BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE"

Transcription

1 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est prévu pour être traité en deux heures. Les sujets de CBSV et de biotechnologies seront traités sur des copies séparées. L usage de la calculatrice est autorisé. Ce sujet comporte 7 pages. Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 1/7

2 RECHERCHE DE LA CAUSE D UN SYNDROME HÉMOLYTIQUE URÉMIQUE * En juin 2008, à la suite d un repas pris à la cantine d une école maternelle, trois enfants ont été hospitalisés, suite à une gastro-entérite aiguë et des signes d insuffisance rénale, évoquant un syndrome hémolytique et urémique (SHU). Ce syndrome est le plus souvent provoqué par la shigatoxine de E. coli O157:H7. De nombreux examens sont réalisés à partir de prélèvements effectués sur ces trois enfants (1, 2 et 3), entre autres : - un dosage de la créatinine dans le plasma, permettant la mise en évidence de l insuffisance rénale ; - une recherche de E. coli O157:H7 dans les selles des enfants. En parallèle, la présence de la bactérie E. coli O157:H7 est recherchée dans les aliments consommés par les enfants. L ensemble de ces examens permettra de confirmer un SHU et de déterminer si l infection est bien d origine alimentaire. * Le syndrome hémolytique et urémique est une affection qui débute par une gastro-entérite avec diarrhée, et qui se caractérise, par une anémie due à une hémolyse et une insuffisance rénale. 1. DIAGNOSTIC DE L INSUFFISANCE RÉNALE Un prélèvement sanguin de chacun des trois enfants est analysé au laboratoire d analyses médicales. Le document 1 présente la fiche technique du coffret de dosage de la créatinine par une méthode enzymatique en point final Principe du dosage de la créatinine Q1. Identifier l enzyme catalysant la réaction principale, sachant que celle-ci a pour substrat la molécule biologique à doser. Le document 2 présente les spectres d absorption du NAD + et du NADH. Q2 Expliquer comment est choisie la longueur d onde de 340 nm utilisée pour la lecture de l absorbance en exploitant les documents 1 et 2. Q3. Déduire du document 1, l évolution de la concentration de NADH en fonction du temps au cours du dosage. Q4. Expliquer alors les différents termes de l appellation «dosage de substrat par méthode enzymatique en point final», à l aide du document Résultats Le dosage de la créatinine est réalisé pour les trois enfants hospitalisés. Les indications obtenues sont présentées dans le document 3. Q5. À l aide des documents 1 et 3, calculer la différence d absorbance A essai A témoin dans chacun des cas, et expliquer le signe de cette différence. Q6. Pour chacun des enfants, établir les équations aux valeurs numériques et calculer la concentration molaire de la créatinine dans le plasma en utilisant les documents 1 et 3. Comparer les valeurs mesurées pour chaque enfant aux valeurs physiologiques et conclure si chaque enfant présente une insuffisance rénale. Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 2/7

