PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions"

Transcription

1 1 olutons onques PLAN BJECTIF 1.1 olutons : défntons et consttuton 1.2 Expressons de la composton d une soluton 1.3 olutons réelles et solutons déales, actvté 1.4 Phénomènes régssant l apparton d ons en soluton 1.5 Force d un électrolyte Comprendre les phénomènes ms en jeu lors de la dssoluton d une espèce chmque dans un solvant, ans que les processus spécfques à la consttuton des solutons onques. avor calculer la composton d une soluton et savor convertr une unté de composton en une autre. Percevor les dfférences entre solutons réelles et solutons déales. Comprendre la nécessté d ntrodure le concept d actvté. Assocer la noton de force d un électrolyte au déplacement de l équlbre de dssocaton de cet électrolyte en ses ons. Prendre conscence de l mportance de la lo de dluton d stwald. 1.1 LUTIN : DÉFINITIN ET CNTITUTIN a) Défntons Une soluton est un mélange homogène de deux ou pluseurs consttuants. Le consttuant majortare est appelé solvant. Le ou les composé(s) mnortare(s) sont appelés soluté(s). Le solvant dsperse les molécules ou les ons du soluté.

2 4 Chaptre 1 olutons onques n dstngue les solutons lqudes et les solutons soldes (allages homogènes comme les cupronckels, par exemple). eules les solutons lqudes seront consdérées c. Une soluton est dte nfnment dluée lorsque les concentratons des solutés sont suffsamment fables pour que la soluton se comporte comme s les nteractons entre les ons ou les molécules du soluté étaent néglgeables. b) olvataton Lorsque la structure du solvant est perturbée au vosnage d une espèce dssoute, l espèce est solvatée. La solvataton résulte de l organsaton partculère d un certan nombre de molécules de solvant autour de cette espèce (on ou molécule). Cette organsaton est due à des nteractons attractves soluté/solvant. Une espèce X solvatée est notée «X solv». La solvataton par des molécules d eau s appelle l hydrataton (cf. 2.2). Une espèce X hydratée est le plus souvent représentée par «X (aq)» ou «X aq». L ensemble des molécules de solvant en nteracton avec l espèce dssoute s appelle la cage de solvataton dont le modèle est le suvant : à un nstant donné, l espèce dssoute est au contact d un certan nombre de molécules de solvant qu consttuent la sphère prmare de solvataton. La valeur moyenne du nombre de molécules de solvant de la sphère prmare est le nombre (ou degré) de solvataton prmare ; entre cette premère couche et le solvant non perturbé, se trouve la sphère secondare de solvataton, dont les molécules de solvant sont en nteracton plus fable avec l espèce dssoute ; les molécules de solvant mplquées dans ces sphères de solvataton s échangent en permanence ; le temps de résdence d une molécule de la sphère prmare dépend de la nature de l espèce dssoute, et peut aller de quelques pcosecondes (10 12 s) à des durées de l ordre de l année La force des nteractons entre les molécules de solvant et l espèce dssoute dépend de la nature de l nteracton : nteractons de type on/dpôle, ou nteractons de Van der Waals de type dpôle/dpôle (permanent ou ndut), lasons hydrogène,

3 1.2 Expressons de la composton d une soluton 5 éventuellement lasons de coordnaton donnant leu à un vértable complexe de solvataton (fgure 1.1). Zn 2+ H3 C (a) (b) Fgure 1.1 (a) Formes lmtes et forme géométrque (pyramde aplate) du dméthylsulfoxyde (DM). (b) olvataton de l on Zn 2+ par le DM et formaton du complexe [Zn(DM) 6 ] EXPREIN DE LA CMPITIN D UNE LUTIN La composton d une soluton peut être représentée par les dverses grandeurs ntensves 1 caractérstques de la composton d un mélange. a) Fracton molare, fracton massque, fracton volumque Fracton molare ot n la quantté de matère de tout consttuant de la soluton. La fracton molare x de ce consttuant s exprme par le rapport de n à la quantté de matère totale n (nombre total de moles) : n x n = --- = n avec x n Les quanttés n et n sont exprmées en mol et x est sans dmenson. 1. Une grandeur ntensve est une grandeur dont la valeur est ndépendante de la quantté de matère dans l échantllon, par opposton à une grandeur extensve dont la valeur dépend de cette quantté de matère. Toutes les grandeurs servant à exprmer la composton d une soluton sont ntensves parce qu elles sont le rapport de deux grandeurs extensves.

