Clinique de prévention des maladies cérébrovasculaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Clinique de prévention des maladies cérébrovasculaires"

Transcription

1 Un rendez-vous pour le partage des savoirs Clinique de prévention des maladies cérébrovasculaires Doris Boivin, infirmière clinicienne 1 mai 2013

2 Plan AVC 101 Fonctionnement de la clinique Importance du rôle de l infirmière clinicienne Défis cliniques à relever

3 Symptômes Faiblesse Trouble de la parole Trouble de la vision Mal de tête Étourdissement

4 Facteurs de risque Modifiables Hypertension artérielle (sodium) Inactivité physique Tabac Fibrillation auriculaire Diabète Dyslipidémie Obésité Alcoolisme Maladies cardiaques et hématologiques Non-modifiables Âge avancé Sexe masculin ATCD personnel de maladie vasculaire ATCD personnel d AVC Race Hérédité

5 Risque d AVC à la suite d une ICT 10% à 20 % auront un ACV dans les 90 jours La moitié des récidives surviennent dans les 48 heures Le risque à sept jours peut atteindre 35 % chez les usagers ICT présentant des facteurs de risque additionnels.

6 Indicateur du risque d AVC dans les 7 jours post ICT (Rothwell et al., 2005) Score ABCD 2 A= Âge Plus de 60 ans 1 point B= Pression artérielle Pression artérielle systolique >140 mm Hg (Blood pressure) Pression artérielle diastolique > 90 mm Hg 1 point C= Caractéristiques cliniques Faiblesse unilatérale 2 points (Clinical feature) Dysphasie 1 point D= Durée Plus de 60 minutes 2 points De 10 à 59 minutes Moins de 10 minutes 1 point 0 point D= Diabète 1 point Score Risque d AVC dans les 7 jours < 5 0,4 % Total / 7 points = 5 12,1 % > 5 35 %

7 Types d AVC 85 % ischémique 15 % hémorragique Causes d AVC

8 Prévention secondaire Réduire le risque de récidive Modification des habitudes de vie Médication Chirurgie

9 Diagnostics différentiels ICT 1/3 ACV 1/3 Diagnostics différentiels 1/3

10 Clinique AVC But: Réduire l incidence d AVC Objectifs généraux : Évaluer et traiter rapidement les usagers présentant ICT ou AVC sans séquelles Éviter les hospitalisations

11 Clientèle visée Les usagers présentant des symptômes suggérant une ICT ou un AVC afin de préciser soit le diagnostic, la cause, le traitement, le pronostic ou les chances de récidives. Usagers à haut risque d AVC (ex: les sténoses asymptomatiques)

12 Critères d admissibilité Être référé (e) par un médecin de famille, médecin d urgence, neurologue ou tout autre spécialiste ou Avoir déjà été investigué (e) à la clinique d AVC

13 Équipe de la clinique AVC 1 neurologue neurologue responsable neurologue de garde 1 infirmière clinicienne 1 neurochirurgien 1 secrétaire

14 Cas clinique Monsieur Rémi Parésie 24 avril 2012 Homme de 52 ans Antécédents : tabac, hypertension En se rasant vers 6 h 30 ce matin, M. Parésie a présenté une faiblesse du MSD durée + ou 30 min

15 Cas clinique(suite) 25 avril 2012: 8 h L infirmière procède à la prise des messages de la boite vocale Priorise les références Interventions: Application de l ordonnance collective neuro 7 au besoin Planification du doppler carotidien, de l évaluation nursing et de la consultation médicale Recherche des investigations antérieures Étude du dossier médical Ouverture de dossier à la clinique Attendons Monsieur Parésie ce pm.

16 Déroulement de la visite 25 avril 2012: 13 h L infirmière rencontre l usager 25 avril 2012: 13 h 15 Bref compte-rendu au neurologue avant la visite médicale

17 Rôle de l infirmière Pendant la visite médicale Après la visite médicale Traitement de l ordonnance

18 Cas clinique(suite) Monsieur Parésie 25 avril 2012: 13 h 45 Rencontre avec neurologue Doppler + Angioscan carotidien demandé Planification de l angioscan +DFGE Résultat 50 ordonnance pour préparation avant contraste Angioscan via médecine de jour fait le 3 mai 2012 Sténose de 80% CIG Planification d un R-V avec neurochirurgien Rencontre avec le neurochirurgien le 8 mai 2012 Endartérectomie faite le 24 mai 2012