3 2. RECHERCHE DE E. COLI O157:H7 PAR PCR (POLYMERASE CHAIN REACTION) En parallèle de l analyse sanguine, la recherche de la bactérie E. coli O157:H7 est effectuée dans les selles des trois enfants. Afin de détecter la présence et d identifier cette souche bactérienne, cinq PCR permettant d amplifier le gène codant la shiga-toxine spécifique d E. coli O157:H7 sont réalisées simultanément dans cinq tubes. - PCR témoin positif : gène de la shiga-toxine, amorces et réactifs nécessaires ; - PCR témoin négatif : génome d E coli non pathogène, amorces et réactifs nécessaires ; - PCR essais enfant 1, enfant 2, enfant 3 : selles, amorces, et réactifs nécessaires. Les produits d amplification sont ensuite analysés par électrophorèse sur gel d agarose, après mélange avec du tampon de charge, dépôt et migration. La photographie de l électrophorégramme obtenu est présentée dans le document 4. Q7. Schématiser l électrophorégramme du document 4, et expliquer le résultat obtenu pour le marqueur de taille, présentant différents fragments d ADN. Q8. Expliquer alors le rôle des deux pistes «M». Q9. Exploiter les résultats obtenus pour les témoins, puis analyser les résultats des trois essais C, D et E. Q10. Conclure sur la présence du gène de la shiga-toxine puis sur la présence de la bactérie E.coli O157:H7 dans les selles de chaque enfant. 3. RECHERCHE DE E. COLI O157:H7 DANS LES ALIMENTS CONSOMMÉS PAR LES ENFANTS En parallèle des examens médicaux, une enquête est menée pour déceler l aliment incriminé dans l infection. Un lot de steaks hachés surgelés consommés par les enfants 1 et 3 est suspecté. Le laboratoire de microbiologie alimentaire de l ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire) est chargé d effectuer les contrôles. Le document 5 présente la démarche d analyse normalisée employée pour rechercher E. coli O157:H7 dans un aliment. Q11. Expliquer l intérêt de l étape d ensemencement sur milieu sélectif (étape 2). L étape 4 du document 5 permet d établir le profil biochimique des bactéries suspectes. Les cupules «GLU» et «SOR» de la galerie utilisée pour identifier la souche contiennent respectivement du glucose ou du sorbitol dans le milieu de culture et un indicateur coloré de ph, le bleu de bromothymol. Les bactéries suspectes fermentent le glucose et ne fermentent pas le sorbitol. Q12. Indiquer et expliquer la couleur attendue dans chacune de ces deux cupules pour les bactéries suspectes en utilisant les données du document 6. À l issue de l étape 4 (document 5), le laboratoire recherche les antigènes O157 et H7 sur les bactéries suspectes. Le document 7 présente les réactifs utilisés lors de la première étape du sérotypage pour l identification de l antigène O d E.coli. Q13. Analyser la composition des réactifs du document 7 afin d en déduire la composition qualitative d un témoin positif (présence d une agglutination) et d un témoin négatif (absence d une agglutination). Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 3/7

4 Q14. Schématiser la réaction de ce test d agglutination sur lame : - pour une réaction mettant en évidence E. coli O157:H7 (présence d une agglutination) ; - pour une réaction mettant en évidence une souche d E. coli non O157 (absence d une agglutination). La première étape du sérotypage a conclu à la présence de l antigène O157. Dans un deuxième temps, l antigène H7 a été mis en évidence pour la souche d E. coli isolée du lot de steak haché. Une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) se caractérise par au moins deux personnes présentant les mêmes symptômes gastro-intestinaux avec une même origine alimentaire. Q15. Rédiger une synthèse permettant de confirmer le diagnostic de SHU et de conclure à une TIAC en utilisant les mots-clés : «insuffisance rénale», «créatinine», «shiga-toxine», «E. coli O157:H7», «steak haché», «gène». Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 4/7

5 DOCUMENT 1 : Fiche technique du coffret de dosage de la créatinine APPLICATION : Ce coffret est destiné au dosage de la créatinine dans les liquides biologiques (sérum, plasma hépariné, urine). PRINCIPE : Le dosage de la créatinine dans l échantillon, nécessite que cette molécule soit entièrement consommée grâce aux réactions mises en jeu, celles-ci doivent donc être totalement déplacées vers la droite. Il est nécessaire d attendre la fin de la réaction pour effectuer le mesurage. Réactions mises en jeu : Créatininase (1) créatinine + H 2 O créatine Créatine kinase (2) créatine + ATP phosphocréatine + ADP (3) ADP + phosphoénolpyruvate (PEP) pyruvate + ATP Lactate déshydrogénase (4) Pyruvate + NADH + H + lactate + NAD + La diminution de l absorbance du mélange réactionnel est mesurée à 340 nm. PROCÉDURE : Solution réactionnelle : (ATP, pyruvate, NADH,H + en excès), enzymes en quantité suffisante. Préparation des mélanges réactionnels : Témoin réactif Essai Échantillon (ml) -- 0,1 Eau distillée (ml) 0,1 -- Solution réactionnelle (ml) 1,0 1,0 Homogénéiser, attendre 30 minutes au moins. Ajuster le zéro du spectrophotomètre sur l air et lire l absorbance du témoin réactif et absorbance de l essai. CALCULS : c (créatinine, échantillon) = K x A essai A témoin avec K = 1746 µmol.l -1 VALEURS PHYSIOLOGIQUES dans le plasma : Homme : µmol/l Femme : µmol.l -1 Enfant : µmol.l -1 En cas d insuffisance rénale, le taux de créatinine dans le plasma est augmenté. Limite de détection : c (créatinine, échantillon) = 17,5 µmol.l -1 Limite de linéarité : c (créatinine, échantillon) = 850 µmol.l -1 Stabilité des réactifs : 9 mois stockés entre 0 et 5 C DOCUMENT 2 : Spectres d absorption du NADH et du NAD + Les deux solutions sont à la même concentration. Absorbance solution contre blanc Pyruvate kinase NAD + NADH λ en nm Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 5/7