4 6 Chaptre 1 olutons onques Dans le cas d une soluton nfnment dluée : x soluté(s) 0, x solvant 1. Fracton massque ot masse() la masse de tout consttuant de la soluton. La fracton massque w de ce consttuant s exprme par le rapport de sa masse à la masse totale m : w = masse () = masse() avec w m masse() masse() et m sont exprmées dans la même unté de masse. w est sans dmenson. Fracton volumque ot V le volume occupé par le consttuant au sen de la soluton. La fracton volumque φ de ce consttuant s exprme par le rapport de V et du volume total de la soluton V : φ V V = ---- = avec φ V V V et V sont exprmées dans la même unté de volume et φ est sans dmenson. b) Pourcentages (ou compostons centésmales) Les quanttés précédentes peuvent être rapportées respectvement à 100 mol, 100 g ou 100 ml de mélange. n obtent alors : le % molare : x 100 le % en masse : w 100 le % en volume (v/v) : φ 100 Exemple 1.1. Les acdes mnéraux, tels l acde sulfurque ou l acde perchlorque, sont commercalsés en solutons dtes «concentrées». L eau y est mnortare, et malgré cela l usage est de la trater comme le solvant. La composton de ces solutons correspond aux azéotropes acde/ eau 1 car les acdes sont purfés par dstllaton. Les teneurs sont ndquées en % en masse : acde sulfurque à 98 % (98 g de H 2 4 dans 1. Mélanges acde eau qu, possédant un pont d ébullton supéreur à celu de l acde pur, ou de l eau pure, consttuent le dstllat.

5 1.2 Expressons de la composton d une soluton g de mélange, sot 98 g de H 2 4 pour 2 g d eau) ; acde perchlorque à 70 % (70 g de HCl 4 dans 100 g de mélange, sot 70 g de HCl 4 pour 30 g d eau). c) Concentratons molare et massque, molalté Concentraton molare La concentraton molare c d un consttuant est la quantté de matère de par unté de volume de soluton. c = n V La concentraton c est en mol L 1, n est en mol et V en L. Lorsque la dssoluton du consttuant génère pluseurs espèces X dans la soluton, les concentratons molares des espèces sont notées [X]. Exemple 1.2. La dssoluton de l acde éthanoïque CH dans l eau condut à l équlbre : CH + H 2 C +H 3 + La concentraton d acde éthanoïque ntrodut dans la soluton est écrte c CH3 CH alors que les concentratons des espèces présentes en soluton sont notées : [CH], [C ] et [H 3 + ]. La concentraton molare a été longtemps désgnée par le terme molarté, qu ne devrat plus être utlsé. Le symbole correspondant «M», pour l unté «mol L 1» n a pas été approuvé par la Conférence générale des pods et mesures, et l est fortement recommandé d écrre «mol L 1» en toutes lettres. Cependant, la commodté du symbole «M» fat qu l est resté en usage, et sera utlsé dans cet ouvrage à smple fn d alléger l écrture dans des corrgés d exercces. Concentraton massque La concentraton massque t d un consttuant est la masse de par unté de volume de soluton. t = masse() V t est en g L 1 s masse() est en g et V en L. Pour consttuer une soluton de concentraton molare ou massque donnée, l faut une balance pour peser le soluté, et un récpent volumétrque pour mesurer le volume de la soluton. Les volumes dépendant de la température, les concentratons molares et massques en dépendent également.

chimie générale Chimie des solutions Cours + Exos

chimie générale Chimie des solutions Cours + Exos chme générale Chme des solutons Cours + Exos 2 e édton Elsabeth Bardez Professeur des Unverstés honorare au Conservatore Natonal des Arts et Méters (Pars) Dunod, 2008, 2014 5 rue Laromguère, 75005 Pars

Plus en détail

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition Chaptre 2 Le système physco-chmque et sa composton 1-Les objectfs du chaptre Ce que je dos connaître Les notons de consttuants physco-chmques, corps purs et mélanges Les grandeurs de composton du système

Plus en détail

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie Chaptre 0 Bagage mnmum : notons utles de chme Objectfs : Redéfnr quelques notons basques mas utles en chme. Savor sous quelle forme se trouve une espèce en soluton. Comprendre la noton de solvataton. Comprendre

Plus en détail

Chapitre I : L eau solvant

Chapitre I : L eau solvant Chme Plan (Clquer sur le ttre pour accéder au paragraphe) ********************** I- L EAU SOLVANT...2 I-1 Pouvor d hydrataton... 2 a- Forces de Van der Walls... 2 b- Forces répulsves... 3 c- Interactons

Plus en détail

État et évolution d un système chimique

État et évolution d un système chimique Chaptre 1 État et évoluton d un système chmque Les travaux de recherche des deux mathématcens et chmstes norvégens Cato Guldberg et Peter Waage ont perms de concler les approches cnétque et thermodynamque

Plus en détail

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique Cours CH4 Transformaton d un système physco-chmque Davd Malka MPSI 2016-2017 Lycée Sant-Exupéry http://www.mps-lycee-sant-exupery.fr Table des matères 1 Descrpton d un système physco-chmque 1 1.1 Système

Plus en détail

Application du premier principe à la réaction chimique

Application du premier principe à la réaction chimique Applcaton du premer prncpe à la réacton chmque Le premer prncpe de la thermodynamque étude les transferts d énerge (transfert de chaleur d un corps à un autre), les transformatons d un type d énerge en

Plus en détail

( ), dans les conditions standards, va

( ), dans les conditions standards, va THERMOCHIMIE R. Duperray Lycée F.BUISSON PTSI U T I L I S A T I O N D E S T A B L E S D E S G R A N D E U R S T H E R M O D Y N A M I Q U E S S T A N D A R D Dans le chaptre précédent, nous avons vu l

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Unversté Chouab Doukkal Faculté des Scences El Jadda FILIÈRE: SMC4 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Chaptre 5: Thermodynamque des mélanges gaz Pr. Jlal EL HAJRI Année Unverstare 2015-2016 jelhajr@yahoo.fr 1. Approxmatons:

Plus en détail

Chapitre III : Approche de la cinétique en réacteur ouvert I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS Types d opération... 2

Chapitre III : Approche de la cinétique en réacteur ouvert I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS Types d opération... 2 Cours V : Cnétque Chaptre III : Approche de la cnétque en réacteur ouvert Plan : ********************** I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS...2 1- Types d opératon... 2 2- Types de réacteurs chmques...