19 Défis cliniques à relever 15 minutes pour évaluer l usager + interventions brèves est-ce possible

20 Défis cliniques à relever Ma stratégie!!! Reconnaitre les forces de l usager

21 Défis cliniques à relever Recherche des meilleures pratiques et mise à jour

22 Recommandation canadienne pour les pratiques optimales de soins de l AVC Intervention de la carotide 2.7.1: Sténose carotidienne symptomatique Les patients ayant eu une ICT ou un AVC non invalidant et qui présentent une sténose de l artère carotide interne ipsilatérale de 50 à 99% (mesurée par deux techniques d imagerie non invasive aux résultats concordants) devraient être évalués par une personne spécialisée en AVC. Une endartérectomie carotidienne (EC) devraient être offerte aux patients sélectionnés, et ce dans les plus brefs délais, idéalement moins de deux à 14 jours après le nouvel évènement {niveau de preuve A}

23 Défis cliniques à relever Se questionner Sommes-nous performants!!!

24 La qualité, je mesure ça comment??

25 Méthodologie Audit de dossiers des endartérectomies entre le 1 er janvier 2009 et le 31 août 2011

26 Données recensées Numéro de dossier Initiales de l usager Date des symptômes de l usager Date de la référence à la Clinique ACV Date de consultation en neurologie Date du doppler carotidien Date de l angioscan Degré de sténose carotidienne Date de consultation en neurochirurgie Date prévue de la chirurgie Date de la chirurgie Présence de complications per op ou post-op immédiat si présentes lesquelles Et leurs délais

27 QUIZ Combien d usagers ont eu l endartérectomie selon les délais des recommandations canadiennes A) entre 80% et 100% B) entre 60% et 80 % C) entre 40% et 60 % D) entre 20% et 40 % E) entre 0 % et 20 %

28 12,5 %

29 Délai à diminuer Doppler vs angio scan Angioscan vs neurochirurgie Chirurgie prévue vs chirurgie faite On fait quoi maintenant

30

31 À venir Radiologiste Neurologues Infirmière clinicienne Clinique AVC Neurochirurgien Techniciennes en radiologie Infirmier chef Conseillère en soins infirmiers

32 Conclusion!! Le rôle de l infirmière clinicienne Loi 90 ART Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique; 2. Exercer une surveillance clinique de la condition des personnes dont l état de santé présente des risques, incluant le monitorage et les ajustements du plan thérapeutique infirmier; 3. Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance; 4. Initier des mesures diagnostiques à des fins de dépistage dans le cadre d une activité découlant de l application de la Loi sur la santé publique; 5. Effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs, selon une ordonnance; 6. Effectuer et ajuster les traitements médicaux, selon une ordonnance; 7. Déterminer le plan de traitement relié aux plaies et aux altérations de la peau et des téguments et prodiguer les soins et les traitements qui s y rattachent; 8. Appliquer des techniques invasives; 9. Contribuer au suivi de la grossesse, à la pratique de accouchements et au suivi postnatal; 10. Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes; 11. Administrer et ajuster des médicaments ou d autres substances, lorsqu ils font l objet d une ordonnance; 12. Procéder à la vaccination dans le cadre d une activité découlant de l application de la Loi sur la santé publique 13. Mélanger des substances en vue de compléter la préparation d un médicament, selon une ordonnance; 14. Décider de l utilisation des mesures de contention; ART Prescrire des examens diagnostiques; 2. Utiliser des techniques diagnostiques invasives ou présentant des risques de préjudice; 3. Prescrire des médicaments et d autres substances; 4. Prescrire des traitements médicaux; 5. Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux, invasifs ou présentant des risques de préjudice.

33 Le rôle de l infirmière clinicienne C est plus que la loi 90 C est aussi me questionner sur la qualité de soins que j aimerais recevoir!!!

34 MERCI!!! Pour toutes questions ou informations supplémentaires Vous pouvez me rejoindre poste 2716

35 Ordonnance collective: NEURO-7 Investigation des usagers présentant des signes et symptômes d ICT ou d AVC En présence de l un ou de plusieurs des signes et symptômes suivants : Faiblesse d un ou des deux membres Engourdissement d un ou des deux membres Trouble du langage (dysarthrie et/ou aphasie d expression et/ou de compréhension) Perte de vision (amaurose) Épisode(s) de confusion (quelques heures) Quadranopsie EEG Examens à demander DOPPLER CAROTIDIEN Ne pas refaire cet examen s il a été passé il y a moins de 3 mois et qu il était normal TACO CÉRÉBRAL Usager anticoagulé présentant : Faiblesse d un ou des deux membres Engourdissement d un ou des deux membres Trouble du langage (dysarthrie et/ou aphasie d expression et/ou de compréhension) Céphalée Pouls irrégulier (lors de la rencontre) TACO CÉRÉBRAL ECG

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF

INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF INFIRMIÈRE TECHNICIENNE EN GMF L infirmière technicienne en GMF évalue l état de santé, détermine et assure la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers. Elle prodigue les soins et traitements

