Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA"

Transcription

1 Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle Dr. Ioana ZGAIA 22 Mars 2012

2 Définition de l HTA Objectif TA: inferieure à 140/90mmhg au cabinet ou 130/80 pour les diabétiques et les insuffisants rénaux TA en auto mesure:<135/85 TA/24h (MAPA): <130/80 TA diurne (MAPA): <135/85 TA nocturne (MAPA): <120/70

3 Définition de l HTA HTA légère: /90-99 HTA modérée: / HTA sévère: supérieure à 180/110 HTA systolique isolée: TA systolique supérieure à 140mmhg, mais la diastolique inferieure à 90mmhg Si la TA systolique et diastolique se retrouvent dans des classes différentes: il faut prendre en compte la valeur la plus sévère

4 Evaluation initiale Objectifs: Rechercher les facteurs de risque, une atteinte des organes cibles, une maladie rénale, cérébro- et cardio-vasculaire et ne pas méconnaitre une HTA secondaire Sur le niveau de TA et le risque cardio-vasculaire: anamnèse, examen clinique, bilan complémentaire

5 Examens complémentaires Créatinine et clairance de la créatinine (formule de Cockcroft et MDRD) Ionogramme sanguin Bandelette urinaire: vérifier si hématurie et/ou protéinurie. A quantifier si positifs Glycémie Bilan d anomalie lipidique ECG 12 dérivations

6 Evaluation du risque cardio-vasculaire global du patient Facteurs de risque L âge: Femmes >60 ans Hommes >50 ans Le tabac: actuel ou arrêté de moins de 3ans Antécédents familiaux d accident cardio-vasculaire précoce: AVC <45 ans IDM : Femmes <65 ans Hommes <55 ans DNID Dyslipidémie: LDL > 1,6g/l et/ou HDL < 0,4g/l

7 Evaluation du risque cardio-vasculaire global du patient Tenir compte de: L obésité abdominale Tour de taille Femmes >88cm Hommes > 102cm IMC >30KG/m² La sédentarité Consommation d alcool Femmes: > 2 verres de vin/j Hommes: >3 verres de vin/j L atteinte des organes cibles L existence d une maladie cardio-vasculaire ou rénale

8 Evaluation du risque cardio-vasculaire global du patient Atteinte des organes cibles HVG électrique ou en échographie Epaisseur intima-media en doppler carotidien Index de pression systolique < 0,9 Micro albuminurie mg/j ou mg/l

9 Evaluation du risque cardio-vasculaire global du patient Maladie rénale, cérébro- et cardio-vasculaire AVC ischémique, hémorragique, AIT Coronaropathie (IDM, angor, revascularisation), insuffisance cardiaque Néphropathie diabétique, insuffisance rénale (DFG<60ml/min), protéinurie (> 300mg/j) AOMI Rétinopathie avancée: hémorragie, exsudat, œdème papillaire

10 Stratification du niveau du risque cardio-vasculaire FdR = facteurs de risque

11 Comment choisir le traitement antihypertenseur La réduction du risque cardio-vasculaire est dépendante de la baisse de la TA quelle que soit la classe thérapeutique utilisée 5 classes majeures: diurétique thiazidique, inhibiteur calcique, IEC, ARA II et bêtabloqueur Il faut tenir compte des médicaments anti-hta déjà utilisés par le patient, des comorbidités, de l efficacité, de la tolérance, des interactions médicamenteuses

12 Comment choisir le traitement antihypertenseur Attention aux effets secondaires (cause de non compliance) Choisir des molécules à longue durée d action, en une seule prise par jour (favorise la compliance au traitement)

13 Initiation d un traitement antihypertenseur

14 Règles hygiéno-diététiques Arrêt du tabac Perte du poids et stabilisation Réduction de la consommation d alcool Réduction de la consommation du sel: moins de 6g/j Reprise d une activité physique régulière: au moins 3 fois/semaine, 30 minutes Augmentation de la consommation des fruits et légumes Diminution de la consommation de graisse

15 Décision de traitement Décision rapide Immédiate ou en moins de 15jours Lorsque la TA >180/110mmhg ou TA entre /90-109mmhg avec risque cardio-vasculaire élevé ou atteinte d organe cible ou diabète Quelle que soit la TA en cas d insuffisance rénale ou maladie cardio- ou cérébrovasculaire avérée (prévention secondaire)

16 Décision de traitement Décision différée - Pour les patients ayant une HTA légère ou modérée sans risque cardio-vasculaire élevé Confirmer l HTA par auto mesure ou MAPA Si HTA confirmée: règles hygiéno-diététiques et réévaluation dans -6 mois si HTA légère sans FR; -1 à 3mois si HTA légère avec 1 ou 2FR ou HTA modérée sans FR ou avec 1 à 2 FR Si objectif pas atteint dans ce délai: traitement medicamenteux Si HTA ne se confirme pas: surveillance de la TA et traitement des autres FR

17 Traitement médicamenteux Débuter une monothérapie ou association fixe à petite dose: -HTA légère, sans risque cardio-vasculaire élevé: plutôt monothérapie -HTA modérée/sévère et/ou risque élevé: plutôt association fixe Si réponse insuffisante: bithérapie dans une deuxième intention, dans un délai d au moins 4 semaines