Plus en détail

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique Chap.4 Applcaton du e prncpe aux réactons chmques Evoluton et équlbre d un système chmque 1. Entrope standard de réacton 1.1. (Rappels) e prncpe de la thermodynamque 1.. Défnton et méthodes de calcul de

Plus en détail

Chapitre I LES SOLUTIONS

Chapitre I LES SOLUTIONS Chaptre I LES SOLUTIONS La chme des solutons at parte de notre quotden. Du at de sa prédomnance naturelle, l eau est le solvant de base pour réalser des réactons chmques. L hydrométallurge est l un des

Plus en détail

Equilibres chimiques et loi d action des masses

Equilibres chimiques et loi d action des masses Cnétque et thermodynamque chmques CHI305 Chaptre 8 Equlbres chmques et lo d acton des masses CHI305 Chaptre 9 : Equlbres chmques et lo d acton des masses I. Equlbres chmques II. Affnté chmque, monôme des

Plus en détail

Chapitre 9 : Un système chimique évolue spontanément vers l état d équilibre

Chapitre 9 : Un système chimique évolue spontanément vers l état d équilibre Classe de TS Parte CChap 9 Chme PRTIE C : LE SENS «SPONTNE D EOLUTION D UN SYSTEME ESTIL PREISILE? LE SENS D EOLUTION D UN SYSTEME CIMIQUE PEUTIL ETRE INERSE? Chaptre 9 : Un système chmque évolue spontanément

Plus en détail

Diagrammes de phases

Diagrammes de phases Unversté du Mane Faculté des Scences Dagrammes de phases lqude solde /5 I Noton de phases. Dagrammes de phases C est l état sous lequel on trouvera un consttuant A ou un mélange de consttuants A+B. Pour

Plus en détail

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Chaptre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Les grandeurs standard jouent un rôle partculer mportant en thermodynamque ( chmque. On a vu que la constante d équlbre K 0 (T ) = exp rg 0 ) (T ) état défne à

Plus en détail

Chapitre I : Définition et mesure de la vitesse d une réaction chimique

Chapitre I : Définition et mesure de la vitesse d une réaction chimique Cours V : Cnétque Chaptre I : Défnton et mesure de la vtesse d une réacton chmque lan : ********************** I- GENELITES...3 1- Classement des réacteurs chmques selon le mode d'échange de matère avec

Plus en détail

CHIMIE Chapitre 3 Correction des exercices. Exercice 21 p a. A température ambiante, l acide nitrique est un liquide de formule HNO 3 (l).

CHIMIE Chapitre 3 Correction des exercices. Exercice 21 p a. A température ambiante, l acide nitrique est un liquide de formule HNO 3 (l). Chme Termnale S Chaptre Correcton des exercces CHIMIE Chaptre Correcton des exercces Exercce p 70 a A température ambante, l acde ntrque est un lqude de ormule HNO (l) b HNO ( l) H O( l) HO ( aq) NO (

Plus en détail

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants haptre 2 Dstllaton flash Ponts de bulle et de rosée de systèmes multcomposants 2. Vaporsaton flash et condensaton partelle La dstllaton flash est l'opératon de dstllaton la plus smple qu consste à amener

Plus en détail

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE I. THERMODYNAMIQUE DES SYSTEMES CHIMIQUES. Le programme est développé en relaton avec le programme de thermodynamque physque sur

Plus en détail

Chapitre 10 Les systèmes de particules

Chapitre 10 Les systèmes de particules 0.0 Introducton. Chaptre 0 Les systèmes de partcules Dans l expérence sur les collsons vous avez constaté que le centre de masse du système se déplace en lgne drote à vtesse constante. Pourquo? Parce que

Plus en détail

LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE!

LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE! TP de Chme 9 Chaptres n 6 (Ttrages en soluton aqueuse) LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE! Vous avez certanement déjà entendu l epresson " tout est queston de dosage ". Dans la ve

Plus en détail

Chapitre I : Thermochimie Application du Premier principe de la Thermodynamique à l étude de la réaction chimique

Chapitre I : Thermochimie Application du Premier principe de la Thermodynamique à l étude de la réaction chimique Chaptre I : Thermochme Applcaton du Premer prncpe de la Thermodynamque à l étude de la réacton chmque Plan : ********************** I- Descrpton des systèmes chmques : Défntons 2 1- Système 2 2- Varables

Plus en détail

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières Physque Générale Equlbre entre phases Introd. à la Thermodynamque Chmque Mélange et presson osmotque TRAN Mnh Tâm Table des matères Equlbre entre phases 270 Equlbre entre phases................... 270

Plus en détail

Description et évolution d'un système physicochimique vers un état final.