Plus en détail

Mieux comprendre les outils d encadrement cliniques

Mieux comprendre les outils d encadrement cliniques Mieux comprendre les outils d encadrement cliniques PROBLÈME Caroline Roy Directrice adjointe Pratique infirmière avancée et relations avec les partenaires Direction, Développement et soutien professionnel

Plus en détail

(L.Q. 2009, c. 28) Présenté par madame Kathleen Weil Ministre responsable de l'application des lois professionnelles Sanctionné le 19 juin 2009

(L.Q. 2009, c. 28) Présenté par madame Kathleen Weil Ministre responsable de l'application des lois professionnelles Sanctionné le 19 juin 2009 Tableau comparatif entre certaines professions Projet de loi n o 21 (L.Q. 2009, c. 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

Définitions des champs de pratique (14 juin 2002)

Définitions des champs de pratique (14 juin 2002) Définitions des champs de pratique (14 juin 2002) Médecins Infirmières Infirmières Physiothéra Évaluer et diagnostiquer toute déficience de la santé de l être humain, prévenir et traiter les maladies dans

Plus en détail

Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF

Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF Le partage des rôles en soins infirmiers en GMF Johanne Gauthier, conseillère cadre en soins infirmiers Johanne Grondin, adjointe à la DSI 20 mars 2017 Cadre légal et partage des activités professionnelles

Plus en détail

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 1 DEFINITION Perturbation Soudaine de l irrigation du cerveau 2 Pour vivre: le cerveau a besoin d énergie et d oxygène

Plus en détail

Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF

Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF Enjeux et défis de la pratique infirmière en GMF Journée annuelle de la CvP (communauté virtuelle de pratique) des GMF du Québec Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 41 ORDONNANCE COLLECTIVE POUR L AJUSTEMENT DE LA THÉRAPIE MÉDICAMENTEUSE Nom

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Pauline Plourde, inf., B. Sc.,M.Éd. Directrice-conseil par intérim Direction, Affaires externes,

Plus en détail

Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie

Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie Pr Mathieu ZUBER Service de Neurologie et NeuroVasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph Université Paris Descartes Plan Risque de

Plus en détail

Risque de récidive et prévention - Prise en charge de l épilepsie

Risque de récidive et prévention - Prise en charge de l épilepsie Risque de récidive et prévention - Prise en charge de l épilepsie Pr Mathieu ZUBER Service de Neurologie et NeuroVasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph Université Paris Descartes Plan Risque

Plus en détail

QUELLE FILIERE POUR LES AIT?

QUELLE FILIERE POUR LES AIT? L AVC en Basse-Normandie - 1 ère journée régionale médicale Atelier 2 QUELLE FILIERE POUR LES AIT? Animateurs Julien Arzur, Juliette Houhayer, Grégory Szwarc, Toni Chauvin 19 juin 2014 AIT? «Episode bref

Plus en détail

Inauguration de l Unité Neuro-Vasculaire (UNV) du CHU de Clermont-Ferrand

Inauguration de l Unité Neuro-Vasculaire (UNV) du CHU de Clermont-Ferrand Dossier de presse Inauguration de l Unité Neuro-Vasculaire (UNV) du CHU de Clermont-Ferrand par M. François Dumuis, Directeur général de l Agence régionale de santé (ARS), En présence de Mme le Dr Élisabeth

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE Centre de santé et de services sociaux GMF Sud-Ouest N o de l ordonnance : GMF-OCM-17 Nom de l ordonnance : Ajustement de la médication antihypertensive orale pour le traitement de l hypertension artérielle.

Plus en détail

Revascularisation carotidienne précoce après AVC. Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille

Revascularisation carotidienne précoce après AVC. Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille Revascularisation carotidienne précoce après AVC Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille Cet intervenant : a déclaré ses liens d intérêt estime

Plus en détail

Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles

Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles Carole Mercier, inf., M.Sc. Directrice-conseil Direction des affaires externes et des statistiques sur l effectif,

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux AVC Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications Thérapeutique

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR LES EXAMENS ET LES ANALYSES DE LABORATOIRE

ORDONNANCE COLLECTIVE POUR LES EXAMENS ET LES ANALYSES DE LABORATOIRE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 35 ORDONNANCE COLLECTIVE POUR LES EXAMENS ET LES ANALYSES DE LABORATOIRE Nom

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux : définitions L accident vasculaire cérébral () est un déficit neurologique de survenue soudaine

Plus en détail

Guide du patient sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC

Guide du patient sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC canadian stroke network Guide du patient sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC Les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC

Plus en détail

Hypertension. Objet. But/Objectif. Instructions. Dépistage et investigation

Hypertension. Objet. But/Objectif. Instructions. Dépistage et investigation Objet Instructions pour identifier les clients dont la tension artérielle est élevée dans le cadre de l examen médical aux fins de l immigration (EMI). But/Objectif Les présentes instructions visent à