6 DOCUMENT 3 : Indications obtenues lors du dosage de la créatinine par méthode enzymatique Témoin réactif Enfant 1 Enfant 2 Enfant 3 A lue contre l air à 340nm 1,858 1,731 1,826 1,746 DOCUMENT 4 : Électrophorégramme des fragments d ADN amplifiés L électrophorèse sur gel d agarose permet de séparer les fragments d ADN chargés négativement. CATHODE 506 pb 396 pb 344 pb 298 pb 220 pb ANODE Légende : M : Marqueur de taille (en paire de bases (pb)) Piste A : Témoin positif Piste B : Témoin négatif Piste C : Essai «enfant 1» Piste D : Essai «enfant 2» Piste E : Essai «enfant 3» Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 6/7

7 DOCUMENT 5 : Recherche de E. coli O157:H7 dans un aliment selon la norme NF EN ISO (juillet 2001) D après «Microbiologie Alimentaire», Joffin et Joffin, 2010 Document n 6 : Échelle de ph et zone de virage du bleu de bromothymol (BBT) Zone de ph ph < 6,0 6,0 < ph < 7,6 ph > 7,6 Couleur du milieu contenant du BBT Jaune Vert Bleu Document n 7 : Composition des réactifs utilisés pour la première étape du sérotypage de E. coli O157 Réactif 1 : Particules de latex sensibilisées avec des IgG purifiées de lapin dirigées contre l antigène O157 d E. coli. Les particules sont en suspension dans un tampon contenant 0,098% d azide de sodium (agent conservateur) Réactif 2 : suspension de E. coli O157 + inactivées Réactif 3 : suspension de E. coli O157 inactivées Exemple de Sujet et grille d évaluation d écrit de Biotechnologies décembre 2012 Page : 7/7