18 Traitement médicamenteux Bithérapie envisagée plus vite si: - TA >180/110mmhg ou - TA entre / avec risque cardio-vasculaire élevé Apres 4 semaines de traitement initial: - si objectif atteint: continuer le même traitement -si absence totale de réponse ou effets indésirables: changer de classe thérapeutique

19 Traitement medicamenteux Schéma résumant les associations des classes thérapeutiques favorisant la baisse tensionnelle

20 Traitement médicamenteux Si la bithérapie est insuffisante: triple thérapie, dont un diurétique thiazidique Les alpha bloquants et les antihypertenseurs centraux (pas d effet sur la morbi-mortalité) ne sont pas recommandés, mais peuvent aidés à arriver à l objectif thérapeutique en cas d effets indésirables ou au stade de trithérapie

21 Situations particulières HTA systolique isolée: diurétiques, Ica Syndrome métabolique: IEC, ARA II, Ica Diabète: IEC, ARA II HTA gravidique: Ica, beta bloqueur, Methyldopa Patients d origine africaine: diurétique, ICa

22 En cas d atteinte d organe cible HVG: IEC, ARA II, Ica Athérosclérose asymptomatique: Ica, IEC Micro albuminurie: IEC, ARA II Insuffisance rénale: IEC, ARA II

23 Pathologie cardio-vasculaire, cérébrale ou rénale avérée ATCD d AVC: n importe quelle classe ATCD d IDM: beta bloqueur, IEC, ARA II Angor: beta bloqueur, Ica Insuffisance cardiaque: diurétique, beta bloqueur, IEC, ARA II, anti aldostérone

24 Pathologie cardio-vasculaire, cérébrale ou rénale avérée Fibrillation auriculaire paroxystique: ARA II, IEC Fibrillation auriculaire chronique: beta bloqueur ou Ica bradycardisant Insuffisance rénale/ protéinurie: IEC, ARA II ou diurétique de l anse Artérite des membres inferieurs: ICa

25 HTA résistante Persistance d une TA supérieure à l objectif malgré un traitement pharmacologique utilisant au moins 3 classes thérapeutiques à doses adéquates, dont un diurétique thiazidique et des règles hygiénodiététiques Il faut la confirmer par l auto mesure ou MAPA

26 Facteurs de résistance Observance insuffisante (médicaments ou règles hygiénodiététiques) Erreurs de la mesure de la TA (brassard inadapté au bras du patient) Causes iatrogènes: posologie insuffisante, association inappropriée, administration concomitante des AINS, inhibiteurs de la cyclo-oxygenase, cocaïne, amphétamines, sympathomimétiques, érythropoïétine, réglisse, traitement antidépresseur Consommation excessive d alcool Apnée de sommeil Surcharge volémique (rétention hydrique liée à une insuffisance rénale, consommation excessive de sel) Si malgré la correction des facteurs, l objectif n est pas atteint: rechercher une HTA secondaire

27 Stratégie d adaptation du traitement médicamenteux

28 Fréquence de suivi Adaptée au patient, en fonction de la surveillance des facteurs de risque, des comorbidités, de la qualité de l observance et du niveau de la TA Si patient équilibré: la fréquence des consultations est en fonction de la TA initiale et du niveau de risque cardio-vasculaire (diabète équilibré ou pas, dyslipidémie corrigée ou pas, etc.) Si patient équilibré: -consultation tous les 3 mois si risque élevé -consultation tous les 6 mois dans les autres cas Catégorie sociale défavorisé: suivi plus rapproché

29 L objectif de la consultation de contrôle Déterminer le niveau tensionnel et adapter le traitement en fonction de la TA Tolérance du traitement (effets indésirables?) Observance (médicaments et règles hygiénodiététiques) Apparition/aggravation des facteurs de risque Apparition/aggravation des complications cardiovasculaires

30 L objectif de la consultation de contrôle Pour les patients les plus à risque: les inclure dans des réseau de soins/ programme éducatifs (avec IDE, diététicienne, etc.) Pour les patients qui pratiquent le sport: EE annuelle avec étude du profil TA pour ne pas méconnaitre une HTA d effort isolée

31 Conclusions La TA doit être traitée si supérieure à 140/90mmhg au cabinet En même temps: évaluer les facteurs de risque, l atteinte des organes cible et l existence d une maladie cardio-vasculaire, cérébrale ou rénale Règles hygiéno-diététiques pour tous HTA sévère ou haut risque ou en prévention secondaire: traitement médicamenteux avant 15j HTA légère sans facteur de risque: réévaluation dans 6 mois HTA légère avec maximum 2 facteurs de risque et HTA modérée sans facteur de risque ou avec maximum 2 facteurs de risque: réévaluation entre 1 à 3 mois

