilles et de flèche Une conception étudiée pour des performances hors

Plus en détail

ROBINETS de FREIN à MAIN

ROBINETS de FREIN à MAIN ROBINETS de FREIN à MAIN 961 7.. BUT : Commander le frein de parcage et de secours sur les véhicules équipés de cylindres à ressort Commander le frein de remorque LA GAMME - Robinet à main pour véhicules

Plus en détail

E14 - E16 Pelles compactes

E14 - E16 Pelles compactes E14 - E16 Pelles compactes Durabilité et fiabilité sont les maîtres-mots n Matériaux robustes, conception éprouvée Les pelles Bobcat E14 et E16 utilisent des matériaux ultra-résistants testés en conditions

Plus en détail

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE Système d étude : I. MISE EN SITUATION : REDUCTEUR - EMBRAYAGE - FREIN Dans les systèmes automatisés industriels, on rencontre fréquemment des tapis roulants qui assurent le cheminement de la matière d

Plus en détail

THEME TECHNIQUE TRANSMISSION INTEGRALE

THEME TECHNIQUE TRANSMISSION INTEGRALE 1) MISE EN SITUATION: 2) FINALITÉ : Améliorer la motricité du véhicule quelque soit les conditions d adhérence. 3) FONCTIONS: Répartir la puissance motrice sur les 4 roues du véhicule et diminuer la force

Plus en détail

Option: A SESSION: 2003 EP1-2 éme Partie COMMUNICATION TECHNIQUE TECHNOLOGIE. Note EP 1-2 Total : / 100 Note : / 20

Option: A SESSION: 2003 EP1-2 éme Partie COMMUNICATION TECHNIQUE TECHNOLOGIE. Note EP 1-2 Total : / 100 Note : / 20 NE PAS DEGRAPHER LES FEUILLES Option: A SESSION: 2003 EP1-2 éme COMMUNICATION TECHNIQUE TECHNOLOGIE Note EP 1-2 Total : / 100 Note : / 20 RECAPITULATIF DES NOTES PAR QUESTION ET LEURS SAVOIRS ASSOCIES

Plus en détail

Moteurs Hydrauliques M+S

Moteurs Hydrauliques M+S Gamme MS - Dimensions et montage C : 2 M10-12mm de profondeur P (A, B) : 2 G1/2 ou 2 M22 1,5-15mm d épaisseur T : G1/4 ou M14 1,5-12mm d épaisseur (raccordé) Rotation standard Rotation inversée Vue de

Plus en détail

EN SERVICE DU PILOTE

EN SERVICE DU PILOTE DOCUMENTATION TECHNIQUE ET PÉDAGOGIQUE PILOTE AUTOMATIQUE DE VOILIER TP CPGE PTSI Sciences Ind. de l Ingénieur LycéeRouvière Pilote automatique de voilier Documentation technique et pédagogique Fiche 1.

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol.

Domaine : Liaison au sol. Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 3 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappels.

Plus en détail