Plus en détail

Guide du patient et de la famille sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC

Guide du patient et de la famille sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC canadian stroke network Guide du patient et de la famille sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC (mise à jour de 2011) Les Recommandations canadiennes pour les

Plus en détail

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS Recommandations dans la prise en charge des patients présentant sténose carotidienne ou vertébrale extra crânienne. Recommandations pour écho-doppler

Plus en détail

AVC. Cause No 2 de démence Cause No 3 de décès

AVC. Cause No 2 de démence Cause No 3 de décès AVC Cause No 1 d invalidité (>60 ans) Cause No 2 de démence Cause No 3 de décès AVC Infarctus Cérébral: 80% des cas Hémorragie cérébrale : 20% Age et fréquence des accidents vasculaires cérébraux pour

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier les examens paracliniques et diagnostiques après référence en GYNÉCOLOGIE à l accueil clinique. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance

Plus en détail

Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires. Didier Leys (Lille)

Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires. Didier Leys (Lille) Prise en charge des accidents vasculaires cérébraux post-opératoires Didier Leys (Lille) Généralités sur les AVC AVC: quelques chiffres Par million d habitants /an: 2400 AVC (75%: 1er AVC) 500 AIT A 1

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) L accident vasculaire cérébral, dit aussi «attaque cérébrale», est dû à une interruption brutale de l irrigation sanguine d une zone du cerveau. L interruption

Plus en détail

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Prise en charge des AIT Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Définition classique «Déficit neurologique focal d installation brutale, résolutif en moins de 24 heures, d origine vasculaire

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Erik BOQUET Page 1 04/02/2008 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (Docteur Erik BOQUET) 1 RAPPELS Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux Accidents vasculaires cérébraux Introduction Problème de santé publique Entre 120 et 140 000 français par an Source de handicap Mortalité à 5 ans élevée Définition Atteinte du système nerveux central dont

Plus en détail

L ANÉVRISME CÉRÉBRAL NON-ROMPU. Mieux comprendre l anévrisme cérébral et les traitements

L ANÉVRISME CÉRÉBRAL NON-ROMPU. Mieux comprendre l anévrisme cérébral et les traitements L ANÉVRISME CÉRÉBRAL NON-ROMPU Mieux comprendre l anévrisme cérébral et les traitements Qu est-ce qu un anévrisme cérébral? Un anévrisme cérébral est une faiblesse de la paroi d une artère située dans

Plus en détail

ENDARTERIECTOMIE CAROTIDE INDICATIONS RESULTATS. Guy LESECHE

ENDARTERIECTOMIE CAROTIDE INDICATIONS RESULTATS. Guy LESECHE Guy LESECHE Hôpital BEAUJON Clichy (France) INDICATIONS - RESULTATS Sténoses symptomatiques ESSAI NASCET (n=331,328) NASCET (n=428,430) ECST (n=323,455) ACE (n=,1255) CAVATAS (Chirurgie) (n=.,253) RISQUE

Plus en détail

Diagnostic : fibrillation auriculaire. Comment peut-on prévenir un accident vasculaire cérébral?

Diagnostic : fibrillation auriculaire. Comment peut-on prévenir un accident vasculaire cérébral? Diagnostic : fibrillation auriculaire Comment peut-on prévenir un accident vasculaire cérébral? Chère lectrice, Cher lecteur La fibrillation auriculaire est l arythmie (trouble du rythme cardiaque) la

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DES AVC

LA PRISE EN CHARGE DES AVC LA PRISE EN CHARGE DES AVC PAR ALEXIA, SUREKA, ELIMANE ET MARUSCHKA POURQUOI S INTÉRESSER AUX AVC? - Pathologie négligée de la prévention primaire. - Problème important dans la société et d importance

Plus en détail

faisons le point La sténose carotidienne asymptomatique : Est-ce qu un duplex carotidien est indiqué chez votre patient? Le cas de M.

faisons le point La sténose carotidienne asymptomatique : Est-ce qu un duplex carotidien est indiqué chez votre patient? Le cas de M. La sténose carotidienne asymptomatique : Est-ce qu un duplex carotidien est indiqué chez votre patient? faisons le point Stéphane Elkouri, MD, MSC, FRCSC Présenté dans le cadre d une formation médicale

Plus en détail

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice I. Objectifs - Connaître les fréquences d'associations des différentes localisations de la maladie athéroscléreuse. - Connaître l'incidence des associations sur

Plus en détail

Approche gériatrique des AVC des patients âgés. Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Approche gériatrique des AVC des patients âgés. Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Approche gériatrique des AVC des patients âgés Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Quelques chiffres 3 ème cause de mortalité pays industrialisés

Plus en détail

Que faire en 2012 devant une plaque sténosante découverte lors d un examen par Echo Doppler?