32 Conclusions Réévaluation du traitement à 4 semaines: - si efficacité et absence d effets secondaire: Continuer le même traitement - si efficacité insuffisante: Passer à une bithérapie Réévaluation à nouveau 4 semaines plus tard, et passer à la triple thérapie (dont un diurétique thiazidique) si efficacité insuffisante Si efficacité insuffisante de la triple thérapie: HTA résistante et il faut rechercher les facteurs de résistance

33 Merci pour votre attention QUESTIONS? Dr Ioana Zgaia Cardiologue 98 route de Pégomas Grasse

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS 2005 La prise en charge du patient hypertendu repose à la fois sur les valeurs de la pression artérielle et sur le niveau de risque cardiovasculaire

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE

PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE QUELLES NOUVEAUTES EN 2013? Dr Olivier DUBREUIL Hôpital st Luc St Joseph LYON Premières recommandations ESC en 2003 Secondes recommandations ESC en 2007 Mise

Plus en détail

Hypertension artérielle essentielle chez l adulte

Hypertension artérielle essentielle chez l adulte Hypertension artérielle essentielle chez l adulte Recommandations pour la pratique clinique HAS - Actualisation 2005 1 Hypertension artérielle 13,5 % actes médicaux 11 millions de personnes en France Prévalence

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

HTA du sujet jeune Actualités

HTA du sujet jeune Actualités HTA du sujet jeune Actualités Pr Alain FURBER UPRES EA 3860 et Service de Cardiologie CHU et Université d Angers Déclaration des Conflits d Intérêts de 2010 à 2014 Pr Alain FURBER Recherche/Etudes : Astra-Zeneca,

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

Optimisation du traitement antihypertenseur

Optimisation du traitement antihypertenseur Optimisation du traitement antihypertenseur Rappel d éd études importantes Mode d action d des produits Bien fondé des associations Cas particuliers Les recommandations Hypertension Optimal Treatment International

Plus en détail

Dr. Djeghri. III- Diagnostic : mesure de la TA : - Le seuil de la définition de l HTA diffère selon la méthode utilisée.

Dr. Djeghri. III- Diagnostic : mesure de la TA : - Le seuil de la définition de l HTA diffère selon la méthode utilisée. HTA Dr. Djeghri I- Introduction épidémiologie : - C est un problème de santé publique particulièrement fréquent : 26,4% entre 1980-2002 (près d un milliard d hypertendus), prévalence en augmentation et

Plus en détail

Les 10 commandements HTA

Les 10 commandements HTA Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 07/01/2016 Les 10 commandements HTA Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda

Plus en détail

Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA

Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA Recommandations 2013 de la Société Européenne de Cardiologie et de la Société Européenne d HTA Dr C.-A. Reynard, Cardiologue FMH, Sion Mesure de la pression artérielle Position assise. au cabinet Après

Plus en détail

HTA >= 140 >= >= 130/80). HTA

HTA >= 140 >= >= 130/80). HTA HTA (1) PAS >= 140 mmhg et/ou PAD >= 90 mmhg, au cabinet et confirmée, 2 mesures par consultation, au cours de 3 consultations en 3 à 6 mois (hors diabète ou insuffisance rénale, HTA si >= 130/80). HTA

Plus en détail

Recommandations canadiennes le traitement de l hypertension artérielle RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION

Recommandations canadiennes le traitement de l hypertension artérielle RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION 2005 pour Recommandations canadiennes le traitement de RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION Mesure élevée de la TA prise en dehors du cabinet du médecin Visite 1 - Hypertension Mesure de la TA Historique

Plus en détail

Introduction. Messages clés. Messages clés

Introduction. Messages clés. Messages clés Introduction Messages clés Messages clés Diagnostic / évaluation HTA = hypertension artérielle; MAPA = mesure ambulatoire de la pression artérielle; MPA = mesure de la pression artérielle; PA = pression

Plus en détail

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Dr Eric Marsaudon Causes de mortalité des diabétiques 50 % Décès 40 65% à 75% de causes cardiovasculaires 30 20 10 0 Cardiopathie Ischémique Autre Cardiopathie Diabète

Plus en détail

Hypertension artérielle sévère ou à risque cardio-vasculaire élevé

Hypertension artérielle sévère ou à risque cardio-vasculaire élevé Hypertension artérielle sévère ou à risque cardio-vasculaire élevé 1. PROMOTEUR : UFCV 2. SOURCES Référentiel hypertension artérielle sévère ou à risque cardio-vasculaire élevé : UFCV 2003 Référentiel

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS. Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique : les trois points-clés de la recommandation de l'afssaps (2005) 1

RÉFÉRENTIELS. Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique : les trois points-clés de la recommandation de l'afssaps (2005) 1 Cette recommandation, diffusée par l'afssaps en mars 2005, est une actualisation des recommandations Prise en charge des dyslipidémies (Afssaps, septembre 2000) et Modalités de dépistage et de diagnostic

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE Thèse de Médecine Générale Soutenue le 27 septembre 2012 Par Raphaël BARTIER Introduction

Plus en détail

Hypertension artérielle Up date

Hypertension artérielle Up date Les examens complémentaires de base comprennent: Hypertension artérielle Up date en 2013 Anne Françoise Allaz Service de Réhabilitation Antoinette Pechère Bertschi Unité d Hypertension www.swisshypertension.ch

Plus en détail

Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires?

Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires? Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires? Dr Benoît Rousseau, CCA Pharmacologie Clinique Oncologie médicale Hôpital Henri Mondor, APHP INSERM U955 Equipe 18 Nicolas Mignot, Isabelle

Plus en détail

Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs

Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs Faculté de Médecine Paris 5 René Descartes MODULE 11 Année universitaire 2010-2011 Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs Dr Jean-Louis MEGNIEN Dr Gilles CHIRONI Références des recommandations.

Plus en détail

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 Madame Rose V, 62 ans, comptable, vient vous consulter dans le cadre du suivi d un diabète de type 2 traité depuis 11 ans, ainsi qu une HTA traitée depuis 8 ans. C est

Plus en détail

LE PATIENT HYPERTENDU EN MÉDECINE GÉNÉRALE

LE PATIENT HYPERTENDU EN MÉDECINE GÉNÉRALE LE PATIENT HYPERTENDU EN MÉDECINE GÉNÉRALE BUM : HTA Monsieur Simple Monsieur Simple 28 Monsieur Simple à 54 ans. Il est comptable, marié deux enfants. Il est envoyé par le Médecin du travail, qui lui

Plus en détail

Thionville, le 29 avril 2008

Thionville, le 29 avril 2008 HTA Thionville, le 29 avril 2008 L HTA, c est : La première cause d activité médicale 36 000 000 de C en médecine générale 2 000 000 de Cs en cardiologie la pathologie la plus fréquemment prise en charge

Plus en détail

Recommandations canadiennes pour le traitement de l hypertension artérielle

Recommandations canadiennes pour le traitement de l hypertension artérielle Recommandations canadiennes pour le traitement de l hypertension artérielle Messages clés Messages clés Diagnostic / évaluation HTA = hypertension artérielle; MATA = mesure ambulatoire de la tension artérielle;

Plus en détail

Prise en charge HTA Synthése

Prise en charge HTA Synthése Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 08 /01/2016 Prise en charge HTA Synthése Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook:

Plus en détail

Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels?

Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels? Comment tenter d améliorer l efficacité du traitement de l HTA? M.A. BOUDJELLA Service de Médecine Interne Hôpital Bachir MENTOURI Kouba - Alger Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels?

Plus en détail

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Augmentation du risque d AVC X 2.5 Première cause d insuffisance rénale terminale (42% des cas)

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique

Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique Une recommandation de l'afssaps de mars 2005 qui actualise celles de l'anaes (janvier 2000) : dépistage et diagnostic l' AFSSAPS (sept 2000) : traitement

Plus en détail

Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies. Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005

Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies. Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005 Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005 Les glitazones - rosiglitazone - pioglitazone Mécanismes d action Les glitazones Améliorent la Sensibilité du

Plus en détail

Fiche Mémo. Prise en charge de l hypertension artérielle de l adulte. Septembre Introduction

Fiche Mémo. Prise en charge de l hypertension artérielle de l adulte. Septembre Introduction Fiche Mémo Prise en charge de l hypertension artérielle de l adulte Septembre 2016 Objectif : proposer un outil pratique pour une prise en charge optimale des patients hypertendus. Limites : les prises

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 23 juillet 2003 COZAAR 50 mg, comprimé enrobé sécable (B/28 ; B/50) COZAAR 100 mg, comprimé enrobé sécable (B/28 ; B/50) Laboratoires

Plus en détail

ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9

ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9 ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9 Mr X... âgé de 42 ans, présente à son domicile à 7h45 un malaise avec perte de connaissance brève, associée à une oppression thoracique avec douleur atypique, médio-thoracique,

Plus en détail

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA

BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 2009 BLOOD PRESSURE CANADA PRESSION ARTÉRIELLE CANADA 1 Programme éducatif canadien sur l hypertension Recommandations 2008 2 Qu est-ce que la pression artérielle? La pression artérielle est la force exercée

Plus en détail

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Dr F. Debelle Service de Néphrologie - Dialyse Clinique Louis Caty Baudour Baudour 15 mars 2012 HTA et maladie rénale chronique Présent dans 80 à 85% des

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE L ADULTE. Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012

HYPERTENSION ARTERIELLE L ADULTE. Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012 HYPERTENSION ARTERIELLE ESSENTIELLE DE L ADULTE Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012 I -EPIDEMIOLOGIE Dans le monde environ un milliard, soit 978 millions de personnes hypertendues selon l OMS («Lancet 2011»

Plus en détail

Atelier : L HTA en EHPAD

Atelier : L HTA en EHPAD Atelier : L HTA en EHPAD Pr Bénétos Dr Toulza 07 Juin 2012 Existe-t il des particularités de prise en charge de l HTA en EHPAD? Patients fragiles, Quand traiter.. Et jusqu où? Polypathologie iatrogénie

Plus en détail

Recommandations et références

Recommandations et références HTA février 98 15/04/04 12:16 Page 31 Diagnostic et traitement de l hypertension artérielle essentielle de l adulte de 20 à 80 ans Il existe une relation positive entre l élévation de la pression artérielle

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS?

SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS? SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS? S. DEGHIMA, S. AOUICHE, K. MEZEGHRANI, H. DJORANE, H. F. GHERMOUL, N. ZENATI, N. ALOUI, R. HANNACHI, A.BOUDIBA.

Plus en détail

Professeur Bernard Gay Faculté de Médecine de Bordeaux

Professeur Bernard Gay Faculté de Médecine de Bordeaux Prévention cardiovasculaire Certificat complémentaire Rôle du médecin généraliste en matière de prévention individuelle et collective Professeur Bernard Gay Faculté de Médecine de Bordeaux Les maladies

Plus en détail

Cas clinique n 2. Cas clinique N 2. Que rechercher de particulier à l examen clinique? Comment orienter l interrogatoire?

Cas clinique n 2. Cas clinique N 2. Que rechercher de particulier à l examen clinique? Comment orienter l interrogatoire? Cas clinique n 2 Cas clinique N 2 Anne Wojtusciszyn CCA Maladies Endocriniennes CHU Lapeyronie Monsieur P. 72 ans, artisan à la retraite, vous consulte. Il vient d être dêtre grand père et voudrait se

Plus en détail

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE Résultats sur la prise en charge de 350 patients en télésurveillance DR DARY Cardiologue Bilan sur la prise en charge de 350 patients Hypertension: 170 Patients Arythmie par

Plus en détail

Quel pourcentage de malchance de toucher les verres?

Quel pourcentage de malchance de toucher les verres? Vous Votre patient Quel pourcentage de malchance de toucher les verres? Vide Enfermement Feu Gravité Vulnérabilité Incertitudes Craintes Comment passer d une conception scientifique à une appropriation

Plus en détail

L'HTA DU SUJET AGE. Claire MOUNIER-VEHIER Hôpital Cardiologique

L'HTA DU SUJET AGE. Claire MOUNIER-VEHIER Hôpital Cardiologique L'HTA DU SUJET AGE Claire MOUNIER-VEHIER Hôpital Cardiologique Epidémiologie Population Française 30 % Sujets Agés (> 60 ans) 20 10 0 1960 1980 2000 2020 French LeagueAgainstHypertension Survey Suivi d

Plus en détail

Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu

Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu mise au point Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu Les dernières recommandations de la Société européenne d hypertension et de la Société européenne

Plus en détail

Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007

Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007 Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007 Les patients hypertendus ont une morbidité cardiovasculaire plus élevée Incidence ajustée / 2ans/ pour1000 50 40 30 20 10 0 22,7

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE Repérage et prise en charge du patient adulte atteint de maladie rénale chronique Novembre 2005 I. PROMOTEURS Société de Néphrologie ; Haute Autorité

Plus en détail

Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs

Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs EVALUATION DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ ANALYSE MÉDICO-ÉCONOMIQUE Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs Synthèse Mars 2013 Service de l évaluation économique et de la santé publique Service

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique. Mars 2005

Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique. Mars 2005 Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique. Mars 2005 Ce document est une actualisation des recommandations de bonne pratique «Prise en charge des dyslipidémies» publiées par l Afssaps en

Plus en détail

Mesure de la Pression Artérielle

Mesure de la Pression Artérielle Mesure de la Pression Artérielle rielle Daniel Herpin (Poitiers) 24 Janvier 2009 1 Tracé de pression artérielle rielle mesurée e de manière continue au doigt à l aide de Finapres chez un adulte en position

Plus en détail

Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014

Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014 Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014 L hypertension artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire majeur et touche près d un tiers des adultes pour

Plus en détail

3/ Comment complétez-vous le bilan chez ce patient? Justifiez chaque examen complémentaire prescrit.

3/ Comment complétez-vous le bilan chez ce patient? Justifiez chaque examen complémentaire prescrit. Alors qu il est en vacances en Auvergne, Mr B 58 ans, présente brutalement une fièvre à 40 C avec des frissons. A l arrivée aux Urgences de l Hôpital du Puy en Velay, on découvre à l examen clinique la

Plus en détail

Les différents traitements et interventions sur le RCV. Service de Réadaptation Cardiaque Hôpital Corentin Celton

Les différents traitements et interventions sur le RCV. Service de Réadaptation Cardiaque Hôpital Corentin Celton Les différents traitements et interventions sur le RCV Dr Marie Christine Iliou Service de Réadaptation Cardiaque Hôpital Corentin Celton Traitements médicamenteux De l HTA Pour qui? C t? Du Diabète Comment?