8 BACCALAURÉAT STL SPÉCIALITÉ : BIOTECHNOLOGIES SOUS-ÉPREUVE DE BIOTECHNOLOGIES SESSION 2013 REPÈRES ÉLÉMENTS D ÉVALUATION C1 Extraire informations C2 Analyser documents C3 Expliquer démarche C4 Argumenter réponse C5 Construire synthèse C6 Expression écrite I A M I A M I A M I A M I A M I A M Q1 Extrait l enzyme de la réaction principale : créatininase et Identifie la créatinine comme substrat à doser. Q2 Explique : 340 nm = longueur d onde d absorption maximale du NADH pour laquelle le NAD+ n absorbe pas Q3 Explique la diminution de la concentration en NADH dans le milieu réactionnel en faisant le lien avec la consommation de NADH lors la dernière réaction ce qui provoque la diminution de l absorbance du milieu réactionnel Q4 Extrait l indication 30 min au moins, fait le lien entre «temps suffisant long» et point final dosage de substrat : la créatinine est le substrat, totalement consommée par une réaction enzymatique (créatininase) Calcule les valeurs A témoin - A essai Q5 Explique les valeurs négatives avec A témoin > A essai : dans le témoin, le NADH initialement présent est non consommé (donc absorbance élevée), alors qu il est consommé dans l essai lors de la réaction 4 (donc absorbance diminue) Extrait du document 1 l équation aux grandeurs et établit les équations aux valeurs numériques l équation aux unités correspondante [créatinine] enfant 1 = 222 µmol.l [creatinine] enfant 2 = 56 µmol.l -1 [creatinine] enfant 3 = 196 µmol.l -1 Extrait les valeurs physiologiques pour un enfant Q6 Compare et déduit (argumente) : Enfants 1 et 3 : valeurs supérieures aux valeurs physiologiques pour un enfant Enfant 2 : valeur comprises dans les valeurs physiologiques Synthétise les réponses et conclut une insuffisance rénale possible pour 1 et 3 Q7 Analyse le document 4 pour faire le lien entre la taille des différents fragments du marqueur de taille et la vitesse de migration : les fragments d ADN de taille élevée migrent plus lentement que les fragments d ADN de taille faible. Q8 Argumente que les pistes M sont une échelle de référence servant à l identification des fragments par leur taille Analyse le document 4 Extrait les informations et explique : - Témoin positif : présence d une bande qui indique que le fragment d ADN de la shiga-toxine a bien été amplifié. Q9 - Témoin négatif : absence d une bande qui permet de montrer que l amplification est spécifique : - Identifie les fragments d ADN des enfants 1 et 3, de même taille que le témoin positif car migrant à la même distance - Repère l absence de fragment pour l enfant 2 Q10 Conclut en synthétisant les informations précédentes sur la présence de E. coli O157:H7 dans les selles des enfants 1 et 3 Q11 Explique l intérêt de l ensemencement d un milieu sélectif : inhiber la croissance de la plupart des micro-organismes et ne permettre la croissance que d un groupe de micro-organismes dont fait partie E.coli. Q12 Explique : utilisation du glucose ou du sorbitol par fermentation acidification virage BBT au jaune / pas de fermentation pas acidication (ph > 6,0) GLU + : jaune car milieu acide SOR - : vert ou bleu car milieu non acide Analyse la composition des réactifs du document 7 - Le réactif 1 apporte les anticorps dirigés contre l antigène O157 d E.coli fixés dans sur des particules solides (particules de latex) Q13 - Le réactif 2 apporte les E.coli qui présentent dans leur paroi l antigène O Le réactif 3 apporte des E.coli qui ne présentent pas dans leur paroi l antigène O157 - T positif : réactif 1 (billes latex sensibilisées) + réactif 2 (E. coli O157 + ) Tnégatif : réactif 1 (billes latex sensibilisées) + réactif 3 (E. coli O157 ) Q14 Analyse le document 7 et synthétise sous forme de schéma 1 rappelle insuffisance rénale confirmée par le dosage de la créatinine pour les enfants 1 et 3 2 rappelle présence de E. coli O 157:H7 dans les selles des enfants 1 et 3 Q15 3 rappelle identification de E. coli O 157:H7 dans steak haché Argumente et conclut sur le diagnostic de SHU et sur la TIAC : lien steak haché contaminé SHU (enfants 1 et 3) Enfant 2 : pas de SHU, pas de E. coli dans les selles symptômes dus à autre chose? NB : l ordre des arguments est au choix du candidat Exemple de grille d évaluation d un sujet de Biotechnologies réalisé par les commissions d élaboration de sujets SIEC - décembre 2012

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2016 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage Savoirs-faire exigibles : Savoir distinguer un dosage par étalonnage d un dosage par titrage d après le protocole expérimental. Savoir exploiter

Plus en détail

TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay.

TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay. BTSA 1 Diagnostics biologiques Module M55 TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay. Recherche du seuil de sensibilité d un test Elisa Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique ELISA. Déterminer

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2013 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE (STL) Spécialité BIOTECHNOLOGIES EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES BIOTECHNOLOGIES DOSSIER TECHNIQUE A rendre avec

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Session 2010 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Durée de l'épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7

Plus en détail

Il dresse un rapport d analyses qui sera remis à Mirabelle et à son médecin. 1. Dosage des protéines sériques

Il dresse un rapport d analyses qui sera remis à Mirabelle et à son médecin. 1. Dosage des protéines sériques CALULATRICE AUTORISEE RENDRE LE SUJET AVEC LA COPIE Mirabelle consulte une nouvelle fois! Son médecin rédige une ordonnance pour un bilan sanguin et urinaire. Mirabelle dépose un prélèvement d urine jaune

Plus en détail

PEAU ET COSMETIQUES. 1. Identification de bactéries responsables de l impétigo

PEAU ET COSMETIQUES. 1. Identification de bactéries responsables de l impétigo 1 PEAU ET COSMETIQUES 1 ère partie : L impétigo L impétigo est une infection cutanée superficielle très contagieuse d origine bactérienne. Les lésions forment des vésicules contenant un liquide clair qui

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Méthode OIV-MA-AS313-07 Méthode Type II Acide lactique Méthode enzymatique 1. Principe de méthode En présence de nicotinamide-adénine-dinucléotide (NAD) l'acide lactique total (L lactate et D-lactate)

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biochimie Génie biologique SESSION 2012 Épreuve de Biochimie - Biologie Durée : 4 heures Coefficient : 6 L usage