Description et évolution d'un système physicochimique vers un état final. Descrpton et évoluton d'un système physcochmque vers un état fnal. I- Les états de la matère et ses transformatons. p. 2 1- Les états "classques" de la matère. p. 2 2- Cas partculer des soldes. p. 4 3-

Plus en détail

Potentiels chimiques.

Potentiels chimiques. Chaptre E-VII Potentels chmques. Joël SORNETTE met ce cours à votre dsposton selon les termes de la lcence Creatve Commons : Pas d utlsaton commercale. Pas de modfcaton, pas de coupure, pas d ntégraton

Plus en détail

Statique et Cinématique Chapitre 2

Statique et Cinématique Chapitre 2 Chap.2: STATIQUE Après un rappel sur les expressons des torseurs assocés aux dfférents types d'actons mécanques, nous ntrodurons le prncpe de la statque pus les méthodes de résoluton d'un problème de statque.

Plus en détail

Chapitre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION

Chapitre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION Chme - 6 ème année - Ecole Européenne Chaptre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION I) Noton d'avancement : 1) Etude d'une réacton théorque : On consdère une réacton chmque théorque dont on peut

Plus en détail

Mesures Physiques Intégrales triples Calcul de volumes et d hyper-volumes

Mesures Physiques Intégrales triples Calcul de volumes et d hyper-volumes IUT ORSAY Mesures Physques Intégrales trples Calcul de volumes et d hyper-volumes Cours du ème semestre A. omane «cubable» On dt qu un domane est cubable quand son volume peut être approché par une subdvson

Plus en détail

Devoir de Synthèse n 2 Sciences Physiques

Devoir de Synthèse n 2 Sciences Physiques Lycée Houmt souk Djerba Prof. : Berrche Rdha Devor de Synthèse n Scences Physques lasse : 3 ème Sc ep Date :9//1 durée : h hme : (9ponts) Eercce n 1: Etude d un tete scentfque (,5pts) Les esters ont souvent

Plus en détail

COURS SPE ELECTROLYSE ET PILES. 1.Notion de couple rédox

COURS SPE ELECTROLYSE ET PILES. 1.Notion de couple rédox COURS SPE ELECTROLYSE ET PILES 1.Noton de couple rédox On réalse l expérence suvante: Lame de znc Zn Soluton de sulfate de cuvre ( Cu 2+, SO 4 2- ) Au blan, l y a une réacton, avec échange d électrons:

Plus en détail

Thermodynamique chimique Fabrice Brunet (ISTerre Grenoble 2012)

Thermodynamique chimique Fabrice Brunet (ISTerre Grenoble 2012) L3 ENS géologe Thermodynamque chmque Fabrce Brunet (ISTerre Grenoble 2012) Commenter la Fgure 1: Etat ntal : Monocrstal de CPx. Notons : Equlbre / cnétque / réversblté / équlbre local (dstance d équlbraton)

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Premère S. Comment réalser et utlser les tableaux d avancement en Premère S Équaton de la réacton 3Ag + aq + AsO 3 4 aq Ag 3 AsO 4 s quanttés de matère en mol

Plus en détail

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu Étude des crcuts lnéares en régme contnu PS 2016 2017 Objet du chaptre : donner des outls pour détermner l état électrque d un crcut : potentels des dfférents nœuds par rapport à un nœud chos comme référence

Plus en détail

Problème VII : Obtention d or pur

Problème VII : Obtention d or pur VII : Obtenton d or pur Le procédé d amalgaton de l or consste à broyer fnement le mnera pus à le mettre au contact de mercure lqude. L or est alors dssout et on obtent un amalgame Hg. La fracton molare

Plus en détail

ÉLECTROLYSE, TRANSFORMATION FORCÉE

ÉLECTROLYSE, TRANSFORMATION FORCÉE CHAPITRE C 8 ÉLECTROLYSE, TRANSFORMATION FORCÉE I) TRANSFORMATIONS SPONTANÉES ET FORCÉES 1) réacton spontanée entre Cu s et le dbrome Br 2 aq 2) électrolyse du bromure de cuvre (II) 3) évoluton du quotent

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE La cinétique formelle

CINETIQUE CHIMIQUE La cinétique formelle CINETIQUE CHIMIQUE La cnétque formelle I- Défnton de la vtesse d une réacton. p. 2 1- Noton de vtesse. p. 2 2- Vtesse de réacton dans le cas d un réacteur fermé de composton unforme. p. 3 a- Cadre de cette

Plus en détail

COURS DE THERMOCHIMIE

COURS DE THERMOCHIMIE PCSI COURS DE THERMOCHIMIE LECORGNE Domnque [Tapez le texte] LES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUES. LES FONCTIONS U ET H La thermodynamque est la scence des échanges d'énerge entre les systèmes, ou entre

Plus en détail

TP C3 : SPECTROPHOTOMETRIE

TP C3 : SPECTROPHOTOMETRIE TP C3 : SPECTROPHOTOMETRIE Capactés exgbles : Etalonner et utlser un spectrophotomètre en s adant d une notce. Mettre en œuvre une démarche expérmentale pour détermner la valeur d une constante d équlbre

Plus en détail

Chapitre I. Concepts de base

Chapitre I. Concepts de base Chaptre I. Concepts de base I. A. Défntons I.A.1 Etats Système: Rgoureusement n'mporte quo de macroscopque, à condton qu'on pusse le dstnguer, au mons conceptuellement, du reste de l'unvers (son envronnement).