Que faire en 2012 devant une plaque sténosante découverte lors d un examen par Echo Doppler? Que faire en 2012 devant une plaque sténosante découverte lors d un examen par Echo Doppler? Docteur Christian PETITJEAN Unité de chirurgie carotidienne Clinique Alleray-Labrouste PARIS Les sténoses asymptomatiques:

Plus en détail

les Accidents Vasculaires Cérébraux Ca clinique

les Accidents Vasculaires Cérébraux Ca clinique Ca clinique Un homme de 72 ans, droitier, ancien employé de banque, hypertendu traité par Loxen* depuis 10 ans, fumant vingt cigarettes par jour depuis environ 50 ans, et dyslipidémique traité par Lipanthyl*,

Plus en détail

Les bons coups au CSSS de la Baie-des- Chaleurs 2014 PAR MARIE-CLAUDE BOUDREAU INFIRMIÈRE-CHEF DE L URGENCE

Les bons coups au CSSS de la Baie-des- Chaleurs 2014 PAR MARIE-CLAUDE BOUDREAU INFIRMIÈRE-CHEF DE L URGENCE Les bons coups au CSSS de la Baie-des- Chaleurs 2014 PAR MARIE-CLAUDE BOUDREAU INFIRMIÈRE-CHEF DE L URGENCE Problématique ayant conduit au projet Difficulté de prise en charge des patients avec diagnostic

Plus en détail

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs () Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications

Plus en détail

SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE

SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE Investigation pré-opératoire Présentée par Annick Dallaire et Ann Bilodeau Infirmières cliniciennes Objectif de la présentation Décrire le déroulement de

Plus en détail

AVC Une maladie hétérogène

AVC Une maladie hétérogène AVC Une maladie hétérogène Pr. Jean-Louis MAS Journée Recherche et Santé AVC: de la clinique à la physiopathologie Paris, 24 novembre 2015 AVC: une maladie hétérogène Hémorragie méningée 5% 80% Infarctus

Plus en détail

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. Bienvenue à l unité AVC. Guide d informations à l intention des patients et leurs proches

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. Bienvenue à l unité AVC. Guide d informations à l intention des patients et leurs proches HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT Bienvenue à l unité AVC Guide d informations à l intention des patients et leurs proches Pourquoi êtes-vous hospitalisé à l unité AVC? Parce que vous avez subi un AVC ou un

Plus en détail

MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE

MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 61 MODIFICATIONS DES HABITUDES DE VIE Certaines

Plus en détail

Réadaptation après l accident vasculaire cérébral et Unités Neuro Vasculaires

Réadaptation après l accident vasculaire cérébral et Unités Neuro Vasculaires ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE 16, RUE BONAPARTE 75272 PARIS CEDEX 06 TÉL : 01 42 34 57 70 FAX : 01 40 46 87 55 COMMUNIQUÉ au nom de la Commission IV (Maladies cardio-vasculaires) Réadaptation après l

Plus en détail

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 2009 BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 1 Programme éducatif canadien sur l hypertension Recommandations 2008 2 Qu est-ce que la pression artérielle? La pression artérielle est la force exercée

Plus en détail

Votre association. Informer Soutenir Aider. Bayeux -16 novembre Journée d information Etre acteur après un AVC

Votre association. Informer Soutenir Aider. Bayeux -16 novembre Journée d information Etre acteur après un AVC Votre association Informer Soutenir Aider Conseiller Réunir Bayeux -16 novembre 2016 - Journée d information Etre acteur après un AVC AVC ou «attaque cérébrale» Brutalement Une région du cerveau ne fonctionne

Plus en détail

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique?

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique? Dossier n 4 Un homme de 66 ans vous est adressé par son médecin traitant devant la découverte lors d un examen systématique d une masse abdominale pulsatile et expansive. Ses antécédents se résument à

Plus en détail

Les AVC. Actualités thérapeutiques et Réseaux de prise en charge en région Centre Val de Loire. Dr C Ozsancak

Les AVC. Actualités thérapeutiques et Réseaux de prise en charge en région Centre Val de Loire. Dr C Ozsancak Les AVC Actualités thérapeutiques et Réseaux de prise en charge en région Centre Val de Loire. Dr C Ozsancak AVC: la nouvelle chaine de survie Régulation et transport SAU Imagerie Thrombo lyse Thrombec

Plus en détail

Prendre le pouls de l AVC et de la fibrillation

Prendre le pouls de l AVC et de la fibrillation Prendre le pouls de l AVC et de la fibrillation auriculaire Comment éviter un AVC par la prise en charge de la fibrillation auriculaire (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire

Plus en détail

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale D.U. de pathologie mini-invasive; Bordeaux, 8 mars 2011 Dr Jérôme Berge, Service de neuroradiologie diagnostique et thérapeutique, Hôpital

Plus en détail

Dépistage de l hypertension artérielle

Dépistage de l hypertension artérielle Dépistage de l hypertension artérielle En 2014, 17,7 % des Canadiens de 12 ans et plus et 32,2 % des Canadiens obèses de 18 ans et plus ont déclaré avoir reçu un diagnostic d hypertension artérielle (HTA).