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/8 DS n 7 Épreuve de biologie 23 avril 2015 Durée : 2 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Baccalauréat sciences et technologies de laboratoire Sujet zéro Option biotechnologies Épreuve écrite Les vins «botrytisés» Ces documents peuvent

Plus en détail

Mesure de l activité enzymatique DR AKSAS

Mesure de l activité enzymatique DR AKSAS Mesure de l activité enzymatique DR AKSAS 1 Mesure de l activité enzymatique Il est difficile de mesurer la quantité d enzyme en unités de masse ou de concentration molaire (quantité trop faible et problème

Plus en détail

CAPET CONCOURS EXTERNE. Section : BIOTECHNOLOGIES Option : Biochimie-Génie biologique TRAVAUX PRATIQUES DE MICROBIOLOGIE

CAPET CONCOURS EXTERNE. Section : BIOTECHNOLOGIES Option : Biochimie-Génie biologique TRAVAUX PRATIQUES DE MICROBIOLOGIE Session 2002 CAPET CONCOURS EXTERNE Section : BIOTECHNOLOGIES Option : Biochimie-Génie biologique TRAVAUX PRATIQUES DE MICROBIOLOGIE VALIDATION DU CHOIX D UNE SOUCHE-TEST POUR LE SUIVI DE PRODUCTION DE

Plus en détail

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS I. Le BBT un indicateur coloré acido- basiques Une solution contenant un indicateur coloré prend une couleur différente selon le ph du milieu dans lequel est introduite. Le bleu de bromothymol (BBT) est

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : Principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

5. Conditionnement et conservation de l échantillon

5. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet E-IV-5V1 RECHERCHE ET DÉNOMBREMENT DES STAPHYLOCOQUES PATHOGÈNES et/ ou Staphylococcus aureus. FILTRATION SUR MEMBRANE Cette procédure décrit la méthode de recherche et de dénombrement des staphylocoques

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

ANNATUT. [Année ] Qcm issus des Tutorats. Correction détaillée

ANNATUT. [Année ] Qcm issus des Tutorats. Correction détaillée ANNATUT [Année 2012-2013] Qcm issus des Tutorats Correction détaillée SOMMAIRE 1. QCM Mixtes... 3 Correction :... 6 Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente sont interdites. Page 2 sur 7 2011

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Epidémie d infections à EHEC O157 liée à la consommation de viande de bœuf hachée surgelée en Nord-Pas de Calais et Picardie, juin 2011

Epidémie d infections à EHEC O157 liée à la consommation de viande de bœuf hachée surgelée en Nord-Pas de Calais et Picardie, juin 2011 Epidémie d infections à EHEC O157 liée à la consommation de viande de bœuf hachée surgelée en Nord-Pas de Calais et Picardie, juin 2011 Résultats provisoires XVIIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse

Plus en détail

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION

TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION TP 16 TECHNIQUES D IMMUNOPRÉCIPITATION Techniques étudiées : Mancini, outcherlony et l immunoélectrophorèse. Les objectifs de cette séance : Comprendre les différentes techniques d immunoprécipitation

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Lundi 22 juin 2015 Coefficient de la sous-épreuve

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

une amélioration des pratiques pouvait améliorer la qualité des échantillons.

une amélioration des pratiques pouvait améliorer la qualité des échantillons. Qualité de plasma optimale L analyse de biologie médicale: un outil de diagnostic incontournable «Le test biologique est un moyen fiable et peu coûteux, utilisé dans plus de 70%des diagnostics posés par

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECNLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSIN 2013 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm DS 1S THÈME OBSERVER MATIÈRES ORGANIQUES COLORÉES- SOLUTIONS COLORÉES- AVANCEMENT NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... DS A Page 1 / Toutes les réponses doivent être clairement justifiées. Traiter

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie Séquence n 8 Des ondes pour mesurer en chimie Fiches de synthèse liées à cette séquence : Partie C : ondes progressives périodiques Partie F : ondes et changements de milieu ACTIVITÉ 1 : dosage d un des

Plus en détail

Cinq cas groupés de diarrhées hémorragiques sans complications à Escherichia coli O157:H7 chez cinq jeunes enfants en septembre 2011 à Strasbourg