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique DOMAINE : Arthmétque NIVEAU : Intermédare CONTENU : Exercces AUTEUR : Noé DE RANCOURT STAGE : Cachan 011 (junor) Exercces d arthmétque Exercce 1 - Énoncés - a) Trouver tous les enters n N qu possèdent

Plus en détail

G.P. Thermochimie 2013

G.P. Thermochimie 2013 THERMOCHIMIE Sommare 1)Introducton à la thermochme...3 a)deux moteurs H et S à la réacton chmque...3 b)cec revent à détermner Scréé...3 c)la modfcaton des lasons consttue le phénomène mportant...3 2)Les

Plus en détail

1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1 1 L1 MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 Equvalence d effets à ntérêts composés. Deux effets sont équvalents à une date donnée, s escomptés au même taux ls ont à cette date la même valeur actuelle. Un effet

Plus en détail

THESE DEVELOPPEMENT D UNE EQUATION D ETAT APPLICABLE AUX SYSTEMES D ELECTROLYTES EAU-ALCOOL-SELS- HYDROCARBURES

THESE DEVELOPPEMENT D UNE EQUATION D ETAT APPLICABLE AUX SYSTEMES D ELECTROLYTES EAU-ALCOOL-SELS- HYDROCARBURES THESE pour obtenr le grade de Docteur de l Ecole des Mnes de Pars Spécalté Géne des Procédés présentée et soutenue publquement par Rada INCHEKEL Le 30 janver 008 DEVELOPPEMENT D UNE EQUATION D ETAT APPLICABLE

Plus en détail

ANNEXE : Rappels sur les notions de dérivée et différentielle

ANNEXE : Rappels sur les notions de dérivée et différentielle NNEXE : Rappels sur les notons de dérvée et dfférentelle Pente d une drote Eamnons géométrquement les drotes dans le plan cartésen La prncpale caractérstque qu dstngue une drote d une autre est son nclnason,

Plus en détail

Table des matières. Déplacement des équilibres chimiques. S.Boukaddid Déplacement des équilibres chimiques Spé MP

Table des matières. Déplacement des équilibres chimiques. S.Boukaddid Déplacement des équilibres chimiques Spé MP S.Boukaddd Déplacement des équlbres chmques Spé MP Déplacement des équlbres chmques able des matères 1 Grandeurs standards de la réacton 2 1.1 L opérateur de Lews r............................... 2 1.2

Plus en détail

EPREUVE N 4 MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE N 4 MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE N 4 MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES Pour TCV en produts hortcoles et de jardnage :(Coeffcent : - Durée : 3 heures) Autres optons : (Coeffcent :,5 - Durée : 3 heures) Matérel autorsé : calculatrce

Plus en détail

Évolution spontanée d un système

Évolution spontanée d un système Chme chaptre Évoluton spontanée d un système A. Exprmer un quotent de réacton Dans un tube à essa, ntrodure une ponte de spatule d odure de plomb (II) PbI (s) dans de l eau dstllée, agter et lasser décanter

Plus en détail

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES

VI INERTIE GEOMETRIE DES MASSES VI INERTIE EOMETRIE DE ME Dans l étude de la dynamque des systèmes matérels et des soldes l est mportant d étuder la répartton géométrque des masses, afn d exprmer smplement les concepts cnétques qu apparassent

Plus en détail

III GRANDEURS MOLAIRES

III GRANDEURS MOLAIRES Chaptre III GRNDEURS MOLIRES Gradeurs molares - Gradeur molare d u corps pur ou d u age de corps purs Sot u système thermodyamque costtué de moles d u même composé, o assoce à ue gradeur extesve de ce

Plus en détail

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques

Electromagnétisme chapitre 5 : Milieux ferromagnétiques Electromagnétsme chaptre 5 : Mleux ferromagnétques Notons et contenus Capactés exgbles 6. Mleux ferromagnétques Amant permanent, champ magnétque créé dans son envronnement. Actons subes par un dpôle magnétque

Plus en détail

... électron libre...

... électron libre... PCI CHAPITRE 4 : LOI GENERALE DAN L APPROXIMATION QUAI- TATIONNAIRE 1/6 CHAPITRE 4 : LOI GENERALE DAN L APPROXIMATION QUAI-TATIONNAIRE I INTRODUCTION Nous abordons dans ce chaptre l électrocnétque, e la

Plus en détail

A. BOUGUELIA. Eau chaude. Eau froide. Gaz

A. BOUGUELIA. Eau chaude. Eau froide. Gaz A. BOUGUELIA Eau chaude Eau frode Gaz hermodynamque Ce cours est conforme au programme de thermodynamque ensegné à l ENEI A. BOUGUELIA Septembre 6 able des matères CHAIE : Quelques notons de mathématques.