Plus en détail

AMELIORER DELAI PRISE EN CHARGE AIT. Groupe AIT Dr Odile SOUQUET Dr Laura MECHTOUFF

AMELIORER DELAI PRISE EN CHARGE AIT. Groupe AIT Dr Odile SOUQUET Dr Laura MECHTOUFF AMELIORER DELAI PRISE EN CHARGE AIT Groupe AIT Dr Odile SOUQUET Dr Laura MECHTOUFF Contexte En Rhône Alpes les AVC représentent 10 000 séjours (PMSI 2013). Les AIT 3200 séjours. Ces AVC et AIT sont en

Plus en détail

Carine Boulon, Joël Constans. Hôpital St André,

Carine Boulon, Joël Constans. Hôpital St André, Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux AOMI Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution,

Plus en détail

L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire

L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire L Unité Neuro Vasculaire : une équipe pluridisciplinaire 18/10/2016 2 Le service accueille les patients atteints d Accidents vasculaires cérébraux d origine ischémique

Plus en détail

Cas clinique. SAU Thionville

Cas clinique. SAU Thionville Cas clinique SAU Thionville Mme O, 64 ans, pas d ATCD particulier Adressée par MT pour céphalées, cervicalgies et déficit moteur du membre supérieur gauche En fait : céphalée datant d il y a 6 jours A

Plus en détail

PARTAGE DES RÔLES ET RESPONSABILITÉS ENTRE LES MÉDECINS ET INFIRMIÈRES DE DIVERS NIVEAUX

PARTAGE DES RÔLES ET RESPONSABILITÉS ENTRE LES MÉDECINS ET INFIRMIÈRES DE DIVERS NIVEAUX Évaluation de la santé Évaluation de la condition physique et mentale Contribue à l évaluation de l état de santé Évaluation de l'autonomie fonctionnelle détaillée Anamnèse Génogramme Examen physique Initiation

Plus en détail

Épisodes et points clés

Épisodes et points clés SYNTHÈSE, GUIDE PARCOURS DE SOINS FIBRILLATION ATRIALE (FA) Épisodes et points clés Épisode 1 FA non compliquée : du diagnostic à la prescription du traitement initial Toute suspicion de FA doit être confirmée

Plus en détail

Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN

Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN Epidémiologie des Accidents Vasculaires Cérébraux CHU TLEMCEN 2011-2012 Dr S. BENBEKHTI Epidémiologiste Service de Prévention Générale Direction de Santé et Population Wilaya de TLEMCEN E-mail: samira_med2010@hotmail.fr

Plus en détail

Journée mondiale de l AVC octobre

Journée mondiale de l AVC octobre DOSSIER DE PRESSE Journée mondiale de l AVC 2013-29 octobre 2013 - www.hpsj.fr Contacts Presse : Agence The Desk Marine Dufour - 01 40 54 19 67 - m.dufour@thedesk.fr GHPSJ - Direction du développement

Plus en détail

France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ. Symposium en santé mentale 25 octobre 2011

France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ. Symposium en santé mentale 25 octobre 2011 France Laflamme, infirmière-conseil Direction, Développement et soutien professionnel, OIIQ Symposium en santé mentale 25 octobre 2011 La mise en œuvre du projet de loi 21: Précise la contribution des

Plus en détail

Le point de vue du radiologue

Le point de vue du radiologue Le point de vue du radiologue Noémie Butori Assistante en radiologie - CH Mâcon Le téléphone sonne à 0h30 60 ans, douleur abdominale et vomissements, multiples ATCD chir abdo. «Je suis interne d ortho,

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu.

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu. Association de personnes cérébrolésées, de leurs familles et des aidants Réunion à Brugmann le 3 février 2007 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu. Par Marie-Dominique

Plus en détail

lyondellbasell.com Gestion de l'hypertension Artérielle

lyondellbasell.com Gestion de l'hypertension Artérielle Gestion de l'hypertension Artérielle Gestion de l Hypertension Artérielle C une évidence qu etre en bonne santé sur le plan cardiaque et circulatoire vous aidera à mieux vieillir. Un homme n est plus aussi

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE GMF

ORDONNANCE COLLECTIVE GMF ORDONNANCE COLLECTIVE GMF Code : ENDO-08-GMF Date d émission : Date de révision prévue : Référence à un protocole de soins infirmiers OUI NON Objet : Ajustement de la dapagliflozine (Forxiga MD ) dans