Cinq cas groupés de diarrhées hémorragiques sans complications à Escherichia coli O157:H7 chez cinq jeunes enfants en septembre 2011 à Strasbourg Cinq cas groupés de diarrhées hémorragiques sans complications à Escherichia coli chez cinq jeunes enfants en septembre 2011 à Strasbourg Jean-Michel Scheftel Plateau Technique de Microbiologie, Hôpitaux

Plus en détail

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt Remettre le sujet et le compte rendu à l examinateur à la fin de l épreuve. 1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt 1.1 Mise en suspension et filtration *En présence de l examinateur. Prélever une

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2016 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2003

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2003 AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2003 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE - PHYSIOLOGIE Premier jour OSTEOBLASTES ET PHOSPHATASE ALCALINE L os est un tissu en perpétuel renouvellement.

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Baccalauréat sciences et technologies de laboratoire Sujet zéro Option biotechnologies Épreuve écrite Les laboratoires de biotechnologie au service

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECNLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSIN 2013 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Etude d une cellule animale : l hépatocyte

Etude d une cellule animale : l hépatocyte Etude d une cellule animale : l hépatocyte Histologie (9 points) 1. Donner la définition du grossissement d un microscope. Vous disposez d un morceau de papier millimétré. Le placer sur la platine du microscope.

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES CINETIQUES ENZYMATIQUES GBA 1

TRAVAUX DIRIGES CINETIQUES ENZYMATIQUES GBA 1 TRAVAUX DIRIGES CINETIQUES ENZYMATIQUES GBA 1 P Chalier, L Preziosi-Belloy Enzymes à comportement michaelien Exercice de révision pour faire le point (un bilan) des compétences acquises pour la partie

Plus en détail

LE CHAMPAGNE 1. ANALYSE D UNE PREPARATION COMMERCIALE DE LEVURE

LE CHAMPAGNE 1. ANALYSE D UNE PREPARATION COMMERCIALE DE LEVURE 1 LE CHAMPAGNE Les levures utilisées dans l élaboration du champagne sont en général des souches commerciales sélectionnées. Elles transforment le sucre en alcool et en dioxyde de carbone lors de la première

Plus en détail

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu P a g e 1 TS Chimie Exercice résolu Enoncé Les indicateurs colorés sont des entités chimiques étonnantes qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du ph de la solution aqueuse qui les contient.

Plus en détail

L Eprouvette - Laboratoire public de l Université de Lausanne. De la mutation génétique à la maladie

L Eprouvette - Laboratoire public de l Université de Lausanne. De la mutation génétique à la maladie L Eprouvette - Laboratoire public de l Université de Lausanne De la mutation génétique à la maladie Le Syndrome de l X-fragile? Une maladie héréditaire : qui touche l ADN 1. Qu est ce que l ADN? 2. Que

Plus en détail

TD TRANSCRIPTION 1 I II III IV P σ. Radioactivité 125 cpm cpm 130 cpm cpm. α 2 ββ Marqueurs + + α 2 ββ. 3 kb.

TD TRANSCRIPTION 1 I II III IV P σ. Radioactivité 125 cpm cpm 130 cpm cpm. α 2 ββ Marqueurs + + α 2 ββ. 3 kb. TD TRANSCRIPTION 1 Problème 1 A) Un chercheur a cloné, dans un vecteur plasmidique, un insert de 5 kb, correspondant à une très petite portion du chromosome d Escherichia coli (génome complet d E. coli

Plus en détail

RESOLUTION OIV-OENO

RESOLUTION OIV-OENO RESOLUTION OIV-OENO 496-2013 MONOGRAPHIE SUR LES AUTOLYSATS DE LEVURES L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Vu l'article 2 paragraphe 2 iv de l'accord du 3 avril 2001 portant création de l'organisation internationale

Plus en détail

MODULE 5 ÉTUDE DE CAS SUR LES REINS

MODULE 5 ÉTUDE DE CAS SUR LES REINS Noms : Foyer MODULE 5 ÉTUDE DE CAS SUR LES REINS Contexte Vous avez déjà exploré les caractéristiques du système circulatoire et identifié le sang comme véhicule des éléments nécessaires à tout l organisme.