Plus en détail

Chapitre 4 : Ecoulement adiabatique avec frottement «Ecoulement de Fanno»

Chapitre 4 : Ecoulement adiabatique avec frottement «Ecoulement de Fanno» Cours : Dynamque des gaz. Unversté de ed Boudaf sla Année Unverstare 06/07 Faculté des echnologes Opton : Energétque Département de Géne écanque aster ère Année Chaptre 4 : Ecoulement adabatque avec frottement

Plus en détail

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE:VIBRATIONS Chaptre 1: Généraltés sur les oscllatons Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ANNÉE

Plus en détail

Chapitre 3 : Titrages conductimétriques

Chapitre 3 : Titrages conductimétriques Chaptre 3 : Ttrages conductmétrques 1. Les solutons conductrces Expérence : quelles sont les solutons qu condusent le courant électrque? A GBF V Le montage c-contre est consttué de : - un générateur basse

Plus en détail

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance.

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance. Moblté des espèces en soluton I_ Les dfférents modes de transport En soluton, les molécules peuvent se déplacer selon tros modes dfférents : onvecton, la matère est déplacée par contrante mécanque (agtaton)

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Terminale S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Terminale S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Termnale S. Comment utlser les tableaux d avancement en Termnale S Équaton de la réacton NH + 4 aq + H O l NH 3 aq + H 3 O + quanttés de matère en mol État ntal

Plus en détail

Probabilités. Définition : Chacun des résultats possible d une expérience aléatoire est appelée issue de l expérience.

Probabilités. Définition : Chacun des résultats possible d une expérience aléatoire est appelée issue de l expérience. Probabltés A) Vocabulare.. Expérence aléatore. Défntons : Une expérence est dte aléatore s elle vérfe tros condtons : Elle condut à des résultats possbles qu on est capable de nommer. On ne sat à l avance

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

Réseaux linéaires. C Fig 1-a Fig 1-b Fig 1-c Fig 1-d

Réseaux linéaires. C Fig 1-a Fig 1-b Fig 1-c Fig 1-d etour au menu éseaux lnéares Défntons Un réseau électrque lnéare est un ensemble de dpôles lnéares, relés par des conducteurs de résstance néglgeable. On suppose que le réseau content au mons un générateur.

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire

Cours 2. Méthode des différences finies Approche stationnaire Cours Méthode des dfférences fnes Approche statonnare Technque de dscrétsaton en D Constructon du système Prse en compte des condtons aux lmtes Noton de convergence Extenson au D Verson 09/006 (E.L.) NF04

Plus en détail

Thème 4 PROPRIETES ELECTRIQUES DES SURFACES ET INTERFACES

Thème 4 PROPRIETES ELECTRIQUES DES SURFACES ET INTERFACES Thème 4 PROPRIETES ELECTRIQUES DES SURFACES ET INTERFACES Proprétés électrques des surfaces et Interfaces Potentels électrques Double couche électrque Modèles de la double couche Adsorpton spécfque d ons

Plus en détail

C 15/03/2017. Cahier Technique E. Tests de conformité 1/7

C 15/03/2017. Cahier Technique E. Tests de conformité 1/7 Indce de Révson Date de mse en applcaton C 15/03/017 Caher Technque E 1/7 Table des matères TABLE DES MATIERES... 1 1 PRICIPE... CRITERES DE COFORMITE DE LA VALEUR THERMIQUE DECLAREE....1 TEST DE COFORMITE

Plus en détail

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Les prncpes fondamentaux de la dynamque ou los de Newton ( Cf. Cours M2) permettent d établr les équatons dfférentelles du mouvement, leur résoluton fournt l

Plus en détail

Texte Urnes et particules

Texte Urnes et particules Unverstés Rennes I Épreuve de modélsaton - Agrégaton Externe de Mathématques 2009. Page n 1. Texte Urnes et partcules À la fn du 19 ème sècle et au début du suvant, la tempête fat rage autour de la théore

Plus en détail

Propriétés thermodynamiques de systèmes contenant des gaz acides

Propriétés thermodynamiques de systèmes contenant des gaz acides Ol & Gas Scence and Technology Rev IFP, Vol 55 (000), No 6, pp 617-637 Copyrght 000, Édtons Technp Proprétés thermodynamques de systèmes contenant des gaz acdes Étude bblographque JC de Hemptnne 1 et E

Plus en détail

Programme de Chimie 1 ère année Section MP. Programme de chimie MP1-Août 2016 Page 1

Programme de Chimie 1 ère année Section MP. Programme de chimie MP1-Août 2016 Page 1 Programme de Chme 1 ère année Secton MP Programme de chme MP1-Août 2016 Page 1 TABLE DES MATIÈRES Volume horare ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Méthode des résidus pondérés

Méthode des résidus pondérés Produt propre d un opérateur Méthode des résdus pondérés Ecrture d un opérateur u avec Ω les coordonnées spatales x, y, z p dans Ω Pour un opérateur lnéare u u u u avec α, β des nombres quelconques Pour