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE DOULEUR LÉGÈRE À MODÉRÉE OU FIÈVRE OC-M-G1 Médication visée par l ordonnance llective : Acétaminophène Ibuprofène Professionnels visés par l ordonnance et secteur(s) d activité(s)

Plus en détail

Table des matières. 1. Le segment du travail..2. A. Critères de séléction dans le lot B. Critères d exclusion du lot

Table des matières. 1. Le segment du travail..2. A. Critères de séléction dans le lot B. Critères d exclusion du lot Table des matières 1. Le segment du travail..2 A. Critères de séléction dans le lot B. Critères d exclusion du lot 2. Les résultats de la recherche... 4 A. Le lot d étude B. Le groupe de contrôle 3. L

Plus en détail

Actes dérogatoires Exemple 1

Actes dérogatoires Exemple 1 Actes dérogatoires Exemple 1 Consultation de dépistage de la rétinopathie diabétique via télésurveillance par orthoptistes et infirmières (délégués) / ophtalmologistes (délégants) POUR l IDE Procéder à

Plus en détail

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Cas Clinique 1 Patiente de 42 ans Facteurs de risque : tabac, contraception orale,

Plus en détail

Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux IDPS

Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux IDPS Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux les Accidents Vasculaires Cérébraux incidence Epidémiologie 1998 2003 2008 /an (%) US 631 700 689 500 755 900 1.8 Europe 633 200 687

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Ajustement de l anticoagulothérapie avec la Tinzaparine (Innohep) lors de l hémodialyse et en situation de coagulation partielle ou massive du circuit. NUMÉRO : 10.12

Plus en détail

Les Accidents Vasculaires Cérébraux

Les Accidents Vasculaires Cérébraux Semestre des urgences médico-chirurgicales Semestre des Cours urgences de 6 ème médico-chirurgicales année médecine Cours de Promotion 6 ème année 2016 médecine 2017 Promotion 2016 2017 Les Accidents Vasculaires

Plus en détail

Patient médicalement stable ET disponible x 1 heure d évaluation et enseignement?

Patient médicalement stable ET disponible x 1 heure d évaluation et enseignement? FA- C I L I T E R P l a n d e t r a v a i l p o u r c o o r d o n n a t e u r ( t r i c e ) D a t e 2 3 m a i 2 0 1 2 Plan de travail pour les coordonnateurs (trices) Patient médicalement stable ET disponible

Plus en détail

Généralités. Régulation. Prise en charge aux urgences. Thrombolyse intra veineuse

Généralités. Régulation. Prise en charge aux urgences. Thrombolyse intra veineuse Généralités Régulation Prise en charge aux urgences Thrombolyse intra veineuse 125 000 nouveaux cas par an en France 75 % patients AVC > 65 ans 13,5 à 17,9/1000 H si > 75 ans 20 % mortalité au 1er mois

Plus en détail

Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA

Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA Dr C.-A. Reynard, Cardiologue FMH, Sion Mesure de la pression artérielle Position assise. au cabinet Après

Plus en détail

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations 2007 2008 de l HAS Dr JF ALBUCHER Service de Neurologie Vasculaire (Pr F Chollet) CHU TOULOUSE

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Évaluation, soins post anesthésiques et congé pour l usager en chirurgie d un jour. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Infirmières auxiliaires Ordonnance

Plus en détail

Dossier-Patient VISITE 1

Dossier-Patient VISITE 1 Dossier-Patient Adressographe Date: VISITE 1 Est-ce que le patient a (une option possible) Fibrillation auriculaire Flutter auriculaire Est-ce que le patient est Connu pour FA Paroxystique (restauration

Plus en détail

L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff

L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff L AVC : une urgence pédiatrique aussi Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff L AVC de l enfant : une triple spécificité Spécificité épidémiologique Spécificité étiologique artériopathie ++ cardioembolie

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC 1 SOMMAIRE Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Qu est-ce que l on entend par AVC? 4 Que se passe-t-il quand on fait un AVC?

Plus en détail

La prévention et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux - Annexes - Annexe 3

La prévention et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux - Annexes - Annexe 3 Annexe 3 Exemple d organisation de la prise en charge des AVC au sein d une filière : maillage territorial A15 Exemple d organisation de la prise en charge des AVC au sein d une filière : maillage territorial

Plus en détail

Maladie athéromateuse carotidienne : Quelles recommandations en 2012?