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

A - Structure et Propriétés «Etude d un ADN bicaténaire» (45 mn)

A - Structure et Propriétés «Etude d un ADN bicaténaire» (45 mn) UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE UFR SCIENCES EXACTES ET NATURELLES Licence STS - Mention BGS UEP 1.3 et UEO 1.5 Structure et Propriétés des biomolécules Enzymologie Plier Examen 1 ème session semestre

Plus en détail

Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture

Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture T BTK AT de biotechnologies Séance de révision : validation de la préparation d un milieu de culture L objectif de la séance est de préparer un milieu de culture en bouillon qui sera utilisé après autoclavage

Plus en détail

Viande de cheval ou viande de bœuf?

Viande de cheval ou viande de bœuf? Fête de la science 2016 Viande de cheval ou viande de bœuf Viande de cheval ou viande de bœuf? Quand une entreprise qui fabrique des lasagnes affiche qu elles sont «pur bœuf», on ne doit pas trouver d

Plus en détail

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour?

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? Objectif : Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Staphylococcus et micrococcus

Staphylococcus et micrococcus GELOSE CHAPMAN Milieu d isolement sélectif pour les bactéries du genre Staphylococcus COMPOSITION : Peptones Chlorure de sodium Mannitol Rouge de phénol Agar LECTURE : Observation Interprétation Conclusion

Plus en détail

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires Compétences Analyser et S approprier Le sirop de menthe étudié contient deux colorants

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2004 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE LAIT ET INTOLERANCE AU LACTOSE L'intolérance au lactose se caractérise par l'incapacité

Plus en détail

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

Exemple de projet technologique accompagné en T STL biotechnologie

Exemple de projet technologique accompagné en T STL biotechnologie Exemple de projet technologique accompagné en T STL biotechnologie Le contrôle qualité des nuggets! Lycée L.S SENGHOR EVREUX Année 2013 / 2014 Projet réalisé par Erwann PAILLE-BORDE, Jérémie VAUTIER, Alexandre

Plus en détail

TP 8 Etude cinétique de la Béta galactosidase

TP 8 Etude cinétique de la Béta galactosidase TP 8 Etude cinétique de la Béta galactosidase Les objectifs de cette séance : - Savoir réaliser une réaction enzymatique en fonction du temps et faire le lien avec la vitesse initiale. - Faire des cinétiques

Plus en détail

VACUETTE Tubes Plasma

VACUETTE Tubes Plasma Informations générales Application : Les tubes VACUETTE Plasma sont utilisés pour la détermination des paramètres de chimie clinique dans le plasma. Matériaux : Les tubes VACUETTE Plasma sont fabriqués

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

Gélose de CHAPMAN au mannitol

Gélose de CHAPMAN au mannitol Gélose de CHAPMAN au mannitol DOMAINE D UTILISATION La gélose de Chapman au mannitol permet l isolement sélectif, la recherche et le dénombrement des staphylocoques pathogènes dans le lait, les produits

Plus en détail

Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire

Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire Contrôle de la stabilité d un sirop anti-inflammatoire 1 / 6 L'instabilité des solutions aqueuses médicamenteuses représente un problème pour leur stockage et leur administration. Des temps de conservation

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : Page 1/6 Kit principe de la PCR Réf. PCR A RECEPTION DU COLIS :! Vérifier la composition du colis indiquée cidessous!! Stocker les articles du colis dans les bonnes conditions :!Placer le sachet AD à 20

Plus en détail

Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie

Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie 1. Instruments d analyse et de mesure Différents instruments de mesure sont utilisés au laboratoire pour les analyses : La

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2017 Sous-épreuve écrite de Chimie Biochimie

Plus en détail

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7

Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2012 Durée : 3 heures 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie. Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5

Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie. Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5 Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5 Particularités liées à la Bactériologie Majorité des bactéries d intérêt

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

5. Conditionnement et conservation de l échantillon

5. Conditionnement et conservation de l échantillon E-IV-6V1 RECHERCHE ET DÉNOMBREMENT DE Pseudomonas aeruginosa. FILTRATION SUR MEMBRANE 1. Objet Cette procédure décrit la méthode de recherche et de dénombrement de Pseudomonas aeruginosa dans les eaux

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées

Cours sur le module O3 : Observer - Matières colorées Notions et contenus Objectifs Synthèse soustractive. Interpréter la couleur d un mélange obtenu à partir de matières colorées. Colorants, pigments ; extraction et synthèse. Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Impact des radiations ionisantes sur une bactérie et son évolution

Impact des radiations ionisantes sur une bactérie et son évolution Impact des radiations ionisantes sur une bactérie et son évolution P. Micheau, A. Taravaud, G. Warrot, T. Hindré, M. Zampaolo, D. Sarramia V. Breton, L. Maigne, Thématique de recherche PCSV Créer un modèle

Plus en détail

KIT ETUDE DE L ADN DU SUSPECT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 binômes)

KIT ETUDE DE L ADN DU SUSPECT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 binômes) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT ETUDE DE L ADN DU SUSPECT Ref: ADNSUSP A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 Stocker

Plus en détail

UE 2V311 TD Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage.