Plus en détail

Facteurs de risque cardiovasculaire

Facteurs de risque cardiovasculaire Facteurs de risque cardiovasculaire 20/11/2008 Dr STIN Caroline Définition Un facteur de risque cardio-vasculaire se définit comme un facteur pour lequel l exposition d une personne à ce facteur augmente

Plus en détail

Recommandations 2007 du PECH :

Recommandations 2007 du PECH : Recommandations 2007 du PECH : Mise à jour annuelle Programme éducatif canadien sur l hypertension (PECH) marque la huitième année consé- de mise à jour des 2007cutive recommandations pour la prise en

Plus en détail

Nouvelles recommandations HAS 2017 dyslipidémies : la place des statines réaffirmée

Nouvelles recommandations HAS 2017 dyslipidémies : la place des statines réaffirmée Nouvelles recommandations HAS 2017 dyslipidémies : la place des statines réaffirmée La Haute Autorité de Santé (HAS) propose, à la demande de la CNAMTS, une nouvelle mouture de ses recommandations sur

Plus en détail

Recommandation 1 : Recommandation 2 : Recommandation 3 : Recommandation 4 : Recommandation 5 : Recommandation 6 :

Recommandation 1 : Recommandation 2 : Recommandation 3 : Recommandation 4 : Recommandation 5 : Recommandation 6 : Recommandation 1 : L arrêt du tabac dans l AOMI : Tous les patients fumeurs doivent être fortement et de manière répétitive incités à stopper (B) Tout patient fumeur doit recevoir un programme d un médecin

Plus en détail

Les recommandations françaises pour la prise en charge de l HTA French guidelines for the management of arterial hypertension

Les recommandations françaises pour la prise en charge de l HTA French guidelines for the management of arterial hypertension Les recommandations françaises pour la prise en charge de l HTA French guidelines for the management of arterial hypertension J.P. Baguet* * Cardiologie, groupe hospitalier mutualiste de Grenoble et Le

Plus en détail

EMC Cardiologie. HTA en Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015

EMC Cardiologie. HTA en Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015 EMC Cardiologie HTA en 2015 Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015 HTA - 2015 Epidémiologie Définitions Diagnostic Etiologies Retentissement Traitement Modalités Bénéfices HTA - EPIDEMIOLOGIE HTA

Plus en détail

Les Facteurs De Risque des Maladies Cardio-Vasculaires

Les Facteurs De Risque des Maladies Cardio-Vasculaires Les Facteurs De Risque des Maladies Cardio-Vasculaires Jean-François RENUCCI Médecine Vasculaire Pôle Cardio Vasculaire et Thoracique Hôpital de la TIMONE - MARSEILLE Comprendre Évaluer Agir Comprendre

Plus en détail

Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24

Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24 Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24 au 26 Novembre 2016 L hypertension artérielle est un

Plus en détail

Repérage d une anomalie lipidique dans le cadre de l évaluation du risque cardio-vasculaire global

Repérage d une anomalie lipidique dans le cadre de l évaluation du risque cardio-vasculaire global Synthèse fiche mémo Principales dyslipidémies : stratégies de prise en charge Février 2017 Cte synthèse présente les points essentiels de la fiche mémo : «Principales dyslipidémies : stratégies de prise

Plus en détail

LE DIABETE DU SUJET AGE. Congrès Maghrébin d Endocrinologie Diabétologie Alger 2012 Résultats de l étude tunisienne

LE DIABETE DU SUJET AGE. Congrès Maghrébin d Endocrinologie Diabétologie Alger 2012 Résultats de l étude tunisienne LE DIABETE DU SUJET AGE Congrès Maghrébin d Endocrinologie Diabétologie Alger 2012 Résultats de l étude tunisienne Introduction Étude multicentrique nationale portant sur 330 patients diabétique âgés de

Plus en détail

Collection 24 heures / Pôle : Cardiologie / Pneumologie / Anesthésie / Réanimation

Collection 24 heures / Pôle : Cardiologie / Pneumologie / Anesthésie / Réanimation Dossier N 1 Un patient de 57 ans vous consulte pour une dyspnée d effort apparue il y a 6 mois. L anamnèse ne met pas en évidence de symptomatologie coronarienne d effort, ni de claudication des membres

Plus en détail

Les diurétiques Dr. Djeghri

Les diurétiques Dr. Djeghri Les diurétiques Dr. Djeghri Physiopathologie de l HTA essentielle : La pression artérielle moyenne est égale au produit du débit cardiaque par les résistances artérielles systémiques. Le débit cardiaque

Plus en détail

Prise en charge du risque cardio-vasculaire chez le patient VIH. Evaluation du risque individuel

Prise en charge du risque cardio-vasculaire chez le patient VIH. Evaluation du risque individuel Evaluation du risque individuel 1) Evaluation du risque cardio-vasculaire global selon le modèle de risque Framingham. 2) Calcul du nombre de facteurs de risque cardio-vasculaires (selon AFSSAPS 2005)

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 Madame Rose V, 62 ans, comptable, vient vous consulter dans le cadre du suivi d un diabète de type 2 traité depuis 11 ans, ainsi qu une HTA traitée depuis 8 ans. C est

Plus en détail

Les FDRCV et la schizophrénie. Par Jonathan Bellaiche PARIS 13

Les FDRCV et la schizophrénie. Par Jonathan Bellaiche PARIS 13 Les FDRCV et la schizophrénie Par Jonathan Bellaiche PARIS 13 Cas clinique Motif d hospi: patient âgé de 35 ans hospitalisé pour déséquilibre chronique de son diabète Antécédents: fam=>diabète chez la