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

Leçon n 1 : Loi de Coulomb

Leçon n 1 : Loi de Coulomb 1/6 Leçon n 1 : Lo de Coulomb 1. Electrsaton par frottement (trbo électrcté) Les premers phénomènes d'orgnes électrques ont été commentés en 6 av JC par le phlosophe Thalès de MILLET : "Il est cureux de

Plus en détail

Etude thermodynamique de solutions aqueuses d amines démixantes pour le captage du dioxyde de carbone

Etude thermodynamique de solutions aqueuses d amines démixantes pour le captage du dioxyde de carbone Etude thermodynamque de solutons aqueuses d amnes démxantes pour le captage du doxyde de carbone Yohann Couler To cte ths verson: Yohann Couler. Etude thermodynamque de solutons aqueuses d amnes démxantes

Plus en détail

Résumé. Sommaire. «Toute théorie n est bonne qu à condition de s en servir pour passer outre». André Gide in «Journal».

Résumé. Sommaire. «Toute théorie n est bonne qu à condition de s en servir pour passer outre». André Gide in «Journal». «Toute théore n est bonne qu à condton de s en servr pour passer outre». ndré Gde n «Journal». Résumé L usage des los de Krchhoff permet de toujours trouver les tensons et courants dans un réseau électrque

Plus en détail

Leçon n 1 : Loi de Coulomb

Leçon n 1 : Loi de Coulomb 1/9 Leçon n 1 : Lo de Coulomb 1. Electrsaton par frottement (trbo électrcté) Les premers phénomènes d'orgnes électrques ont été commentés en 6 av JC par le phlosophe Thalès de MILLET : "Il est cureux de

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC Lycée Fernand Daguin Mérignac (33)

BACCALAURÉAT BLANC Lycée Fernand Daguin Mérignac (33) BACCALAURÉAT BLANC Lycée Fernand Dagun Mérgnac (33) Jeud 18 Fevrer 2010 PHYSIQUE-CHIMIE Sére S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 6 Les données sont en talque! L usage des calculatrces est INTERDIT!

Plus en détail

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1

FICHE MATIERE. Unité d enseignement : Electronique 1 FCHE MATERE Unté d enegnement : Electronque 1 ECUE n 1 : Electronque Générale Chaptre 1 La ode à Joncton Nombre d heure/chaptre : 4h Cour ntégré Sytème d évaluaton : Contnu OBJECTFS E L ENSEGNEMENT : -

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes A) Forme algébrque des nombres complexes Théorème (adms) Il exste un ensemble appelé ensemble des nombres complexes, noté, vérfant les tros proprétés suvantes :. content ;. Il exste dans un élément tel

Plus en détail

Durée possible Probabilité correspondante Pi Total 1 E(D) =

Durée possible Probabilité correspondante Pi Total 1 E(D) = Modèle probablste d ordonnancement «La durée du projet» Prncpe Avant la réalsaton d un projet, la durée de chaque tâche n est que estmatve donc ncertane. La durée d d une tâche, est une varable aléatore,

Plus en détail

Nombre dérivé d une fonction (2) Plan du chapitre

Nombre dérivé d une fonction (2) Plan du chapitre Nombre dérvé d une foncton (2) Plan du captre Introducton : Nous poursuvons l étude des tangentes en procédant par pettes touces. Dans le captre précédent, nous avons défn la noton de nombre dérvé d une

Plus en détail

H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution.

H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution. H.S.2.2.E Les grandeurs caractéristiques pour établir la composition d une solution. I) La mole : Pour pouvoir manipuler des éléments chimiques (quelques grammes), il faudrait en utiliser un très grand

Plus en détail

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices Termnale S Physque Chaptre 7 : e dpôle Page 1 sur 8 xercce n 3 p170 1. a. unté d nductance est le henry de symbole H. b. e nom de cette unté provent du physcen amércan Joseph Henry : http://fr.wkpeda.org/wk/joseph_henry

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMORATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA REHERHE SIENTIFIQUE UNIVERSITE MOHAMED KHIDER BISKRA- FAULTE DES SIENES EXATES ET DES SIENES DE LA NATURE ET

Plus en détail

»

» Leçon 1 Nombres enters En lsant avec attenton le lvre Le calcul et la géométre au temps des pharaons de M. ROUSSELET, Thomas apprend que «Les premers nombres qu ont été écrts en Égypte datent de 5 000

Plus en détail

Question de cours 1. Problème 1. Problème 2 CHIMIE ÉLECTRICITÉ. DS 4 le 14 janvier 2013

Question de cours 1. Problème 1. Problème 2 CHIMIE ÉLECTRICITÉ. DS 4 le 14 janvier 2013 DS 4 le 4 janver 203 HIMI ÉTRIITÉ NB : e canddat attachera la plus grande mportance à la clarté, à la précson et à la concson de la rédacton. es copes llsbles ou mal présentées seront pénalsées. Toute

Plus en détail

Collège Notre-Dame de Jamhour

Collège Notre-Dame de Jamhour Collège Notre-Dame de Jamhour Classe de Termnale SG Date : Samed 2 ma 2015 Corrgé de l Examen de Chme Présenter le traval avec un souc d ordre et de son. (1 pt) L utlsaton de la calculatrce non programmable

Plus en détail

Chapitre 6 Statistiques Classe :4 SC-EXP

Chapitre 6 Statistiques Classe :4 SC-EXP L-P-Bourguba de Tuns Prof :Ben jedda chokr Chaptre 6 Statstques Classe :4 SC-EXP EXERCICES EXERCICE 1 : Le tableau c-dessous ndque le taux de départ en vacances de la populaton d un pays de 1965 à 1993

Plus en détail

Dans un mélange, tous les constituants ont le même statut thermodynamique.