UE 2V311 TD Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage. UE 2V311 TD 1-2015 Construction et criblage d une banque d ADN génomique d un phage. Buts du TD: Connaître et comprendre toutes les étapes du clonage moléculaire, depuis la préparation de l'adn à cloner

Plus en détail

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique Chapitre 5 chimie Temps et évolution chimique Pré requis : 4 ème et 1 ère S réactif, produit, réactif limitant, avancement Compétences : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour suivre dans le temps

Plus en détail

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande

Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Problématique Escherichia coli - EHEC - dans les préparations de viande DG Contrôle Secteur DIS Introduction La bactérie E. coli entérohémorragique

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/7 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE DS n 5 Épreuve de biologie 29 novembre 2014 Durée : 2 heures Le sujet comporte 2 parties indépendantes. Thème 1 Le candidat s appuiera essentiellement sur une analyse

Plus en détail

Petrifilm. Test pour la numération sélective des E.coli (Select E. coli) Guide d Interpretation

Petrifilm. Test pour la numération sélective des E.coli (Select E. coli) Guide d Interpretation Guide d Interpretation Petrifilm Test pour la numération sélective des E.coli (Select E. coli) Ce document est destiné à vous apporter une aide pour l interprétation des résultats obtenus à partir du test

Plus en détail

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5 Page 1 sur 5 TS Chimie Spécialité Dosage de l élément fer dans un vin blanc Exercice résolu - Sujet - Données Masse molaire de l alun de fer (III) et d ammonium : 964 g.mol -1 Masse molaire du thiocyanate

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Épreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Page 1/6 Kit étude de l ADN du suspect Réf. ADNSUSP

Page 1/6 Kit étude de l ADN du suspect Réf. ADNSUSP Page 1/6 Kit étude de l ADN du suspect Réf. ADNSUSP A RECEPTION DU COLIS :! Vérifier la composition du colis indiquée cidessous!! Stocker l ensemble du colis suivant les conditions : Les tubes d ADN se

Plus en détail

Thème 2 Chapitre 1 Activité 2

Thème 2 Chapitre 1 Activité 2 Thème 2 Chapitre 1 Activité 2 ÉTUDE DE L INFLUENCE DU ph SUR LA CROISSANCE EN BATCH D ESCHERICHIA COLI Éléments de réponse 1. ANALYSE DE L ORGANIGRAMME 1.1. Lors du suivi de croissance d Escherichia coli

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée

DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée DES ÉQUILIBRES ACIDO-BASIQUES EN MILIEU BIOLOGIQUE (1h45) La calculatrice N EST PAS autorisée Document n 1 : Système tampon phosphate Dans les milieux biologiques, les systèmes tampons amortissent les

Plus en détail

ÉPREUVE PONCTUELLE N 7

ÉPREUVE PONCTUELLE N 7 ÉPREUVE PONCTUELLE N 7 (Coefficient : 4 - Durée : 3 heures 30) (Coefficient : 6 pour les candidats n ayant pas subi le contrôle en cours de formation) Lire attentivement l'ensemble du sujet et la totalité

Plus en détail

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET REMPLACEMENT 2008 France métropolitaine BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES ÉPREUVE TERMINALE N 3 ÉTUDE DE THEMES TECHNIQUES Option Transformation Spécialité Laboratoire et contrôle de la qualité

Plus en détail

1 cycle de PCR. 12: La PCR. BiOutils

1 cycle de PCR. 12: La PCR. BiOutils 12: La PCR La technique de polymérisation en chaîne (en anglais «polymerase chain reaction») ou PCR, permet d amplifier des millions de fois un unique fragment d ADN. Cette méthode est devenue un outil

Plus en détail