Plus en détail

Optimiser la prescription des examens biologiques HTA

Optimiser la prescription des examens biologiques HTA 1 Séminaire DPC AMMPPU 27&28 /09/2013 Optimiser la prescription des examens biologiques HTA Dr J.Birgé (j autorise l AMMPPU à publier ce diaporama sur son site WEB) Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en

Plus en détail

EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI

EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI COCKROFT GAULT HOMME 1.23 x poids x 140 âge / créatininémie (µmols/litre) FEMME 1.04 x poids x 140 âge / créatininémie (µmols/litre) MDRD LA MOINS

Plus en détail

Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013

Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013 Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013 ESC/ESH 2013 (réactualisation des guidelines de 2007) SFHTA 2013 NICE 2011 Avis d expert de la SFHTA sur la dénervation

Plus en détail

Pas d étude de morbimortalité à ce jour pour l ézétimibe

Pas d étude de morbimortalité à ce jour pour l ézétimibe BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour l ézétimibe dans l hypercholestérolémie? (Ezetrol [ézétimibe seul] ou Inegy [en association fixe à la simvastatine]) L ézétimibe est un inhibiteur de l absorption

Plus en détail

DPC Prise en charge du risque cardiovasculaire du patient hypertendu en médecine générale. Dr Walid Amara Dr Chantal Amoudry 2014

DPC Prise en charge du risque cardiovasculaire du patient hypertendu en médecine générale. Dr Walid Amara Dr Chantal Amoudry 2014 DPC Prise en charge du risque cardiovasculaire du patient hypertendu en médecine générale Dr Walid Amara Dr Chantal Amoudry 2014 2011 Programme de la soirée : Présentation des participants: tour de table

Plus en détail

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau Maladie Rénale Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau FMC Haguenau 09 avril 2015 LA NEPHROLOGIE, VUE DE L EXTERIEUR ON N Y COMPREND RIEN ON NE REVOIT JAMAIS LE PATIENT ON N A JAMAIS DE RENSEIGNEMENTS QUE

Plus en détail

Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme

Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme Une femme qui veut améliorer son hygiène de vie... Alain Wajman Things we knew, things we did Things we have learnt, things we should do 2 Vidéo Françoise

Plus en détail

POUR EN AVOIR LE CŒUR NET

POUR EN AVOIR LE CŒUR NET LES RISQUES CARDIO-VASCULAIRES : Hypertension, Tabagisme, Cholestérol, Diabète POUR EN AVOIR LE CŒUR NET Testez-vous En partenariat avec En novembre, autour de la journée mondiale du diabète, votre pharmacien

Plus en détail

Évaluation des objectifs lipidiques chez les patients atteints de diabète de type 2. Dr R Bouzid, Dr A Khiat, Dr M Kherroubi HMRU Oran

Évaluation des objectifs lipidiques chez les patients atteints de diabète de type 2. Dr R Bouzid, Dr A Khiat, Dr M Kherroubi HMRU Oran Évaluation des objectifs lipidiques chez les patients atteints de diabète de type 2 Dr R Bouzid, Dr A Khiat, Dr M Kherroubi HMRU Oran Introduction - La dyslipidémie est un prédicteur important du risque

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique

Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique Recommandations Sang Thrombose Vaisseaux 2005 ; 17, n 7 : 390 7 Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique Copyright 2017 John Libbey Eurotext. Téléchargé par un robot venant de 46.3.204.175

Plus en détail

LE SYNDROME METABOLIQUE.

LE SYNDROME METABOLIQUE. LE SYNDROME METABOLIQUE. (D après Mme le Dr. Tostivint. FMC \ AFU \ CFC \ 1-2/12/2011) PLAN Définition Risques cardio-vasculaires Implications dans la survenue et la récidive lithiasique Chez qui le chercher?

Plus en détail

Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée. Dr Michel Varroud-Vial CHSF

Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée. Dr Michel Varroud-Vial CHSF Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée Dr Michel Varroud-Vial CHSF Complications du diabète Etudes ECODIA 1999-2005 Complication Rétinopathie Protéinurie Polynévrite Cardiopathie ischémique Artérite

Plus en détail

HTA Maladie Vasculaire Athéromateuse. Couple infernal! Claire Mounier-Vehier. C.H.R.U. de Lille

HTA Maladie Vasculaire Athéromateuse. Couple infernal! Claire Mounier-Vehier. C.H.R.U. de Lille HTA Maladie Vasculaire Athéromateuse Couple infernal! Claire Mounier-Vehier C.H.R.U. de Lille Patient à Risque Vasculaire Les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie publiées en août 2003

Plus en détail

Stratégie devant une HTA résistante

Stratégie devant une HTA résistante Stratégie devant une HTA résistante Helene LELONG, Jacques BLACHER. 21 janvier 2017 Hôtel-Dieu, Centre de Diagnostic et de Thérapeutique Unité d HTA et PCV Paris, France PRISE EN CHARGE DE L HTA RÉSISTANTE

Plus en détail

L HYPERTENSION ARTERIELLE. Connaissances actuelles

L HYPERTENSION ARTERIELLE. Connaissances actuelles L HYPERTENSION ARTERIELLE. Connaissances actuelles PROFESSEUR Daniel Herpin Poitiers, 13 Octobre 2014 DEFINITION L HTA est définie par la mise la mise en évidence à plusieurs reprises: d une pression artérielle

Plus en détail

Prise en charge d une insuffisance rénale

Prise en charge d une insuffisance rénale Prise en charge d une insuffisance rénale Définition et diagnostic différentiel IRC = évoluant depuis au moins 3 mois Diagnostic différentiel avec IRA: les arguments Cliniques: catégorie à risque, antécédents

Plus en détail

Néphropathie diabétique et facteurs de risque cardiovasculaire S. Khalfi, S. Mimouni Zerguini, S. Aouiche, A. Khellaf, R. Djekaoua, A.