Maladie athéromateuse carotidienne : Quelles recommandations en 2012? Septembre 2012 Maladie athéromateuse carotidienne : Quelles recommandations en 2012? d après ESC 2011, CHEST 2012, ACC/AHA 2011, ACCF 2012. G. Mahé Service des Explorations Fonctionnelles Vasculaires,

Plus en détail

l Accident Vasculaire Cérébral 185 rue Raymond Losserand Paris cedex 14

l Accident Vasculaire Cérébral 185 rue Raymond Losserand Paris cedex 14 l Accident Vasculaire Cérébral 185 rue Raymond Losserand 75674 Paris cedex 14 Quelques chiffres marquants Page 2 1 AVC toutes les 4 mn dans le monde. Environ 150 000 nouveaux cas par an en France, la moitié

Plus en détail

Accidents Ischémiques Transitoires

Accidents Ischémiques Transitoires Accidents Ischémiques Transitoires ou AVC Où est la frontière? Tae-Hee Cho Urgences neurovasculaires Hôpital Pierre Wertheimer Université Lyon 1 AIT: ancienne définition AIT: Dysfonction neurologique brève

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR CERTAINES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES QUI PEUVENT ÊTRE EXERCÉES PAR UNE INFIRMIÈRE ET UN INFIRMIER

RÈGLEMENT SUR CERTAINES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES QUI PEUVENT ÊTRE EXERCÉES PAR UNE INFIRMIÈRE ET UN INFIRMIER Loi médicale (chapitre M-9, a. 19, 1er al., par. b) SECTION I OBJET 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer, parmi les activités professionnelles que peuvent exercer les médecins, celles qui,

Plus en détail

Quoi connaître sur les nouveaux anticoagulants oraux dans la fibrillation auriculaire

Quoi connaître sur les nouveaux anticoagulants oraux dans la fibrillation auriculaire Quoi connaître sur les nouveaux anticoagulants oraux dans la fibrillation auriculaire Lyne Charbonneau Infirmière clinicienne en électrophysiologie 13 novembre 2015 Objectifs d apprentissage Connaître

Plus en détail

Athérothrombose. Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque. Fig. 2: Dilatation. Fig. 3: Stent. Fig.

Athérothrombose.  Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque. Fig. 2: Dilatation. Fig. 3: Stent. Fig. Athérothrombose Fig. 1:Formation du thrombus sur plaque Fig. 2: Dilatation Fig. 3: Stent Fig. 4: Endoprothese SABE.ENO.17.06.0273 Fig. 5: Pontage Athérothrombose Vous avez fait une crise cardiaque? Votre

Plus en détail

Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai?

Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai? Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai? SFR IDF Dec 2013 Julien Savatovsky F. Charbonneau, P. Roux, JC. Sadik, V. Macaigne*, M. Obadia**, F. Héran Service d Imagerie Médicale, Fondation

Plus en détail

Prise en charge de l AVC du sujet âgé

Prise en charge de l AVC du sujet âgé Prise en charge de l AVC du sujet âgé Docteur Laurent Derex Unité Neurovasculaire Hôpital Neurologique Hospices Civils de Lyon Réseau RESUVal Les AVC du sujet âgé Les enjeux Taux d incidence des AVC multiplié

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES AVC Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce (ACC4 AVCttt) Préambule

PRISE EN CHARGE DES AVC Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce (ACC4 AVCttt) Préambule Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce Préambule Ce document est issu des audits cliniques réalisés en 2005 lors de l élaboration des référentiels : «prise en charge

Plus en détail

La chirurgie carotidienne

La chirurgie carotidienne La chirurgie carotidienne Dr Arnaud Kerzmann CHU de Liège Hôpital Saint Nicolas d Eupen Clinique Saint Joseph de Saint Vith Introduction La sténose carotidienne est la plus part du temps une conséquence

Plus en détail

Questions. Cas clinique. Facteurs de risque cardio-vasculaires. Diagnostic. La tension artérielle

Questions. Cas clinique. Facteurs de risque cardio-vasculaires. Diagnostic. La tension artérielle Cas clinique Monsieur G., 77 ans, est adressé aux Urgences par son médecin pour la survenue brutale à 10 heures d une hémiplégie droite qui va rapidement récupérer en 1 demi-heure. Ses ATCD sont les suivants

Plus en détail

Prise en charge pluridisciplinaire des vertiges et troubles de l équilibre : quelle orientation par l ORL?

Prise en charge pluridisciplinaire des vertiges et troubles de l équilibre : quelle orientation par l ORL? Prise en charge pluridisciplinaire des vertiges et troubles de l équilibre : quelle orientation par l ORL? Didier Bouccara, Service d ORL, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris 75013 et 54

Plus en détail

Accueil clinique. Cadre de référence Juin 2015

Accueil clinique. Cadre de référence Juin 2015 Accueil clinique Cadre de référence Juin 2015 Préparé par : Maude Rousseau, conseillère en soins infirmier, DSIQPP Collaboration : Sacha Beaudoin, chef d unité de médecine, médecine de jour et accueil

Plus en détail