Dans un mélange, tous les constituants ont le même statut thermodynamique. Mélanges et solutons I_ Défntons et composton. Défntons Dans un mélange, tous les consttuants ont le même statut thermodynamque. Lorsque dans un mélange solde ou lqude, un des consttuants, appelé solvant,

Plus en détail

Fiche jamais corrigée...

Fiche jamais corrigée... Fche jamas corrgée... 1 Torseur cnématque Torseur cnématque Sot Σ un solde (de repère d orgne O Σ) et A un pont quelconque de ce solde, alors v A/Σ = 0. Par la lo de composton des vtesses, v A/R = 0 +

Plus en détail

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6.

1 2 i. ; z10 = 1 + i + i 2 + i 3 + i 4 + i 5 + i 6. EXERCICES TERMINALE S LES NOMBRES COMPLEXES PREMIERS EXERCICES: 1 Calculs dans : Ecrre les nombres complexes suvant sous la forme a + b où a et b sont des réels : 1 = ; = ; = ( + )( + ) ; = 6 = 1 1+ ;

Plus en détail

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1

: Circuit Electrique en Régime Stationnaire (Part1 CH1-EC1 : Crcut Electrque en Régme Statonnare (Part1 Part1) 1/ 1/3 ) Défntons Générales :.1) Défntons : Crcut électrque (ou réseau électrque) : Ensemble de composants relés entre eux par des fls de joncton

Plus en détail

Contrôle du mardi 21 janvier 2014 (3 heures 30) 1 ère S1. Partie B

Contrôle du mardi 21 janvier 2014 (3 heures 30) 1 ère S1. Partie B 1 ère S1 ontrôle du mard 1 janver 01 ( heures 0) Le barème est donné sur 0. Parte B Pour la fabrcaton d un lvre, un mprmeur dot respecter sur chaque page des marges de cm à drote et à gauche, cm en haut

Plus en détail

Détermination de la viscosité d une huile moteur

Détermination de la viscosité d une huile moteur P a g e 1 TS Chme Détermnaton de la vscosté d une hule moteur Exercce résolu Enoncé Dans les moteurs à combuston, on mnmse les frottements entre les pèces mécanques en utlsant des hules afn d'obtenr un

Plus en détail

G1 Mise en graphique et analyse de données expérimentales

G1 Mise en graphique et analyse de données expérimentales Manpulaton G1 : mse en grapque et analyse de données expérmentales 1 G1 Mse en grapque et analyse de données expérmentales Pré requs: Captre 1 G1. 1 Introducton : but de la manpulaton & rappels. Le but

Plus en détail

Contrôle du lundi 19 novembre 2012 (45 minutes) 1 ère S1

Contrôle du lundi 19 novembre 2012 (45 minutes) 1 ère S1 1 ère S1 Contrôle du lund 19 novembre 01 (45 mnutes) Compléter le tableau c-dessous donnant la dstrbuton de fréquences pour cet échantllon (calculs au broullon, fréquences sous forme décmale) : Prénom

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel.

NOMBRES COMPLEXES. L addition et la multiplication de 2 entiers naturels donnent un entier naturel. NOMRES OMPLEXES RPPELS SUR LES ENSEMLES DE NOMRES Ensemble N : ensemble des enters naturels. L addton et la multplcaton de enters naturels donnent un enter naturel. La soustracton et la dvson de enters

Plus en détail

Utilisation du solveur d Excel

Utilisation du solveur d Excel Cycle ICM : 1A Pôle nformatque Cours applcatons nformatques Auteur : Bertrand Jullen 22/12/04 Utlsaton du solveur d Excel Le but de ce TP est de famlarser les élèves avec la foncton Solveur d Excel, dans

Plus en détail

Aspects rigoureux de la mécanique statistique à l équilibre

Aspects rigoureux de la mécanique statistique à l équilibre Aspects rgoureux de la mécanque statstque à l équlbre Jéréme Boutter et Gulhem Semerjan Examen du 6 jun 2013 Le sujet est formé de deux partes ndépendantes. Vous rédgerez leurs solutons sur deux copes

Plus en détail

DS n o 6 TS Électrolyse & dipôle RC. Exercice 1 Le stimulateur cardiaque

DS n o 6 TS Électrolyse & dipôle RC. Exercice 1 Le stimulateur cardiaque DS n o 6 TS1 01 Électrolyse & dpôle RC Exercce 1 Le stmulateur cardaque Notre cœur se contracte plus de 100000 fos par jour. Il bat 4 h sur 4 pendant toute notre ve, entre 60 et 80 fos par mnute, grâce

Plus en détail