Néphropathie diabétique et facteurs de risque cardiovasculaire S. Khalfi, S. Mimouni Zerguini, S. Aouiche, A. Khellaf, R. Djekaoua, A. Néphropathie diabétique et facteurs de risque cardiovasculaire S. Khalfi, S. Mimouni Zerguini, S. Aouiche, A. Khellaf, R. Djekaoua, A. Boudiba; Service de Diabétologie, CHU Mustapha - Alger Centre. Introduction:

Plus en détail

Recommandations de l ESH-ESC 2003 pour la prise en charge de l HTA en médecine générale

Recommandations de l ESH-ESC 2003 pour la prise en charge de l HTA en médecine générale Recommandations de l ESH-ESC 2003 pour la prise en charge de l HTA en médecine générale Ces Recommandations sont le résumé de celles détaillées par le comité d experts, nommé par l ESH et ESC, et publiées

Plus en détail

Épidémiologie cardiovasculaire

Épidémiologie cardiovasculaire Épidémiologie cardiovasculaire Epidémiologie Variation géographique: Taux de mortalité par accidents coronariens: Grande disparité Gradient nord sud: En Europe Dans le pays Prédominance dans les pays industrialisés

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier. EL MENIA 2 Mai 2009

TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier. EL MENIA 2 Mai 2009 TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier Professeur M.TEMMAR Centre de Cardiologie le Télomère Ghardaia EL MENIA 2 Mai 2009 Significant regional differences in prevalence emerged SOUTH- EAST; 39,5

Plus en détail

Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2

Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2 Profil lipidique et facteurs de risque cardiovasculaires chez le diabétique type 2 M.Sakouhi (1), L.Bendaoud (2), A.Nadji (3), F.Z.Bengoreine (3). B.Boumesjed (4) (1) Service endocrinologie-diabétologie,

Plus en détail

Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé

Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé Pr Xavier Girerd Pôle d Endocrinologie Unité de Prévention Cardio-Vasculaire Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Université

Plus en détail

Vignette 1 : Du risque au diagnostic, quelles suites à donner?

Vignette 1 : Du risque au diagnostic, quelles suites à donner? Vignette 1 : Du risque au diagnostic, quelles suites à donner? Patiente de 42 ans avec ATCD récent de syndrome coronarien aigu H.T.A traitée par inhibiteur de canaux calciques et -bloquant Hyperlipidémie

Plus en détail

Insuffisance cardiaque (IC)

Insuffisance cardiaque (IC) rt POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Insuffisance cardiaque (IC) Diagnostic et évaluation initiale de l insuffisance cardiaque (IC) Penser à l IC : même devant des signes non spécifiques chez la personne

Plus en détail

Physiopathologie de HTA. Faculté de médecine de Mostaganem Dr F.BOUFAS

Physiopathologie de HTA. Faculté de médecine de Mostaganem Dr F.BOUFAS Physiopathologie de HTA Faculté de médecine de Mostaganem Dr F.BOUFAS plan I. Rappel physiologique II. L hypertension artérielle (HTA) 1. Définition et classification 2. La pathogenèse générale III. Formes

Plus en détail

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Pr Xavier Girerd Service d Endocrinologie Métabolisme Unité de Prévention Cardio-Vasculaire Hôpital de la Pitié, Paris L Hypertension artérielle

Plus en détail

Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux

Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed., Agr. Ens. Sup. Faculté de pharmacie et sciences biomédicales Faculté de médecine et de médecine

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire La surveillance du fonctionnement de vos reins permet à l équipe néphrologique de suivre votre maladie

Plus en détail

Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé

Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé Capacité de Gériatrie Dr Olivier TOULZA 22 Mai 2015 Prévalence de l HTA après 80 ans >70% JAMA. 2005;294:466-472 La PAS augmente avec l âge La PAD augmente

Plus en détail

Nouvelles recommandations concernant l hypercholestérolémie et le rôle des stérols végétaux. PH LE METAYER Hôpital Saint André CHU Bordeaux

Nouvelles recommandations concernant l hypercholestérolémie et le rôle des stérols végétaux. PH LE METAYER Hôpital Saint André CHU Bordeaux Nouvelles recommandations concernant l hypercholestérolémie et le rôle des stérols végétaux PH LE METAYER Hôpital Saint André CHU Bordeaux Il existe une relation évidente et démontrée entre le niveau

Plus en détail